-30%
Le deal à ne pas rater :
Baskets Nike Air Max Genome
119 € 170 €
Voir le deal

Partagez
 
 
 

 La femme est une panthère, forte d'être sauvage. Ft Elsy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 
The Whole 9
The Whole 9
Féminin MESSAGES : 2538
INSCRIPTION : 31/01/2019
RÉGION : Les Hauts de France
CRÉDITS : (c) google image (avatar & gifs profil/signature)

UNIVERS FÉTICHE : City, Science-Fiction et Fantastique. (Si possible dans un contexte inventé, j'y suis plus à mon aise)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t2780-l-ecriture-est-parole-et-sile https://www.letempsdunrp.com/t2787-mon-repertoire-de-rps-oui-je-suis-vachement-originale-dans-le-titre#59583 https://www.letempsdunrp.com/t2809-mes-multiples-personnalites-sur-ltdrp#60671
flower

La femme est une panthère, forte d'être sauvage. Ft Elsy Empty

Le contexte du RP
Mise en situation

La situation
Cirque Arlette Gruss, quelque part en France. Cela devait être l'une des nouvelles attractions du célèbre dompteur de panthère du cirque français, et c'est devenu la mystérieuse amie du fils de celui-ci. Mais qui est donc cette intrigante Cat, la nouvelle femme à tout faire du cirque, que l'on retrouve étendu parmi ces animaux majestueux, à la nuit tombée ?  

Contexte provenant d'une discussion.


La femme est une panthère, forte d'être sauvage. Ft Elsy 20031610251624541716691375
La route ? Là où on va il n'y a pas... de route.


MES PERSONNAGES
Revenir en haut Aller en bas
 
The Whole 9
The Whole 9
Féminin MESSAGES : 2538
INSCRIPTION : 31/01/2019
RÉGION : Les Hauts de France
CRÉDITS : (c) google image (avatar & gifs profil/signature)

UNIVERS FÉTICHE : City, Science-Fiction et Fantastique. (Si possible dans un contexte inventé, j'y suis plus à mon aise)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t2780-l-ecriture-est-parole-et-sile https://www.letempsdunrp.com/t2787-mon-repertoire-de-rps-oui-je-suis-vachement-originale-dans-le-titre#59583 https://www.letempsdunrp.com/t2809-mes-multiples-personnalites-sur-ltdrp#60671
flower

La femme est une panthère, forte d'être sauvage. Ft Elsy Empty

tumblr_p87u5rUmTa1s2nxzho9_250.gif
Cat
J'ai l'âge que vous voulez, et je vis de ville en ville, dans le beau pays qu'est la France. Dans la vie, je suis femme à tout faire/caissière pour le cirque Arlette Gruss, et je m'en sors comme tout être humain dans ma situation, je crois ? Sinon, grâce à ma captivité, je suis très proche d'Elyo et je le vis plutôt très bien. Sans lui, je serai sûrement morte depuis six mois.

La femme est une panthère, forte d'être sauvage. Ft Elsy Source
Cat n’a rien d’une jeune femme ordinaire. Cat n’est même pas véritablement une jeune femme, en réalité. Capturée par des hommes dans la réserve naturelle l’ayant vu grandir, la panthère qu’elle est, s’est trouvée contrainte de basculer sous sa forme humaine, de sorte d’échapper au sort qui l’attendait. Comment est-ce possible, direz-vous ? Hé bien… Cat elle-même ne saurait l’expliquer, en vérité. Elle sait qu’elle à la faculté de passer de femme à panthère, ainsi que de panthère à femme, et ce comme bon lui semble. Pourquoi se poser des questions sur ce qui lui apparaît être un phénomène tout à fait normal ? Bon, il serait mentir de prétendre que la transition ne se fait pas sans désagrément, toutefois. C’est épuisant de métamorphoser son être tout entier dans les deux sens, comme c’est également particulièrement ennuyant lorsque l’on tient à ces vêtements. La panthère n’a pas l’instinct de s’en préoccuper véritablement, se retrouvant bien souvent dans son plus simple apparat. Une vision souvent gênante pour son ami humain, Elyo, envers qui elle porte une immense affection. Elle tient à lui comme à la prunelle de ces yeux de panthère, et elle serait prête à tuer si quelqu’un tentait de s’en prendre à lui. C’est qu’elle lui doit tout, du reste. En six mois, le jeune artiste à passé tout son temps libre à lui enseigner les uses et coutumes de l’homme, gommant globalement les réactions félines de Cat. La jeune féline lui en est donc… Comment dis-t-on ? Reconnaissante. Il demeure toujours quelques réflexes félins, néanmoins. Mais dans l’ensemble, la jeune femme parvient à se fondre dans la masse des employés du cirque Arlette Gruss, où elle travaille en tant que femme à tout faire. ‘Fin, ces compétences étant très limitées, elle est souvent en charge du ménage du chapiteau, ainsi que les ventes de tickets à l’entrée des spectacles.
La femme est une panthère, forte d'être sauvage. Ft Elsy Yi5z
Quelques détails importants à connaître sur Cat :
(*) C’est Elyo qui l’a ‘baptisé’ ainsi. Il voulait pouvoir la nommer, sans faire appel à des sobriquet de type ‘mademoiselle’, et la référence au chat (en anglais) était plutôt amusante. Car finalement, Cat n’est-elle finalement pas qu’un gros chat ?
(*) C’est une grande consommatrice de viandes… crues. Étonnant, non ? Pas vraiment. Son instinct de féline parle pour elle, et Elyo la reprend souvent sur ce point pour lui apprendre à la consommer cuite, comme tout les humains.
(*) Elle parle un français assez approximatif. Il lui arrive d’oublier de conjuguer les verbes, où de confondre les pronoms possessifs. Là encore, Elyo fait son maximum pour que notre belle langue n’ait plus de secret pour elle.
(*) Sa ‘langue’ maternelle, en dehors des rugissements, est le swahili. Les soigneurs de la réserve l’employaient pour s’adresser à elle, lorsqu’ils s’occupaient de sa santé. Mais elle ne connaît que quelques mots, rien de bien extraordinaire où utile à une conversation.
(*) Elle possède encore des interactions animales, quelque fois. Exemple : il lui arrive de renifler pour déterminer l’émotion ainsi que la position d’Elyo dans le cirque, où même de laper l’eau de son verre. Mais généralement, elle a le réflexe de s’auto corriger, connaissant le risque de finir disséquer par la science, si sa particularité finissait par s’ébruiter.
(*) Elle n’a aucune gêne à se promener nue. Toutefois, elle pense bien à ce vêtir à présent. Elle a compris, grâce à Elyo et cette couverture qu’il mettait toujours autour d’elle, qu’il n’est pas convenable de se promener ainsi en tant que femme.
(*) Bien qu’excellente chasseuse dans la réserve d’où elle vient, elle ne lèverait jamais la patte sur quiconque dans ce pays occidental. Elle est même très loin de l’image de l’animal sauvage que l’on pourrait se faire d’elle, si on ne se fiait qu’aux apparences.
La femme est une panthère, forte d'être sauvage. Ft Elsy Hypebae
Autre faits intéressants, mais qu’elle ignore encore :
(*) Elle éprouve un amour sincère pour Elyo, même si elle ne parvient toujours pas à nommer ou comprendre les émotions humaines parfaitement.
(*) Son ‘pouvoir’ risque de faire des siennes incessamment sous peu, et il n’est pas impossible qu’elle mette sa vie en danger involontairement.
La femme est une panthère, forte d'être sauvage. Ft Elsy 982340_1d6b39e12d1d4db195ef133cf51c0531~mv2



Zendaya Coleman (c) TWISTY.RAIN
Six mois plus tôt.

Il fait froid.
Il fait sombre.
Je suis terrifiée.
Nous sommes toutes terrifiées.
C’est la première fois que l’homme nous traite de cette manière.
Je n’aime pas ça.
C’est dangereux.
Mais je conserve mon calme, dans la cage. Je ne rôde pas à l’intérieur avec la même nervosité que certaines de mes sœurs.
J’observe.
J’écoute.

« _ Elles sont magnifiques. Une langue nouvelle, inconnue. Nous ne sommes pas chez moi. Il fait toujours chaud chez moi. _ Le public va les adorer. »

Ils s’échangent quelque chose, ayant une odeur très forte. Une odeur que je n’ai jamais sentie de ma vie. Cela provoque chez celui qui le reçoit une réaction positive, ourlant ces lèvres.
Ils repartent.
Il fait sombre à nouveau.


(…)

Du bruit aux alentours.
J’oriente mes oreilles en la bonne direction, toujours étendue sur la paille de la cage.
Mes sœurs sont presque toutes calmées, et la faim commence à se faire pressante.
Quand pourrons-nous aller chasser ?
Quand l’homme nous relâchera-t-il dans la nature, notre maison ?
Une odeur de sang me lèche le museau immédiatement.
Je me redresse sur mes pattes, les prunelles dilatées par l’appétit.

« _ Fais attention. Elles n’ont rien mangées depuis plusieurs heures. Elles pourraient être agressives. »

Une trappe s’ouvre pour laisser entrer le gibier, déjà mort. Mes sœurs se battent pour gagner les morceaux, pendant que j’observe les hommes avec attention.

« _ Tu as vu comment elle nous regarde, celle-là ? »

Les hommes ont peurs.
Cela excite mes sens de chasseuse.

« _ Ouais. Ne te rapproche pas autant !
_ Mais t’es marrant, toi ! Le bambou n’est pas extensible non plus ! »

Les hommes de chez moi n’avaient pas autant peur de moi.
Nous ne sommes pas chez moi.
Je veux rentrer chez moi.


Aujourd’hui.

Aix-Les-Bains (Savoie), 14h03.
Premier jour de représentation. Tout le chapiteau est en effervescence. Chacun peaufine les derniers préparatifs pour l’accueil des clients. Les premiers dans cette ville. Je prépare la piste pour le premier numéro, silencieusement. J’ai toujours les yeux pétillants devant toutes ces couleurs, toutes ces paillettes. Mais j’ai toujours le cœur lourd de laisser mes sœurs dans leur condition, captive. Je veux les libérer mais… Elles ne survivront jamais si je le fais. Elles seront tuées par les hommes, nous craignant. Je ne survivrai pas à être l’unique survivante. J’ai fais du chemin depuis que je suis arrivée ici. J’ai réussie à m’échapper de ma cage pendant que les hommes dormaient, avant d’errer dans des rues inconnues, livrée à moi-même. Sous ma forme humaine, celle que je ne connaissais pas encore très bien, c’était plus facile de passer inaperçue. J’ai eu l’instinct de me couvrir à cause du froid, de mon pelage absent, mais sans son intervention je serai morte depuis longtemps. Elyo. Il est le fils de celui qui aurait dû être mon dompteur. Je n’aime pas l’idée qu’on me dompte. Je préfère qu’on m’apprivoise. Ce qu’il a fait, Elyo. Il a compris d’un regard que j’étais la panthère qu’il avait vue dans la cage, différente des autres. Il m’a aidé à m’apprivoiser en tant que femme. Je tiens beaucoup à lui. Je pense beaucoup à lui, aussi. Je sais que dans quelques minutes, il voltigera au dessus d’une foule d’inconnu, impressionnée par ces pirouettes. Et j’aime le regarder durant ces entraînements, même si j’ai toujours peur qu’il tombe. Cela n’est jamais arrivé, depuis que l’on se connaît. Mais je ressens toujours le danger, omniprésent. Je ressens aussi toujours son odeur, plus forte que toutes les autres. Je suis naturellement attirée à la suivre, et j’abandonne tout pour répondre à cet instinct. Il est dans sa loge. Il porte sa tenue de scène. Je l’observe silencieusement, pendant qu’il observe son visage dans… la glace, je crois. Elyo dit que cela sert pour notre reflet, que cela permet aux humains de savoir l’image qu’il renvoi. Cela m’est très peu utile, cette notion d’image. Je me fiche de ce que les autres humains pensent de moi. Il n’y a que son avis qui compte à mes yeux.

« _ Toi être très beau. »

Je souffle doucement, souriante, mon regard croisant celui de son reflet. Il est vraiment très beau. Il a des yeux bleus intenses, fascinants. Et son pelage. Pardon. Ces cheveux clairs, si différents des miens. Je l’admire toujours avec le même attrait qu’à notre rencontre. J’ai de la chance qu’il soit là, auprès de moi. J’en ai réellement conscience.


@Elsy


La femme est une panthère, forte d'être sauvage. Ft Elsy 20031610251624541716691375
La route ? Là où on va il n'y a pas... de route.


MES PERSONNAGES
Revenir en haut Aller en bas
 
Elsy
Elsy
MESSAGES : 1116
INSCRIPTION : 02/11/2019
RÉGION : Alsace
CRÉDITS : /

UNIVERS FÉTICHE : SF
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

La femme est une panthère, forte d'être sauvage. Ft Elsy Empty

WOhIG8AE_o.png
Elyo

J'ai 20 ans et je vis sur les routes avec le cirque Arlette Gruss, en France , principalement. Dans la vie, je suis artiste de cirque , acrobate plus précisément et je m'en sors plutôt bien d'après les spectateurs. Sinon, grâce à ma chance, je me suis lié avec une étrange femme-panthère pour qui j'ai beaucoup d'affection et je le vis plutôt très bien.


La femme est une panthère, forte d'être sauvage. Ft Elsy Tumblr_o26zlv6w1m1s49ario1_540

Elyo est un jeune acrobate , trapéziste , dopé à l'adrénaline pure. Il savoure chaque entraînement, chaque spectacle, voltigeant dans les airs en oubliant le danger. Il aime plus que tout la sensation que son show lui procure. Ça lui permets de se sentir vivants , pleinement lui-même .
Il est doué, sans aucun doute.
De nature plutôt doux et à l'écoute, il aime le cirque qu'il considère comme sa famille dans son ensemble. Il aime le contact avec les autres et vivre en permanence avec autant de personne ne le dérange pas.

C'est sa mère qui l'a dirigé vers l'art des airs. C'est elle qui lui a tout appris , en coopération avec les autres acrobates du cirque , bien entendu. Malheureusement, à ses 15 ans , elle s'est blessée , passant un long moment à l'infirmerie. Elle choquera tout le monde en abandonnant son mari et son fils pour vivre une aventure avec l'ancien médecin du cirque. Elyo ne l'a pas revu depuis. Elle lui a écrit des lettres , est même venu voir un spectacle , mais il n'a jamais repris contact , ni répondu.
Elyo n'a pas abandonné son art , au contraire , il veut prouver qu'il est meilleur que sa mère, et s'épanouit totalement dans les airs.

La femme est une panthère, forte d'être sauvage. Ft Elsy Tumblr_nxjogb8FMA1qh5lhto1_r2_500

Son père est dompteur de félins pour le même cirque et c'est grâce à l'habitude de côtoyé les panthère de son père, qu'il a compris pour Cat. Il a lu dans son regard qu'elle n'était pas juste humaine mais bien une créature sauvage. En effet , il a reconnu l'éclat de ses prunelles , revoyant le regard d'une des panthères de son père tout en se rappelant qu'une s'était effectivement enfui.
Cela dit , il n'a jamais eu peur d'elle, là où les félins de son paternel ne le rassurent pas. Au contraire , il l'a très vite pris sous son aile, veillant à sa sécurité , à son bien être. Il ne l'a pas dénoncé , pas ramené à son père.
Il ne pouvait pas gomer chaque réflexes sauvages de Cat , bien qu'il veille constamment à ce qu'elle ne se trahisse pas , pour sa propre sécurité. Il l'a ramené au cirque , la faisant passer pour une femme errante , perdue , ne venant pas d'ici. Il s'efforce de lui apprendre le français et tout ce qui est possible sur les humains.
Car , il s'est attaché à elle. Beaucoup. Néanmoins , il était plutôt dérouté au début, par son comportement, surtout par son habitude de se promener nue....

Elyo l'a surnommé Cat , une panthère c'est un gros chat , non ? Et Elyo aime les chats.
Et , il aime Cat également.

La femme est une panthère, forte d'être sauvage. Ft Elsy Giphy


Lucky Blue Smith :copyright:️ NOM CRÉATEUR
6 mois plus tôt


Je prends mon élan, tends mes bras...puis je lâche en impulsant un mouvement vers l'avant à mes muscles pour me projeter vers le trapèze en face de moi. Je monte sur celui-ci puis , saute à nouveau , effectuant un salto avant d'être ratrapper par les bras de mon partenaire , Florian , qui se sert uniquement de ses jambes pour ne pas tomber de son propre trapèze. Je suis tendu , la respiration rapide. Florian nous donne l'impulsion nécessaire et , je m'accroche de justesse à la barre que je visais.

"Ya encore du boulot on dirait !" , je reconnais la voix de mon père , comprenant que l'entraînement est terminé. Comme mon partenaire , je retourne au sol , à regret. Je me sens toujours si bien là-haut...

"On doit encore travailler les enchaînements oui." , je répond tandis que Flo' salue rapidement mon père avant d'aller se changer.

"Les panthères sont arrivées tu veux les voir ? J'allais les nourrir."

"Si tu m'as interrompu pour ça...tu sais que je ne suis pas à l'aise avec tes chats de 300 kilos." , je soupire en buvant à la bouteille d'eau que me tend mon paternel.

"Je sais que vous vous entraînés depuis presque deux heures. Il était temps d'arrêter. Allez viens , ce ne sera pas long !"

J'accepte finalement de suivre mon père , le regardant prendre le gibier mort. C'est dégoûtant , ma parole. Nous arrivons finalement devant la cage où sont réunis les félins ébène. Elles sont magnifiques, c'est sûr. Et...
Prête à nous bouffer , j'ai l'impression. Papa me met en garde , d'ailleurs , me prévenant qu'elles pourraient être agressives. J'ai encore plus envie de les approcher maintenant , tiens. Il ouvre la trappe , glissant le gibier où se jette aussitôt les bêtes affamées. J'ai de la peine pour elles. Mon père est plutôt doux avec ses bêtes , contrairement à beaucoup de dompteurs mais, leur place n'est pas ici.

Mes yeux viennent se poser sur l'unique panthère qui n'a pas bougé. Au contraire , son regard vient se loger dans le mien et je sens mon cœur s'accélérer de panique. C'est tellement...déroutant. Je lis dans ses prunelles plus de choses que je ne l'aurai imaginé. J'ai peur , je crois.

"Ta vu comme elle nous regarde celle là ?" , je souffle à mon père. Ce n'est pas normal non ?

"Ouais. Ne te rapproche pas autant !" , réplique mon père en me tirant en arrière . Je râle quelque peu , perturbé par cette...rencontre.

Aujourd'hui


Les heures et les minutes qui précèdent les spectacles sont toujours les plus angoissantes pour moi. Une fois dans les airs , j'oublie tout , mais avant j'ai le temps de paniqué comme il se doit.
Pour me calmer , j'ai l'habitude de m'asseoir dans ma loge , de fermer les yeux puis je me passe tout mon prochain numéro en boucle. Chaque passage , chaque saut...Je n'oublie rien et peu à peu , le stresse s'en va car je sais que je connais sur le bout des doigts chacunes des étapes du show. Il en va de même pour les autres acrobates.

Plus détendu , je m'habille de ma tenue de scène , très légère , visant à faciliter le plus possible nos mouvements. J'observe mon reflets quelques instants, sentant cette fois-ci l'excitation de retrouver le vide me gagner. Je sens tout à coup , une présence dans mon dos , bien reconnaissable. Je vois rapidement les yeux brillants de Cat croiser mon regard dans le reflet. Je souris , instantanément , à son compliment.

"Merci ma belle." , je me retourne pour pouvoir la regarder en face , pas au travers d'un miroir. "On dit tu es..." , je la taquine un peu. Enfin , je la corrige. Pas tout le temps cela dit , elle apprends encore , après tout. Mais j'essaie de l'aider du mieux que je peux.

"Tu es venu m'encourager alors ?" , je lui souris. Cat arrive à me détendre comme personne d'autres ne le peut. C'est assez étrange à dire , quand je repense à notre toute première rencontre. Je l'avais trouvé spéciale mais j'étais loin de savoir à quel point.
Revenir en haut Aller en bas
 
The Whole 9
The Whole 9
Féminin MESSAGES : 2538
INSCRIPTION : 31/01/2019
RÉGION : Les Hauts de France
CRÉDITS : (c) google image (avatar & gifs profil/signature)

UNIVERS FÉTICHE : City, Science-Fiction et Fantastique. (Si possible dans un contexte inventé, j'y suis plus à mon aise)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t2780-l-ecriture-est-parole-et-sile https://www.letempsdunrp.com/t2787-mon-repertoire-de-rps-oui-je-suis-vachement-originale-dans-le-titre#59583 https://www.letempsdunrp.com/t2809-mes-multiples-personnalites-sur-ltdrp#60671
flower

La femme est une panthère, forte d'être sauvage. Ft Elsy Empty

tumblr_p87u5rUmTa1s2nxzho9_250.gif
Cat
J'ai l'âge que vous voulez, et je vis de ville en ville, dans le beau pays qu'est la France. Dans la vie, je suis femme à tout faire/caissière pour le cirque Arlette Gruss, et je m'en sors comme tout être humain dans ma situation, je crois ? Sinon, grâce à ma captivité, je suis très proche d'Elyo et je le vis plutôt très bien. Sans lui, je serai sûrement morte depuis six mois.

La femme est une panthère, forte d'être sauvage. Ft Elsy Source
Cat n’a rien d’une jeune femme ordinaire. Cat n’est même pas véritablement une jeune femme, en réalité. Capturée par des hommes dans la réserve naturelle l’ayant vu grandir, la panthère qu’elle est, s’est trouvée contrainte de basculer sous sa forme humaine, de sorte d’échapper au sort qui l’attendait. Comment est-ce possible, direz-vous ? Hé bien… Cat elle-même ne saurait l’expliquer, en vérité. Elle sait qu’elle à la faculté de passer de femme à panthère, ainsi que de panthère à femme, et ce comme bon lui semble. Pourquoi se poser des questions sur ce qui lui apparaît être un phénomène tout à fait normal ? Bon, il serait mentir de prétendre que la transition ne se fait pas sans désagrément, toutefois. C’est épuisant de métamorphoser son être tout entier dans les deux sens, comme c’est également particulièrement ennuyant lorsque l’on tient à ces vêtements. La panthère n’a pas l’instinct de s’en préoccuper véritablement, se retrouvant bien souvent dans son plus simple apparat. Une vision souvent gênante pour son ami humain, Elyo, envers qui elle porte une immense affection. Elle tient à lui comme à la prunelle de ces yeux de panthère, et elle serait prête à tuer si quelqu’un tentait de s’en prendre à lui. C’est qu’elle lui doit tout, du reste. En six mois, le jeune artiste à passé tout son temps libre à lui enseigner les uses et coutumes de l’homme, gommant globalement les réactions félines de Cat. La jeune féline lui en est donc… Comment dis-t-on ? Reconnaissante. Il demeure toujours quelques réflexes félins, néanmoins. Mais dans l’ensemble, la jeune femme parvient à se fondre dans la masse des employés du cirque Arlette Gruss, où elle travaille en tant que femme à tout faire. ‘Fin, ces compétences étant très limitées, elle est souvent en charge du ménage du chapiteau, ainsi que les ventes de tickets à l’entrée des spectacles.
La femme est une panthère, forte d'être sauvage. Ft Elsy Yi5z
Quelques détails importants à connaître sur Cat :
(*) C’est Elyo qui l’a ‘baptisé’ ainsi. Il voulait pouvoir la nommer, sans faire appel à des sobriquet de type ‘mademoiselle’, et la référence au chat (en anglais) était plutôt amusante. Car finalement, Cat n’est-elle finalement pas qu’un gros chat ?
(*) C’est une grande consommatrice de viandes… crues. Étonnant, non ? Pas vraiment. Son instinct de féline parle pour elle, et Elyo la reprend souvent sur ce point pour lui apprendre à la consommer cuite, comme tout les humains.
(*) Elle parle un français assez approximatif. Il lui arrive d’oublier de conjuguer les verbes, où de confondre les pronoms possessifs. Là encore, Elyo fait son maximum pour que notre belle langue n’ait plus de secret pour elle.
(*) Sa ‘langue’ maternelle, en dehors des rugissements, est le swahili. Les soigneurs de la réserve l’employaient pour s’adresser à elle, lorsqu’ils s’occupaient de sa santé. Mais elle ne connaît que quelques mots, rien de bien extraordinaire où utile à une conversation.
(*) Elle possède encore des interactions animales, quelque fois. Exemple : il lui arrive de renifler pour déterminer l’émotion ainsi que la position d’Elyo dans le cirque, où même de laper l’eau de son verre. Mais généralement, elle a le réflexe de s’auto corriger, connaissant le risque de finir disséquer par la science, si sa particularité finissait par s’ébruiter.
(*) Elle n’a aucune gêne à se promener nue. Toutefois, elle pense bien à ce vêtir à présent. Elle a compris, grâce à Elyo et cette couverture qu’il mettait toujours autour d’elle, qu’il n’est pas convenable de se promener ainsi en tant que femme.
(*) Bien qu’excellente chasseuse dans la réserve d’où elle vient, elle ne lèverait jamais la patte sur quiconque dans ce pays occidental. Elle est même très loin de l’image de l’animal sauvage que l’on pourrait se faire d’elle, si on ne se fiait qu’aux apparences.
La femme est une panthère, forte d'être sauvage. Ft Elsy Hypebae
Autre faits intéressants, mais qu’elle ignore encore :
(*) Elle éprouve un amour sincère pour Elyo, même si elle ne parvient toujours pas à nommer ou comprendre les émotions humaines parfaitement.
(*) Son ‘pouvoir’ risque de faire des siennes incessamment sous peu, et il n’est pas impossible qu’elle mette sa vie en danger involontairement.
La femme est une panthère, forte d'être sauvage. Ft Elsy 982340_1d6b39e12d1d4db195ef133cf51c0531~mv2



Zendaya Coleman (c) TWISTY.RAIN
Merci est l’un des premiers mots que m’a appris Elyo. Il disait qu’il était important que je sache faire preuve de… politesse. Il tenait à ce que je sache bien l’utiliser, aussi. Au début c’était quand il me donnait quelque chose : un vêtement, des chaussures, de la nourriture, de l’eau, ou n’importe quoi d’autre. Après c’était quand il m’adressait une parole gentille, un compliment. Cela devait venir d’instinct, selon Elyo. Je ressentirai le besoin ou l’envie de le dire naturellement. Mais je n’ai toujours pas très bien compris ce concept, je pense. Je le dis toujours un peu à tort et à travers, ne manquant pas de surprendre les rares humains s’aventurant à m’approcher. Je suis mystérieuse, intrigante. Il est donc normal que j’éveille l’intérêt de l’homme courageux. Mais l’unique intérêt qui me rend heureuse est le sien. Il craint mes sœurs mais… pas moi. Plus depuis qu’il m’a trouvé dans les rues, désorientée. Je le ressens toujours dès que nous sommes ensemble. Il s’apaise. Il m’apaise, également. Je me sens en sécurité auprès de lui. Et les joues brûlantes, je m’approche doucement de lui, reniflant les effluves qui émanent de son corps. Il sent bon. Il sent très bon. Mais au delà des phéromones que je ressens dans son parfum, je ressens celles qui lui sont propres. Mélange d’adrénaline, de crainte, et de plaisir. C’est un cocktail détonant pour ma sensibilité olfactive. Cela amplifie mon sourire, pendant que je garde un œil attentif à ces réactions. Il me corrige, gentiment. J’hausse les épaules en réponse, joueuse. Je sais que j’ai des lacunes dans la langue qu’il parle, le français. Mais j’aime bien ces erreurs. Elles me permettent d’avoir encore besoin de ces leçons. Cessera-t-il de s’occuper de moi quand je serai une parfaite ‘humaine’ ? Je me pose la question, souvent. Tout le temps, en faite.  

« _ Tu es très beau. »

Je reprends doucement, toujours souriante. Peut-être par … taquinerie. Ou peut-être par besoin de lui répéter, parce qu’il m’a lui-même dit que j’étais belle. C’est un concept encore très difficile le compliment, pour moi. Je sais que l’homme l’emploie pour flatter d’autres humains. Mais parfois le compliment devient un surnom affectueux. Affectif ? Il existe tant d’émotions humaines que je me trompe encore énormément.

« _ Je… Je souffle à sa question, réfléchissant aux leçons de conjugaison qu’il m’a donné, durant ces moments de liberté. _ Je avoir… J’ai… eu besoin de voir toi. Non. De te voir ? »

C’est une langue tellement difficile, le français. Je l’ai compris très rapidement mais… je n’arrive toujours pas à l’exprimer. Ce qui pourrait m’agacer, si je n’avais pas un ami aussi compréhensif qu’Elyo.

« _ Moi j’ai peur, tu sais ? Je souffle ensuite, attrapant sa main. _ Moi jamais... calme quand toi tu es dans les airs. Je sais que toi tu es très fort. Mais je… m’inquiète ? »  

Que m’arrivera-t-il s’il vient à mourir ? Est-ce que je serais condamnée à être découverte par les autres ? Est-ce que je finirai tuée, où enfermée dans la cage avec mes sœurs ? Est-ce que… je surmonterais la douleur que je ressens à l’idée qu’il ne soit plus jamais là ? Je ne veux pas le perdre. Je ne veux pas le voir mourir. Je sais que ces voltiges le rendent heureux. Et je suis heureuse qu’il le soit. Mais comment surmonter le sentiment de danger qui me rend toujours nerveuse, à l’approche de ces représentations ?


@Elsy


La femme est une panthère, forte d'être sauvage. Ft Elsy 20031610251624541716691375
La route ? Là où on va il n'y a pas... de route.


MES PERSONNAGES
Revenir en haut Aller en bas
 
Elsy
Elsy
MESSAGES : 1116
INSCRIPTION : 02/11/2019
RÉGION : Alsace
CRÉDITS : /

UNIVERS FÉTICHE : SF
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

La femme est une panthère, forte d'être sauvage. Ft Elsy Empty

WOhIG8AE_o.png
Elyo

J'ai 20 ans et je vis sur les routes avec le cirque Arlette Gruss, en France , principalement. Dans la vie, je suis artiste de cirque , acrobate plus précisément et je m'en sors plutôt bien d'après les spectateurs. Sinon, grâce à ma chance, je me suis lié avec une étrange femme-panthère pour qui j'ai beaucoup d'affection et je le vis plutôt très bien.


La femme est une panthère, forte d'être sauvage. Ft Elsy Tumblr_o26zlv6w1m1s49ario1_540

Elyo est un jeune acrobate , trapéziste , dopé à l'adrénaline pure. Il savoure chaque entraînement, chaque spectacle, voltigeant dans les airs en oubliant le danger. Il aime plus que tout la sensation que son show lui procure. Ça lui permets de se sentir vivants , pleinement lui-même .
Il est doué, sans aucun doute.
De nature plutôt doux et à l'écoute, il aime le cirque qu'il considère comme sa famille dans son ensemble. Il aime le contact avec les autres et vivre en permanence avec autant de personne ne le dérange pas.

C'est sa mère qui l'a dirigé vers l'art des airs. C'est elle qui lui a tout appris , en coopération avec les autres acrobates du cirque , bien entendu. Malheureusement, à ses 15 ans , elle s'est blessée , passant un long moment à l'infirmerie. Elle choquera tout le monde en abandonnant son mari et son fils pour vivre une aventure avec l'ancien médecin du cirque. Elyo ne l'a pas revu depuis. Elle lui a écrit des lettres , est même venu voir un spectacle , mais il n'a jamais repris contact , ni répondu.
Elyo n'a pas abandonné son art , au contraire , il veut prouver qu'il est meilleur que sa mère, et s'épanouit totalement dans les airs.

La femme est une panthère, forte d'être sauvage. Ft Elsy Tumblr_nxjogb8FMA1qh5lhto1_r2_500

Son père est dompteur de félins pour le même cirque et c'est grâce à l'habitude de côtoyé les panthère de son père, qu'il a compris pour Cat. Il a lu dans son regard qu'elle n'était pas juste humaine mais bien une créature sauvage. En effet , il a reconnu l'éclat de ses prunelles , revoyant le regard d'une des panthères de son père tout en se rappelant qu'une s'était effectivement enfui.
Cela dit , il n'a jamais eu peur d'elle, là où les félins de son paternel ne le rassurent pas. Au contraire , il l'a très vite pris sous son aile, veillant à sa sécurité , à son bien être. Il ne l'a pas dénoncé , pas ramené à son père.

La femme est une panthère, forte d'être sauvage. Ft Elsy Yi5z

Il ne pouvait pas gomer chaque réflexes sauvages de Cat , bien qu'il veille constamment à ce qu'elle ne se trahisse pas , pour sa propre sécurité. Il l'a ramené au cirque , la faisant passer pour une femme errante , perdue , ne venant pas d'ici. Il s'efforce de lui apprendre le français et tout ce qui est possible sur les humains.
Car , il s'est attaché à elle. Beaucoup. Néanmoins , il était plutôt dérouté au début, par son comportement, surtout par son habitude de se promener nue....

Elyo l'a surnommé Cat , une panthère c'est un gros chat , non ? Et Elyo aime les chats.
Et , il aime Cat également.

La femme est une panthère, forte d'être sauvage. Ft Elsy Giphy


Lucky Blue Smith :copyright:️ NOM CRÉATEUR
Cat a ce côté apaisant sur moi c'est vrai , mais elle me déroute encore souvent. Cela même , que je connais sa nature et suis globalement habitué à ses différentes manies félines. C'est pourquoi, je ne peux m'empêcher d'avoir un sourire qui trahit mon amusement , lorsqu'elle se met à me sentir , comme le ferait le gros chat noir qu'elle est en réalité. Elle m'observe , du reste et j'aime croiser son regard alors qu'elle écoute ma correction. Ça ne semble pas la touché outre mesure , bien qu'elle prenne le temps de répéter la phrase pour me montrer qu'elle a compris , j'imagine.

Elle sourit tout le temps. Je ne pensais pas qu'un animal sauvage aurait ce côté si jovial. Enfin , Cat n'est plus vraiment un animal mais c'est l'idée. Je suis heureux qu'elle sourit en toute occasions , néanmoins , ça me convainc que j'ai bien fait de l'amener ici , de ne pas la laisser à son sort.
Mon amie tient à répondre à mon interrogation, en prenant garde de bien conjuguer cette fois ci et je la trouve adorable de faire tant d'effort.

"De te voir oui..." , je murmure doucement pour ne pas la couper plus que nécessaire. Juste pour lui confirmer qu'elle progresse. Je suis un peu surpris lorsqu'elle attrappe ma main , je tourne mes yeux dans les siens. Elle m'explique qu'elle a...peur pour moi ? Elle n'est jamais sereine lorsque je m'envole pour les beaux yeux du public. Elle sait que je m'en sors bien mais elle s'inquiète.
Oui , Cat est vraiment adorable. Je presse doucement sa main , dans un geste affectueux.

"Ça me touche que tu t'inquiète. Je fais toujours attention , tu sais. Peut être que je me blesserai un jour mais..." , je lui souris largement pour essayer de la rassurer. "Je n'ai pas l'intention de te laisser faire tes bêtises toute seule , ne t'en fais pas. Je me suis promis de veiller sur toi."

Dès que j'ai commencé à prendre soin de cette métamorphe perdue dans les rues françaises , je me suis juré de ne pas la laisser se débrouiller par elle même. Comment aurait-elle fait si un scientifique l'avait trouvé ? Ou un mec avide d'argent ? Cat a besoin de gens , réellement humains qui pense à ses intérêts à elle , en premier. Et c'est rare d'en trouver. Non que je me lance des fleurs.
Du coin de l'oeil, je vois le patron me faire signe que la représentation va bientôt commencer. Je détache nos mains avec regrets avant de déposer un baiser sur la joue de ma protégée.

"À toute à l'heure , ma belle."


La femme est une panthère, forte d'être sauvage. Ft Elsy Tumblr_p32y9kIWAe1rourwbo4_r1_540
《You are the one I was meant to find.》
Revenir en haut Aller en bas
 
The Whole 9
The Whole 9
Féminin MESSAGES : 2538
INSCRIPTION : 31/01/2019
RÉGION : Les Hauts de France
CRÉDITS : (c) google image (avatar & gifs profil/signature)

UNIVERS FÉTICHE : City, Science-Fiction et Fantastique. (Si possible dans un contexte inventé, j'y suis plus à mon aise)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t2780-l-ecriture-est-parole-et-sile https://www.letempsdunrp.com/t2787-mon-repertoire-de-rps-oui-je-suis-vachement-originale-dans-le-titre#59583 https://www.letempsdunrp.com/t2809-mes-multiples-personnalites-sur-ltdrp#60671
flower

La femme est une panthère, forte d'être sauvage. Ft Elsy Empty

tumblr_p87u5rUmTa1s2nxzho9_250.gif
Cat
J'ai l'âge que vous voulez, et je vis de ville en ville, dans le beau pays qu'est la France. Dans la vie, je suis femme à tout faire/caissière pour le cirque Arlette Gruss, et je m'en sors comme tout être humain dans ma situation, je crois ? Sinon, grâce à ma captivité, je suis très proche d'Elyo et je le vis plutôt très bien. Sans lui, je serai sûrement morte depuis six mois.

La femme est une panthère, forte d'être sauvage. Ft Elsy Source
Cat n’a rien d’une jeune femme ordinaire. Cat n’est même pas véritablement une jeune femme, en réalité. Capturée par des hommes dans la réserve naturelle l’ayant vu grandir, la panthère qu’elle est, s’est trouvée contrainte de basculer sous sa forme humaine, de sorte d’échapper au sort qui l’attendait. Comment est-ce possible, direz-vous ? Hé bien… Cat elle-même ne saurait l’expliquer, en vérité. Elle sait qu’elle à la faculté de passer de femme à panthère, ainsi que de panthère à femme, et ce comme bon lui semble. Pourquoi se poser des questions sur ce qui lui apparaît être un phénomène tout à fait normal ? Bon, il serait mentir de prétendre que la transition ne se fait pas sans désagrément, toutefois. C’est épuisant de métamorphoser son être tout entier dans les deux sens, comme c’est également particulièrement ennuyant lorsque l’on tient à ces vêtements. La panthère n’a pas l’instinct de s’en préoccuper véritablement, se retrouvant bien souvent dans son plus simple apparat. Une vision souvent gênante pour son ami humain, Elyo, envers qui elle porte une immense affection. Elle tient à lui comme à la prunelle de ces yeux de panthère, et elle serait prête à tuer si quelqu’un tentait de s’en prendre à lui. C’est qu’elle lui doit tout, du reste. En six mois, le jeune artiste à passé tout son temps libre à lui enseigner les uses et coutumes de l’homme, gommant globalement les réactions félines de Cat. La jeune féline lui en est donc… Comment dis-t-on ? Reconnaissante. Il demeure toujours quelques réflexes félins, néanmoins. Mais dans l’ensemble, la jeune femme parvient à se fondre dans la masse des employés du cirque Arlette Gruss, où elle travaille en tant que femme à tout faire. ‘Fin, ces compétences étant très limitées, elle est souvent en charge du ménage du chapiteau, ainsi que les ventes de tickets à l’entrée des spectacles.
La femme est une panthère, forte d'être sauvage. Ft Elsy Yi5z
Quelques détails importants à connaître sur Cat :
(*) C’est Elyo qui l’a ‘baptisé’ ainsi. Il voulait pouvoir la nommer, sans faire appel à des sobriquet de type ‘mademoiselle’, et la référence au chat (en anglais) était plutôt amusante. Car finalement, Cat n’est-elle finalement pas qu’un gros chat ?
(*) C’est une grande consommatrice de viandes… crues. Étonnant, non ? Pas vraiment. Son instinct de féline parle pour elle, et Elyo la reprend souvent sur ce point pour lui apprendre à la consommer cuite, comme tout les humains.
(*) Elle parle un français assez approximatif. Il lui arrive d’oublier de conjuguer les verbes, où de confondre les pronoms possessifs. Là encore, Elyo fait son maximum pour que notre belle langue n’ait plus de secret pour elle.
(*) Sa ‘langue’ maternelle, en dehors des rugissements, est le swahili. Les soigneurs de la réserve l’employaient pour s’adresser à elle, lorsqu’ils s’occupaient de sa santé. Mais elle ne connaît que quelques mots, rien de bien extraordinaire où utile à une conversation.
(*) Elle possède encore des interactions animales, quelque fois. Exemple : il lui arrive de renifler pour déterminer l’émotion ainsi que la position d’Elyo dans le cirque, où même de laper l’eau de son verre. Mais généralement, elle a le réflexe de s’auto corriger, connaissant le risque de finir disséquer par la science, si sa particularité finissait par s’ébruiter.
(*) Elle n’a aucune gêne à se promener nue. Toutefois, elle pense bien à ce vêtir à présent. Elle a compris, grâce à Elyo et cette couverture qu’il mettait toujours autour d’elle, qu’il n’est pas convenable de se promener ainsi en tant que femme.
(*) Bien qu’excellente chasseuse dans la réserve d’où elle vient, elle ne lèverait jamais la patte sur quiconque dans ce pays occidental. Elle est même très loin de l’image de l’animal sauvage que l’on pourrait se faire d’elle, si on ne se fiait qu’aux apparences.
La femme est une panthère, forte d'être sauvage. Ft Elsy Hypebae
Autre faits intéressants, mais qu’elle ignore encore :
(*) Elle éprouve un amour sincère pour Elyo, même si elle ne parvient toujours pas à nommer ou comprendre les émotions humaines parfaitement.
(*) Son ‘pouvoir’ risque de faire des siennes incessamment sous peu, et il n’est pas impossible qu’elle mette sa vie en danger involontairement.
La femme est une panthère, forte d'être sauvage. Ft Elsy 982340_1d6b39e12d1d4db195ef133cf51c0531~mv2



Zendaya Coleman (c) TWISTY.RAIN
Je fais des progrès. Elyo confirme que je suis parvenue à me corriger toute seule, sans son aide. Et j’en suis contente mais… Cela ne suffit pas à apaiser la peur qui m’accapare à la pensée qu’il voltigera bientôt dans les airs. Je sais qu’il aime ça. Je sais que ça le rend heureux. D’ordinaire je ne lui partage pas cette appréhension, parce que j’ai confiance en ces capacités à faire des figures artistiques dans les airs, mais aujourd’hui c’est plus fort que moi. Je pressens un réel danger. J’ai besoin qu’il l’entende. J’ai besoin qu’il comprenne que mon instinct félin est en alerte. J’ai toujours peur pour lui, c’est vrai. Mais jamais cela ne m’a mise dans un tel état. J’ai envie de le convaincre de rester au sol mais… Je me tais. Je l’écoute simplement m’assurer qu’il fait attention, et que cela le touche que je m’inquiète. Est-ce que cela le touche parce que je touche sa main ? Je n’ose poser la question. Il est concentré à me réconforter et… j’aime beaucoup le fait qu’il n’ait pas l’intention de me laisser faire mes bêtises toute seules. J’aime beaucoup moins l’idée qu’il se blesse un jour, néanmoins. Je lui souris de toutes mes dents en réponse, tant je veux qu’il sache que ces mots me font du bien. Ils ne m’apaisent pas comme il parvient à le faire quand il me sent nerveuse mais… ils font réagir mon cœur, violement. Ce n’est pas désagréable. Ce n’est pas effrayant non plus. C’est perturbant. Je ne sais pas ce que signifient ces battements de cœur, mais je les ressens plus fortement au baiser qu’il dépose sur ma joue. Il est le seul à faire ça. Il est le seul à me faire ça. Et je tente de le retenir de la main, sans y parvenir. Il disparaît de la loge, me laissant seule avec ce pressentiment. Je voudrais le suivre, le rattraper, mais je m’arrête quand la voix de monsieur loyale s’adresse à moi.

« _ Dis, tu ne crois pas que les billets vont se vendre tout seul ? »

Sa voix est froide, autoritaire. Il n’attend pas une réponse. Il attend une action. Je refuserai bien de lui obéir, refusant d’être dompté, mais Elyo m’a expliqué que je devais faire ce qu’il attend de moi si je ne voulais pas que l’on nous sépare. Je ne veux pas qu’on me sépare d’Elyo. Je m’empresse à rejoindre la cabine me servant de caisse, où je vends les billets aux humains venus assister au spectacle. Beaucoup plus de petits humains que des grands se trouvent parmi eux. Elyo appelle ça des enfants. Je ne sais pas à partir de quelle taille les enfants deviennent des adultes, mais selon mon ami nous appartenons tout deux à la catégorie jeune adulte. Peut-être est-ce parce que je suis une jeune panthère ? Je ne sais pas. Je me concentre sur l’argent, que je compte avec attention pour ne pas commettre de bêtise. Je rejoins le chapiteau dès qu’il n’y a plus personne. Le spectacle commence. Le public est fou de joie. J’assiste dans l’ombre à la représentation, aidant les autres à débarrasser la piste entre deux numéros. Je croise Elyo quelque fois. Je lui souris, doucement. J’ai toujours envie de le retenir d’y aller, mais je m’en empêche lorsque je sens son impatience fouetter mes narines. Je serais cruelle de l’empêcher de vivre sa passion, je crois ? Je ne m’interpose pas. Je me contente de l’observer, quand vient son tour, le ventre douloureux. Le danger est là. Il est très fort. Il rôde autour de lui, de ces amis voltigeurs. Je retiens mon souffle à chaque pirouette. Je veux que le numéro s’arrête, maintenant. Je veux avoir Elyo auprès de moi.


@Elsy


La femme est une panthère, forte d'être sauvage. Ft Elsy 20031610251624541716691375
La route ? Là où on va il n'y a pas... de route.


MES PERSONNAGES
Revenir en haut Aller en bas
 
Elsy
Elsy
MESSAGES : 1116
INSCRIPTION : 02/11/2019
RÉGION : Alsace
CRÉDITS : /

UNIVERS FÉTICHE : SF
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

La femme est une panthère, forte d'être sauvage. Ft Elsy Empty

WOhIG8AE_o.png
Elyo

J'ai 20 ans et je vis sur les routes avec le cirque Arlette Gruss, en France , principalement. Dans la vie, je suis artiste de cirque , acrobate plus précisément et je m'en sors plutôt bien d'après les spectateurs. Sinon, grâce à ma chance, je me suis lié avec une étrange femme-panthère pour qui j'ai beaucoup d'affection et je le vis plutôt très bien.


La femme est une panthère, forte d'être sauvage. Ft Elsy Tumblr_o26zlv6w1m1s49ario1_540

Elyo est un jeune acrobate , trapéziste , dopé à l'adrénaline pure. Il savoure chaque entraînement, chaque spectacle, voltigeant dans les airs en oubliant le danger. Il aime plus que tout la sensation que son show lui procure. Ça lui permets de se sentir vivants , pleinement lui-même .
Il est doué, sans aucun doute.
De nature plutôt doux et à l'écoute, il aime le cirque qu'il considère comme sa famille dans son ensemble. Il aime le contact avec les autres et vivre en permanence avec autant de personne ne le dérange pas.

C'est sa mère qui l'a dirigé vers l'art des airs. C'est elle qui lui a tout appris , en coopération avec les autres acrobates du cirque , bien entendu. Malheureusement, à ses 15 ans , elle s'est blessée , passant un long moment à l'infirmerie. Elle choquera tout le monde en abandonnant son mari et son fils pour vivre une aventure avec l'ancien médecin du cirque. Elyo ne l'a pas revu depuis. Elle lui a écrit des lettres , est même venu voir un spectacle , mais il n'a jamais repris contact , ni répondu.
Elyo n'a pas abandonné son art , au contraire , il veut prouver qu'il est meilleur que sa mère, et s'épanouit totalement dans les airs.

La femme est une panthère, forte d'être sauvage. Ft Elsy Tumblr_nxjogb8FMA1qh5lhto1_r2_500

Son père est dompteur de félins pour le même cirque et c'est grâce à l'habitude de côtoyé les panthère de son père, qu'il a compris pour Cat. Il a lu dans son regard qu'elle n'était pas juste humaine mais bien une créature sauvage. En effet , il a reconnu l'éclat de ses prunelles , revoyant le regard d'une des panthères de son père tout en se rappelant qu'une s'était effectivement enfui.
Cela dit , il n'a jamais eu peur d'elle, là où les félins de son paternel ne le rassurent pas. Au contraire , il l'a très vite pris sous son aile, veillant à sa sécurité , à son bien être. Il ne l'a pas dénoncé , pas ramené à son père.

La femme est une panthère, forte d'être sauvage. Ft Elsy Yi5z

Il ne pouvait pas gomer chaque réflexes sauvages de Cat , bien qu'il veille constamment à ce qu'elle ne se trahisse pas , pour sa propre sécurité. Il l'a ramené au cirque , la faisant passer pour une femme errante , perdue , ne venant pas d'ici. Il s'efforce de lui apprendre le français et tout ce qui est possible sur les humains.
Car , il s'est attaché à elle. Beaucoup. Néanmoins , il était plutôt dérouté au début, par son comportement, surtout par son habitude de se promener nue....

Elyo l'a surnommé Cat , une panthère c'est un gros chat , non ? Et Elyo aime les chats.
Et , il aime Cat également.

La femme est une panthère, forte d'être sauvage. Ft Elsy Giphy


Lucky Blue Smith :copyright:️ NOM CRÉATEUR
Cat a une façon particulière de sourire. Une manière féline , tout simplement. J'aime la voir sourire , voir qu'elle est heureuse ici , malgré la captivité de ses soeurs. Je dois malheureusement la quitter plus tôt que prévu pour les derniers préparatifs, après un dernier baiser sur la joue.
Je rejoins les autres acrobates. Pour ce numéro , nous sommes quatre. Moi , Florian et deux femmes que je connais depuis que j'ai commencé à m'entraîner. Je rajoute une bande sur mes mains pour mieux adhérer aux barres et je commence l'échauffement.

Il faut ensuite se rendre dans les coulisses , attendre notre tour et nous avons tous hâte. Mine de rien , chaque représentation est un stresse pour tous les participants. Je trépigne. Je croise plusieurs fois le regard de Cat. Elle semble vraiment plus angoissée que d'habitude . Est-ce que je dois m'en inquiéter ? Elle n'est pas comme ça, d'ordinaire. Je me fais des idées , peut être ?

Pourtant , ça me donne une étrange sensation. Je ne saurai le définir. Toutefois , je me lance avec mes partenaires quand vient notre tour. On le connaît parfaitement ce numéro. On l'a déjà fait plusieurs fois , dans d'autres villes. On le maitrise. Mais , parfois c'est dans ce qu'on connaît le mieux qu'on fait des erreurs.

Les premières minutes se passent bien. J'alterne les sauts entre les différents côtés de la salle , croisant Florian sur certains passages. À l'opposé, ce sont les filles qui se croisent. Il y a un moment où nous devons tous sauter en même temps , pour atterrir sur le trapèze en diagonale. C'est là que c'est délicat et qu'il faut vraiment se concentrer pour ne pas partir trop tôt. À la place de croiser la trajectoire de Flo' qui se trouve en face de moi , je croise cette fois-ci celle de Louise.
Quand on fait ça si souvent , on acquière un sorte de sixième sens. On sent immédiatement quand on foire un détail. Et là, je l'ai senti dans la seconde et j'ai brièvement vu l'éclair de peur dans les yeux de Louise.

Au lieu de se croiser , on s'est rentré dedans. Je saurai plus tard qu'elle s'est accrochée à un trapèze d'une main , juste au dernier moment. Quant à moi , le contact m'a trop dévié et je ne parviens à toucher la barre que du bout des doigts. Je me suis toujours dit que le jour où je chuterai , mon cerveau allait hurler de terreur. Mais , en fait je n'ai pas réaliser sur le moment.
Très honnêtement, j'ai pensé une chose, une seule chose même : merde !!
Je me suis quelques peu accroché à une barre plus bas , mais pas assez pour m'y cramponer , juste assez pour ralentir la chute , ce qui m'a probablement sauvé , avant de finir dans le filet.

Ce dernier amortit le choc , mais je sens tout de même le sol frapper contre mon dos. J'ai instantanément le souffle coupé alors qu'une douleur aiguë s'empare de mon corps. J'entends des cris , ceux du publics. Je sens que Cat est tout près, évidemment. Néanmoins, seulement quelques secondes après ma chute je perds connaissance, vaincu par la douleur et tout devient noir.


La femme est une panthère, forte d'être sauvage. Ft Elsy Tumblr_p32y9kIWAe1rourwbo4_r1_540
《You are the one I was meant to find.》
Revenir en haut Aller en bas
 
The Whole 9
The Whole 9
Féminin MESSAGES : 2538
INSCRIPTION : 31/01/2019
RÉGION : Les Hauts de France
CRÉDITS : (c) google image (avatar & gifs profil/signature)

UNIVERS FÉTICHE : City, Science-Fiction et Fantastique. (Si possible dans un contexte inventé, j'y suis plus à mon aise)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t2780-l-ecriture-est-parole-et-sile https://www.letempsdunrp.com/t2787-mon-repertoire-de-rps-oui-je-suis-vachement-originale-dans-le-titre#59583 https://www.letempsdunrp.com/t2809-mes-multiples-personnalites-sur-ltdrp#60671
flower

La femme est une panthère, forte d'être sauvage. Ft Elsy Empty

tumblr_p87u5rUmTa1s2nxzho9_250.gif
Cat
J'ai l'âge que vous voulez, et je vis de ville en ville, dans le beau pays qu'est la France. Dans la vie, je suis femme à tout faire/caissière pour le cirque Arlette Gruss, et je m'en sors comme tout être humain dans ma situation, je crois ? Sinon, grâce à ma captivité, je suis très proche d'Elyo et je le vis plutôt très bien. Sans lui, je serai sûrement morte depuis six mois.

La femme est une panthère, forte d'être sauvage. Ft Elsy Source
Cat n’a rien d’une jeune femme ordinaire. Cat n’est même pas véritablement une jeune femme, en réalité. Capturée par des hommes dans la réserve naturelle l’ayant vu grandir, la panthère qu’elle est, s’est trouvée contrainte de basculer sous sa forme humaine, de sorte d’échapper au sort qui l’attendait. Comment est-ce possible, direz-vous ? Hé bien… Cat elle-même ne saurait l’expliquer, en vérité. Elle sait qu’elle à la faculté de passer de femme à panthère, ainsi que de panthère à femme, et ce comme bon lui semble. Pourquoi se poser des questions sur ce qui lui apparaît être un phénomène tout à fait normal ? Bon, il serait mentir de prétendre que la transition ne se fait pas sans désagrément, toutefois. C’est épuisant de métamorphoser son être tout entier dans les deux sens, comme c’est également particulièrement ennuyant lorsque l’on tient à ces vêtements. La panthère n’a pas l’instinct de s’en préoccuper véritablement, se retrouvant bien souvent dans son plus simple apparat. Une vision souvent gênante pour son ami humain, Elyo, envers qui elle porte une immense affection. Elle tient à lui comme à la prunelle de ces yeux de panthère, et elle serait prête à tuer si quelqu’un tentait de s’en prendre à lui. C’est qu’elle lui doit tout, du reste. En six mois, le jeune artiste à passé tout son temps libre à lui enseigner les uses et coutumes de l’homme, gommant globalement les réactions félines de Cat. La jeune féline lui en est donc… Comment dis-t-on ? Reconnaissante. Il demeure toujours quelques réflexes félins, néanmoins. Mais dans l’ensemble, la jeune femme parvient à se fondre dans la masse des employés du cirque Arlette Gruss, où elle travaille en tant que femme à tout faire. ‘Fin, ces compétences étant très limitées, elle est souvent en charge du ménage du chapiteau, ainsi que les ventes de tickets à l’entrée des spectacles.
La femme est une panthère, forte d'être sauvage. Ft Elsy Yi5z
Quelques détails importants à connaître sur Cat :
(*) C’est Elyo qui l’a ‘baptisé’ ainsi. Il voulait pouvoir la nommer, sans faire appel à des sobriquet de type ‘mademoiselle’, et la référence au chat (en anglais) était plutôt amusante. Car finalement, Cat n’est-elle finalement pas qu’un gros chat ?
(*) C’est une grande consommatrice de viandes… crues. Étonnant, non ? Pas vraiment. Son instinct de féline parle pour elle, et Elyo la reprend souvent sur ce point pour lui apprendre à la consommer cuite, comme tout les humains.
(*) Elle parle un français assez approximatif. Il lui arrive d’oublier de conjuguer les verbes, où de confondre les pronoms possessifs. Là encore, Elyo fait son maximum pour que notre belle langue n’ait plus de secret pour elle.
(*) Sa ‘langue’ maternelle, en dehors des rugissements, est le swahili. Les soigneurs de la réserve l’employaient pour s’adresser à elle, lorsqu’ils s’occupaient de sa santé. Mais elle ne connaît que quelques mots, rien de bien extraordinaire où utile à une conversation.
(*) Elle possède encore des interactions animales, quelque fois. Exemple : il lui arrive de renifler pour déterminer l’émotion ainsi que la position d’Elyo dans le cirque, où même de laper l’eau de son verre. Mais généralement, elle a le réflexe de s’auto corriger, connaissant le risque de finir disséquer par la science, si sa particularité finissait par s’ébruiter.
(*) Elle n’a aucune gêne à se promener nue. Toutefois, elle pense bien à ce vêtir à présent. Elle a compris, grâce à Elyo et cette couverture qu’il mettait toujours autour d’elle, qu’il n’est pas convenable de se promener ainsi en tant que femme.
(*) Bien qu’excellente chasseuse dans la réserve d’où elle vient, elle ne lèverait jamais la patte sur quiconque dans ce pays occidental. Elle est même très loin de l’image de l’animal sauvage que l’on pourrait se faire d’elle, si on ne se fiait qu’aux apparences.
La femme est une panthère, forte d'être sauvage. Ft Elsy Hypebae
Autre faits intéressants, mais qu’elle ignore encore :
(*) Elle éprouve un amour sincère pour Elyo, même si elle ne parvient toujours pas à nommer ou comprendre les émotions humaines parfaitement.
(*) Son ‘pouvoir’ risque de faire des siennes incessamment sous peu, et il n’est pas impossible qu’elle mette sa vie en danger involontairement.
La femme est une panthère, forte d'être sauvage. Ft Elsy 982340_1d6b39e12d1d4db195ef133cf51c0531~mv2



Zendaya Coleman (c) TWISTY.RAIN
Ma respiration se saccade d’anxiété. Je sens le danger tout autour de moi, oppressant. Et je ne sais pas quoi faire pour empêcher le drame de ce produire. Je ne peux pas intervenir durant le numéro, au risque de provoquer moi-même le drame qui me tord le ventre. Comme je ne supporte pas de rester non plus en place, à attendre que quelque chose ne se produise. Que dois-je faire ? Dois-je prévenir les autres membres du cirque ? Non, ils ne me croiront jamais. Pour beaucoup je suis l’étrangère, bizarre. Ils se méfient de moi et… j’ai conscience que je provoque cet effet malgré moi. Je ne suis pas humaine. Je ne suis pas femme. Je ne peux pas devenir comme eux dans mon comportement, instantanément. J’ai besoin encore de temps et… Je n’en ai plus. Mon ami voltige déjà dans les airs. Je manque de crier de peur à chaque fois qu’il s’élance dans le vide, sans hésitation. Rattrape-toi. Rattrape-toi. Je me répète ces mots jusqu’à ce que mon cœur cesse de battre, brièvement. Elyo percute l’autre acrobate en plein élan, et son corps chute lourdement jusqu’au sol. Il essaye de se rattraper mais… c’est en vain. Les joues inondées d’eau, je cours pour le rejoindre, étendu sur le filet, au sol.

« _ ELYO !! »

Je m’entends criée, emportée par une émotion nouvelle. Elle est violente, désagréable. Elle presse mon cœur douloureusement, m’ôtant ma capacité à respirer. Je n’arrive plus à prononcer son prénom alors que je ne cesse de l’appeler.

« _ POUSSE TOI ! DÉGAGE DE LÀ L’ÉTRANGÈRE ! »

On me pousse violemment. Je perds l’équilibre, chutant sur le sol. Je voudrais me transformer en panthère pour qu’on me laisse approcher mon ami ; mais je sais que l’on me neutraliserait immédiatement. Les humains imagineraient que je veux lui faire du mal, alors que je ne veux que son bien. Je veux qu’il ouvre les yeux. Je veux qu’il me sourie. Je veux qu’il vive. Je ne sais pas ce qu’il ressent et cela me perturbe. Est-il mort ? Non. NON ! Il ne peut pas mourir ! Il m’a dit qu’il ne me laisserait pas seule, jamais ! Il m’a assuré qu’il ne ferait que se blesser. Pourquoi n’ai-je pas insisté ? Je me déteste. Je savais qu’il allait risquer sa vie et je n’ai rien fais pour l’en empêcher. Je ne l’ai pas aidé. Lui il m’a aidé. Mais pas moi. Je suis une mauvaise amie. Je suis une mauvaise humaine. Je ne sers à rien, à personne. J’abandonne tout le monde, même mes propres sœurs. Cela doit changer. Cela va changer. Je me lève brusquement quand le corps d’Elyo est emmené dans les coulisses. Je ne le quitterai pas. Je le suivrai partout où il ira.

« _ Les urgences ont été appelées. L’ambulance arrive. Dit l’un des hommes qui le transporte, la voix grave. _ Doucement. Pose-le doucement. »

Je ne vois pratiquement rien à cause de mes yeux, floutés. C’est quoi cette eau qui sort de mes yeux ? Pourquoi est-ce que ça ne s’arrête pas ? Pourquoi j’ai toujours autant mal au cœur ? Est-ce que je ressens la douleur d’Elyo ? Est-ce qu’il souffre, lui aussi ? J’ai envie de l’approcher, mais on me repousse encore une fois.

« _ On t’a dit de dégager, toi ! Me dit l’homme qui m’en empêche, brutalement.
_ Doucement. Réponds le père d’Elyo, s’approchant de celui-ci. _ C’est son ami. Elle a autant le droit que moi d’être là.
_ Ouais. Mais elle ne sert à rien. »

Les mots font mal. Ils sont vrais. C’est pour ça qu’ils font mal. Je sais que je ne sers à rien. Je n’insiste pas. Je recule. D’autres hommes en blouse blanche arrivent, et je suis en retrait Elyo. Je veux monter dans l’engin où ils le déposent, mais on me fait signe de rester là. Les portes se ferment, et le véhicule s’éloigne de moi. Je prends sa suite en courant. J’entends d’autres engins faire siffler leur roux, klaxonner, mais je ne m’arrête pas. Je suis épuisée quand nous arrivons devant un grand bâtiment blanc. Hôpital.

« _ C’est complètement insensé ce que tu as fais ! Me gronde le père d’Elyo, pendant que les hommes l’emmènent dans l’hôpital. _ Tu te rends compte que tu aurais pu te tuer à suivre l’ambulance comme tu l’as fais ? Je baisse les yeux au sol, désolé. _ Bon, c’est rien. Viens. »

Il pose son bras sur mes épaules, puis m’entraîne dans le bâtiment. L’odeur aseptisée de l’endroit me fouette les narines immédiatement. Mais il n’y pas que ça. Je sens pleins d’émotions négatives. Elles s’ajoutent à celle qui ne me lâche plus, me faisant grogner de souffrance.

« _ Viens. On va s’asseoir là en attendant que le médecin nous dise ce qu’il en est.
_ Moi vouloir voir Elyo. Je souffle, espérant qu’il m’autorise à le rejoindre.
_ Tu le verras plus tard. Pour le moment le médecin doit l’ausculter. Tu comprends ? J’hoche négativement de la tête. _ Il… Quand on se blesse, on se soigne. Elyo s’est blessé, il doit être soigné.
_ Je comprendre. »

C’est comme pour les panthères. Quand on se blessait, les hommes venaient nous chercher et ils nous relâchaient dès que nous étions soignés. Mais… Pourquoi ne peut-on pas le voir ? Je ne ferai rien ! Je le protégerai en veillant sur lui ! J’aimerai le dire à son père, le dompteur de mes sœurs, mais la douleur est tellement forte que je grogne à nouveau, déposant mes mains sur mes oreilles. Je ne contrôle plus rien. Je ne contrôle pas l’eau de mes yeux. Je ne contrôle pas la pression dans cœur. Je ne contrôle pas les émotions qui m’envahissent, négatives. Pourquoi toute cette douleur ? Je me recroqueville sur ma chaise, tremblante.
Reviens Elyo.
Reviens…


@Elsy


La femme est une panthère, forte d'être sauvage. Ft Elsy 20031610251624541716691375
La route ? Là où on va il n'y a pas... de route.


MES PERSONNAGES
Revenir en haut Aller en bas
 
Elsy
Elsy
MESSAGES : 1116
INSCRIPTION : 02/11/2019
RÉGION : Alsace
CRÉDITS : /

UNIVERS FÉTICHE : SF
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

La femme est une panthère, forte d'être sauvage. Ft Elsy Empty

WOhIG8AE_o.png
Elyo

J'ai 20 ans et je vis sur les routes avec le cirque Arlette Gruss, en France , principalement. Dans la vie, je suis artiste de cirque , acrobate plus précisément et je m'en sors plutôt bien d'après les spectateurs. Sinon, grâce à ma chance, je me suis lié avec une étrange femme-panthère pour qui j'ai beaucoup d'affection et je le vis plutôt très bien.


La femme est une panthère, forte d'être sauvage. Ft Elsy Tumblr_o26zlv6w1m1s49ario1_540

Elyo est un jeune acrobate , trapéziste , dopé à l'adrénaline pure. Il savoure chaque entraînement, chaque spectacle, voltigeant dans les airs en oubliant le danger. Il aime plus que tout la sensation que son show lui procure. Ça lui permets de se sentir vivants , pleinement lui-même .
Il est doué, sans aucun doute.
De nature plutôt doux et à l'écoute, il aime le cirque qu'il considère comme sa famille dans son ensemble. Il aime le contact avec les autres et vivre en permanence avec autant de personne ne le dérange pas.

C'est sa mère qui l'a dirigé vers l'art des airs. C'est elle qui lui a tout appris , en coopération avec les autres acrobates du cirque , bien entendu. Malheureusement, à ses 15 ans , elle s'est blessée , passant un long moment à l'infirmerie. Elle choquera tout le monde en abandonnant son mari et son fils pour vivre une aventure avec l'ancien médecin du cirque. Elyo ne l'a pas revu depuis. Elle lui a écrit des lettres , est même venu voir un spectacle , mais il n'a jamais repris contact , ni répondu.
Elyo n'a pas abandonné son art , au contraire , il veut prouver qu'il est meilleur que sa mère, et s'épanouit totalement dans les airs.

La femme est une panthère, forte d'être sauvage. Ft Elsy Tumblr_nxjogb8FMA1qh5lhto1_r2_500

Son père est dompteur de félins pour le même cirque et c'est grâce à l'habitude de côtoyé les panthère de son père, qu'il a compris pour Cat. Il a lu dans son regard qu'elle n'était pas juste humaine mais bien une créature sauvage. En effet , il a reconnu l'éclat de ses prunelles , revoyant le regard d'une des panthères de son père tout en se rappelant qu'une s'était effectivement enfui.
Cela dit , il n'a jamais eu peur d'elle, là où les félins de son paternel ne le rassurent pas. Au contraire , il l'a très vite pris sous son aile, veillant à sa sécurité , à son bien être. Il ne l'a pas dénoncé , pas ramené à son père.

La femme est une panthère, forte d'être sauvage. Ft Elsy Yi5z

Il ne pouvait pas gomer chaque réflexes sauvages de Cat , bien qu'il veille constamment à ce qu'elle ne se trahisse pas , pour sa propre sécurité. Il l'a ramené au cirque , la faisant passer pour une femme errante , perdue , ne venant pas d'ici. Il s'efforce de lui apprendre le français et tout ce qui est possible sur les humains.
Car , il s'est attaché à elle. Beaucoup. Néanmoins , il était plutôt dérouté au début, par son comportement, surtout par son habitude de se promener nue....

Elyo l'a surnommé Cat , une panthère c'est un gros chat , non ? Et Elyo aime les chats.
Et , il aime Cat également.

La femme est une panthère, forte d'être sauvage. Ft Elsy Giphy


Lucky Blue Smith :copyright:️ NOM CRÉATEUR
Je ne me souviens pas de grand chose. Je sais que j'ai repris brièvement connaissance quelques fois , entendant des éclats de voix des membres du cirque. Il me semble avoir reconnu Papa aussi , je crois. Mais , ma vision est floue et ça ne dure qu'une poignée de seconde. C'est étrange, c'est comme si je suis dans une sorte de brouillard.
Je ne me rappelle plus ce qui s'est passé. Je suis tombé ? Mes paupières flottent doucement alors que la lumière m'éblouit , j'essaie par réflexe de cacher de mon bras mes yeux. Je sens une main se poser sur mon épaule, alors que je remarque que j'ai un masque sur le visage. Pour respirer ?

"Ne bouge pas mon garçon." , ordonne calmement un ambulancier.

Je crois à nouveau entendre mon père dire quelque chose mais c'est de nouveau le trou noir.
Je me réveille , complètement désorienté dans une chambre aussi blanc que mes cheveux. Je constate , avec soulagement, que je n'ai plus rien sur le visage. Je remarque également un homme a l'air bienveillant à mes côtés. Un médecin avec une infirmière.

"Bonjour Elyo. Comment tu te sens ?"

"Un peu perdu je dois dire." , j'essaie de bouger mais je suis encore trop faible. Il en reste , que j'ai l'impression que je n'ai rien de cassé , je n'ai pas de plâtre.

"Tu as eu un accident. Tu te souviens ?" , je me concentre et je commence à me souvenir petit à petit.

"Je crois oui. On a fait une erreur pendant le numéro et je suis tombé."

"Une sacré chute à ce qu'on m'a dit. Heureusement qu'il y avait une protection. Tu as quelques contusions , une entorse légère à la cheville et un traumatisme crânien mais rien de grave. Tu as de la chance. Néanmoins, je me vois obligé de te déconseiller de reprendre tes acrobatie de suite. Laisse au moins à ta cheville le temps de guérir. On va te garder en observation jusqu'à demain. Si tu te sens mal ou si tu as des nausées fais le nous savoir. C'est important." , j'acquiesce conscient que je n'ai pas le choix de prendre du repos même si ça m'énerve. C'est mon premier véritable accident , et je dois admettre qu'une part de mon égo a du mal à le supporter.

"Je vais aller informer ton père de tout cela. Je vais lui dire qu'il peut venir te voir également."

"J'espère qu'il ne s'est pas trop fait de soucis..." , je souffle plus pour moi même alors que le médecin quitte la chambre.

Et Cat ? Elle était si inquiète avant le numéro. Est ce qu'elle avait compris ? J'espère qu'elle sera là aussi. Je sais que les autres ne la respectent pas vraiment mais mon père l'apprécie , il sent peut être un lien avec ses bêtes . Enfin , ce serait étrange qu'il le puisse...
Peut être l'a t'il laissé venir ? Je sais qu'elle peut me rassurer en ce moment , mais aussi qu'elle doit énormément s'inquiéter. Elle se sent sûrement perdu après avoir vu ça...Dire que je lui avais promis de faire attention.
Je m'installe confortablement sur mon oreiller , voyant la silhouette de mon père et de mon amie passer le pas de ma chambre.

"Salut." , désolé j'ai trouvé rien de mieux à dire. Un petit sourire se dessine sur les lèvres de mon père.

"Évite de me refaire peur comme ça fiston."


La femme est une panthère, forte d'être sauvage. Ft Elsy Tumblr_p32y9kIWAe1rourwbo4_r1_540
《You are the one I was meant to find.》
Revenir en haut Aller en bas
 
The Whole 9
The Whole 9
Féminin MESSAGES : 2538
INSCRIPTION : 31/01/2019
RÉGION : Les Hauts de France
CRÉDITS : (c) google image (avatar & gifs profil/signature)

UNIVERS FÉTICHE : City, Science-Fiction et Fantastique. (Si possible dans un contexte inventé, j'y suis plus à mon aise)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t2780-l-ecriture-est-parole-et-sile https://www.letempsdunrp.com/t2787-mon-repertoire-de-rps-oui-je-suis-vachement-originale-dans-le-titre#59583 https://www.letempsdunrp.com/t2809-mes-multiples-personnalites-sur-ltdrp#60671
flower

La femme est une panthère, forte d'être sauvage. Ft Elsy Empty

tumblr_p87u5rUmTa1s2nxzho9_250.gif
Cat
J'ai l'âge que vous voulez, et je vis de ville en ville, dans le beau pays qu'est la France. Dans la vie, je suis femme à tout faire/caissière pour le cirque Arlette Gruss, et je m'en sors comme tout être humain dans ma situation, je crois ? Sinon, grâce à ma captivité, je suis très proche d'Elyo et je le vis plutôt très bien. Sans lui, je serai sûrement morte depuis six mois.

La femme est une panthère, forte d'être sauvage. Ft Elsy Source
Cat n’a rien d’une jeune femme ordinaire. Cat n’est même pas véritablement une jeune femme, en réalité. Capturée par des hommes dans la réserve naturelle l’ayant vu grandir, la panthère qu’elle est, s’est trouvée contrainte de basculer sous sa forme humaine, de sorte d’échapper au sort qui l’attendait. Comment est-ce possible, direz-vous ? Hé bien… Cat elle-même ne saurait l’expliquer, en vérité. Elle sait qu’elle à la faculté de passer de femme à panthère, ainsi que de panthère à femme, et ce comme bon lui semble. Pourquoi se poser des questions sur ce qui lui apparaît être un phénomène tout à fait normal ? Bon, il serait mentir de prétendre que la transition ne se fait pas sans désagrément, toutefois. C’est épuisant de métamorphoser son être tout entier dans les deux sens, comme c’est également particulièrement ennuyant lorsque l’on tient à ces vêtements. La panthère n’a pas l’instinct de s’en préoccuper véritablement, se retrouvant bien souvent dans son plus simple apparat. Une vision souvent gênante pour son ami humain, Elyo, envers qui elle porte une immense affection. Elle tient à lui comme à la prunelle de ces yeux de panthère, et elle serait prête à tuer si quelqu’un tentait de s’en prendre à lui. C’est qu’elle lui doit tout, du reste. En six mois, le jeune artiste à passé tout son temps libre à lui enseigner les uses et coutumes de l’homme, gommant globalement les réactions félines de Cat. La jeune féline lui en est donc… Comment dis-t-on ? Reconnaissante. Il demeure toujours quelques réflexes félins, néanmoins. Mais dans l’ensemble, la jeune femme parvient à se fondre dans la masse des employés du cirque Arlette Gruss, où elle travaille en tant que femme à tout faire. ‘Fin, ces compétences étant très limitées, elle est souvent en charge du ménage du chapiteau, ainsi que les ventes de tickets à l’entrée des spectacles.
La femme est une panthère, forte d'être sauvage. Ft Elsy Yi5z
Quelques détails importants à connaître sur Cat :
(*) C’est Elyo qui l’a ‘baptisé’ ainsi. Il voulait pouvoir la nommer, sans faire appel à des sobriquet de type ‘mademoiselle’, et la référence au chat (en anglais) était plutôt amusante. Car finalement, Cat n’est-elle finalement pas qu’un gros chat ?
(*) C’est une grande consommatrice de viandes… crues. Étonnant, non ? Pas vraiment. Son instinct de féline parle pour elle, et Elyo la reprend souvent sur ce point pour lui apprendre à la consommer cuite, comme tout les humains.
(*) Elle parle un français assez approximatif. Il lui arrive d’oublier de conjuguer les verbes, où de confondre les pronoms possessifs. Là encore, Elyo fait son maximum pour que notre belle langue n’ait plus de secret pour elle.
(*) Sa ‘langue’ maternelle, en dehors des rugissements, est le swahili. Les soigneurs de la réserve l’employaient pour s’adresser à elle, lorsqu’ils s’occupaient de sa santé. Mais elle ne connaît que quelques mots, rien de bien extraordinaire où utile à une conversation.
(*) Elle possède encore des interactions animales, quelque fois. Exemple : il lui arrive de renifler pour déterminer l’émotion ainsi que la position d’Elyo dans le cirque, où même de laper l’eau de son verre. Mais généralement, elle a le réflexe de s’auto corriger, connaissant le risque de finir disséquer par la science, si sa particularité finissait par s’ébruiter.
(*) Elle n’a aucune gêne à se promener nue. Toutefois, elle pense bien à ce vêtir à présent. Elle a compris, grâce à Elyo et cette couverture qu’il mettait toujours autour d’elle, qu’il n’est pas convenable de se promener ainsi en tant que femme.
(*) Bien qu’excellente chasseuse dans la réserve d’où elle vient, elle ne lèverait jamais la patte sur quiconque dans ce pays occidental. Elle est même très loin de l’image de l’animal sauvage que l’on pourrait se faire d’elle, si on ne se fiait qu’aux apparences.
La femme est une panthère, forte d'être sauvage. Ft Elsy Hypebae
Autre faits intéressants, mais qu’elle ignore encore :
(*) Elle éprouve un amour sincère pour Elyo, même si elle ne parvient toujours pas à nommer ou comprendre les émotions humaines parfaitement.
(*) Son ‘pouvoir’ risque de faire des siennes incessamment sous peu, et il n’est pas impossible qu’elle mette sa vie en danger involontairement.
La femme est une panthère, forte d'être sauvage. Ft Elsy 982340_1d6b39e12d1d4db195ef133cf51c0531~mv2



Zendaya Coleman (c) TWISTY.RAIN
Le bras du père d’Elyo se dépose sur mes épaules, à nouveau. Je l’observe avec curiosité. Je ne comprends pas ce qu’il veut. Je renifle brièvement en sa direction, les narines obstruées d’eau, pour sentir les émotions qu’il me porte.
Douceur.
Réconfort.
Peur.
Il souffre aussi pour Elyo et… Il tient à me protéger, je crois. Serait-ce parce que j’ai les joues inondées d’eau ? Serait-ce parce qu’il ne peut pas serrer son fils dans ses bras ? Pourquoi suis-je comme ça ? Pourquoi ne parviens-je pas à canaliser toutes les émotions que je ressens ? Est-ce bien les siennes, si positives ? J’ai tellement envie de lui poser toutes ces questions mais… Ce n’est pas Elyo. Il ne peut pas comprendre. Il garde mes sœurs captives et… Rien que pour ça je sais que je ne peux pas lui faire confiance. Je me décale de lui. Il retire son bras.

« _ Désolé. T… tu semblais avoir besoin de réconfort. »

Il est gêné. Il tourne son visage pour fuir mon regard, insistant. Je comprends que l’intention n’était pas méchante mais… Je pense à mes sœurs, qu’il maltraite pour son numéro de domptage. Je me sentirai encore plus mal à l’idée d’être proche de lui. Je le respecte. C’est le père de mon ami. Mais je ne l’aime pas. Ou pas vraiment. Un homme arrive tout d’un coup, en blouse blanche aussi. Il m’observe avec… inquiétude, puis dépose sa main sur mon épaule. Je me retire vivement, percutant le père d’Elyo.

« _ Wow. Doucement. Me dit l’homme en question, surpris par ma réaction. _ Je ne vais rien vous faire de mal.
_ Elle est un peu sauvage. Il ne faut pas vous inquiéter.
_ Est-ce qu’elle va bien ?
_ Oui. Elle est juste très perturbée par l’accident de mon fils. Comment va-t-il d’ailleurs ? Est-ce qu’il va bien ?
_ Vous êtes le père d’Elyo ?
_ Oui.
_ Il va bien. Il a quelques contusions, une légère entorse ainsi qu’un traumatisme crânien. Mais il a eu énormément de chance vu la hauteur de laquelle il a chuté.
_ Est-ce qu’il peut quitter l’hôpital dès aujourd’hui ?
_ Non. Au vu de son traumatisme crânien, je préfère le garder en observation jusqu’à demain pour être certain qu’il aille vraiment bien.
_ D’accord. Est-ce que nous pouvons le voir ?
_ Oui. Mais pas de geste brusque. »

L’homme en blouse me regarde, sérieusement. Je sens que c’est un avertissement. Je bondis de ma chaise, impatiente de rejoindre Elyo.

« _ Doucement ! Me retient son père, par le poignet. _ Tu vas gentiment marcher derrière moi, d’accord ? »

Je voudrais refuser, n’aimant être traité comme l’une de mes sœurs que l’on dompte dès qu’elle amorce une réaction qu’il n’attend pas d’elle, mais j’hoche de la tête malgré tout. Je ne veux pas qu’il m’empêche de voir Elyo. Je le suis gentiment dans les couloirs, beaucoup trop blanc, où la douleur me submerge plus intensément. Je ressens ensuite l’odeur de mon ami.

« _ C’est là. »

Il s’arrête. Il observe le numéro de la porte, puis entre dans la pièce. Je le suis, hésitante. Je me stoppe quand Elyo nous salue. Mon cœur commence à battre très fortement dans ma poitrine. J’ai envie de me jeter dans ses bras mais… je me rappelle l’avertissement de l’homme en blouse blanche. Je ne veux pas lui faire du mal. Je ne veux pas le blesser. Je baisse les yeux, timidement, frottant l’eau qui assèche la peau de mes joues.

« _ Pardon. Je souffle à mon ami, tristement. _ Moi être désolé, Elyo. »  

Je ressens de l’incompréhension autour de moi et… En reniflant brièvement, je sens que cela émane de son père. Il ne comprend pas pourquoi je lui demande pardon. Mais j’ai la certitude qu’Elyo le comprend. Il sait que je l’avais avertie de mon inquiétude, avant le show. Il sait que je me sens responsable de son accident.


@Elsy


La femme est une panthère, forte d'être sauvage. Ft Elsy 20031610251624541716691375
La route ? Là où on va il n'y a pas... de route.


MES PERSONNAGES
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


La femme est une panthère, forte d'être sauvage. Ft Elsy Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
La femme est une panthère, forte d'être sauvage. Ft Elsy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 7Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Baignade nocturne [ Pv Sky ][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers autres-
Sauter vers: