Partagez
 
 
 

 Tu ne peux pas voler un coeur, on te l'offre par amour [Katelyn/Lucious]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 791
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

Tu ne peux pas voler un coeur, on te l'offre par amour [Katelyn/Lucious] - Page 2 Empty

mini_200614102940105353.png
Lucious Thompson
J'ai 42 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis raider d'entreprise et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis veuf depuis plus de deux ans et j'apprends à faire mon deuil.

Je suis l'héritier d'une entreprise spécialisé en rachat d'entreprise en difficulté pour les démolir et les revendre en pièces détachées. Né avec une cuillère en or dans la vie, je n'ai jamais manqué de rien, financièrement parlant, me permettant de vivre dans le luxe le plus total. Une bénédiction, certains dirons. Pour moi, c'est une vraie malédiction qui me pousse à expérimenté tout ce que la vie peut offrir au plus grand désespoir de mon feu mon père lorsqu'il était encore de ce monde.
Tu ne peux pas voler un coeur, on te l'offre par amour [Katelyn/Lucious] - Page 2 200614103905843305
Tu ne peux pas voler un coeur, on te l'offre par amour [Katelyn/Lucious] - Page 2 200614103905263838


avatar :copyright:️ NOM CRÉATEUR


Lucious pouvait presque parvenir à entendre sa propre voix résonner dans l’esprit de Katelyn au moment où elle commença sa phrase. Il n’était pas obligé. Il le savait. Mais il aimait lui faire plaisir, lui offrir de belle chose. Pour une fois que son argent servait à autre chose que participer à des soirées délurées. En tout cas, il ne put s’empêcher de sourire devant sa résignation. C’était amusant de voir qu’avec le temps, ils avaient fini par apprendre à se connaitre l’un et l’autre, à devancer la réaction de l’autre.

Enfin, ce que Lucious n’avait pas vu venir, c’était la manière dont la jeune femme parvint à tenir tête au preneur d’otage et tout cela, parce qu’elle voulait prendre soin de lui, le petit animal blessé « Je ne trouve pas tout sexy… Enfin … Bon, peut-être » dit-il en souriant « Mais d’habitude, les femmes aiment les mauvais garçons » et il pensait que Katelyn rentrait dans cette catégorie. Mais peut-être qu’elle préférait les hommes propres sur eux et avec un joli sourire. Il allait falloir que cette plaie disparaisse alors bien vite de son visage si c’était le cas. En attendant, il grimaça au contact du mouchoir, haussant un sourcil lorsqu’elle le traita de bébé « Je suis ravi de voir que je suis parvenu à vous rassurer un peu ». Finalement, il avait peut-être des superpouvoirs… « J’aimerai que ça n’aille pas plus loin. Je n’ai pas envie de vous perdre sous un coup de folie » lui avoua-t-il. Lucious ne souhaitait pas que son franc-parler cause sa mort. Il ne voulait pas la perdre. Il tenait vraiment à elle. « C’est le cas » avoua-t-il avec une sincérité déconcertante qui le perturba lui aussi. Oui, il la trouvait continuellement jolie, élégante, souriante, belle, intelligente et bien d’autres adjectifs qui pourraient la qualifier tout aussi bien. Pourquoi se montrait-il si sincère à son encontre ? Parce qu’il ne savait pas de quoi serait fait la minute d’après. Tout pouvait dégénérer d’un coup d’un seul et ils pourraient tous perdre la vie dans ce braquage. Alors autant être honnête une fois encore. En tout cas, c’était la politique de Lucious.

Il la serra de nouveau dans ses bras, comme s’il commençait à s’habituer à ce contact et il ne put s’empêcher de rire. Un rire qu’il réprima bien vite en sentant le regard des autres otages et des deux braqueurs « Ça serait dommage d’avoir fait tout ça pour rien » souffla-t-il pour ne pas attirer davantage l’attention sur eux. Puis ce mot. Téléphone. Ça signifiait qu’elle devait répondre. Il n’aimait pas cela. Mais contre toute attente, Katelyn exigea sa présence à ses côtés. Complètement éberlué par la demande, il regarda tour à tour son amie et les braqueurs avant de se lever précipitamment lorsque ces derniers donnèrent leur accord. Il ne savait pas quoi faire, alors il talonna la jeune femme sans un mot jusqu’au téléphone, puis souffla « Vous avez peur que je fasse une connerie en votre absence ? » et la laissa répondre. Il ne la quittait pas des yeux. Cette manière de parler français… Oui, il trouvait ça toujours aussi sexy et alors ?! C’était son droit.

Ses yeux bleus se posèrent sur ses mains tremblantes, mais ne bougea pas. Il la laissa échanger avec les deux braqueurs dont l’un répondit « Robin des bois… De toute manière, on ne va pas vous laisser mourir de faim et de soif. Ta blonde et toi, vous prenez la nourriture, il doit bien y en avoir dans cette bijouterie et Rocco, va chercher de l’eau ». Lucious avait levé les yeux au ciel en murmurant à Katelyn « Il est jaloux de mes boucles blondes » avant de se rendre dans la salle de repos avec la jeune femme, sous la surveillance éloignée du preneur d’otage. Il prit les mains de la jeune femme dans les siennes « Ça va ? » et lâcha ses mains pour la serrer dans ses bras, déposant un baiser sur son front « Un nouveau câlin magique ». « Les amoureux, on s’éloigne et on obéit ! ». Lucious s’écarta de la jeune femme et murmura « Il craque pour vous je pense… ou moi… » tout en grimaçant à l’idée de sortir avec le braqueur.




Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 743
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

Tu ne peux pas voler un coeur, on te l'offre par amour [Katelyn/Lucious] - Page 2 Empty

4pni.bmp
Katelyn Thomas
J'ai 36 ans et je suis à NY. Dans la vie, je suis en galère et à la recherche d’un nouvel emploi et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

D’origine française, elle est arrivée il y a maintenant plus de 10 ans sur le sol américain. Parce qu’elle voulait changer de vie, d’horizon et tenter sa chance ici. Mais le rêve n’est pas tout à fait devenu réalité. Journaliste de métier, elle a passé plusieurs années à être reporter pour un journal tv d’une chaine que personne ne regarde, à devoir se taper tout les reportages les plus miteux. Ça fait deux semaines qu’elle s’est fait virée. Alors pour trouver le moyen de payer le loyer de son petit appartement, elle enchaîne petit boulot sur petit boulot.

Tu ne peux pas voler un coeur, on te l'offre par amour [Katelyn/Lucious] - Page 2 LonelyCourageousBactrian-size_restricted
Tu ne peux pas voler un coeur, on te l'offre par amour [Katelyn/Lucious] - Page 2 0b541d96a918c6485709e0596c14149c


avatar :copyright:️ Moi meme


Elle avait froncé les sourcils. Comment est ce qu’elle devait le prendre ? Elle plaisantait. Tant mieux qu’il ne le trouve pas toujours sexy. C’était rassurant. Et de toute façon, Katelyn n’avait pas l’intention des efforts pour que ça devienne une constante. « -vous êtes très bien comme vous êtes. » Pas la peine de se donner des airs de bad boys. Intérieurement elle se dit : merde mais pourquoi tu as dis ça ! Mais en même temps, c’était la vérité. Il avait un charme et un charisme fou. Pas la peine de changer quoi que se soit. Et il lui plaisait comme ça. Oh merde… Elle qui croyait avoir fait un bon travail sur elle… Ou c’était la situation dans laquelle ils étaient qui faisait ressurgit tout ça ? Elle pencha la tête sur le côté. C’était adorable sa façon de s’inquiéter pour elle. Il parvenait presque à lui faire oublié où ils se trouvaient et le merdier dans lequel ils étaient. « -et bien comme ça on est d’accord. Vous restez sage et moi aussi. » et ça s’appliquait aussi pour la tête et le coeur ! Bon elle avait peut être tendu la perche pour la réponse suivante. Mais cela lui fit tout de même cligné plusieurs fois des paupières, et esquisser un petit sourire gêné. « -je… heu… Merci... » bafouilla la jeune femme. Lucious avait vraiment le don de la bouleverser. Personne ne la mettait en colère aussi facilement, et personne n’était capable de la faire rougir de cette façon non plus.

La jeune femme dicta une condition pour être officiellement la négociatrice, et elle fut ravi que cela soit accepté. Lucious au près d’elle, Kate se sentait un peu plus rassurer, un peu plus forte face à tout ça. Un petit non de la tête avant qu’elle ne commence à parler en français. Lorsqu’elle se leva, son pas n’était pas des plus assuré. Elle avait l’impression d’avoir les jambes en coton. Sans compter son coeur qui battait trop vite. Lucious la ramena à elle en prenant ses mains. Levant les yeux sur lui, elle lui adressa un pâle sourire et un hochement de tête positif. Faux mais positif. C’était bien compliqué de se montrer forte face à tout ça. Elle ferma les yeux lorsqu’elle fut dans les bras du millionnaire, respirant son parfum pour se calmer.

Katelyn se détacha avec lenteur de Lucious, adressant un bref regard à leur surveillant. Un léger rire sortie de ses lèvres. Heureusement que son emmerdeur était là. « -je vous le laisse, moi j’aime pas les mauvais garçons... » un sourire à nouveau un peu plus franc, et elle se positionna devant le distributeur automatique de la salle de pause. Très bien, et il faisait comment maintenant ? Avant qu’elle ne posa la question, l’homme armé s’avança et tira un balle dans la vitre, éventrant plusieurs paquet de chips au passage. Elle avait sursauté, ou plutôt sautée dans les bras de Lucious en mettant ses mains sur ses oreilles, hurlant de surprise et de peur au passage. « -mais vous êtes dingues ! La police va... » Mais le téléphone sonnait déjà. Un regard noir pour le type qui venait de la saisir par le bras. Une fois pendue au bout du fil, elle expliqua ce qui venait de se passer, demandant de ne pas donner l’assaut tout de suite. Que personne n’était blessé. Que tout allait bien. En raccrochant, elle se laissa tomber sur la chaise, le souffle court. Braqueur amateur ! On était bien loin de la Casa del Papel !

Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 791
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

Tu ne peux pas voler un coeur, on te l'offre par amour [Katelyn/Lucious] - Page 2 Empty

mini_200614102940105353.png
Lucious Thompson
J'ai 42 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis raider d'entreprise et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis veuf depuis plus de deux ans et j'apprends à faire mon deuil.

Je suis l'héritier d'une entreprise spécialisé en rachat d'entreprise en difficulté pour les démolir et les revendre en pièces détachées. Né avec une cuillère en or dans la vie, je n'ai jamais manqué de rien, financièrement parlant, me permettant de vivre dans le luxe le plus total. Une bénédiction, certains dirons. Pour moi, c'est une vraie malédiction qui me pousse à expérimenté tout ce que la vie peut offrir au plus grand désespoir de mon feu mon père lorsqu'il était encore de ce monde.
Tu ne peux pas voler un coeur, on te l'offre par amour [Katelyn/Lucious] - Page 2 200614103905843305
Tu ne peux pas voler un coeur, on te l'offre par amour [Katelyn/Lucious] - Page 2 200614103905263838


avatar :copyright:️ NOM CRÉATEUR

Le millionnaire n’avait jamais douté de l’image qu’il renvoyait. Il se savait charmant, peut-être même charismatique certains jours. Le regard d’autrui sur sa personne ne trompait pas. Pourtant, il était presque gêné par la sincérité dont fit preuve Katelyn à son égard. Pourquoi ça le touchait autant de savoir qu’elle le trouvait très bien pour reprendre ces mots ? Comme si son avis comptait plus que les autres. Au fond de lui, il était même satisfait de savoir qu’il lui plaisait. C’était une amie, il ne voyait pas pourquoi ça lui importait tant que ça… Et parce que c’était une amie, il ne voulait pas que sa soudaine confiance en elle pour s’adresser aux braqueurs, lui fasse risquer sa vie. Il ne le supporterait pas s’il lui arrivait quoi que ce soit « Vous m’en demandez beaucoup » répondit-il taquin, comme pour détendre un tant soit peu l’atmosphère. Une atmosphère qui ne tarda pas à peser un peu plus lorsqu’il lui avoua, à voix haute, qu’il la trouvait belle tous les jours. C’était un fait. Pourquoi s’en cacher ?! Un sourire doux se dessina sur ses lèvres devant sa gêne. Son compliment semblait la perturber. Femme : 1 – Homme : 1, balle au centre.

Ce nouveau rôle d’agent de liaison entre la police et les braqueurs n’était peut-être pas la meilleure chose qui soit arrivé à Katelyn. Chaque appel semblait la mettre dans tous ses états. Il le sentait. Il le voyait. C’était pour cela qu’il la serra contre lui, comme pour lui apporter un peu de force pour affronter cette situation bouleversante. Elle devait tenir. C’était elle qui l’empêchait de faire n’importe quoi. Elle était son pilier. Mais ça, elle ne le savait pas… Il n’eut d’autre choix que de se reculer à la demande du braqueur et Lucious parsema cet ordre de sa petite théorie qui amusa Katelyn « J’en prends bonne note. Vivement que cette plaie cicatrise alors » tout en lui faisant un clin d’œil avant de sourire « Je ne suis pas assez viril pour lui » tout en haussant les épaules et s’avança jusqu’au distributeur. La question de savoir comment ils allaient faire ne se posa pas longtemps. La détonation résonna, poussant Katelyn dans ses bras qu’il resserra rapidement autour de son corps alors qu’il fusillait du regard le braqueur. Il commença à ouvrir la bouche pour rétorquer qu’il aurait pu prévenir, mais son amie le devança. Lucious lui fit signe qu’il était fou avant d’accélérer son pas derrière la jeune femme jusqu’au téléphone lorsque le braqueur s’était montré menaçant à son égard.
Le millionnaire posa sa main sur l’épaule de la jeune femme qu’il serra pour montrer qu’il était là. Puis il s’accroupit face à elle, posant ses deux mains sur ses cuisses « Regardez-moi. Concentrez-vous uniquement sur moi, ma voix » Et lui sourit, faisant apparaître ses petites rides aux coins des yeux qui lui allait si bien « C’est important ce que vous faites pour ces gens là-bas qui sont terrorisés, perdus. A chaque appel, à chaque information que vous communiquez, c’est un pas vers la sortie. N’oubliez pas ça » et se leva, sa main sur son visage et déposa un baiser sur le sommet de son crâne « Vous êtes mon pilier. Vous m’empêchez de faire des bêtises. Ce n’est pas une mince affaire me connaissant ».



Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 743
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

Tu ne peux pas voler un coeur, on te l'offre par amour [Katelyn/Lucious] - Page 2 Empty

4pni.bmp
Katelyn Thomas
J'ai 36 ans et je suis à NY. Dans la vie, je suis en galère et à la recherche d’un nouvel emploi et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

D’origine française, elle est arrivée il y a maintenant plus de 10 ans sur le sol américain. Parce qu’elle voulait changer de vie, d’horizon et tenter sa chance ici. Mais le rêve n’est pas tout à fait devenu réalité. Journaliste de métier, elle a passé plusieurs années à être reporter pour un journal tv d’une chaine que personne ne regarde, à devoir se taper tout les reportages les plus miteux. Ça fait deux semaines qu’elle s’est fait virée. Alors pour trouver le moyen de payer le loyer de son petit appartement, elle enchaîne petit boulot sur petit boulot.

Tu ne peux pas voler un coeur, on te l'offre par amour [Katelyn/Lucious] - Page 2 LonelyCourageousBactrian-size_restricted
Tu ne peux pas voler un coeur, on te l'offre par amour [Katelyn/Lucious] - Page 2 0b541d96a918c6485709e0596c14149c


avatar :copyright:️ Moi meme


Coudes sur les genoux, Katelyn avait posé son front sur ses poings. Ne pas craquer, garder son calme, respire respire… Elle était journaliste pas agent du FBI ! Elle n’avait pas reçu la formation nécessaire pour endosser tout ça. Oh putin comme elle avait peur ! Elle était pétrifiée. Le rôle qu’on lui avait donné n’était pas pour elle. Et si jamais il se passait quelque chose, que quelqu’un mourrait, elle allait devoir vivre avec ça sur la conscience. Non, elle n’allait pas y arriver. C’était au dessus de ses forces. Le coup de feu l’avait terrorisé. Ça aurait pu être elle ou encore Lucious ! Plus les heures passaient, plus elle avait la conviction que les deux braqueurs ne savaient pas ce qu’ils faisaient. Ils n’avaient pas prévu leur coup comme ça. Ils étaient 12 otages dans cette boutique de luxe. La plus part des gens devaient avoir de très beaux comptes en banques. Et aucun ne semblait avoir assez de cran pour se dresser devant ces hommes. C’était sans doute une bonne chose. Ça évitait des emmerdes.

Alors qu’elle avait presque l’impression qu’elle allait finir par faire une crise d’angoisse, elle sursauta en sentant deux mains se poser sur elle. Relevant rapidement la tête, elle fut soulagée de voir qu’il s’agissait de Lucious. Elle lui adressa un maigre sourire qui disparu aussi vite qu’il était venu. « -moi aussi j’ai peur Lucious. Je crève de trouille. Je suis journaliste pas flic. Et si je faisais tout foirer ?! » Ses yeux brillaient parce qu’elle était au bord des larmes. La peur grimpait encore et encore. Kate se leva en même temps que lui, s’appliquant à souffler doucement, passant ses deux mains dans ses cheveux. Il ne se rendit pas compte du poids qu’il venait de mettre sur ses épaules en lui confiant ça. Katelyn le saisit par la main et lui souffla en le regardant droit dans les yeux : « -j’arriverais pas à faire ça sans vous. » ça voulait vraiment dire faites pas de connerie. Et aussi qu’elle ne voulait pas le perdre.

Kate ferma les yeux, serra les dents avant de prendre une grande inspiration. Pour le coup, c’était elle qui devait être pitoyable. Tenter de jouer les femmes fortes alors qu’elle tremblait comme une feuille. « -les flic veulent savoir pourquoi ils font ce braquage. S’ils peuvent leur offrir quelque chose en échange. Il faut qu’on arrive à les faire parler. » A mesure qu’elle parlait elle serrait fort la main de Lucious pour ne pas flancher.

Les braqueurs avaient trouvé deux autres personnes pour distribuer à manger et à boire. Ils furent reconduit à lui place, toujours sous la menace d’une arme. Kate avait besoin de quelques minutes de calme, pour reprendre ses esprit. Se poser un peu, éviter de trop penser. Juste quelques minutes pour ne pas se laisser dominer par sa peur. Le dos bien droit contre la vitrine, elle s’appliqua encore une fois à respirer doucement. C’était presque un miracle qu’elle ne se soit pas pissée dessus avec la détonation. Elle n’en pouvait plus. Il allait vraiment falloir qu’elle demande à aller aux toilettes. Elle grimaça tout en remontant ses jambes. Un regard pour le paquet de chips et la bouteille qu’on lui avait donné. Elle n’y toucha pas. Hors de question qu’elle boive !

Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 791
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

Tu ne peux pas voler un coeur, on te l'offre par amour [Katelyn/Lucious] - Page 2 Empty

mini_200614102940105353.png
Lucious Thompson
J'ai 42 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis raider d'entreprise et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis veuf depuis plus de deux ans et j'apprends à faire mon deuil.

Je suis l'héritier d'une entreprise spécialisé en rachat d'entreprise en difficulté pour les démolir et les revendre en pièces détachées. Né avec une cuillère en or dans la vie, je n'ai jamais manqué de rien, financièrement parlant, me permettant de vivre dans le luxe le plus total. Une bénédiction, certains dirons. Pour moi, c'est une vraie malédiction qui me pousse à expérimenté tout ce que la vie peut offrir au plus grand désespoir de mon feu mon père lorsqu'il était encore de ce monde.
Tu ne peux pas voler un coeur, on te l'offre par amour [Katelyn/Lucious] - Page 2 200614103905843305
Tu ne peux pas voler un coeur, on te l'offre par amour [Katelyn/Lucious] - Page 2 200614103905263838


avatar :copyright:️ NOM CRÉATEUR


Lui qui pensait trouver les mots nécessaires pour atténuer son angoisse, il venait finalement de l’exacerber en ajoutant un poids supplémentaire sur ses épaules « Je veillerai à ce que tout se passe bien. Si vous n’avez pas confiance en vous, ce n’est pas mon cas » et se redressa sur ses jambes. Il avait une confiance aveugle en la jeune femme. Il savait qu’elle saurait faire les bons choix au moment opportun. Comme il venait de lui confier, elle était son pilier dans cette prise d’otage. Celle pour qui, il ne laissait pas conduire par ses mauvais travers et son excentricité maladive. Il baissa son regard sur leurs mains avant de le relever en direction de Katelyn « Je ne vous quitte pas ». Il n’irait nulle part et ne serait pas un boulet à sa cheville. Elle n’avait rien à craindre là-dessus. Il ne ferait rien qui pourrait lui nuire.

Ça lui faisait mal de la voir si terrorisée sans parvenir à lui ôter cette peur qui lui pesait tant. Il aurait voulu lui en prendre un peu pour lui alléger l’esprit. Mais au fond de lui, il était tout aussi paniqué. Il craignait que l’histoire ne se répète une fois encore. Sa femme qui mourrait pour ne pas avoir donné ses biens assez vite à son agresseur, et maintenant, il se retrouvait là, avec Katelyn, dans cette bijouterie. Cela avait une saveur amer pour le millionnaire qui espérait que l’issue leur soi plus favorable cette fois-ci. Il resserra un peu plus son emprise sur ses doigts alors qu’il la sentait en faire de même avec lui. Finalement, il était aussi son point d’accroche « On aura une prime de risque à l’issue ? ».

Assis de nouveau à leurs places, Lucious remercia les deux otages pour l’eau et la nourriture. Il avait connu mieux, mais il s’en contenterait. En voyant que la jeune femme ne touchait à rien de tout cela, il approcha son visage du sien « Tout va bien ? Vous devriez manger et boire un peu. Ça vous aidera » avant de prendre une gorgée d’eau « Messieurs les preneurs d’otages, vous comptez les prendre quand les bijoux ? Non parce que j’aimerai dormir dans mon lit ce soir vous comprenez » avant de prendre une chips « On t’a sonné le clown de service ? » « Ding Dong… Non je plaisante… » Tout en grimaçant lorsque le canon de l’arme se posa sur sa tempe « Tu feras moins le malin quand ta cervelle giclera sur le sol. Tu la ferme ! ». Lucious acquiesça tout en reprenant contenance et posa son regard sur Katelyn « Ils ne m’aiment vraiment pas… J’aurais fait un piètre jour… » Avant d’ouvrir grands les yeux devant une idée soudaine qui venait de germer dans son cerveau « Si je vous dis que votre histoire peut faire la une d’un journal local demain, ça vous plairait ? ». Vu l’intelligence des deux braqueurs, ils allaient sûrement sauter sur l’occasion « Tu es journaliste ? » « Non je… » Mais il n’eut pas le temps de rétorquer quoi que ce soit qu’il se prit un coup « Alors ferme-là ! Je ne le répèterai pas ». Lucious posa le bout de ses doigts sur sa lèvre en sang « Je vais être défigurés à cette allure pour le mariage… » avant de regarder Katelyn « C’est à vous de jouer, mais faites attention » avant de grimacer lorsqu’il passa sa langue sur sa plaie « J’aime bien le goût du sang… » et il ouvrit grand les yeux, un sourire de gamin sur les lèvres « Je suis peut-être un vampire ?! ».




Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 743
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

Tu ne peux pas voler un coeur, on te l'offre par amour [Katelyn/Lucious] - Page 2 Empty

4pni.bmp
Katelyn Thomas
J'ai 36 ans et je suis à NY. Dans la vie, je suis en galère et à la recherche d’un nouvel emploi et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

D’origine française, elle est arrivée il y a maintenant plus de 10 ans sur le sol américain. Parce qu’elle voulait changer de vie, d’horizon et tenter sa chance ici. Mais le rêve n’est pas tout à fait devenu réalité. Journaliste de métier, elle a passé plusieurs années à être reporter pour un journal tv d’une chaine que personne ne regarde, à devoir se taper tout les reportages les plus miteux. Ça fait deux semaines qu’elle s’est fait virée. Alors pour trouver le moyen de payer le loyer de son petit appartement, elle enchaîne petit boulot sur petit boulot.

Tu ne peux pas voler un coeur, on te l'offre par amour [Katelyn/Lucious] - Page 2 LonelyCourageousBactrian-size_restricted
Tu ne peux pas voler un coeur, on te l'offre par amour [Katelyn/Lucious] - Page 2 0b541d96a918c6485709e0596c14149c


avatar :copyright:️ Moi meme

Sincèrement, Kate se foutait bien de la prime de risque ! Tout ce qu’elle voulait, c’était qu’ils sortent vivant d’ici. Que personne ne soit blessé. Et tout ça au plus vite. Elle avait bien comprit que c’était une touche d’humour, et que Lucious essayait à sa façon de le faire sourire et de la détendre. Encore une fois, heureusement qu’il était là. Alors qu’elle se concentrait sur autre chose que sa vessie, elle tourna le visage vers lui et dit : « -non merci. Vaux mieux que j’évite de boire… » Un regard et un léger sourire crispé pour finir de lui faire comprendre et elle reposa la tête contre la vitrine. « -l’écoutez pas... » souffla la jeune femme sans bouger alors que Lulu se mettait à faire le pitre. Si c’était censé la faire rire, ça ne marchait pas.

« -parce que y’a beaucoup de gens qui vous aimes au premier abord ? » demanda Kate avec un sourire en coin, tournant légèrement la tête vers lui. Parce que dans son cas personnel, ça n’avait pas été le cas. Il faisait peut être cet effet là à beaucoup de monde. Mais elle fronça les sourcils en voyant l’expression du visage du millionnaire. Elle regarda l’échange entre les deux hommes, commençant à comprendre où il voulait en venir. « -non mais moi je le suis. » coupa Kate sans vraiment écouter les conneries de son ami. Lucious avait raison, ainsi elle aurait les infos que la police voulait. Et puis ça pouvait faire un bon article. La jeune femme se leva, les deux mains en vu : « -écoutez, je peux rédiger un article sur vous, pour vous. Un article dans votre sens, pas un qui expose les faits des flics. Mais pour ça il faut m’expliquer pourquoi ce braquage. » Qu’ils ne lui disent pas qu’ils étaient des habitués parce qu’elle allait se mettre à rire.

Les deux hommes reculèrent pour s’entretenir afin de prendre une décision. Katelyn reprit place à côté de Lucious et lui souffla : « -vous êtes malin quand vous voulez. » un petit sourire et elle respira à nouveau lentement. Il fallait qu’elle aille aux toilettes avant, ça devenait vraiment vraiment urgent ! « -vous pensez qu’on va passer la nuit ici ? » demanda la jeune femme en tournant la tête vers lui. « -non parce qu’encore une fois, j’ai pas de pyjama ! » faire de l’humour, il avait raison, ça lui évitait de perdre pieds et de se laisser aller à la panique. Kate posa sa tête sur l’épaule du beau blond. « -je suis contente que vous ne soyez pas seul ici. » Elle n’aurait pas supporter apprendre son décès prématuré dans le journal du lendemain. Simplement parce qu’il avait dit ou fait une connerie. « -au fait moi j’ai pas eu de photo de votre costume pour le mariage... » Pas sur que ça change grand-chose de ses costumes habituels. Mais bon. C’était une façon de penser à autre chose, et de faire la conversation.

Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 791
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

Tu ne peux pas voler un coeur, on te l'offre par amour [Katelyn/Lucious] - Page 2 Empty

mini_200614102940105353.png
Lucious Thompson
J'ai 42 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis raider d'entreprise et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis veuf depuis plus de deux ans et j'apprends à faire mon deuil.

Je suis l'héritier d'une entreprise spécialisé en rachat d'entreprise en difficulté pour les démolir et les revendre en pièces détachées. Né avec une cuillère en or dans la vie, je n'ai jamais manqué de rien, financièrement parlant, me permettant de vivre dans le luxe le plus total. Une bénédiction, certains dirons. Pour moi, c'est une vraie malédiction qui me pousse à expérimenté tout ce que la vie peut offrir au plus grand désespoir de mon feu mon père lorsqu'il était encore de ce monde.
Tu ne peux pas voler un coeur, on te l'offre par amour [Katelyn/Lucious] - Page 2 200614103905843305
Tu ne peux pas voler un coeur, on te l'offre par amour [Katelyn/Lucious] - Page 2 200614103905263838


avatar :copyright:️ NOM CRÉATEUR



Un sourire s’était dessiné au fur et à mesure qu’il comprenait les raisons qui empêchaient Katelyn de boire de l’eau. Elle avait envie d’aller aux toilettes sauf que, malheureusement, ils étaient en plein milieu d’une prise d’otage qui semblait avoir vocation à durer dans le temps « Dommage, cette eau est délicieuse » tout en prenant volontairement une gorgée devant elle. Oui, il en était presque sadique, mais il fallait bien s’amuser un peu. Une idée qu’il prit au pied de la lettre car Lucious décida de s’amuser avec les preneurs d’otages. Ce n’était peut-être pas la manière la plus habile qu’il eut trouvé pour les mener à se confier, mais ce n’était pas la plus stupide pour autant. Enfin, le coup de poing le remit rapidement à sa place et le fit taire. Il plissa les yeux en entendant la remarque de Katelyn, se mit à réfléchir, sourit et répondit « Non, pas vraiment ». Aux premiers abords, Lucious était bien loin de faire l’unanimité. Il charmait les gens sur le long terme.

En tout cas, le coup qu’il venait de prendre n’était pas pour rien. Katelyn parvint à se glisser dans la brèche qu’il venait d’entrouvrir. Ils faisaient une bonne équipe tous les deux. Il tapota sa tempe tout en acquiesçant « Il y en a là-dedans » avant de jeter un coup d’œil aux deux braqueurs. Il reporta ensuite son attention sur Katelyn « C’est bien partit pour en tout cas » avant de rire « Je m’en remettrai. Mais je vous conseillerai de garder vos vêtements pour cette nuit ». Un sourire en sentant la tête de Katelyn se poser sur son épaule alors qu’il posait la sienne contre le meuble derrière eux. Tête qu’il redressa légèrement pour poser ses yeux sur elle « Moi aussi… Mais j’aurais préféré pour savoir à l’abri… » Tout en reposant de nouveau sa tête contre le meuble. Même si elle comprenait ce qu’elle voulait dire. Elle lui permettait de ne pas faire d’inepties qui auraient pu lui coûter la vie. Son coté enfantin ne séduisait pas tout le monde. Il posa sa main sur la cuisse de la jeune femme qu’il caressa de son pouce avant de rire « Je n’ai pas de photos à vous montrer. Je peux vous dire que ça sera un costume trois pièces gris clair, chemise et cravate blanche. Ça vous convient ? Le vendeur m’a trouvé très sexy dedans et ça pourrait même remonter mon classement pour les plus belles fesses de Manhattan. C’est un homme de goût, je lui fais confiance » Tout en esquissant un sourire en lançant un regard en coin complice à la jeune femme. Il laissa glisser sa tête pour la poser contre la sienne, fermant les yeux et murmura « Vous devriez leur demander d’aller au W.C. » avant d’ajouter, sautant du coq à l’âne « Arron vient accompagner ? ». Oui, sa question pouvait paraître curieuse sortit de son contexte. Mais Lucious voulait savoir si… Eh bien s’ils continuaient de coucher ensemble ? Comme si cette idée commençait à le déranger. Non, c’était sûrement que par pure curiosité. Peut-être pour savoir si tout le monde venait accompagné, tout simplement… Oui, c’était sûrement cela.



Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 743
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

Tu ne peux pas voler un coeur, on te l'offre par amour [Katelyn/Lucious] - Page 2 Empty

4pni.bmp
Katelyn Thomas
J'ai 36 ans et je suis à NY. Dans la vie, je suis en galère et à la recherche d’un nouvel emploi et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

D’origine française, elle est arrivée il y a maintenant plus de 10 ans sur le sol américain. Parce qu’elle voulait changer de vie, d’horizon et tenter sa chance ici. Mais le rêve n’est pas tout à fait devenu réalité. Journaliste de métier, elle a passé plusieurs années à être reporter pour un journal tv d’une chaine que personne ne regarde, à devoir se taper tout les reportages les plus miteux. Ça fait deux semaines qu’elle s’est fait virée. Alors pour trouver le moyen de payer le loyer de son petit appartement, elle enchaîne petit boulot sur petit boulot.

Tu ne peux pas voler un coeur, on te l'offre par amour [Katelyn/Lucious] - Page 2 LonelyCourageousBactrian-size_restricted
Tu ne peux pas voler un coeur, on te l'offre par amour [Katelyn/Lucious] - Page 2 0b541d96a918c6485709e0596c14149c


avatar :copyright:️ Moi meme

Kate avait ouvert la bouche, faisant mine d’être choquée par son manque de compassion. Puis elle plissa les yeux et donna un petit coup dans la bouteille alors qu’il buvait. Réaction de gamine à technique de gamin ! Enfin, encore une fois, ça lui évitait de trop se torturer la cerveau. Un nouveau sourire. C’était vrai qu’au premier abord, c’était vraiment compliqué d’apprécier Lucious à la première rencontre. Au premier coup d’oeil, on pouvait le trouver charmant. Dès qu’il ouvrait la bouche c’était complètement différent. Elle se rappelait parfaitement ce qu’il lui avait dit, alors qu’elle tenait ses chaussures dans une main, son sac dans l’autre. C’était vraiment leur destin de se rencontrer, ou plutot de devenir amis. Parce que normalement, Katelyn aurait du disparaître ce soir là. Dire bonsoir, je vous emmerde, bonne soirée connard. Mais au lieu de ça, poussé par sa curiosité, elle était montée dans sa voiture. Aujourd’hui, elle ne regrettait plus cette rencontre. Elle était même heureuse de ne pas avoir écouté sa fatigue et son mal de pieds… Et plus le temps passait, plus elle appréciait boucle d’or.

« -merci du conseil, j’allais vraiment faire une boulette ! » répliqua Kate toujours souriante, parvenant peu à peu à se détendre. « -mais vous aviez dit que je l’étais près de vous. » répondit la jeune femme avec des yeux de biches et une petite voix. Elle changea de sujet, parlant de ce qu’il comptait porter au mariage. « -ah oui mais non. » commença t elle en levant son visage vers le sien : « -si ça vous fait gagner des places au classement, toutes les femmes présentent au mariage de June vont vouloir danser avec vous ! Et c’est moi qui air prit des cours ! » Elle resta sérieuse quelques secondes avant de sourire : « -ça vous va bien le gris clair, vous serez comment avez vous dis déjà… la quintessence de l’élégance ! » Elle posa sa main sur le torse de Lucious pour y déposer deux petites tapes avant de reposer sa tête.

« -je peux encore tenir. » répondit Katelyn, sans bouger. Même si ça allait bientôt être un gros mensonge ! « -pourquoi cette question ? » à nouveau sans bouger, elle leva les yeux, comme si elle allait pouvoir le voir comme ça. « -je crois pas. Si j’ai tout suivit, la dernière pouff en date la largué. Enfin je pourrais lui demandé si vous voulez une fois qu’on serra sorti d’ici. » Elle resta quelques secondes sans rien dire, avant d’écarquiller les yeux. Merde mais c’était quoi cette question ?!! Pourquoi s’inquiéter de Arron et pas de Jerry ? Mais elle ne se redressa pas pour cette raison. L’un des braqueurs vint annoncer qu’ils pouvaient tous se mettre à l’aise, parce que la nuit risquait d’être longue. Bon ok elle tenait plus. Elle leva la main comme lorsqu’elle était à l’école et demanda comme une grande si elle pouvait aller au toilette, suggérant qu’elle n’était pas la seule femme dans ce cas. Ainsi elle put enfin aller se soulager sans être seule en tête à tête avec l’un des braqueurs.

Un immense soupire lorsqu’elle revint s’asseoir à côté de Lucious. « -je meurs de faim. » et elle ouvrit le paquet de chips pour commencer à manger. « -vous avez quoi comme goût vous ? » demanda t elle tout en avalant. « -ça vous pique pas à la lèvre quand vous mangez ? Je sais pas si un jour on passera une nuit normal ensemble. » Un petit sourire avant qu’elle ne prenne une nouvelle chips. Parler de tout et de rien, pour faire passer le temps, pour ne pas penser à autre chose. Même si du coup, c’était ses barrières mental envers lui qui risquait de céder.

Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 791
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

Tu ne peux pas voler un coeur, on te l'offre par amour [Katelyn/Lucious] - Page 2 Empty

mini_200614102940105353.png
Lucious Thompson
J'ai 42 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis raider d'entreprise et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis veuf depuis plus de deux ans et j'apprends à faire mon deuil.

Je suis l'héritier d'une entreprise spécialisé en rachat d'entreprise en difficulté pour les démolir et les revendre en pièces détachées. Né avec une cuillère en or dans la vie, je n'ai jamais manqué de rien, financièrement parlant, me permettant de vivre dans le luxe le plus total. Une bénédiction, certains dirons. Pour moi, c'est une vraie malédiction qui me pousse à expérimenté tout ce que la vie peut offrir au plus grand désespoir de mon feu mon père lorsqu'il était encore de ce monde.
Tu ne peux pas voler un coeur, on te l'offre par amour [Katelyn/Lucious] - Page 2 200614103905843305
Tu ne peux pas voler un coeur, on te l'offre par amour [Katelyn/Lucious] - Page 2 200614103905263838


avatar :copyright:️ NOM CRÉATEUR



Ces moments presque enfantins étaient privilégiés pour Lucious qui, avec le temps, était parvenu à contaminer son amie avec son attitude parfois jugée de puérile. C’était ce qui lui avait permis de surmonter la disparition de son épouse et c’était aussi ce qui leur permettait d’affronter cette prise d’otage avec un soupçon d’insouciance qui faisait du bien. Si on s’attardait sur leurs échanges, on pourrait se demander s’ils étaient vraiment des otages « Je vous en prie ! » répondit-il avec assurance. Oui, ils étaient de grands enfants qui plaisantaient pour oublier leur environnement pesant. Un petit rire alors qu’il hochait de la tête « Je suis votre Kevin Costner ». Mais au fond de lui, il espérait sincèrement qu’elle était à l’abri du danger à ses côtés. Quand on voyait son visage légèrement tuméfié, il commençait à se dire que s’il ne parvenait pas à se protéger lui-même, comment allait-il parvenir à protéger Katelyn…
Des pensées qui furent balayées d’un revers de main par la question de la jeune femme concernant sa tenue pour le mariage de June. Il fronça les sourcils à sa première réponse avant de rire doucement pour ne pas attirer davantage l’attention sur eux deux « N’ayez aucune crainte, je n’appartiens qu’à vous » tout en se perdant dans ses prunelles noisette et il lui rendit son sourire avant de rire une fois encore. Il fut projeté plusieurs mois auparavant alors qu’ils lui choisissaient une robe pour une soirée mondaine ennuyante « Arrêtez, je vais rougir » avant de la laisser reposer sa tête sur son épaule. Cette quiétude qui pouvait les gagner lorsqu’ils n’étaient que tous les deux, lui faisait du bien.

« Vous mentez » tout en se doutant qu’elle se retenait uniquement pour ne pas se retrouver en tête-à-tête avec l’un de braqueurs pendant qu’elle serait aux toilettes. La question suivante, par contre, sembla perturber la jeune femme « Parce que je n’ai pas envie de vous partager ». Elle avait appris à le connaître avec le temps, il faisait preuve d’une sincérité parfois déconcertante. Parfois, il disait même trop ce qui lui passait par la tête sans réfléchir davantage aux conséquences. Un peu comme là peut-être « Ça ne sera pas nécessaire et puis il trouvera cela suspect que votre ami arrivait de nulle part s’intéresse soudainement à sa vie amoureuse ». Parce que lui-même trouvait cela suspect à dire vrai. Mais la question lui était venue soudainement et il voulait connaitre la réponse. Alors il lui avait posé.

Un petit rire passa la barrière de ses lèvres en voyant Katelyn lever la main telle une écolière pour aller aux toilettes. C’était mignon. Il la suivit du regard jusqu’à ce qu’elle disparaisse de son champ de vision, observa les autres otages qui semblaient décomposés à l’idée de passer la nuit ici alors qu’il mangeait ses chips, grimaçant légèrement au contact du sel sur sa lèvre abimée. Il releva la tête sur la jeune femme qui reprit place à ses côtés « Ça fait du bien d’avoir fait pipi ? » souriant, presque fier de sa question. Oui, c’était un grand enfant « Nature et vous ? » avant de faire un signe négatif « Je suis un homme, je ne ressens pas la douleur » tout en mangeant une nouvelle chips et finit par avouer « Vous n’avez pas idée ! Je souffre le martyre » en posant ses doigts sur ses lèvres. Mais il avait faim. « La nuit dernière, elle était relativement normale, vous ne pensez pas ? » avant d’approcher son visage du sien, le regard inquisiteur « Mais que voulez-vous dire par nuit normale ? » avant de jeter un bref coup d’œil aux deux braqueurs qui ne se souciaient pas d’eux une seule seconde « Vous voulez dire dormir tous les deux en pyjamas dans un lit, après un bon film ? Ou vous pensez à nos corps humides, la respiration haletante, le cœur battant à tout rompt, votre regard perdu dans le mien » et se recula « après une bonne bataille d’oreiller ? » et prit une gorgée d’eau « En tout cas, rappelez-moi de ne plus entrer dans une bijouterie. On prendra un foulard pour aller avec votre tenue. Moins dangereux. Les voleurs de tissus, ça ne courent pas les rues ».



Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 743
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

Tu ne peux pas voler un coeur, on te l'offre par amour [Katelyn/Lucious] - Page 2 Empty

4pni.bmp
Katelyn Thomas
J'ai 36 ans et je suis à NY. Dans la vie, je suis en galère et à la recherche d’un nouvel emploi et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

D’origine française, elle est arrivée il y a maintenant plus de 10 ans sur le sol américain. Parce qu’elle voulait changer de vie, d’horizon et tenter sa chance ici. Mais le rêve n’est pas tout à fait devenu réalité. Journaliste de métier, elle a passé plusieurs années à être reporter pour un journal tv d’une chaine que personne ne regarde, à devoir se taper tout les reportages les plus miteux. Ça fait deux semaines qu’elle s’est fait virée. Alors pour trouver le moyen de payer le loyer de son petit appartement, elle enchaîne petit boulot sur petit boulot.

Tu ne peux pas voler un coeur, on te l'offre par amour [Katelyn/Lucious] - Page 2 LonelyCourageousBactrian-size_restricted
Tu ne peux pas voler un coeur, on te l'offre par amour [Katelyn/Lucious] - Page 2 0b541d96a918c6485709e0596c14149c


avatar :copyright:️ Moi meme

« -vous êtes bien plus que ça… » Elle fronça les sourcils et demanda : « -il tombe pas amoureux d’elle dans le film ? J’l’ai vu qu’une fois et y’a très longtemps. » Elle n’avait pas forcement été fan d’ailleurs si ses souvenirs étaient bons. Elle réalisa ce qu’elle venait de dire, et changea de sujet. Oui, c’était bien mieux de parler de la tenue que porterait Lucious. Même mal habillé, elle était certaine que plus d’une femme se retournait sur lui. Petites fesses misent en valeurs ou pas. Un sourire à sa réponse avant de lui dire : « je serais m’en souvenir. » ça n’était pas le moment de voir des signaux partout ! Stop ! Il était exclu qu’elle laisse à nouveau ses sentiments prendre de la place. Alors elle préféra le faire sourire à nouveau, afin qu’il arrête de la regarder comme il était en train de le faire. «  -n’importe quoi, vous savez très bien que vous avez du charme et que vous pouvez envoûter n’importe quelle femme. » La jolie brune en savait quelque chose. Elle avait décidé de vraiment mettre de côté le deuil de Lucious et tout ce qu’ils s’étaient dit l’autre soir. Parce qu’elle n’avait pas envie de le voir comme un veuf encore bouleversé par la mort de sa femme. Ça ne serait pas lui rendre service.

« -si vous le dites. »
répliqua Kate avec un petit sourire crispé pour signifier que oui, il avait totalement raison ! Elle se demanda en quoi cela l’intéressait de savoir si Arron venait accompagné ou non. Dans sa tête la voix des muses du dessin animé Hercule se mirent à chanter. Et il ne l’aida vraiment pas avec sa réponse. « -vous serez contraint de le faire, Arron ne danse pas, mais Jerry m’invitera forcement sur la piste. » Pourquoi trouvait elle ça adorable qu’il n’ait pas envie de la partager. Roh non Kate… « -oui et il va trouvé ça étrange que je veuille savoir. qu’est ce qui vous intrigue chez lui ? Vous passez souvent des questions à son sujet. » Oui, d’accord c’était son ex mais… mais rien du tout ! Comme si Lucious pouvait craindre qu’elle se rapproche à nouveau d’Arron. Elle avait été clair sur le sujet la dernière fois. Oui non ne fait c’était suspect cette question.

« -oui monsieur. » avait répondu Katelyn en prenant son paquet de chips. « -barbecue. » elle lui tendit le paquet, si jamais il voulait faire des échanges. « -et comme tous les hommes, vous savez très mal mentir. » Un sourire plus qu’amusé illumina la visage de la jeune femme avait qu’elle ne réplique : « -tous les hommes sont des bébés. » Pourquoi est ce qu’elle venait de mettre le sujet des nuits passées ensemble sur le tapis ?! Non mais sérieux comment contrôler ses sentiments en parlant de ça ! « -moi en chemise, vous caressant le dos, vous trouvez ça normal ? » mais est ce qu’elle allait la fermer ?!! oh merde et voilà qu’il approchait son visage du sien. Elle ouvrit la bouche pour lui répondre mais il enchaîna et elle ne put faire autrement que de le regarder droit dans les yeux, écoutant ses mots en sentant son coeur battre plus vite. Des images lui venaient à l’esprit et ça n’avait aucun rapport avec une bataille d’oreiller. « -vous n’en sortiriez pas vainqueur. » voilà ce qu’elle répondit avec un petit sourire suffisant. « -arrêtez de vouloir me faire des cadeaux et ça sera très bien comme ça. » un dernier regard avant qu’elle ne prenne une chips dans le paquet de Lucious. « -vous m’avez même pas demander de goutter, vous perdez vos principe de base mon ami ! » commenta Katelyn avant de voir un des braqueurs venir vers eux.

Ils étaient d’accord pour l’article. Kate avait perdu son sourire, et presque avalé de travers ce qu’elle avait dans la bouche. « -très bien. » répondit la jeune femme en hochant la tête. Un regard pour Lucious puis à nouveau elle leva le visage vers le braqueur. « -il vient avec nous. » ça n’était pas négociable. Une fois debout, ils allèrent s’installer dans la salle de pause. Un stylo, une feuille et elle commença ses questions. Bien entendu pas de nom, pas de prénom. Mais elle apprit que cet homme avait un fils qui avait besoin d’une greffe de reins. Le besoin d’argent pouvait se comprendre. La jeune journaliste fut un peu surprise de la sincérité de l’homme, même si l’arme qu’il tenait toujours entre les mains lui évitait de perdre de vu qui il était. L’autre braqueur était son frère. « -je peux négocier de l’argent pour la greffe de votre fils si vous libérez des gens. Plus le temps passe, plus ils s’organisent dehors. » c’était la stricte vérité. Sans nouvelle de Katelyn, ils allaient peut être envoyé la cavalerie. Et ça risquait de mal se terminer pour ces deux hommes.  

Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Tu ne peux pas voler un coeur, on te l'offre par amour [Katelyn/Lucious] - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Tu ne peux pas voler un coeur, on te l'offre par amour [Katelyn/Lucious]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Cellule 211 [DVDRiP]
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» Un peu d'intimité... [ pv : Perséphale et Hentaï]
» G - "With or Without You" [HENTAÏ] [PV Mina]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: