Partagez
 
 
 

 Forbidden love

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
Katze
Katze
MESSAGES : 46
INSCRIPTION : 07/05/2020
ÂGE : 21
RÉGION : Québec
CRÉDITS : Gifer

UNIVERS FÉTICHE : Je suis ouverte à tous les univers
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Noob

Forbidden love Empty

Le contexte du RP
Mise en situation


Forbidden love Girlslikegirls11_0


Ah l'amour, quel sentiment magique, du moins, lorsqu'il n'est pas malsain ou interdit. Entre la violence, l'amitié et les sentiments, rien n'est facile pour ces deux meilleures amies. L'une d'elle vit une relation remplie de violence et de méchanceté et pour l'autre, son cœur appartient à cette même amie qu'elle doit épauler dans chaque épreuve.

Resteront-elles amies malgré tout ? Seul le temps pourra nous le dire.







tumblr_p35sxwfGPX1u55c40o6_250.gifv0b5f12ec37be012a18e987c31e40fa59.gif
▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼
•One girl, many stories •
(c) Miss Pie

Revenir en haut Aller en bas
 
Katze
Katze
MESSAGES : 46
INSCRIPTION : 07/05/2020
ÂGE : 21
RÉGION : Québec
CRÉDITS : Gifer

UNIVERS FÉTICHE : Je suis ouverte à tous les univers
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Noob

Forbidden love Empty

487izY0A.png
Raegan
Gray

J'ai 19 ans et je vis à New York, États-Unis. Dans la vie, je suis étudiante en sciences vétérinaires et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis en couple avec un gars violent et je le vis plutôt mal, mais je suis dans le déni.


Forbidden love 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f736e45415652576d424e414d6d773d3d2d3331363433313530352e313437383866666534353337376138393230333035363037363631362e676966?s=fit
Je suis une personne très attentionnée et dévouée, c'est probablement pour cela que mon petit copain abuse toujours de ma bonté. Toujours prête à aider les autres, j'ai tendance à m'oublier dans tout ça.

Ma meilleure amie est et restera la personne la plus chère à mes yeux. Elle a toujours été là pour moi dans tous les moments difficiles que j'ai vécu. Lorsque j'ai perdue mes parents, elle est restée avec moi pendant des jours et des jours à me prendre dans ses bras alors que je pleurais toutes les larmes de mon corps.

J'ai rencontré Jayson dans une fête, un de mes amis m'avait parlé de lui et j'ai vite été charmée malgré les avertissements que j'avais eu de la part de nombreuses personnes. J'en paie le prix présentement d'ailleurs.


Emily Rudd :copyright:️ Beaming

Forbidden love 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f75574679475a47726747397776773d3d2d3339363835353230332e3134623437303435623065663336346434363737353836393939382e676966

C’était certainement une des plus belles journées de l’été. Il faisait chaud et beau soleil, c’était franchement une température parfaite. J’étais installée à l’extérieur dans ma cour arrière afin de me faire bronzer. Même avec les yeux fermés, le soleil arrivait à me faire mal, j’avais donc pris ma paire de lunette fumée. Une limonade à la main et de la musique jouant dans mes écouteurs, rien ne pouvait venir gâcher le moment. Du moins, c’était ce que je pensais avant de me faire couper la musique brusquement. Je soulève mes lunettes en ouvrant un œil pour voir Jayson qui affichait un air énervé.

Je me redresse sur ma chaise tout en observant ma paire d’écouteur qu’il lance dans l’eau de la piscine hors terre que nous avons. « Hey, mais tu fais quoi là ! » m’écriais-je tout en débarquant de ma chaise afin d’aller chercher mes écouteurs au fond de l’eau. Avant même que je fasse un pas, Jayson m’attrapa par le bras. Sa poigne forte me surprend, mais ne m’étonne pas, il avait tendance à être brusque avec moi, mais j’avais surement fait quelque chose pour mériter ça. « Tu pense aller où comme ça ? T’es écouteurs sont là où ils méritent d’être » grogne-t-il ayant toujours l’air énervé. Je ne savais pas pourquoi il agissait ainsi, mais quelque chose me disait que j’allais probablement bientôt le savoir. « Je t’ai vue avec Max ce matin, c’est quoi t’es rendu une pute aussi maintenant ? » me lance-t-il en resserrant sa poigne sur mon avant bras. « Jay… Tu me fais mal » dis-je en réprimant une envie de verser une larme. Honnêtement, même si j’avais pleuré ou crié, il ne m’aurait pas lâché, il valait mieux que j’endure et que j’attende qu’il me lâche de lu-même. « Toi, tu pense que ça ne me fait pas mal de voir ma copine faire son intéressante pour un autre gars ? » dit-il en me lâchant le bras pour se tenir la tête à deux mains. « Voyons chéri, tu sais que Max n’est qu’un ami, il est comme un frère pour moi » dis-je afin de calmer le jeu. Malheureusement, Jayson n’était pas du style à se calmer, avant même que je puisse le voir venir, il m'étampa sa main au visage. Après m’avoir frapper, il me lance une réplique que je n’entends pas probablement dû au choc que je viens de recevoir et il s’en va sans se soucier de mon état.

Je fond en larme en plein milieu de ma cour. Je passe doucement ma main sur ma joue qui brûle, mes larmes coulent sans que j’arrive à les en empêcher. Avec un peu de difficulté, je me dirige vers la petite table qui était juste à côté de ma chaise et je compose le numéro de ma meilleure amie. C’était la personne en qui j’avais le plus confiance et celle que j’avais envie d’appeler quand il m’arrive quelque chose. Après quelques sonneries, elle décroche : « Salut, c’est moi… J’ai besoin de toi » lâchais-je simplement sachant très bien qu’elle viendrait.




tumblr_p35sxwfGPX1u55c40o6_250.gifv0b5f12ec37be012a18e987c31e40fa59.gif
▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼
•One girl, many stories •
(c) Miss Pie

Revenir en haut Aller en bas
 
HATAKE
HATAKE
MESSAGES : 169
INSCRIPTION : 06/06/2020
CRÉDITS : humanmgn

UNIVERS FÉTICHE : réel, hp, cyber, anime, asiat', dark et fluffy
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3879-hatake https://www.letempsdunrp.com/t4027-some-desperate-housewives https://www.letempsdunrp.com/t4027-some-desperate-housewives
tea

Forbidden love Empty

NjOGpl9P_o.png
Mila Donovan
J'ai 19 ans et je vis à New York, États-Unis. Dans la vie, je suis étudiante en sciences humaine et je m'en sors plutôt mal. Sinon, grâce à ma malchance, je suis amoureuse de ma meilleure amie et je le vis plutôt bien, enfin j'essaye.


Forbidden love 6325da67cedca18f3468b3452522014e
Je suis une personne plutôt en retrait. Un brin farouche. Je ne fais pas confiance aux gens, de manière générale. Il n’y a que Reagan qui a réussi à passer de l’autre côté des barrières. Ce n’est pas que je n’aime pas les autres. C’est juste que je ne veux plus être blessée comme j’ai déjà pu l’être.

C’est depuis que ma mère s’est tirée que les couleurs se sont aussi faites la malle dans mon petit monde. C’est triste de voir qu’on n’est pas suffisant pour sa propre mère. Mais semblerait que ce ça une récurrence dans mon existence. Je ne suis pas assez. Pas assez pour elle, pas assez pour Reagan et sa palette d’aquarelle qu’elle embarque avec elle à chaque fois qu’elle s’en va. Avec lui.

Mais je continue de faire des efforts. Pour être à la hauteur.



odeya rush :copyright:️ kawaiinekoj

Forbidden love MadWelldocumentedDodo-size_restricted

J'ai piqué une bière à papa. Sans scrupules ni culpabilité. De toute façon c'est pas dis qu'il remarque qu'il manque une canette dans le frigo. C'est une sans doute partie du problème d'ailleurs. Mais tant pis, c'est pas grave. Pas encore. En plus ça m'arrange qu'il voit pas grand chose. C'est plus facile de cacher les choses à ceux qui ne voient rien. C'est sans doute LE truc que ma vie s'est employée à m'enseigner. Et j'ai parfaitement retenue la leçon. Alors j'ai piqué une bière à papa et je me suis réfugiée dans mes combles, ma chambre au plafond en biais. Où y a qu'au milieu que je tiens debout, mais ça me plait. C'est ma grotte. L'antre de la bête où t'as pas le droit d'entrer. J'ai piqué une bière à papa et je me suis replongée sur mon devoir sur la psychologie des foules. C'est foutrement passionnant, mais j'peux pas m'empêcher de penser que c'est tous des cons. D'écrire avec un sourire sarcastique figé sur les lèvres.

Je finis pas abandonner, deux paragraphes de plus en moins. Si, clairement, ça m’intéresse, mais je suis pas capable d'aligner plus de vingt phrases de suite. Je bloque, je sais pas pourquoi, coincée derrière une muraille de jugements du haut de laquelle je bombarde de railleries les comportements populaires de la populace. Je sais pas, mais tant pis. Tours quarts de la bière fraîche de papa engloutie, je lance la musique qui me hype le plus en ce moment sur mes enceintes. Look around, Leaves are brown, And the sky, Is a Hazy Shade of Winter. Hear the Salvation Army Band, Down by the riverside. It's bound to be a better ride, Than what you've got planned, Carry a cup in your hand. Look around, Leaves are brown, And the sky, Is a Hazy Shade of Winter... ♫ Et je danse, me trémousse comme si j'étais Robert Sheehan, un vieu châle en guise de boa à plumes. Encore un peu en y aura la saison deux. J'en peux plus d'attendre. Bref. J'ai de sacrés soucis, hein.

L'arbre qui cache la forêt, hein.

Ça change brusquement sans crier gare. La nouvelle mélodie qui déclenche une sensation réflexe dans le corps. Comme quand t'entends la sonnerie de ton réveil quand t'es déjà réveillé. L'horreur. Plus jamais je mets de vrai zik en guise de réveil. Là c'est pas le réveil, c’est la sonnerie attribuée à Reagan. Une pirouette et je récupère le portable abandonnée sur le lit ou je m’effondre les quatre fers en l'air pour répondre. « Salut, c’est moi… J’ai besoin de toi » J'ai ouvert la bouche pour répondre un truc, mais j'ai instantanément oublié quoi. Le timbre de sa voix qui résonne étrangement à mon oreille. Putain de bordel de merde C'est ce que je pense, mais je dis : « J'arrive. T'es où ? » J'en dis pas plus parce que j'ai vraiment pas envie d'être grossière, et que je préfère pas m'énerver, mais je sens le truc. Je sais. Il m'énerve; ça m'énerve. Mais on s'en fout, c'est pas important, faut que j'y aille, que je la vois et que je l'aide. Comme je peux.

Bière à papa vidée, j'attrape mon éternel sac à dos y glisse quelques autres bières à papa (c'est toujours mieux qu'il y en ai moins) et hop taxi. Quinze minutes pour rejoindre Reagan. Directement vers la cour, sans bonjour-bonsoir, je trouve la brune assise sur une chaise longue. Je fronce les sourcils, inspire, détends mes traits et souris. Faut sourire. Sinon j'suis trop moche à côté de cette version angélique de moi-même. « Hey toi... » Le ton qui essaye de se faire doux et enjoué, même si c'est pas ma spécialité. Je me glisse à ses côtés, le sac posé entre les jambes et un bras qui s'enroule machinalement autour du sien. « J'ai piqué les heinken de papa. T'en veux une , elle sont encore fraîches ? C'est une avancée ses précédent les taxi climatisés. » Humour, humour. De toute façon, elle parlera quand elle voudra parler, c'est pas mon rôle de lui tirer les vers du nez. C'est plutôt de repeindre un sourire sur son visage.
Revenir en haut Aller en bas
 
Katze
Katze
MESSAGES : 46
INSCRIPTION : 07/05/2020
ÂGE : 21
RÉGION : Québec
CRÉDITS : Gifer

UNIVERS FÉTICHE : Je suis ouverte à tous les univers
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Noob

Forbidden love Empty

487izY0A.png
Raegan
Gray

J'ai 19 ans et je vis à New York, États-Unis. Dans la vie, je suis étudiante en sciences vétérinaires et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis en couple avec un gars violent et je le vis plutôt mal, mais je suis dans le déni.


Forbidden love 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f736e45415652576d424e414d6d773d3d2d3331363433313530352e313437383866666534353337376138393230333035363037363631362e676966?s=fit
Je suis une personne très attentionnée et dévouée, c'est probablement pour cela que mon petit copain abuse toujours de ma bonté. Toujours prête à aider les autres, j'ai tendance à m'oublier dans tout ça.

Ma meilleure amie est et restera la personne la plus chère à mes yeux. Elle a toujours été là pour moi dans tous les moments difficiles que j'ai vécu. Lorsque j'ai perdue mes parents, elle est restée avec moi pendant des jours et des jours à me prendre dans ses bras alors que je pleurais toutes les larmes de mon corps.

J'ai rencontré Jayson dans une fête, un de mes amis m'avait parlé de lui et j'ai vite été charmée malgré les avertissements que j'avais eu de la part de nombreuses personnes. J'en paie le prix présentement d'ailleurs.


Emily Rudd :copyright:️ Beaming

Forbidden love 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f75574679475a47726747397776773d3d2d3339363835353230332e3134623437303435623065663336346434363737353836393939382e676966

Alors que je venais d’arrêter de pleurer, j’entend une voix familière, Mila venait d’arriver. C’est fou comme sa seule présence arrivait à m’apaiser. Elle s’installe près de moi et m’entoure de son bras, je me sentais en sécurité comme ça et je ne pouvais pas m’en plaindre. Quelques secondes après, elle m’offre un bière qu’elle avait décidément piquée à son père et elle fit une blague sur l’invention du siècle qu’est l’air climatisée dans les taxis, je lui fit un faible sourire en acceptant le breuvage. Je l’ouvre, prend une gorgée et grimace légèrement, j’ai toujours été une fille plus cocktails que bière, mais je n’avais pas à me plaindre, de l’alcool gratuit on dit jamais non à ça surtout dans l’état que je me trouvais. « Merci Mila… Je sais pas ce que je ferais sans toi… », lui dis-je en posant ma tête sur son épaule. Je ne savais pas trop quoi dire, je savais qu’elle ne me pousserait pas à en parler, donc si je voulais qu’elle soit au courant de la situation j’allais devoir lui expliquer.

En prenant une grande inspiration, je me redresse un peu sur la chaise et je commence à lui raconter ce qui s’était passé avec Jay, « C’est tellement banal Mila, je ne comprend même pas ce qui s’est passé, j’étais entrain de bronzé et Jay est débarqué et il avait l’air vraiment fâché », dis-je en regardant la piscine avant de poursuivre « Il a lancé mes écouteurs dans l’eau après m’avoir dit que j’étais une pute parce qu’il m’a vue parler avec Max, alors que tout le monde sait que je le connais depuis que j’ai genre cinq ans ! », lâchais-je sans pouvoir empêcher une larme couler sur ma joue « C’est là qu’il m’a.. frappé… » chuchotais-je dû à un mélange de honte et parce que je venais de réaliser ce qu’il avait fait. En cherchant un peu de réconfort, je me blottie un peu plus dans Mila, c’était comme si elle pouvait me réconforter et me protéger de tout dans le monde, elle semblait si forte contrairement à moi qui me plaignait pour une simple gifle…  



@HATAKE



tumblr_p35sxwfGPX1u55c40o6_250.gifv0b5f12ec37be012a18e987c31e40fa59.gif
▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼
•One girl, many stories •
(c) Miss Pie

Revenir en haut Aller en bas
 
HATAKE
HATAKE
MESSAGES : 169
INSCRIPTION : 06/06/2020
CRÉDITS : humanmgn

UNIVERS FÉTICHE : réel, hp, cyber, anime, asiat', dark et fluffy
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3879-hatake https://www.letempsdunrp.com/t4027-some-desperate-housewives https://www.letempsdunrp.com/t4027-some-desperate-housewives
tea

Forbidden love Empty

NjOGpl9P_o.png
Mila Donovan
J'ai 19 ans et je vis à New York, États-Unis. Dans la vie, je suis étudiante en sciences humaine et je m'en sors plutôt mal. Sinon, grâce à ma malchance, je suis amoureuse de ma meilleure amie et je le vis plutôt bien, enfin j'essaye.


Forbidden love 6325da67cedca18f3468b3452522014e
Je suis une personne plutôt en retrait. Un brin farouche. Je ne fais pas confiance aux gens, de manière générale. Il n’y a que Reagan qui a réussi à passer de l’autre côté des barrières. Ce n’est pas que je n’aime pas les autres. C’est juste que je ne veux plus être blessée comme j’ai déjà pu l’être.

C’est depuis que ma mère s’est tirée que les couleurs se sont aussi faites la malle dans mon petit monde. C’est triste de voir qu’on n’est pas suffisant pour sa propre mère. Mais semblerait que ce ça une récurrence dans mon existence. Je ne suis pas assez. Pas assez pour elle, pas assez pour Reagan et sa palette d’aquarelle qu’elle embarque avec elle à chaque fois qu’elle s’en va. Avec lui.

Mais je continue de faire des efforts. Pour être à la hauteur.



odeya rush :copyright:️ kawaiinekoj

Forbidden love MadWelldocumentedDodo-size_restricted

J'ai pas attendu avant d'ouvrir une nouvelle canette. C'est pas une bonne idée. Deux bières, le soleil qui tape et Raegan et Jayson. Ou alors s'en est une excellente. Je n'ai pas encore commencé à statuer sur le sujet qu'elle commence à parler. Lentement de sa voix toute douce. J'accentue juste un peu la pression des mes doigts sur son avant bras pour lui apporter mon soutien dans son récit. Je bouge pas d'un pouce même si j'ai une tempête qui gronde au fond de ma gorge. Et au fond de mon cœur. J'arrive même à me taire à son dernier aveu. A ne pas bondir sur mes pieds et à lui hurler dessus. Parce que ça changerait que dalle, et que c'est pas une solution. Et parce que ça la ferait encore plus pleurer, et plutôt crever. Alors je me contente de serrer les dents, rappelée à l'ordre par la tintement de la tôle de ma canette qui commence à plier sous mes doigts crispés.

Je dis rien, pas tout de suite, les yeux rivés sur la piscine. Inspire, expire. Je tourne un peu la tête, pose ma joue contre le crâne de Raegan, et lâche un soupire. « J'comprends pas c'que tu fous avec lui ... » Ça m'a échappé. Je m'en veux immédiatement et mes dents se plantent dans ma lèvre inférieure en guise de punition. C'est pas tes oignions connasse. Je préfère me fustiger plutôt que m'attarder sur l'autre lourdeur au fond de mon cœur. Je préfère faire diversion, sur sa douleur et surtout sur la mienne. Au fond j'suis loin d'être un héros.

Alors je pose ma canette par terre et me débarrasse de mes baskets d'un coup de pied avec de bondir sur mes pieds. « Gente demoiselle, j'vais aussi aller sauver vos écouteurs de c'pas. » Je parle un peu trop fort, maladroite. Je souris quand même, et mine gauchement un super héro qui enfile sa tenue de super en virant mon t-shirt et mon short. Splash. De l'eau jusqu'à la taille, les bras en l'air. « Ah ! Mais c'est pas chauffé ton truc ! » J'en fais des tonnes. Finalement je m'immerge, à genoux au fond de la piscine pour récupérer les écouteurs de ma belle en détresse. Je ressors rapidement et dépose les écouteurs dans la main de Reagan avant de me rassoir prestement à ses côtés. J'suis pas à l'aise dénudée devant elle. Parce que j'suis le genre de fille à porter des culottes en cotons pas assorties au soutif. EN vrai, moi à côté d'elle, c'est un peu la belle et la bête.

Mais j'montre rien de ça et sourit de toutes mes dents. « Enfin faudrait qu'il arrête de m'faire passer tout le temps pour une héroïne se rustre » Une façon élégante de traduire une pensée nettement moins diplomatique.
Revenir en haut Aller en bas
 
Katze
Katze
MESSAGES : 46
INSCRIPTION : 07/05/2020
ÂGE : 21
RÉGION : Québec
CRÉDITS : Gifer

UNIVERS FÉTICHE : Je suis ouverte à tous les univers
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Noob

Forbidden love Empty

487izY0A.png
Raegan
Gray

J'ai 19 ans et je vis à New York, États-Unis. Dans la vie, je suis étudiante en sciences vétérinaires et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis en couple avec un gars violent et je le vis plutôt mal, mais je suis dans le déni.


Forbidden love 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f736e45415652576d424e414d6d773d3d2d3331363433313530352e313437383866666534353337376138393230333035363037363631362e676966?s=fit
Je suis une personne très attentionnée et dévouée, c'est probablement pour cela que mon petit copain abuse toujours de ma bonté. Toujours prête à aider les autres, j'ai tendance à m'oublier dans tout ça.

Ma meilleure amie est et restera la personne la plus chère à mes yeux. Elle a toujours été là pour moi dans tous les moments difficiles que j'ai vécu. Lorsque j'ai perdue mes parents, elle est restée avec moi pendant des jours et des jours à me prendre dans ses bras alors que je pleurais toutes les larmes de mon corps.

J'ai rencontré Jayson dans une fête, un de mes amis m'avait parlé de lui et j'ai vite été charmée malgré les avertissements que j'avais eu de la part de nombreuses personnes. J'en paie le prix présentement d'ailleurs.


Emily Rudd :copyright:️ Beaming

Forbidden love 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f75574679475a47726747397776773d3d2d3339363835353230332e3134623437303435623065663336346434363737353836393939382e676966

Après avoir raconté à ma meilleure amie mon petit récit, elle ne réagit pas tout de suite. Seulement après avoir posé sa tête contre ma joue et lâcher un soupir qu’elle me dit qu’elle ne comprend pas pourquoi je suis avec Jay. Parfois, je me le demande aussi… Enfin, c’est pas comme s’il avait toujours été comme ça non plus, sinon je ne serais pas tombé dans le piège. Au début, c’était tellement beau, il m’apportait des fleurs, m’apportait au restaurant et me traitait comme une vraie princesse. Je me demande pourquoi tout à tellement changé, c’est pas comme si j’avais fait quelque chose de mal.. C’est simplement son attitude qui s’est transformé, il est plus arrogant et agressif. Je soupire à mon tour, je ne pouvais pas me plaindre, il était celui qui payait la belle maison dans laquelle nous habitons, travaillant dans la construction, il gagne un bon salaire.

Sans prévenir, Mila se lève et commence à retirer ses vêtements, au premier regard je ne comprend pas ce qui lui prend, mais elle s’exclama à la façon d’un chevalier qu’elle allait aller sauver mes écouteurs, je ris en la regardant sauter dans la piscine. Son commentaire sur l’eau froide augmente l’absurdité de la situation, une chance que j’ai ma meilleure amie pour mettre de la joie dans ma vie. C’est dans ces moments-là que je me rends compte d’à quel point elle me rend heureuse. Rapidement, elle trouve mes écouteurs, me les rend et retourne s’installer juste à côté de moi. Elle me fait aussi remarquer que Jay devrait arrêter de se comporter comme un rustre, elle n’a pas tord, mais qu’est-ce que je peux y faire moi? Il ne m’écoute jamais…

Je passe mon bras autour de son cou afin d’être plus près d’elle,
«Essais pas, je sais que t’aime ça voler à mon secours comme une chevaleresse» , lui chuchotais-je à l’oreille avant de rire. J’avais souvent l’habitude de rire au lieu d’affronter la vérité en face, c’était plus simple de seulement vivre dans le déni. Bon aller! C’est pas vrai que je vais passer ma vie à me morfondre alors que Mila à fait tout ce chemin pour venir me trouver. J’étire mon bras pour attraper mon cell et je sélectionne une playlist au hasard qui joue sur mon petit haut-parleur. La première chanson qui joue ne me dit rien, mais elle est plutôt bonne, je jette un œil sur le titre : Girls like girls, original. Je saute debout et me met à danser, ma canette dans une main, je prends quelques gorgées ici et là. Après quelques secondes, j’approche de Mila en me trémoussant et en lui faisant signe de venir avec le doigt, pour être certaine qu’elle vienne, j’attrape sa main pour qu’elle danse avec moi.« Aller viens ! » dis-je en lui souriant.

Je bouge autour d'elle le temps qu'elle décide de se joindre à moi. Je n'étais pas une grande buveuse d'alcool, alors après ma canette et demi de bière je commençais déjà à ressentir un peu d'effet.




tumblr_p35sxwfGPX1u55c40o6_250.gifv0b5f12ec37be012a18e987c31e40fa59.gif
▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼
•One girl, many stories •
(c) Miss Pie

Revenir en haut Aller en bas
 
HATAKE
HATAKE
MESSAGES : 169
INSCRIPTION : 06/06/2020
CRÉDITS : humanmgn

UNIVERS FÉTICHE : réel, hp, cyber, anime, asiat', dark et fluffy
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3879-hatake https://www.letempsdunrp.com/t4027-some-desperate-housewives https://www.letempsdunrp.com/t4027-some-desperate-housewives
tea

Forbidden love Empty

NjOGpl9P_o.png
Mila Donovan
J'ai 19 ans et je vis à New York, États-Unis. Dans la vie, je suis étudiante en sciences humaine et je m'en sors plutôt mal. Sinon, grâce à ma malchance, je suis amoureuse de ma meilleure amie et je le vis plutôt bien, enfin j'essaye.


Forbidden love 6325da67cedca18f3468b3452522014e
Je suis une personne plutôt en retrait. Un brin farouche. Je ne fais pas confiance aux gens, de manière générale. Il n’y a que Reagan qui a réussi à passer de l’autre côté des barrières. Ce n’est pas que je n’aime pas les autres. C’est juste que je ne veux plus être blessée comme j’ai déjà pu l’être.

C’est depuis que ma mère s’est tirée que les couleurs se sont aussi faites la malle dans mon petit monde. C’est triste de voir qu’on n’est pas suffisant pour sa propre mère. Mais semblerait que ce ça une récurrence dans mon existence. Je ne suis pas assez. Pas assez pour elle, pas assez pour Reagan et sa palette d’aquarelle qu’elle embarque avec elle à chaque fois qu’elle s’en va. Avec lui.

Mais je continue de faire des efforts. Pour être à la hauteur.



odeya rush :copyright:️ kawaiinekoj

Forbidden love MadWelldocumentedDodo-size_restricted

«Essais pas, je sais que t’aime ça voler à mon secours comme une chevaleresse.» Je ris doucement, contenant un frison en sentant son souffle dans mon cou. Elle ne sait pas ce qu’elle fait la petite Reagan. Je culpabiliserais d’apprécier ces moments à son total insu. Mais c’est hors de question que je lui dise quoique soit. Pour ne pas tout bousiller. C’est trop, trop, trop, beaucoup trop risqué. J’ai bien trop besoin d’elle. Alors c’est mieux de l’avoir en amie que de ne pas l’avoir du tout. Alors je ris juste je me secoue pour dissimuler les frissons de mon épiderme et je fais mine de râler. On râle, on rit, on danse même, apparemment. C’est comme ça que ça marche, dernièrement.
 
Je la regarde faire en riant doucement, canette à porter de lèvres pour continuer de boire. « Aller viens ! » Non, non, non … je secoue la tête, mal à l’aise. Je ne suis pas une super danseuse. En plus j’ai des mèches de cheveux collées sur les épaules. C’est désagréable. Et je suis toujours en soutif putain. Les cuisses serrées l’une contre l’autre qui cachent mes sous-vêtements. Je me réfugie encore derrière ma cannette et je bois des gorgées supplémentaires. J’ai déjà bientôt fini cette bière à la noix. Va m’en falloir une autre si je veux avoir le courage de me lever et de bouger mon popotin.

Mais Reagan ne me laisse pas franchement le choix. Ni le temps de tergiverser. Elle m’attrape le poignet sans un égard pour ma protestation suraiguë mais je pouffe quand même en me retrouvant debout sur mes deux pieds. « Okay cheffe ! Okay je danse ! »  Je finis quand même ma cannette d’une traite et la  lance un peu plus loin. Ok, c’était pas une bonne idée. Je commence à sentir le soleil cogner mon cerveau à trajet ma chevelure brune. Au final tout ça, ça aide. Je me décolle les cheveux de la peau et les efforts avant commencer à onduler sur la musique. « Always gonna steal your thunder. Watch me like a dark cloud. On the move, collecting numbers, Imma take your girl out. » Je chantonne par-dessus les paroles et je décide de me lâcher un peu plus. En vrai j'aime bien chanter, j'aime bien danser, c'est juste que j'me permets rarement de le faire en public. Mais avec Reagan, c'est pas pareil. Rien n'est pareil.

Tout à coup je me glisse derrière et enroule mes bars autour de son buste pour la serre contre moi et surtout essorer mon soutien-gorge qui déverses de traînées d'eau froide dans son dos. Je ricane sans la lâcher, décidée à l'embêter. « Tu sis que pour se venger on pourrait manger toutes ses chips et tout son guacamole. Ça lui ferait les pieds tiens. » Ouais c'est peut-être une vengeance de gamine, mais c'est un petit plaisir coupable.

Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Forbidden love Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Forbidden love
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 123456789... Déclaration !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: