Partagez
 
 
 

 Tu ne peux pas voler un coeur, on te l'offre par amour [Katelyn/Lucious]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 736
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

Tu ne peux pas voler un coeur, on te l'offre par amour [Katelyn/Lucious] Empty

mini_200614102940105353.png
Lucious Thompson
J'ai 42 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis raider d'entreprise et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis veuf depuis plus de deux ans et j'apprends à faire mon deuil.

Je suis l'héritier d'une entreprise spécialisé en rachat d'entreprise en difficulté pour les démolir et les revendre en pièces détachées. Né avec une cuillère en or dans la vie, je n'ai jamais manqué de rien, financièrement parlant, me permettant de vivre dans le luxe le plus total. Une bénédiction, certains dirons. Pour moi, c'est une vraie malédiction qui me pousse à expérimenté tout ce que la vie peut offrir au plus grand désespoir de mon feu mon père lorsqu'il était encore de ce monde.
Tu ne peux pas voler un coeur, on te l'offre par amour [Katelyn/Lucious] 200614103905843305
Tu ne peux pas voler un coeur, on te l'offre par amour [Katelyn/Lucious] 200614103905263838


avatar :copyright:️ NOM CRÉATEUR


En retard. Il était en retard. Si sa réunion ne s’était pas éternisée pour des inepties sans nom, il serait arrivé à l’heure. Or, il était en retard et le millionnaire avait horreur de ça. Il pianota rapidement sur son portable, à l’arrière de sa berline, qu’il serait là d’ici cinq minutes. Qu’elle devait l’attendre. Lucious avait prétexté chercher un cadeau pour sa sœur pour l’anniversaire de cette dernière afin que Katelyn l’accompagne. En vérité, il voulait lui offrir de quoi accompagner sa tenue de demoiselle d’honneur au mariage de son amie. Il voulait qu’elle se sente belle, élégante. Ce qu’elle était. En tout cas pour lui. La voiture se gara devant la jeune femme qui lui avait fait l’honneur de patienter devant ladite bijouterie. Il remercia son chauffeur pour son talent exceptionnel et s’extirpa avec hâte de l’habitacle. Lucious la serra dans ses bras et déposa un baiser sur sa joue « Je suis désolé pour mon retard. J’espère ne pas vous avoir fait trop attendre » avant de poser sa main dans son dos pour la conduire à l’intérieur de la bijouterie. Il la fit avancer jusqu’aux parures de bijoux étincelant à travers la vitrine « Je ne vous ai même pas demandé comment est-ce que vous alliez. Comment allez-vous ? » Avant de porter son attention sur les bijoux « Que pensez-vous de celle-ci ? » Lorsque la vendeuse les interpella « Puis-je vous aider ? Vous cherchez quelque chose en particulier ? ». Lucious posa son regard sur Katelyn, puis sur la vendeuse, lui offrant son plus beau sourire « Oui. Je cherche un cadeau pour ma sœur et je voulais savoir s’il était possible de voir cette parure s’il vous plaît » « Bien sûr ». Mais à peine les bijoux furent posés sur leur présentoir, que des cris de peurs se firent entendre.

« A terre ! Plus vite que ça ! ». Le ton était donné. Deux hommes cagoulés et armés venaient de faire leur entrée dans la petite bijouterie Cartier où ils se trouvaient. Finalement, il aurait mieux fait d’arriver davantage en retard. Lucious lança un regard à Katelyn tout en se laissant glisser contre le meuble-vitrine de la bijouterie, les jambes contre son torse, les mains derrière la tête. Ce n’était pas la journée qu’il avait imaginé. Tout pouvait se passer rapidement, sans incidents. Ou tout pouvait dégénérer et les mener à leurs pertes. Lucious eut rapidement sa réponse lorsque les sirènes de police se firent entendre au loin, stressant les deux protagonistes qui commençaient à s’agiter comme des puces sur un chien. En voyant le gardien bouger, le millionnaire posa son regard sur Katelyn. Si l’agent de sécurité jouait les héros, ils risquaient tous de mourir et il ne voulait pas ça. Lucious se leva alors, les mains au-dessus de sa tête « Messieurs ?! ». Les deux preneurs d’otages se dirigèrent vers lui, armes pointaient contre son corps « A terre ! Maintenant ou tu serviras d’exemple ! » Mais le millionnaire s’obstina « C’était pour vous prévenir que l’agent de sécurité a encore son arme. Je n’ai pas envie que ça finisse en fusillade, vous comprenez ? Je suis de mariage dans quelques jours et… » « Ferme-là. Rocco, va voir » « Toi, assis ». Lucious ne se fit pas prier et reprit sa place aux côtés de Katelyn. Intérieurement, il était terrorisé et n’en revenait pas de ce qu’il venait de faire. Mais il voulait aussi que tout cela se termine bien et pas dans une mare de sang. L’agent de sécurité se retrouva attaché et désarmé. Les regards de certains clients furent désapprobateurs, mais il s’en moquait bien. Il passa sa main dans le dos de Katelyn pour l’attirer à lui « Tout va bien se passer… » Même s’il avait du mal à se convaincre lui-même d’une telle chose…

Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 693
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

Tu ne peux pas voler un coeur, on te l'offre par amour [Katelyn/Lucious] Empty

4pni.bmp
Katelyn Thomas
J'ai 36 ans et je suis à NY. Dans la vie, je suis en galère et à la recherche d’un nouvel emploi et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

D’origine française, elle est arrivée il y a maintenant plus de 10 ans sur le sol américain. Parce qu’elle voulait changer de vie, d’horizon et tenter sa chance ici. Mais le rêve n’est pas tout à fait devenu réalité. Journaliste de métier, elle a passé plusieurs années à être reporter pour un journal tv d’une chaine que personne ne regarde, à devoir se taper tout les reportages les plus miteux. Ça fait deux semaines qu’elle s’est fait virée. Alors pour trouver le moyen de payer le loyer de son petit appartement, elle enchaîne petit boulot sur petit boulot.

Tu ne peux pas voler un coeur, on te l'offre par amour [Katelyn/Lucious] LonelyCourageousBactrian-size_restricted
Tu ne peux pas voler un coeur, on te l'offre par amour [Katelyn/Lucious] 0b541d96a918c6485709e0596c14149c


avatar :copyright:️ Moi meme

C’était la course depuis le début de la matinée. A la base Katelyn avait mit un réveil, mais elle avait appuyé dessus et s’était rendormi. Alors c’était en catastrophe qu’elle s’était extirpée du lit alors que Sara venait de frapper chez elle. Les deux amies devaient aider June à se décidé pour les fleurs, et pour le traiteur… Elles devaient également faire un nouvelle essayage de robe. Sara la secouée, le demandant de se bouger. La matinée était passée à une vitesse folle, mais au moins elle avait de nouvelle photo d’elle dans la robe, elle pourrait les envoyer à Lucious qui tenait vraiment à savoir comment elle serait habillée pour le mariage. Alors qu’elle faisait une pause déjeuné avec les filles, elle prit le temps de regarder son téléphone et envoya la photo au passage. Elle n’avait parlé à aucun de ses amis de la soirée qu’elle avait passé avec le millionnaire. Comme si June avait deviner à qui elle était en train d’écrire, elle lui demanda comment il allait, et comment ça allait entre eux. Kate resta flou, évasive avant de sourire à la demande qu’elle venait de recevoir par message.

C’était en courant qu’elle était arrivée au point de rendez vous. Parce que le choix pour le traiteur avait prit un temps fou, surtout pour les vins avec l’expertise de Sara qui trouvait toujours quelque chose à redire. Ça faisait tout juste deux minutes qu’elle était là, à attendre que Lucious la rejoigne. Juste le temps de reprendre son souffle, de se recoiffer vite fait et de lui sourire alors qu’il descendait de la voiture. « -oh si une éternité ! Il faudra vous faire pardonner ! » Puis elle ajouta avec un sourire taquin : « -ça fait seulement deux minutes que je suis là. J’étais à deux doigts d’être plus en retard que vous. » Une petite grimace et elle se laissa guidée à l’intérieur de la bijouterie.

Wahou ça c’était pas la petite bijouterie dans laquelle Arron lui avait acheté une paire de boucle d’oreille. Bon après, Kate n’était pas vraiment du genre blingbling. Ce qui était trop gros, trop brillant, elle n’aimait pas vraiment. Alors il y avait une bonne partie des vitrines qui n’attirait pas son regard. « -ah heu ça va. Et vous ? » en vrai, elle avait soif et déjà envie d’aller au toilette même si elle y était allé en partant de chez le traiteur. Mais bon. Ça irait comme ça, ils n’allaient sans doute pas mettre trois heures à choisir un bijou pour la sœur de Lucious. « -elle aime quoi votre sœur ? Or ? Argent ? Personnellement j’aime mieux l’argent. Je trouve ça plus passe partout et ça a un côté moins vieux… » Enfin encore une fois, ça n’était que ses goûts personnel. Ils n’étaient pas la pour elle. « -hum oui, c’est plutôt joli... » Bon elle n’était pas fan, mais il connaissait sa sœur. Mais alors qu’elle penchait la tête pour observer le bijou, sa main vint s’agripper au bras de Lucious.

Kate avait sursauté sous les cris des hommes armés qui venaient d’entrer dans la boutique de luxe. Un regard pour Lucious, un pour la vendeuse qui se laissa glisser de l’autre côté. Katelyn posa ses mains sur sa tête de la même manière que Lucious. Elle aurait du aller faire pipi avant !! La jeune femme ferma les yeux quelques secondes. Avant de voir Lucious se lever et de les écarquillés. Mais qu’est ce qu’il foutait debout ! Assise sur le sol elle pria pour qu’il se ne fasse pas descendre sous ses yeux. Une fois qu’il fut à nouveau à coté d’elle, Kate le fusilla du regard. « - si vous recommencez ça, non ça va pas bien se passer ! » Elle avait prit soin de parler à voix basse mais il pouvait sans doute sentir qu’elle était énervée contre lui. Même si c’était en réalité la peur qui parlait. La jeune femme se détacha de lui alors qu’il voulait l’attirer un peu plus à lui. « -c’est trop vous demandez de rester sage ? » en même temps, si elle réfléchissait trois secondes, elle savait qu’il n’était pas du genre à rester assis là, bien gentiment.


Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 736
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

Tu ne peux pas voler un coeur, on te l'offre par amour [Katelyn/Lucious] Empty

mini_200614102940105353.png
Lucious Thompson
J'ai 42 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis raider d'entreprise et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis veuf depuis plus de deux ans et j'apprends à faire mon deuil.

Je suis l'héritier d'une entreprise spécialisé en rachat d'entreprise en difficulté pour les démolir et les revendre en pièces détachées. Né avec une cuillère en or dans la vie, je n'ai jamais manqué de rien, financièrement parlant, me permettant de vivre dans le luxe le plus total. Une bénédiction, certains dirons. Pour moi, c'est une vraie malédiction qui me pousse à expérimenté tout ce que la vie peut offrir au plus grand désespoir de mon feu mon père lorsqu'il était encore de ce monde.
Tu ne peux pas voler un coeur, on te l'offre par amour [Katelyn/Lucious] 200614103905843305
Tu ne peux pas voler un coeur, on te l'offre par amour [Katelyn/Lucious] 200614103905263838


avatar :copyright:️ NOM CRÉATEUR


A peine avait-il posé son regard sur la jeune femme qu’un sourire se dessina de lui-même sur ses lèvres. Sa réunion inepte était déjà un lointain souvenir « Je mettrais tout en œuvre pour cela très chère » et cela même si, comme elle lui avoua, elle avait bien failli être en retard à son tour. Ça serait une excuse pour l’inviter à dîner ce soir dans un petit restaurant qui lui faisait de l’œil depuis quelques temps maintenant.

Leurs regards rivés sur la vitrine sous leurs yeux, contemplant les différents bijoux à leur disposition, Lucious ne put s’empêcher de sourire, amusé, par la réponse de Katelyn semblablement étonnée qui lui demande comment elle allait. Son sourire s’élargit « Je vais bien aussi, merci » et resta un petit moment à l’observer. Elle était jolie. Finalement la vendeuse l’extirpa de sa contemplation « Argent aussi ». Peut-être que ça n’allait pas être si compliqué que cela de faire passer son cadeau pour le cadeau d’anniversaire de sa sœur si elle poursuivait ainsi « Vous ne semblez pas convaincu ? ». Mais ils n’eurent le temps de déblatérer davantage que deux hommes armés firent irruption dans la bijouterie. Comment une journée tranquille à faire les boutiques venaient de se transformer en véritable cauchemar éveillé. Pourtant, cela n’empêcha pas Lucious d’interpeller les deux hommes. Ce n’était peut-être pas la meilleure idée qu’il avait eu, mais c’était toujours mieux que de faire tuer tout le monde dans un élan d’héroïsme vain. Lorsqu’il reprit sa place, il sentit que sa petite intervention n’était pas du gout de son amie « Vous auriez préférez que ça finisse en fusillade ? » avant de glisser sa main pour la rapprocher vers lui. Mais ce n’était pas le souhait de son amie qui se détacha de son emprise. Oui, elle lui en voulait vraiment « Votre question est rhétorique ou vous voulez vraiment que je réponde ? ». Sa désinvolture pouvait en agacer plus d’un, mais c’était aussi sa manière de gérer la situation. S’il se mettait aussi à paniquer, qui serait là pour réfléchir correctement ?! Quoi que… Réfléchir correctement et rationnellement n’était pas son fort.

Il se redressa légèrement pour tenter d’entrevoir la rue où la police venait de prendre place, balisant les alentours. Les lumières rouges et bleues se reflétaient dans l’intérieur de la bijouterie. Il chercha du regard un groupe d’intervention, mais ce fut le canon d’une arme qu’il aperçut plus près qu’il ne l’aurait souhaité « Assis le clown de service ». Lucious sourit et se rassied en silence, jetant un coup d’œil à Katelyn. Elle allait finir par le détester à la fin de la journée. Le millionnaire approcha son visage de celui de Katelyn pendant que les deux preneurs d’otages discutaient en messe basse « J’ai pensé que je pourrais vous inviter à dîner ce soir, dans un petit restaurant italien qui semble très gouteux. Qu’en pensez-vous ? » avant de poser sa main sur sa jambe « Je vous promets que vous sortirez indemne d’ici » lui offrant un petit sourire empli de douceur. Il tentait de la rassurer du mieux qu’il le pouvait, mais les deux hommes cagoulés et armés n’aidaient pas vraiment…


Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 693
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

Tu ne peux pas voler un coeur, on te l'offre par amour [Katelyn/Lucious] Empty

4pni.bmp
Katelyn Thomas
J'ai 36 ans et je suis à NY. Dans la vie, je suis en galère et à la recherche d’un nouvel emploi et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

D’origine française, elle est arrivée il y a maintenant plus de 10 ans sur le sol américain. Parce qu’elle voulait changer de vie, d’horizon et tenter sa chance ici. Mais le rêve n’est pas tout à fait devenu réalité. Journaliste de métier, elle a passé plusieurs années à être reporter pour un journal tv d’une chaine que personne ne regarde, à devoir se taper tout les reportages les plus miteux. Ça fait deux semaines qu’elle s’est fait virée. Alors pour trouver le moyen de payer le loyer de son petit appartement, elle enchaîne petit boulot sur petit boulot.

Tu ne peux pas voler un coeur, on te l'offre par amour [Katelyn/Lucious] LonelyCourageousBactrian-size_restricted
Tu ne peux pas voler un coeur, on te l'offre par amour [Katelyn/Lucious] 0b541d96a918c6485709e0596c14149c


avatar :copyright:️ Moi meme

C’était amusant cette façon qu’il avait de l’agacer avec son petit sourire. Son petit sourire en coin, quelle est la capacité de faire briller ses yeux.il avait un peu surpris avec sa question mais bon c’est vrai que après tout ça faisait quelques temps qu’il ne s’était pas vu et c’était de la politesse de demander. Quelle heure exacte étrange qu’il invite pour venir choisir un bijou qui concernait sa sœur. Après tout elle ne la connaissait pas on avait aucune idée de ses goûts le journal est sans doute par correspondre aux attentes de Lucious. Chaque femme avait ses goûts en matière de bijoux. Kate n’ai pas le temps de lui dire que non le bijou qu’il avait demandé à voir ne lui plaisait pas forcément. Ils se retrouvèrent au sol en l’espace de quelques secondes, et sincèrement la jeune femme aurait apprécié que Lucious puis se comporter correctement c’est-à-dire un bon petit otage fermant sa bouche et obéissant aux autres. Mais c’était mal connaître l’homme avec lequel elle était dans la boutique.

Un soupir et elle lui lança un regard noir alors qu’il s’installait à nouveau à côté d’elle. Cela faisait quelques semaines qu’ils ne s’étaient pas vus échangeant seulement 3 ou 4 messages par ci par là. Après la soirée en tête-à-tête qu’ils avaient passé chez lui ne pas se voir durant quelque temps avait été plutôt salutaire pour la jeune femme. Cela lui avait permis de prendre du recul et de mieux apprendre à étouffer les sentiments qu'elle avait ressenti pour lui. Aujourd’hui elle considérait que c’était du passé. Qu’elle était parvenue à passer par-dessus et toute la conversation qu’ils avaient eu au sujet de la défunte femme du millionnaire avait bel et bien enterré ses sentiments et le futile espoir qu’il en ait de réciproque pour elle un jour.

Aujourd’hui son comportement lui rappelait plutôt leur première rencontre. Son attitude l’exaspérait. « j'aurai préféré que vous ne vous fassiez pas remarquer ! » répliqua Kate sèchement. La jeune femme plissa le nez en grimaçant à sa réponse. « jouez pas les super héros, vous avez oublié vos collants ! » À nouveau comme à chaque rencontre au tout début de leur relation d’amitié elle se demandait pourquoi elle avait accepté de venir. Lorsqu'elle posa à nouveau les yeux sur lui, elle posa sa main sur son bras. Trop tard. « - faites pas attention à lui, il a oublié ses pilules ce matin. un petit sourire avant un regard noir pour Lucious. « -oh oui j'adorerais ! répliqua Kate avec ironie. Mais comment vous pouvez penser à ça maintenant ? » ce qui était loin d'être un oui. Un regard pour sa main posé sur elle. « -peut être mais pas grâce à vous. Les flics sont là dehors donc on a juste à attendre et à rester sage et tout se passera bien. un regard appuyé avant qu'elle n'ajoute : « -et faites pas de promesse j'aime pas ça. » elle savait très bien qu’il cherchait à la rassurer. Mais ce n'était pas ainsi que ça allait marcher.

Kate croisa les bras pour éviter de sentir ses mains trembler. Elle était morte de peur. Et si il fallait qu'elle gère en plus le comportement à tendance suicidaire de Lucious… elle ferma les yeux. Depuis quand est ce qu'elle pensait ça de lui ? Non mais n'importe quoi. La peur prenait le contrôle de son cerveau. Finalement elle agrippa le bras de Lucious et colla sa tête sur son épaule. Ça lui éviterait peut être de faire une connerie. « -je sais très bien jouer les boulets humains.


Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 736
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

Tu ne peux pas voler un coeur, on te l'offre par amour [Katelyn/Lucious] Empty

mini_200614102940105353.png
Lucious Thompson
J'ai 42 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis raider d'entreprise et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis veuf depuis plus de deux ans et j'apprends à faire mon deuil.

Je suis l'héritier d'une entreprise spécialisé en rachat d'entreprise en difficulté pour les démolir et les revendre en pièces détachées. Né avec une cuillère en or dans la vie, je n'ai jamais manqué de rien, financièrement parlant, me permettant de vivre dans le luxe le plus total. Une bénédiction, certains dirons. Pour moi, c'est une vraie malédiction qui me pousse à expérimenté tout ce que la vie peut offrir au plus grand désespoir de mon feu mon père lorsqu'il était encore de ce monde.
Tu ne peux pas voler un coeur, on te l'offre par amour [Katelyn/Lucious] 200614103905843305
Tu ne peux pas voler un coeur, on te l'offre par amour [Katelyn/Lucious] 200614103905263838


avatar :copyright:️ NOM CRÉATEUR


Les vieilles habitudes avaient la vie dure. Il n’aura pas fallu longtemps pour le millionnaire avant d’exaspérer son amie par son attitude déconcertante. Elle s’en remettrait. Après tout, ce n’était pas la première fois qu’il la sortirait de ses gongs. C’était presque devenu un rituel à leurs débuts « Je suis incapable de faire autrement, vous le savez pourtant » tout en affichant un sourire suffisant qui allait sûrement exaspérer un peu plus la jeune femme « Je me considère plus comme Batman que comme Superman. Vous voyez, la super-voiture, aucuns pouvoirs, l’argent, le luxe… » Et tout cela sans se départir de son sourire enfantin. Et tel un enfant, il était davantage subjugué par les voitures de police à l’extérieur que les deux hommes cagoulés à l’intérieur. Ce qui ne fut pas à leur goût car il se retrouva bien vite avec le canon d’une arme devant les yeux. Le clown de service. Il aimait déjà ce surnom. C’était mieux qu’abruti ou de se prendre une balle.

Lucious se rassit aux côtés de la jeune femme, souriant au preneur d’otage en entendant la réplique de Katelyn, mais lorsqu’il croisa le regard de cette dernière, il déglutit avec difficulté. Elle était véritablement en colère et il risquait d’en prendre pour son grade alors il décida de détourner la conversation et parla de ce petit restaurant où il souhaitait emmener sa partenaire de prise d’otage. En entendant la réponse de cette dernière, il se mit à sourire sans s’apercevoir de l’ironie de sa réponse « On dit… » Mais il n’eut le temps de finir sa phrase qu’elle lui fit comprendre que ce n’était pas l’endroit pour parler de ça « A quoi voulez-vous que je pense ? Il n’y a rien à faire à part attendre » tout en pointant les otages de la main. Main qu’il finit par poser sur la jambe de Katelyn « J’ai évité que l’agent de sécurité se fasse tuer en jouant les héros. Vous ne pouvez pas le nier » avant de baisser les yeux. Elle n’avait peut-être pas tort. Ils risquaient de se faire tuer si jamais il venait à exaspérer les deux preneurs d’otages « J’en prends bonne note » souffla-t-il pour seule réponse.

Lucious la vit croiser ses bras. Elle n’était pas bien. C’était compréhensible au vu de la situation et lui qui en rajoutait en ayant un comportement borderline, comme toujours… Il fut surpris de la sentir se saisir de son bras pour poser sa tête contre son épaule « Il y a pire comme boulet » tout en posant sa main contre la sienne tout en l’observant si fragile, accrochée à lui. Il devait rester sage. Si jamais son comportement lui causait le moindre mal, il ne se le pardonnerait jamais. Même si cette fois-ci, il n’avait pas cherché les soucis. L’un des deux hommes agrippa Katelyn par le bras pour la faire lever afin qu’elle réponde au téléphone de la bijouterie. Un interlocuteur avec la police. Mais Lucious craignait le pire et se leva avec hâte sur ses deux jambes, se mettant entre le preneur d’otage et son amie « Assis et tu la fermes ! Et toi, va répondre à ce putain de téléphone ! ». Il n’eut le temps de réagir qu’il reçut un coup de crosse au visage, le faisant tomber au sol, l’arcade en sang. Son agresseur s’accroupit à sa hauteur, le saisissant par le col de sa chemise et le plaqua contre l’étagère derrière lui avec violence « Si tu ne veux pas que ta petite-copine paie pour toi, tu restes à ta place. Compris ?! » Et le relâcha après que Lucious ait acquiescé. Son sourire avait disparu et lorsque Katelyn revint vers lui, il se rendit compte qu’il commençait à avoir peur, peur pour elle… « Je leur ai dit pourtant que j’étais de mariage… » avant de serrer la main de la jeune femme dans la sienne, comme s’il craignait qu’elle ne parte.



Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 693
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

Tu ne peux pas voler un coeur, on te l'offre par amour [Katelyn/Lucious] Empty

4pni.bmp
Katelyn Thomas
J'ai 36 ans et je suis à NY. Dans la vie, je suis en galère et à la recherche d’un nouvel emploi et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

D’origine française, elle est arrivée il y a maintenant plus de 10 ans sur le sol américain. Parce qu’elle voulait changer de vie, d’horizon et tenter sa chance ici. Mais le rêve n’est pas tout à fait devenu réalité. Journaliste de métier, elle a passé plusieurs années à être reporter pour un journal tv d’une chaine que personne ne regarde, à devoir se taper tout les reportages les plus miteux. Ça fait deux semaines qu’elle s’est fait virée. Alors pour trouver le moyen de payer le loyer de son petit appartement, elle enchaîne petit boulot sur petit boulot.

Tu ne peux pas voler un coeur, on te l'offre par amour [Katelyn/Lucious] LonelyCourageousBactrian-size_restricted
Tu ne peux pas voler un coeur, on te l'offre par amour [Katelyn/Lucious] 0b541d96a918c6485709e0596c14149c


avatar :copyright:️ Moi meme


« -ba justement, on va attendre sagement. Alors vous pouvez penser mais s’il vous plais rester assis et ne dites rien. » C’était plus un ordre qu’une demande. Derrière sa colère, il y avait la peur qui montait petit à petit. Kate essayait de la contrôler mais ça n’était pas facile. Elle avait peur pour elle bien sur, mais aussi pour lui. N’ayant pas envie de voir sa cervelle redécorer la bijouterie. Elle ne s’en remettrait jamais. Alors elle espérait vraiment qu’il allait rester sage, là assis par terre. Cramponnée à lui, elle entrelaça ses doigts aux siennes. Et se dit qu’au moins elle n’était pas seule face à tout ça.

Peut être qu’elle n’aurait pas du se montrer si proche du clown de service parce que l’un des types s’approcha et lui saisit le bras avec force. « -vous me faites mal ! » râla Kate autant pour le fond que la forme. Il lui indiqua qu’elle devait allé répondre au téléphone, parler à la police. Katelyn sentit son coeur se mettre à battre plus fort. La jeune femme posa une main sur l’épaule de Lucious, comme pour le faire comprendre que c’était bon, elle allait gérer. Alors qu’elle s’éloignait en suivant l’autre homme, elle serra les dents pour ne pas se précipiter vers le millionnaire qui venait de se faire frapper. Comme dans les séries qu’elle avait regarder, elle compta les nombres d’otages, chercha à voir si les deux hommes avaient d’autres armes.

La conversation fut brève. Elle donna le nombre d’otage, précisant qu’il n’y avait pas de blessé. « -non, non, vous pouvez pas me demandez ça ! » bafouilla t elle alors que le flic à l’autre bout du fil demandait ce qu’elle soit leur interlocuteur attitré. Elle avait le coeur qui battait comme un fou, elle avait chaud, sans compter cette envie d’aller au toilette qui allait finir par devenir urgente. Elle tenta de questionner, de savoir comment ils allaient s’y prendre pour les sortir de là. « -quoi ? Le français. » répondit la jeune femme en ne comprenant pas tout de suite pourquoi on lui demandait si elle parlait une autre langue. Le téléphone lui fut arraché des mains, et à nouveau le type cagoulé numéro un la prit par le bras pour la reconduire jusqu’à Lucious.

Il la jeta pratiquement au sol. Et comme un petit animal apeurée, elle s’accrocha à nouveau au bras de Lucious. Kate ferma les yeux, posant une main devant sa bouche. Garder le contrôle. Ça serait à rien de paniquer ou de pleurer. Relevant ses yeux sur son ami elle : « -ça va votre tête ? Voilà ce que vous gagnez à vouloir faire batman ! » ça ne servait à rien qu’elle lui parle ainsi. Mais elle n’arrivait pas à faire autrement. En face d’eux, un homme tentait de cacher son téléphone au mieux pour filmer ce qui se passait. L’un des braqueur s’en rendit compte et cela fit monter la pression d’un cran. Alors que les cris et les menaces fusaient, la jeune femme se rendit compte qu’elle serrait sans doute un peu trop fort le bras de Lucious. A nouveau elle ferma les yeux et tenta de respirer plus calmement, prenant de grandes inspirations. Il fallait qu’elle se calme.

Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 736
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

Tu ne peux pas voler un coeur, on te l'offre par amour [Katelyn/Lucious] Empty

mini_200614102940105353.png
Lucious Thompson
J'ai 42 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis raider d'entreprise et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis veuf depuis plus de deux ans et j'apprends à faire mon deuil.

Je suis l'héritier d'une entreprise spécialisé en rachat d'entreprise en difficulté pour les démolir et les revendre en pièces détachées. Né avec une cuillère en or dans la vie, je n'ai jamais manqué de rien, financièrement parlant, me permettant de vivre dans le luxe le plus total. Une bénédiction, certains dirons. Pour moi, c'est une vraie malédiction qui me pousse à expérimenté tout ce que la vie peut offrir au plus grand désespoir de mon feu mon père lorsqu'il était encore de ce monde.
Tu ne peux pas voler un coeur, on te l'offre par amour [Katelyn/Lucious] 200614103905843305
Tu ne peux pas voler un coeur, on te l'offre par amour [Katelyn/Lucious] 200614103905263838


avatar :copyright:️ NOM CRÉATEUR


Rester assis et ne rien dire. Il était prêt à le faire si ça pouvait la rassurer, mais c’était sans compter sur l’intervention des preneurs d’otages. Il avait senti la peur l’assaillir de plein fouet au moment où l’un d’eux avait saisi fermement le bras de Katelyn pour l’entrainer jusqu’au téléphone. Il n’avait pas écouté sa raison et s’était redressé malgré la main de la jeune femme sur son épaule pour tenter de l’apaiser. Rien de tout cela ne pouvait le retenir. La peur était bien trop grande. Enfin, c’était ce qu’il pensait. Le coup de crosse au visage et la menace qui suivit eut raison de lui. Le clown de service n’était plus. Il avait la peur au ventre, les yeux rivés sur Katelyn comme si le simple fait de l’envelopper de son regard pouvait la protéger. La mâchoire serrée, il se retint de répondre au preneur d’otage lorsqu’il la ramena brusquement à ses côtés. Il n’aimait pas la tournure que prenait la prise d’otage. Il tenta une pointe d’humour, mais ça tomba à plat. Elle semblait lui en vouloir… « Je pense m’en sortir » répondit-il simplement. Il ne souhaitait pas envenimer les choses en lui expliquant que s’il avait risqué sa vie, c’était pour la protéger. C’était assez éloquent comme ça.

De toute manière, son attention fut attirée par la dispute qui éclata avec l’un des otages. La peur était perceptible dans les regards, dans les voix, sans parler des menaces des deux preneurs d’otages qui semblaient sentir que la situation leur échappé. Eux qui avaient sûrement prévus d’entrer, de prendre la marchandise et de ressortir, se retrouvaient enfermés et encerclés par la police. En sentant la pression sur son bras, Lucious porta son attention sur Katelyn qui était tout bonnement terrorisée. Il se défit de son emprise pour passer son bras autour de ses épaules et la serra contre lui, ses deux bras la blottissant contre son torse. Son menton sur le sommet de sa tête « Rien ne vous arrivera, je suis là » et caressa ses bras pour tenter de l’apaiser. S’il n’avait pas sentie la peur dans les remarques presque acerbes de Katelyn quelques minutes plus tôt, il serait surement intervenu. Mais il n’était pas Batman. Il était un otage au même titre que toutes les personnes assises sur le sol. Il devait attendre.
Lucious tenta d’accrocher le regard de la jeune femme et lui sourit avec une certaine douceur « Je dois vous avouer quelque chose : Le bijou, c’était pour vous, pas pour ma sœur… Et je crois bien que je m’en veux de vous avoir entrainé dans cette bijouterie ». Elle ne serait pas là, paniquée, entre ses bras, mais chez elle ou avec ses amis, à l’abri. Il aurait pu faire ça tout seul. Il murmura, ses lèvres contre sa chevelure châtain « Désolé Alice » et déposa un baiser sur sa tête.

Lucious ferma les yeux. Son agresseur n’y était pas allé de main morte et ça tambourinait à l’intérieur de son crâne. Il remercia intérieurement le preneur d’otage pour la migraine « Respirez, inspirez. Détendez-vous. Je vous protège. Je serai un mauvais Batman si je le faisais pas, vous ne pensez pas ? »




Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 693
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

Tu ne peux pas voler un coeur, on te l'offre par amour [Katelyn/Lucious] Empty

4pni.bmp
Katelyn Thomas
J'ai 36 ans et je suis à NY. Dans la vie, je suis en galère et à la recherche d’un nouvel emploi et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

D’origine française, elle est arrivée il y a maintenant plus de 10 ans sur le sol américain. Parce qu’elle voulait changer de vie, d’horizon et tenter sa chance ici. Mais le rêve n’est pas tout à fait devenu réalité. Journaliste de métier, elle a passé plusieurs années à être reporter pour un journal tv d’une chaine que personne ne regarde, à devoir se taper tout les reportages les plus miteux. Ça fait deux semaines qu’elle s’est fait virée. Alors pour trouver le moyen de payer le loyer de son petit appartement, elle enchaîne petit boulot sur petit boulot.

Tu ne peux pas voler un coeur, on te l'offre par amour [Katelyn/Lucious] LonelyCourageousBactrian-size_restricted
Tu ne peux pas voler un coeur, on te l'offre par amour [Katelyn/Lucious] 0b541d96a918c6485709e0596c14149c


avatar :copyright:️ Moi meme


Katelyn avait l’habitude de gérer seule. Ses peurs, ses angoisses, son stress. Encore une fois, c’était quelque chose que lui reprochait bien assez souvent ses amis. Même si Lucious l’avait clairement énervé, elle était contente qu’il soit là avec elle. Alors qu’elle essayait de retrouver son calme, elle sentit qu’il détachait sa main de la sienne et elle ouvrit les yeux avec précipitation. Elle avait trop peur qu’il n’ait décidé de jouer à nouveau les héros. Mais au lieu de ça, il passa son bras autour de ses épaules pour la rapprocher un peu plus de lui. Elle se laissa faire, et elle ferma les yeux à nouveau en respirant son parfum. La tête posée sur son torse, elle entendait les battements de son cœur. Étrangement ça lui fit du bien. A nouveau elle entrelaça leurs doigts. « -désolée… et merci... » souffla la jeune femme en relevant quelque peu le visage vers le sien.

Pas de petit sourire rassurant, pas de note d’humour. Elle avait peur, clairement. Et c’était horrible d’être totalement impuissant face à tout ça. « -quoi ? Pourquoi faire ce bijou ? » demanda Katelyn en appréciant qu’il tente d’alléger la situation. « -vous pouviez pas savoir. » ajouta t elle en baissant les yeux. Maintenant qu’il lui confiait ça, elle constatait qu’elle préférait être ici avec lui, plutôt que de l’avoir su seul dans ce merdier. « -si j’étais pas là vous auriez fait n’importe quoi. » Elle écouta ses conseils, souriant presque en constant que pour une fois c’était lui qui prenait ce rôle rassurant. Elle releva un peu la tête pour le regarder et lui adressa un petit sourire « -vous voulez une confidence : si c’est pour moi, je choisirais pas ce bijou là. » Cette la vérité. « -ne bougez pas. » ajouta la jeune femme en ouvrant son sac à main pour en sortir à la base des mouchoirs en papier. Le canon d’un arme visage son crâne avant qu’elle n’ait finit, et elle leva les mains. « -je veux juste prendre un mouchoirs. Au cause de vous, il saigne et ça en mets partout. » Sans savoir d’où lui sortait son courage, elle avait dit tout ça avec un regard noir. Peut être de sa formation de journaliste et des gros cons qu'elle avait croisé sur le terrain. Après tout un fermier les avaient menacé elle et Kerry avec son fusil à pompe. « -la police ne veut parler qu’à moi, alors évitez de me descendre et pointer votre joujou ailleurs merci. » L’homme lui fit un signe avec son arme comme quoi elle pouvait prendre ce qu’elle voulait dans son sac. Il s’éloigna et elle se tourna un peu plus vers Lucious pour tamponner son arcade. « -ça vous donne un côté mauvais garçon. Mais ça a ruiner votre chemise… » Kate s’appliqua dans son geste, essayant de ne pas lui faire plus de mal que de bien.

Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 736
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

Tu ne peux pas voler un coeur, on te l'offre par amour [Katelyn/Lucious] Empty

mini_200614102940105353.png
Lucious Thompson
J'ai 42 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis raider d'entreprise et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis veuf depuis plus de deux ans et j'apprends à faire mon deuil.

Je suis l'héritier d'une entreprise spécialisé en rachat d'entreprise en difficulté pour les démolir et les revendre en pièces détachées. Né avec une cuillère en or dans la vie, je n'ai jamais manqué de rien, financièrement parlant, me permettant de vivre dans le luxe le plus total. Une bénédiction, certains dirons. Pour moi, c'est une vraie malédiction qui me pousse à expérimenté tout ce que la vie peut offrir au plus grand désespoir de mon feu mon père lorsqu'il était encore de ce monde.
Tu ne peux pas voler un coeur, on te l'offre par amour [Katelyn/Lucious] 200614103905843305
Tu ne peux pas voler un coeur, on te l'offre par amour [Katelyn/Lucious] 200614103905263838


avatar :copyright:️ NOM CRÉATEUR


Rassurant et protecteur. Cela faisait bien longtemps que Lucious ne l’avait pas été pour une femme. C’était un aspect de sa personnalité qu’il avait mis au rebut pour laisser son excentricité légendaire s’exprimer. Mais en voyant la jeune femme paniquer à ses côtés, il ne put s’en empêcher et il la serra dans ses bras. Il savait qu’il n’était pas un superhéros et que si jamais la situation venait à dégénérer, il ne pourrait pas la protéger comme il le souhaiterait. Mais au moins, il tentait de l’apaiser du mieux qu’il le pouvait. Il baissa ses yeux bleu sur elle en entendant son remerciement et ses excuses. Tout ce qu’il souhaitait, c’était qu’ils s’en sortent sains et saufs « Pour le mariage… » répondit-il simplement pour tenter de détourner son attention sur autre chose que la prise d’otage qui avait lieu. Même s’il aurait souhaité que les choses se déroulent autrement… Mais comme elle le souligna, il ne pouvait pas savoir. Pourtant, il s’en voulait. Il n’aurait pas pu s’abstenir de lui offrir de jolies choses hors de prix pour une fois ?! Il décida de changer de sujet, lui prodiguant d’humbles conseils pour atténuer sa peur. Ne serait-ce qu’un peu. Cela sembla lui faire du bien car elle lui sourit et ce fut à son tour d’être apaiser. Finalement, elle n’avait peut-être pas de collants, mais elle avait des pouvoirs sur lui insoupçonnés « Je m’en suis doutés ». Après tout, il avait appris à la connaitre avec le temps et elle n’avait pas eu particulièrement d’enthousiasme lorsqu’il lui avait désigné la parure.

L’arme que pointa le preneur d’otage fit réagir Lucious qui s’apprêtait à se redresser, mais se ravisa en entendant Katelyn lui tenir tête sans crainte. Il haussa les sourcils, un petit sourire en coin à l’attention du preneur d’otage. Oui, il risquait de se faire frapper une nouvelle fois, mais il s’en moquait bien. Elle venait de lui faire fermer son clapet en moins d’une seconde. Lorsque ce dernier s’éloigna, il reporta son attention sur Katelyn « Vous trouvez ça sexy ? Et moi qui faisait attention à toujours être impeccable » avant de grimacer au contact du mouchoir contre sa plaie « Et après c’est moi qui me fait engueuler parce que je me permets de leur parler… C’est l’hôpital qui se fout de la charité » amusé de voir que la jeune femme savait aussi maitriser sa peur lorsque cela était nécessaire.

Lucious la regarda s’afférer à sa tâche avec tendresse. Il aimait la voir ainsi, prendre soin de lui comme un petit animal blessé. Il replaça une de ses mèches de cheveux du bout de ses doigts sans détourner le regard « Les prises d’otages vous vont bien » en sous-entendant qu’elle était toujours aussi jolie. Il lui saisit la main qui pensait ses blessures « Je vais bien » même si la douleur lui martelait les tempes, il s’en sortait bien. Ça aurait pu être bien pire. Il la blottit de nouveau contre lui, soufflant contre ses cheveux pour s’amuser « Finalement vous aviez raison, la police vient de vous protéger mieux que je n’aurai pu le faire » et il était soulagé. Il observa les autres otages. Ils étaient tous aussi apeurés qu’eux deux. Une journée qui pourtant, commençait si bien.



Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 693
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

Tu ne peux pas voler un coeur, on te l'offre par amour [Katelyn/Lucious] Empty

4pni.bmp
Katelyn Thomas
J'ai 36 ans et je suis à NY. Dans la vie, je suis en galère et à la recherche d’un nouvel emploi et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

D’origine française, elle est arrivée il y a maintenant plus de 10 ans sur le sol américain. Parce qu’elle voulait changer de vie, d’horizon et tenter sa chance ici. Mais le rêve n’est pas tout à fait devenu réalité. Journaliste de métier, elle a passé plusieurs années à être reporter pour un journal tv d’une chaine que personne ne regarde, à devoir se taper tout les reportages les plus miteux. Ça fait deux semaines qu’elle s’est fait virée. Alors pour trouver le moyen de payer le loyer de son petit appartement, elle enchaîne petit boulot sur petit boulot.

Tu ne peux pas voler un coeur, on te l'offre par amour [Katelyn/Lucious] LonelyCourageousBactrian-size_restricted
Tu ne peux pas voler un coeur, on te l'offre par amour [Katelyn/Lucious] 0b541d96a918c6485709e0596c14149c


avatar :copyright:️ Moi meme


Pour le mariage ? Enfin de toute façon, elle avait remarqué il trouvait toujours une bonne raison de lui offre quelque chose. Sa manière à lui de lui faire plaisir sans doute, croyant peut être qu’elle était matérialiste ? Si c’était le cas, il fallait vraiment qu’elle le détrompe sur le sujet. Parce que ça n’était pas le cas. « -vous n’êtes pas... » Kate ne termina pas sa phrase, baissant les yeux en souriant pour elle même. A quoi ça servait de lui dire qu’il n’était pas obligé de lui faire ce cadeau. Il allait répondre que personne ne l’obligeait jamais à rien, et que c’était son plaisir de lui faire plaisir.

Katelyn venait de répondre au preneur d’otage avec un certain sang froid. Elle s’étonnait elle même, ne sachant pas d’où ça venait. Enfin en tout cas, ça avait fait son petit effet. Elle appliqua le mouchoir sur l’arcade de Lucious : « -et j’ai jamais dis que je trouvais ça sexy. C’est vous qui avait tendance à tout trouver sexy. » Kate avait répondu en regardant la plaie et non Lucious lui même. « -faites pas le bébé. » alors qu’il grimaçait déjà. Elle leva sa main et lui adressa un sourire. « -c’est votre petit câlin qui m’a fait du bien. » A nouveau elle appliqua le mouchoir « -sérieusement je sais pas d’où c’est sortie. » Un petit haussement de sourcils et une légère grimace parce qu’il la troublait toujours lorsqu’il la regardait comme ça. Et que c’était pas du tout le moment. Et puis elle avait vraiment prit sur elle pour se résigner à cette simple amitié. Elle finit par se mordiller les lèvres avant de lui sourire et de désamorcer le truc : « -je vais finir par croire que vous me trouvez canon à longueur de temps. » Puis elle reprit place à côté de lui, le laissant tout de même la prendre dans ses bras.

« -on va s’en sortir. J’ai pas pris des cours de danse pour rien. » Lâcha Kate en observant les lignes de la main de Lucious comme si elle allait lui lire son avenir. Chose dont elle était incapable. Bon, elle était parvenue à cloisonner sa peur. Ça allait déjà bien mieux. Maintenant elle essayait même de trouver un moyen de faire avancer tout ce bordel plus vite. A la pendule il était déjà seize heure. Kate serra un peu plus fort la main de Lucious lorsqu’un des hommes armés l’interpela. « -téléphone. » dit il simplement en lui faisant signe de se lever. « -j’irais nulle part sans lui. Vous êtes deux, je veux qu’on soit deux. » Est ce qu’elle était vraiment en train de faire de la négociation ?! L’homme hésita, détailla le millionnaire du regard, avant de finir par accepté. Kate se leva alors, pour le suivre, échangeant un bref regard avec son riche emmerdeur.

La conversation téléphonique fut plus longue que la fois d’avant. On lui demanda de décrire ce qui se passait, de donner des infos sur les braqueurs si elle en avait. Kate dit qu’elle allait tenté de se renseigner. La police ne tentera rien tout de suite. Il voulait négocier. Libérer le plus d’otage. Tout l’échange se fit en français, et lorsque Kate raccrocha, elle réalisa que ses mains tremblaient. Un regard pour Lucious, avant que l’un des deux braqueurs ne lui demande ce qui avait été dit, pourquoi elle avait parlé une langue étrangère. Kate mit alors en application une partie de sa formation de journaliste. Faire parler les gens. De tout, de rien. Gagner leur confiance. « -ils veulent que vous laissiez partir les otages, et ils sont prêt à négocier. Vous devriez donner à manger et à boire aux gens. Ça vous donnera un côté robin des bois. » On lui répliqua qu’elle n’était pas là pour leur donner des conseils.

Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Tu ne peux pas voler un coeur, on te l'offre par amour [Katelyn/Lucious] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Tu ne peux pas voler un coeur, on te l'offre par amour [Katelyn/Lucious]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Cellule 211 [DVDRiP]
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» Un peu d'intimité... [ pv : Perséphale et Hentaï]
» G - "With or Without You" [HENTAÏ] [PV Mina]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: