Le Deal du moment : -52%
-52% sur l’outil de toilettage pour chiens ...
Voir le deal
23.89 €

Partagez
 
 
 

 "Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9 ... 14  Suivant
 
The Whole 9
The Whole 9
Féminin MESSAGES : 2442
INSCRIPTION : 31/01/2019
RÉGION : Les Hauts de France
CRÉDITS : (c) google image (avatar & gifs profil/signature)

UNIVERS FÉTICHE : City, Science-Fiction et Fantastique. (Si possible dans un contexte inventé, j'y suis plus à mon aise)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t2780-l-ecriture-est-parole-et-sile https://www.letempsdunrp.com/t2787-mon-repertoire-de-rps-oui-je-suis-vachement-originale-dans-le-titre#59583 https://www.letempsdunrp.com/t2809-mes-multiples-personnalites-sur-ltdrp#60671
flower

"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 4 Empty

tumblr_oyaespnpuM1ws03u1o3_250.png
Themis
J'ai 21 ans, et je voyage de royaume en royaume. Dans la vie, je suis assassin pour le compte d’une organisation secrète, connue de tout les souverains du monde et je m'en sors vivante, ce qui n’est pas un luxe. Sinon, grâce à ma vie de merde je suis condamnée au célibat, et je le vis plutôt bien je dirais. T’façon, ce n’est pas comme si j’avais d’autre choix que celui de rester solitaire.

"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 4 FortunateSociableCassowary-size_restricted
Son vrai prénom est Tania. + Elle est assassin depuis l’année de ses seize ans, et espère toujours pouvoir retrouver sa famille saine et sauve, un jour prochain. + Elle est kleptomane de naissance, mais l’ignore totalement. + Elle pense qu’elle aime voler parce qu’elle n’a pas les moyens d’obtenir de jolies choses, ou parce qu’elle s’est acclimatée à son métier de voleuse/meurtrière. + En mission, elle ne laisse transparaître aucune émotion, y compris avec ces rares partenaires. + Elle ne s’ouvre d’ailleurs à personne, à l’exception d’un homme, Fenrir, avec qui le feeling semble passé, même si elle n’envisage de vivre autre chose qu’une amitié platonique en sa compagnie. + Elle est agile. C’est à son avantage aussi bien pour ces larcins, que pour les corps-à-corps. + C’est une très grande manipulatrice. Bon nombre de ces victimes n’auraient jamais pu remettre en doute les bobards qu’elle leur racontait, avant de subir le coup fatal. + Elle est victime de nombreux cauchemars, comme énormément d’assassins appartenant à ce conseil. + Elle ne vit encore aujourd’hui que pour ces proches, qu’elle garde dans son cœur.
"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 4 164327-full

"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 4 To3p



Ana de Armas (c) hn-avatars
C’est bien typique des nobles, ça : ils nous engagent pour qu’on fasse le sale boulot à leur place, et ils ne nous précisent même pas les petits détails de ce genre. Croient-ils que nous sommes des devins ? Que nous pouvons prévoir le comportement de nos cibles dans le moindre détail ? Non. Nous les assimilons à l’image que l’on veut bien nous faire d’eux, avant de pouvoir les peaufiner par de longues observations. Du moins : ‘ça’ c’est ma méthode de travail. Je fais en sorte d’être rapidement présente sur les lieux de ma mission, afin de connaître toutes les habitudes ainsi que les particularités de ma victime. Ai-je le temps de palier à cette étape manquante, actuellement ? Pas du tout. Je suis contrainte de demander à mon collègue de m’aider à les séparer, indirectement, et la réponse qu’il m’apporte est bien trop incertaine à mon goût. Ils devraient déjà se mêler chacun à la foule des invités pour parler politique ou commerce, non ? Je ne sais pas. Et je n’aime pas ça. Le fait qu’ils restent exclusivement ensemble, me laisse présager qu’ils puissent être eux-mêmes à la tête d’un attentat à venir. Ils ne peuvent pas réellement ne pas vouloir se mêler à la fête sans une bonne raison ? Aucune idée. Et cet inconnu ne me rassure pas quant à la suite des évènements. Il y a forcément quelque chose qui se trame en parallèle à notre mission. Mon instinct ne me dit rien qui vaille. Je pense même que nous ne devrions pas traîner ici. Je sais que nous avions convenus d’attendre de tous qu’ils soient enivrés par les festivités mais… C’est dangereux. Véritablement. Je valide donc la suggestion de Fenrir quant à sa manière de distraire le prince qui n’est pas ma cible, tandis que je prie secrètement pour que l’occasion se présente vite. Peut-être devrions-nous cesser de danser dès à présent, non ? Nous avons suffisamment donné le change, je crois. Je m’interroge sur la question, lorsque la musique change de tempo. Euh… Poursuivre ne serait pas une bonne idée, semble-t-il. Je ne saurai suivre les pas des autres danseurs sans me ridiculiser devant toute la coure et… je suis soulagée que Fenrir est l’instinct de nous emmener de nouveau aux abords du buffet. Je ne prends rien, d’ailleurs. Je n’ai pas l’estomac assez serein pour profiter de toutes ces bonnes choses. Je suis passablement contrariée et… même si je n’en laisse rien paraître, je regarde les autres convives pour analyser leur comportement. Peut-être y-a-t-il d’autres usurpateurs dans la salle ? Possible. Je n’exclu pas l’éventualité que mes pressentiments puissent être fondés, et je ne sors de mes surveillances discrètes que lorsque je remarque que le rouquin qui m’intéresse est enfin seul. C’est le moment, apparemment. Je m’empare d’une coupe sur la table, pendant que Fenrir rejoint lui-même son frère au buffet, avant de prendre la direction de ma cible. Il faut que notre échange soit autant concis que rapide. Je réfléchis donc à la manière dont je peux l’aborder, quand je feins de me prendre le pied dans la robe d’une autre convive, afin qu’il me soutienne dans ma chute. Il tombe dans le panneau, instantanément. Il me soutient avant que je ne me retrouve le postérieur en l’air, et je m’excuse immédiatement d’avoir souillé son vêtement de mon champagne, excessivement charmante. Ce n’est rien, selon-lui. Il aurait été plus dommageable qu’une aussi belle jeune femme se fasse mal. C’est satisfaisant. Cela me permet de le séduire comme j’en ai le secret, puis d’aborder le sujet des tableaux tout a fait naturellement. Je me fais passée pour une passionnée d’art ayant une grande admiration pour les toiles, d’ailleurs. Ce qui encourage cet imbécile à me proposer que nous allions les voir. Je laisse entendre la crainte que mon époux ne s’inquiète de ma disparition, mais il m’assure que nous serons vite de retour. Je me saisie donc de son bras, à son invitation, avant de le suivre dans les dédales du couloir de ce château. Je retiens le trajet, pour le cas où cela serait l’unique façon pour moi de les atteindre, jusqu’à noter mentalement la localisation de sa chambre où nous entrons. Ils sont là, imposants. Ils attendent d’être remis au roi un peu plus tard dans la soirée, bien qu’ils ne bénéficient pas d’une sécurité particulière. C’est qu’il est confiant, ce nigaud. Ou qu’il ait prévu qu’ils soient volés. Toutefois, dans un cas comme dans l’autre : j’opte de passer par la fenêtre entrouverte, appuyant ma supposition. Elle est proche de la sortie dérobée que nous avons trouvée avec Fenrir, et je serai plus discrète par cette issue. Ensuite, je retourne dans la salle de bal, en compagnie du prince, où je le remercie doucement de m’avoir accordé de son temps, afin de rejoindre mon époux, toujours non loin du buffet.

« _ Les tableaux sont dans sa chambre. Je murmure à son encontre, souriante, me servant de petits fours. _ Il n’y pas de garde affectée à leur surveillance, mais la fenêtre donne accès à la sortie que nous avons repérée dans les jardins. C’est de ce côté là que j’interviendrai. »

Il y a du lierre sur toute cette façade du château. Je me hisserai donc sur celui-ci, pour atteindre les quelques mètres qui séparent la fenêtre du sol, et j’enroulerai les tableaux dans le tissu de la robe, que je couperai au préalable, pour éviter qu’ils ne s’abîment lorsqu’ils passeront par là à leur tour.

« _ Nous ne devrions pas trainer pour agir, toutefois. Je reprends, faisant part de mes observations lorsque j’étais avec le prince, en tête à tête. _ Le prince semblait préoccupé lorsqu’il parlait d’offrir ces tableaux au roi et… j’ai noté que la fenêtre était entrouverte. Il est possible qu’il ait missionné un voleur pour que son frère ne les reçoivent pas. »

Cela expliquerait pourquoi les tableaux soient aussi faciles d’accès. Il tient à ce que son complice puisse les dérober pour les garder pour lui, et il devient dans cette hypothèse impératif que j’intervienne à la barbe de celui-ci.

« _ Quand penses-tu que se sera le bon moment, pour toi ? »

Je l’interroge à la suite, sachant que nous ne pouvons pas ne pas agir parallèlement.


@Elsy


"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 4 20031610251624541716691375
La route ? Là où on va il n'y a pas... de route.


MES PERSONNAGES
Revenir en haut Aller en bas
 
Elsy
Elsy
MESSAGES : 731
INSCRIPTION : 02/11/2019
RÉGION : Alsace
CRÉDITS : /

UNIVERS FÉTICHE : SF
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 4 Empty

tumblr_p4to7w7zLb1wz6gjeo2_250.png
Fenrir

[Élias]

J'ai 22 ans et je vis un peu partout, dans le monde. Dans la vie, je suis membre d'un Conseil , dirigeant une organisation d'assassins et je m'en sors bien. Je m'en sors bien car , je suis toujours en vie et ait la pleine confiance des autres dirigeants de l'organisation, que je hais de toute mon âme. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien , je m'en fous totalement en fait. Dîtes moi ,à quoi ça sert l'amour ? Je me sens incapable de ressentir un tel sentiment. Je n'y crois plus. Je ne crois plus en rien.


"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 4 Tumblr_inline_ppy6bqEOXX1qgrgxi_250

Fenrir , de son vrai nom Élias , n'est pas du genre à faire dans la dentelle. Très direct dans ses propos , il l'est aussi dans les actes. Il n'a aucune hésitation à tuer de sang-froid , si cela est nécessaire. Il désire par dessus tout retrouver son frère qu'il aime plus que tout au monde , même si c'est impossible pour le moment.

Fenrir tombe aux mains des assassins à l'age de 18 ans , voyant sa famille mourir sous ses yeux. Il fait diversion pour que son frère Aïden, puisse prendre de l'avance dans leur fuite. Il se battra comme un fou , tuant même un des assassins. Ces derniers le ramènent auprès du Conseil. Sous les coups , il dévoile où Aïden se cache probablement , tout en crachant à la figure des monstres , au passage. C'est là qu'il récolte la cicatrice qui barre sa joue : un des Conseiller l'a ouvert avec un couteau pour lui "faire ravaler ses paroles". Les assassins , persuadés qu'il pourrait leur être utile , lui laissent la vie sauve mais lui interdisent de revoir son frère.

"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 4 Tumblr_inline_oc9f8yOeyv1qgrgxi_250

Aujourd'hui, Fenrir ne dirait pas qu'il a eu de la chance. En réalité , il était convaincu que les assassins le tueraient , mais sa violence a joué en sa faveur. Il accomplit quantité de contrats , se persuadant que ça ne lui fait rien, qu'il est insensible. Il montre même un talent certain pour l'infiltration , et les cibles à éliminer avec discrétion. C'est dailleurs ainsi , qu'il parvient à garder un œil discret sur son frère.
Et à accomplir une vengeance personnelle.

Trois ans après avoir rejoint les assassins , on lui fait remarquer qu'il ferait un excellent dirigeant. Ça ne tombe pas dans l'oreille d'un sourd. Néanmoins, le Conseil n'a toujours que 13 membres. Conformément à la tradition , Fenrir doit affronter dans un combat à mort , le Conseiller le plus âgé .
Il gagne , évidemment. Contrairement à la majorité des Conseillers , il effectue encore plusieurs contrats , certains des plus hardus, notamment , et se désintéressent du recrutement.
Il apprécie Thémis avec qui il a déjà pu collaboré , en tant que simple assassin. En tout cas , il n'a pas envie de la frapper dès qu'il la voit. Et ses talents lui seront utiles.
"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 4 To3p


Bradley James :copyright:️ NOM CRÉATEUR
Je ne prends pas la peine de regarder comment Themis s'en sort. Ça pourrait paraître suspect aux yeux du Prince , et je lui fais entièrement confiance de toute manière . Je n'ai pas réellement d'intérêt à l'observer manipuler un noble , en le séduisant.
Ça aurait plus tendance à me dégoûter , pour être honnête.
Mais , je dois me concentrer sur ce que je vais dire à l'autre con. Je l'interpelle , comme il se doit bien sûr et d'un sourire avenant.

Par chance , vu sa passion commune avec son frère des objets de valeurs , j'arrive à trouver un terrain d'entente sur le commerce et ces même objets. Je me présente sous ma couverture d'Auguste , le français. Rapidement , son attention est piquée sur ce que j'aurai d'intéressant à lui offrir venant de mon "royaume" , qui n'en est plus vraiment un. La conversation tourne vers de possibles échanges , et je serre les dents car ma connaissance en la matière a de sérieuses limites.
Je tourne quelques peu autour du pot , faisant de mon mieux pour lui promettre monts et merveilles. Curieusement , il semble mordre à l'hameçon mais , je reste calme. Son enthousiasme retombe bien vite , quand je mentionne son frère.

Mon cœur rate un battement quand il se retourne , et constate que son frère n'est plus dans la pièce. Et Themis non plus. Je chasse mon sourire quand son regard se porte à nouveau vers moi. Je remarque un éclair de soupçon passer dans ses yeux , mais très brièvement. Il me fait part de sa volonté de retrouver son frère , avant de me quitter brusquement.
Ok , peut être qu'il n'était que poli en se faisant passer pour intéressé. Peu importe , le temps que j'ai réussi à donner à Themis l'opportunité de découvrir où sont cachés les tableaux.

Je rejoins donc le buffet , conscient que le Prince n'aura sûrement pas l'intention de me recontacter. Une seconde il paraissait intéressé , la suivante on aurait dit qu'il était préoccupé .
Je prends cette fois ci une coupe de champagne , au buffet , guettant le retour de ma partenaire. Elle finit par arriver , au bout de quelques instants , et je l'écoute me faire le point sur la situation.

D'après elle , il ne faudrait pas tarder pour agir , le Prince semblant aussi préoccupé. Peut être qu'un autre voleur ai été mandaté pour qu'il ne puisse plus les "offrir" , effectivement.

"J'ai senti préoccupé celui à qui j'ai parlé également. Le plus tôt serait le mieux." , je lui réponds dans un murmure en prenant un dernier amuse gueule.

Je nous entraîne un peu plus à part des autres convives , pour ne pas risquer que l'on surprenne notre conversation. On se met rapidement d'accord sur le plan à mettre en place , avant de le lancer. Il devient urgent de s'acquitter de notre mission et de quitter les lieux.

Themis rejoint le Prince qu'elle a manipulé , tandis que je m'éclipse discrètement non loin de la chambre où se trouve les tableaux , suivant les indications de ma partenaire. Je les attends dans un coin comme un croisement entre plusieurs couloirs , guettant le moment où le noble parviendra à ma hauteur. Comme toujours , dans ce moment précédant les meurtre , je sens ma respiration s'accélérer et la chose qu'on appelle une conscience , hurler dans mon esprit.

J'ignore superbement ces manifestations de remords et de stress. Je dois juste me concentrer. Fermer les yeux. Retrouver le contrôle que j'ai toujours eu et que j'aurai jusqu'à la fin de ma carrière . Le duo finit par approcher , et je constate que je me sens à nouveau vice. Parfait.

Les pas se rapprochent , et je bloque ma respiration pour qu'il ne m'entends pas , lorsqu'ils se trouvent à ma hauteur. Dès qu'il a dépassé ma position , je me glisse furtivement derrière lui , ignorant la présence de Themis pour ne pas me déconcentrer . Je dois agir en quelques secondes.

Mes mains se placent sur son visage , et je lui brise la nuque. En un instant , tout est réglé. Et , je ne ressens rien , alors que son corps s'affaisse lourdement sur le sol. Ce n'était qu'un sale noble , privilégié comme tout les autres.


"Je m'occupe de l'autre." , je souffle en relevant mon regard vers Themis. "Je te rejoins dans les jardins." , je ne prend pas la peine de rajouter autre chose.

Qu'est ce que je pourrai lui dire de plus ? Excuse moi d'avoir tué de sang-froid juste sous tes yeux ? Stupide. Elle-même en serait capable !
Je range le canif qui était dans ma chaussure dans ma manche , pour pouvoir le dégainer plus facilement. Je rejoins la salle du bal , et trouve rapidement le Prince survivant qui cherche son frère , inquiet visiblement. Je lui confie que je sais où il se trouve , et qui le cherchait également. C'est assez affligeant qu'il soit naïf au point de ne prévenir personne , et de simplement me suivre.

Il commence à paniquer en voyant son frère à terre , sans blessures apparentes. Il me crie de chercher de l'aide , alors que je récupère mon canif dans le creux de la paume. Et , je l'égorge de derrière , m'éloignant rapidement pour éviter de recevoir trop de sang . Se salir les mains oui , mais pas au sens propre.

Déplacer les corps demanderaient trop de temps et d'énergie , alors je les lance en plan pour gagner la chambre où étaient entreposé les tableaux. Je passe par la fenêtre ouverte , constatant que Themis vient de descendre le deuxième tableau. Pourtant , je la trouve étrangement immobile.

Lorsque je touche le sol , je le remarque. Un autre homme , visant ma partenaire de son épée. Pas besoin d'être devin pour comprendre qu'il en veut aux tableaux. Et , on ne peut pas repartir sans. Sinon...Je ne veux pas y penser.

"Eh on se calme !" , je lance au voleur qui approche dangereusement son arme de Themis.

Il se retourne vers moi , l'air mauvais. On doit se débarrasser de lui et ce , rapidement. L'alerte sera probablement donné dans seulement quelques minutes . Et , on doit impérativement avoir dégagé quand ce sera le cas.


"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 4 QYEd
Revenir en haut Aller en bas
 
The Whole 9
The Whole 9
Féminin MESSAGES : 2442
INSCRIPTION : 31/01/2019
RÉGION : Les Hauts de France
CRÉDITS : (c) google image (avatar & gifs profil/signature)

UNIVERS FÉTICHE : City, Science-Fiction et Fantastique. (Si possible dans un contexte inventé, j'y suis plus à mon aise)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t2780-l-ecriture-est-parole-et-sile https://www.letempsdunrp.com/t2787-mon-repertoire-de-rps-oui-je-suis-vachement-originale-dans-le-titre#59583 https://www.letempsdunrp.com/t2809-mes-multiples-personnalites-sur-ltdrp#60671
flower

"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 4 Empty

tumblr_oyaespnpuM1ws03u1o3_250.png
Themis
J'ai 21 ans, et je voyage de royaume en royaume. Dans la vie, je suis assassin pour le compte d’une organisation secrète, connue de tout les souverains du monde et je m'en sors vivante, ce qui n’est pas un luxe. Sinon, grâce à ma vie de merde je suis condamnée au célibat, et je le vis plutôt bien je dirais. T’façon, ce n’est pas comme si j’avais d’autre choix que celui de rester solitaire.

"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 4 FortunateSociableCassowary-size_restricted
Son vrai prénom est Tania. + Elle est assassin depuis l’année de ses seize ans, et espère toujours pouvoir retrouver sa famille saine et sauve, un jour prochain. + Elle est kleptomane de naissance, mais l’ignore totalement. + Elle pense qu’elle aime voler parce qu’elle n’a pas les moyens d’obtenir de jolies choses, ou parce qu’elle s’est acclimatée à son métier de voleuse/meurtrière. + En mission, elle ne laisse transparaître aucune émotion, y compris avec ces rares partenaires. + Elle ne s’ouvre d’ailleurs à personne, à l’exception d’un homme, Fenrir, avec qui le feeling semble passé, même si elle n’envisage de vivre autre chose qu’une amitié platonique en sa compagnie. + Elle est agile. C’est à son avantage aussi bien pour ces larcins, que pour les corps-à-corps. + C’est une très grande manipulatrice. Bon nombre de ces victimes n’auraient jamais pu remettre en doute les bobards qu’elle leur racontait, avant de subir le coup fatal. + Elle est victime de nombreux cauchemars, comme énormément d’assassins appartenant à ce conseil. + Elle ne vit encore aujourd’hui que pour ces proches, qu’elle garde dans son cœur.
"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 4 164327-full

"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 4 To3p



Ana de Armas (c) hn-avatars
La réponse de Fenrir ne me dit rien qui vaille. Les deux princes sont visiblement préoccupés par quelque chose qui nous dépasse, et il est primordial que nous intervenions avant qu’ils n’aient le temps d’agir eux-mêmes. Qui sait ce qu’ils ont manigancés, organisés. Nous ne pouvons courir le risque d’être mis sur le banc de touche par nos propres cibles. Je suis donc mon époux de sorte que nos échanges gardent de leur discrétion, avant de valider nos quelques modifications concernant la seconde partie de notre plan. Nous ne pouvons pas agir comme nous l’avions convenus initialement. Les deux frères sont inséparables, inaccessible à notre idée que nous avions de les faire disparaître facilement. Je me charge par conséquent de distraire celui qui m’a emmené voir les tableaux, pendant que mon partenaire rejoint l’endroit que je lui ai signalé, non loin de la localisation de ces derniers. Le temps joue contre nous, désormais. Il est préférable que nous soyons proche de mes larcins, ainsi que de la sortie. Je prétends que j’ai surpris quelqu’un rôdant aux alentours des tableaux, inquiète, tandis que je l’isole de son frère pour qu’il ne puisse pas nous suivre. Il tombe dans le panneau, immédiatement. Il me signale qu’il va y jeter un œil, encore plus contrarié qu’il ne semblait l’être lors de notre premier échange. Je ne peux pas le laisser y aller seul. Il doit aussi m’y emmener, coûte que coûte. J’argumente par conséquent ma volonté de le suivre, par la crainte qu’il puisse lui arriver malheur, jusqu’à ce qu’il consente à ce que je l’accompagne, touché par cet élan de bonté. S’il savait mes réels intentions, le faire tomber dans le piège de mon collègue, il ne me qualifierait plus d’aussi nobles intentions. Mais le travail étant le travail : nous n’avons pas d’autres options que de l’exécuter, si nous ne voulons pas que le conseil exécute les propres menaces qui planent sur nos têtes. Je suis de ce fait le prince le pas rapide, prétextant que je n’avais osée lui en toucher mot plus tôt par crainte de lui déplaire, quand nous arrivons enfin à l’intersection où nous attend Fenrir. Tout ce passe très vite. Le prince tombe lourdement à côté de ma position, dès que ce dernier est sorti de sa cachette. Il s’occupe de l’autre, à présent. J’acquiesce à cette information, avant de me rendre moi-même dans la chambre, à quelque pas du cadavre. J’agis vite, méthodiquement. Je sors mon canif de sa cachette, pour couper toute la partie inférieure de ma robe, avant de la séparer en parts égales, afin d’en protéger les tableaux. Ceci étant fait, j’ouvre la fenêtre totalement, jaugeant de la hauteur. Normalement, la descente ne devrait être trop compliquée. C’est plus le buisson en bas qui posera problème mais… Il va être utile à cacher le premier tableau. Je m’en empare pour le transférer à l’extérieur, avant de remonter chercher le second. Ils sont encombrants, rendant ma descente périlleuse, mais j’y parviens tout de même assez rapidement, un sourire victorieux sur les lèvres. C’était presque trop simple. Je m’apprête à les prendre pour rejoindre le point de rendez-vous, non loin de ma position, mais une voix grave m’ordonne de ne surtout pas bouger, la pointe d’une lame dans mon dos. Merde. Je pense à un garde, mais lorsqu’il exige de ma part que je me retourne, je constate que mon pressentiment était fondé.

« _ Merci, gente dame. M’adresse l’inconnu, que je sais dorénavant être le voleur. _ Votre intervention facilite grandement ma tâche. Il me sourit, narquoisement. _ Et pour cela je vous ferai grâce de vous laisser la vie sauve.
_ C’est trop d’honneur. Je rétorque froidement, nullement impressionnée par la lame qu’il colle effrontément à mon corsage.
_ Mais auparavant : les tableaux, je vous prie.
_ Non. »

Il n’est pas question que je réponde à cette volonté. Je me suis engagé à ce que Fenrir les ramène au conseil, et je lui rendrai cela possible au prix même de ma vie.

« _ Bien. Vous ne me laissez pas le choix. »

Il s’apprête à m’enfoncer la lame dans l’abdomen, quand mon partenaire lui clame de se calmer. Une intervention qui ne manque pas de le déconcentrer, me permettant ainsi de le désarmer, d’un coup de pied bien senti dans son bras. Un geste qui l’ébranle totalement, tandis que je laisse le soin à Fenrir de le mettre hors d’état de nuire. Nous devons partir, maintenant. Je me saisie donc des tableaux, que j’emmène jusqu’à la sortie, quand l’alarme est donné.

« _ Merde. Je jure, observant Fenrir devant le cadavre du voleur, gisant à ces pieds. _ Viens ! Il ne faut pas rester là !
_ LÀ ! EN BAS ! »

Merde merde merde et merde. La garde nous a repéré. Ils arrivent en masse, à présent. Jamais nous n'atteindrons le bateau sain et sauf tout les deux.


@Elsy


"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 4 20031610251624541716691375
La route ? Là où on va il n'y a pas... de route.


MES PERSONNAGES
Revenir en haut Aller en bas
 
Elsy
Elsy
MESSAGES : 731
INSCRIPTION : 02/11/2019
RÉGION : Alsace
CRÉDITS : /

UNIVERS FÉTICHE : SF
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 4 Empty

tumblr_p4to7w7zLb1wz6gjeo2_250.png
Fenrir

[Élias]

J'ai 22 ans et je vis un peu partout, dans le monde. Dans la vie, je suis membre d'un Conseil , dirigeant une organisation d'assassins et je m'en sors bien. Je m'en sors bien car , je suis toujours en vie et ait la pleine confiance des autres dirigeants de l'organisation, que je hais de toute mon âme. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien , je m'en fous totalement en fait. Dîtes moi ,à quoi ça sert l'amour ? Je me sens incapable de ressentir un tel sentiment. Je n'y crois plus. Je ne crois plus en rien.


"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 4 Tumblr_inline_ppy6bqEOXX1qgrgxi_250

Fenrir , de son vrai nom Élias , n'est pas du genre à faire dans la dentelle. Très direct dans ses propos , il l'est aussi dans les actes. Il n'a aucune hésitation à tuer de sang-froid , si cela est nécessaire. Il désire par dessus tout retrouver son frère qu'il aime plus que tout au monde , même si c'est impossible pour le moment.

Fenrir tombe aux mains des assassins à l'age de 18 ans , voyant sa famille mourir sous ses yeux. Il fait diversion pour que son frère Aïden, puisse prendre de l'avance dans leur fuite. Il se battra comme un fou , tuant même un des assassins. Ces derniers le ramènent auprès du Conseil. Sous les coups , il dévoile où Aïden se cache probablement , tout en crachant à la figure des monstres , au passage. C'est là qu'il récolte la cicatrice qui barre sa joue : un des Conseiller l'a ouvert avec un couteau pour lui "faire ravaler ses paroles". Les assassins , persuadés qu'il pourrait leur être utile , lui laissent la vie sauve mais lui interdisent de revoir son frère.

"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 4 Tumblr_inline_oc9f8yOeyv1qgrgxi_250

Aujourd'hui, Fenrir ne dirait pas qu'il a eu de la chance. En réalité , il était convaincu que les assassins le tueraient , mais sa violence a joué en sa faveur. Il accomplit quantité de contrats , se persuadant que ça ne lui fait rien, qu'il est insensible. Il montre même un talent certain pour l'infiltration , et les cibles à éliminer avec discrétion. C'est dailleurs ainsi , qu'il parvient à garder un œil discret sur son frère.
Et à accomplir une vengeance personnelle.

Trois ans après avoir rejoint les assassins , on lui fait remarquer qu'il ferait un excellent dirigeant. Ça ne tombe pas dans l'oreille d'un sourd. Néanmoins, le Conseil n'a toujours que 13 membres. Conformément à la tradition , Fenrir doit affronter dans un combat à mort , le Conseiller le plus âgé .
Il gagne , évidemment. Contrairement à la majorité des Conseillers , il effectue encore plusieurs contrats , certains des plus hardus, notamment , et se désintéressent du recrutement.
Il apprécie Thémis avec qui il a déjà pu collaboré , en tant que simple assassin. En tout cas , il n'a pas envie de la frapper dès qu'il la voit. Et ses talents lui seront utiles.
"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 4 To3p


Bradley James :copyright:️ NOM CRÉATEUR

Ainsi , il y avait bien un deuxième voleur sur le coup. Ce serait ironique qu'il fasse partie de notre organisation , mais ça m'étonnerait. J'ai accès à nos registres , et je n'ai rien vu de tels. À vrai dire , nos activités restent plus dans les tueries , qu'autre chose.

J'essaie déjà de calmer ce grand idiot. Ce serait con qu'il en vienne à tuer ma partenaire. Je n'en ai absolument pas envie , alors je ne prends pas de risques inutiles , tel que me jeter sur lui dans la seconde.
Non. Je lui ordonne de se calmer , ce qui attire son attention. L'homme fait l'erreur justement de détourner son regard vers moi , ce qui permet à Themis de le désarmer d'un coup bien placé . Il ne m'en faut pas plus pour me précipiter sur son arme , et en me relevant , je lui enfonce dans la poitrine. Je ne prends pas la peine de dégager l'épée de son corps , lorsqu'il touche le sol , en agonisant.

Themis s'empare de notre butin , alors que l'alarme est donnée. Merde , comme elle dit. Je lève brièvement les yeux vers la chambre , dont nous ont probablement vu les gardes. Je me mords l'intérieur de la joue , avant de rejoindre Themis rapidement. Par réflexe sans trop savoir pourquoi , je pose mes mains sur ses épaules , plongeant mon regard dans le sien.

"Va t'en. Dépêche toi. Je vais les retenir. Rejoins le bateau et quitte le royaume le plus rapidement possible." , je retire mes mains avant de continuer , plus vivement .

"Allez cours !" , ma partenaire finit par quitter les lieux , avec les tableaux.

Je la regarde courir , le coeur battant , en retenant ma respiration. Curieusement , j'ai du mal à détacher mon regard de sa silhouette qui disparaît bien vite de ma vue. Je ferme les yeux quelques secondes. Désolé , petit frère , mais il me semble que nous ne pourrons pas nous revoir dans cette vie.

J'entend rapidement la garde des Îles du Sud arriver derrière moi. Je me retourne , les bras en l'air en signe d'apaisement. Évidement , je suis menacé de leurs armes , certains ont en même à feu. J'obéit à l'ordre de me mettre à genoux devant eux , bien que je déteste cette idée.

Un me colle même son genoux dans le dos , et je mords la poussière. Il trouve bien vite le petit canif que j'ai utilisé pour tuer un des Princes. C'est sûrement définitivement fouttu pour moi , à présent.

"Où est parti le voleur ou l'assassin qui vous accompagnait ? Votre femme ?" , je lâche un ricanement alors que leur chef de garde observe mes faux cartons d'invitations . Mon épouse. Ouais. C'est ça. Mieux vaut que je n'y pense pas trop.

"Loin d'ici. Très loin. Et , pour vous répondre , c'est bien moi qui ai eu la joie de tué les Princes. Je préfère prendre l'honneur pour moi que la laisser à mon épouse ." , cette fois-ci ils sont moins gentils et les coups commencent.

Un finit par agripper mes cheveux pour mettre mon visage en face de lui , mais je ne lui ferai pas le plaisir de faire entendre ma douleur. Il répète sa question , à savoir où a fuit Themis.
Petit crachat dans la gueule , comme réponse. Ils perdent de longues minutes à m'interroger , au lieu de partir à sa recherche. Connaissant ma partenaire , elle est sûrement déjà loin. Et , je ne dirai pas par où elle est partie.

"Il ne dira rien." , il lâche ma tête et je suis à nouveau plaqué au sol.

"Ratissé tous les environs. Il faut retrouver ces tableaux !" , je le vois ensuite faire un signe. L'instant d'après , je sens un violent coup derrière ma tête , et je ne vois plus que du noir.


***

Je me suis réveillé quelques temps plus tard , dans ce que j'imagine être les cachots du château. Je suis enchaîné , aucun moyen de quitter les lieux par moi même. Mon gardien m'informe au bout de plusieurs minutes durant lesquelles je lui crie dessus , que je serai pendu haut et court dans deux jours pour assassinats sur la famille royale.

Je m'en doutais , évidement. Mais , entendre de sa bouche que je serai exécuté d'une telle manière...Ça me donne des sueurs froides. Et , je ne peux pas empêcher la panique de s'emparer de mon être .

Je refuse la nourriture que m'offre mon gardien. J'accepte l'eau , cela dit , avant de me coller contre le mur de pierre au fond de la cellule. Peut être qu'un plan de génie surgira dans mon esprit , mais je m'en doute que c'est peine perdue. Vraiment con de mourir de cette manière , en étant membre du Conseil qui plus est !

Je peux simplement espérer , et je l'espère sincèrement , que Themis s'en est sortie et qu'elle est loin à présent.


"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 4 QYEd
Revenir en haut Aller en bas
 
The Whole 9
The Whole 9
Féminin MESSAGES : 2442
INSCRIPTION : 31/01/2019
RÉGION : Les Hauts de France
CRÉDITS : (c) google image (avatar & gifs profil/signature)

UNIVERS FÉTICHE : City, Science-Fiction et Fantastique. (Si possible dans un contexte inventé, j'y suis plus à mon aise)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t2780-l-ecriture-est-parole-et-sile https://www.letempsdunrp.com/t2787-mon-repertoire-de-rps-oui-je-suis-vachement-originale-dans-le-titre#59583 https://www.letempsdunrp.com/t2809-mes-multiples-personnalites-sur-ltdrp#60671
flower

"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 4 Empty

tumblr_oyaespnpuM1ws03u1o3_250.png
Themis
J'ai 21 ans, et je voyage de royaume en royaume. Dans la vie, je suis assassin pour le compte d’une organisation secrète, connue de tout les souverains du monde et je m'en sors vivante, ce qui n’est pas un luxe. Sinon, grâce à ma vie de merde je suis condamnée au célibat, et je le vis plutôt bien je dirais. T’façon, ce n’est pas comme si j’avais d’autre choix que celui de rester solitaire.

"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 4 FortunateSociableCassowary-size_restricted
Son vrai prénom est Tania. + Elle est assassin depuis l’année de ses seize ans, et espère toujours pouvoir retrouver sa famille saine et sauve, un jour prochain. + Elle est kleptomane de naissance, mais l’ignore totalement. + Elle pense qu’elle aime voler parce qu’elle n’a pas les moyens d’obtenir de jolies choses, ou parce qu’elle s’est acclimatée à son métier de voleuse/meurtrière. + En mission, elle ne laisse transparaître aucune émotion, y compris avec ces rares partenaires. + Elle ne s’ouvre d’ailleurs à personne, à l’exception d’un homme, Fenrir, avec qui le feeling semble passé, même si elle n’envisage de vivre autre chose qu’une amitié platonique en sa compagnie. + Elle est agile. C’est à son avantage aussi bien pour ces larcins, que pour les corps-à-corps. + C’est une très grande manipulatrice. Bon nombre de ces victimes n’auraient jamais pu remettre en doute les bobards qu’elle leur racontait, avant de subir le coup fatal. + Elle est victime de nombreux cauchemars, comme énormément d’assassins appartenant à ce conseil. + Elle ne vit encore aujourd’hui que pour ces proches, qu’elle garde dans son cœur.
"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 4 164327-full

"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 4 To3p



Ana de Armas (c) hn-avatars
J’ai peut-être exagérée, je crois. Nous avons toujours une chance de regagner le bateau ensemble, non ? Je ne sais pas. J’analyse moins bien les situations quand je suis en état de stress et…  Je ne trouve rien de bon que de presser mon partenaire de me rejoindre. Il faut partir, maintenant. Mais le comportement de Fenrir à mon égard ne semble pas corroborer avec mes projets. Il veut que je parte, seule. Il veut que je quitte le royaume, sans lui, pendant qu’il se chargera de les retenir. Mais il est fou ! C’est une mission suicide et… ce n’était pas ce qui été convenu ! Nous devions partir tout les deux au conseil pour remettre les tableaux et…  Non. Non. Je ne peux pas lui faire « ça ». Je ne peux pas l’abandonner à une mort certaine. Comment s’en sortira-t-il, sans mon aide ? Il va se volatiliser tel un sorcier de son cachot ? Non. Il sera condamné par le Roi a une mort certaine pour les crimes qu’il a commit en son nom et… Je refuse. On doit pouvoir y arriver. Pourquoi n’y arriverions-nous pas ? Nous sommes agiles, sportifs. On peut facilement semer toute cette garde encombrée du poids de ces armes. Ou alors… Il faut que je reste, moi aussi. Il faut qu’on se batte ensemble et… Non. Les tableaux retrouveraient leur propriétaire qu’est le monarque et… La mission serait un échec, par ma faute. Je… Je me retrouve littéralement au pied du mur et… je n’aime pas ‘ça’. Je n’aime pas cette idée de le perdre. Car je vais le perdre ! Son corps va pendre au bout d’une corde et… Ressaisie-toi, Tania. Il n’hésiterait pas dans l’autre sens ! C’est une opportunité en or qu’il se sacrifie pour ta survie alors… Casse toi ! Obéis ! D’accord.  

« _ Je suis désolé. »

Je souffle à Fenrir, le cœur se broyant de douleur dans ma poitrine. J’aimerai le toucher une dernière fois mais… Je crains de l’entrainer dans mon sillon si je m’y risque. Je m’empare donc des deux tableaux toujours cachés dans le tissu de ma robe déchirée, avant de quitter les jardins du château par la sortie dérobée, au pas de course.

Ne surtout pas se retourner.
Ne surtout pas s’arrêter.

Mon collègue vient d’offrir sa vie pour m’assurer la mienne, je ne peux donc m’offrir le luxe de rendre son sacrifice vain. Va-t-il vraiment mourir, d’ailleurs ? Je ne sais pas. Peut-être, oui. Non. Il est bien trop malin pour eux. Je suis certaine qu’en lui laissant un peu de temps il… il me rejoindra sur le bateau, fanfaron, et nous pourrons retourner au conseil ensemble. Oui. Je suis persuadée de cette réalité, tandis que j’atteins finalement le port, épuisée de courir avec la charge de deux tableaux dans chaque bras.

« _ LA CARPE ! J’hurle à l’attention de celui-ci, accourant déjà à ma rencontre. _  Tiens ! Doucement ! »

Je ne peux pas charger les tableaux, seule. Je n’ai donc pas le choix que de faire appel à son aide, même si je crains qu’il puisse les abîmer par inadvertance.

« _ Où est maître Fenrir ? M’interroge-t-il à la suite, dès qu’il m’a aidé à monter sur le pont.
_ Il a eu un léger retard. Je mens, pleine d’assurance. _ Prépare-toi à lever l’ancre pour quand il arrivera. »

Il acquiesce, silencieusement, puis s’active à préparer notre départ. J’en profite pour descendre les tableaux dans la cabine, où je les entrepose de sorte qu’ils ne soient pas chahutés durant le voyage maritime. Ensuite, je laisse quelques larmes me mettre à genoux, temporairement. Qu’est-ce qui m’arrive, bon sang ? Pourquoi suis-je si sentimentale avec lui ? Je ne saurai le dire. Et je n’apprécie pas l’idée qu’il puisse devenir ma faiblesse. La preuve : je l’attends. Pourquoi je fais « ça » ? Il m’a ordonné de partir, sans lui ! Je devrai dire à la carpe de faire voile vers le large et… furieuse contre moi-même, je rejoins le pont pour le faire, quand je m’arrête dans mon élan. Non. Une demi-heure. C’était ce qu’on avait convenu et… il a le droit à ce délai.

(…)

Le délai arrive à son terme. Cela fait une demi-heure que je guette le port avec anxiété, et toujours aucune trace de Fenrir.

« _ Mais qu’est-ce que tu fous, bon sang ? Je marmonne, contrariée. _ Tu devrais déjà être là !
_ Miss ? Je fais un bond, surprise de découvrir la Carpe à mes côtés.
_ Quoi ? Je râle, furieuse.
_ Le délai arrive à son terme, Miss. Et maître Fenrir m’a donné des ordres. Si vous reveniez seule : je devais vous emmener à la destination de votre choix.
_ Je sais. Je grommelle, n’appréciant pas qu’il me le rappelle.
_ Où souhaitez-vous que nous allions ?
_ Nulle-part. Je grogne, refusant de rester passive plus longtemps.
_ Plaît-il ?
_ Je vais aller le chercher.
_ Non. Miss. Je sors mon canif de ma manche, ayant retrouvée ma tenue habituelle, avant de la placer sous sa gorge.
_ Écoute-moi bien, la Carpe. Je le coupe, menaçante, les yeux injectés de colère. _ Tant que ton patron n’est pas de retour, c’est moi qui décide. D’accord ?
_ D’accord mais.
_ Mais quoi ? Je grogne, toujours plus menaçante.
_ La garde ratisse les environs. Ils vont certainement commencés à fouiller les bateaux ! »

Il a raison. La garde est à la recherche des toiles. Il faut agir vite, à présent.

« _ Tu as raison. Je souffle, glissant ma lame dans la manche de mon haut. _ Raison de plus pour que tu ne me retardes pas. »

Je cours à la cabine, pour prendre ma fiole de poison, que je glisse dans ma ceinture, avant de revenir sur mes pas.

« _ Bien. Lève l’ancre. J’ordonne au capitaine, froidement. _ Dès que nous sommes de retour, tu fais voile en direction du conseil. Tu sais où ça se trouve ?
_ Oui, Miss. Je m’apprête à quitter le navire à cet réponse,  quand il me retient, de cette question. _ Que dois-je faire si la garde fouille le port ?
_ Pars. Va au conseil. Nous trouverons un autre moyen de quitter le royaume. »

J’ai déjà volé des bateaux par le passé. Ce n’est donc pas un souci pour moi de récidiver dans cet exercice. Bien au contraire. N’ayant plus rien à lui dire, je quitte le bateau sans la moindre hésitation, avant de rejoindre le village. Il y a des patrouilles partout, je suis par conséquent obligée de me fondre dans le noir, lorsque l’une d’entre elles s’approche de ma position. Cela me ralentie considérablement dans ma progression, mais l’arrivée fortuite d’une servante à son domicile, me donne une idée très précise du comment je vais libérer mon collègue. Je me faufile discrètement à la fenêtre de sa chambre, lui volant une de ses tenues que j’enfile, ainsi qu’un manteau cape, puis ressort pour marcher naturellement dans les rues. La garde n’y voit que du feu. Je retourne aux jardins du château sans être inquiétée, puis entre dans le ce dernier par cette porte dérobée donnant à ces souterrains. C’est un vrai labyrinthe, mais je trouve aisément les cuisines, où j’abandonne le manteau dans un tonneau de vin. Ensuite, je prépare une assiette avec les restes que je trouve dans le garde-manger, où j’ajoute le poison généreusement. Il faut que le garde surveillant le cachot de Fenrir consente à la déguster à sa place. J’aimerai éviter que l’alarme ne soit à nouveau donnée pendant que nous serons dans l’enceinte de ce château. Je peaufine donc mon rôle de servante, tandis que je rejoins les geôles au sous-sol. Je mets du temps à les trouver, mais je suis heureuse d’y parvenir, bien que je n’en montre rien.

« _ Qui va là ? M’accoste le garde, dégainant son épée de son fourreau.
_ Le repas du prisonnier. Je souffle charmante, simulant une crainte certaine d’être embroché.
_ Ne l’a-t-il pas eu tout à l’heure ? M’interroge celui-ci, toujours méfiant.
_ Je ne fais qu’obéir aux ordres du Roi. Je prétends, doucement.
_ Effectivement. Il range son épée. _ Allez y.
_ C’est horrible ce qu’il a fait aux princes. Je reprends, lui offrant un sourire triste. _ Trouvez-vous normal que l’on nourrisse un être aussi abject ?
_ Non.
_ Prenez-le. Je l’invite. _ Vous devez être affamé et… Vous le méritez bien plus que lui. Il hésite, bien qu’il me sourie, charmé par ma personne. _ N'ayez crainte je ne le dirai à personne. Cela restera notre petit secret. »

Il ne me faut pas plus pour l’en convaincre. Il prend l’assiette de mes mains, puis commence à la déguster avidement.

« _ Vous aviez faim. Je souligne, satisfaite de l’avoir berné.
_ Oui. Merci c… »

Ses yeux se révulsent. Le poison fait son effet dans son organisme, et je récupère l’assiette quand il s’effondre lourdement à mes pieds. Je ricane légèrement, amusée par la naïveté de ce garde, puis dépose l’assiette sur le sol. Il n’y a pas de temps à perdre, désormais. Je ne sais pas s’il a des collègues durant son tour de garde, et je ne tiens pas à le découvrir. Je m’empare donc du trousseau de clef, avant d’ouvrir le cachot où se trouve Fenrir.

« _ La Carpe ne se remettait pas que tu ne sois pas revenu. Je lui souffle taquine, dissimulant ainsi ma joie de le retrouver vivant. _ Quand je disais que vous aviez l’air d’un couple, je n’exagérais pas ! »

Je libère ensuite ces poignets des chaînes qui le retiennent, sachant que nous ne sommes toujours pas sortir d’affaire.

« _ Il faut faire vite. La garde ratisse tout le village à la recherche des tableaux. Je reprends, retrouvant le sérieux nécessaire à cette évasion. _ Tu te sens d’attaque pour me suivre ? »

Il est couvert de coups. Peut-être est-il affaibli ?


@Elsy


"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 4 20031610251624541716691375
La route ? Là où on va il n'y a pas... de route.


MES PERSONNAGES
Revenir en haut Aller en bas
 
Elsy
Elsy
MESSAGES : 731
INSCRIPTION : 02/11/2019
RÉGION : Alsace
CRÉDITS : /

UNIVERS FÉTICHE : SF
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 4 Empty

tumblr_p4to7w7zLb1wz6gjeo2_250.png
Fenrir

[Élias]

J'ai 22 ans et je vis un peu partout, dans le monde. Dans la vie, je suis membre d'un Conseil , dirigeant une organisation d'assassins et je m'en sors bien. Je m'en sors bien car , je suis toujours en vie et ait la pleine confiance des autres dirigeants de l'organisation, que je hais de toute mon âme. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien , je m'en fous totalement en fait. Dîtes moi ,à quoi ça sert l'amour ? Je me sens incapable de ressentir un tel sentiment. Je n'y crois plus. Je ne crois plus en rien.


"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 4 Tumblr_inline_ppy6bqEOXX1qgrgxi_250

Fenrir , de son vrai nom Élias , n'est pas du genre à faire dans la dentelle. Très direct dans ses propos , il l'est aussi dans les actes. Il n'a aucune hésitation à tuer de sang-froid , si cela est nécessaire. Il désire par dessus tout retrouver son frère qu'il aime plus que tout au monde , même si c'est impossible pour le moment.

Fenrir tombe aux mains des assassins à l'age de 18 ans , voyant sa famille mourir sous ses yeux. Il fait diversion pour que son frère Aïden, puisse prendre de l'avance dans leur fuite. Il se battra comme un fou , tuant même un des assassins. Ces derniers le ramènent auprès du Conseil. Sous les coups , il dévoile où Aïden se cache probablement , tout en crachant à la figure des monstres , au passage. C'est là qu'il récolte la cicatrice qui barre sa joue : un des Conseiller l'a ouvert avec un couteau pour lui "faire ravaler ses paroles". Les assassins , persuadés qu'il pourrait leur être utile , lui laissent la vie sauve mais lui interdisent de revoir son frère.

"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 4 Tumblr_inline_oc9f8yOeyv1qgrgxi_250

Aujourd'hui, Fenrir ne dirait pas qu'il a eu de la chance. En réalité , il était convaincu que les assassins le tueraient , mais sa violence a joué en sa faveur. Il accomplit quantité de contrats , se persuadant que ça ne lui fait rien, qu'il est insensible. Il montre même un talent certain pour l'infiltration , et les cibles à éliminer avec discrétion. C'est dailleurs ainsi , qu'il parvient à garder un œil discret sur son frère.
Et à accomplir une vengeance personnelle.

Trois ans après avoir rejoint les assassins , on lui fait remarquer qu'il ferait un excellent dirigeant. Ça ne tombe pas dans l'oreille d'un sourd. Néanmoins, le Conseil n'a toujours que 13 membres. Conformément à la tradition , Fenrir doit affronter dans un combat à mort , le Conseiller le plus âgé .
Il gagne , évidemment. Contrairement à la majorité des Conseillers , il effectue encore plusieurs contrats , certains des plus hardus, notamment , et se désintéressent du recrutement.
Il apprécie Thémis avec qui il a déjà pu collaboré , en tant que simple assassin. En tout cas , il n'a pas envie de la frapper dès qu'il la voit. Et ses talents lui seront utiles.
"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 4 To3p


Bradley James :copyright:️ NOM CRÉATEUR
Je tente encore de trouver un possible plan d'évasion. Mais , je dois faire face à plusieurs problèmes de taille , comme le fait que j'ai un garde sur le dos , que je ne suis pas armé , et que je suis enfermé dans un cachot.

Pour une fois , je n'ai pas d'idée géniales qui surgit dans mon esprit , comme par magie. J'ai la tête vide , totalement vide. Je ne pense plus à grand chose , si ce n'est à la vision de ma nuque se brisant sur l'échafaud.

Quelle horreur. J'essaie de chasser cette vision , mais elle est remplacée par de plus terribles encore , témoins d'une nuit que je voudrai oublier plus que tout.
Tous ces efforts , tous ces sacrifices pour obtenir une position élevée...Et , finir comme ça ? C'est stupide.
Heureusement , que j'ai au moins pu accomplir ma vengeance. Mon frère est toujours enchaîné , mais au moins je nous aurai vengé avant de crever comme une merde , au bout d'une corde.

Je relève le regard par réflexe , en entendant le bruit de voix. Je connais ce timbre de voix , à vrai dire. Je reconnais plus sa voix , que ses habits en fait. Je crois avoir une hallucination , mais non , Themis est bien en train de parler au gardien.

Je ne sais pas trop ce que je ressens. De l'incompréhension ?
On était d'accord de ne pas compter les uns sur les autres , non ?
Alors , pourquoi prend-elle ce risque ?
Pourquoi venir me délivrer de cette peine de mort ? Je ne comprends pas. Je lui ai offert la possibilité de s'enfuir , sur un plateau d'argent.
Mais , elle préfère venir me chercher , moi ? Certes , nous sommes partenaires. Je sais que je l'énerve , toutefois. Pour plein de raison. Parce que nous sommes différents , tout simplement .

Sincèrement , je ne comprends pas pourquoi elle fait ça .
Mais , je sais que la chaleur que je ressens au fond de moi , c'est la reconnaissance que j'ai immédiatement pour son geste.

Mon gardien va vraiment gober sa soit disant bienveillance ? Je pourrai être bien plus abjecte que je ne l'ai été ! J'ai eu la décence de tuer les Princes rapidement , au moins. Je n'ai pas toujours fait preuve d'autant d'égards. En tout cas , cet homme est vraiment le dernier des imbéciles . Pas le moindre soupçon de méfiance. Comment c'est possible ? Ou alors , ce sont mes dernières années de cavale , qui m'ont rendu si parano.

J'ai envie de rire , à toutes ses belles paroles. Vraiment. Sauf que ce serait con que je gâche son plan , et qu'on meurt tous les deux. Alors , je baisse la tête , plaquant une main sur ma bouche pour empêcher les ricanements de se faire entendre. Je ne sais pas si c'est la stupidité de l'homme , ou la manipulation de Themis qui me fait rire. Honnêtement , je ne saurai dire. Peut être est-ce le stress , cela dit.

Je reprends un ton sérieux , en entendant le bruit du corps frapper le sol. Ce genre de bruits , je le connais plutôt bien au fils des ans. Je me relève même , pris de quelques vertiges les premières secondes. J'ai du me relever trop rapidement , et suite au coups ce n'est pas la meilleure des idées. Themis me libère , et mes yeux dans les siens , la même sensation que j'ai ressenti au bal me reprend. Mais , je retourne à la réalité plus rapidement , lui adressant un sourire en coin , bien que sincère.

"Peut être que tu es perspicace. Mais , tu es sûre que c'est pas à toi que je manquais , plutôt ?" , d'une certaine manière j'aimerai qu'elle me le confirme , même si c'est stupide. L'idée que La Carpe ai pu s'inquiéter de mon trépas ne me touche pas plus que cela , étant donné que je ne tiens pas vraiment à lui.

Moins qu'à Themis , en tout cas. Je la regarde me libérer de mes chaines , et je masse mes poignets endoloris avec une grimace. Elle a raison , la garde constatera bientôt ma disparition , en plus de celle des tableaux.

"Merci Themis. Sincèrement." , je prends le temps de lui dire quand nos regards se croisent à nouveau .

"Ne t'inquiète pas. Si c'est pour sauver nos peaux , je suis tout à fait d'attaque !" , je sens quelques courbatures mais ces abrutis ne m'ont rien cassé . Heureusement, on aurait été bien plus embêté pour fuir rapidement.

Nous quittons les cachots , sans plus tarder. Au loin , je vois ce que je pense être la relève de mon gardien. Nous avons intérêts à nous dépêcher , pour être loin lorsque l'alerte sera donné. Ce serait con de se faire capturer , à nouveau. Je fais de mon mieux pour ne pas nous retarder , bien que je suis clairement fatigué par toutes ces conneries.
On rejoint le côté du port , où nous pouvons constater la présence de la garde du Roi , en grand nombre.

"Et merde. On dirait qu'ils ont poussé leur recherche jusque ici." , je souffle à Themis.

Nous sommes caché pour le moment , ils ne peuvent pas nous repérer , ce n'est pas ça qui m'inquiète . J'ai peur qu'ils soient tombés sur mon navire , en réalité. Ce serait vraiment le pire truc qui puisse nous arriver , à vrai dire.
Pour plein de raisons , comme le fait que mon capitaine sache trop de choses sur l'organisation. Je ne vois pas mon présent du Conseil , cela dit.

"Tu as conseillé à La Carpe de partir ? Je ne vois pas le navire là où on l'a laissé." , je continue de murmurer à ma partenaire.
Ça aurait été un conseil sensé pour le coup. Il sait où se trouve mes collègues , et pourrait très bien être allé leur remettre notre butin , sans mon aide.

Je détourne mon regard vers la garde. Les soldats semblent agités. Ils se dispersent , bien vite , laissant le port orphelin de leur présence. Je crois avoir compris pourquoi.
Mais , ils sont vraiment si stupides ? Rien dans le crâne . Leur général a obtenu son rang dans un papier surprise ? C'est pas possible d'être aussi con , honnêtement.

"Ils ont dû être informé de mon évasion, et sont assez cons pour me chercher tous ensemble." , même si ça m'arrange , j'en serai presque choqué.

"On ne va pas s'en plaindre. Qu'est ce qu'on fait alors ? On vole un bateau ?" , un où personne ne dort à l'intérieur ce serait mieux. Je n'ai pas envie de tuer encore quelqu'un aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
 
The Whole 9
The Whole 9
Féminin MESSAGES : 2442
INSCRIPTION : 31/01/2019
RÉGION : Les Hauts de France
CRÉDITS : (c) google image (avatar & gifs profil/signature)

UNIVERS FÉTICHE : City, Science-Fiction et Fantastique. (Si possible dans un contexte inventé, j'y suis plus à mon aise)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t2780-l-ecriture-est-parole-et-sile https://www.letempsdunrp.com/t2787-mon-repertoire-de-rps-oui-je-suis-vachement-originale-dans-le-titre#59583 https://www.letempsdunrp.com/t2809-mes-multiples-personnalites-sur-ltdrp#60671
flower

"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 4 Empty

tumblr_oyaespnpuM1ws03u1o3_250.png
Themis
J'ai 21 ans, et je voyage de royaume en royaume. Dans la vie, je suis assassin pour le compte d’une organisation secrète, connue de tout les souverains du monde et je m'en sors vivante, ce qui n’est pas un luxe. Sinon, grâce à ma vie de merde je suis condamnée au célibat, et je le vis plutôt bien je dirais. T’façon, ce n’est pas comme si j’avais d’autre choix que celui de rester solitaire.

"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 4 FortunateSociableCassowary-size_restricted
Son vrai prénom est Tania. + Elle est assassin depuis l’année de ses seize ans, et espère toujours pouvoir retrouver sa famille saine et sauve, un jour prochain. + Elle est kleptomane de naissance, mais l’ignore totalement. + Elle pense qu’elle aime voler parce qu’elle n’a pas les moyens d’obtenir de jolies choses, ou parce qu’elle s’est acclimatée à son métier de voleuse/meurtrière. + En mission, elle ne laisse transparaître aucune émotion, y compris avec ces rares partenaires. + Elle ne s’ouvre d’ailleurs à personne, à l’exception d’un homme, Fenrir, avec qui le feeling semble passé, même si elle n’envisage de vivre autre chose qu’une amitié platonique en sa compagnie. + Elle est agile. C’est à son avantage aussi bien pour ces larcins, que pour les corps-à-corps. + C’est une très grande manipulatrice. Bon nombre de ces victimes n’auraient jamais pu remettre en doute les bobards qu’elle leur racontait, avant de subir le coup fatal. + Elle est victime de nombreux cauchemars, comme énormément d’assassins appartenant à ce conseil. + Elle ne vit encore aujourd’hui que pour ces proches, qu’elle garde dans son cœur.
"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 4 164327-full

"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 4 To3p



Ana de Armas (c) hn-avatars
Je ne suis pas perspicace. Je suis une fille qui dissimule ces émotions par un humour souvent bancal, et il ne serait que folie de nier qu’il est bien plus perspicace que je ne le serai jamais. Fenrir sait que je ne courrais pas le risque de me faire prendre si mon attachement pour lui n’était pas un minimum sentimental, et je ne sais quoi lui répondre depuis que nos yeux se sont à nouveau croisés, comme dans la salle de bal. Est-ce que j’hallucine vraiment ? Est-ce qu’il me regarde avec cette intensité, déconcertante ? Je ne sais pas. J’ai envie de croire que quelque chose est entrain de changer dans nos rapports mais… C’est ridicule. Nous sommes deux assassins liés jusqu’à la mort à la même organisation, sans scrupule. Rien ni personne ne peut changer cela. Qu’adviendrait-il de nous, d’ailleurs, si… si nous nous laissions juste tenter par un baiser, une étreinte ? Deviendrons-nous véritablement plus intimes, plus proches ? Je ne sais pas. Est-ce que j’en ai envie, du reste ? Aucune idée. Peut-être, oui. Fenrir est un homme très séduisant et… je suis certaine que bon nombre de femmes ressentent naturellement l’attirance que j’éprouve de plus en plus à son sujet. Est-ce de l’amour pour autant ? Je ne crois pas, non. La solitude pèse sur les relations intimes, quasiment inexistantes pour ma part, et notre proximité de ces dernières vingt-quatre heures commence surement à éveiller une libido malvenue. Je chasse donc la simple idée de poser mes lèvres contre les siennes, dans le plus chaste des baisers, avant de lui répondre ceci :

« _ Bon. J’avoue. Je commence, faussement agacée d’admettre qu’il me manquait. _ Ça m’emmerdait de faire le voyage seul avec la Carpe. D’autant que c’est ta mission, à la base. Alors il ne m’a pas fallu longtemps pour qu’il me convainque de te désobéir. »

Il sait que je le charrie. Il sait que je ne me laisserai pas influencer par son capitaine dans une mission, telle qu’il soit. Il sait donc qu’il a totalement raison de me faire part de ces remerciements, étrangement sincères, tandis que nos yeux se croisent à nouveau pour la troisième fois en une soirée.

« _ De rien. Je lui souffle sur le même ton, jetant le trousseau de clef sur sa couchette de fortune. _ J’espère juste que je n’aurai pas à le regretter un jour prochain. »

Il est inutile que je précise le fond de ma pensée. Il connaît les risques que l’on encourt à sauver l’un de nos collègues, surtout si celui-ci est plus fort que nous. Nous encourons la malchance que le conseil mette notre tête à prix pour celui-ci, avant qu’il ne vienne nous liquider. Je prie donc sincèrement que cette situation ne se présente jamais à nous, tandis que je m’assure qu’il puisse encore me suivre. Il est tout-à-fait d’attaque pour sauver nos peaux, apparemment. Voilà une excellente nouvelle. Je lui souris en réponse, avant de l’entraîner dans le dédale des couloirs qui composent ce sous-terrain, évitant soigneusement le chemin qu’emprunte le garde que nous apercevons. Ensuite, nous rejoignons le village rapidement, que nous traversons par la même astuce que j’ai utilisée à l’aller. Il est impératif que nous allions vite, mais que les patrouilles ne nous surprennent pas. Je fais donc signe à mon coéquipier de se baisser, quand l’une d’entre elles s’approche en notre direction. Au bout de quelques minutes, nous arrivons enfin aux abords du port. Il est prit d’assaut par la garde royale et... comme je le redoutais : notre moyen de transport s’est volatilisé.

« _ Je n’ai pas été assez rapide. Je murmure à Fenrir, réfléchissant à une alternative pour notre évasion. _ On va peut-être être contraint de se planquer quelques heures dans la forêt non loin d’ici. »

Si les gardes font tapisseries en ces lieux, surtout. Car il n’est pas question de voler un bateau à leur barbe. Ils pourraient avoir l’idée de nous poursuivre. Fenrir m’interroge ensuite, presque aussitôt, sur l’absence de son navire. Je ne sais pas si cela lui fait plaisir ou non, mais c’était l’unique option que j’avais pour conserver les tableaux.

« _ Ordonner, plutôt. Je murmure toujours, ancrant mes yeux dans les siens, le temps d’un instant. _ Les tableaux étaient plus importants que nos vies elle-même. J’ai donc pris mes dispositions pour que la garde ne les trouve pas, si d’aventure elle venait fouiller les navires au port. »

Elle a mit plus d’une demi-heure à se décider à le faire. Il était donc évident qu’elle finirait par s’y résoudre, tout composée d’imbéciles soit-elle. Oui. Je m’apprête à rebrousser chemin, afin de rejoindre la forêt entourant le royaume, quand il y a du mouvement de leur côté. Ne me dites-pas que ces abrutis vont réellement nous laisser la voie libre, alors que la disparition de Fenrir vient d’être découverte ? Bah si. Ils se tirent tous en direction du château pour prendre les ordres, j’imagine, et c’est l’ouverture idéale pour quitter cet endroit par la mer.

« _ Soit on a une chance de cocu, soit le roi ne sait pas s’entourer de soldats intelligents. »

Je souffle, presque hilare, en réponse aux mots de mon collègue. Car nous n’allons pas nous en plaindre, effectivement. Ils nous offrent notre bon pour la liberté, et je ne compte pas le gâcher. Au contraire : j’acquiesce malicieusement à la question de Fenrir, concernant le vol du bateau, avant de lui faire signe de rester dans sa cachette. Je sais quel navire sont libres à cet heure de la nuit : les chalutiers. Les pêcheurs ne les utilisent qu’aux premières heures précédent l’aurore, et ils ne risquent pas de remarquer leur disparition avant plusieurs heures. Soit : lorsque nous serons en plein océan. Je rejoins donc le port discrètement, comme une simple servante se promenant, avant d’en repérer un de petite taille. Il sera parfait. Je fais signe à Fenrir de me rejoindre, montant déjà sur le pont, avant de rejoindre sa cabine.

« _ Il est vide, normalement. Je souffle en retrouvant mon coéquipier, relevant déjà l’ancre. _ Les pêcheurs ne dorment pas sur leur chalutier. »

Et l’exception à cette règle m’étonnerait. Le départ peut-être amorcé dès que l’ancre a rejoint le pont. Je hisse ensuite les voiles pour que le vent nous porte dans la bonne direction, pouvant ainsi quitter le port sans encombre, dans la plus grande des discrétions. Nous sommes enfin libres tout les deux, loin du royaume, et la garde des Îles du Sud n’y a vu que du feu.

« _ Quand je pense qu’ils te cherchent encore dans le village. Je dis en riant à Fenrir, toujours les mains sur la barre. _ Que des idiots. Ils nous ont sous-estimés. _ Tiens. Je reprends plus sérieusement, trouvant une sorte de trousse de premiers soins. _ Ta cicatrice sur la joue coule un peu. »

Je n’ai jamais su d’où elle venait. J’ai remarqué dès notre rencontre qu’elle était là, lui donnant un certain charme, mais je n’ai jamais eu la curiosité de lui demander pourquoi elle existait. Peut-être une mission ayant mal tournée ? Nous avons tous eu des débuts plus ou moins misérables. Il serait mentir de prétendre que je n’ai pas des cicatrices datant de mes débuts.


@Elsy


"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 4 20031610251624541716691375
La route ? Là où on va il n'y a pas... de route.


MES PERSONNAGES
Revenir en haut Aller en bas
 
Elsy
Elsy
MESSAGES : 731
INSCRIPTION : 02/11/2019
RÉGION : Alsace
CRÉDITS : /

UNIVERS FÉTICHE : SF
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 4 Empty

tumblr_p4to7w7zLb1wz6gjeo2_250.png
Fenrir

[Élias]

J'ai 22 ans et je vis un peu partout, dans le monde. Dans la vie, je suis membre d'un Conseil , dirigeant une organisation d'assassins et je m'en sors bien. Je m'en sors bien car , je suis toujours en vie et ait la pleine confiance des autres dirigeants de l'organisation, que je hais de toute mon âme. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien , je m'en fous totalement en fait. Dîtes moi ,à quoi ça sert l'amour ? Je me sens incapable de ressentir un tel sentiment. Je n'y crois plus. Je ne crois plus en rien.


"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 4 Tumblr_inline_ppy6bqEOXX1qgrgxi_250

Fenrir , de son vrai nom Élias , n'est pas du genre à faire dans la dentelle. Très direct dans ses propos , il l'est aussi dans les actes. Il n'a aucune hésitation à tuer de sang-froid , si cela est nécessaire. Il désire par dessus tout retrouver son frère qu'il aime plus que tout au monde , même si c'est impossible pour le moment.

Fenrir tombe aux mains des assassins à l'age de 18 ans , voyant sa famille mourir sous ses yeux. Il fait diversion pour que son frère Aïden, puisse prendre de l'avance dans leur fuite. Il se battra comme un fou , tuant même un des assassins. Ces derniers le ramènent auprès du Conseil. Sous les coups , il dévoile où Aïden se cache probablement , tout en crachant à la figure des monstres , au passage. C'est là qu'il récolte la cicatrice qui barre sa joue : un des Conseiller l'a ouvert avec un couteau pour lui "faire ravaler ses paroles". Les assassins , persuadés qu'il pourrait leur être utile , lui laissent la vie sauve mais lui interdisent de revoir son frère.

"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 4 Tumblr_inline_oc9f8yOeyv1qgrgxi_250

Aujourd'hui, Fenrir ne dirait pas qu'il a eu de la chance. En réalité , il était convaincu que les assassins le tueraient , mais sa violence a joué en sa faveur. Il accomplit quantité de contrats , se persuadant que ça ne lui fait rien, qu'il est insensible. Il montre même un talent certain pour l'infiltration , et les cibles à éliminer avec discrétion. C'est dailleurs ainsi , qu'il parvient à garder un œil discret sur son frère.
Et à accomplir une vengeance personnelle.

Trois ans après avoir rejoint les assassins , on lui fait remarquer qu'il ferait un excellent dirigeant. Ça ne tombe pas dans l'oreille d'un sourd. Néanmoins, le Conseil n'a toujours que 13 membres. Conformément à la tradition , Fenrir doit affronter dans un combat à mort , le Conseiller le plus âgé .
Il gagne , évidemment. Contrairement à la majorité des Conseillers , il effectue encore plusieurs contrats , certains des plus hardus, notamment , et se désintéressent du recrutement.
Il apprécie Thémis avec qui il a déjà pu collaboré , en tant que simple assassin. En tout cas , il n'a pas envie de la frapper dès qu'il la voit. Et ses talents lui seront utiles.
"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 4 To3p


Bradley James :copyright:️ NOM CRÉATEUR

Themis revient pour me délivrer . Qui l'aurait cru ? Pas moi. Enfin...
Nan.
Soyons honnêtes , je pensais sincèrement qu'elle me laisserait dans la merde. Néanmoins , je vois clair dans son jeu. Difficile de croire que mon capitaine l'ai convaincu de revenir.
Donc , je profite de ce moment pour la taquiner. C'est vrai que ce n'est pas l'instant idéal , mais bon on prend ce que l'on a.
Ok. Donc c'est juste le fait d'être seule avec la Carpe ? Ou que je dois assumer ma mission ? Je sais qu'elle me charie , mais jusqu'à quel point ?

Je garde mon sourire moqueur , bien que j'ai toujours un peu de mal à comprendre ce qui lui est passé par la tête pour revenir. Enfin , peu importe les raisons , je la remercie sincèrement. Je ne voudrais pas paraître ingrat. Et , je ne le suis pas. Du moins , pas dans cette situation.

Le regretter , un jour prochain ? Je ne réponds pas , bien que je garde mon regard fixé sur elle. À moins d'y être obligé , je n'ai aucune raison de lui faire du mal. Ça ne serait pas dans mon intérêt immédiat. Si elle me trahissait...Ou si elle tentait quelque chose de stupide contre le Conseil...je pourrai y être obligé .
Ce qui ne veut pas dire que je le voudrai. Absolument pas , je crois d'ailleurs. Mais , je me vois mal le dire à voix haute. C'est trop...macabre ? Étrange ? Je ne sais pas trop. Bref.

Je suis Themis dans le dédale de ces cachots , lui faisant confiance pour nous sortir de là en évitant les gardes. Puis , il nous faut prendre attention à l'ensemble de la garde qui recherche les tableaux. Je ne repère pas mon navire , j'en informe donc ma partenaire. Elle me répond qu'elle n'a pas été assez rapide , et qu'on devra sûrement se cacher ici quelques temps. Je lui demande si elle a conseillé à La Carpe de partir. D'après elle , il faudrait plutôt dire qu'elle lui a ordonné. Elle a raison quant à la valeur des tableaux. En fait , le perdre revient à perdre la vie donc...

"Tu as bien fait." , je souffle très simplement. Mon capitaine sait se débrouiller et le butin est en sécurité.

Voler un bateau sous les yeux des soldats risquent de s'avérer ardue. Mais , la chance se trouve être de notre côté : ces soldats sont de parfaits abrutis , loin de l'intelligence normalement requise pour leur poste , comme le dit si bien Themis.
Ça en est presque drôle , en réalité. J'imagine que le Roi leur montrera l'étendue de leur bêtise ? À moins qu'il ne soit comme eux ?
Enfin , ça veut dire qu'on ferait mieux de se bouger le cul.

Themis est celle qui s'y connaît le mieux en question de vol , je la laisse donc s'en charger , restant caché. À vrai dire , je crois que je ne saurai même pas par où commencer pour voler un bateau. Comment le choisir ? Est ce qu'il y a des techniques particulières ? Je sais à peine faire avancer le mien , et c'est vie pour ça que j'ai La Carpe.

Ma partenaire finit par me faire un signe et , je peux sortir de ma cachette pour la rejoindre sur le pont d'un bateau , celui sur lequel elle a jeté son dévolu. Je n'y connais rien, j'imagine qu'il sera parfait pour le trajet qui sera le nôtre . Je la suis , alors qu'elle se dirige vers la cabine et , retire l'ancre pour nous permette de partir. D'après elle , le navire ne peut qu'être vide. Je hoche la tête , soudain épuisé par la très longue soirée que nous venons de vivre.

"Je fais confiance à ton jugement." , je suis sincère. Et , c'est vrai sur quantité de chose.

Je m'accoude aux rembardes pendant qu'elle se charge des derniers préparatifs. Rapidement , nous voilà partis pour d'autres cieux. Loin de la garde des Îles du Sud qui ne pourront jamais nous retrouver avec nos fausses identités.
Je ferme les yeux quelques secondes , avant de retourner mon regard vers Themis quand elle reprend la parole. Son rire est communicatif , et je me surprend moi même à lâcher un petit rire. Sûrement le contre coup de tout ce stress.


"Je crois que je n'ai jamais vu de soldats aussi incompétents et imbéciles ." , je lui réponds alors qu'elle continue plus sérieusement en me tendant du matériel de premier soin. Apparemment , ma cicatrice sur la joue s'est un peu rouverte.

"Merci. Elle est sensible." , comme si elle est vivante. Ce qui est le cas , en quelque sorte.

Je prends ce que ma partenaire me tend avec un léger soupire. Cette cicatrice fait partie de moi , depuis plusieurs années maintenant. Ce n'est pas juste une marque , mais bien quelque chose qui me caractérise.
Premier vestige de mes altercations avec le Conseil. Fallait me faire ravaler mes paroles , voilà l'excuse. Quoi de mieux que de m'ouvrir la joue pour y parvenir ?
Enfin , je devrai éviter de me plaindre. Ça aurait pu être pire , plus douloureux même . Je les ai vu faire pire , d'ailleurs. J'en ai vu se faire torturer à mort , pour des problèmes d'insolence. Je crois que j'ai eu la chance qu'ils aient vu un potentiel en moi , seule chose qui m'a évité de crever.

Il y a un flacon d'alcool pure dans ce que m'a trouvé Themis. Ça risque de faire mal , de piquer comme on dit , mais je n'ai rien d'autres , et il faut bien désinfecter . Je nettoie donc le sang qui s'était mis à couler sur ma joue , avant d'y appliquer l'alcool . Bon sang. C'est vraiment loin d'être agréable. Je frissonne quelques peu , mais je ne suis pas faible au point de faire entendre une quelconque douleur.

"C'est étrange mais..." , je m'assois sur le sol tout en continuant de lui parler. Je crois que je vais finir par dormir debout sinon , et ce serait la honte qu'elle doive me ramasser. Encore plus que le fait qu'elle m'ai sauvé.

"Tout s'est passé tellement vite. La mission , le bal...Je crois que je n'ai même pas réaliser tout ce qui vient de se passer." , je relève mes yeux vers elle , un nouveau rictus taquin sur le visage.

"Tu sais que t'es complètement folle de m'avoir sauvé ? Totalement dangereux et irresponsable." , elle va le prendre mal ? Qui sait.

"Mais c'est tout à fait ton genre finalement."


"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 4 QYEd
Revenir en haut Aller en bas
 
The Whole 9
The Whole 9
Féminin MESSAGES : 2442
INSCRIPTION : 31/01/2019
RÉGION : Les Hauts de France
CRÉDITS : (c) google image (avatar & gifs profil/signature)

UNIVERS FÉTICHE : City, Science-Fiction et Fantastique. (Si possible dans un contexte inventé, j'y suis plus à mon aise)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t2780-l-ecriture-est-parole-et-sile https://www.letempsdunrp.com/t2787-mon-repertoire-de-rps-oui-je-suis-vachement-originale-dans-le-titre#59583 https://www.letempsdunrp.com/t2809-mes-multiples-personnalites-sur-ltdrp#60671
flower

"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 4 Empty

tumblr_oyaespnpuM1ws03u1o3_250.png
Themis
J'ai 21 ans, et je voyage de royaume en royaume. Dans la vie, je suis assassin pour le compte d’une organisation secrète, connue de tout les souverains du monde et je m'en sors vivante, ce qui n’est pas un luxe. Sinon, grâce à ma vie de merde je suis condamnée au célibat, et je le vis plutôt bien je dirais. T’façon, ce n’est pas comme si j’avais d’autre choix que celui de rester solitaire.

"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 4 FortunateSociableCassowary-size_restricted
Son vrai prénom est Tania. + Elle est assassin depuis l’année de ses seize ans, et espère toujours pouvoir retrouver sa famille saine et sauve, un jour prochain. + Elle est kleptomane de naissance, mais l’ignore totalement. + Elle pense qu’elle aime voler parce qu’elle n’a pas les moyens d’obtenir de jolies choses, ou parce qu’elle s’est acclimatée à son métier de voleuse/meurtrière. + En mission, elle ne laisse transparaître aucune émotion, y compris avec ces rares partenaires. + Elle ne s’ouvre d’ailleurs à personne, à l’exception d’un homme, Fenrir, avec qui le feeling semble passé, même si elle n’envisage de vivre autre chose qu’une amitié platonique en sa compagnie. + Elle est agile. C’est à son avantage aussi bien pour ces larcins, que pour les corps-à-corps. + C’est une très grande manipulatrice. Bon nombre de ces victimes n’auraient jamais pu remettre en doute les bobards qu’elle leur racontait, avant de subir le coup fatal. + Elle est victime de nombreux cauchemars, comme énormément d’assassins appartenant à ce conseil. + Elle ne vit encore aujourd’hui que pour ces proches, qu’elle garde dans son cœur.
"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 4 164327-full

"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 4 To3p



Ana de Armas (c) hn-avatars
Il est très rare que l’on fasse confiance en mes jugements, dans notre métier. La plupart des autres assassins pensent que je suis une gamine irréfléchie, irresponsable. Je suis donc sincèrement touchée que Fenrir me partage cette foi presque inébranlable en mes actions, mes paroles. Peut-être ne l’est-elle pas, d’ailleurs. Mais au vu des conversations que nous avons eu par le passé, ne serait-ce qu’au cours de notre voyage pour rejoindre les Îles du Sud, je sais que celle de Fenrir se perd bien plus vite qu’elle ne se gagne. Je ne doute donc pas de l’intérêt à ne jamais le décevoir, même si je ne ferai pas particulièrement attention à mes actions futures pour lui plaire. Est-ce une façon détournée de me dire que je lui plais telle que je suis, du reste ? Je ne crois pas, non. Les regards que nous avons échangés étaient le fruit de mon imagination et… j’ai vu des émotions dans ces prunelles parce que je voulais en voir. Inconsciemment, certes. Je ne pensais même pas à ‘ça’ durant notre danse ou encore dans son cachot mais… Qu’importe. Je divague totalement. Mes pensées doivent rester concentrés sur notre départ, et je prépare le chalutier en ce sens. Nous ne serons ‘libre’ que lorsque nous serons au large. Je quitte donc le port, dès que les voiles sont hissés dans la bonne direction, avant de nous éloigner définitivement du royaume. Une chance que nous devons à l’incompétence de la garde, bien qu’elle nous fasse rire. Engage-t-on réellement de tels imbéciles pour la sécurité d’un souverain ? Il faut croire, oui. Et mon collègue partage cet avis. Il n’a jamais connu des soldats aussi incompétents de toute sa carrière, ce qui ne manque pas de prolonger mon rire. Dommage, toutefois. Mon sauvetage perd grandement de son côté héroïque. M’enfin. Je constate que la cicatrice sur sa joue saigne quelque peu, et je lui tends une trousse de premier soin que je trouve non loin de la barre.

« _ De rien. »

Je réponds doucement, me contenant de lui poser toutes questions sur cette dernière. Cela ne me concerne pas, après tout. Il n’est pas obligé de m’expliquer ce qui l’a amenée à l’avoir sur sa joue. Je me concentre par conséquent sur notre cap, tandis qu’il la désinfecte à l’alcool. Cela doit faire mal, honnêtement. Je n’échangerai pas ma place pour le découvrir. C’est du moins la réflexion que je me fais, quand Fenrir m’adresse à nouveau la parole. Il affirme ne pas être encore parvenu à réaliser tout ce qu’il vient de se produire, avant de me demander si j’ai conscience de la folie qu’était ma ‘mission’ sauvetage. J’en ai conscience, oui. Autant que le danger que j’encourais. Mais pour rien au monde je ne le regretterai, même si cela semble avoir quelque peu entacher l’image qu’il se faisait de ma personne.

« _ Totalement, oui. Je lui souffle en réponse, amusée, tournant brièvement mon visage en sa direction. _ Je suis complètement folle, dangereuse et irresponsable. Mais c’est ce qui fait mon charme, non ? Je feinte d’y réfléchir, sérieusement. _ Non. »

Mieux vaut que je ne lui laisse pas le loisir de répondre à cette question à ma place. Son « non » serait plus violent que celui que je viens de dire à haute voix, et je ne tiens pas à ressentir un pincement au cœur. Quant à mentionner que je ne ferai ‘ça’ pour personne d’autre, je sais que je me couperai la langue moi-même si je m’y risquais. Il n’a pas besoin de savoir que sa partenaire ressent une certaine attirance pour lui. Je garde par conséquent bien ce détail pour moi, pendant que mon regard se perd sur l’horizon.

« _ Tu devrais aller dormir. Je lui conseille à la suite, sérieusement. _ Le voyage va être encore long, et se serait bien que tu tiennes sur tes jambes face au conseil. »

Ils ne sont pas du genre à apprécier qu’on leur baille au nez. Ce serait donc con qu’ils se vexent d’un rien.


@Elsy


"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 4 20031610251624541716691375
La route ? Là où on va il n'y a pas... de route.


MES PERSONNAGES
Revenir en haut Aller en bas
 
Elsy
Elsy
MESSAGES : 731
INSCRIPTION : 02/11/2019
RÉGION : Alsace
CRÉDITS : /

UNIVERS FÉTICHE : SF
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 4 Empty

tumblr_p4to7w7zLb1wz6gjeo2_250.png
Fenrir

[Élias]

J'ai 22 ans et je vis un peu partout, dans le monde. Dans la vie, je suis membre d'un Conseil , dirigeant une organisation d'assassins et je m'en sors bien. Je m'en sors bien car , je suis toujours en vie et ait la pleine confiance des autres dirigeants de l'organisation, que je hais de toute mon âme. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien , je m'en fous totalement en fait. Dîtes moi ,à quoi ça sert l'amour ? Je me sens incapable de ressentir un tel sentiment. Je n'y crois plus. Je ne crois plus en rien.


"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 4 Tumblr_inline_ppy6bqEOXX1qgrgxi_250

Fenrir , de son vrai nom Élias , n'est pas du genre à faire dans la dentelle. Très direct dans ses propos , il l'est aussi dans les actes. Il n'a aucune hésitation à tuer de sang-froid , si cela est nécessaire. Il désire par dessus tout retrouver son frère qu'il aime plus que tout au monde , même si c'est impossible pour le moment.

Fenrir tombe aux mains des assassins à l'age de 18 ans , voyant sa famille mourir sous ses yeux. Il fait diversion pour que son frère Aïden, puisse prendre de l'avance dans leur fuite. Il se battra comme un fou , tuant même un des assassins. Ces derniers le ramènent auprès du Conseil. Sous les coups , il dévoile où Aïden se cache probablement , tout en crachant à la figure des monstres , au passage. C'est là qu'il récolte la cicatrice qui barre sa joue : un des Conseiller l'a ouvert avec un couteau pour lui "faire ravaler ses paroles". Les assassins , persuadés qu'il pourrait leur être utile , lui laissent la vie sauve mais lui interdisent de revoir son frère.

"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 4 Tumblr_inline_oc9f8yOeyv1qgrgxi_250

Aujourd'hui, Fenrir ne dirait pas qu'il a eu de la chance. En réalité , il était convaincu que les assassins le tueraient , mais sa violence a joué en sa faveur. Il accomplit quantité de contrats , se persuadant que ça ne lui fait rien, qu'il est insensible. Il montre même un talent certain pour l'infiltration , et les cibles à éliminer avec discrétion. C'est dailleurs ainsi , qu'il parvient à garder un œil discret sur son frère.
Et à accomplir une vengeance personnelle.

Trois ans après avoir rejoint les assassins , on lui fait remarquer qu'il ferait un excellent dirigeant. Ça ne tombe pas dans l'oreille d'un sourd. Néanmoins, le Conseil n'a toujours que 13 membres. Conformément à la tradition , Fenrir doit affronter dans un combat à mort , le Conseiller le plus âgé .
Il gagne , évidemment. Contrairement à la majorité des Conseillers , il effectue encore plusieurs contrats , certains des plus hardus, notamment , et se désintéressent du recrutement.
Il apprécie Thémis avec qui il a déjà pu collaboré , en tant que simple assassin. En tout cas , il n'a pas envie de la frapper dès qu'il la voit. Et ses talents lui seront utiles.
"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 4 To3p


Bradley James :copyright:️ NOM CRÉATEUR
Je ne quitte pas la jeune femme des yeux , lui demandant si elle a conscience des risques qu'elle a pris pour moi. Peut être qu'elle ne s'est tout simplement pas rendu compte de ce qu'elle faisait ? Ça expliquerait pourquoi elle est venue me chercher ?
Je crois que je serai déçu , si c'était le cas.

Elle affirme qu'elle avait conscience des risques , et de la folie de son projet , quand elle tourne son visage dans ma direction. C'est marrant , parce qu'il n'y a visiblement que elle pour rire dans ce genre de situation. Qui aurait le sourire en avouant avoir risqué sa vie pour...un collègue ? Ou un ami ?

Themis se décrit comme folle , dangereux et irresponsable. Oui. Je trouve que c'est une description qui lui convient mieux que jamais. Mon sourire disparaît quelques peu , mais je continue d'happer son regard , avec le mien plus intense que jamais , bien qu'elle semble m'éviter.

"Évidement que c'est ce qui fait ton charme. Pourquoi dire le contraire ?" , je n'ai pas réfléchi avant de dire ça.

C'est sorti comme ça , du cœur comme on dit. Je ne lâche pas son regard. Ouais. Je viens de dire qu'elle a du charme. En même temps , ce serait mentir de dire le contraire non ?
Du charme , du charisme...elle en a , c'est évident. Suffit de voir avec quelle facilité , elle a charmé le Prince.
Ou à quel point ses yeux peuvent me perturber , quand elle croise mon regard.

D'ailleurs , c'est seulement maintenant , que je me rend compte qu'elle m'a conseillé d'aller dormir. Mais , j'étais trop concentré à guetter une réaction à mes paroles sur son visage qu'elle a détourné , pour y prêter attention. Effectivement , Le Conseil n'apprécierait guère le fait que je m'endorme devant eux. Je me relève donc du pont , où je m'étais assis.

"Tu as raison. Je vais aller me reposer , donc." , je ne dis rien de plus , avant de d'aller au sous sol du bateau , trouver un coin où je pourrai dormir jusqu'à notre arrivée.

***


Le voyage n'est pas tellement long , un peu plus d'une journée et , je dors la plupart du temps. Mon corps a clairement besoin de repos après tous ces événements. Dans mes rares moments d'éveil , j'évite de parler à ma partenaire. Dans quelques temps , nous repartiront chacun de notre côté et...Je n'ai pas envie de...Oh puis merde.

Je désigne un coin à Themis pour cacher le bateau , un endroit que j'utilise souvent comme planque. Justement , je repère mon navire , et La Carpe vague sur le pont.
Tiens. Au moins , il a réussi à s'en sortir sans moi. Je l'interpelle immédiatement :

"Maître Fenrir ! Vous allez bien !" , curieusement il a l'air soulagé mais je ne relève pas.

"Évidement. Tu as déjà donné les tableaux au Conseil ?"

"Non. Je suis arrivé il y a quelques heures , je me suis dit que j'allais un peu attendre...en espérant que vous ou Themis reviennent." , pour une fois il arrive à conserver un air vaguement sérieux . Enfin , à mes yeux , son air constamment ahuri a quelque peu changé.

"Parfait , alors." , je lui répond , soulagé de ne pas avoir à expliquer aux assassins le fait que Themis m'ai sauvé. Je me tourne vers elle , d'ailleurs.

"Je vais aller les voir de suite. Tu m'attend ?" , petit sourire en coin. Je n'en doute pas. Rien que pour le fait d'avoir sa part du butin.

Je récupère donc les deux oeuvres d'art, avant de rejoindre mes collègues . Enfin , pas directement. Je rejoins d'abord ma planque , y récupérant ma traditionnelle "cagoule" de membre du Conseil , visant à cacher mon visage.

Inutile , vu qu'on sait tous qui nous sommes entre nous , mais c'est la règle. De plus , un autre assassin pourrait être dans les parages , donc c'est un gage de sécurité. Quand je suis parmi eux , à vérifier les contrats des autres , j'applique cette même règle.

Nous ne sommes que huit aujourd'hui. Impossible de savoir où sont passé les autres , cela dit. Deux sont en mission de recrutement , il me semble. Les autres vont et viennent au gré de leurs humeurs. Un peu comme moi , cela dit.


Ça se passe plutôt vite. Depuis que je suis l'un de leurs , j'ai leur confiance , ce qui rend nos rapports moins...dangereux ? Je leur confie les tableaux , apparemment ils ont déjà prévenu l'acheteur de venir. Prévoyants. Pas de doute que j'allais réussir.
Tant mieux. Au moins , je n'aurai pas à voir ces tableaux tous les jours , pendant des mois.

J'avoue que tout n'a pas été simple , mais je ne rentre pas dans les détails , si ce n'est que la Garde nous recherche. Après une petite demie-heure , je reçois la bourse de notre récompense.

En sortant du bâtiment , je compte l'argent. Je garde la moitié que je mets dans ma propre bourse. Le reste sera pour Themis , équitablement.
Enfin , elle n'a pas vraiment de moyen de vérifier , mais j'ose espérer qu'elle me fait confiance sur ça. Surtout qu'elle a remarqué que je n'ai pas besoin d'argent.
Je retire quelques pièces de ma bourse pour les mettre dans celle qui reviendra à ma partenaire. Voilà. Je ne me vanterai pas de l'avoir fait , non plus.

Je rejoins l'endroit où elle m'attend , prenant le temps de me décharger de ma tenue "officielle" dans ma planque avant. Je vois avec soulagement que la Carpe n'est plus visible sur le pont.
Au moins , on sera tranquilles pour...pour se dire au revoir. Tout simplement. Je ne pensais pas que ça me paraîtrait aussi difficile.

"Tiens , ta part." , je commence en déposant la bourse dans sa main. Je relève ensuite la tête pour croiser son regard. Toujours aussi...déstabilisant.

"Bon...Je crois qu'il est temps de se dire au-revoir. Encore merci , pour ton aide." , ces mots là aussi , je pensais qu'ils seraient plus simples à sortir. Mais , ce n'est pas le cas. Des banalités.
Comme une boule dans ma gorge...

Je ne dis pas concrètement adieu , pourtant. Je garde mes yeux bleus fixes , dans son regard , sentant cette même sensation que lors du bal me reprendre. Mon cœur s'affole à nouveau.

Alors , je fais la chose la plus stupide de ma vie. La plus agréable aussi.
Je ferme les yeux , me penche et , je l'embrasse. Un vrai baiser hein , pas le petit bisou timide des adolescents.
Non , je capture réellement ses lèvres dans un baiser profond , ce qui amplifie la douce sensation dans mon corps.
L'espace de cet instant , j'oublie. J'oublie qui nous sommes vraiment et , quelle est la réalité de nos vies.


"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 4 QYEd
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9 - Page 4 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
"Et oui , le passé c'est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir , soit tout en apprendre..." feat The Whole 9
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 14Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9 ... 14  Suivant
 Sujets similaires
-
» [UploadHero] On a retrouvé la 7ème compagnie [DVDRiP]
» [UploadHero] Marius [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Puff, Puff, Pass [DVDRiP]
» Une bière, une clope...deux flingues [PV. mizuki] [ce n'est pas du hentaï mais âme sensible s'abstenir!]
» Village Hentaï

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers autres :: Disney-
Sauter vers: