Partagez
 
 
 

 I hate loving you !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
Katze
Katze
MESSAGES : 46
INSCRIPTION : 07/05/2020
ÂGE : 21
RÉGION : Québec
CRÉDITS : Gifer

UNIVERS FÉTICHE : Je suis ouverte à tous les univers
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Noob

I hate loving you ! Empty

Le contexte du RP
Mise en situation

I hate loving you !

I hate loving you ! 3131118694_1_2_nkwwR96a

L’amour c’est compliqué, mais encore plus pour les adolescents. Entre le désir, la popularité et les sentiments rien ne fait de sens.

Jayden vivait une vie parfaite, une belle maison, la place de quarterback dans l’équipe de Football et la plus belle des petites amies. Cependant, il ne pouvait s’empêcher de se dégoûter lui-même, se sentiment qu’il ressentait en regardant les autres gars de son équipe le hantait. Il n’était pas comme ça, il n’était pas un sale pédé, toutefois, lui qu’il passait son temps à harceler l’était et il devait payer pour ça.

Est-ce que cette haine cachait quelque chose? Qui sait.


Revenir en haut Aller en bas
 
Katze
Katze
MESSAGES : 46
INSCRIPTION : 07/05/2020
ÂGE : 21
RÉGION : Québec
CRÉDITS : Gifer

UNIVERS FÉTICHE : Je suis ouverte à tous les univers
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Noob

I hate loving you ! Empty

tumblr_ovlqrkkEMA1r1hz6jo4_250.png
Jayden
Gray

J'ai 17 ans et je vis au New Jersey, États-Unis. Dans la vie, je suis étudiant et joueur de football et je m'en sors très bien. Sinon, je suis homosexuel et homophobe, je suis en couple avec une fille et je suis plutôt dans le déni.

Je suis populaire, riche et quaterback dans mon équipe de football. J'ai absolument tout ce que je pourrais désirer dans la vie.

Je joue pour les White Lion et nous sommes la meilleure équipe de l'état du New Jersey.


avatar :copyright:️ llyria


Je venais tout juste de sortir d’une pratique de football, j’avais vraiment très chaud. J’avais plus d’entrainement qu’à l’habitude, puisque nous étions à quelques semaines d’un tournoi contre notre plus grand adversaire, les Red Fox. Après une douche tiède bien mérité, je remets ma chemise et mon jeans et je sors du vestiaire après avoir fait signe à mes coéquipiers que je partais. En poussant la porte, j'aperçois Hailey, ma magnifique petite amie, qui m’attendait en parlant avec ses amies. Elle était tellement sexy avec ses yeux bleus et ses cheveux blonds bouclés. C’était le rêve de tous les garçons de l’école et c’est moi qui avait réussi à l’avoir. Je devais me compter chanceux. Avec un sourire en coin, je m’approche d’elle et je passe mon bras sur son épaule « Alors babe, comment ça va aujourd’hui ? » lui demandais-je en l’embrassant juste après. « Ça va, t’es au courant qu’on a un travail d’histoire à remettre demain n’est-ce pas ? » me demande-t-elle en sachant très bien que je ne l’avais probablement pas fait. « Ne t’en fais pas Hailey, j’vais simplement demander au pédé de me faire mon travail » dis-je en riant avec Sam qui s’était joint au groupe entre temps.

En traversant le couloir, nous parlons de la partie de la fin de semaine passée et de comment j’avais sauvé toute l’équipe avec les points que j’avais comptés. Hailey me regardait avec tellement d’admiration dans les yeux, c’était agréable de la voir comme ça. Elle décide d’arrêter à son casier pour se refaire une petite beauté et prendre ses livres pour son premier cours d’aujourd’hui. En passant devant la classe de science, j’aperçois mon souffre douleur tranquillement installé pour faire ses travaux. Je décide donc d’entrer en faisant signe à mon groupe de me suivre, c’était le moment parfait pour lui annoncer qu’il allait avoir l’honneur de faire mon travail d’histoire. Je décide de prendre la bouteille d’eau qui traînait sur le bureau et j’asperge son cahier en le regardant dans les yeux. « Alors la tapette, on fait des recherches sur comment devenir normal ? » dis-je d’une façon arrogante pendant que Sam et un autre gars de l’équipe rient derrière moi. Je me tourne vers eux en souriant, mais repose tout de suite mon attention sur ma victime.

Revenir en haut Aller en bas
 
squirowl
squirowl
MESSAGES : 676
INSCRIPTION : 16/11/2019
RÉGION : HDF
CRÉDITS : 64pxs

UNIVERS FÉTICHE : réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

I hate loving you ! Empty

e35ffc25d4bec8bf890ffc96516f5073.jpg
Roman
Winston

J'ai 17 ans et je vis à New Jersey, USA. Dans la vie, je suis lycéen et je m'en sors moyennement . Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et homo et je le vis plutôt bien.

lycéen, spécialisé en littérature et histoire. travaille le soir et le week-end au magasin de sa mère pour l'aider. Il vit seul avec sa mère après que son père soit parti avec une jeune de 20 ans.
Subit des pressions physiques et psychologiques au lycée dû à son homosexualité, n'en a jamais parlé à sa mère. N'est pas très populaire, il s'en fout, il veut rapidement quitter ce lycée... mais il a encore deux ans avant.
Passionné de lecture et d'histoire, il passe dès qu'il le peut, le nez dans les livres.

cody christian :copyright:️ pinterest

Je détestais ce lycée. Je détestais tout ceux qui étaient à l’intérieur, ou presque. J’avais bien ma bande d’amis, mais il faut dire qu’à part eux, je ne suis pas vraiment le gars qui est populaire. Bien au contraire, je suis plutôt transparent pour la plupart et un bon punching-ball pour d’autres. oh, j’ai déjà bien tenté de répliquer, mais au final ça n’avait fait qu’aggraver les choses. Alors de toute manière que je me rebelle, que je fasse l’ignorant, ça ne changeait pas bien des choses. Je tentais de prendre de la distance face à leurs intrusions, à leurs insultes. Je tentais de leur montrer que ça ne m’atteignait pas. Ce n’était pas facile. Mais je refusais simplement que le harcèlement que je subissais maintenant depuis mon entrée au lycée ne me définisse. J’avais le soutien de mes amis, qui étaient rare et surtout aussi transparent que moi. Le pire de tous étaient Jayden. Non seulement heureux d’être l’élève le plus populaire, il était probablement le plus homophobe du lycée. Et le plus cruel. Il n’était pas assez heureux de me rabaisser en public, de me martyriser, il m’obligeait à lui faire ses travaux. J’avais tenté de ruser une fois, mais je l’avais amèrement regretté. Et je ne pouvais jamais lui échapper.

j’étais arrivé en avance, espérant, pour une fois, échapper aux abrutis de service et avancer également dans mes devoirs. J’étais pleinement plongé dedans, mes lunettes sur le nez, je devais en porter pour lire et écrire. Ça m’avait valu bon nombre de sobriquet. Ça et le fait que j’assumais pleinement mon homosexualité. Je n’avais jamais compris pourquoi on devrait se cacher, je n’étais pas une honte de la nature quand même. J’étais sur mon travail d’histoire, je n’avais pas eu le temps de le faire avant. Entre aider ma mère au magasin et faire les devoirs de l’autre cruche, ça me laissait peu de temps. Quand d’autres merdes ne me tombent pas dessus bien entendu. Je relève le nez pour voir entrer Jayden. Je soupire, prenant un air ennuyé. Je ne lui laissais jamais voir ma crainte. Je ne sais jamais vraiment ce qu’il me réserve. et, même s’il gagné à chaque fois, il était le seul avec qui je ne me rabaissais pas au silence. Il prenait un malin plaisir à me mettre plus bas que terre, et moi je prenais un malin plaisir à le provoquer. « non, plutôt sur comment être moins con. » Bon, je disais ça, mais je ferais bien moins le fier dans quelques secondes. Je ne baisse pas le regard, attendant sa sentence. J’ai ma jambe qui s’agite nerveusement.
Revenir en haut Aller en bas
 
Katze
Katze
MESSAGES : 46
INSCRIPTION : 07/05/2020
ÂGE : 21
RÉGION : Québec
CRÉDITS : Gifer

UNIVERS FÉTICHE : Je suis ouverte à tous les univers
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Noob

I hate loving you ! Empty

tumblr_ovlqrkkEMA1r1hz6jo4_250.png
Jayden
Gray

J'ai 17 ans et je vis au New Jersey, États-Unis. Dans la vie, je suis étudiant et joueur de football et je m'en sors très bien. Sinon, je suis homosexuel et homophobe, je suis en couple avec une fille et je suis plutôt dans le déni.

Je suis populaire, riche et quaterback dans mon équipe de football. J'ai absolument tout ce que je pourrais désirer dans la vie.

Je joue pour les White Lion et nous sommes la meilleure équipe de l'état du New Jersey.


avatar :copyright:️ llyria


Alors comme ça il se sentait arrogant ce matin le petit Roman, il n’avait même pas fait allusion à l’eau qui se propageait sur le bureau et sur ses feuilles d’exercices. Je ris face à son commentaire inutile qui n’avait que pour but de me mettre de mauvaise humeur avant de le prend par le collet.  « Ne me cherche pas SoRomi, tu risque de ne pas aimer ce que tu vas trouver » dis-je d’un ton menaçant avec un jeu de mot mélangeant sodomie et son nom. Sam et quelques autres gars de l’équipe en arrière de moi m’encouragent à le frapper puisqu’il m’a cherché. Je fais mine de réfléchir quelques secondes pour le côté dramatique et je repousse brusquement Roman sur sa chaise, je m’approche le poing fermé et je frappe dans sa direction, mais j’arrête juste avant de toucher son visage. « Je t’aurais bien donné quelques coups, mais j’ai besoin de ta tête de con pour mon travail d’histoire, t’es chanceux hein ?» dis-je en riant et en faisant un highfive avec Sam. Sans vraiment attendre la réponse de ma victime, je me dirige vers le couloir main dans la main avec Hailey qui fait un clin d’œil à Roman avant de jouer dans mes cheveux. Je me retourne et je tapote mon poignet avec mon doigt sur une montre imaginaire démontrant qu’il ne reste plus beaucoup de temps avant la remise du travail d’histoire et je quitte la pièce.

***
Il est maintenant midi, c’est l’heure du dîner. J’adore ce moment, parce que j’ai la routine parfaite. Premièrement, je regarde le lunch du pédé et je prend ce que j’ai envie de manger. S’il résiste ou proteste, il rend une petite visite à ses frères les déchets dans le bac à poubelle du Lycée. Je ne sais pas si vous savez, mais il y en a des trucs dégueux dans ces bacs, ça sent la mort. Ensuite, je passe le reste du midi à alterner entre embrasser et parler avec Hailey.

J’aperçois Roman qui entre dans la cafétéria, je laisse la table des populaires pour aller m’installer à côté de lui. Je passe mon bras sur son épaule et je frotte mon poing gauche rapidement et assez fort sur son crâne. « Donc, on mange quoi aujourd’hui ? » demandais-je en attrapant sa boîte à lunch. Je la vide sur la table, une pomme, deux biscuits au chocolat et un plat de brochette de poulet, c’était parfait ça. Sans même regarder Roman, je prend le fruit et son repas, il peut garder les biscuits, ce n’est pas bon pour la forme de toute façon.


Revenir en haut Aller en bas
 
squirowl
squirowl
MESSAGES : 676
INSCRIPTION : 16/11/2019
RÉGION : HDF
CRÉDITS : 64pxs

UNIVERS FÉTICHE : réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

I hate loving you ! Empty

e35ffc25d4bec8bf890ffc96516f5073.jpg
Roman
Winston

J'ai 17 ans et je vis à New Jersey, USA. Dans la vie, je suis lycéen et je m'en sors moyennement . Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et homo et je le vis plutôt bien.

lycéen, spécialisé en littérature et histoire. travaille le soir et le week-end au magasin de sa mère pour l'aider. Il vit seul avec sa mère après que son père soit parti avec une jeune de 20 ans.
Subit des pressions physiques et psychologiques au lycée dû à son homosexualité, n'en a jamais parlé à sa mère. N'est pas très populaire, il s'en fout, il veut rapidement quitter ce lycée... mais il a encore deux ans avant.
Passionné de lecture et d'histoire, il passe dès qu'il le peut, le nez dans les livres.


cody christian :copyright:️ pinterest
Je soupire, j’allais devoir trouver une solution pour ce devoir, sinon je ne le rendrais jamais à temps, et je détestais cela. Ça m’apprendra pour une fois à faire mon travail sur place. Il venait de tout gâcher, par pur plaisir. Et je me retrouve pratiquement étranglé. Je hausse un sourcil comme réponse, sa poigne m’empêche de lui répondre. Je ne sais pas ce que je pourrais pire. À son palmarès il ne lui manque que m’envoyer à l’hosto. Et quelque chose me dit que ça ne le dérangerait pas. Alors qu’il frappe, qu’il me tabasse même, mais qu’il ne compte pas sur moi pour baisser les yeux. Je sursaute néanmoins quand son poing s’arrête à quelques centimètres de mon visage. Je soupire, de soulagement ou d’appréhension, je ne sais pas trop. Je me retiens de lever les yeux au ciel. Je m’en doutais qu’il n’était pas venu juste dans le but de me narguer ou même de m’intimider, mais il avait bien besoin de moi. Ce qui était assez drôle quand même. Je secoue la tête. Je sais que je pourrais très bien ne pas lui faire ou même mettre des fausses réponses, mais les représailles seront terribles. Alors je me met à le faire maintenant, il vaut mieux que je le fasse rapidement.

Il est maintenant l’heure que je passe à la cafétéria. C’est toujours un moment de stress également. Je ne sais jamais ce qu’il m’a réservé, le plus souvent, me priver de mon repas. j’étais assez résigné, surtout que je n’avais pas vraiment les moyens et je n’avais pas vraiment envie de me retrouver une nouvelle fois dans les poubelles. Il doit vraiment aimer cet endroit d’ailleurs. Je les aperçois un peu plus loin, cette fameuse bande. Je tente alors de me mettre à leur opposé.

Au contraire Jayden m’aperçoit assez rapidement. Je le vois se diriger vers moi et s’installer à mes côtés, je ne dis rien, il a apparemment décidé de ne pas me lâcher aujourd’hui. Je grimace en le sentant faire en le laissant prendre ma boite. bon, pour une fois il me laisse les biscuits, si je pouvais je ne ramènerais que la malbouffe, histoire qu’il s’en lasse. Mais c’était sans compter sur ma mère qui voulait que je mange sainement.

Je les regarde quitter la cafétéria avant de reprendre la route des cours, heureusement cette après-midi je n’avais pas de cours en commun avec l’autre. Mais je devais le retrouver le soir pour lui donner ce qu’il a demandé. Ce serait peut-être encore une entourloupe, peut-être que j’allais tomber dans un piège, mais quel autre choix j’ai ?

Je le vois arriver et je soupire, il est au moins seul. Alors je me prépare au pire, au déluge qui va s’abattre sur moi. Il me pousse à bout et je tente de me retenir à la surface autant que je peux et aussi longtemps que je peux. « Tiens, voilà ce que tu m’as demandé. » En fait, il peut toujours me bousculer et tout, mais il a besoin de moi. Je garde ça dans un coin de la tête.
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


I hate loving you ! Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
I hate loving you !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: