Partagez
 
 
 

 Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 
En ligne
The Whole 9
The Whole 9
Féminin MESSAGES : 2444
INSCRIPTION : 31/01/2019
RÉGION : Les Hauts de France
CRÉDITS : (c) google image (avatar & gifs profil/signature)

UNIVERS FÉTICHE : City, Science-Fiction et Fantastique. (Si possible dans un contexte inventé, j'y suis plus à mon aise)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t2780-l-ecriture-est-parole-et-sile https://www.letempsdunrp.com/t2787-mon-repertoire-de-rps-oui-je-suis-vachement-originale-dans-le-titre#59583 https://www.letempsdunrp.com/t2809-mes-multiples-personnalites-sur-ltdrp#60671
flower

Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 4 Empty

200525050547450736.png
Elsa
J'ai 23 ans et je vis à Arendelle. Dans la vie, je suis reine et je m'en sors confortablement, même si je remets toujours en question ma volonté à demeurer sur le trône. Sinon, à cause de la monstruosité de mon père, je suis célibataire, autant qu'amoureuse du seul homme qui possède toutes les raisons du monde de me haïr. Et je le vis plutôt douloureusement. Je n'imaginais pas que notre histoire prendrait une tournure aussi tragique, surtout après sa résurrection. J'osais croire que l'épreuve la plus dure avait été franchit, et je constate chaque jour que je m'étais lourdement fourvoyée.  

Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 4 Original
Elsa est une reine qui aimerait ne pas l'être. Elle songe souvent à laisser son trône à sa cadette, fatiguée des responsabilités écrasantes de son titre, mais ne le conserve que par inquiétude quant au devenir de son royaume, auquel elle tient malgré tout. Elle a longtemps mis l'amour de côté, craignant qu'il ne rende son pouvoir hors de contrôle, jusqu'à sa rencontre avec Aïden (anciennement Shadow). Avec lui, elle a non seulement apprit à maîtriser ces dons, qu'ils partagent tout deux, bien que les siens soient de l'ordre du feu, mais également ce qu'était l'amour le plus pur. Elle donnerait sa vie, pour cet homme. Elle sacrifierait son royaume, pour ce Roi. Mais elle doute que leur amour puisse véritablement s'épanouir, si le destin ne consent pas à les laisser vivre en paix définitivement.
Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 4 Original

Whatever happens, don't let go of my hand
Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 4 K7en

Autre personnage récurrent :

Anna, 20 ans, soeur d'Elsa.
Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 4 783642527d2336bb88962affa50a669a

Dialogue Elsa : #cc6666


Elle Fanning - Prophetic Moses
Je suis terrifiée. Je me retrouve à nouveau seule dans le monde réel, aux prises de la souffrance qui me coupe toujours autant la respiration, et je ne sais absolument pas ce qu’il est bon de croire ou non. Maman affirmait que mon futur époux était bien vivant, que notre entre-deux serait un rêve pour lui. Pourquoi m’aurait-elle menti ? Est-il possible que la mort n’ait prise que son apparence de sorte de m’amadouer ? Je l’envisage, quand je constate que j’ai perdu l’assurance que je ressentais dans l’autre monde. J’en viens même à la conclusion que je n’aie été victime que d’une machination cruelle, lorsque je cède à l’anxiété la plus totale. Ce n’est pas le moment, Elsa. J’en ai conscience, oui. Et je sais qu’il ne suffirait que je me concentre sur l’énergie d’Aïden pour la ressentir, du reste. Que je saurai qu’elle est toujours là, plus que palpable, plus que vigoureuse. Mais je suis tant en proie à la panique, aux larmes, que je ne parviens plus à faire preuve de raison. Je ne remarque même pas les bruits qui m’entourent, également. Ce n’est que lorsque l’imbécile surgit dans mon champ de vision, que je comprends que je ne suis pas seule. Il me souhaite un bon retour parmi les vivants, puis m’informe qu’il va réveiller son jeune frère. Voilà bien une initiative que je ne discuterai pas, si seulement je pouvais m’exprimer avec aisance. J’entends les deux hommes échanger ensemble et… Encouragée par ma volonté de voir mon futur époux, je détourne mon visage en direction de la provenance l’unique voix qui résonne en ces lieux. Elias consent à nous offrir un peu d’intimité, dans ce qui s’apparente à être un abri de fortune dans une grotte, et je m’interroge sur la localisation de celle-ci. Je voudrais poser la question à haute voix mais… les mots ne franchissent pas la barrière de mes lèvres. J’ai la gorge enrouée par la soif et… Mes blessures m’ôtent toujours l’aisance que j’avais pour m’exprimer. Quand vais-je me sentir mieux ? Ai-je réellement une chance de guérir, du reste ? J’y réfléchis intensément, lorsque mon amant s’approche de moi. Il se saisie de ma main naturellement et… Bien heureuse de le voir bien vivant, ainsi qu’en bonne santé, je la presse dans la mienne, amoureusement. J’avais besoin de lui pour me sentir à nouveau apaisé et… Je suis réconfortée qu’il y parvienne toujours avec la même aisance.

« _ Oui. »

Je souffle péniblement, quant à son interrogation sur la douleur. Elle est toujours autant vivace qu’à la suite de ma chute et… malheureusement, cela me provoque de nouvelles nausées.

« _ J’ai… soif. »

Je précise tout de même, appuyant les propos de l’imbécile quant à la nécessité que l’on m’hydrate. Je pourrais me fier à l’entre-deux, du reste, sachant qu’il y était avant mon réveil. Mais je ne sais si je peux véritablement croire à cet endroit, ô combien inexplicable. Aïden me demande aussitôt si je pense pouvoir être redressé pour boire.

« _ Je… ne sais… pas. Je réponds, toujours difficilement. _ Essay…ons. »

Je propose, consciente que je ne peux rester éternellement dans cette position, tout autant douloureuse que les autres. Il est important que j’amorce des petits mouvements, ne serait-ce que dans l’espoir de pouvoir regagner rapidement le royaume d’Arendelle, et la nécessité de voir un médecin ne saurait être reporté éternellement. J’ai besoin d’une période de convalescence dans le confort que représente mon lit, également. Comment allons-nous nous nourrir, dans ces lieux ? Sommes-nous dans cette grotte depuis longtemps ? Quel genre de visiteurs curieux redoute son frère ? Tant d’interrogations qui me traversent l’esprit, bien que j’apprécie outrageusement la caresse d’Aïden sur ma joue. C’est tellement apaisant d’être à son contact, que je pourrais m’endormir à nouveau, me semble-t-il.


@Elsy


Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 4 20031610251624541716691375
La route ? Là où on va il n'y a pas... de route.


MES PERSONNAGES
Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
Elsy
Elsy
MESSAGES : 735
INSCRIPTION : 02/11/2019
RÉGION : Alsace
CRÉDITS : /

UNIVERS FÉTICHE : SF
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 4 Empty

552339Sanstitre35.png
Aïden
J'ai 23 ans et je vis à partout et nul part, monde. Dans la vie, je suis assassin et je m'en sors relativement bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis amoureux de la magnifique Reine des Neiges d'Arendelle et officieusement en couple avec cette dernière. Nous sommes tellement liés, au point d'avoir l'impression de ne faire qu'un. Mais , nos deux origines sociales diamétralement opposées sont un frein de plus à notre bonheur.

Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 4 Tumblr_inline_prmoasZ0ld1vjg4rh_250

Aïden. Le jeune homme naît avec un mystérieux don magique , celui du feu , des flammes violettes plus précisément.
Contrairement à ce qu'à vécu sa moitié, Aïden grandit entouré d'amour, ses parents comprenant mieux l'avertissement du vieux troll que la famille Royale .
Le garçon devient très proche de son grand frère, Élias , qui l'aide à maîtriser son pouvoir , allant jusqu'à parfois le provoquer pour qu'il sorte de ses gonds.
Le bonheur du jeune homme vole en en éclats à ses 15 ans , lorsque des assassins font irruption dans sa maison et tue toute sa famille : ses parents et sa petite soeur Élise.
Aïden vit avec les remords intense de n'avoir pas su ou réussi à protéger sa famille. Élias et lui sont séparés plus loin , et le brun le croit mort alors qu'il n'en est rien. En effet , le frère aîné rejoint lui aussi les meurtriers après avoir encaissé nombres de coups. Il fait d'ailleurs aujourd'hui parti , du fameux Conseil , dont il est le 13e et dernier membre.

Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 4 Tumblr_inline_pn5egswRJm1s6eco5_250

Aïden recruté par les assassins en raison de son don , est renommé Shadow par ses maîtres. À seulement 15 ans , il est dévoré par les regrets et la colère. Survivants à ses premières missions , un assassin plus âgé , Zephyr , le prend sous son aile et lui apprend à survivre dans ce monde difficile.
Shadow se lie avec Freya au cours d'une mission commune aux alentours de ses 18 ans. La jeune femme finit par se rebeller contre l'organisation et , pour prouver sa loyauté Shadow est désigné pour la tuer. Ce qu'il fera , étant devenu lâche et terrifié par l'idée de mourir.
Son sommeil est hanté encore aujourd'hui, par cet événement et ses autres meurtres. Rare sont les nuits où il dort paisiblement.
Puis , à 23 ans , Shadow est envoyé à Arendelle pour tuer la Reine. Dès le premier regard , il ressent une profonde attirance. Il se lie à cette femme d'une manière qu'il n'aurai jamais pu imaginer. Ils sont dépendants l'un de l'autre , tout simplement. Il l'aime intensément , plus fort qu'aucun autre homme ne le pourait. Leurs âmes sont liées , d'un sentiment bien plus fort que l'amour . Petit à petit , Elsa fait fondre sa haine et sa colère pour les remplacer par l'amour. Petit à petit , Shadow redevient Aïden.
Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 4 K7en
Refusant d'accomplir sa mission, Aïden est mortellement blessé par Hans. Il meurt au côté de sa moitié, déchiré de la laisser. Le jeune homme revient de l'autre côté grâce à Elsa , en raison d'un phénomène que même eux ne sont pas sûr d'avoir compris.
Néanmoins , tout cela est loin de le libérer du joug de ses maîtres , son amour pour la belle Reine sera encore rudemment mis à l'épreuve.
Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 4 Tumblr_inline_p6hiqq4q6l1s6eco5_250

Autres personnages récurrents :

Éric , 23 ans , membre haut placé de la Garde d'Arendelle , ami d'Aïden : Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 4 BbFo

Élias , 26 ans , frère aîné d'Aïden , 13e membre du Conseil des Assassins : Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 4 380b9d9604498edac75e87cd0eb9e02344f43230


Zac Effron :copyright:️ Sugar Slaughter
Je pose un regard inquiet sur ma belle Reine. Dès larmes coulent le long de ses joues , et ses traits semblent toujours tendus par la douleur. Je souris lorsqu'elle presse ma main dans la sienne , caressant sa joue. Elle me confirme , avec difficulté que son corps l'a fait encore souffrir.
Quand est-ce que sa douleur va s'arrêter ? Mon cœur se serre de la voir comme ça, et je sens mon propre regard se brouiller. Je ferme les yeux quelques instants pour reprendre le contrôle de mes émotions et , des quelques larmes qui menaçaient de couler.

Elsa parvient à me dire qu'elle a soif , je lui demande donc si elle pense que je peux la redresser pour lui donner à boire correctement. Sa réponse sort toujours avec difficulté et peine. Je dépose un baiser sur son front , ma main ne quittant pas encore sa joue.

"D'accord, je vais essayer." , je garde quelques instants encore ma main sur sa joue , dans des caresses que j'espère rassurante.

"Ne te sens pas obligé de parler , si tu te sens mal." , j'ajoute avant de rompre le contact avec sa peau et de délier nos mains.

Je sais que je vais sûrement lui faire mal , mais je suis obligé de la redresser si je veux éviter qu'elle ne s'étouffe avec le liquide. Je passe mon bras dans son dos , faisant le plus possible attention à ne pas brusquer mes mouvements. Je suis néanmoins obligé d'appuyer contre son dos , pour la mettre en position mi-assise.

"Je suis désolé..." , je souffle encore bouleversé qu'elle ai à passer par une si grande souffrance. Je fais en sorte que son corps tienne dans le creux de mon bras , avant de porter à ses lèvres la "tisane" qu'à préparer mon frère à son attention. Je peux simplement espérer qu'elle arrive à boire correctement. Elle en a cruellement besoin , de toute manière .

"Quand tu dormira de nouveau , je proposerai à Elias que l'on te ramène à Arendelle." , je caresse doucement son visage après avoir reposé la tasse.

"Tu as besoin de voir un médecin. Et de te reposer chez toi , avec Anna." , je suis habitué à vivre dans des endroits bien plus précaires que le repère d'Élias, mais ce n'est pas son cas. De plus , elle n'est pas dans le meilleur état pour commencer cette expérience.


Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 4 QYEd
Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
The Whole 9
The Whole 9
Féminin MESSAGES : 2444
INSCRIPTION : 31/01/2019
RÉGION : Les Hauts de France
CRÉDITS : (c) google image (avatar & gifs profil/signature)

UNIVERS FÉTICHE : City, Science-Fiction et Fantastique. (Si possible dans un contexte inventé, j'y suis plus à mon aise)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t2780-l-ecriture-est-parole-et-sile https://www.letempsdunrp.com/t2787-mon-repertoire-de-rps-oui-je-suis-vachement-originale-dans-le-titre#59583 https://www.letempsdunrp.com/t2809-mes-multiples-personnalites-sur-ltdrp#60671
flower

Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 4 Empty

200525050547450736.png
Elsa
J'ai 23 ans et je vis à Arendelle. Dans la vie, je suis reine et je m'en sors confortablement, même si je remets toujours en question ma volonté à demeurer sur le trône. Sinon, grâce à ma chance, je suis amoureuse du futur souverain de mon royaume, un homme formidable. Et je le vis plutôt très bien. Il serait juste parfait que la vie et les autres nous laisse vivre notre amour en paix, à présent.  

Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 4 Original
Elsa est une reine qui aimerait ne pas l'être. Elle songe souvent à laisser son trône à sa cadette, fatiguée des responsabilités écrasantes de son titre, mais ne le conserve que par inquiétude quant au devenir de son royaume, auquel elle tient malgré tout. Elle a longtemps mis l'amour de côté, craignant qu'il ne rende son pouvoir hors de contrôle, jusqu'à sa rencontre avec Aïden (anciennement Shadow). Avec lui, elle a non seulement apprit à maîtriser ces dons, qu'ils partagent tout deux, bien que les siens soient de l'ordre du feu, mais également ce qu'était l'amour le plus pur. Elle donnerait sa vie, pour cet homme. Elle sacrifierait son royaume, pour ce Roi. Mais elle doute que leur amour puisse véritablement s'épanouir, si le destin ne consent pas à les laisser vivre en paix définitivement.
Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 4 Original

Whatever happens, don't let go of my hand
Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 4 K7en

Autre personnage récurrent :

Anna, 20 ans, soeur d'Elsa.
Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 4 783642527d2336bb88962affa50a669a

Dialogue Elsa : #cc6666


Elle Fanning - Prophetic Moses
Je souris à Aïden, tendrement. Je sais qu’il veut se montrer rassurant quant à l’effort à venir et… je dois admettre que je tente également de le convaincre que je suis prête à subir mille maux pour ne serait-ce que m’hydrater. Est-ce la vérité, du reste ? Non. Je suis terriblement mortifiée rien qu’à l’idée de le faire et… Consciente de la souffrance que je ressens en chaque instant, je doute sincèrement que cette nouvelle position parvienne à ne serait-ce qu’amoindrir cet état de fait. Elle n’améliorera rien, d’ailleurs. Elle ne me tordra que d’une souffrance à laquelle je ne suis psychologiquement pas préparée, et je serre brièvement la main de mon futur époux, de sorte de me galvaniser du courage qu’il n’a de cesse de m’inspirer. C’est pétrifiant, du reste. J’en conviens. Mais cela n’est véritablement rien en comparaison à tout ce qu’il a du enduré au cours de sa toute jeune existence. J’ai par conséquent à cœur qu’il puisse se sentir fier de la femme qu’il prendra pour épouse, m’encourageant ainsi à acquiescer silencieusement quant à sa volonté que je ne me force pas à parler, si ma souffrance s’avérait être trop intense. Je doute que je puisse le faire, honnêtement. Notamment face aux maux qui m’ébranleront. Je serre donc les mâchoires en prévision de cette épreuve, lorsqu’il amorce un premier mouvement à mon encontre. C’est… Affreusement pénible, je dois dire. Mon tronc ne supporte pas d’être quelque peu cambrer pour permettre un accès à son bras contre celui-ci, et je contiens le hurlement qui menaçait de s’échapper des tréfonds de ma gorge, les traits tirés par l’émoi qui me submerge. Tu es bien plus forte que tu ne le penses, Elsa. Tout ceci n’est qu’une épreuve de plus. Je sais que tu peux le faire. Oui. Il est avisé que je m’encourage mentalement à faire preuve de force, là où j’attrape le tissu qui recouvre le dos de mon futur époux. J’espère pouvoir canaliser toute ma souffrance dans le poing serré à ce dernier, davantage lorsqu’il appuie contre mon dos pour me redresser, mais... Argh… C’est impossible. Un cri fend le silence de la grotte, sans que je ne puisse le contenir, tandis que mes larmes reprennent de plus belle. Je m’entends l’implorer de me soulager, de suppliques presque inaudibles autant qu’incompréhensible, mais je m’interromps quand je me rappelle qu’il ne peut rien pour ce faire. Je suis confuse qu’il se sente contraint de me demander pardon, d’ailleurs. Ce n’est pas de sa faute si je souffre. Je ne relève donc pas ce propos, sachant que nous ne pouvions nous soustraire de cette tentative. J’ai soif et… Avide de poser mes lèvres à cette tasse qu’il approche aux abords de celles-ci, je dépose ma main libre sur celle qui la tien, tandis que le liquide s’infiltre dans ma bouche entrouverte. Ce n’est pas aussi rafraichissement que j’osais l’espérer mais… je m’en contenterais. J’étanche ma soif en de nombreuses petites gorgées, jusqu’à ce que mes nausées deviennent plus intenses encore avec la douleur que m’impose cette position. Il faut que j’arrête, hélas. Je pourrais en être malade. Je repousse donc la tasse d’un léger mouvement de main, à regret, tandis que j’écoute la voix apaisante de mon amant. Il m’annonce qu’il proposera à son frère de regagner Arendelle dès que je dormirai, et je ne peux qu’approuver cette décision. J’ai besoin d’un médecin de toute urgence, tel qu’il le confirme, ainsi que du repos. Cependant, cela ne sera pas uniquement auprès d’Anna. J’ai besoin également de lui, à mes côtés. Il est toute ma vie, aussi douloureuse soit-elle en cet instant.

« _ Av... ons-nous… réussi ?... Le… conseil a…t-il été… détruit ? »

Je demande péniblement, sachant que je n’ai pas assistée à la fin de cette mission. Je n’ai pas l’assurance que mon futur époux soit véritablement délivré de cette organisation de malheur, et cela m’encourage à analyser le contenu de sa dernière parole. Est-ce pour cela qu’il n’a parlé que d’Anna, à Arendelle ? Est-ce parce qu’il doit pourchasser d’autres membres ayant profité de ma chute pour s’échapper ? J’ose espérer que la réponse soit négative, tant cela me serait pénible de le laisser repartir seul, là où je n’ai plus les capacités physiques à lui fournir mon aide.

« _ T… tu ren…tres… avec moi… n’est-ce… pas ? »

J’ai besoin qu’il m’en assure. J’ai besoin qu’il m’apporte la paix quant à cette inquiétude, plus forte encore que celle de finir toute ma vie alitée dans un lit. Pourrais-je réellement mener une vie ‘normale’, du reste, si tel était le cas ? Pourrais-je l’épouser, lui donner des enfants ? Je m’en inquiète également, bien que mon esprit ne soit plus que souffrance physique.

« _ A… allonge…moi. »

Je ne tiens plus. J’ai besoin de retrouver la position horizontale, moins pénible que n’est celle-ci. Je devrai cesser de parler, également, mais je n’ai pas envie de garder mes lèvres scellées, quand je sens que mon esprit commence à nouveau à lâcher prise avec la réalité.

« _ Que… ferons-nous… si… mon état… ne s’am…éliore pas ?... Si… je… garde des… séquelles… de… ma… chute ? »

Pourquoi tout est devenu tant pénible ? Pourquoi ma douleur ne perds-t-elle rien de son intensité ? Est-ce le signe que mes blessures sont bien plus graves qu’il n’y paraisse ? Ai-je une réelle chance de retrouver toute ma mobilité passée ? J’en viens à douter, bien que je me m’apaise naturellement au contact de la main de mon compagnon sur ma joue. Mes paupières se ferment instantanément à cet abandon total de mes nerfs épuisés, d’ailleurs,  et bien malgré moi je sombre à nouveau dans le noir complet, où je n’entends très vite plus rien.


@Elsy


Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 4 20031610251624541716691375
La route ? Là où on va il n'y a pas... de route.


MES PERSONNAGES
Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
Elsy
Elsy
MESSAGES : 735
INSCRIPTION : 02/11/2019
RÉGION : Alsace
CRÉDITS : /

UNIVERS FÉTICHE : SF
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 4 Empty

552339Sanstitre35.png
Aïden
J'ai 23 ans et je vis à partout et nul part, monde. Dans la vie, je suis assassin et je m'en sors relativement bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis amoureux de la magnifique Reine des Neiges d'Arendelle et officieusement en couple avec cette dernière. Nous sommes tellement liés, au point d'avoir l'impression de ne faire qu'un. Mais , nos deux origines sociales diamétralement opposées sont un frein de plus à notre bonheur.

Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 4 Tumblr_inline_prmoasZ0ld1vjg4rh_250

Aïden. Le jeune homme naît avec un mystérieux don magique , celui du feu , des flammes violettes plus précisément.
Contrairement à ce qu'à vécu sa moitié, Aïden grandit entouré d'amour, ses parents comprenant mieux l'avertissement du vieux troll que la famille Royale .
Le garçon devient très proche de son grand frère, Élias , qui l'aide à maîtriser son pouvoir , allant jusqu'à parfois le provoquer pour qu'il sorte de ses gonds.
Le bonheur du jeune homme vole en en éclats à ses 15 ans , lorsque des assassins font irruption dans sa maison et tue toute sa famille : ses parents et sa petite soeur Élise.
Aïden vit avec les remords intense de n'avoir pas su ou réussi à protéger sa famille. Élias et lui sont séparés plus loin , et le brun le croit mort alors qu'il n'en est rien. En effet , le frère aîné rejoint lui aussi les meurtriers après avoir encaissé nombres de coups. Il fait d'ailleurs aujourd'hui parti , du fameux Conseil , dont il est le 13e et dernier membre.

Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 4 Tumblr_inline_pn5egswRJm1s6eco5_250

Aïden recruté par les assassins en raison de son don , est renommé Shadow par ses maîtres. À seulement 15 ans , il est dévoré par les regrets et la colère. Survivants à ses premières missions , un assassin plus âgé , Zephyr , le prend sous son aile et lui apprend à survivre dans ce monde difficile.
Shadow se lie avec Freya au cours d'une mission commune aux alentours de ses 18 ans. La jeune femme finit par se rebeller contre l'organisation et , pour prouver sa loyauté Shadow est désigné pour la tuer. Ce qu'il fera , étant devenu lâche et terrifié par l'idée de mourir.
Son sommeil est hanté encore aujourd'hui, par cet événement et ses autres meurtres. Rare sont les nuits où il dort paisiblement.
Puis , à 23 ans , Shadow est envoyé à Arendelle pour tuer la Reine. Dès le premier regard , il ressent une profonde attirance. Il se lie à cette femme d'une manière qu'il n'aurai jamais pu imaginer. Ils sont dépendants l'un de l'autre , tout simplement. Il l'aime intensément , plus fort qu'aucun autre homme ne le pourait. Leurs âmes sont liées , d'un sentiment bien plus fort que l'amour . Petit à petit , Elsa fait fondre sa haine et sa colère pour les remplacer par l'amour. Petit à petit , Shadow redevient Aïden.
Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 4 K7en
Refusant d'accomplir sa mission, Aïden est mortellement blessé par Hans. Il meurt au côté de sa moitié, déchiré de la laisser. Le jeune homme revient de l'autre côté grâce à Elsa , en raison d'un phénomène que même eux ne sont pas sûr d'avoir compris.
Néanmoins , tout cela est loin de le libérer du joug de ses maîtres , son amour pour la belle Reine sera encore rudemment mis à l'épreuve.
Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 4 Tumblr_inline_p6hiqq4q6l1s6eco5_250

Autres personnages récurrents :

Éric , 23 ans , membre haut placé de la Garde d'Arendelle , ami d'Aïden : Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 4 BbFo

Élias , 26 ans , frère aîné d'Aïden , 13e membre du Conseil des Assassins : Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 4 380b9d9604498edac75e87cd0eb9e02344f43230


Zac Effron :copyright:️ Sugar Slaughter

Elsa doit impérativement boire , ne serais ce qu'un peu. Je vois la douleur exploser sur les traits de son visage , et je serre ma mâchoire. J'ai l'impression que c'est moi directement qui l'a fait tant souffrir . Et , cette pensée m'est insupportable. Je sens une boule se former dans ma gorge , voyant ses larmes et entendant son cri qui rompt le silence de l'abri.
C'est affreux. J'ai envie de hurler à mon tour , et je dois me concentrer quelque secondes sur ma respiration. Je m'excuse. Je ne sais pas de quoi précisément , mais je ressens ce besoin de lui dire à quel point je suis désolé.

Je lui présente ensuite la tasse en fer , et Elsa s'empresse de boire plusieurs gorgées , posant sa main sur la mienne qui tient l'objet. Je souris un peu , au contact. Elle finit par repousser la tasse , que je dépose aux côtés des couvertures , lui annonçant que je demanderai à mon frère aîné de la ramener à Arendelle. Elle doit être soignée dans de bonnes conditions. On ne peut pas se cacher éternellement ici. Elle a besoin d'être auprès de sa sœur, également. Elle tique sur cette réponse, me demandant si le Conseil a été détruit.

"Oui. Ils sont tous morts." , je réponds très simplement.

Puis vient la deuxième question. Je me mord l'intérieur de la joue. Oui , j'espère rentrer avec elle. Mais , j'ai une mauvaise intuition. En fait , j'appréhende la réaction d'Anna. Terriblement. Je ne dis rien , pendant plusieurs secondes , alors qu'elle me demande de l'allonger à nouveau. Je le fais , doucement pour ne pas accentuer sa douleur. Je caresse délicatement ses cheveux , passant la main sur sa joue de temps à autre. Elle s'inquiète de son état également , et je sens qu'il faut que je lui répondes avant qu'elle ne perde connaissance. Je dois la rassurer.

"N'ai crainte , je rentre à Arendelle avec toi." , je commence par sa première interrogation. "Et , tu iras mieux ne t'en fais pas. Le corps a besoin de temps pour guérir , mais tu t'en remettras. Je ne serai jamais bien loin de toi." , je termine en déposant mes lèvres contre son front , alors que je sens que son esprit abandonne l'état de conscience. Elle s'est probablement très vite épuisée en fournissant l'effort pour boire et parler.

"Je t'aime." , je murmure encore doucement alors que ses paupières sont déjà fermées. Peut être ne m'a t-elle pas entendu prononcer ces derniers mots.


Élias refait son apparition quelques minutes plus tard , tandis que je tiens une des mains de mon amante. Le blond s'assoit à mes côtés, ne glissant qu'un bref regard à la jeune femme qui occupe toutes mes pensées.

"Elle est restée consciente longtemps ?" , il rompt le silence tout en buvant , me tendant une tasse à moi aussi.

"Non. Et sa douleur n'a pas diminué." , je marque une pause. Je n'arrive pas à déchiffrer son regard.

"Elias , il faut qu'on la ramène à Arendelle. Elle a besoin de soin et...de confort." , cette fois ci un sourire point sur son visage. Un sourire ironique.

"Une Reine ne peut pas se contenter d'un refuge bas de gamme , hein ? D'un trou d'assassins ?"

"Elle n'a rien dit de tel , abruti. J'ai peur pour elle. Pourquoi t'es pas capable de le comprendre ?" , il se relève sans un mot , se dirigeant vers la sortie. Il s'arrête et se retourne vers moi.

"Et que vas tu dire à la famille royale ? Pas la vérité , j'imagine ?"

"Eh bien...Je..."

"T'en sais rien ? Tu es naïf, Aïden. Je veux bien croire qu'elle t'aime , petit frère. Même , je le sais. Mais , son monde est pourri. Tu ne seras jamais à ta place avec eux. Tu seras rejeté."

"Tant pis. Que veux tu que j'y fasse ? Ça ne change rien au fait qu'elle ai besoin d'un médecin." , il finit par hocher la tête et m'informe qu'il va préparer le bateau.


***


Elsa dort toujours. Elle ne s'est pas réveillée quand je l'ai déplacé, heureusement d'ailleurs. Je ne veux pas savoir combien elle aurait souffert. Depuis , je n'ai pas cherché à la réveiller , préférant la laisser reprendre ses forces.

Élias se charge également d'envoyer une missive à tous les assassins nommés sur les registres. Il ne dit pas qui il est , simplement que le Conseil est détruit , et qu'ils peuvent tous venir le constater. Ils sont libres. Et , sans travail , par la même occasion.
Il doit y avoir une bonne cinquantaine de lettres , qu'il répartie en tas , et donne à l'un de ses contact qu'il rejoint pendant le voyage. Je remarque qu'il en garde une , dont le contenu me semble un peu plus long. Il l'aurait...signé ?

"Pourquoi tu en as gardé une ?" , je lui demande alors qu'il observe le papier.

"C'est pour un autre contact. Plus loin." , ses yeux sont dans la vague. J'insiste.

"Tu as écris la même chose qu'aux autres ?" , cette fois ci , il se relève brusquement et disparaît dans un autre recoin du navire.

"Je t'en pose des questions ?"


***


Mon frère a effectivement donné sa lettre à un autre contact plus loin. Je n'en ai pas reparlé , et lui non plus. On accoste , non loin du port du royaume. Élias me conseille de prévenir la garde , car se balader avec la Reine dans les bras pourrait nous valoir des ennuis. Il a raison sur ce point.

J'ai la chance de trouver Éric aux abords du château qui semble surpris de me voir. Il me dit tout de suite que la Reine a disparu depuis plusieurs jours. Je l'informe alors qu'elle est blessée , sans entrer dans les détails. Il prévient un autre garde qui me suit pour ramener mon amante chez elle. Elle ne se réveille toujours pas quand Éric la prend dans ses bras. Je le laisse la porter , car il porte l'uniforme du Royaume , ce qui le rend moins suspect.

Élias nous suit. Elsa est déposée dans sa chambre , et un médecin est immédiatement appelé. Le Général Aksel nous rejoint et s'informe de la situation auprès d'Éric qui lui confirme que l'autre garde est allé chercher la Princesse.
Et , la furie débarque. Elle entre sans dire un mot, ne m'adressant pas un regard. Kristoff lui , me salue discrètement. Je remarque que la rouquine semble au bord des larmes en voyant sa grande soeur alitée.

"Tout le monde dehors." , elle souffle brusquement. Curieusement , elle nous suit et son regard accusateur se porte immédiatement sur ma personne. Je sens que ça ne va pas être un moment agréable.

"Vous ne pouvez pas juste arrêter de lui faire du mal ?" , elle peine à garder son calme et je lutte pour maintenir nos regards. "Vous ne vous êtes toujours pas rendu compte que vous n'apportez que du mal dans sa vie ? Qu'est ce que c'était cette fois ? Pour quoi ma soeur a-t-elle risqué sa vie ? Pour vos activités répugnantes d'assassins ?" , je me tends immédiatement tout comme Élias . Le Général ne semble pas surpris , il doit connaître l'existence de l'organisation. Son regard interrogateur n'est dirigé que vers ma personne.

"Votre Altesse je ne crois pas qu'il soit bon de..." , je commence ne sachant quoi dire. La rouquine me coupe.

"Qu'il soit bon de vous mettre face à votre misérable condition ?" , je n'aurai jamais cru qu'elle tiendrait de telles paroles. Je suis trop choqué pour réagir. Elle se tourne vers le chef de garde "Aksel , je vous interdits de redonner son poste à Aïden. Je ne veux plus le voir dans la Garde. Compris ?"

"Si je peux me permettre , Altesse , Aïden était un excellent élément au sein de..." , commence le Général. Anna le fusille du regard et , il s'arrête. Il choisit même de prendre congé , visiblement en désaccord. Éric reste un moment sans rien dire mais , il ne part pas. Anna s'en moque.

"Tout cela c'est de votre faute. Nos vies étaient parfaites avant que vous n'entriez dedans." , Kristoff pose une main sur ses épaules mais elle le repousse brusquement. Je sens la colère monté en moi mais je me contiens.

"Arrêter de parler comme ça à mon frère !" , intervient finalement Élias . "Vous êtes ridicule."

Ces paroles ne font qu'augmenter la rage de la Princesse.

"Vous n'êtes que de sales meurtriers. Père a sûrement eu raison de s'en prendre à vous. Sans vous , ma sœur irait très bien !" , elle hurle cette fois , alors que mon frère ayant vu rouge se préparait à la frapper. Je le retiens vivement. Je me contiens moi même, bien que de légères flammes s'échappe de mon corps.

"Je ne veux plus vous voir au château , Aïden. Ni dans les jardins , ni aux alentours. La Garde aura ordre de vous faire déguerpir par tous les moyens nécessaires , suis-je bien claire ? Vous n'approchez plus ma soeur." , je sens mon regard se brouiller en hochant la tête alors que Élias...
Élias lui crache dessus sans aucune gêne.

"Putain de noble qui se croit au dessus des autres , hein ? De quel droit tu décide pour lui et ta sœur ? T'a juste de la chance d'être née avec une cuillère en argent dans le cul , salope !" , il s'adresse volontairement à elle sans respect et insultant. Je blêmis instantanément , sentant la tension monté .
Kristoff amorce un mouvement menaçant dans sa direction , mais Éric s'interpose.

"Altesse , je vais ramener ses deux hommes hors du château." , dit posément mon ami , pour calmer l'explosion qu'a provoqué les paroles de mon ainé . Elle hoche la tête vivement.

"Assurez vous qu'ils restent au village. Et informez le chef de garde de mon ordre. Et faîtes le correctement , si vous tenez à votre poste." , sur ce , elle entraîne son petit ami à sa suite dans la chambre de la Reine , disparaissant de nos vues. Je reste sans bouger , fixant la porte , l'énergie tenue d'Elsa me manquant chaque instant un peu plus.

"Je suis désolé, Aïden. Mais , tu dois sortir avant que je n'aille prévenir le chef." , me souffle doucement Éric. "Et...tu fais...des flammes ?" , je canalise mon pouvoir aussitôt.
Élias s'excuse à mis voix , il n'est pas sincère. De toute manière , je ne crois même pas que je lui en veux. Une part de moi veut confirmer ses insultes à l'encontre de la Princesse.

Une fois dehors , Éric me rappelle qu'il ne peut pas désobéir , et qu'il va prévenir Aksel. Je lui assure que je ne lui en veux pas , au contraire. Il a eu la présence d'esprit d'intervenir au bon moment , pour éviter une dispute plus violente.
Élias me propose de retourner à son navire. Nous n'avons pas vraiment d'autres options.

"Je te l'avais dit. Elle ne t'aurai jamais parlé comme ça , si tu étais un Prince."

"Tu n'en sais rien. C'est mon métier qui lui pose problème , pas mon niveau social." , je murmure encore bouleversé en arrivant à notre repère.

"Arrête d'être naïf. Tu agis comme un gamin , aussi bien en amour que sur la vie , toujours à croire dans l'âme sœur et je ne sais quoi." , il s'isole ensuite dans une pièce du bateau , après m'avoir craché sa frustration. Pourquoi les mots d'Anna à mon encontre , l'ont tant touché ?

Je m'isole également , en colère contre lui désormais. En colère contre tout le monde en fait. Sauf Elsa. Je lui ai promis de rester à ses côtés , et voilà que je ne serai pas là à son réveil. Je suis désolé , mon amour.

Je n'ai idéalisé notre relation , contrairement à ce que pense Élias .
Je ne suis pas responsable de tous les obstacles qui se dressent sur notre route.
Je joue distraitement avec mon pendentif. Mes parents me manquent. Élise aussi. L'ancien Élias , également. Sa haine semble prête à exploser à chaque instant.

Tout ce que je veux , c'est être auprès d'Elsa. Désormais , je ne peux qu'attendre que la situation s'apaise. Je soupire , en me retournant plusieurs fois sur ce qui me sert de lit. Je finis par fermer les yeux , conscient que je dois me reposer. Je ne peux rien arranger , pour l'instant . Je ne peux qu'accepter de devoir supporter la séparation.


Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 4 QYEd
Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
The Whole 9
The Whole 9
Féminin MESSAGES : 2444
INSCRIPTION : 31/01/2019
RÉGION : Les Hauts de France
CRÉDITS : (c) google image (avatar & gifs profil/signature)

UNIVERS FÉTICHE : City, Science-Fiction et Fantastique. (Si possible dans un contexte inventé, j'y suis plus à mon aise)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t2780-l-ecriture-est-parole-et-sile https://www.letempsdunrp.com/t2787-mon-repertoire-de-rps-oui-je-suis-vachement-originale-dans-le-titre#59583 https://www.letempsdunrp.com/t2809-mes-multiples-personnalites-sur-ltdrp#60671
flower

Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 4 Empty

200525050547450736.png
Elsa
J'ai 23 ans et je vis à Arendelle. Dans la vie, je suis reine et je m'en sors confortablement, même si je remets toujours en question ma volonté à demeurer sur le trône. Sinon, grâce à ma chance, je suis amoureuse du futur souverain de mon royaume, un homme formidable. Et je le vis plutôt très bien. Il serait juste parfait que la vie et les autres nous laisse vivre notre amour en paix, à présent.  

Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 4 Original
Elsa est une reine qui aimerait ne pas l'être. Elle songe souvent à laisser son trône à sa cadette, fatiguée des responsabilités écrasantes de son titre, mais ne le conserve que par inquiétude quant au devenir de son royaume, auquel elle tient malgré tout. Elle a longtemps mis l'amour de côté, craignant qu'il ne rende son pouvoir hors de contrôle, jusqu'à sa rencontre avec Aïden (anciennement Shadow). Avec lui, elle a non seulement apprit à maîtriser ces dons, qu'ils partagent tout deux, bien que les siens soient de l'ordre du feu, mais également ce qu'était l'amour le plus pur. Elle donnerait sa vie, pour cet homme. Elle sacrifierait son royaume, pour ce Roi. Mais elle doute que leur amour puisse véritablement s'épanouir, si le destin ne consent pas à les laisser vivre en paix définitivement.
Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 4 Original

Whatever happens, don't let go of my hand
Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 4 K7en

Autre personnage récurrent :

Anna, 20 ans, soeur d'Elsa.
Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 4 783642527d2336bb88962affa50a669a

Dialogue Elsa : #cc6666


Elle Fanning - Prophetic Moses

Anna

J’ai dépassée les bornes, selon Kristoff. Elsa ne me pardonnera jamais d’avoir chassé l’homme qu’elle aime du château et… Je dois admettre qu’il a raison. Il est on-ne-peut-plus envisageable que cela soit le cas, effectivement. Est-ce que je regrette mon geste pour autant ? Certainement pas, non. Cet individu n’est qu’une source de malheur pour notre famille et… Plus jamais je ne veux plus qu’il puisse intenter à nos vies, comme il n’a de cesse de le faire depuis son arrivée. C’est évident qu’il est la source de tous nos problèmes, d’ailleurs. Ils ont commencés pile au moment où il s’est invité dans nos existences, de sorte de séduire ma sœur à des fins malhonnêtes. Je ne doute donc pas qu’il puisse continuer à la manipuler, afin d’obtenir des avantages personnels. Pourquoi s’est-elle enfui du royaume pour le rejoindre, d’ailleurs ? Mêle-t-il ma sœur à ces contrats, à présent ? Emploi-t-il ces pouvoirs pour parvenir à gagner encore plus facilement ces primes, méprisables ? Probablement, oui. Lui et son frère aîné nous ont démontrés l’intensité du mépris qu’ils vouent à la monarchie. Je n’envisage donc pas qu’il puisse réellement éprouvé de l’amour pour Elsa. Que lui trouve-t-elle, d’ailleurs ? Je ne comprendrais jamais, je crois. Il n’a rien du gentil garçon qu’elle était en droit de rencontrer et… Je me sens coupable de ma volonté première à les encourager au flirt. J’ai facilité ces projets malsains et… Il ne tient qu’à moi, désormais, d’en guérir ma sœur. Cela ne sera pas facile, du reste. Elle me maudira d’avoir couper le lien qui l’unissait à lui mais… Elle comprendra, avec le temps. Elle comprendra qu’il n’apportait rien de bon à sa vie, et notre relation retrouvera sa complicité d’antan. Oui. J’en suis convaincu, tandis que j’observe le docteur l’ausculter. Cela fait quelques minutes qu’il palpe son tronc, les traits tirés, et je n’en peux plus de ne pas connaître l’ampleur de ses blessures

« _ Alors ? Comment va-t-elle ? Je l’interroge soudainement, dès que j’ai le sentiment qu’il me garde éloignée de son verdict.  
_ Elle a quelques côtés cassés, apparemment. Me répond-t-il, reposant la couverture sur celle-ci. _ Mais difficile de connaître l’intensité des blessures, tant que je ne saurai pas précisément ce qui lui est arrivé.
_ A-t-elle une chance de s’en sortir, au moins ?
_ A première vue, oui. Son état n’est pas aussi grave qu’il n’y paraît, et sa respiration n’est pas sifflante comme dans les cas où les poumons sont percés. Elle devrait s’en remettre. Mais je préfère établir mon pronostic final après que je connaîtrais les circonstances ayant entraînés ces blessures. Les hommes qui l’ont accompagnés ont-ils dit quelque chose à ce sujet ? »

Je baisse les yeux, quelque peu honteuse. Je n’ai pas pensé une seule seconde à leur demander ce qu’il s’était produit pour que ma sœur ne revienne dans cet état et… Je le regrette, sincèrement.

« _ La princesse était trop bouleversé. Déclare mon compagnon, sans m’adresser un regard. _ Je crains qu’il va falloir attendre le réveil de sa Majesté pour que lumière soit faite sur cette affaire.
_ Bien. »

Le médecin s’approche de sa pochette, à cette déclaration, d’où il sort un flacon contenant un liquide jaune, à l’aspect huileux. Je m’interroge sur ce qu’il contient, particulièrement lorsqu’il en sort une pipette, qu’il approche des narines d’Elsa.

« _ Que faites-vous ? Je l’interroge immédiatement, inquiète que son traitement puisse porter préjudice à la santé de mon ainée.
_ Ce sont des huiles essentielles. Cela devrait la réveiller dans quelques instants. »


Elsa

Tout est sombre. Tout est silencieux. Je suis dans une sorte de vide où rien ne se produit et… Curieusement, j’attends. J’attends de rejoindre l’entre-deux que je m’étais crée. J’espère y retrouver mon futur époux, lorsque des voix lointaines viennent à ce faire entendre. Je ne distingue rien de particulier si ce n’est qu’elles sont nombreuses, je crois. Il y a également un parfum, semble-t-il. Une odeur très forte de plante qui rend les voix plus précises au fur et à mesure que je la respire. Je m’éveille, je crois. La douleur se rappelle à mon esprit et… je papillonne des paupières dès que la possibilité de le faire s’offre à moi.

« _ Très bien. Venez à nous, votre Majesté. »

La voix que j’entends est similaire à celle du médecin d’Arendelle. C’est curieux mais… J’ai comme le sentiment d’être de retour au château. Est-ce possible ? Ai-je réellement dormi durant tout le voyage, sans ressentir le moindre déplacement ? Je l’envisage sérieusement, lorsque j’entends la voix de ma cadette, non loin de mon oreille gauche. Elle m’encourage à revenir parmi les vivants également et… Quelques battements de paupières plus tard, je constate que je suis effectivement de retour au château, étendu dans le creux de mon lit.

« _ Comment vous sentez-vous, votre Majesté ? M’interroge le brave médecin, refermant le flacon du parfum que je sentais encore l’instant d’avant. _ Pouvez-vous bouger ? Parler ?
_ J’ai… mal. Je souffle toujours autant péniblement, tandis que ma sœur se saisie de ma main, fébrilement. _ Et… non… Pas… vraiment.
_ Je constate que parler vous est difficile.
_ Effect…ivement. Je confirme, frustrée de ne toujours pas être en mesure de m’adresser aux autres, sans fournir un effort douloureux, intense.
_ Bien. Ne répondez donc que par des battements de paupières. Une fois pour me dire « non »,  deux fois pour me dire « oui ». Avez-vous compris ? Deux battements de paupières, en guise d’affirmation. _ Pouvez-vous bouger votre nuque ? Deux battements de paupières. _ Vos bras ? Deux battements de paupières à nouveau. _ Toussez-vous ? Un battement de paupière. _ Ressentez-vous des difficultés pour respirer, autre que la douleur de la cage thoracique ? Un battement de paupière à nouveau. _ Avez-vous toujours aussi mal qu’au début ? »

Je réfléchis, un instant. La douleur me paraît toujours très forte mais… J’ai le sentiment que cela m’est bien moins insupportable qu’au cours de mes derniers moments d’éveils. Je réponds donc négativement à cette question.

« _ Avez vous mal à la tête ? Un battement de paupière. _ Des vertiges ? Un battement de paupière. _ Des nausées ? Deux battements de paupières. _ C’est parfait. Nous allons passés aux circonstances de votre état, à présent. Êtes-vous tombée d’une hauteur ? Deux battements de paupières. _ Plusieurs mètres ? Deux battements de paupières. _ Votre corps a-t-il été réceptionner par une surface plane ? Un battement de paupière. _ Sauriez-vous m’indiquer le jour de votre chute ? Un battement de paupière, provoquant un soupir contrarié chez le médecin.
_ Aï… den… saurait… vous y… répondre. »

Je déclare péniblement, sachant que la méthode des paupières est limitée au bon déroulement de cette auscultation. Où est-il, d’ailleurs ? Je ne sens son énergie nul part à proximité. Serait-il repartie d’Arendelle ? Pourquoi ai-je le sentiment qu’un malaise s’installe à son évocation ?

« _ Où… est-il ? Je demande à la suite, prenant sur moi, afin d’obtenir ne serait-ce qu’un début de réponse à mes interrogations. _ Où est… Aïden ? »

Le visage de Kristoff se détourne, au même titre que celui du médecin. Que se passe-t-il exactement ? Pourquoi sont-ils si gênés au propos de mon futur époux ? On me dissimule un fait important sur mon amant et… N’ayant pas la force d’imposer mon autorité, je me contente de dévisager ma cadette.

« _ Alors ? Demande-t-elle au docteur, vivement, le dévisageant pour ne pas avoir à soutenir mon regard plus longuement. _ Votre verdict, docteur ? Est-ce grave ? La souveraine a-t-elle une chance de se remettre de ces blessures ?
_ Oui. Elle a quelques côtes cassées, comme je vous le disais précédemment, mais aucun organe n’a été perforé par ces dernières.
_ Et ces nausées ?
_ Elles peuvent être la conséquence d’un traumatisme crânien. Je vous invite donc à la surveiller au cours des prochains jours, et surtout à m’appeler d’urgence si elle viendrait à se plaindre de vertiges, de maux de crâne, ou de vomissements. Elle acquiesce vivement, tandis que le médecin lui tend un sachet de plantes séchées. _ Tenez, du Saule blanc. A hauteur de trois tisanes par jour, sa convalescence devrait être plus ‘agréable’.
_ Je vous remercie Docteur. »

J’en fais de même d’un sourire, tandis qu’il me salut d’une révérence. Ensuite, je l’observe quittant la chambre en compagnie de Kristoff, avant de reporter toute mon attention sur ma cadette.

« _ Je vais ordonner que l’on te prépare une tisane immédiatement. Prétexte-elle alors à son tour, tandis que je gèle la porte pour qu’elle ne puisse s’échapper de ma chambre.
_ Où est… Aïden ? Je l’interroge à nouveau, les mâchoires serrées, sentant ma douleur se raviver à la colère qui me compresse la poitrine. _ Réponds… moi, Anna.
_ Je ne sais pas. Il a dit qu’il ne pouvait pas rester. Me réponds-t-elle froidement, le regard fuyant. _ Mais il te remercie pour ton aide.
_ Tu… mens. J’affirme, la fusillant de mes prunelles bleutées. _ Aïden ne… me remercie… rait… jamais… de m’être… blessée pour… lui.
_ Tu reconnais donc qu’il est responsable de ton état ?
_ Je… reconnais que… JE… suis… responsable… de mon… état.
_ Qu’importe. Il est réellement parti. Et cette fois-ci c’est pour de bon.
_ Qu’as-tu… fais ? Je l’interroge vivement, grimaçante de douleur, quand je constate qu’elle est l’instigatrice de ce départ.
_ Rien. Je lui ai fais comprendre qu’il était une source de malheur pour toi, et il a accepté de sortir de ta vie définitivement.
_ Je n… ne te… crois pas. »

Je clame, les larmes aux yeux. Pourquoi aurait-il agis ainsi, du reste ? Il sait que je l’aime, qu’il est plus que ma vie. Jamais Aïden n’aurait pu accepter notre séparation.

« _ C’est pourtant la triste vérité, Elsa. Rétorque-t-elle froidement, un rictus satisfait sur les lèvres. _ Ton amoureux a quitté le royaume en compagnie de son irrespectueux frère, et je n’ai pas eu à le chasser pour qu’il y consente.  
_ Tu… mens… Je répète, le cœur brisé. _ Je… refuse… d’y croire.
_ Il faudra bien que tu t’y fasses, pourtant. Notre vie est à l’aube de retrouver la pérennité qu’elle possédait autrefois, et je me complais à l’idée de savoir qu’il ne viendra plus jamais nous importuner. Comment peut-elle être aussi… cruelle ? Elle m’arrache à l’homme que j’aime et… Et s’en réjouit ? Cette femme n’est pas ma sœur. _ Dégèle cette porte, à présent. Reprends-t-elle, autoritaire, profitant de mon incapacité à me mettre en colère afin de me dominer. _ Tu as besoin de boire une tisane de saule blanc de toute urgence, et ne je pourrai pas avertir les cuisines de t’en préparer une si je suis moi-même retenu prisonnière dans cette chambre.
_ Non. Je clame, décidé à retrouver mon amant.
_ Comment ?
_ Non… Tu… ne… sortiras pas… de cette… chambre…
_ Tu es ridicule. Tu ne penses qu’à lui, toujours à lui. Tu souffres mille maux après un voyage en sa compagnie, et tu es prête à rester dans cet état parce qu’il est parti ? Je ne te comprends définitivement plus, Elsa.
_ Moi… non plus… je ne… te… comprends plus… Anna. Argh.
_ Tu te fais souffrir toute seule, Elsa. Et je suis désolé que tu doives en passer par cette étape pour te guérir de cette influence néfaste qu’il a sur toi, mais il est hors de question qu’il revienne dans ce château.
_ Tu… l’as… chassé ! Je l’accuse, sentant la colère prendre le pas sur la tristesse, douloureusement.
_ Oui. Et s’il ose revenir : je le chasserai à nouveau. Encore et encore. Jusqu’à ce qu’il comprenne qu’il n’a pas sa place dans cette famille. »

Je pousse un crie de rage, de douleur. Je découvre l’ignominie que peut-être Anna, bien loin de celle que j’aimais tant, et je ne tolèrerai qu’elle régisse ma vie comme notre tyran de père l’a fait.

« _ GARDE ! J’hurle, fournissant une énergie jusqu’ici insoupçonnable, tandis que je débloque la porte pour que le premier qui m’entende puisse lui-même rejoindre la chambre.
_ Votre Majesté ? S’inquiète Eric, franchissant au pas de course le seuil de la chambre.
_ Faites… escorter... Kristoff… jusqu’aux portes… du château… et… informer le… général… qu’il n’est… plus le… bienvenu... en ces lieux.
_ NON ! TU NE PEUX PAS ME FAIRE ÇA ? Hurle Anna, ressentant désormais la même douleur que celle qui m’étreint le cœur.
_ Il… reviendra… quand tu… iras… t’excuser… auprès d’Aïden… et… que tu… lui auto… risera… son retour… au château. A Eric. _ Exécutez… mes ordres !
_ Je vous l’interdis ! Clame-telle à celui-ci, provoquant son embarras.
_ Je suis… la… reine… OBÉISSEZ !
_ Je te déteste ! »

Elle quitte la chambre au pas de course, en larmes. Je sais que ma décision n’est pas plus indiquée que la sienne. Mais puisque je ne peux vivre auprès de l’homme que j’aime, je n’accepte qu’elle bénéficie de ce privilège.


Anna


Je marche dans les rues du village, le pas décidé. Cela fait quelques jours que Kristoff a été chassé du château et… le cœur lourd, je comprends que j’ai été beaucoup trop loin vis-à-vis de ma sœur. Elle a toujours tolérée la présence de mon petit-ami sans remettre nos sentiments en questions, et je déplore de ne pas avoir été en mesure d’en faire autant. Ce n’est pas que je n’ai pas voulu, du reste. C’est juste que… J’ai eu le sentiment de la perdre, définitivement. Cela m’a ôté le contrôle de mes émotions et… je le reconnais, j’ai agis comme une petite fille égoïste autant que possessive. Je regrette de lui avoir arracher le seul homme qu’elle n’ait jamais aimé. Je l’ai détesté pour m’avoir fait subir le même châtiment mais… Je l’ai mérité, honnêtement. J’ai mérité qu’elle m’arrache Kristoff, là où je lui ai arraché Aïden, avant de me garder derrière la porte de sa chambre. C’est presque comme au temps de notre enfance, du reste. Sauf que nos larmes demeurent les seules paroles que l’on s’adresse, dorénavant. Nous souffrons de mes bêtises et… j’ai à cœur de les réparer, bien que j’ignore si l’opportunité m’est encore offerte. Je ne sais même pas ce que je cherche, du reste. Quelle taille a le bateau où loge Aïden, depuis son départ ? Est-il seulement toujours amarré au port d’Arendelle ? J’en viens à douter, quand j’aperçois l’homme qui m’a insulté, sans vergogne. Je fais signe à mes gardes de rester vigilants, tandis que je m’approche du bateau, le cœur palpitant d’angoisse.

« _ J’aimerai m’entretenir avec Aïden. Je lui souffle dès qu’il m’aperçoit, le regard exempt de toutes émotions. _ Est-il là ? »

Je ne désire pas m’entretenir avec ce grossier personnage. Je suis venu m’excuser auprès de son frère pour mon comportement récent, ainsi que lui autoriser l’accès au château, et je ne transmettrai pas le message à une tierce personne. J’attends donc sa réponse, inquiète à l’idée qu’il puisse m’envoyer sur les roses.


@Elsy


Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 4 20031610251624541716691375
La route ? Là où on va il n'y a pas... de route.


MES PERSONNAGES
Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
Elsy
Elsy
MESSAGES : 735
INSCRIPTION : 02/11/2019
RÉGION : Alsace
CRÉDITS : /

UNIVERS FÉTICHE : SF
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 4 Empty

552339Sanstitre35.png
Aïden
J'ai 23 ans et je vis à partout et nul part, monde. Dans la vie, je suis assassin et je m'en sors relativement bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis amoureux de la magnifique Reine des Neiges d'Arendelle et officieusement en couple avec cette dernière. Nous sommes tellement liés, au point d'avoir l'impression de ne faire qu'un. Mais , nos deux origines sociales diamétralement opposées sont un frein de plus à notre bonheur.

Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 4 Tumblr_inline_prmoasZ0ld1vjg4rh_250

Aïden. Le jeune homme naît avec un mystérieux don magique , celui du feu , des flammes violettes plus précisément.
Contrairement à ce qu'à vécu sa moitié, Aïden grandit entouré d'amour, ses parents comprenant mieux l'avertissement du vieux troll que la famille Royale .
Le garçon devient très proche de son grand frère, Élias , qui l'aide à maîtriser son pouvoir , allant jusqu'à parfois le provoquer pour qu'il sorte de ses gonds.
Le bonheur du jeune homme vole en en éclats à ses 15 ans , lorsque des assassins font irruption dans sa maison et tue toute sa famille : ses parents et sa petite soeur Élise.
Aïden vit avec les remords intense de n'avoir pas su ou réussi à protéger sa famille. Élias et lui sont séparés plus loin , et le brun le croit mort alors qu'il n'en est rien. En effet , le frère aîné rejoint lui aussi les meurtriers après avoir encaissé nombres de coups. Il fait d'ailleurs aujourd'hui parti , du fameux Conseil , dont il est le 13e et dernier membre.

Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 4 Tumblr_inline_pn5egswRJm1s6eco5_250

Aïden recruté par les assassins en raison de son don , est renommé Shadow par ses maîtres. À seulement 15 ans , il est dévoré par les regrets et la colère. Survivants à ses premières missions , un assassin plus âgé , Zephyr , le prend sous son aile et lui apprend à survivre dans ce monde difficile.
Shadow se lie avec Freya au cours d'une mission commune aux alentours de ses 18 ans. La jeune femme finit par se rebeller contre l'organisation et , pour prouver sa loyauté Shadow est désigné pour la tuer. Ce qu'il fera , étant devenu lâche et terrifié par l'idée de mourir.
Son sommeil est hanté encore aujourd'hui, par cet événement et ses autres meurtres. Rare sont les nuits où il dort paisiblement.
Puis , à 23 ans , Shadow est envoyé à Arendelle pour tuer la Reine. Dès le premier regard , il ressent une profonde attirance. Il se lie à cette femme d'une manière qu'il n'aurai jamais pu imaginer. Ils sont dépendants l'un de l'autre , tout simplement. Il l'aime intensément , plus fort qu'aucun autre homme ne le pourait. Leurs âmes sont liées , d'un sentiment bien plus fort que l'amour . Petit à petit , Elsa fait fondre sa haine et sa colère pour les remplacer par l'amour. Petit à petit , Shadow redevient Aïden.
Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 4 K7en
Refusant d'accomplir sa mission, Aïden est mortellement blessé par Hans. Il meurt au côté de sa moitié, déchiré de la laisser. Le jeune homme revient de l'autre côté grâce à Elsa , en raison d'un phénomène que même eux ne sont pas sûr d'avoir compris.
Néanmoins , tout cela est loin de le libérer du joug de ses maîtres , son amour pour la belle Reine sera encore rudemment mis à l'épreuve.
Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 4 Tumblr_inline_p6hiqq4q6l1s6eco5_250

Autres personnages récurrents :

Éric , 23 ans , membre haut placé de la Garde d'Arendelle , ami d'Aïden : Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 4 BbFo

Élias , 26 ans , frère aîné d'Aïden , 13e membre du Conseil des Assassins : Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 4 380b9d9604498edac75e87cd0eb9e02344f43230


Zac Effron :copyright:️ Sugar Slaughter

Élias

Cela fait plusieurs jours que la Princesse a décidé de jeter mon frère comme un chien , hors du château. Encore une qui se croit tout permis, sous prétexte d'être né avec un titre. Rien que de repenser à cette conversation, j'ai envie de vomir. Ça ne m'aurait pas plus qu'Aïden reste en compagnie de cette sale rouquine. J'ai osé lui dire que c'était peut être mieux comme ça , et il s'est énervé. Évidemment.

Qu'est ce qu'il voulait que je lui dise de plus ? Je sais bien qu'il est totalement fou de la Reine. Mais , il n'y avait rien de plus à faire , tant qu'elle ne reprendrait pas conscience. Ce n'est pas moi qui vais m'interposer dans leur relation. Je n'aime pas ces sales bourgeoises , mais si mon frère pense qu'il peut le supporter , grand bien lui fasse. Je ne peux pas nier que la blondasse l'aime. Alors , je m'en fous. Tant qu'il est heureux.

Ce qui m'énerve , c'est que cette Princesse puisse penser avoir le droit de nous traiter comme ça . Donc , quand je la vois arriver , alors que je suis accoudé sur le bord de mon navire , entouré de ses gardes , je me garde de tout commentaire. Je ne la quitte pas de mon regard , creux et agressif.
Voir Aïden ? Ben tiens. Est ce que ça aurait un rapport avec son petit ami blondinet ? Christopher ? Non , Kristoff. Il est venu nous expliquer ce que Elsa a fait. J'ai ris , bien entendu tandis que mon frère s'est muré dans le silence. Il n'approuve probablement pas.

"Vous avez peur de nous , Altesse ?" , je réponds plus ou moins poliment en désignant les quelques gardes qui l'accompagnent. Je n'en reconnais aucun. "Ou pour nous arrêter , peut être ?"

"Épargnez moi votre mauvaise humeur. Où se trouve votre jeune frère ?"

"Dans mon bateau. Il se repose. Et je refuse que vous entrez , vous et vos chiens de garde , peu importe votre rang. Vous lui avez fait assez de mal."

"De quoi peut-il bien se reposer ? D'un de vos immondes contrats ?" , réplique la rousse visiblement agacée. "Je viens réparer mes tords."

"Vous n'avez définitivement aucune idée de notre situation." , qu'elle idiote , à ne nous voir que comme de vulgaires meurtriers. "Non. Vous venez simplement récupérer votre blondinet. Lui , ça ne vous dérange pas qu'il soit un simple marchant de glace ?" , sourire ironique . Elle s'impatiente. Et , c'est drôle. Surtout qu'il n'y a pas de risque que Aïden sorte du navire.

"Comment êtes vous au courant pour Kristoff ?"

"Il est passé nous voir. Je me demande comment il vous supporte au quotidien." , elle fait un petit mouvement en ma direction et je me tends immédiatement, ce qui a pour effet que ses gardes se rapprochent d'elle.

"Encore une fois , puis-je voir votre frère ? Aurait-il l'obligeance d'arrêter de se reposer pour me recevoir ?" , ton cassant, sarcastique.

"Il est malade." , je finis par dire après un temps d'hésitation. "Rien de contagieux , mais il n'est pas en forme. Donc , si vous venez pour le mettre plus bas de terre , je préfèrerai que vous dégagiez." , Aïden n'a pas besoin de ces remarques blessantes. Le regard d'Anna se détend et , me dit qu'elle ne sera pas long. Je l'informe que je vais chercher mon frère et disparaît dans mon antre.


Aïden

Je ne dors pas vraiment. En fait , je dors encore plus mal que pendant ma longue séparation avec Elsa. Ne pas savoir comment elle va exactement me rend malade. Mes cauchemars ont repris de plus belle , et je crois la perdre chaque nuit.
En plus , il semble que mon dernier voyage pour le dernier contrat , m'ai refilé une saleté. J'ai passé les derniers jours à vomir ce que Élias a mis sur le compte de l'angoisse. Enfin , au début. Quand j'ai commencé à avoir de la fièvre , à tousser et à passer du chaud au froid, il s'est inquiété. Il a appelé un des médecins du village qui n'a rien diagnostiqué de contagieux ou de dangereux. Un trop plein de beaucoup de choses. J'ai passé les détails de mon dernier contrat qui pouvaient expliquer mon état.


Je me tourne dans mon lit , enfin ce qui me sert de lit , toussant quelque peu encore. C'est vraiment le meilleur moment pour être malade. Enfin , je ne sais pas trop si c'est vraiment de la maladie , ou si c'est juste mon corps qui me fait comprendre qu'il est épuisé. Et , qu'il est en manque de ma moitié.

"Aïden ? Tu te sens mieux ?" , mon frère vient d'entrer dans la petite pièce et je me lève doucement, ignorant le mal de tête qui pointe le bout de son nez.

"Plus de fièvre. Mais , je suis toujours autant épuisé." , je réponds en me massant la nuque. Je me demande quand est ce que j'arriverai réellement à me reposer et à vivre en paix avec mon amour.

"Pas d'infection à tes plaies ?" , il demande mais regarde lui-même , aux endroits où j'ai été blessé contre le Conseil. D'après le médecin , mon état pouvait provenir d'une quelconque infection , mais il n'avait rien trouvé. Enfin , ça n'empêchait pas Élias d'être inquiet. En faisant semblant de s'en foutre.

"Tu peux arrêter de me traiter comme si j'avais 5 ans ?"

"Non. La Princesse rousse te cherche. Elle veut te parler. "

"Elsa va bien ?" , je m'inquiète immédiatement.

"Ça n'avait pas l'air d'être son sujet d'inquiétude . Elle n'a rien dit à propos d'elle."

Ok. Je le suis , après avoir enfilé un vêtement un peu plus propre , pour découvrir Anna et des membres de la Garde d'Arendelle. Je plisse les yeux à la lumière du soleil.

"Vous n'avez pas bonne mine , effectivement." , je retiens un petit rire. Quelle entrée en matière ! Toujours aussi condescendant .

"Que voulez vous ?"

"Vous avez besoin de voir un médecin ?" , elle préfère me demander quand je me mets à tousser dans le creux de mon coude. Qu'elle garde sa pitié pour elle.

"J'en ai vu un. Pas besoin du vôtre. Gardez votre fausse bienveillance pour vous."

"Vous n'avez pas besoin d'être désagréable. Je vous proposais simplement de l'aide."

"Ne me faites pas croire cela , Altesse. Je suis juste fatigué."

"Fatigué d'ôter la vie ?"

"Elsa ne vous a vraiment pas dit ce que nous avons fait , n'est-ce pas ? Et oui , je suis fatigué." , je réponds agacé. "Je n'ai pas à me justifier devant vous."

"Je ne sais pas ce que ma sœur vous trouve."

"Hum. Vous êtes jalouse."

"Non."

"Vous l'êtes." , silence. Elle soupire en secouant la tête.

"Je suis venue vous dire que vous pouvez revenir au château. Et voir Elsa comme bon vous semble." , elle dit ces mots comme si elle les vomissait. Sympathique.

"Vous ne m'appréciez pas. Vous le faites uniquement pour revoir Kristoff ?" , le montagnard était passé et visiblement, il était en colère contre Anna.

"Je reste sur mon avis que vous faites du mal à ma soeur. Vous ne lui apportez rien de bien. Vous l'avez manipulé pour parvenir à vos fins. Vous ne l'aimez pas. Je m'en veux de l'avoir encouragé à se rapprocher de vous ce qui était une erreur."

"Au début , certes. Mais , je l'ai aidé à prendre confiance en elle. Je l'ai libéré d'Hendrick." , je baisse la voix pour qu'elle seule entende la suite. "Je suis mort pour la protèger. Je n'aurai pas fais cela si je ne tenais pas à elle. Vous le savez très bien."

"C'était dans la continuité de votre manipulation." , je ris en levant les yeux au ciel.

"Je ne vois pas en quoi me prendre une épée dans l'abdomen allait m'aider. Je me serai volontairement épargné la souffrance que j'ai ressenti à ce moment là. Mourir n'a rien d'agréable." , je ne comprends pas vraiment ce qu'elle s'imagine. Je tousse un peu encore , et son regard se voile alors que Élias se place dans mon dos.

"Vous...êtes sûr d'aller bien ?" , je ne suis pas convaincu qu'elle se soucie vraiment de mon état.

"Ce n'est rien d'autre qu'une toux. J'ai juste besoin de voir Elsa." , et de dormir.

"La Garde a ordre de vous conduire à elle. Vous voulez nous suivre , dès maintenant ?" , mon frère me conseille de me reposer.


Mais , je préfère suivre la Princesse . Je sais que j'ai besoin d'Elsa pour aller mieux. C'est comme si mon corps réagissait physiquement au manque de sa personne. Sans compter le manque de sommeil.

***

C'est Éric qui m'accueille à l'entrée du château . Lui aussi me fait la réflexion que j'ai l'air pâle. Je hausse les épaules. Mon corps se languit de la présence de ma bien-aimée et ma seule hâte est de la revoir. Mon ami me conduit jusqu'à sa chambre , toquant pour moi et annonce ma présence à sa Reine.

J'entre dans la pièce, et me dirige rapidement vers mon amante dans son lit. Je me sens presque immédiatement mieux en sa présence , même si je m'arrête à quelques centimètres de son lit pour tousser dans mon coude. Je ne veux pas qu'elle s'inquiète pour moi , qui suis simplement à bout , quand elle doit subir un si lourd rétablissement. Je m'assois au bord de son lit , lui prenant doucement sa main dans la mienne.

"Comment tu te sens aujourd'hui ? Les douleurs diminuent ?" , je lui demande , posant mon autre main sur sa joue. "Excuse-moi de ne pas avoir plus insisté pour te voir mais...Anna avait l'air tellement en colère que je ne voulais pas envenimer les choses." , et j'étais bien trop au bout du rouleau les jours qui ont suivi. Mais , je garde ce détail pour moi.

"Tu vas autoriser Kristoff à revenir ?" , j'ajoute avec un petit sourire en coin.

"Tu m'as tellement manqué ces derniers jours...C'était encore pire que les autres fois." , je continue en me penchant pour l'embrasser. "Je sais que tu adores l'entendre : je t'aime Elsa." , je dépose mes lèvres sur les siennes.


Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 4 QYEd
Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
The Whole 9
The Whole 9
Féminin MESSAGES : 2444
INSCRIPTION : 31/01/2019
RÉGION : Les Hauts de France
CRÉDITS : (c) google image (avatar & gifs profil/signature)

UNIVERS FÉTICHE : City, Science-Fiction et Fantastique. (Si possible dans un contexte inventé, j'y suis plus à mon aise)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t2780-l-ecriture-est-parole-et-sile https://www.letempsdunrp.com/t2787-mon-repertoire-de-rps-oui-je-suis-vachement-originale-dans-le-titre#59583 https://www.letempsdunrp.com/t2809-mes-multiples-personnalites-sur-ltdrp#60671
flower

Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 4 Empty

200525050547450736.png
Elsa
J'ai 23 ans et je vis à Arendelle. Dans la vie, je suis reine et je m'en sors confortablement, même si je remets toujours en question ma volonté à demeurer sur le trône. Sinon, grâce à ma chance, je suis amoureuse du futur souverain de mon royaume, un homme formidable. Et je le vis plutôt très bien. Il serait juste parfait que la vie et les autres nous laisse vivre notre amour en paix, à présent.  

Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 4 Original
Elsa est une reine qui aimerait ne pas l'être. Elle songe souvent à laisser son trône à sa cadette, fatiguée des responsabilités écrasantes de son titre, mais ne le conserve que par inquiétude quant au devenir de son royaume, auquel elle tient malgré tout. Elle a longtemps mis l'amour de côté, craignant qu'il ne rende son pouvoir hors de contrôle, jusqu'à sa rencontre avec Aïden (anciennement Shadow). Avec lui, elle a non seulement apprit à maîtriser ces dons, qu'ils partagent tout deux, bien que les siens soient de l'ordre du feu, mais également ce qu'était l'amour le plus pur. Elle donnerait sa vie, pour cet homme. Elle sacrifierait son royaume, pour ce Roi. Mais elle doute que leur amour puisse véritablement s'épanouir, si le destin ne consent pas à les laisser vivre en paix définitivement.
Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 4 Original

Whatever happens, don't let go of my hand
Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 4 K7en

Autre personnage récurrent :

Anna, 20 ans, soeur d'Elsa.
Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 4 783642527d2336bb88962affa50a669a

Dialogue Elsa : #cc6666


Elle Fanning - Prophetic Moses
Je ne dors plus. Je ne mange plus. J’ai perdu le goût de vivre depuis les premiers instants où Aïden a quitté le château et… Toujours alitée dans le centre de mon lit, je m’interroge continuellement sur le devenir de mon amant. A-t-il réellement fait voile vers le large, comme me l’a stipulée Anna ? A-t-il réellement consentie à quitter ma vie, comme elle n’a eu de cesse de me l’affirmer ? Je ne saurai le dire. Tout ce dont j’ai conscience est que je ne ressens plus son énergie si bienfaitrice à mon âme, et que le cœur meurtrie, je me rappelle douloureusement ces remords quant à mon état de santé actuel. Il se reprochait tant d’avoir involontairement intenté à ma vie que… Je sais qu’il ne serait que folie d’exclure que cela ait pu le convaincre de me quitter, définitivement. Non. Non ! Je ne veux pas que nos avenirs soient séparés. Je ne veux pas que nos âmes soient maintenues éloignées. Je veux qu’il me revienne et… les larmes aux yeux, j’implore silencieusement ma cadette d’entendre mon chagrin. « Rends-le moi je t’en conjure. Rends-moi mon souverain. Ne me tient pas davantage éloigné de sa personne. Il n’est pas aussi néfaste que tu ne veux bien t’en convaincre, et tu le saurais toi-même si tu lui accordais ne serait-ce qu’une chance. Rejoins-le. Parle-lui. Il est un homme bon, dévoué. Ne te fie pas aux seules apparences que notre père lui ait données. Il n’est devenu un assassin que par la force d’une décision qui nous surpasse toutes les deux, de très loin. Apprends à regarder avec ton cœur, Anna. Apprends à me regarder à nouveau avec ton cœur. » Ce sont-là les mots que mes larmes pourraient exprimées, si je consentais à lui parler. Ce dont je ne ferai rien. J’ai décidé que je me murerai dans un silence éternel à son encontre, et je me tiendrai à cette volonté. Je m’y tiendrai même si cela doit s’éterniser à une vie entière.

« _ Elsa. J’entends de l’autre côté de la porte, d’une voix aussi entremêlée de larmes que ne serait la mienne en ces instants. _ Je suis désolé. Jamais je n’ai voulu faire ton malheur. Je pensais que j’agissais pour le mieux pour nous deux et… Je me rends compte que je te perds, de plus en plus. Je vais le trouver. Je vais le ramener, je te le promets. Mais promets-moi que tu me rendras Kristoff. Pitié. Si je t’ai perdu : assure-moi que je ne le perdrais pas lui également.
_ Je n’ai qu’une parole, Anna. Je souffle immédiatement, le cœur battant à tout rompre à l’idée de retrouver bientôt mon amant. _ Kristoff retrouvera sa place auprès de nous, si tu consens à faire une place à Aïden. »

Aucune réponse, si ce n’est des bruits de pas s’éloignant vivement de ma chambre. Anna a finalement opté de cesser son entêtement au sujet de mon amant et… La joie de vivre retrouvée, je constate que je suis à quelques instants de pouvoir retrouver mon amant. Il ne doit pas me voir ainsi, non apprêté. Je fais donc appeler une de mes servantes, afin qu’elle vienne me faire ma toilette. C’est un exercice périlleux, nécessitant des mouvements plus amples que ceux que j’exécute depuis mon retour au château, mais je ne me plains pas. Je laisse la jeune femme exécuter au mieux sa tâche, avant de retrouver le confort de mes oreillers.

« _ Désirez-vous autre chose, votre Majesté ?
_ Oui, une tisane de saule blanc je vous prie.
_ Je vous l’apporte immédiatement. »

Elle m’offre une révérence, puis quitte ma chambre. Il ne me reste désormais plus qu’à attendre l’arrivée de l’homme qui occupe toutes mes pensées, quand son énergie vient graduellement épousée la mienne. Il est dans les murs de ce château et… À l’instar d’une petite fille à la veille des célébrations de fin d’année, je me languis de le voir franchir le seuil de ma chambre. Je me languis tant que j’autorise à ce que l’on entre, avec empressement, dès que je ressens sa présence, plus fortement encore qu’auparavant. Il s’agit bien de mon souverain et… Le regard pétillant de bonheur, les lèvres ourlées en un immense sourire, je l’invite à m’approcher. Je l’imaginais en meilleure forme que je ne le suis moi-même, quand je constate qu’il tousse. Il semble malade, affaiblie, et je m’interroge sur les conditions de son séjour hors de ce château qui est le sien. A t-il eu froid ? A-t-il eu faim ? Qu’importe les réponses à ces questions, je tiens à ce qu’il bénéficie du meilleur traitement qu’il soit, afin qu’il puisse également se rétablir. Je me saisie de la main qu’il me tend, retrouvant la douceur de sa peau.

« _ Oui. Je lui assure doucement, fermant les paupières au contact de ces doigts sur ma joue. _ Elles sont bien plus supportables qu’à la suite de ma chute. Je peux même bouger quelque peu, à présent. Il n’y a que les mouvements amples qui me sont encore pénibles. »

Ils seront nécessaires, toutefois. Le médecin pense que quelques exercices de rééducation devront être ajoutés au traitement dès que mes côtes se seront à nouveau reconsolider totalement, et je ne boude plus cette éventualité maintenant que nous sommes à nouveau réunie.

« _ Ne t’excuse pas, mon amour. Je souffle à la suite de ses remords, doucement. _ Tu as agis avec précaution. Ma sœur aurait pu prendre des décisions plus extrêmes, dans l’état de colère dans lequel elle se trouvait ; et je n’aurai pas appréciée que ton frère et toi-même ne soyez traités autrement que comme des membres de cette famille. »

J’ai conscience qu’après l’affront qu’ils ont vécus, ils peuvent ne pas appréciés ce titre dont je les gratifie. Mais je tiens à ce qu’ils sachent, tout les deux, que mes sentiments à leur encontre n’ont pas changés. J’aime Aïden plus que ma vie, quand je tolère que l’imbécile puisse vivre auprès de lui. Nous n’avons pas eu l’occasion de parler des projets de ce dernier, d’ailleurs. J’espère que nous en aurons l’occasion ultérieurement, s’il consent à me rencontrer de nouveau. Aïden me demande ensuite si je vais autoriser Kristoff à revenir au sein du château. C’est ce qu’il était convenu, oui. Toutefois, il y a une condition à cette action : que ma cadette lui ait fournit ces plus plates excuses, avant d’avoir lever l’interdiction de reprendre sa place en ce château. Est-ce le cas ? Je ne saurai le dire. Mon amant poursuit son discours en me soulignant le manque qu’il a traversé, aussi intense que ne fut le mien, et je constate avec émoi que la séparation est devenue véritablement plus douloureuse que les précédentes.

« _ Toi aussi tu m’as manqué, terriblement. Je souffle tendrement, après que nos lèvres se soient retrouvées en un sage baiser, ô combien apaisant pour nos cœurs douloureusement meurtris. _ Effectivement. Je confirme, amusée qu’il n’ait pas oubliée ma passion pour ces déclarations d’amour. _ C’est toujours un réel plaisir pour moi de l’entendre. Je dépose mes lèvres contre les siennes en un nouveau baiser, avant de dire ces mots qu’il soupçonne peut-être déjà. _ Mais mon plaisir ne saurait être entier si je ne te disais pas moi-même que je t’aime, intensément. Je marque une pause, souriante. _ Quant à Kristoff, il rejoindra le château si ma sœur a bien respecté mes attentes à ton sujet. A-t-elle exprimée ces regrets sincères quant à son attitude déplaisante ? A-t-elle levée l’interdiction de séjour à ton encontre ? »

Si les réponses sont affirmatives : j’appellerai immédiatement la garde, afin qu’elle informe ma cadette de la grande nouvelle. Ensuite, elle pourra non seulement aller regagner le cœur de son petit-ami, ainsi que l’inviter à retrouver ces appartements. Cependant, je ne dérogerais pas à mes intransigeances. Je tiens à ce qu’elle corrige son comportement auprès du futur souverain de ce royaume, s’il tient toujours à m’épouser, et je ne changerai pas d’avis.

« _ Tu es vraiment très pâle mon amour. Je reprends à la suite, inquiète de le voir tousser par intermittence. _ Aurais-tu besoin d’un médecin ? Je peux le faire appeler immédiatement, tu sais. »

Ces traits sont tirés par la fatigue, à ce que je constate. La séparation n’a pas du soulager les insomnies dont il est la victime et… Désireuse qu’il puisse prétendre à un soupçon de repos à mes côtés, j’écarte le pan de la couverture qui me protège, l’invitant à venir s’allonger contre moi.

« _ Viens. Tu as besoin autant de repos que moi. Je me laisse glisser sur le matelas, pour qu’il puisse trouver sa place dans le creux de mes bras, tandis que l’on frappe à la porte. _ Entrez. »

C’est ma servante. Elle revient avec ma tasse de tisane, qu’elle dépose non loin de ma position, la tasse étant encore trop chaude pour que je la boive.

« _ Je vous remercie, Ambre. Je lui déclare doucement, sincèrement reconnaissante pour ses qualités de services depuis mon retour. _ Demandez au cuisine que l’on m’apporte un large choix de victuaille pour nous permettre de nous restaurer, et prenez le reste de votre journée.
_ Êtes-vous certaine que vous n’avez plus besoin de mes services, votre Majesté ?
_ Oui. Vous pouvez disposer. »

Elle me remercie d’une nouvelle révérence, avant de nous laisser en tête-à-tête. L’occasion pour moi de caresser le sommet du crâne de mon amant, afin de lui offrir un moment de détente que je partage volontiers. Je suis si heureuse de le retrouver, que je ressens à nouveau l’appétit, la soif, ainsi que la joie de vivre.

« _ Je ne laisserai plus jamais quelqu’un nous séparer, mon amour. Je souffle doucement, pour ne pas briser le moment de quiétude que nous traversons. _ Je t’en fais la promesse. »

Plus jamais il ne subira la torture mentale que nous venons de traverser, que nous soyons de simples amants ou un couple marié.
Plus jamais.


@Elsy


Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 4 20031610251624541716691375
La route ? Là où on va il n'y a pas... de route.


MES PERSONNAGES
Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
Elsy
Elsy
MESSAGES : 735
INSCRIPTION : 02/11/2019
RÉGION : Alsace
CRÉDITS : /

UNIVERS FÉTICHE : SF
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 4 Empty

552339Sanstitre35.png
Aïden
J'ai 23 ans et je vis à partout et nul part, monde. Dans la vie, je suis assassin et je m'en sors relativement bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis amoureux de la magnifique Reine des Neiges d'Arendelle et officieusement en couple avec cette dernière. Nous sommes tellement liés, au point d'avoir l'impression de ne faire qu'un. Mais , nos deux origines sociales diamétralement opposées sont un frein de plus à notre bonheur.

Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 4 Tumblr_inline_prmoasZ0ld1vjg4rh_250

Aïden. Le jeune homme naît avec un mystérieux don magique , celui du feu , des flammes violettes plus précisément.
Contrairement à ce qu'à vécu sa moitié, Aïden grandit entouré d'amour, ses parents comprenant mieux l'avertissement du vieux troll que la famille Royale .
Le garçon devient très proche de son grand frère, Élias , qui l'aide à maîtriser son pouvoir , allant jusqu'à parfois le provoquer pour qu'il sorte de ses gonds.
Le bonheur du jeune homme vole en en éclats à ses 15 ans , lorsque des assassins font irruption dans sa maison et tue toute sa famille : ses parents et sa petite soeur Élise.
Aïden vit avec les remords intense de n'avoir pas su ou réussi à protéger sa famille. Élias et lui sont séparés plus loin , et le brun le croit mort alors qu'il n'en est rien. En effet , le frère aîné rejoint lui aussi les meurtriers après avoir encaissé nombres de coups. Il fait d'ailleurs aujourd'hui parti , du fameux Conseil , dont il est le 13e et dernier membre.

Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 4 Tumblr_inline_pn5egswRJm1s6eco5_250

Aïden recruté par les assassins en raison de son don , est renommé Shadow par ses maîtres. À seulement 15 ans , il est dévoré par les regrets et la colère. Survivants à ses premières missions , un assassin plus âgé , Zephyr , le prend sous son aile et lui apprend à survivre dans ce monde difficile.
Shadow se lie avec Freya au cours d'une mission commune aux alentours de ses 18 ans. La jeune femme finit par se rebeller contre l'organisation et , pour prouver sa loyauté Shadow est désigné pour la tuer. Ce qu'il fera , étant devenu lâche et terrifié par l'idée de mourir.
Son sommeil est hanté encore aujourd'hui, par cet événement et ses autres meurtres. Rare sont les nuits où il dort paisiblement.
Puis , à 23 ans , Shadow est envoyé à Arendelle pour tuer la Reine. Dès le premier regard , il ressent une profonde attirance. Il se lie à cette femme d'une manière qu'il n'aurai jamais pu imaginer. Ils sont dépendants l'un de l'autre , tout simplement. Il l'aime intensément , plus fort qu'aucun autre homme ne le pourait. Leurs âmes sont liées , d'un sentiment bien plus fort que l'amour . Petit à petit , Elsa fait fondre sa haine et sa colère pour les remplacer par l'amour. Petit à petit , Shadow redevient Aïden.
Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 4 K7en
Refusant d'accomplir sa mission, Aïden est mortellement blessé par Hans. Il meurt au côté de sa moitié, déchiré de la laisser. Le jeune homme revient de l'autre côté grâce à Elsa , en raison d'un phénomène que même eux ne sont pas sûr d'avoir compris.
Néanmoins , tout cela est loin de le libérer du joug de ses maîtres , son amour pour la belle Reine sera encore rudemment mis à l'épreuve.
Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 4 Tumblr_inline_p6hiqq4q6l1s6eco5_250

Autres personnages récurrents :

Éric , 23 ans , membre haut placé de la Garde d'Arendelle , ami d'Aïden : Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 4 BbFo

Élias , 26 ans , frère aîné d'Aïden , 13e membre du Conseil des Assassins : Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 4 380b9d9604498edac75e87cd0eb9e02344f43230


Zac Effron :copyright:️ Sugar Slaughter

J'ai rarement ressenti une si grande joie dans mon existence. Voir Elsa réchauffe mon âme, empli mon être d'un sentiment de sécurité apaisant. Le contact entre nous est toujours aussi grisant.
Je lui demande aussitôt comment vont ses douleurs. Ma culpabilité quant à son état , n'a pas diminuée je dois avouer. Elle m'assure que sa douleur diminue , qu'elle peut même bouger tant que les mouvements ne sont pas amples. Je souris largement à ses paroles.

"Tu n'imagines pas à quel point , je suis heureux de l'entendre." , je lui souffle , réellement rassuré par ses nouvelles. Je m'excuse tout de même de ne pas avoir insisté pour la voir. J'ai obéi à Anna sans discuter , et je m'en veux quelques peu , bien que c'était la meilleure décision à prendre.

"À ce propos...mon frère n'a pas été très respectueux envers ta soeur." , je crois bon de lui préciser. Je veux plus que tout , faire partie de sa famille mais Élias...Je ne suis pas sûr qu'il soit prêt à ça. Même à l'entendre. Après ce qui s'est passé , il ne voudra avoir aucun lien avec la Princesse . Je le connais suffisamment pour le deviner. Il faudra que l'on parle. J'imagine qu'il ne va pas partir , de toute manière ? On vient à peine de se retrouver , lui et moi. Je le vois mal partir à l'autre bout de la terre. Mais , être un membre de la famille royale...Non. Enfin , il pourrait me surprendre.

Je me renseigne d'ailleurs sur ce qu'elle compte faire à propos de Kristoff. Je lui confie aussi combien elle m'a manqué , et à quel point je l'aime. Elsa me répond que je lui ai manqué également , après notre baiser. Je n'en doutais pas , je dois dire. Un nouveau baiser me donne le sourie tandis que , ma Reine m'aime tout aussi intensément. Je caresse sa joue doucement , appréciant plus que de raison le grain de sa peau , sous mes doigts.

"Ta sœur est venue me trouver pour lever l'interdiction , oui. Quant à s'excuser c'est peut être un grand mot." , j'ajoute un sourire aux lèvres. J'étais énervé contre Anna , mais je n'ai pas envie de lui reprocher son attitude éternellement. Ni que cela crée un fossé entre les deux sœurs .

"Élias ne l'a pas très bien accueillie non plus. Je suis sûr qu'elle s'apaisera si tu laisses Kristoff revenir. Après tout , il souffre aussi dans cette histoire alors qu'il n'y ai pour rien." , je continue sincèrement peiné pour le montagnard.
Néanmoins, je me remets à tousser. Je suis quelques peu agacé que mon état refasse des siennes , alors que je suis avec Elsa. Mais , je vais bien. Juste de la fatigue , et un coup de froid dû à mon dernier contrat.

"Ne t'inquiète pas pour moi , Elsa." , j'essaie de la rassurer immédiatement. "J'en ai déjà vu un. J'irai bientôt mieux , je dois juste arriver à dormir." , je lui confie alors qu'elle m'invite à la rejoindre au creux de ses bras.

J'hésite un peu. Je ne veux pas la déranger ou lui faire mal...Mais , je craque bien vite , venant rapidement me blottir doucement contre son corps. Son âme se rattache de nouveau à la mienne , et cette fois une douce paix enveloppe immédiatement. Je lève à peine les yeux , lorsque la servante fait son entrée.

"Je l'espère, Elsa. Je l'espère." , je souffle en réponse. Tant de choses peuvent encore nous séparer. Tout n'est pas en son pouvoir , je le crains.

"Je te fais confiance." , je reprend avec un sourire , me perdant dans l'intensité de son regard. Il y a bien quelque chose que je peux faire , pour nous mener vers le bon chemin. Je crois. Je n'ai aucune idée de comment m'y prendre , dans les règles.
Je m'éloigne doucement du visage de ma Reine , descendant à nouveau du lit , avant de me retourner vers elle.


"Il y a...Une chose que j'aurai déjà dû faire. Juste une petite question." , je lui murmure en prenant doucement sa main , un sourire gravé sur mes lèvres.

Je suis toujours fatigué et , si j'étais resté au creux de ses bras , je me serai endormi sans doute. Je n'ai pas eu l'occasion de reparler de ce sujet depuis nos retrouvailles , avant de partir pour détruire le Conseil. Mais , c'est le moment , sans aucun doute. Avant , que quelqu'un nous en empêche encore une fois.
Je vais me ridiculiser , mais peu importe.



Je me mets à genoux , devant son lit , gardant sa main dans la mienne. Je ne quitte pas son regard.

"Dès le premier regard , je ne pouvais détourner les yeux. Je t'ai trouvé, toi , celle que j'ai cherché si longtemps. Celle qui m'étais destiné.
Dès le premier instant , j'ai senti quelque chose se perdre et se trouver en moi. Je n'y croyais pas , lorsque l'on s'est avoué nos sentiments , la première fois. Ma vulnérabilité toute nouvelle , me faisait peur. Je t'aime encore plus , aujourd'hui. Chacun de tes gestes à mon encontre m'émeut. J'aimerai figer tous nos instants passés ensembles.

Tu as fait de moi , un meilleur homme , Elsa. Tu as effacé l'assassin. Tu peux lire tout cela dans mes prunelles ? Tout ce que toi , ma Reine m'a apporté ? Je t'appellerai volontiers , Majesté. Si tu savais , comme tu m'as manqué chaque jour que j'ai passé loin de toi. Je ne peux plus attendre , désormais".


Je souris , les yeux brillants. Je sais qu'elle ne m'en voudra pas de ne rien faire dans les règles. À genoux devant ma Reine , voici ce que je lui demande :

"Elsa d'Arendelle...Veux-tu m'épouser ?" , moi , Aïden Jensen , le simple sujet de son Royaume , je demande Sa Majesté en mariage.
C'est pour la forme certes. Mais , aussi pour lui montrer sincèrement, que j'ai totalement accepté l'idée de rejoindre son monde par amour pour elle. Je laisse mon passé derrière moi.

Je reste ici. Je ne pars plus. Plus jamais , je ne veux être loin d'elle. Mon amour est une force bien trop puissante , pour supporter une nouvelle séparation.
Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
The Whole 9
The Whole 9
Féminin MESSAGES : 2444
INSCRIPTION : 31/01/2019
RÉGION : Les Hauts de France
CRÉDITS : (c) google image (avatar & gifs profil/signature)

UNIVERS FÉTICHE : City, Science-Fiction et Fantastique. (Si possible dans un contexte inventé, j'y suis plus à mon aise)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t2780-l-ecriture-est-parole-et-sile https://www.letempsdunrp.com/t2787-mon-repertoire-de-rps-oui-je-suis-vachement-originale-dans-le-titre#59583 https://www.letempsdunrp.com/t2809-mes-multiples-personnalites-sur-ltdrp#60671
flower

Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 4 Empty

200525050547450736.png
Elsa
J'ai 23 ans et je vis à Arendelle. Dans la vie, je suis reine et je m'en sors confortablement, même si je remets toujours en question ma volonté à demeurer sur le trône. Sinon, grâce à ma chance, je suis amoureuse du futur souverain de mon royaume, un homme formidable. Et je le vis plutôt très bien. Il serait juste parfait que la vie et les autres nous laisse vivre notre amour en paix, à présent.  

Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 4 Original
Elsa est une reine qui aimerait ne pas l'être. Elle songe souvent à laisser son trône à sa cadette, fatiguée des responsabilités écrasantes de son titre, mais ne le conserve que par inquiétude quant au devenir de son royaume, auquel elle tient malgré tout. Elle a longtemps mis l'amour de côté, craignant qu'il ne rende son pouvoir hors de contrôle, jusqu'à sa rencontre avec Aïden (anciennement Shadow). Avec lui, elle a non seulement apprit à maîtriser ces dons, qu'ils partagent tout deux, bien que les siens soient de l'ordre du feu, mais également ce qu'était l'amour le plus pur. Elle donnerait sa vie, pour cet homme. Elle sacrifierait son royaume, pour ce Roi. Mais elle doute que leur amour puisse véritablement s'épanouir, si le destin ne consent pas à les laisser vivre en paix définitivement.
Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 4 Original

Whatever happens, don't let go of my hand
Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 4 K7en

Autre personnage récurrent :

Anna, 20 ans, soeur d'Elsa.
Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 4 783642527d2336bb88962affa50a669a

Dialogue Elsa : #cc6666


Elle Fanning - Prophetic Moses
Inutile que j’imagine le bonheur que ressent mon amant à l’idée que mon état de santé s’améliore, honnêtement. Je ressens déjà la joie de vivre qu’il me transmet dans son sourire, on-ne-peut-plus sincère, et je ne peux que lui rendre tant je partage cette émotion. Je sais que je ne tenais plus à guérir lorsque nous étions tout deux séparés. Mais maintenant qu’il est à nouveau auprès de moi, là où est sa place, je n’ai plus à cœur de rester alitée dans ce lit éternellement. J’ai envie que mon dos puisse retrouver toutes ces facultés motrices, et je ferai ce qu’il est en mon pouvoir pour ne garder aucune séquelle de mes blessures. Je pourrai toujours regretté mon geste malheureux de ce jour-là, du reste, tant j’ai conscience qu’il doit encore en garder de sincères regrets. Mais j’ai appris de cette erreur. J’ai appris que je pouvais être trop gonflée d’assurance en mes capacités à gérer des situations de crise, et je suis reconnaissante que cette chute m’ait invitée à me remettre en question. Les circonstances actuelles ne m’ont pas encore permis de démontrer l’envergure de ces changements moraux, certes. Mais cela ne saurait tarder. Quant à la réaction de son frère, au comportement d’Anna à notre encontre, j’admets qu’elle ne me surprend guère. Elle me fait rire, même, étonnamment. Peut-être parce que je ne pouvais imaginer qu’il réagirait autrement, là où je pensais que notre séparation lui serait tout autant bénéfique. Il n’a donc fait qu’approuver qu’il n’apprécie pas la royauté, ce que je ne peux lui en vouloir, tant j’ai conscience qu’il ait agis sur le coup d’une impulsion.

« _ C’est le contraire qui aurait été étonnant, je dois dire. Je confie à mon amant, un sourire amusé aux lèvres, mon pouce caressant doucement sa main. _ Et je ne lui en tiens pas rigueur, du reste. Il a été confronté à l’image peu flatteuse de mon défunt père et… Je comprends que cela ait pu l’encourager à le sortir de ces gonds. »

Personne n’accepterait d’être traité comme un moins de rien. Mon titre lui-même ne me conférant pas cette liberté de faire preuve d’irrespect envers mes ‘sujets’. J’entends donc d’inculquer à ma jeune sœur les règles de la bienséance, lorsque la situation aura retrouvé sa pérennité d’autrefois. En attendant, je me consacre aux élans d’amour de mon futur roi, avant d’aborder la question de Kristoff. Je ne suis pas fière d’avoir user du même procédé que ma sœur pour obtenir qu’elle lève l’interdiction de séjour à Aïden. Mais je ne pouvais demeurer inerte, là où la situation exigeait que je lui fasse comprendre l’ampleur de la souffrance qu’elle nous faisait subir. Il lui fallait un traitement de choc, et je me félicite que cela ait fonctionné. Ou en partie, du moins. Elle a bien levé l’interdiction d’Aïden quant à sa présence en ces murs, certes. Mais ne lui a pas véritablement portée les excuses que j’espérais d’elle. Dois-je maintenir ma décision de garder Kristoff éloigné, de sorte de l’y contraindre ? Je l’ignore. Je comprends que la fierté peut-être un trait de qualité délicat à surmonter mais… Quel risque encoure-je à faire fie de ces regrets ? Nous expose-je à de nouvelles crises de sa part, dans les jours à venir ? Je ne saurai l’affirmer. Je soupire donc brièvement, contrarié, lorsque mon amant me formule le souhait que je fasse preuve de clémence à l’encontre de mon futur-beau-frère. Il est vrai qu’il est la malheureuse victime de nos disputes et… Je l’apprécie trop pour le contraindre à vivre hors de ces murs plus longuement. Anna peut effectivement parvenir à ce calmer si elle retrouve son influence bénéfique, du reste. J’accepte donc de mettre un terme à son interdiction de séjour, dès lors que j’adresse ces paroles à l’homme de toutes mes pensées.

« _ Tu es un homme bon, Aïden. Je souffle amoureusement, caressant brièvement sa joue avec tendresse. _ Gageons que le retour de Kristoff puisse permettre à Anna de le découvrir de part elle-même. »

J’ose l’espérer, du moins, tandis que j’hèle le garde dans le couloir. Je l’informe de ma volonté que le général lève l’interdiction de séjour de Kristoff au sein de ce château, avant que cette annonce ne soit portée à la princesse. Une tâche qu’il accepte, d’une réponse concise, avant de se retirer. Ce détail étant réglé, à présent, je m’inquiète de l’état de santé de mon amant. Il me certifie qu’il a déjà vu un médecin, et que son état ira vers le mieux rapidement, mais je ne peux me soustraire de ma volonté de l’aider. Je l’invite donc à me rejoindre sous la couverture, constatant effectivement qu’il manque de sommeil. Une invitation qui l’encourage à faire preuve d’hésitation, jusqu’à ce qu’il consente à prendre place dans le creux de mes bras. Il ne pouvait pas me faire plus plaisir, très sincèrement. Je goûte au bonheur de sentir nos âmes à nouveau véritablement liées, pendant que je donne son congé à ma servante. Je veux que nous puissions profiter de nos retrouvailles sans aucune autre source d’interruption, et je commande des victuailles aux cuisines pour que nous puissions nous sustenter, là où sa présence me rend l’appétit. Notre conversation dévie ensuite naturellement sur ma promesse d’ôter à quiconque le pouvoir de nous séparer. Aïden m’assure qu’il me fait confiance, bien qu’il espère que cette prière puisse être entendu, quand il s’éloigne de moi, afin de quitter le lit. Il y a quelque chose qu’il aurait dû faire, apparemment. Juste une petite question. Je fronce les sourcils devant tant de mystères, lorsque d’un genou au sol, je commence à comprendre les intentions de mon futur souverain. Il s’apprête à me faire sa demande officielle en mariage et… le cœur battant à tout rompre dans ma poitrine, je l’écoute avec émotion me faire part de son émoi profond à mon encontre. Ces mots me bouleversent plus que ces larmes de bonheur ne sauraient le traduire, du reste. Lui offrant un sourire amoureux, digne des paroles enchanteresses qu’il adresse à mon palpitant, je découvre que je peux encore tomber en amour devant sa personnalité si magnifique, là où je croyais que nos sentiments étaient déjà à leur paroxysme. Il ne veut plus attendre pour faire de moi son épouse et… Frustrée de ne pouvoir quitter mon lit, j’acquiesce à sa question, euphorique, avant de mettre des mots à cette réponse silencieuse.

« _ Oui, Aïden. Mille fois oui. Je souffle bouleversée, ne pouvant cacher mon bonheur intense en cet instant. _ Je veux t’épouser. Je veux que tu deviennes officiellement le souverain que tu as toujours été à mon cœur. »

Je ne suis pas surprise que l’avenir se joue tel que l’on me l’avait prédit, en réalité. Je suis étonnée qu’il ait simplement décidé à faire sa demande aussi vite, après son retour au château. Je l’invite d’ailleurs à se relever, afin de capturer ces lèvres en un baiser passionné. Un baiser qui saurait réveiller les ardeurs que je ressens toujours à son encontre, si je n’étais pas dans l’incapacité de profiter de ce moment avec autant d’intensité.

« _ Je t’aime, Aïden. Je t’ai toujours aimée. Je souffle à bout d’oxygène, lèvres contre lèvres, caressant sa joue de mes doigts glacés. _ Que tu aies été Shadow l’assassin, ou que tu sois Aïden mon souverain, tu restes à mon cœur un homme formidable. Et je suis heureuse. Heureuse à la pensée que tu ne me quitteras plus jamais. »

Non, plus jamais. Il est mien pour l’éternité, à présent. Et le royaume tout entier ne saurait tarder d’être informer de cette grande nouvelle.


@Elsy


Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 4 20031610251624541716691375
La route ? Là où on va il n'y a pas... de route.


MES PERSONNAGES
Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
Elsy
Elsy
MESSAGES : 735
INSCRIPTION : 02/11/2019
RÉGION : Alsace
CRÉDITS : /

UNIVERS FÉTICHE : SF
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 4 Empty

zgTlse94_o.png
Aïden
J'ai 23 ans et je vis à partout et nul part, monde. Dans la vie, je suis assassin et je m'en sors relativement bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis amoureux de la magnifique Reine des Neiges d'Arendelle et officieusement en couple avec cette dernière. Nous sommes tellement liés, au point d'avoir l'impression de ne faire qu'un. Mais , nos deux origines sociales diamétralement opposées sont un frein de plus à notre bonheur.

Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 4 Tumblr_inline_prmoasZ0ld1vjg4rh_250

Aïden. Le jeune homme naît avec un mystérieux don magique , celui du feu , des flammes violettes plus précisément.
Contrairement à ce qu'à vécu sa moitié, Aïden grandit entouré d'amour, ses parents comprenant mieux l'avertissement du vieux troll que la famille Royale .
Le garçon devient très proche de son grand frère, Élias , qui l'aide à maîtriser son pouvoir , allant jusqu'à parfois le provoquer pour qu'il sorte de ses gonds.
Le bonheur du jeune homme vole en en éclats à ses 15 ans , lorsque des assassins font irruption dans sa maison et tue toute sa famille : ses parents et sa petite soeur Élise.
Aïden vit avec les remords intense de n'avoir pas su ou réussi à protéger sa famille. Élias et lui sont séparés plus loin , et le brun le croit mort alors qu'il n'en est rien. En effet , le frère aîné rejoint lui aussi les meurtriers après avoir encaissé nombres de coups. Il fait d'ailleurs aujourd'hui parti , du fameux Conseil , dont il est le 13e et dernier membre.

Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 4 Tumblr_inline_pn5egswRJm1s6eco5_250

Aïden recruté par les assassins en raison de son don , est renommé Shadow par ses maîtres. À seulement 15 ans , il est dévoré par les regrets et la colère. Survivants à ses premières missions , un assassin plus âgé , Zephyr , le prend sous son aile et lui apprend à survivre dans ce monde difficile.
Shadow se lie avec Freya au cours d'une mission commune aux alentours de ses 18 ans. La jeune femme finit par se rebeller contre l'organisation et , pour prouver sa loyauté Shadow est désigné pour la tuer. Ce qu'il fera , étant devenu lâche et terrifié par l'idée de mourir.
Son sommeil est hanté encore aujourd'hui, par cet événement et ses autres meurtres. Rare sont les nuits où il dort paisiblement.
Puis , à 23 ans , Shadow est envoyé à Arendelle pour tuer la Reine. Dès le premier regard , il ressent une profonde attirance. Il se lie à cette femme d'une manière qu'il n'aurai jamais pu imaginer. Ils sont dépendants l'un de l'autre , tout simplement. Il l'aime intensément , plus fort qu'aucun autre homme ne le pourait. Leurs âmes sont liées , d'un sentiment bien plus fort que l'amour . Petit à petit , Elsa fait fondre sa haine et sa colère pour les remplacer par l'amour. Petit à petit , Shadow redevient Aïden.
Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 4 K7en
Refusant d'accomplir sa mission, Aïden est mortellement blessé par Hans. Il meurt au côté de sa moitié, déchiré de la laisser. Le jeune homme revient de l'autre côté grâce à Elsa , en raison d'un phénomène que même eux ne sont pas sûr d'avoir compris.
Néanmoins , tout cela est loin de le libérer du joug de ses maîtres , son amour pour la belle Reine sera encore rudemment mis à l'épreuve.
Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 4 Tumblr_inline_p6hiqq4q6l1s6eco5_250

Autres personnages récurrents :

Éric , 23 ans , membre haut placé de la Garde d'Arendelle , ami d'Aïden : Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 4 BbFo

Élias , 26 ans , frère aîné d'Aïden , 13e membre du Conseil des Assassins : Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 4 380b9d9604498edac75e87cd0eb9e02344f43230


Zac Effron :copyright:️ Sugar Slaughter

Elsa ne tient pas rigueur à mon frère les insultes qu'il a proféré à l'égard de Anna. Au contraire , ça ne l'étonne pas plus que ça. Faut dire qu'elle a compris quel genre de personnage , il était . Mais , je suis tout de même rassuré sur ce point.
J'assure ensuite à ma belle Reine , qu'il serait mieux qu'elle laisse Kristoff revenir en ces murs, malgré le comportement désagréable de la Princesse. Ça ne pourra que l'apaiser. De plus , le montagnard doit subir toute cette histoire en ayant aucun contrôle et c'est plutôt injuste.

Un homme bon.
Je rend son sourire tendre à Elsa. Je suis sincèrement touché qu'elle le pense toujours , même si je suis loin de me voir de la sorte. Un homme bon n'aurait pas accepté de prendre des âmes innocentes , simplement pour sauver la sienne. Quelqu'un de bien aurait refusé de tuer son premier amour , par égoïsme. Par lâcheté.
Je ne lui ai toujours pas avoué pour Freya , justement. Et , je ne compte pas le faire. Pas pour l'instant. Peut être jamais. C'est très douloureux de faire remonter ce souvenir.
Je ne veux pas qu'elle me voit différemment.
Et , je ne veux pas gâcher le moment qui va suivre.

C'est le moment idéal pour faire ma demande en mariage. Avant , qu'un autre problème ne surgisse et , m'empêche de le faire. Je n'ai rien préparé, absolument rien. Je n'ai aucune idée de comment ça se fait dans la royauté , à part qu'ils signent un bout de papier.
J'essaie de parler avec mon coeur, d'y mettre tous mes sentiments à son encontre. Je ne mens pas. J'ai bien senti quelque chose de spécial , dès notre première rencontre , bien que j'étais alors incapable de mettre des mots dessus.
Puis , il y a eu tant de choses...L'accident du pont. L'événement qui m'a sans doute le plus chamboulé, tant je ne savais pas comment je devais agir. Ma sauver , ou non ?
Je n'ai jamais regretté mon choix , bien sûr mais il n'était pas si simple sur le moment. J'étais encore Shadow , et une part de moi le sera pour toujours.

Elsa accepte bien sûr, je n'en doutais pas. Elle veut m'épouser pour que je devienne son souverrain...Toujours ce fameux détail . Plus qu'un détail, cela dit. Mais , je ne veux pas trop y penser pour le moment . Le côté noblesse et je ne sais quoi peut attendre.
Certes Elsa est blessée, mais ça ne l'empêche pas de m'ordonner de me relever pour venir s'emparer de mes lèvres . Je profite du long baiser , profond et toujours aussi beau que tout ceux que nous échangeons. Le contact de sa main contre ma joue me fait frissonner , alors que je caresse doucement ses cheveux.
Le baiser dure longtemps , jusqu'à ce que nous soyons tous deux à bout de souffle.

"Je t'aime aussi. Dès la première fois que je te l'ai dit." , je souris contre ses lèvres . Je n'ai jamais eu à mentir sur mes sentiments , heureusement. Notre première déclaration était réelle et , sera toujours chère à mon cœur .

"Tu ne devrais pas dire que tu as aimé Shadow." , je lâche ayant toujours ce regret sur mon cœur . Je ferme les yeux à nouveau , collant mon front contre le sien , mes doigts caressant toujours les mèches de ses cheveux.

"Si tu savais tout ce que j'ai fait...Tu ne le penserai pas." , une part de moi refuse qu'elle oublie ce que j'ai été réellement . Mais , je ne veux pas rester sur le négatif.

"Je te le promet : je ne te quitterai plus jamais. Je serai avec toi , pour l'éternité." , nouveau baiser. Et , oui nous serons ensembles dans cette vie, dans l'autre monde et dans toutes nos vies futures .
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 4 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mes yeux ne sont pas si bas... regarde un peu plus haut ça marchera peut-être mieux entre nous. (suite) //+18// //HENTAÏ//
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers autres :: Disney-
Sauter vers: