Partagez
 
 
 

 "Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9 ... 14  Suivant
 
The Whole 9
The Whole 9
Féminin MESSAGES : 2449
INSCRIPTION : 31/01/2019
RÉGION : Les Hauts de France
CRÉDITS : (c) google image (avatar & gifs profil/signature)

UNIVERS FÉTICHE : City, Science-Fiction et Fantastique. (Si possible dans un contexte inventé, j'y suis plus à mon aise)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t2780-l-ecriture-est-parole-et-sile https://www.letempsdunrp.com/t2787-mon-repertoire-de-rps-oui-je-suis-vachement-originale-dans-le-titre#59583 https://www.letempsdunrp.com/t2809-mes-multiples-personnalites-sur-ltdrp#60671
flower

"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 5 Empty

796d39ccce0b8b43b826f26cf6909ff0abeb7eeb.jpg
Themis
J'ai 21 ans, et je voyage de royaume en royaume. Dans la vie, je suis assassin pour le compte d’une organisation secrète, connue de tout les souverains du monde et je m'en sors vivante, ce qui n’est pas un luxe. Sinon, grâce à ma vie de merde je suis condamnée au célibat, et je le vis plutôt bien je dirais. T’façon, ce n’est pas comme si j’avais d’autre choix que celui de rester solitaire.

"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 5 FortunateSociableCassowary-size_restricted
Son vrai prénom est Tania. + Elle est assassin depuis l’année de ses seize ans, et espère toujours pouvoir retrouver sa famille saine et sauve, un jour prochain. + Elle est kleptomane de naissance, mais l’ignore totalement. + Elle pense qu’elle aime voler parce qu’elle n’a pas les moyens d’obtenir de jolies choses, ou parce qu’elle s’est acclimatée à son métier de voleuse/meurtrière. + En mission, elle ne laisse transparaître aucune émotion, y compris avec ces rares partenaires. + Elle ne s’ouvre d’ailleurs à personne, à l’exception d’un homme, Fenrir, avec qui le feeling semble passé, même si elle n’envisage de vivre autre chose qu’une amitié platonique en sa compagnie. + Elle est agile. C’est à son avantage aussi bien pour ces larcins, que pour les corps-à-corps. + C’est une très grande manipulatrice. Bon nombre de ces victimes n’auraient jamais pu remettre en doute les bobards qu’elle leur racontait, avant de subir le coup fatal. + Elle est victime de nombreux cauchemars, comme énormément d’assassins appartenant à ce conseil. + Elle ne vit encore aujourd’hui que pour ces proches, qu’elle garde dans son cœur.
"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 5 164327-full

"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 5 To3p



Ana de Armas (c) everdosis
Je… Euh… J’avoue être prise au dépourvu, là. Je m’attendais à ce que Fenrir confirme que les traits de caractère que nous avions cités ne faisaient pas partie intégrante de mon charme et… c’est tout le contraire, apparemment. Est-il sérieux, d’ailleurs ? Je ne sais pas. Il me transperce à nouveau de son regard bouleversant et… je n’arrive pas à réfléchir très clairement. Pourquoi me regarde-t-il ainsi, si intensément ? Essaye-t-il de me faire comprendre quelque chose ? C’est impossible. Je connais mon collègue mieux que quiconque. Jamais il ne pourrait ressentir une quelconque attirance pour quelqu’un comme moi. Je reflète encore ce que mon attirance veut lire dans ces prunelles bleutées, si magnifiques, et je me perds à nouveau dans ce qui me semble être une hallucination. Peut-être que je ne dors pas assez ? Possible. J’ai tant le sommeil perturbé par les fantômes de mes victimes passées, qu’il est difficile de cumuler huit heures de sommeil dans ces conditions. Puis, il y a aussi le contrecoup de l’adrénaline que j’ai ressentie en volant les tableaux, en accourant à sa rescousse. Je commence à éprouver moi-même ce relâchement nerveux que subit mon partenaire et… le mieux serait que je me concentre sur notre cap, pendant qu’il va lui-même se reposer. C’est mieux ainsi, non ? Cela m’évitera de lui dire des inepties qu’il ne comprendrait pas ? Puis… Qu’est-ce que je pourrais bien lui dire ? Que je tiens à lui plus que je ne le confesse ? Que je ne ferai à personne d’autre ce que j’ai fait pour lui ? Non. Cela compliquerait bien trop nos rapports et… le cœur serré, je l’observe rejoindre le pont inférieur du chalutier, silencieusement.

« _ Désolé. Je souffle discrètement à son encontre, dès qu’il a disparu de ma vue, sachant qu’il ne peut désormais plus m’entendre. _ J’aimerai te dire tout ce que j’ai sur le cœur te concernant mais… tu ne le comprendrais pas. Tu te mettrais même à en rire et… pour rien au monde je ne veux en être le témoin. Je marque une pause, ravalant des larmes. _ Je t’ai sauvé. Tu es en vie. C’est tout ce qui compte à présent. »

Aussi folle ait été cette entreprise, je suis contente de l’avoir menée à la réussite. Je ne garde donc que cette pensée positive à l’esprit, tandis que je reprends le pilotage du chalutier, consciencieusement. Je n’ai pas le droit de faire de Fenrir ma faiblesse. Il est donc impératif que j’étouffe l’affection que je lui porte, avant qu’elle ne me submerge.
Oui, tel est notre destin…

(…)

Le voyage se passe dans le calme. Je ne prends pas vraiment le temps de me reposer, sachant que le temps est trop venteux pour ne pas nous faire changer de direction malencontreusement, et je n’adresse pas davantage la parole à Fenrir qu’il ne le fait lui-même. Peut-être est-ce une façon de nous habituer à notre séparation prochaine ? Possible, oui. Mais si c’est le cas : je dois avouer que cela ne fonctionne pas chez moi. Je n’arrête pas d’y songer avec une drôle de boule dans le creux de la gorge, douloureuse, mettant de plus en plus à mal ma concentration sur les dernières heures du voyage. Peut-être devrai-je lui dire ? Peut-être que cela me soulagerait ? Non. Non. C’est une mauvaise idée. Puis nous arrivons, d’ailleurs. Ce n’est donc plus le moment de faire dans le sentimentalisme, tandis que j’amarre le bateau à l’endroit où il me l’indique, jetant l’ancre à côté du sien. La Carpe y est présent, d’ailleurs. Il semble soulagé de retrouver son maitre, et cela m’arrange grandement je dois dire. Cela corrobore la raison que j’avais donnée à Fenrir de venir le sauver, même si je suis loin de croire qu’il a oublié les derniers échanges que nous avons eu. Je n’interfère pas dans leur échange, d’ailleurs, restant volontairement en retrait, jusqu’à ce que mon coéquipier m’interroge sur le fait que je vais l’attendre.

« _ Bien-sûr. Je n’ai pas l’intention de partir sans ma prime, tu sais. »

Je rétorque avec amusement, bien que je n’en ai véritablement plus rien à faire. Il pourrait même tout prendre, que cela ne me ferait rien. J’ai juste envie de pouvoir le voir une dernière fois, avant que nos vies ne reprennent leur cours. J’aie donc bien l’intention de m’offrir cette occasion, aussi pénible soit-elle. Ressaisie-toi, Tania. Ton attirance n’est pas partagée. Tu as imaginée toutes ces émotions que tu as cru lire dans ces prunelles. Et tu fais de ces hallucinations les rêves d’une midinette. C’est juste, oui. Tout ‘ça’ n’est que dans ma tête. Il faut que j’arrête de le regarder comme je le fais, avec insistance. Fenrir ne sera jamais à moi et… il n’est que folie que de l’imaginer. Je rejoins la rambarde du chalutier dès qu’il me quitte, où je m’appuie pour attendre mon collègue, quand je perçois le regard de la Carpe posé sur moi.

« _ Quoi ? Qu’est-ce qu’il y a ? T’as rien d’autre à foutre que de me regarder comme ça ? Je grogne, hargneuse, déversant le flot de ma frustration sur sa personne.
_ Excusez-moi, Miss. Dit-il sincèrement, un sourire aux lèvres. _ Je ne voulais pas vous importuner.
_ C’est ça, oui. »

Trop polie pour être honnête, à mon goût. Mais il n’insiste pas. Il quitte le pont pour ne pas exciter davantage ma rage, pendant que je pose mon front sur le bois de la rambarde. Il faut vraiment que je me reprenne en main. Mon attachement pour Fenrir est entrain de prendre le dessus sur ma raison, mon comportement, et je ne peux pas me permettre de devenir un électron libre autant qu’incontrôlable. Il y va de ma propre survie.

(…)

Je relève mon front de la rambarde, dès que j’entends du bruit non loin de ma position. C’est Fenrir qui revient avec ma récompense, et je descends du chalutier pour le rejoindre sur cette plage déserte.

« _ Merci. Dis-je doucement en récupérant ma bourse, la glissant dans ma ceinture sans m’assurer de la somme qu’elle contient. _ Ce fut un plaisir de… »

Je m’interromps, bouleversée par l’échange qui se crée à nouveau entre nos regards. Je ne peux pas l’halluciner cette fois ? Il est bien… réel ? Je ne sais pas. Je ne sais plus. Je n’entends que mon cœur qui s’affole dans ma poitrine et… ne parvenant pas à m’en détacher, ne le voulant certainement pas, c’est à peine si je comprends les mots qu’il m’adresse.

« _ Oui. Je souffle, consciente qu’il est tout de même temps de ce dire « au revoir ». _ De rien. Tout le plaisir était… pour moi. »

J’ai le regard brillant. La boule dans ma gorge s’amplifie au fur et à mesure que la séparation devient inéluctable et… Je prends conscience qu’il me faut partir, maintenant. Je ne peux m’autoriser à l’embrasser tel que j’en ressens l’envie. J’amorce donc un pas de recul, pour m’en dissuader.

Au revoir, Fenrir.
Au revoir…

Les mots demeurent piégés dans ma gorge nouée et… avant que je n’aie le temps de comprendre quoique se soit, je sens la langue de mon partenaire se frayer un passage entre mes lèvres entrouvertes. Est-ce raisonnable ce que nous faisons ? Je ne sais pas. Je ne crois pas, même. Mais pour rien au monde je ne serai la voix de la raison. Bien au contraire : je me presse à Fenrir, répondant favorablement à cet échange, pendant que j’enroule mes bras autour de sa nuque. Si tout ceci n’est qu’une parenthèse de bonheur dans nos existences morbides, alors je veux m’enivrer jusqu’à la lie, jusqu’à ce que je ne puisse même plus respirer. Ce qui ne tarde pas à arriver, me contraignant à briser le contact passionné de nos bouches, à bout de souffle.

« _ Pardon. Je murmure, le libérant de mon étreinte. _ Je… Je me suis laissée un peu emporter. »

C’est un euphémisme. J’étais même à deux doigts de l’inviter à me suivre dans le chalutier, pour que l’on puisse… faire l’amour. Est-ce qu’il s’agit vraiment d’amour, du reste ? Je ne crois pas, non. J’ai une profonde affection pour lui, une certaine attirance physique autant qu’irrésistible. Mais je ne crois pas en être amoureuse pour autant, non. Que faisons-nous à présent, d’ailleurs ? Est-ce que… Est-ce que l’on considère que c’est une forme d’au revoir ? Je ne sais pas. Je préfère lui laisser le choix. C’est tout de même lui qui a fait le pas de m’embrasser alors… peut-être souhaite-t-il expliquer son geste ?

Pitié : ne me dit pas que tu le regrettes. Dis-moi tout ce que tu veux, mais ne me fait pas l’affront de me briser le cœur avec des regrets que je n’ai pas moi-même.


@Elsy


"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 5 20031610251624541716691375
La route ? Là où on va il n'y a pas... de route.


MES PERSONNAGES
Revenir en haut Aller en bas
 
Elsy
Elsy
MESSAGES : 741
INSCRIPTION : 02/11/2019
RÉGION : Alsace
CRÉDITS : /

UNIVERS FÉTICHE : SF
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 5 Empty

bradle28.png
Fenrir

[Élias]

J'ai 22 ans et je vis un peu partout, dans le monde. Dans la vie, je suis membre d'un Conseil , dirigeant une organisation d'assassins et je m'en sors bien. Je m'en sors bien car , je suis toujours en vie et ait la pleine confiance des autres dirigeants de l'organisation, que je hais de toute mon âme. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien , je m'en fous totalement en fait. Dîtes moi ,à quoi ça sert l'amour ? Je me sens incapable de ressentir un tel sentiment. Je n'y crois plus. Je ne crois plus en rien.


"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 5 Tumblr_inline_ppy6bqEOXX1qgrgxi_250

Fenrir , de son vrai nom Élias , n'est pas du genre à faire dans la dentelle. Très direct dans ses propos , il l'est aussi dans les actes. Il n'a aucune hésitation à tuer de sang-froid , si cela est nécessaire. Il désire par dessus tout retrouver son frère qu'il aime plus que tout au monde , même si c'est impossible pour le moment.

Fenrir tombe aux mains des assassins à l'age de 18 ans , voyant sa famille mourir sous ses yeux. Il fait diversion pour que son frère Aïden, puisse prendre de l'avance dans leur fuite. Il se battra comme un fou , tuant même un des assassins. Ces derniers le ramènent auprès du Conseil. Sous les coups , il dévoile où Aïden se cache probablement , tout en crachant à la figure des monstres , au passage. C'est là qu'il récolte la cicatrice qui barre sa joue : un des Conseiller l'a ouvert avec un couteau pour lui "faire ravaler ses paroles". Les assassins , persuadés qu'il pourrait leur être utile , lui laissent la vie sauve mais lui interdisent de revoir son frère.

"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 5 Tumblr_inline_oc9f8yOeyv1qgrgxi_250

Aujourd'hui, Fenrir ne dirait pas qu'il a eu de la chance. En réalité , il était convaincu que les assassins le tueraient , mais sa violence a joué en sa faveur. Il accomplit quantité de contrats , se persuadant que ça ne lui fait rien, qu'il est insensible. Il montre même un talent certain pour l'infiltration , et les cibles à éliminer avec discrétion. C'est dailleurs ainsi , qu'il parvient à garder un œil discret sur son frère.
Et à accomplir une vengeance personnelle.

Trois ans après avoir rejoint les assassins , on lui fait remarquer qu'il ferait un excellent dirigeant. Ça ne tombe pas dans l'oreille d'un sourd. Néanmoins, le Conseil n'a toujours que 13 membres. Conformément à la tradition , Fenrir doit affronter dans un combat à mort , le Conseiller le plus âgé .
Il gagne , évidemment. Contrairement à la majorité des Conseillers , il effectue encore plusieurs contrats , certains des plus hardus, notamment , et se désintéressent du recrutement.
Il apprécie Thémis avec qui il a déjà pu collaboré , en tant que simple assassin. En tout cas , il n'a pas envie de la frapper dès qu'il la voit. Et ses talents lui seront utiles.
"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 5 To3p


Bradley James :copyright:️ NOM CRÉATEUR

Ces adieux sont étranges. Themis ne prend même pas la peine de regarder quelle somme , je lui ai remis dans sa bourse.
Tout le plaisir est pour elle.
Je trouve que ces mots sonnent étrangement dans sa bouche. Et , je ne sais pas comment mettre un terme à cet échange , si ce n'est de souligner le fait que nous devrions nous dire au-revoir.

Je comprends que je n'en ai plus vraiment envie. Que j'apprécie sa compagnie. Et , dans ses yeux , je ressens à nouveau cette folle sensation , celle sur laquelle , je ne peux mettre aucun mots. Rien ne me semble adéquat pour la décrire.

Finalement , ce que je fais ensuite est stupide. Je crois que j'aurai du mal à expliquer mon geste. C'est comme si ça semblait logique de le faire , après avoir croisé son regard , si intense. Je n'aurai pas imaginé l'embrasser , il y a seulement quelques jours. Pourtant , c'est ce qui est en train de se passer. Je capture ses lèvres , avant de venir quérir sa langue dans un baiser plus profond.

Themis serait capable de m'en coller une , je crois. Je veux dire , elle le pourrait. Je suis loin du parfait gentleman qui demande la permission à sa bien aimé , de l'embrasser chastement. On est loin de l'être , à la manière dont elle répond passionnément à mon baiser ce qui m'étonne un instant , ou à ma façon dont elle presse son corps contre le mien.
Elle ne me repousse pas. Non , elle va jusqu'à passer ses mains autour de ma nuque , quand les miennes se mettent naturellement sur sa taille.

En ces instants , je ne suis pas Fenrir , le 13e membres dirigeants d'une cruelle organisation. Je ne suis pas Fenrir l'assassin , au cœur froid.
Non , je suis Élias , le jeune homme de retour à Arendelle qui ressent...Qu'est ce que je ressens ? De l'amour ? Je ne pense pas , malgré mon manque d'expérience dans ce domaine. De la passion , peut être. Du bien être , de l'apaisement , au creux des bras de cette femme.

Mais , le moment s'achève bien trop vite à mon goût. J'ai la curieuse sensation que , malgré sa gêne , Themis souhaiterait plus. Pourtant , je ne peux pas lui offrir davantage. À mon esprit , nous sommes déjà allés trop loin. Comme un attachement trop profond , que j'essaie de rejeter depuis des années.

"Hum...Non , t'en fais pas. Pas de problème..." , je peine à trouver mes mots face à ces excuses. "C'était très bien. J'aurai peut être dû éviter de te prendre par surprise , non ?" , ou plutôt de rendre ces adieux plus durs encore. Car oui , la séparation me paraît désormais bien cruelle. Pour une fois , je lui adresse un vrai sourire , un sincère.

"Je sais encore moins quoi te dire , maintenant. Je ne regrette pas. Mais..." , je soupire fermant un instant les yeux. "On ne peut pas...Enfin , tu le sais comme moi. Mieux vaut qu'on ne...voilà." , Le Conseil pourrait nous prendre en grippe dans le pire des cas , oui.

Surtout avec mon rang , cette relation ne leur plairait pas , au delà du fait que je ne pense pas l'aimer. Mais , de toute manière , nous parcourons tous deux le monde. Nous ne serons ensembles que très rarement.

Et , je n'ai pas envie de nous faire souffrir plus que nécessaire. Ça ne sert à rien. Mon seul objectif , l'unique que je dois viser , c'est la destruction de cette organisation. Revoir mon frère. Rien d'autres ne compte , pas même mon attirance pour Themis ou quel que ce soit son véritable nom.

"Je suis doué pour savoir où se trouve une personne , peu importe les circonstances." , disons plutôt que j'ai accès aux archives du Conseil , me permettant de savoir à chaque instant où se trouve n'importe lequel des assassins.

"On pourrait s'écrire. Je te dirai chaque fois où je me trouve pour que tu puisses me répondre . J'aimerai...Ça me ferait plaisir d'au moins savoir si tu vas bien. D'avoir de tes nouvelles." , c'est en le disant à voix haute que je me rend compte du ridicule de ma demande.
À quel point , ça ne me correspond pas. Néanmoins , je ne veux pas d'une coupure définitive entre nous. Pas après ça. Et , c'est le seul moyen qui me paraisse plausible , en l'état.


"En tout cas , sois prudente Themis. Ne sois pas toujours folle , dangereuse et irresponsable." , cette fois-ci, c'est mon sourire moqueur qui revient à la charge. "Allez , au revoir." , je souffle finalement.

Je sens que ce moment devient véritablement dur pour nous deux. Et , je comprends aussi qu'il est temps de l'achever. Temps de reprendre chacun nos existences ternes , de notre côté. Je dépose un nouveau baiser sur ses lèvres , mais très rapide , cette fois.
Je prends ensuite le chemin pour regagner mon navire , et je ne me retourne pas. Inutile de se faire souffrir encore plus.
De se rappeler que je retourne à ma solitude.
Non. Je suis plus fort que ça.
Et , je ne pleurerai pas.
Je me le répète , et je finis par m'en convaincre .
Je n'ai pas besoin d'elle.
Seuls mes projets ont de l'importance.

Au bout d'un petit moment après que nous ayons pris le large , mon capitaine vient me rejoindre sur le pont. Je ne lui jette pas un regard. Je suis concentré sur mon nouveau dessin. J'ai toujours celui de ma famille sur moi , oui.
Mais , cette fois , c'est Themis que je dessinne. Je dois le faire rapidement , avant que ses traits ne s'effacent de ma mémoire . Je ne dis même rien à La Carpe , lorsque je remarque qu'il s'est penché pour observer mon croquis.

"C'est dommage , vous savez Maître Fenrir."

"Dommage ?"

"Oui. Que vous soyez enchaînés à l'organisation." , je relève les yeux vers lui. Il n'a pas son air ahuri , moqueur d'ordinaire. Non , il est très sérieux.

"Vous méritez tous les deux mieux que ça . Et , je serai libéré moi aussi." , à ces mots il s'en va. Je prends alors conscience que je n'avais jamais pensé au fait que la Carpe aussi devait avoir une famille , des gens qui l'attendent quelques part.


*1 an plus tard.*


Le temps passe. Je ne suis pas reparti en mission , cette année. Les autres membres préfèrent que je reste entier , pour leur être utile. Pfff. Quelle blague. J'ai été envoyé dans quelques coins pour repérer des jeunes "à potentiel".

Je déteste ça. Y'en a qui avait le profil. Mais , je n'ai rien dit , volontairement. Je veux réussir à détruire cette organisation oui , néanmoins je n'irai pas jusqu'à emmener de nouveaux jeunes dans celle-ci. Je refuse de participer à ça . Donc , je leur ai menti , et ils n'ont pas cherché plus loin.

Une année que je n'ai pas revu Themis. Que je ne lui ai pas donné de nouvelles. Je ne voulais pas paraître trop insistant ou empressé , en lui écrivant dès les premières semaines. Néanmoins , peut être ai-je attendu trop longtemps.

Je glisse la lettre à mon contact. Je sais où se trouve mon ancienne partenaire et , je lui ai indiqué à la fin de la lettre à qui donner sa réponse pour qu'elle me parvienne. En espérant qu'elle souhaite y donner une réponse , cela dit. Si elle ne le fait pas , ce serait plus simple pour nous deux.


Lettre d'Elias:
 

Revenir en haut Aller en bas
 
The Whole 9
The Whole 9
Féminin MESSAGES : 2449
INSCRIPTION : 31/01/2019
RÉGION : Les Hauts de France
CRÉDITS : (c) google image (avatar & gifs profil/signature)

UNIVERS FÉTICHE : City, Science-Fiction et Fantastique. (Si possible dans un contexte inventé, j'y suis plus à mon aise)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t2780-l-ecriture-est-parole-et-sile https://www.letempsdunrp.com/t2787-mon-repertoire-de-rps-oui-je-suis-vachement-originale-dans-le-titre#59583 https://www.letempsdunrp.com/t2809-mes-multiples-personnalites-sur-ltdrp#60671
flower

"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 5 Empty

796d39ccce0b8b43b826f26cf6909ff0abeb7eeb.jpg
Themis
J'ai 21/22 ans, et je voyage de royaume en royaume. Dans la vie, je suis assassin pour le compte d’une organisation secrète, connue de tout les souverains du monde et je m'en sors vivante, ce qui n’est pas un luxe. Sinon, grâce à ma vie de merde je suis condamnée au célibat, et je le vis plutôt bien je dirais. T’façon, ce n’est pas comme si j’avais d’autre choix que celui de rester solitaire.

"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 5 FortunateSociableCassowary-size_restricted
Son vrai prénom est Tania. + Elle est assassin depuis l’année de ses seize ans, et espère toujours pouvoir retrouver sa famille saine et sauve, un jour prochain. + Elle est kleptomane de naissance, mais l’ignore totalement. + Elle pense qu’elle aime voler parce qu’elle n’a pas les moyens d’obtenir de jolies choses, ou parce qu’elle s’est acclimatée à son métier de voleuse/meurtrière. + En mission, elle ne laisse transparaître aucune émotion, y compris avec ces rares partenaires. + Elle ne s’ouvre d’ailleurs à personne, à l’exception d’un homme, Fenrir, avec qui le feeling semble passé, même si elle n’envisage de vivre autre chose qu’une amitié platonique en sa compagnie. + Elle est agile. C’est à son avantage aussi bien pour ces larcins, que pour les corps-à-corps. + C’est une très grande manipulatrice. Bon nombre de ces victimes n’auraient jamais pu remettre en doute les bobards qu’elle leur racontait, avant de subir le coup fatal. + Elle est victime de nombreux cauchemars, comme énormément d’assassins appartenant à ce conseil. + Elle ne vit encore aujourd’hui que pour ces proches, qu’elle garde dans son cœur.
"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 5 164327-full

"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 5 To3p



Ana de Armas (c) everdosis
Pas de problème, hein. Ouais. Sûrement. ‘Fin, tout est relatif surtout. Car s’il n’y a pas de problème au fait que je me sois collée contre lui aussi indécemment que je ne l’ai fais, il y en a tout de même un dans le fait qu’être aussi proche est incompatible au métier que nous exerçons. Je trouve donc d’autant plus cruel qu’il me demande si j’aurai préféré être avertie avant qu’il ne m’embrasse, là où il me confirme lui-même que tout était très bien. Peut-être, oui. Je ne sais pas. Je ne crois pas que la douleur qui m’étreint aurait été moins forte avec un avertissement au préalable, là où je m’interroge sur le sens même de cette interrogation. Croit-il sincèrement que cela aurait changé quelque chose à cette situation ? Je ne pense pas, non. Il sait autant que moi que nous étions sur un terrain miné dès que nos regards se sont indécemment transpercés, et je doute qu’aucune mise en garde n’aurait su nous empêcher de marcher sur cette bombe qui nous explose à la gueule actuellement : celle de la réalité. Nous ne pouvons pas, en effet. Nous ne pouvons pas tenter quoique se soit, même si nos rapports ne seraient que physiques, et j’acquiesce donc silencieusement à ces mots, la gorge étreinte par la douleur, tandis que mes prunelles brillantes fuient les siennes.

Tu ne dois pas pleurer, Tania.
Tu savais que tu ne pouvais et ne devais rien attendre de lui. Ce ne serait donc qu’une preuve de faiblesse que de lui laisser entrevoir la probabilité qu’il est utile à ton bonheur.
Tu n’as pas besoin de lui.
Tu l’oublieras.

Effectivement. Le charme se rompra dès que nos chemins se sépareront à nouveau et… dans cet optique effroyablement insupportable, j’amorce un nouveau pas en arrière, subtil, quand il me précise qu’il possède le don de connaître la localisation d’une personne, quelque soient les circonstances. Que suis-je sensée comprendre par là ? Qu’il souhaite que l’on se revoie à l’occasion ? Non. Il suggère que l’on puisse s’écrire mutuellement, ne serait ce que pour savoir si je vais bien, et j’avoue ne pas être contre cette idée. Cela peut-être sympathique de savoir que quelqu’un nous attend encore quelque part, même si ce n’est juste que pour quelques échanges écrits. Je confirme donc ma participation à cette correspondance.

« _ Je veux bien, oui. Je souffle en réponse, me raclant la gorge pour chasser la tristesse qui me rendait muette. _ Ça me ferait plaisir à moi aussi de savoir que tu vas bien et… d’avoir de tes nouvelles. »

Je ne sais pas trop ce que je pourrais lui raconter d’extraordinaire, d’ailleurs. Mais si ça peut me permettre de garder un lien avec lui, aussi fragile soit-il, je ne vais certainement pas m’en priver.

« _ Toi aussi, Fenrir. Je souffle à sa taquinerie suivante, le rire aux lèvres. _ Sois prudent. Et évite de te faire arrêter au cours de tes prochaines missions. »

Je ne pourrais plus être folle, dangereuse et irresponsable pour sauver son cou de la corde. Et… le cœur toujours plus serré de cette séparation, je me surprends à regretter de ne pas pouvoir me fondre dans son ombre, là où j’aimerai être à ma place. Ce serait bien, non ? J’agirai comme une sorte d’ange gardien et…

Tu dérailles totalement.
Il n’a risqué sa vie que pour sauver tes fesses.
Il n’a pas besoin de toi.

C’est vrai. Il est le meilleur d’entre nous et… si je demeure surprise qu’il dépose à nouveau ses lèvres contre les miennes, en un bref baiser, je suis incapable de répondre à cette « au revoir » qu’il m’adresse à son départ.

Ne part pas…

Non. Ne dit rien, Tania. Contente-toi de le regarder partir, même si cela te brise plus le cœur que tu ne veux bien l’admettre.

Oui. Je regarde le bateau qui l’accueille prendre le large, silencieusement, puis regagne le chalutier lorsqu’il n’apparaît plus à ma vue.
Jamais je n’aurai voulu cette vie.
Que soit maudit les maîtres de cette organisation, tous autant qu’ils sont.

(Un an plus tard)

Les saisons passent et se ressemblent. Elles cumulent les missions à un rythme presque effréné ; et je les exécute toutes sans le moindre accro, bien que mes pensées soient souvent tournées en direction de Fenrir. Est-il toujours vivant, du reste ? Je ne saurai le dire. Je n’ai toujours reçu aucune lettre de sa part depuis notre séparation l’année dernière ; et je ne sais vers quelle destination je pourrai envoyée celle que je tente de lui écrire. Peut-être a-t-il changé d’avis ? Peut-être préfère-t-il que nos rapports s’achèvent à ce baiser que je ne saurai oublier ? Je ne sais pas. J’y songe souvent, comme aujourd’hui, quand un homme m’accoste pour me remettre une lettre, au marché du royaume où je me trouve.

« _ Vous.
_ Oui. »

Il m’interrompt, gravement. Il est le contact de Fenrir, et il m’apporte la lettre qu’il me destine, attendant de ma part que je lui donne une réponse.

« _ Je suis en mission. Je souffle discrètement, portant mon attention sur les tissus que ma victime tient à ce que je lui achète. _ Combien de temps ai-je à disposition pour vous la remettre ?
_ Le temps que vous estimez nécessaire.
_ Ce soir, dans ce cas. »

Il accepte ce délai, sans discuter. Je lui indique notre point de rendez-vous sans perdre de temps, puis nos routes se séparent naturellement, comme si nous ne nous parlions même pas. Ayant ramenée les tissus à ma ‘patronne’ dans les minutes qui suivirent cette rencontre, j’attends patiemment qu’elle m’accorde mon congé, avant de pouvoir découvrir les mots de mon correspondant dans ma petite chambre de bonne. Toujours aussi perspicace, à ce que je constate. Fenrir devine que j’ai pensée qu’il ait pu m’oublier, et je suis contente qu’il précise qu’il aurait presque honte de le faire. C’est flatteur. Je sens mon cœur réagir positivement à cette confession, tandis que je lis le reste. Il n’a rien oublié, en fait. Il se rappelle même mon allusion au dictionnaire concernant le langage soutenu de la noblesse. Ce qui ne manque pas de me fait rire, sincèrement. Heureusement que nous n’avons pas cette obligation de le faire, d’ailleurs. Nous aurions été plus ridicules encore que lorsque nous tentions de le faire verbalement au bal. Je manque à la Carpe ? Étonnant. Je pensais qu’il me détesterait de l’avoir menacé de mon canif. Est-ce que son patron est au courant de cet épisode, d’ailleurs ? Je ne sais pas. On ne le dirait pas. Peut-être est-il préférable que je taise également cette anecdote. Peut-être m’en voudrait-il ? Dans le doute : j’opte de ne surtout pas faire de référence à ce détail, appréciant qu’il me partage un peu de son quotidien. Il est vrai qu’il est difficile de jouer les touristes là où l’on sait que notre mission est de semer la mort dans la vie tranquille de pauvres âmes sans défense. Je comprends donc son ressenti. Je me saisie d’une feuille et d’un crayon que j’ai dans mes effets personnels, bien cachés, où j’inscris ceci :

Lettre de Themis:
 

A la nuit tombée, je la remets au contact au lieu que je lui avais indiqué, avant de rejoindre ma chambre de bonne discrètement.
Personne n’a remarqué que nous ayons eu deux échanges, aussi brefs fussent-ils, et je reprends le cours de ma mission comme si cet interlude n’avait pas existé.


@Elsy


"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 5 20031610251624541716691375
La route ? Là où on va il n'y a pas... de route.


MES PERSONNAGES
Revenir en haut Aller en bas
 
Elsy
Elsy
MESSAGES : 741
INSCRIPTION : 02/11/2019
RÉGION : Alsace
CRÉDITS : /

UNIVERS FÉTICHE : SF
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 5 Empty

bradle28.png
Fenrir

[Élias]

J'ai 24 ans et je vis un peu partout, dans le monde. Dans la vie, je suis membre d'un Conseil , dirigeant une organisation d'assassins et je m'en sors bien. Je m'en sors bien car , je suis toujours en vie et ait la pleine confiance des autres dirigeants de l'organisation, que je hais de toute mon âme. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien , je m'en fous totalement en fait. Dîtes moi ,à quoi ça sert l'amour ? Je me sens incapable de ressentir un tel sentiment. Je n'y crois plus. Je ne crois plus en rien.


"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 5 Tumblr_inline_ppy6bqEOXX1qgrgxi_250

Fenrir , de son vrai nom Élias , n'est pas du genre à faire dans la dentelle. Très direct dans ses propos , il l'est aussi dans les actes. Il n'a aucune hésitation à tuer de sang-froid , si cela est nécessaire. Il désire par dessus tout retrouver son frère qu'il aime plus que tout au monde , même si c'est impossible pour le moment.

Fenrir tombe aux mains des assassins à l'age de 18 ans , voyant sa famille mourir sous ses yeux. Il fait diversion pour que son frère Aïden, puisse prendre de l'avance dans leur fuite. Il se battra comme un fou , tuant même un des assassins. Ces derniers le ramènent auprès du Conseil. Sous les coups , il dévoile où Aïden se cache probablement , tout en crachant à la figure des monstres , au passage. C'est là qu'il récolte la cicatrice qui barre sa joue : un des Conseiller l'a ouvert avec un couteau pour lui "faire ravaler ses paroles". Les assassins , persuadés qu'il pourrait leur être utile , lui laissent la vie sauve mais lui interdisent de revoir son frère.

"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 5 Tumblr_inline_oc9f8yOeyv1qgrgxi_250

Aujourd'hui, Fenrir ne dirait pas qu'il a eu de la chance. En réalité , il était convaincu que les assassins le tueraient , mais sa violence a joué en sa faveur. Il accomplit quantité de contrats , se persuadant que ça ne lui fait rien, qu'il est insensible. Il montre même un talent certain pour l'infiltration , et les cibles à éliminer avec discrétion. C'est dailleurs ainsi , qu'il parvient à garder un œil discret sur son frère.
Et à accomplir une vengeance personnelle.

Trois ans après avoir rejoint les assassins , on lui fait remarquer qu'il ferait un excellent dirigeant. Ça ne tombe pas dans l'oreille d'un sourd. Néanmoins, le Conseil n'a toujours que 13 membres. Conformément à la tradition , Fenrir doit affronter dans un combat à mort , le Conseiller le plus âgé .
Il gagne , évidemment. Contrairement à la majorité des Conseillers , il effectue encore plusieurs contrats , certains des plus hardus, notamment , et se désintéressent du recrutement.
Il apprécie Thémis avec qui il a déjà pu collaboré , en tant que simple assassin. En tout cas , il n'a pas envie de la frapper dès qu'il la voit. Et ses talents lui seront utiles.
"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 5 To3p


Bradley James :copyright:️ NOM CRÉATEUR

Lors de notre séparation , Themis a accepté cet échange. Désormais , tout ce que je peux souhaiter , c'est qu'elle daigne me répondre. Mais , je ne crois pas que je me vexerai , si elle ne le faisait pas. Ce serait son droit , et ce serait raisonnable , également.
Quand je vois arriver mon contact à l'orée de la forêt , je doute un instant qu'il soit en possession d'une réponse. Est ce que Themis va bien ? L'a t-il seulement trouvé ? Oh , puis pourquoi est ce que j'y accorde tant d'importance ?

Mon contact daigne me donner la missive de mon ancienne partenaire. Je ne peux pas m'empêcher de sourire , en la prenant. Elle m'a répondu. Curieusement ça m'offre un vrai moment de bonheur , très court mais quand même. Je la lis avant de retourner au navire pour que la Carpe ne me dérange pas.

Effectivement, elle pensait que je l'avais oublié , et félicité ma mémoire. Je l'imagine très bien me dire en face ce qu'elle a écrit , ce qui rend cet échange vraiment réel à mes yeux. Curieusement , elle semble tenir à une prétendue histoire d'amour entre moi et mon capitaine. Je crois que je ferai mieux de ne pas relever. Je garde toutefois cette lettre au creux de mon manteau , me promettant de lui répondre. Mais , seulement quand j'aurai retrouvé le contrôle de mes émotions .

1 an plus tard , encore une fois.

J'ai vu Aïden aujourd'hui. Enfin , Shadow. Mais , je déteste l'appeler comme ça . Il ne m'a pas vu , lui.
J'étais encapuchonné comme les autres membres du Conseil , alors qu'il venait chercher sa prime pour un de ses derniers contrats. Il a changé. Il est devenu adulte , portant une barbe discrète , là où je l'ai quitté en adolescent. Ça m'a fait un choc , bien qu'il me soit déjà arrivé de le suivre , il y a deux ans environ.
Je me hais de le laisser dans cette situation.

J'ai besoin de me calmer. Alors , je suis parti dans ma planque quelques heures. Dans un coin , j'y ai retrouvé la lettre de Themis.
Merde. Ça fait déjà telle me longtemps...
Enfin , c'est peut être mieux que l'on garde ce rythme très distant. Néanmoins , je sens que lui écrire me fera du bien , me permettra d'évacuer cette frustration. Je prends donc de quoi noter , et couche les mots sur le papier.

Plus tard , je fouille dans les archives pour savoir où elle se trouve en ce moment. Comme à l'accoutumée , je confie ma lettre à un contact qui se chargera de lui remettre.


Lettre d'Élias:
 


"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 5 QYEd
Revenir en haut Aller en bas
 
The Whole 9
The Whole 9
Féminin MESSAGES : 2449
INSCRIPTION : 31/01/2019
RÉGION : Les Hauts de France
CRÉDITS : (c) google image (avatar & gifs profil/signature)

UNIVERS FÉTICHE : City, Science-Fiction et Fantastique. (Si possible dans un contexte inventé, j'y suis plus à mon aise)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t2780-l-ecriture-est-parole-et-sile https://www.letempsdunrp.com/t2787-mon-repertoire-de-rps-oui-je-suis-vachement-originale-dans-le-titre#59583 https://www.letempsdunrp.com/t2809-mes-multiples-personnalites-sur-ltdrp#60671
flower

"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 5 Empty

796d39ccce0b8b43b826f26cf6909ff0abeb7eeb.jpg
Themis
J'ai 23 ans, et je voyage de royaume en royaume. Dans la vie, je suis assassin pour le compte d’une organisation secrète, connue de tout les souverains du monde et je m'en sors vivante, ce qui n’est pas un luxe. Sinon, grâce à ma vie de merde je suis condamnée au célibat, et je le vis plutôt bien je dirais. T’façon, ce n’est pas comme si j’avais d’autre choix que celui de rester solitaire.

"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 5 FortunateSociableCassowary-size_restricted
Son vrai prénom est Tania. + Elle est assassin depuis l’année de ses seize ans, et espère toujours pouvoir retrouver sa famille saine et sauve, un jour prochain. + Elle est kleptomane de naissance, mais l’ignore totalement. + Elle pense qu’elle aime voler parce qu’elle n’a pas les moyens d’obtenir de jolies choses, ou parce qu’elle s’est acclimatée à son métier de voleuse/meurtrière. + En mission, elle ne laisse transparaître aucune émotion, y compris avec ces rares partenaires. + Elle ne s’ouvre d’ailleurs à personne, à l’exception d’un homme, Fenrir, avec qui le feeling semble passé, même si elle n’envisage de vivre autre chose qu’une amitié platonique en sa compagnie. + Elle est agile. C’est à son avantage aussi bien pour ces larcins, que pour les corps-à-corps. + C’est une très grande manipulatrice. Bon nombre de ces victimes n’auraient jamais pu remettre en doute les bobards qu’elle leur racontait, avant de subir le coup fatal. + Elle est victime de nombreux cauchemars, comme énormément d’assassins appartenant à ce conseil. + Elle ne vit encore aujourd’hui que pour ces proches, qu’elle garde dans son cœur.
"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 5 164327-full

"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 5 To3p



Ana de Armas (c) everdosis
(L’année suivante)

Pas de nouvelle, bonne nouvelle. M’ouais. Ça c’est le genre d’expression toute faite qu’on se raconte pour se rassurer, hein. Parce que… bah… concrètement, je n’ai aucune idée de la véracité de celle-ci. Peut-être que Fenrir a perdu la vie au cours de l’année qui vient de s’écouler, et que cela explique pour quoi je n’ai toujours pas eu de réponse ? Probablement, oui. C’est tellement frustrant de ne pas savoir si mes doutes sont fondés, que j’ai décidée de me faire un petit trekking dans la forêt du premier royaume qui venait. ‘Fin, j’ai surtout une mission pour les prochains jour à venir alors... Je profite donc de la quiétude du moment, avant de ne plus pouvoir, quand un craquement de branche me met en alerte.

« _ Qui est là ? J’interroge vivement l’inconnu, le pointant de mon arme en direction d’où venait le bruit.
_ Une vieille connaissance. Me souffle-t-il en réponse, retirant sa capuche afin que je le reconnaisse.
_ Vous ? Je vais finir par croire que j’émets un signal lumineux. Je souffle narquoise, prenant la lettre qu’il me tend, sachant qu’elle est de Fenrir.
_ Je suis juste un excellent pisteur. »

Je veux bien le croire, oui. Personne ne sait que je suis dans ces lieux. Ce n’est donc pas rassurant s’il est lui même un assassin. L’est-il ? Aucune idée. Je préfère me soulager de ce genre d’information, tandis qu’il disparaît par où il est venu. Il viendra chercher ma réponse aux aurores de la prochaine journée. Cela me convient. Je me rassois au sol pour lire la lettre de Fenrir, avant de sourire comme s’il était face à moi, pendant que je dévore les mots qu’il m’a adressé. J’aime beaucoup qu’il me taquine, qu’il me partage des anecdotes de son histoire personnelle. Cela me confirme qu’il n’oublie pas ce lien si spécial qui nous unis, qui nous sépare, tandis que je débute la rédaction de ma propre réponse.

Lettre de Themis:
 

Le matin suivant : le contact est de retour, et il disparait avec ma lettre.


@Elsy


"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 5 20031610251624541716691375
La route ? Là où on va il n'y a pas... de route.


MES PERSONNAGES
Revenir en haut Aller en bas
 
Elsy
Elsy
MESSAGES : 741
INSCRIPTION : 02/11/2019
RÉGION : Alsace
CRÉDITS : /

UNIVERS FÉTICHE : SF
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 5 Empty

bradle28.png
Fenrir

[Élias]

J'ai 25 ans et je vis un peu partout, dans le monde. Dans la vie, je suis membre d'un Conseil , dirigeant une organisation d'assassins et je m'en sors bien. Je m'en sors bien car , je suis toujours en vie et ait la pleine confiance des autres dirigeants de l'organisation, que je hais de toute mon âme. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien , je m'en fous totalement en fait. Dîtes moi ,à quoi ça sert l'amour ? Je me sens incapable de ressentir un tel sentiment. Je n'y crois plus. Je ne crois plus en rien.


"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 5 Tumblr_inline_ppy6bqEOXX1qgrgxi_250

Fenrir , de son vrai nom Élias , n'est pas du genre à faire dans la dentelle. Très direct dans ses propos , il l'est aussi dans les actes. Il n'a aucune hésitation à tuer de sang-froid , si cela est nécessaire. Il désire par dessus tout retrouver son frère qu'il aime plus que tout au monde , même si c'est impossible pour le moment.

Fenrir tombe aux mains des assassins à l'age de 18 ans , voyant sa famille mourir sous ses yeux. Il fait diversion pour que son frère Aïden, puisse prendre de l'avance dans leur fuite. Il se battra comme un fou , tuant même un des assassins. Ces derniers le ramènent auprès du Conseil. Sous les coups , il dévoile où Aïden se cache probablement , tout en crachant à la figure des monstres , au passage. C'est là qu'il récolte la cicatrice qui barre sa joue : un des Conseiller l'a ouvert avec un couteau pour lui "faire ravaler ses paroles". Les assassins , persuadés qu'il pourrait leur être utile , lui laissent la vie sauve mais lui interdisent de revoir son frère.

"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 5 Tumblr_inline_oc9f8yOeyv1qgrgxi_250

Aujourd'hui, Fenrir ne dirait pas qu'il a eu de la chance. En réalité , il était convaincu que les assassins le tueraient , mais sa violence a joué en sa faveur. Il accomplit quantité de contrats , se persuadant que ça ne lui fait rien, qu'il est insensible. Il montre même un talent certain pour l'infiltration , et les cibles à éliminer avec discrétion. C'est dailleurs ainsi , qu'il parvient à garder un œil discret sur son frère.
Et à accomplir une vengeance personnelle.

Trois ans après avoir rejoint les assassins , on lui fait remarquer qu'il ferait un excellent dirigeant. Ça ne tombe pas dans l'oreille d'un sourd. Néanmoins, le Conseil n'a toujours que 13 membres. Conformément à la tradition , Fenrir doit affronter dans un combat à mort , le Conseiller le plus âgé .
Il gagne , évidemment. Contrairement à la majorité des Conseillers , il effectue encore plusieurs contrats , certains des plus hardus, notamment , et se désintéressent du recrutement.
Il apprécie Thémis avec qui il a déjà pu collaboré , en tant que simple assassin. En tout cas , il n'a pas envie de la frapper dès qu'il la voit. Et ses talents lui seront utiles.
"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 5 To3p


Bradley James :copyright:️ NOM CRÉATEUR
Un peu plus d'un an plus tard

J'ai soigneusement conservé la dernière lettre de Themis. J'avais envie de lui répondre , réellement , sincèrement. Mais , je me suis convaincu qu'il était nécessaire d'arrêter ce petit jeu. Ça ne peut que nous faire plus de mal , alors je n'ai pas répondu. J'ai essayé pendant des mois de ne pas y penser. De l'effacer de mon esprit.

3 ans. Autant d'années depuis notre fameuse mission. Et , je ne sais pas vraiment pourquoi , mais cette fois-ci , je n'ai pas résister à l'envie de savoir où elle se trouvait.
Je m'y suis rendu moi même.
Ouais , complètement stupide. Je ne sais pas si elle apprécierait de savoir que je l'observe depuis presque un jour entier. Ça fait plutôt peur dit comme ça. Je n'ose pas aller la voir , ça serait trop...Enfin , voilà .
Donc , je garde un œil sur elle , sur sa mission alors qu'elle est à l'autre bout de la ruelle. Il fait nuit.

La suite , je ne la comprends pas vraiment. Enfin , je ne me l'explique pas si bien. Je vois un homme , un soldat j'ai l'impression , venir la frapper par derrière. Il me faut quelques secondes pour réagir , mais je n'hésite pas. Je rejoins l'homme , sors mon poignard de ma poche , et lui tranche la gorge sans me poser de question. Si lui est capable de prendre en traître ses victimes , je le peux aussi.

Je m'agenouille près de Themis , constatant avec soulagement qu'elle respire encore. Je déplace son corps , quelques rues plus loin dans un renfoncement pour l'éloigner le plus possible du garde mort. Je reste quelques minutes à la regarder , toujours inconsciente.

"On est quittes maintenant." , je souffle très légèrement.

Je m'éloigne ensuite , pour la surveiller de plus loin. Et , dès qu'elle reprend connaissance , je file sans qu'elle ne m'ai vu.

***

Je crois que finalement , si j'ai suivi Themis ce jour là , ce devait être en raison d'une intuition. Oui. Probablement. Elle serait sûrement morte , en mission , si je n'étais pas intervenu.
Elle m'a sauvé il y a 3 ans , je lui rend la pareille...C'est juste normal. Logique. Rien de plus à dire.
Il en reste que ça me convainc de lui répondre , tout de même. Si cette longue attente ne l'aura pas vexé...

Lettre d'Elias:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
The Whole 9
The Whole 9
Féminin MESSAGES : 2449
INSCRIPTION : 31/01/2019
RÉGION : Les Hauts de France
CRÉDITS : (c) google image (avatar & gifs profil/signature)

UNIVERS FÉTICHE : City, Science-Fiction et Fantastique. (Si possible dans un contexte inventé, j'y suis plus à mon aise)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t2780-l-ecriture-est-parole-et-sile https://www.letempsdunrp.com/t2787-mon-repertoire-de-rps-oui-je-suis-vachement-originale-dans-le-titre#59583 https://www.letempsdunrp.com/t2809-mes-multiples-personnalites-sur-ltdrp#60671
flower

"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 5 Empty

796d39ccce0b8b43b826f26cf6909ff0abeb7eeb.jpg
Themis
J'ai 24 ans, et je voyage de royaume en royaume. Dans la vie, je suis assassin pour le compte d’une organisation secrète, connue de tout les souverains du monde et je m'en sors vivante, ce qui n’est pas un luxe. Sinon, grâce à ma vie de merde je suis condamnée au célibat, et je le vis plutôt bien je dirais. T’façon, ce n’est pas comme si j’avais d’autre choix que celui de rester solitaire.

"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 5 FortunateSociableCassowary-size_restricted
Son vrai prénom est Tania. + Elle est assassin depuis l’année de ses seize ans, et espère toujours pouvoir retrouver sa famille saine et sauve, un jour prochain. + Elle est kleptomane de naissance, mais l’ignore totalement. + Elle pense qu’elle aime voler parce qu’elle n’a pas les moyens d’obtenir de jolies choses, ou parce qu’elle s’est acclimatée à son métier de voleuse/meurtrière. + En mission, elle ne laisse transparaître aucune émotion, y compris avec ces rares partenaires. + Elle ne s’ouvre d’ailleurs à personne, à l’exception d’un homme, Fenrir, avec qui le feeling semble passé, même si elle n’envisage de vivre autre chose qu’une amitié platonique en sa compagnie. + Elle est agile. C’est à son avantage aussi bien pour ces larcins, que pour les corps-à-corps. + C’est une très grande manipulatrice. Bon nombre de ces victimes n’auraient jamais pu remettre en doute les bobards qu’elle leur racontait, avant de subir le coup fatal. + Elle est victime de nombreux cauchemars, comme énormément d’assassins appartenant à ce conseil. + Elle ne vit encore aujourd’hui que pour ces proches, qu’elle garde dans son cœur.
"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 5 164327-full

"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 5 To3p



Ana de Armas (c) everdosis

(L’année suivante.)

Je m’éveille, douloureusement. Je ressens une intense douleur au sommet de mon crâne et… l’esprit encore confus par le coup que l’on m’a donné, je constate que je suis étendue dans une ruelle, autre que celle où je me rendais l’instant précédent. Je… Où suis-je ? Que fais-je dans cette ruelle, seule ? Je n’aime pas cette situation. Quelqu’un m’a mise hors d’état de nuire avant de se volatiliser dans la nature, et je n’ai aucune idée de ses intentions à mon encontre. Pourquoi m’a-t-il laisser la vie sauve, d’ailleurs ? Est-ce une forme de mise en garde ? Ai-je été repérée sur mes véritables intentions quant au futur roi de ce royaume ? Peut-être, oui. Je ferai mieux de ne pas m’attarder davantage dans ce royaume. Je pourrais me faire condamnée pour haute trahison avant d’avoir ne serait-ce qu’accomplis ma mission, et je tiens à être encore vivante pour lire la lettre de Fenrir. Je sais que c’est con comme source de motivation, surtout lorsque l’on a conscience qu’il est ma force là où il est paradoxalement ma faiblesse. Mais je n’ai rien trouvé de mieux que ‘ça’ pour m’encourager à me battre, sans m’arrêter. Je quitte donc la ruelle, dès que je me sens apte à marcher à nouveau, avant de rejoindre le pas pressé le château. Il faut que le prince meure, dès cette nuit. Je mets par conséquent immédiatement en place mon plan initial, jouant de cette agression pour obtenir une audience, avant de l’exécuter sans la moindre hésitation. Ensuite, je vole à son doigt la chevalière que le conseil m’a expressément demandée, de sorte de précipiter mon départ du royaume. Je ne comprends réellement pas ce qui aurait pu me trahir. J’ai agis avec la même prudence, les mêmes tactiques que mes missions précédentes. J’ai du commettre une erreur à mon insu, presqu’au prix de ma vie. Je quitte le port du royaume quand l’alerte est donnée, et je rejoins le conseil sans un regard en arrière.
Pas de ressentiment.
Pas de regrets.
Tel est ma vie, ô combien misérable.

(…)

Je soupire, profondément. L’attaque dans la ruelle m’a marqué bien plus que je ne l’imaginais en quittant ma mission précédente, et je marche dans les rues du royaume le regard toujours aux aguets. Je ne suis pas en mission, pourtant. Je m’offre un semblant de vie ‘normale’, profitant de cette accalmie pour dénicher un bon produit pour ne plus faire de cauchemars. Mais je continue à rester sur mes gardes, comme si mon ennemi se tapissait dans l’ombre de mes pas.

« _ Je vous ai connu bien plus téméraire. »

Je sursaute à cette voix grave, émanant devant moi.

« _ Vous ? Je souffle hargneuse, le cœur battant de la frousse qu’il m’a insufflé. _ Vous devriez vraiment mettre une cloche autour de votre cou, la prochaine fois. Je lui reproche, n’appréciant pas de me sentir aussi ridicule que je ne le suis présentement.
_ J’y songerai. Il arque ces lèvres en un sourire mutin, me tendant la lettre de Fenrir. Tu parles qu'il y songera. _ Tenez.
_ Merci. Je souffle, m’en saisissant. _ Ce soir, à l’auberge. »

Il acquiesce à ce rendez-vous, tandis que je rejoins le lieu dit pour m’y isoler dans ma chambre. J’ai besoin de lire les mots de Fenrir, pour me réconforter. Je ne me prive donc pas de le faire dès que la porte est close.

Lettre de Tania:
 


Je retrouve le contact à l’une des tables de l’auberge, à la nuit tombée, avant qu’il ne disparaisse après la réception de ma lettre. Impossible de lui poser la question qui me brûlait les lèvres : comment font-ils pour me retrouver.


@Elsy


"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 5 20031610251624541716691375
La route ? Là où on va il n'y a pas... de route.


MES PERSONNAGES
Revenir en haut Aller en bas
 
Elsy
Elsy
MESSAGES : 741
INSCRIPTION : 02/11/2019
RÉGION : Alsace
CRÉDITS : /

UNIVERS FÉTICHE : SF
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 5 Empty

bradle28.png
Élias

J'ai 26 ans et je vis un peu partout, dans le monde. Dans la vie, je suis membre d'un Conseil , dirigeant une organisation d'assassins et je m'en sors bien. Je m'en sors bien car , je suis toujours en vie et ait la pleine confiance des autres dirigeants de l'organisation, que je hais de toute mon âme. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien , je m'en fous totalement en fait. Dîtes moi ,à quoi ça sert l'amour ? Je me sens incapable de ressentir un tel sentiment. Je n'y crois plus. Je ne crois plus en rien.


"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 5 Tumblr_inline_ppy6bqEOXX1qgrgxi_250

Fenrir , de son vrai nom Élias , n'est pas du genre à faire dans la dentelle. Très direct dans ses propos , il l'est aussi dans les actes. Il n'a aucune hésitation à tuer de sang-froid , si cela est nécessaire. Il désire par dessus tout retrouver son frère qu'il aime plus que tout au monde , même si c'est impossible pour le moment.

Fenrir tombe aux mains des assassins à l'age de 18 ans , voyant sa famille mourir sous ses yeux. Il fait diversion pour que son frère Aïden, puisse prendre de l'avance dans leur fuite. Il se battra comme un fou , tuant même un des assassins. Ces derniers le ramènent auprès du Conseil. Sous les coups , il dévoile où Aïden se cache probablement , tout en crachant à la figure des monstres , au passage. C'est là qu'il récolte la cicatrice qui barre sa joue : un des Conseiller l'a ouvert avec un couteau pour lui "faire ravaler ses paroles". Les assassins , persuadés qu'il pourrait leur être utile , lui laissent la vie sauve mais lui interdisent de revoir son frère.

"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 5 Tumblr_inline_oc9f8yOeyv1qgrgxi_250

Aujourd'hui, Fenrir ne dirait pas qu'il a eu de la chance. En réalité , il était convaincu que les assassins le tueraient , mais sa violence a joué en sa faveur. Il accomplit quantité de contrats , se persuadant que ça ne lui fait rien, qu'il est insensible. Il montre même un talent certain pour l'infiltration , et les cibles à éliminer avec discrétion. C'est dailleurs ainsi , qu'il parvient à garder un œil discret sur son frère.
Et à accomplir une vengeance personnelle.

Trois ans après avoir rejoint les assassins , on lui fait remarquer qu'il ferait un excellent dirigeant. Ça ne tombe pas dans l'oreille d'un sourd. Néanmoins, le Conseil n'a toujours que 13 membres. Conformément à la tradition , Fenrir doit affronter dans un combat à mort , le Conseiller le plus âgé .
Il gagne , évidemment. Contrairement à la majorité des Conseillers , il effectue encore plusieurs contrats , certains des plus hardus, notamment , et se désintéressent du recrutement.
Il apprécie Thémis avec qui il a déjà pu collaboré , en tant que simple assassin. En tout cas , il n'a pas envie de la frapper dès qu'il la voit. Et ses talents lui seront utiles.
"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 5 To3p


Bradley James :copyright:️ NOM CRÉATEUR

Themis me répond encore une fois , et c'est toujours un plaisir de la lire. J'aimerai pouvoir lui répondre de suite mais...ce n'est pas une bonne idée. Assurément pas. Je garde donc cette lettre précieusement , comme à mon habitude , avant de retourner à cette triste et monotone vie qu'est la mienne.

1 an plus tard , juste après la destruction du Conseil

Je suis épuisé. Cette journée a été intense , c'est le moins que l'on puisse dire. Il m'en aura fallu du temps , et de l'aide...mais ça y est.
Bye bye le Conseil.
Bye bye cette vie de merde.
Adieu Fenrir.

J'avais déjà préparé de quoi prévenir les assassins en cas de victoire , et je donne les différentes lettres à mon contact sur le chemin , remarquant ensuite le regard insistant d'Aïden.

"Pourquoi t'en as gardé une ?" , j'avais oublié à quel point mon frère peut m'agacer. Et , je vais pas lui pardonner sous prétexte que sa blondasse est en train de crever. Façon de parler.

"Pour un autre contact . Plus loin." , c'est pas mentir et il n'a pas besoin d'en savoir plus.

"Tu as écris la même chose qu'aux autres ?" , oh putain ! De quoi je me mêle ? Je lui ai pas posé des questions moi , quand j'ai fais le facteur pour lui et sa dulcinée !

"Je t'en pose des questions ?" , je lâche en gagnant l'opposé du bateau. Il m'énerve . Déjà. Qu'il s'occupe de sa reine , et me foutte la paix.

Je dépose effectivement cette lettre plus loin , à mon contact habituel. L'homme hoche la tête quand je lui indique la dernière position connue de Themis. J'en profite aussi pour lui annoncer la fin de l'organisation. Curieusement , il n'a pas l'air d'en avoir grand chose à faire. Enfin , peu m'importe. L'important , c'est qu'ils soient morts.


Lettre d'Élias:
 


***

Cela fait plusieurs jours qu'on a ramené blondasse au château. Et , qu'on s'est fait jetés comme des sales merdes par la Princesse.
Elle aurait mérité que je la tue , cette imbécile.
Vraiment.
Salope.
Tout compte fait , blondasse est une sainte à côté.

Bon. Il en reste qu'elle est venue s'excuser , que Aïden a accepté de la suivre...Franchement , j'espère qu'il sera mieux traité. Qu'on les laissera se voir en paix , et jouer les tourtereaux tranquilles. Ils le méritent , tous les deux. Même cette Elsa. Sans elle , on serait morts face au Conseil , assurément.

Me voilà donc seuls. La Carpe a repris la route , sans mon navire cela dit.
Je vous le laisse , qu'il m'a dit.
Ben tiens. J'espère au moins , qu'il s'en sortira.

Je suis sur le port , assis sur une rambarde , le regard tourné vers la mer. C'est apaisant , l'océan. Toujours mon écharpe sur le cou. Hum. Faut que je trouve un moyen d'enlever cette fouttu marque.
Revenir en haut Aller en bas
 
The Whole 9
The Whole 9
Féminin MESSAGES : 2449
INSCRIPTION : 31/01/2019
RÉGION : Les Hauts de France
CRÉDITS : (c) google image (avatar & gifs profil/signature)

UNIVERS FÉTICHE : City, Science-Fiction et Fantastique. (Si possible dans un contexte inventé, j'y suis plus à mon aise)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t2780-l-ecriture-est-parole-et-sile https://www.letempsdunrp.com/t2787-mon-repertoire-de-rps-oui-je-suis-vachement-originale-dans-le-titre#59583 https://www.letempsdunrp.com/t2809-mes-multiples-personnalites-sur-ltdrp#60671
flower

"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 5 Empty

796d39ccce0b8b43b826f26cf6909ff0abeb7eeb.jpg
Tania
J'ai 25 ans, et je viens de revenir à Arendelle, où je suis née. Dans la vie, je suis sans emploi depuis peu, et je m'en sors très bien, malgré la précarité de cette situation. Sinon, grâce à mon ancienne carrière d'assassin je suis célibataire, bien que très attaché à un homme, et je le vis plutôt bien je dirais. Je suis habituée à la solitude, alors...

"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 5 FortunateSociableCassowary-size_restricted
Son vrai prénom est Tania. + Elle est assassin depuis l’année de ses seize ans, et espère toujours pouvoir retrouver sa famille saine et sauve, un jour prochain. + Elle est kleptomane de naissance, mais l’ignore totalement. + Elle pense qu’elle aime voler parce qu’elle n’a pas les moyens d’obtenir de jolies choses, ou parce qu’elle s’est acclimatée à son métier de voleuse/meurtrière. + En mission, elle ne laisse transparaître aucune émotion, y compris avec ces rares partenaires. + Elle ne s’ouvre d’ailleurs à personne, à l’exception d’un homme, Fenrir, avec qui le feeling semble passé, même si elle n’envisage de vivre autre chose qu’une amitié platonique en sa compagnie. + Elle est agile. C’est à son avantage aussi bien pour ces larcins, que pour les corps-à-corps. + C’est une très grande manipulatrice. Bon nombre de ces victimes n’auraient jamais pu remettre en doute les bobards qu’elle leur racontait, avant de subir le coup fatal. + Elle est victime de nombreux cauchemars, comme énormément d’assassins appartenant à ce conseil. + Elle ne vit encore aujourd’hui que pour ces proches, qu’elle garde dans son cœur.
"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 5 164327-full

"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 5 To3p



Ana de Armas (c) everdosis

Cette année.

Ma rencontre avec le contact de Fenrir est très étrange, cette année. Il ne fait pas preuve de la même discrétion habituelle, lorsqu’il me remet la lettre. Je suis en pleine mission, pourtant. Mais cela ne l’empêche pas de me signaler assez ouvertement qu’il n’attendra pas de réponse de ma part. C’est une plaisanterie, j’espère. Pourquoi n’en fera-t-il rien cette année ? Mon correspondant lui-même lui aurait-il remit cette lettre sur son lit de mort ? Je blêmis de le croire. Surtout lorsque l’homme se volatilise dans la nature. Non. Je refuse de croire que Fenrir puisse m’adresser ces derniers adieux. L’homme savait quelque chose que j’ignore encore, et je lis la lettre à même la rue, dès que j’ai trouvée un endroit où me cacher. La réponse est forcément là-dedans, quelque part ? Je…

...

D’accord. La nouvelle dont me fait part Fenrir m’ébranle quelque peu, je dois l’avouer. Je chancelle sur mes jambes très brièvement, sous l’effet de surprise, tandis que je relis ces mots plusieurs fois, pour m’assurer de leur signification. Le conseil n’existe plus, selon lui. Tous les assassins sont libres. C’est impossible ? Quel poigné de suicidaires auraient-été assez fous pour détruire l’organisation ? Est-ce que Fenrir en faisait parti lui-même, d’ailleurs ? Je ne saurai le dire. Sa lettre n’est pas très expansive sur le sujet, m’invitant plutôt à me rendre sur place pour me faire mon propre avis.

Peut-être est-ce un piège, Tania ?
Peut-être le conseil l’a-t-il missionné de te tuer, sur place ?

Cela ne ferait aucun sens. Il fournit des informations personnelles sur sa personne, sa famille. Il m’indique même l’endroit où je peux le retrouver après ce voyage : à Arendelle. Il ne ferait jamais une telle erreur si nos routes devaient se croiser à des fins aussi sanguinaires. Il souhaite me rencontrer là-bas pour que l’on puisse savourer enfin cette opportunité d’envisager nos vies telles que nous la voudrions, librement, et j’ai cette envie folle de croire qu’il puisse être sincère. Ce serait merveilleux, du reste. Autant pour ma cible que moi. J’abandonne donc l’idée de l’exécuter, tandis que je regagne le port avec empressement. J’ai besoin de savoir. J’ai besoin de voir. Je convaincs donc un marin de me passer son navire, d’un sourire charmant, avant de me mettre en route vers la destination qui m’intéresse.
Je ne reviendrai chez moi que lorsque j’en aurai le cœur net.
Je ne saurai trouver le repos sans cette confirmation.

(…)

Douze corps. Voilà ce que j’ai trouvée sur place : douze cadavres tués pour certains par l’emploi de la magie, dans un bâtiment ne demandant plus qu’à s’effondrer sur lui-même, tel un château de cartes. Et une question me turlupine, depuis : où est le treizième ? Fait-il partie du groupe d’assassins qui les ont tués ? Il y a forcément quelque chose qui m’échappe. Je relis la lettre de Fen... Élias… en se sens, a la recherche de réponses, quand je me concentre sur le passage parlant de la particularité de son frère. Certains des cadavres que j’ai trouvée avaient des marques de brûlures. Est-il possible qu’il fasse partie de ceux qui ont attaqués les douze membres du conseil ? Probablement, oui. Mais sa magie ne touche que le feu ; il n’a pas pu geler les autres. Quel autre personne sur cette terre possède une particularité touchant l’élément tel que l’eau, la glace ?  La reine Elsa d’Arendelle, pardi. Elle est connue pour avoir plongée son royaume dans un hiver éternel suite à son couronnement et…  et son frère en est amoureux.

C’est tiré par les cheveux, Tania.
Les monarques eux-mêmes étaient les premiers à trouver leur compte dans cette organisation.
Pourquoi aurait-elle fait exception à cette règle ?  

Je ne sais pas. L’amour, qui sait ? On est prêt à mille folie pour sauver la personne a laquelle on tient le plus. Alors… Qu’importe. Je divague totalement. Les mots d’Élias se mélangent jusque dans mon esprit, et il est grand temps que je dorme un peu. Oui. J’ai encore quelques jours de voyage avant de rejoindre les rives de mon royaume de naissance, autant que je mette ce temps à profit pour me reposer. Les réponses viendront plus tard, sûrement ?

(…)

Arendelle. Cela fait dix ans que je n’y ai plus mis les pieds. Plus depuis mon enlèvement, en fait. Et beaucoup de choses semblent avoir changées, du coup. Déjà, l’ambiance sur le port. Elle semble beaucoup plus détendu que du temps de l’ancien roi. La nouvelle reine ne serait-elle pas aussi tyrannique que certaines rumeurs le prétendent ? Possible. J’amarre le navire que j’ai ‘empruntée’ à la première place disponible, impatiente de retrouver ma famille, quand je remarque la silhouette d’un homme que je connais bien, assis sur la rambarde. Élias ? Je serai souvent près du port, du marché... Là où tu pourras voler, tout ce que tu veux. Je t'attendrai. Je souris au souvenir de cette petite phrase, couchée sur sa dernière lettre. Ce peut-il qu’il m’attende, tel qu’il l’a écrit ? Je ne crois pas, non. Je préfère ne pas m’en convaincre, surtout. J’ai conscience que notre baiser date de quatre années en arrière et… de l’eau a coulé sous les ponts, comme dit l’adage. Je quitte donc le navire avec mes affaires, dès que j’ai terminé de jeter l’ancre, avant de m’approcher de l’homme en question.

« _ Un homme de parole, ça se confirme. Je souffle à son attention, taquine, le cœur battant à nouveau vivement à son contact. _ Tu es bien là où tu m’as dis que tu m’attendrais. Je poursuis charmante, le sourire aux lèvres.  _ Mais est-ce vraiment moi que tu attendais, ou est-ce ta future belle-sœur que tu cherches à éviter ? »

Je connais le contenu de sa lettre, presque par cœur. Je sais qu’elle parle comme un dictionnaire, même quand elle tente de l’insulter, et que cela l’amuse autant que ça l’horripile. Je ne serai donc pas étonné qu’il s’éloigne d’elle, de sorte de se soulager de ces bonnes manières bourgeoises. Quelle ironie, d’ailleurs. Il a passé une partie de sa vie à mépriser la noblesse, la décimant dans l’ombre, et voilà que son frère le fait rentrer directement dans celle de son royaume de naissance. C’est hilarant.

« _ Je peux m’asseoir sans t’adresser de révérence, où tu vas me faire pendre si je manque à mes devoirs de citoyenne d’Arendelle ? »

J’en ris de bon cœur, retrouvant le plaisir de le taquiner réellement, bien que je m’assure tout de même qu’il n’est pas gagné un titre royal en cours de temps. C’est que cela m’ennuierait de me mettre ‘sa’ famille à dos, mine de rien.


@Elsy


"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 5 20031610251624541716691375
La route ? Là où on va il n'y a pas... de route.


MES PERSONNAGES
Revenir en haut Aller en bas
 
Elsy
Elsy
MESSAGES : 741
INSCRIPTION : 02/11/2019
RÉGION : Alsace
CRÉDITS : /

UNIVERS FÉTICHE : SF
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 5 Empty

bradle28.png
Élias

J'ai 26 ans et je vis à Arendelle, en ce moment. Dans la vie, je suis un ancien assassin influent , actuellement sans emploi et je m'en sors bien. Je m'en sors bien car , j'ai pas mal d'économie faites sur de sales activités. Ben l'argent , ça reste de l'argent peu importe d'où ça vient. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire , bien que mon esprit se tourne régulièrement vers la même femme et je le vis plutôt bien , je crois.. J'en sais rien , en fait. Je ne suis pas sûr de comprendre véritablement le sens d'être amoureux...


"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 5 Tumblr_inline_ppy6bqEOXX1qgrgxi_250

Fenrir , de son vrai nom Élias , n'est pas du genre à faire dans la dentelle. Très direct dans ses propos , il l'est aussi dans les actes. Il n'a aucune hésitation à tuer de sang-froid , si cela est nécessaire. Il désire par dessus tout retrouver son frère qu'il aime plus que tout au monde , même si c'est impossible pour le moment.

Fenrir tombe aux mains des assassins à l'age de 18 ans , voyant sa famille mourir sous ses yeux. Il fait diversion pour que son frère Aïden, puisse prendre de l'avance dans leur fuite. Il se battra comme un fou , tuant même un des assassins. Ces derniers le ramènent auprès du Conseil. Sous les coups , il dévoile où Aïden se cache probablement , tout en crachant à la figure des monstres , au passage. C'est là qu'il récolte la cicatrice qui barre sa joue : un des Conseiller l'a ouvert avec un couteau pour lui "faire ravaler ses paroles". Les assassins , persuadés qu'il pourrait leur être utile , lui laissent la vie sauve mais lui interdisent de revoir son frère.

"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 5 Tumblr_inline_oc9f8yOeyv1qgrgxi_250

Aujourd'hui, Fenrir ne dirait pas qu'il a eu de la chance. En réalité , il était convaincu que les assassins le tueraient , mais sa violence a joué en sa faveur. Il accomplit quantité de contrats , se persuadant que ça ne lui fait rien, qu'il est insensible. Il montre même un talent certain pour l'infiltration , et les cibles à éliminer avec discrétion. C'est dailleurs ainsi , qu'il parvient à garder un œil discret sur son frère.
Et à accomplir une vengeance personnelle.

Trois ans après avoir rejoint les assassins , on lui fait remarquer qu'il ferait un excellent dirigeant. Ça ne tombe pas dans l'oreille d'un sourd. Néanmoins, le Conseil n'a toujours que 13 membres. Conformément à la tradition , Fenrir doit affronter dans un combat à mort , le Conseiller le plus âgé .
Il gagne , évidemment. Contrairement à la majorité des Conseillers , il effectue encore plusieurs contrats , certains des plus hardus, notamment , et se désintéressent du recrutement.
Il apprécie Thémis avec qui il a déjà pu collaboré , en tant que simple assassin. En tout cas , il n'a pas envie de la frapper dès qu'il la voit. Et ses talents lui seront utiles.

4 ans plus tard , le voilà redevenu Élias. L'avenir s'annonce plutôt incertain.
"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 5 To3p


Bradley James :copyright:️ NOM CRÉATEUR

Le port est plutôt tranquille en cette journée. Il n'y a pas de grands navires appartenant à des partenaires commerciaux d'Arendelle. Ce sont plutôt quelques marchands indépendants qui accostent, et je n'y prête guère d'attention.
Je ne sais pas vraiment quoi faire , si ce n'est observer les vagues , comme si elles allaient m'apprendre quelque chose d'utile.

Fini.
8 années à jouer les meurtriers , et voilà que c'est terminé.
J'en suis heureux bien sûr, là n'est pas le problème. C'est juste...
Et maintenant ?
Qu'est ce que je peux bien faire ?
Retrouver une vie normale après tout cela...Ça me paraît impossible.

Je ne suis pas du genre à culpabiliser sur mes actes passés , pas comme mon frère , mais je mentirais en disant qu'ils ne me hantent pas. Sauf que , contrairement à Aïden qui vit sur son petit nuage , je n'ai personne pour me donner un but à atteindre. En fait , mon seul objectif dans l'immédiat, c'est d'attendre que ce grand romantique me donne des nouvelles .
Hors de question que je me pointe au château. Je ne veux pas croiser la route de l'autre abrutie rousse.

Je manque de sursauter quand j'entends une voix m'adresser la parole . Serais-ce...Je relève la tête , et constate que oui , il s'agit bien de Themis. Je lui souris , sans faire d'effort ni même y réfléchir. Elle a changé...un peu. Pas tellement. L'expression de son visage est la même.
Je ne pensais pas , pourtant , que je pourrais la revoir aussi vite.
4 ans.
C'est court et long , à la fois.

"Je tiens toujours ma parole , Themis ou...?" , je réponds à sa taquinerie avec un sourire en coin. Je ne connais pas encore son véritable nom , et je préfère crever l'abcès assez rapidement.

"Un peu des deux. Je ne pensais pas que tu serais si vite ici , pour tout t'avouer. Et , pour ma future belle-sœur ben...moins je la vois , mieux je me porte hein. Mais , je ne peux pas trop me plaindre , elle est blessée, et en mauvaise santé aux dernières nouvelles , et mon frere était dans tous ces états. Fallait pas que je me plaigne trop." , je crois qu'il m'aurait vraiment tué si je m'étais permis la moindre réflexion après la chute de la Reine.

Enfin , c'est pas la pire tu sais , la Princesse est vraiment détestable. Elle me hait , et je partage cet avis." , je souris en coin plutôt fier de ce que je vais ajouter bien que ce soit très gamin. Je le suis. Gamin , je veux dire.

"D'ailleurs, depuis que je l'ai gentiment comparé à une putain et une salope, je crois que je suis bon pour être considéré comme le pire des enfoires." , je hausse les épaules , je m'en fiche pas mal de ce que la rouquine pense de moi , à vrai dire. Je lève les yeux au ciel , à sa dernière phrase.

"Mon Dieu , tu te doutes de ma réponse après ce que je viens de te confier. Tiens , promets moi que si un jour je deviens ce genre de personne , tu me feras pendre toi même !" , jamais de la vie par pitié. Je déteste ces manières bourgeoises ridicules. Je lui fais signe de prendre place.

"Je laisse le soin à mon frère de se préparer à ses conneries." , ça va bien finir par arriver. Malheureusement. Pour lui , comme pour moi. Je ne suis pas sûr de supporter ou de rester ici , en fait.


"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 5 QYEd
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 5 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 14Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9 ... 14  Suivant
 Sujets similaires
-
» [UploadHero] On a retrouvé la 7ème compagnie [DVDRiP]
» [UploadHero] Marius [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Puff, Puff, Pass [DVDRiP]
» Une bière, une clope...deux flingues [PV. mizuki] [ce n'est pas du hentaï mais âme sensible s'abstenir!]
» Village Hentaï

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers autres :: Disney-
Sauter vers: