-72%
Le deal à ne pas rater :
CDISCOUNT A VOLONTÉ pour 8 euros
8 € 29 €
Voir le deal

Partagez
 
 
 

 Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 
The Whole 9
The Whole 9
Féminin MESSAGES : 2442
INSCRIPTION : 31/01/2019
RÉGION : Les Hauts de France
CRÉDITS : (c) google image (avatar & gifs profil/signature)

UNIVERS FÉTICHE : City, Science-Fiction et Fantastique. (Si possible dans un contexte inventé, j'y suis plus à mon aise)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t2780-l-ecriture-est-parole-et-sile https://www.letempsdunrp.com/t2787-mon-repertoire-de-rps-oui-je-suis-vachement-originale-dans-le-titre#59583 https://www.letempsdunrp.com/t2809-mes-multiples-personnalites-sur-ltdrp#60671
flower

Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 3 Empty

200525050547450736.png
Elsa
J'ai 23 ans et je vis à Arendelle. Dans la vie, je suis reine et je m'en sors confortablement, même si je remets toujours en question ma volonté à demeurer sur le trône. Sinon, à cause de la monstruosité de mon père, je suis célibataire, autant qu'amoureuse du seul homme qui possède toutes les raisons du monde de me haïr. Et je le vis plutôt douloureusement. Je n'imaginais pas que notre histoire prendrait une tournure aussi tragique, surtout après sa résurrection. J'osais croire que l'épreuve la plus dure avait été franchit, et je constate chaque jour que je m'étais lourdement fourvoyée.  

Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 3 Original
Elsa est une reine qui aimerait ne pas l'être. Elle songe souvent à laisser son trône à sa cadette, fatiguée des responsabilités écrasantes de son titre, mais ne le conserve que par inquiétude quant au devenir de son royaume, auquel elle tient malgré tout. Elle a longtemps mis l'amour de côté, craignant qu'il ne rende son pouvoir hors de contrôle, jusqu'à sa rencontre avec Aïden (anciennement Shadow). Avec lui, elle a non seulement apprit à maîtriser ces dons, qu'ils partagent tout deux, bien que les siens soient de l'ordre du feu, mais également ce qu'était l'amour le plus pur. Elle donnerait sa vie, pour cet homme. Elle sacrifierait son royaume, pour ce Roi. Mais elle doute que leur amour puisse véritablement s'épanouir, si le destin ne consent pas à les laisser vivre en paix définitivement.
Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 3 Original

Whatever happens, don't let go of my hand
Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 3 K7en

Autre personnage récurrent :

Anna, 20 ans, soeur d'Elsa.
Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 3 783642527d2336bb88962affa50a669a

Dialogue Elsa : #cc6666


Elle Fanning - Prophetic Moses
La colère d’Aïden ne me surprend guère, je dois dire. Je savais dès mon départ d’Arendelle que mon futur époux tenait à me maintenir éloigné de ces projets, afin de m’en protéger. Et je comprends parfaitement cette motivation. Cependant, je suis d’avis que résoudre leur conflit aux abords du lieu où ce réunissent les fameux membres de cette organisation, n’est pas une idée judicieuse. Nous pourrions nous faire repérer dans les plus brefs délais, et l’issu de cette rencontre ne nous serait plus favorable. Je n’ai pas la prétention d’affirmer qu’elle nous le sera davantage si le plan de mon futur beau-frère se déroule à la perfection, du reste. Mais je me contrains à garder des pensées positives, de sorte d’être véritablement utile aux deux hommes que j’accompagne. Ce n’est pas la première fois que mon existence est mise en danger, je dois dire. Je suis contrainte de me battre pour gagner quelques mois de pérennité, et ce depuis le début de mon règne. Ce n’est donc juste que la première fois que je me battrai pour une autre personne que la mienne. Ai-je eu raison d’accepter sans y réfléchir le cours d’un instant, du reste ? Je ne saurai le dire, je dois l’admettre. Mais j’ose espérer que la réponse à cette interrogation ne soit pas négative, tandis que je savoure de sentir la main de mon compagnon dans la mienne. Il est heureux de ma présence, au delà de toute cette colère qu’il éprouve pour son frère, et cela m’apaise quant au fait qu’il ne m’en tienne pas rigueur. J’aimerai lui assurer que ce dernier ne m’a contrainte de rien quant à ma présence, sous-entendant que ce dernier puisse éprouver une forme de plaisir à me faire courir un grand danger ; mais je m’en abstiens quand je sens que le débat se doit d’être conclu dès à présent. Elias a raison, même si cela me coûte de le penser. Le risque de se faire repérer est immense. Je suis de ce fait soulagée que mon futur époux fasse preuve de raison, même s’il estime que son attitude puisse m’avoir laissé entendre qu’il manquait de confiance en moi. Cela n’est pas le cas, du reste. J’en ai moi-même l’intime conviction. Je m’apprête par conséquent à l’en assurer, quand il mentionne sa volonté de m’épargner la mort d’individu, quelque soit leur crime. Cette pensée est on-ne-peut-plus louable. J’apprécie à sa juste valeur cet égard pour mes valeurs, autant que l’inquiétude qu’il voue à ma sécurité. Mais la situation exigeait que j’intervienne, que je l’aie souhaité ou non.

« _ Vous n’étiez que deux contre douze. Je souffle doucement contre ses lèvres, dès que nos bouches se désunissent, front contre front. _ Je ne pouvais attendre au Royaume que tu me reviennes avec cette information à l’esprit. »

Je préfère faire preuve d’honnêteté, là où cela me semble l’évidence même. Jamais je n’aurai pu me soustraire à la demande de son frère, même s’il avait exigé de ma personne que je reste sagement à Arendelle. Je l’aime beaucoup trop pour demeurer passive en ces instants, déterminants pour notre avenir commun. Je comprends ce qu’il attend de ma personne, du reste. Il désire que je fasse preuve d’une extrême prudence, et je m’engage dès à présent à ne pas prendre de risque insensé face à ses assassins.

« _ Je serai très prudente, mon amour. Je lui assure, très sincèrement. _ Nous retournerons ensemble à Arendelle. Je ne peux lui promettre, mais je scelle cette parole en répondant favorablement au baiser profond que nous échangeons. _ Je t’aime. »

Je lui murmure, tandis que son frère nous sommes d’arrêter de lui faire perdre son temps. Je lui dirai volontiers ma façon de penser, mais j’ai conscience que ce n’est ni le lieu ni le moment pour que nous prenions le temps de nous aimer. Je lui offre donc mes poignets pour qu’il puisse les nouer ensemble, avec un lien factice, facilement cassable, avant de prendre sa suite dans le bâtiment que je découvre avec effroi. C’est tellement immense, insoupçonnable, qu’un frisson me parcourt l’échine immédiatement. Nous sommes attendu dans une immense salle, composée de balcons, où je découvre les douze membres du conseil, capuchonnés pour demeurer anonymes. Cela est tellement méprisant. Ils ôtent la vie d’être humain contre une fortune, sans assumer la monstruosité de leurs âmes. Je ne vous aucun respect envers ces monstres, qui parlent à visage dissimulé. Le frère de mon aimé mène le procès comme il était convenu. Il nous accuse d’avoir prémédité des attaques contre leur organisation, tandis que nos identités sont clamées par l’un de ces confrères. Impossible de déterminer d’où provient cette voix, cela dit. Mais la dureté de celle-ci ne saurait tromper quant à la véracité de ces propos. Ils envisagent sincèrement de nous accorder une sentence à la hauteur de notre crime, tandis qu’Elias prend place parmi eux, affirmant que nos liens annihile nos pouvoirs respectifs. Les imbéciles. Ils sont tant manipulables que je n’ose à peine croire que les choses se déroulent avec autant de facilité. J’attends le signal, impatiente que l’on mette un terme à cette comédie, quand le prénom de mon Roi est hurlé par Elias. Je brise mes liens avec rapidité, pendant que les assassins face à ma personne descendent du balcon pour me rejoindre. J’essaye de viser leur cœur de mon jet de glace à distance, mais leurs esquives envoi ceux-ci dans les fondations du balcon. Ils sont astucieux. Pour ne pas dire très astucieux, même. Ils prennent la direction de mes deux complices, de sorte que je les blesse involontairement. Il n’en est pas question. Quant à créer des piques de glaces émanant du sol pour qu’ils y finissent embrochés, Je préfère éviter. Je n’aurai pas foncièrement le contrôle de l’ampleur de ces derniers, et le bâtiment ne pourrait pas supporter. J’opte de geler le sol sous leur pas, rendant leur progression aussi délicate que sur une patinoire, tandis que je m’approche deux sans être importuné dans cet état de fait. J’attrape le poignet du premier, tenant un poignard prêt à s’abattre sur moi, pour diffuser de la glace dans tout son être. La lutte est pénible, tant je manque de force en comparaison à cet individu surentraîné, mais ses doigts finissent par mourir du gel, dans un cri d’agonie épouvantable, avant que la lame ne tombe à nos pieds. Je la pousse immédiatement, ne cessant de geler chaque membre de son corps. Bientôt, son cœur est atteint, le faisant s’effondrer sur le sol. C’est horrible. C’est la première fois que je tue avec l’intention de faire souffrir ma victime, et c’est une pensée tout bonnement abominable. Toutefois, je n’ai pas le temps de songer à cela. Le second s’approche de moi, et je glace son cœur avant qu’il ne m’atteigne, le transformant en statut. J’observe mes alliés pour estimer s’ils ont besoin de mon aide, quand je remarque qu’Elias est sur le point de se faire poignarder dans le dos par l’un de ses assaillants. Je ne peux accepter que mon aimé perde son frère, même s’il m’exaspère. J’ai donc l’instinct de l’alerter.

« _ L’IMBÉCILE, DERRIÈRE-VOUS ! »

J’hurle à son encontre, tandis qu’un troisième membre s’approche pour me prendre également en traitre.

« _ MERCI BLONDASSE ! »

Il m’exaspère, véritablement. Mais grâce au ciel cette émotion négative me permet de décupler ma force, pendant que je désarme mon adversaire de son poignard. Il tente de me saisir par le cou, afin de m’étrangler, mais je crée un pique de glace entre nos corps, l’empalant en une fraction de seconde. La vision est tellement horrible que je détourne le visage pour m’en soustraire. Une réaction bienvenue, du reste, puisqu’elle me permet de voir le conseiller sur le balcon, visant mon futur mari d’une arbalète. Je ne réfléchis pas. Je n’hurle pas. Je crée un escalier de glace pour rejoindre sa position, bien que la structure soit déjà fragilisée par l’usage de nos pouvoirs, et je bouscule l’assaillant pour que la flèche change de direction.

« _ Je savais que tu tomberais dans le panneau, reine des neiges. »

Me souffle-t-il froidement, ne manquant pas de m’ébranler brièvement. Ce qui lui suffit pour me pousser sur cette partie du balcon ne tenant plus que par un miracle, tandis que je manque de passer par dessus la rambarde. La chance fait que je suis freiné par celle-ci, mais le sol se met à trembler. Le balcon s’effondre. Je me lève pour tenter de rejoindre une zone plus stable, quand je sens mon corps suivre la chute de la structure. Je crie d’instinct, jusqu’à ce que mon dos percute dans un claquement sourd le sol recouvert des gravas du balcon. J’ai le souffle coupé, les larmes aux yeux. Je ne ressens plus qu’une douleur aigue dans toute la partie haute de mon corps, m’empêchant même d’hurler de souffrance, bien que je vois toujours mon assaillant me viser de son arbalète, sur ce qu’il demeure encore du balcon.

« _ Bonne nuit, votre Majesté. »

M’adresse-t-il, en un rire particulièrement effrayant, tandis que je suis immobilisée par la souffrance. C’est assuré : je vais mourir, à présent.
Je vais mourir… Et je ne pourrai pas tenir ma parole de rentrer Arendelle en compagnie de mon Roi.


@Elsy


Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 3 20031610251624541716691375
La route ? Là où on va il n'y a pas... de route.


MES PERSONNAGES
Revenir en haut Aller en bas
 
Elsy
Elsy
MESSAGES : 731
INSCRIPTION : 02/11/2019
RÉGION : Alsace
CRÉDITS : /

UNIVERS FÉTICHE : SF
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 3 Empty

552339Sanstitre35.png
Aïden
J'ai 23 ans et je vis à partout et nul part, monde. Dans la vie, je suis assassin et je m'en sors relativement bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis amoureux de la magnifique Reine des Neiges d'Arendelle, que j'ai stupidement blessé et je le vis plutôt très mal. J'ai peur qu'elle ne puisse me pardonner. J'ai peur que notre histoire soit vouée à l'échec malgré mon amour fou pour elle.

Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 3 Tumblr_inline_p6hjikn3Ot1s6eco5_250

Aïden. Le jeune homme naît avec un mystérieux don magique , celui du feu , des flammes violettes plus précisément.
Contrairement à ce qu'à vécu sa moitié, Aïden grandit entouré d'amour, ses parents comprenant mieux l'avertissement du vieux troll que la famille Royale .
Le garçon devient très proche de son grand frère, Élias , qui l'aide à maîtriser son pouvoir , allant jusqu'à parfois le provoquer pour qu'il sorte de ses gonds.
Le bonheur du jeune homme vole en en éclats à ses 15 ans , lorsque des assassins font irruption dans sa maison et tue toute sa famille : ses parents et sa petite soeur Élise.
Aïden vit avec les remords intense de n'avoir pas su ou réussi à protéger sa famille. Élias et lui sont séparés plus loin , et le brun le croit mort alors qu'il n'en est rien. En effet , le frère aîné rejoint lui aussi les meurtriers après avoir encaissé nombres de coups. Il fait d'ailleurs aujourd'hui parti , du fameux Conseil , dont il est le 13e et dernier membre.
Aïden recruté par les assassins en raison de son don , est renommé Shadow par ses maîtres. À seulement 15 ans , il est dévoré par les regrets et la colère. Survivants à ses premières missions , un assassin plus âgé , Zephyr , le prend sous son aile et lui apprend à survivre dans ce monde difficile.
Shadow se lie avec Freya au cours d'une mission commune aux alentours de ses 18 ans. La jeune femme finit par se rebeller contre l'organisation et , pour prouver sa loyauté Shadow est désigné pour la tuer. Ce qu'il fera , étant devenu lâche et terrifié par l'idée de mourir.
Son sommeil est hanté encore aujourd'hui, par cet événement et ses autres meurtres. Rare sont les nuits où il dort paisiblement.
Puis , à 23 ans , Shadow est envoyé à Arendelle pour tuer la Reine. Dès le premier regard , il ressent une profonde attirance. Il se lie à cette femme d'une manière qu'il n'aurai jamais pu imaginer. Ils sont dépendants l'un de l'autre , tout simplement. Il l'aime intensément , plus fort qu'aucun autre homme ne le pourait. Leurs âmes sont liées , d'un sentiment bien plus fort que l'amour . Petit à petit , Elsa fait fondre sa haine et sa colère pour les remplacer par l'amour. Petit à petit , Shadow redevient Aïden.
Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 3 K7en
Refusant d'accomplir sa mission, Aïden est mortellement blessé par Hans. Il meurt au côté de sa moitié, déchiré de la laisser. Le jeune homme revient de l'autre côté grâce à Elsa , en raison d'un phénomène que même eux ne sont pas sûr d'avoir compris.
Néanmoins , tout cela est loin de le libérer du joug de ses maîtres , son amour pour la belle Reine sera encore rudemment mis à l'épreuve.
Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 3 Tumblr_inline_p6hiqzLb8r1s6eco5_250

Autres personnages récurrents :

Éric , 23 ans , membre haut placé de la Garde d'Arendelle , ami d'Aïden : Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 3 BbFo

Élias , 26 ans , frère aîné d'Aïden , 13e membre du Conseil des Assassins : Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 3 380b9d9604498edac75e87cd0eb9e02344f43230


Zac Effron :copyright:️ Sugar Slaughter
Le combat se fait violent. Mes yeux se tournent régulièrement vers Elsa , tandis que je me souviens de ses précédentes paroles. Elle ne pouvait pas se contenter de m'attendre au royaume , me promettant d'être prudente. Nous rentrerons ensembles.
Je suis écoeuré qu'elle doive s'abaisser à tuer des tels individus , pour y parvenir.

Je dois néanmoins me concentrer sur mes propres affrontements , prendre garde de ne pas nous blesser. Ce serait regrettable.
Si , j'ai brûlé le premier sans trop de difficulté , le deuxième me fait trébucher, manquant de me poignarder avec son épée. Rapidement , j'attrappe ses jambes pour le mettre violemment à terre. Sa tête heurte le béton , et je me dépêche de récupérer son arme , que j'enfonce dans sa poitrine. Les derniers râles du Conseillers me donnent envie de vomir , alors que je sors l'arme de son corps , décidant de la garder pour le reste du combat.
J'ai beau être habitué à tuer , si on peut seulement dire s'y être habitué un jour , mais cet affrontement est différent. Je ne réfléchis pas vraiment, me préoccupant plus de notre survie. Ce n'est pas pareil , quand j'ôte la vie de sang froid.

Élias se bat comme un beau diable. Il a l'air enragé. Même sans pouvoirs , ses mouvements sont bien plus vifs et précis que les miens. Je n'ai guère le loisir de m'attarder sur ses performances , qu'un nouvel adversaire se dirige vers notre position. Il m'attaque avec son épée , ce qui ne me rassure pas vraiment vu la finalité de mon dernier duel. J'entends alors Elsa prévenir mon frère d'un danger , les deux s'attribuant de sympathiques surnoms.
J'aurai dû me retourner pour constater où en était ma Reine , mais mon adversaire ne m'en a pas laissé le temps. Il ne cesse de vouloir m'empaler de son épée et , toute ma concentration va à parer ses coups.

Je finis par le désarmer de mes flammes , le plaquant ensuite contre le mur , plantant mon arme dans son abdomen , et je dois avouer que ses cris résonnent horriblement dans mes oreilles et mes souvenirs. Je suis surpris par une flèche qui se plante à quelques centimètres de ma position. L'assassin m'adresse un sourire terrifiant en se laissant tomber au sol :

"Tu ferai bien de regarder derrière toi..." , il me murmure avant de mourir , alors que mon frère vient d'éliminer également un adversaire , aussitôt attaqué par un autre. Je me retourne alors , constatant avec horreur qu'Elsa se trouve sur les hauteurs et vient d'être poussée par un des derniers Conseillers en vie.
Heureusement , elle est ratrappée par la rambarde...
Non.
Non !

"Elsaaaaa ! Nooooon !" , j'hurle absolument terrifié , par la vision de ma Reine chutant dans le vide. Elle finit sa course au milieu des gravats , le bruit de son corps frappant le sol , résonne dans le bâtiment , telle une onde de choc à mes oreilles.

"Oh merde , la blondasse..." , j'entends à peine le murmure de mon frère aîné , toujours aux prises avec un Conseiller.

Je suis concentré sur la vision de celui qui vient de blesser, peut être mortellement ma Reine , se permettant de la viser de son arbalète. Je vois rouge , sentant la colère prendre le dessus sur ma raison.
Je ne réfléchis plus , du reste , prenant le risque de rejoindre l'assassin sur la partie encore debout mais fragile , des hauteurs. Je lui retire son arbalète en lui brûlant les mains , ce qui lui arrache un cri de douleur.
D'une main , je l'attrappe au cou , le soulevant du sol sur quelques centimètres.

"Va crever en Enfer , sale enflure..." , je lui souffle. Mon autre main se lève , projettant un jet de flammes droit dans sa cervelle. Sa tête explose sous le choc , alors que je laisse tomber le reste de son corps pour éviter d'être...éclaboussé plus que nécessaire.
Ma colère retombe, laissant place à la peur tandis que je me tourne vers Élias, n'osant porter mes yeux vers la forme immobile d'Elsa.

"Je m'occupe du dernier !" , lance mon frère , prenant clairement le dessus sur son adversaire. Je comprends qu'il accepte que je le laisse se débrouiller seul , tandis que je vais voir mon amante.


Je descends prudemment des restes du balcon , me dirigeant vers le tas de gravats où est tombé Elsa .
Je sens que , je tremble de tout mon corps. Je sais que je serai impuissant , face aux blessures de ma Reine.
Va bien , s'il te plait.
Je t'en supplie , va bien.
Je n'arrête pas de me répéter ces phrases , comme une longue supplique.

J'ai tellement peur que , j'ai du mal à marcher comme si tous mes membres étaient paralysés. J'aurai dû insister pour qu'elle ne nous accompagne pas. Je savais que c'était une mauvaise idée.
J'aurai dû garder un œil sur elle , constamment. J'aurai pu l'avertir. C'est ma faute , c'est à cause de moi qu'elle est venue.

J'enjambe un morceau imposant des restes du balcon. Désormais sur les gravats , je repère tout de suite Elsa . Je ressens son énergie , faiblement mais , c'est tout de même là. Je me précipite vers elle , allongée sur le dos au milieu des gravats , saignant quelques peu des coudes, où je remarque plusieurs coupures .
Je m'assois à ses côtés , la prenant le plus doucement et le plus délicatement possible , dans mes bras pour reposer le haut de son corps sur mes genoux.
Je sens que ma propre vue se brouille, alors que je pose une main très tremblante sur sa joue , essuyant ses propres larmes.

"Elsa..." , je murmure absolument bouleversé , ne contrôlant plus mes émotions. Mon pouce trace de petits cercles sur sa joue. "Comment...tu..." , j'essaie de me calmer , sentant que je perds mes moyens. "Comment Tu te sens ?" , c'est stupide de demander ça.Elle ne va pas bien. Je le vois très bien. Elle vient de chuter violemment de plusieurs mètres , comment pourrait-elle aller bien ?

"Concentre toi sur moi, pas sur la douleur , d'accord ?" , je lui conseille , rapprochant mon visage du sien pour garder le contact avec ses prunelles bleutées. Je la sens s'affaiblir , et j'angoisse de plus en plus alors que , mes larmes se mettent à couler.

"Je n'aurai jamais dû accepter que tu nous accompagnes ." , je me sens tellement mal , j'ai mal même. Je comprends enfin ce qu'elle a ressenti quand Hans m'a blessé.
J'entend par ailleurs Élias nous informer que le dernier membre du Conseil est mort. Je l'écoute à peine.

"Tu te souviens ce que tu m'as dit ? Qu'on rentrerait ensemble à Arendelle." , je continue la voix brisée. "Je t'aime. Reste avec moi." , je dépose un très bref baiser sur ses lèvres. "Je t'en supplie , reste avec moi."


Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 3 QYEd
Revenir en haut Aller en bas
 
The Whole 9
The Whole 9
Féminin MESSAGES : 2442
INSCRIPTION : 31/01/2019
RÉGION : Les Hauts de France
CRÉDITS : (c) google image (avatar & gifs profil/signature)

UNIVERS FÉTICHE : City, Science-Fiction et Fantastique. (Si possible dans un contexte inventé, j'y suis plus à mon aise)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t2780-l-ecriture-est-parole-et-sile https://www.letempsdunrp.com/t2787-mon-repertoire-de-rps-oui-je-suis-vachement-originale-dans-le-titre#59583 https://www.letempsdunrp.com/t2809-mes-multiples-personnalites-sur-ltdrp#60671
flower

Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 3 Empty

200525050547450736.png
Elsa
J'ai 23 ans et je vis à Arendelle. Dans la vie, je suis reine et je m'en sors confortablement, même si je remets toujours en question ma volonté à demeurer sur le trône. Sinon, à cause de la monstruosité de mon père, je suis célibataire, autant qu'amoureuse du seul homme qui possède toutes les raisons du monde de me haïr. Et je le vis plutôt douloureusement. Je n'imaginais pas que notre histoire prendrait une tournure aussi tragique, surtout après sa résurrection. J'osais croire que l'épreuve la plus dure avait été franchit, et je constate chaque jour que je m'étais lourdement fourvoyée.  

Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 3 Original
Elsa est une reine qui aimerait ne pas l'être. Elle songe souvent à laisser son trône à sa cadette, fatiguée des responsabilités écrasantes de son titre, mais ne le conserve que par inquiétude quant au devenir de son royaume, auquel elle tient malgré tout. Elle a longtemps mis l'amour de côté, craignant qu'il ne rende son pouvoir hors de contrôle, jusqu'à sa rencontre avec Aïden (anciennement Shadow). Avec lui, elle a non seulement apprit à maîtriser ces dons, qu'ils partagent tout deux, bien que les siens soient de l'ordre du feu, mais également ce qu'était l'amour le plus pur. Elle donnerait sa vie, pour cet homme. Elle sacrifierait son royaume, pour ce Roi. Mais elle doute que leur amour puisse véritablement s'épanouir, si le destin ne consent pas à les laisser vivre en paix définitivement.
Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 3 Original

Whatever happens, don't let go of my hand
Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 3 K7en

Autre personnage récurrent :

Anna, 20 ans, soeur d'Elsa.
Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 3 783642527d2336bb88962affa50a669a

Dialogue Elsa : #cc6666


Elle Fanning - Prophetic Moses
Mes rétines se fixent sur l’arbalète de mon assaillant, me surplombant de plusieurs mètres. Je sais qu’il va tirer sur moi pour m’achever et… le corps irradié par la douleur, je ne peux rien faire pour l’en empêcher. Il ne suffirait que d’un simple jet de glace pour le faire chanceler de sa position, du reste. Mais je suis physiquement dans l’incapacité d’amorcer le moindre mouvement en sa direction, sans que cela n’accentue ma souffrance. C’est… Argh. Insupportable. C’est beaucoup trop… douloureux. Je ne sais même pas si je vais y survivre, tant mon esprit m’encourage à fermer les yeux pour me soulager de toute cette souffrance. Et je le refuse, du reste. Je lutte contre moi-même. Je ne veux pas abandonner si facilement. Je ne peux pas l’abandonner si facilement. C’est peut-être la dernière fois que mes paupières se fermeront sur le monde, je ne veux pas que cela soit autrement que dans les bras de mon amant. C’est grâce à lui que je vis encore, d’ailleurs. Il rejoint les hauteurs pour attaquer le conseiller dont je souhaitais le protéger, et je pleure de plus belle à la scène qui se rejoue dans ma mémoire. « Je savais que tu tomberais dans le panneau, reine des neiges. » Comment ai-je pu être aussi naïve ? Il visait mon Roi pour m’attirer dans un piège et… encouragé par mon amour, j’ai sauté dedans à pieds joints. Je n’ai aucun regret. Jamais je n’aurai sacrifier mon amour pour m’en assurer. Je préfère mourir avec la certitude qu’il ait gagné sa liberté, que de revivre encore l’instant douloureux de son trépas. J’aurai pu le ressusciter à nouveau, du reste. Mais je n’aurai pas supporté de l’accompagner à nouveau dans l’autre monde, pour l’en ramener par la suite. Je ne sais même pas comment je m’y suis prise, la première fois. Non. C’est mieux ainsi. Il est vivant, en bonne santé, et… Argh. C’est tout ce qui compte. Aïden réapparait dans mon champ de vision à cette conclusion. Je n’arrive même pas à ne serait-ce qu’à murmurer son prénom. Je sens mes lèvres bouger mais… la douleur rend ma volonté de parler extrêmement pénible. Je vais devoir faire un effort, pourtant. Je vais devoir lutter contre cette sensation d’oppression contre ma poitrine, ne serait-ce que pour qu’il sache à quel point je suis désolé, et a quel intensité je l’aime d’un amour profond. Je grince des dents lorsqu’il me bouge de ma position pour déposer ma tête contre ses genoux. Arrrgh… C’est effroyablement douloureux, au point que je sens mon état se dégrader. J’ai... Comme des nausées, tout d’un coup. Je serre les mâchoires pour me concentrer sur le son de la voix de l’homme que j’aime.

« _ J… J’ai… mal. »

Je souffle péniblement, fournissant un premier effort, la voix étreinte de douleur. Cela appelle une nouvelle rafale de larmes sur mes joues mais... La caresse qu’il appose sur l’une d’elle, m’apaise quelque peu, au même titre que son énergie qui m’englobe de douceur. Il veut que je me concentre sur lui, uniquement sur lui. Et je réponds favorablement à cette demande, ancrant mon regard dans le sien, ô combien bouleversant, bien que la douleur refuse de se faire plus discrète en mon être. Elle vient par à-coup se rappeler à mon bon souvenir, tordant les traits de mon visage en des grimaces que je ne saurai cacher.

« _ T… Tu… n’aurais… pas… su… m’em…pêcher de… vous suivre. »

Je réponds à ces regrets concernant ma présence en ces lieux. Je ne souhaite pas qu’il se tienne pour responsable de ce qui n’était finalement qu’une grossière erreur de ma part. J’ai des pouvoirs. J’aurais pu tuer le conseiller en détruisant le balcon. J’ai opté pour le corps-à-corps dans un réflexe stupide, et cela m’a servi de leçon. Je sais dorénavant que je ne suis pas… parfaite. Je ne prends pas toujours les meilleurs décisions et… Si j’y survis, je sais que je ne m’entêterais plus comme j’ai l’habitude de le faire.

« _ Je te… demande… pardon. Je poursuis toujours plus difficilement, sentant que mon esprit lâche de plus en plus prise avec la réalité. _ J… Je n’ai… pas… été… prudente… Par…donne-moi. »

J’acquiesce aux mots suivants, doucement, sans faire de geste brusque. Je me rappelle bien cette parole, oui. Et je voudrais pouvoir la réaliser, du reste. Mais je ne connais pas l’ampleur de mes blessures et… Je me sens tant épuisée, en cet instant. Mon corps n’aspire qu’à une chose : se reposer. Et c’est à peine s’il parvient à rendre le baiser de mon futur époux.

« _ J… Je suis… fatiguée. Je lui avoue, pleurant toujours plus de tristesse, de douleurs. _ Si… Je ne… me… ré…veille pas… Pro…mets-moi… que… tu me… ramèneras… chez… nous… auprès… d’Anna. Je marque une pause, poussant un râle de douleur. _ Je… t’aime… Ne… l’oublie ja… mais. »

Mes yeux se ferment malgré moi, me plongeant dans un endroit sombre, sans douleur.
Je ne sais pas si je suis morte mais… Je me sens bien, à présent…


@Elsy


Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 3 20031610251624541716691375
La route ? Là où on va il n'y a pas... de route.


MES PERSONNAGES
Revenir en haut Aller en bas
 
Elsy
Elsy
MESSAGES : 731
INSCRIPTION : 02/11/2019
RÉGION : Alsace
CRÉDITS : /

UNIVERS FÉTICHE : SF
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 3 Empty

552339Sanstitre35.png
Aïden
J'ai 23 ans et je vis à partout et nul part, monde. Dans la vie, je suis assassin et je m'en sors relativement bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis amoureux de la magnifique Reine des Neiges d'Arendelle, que j'ai stupidement blessé et je le vis plutôt très mal. J'ai peur qu'elle ne puisse me pardonner. J'ai peur que notre histoire soit vouée à l'échec malgré mon amour fou pour elle.

Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 3 Tumblr_inline_p6hjikn3Ot1s6eco5_250

Aïden. Le jeune homme naît avec un mystérieux don magique , celui du feu , des flammes violettes plus précisément.
Contrairement à ce qu'à vécu sa moitié, Aïden grandit entouré d'amour, ses parents comprenant mieux l'avertissement du vieux troll que la famille Royale .
Le garçon devient très proche de son grand frère, Élias , qui l'aide à maîtriser son pouvoir , allant jusqu'à parfois le provoquer pour qu'il sorte de ses gonds.
Le bonheur du jeune homme vole en en éclats à ses 15 ans , lorsque des assassins font irruption dans sa maison et tue toute sa famille : ses parents et sa petite soeur Élise.
Aïden vit avec les remords intense de n'avoir pas su ou réussi à protéger sa famille. Élias et lui sont séparés plus loin , et le brun le croit mort alors qu'il n'en est rien. En effet , le frère aîné rejoint lui aussi les meurtriers après avoir encaissé nombres de coups. Il fait d'ailleurs aujourd'hui parti , du fameux Conseil , dont il est le 13e et dernier membre.
Aïden recruté par les assassins en raison de son don , est renommé Shadow par ses maîtres. À seulement 15 ans , il est dévoré par les regrets et la colère. Survivants à ses premières missions , un assassin plus âgé , Zephyr , le prend sous son aile et lui apprend à survivre dans ce monde difficile.
Shadow se lie avec Freya au cours d'une mission commune aux alentours de ses 18 ans. La jeune femme finit par se rebeller contre l'organisation et , pour prouver sa loyauté Shadow est désigné pour la tuer. Ce qu'il fera , étant devenu lâche et terrifié par l'idée de mourir.
Son sommeil est hanté encore aujourd'hui, par cet événement et ses autres meurtres. Rare sont les nuits où il dort paisiblement.
Puis , à 23 ans , Shadow est envoyé à Arendelle pour tuer la Reine. Dès le premier regard , il ressent une profonde attirance. Il se lie à cette femme d'une manière qu'il n'aurai jamais pu imaginer. Ils sont dépendants l'un de l'autre , tout simplement. Il l'aime intensément , plus fort qu'aucun autre homme ne le pourait. Leurs âmes sont liées , d'un sentiment bien plus fort que l'amour . Petit à petit , Elsa fait fondre sa haine et sa colère pour les remplacer par l'amour. Petit à petit , Shadow redevient Aïden.
Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 3 K7en
Refusant d'accomplir sa mission, Aïden est mortellement blessé par Hans. Il meurt au côté de sa moitié, déchiré de la laisser. Le jeune homme revient de l'autre côté grâce à Elsa , en raison d'un phénomène que même eux ne sont pas sûr d'avoir compris.
Néanmoins , tout cela est loin de le libérer du joug de ses maîtres , son amour pour la belle Reine sera encore rudemment mis à l'épreuve.
Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 3 Tumblr_inline_p6hiqzLb8r1s6eco5_250

Autres personnages récurrents :

Éric , 23 ans , membre haut placé de la Garde d'Arendelle , ami d'Aïden : Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 3 BbFo

Élias , 26 ans , frère aîné d'Aïden , 13e membre du Conseil des Assassins : Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 3 380b9d9604498edac75e87cd0eb9e02344f43230


Zac Effron :copyright:️ Sugar Slaughter
Voir Elsa en si grande souffrance me tord tellement le cœur, que je ressens réellement une douleur à la poitrine , alors que mes larmes coulent sur mes joues , sans discontinuer. Je vois bien que chaque parole qu'elle arrive à me dire , lui procure une souffrance intense. J'ai presque l'impression de ressentir cette douleur , tant j'ai peur de la perdre , à mesure que le contact entre nos deux dons s'affaiblit.

Elle me confie avoir mal , bien sûr, ce à quoi je lui répond de se concentrer sur moi. Je ne pense pas réellement que ça la soulagera , mais je veux juste qu'elle tienne bon. Qu'elle se rappelle que je suis là, que je la tiens dans mes bras , et que j'ai besoin d'elle.
J'ai tellement besoin d'elle. Ma main vient doucement caresser sa joue, essuyant ses larmes de douleurs. Je n'aurai pas dû la laisser nous suivre , j'étais vraiment con. C'est le mot , oui. Un imbécile. Je m'en persuade de plus en plus , à mesure que je vois les vagues de sa souffrance déformer les traits de son visage , visage que j'aime tant contempler.

"Je sais que tu es trop têtue pour m'écouter oui..." , je lui souffle quand elle me dit , difficilement , que je n'aurai pas pu l'empêcher de nous suivre. Ça ne réduit pas ma culpabilité, pour autant.
Voilà même que mon amante tient à s'excuser. Je secoue la tête. Comment peut-elle croire que j'ai quelque chose à lui pardonner ? Je suis incapable de lui en vouloir , de toute manière .

"Chuut , mon amour. Tu n'as pas à demander pardon. Je ne peux pas t'en vouloir d'essayer de me sauver. Je veux juste que tu rentres avec moi..." , je continue , lui rappelant la promesse qu'elle m'a faite , et à laquelle je tente désespérément de m'accrocher . Elle ne peut pas partir , pas vrai ? Je ne suis rien , si elle s'en va. Je ne serai qu'une enveloppe charnelle , enfermant un esprit vide de toutes émotions.

Je sens mes sanglots secouer plus fort mon corps , quand Elsa me fait part de sa fatigue. Non. Non , non , NON ! Elle n'a pas le droit de me faire ça. Je refuse. C'est impossible, pas après tout ce qu'on a vécu. C'est injuste , putain . Les mots suivants qu'elle m'adresse , achève de me blesser si profondément que je sens comme quelque chose se exploser en moi . Je colle mon front contre le sien , inspirant lourdement.

"D'accord . Je...Je te le promets..." , je parviens à lui murmurer. Je serai incapable de laisser reposer son corps, dans ce qui fut le théâtre d'une telle horreur. Mais , je ne veux pas qu'elle s'endorme. Je veux qu'elle reste avec moi . Je sens sa glace s'éloigner de moi , alors que je commence à perdre le contrôle. Je sais qu'elle m'aime. Je sais qu'elle n'y peut rien. Mais , ça fait tellement mal. Son râle de douleur est comme , un poignard en plein coeur.

"Je sais. Je sais." , je répète alors que ses yeux se ferment. "Je t'aime Elsa..." , je pleure. Je la sens devenir molle dans mes bras et , son énergie semble si lointaine...
Elle...dort , n'est ce pas ? Elle n'est pas... ?

"Elsa ?" , je chuchote en caressant sa joue , éloignant mon visage du sien. Pas de réaction. Pourquoi , est ce que j'ai tant de mal à sentir qu'elle est là ?

Je sens quelque chose se briser en moi. J'ai la sensation que, Hans m'a à nouveau enfoncé son épée dans l'abdomen, tournant la lame dans mes intestins. Je crois que je hurle. Je ne sais pas , en fait. Je ne me souviens plus.
La douleur m'aspire tel un tourbillon , et je me sens si seul. Si éloigné de celle que j'aime, qui me semble être partie trop loin pour que je puisse l'atteindre.
C'est pas humain de ressentir cela. Ça fait trop mal , c'est insupportable . Je tiens toujours Elsa dans mes bras , mais mon regard brouillé fixe le mur d'en face sans le voir. J'ai des hallucinations. Je crois.
Sinon , pourquoi est ce que je verrai le sang de ma soeur souillé le mur d'en face ?

"AÏDEN !"


Les bruits alentours me semblent étouffer. J'avale ma salive difficilement, fermant les paupières. J'essaie de me concentrer sur la jeune femme dans mes bras , mais tout ce qu'on mon cerveau retient c'est qu'elle...qu'elle est partie ? Je n'arrive pas à me calmer lorsque je rouvre les yeux. Je constate d'ailleurs , que je suis entouré par des halos de mes flammes noires qui montent jusqu'au plafond.

AÏDEN ! BORDEL AÏDEN, REGARDE MOI ! , ta que Élias pour hurler comme ça. Je veux juste qu'il s'en aille. Je veux juste qu'Elsa se réveille, que la plaie béante et à sang dans mon estomac se referme.
Mon don encercle désormais nos deux corps , sans blesser Elsa bien évidemment. Je baisse les yeux vers son visage pâle, ma paume caressant son corps qui semblait la faire tellement souffrir.

Je sens soudain deux mains se poser fermement sur mes joues , me forçant à relever la tête. Je croise aussitôt les yeux sombres de mon frère aîné, qui grimace alors que mon feu consume lentement ses vêtements.
Je ne l'ai jamais blessé avant.
Nouvelle douleur.
Mon don se retire de lui rapidement , lui le grand blond qui a osé braver mes flammes fortes pour parvenir jusqu'à moi. Je sens de nouvelles larmes s'échapper de mes yeux.

"Je t'ai blessé..." , je lui souffle , évitant son regard. Sa prise se fait plus ferme , obligeant mes prunelles à rester ancrés dans les siennes. Je sens une douce chaleur se rependre en moi , au souvenir de notre enfance , où lui seul calmait mes quelques accès de panique.

"Aïden. Regarde moi. Je vais bien , d'accord ? Il n'y a que mon manteau qui a brûlé , d'accord ?" , je hoche la tête , quelque peu soulagé. Mais , Elsa est toujours aussi loin de mon être, toujours aussi brisée par sa chute .

"Elsa...elle...elle..." , je n'arrive pas à le formuler à travers mes sanglots. Élias retire une de ses mains de ma joue , et baisse la tête. Je le vois poser deux doigts contre le cou de mon amante. Ses yeux reviennent ensuite vers moi , bienveillants , plus doux que jamais depuis que je l'ai retrouvé. Sa paume reprend place sur mon visage , effaçant quelques larmes , au passage.

"Elle respire. Pas très profondément, mais elle respire , d'accord ? Je vais faire tout mon possible pour l'aider , petit frère mais pour cela , il faut que tu te calme. Garde tes yeux sur moi. Voilà. Respire. Inspire. Expire. Bien. Tu es le maître de tes pouvoirs , tu te souviens ? Tu l'as toujours répété. Je sais que tu peux reprendre le contrôle. J'ai confiance en toi." , la douleur au creux de mon estomac ne disparaît pas avec l'information qu'Elsa est vivante. Pour combien de temps ? De quelle gravité sont l'ordre de ses blessures ? Est ce qu'elle souffre ?

Mais , je sais que mon frère a raison. Si je veux pouvoir l'aider à aller mieux, je dois me calmer. Reprendre le contrôle de mon don qui commence à enflammer les dernières structures en place du bâtiment. Je me concentre sur le regard doux de mon frère , qui me ramène en enfance. Je me souviens de ce jour , où j'ai enflammé , sans le faire exprès , la petite grange derrière la maison. J'ai tellement paniqué , que j'ai risqué de dévoiler mon don à l'entièreté du village. Mes parents étaient concentrés sur le fait de ramener les quelques animaux que nous possédions en sécurité , tandis que Élias s'est assis devant moi , de la même manière qu'aujourd'hui .
J'avais repris le contrôle en quelques secondes , rassuré par sa seule présence , le simple fait de savoir qu'il avait confiance en moi. Et , il a toujours cette confiance en moi , du reste.

Rapidement , je reprends le contrôle , comme lorsque j'étais enfant et , Élias m'adresse un sourire emplein de tristesse. Je sais qu'il s'est souvenu de ce jour également. Je le lis dans ses yeux , où je crois même percevoir une larme , lui que je pensais si maître de ses émotions , si au-dessus de tout ce qui l'entoure . Mais , cette marque de tristesse disparaît vite de son regard.

"Je savais que tu y arriverait , petit frère." , il m'attire brièvement vers lui , dans une étreinte , avant de regarder Elsa , à nouveau. "Elle était déjà inconsciente quand tu l'as trouvé ?"

"Non. Mais...elle avait des difficultés pour parler. Elle avait mal. Très mal." , j'arrive à sortir en réponse , toujours bouleversé par ce que nous venons de faire , de vivre.

"J'imagine. Elle est tombée de haut , sur des débris en plus." , il lève rapidement les yeux vers les restes du balcon dont a chuté Elsa. Il réprime une grimace que j'ai le temps de voir , néanmoins.

"Tu ne penses pas qu'elle va s'en sortir , c'est ça ?" , je demande la voix tremblante. Élias soupire et se relève enfin.

"Je n'ai pas dit ça. Ta blondasse est résistante et son don , comme le tien lui donne une certaine endurance dans ce genre de cas."

"Que faisons-nous ? On ne peut pas rester ici , au milieu des débris..."

"Non. Surtout que le plafond menace de s'effondrer sur nous. On a pas fait tout ça pour crever bêtement. Tu as la force de la porter ? Je peux t'aider sinon."

"Mais...mais elle avait mal quand je la touchais simplement. Si je la bouge elle..."

"J'ai envie de te dire que c'est ça, ou la laisser claquer ici. De toute façon , elle a l'air dans un genre de coma , elle ne va sûrement pas se réveiller sous la douleur. Tu as besoin d'aide , donc ?" , je secoue la tête, un peu brusqué par ses paroles. Élias reste Élias , après tout.
Je me relève donc , avant de me baisser pour prendre la forme endormie de mon amante dans les bras. Son énergie vient à nouveau caresser la mienne très brièvement, ce qui me bouleverse d'autant plus.

"Tu as intérêt à te réveiller mon amour..." , je lui souffle au creux de son oreille. Élias s'approche doucement de moi et mon regard se porte à nouveau sur lui. "Où allons nous ?"

"J'ai une planque à environ 500 mètres. J'habitais là-bas depuis mon entrée au Conseil. J'ai tout ce qui nous faut pour tenir quelques jours. On y sera à l'abri , mais pour être prudent on devra peut être monter la garde à tour de rôle." , j'acquiesce suivant ses pas au milieu des débris, gardant une prise ferme sur la Reine que je porte.
J'essaie d'ignorer les fondations tremblantes du bâtiment , affaiblies par nos dons à moi et Elsa. Je détourne les yeux , lorsque nous passons près des cadavres , éventrés, empalés ou simplement morts , les yeux ouverts sur du vide. Élias crache sur l'un d'eux mais , je n'ai pas la force de lui en demander la raison.

Nous sortons enfin de cette salle maudite , où nous avons gagné notre liberté après toute ces années. Mais , un regard en direction du visage tiré de ma Reine , et je me souviens que cette soif de liberté a un prix.
Je suis la marche assurée de mon frère alors que je frissonne légèrement sous la brise fraîche. Je n'aime pas le froid. Le seul que j'aime embrasser me semble si lointain , que y penser ramène une douleur lancinante.
De plus , porter Elsa bien que légère, n'est pas sans repos et je suis fatigué après tous ces événements. Physiquement et moralement. Néanmoins, je ne veux pas que Élias touche ma "blondasse" comme il aime si bien la nommer.

Au bout d'une bonne dizaine de minutes, nous parvenons enfin à ce que mon frère appelle sa planque. C'est une grotte des plus banals à première vue. L'entrée y est barré par de simple planches en bois qu'il place sur le côté , me faisant signe d'entrer. Il les replace une fois que nous sommes à l'intérieur.

"C'est pour couper le vent." , il juge bon de m'expliquer.

"On ne voit pas grand chose." , je lui fais remarquer. Élias me dépasse à nouveau , montrant qu'il connaît l'endroit comme sa poche. Il me fait signe de poser Elsa sur un tas de couverture qui peut convenir en tant que lit , si l'on est pas habitué au confort Royal. Nous n'avons pas le choix , de toute manière .


Élias me designe ensuite plusieurs lanternes , et je comprends qu'il souhaite faire profit de mon pouvoir. J'allume ainsi les outils , qui dispense une lumière agréable dans la pièce.

"Je me sers d'une torche en règle générale..." , je l'entend me dire alors que je rassemble des restes de son dernier feu. Ainsi , nous aurons aussi de la chaleur. Je le vois ramener plusieurs couvertures , constatant que l'endroit est plutôt bien ammenagé.

"Comment tu as pu t'offrir tout cela ?" , il hausse les épaules.

"Le Conseil. Viens. Tu veux bien lui soulever la tête ?" , je hoche la tête, soulevant quelques peu mon amante pour que mon frère puisse déposer un oreiller fait maison rapidement on va dire , sous sa tête.
Je la repose délicatement, déposant un bref baiser sur ses lèvres. Je m'assois ensuite à ses côtés , alors que Élias s'accroupit aussi. Avant de s'occuper d'Elsa, il passe sur mes épaules une couvertures et , je lâche un merci qui résonne plutôt fort dans cette grotte.

"Je sais quand tu as froid." , il répond simplement avant de pencher son oreille contre la poitrine d'Elsa. Je me retiens de lui poser des questions , tandis qu'il pose même sa main sur le haut du corps de mon amante. Je rougis bien sûr , mais je constate logiquement qu'il n'en a rien à faire de son intimité. Sa main se déplace vers ses côtes , où son visage se tend quelques peu.

"Tu peux vraiment évaluer ses blessures juste en touchant ?"

"Bien sûr que non. Je voulais juste m'assurer qu'elle respire correctement et ne pas sentir d'os déplacés."

"De...de quoi ?" , je lui demande en frisonannt sous ma couverture.

"Elle a plusieurs côtés cassés. C'est tout ce que je peux affirmer. Je ne peux pas évaluer si son dos a subi des dommages importants. Je ne suis pas médecin. Mais , je suis rassuré. J'avais peur qu'une côte brisée n'ai percé ses poumons. Ça n'a pas l'air d'être le cas." , rassuré hein ?

"Pas l'air ?" , j'insiste sur l'expression , ayant des nausées rien qu'à envisager qu'Elsa puisse souffrir de cette blessure. Élias secoue la tête.

"Bien que sa respiration soit discrète , elle n'a pas le sifflement caractéristique de quelqu'un qui s'étouffe avec son sang." , je ne vais pas lui demander où il a déjà pu entendre ce sifflement. "De plus , elle se serait déjà mise à cracher du sang." , je chasse de mon esprit les images de ma Reine crachant ses poumons en fermant fortement les paupières , ignorant ma nausée.

"Excuse moi." , Élias a la gentillesse de remarque mon trouble. "On ne peut pas la déplacer plus que nécessaire. Il faut attendre son réveil. Mais on ne peut pas faire grand chose à part attendre que ses os se la fasse moins souffrir." , il se lève, disparaissant au détour d'un...couloir ?
Même si Elsa n'est pas sensible au froid , je place une des couvertures sur son ventre , on ne sait jamais si la douleur peut lui donner des frissons.
Je profite de l'absence de mon frère pour me pencher vers son visage , posant de nouveau une main sur sa joue. Le contact me permet de sentir son énergie, faiblement. Des larmes se forment à nouveau dans mes yeux.

"Je ne sais pas si tu m'entends..." , je murmure. "J'espère que tu souffre moins." , je respire profondément. "Tu sais que je ne suis plus rien sans toi. J'ai besoin de toi , Elsa. Je t'en supplie, réveille toi. Ne me laisse pas...Je t'aime." , ma voix se brise alors que j'embrasse doucement ses lèvres.

Élias est à nouveau dans la pièce , alors je me contente de prendre une des mains de mon amante dans la mienne. Je tourne la tête pour le voir poser une sorte de planche sur le feu et un récipient auquel il ajoute quelques...plantes , j'ai l'impression ? Il vient ensuite m'apporter ce qui ressemble à une tasse en métal , contenant de l'eau.

"Parce que en plus tu avais de quoi boire et manger..." , je râle mais bois le liquide en quelques secondes , soulageant ma gorge sèche.


"J'ai trouvé du pavot et de la menthe..." , il désigne le récipient sur le feu.

"Je l'ai mis à chauffer , mais on pourra toujours le remettre plus tard si il boue et qu'elle dort toujours. Ça calme un peu les maux de tête , donc je ne suis pas sûr que ça serve beaucoup mais...vaut mieux essayer. Puis ça la fera boire." , je le vois ensuite préparer des couvertures sur le sol pour que l'on puisse se coucher. Je lui propose de dormir , pendant que je monte la garde. Curieusement, je n'ai pas sommeil , je préfère veiller encore quelques heures sur Elsa. Élias ne se fait pas prier et se couche alors que j'éteins les lanternes près de sa position.

Je m'enroule dans ma couverture , me plaçant de biais pour avoir un œil sur l'entrée de la grotte , et l'autre sur Elsa. Je tiens toujours une de ses main pour garder la sensation de sa glace qui épouse mon feu , qui me manque tant. J'essaie de maintenir ma peine à sa place , mais mes larmes ne se tarissent pas.
La nuit sera longue.


Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 3 QYEd
Revenir en haut Aller en bas
 
The Whole 9
The Whole 9
Féminin MESSAGES : 2442
INSCRIPTION : 31/01/2019
RÉGION : Les Hauts de France
CRÉDITS : (c) google image (avatar & gifs profil/signature)

UNIVERS FÉTICHE : City, Science-Fiction et Fantastique. (Si possible dans un contexte inventé, j'y suis plus à mon aise)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t2780-l-ecriture-est-parole-et-sile https://www.letempsdunrp.com/t2787-mon-repertoire-de-rps-oui-je-suis-vachement-originale-dans-le-titre#59583 https://www.letempsdunrp.com/t2809-mes-multiples-personnalites-sur-ltdrp#60671
flower

Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 3 Empty

200525050547450736.png
Elsa
J'ai 23 ans et je vis à Arendelle. Dans la vie, je suis reine et je m'en sors confortablement, même si je remets toujours en question ma volonté à demeurer sur le trône. Sinon, à cause de la monstruosité de mon père, je suis célibataire, autant qu'amoureuse du seul homme qui possède toutes les raisons du monde de me haïr. Et je le vis plutôt douloureusement. Je n'imaginais pas que notre histoire prendrait une tournure aussi tragique, surtout après sa résurrection. J'osais croire que l'épreuve la plus dure avait été franchit, et je constate chaque jour que je m'étais lourdement fourvoyée.  

Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 3 Original
Elsa est une reine qui aimerait ne pas l'être. Elle songe souvent à laisser son trône à sa cadette, fatiguée des responsabilités écrasantes de son titre, mais ne le conserve que par inquiétude quant au devenir de son royaume, auquel elle tient malgré tout. Elle a longtemps mis l'amour de côté, craignant qu'il ne rende son pouvoir hors de contrôle, jusqu'à sa rencontre avec Aïden (anciennement Shadow). Avec lui, elle a non seulement apprit à maîtriser ces dons, qu'ils partagent tout deux, bien que les siens soient de l'ordre du feu, mais également ce qu'était l'amour le plus pur. Elle donnerait sa vie, pour cet homme. Elle sacrifierait son royaume, pour ce Roi. Mais elle doute que leur amour puisse véritablement s'épanouir, si le destin ne consent pas à les laisser vivre en paix définitivement.
Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 3 Original

Whatever happens, don't let go of my hand
Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 3 K7en

Autre personnage récurrent :

Anna, 20 ans, soeur d'Elsa.
Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 3 783642527d2336bb88962affa50a669a

Dialogue Elsa : #cc6666


Elle Fanning - Prophetic Moses
Tout est sombre. Tout est calme. Je n’entends plus que des voix étouffées, lointaines. Je n’amorce aucun mouvement pour m’en approcher, toutefois. Je me sens bien, et je me complais dans cette pérennité que je retrouve enfin au sein de mon propre corps. Je garde en souvenir les dernières paroles de mon futur époux, d’ailleurs. Je sens qu’il est là, quelque part. Il m’est inatteignable mais… Je ne m’en inquiète pas. Je sens que nous nous retrouverons bientôt ; et je conserve la sérénité que sa présence m’apporte. Peut-être suis-je morte, du reste ? Je l’ignore. Tout demeure sombre jusqu’à ce qu’un décor se matérialise autour de moi. Il s’agit d’Arendelle. Je reconnais les rues de mon royaume, bien que la maison qui se présente à moi ne me soit nullement familière. De la fumée émane tout au dessus de son toit. Quelque chose brûle en ces lieux ? Je contourne la bâtisse pour découvrir la grange, s’enflammant en un brasier noir/violet. Aïden ? Je fronce les sourcils, perplexe. Je ne comprends pas où je suis, pourquoi j’assiste à cet incendie, jusqu’à ce que je découvre deux enfants assis aux abords du bâtiment embrasé. Je m’empresse de les rejoindre pour les intimer à s’éloigner, ne serait-ce que le temps que j’éteigne l’incendie qui consume cette grange, mais mes mains passent au travers des épaules du petit brun. C’est impossible ? C’est… Qu’importe. Je tiens à éteindre l’incendie, bien que cela soit en vain. Mes pouvoirs n‘existent plus et… déboussolée, je suis naturellement encouragée à m’accroupir auprès des enfants, blond et brun.

« _ Garde tes yeux sur moi. Dis-le plus grand, les mains posées sur les joues du plus petit. _ Respire. Inspire. Expire. Tu es maître de tes pouvoirs. J’ai confiance en toi. »

L’imbécile ? C’est… C’est l’imbécile le petit blond et… le petit brun c’est… Aïden. Je ne comprends pas. Comment puis-je être revenu dans l’enfance de mon futur époux c’est… Cela n’a aucun sens ? C’est un souvenir, je crois. Un souvenir qui n’est pas le mien. J’ai été projeté dans les souvenirs de mon amant ou… Peut-être n’est-ce que lui qui m’y projette ? Je tente de répondre à cette interrogation, lorsque le feu cesse de détruire la grange. Il a réussit à canaliser ses dons et j’ai le cœur étreins des remords qui marquent ces traits enfantins.

« _ Tu es le plus fort de nous deux. »

Je lui souffle tendrement, approchant mes doigts d’une mèche de ces cheveux, que j’arrive étrangement à ressentir sous mes phalanges. Mais… Mais je ne pouvais pas le toucher, auparavant ? Me serais-je matérialisée ? Tout ceci n’a définitivement aucune explication logique, et tout a déjà disparu sous mes yeux lorsque, perplexe, je suis de retour dans la salle du conseil, totalement vide.

« _ Tu as intérêt à te réveiller mon amour…
_ Aïden ? »

Je me tourne en direction de sa voix, quand je le remarque. Il se tient debout non loin de ma position, le visage baigné de larmes.

« _ Je suis désolé. Je lui souffle, avalant cette distance qui nous séparait. _ Je m’entête trop souvent lorsqu’il ne le faut pas et… Je te fais du mal, immanquablement. »

Je caresse sa joue, mais il ne réagit pas. Suis-je dans un nouveau souvenir ? Je ne crois pas, non. La salle du conseil est en parfait état et… Il n’a y pas la moindre présence de cadavre autour de nous. Je ne suis pas dans la réalité. C’est notre connexion qui me permet de rester aux côtés de l’homme que j’aime. J’aimerai tant qu’il puisse lui-même me rejoindre, réellement. Il saurait que je ne suis pas véritablement morte, même si j’ignore comment je peux sortir de mon état léthargique. Le décor change à nouveau, tout d’un coup. Je tente de retenir Aïden mais… C’est en vain. Il disparaît au même titre que la salle du conseil et… Je suis de nouveau de retour à Arendelle. Aïden est là, à nouveau. Il m’attend dans le labyrinthe où nous avons échangés nos premiers baisers. Je l’approche avec délicatesse, quand il tourne son visage en ma direction.

« _ Suis-je morte ? Je l’interroge, prenant place auprès de lui, main dans la sienne.
_ Non. »

Ce n’est pas lui qui me répond. C’est la voix d’une femme, familière à mon oreille, et je découvre ma mère non loin de notre position.

« _ Maman ? Je l’interpelle, les yeux se brouillant de larmes.
_ Ne lâche pas sa main. M’intime-t-elle vivement, alors que je voulais le délaisser pour la serrer dans le creux de mes bras.
_ Pourquoi ?
_ Nous représentons à nous deux les entités que sont la mort et la vie. Si tu viens dans mes bras, tu succomberas de tes blessures.
_ S… Sont-elles mortelles ?
_ Non. En l’état actuel des évènements : tu peux et tu vas t’en sortir.
_ Pourquoi es-tu là, dans ce cas ?
_ Parce que je suis ton guide. Et que je tiens à ce que tu retournes auprès du futur souverain d’Arendelle.
_ Aïden ?
_ Oui. Ton cœur s’est-il épris d’un autre homme que celui-ci ? Me taquine-t-elle, ne manquant pas de me faire rire.
_ Non ! Je donnerai ma vie pour lui.
_ Nous le savons.
_ Pourquoi est-il là ? Ne sommes nous pas dans l’autre monde ?
_ Non. Nous sommes dans une sorte d’entre-deux. Chaque âme le façonne à sa manière. Quant à sa présence à lui, elle se justifie par la connexion si singulière de vos âmes. Il t’a suivi, inconsciemment. Et il ne pourra entrer en communication avec toi que s’il consent à s’endormir.
_ Mais cela le tuera ? Je m’inquiète, fébrile à l’idée que je puisse l’entraîner dans cette entre-deux mystérieux.
_ Non. Pour lui cela ne sera qu’un rêve dont il pourra sortir très facilement.
_ Et… me concernant ? Puis-je me réveiller tout aussi facilement ?
_ Ton corps est martyrisé par la douleur. Tu es ici parce qu’il fallait que tu t’extraies de la souffrance. Mais tu t‘éveilleras dès qu’une fonction vitale nécessitera ton état de conscience.
_ Et ensuite ?
_ Je ne peux trop en dévoiler. »

Je soupire, profondément. J’imagine qu’il n’est trop bon d’en connaître autant sur mon propre devenir. Mais je peux répondre à des interrogations concernant le passé, n’est-ce pas ? Il faut que je m’en assure.

« _ Pourquoi ? Pourquoi papa a-t-il fait tuer toute sa famille ? Je ne comprends pas.
_ Je l’ignore. Me souffle-t-elle, sincère. _ Je n’intervenais jamais dans les décisions politiques de ton père. Mais nous sommes très fiers de la souveraine que tu es devenu. Tu es une reine loyale à tes valeurs, dévouée à son peuple, et nous savons dors et déjà qu’Arendelle est entre de bonnes mains.
_ C’est épuisant d’être Reine. Je déclare, sincèrement lasse de ce titre ô combien pesant.
_ Mais tu as les épaules pour soutenir toute cette pression que ta jeune sœur n’aura sans doute jamais.
_ Êtes-vous également fiers de nos conflits ? Je souffle, passablement sarcastique.
_ Ils s’apaiseront, ma chérie. Aie foi en votre amour. Elle détourne les talons, prête à partir.
_ Où vas-tu ? Je l’inquiète, craignant de la perdre déjà à nouveau.
_ Je vous laisse en tête-à-tête. »

Je soupire, profondément. Comment suis-je sensé être en tête-à-tête avec l’homme que j’aime, s’il ne ferme pas lui-même les yeux ? C’est une question à laquelle je n’ai aucune réponse, bien que je tente de lui parler.

« _ Aïden. Je souffle tendrement, bien que son regard demeure fixe. _ Je suis là. Je sais que tu me ressens tel que je te ressens. Je sais que tu as conscience que nos âmes sont plus liées qu’il n’est humainement envisageable de l’imaginer. Viens vers moi. »

Je dépose mes lèvres contre les siennes, amoureusement. Je ne sais pas si cela fonctionnera, s’il consentira à s’endormir avant que je m’éveille moi-même, mais je me colle contre lui, profitant de cette sérénité que ce ‘monde’ m’apporte, auprès de son âme.
Je devrai m’éveiller bientôt, j’imagine ?


@Elsy


Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 3 20031610251624541716691375
La route ? Là où on va il n'y a pas... de route.


MES PERSONNAGES
Revenir en haut Aller en bas
 
Elsy
Elsy
MESSAGES : 731
INSCRIPTION : 02/11/2019
RÉGION : Alsace
CRÉDITS : /

UNIVERS FÉTICHE : SF
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 3 Empty

552339Sanstitre35.png
Aïden
J'ai 23 ans et je vis à partout et nul part, monde. Dans la vie, je suis assassin et je m'en sors relativement bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis amoureux de la magnifique Reine des Neiges d'Arendelle, que j'ai stupidement blessé et je le vis plutôt très mal. J'ai peur qu'elle ne puisse me pardonner. J'ai peur que notre histoire soit vouée à l'échec malgré mon amour fou pour elle.

Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 3 Tumblr_inline_p6hjikn3Ot1s6eco5_250

Aïden. Le jeune homme naît avec un mystérieux don magique , celui du feu , des flammes violettes plus précisément.
Contrairement à ce qu'à vécu sa moitié, Aïden grandit entouré d'amour, ses parents comprenant mieux l'avertissement du vieux troll que la famille Royale .
Le garçon devient très proche de son grand frère, Élias , qui l'aide à maîtriser son pouvoir , allant jusqu'à parfois le provoquer pour qu'il sorte de ses gonds.
Le bonheur du jeune homme vole en en éclats à ses 15 ans , lorsque des assassins font irruption dans sa maison et tue toute sa famille : ses parents et sa petite soeur Élise.
Aïden vit avec les remords intense de n'avoir pas su ou réussi à protéger sa famille. Élias et lui sont séparés plus loin , et le brun le croit mort alors qu'il n'en est rien. En effet , le frère aîné rejoint lui aussi les meurtriers après avoir encaissé nombres de coups. Il fait d'ailleurs aujourd'hui parti , du fameux Conseil , dont il est le 13e et dernier membre.
Aïden recruté par les assassins en raison de son don , est renommé Shadow par ses maîtres. À seulement 15 ans , il est dévoré par les regrets et la colère. Survivants à ses premières missions , un assassin plus âgé , Zephyr , le prend sous son aile et lui apprend à survivre dans ce monde difficile.
Shadow se lie avec Freya au cours d'une mission commune aux alentours de ses 18 ans. La jeune femme finit par se rebeller contre l'organisation et , pour prouver sa loyauté Shadow est désigné pour la tuer. Ce qu'il fera , étant devenu lâche et terrifié par l'idée de mourir.
Son sommeil est hanté encore aujourd'hui, par cet événement et ses autres meurtres. Rare sont les nuits où il dort paisiblement.
Puis , à 23 ans , Shadow est envoyé à Arendelle pour tuer la Reine. Dès le premier regard , il ressent une profonde attirance. Il se lie à cette femme d'une manière qu'il n'aurai jamais pu imaginer. Ils sont dépendants l'un de l'autre , tout simplement. Il l'aime intensément , plus fort qu'aucun autre homme ne le pourait. Leurs âmes sont liées , d'un sentiment bien plus fort que l'amour . Petit à petit , Elsa fait fondre sa haine et sa colère pour les remplacer par l'amour. Petit à petit , Shadow redevient Aïden.
Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 3 K7en
Refusant d'accomplir sa mission, Aïden est mortellement blessé par Hans. Il meurt au côté de sa moitié, déchiré de la laisser. Le jeune homme revient de l'autre côté grâce à Elsa , en raison d'un phénomène que même eux ne sont pas sûr d'avoir compris.
Néanmoins , tout cela est loin de le libérer du joug de ses maîtres , son amour pour la belle Reine sera encore rudemment mis à l'épreuve.
Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 3 Tumblr_inline_p6hiqzLb8r1s6eco5_250

Autres personnages récurrents :

Éric , 23 ans , membre haut placé de la Garde d'Arendelle , ami d'Aïden : Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 3 BbFo

Élias , 26 ans , frère aîné d'Aïden , 13e membre du Conseil des Assassins : Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 3 380b9d9604498edac75e87cd0eb9e02344f43230


Zac Effron :copyright:️ Sugar Slaughter

Je m'enroule plus profondément dans ma couverture, à mesure que les minutes passent. Élias a recommandé de monter la garde , mais je ne vois pas qui viendrait nous chercher ici , dans cet endroit désert.
Ma main caresse toujours tendrement celle d'Elsa. Ses traits sont moins tendus , que lorsque je l'ai trouvé dans les débris . Le sommeil doit être moins douloureux que l'état de conscience...

Je ne sais pas depuis combien de temps , mon frère s'est couché , mais la fatigue m'a gagné à présent . J'ai du mal à garder les yeux ouverts. Et , surtout , j'ai l'impression d'entendre mon amante me parler. Des bribes de paroles , parfois juste mon prénom. C'est perturbant. J'ai l'impression de devenir complètement fou. Ce n'est pas Élias qui m'appelle , je le sais , il dort et ne répond pas quand je lui demande si c'est lui.

Est ce que ce serait lié à notre connexion , si particulière ? Je peux presque la sentir me toucher les cheveux , alors que j'ai toujours autant de mal à retenir mes larmes. J'écarte une mèche blonde de son visage , sentant brièvement son énergie m'envelopper plus intensément .

"Elsa ?" , je souffle avec espoir. Mais , elle dort toujours. Je soupire , frottant mes yeux rougis. Je sens néanmoins sa présence plus palpable , ce qui me rassure enfin , après tout ce qui s'est passé.

"Tu devrais te reposer , Aïden." , je n'ai pas entendu Élias s'approcher mais il est à mes côtés à présent , une main sur mon épaule.

"Ça va. Je ne suis pas fatigué."

"Mais oui , c'est ça. Allez , il vaut mieux que tu sois en forme quand elle se réveillera."

"Je ne la laisse pas...Et si elle ne se réveille pas ? Je..." , mon frère me coupe .

"Je vais monter la garde d'ici. Je garderai un œil sur elle , je te le promets. Mais , tu dois vraiment aller dormir." , après une hésitation, je finis par accepter. Je prends d'autres couvertures pour ne pas dormir à même le sol. Élias tient sa promesse , et s'assoit près de nous. Mes yeux se ferment bien
rapidement, tant l'épuisement me gagne.

"Aïden ? Je suis là." , j'ouvre brusquement les yeux , reconnaissant la voix d'Elsa. Mais , je suis seul et...Je dors encore ? Je suis assis sur un petit tabouret dans la cuisine , de mon ancienne maison. J'ai un mouvement de recul quand je reconnais l'endroit et , presque de panique , lorsque je vois la silhouette devant moi.

"Elise ? Qu'est ce qui se passe ?" , je demande alors que ma petite sœur me regarde avec un air amusé.

"Je te rassure , tu n'es pas encore mort. Même si , tu ne devrai pas être ici non plus."

"Je comprends tout de suite mieux. Merci."

"Arrêté d'être toujours aussi sarcastique. Tu vas finir par ressembler à Élias." , elle lève les yeux au ciel et je ne peux m'empêcher de rire. J'aimerai me rapprocher d'elle mais , une force me retient. "Nous sommes dans une sorte d'entre-deux. Là où ton esprit peut se réfugier quand ton corps souffre trop. Tu es dans l'entre deux d'Elsa. Vos dons sont toujours connectés et en t'endormant , tu l'a suivi , inconsciemment."

"Je ne suis pas sûr de comprendre...Elle va bien ?"

"À toi de la rejoindre Aïden."

"Mais comment ? Je ne la sens pas !"

"Bien sûr que si. Concentre-toi. Tu es directement lié à elle , ici." , me répond ma petite sœur en commençant à s'éloigner.

"Attends !" , je lui lance en me relevant. Mais , elle a déjà disparu.

Je suis ses conseils , et l'énergie d'Elsa me frappe de plein fouet , à nouveau. J'entend sa voix même, et j'ai la sensation de ses lèvres contre les miennes. Mon cœur s'accélère dans ma poitrine alors que , je sors de ma maison. Le paysage change radicalement, à mesure que je ne me concentre que sur la voix de ma bien-aimée.

Cette fois-ci , je me retrouve dans les labyrinthes des jardins du château. Notre premier baiser. L'émotion me prend , encore une fois. Mes pensées étaient loin d'être pures et sincères , lorsque je l'ai embrassé la première fois. Je la manipulais , conscient de mon attraction à son égard. Pourtant , ce baiser a tout changé. Il m'avait bouleversé, bien qu'enflammant mon désir pour elle.
Je vois Elsa , assis sur un des bancs en face de...de moi ? C'est de plus en plus bizarre.

"Viens vers moi..."

"Elsa ?" , tout se fait noir d'un seul coup. L'instant d'après, quand je rouvre les yeux , je suis assis sur un des fameux bancs , Elsa collée contre mon corps. Ça paraît tellement réel , que je sens de nouvelles larmes couler sur mes joues . Je devrai vraiment arrêter de pleurer , tout le temps.

"Elsa ? Tu...Tu es vraiment là ?" , je souffle lorsque nos regards se croisent. "Tu...Tu n'as plus mal ?" , le souvenir de son visage marqué par la souffrance ne me quittera jamais. Je viens caresser sa joue doucement , reconnaissant parfaitement le grain de sa peau. Ça ne ressemble pas à un rêve. C'est tellement étrange.

"J'ai eu tellement peur. Tu...Je ne sentais plus notre connexion. J'ai cru à que tu étais partie et...j'ai paniqué." , j'ai du mal à former mes pensées. Je l'attire contre moi , mon visage dans son cou , ne voulais plus la lâcher. Je ferme les yeux , respirant son parfum qui m'apaise comme toujours.

"Je suis désolé. J'aurai dû te protéger." , je lui souffle , relevant mon regard vers ses yeux bleus. Magnifiques. Je colle mon front contre le sien , une main toujours sur sa joue.

"Je ne t'abandonnerai plus jamais. Je vais prendre soin de toi , je te le promets." , je viens capturer ses lèvres d'un baiser qui me procure les même sensation que dans la réalité. La passion , le sentiment de bien être , et d'être unis à ma moitié d'une manière si intense.

"Je t'aime , mais ça tu le sais déjà." , j'ajoute quand on se sépare ,un sourire en coin sur les lèvres.


Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 3 QYEd
Revenir en haut Aller en bas
 
The Whole 9
The Whole 9
Féminin MESSAGES : 2442
INSCRIPTION : 31/01/2019
RÉGION : Les Hauts de France
CRÉDITS : (c) google image (avatar & gifs profil/signature)

UNIVERS FÉTICHE : City, Science-Fiction et Fantastique. (Si possible dans un contexte inventé, j'y suis plus à mon aise)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t2780-l-ecriture-est-parole-et-sile https://www.letempsdunrp.com/t2787-mon-repertoire-de-rps-oui-je-suis-vachement-originale-dans-le-titre#59583 https://www.letempsdunrp.com/t2809-mes-multiples-personnalites-sur-ltdrp#60671
flower

Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 3 Empty

200525050547450736.png
Elsa
J'ai 23 ans et je vis à Arendelle. Dans la vie, je suis reine et je m'en sors confortablement, même si je remets toujours en question ma volonté à demeurer sur le trône. Sinon, à cause de la monstruosité de mon père, je suis célibataire, autant qu'amoureuse du seul homme qui possède toutes les raisons du monde de me haïr. Et je le vis plutôt douloureusement. Je n'imaginais pas que notre histoire prendrait une tournure aussi tragique, surtout après sa résurrection. J'osais croire que l'épreuve la plus dure avait été franchit, et je constate chaque jour que je m'étais lourdement fourvoyée.  

Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 3 Original
Elsa est une reine qui aimerait ne pas l'être. Elle songe souvent à laisser son trône à sa cadette, fatiguée des responsabilités écrasantes de son titre, mais ne le conserve que par inquiétude quant au devenir de son royaume, auquel elle tient malgré tout. Elle a longtemps mis l'amour de côté, craignant qu'il ne rende son pouvoir hors de contrôle, jusqu'à sa rencontre avec Aïden (anciennement Shadow). Avec lui, elle a non seulement apprit à maîtriser ces dons, qu'ils partagent tout deux, bien que les siens soient de l'ordre du feu, mais également ce qu'était l'amour le plus pur. Elle donnerait sa vie, pour cet homme. Elle sacrifierait son royaume, pour ce Roi. Mais elle doute que leur amour puisse véritablement s'épanouir, si le destin ne consent pas à les laisser vivre en paix définitivement.
Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 3 Original

Whatever happens, don't let go of my hand
Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 3 K7en

Autre personnage récurrent :

Anna, 20 ans, soeur d'Elsa.
Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 3 783642527d2336bb88962affa50a669a

Dialogue Elsa : #cc6666


Elle Fanning - Prophetic Moses
Je patiente, blottie dans les bras de mon futur époux. Il demeure toujours aussi stoïque à mes paroles et… Quelque peu attristée, je me réconforte en sachant qu’il est certainement entrain de veiller mon corps endormi. Pourquoi en serait-il autrement, du reste ? Je sais qu’il se sent responsable de mon accident. Il ne serait donc pas étonnant qu’il s’empêche de dormir, là où il estime qu’il ne mérite pas de repos. Or, il est impératif qu’il dorme. Ne serait-ce que pour ce remettre des émotions qu’il vient de vivre. Je l’encourage donc à me rejoindre, lui soufflant des paroles douces en ancrant mes prunelles dans les siennes. Je dépose ensuite mes lèvres sur les siennes, tendrement, quand je sens que nous sommes observés. Ce n’est pas maman. Son énergie demeure palpable, froid comme la mort, mais à une distance plus éloignée. Il s’agit d’autre chose, et je suis prête à chercher l’éventuel esprit dans les parages lorsque mon compagnon me rejoint enfin dans cet entre-deux que j’ai crée pour nous.

« _ Oui. Oui je suis vraiment auprès de toi, mon amour. Je lui assure, comprenant qu’il puisse être quelque peu désorienté. _ Non. Pas ici. »

C’est l’unique avantage à être dans cet endroit, si malléable. Il me soustrait de mes souffrances physiques, jusqu’à ce que je n’aie plus l’opportunité de m’y réfugier. Puis-je appeler ce lieu un refuge, du reste ? Je ne saurai l’affirmer. Je n’ai pas rejoins cet endroit de ma propre volonté, et je n’en sortirai pas davantage de cette manière. Je crois donc qu’il n’est pas avisé de nommer ce qui demeure toujours innommable à mon esprit. D’autant que les sensations que j’éprouve sont parfaitement réelles. Je ressens la main de mon compagnon sur ma joue, comme si nous étions physiquement dans notre monde, et le plaisir est tout autant intact que les caresses originelles.

« _ Je comprends. Je… J’ai moi-même cru que j’étais morte, le temps d’un instant. Puis ensuite, je me suis retrouvée dans l’un de tes souvenirs. Je réponds doucement, à ces confessions quant à sa peur de m’avoir perdu. _ Du moins… Je crois que c’était un souvenir. Ton frère et toi étiez enfants, assis devant une grange en feu. Est-il envisageable que… Cela te dit quelque chose ? As-tu par inadvertance utilisé ton pouvoir quand tu étais plus jeune ? »

Si sa réponse s’avère négative, je ne comprendrai réellement pas la signification de cette création de mon esprit. Peut-être une divagation passagère, du reste ? Où… Je ne saurai le dire. Maman n’a pas été très loquace quant au fonctionnement de cet entre-deux et… Je dois bien l’avouer, je n’ai pas le cœur à y réfléchir lorsqu’il me serre dans ses bras, blottissant son visage dans le creux de mon cou. Je suis si heureuse que l’on puisse profiter d’un tel instant de quiétude, que je caresse sa nuque, tendrement, tandis qu’il s’excuse à nouveau pour sa défaillance quant à ma protection.

« _ Je te l’ai dis, mon amour. Tu n’as pas ta part de responsabilité dans cet accident. Je déclare à mon tour, amoureusement, les yeux dans les yeux, le front contre son front. _ J’ai agis impulsivement quand j’ai constaté que le conseiller te viser à l’arbalète de son balcon. Je suis allée là où il savait que je viendrai. J’ai fais preuve d’imprudence. Mes pouvoirs auraient suffit à le neutraliser, et je porte seule le blâme de mon état actuel. »

Il ne pouvait pas agir pour sa liberté, ainsi que me protéger. Je me devais d’agir efficacement. J’ai échoué dès le premier petit piège tendu à mon encontre. Et je sais qu’il ne m’abandonnera plus jamais. Je sais qu’il prendra soin de moi. Je n’en doute pas un instant. Pas même le temps de cette fraction de seconde, séparant nos lèvres d’un baiser aussi passionné que ceux que nous échangeons dans le monde réel. Je rie à sa nouvelle déclaration, qu’il ponctue d’un sourire amusé, tandis que je caresse toujours sa nuque.

« _ Je le sais, oui. Mais cela m’est toujours autant agréable à l’oreille. Je lui murmure, taquine. _ Et moi aussi je t’aime. Plus que tu ne peux le concevoir. »

Je dépose à nouveau mes lèvres sur les siennes, dans une étreinte amoureuse, lorsque la présence de ma mère se fait ressentir autour de moi.

« _ Navrée de vous importuner. Déclare-t-elle, sincèrement attendri par la vision de notre amour. _ Je ne peux m’éloigner de toi autant que je le souhaiterai pour vous offrir une intimité.
_ Aïden je… je te présente la feue reine Iduna d’Arendelle, ma mère. Je la présente immédiatement, préférant qu’il ne l’imagine pas comme une potentielle ennemie.
_ Enchantée jeune homme. Commence-t-elle doucement, n’amorçant aucun mouvement en sa direction. _ C’est un plaisir de vous connaître. Bien que j’aurai appréciée que cela soit en d’autres circonstances, plus joyeuses. Elle marque une pause. _ C’est incroyable que vous ayez la capacité de suivre Elsa jusque dans cette dimension. C’est la première fois qu’un tel événement ce produit depuis la nuit des temps. Nous sommes tous admiratif devant l’ampleur de votre amour. »

C’est très… gênant, je dois dire. J’ai le sentiment de flirter sous le regard bienveillant de ma mère et… A cette occasion, j’aimerai réellement qu’elle puisse s’éloigner de ma personne.

« _ Maman représente la mort. Je déclare à mon tour, afin de changer de sujet. _ Si je la touche, je pars sur l’autre rive. Je serre la main de mon futur roi, que je n’ai cessé de tenir jusqu’ici. _ Mais toi tu es mon passage vers la vie. Je ne te lâcherai donc pas tant que je me réveillerai à nouveau. »

Il mérite de le savoir. Il mérite de pouvoir s’éveiller prochainement en étant assuré de ma volonté de revenir auprès de lui, dans le monde réel. Je ne l’abandonnerai pas.


@Elsy


Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 3 20031610251624541716691375
La route ? Là où on va il n'y a pas... de route.


MES PERSONNAGES
Revenir en haut Aller en bas
 
Elsy
Elsy
MESSAGES : 731
INSCRIPTION : 02/11/2019
RÉGION : Alsace
CRÉDITS : /

UNIVERS FÉTICHE : SF
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 3 Empty

552339Sanstitre35.png
Aïden
J'ai 23 ans et je vis à partout et nul part, monde. Dans la vie, je suis assassin et je m'en sors relativement bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis amoureux de la magnifique Reine des Neiges d'Arendelle, que j'ai stupidement blessé et je le vis plutôt très mal. J'ai peur qu'elle ne puisse me pardonner. J'ai peur que notre histoire soit vouée à l'échec malgré mon amour fou pour elle.

Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 3 Tumblr_inline_p6hjikn3Ot1s6eco5_250

Aïden. Le jeune homme naît avec un mystérieux don magique , celui du feu , des flammes violettes plus précisément.
Contrairement à ce qu'à vécu sa moitié, Aïden grandit entouré d'amour, ses parents comprenant mieux l'avertissement du vieux troll que la famille Royale .
Le garçon devient très proche de son grand frère, Élias , qui l'aide à maîtriser son pouvoir , allant jusqu'à parfois le provoquer pour qu'il sorte de ses gonds.
Le bonheur du jeune homme vole en en éclats à ses 15 ans , lorsque des assassins font irruption dans sa maison et tue toute sa famille : ses parents et sa petite soeur Élise.
Aïden vit avec les remords intense de n'avoir pas su ou réussi à protéger sa famille. Élias et lui sont séparés plus loin , et le brun le croit mort alors qu'il n'en est rien. En effet , le frère aîné rejoint lui aussi les meurtriers après avoir encaissé nombres de coups. Il fait d'ailleurs aujourd'hui parti , du fameux Conseil , dont il est le 13e et dernier membre.
Aïden recruté par les assassins en raison de son don , est renommé Shadow par ses maîtres. À seulement 15 ans , il est dévoré par les regrets et la colère. Survivants à ses premières missions , un assassin plus âgé , Zephyr , le prend sous son aile et lui apprend à survivre dans ce monde difficile.
Shadow se lie avec Freya au cours d'une mission commune aux alentours de ses 18 ans. La jeune femme finit par se rebeller contre l'organisation et , pour prouver sa loyauté Shadow est désigné pour la tuer. Ce qu'il fera , étant devenu lâche et terrifié par l'idée de mourir.
Son sommeil est hanté encore aujourd'hui, par cet événement et ses autres meurtres. Rare sont les nuits où il dort paisiblement.
Puis , à 23 ans , Shadow est envoyé à Arendelle pour tuer la Reine. Dès le premier regard , il ressent une profonde attirance. Il se lie à cette femme d'une manière qu'il n'aurai jamais pu imaginer. Ils sont dépendants l'un de l'autre , tout simplement. Il l'aime intensément , plus fort qu'aucun autre homme ne le pourait. Leurs âmes sont liées , d'un sentiment bien plus fort que l'amour . Petit à petit , Elsa fait fondre sa haine et sa colère pour les remplacer par l'amour. Petit à petit , Shadow redevient Aïden.
Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 3 K7en
Refusant d'accomplir sa mission, Aïden est mortellement blessé par Hans. Il meurt au côté de sa moitié, déchiré de la laisser. Le jeune homme revient de l'autre côté grâce à Elsa , en raison d'un phénomène que même eux ne sont pas sûr d'avoir compris.
Néanmoins , tout cela est loin de le libérer du joug de ses maîtres , son amour pour la belle Reine sera encore rudemment mis à l'épreuve.
Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 3 Tumblr_inline_p6hiqzLb8r1s6eco5_250

Autres personnages récurrents :

Éric , 23 ans , membre haut placé de la Garde d'Arendelle , ami d'Aïden : Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 3 BbFo

Élias , 26 ans , frère aîné d'Aïden , 13e membre du Conseil des Assassins : Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 3 380b9d9604498edac75e87cd0eb9e02344f43230


Zac Effron :copyright:️ Sugar Slaughter
Je suis vraiment avec Elsa. Ce n'est pas un rêve , mais bien un endroit quelques peu étrange où nos esprit arrivent à se rencontrer. C'est...bouleversant , je crois. J'ai peur que ma future épouse n'ai mal également ici , mais elle m'assure qu'elle ne ressent aucune douleur. Je lui confie alors , que je pensais l'avoir perdu quand je n'ai plus senti notre connexion.

C'était tellement douloureux comme sensation. Je n'avais plus aucun repère , aucune sensation autre que la peine jusqu'à l'intervention d'Élias. Les paroles d'Elsa, me disant qu'elle aussi pensait être morte me font frissonner. Je déteste entendre ça, évidement.
Mais , ce qu'elle dit ensuite m'étonne beaucoup. Je ne sais pas trop quoi dire , au début. Comment a-t-elle pu entrer dans un de mes souvenirs ? Ça n'a aucun sens. Enfin , comme notre présence ici , du reste. Peut être est ce parce que , je me suis rappelée cet événement, pendant que je la tenais ? J'ai associé ce souvenir à ma perte de contrôle présente. Oui , peut être.

"Oui. Oui j'ai perdu le contrôle plus jeune. Mon frère m'a aidé à me calmer." , je réponds finalement encore perturbé par le fait qu'elle ai vu cette scène. "En fait , j'ai pensé à ce souvenir tout à l'heure. Quand , je t'ai cru morte , j'ai perdu le contrôle. Élias m'a rassuré , et je me suis souvenu de ce jour avec la grange. C'est peut être pour cela que tu l'a vu." , je continue appréciant les caresses de sa main sur ma nuque. Je lui confie également mon sentiment de culpabilité quant à son accident. J'aurai dû veiller sur elle.

"C'est toujours moi qui t'es mise dans cette situation en premier lieu , Elsa." , je m'entête. Malgré moi d'ailleurs et , ça me rappelle comment elle même avait agi apres que Hans m'ai blessé , portant sur ses épaules toute la culpabilité de ma mort.
Cette situation ne m'empêche pas de l'embrasser amoureusement, lui rappelant encore une fois que je l'aime, bien qu'elle le sache déjà. Je m'enivre de sa réponse , le sourire aux lèvres, lorsque soudain une nouvelle présence se manifeste à nos côtés.

Je ne reconnais pas la femme qui se tient près de nous , elle qui se dit admirative de notre amour. Elsa me la présente , il s'agit de sa mère et je crois que j'ai un mouvement de recul par réflexe , immédiatement. Je ne peux que me souvenir que son mari a commandé l'assassinat de toute ma famille. Elle n'a pas l'air prise de mauvaises intentions cela dit , mais je ne suis pas rassuré pour autant.
Iduna reconnaît que ma capacité à suivre Elsa dans ce monde est exceptionnel , ce qui me détend tout de même quelque peu.

"C'est vrai qu'il semblerait que nous ayons un lien très particulier...Ça ne m'étonne pas que nous soyons les premiers à réussir cet exploit." , je lui réponds couvrant toujours Elsa d'un regard amoureux. Néanmoins, peut être que au delà de notre lien puissant grâce à nos dons , cela ai pu être induit par mon propre passage dans l'au delà, il y a de cela quelques mois ?

Mon amante ajoute ensuite un détail , que j'aurai préféré ne pas connaitre. J'ai déjà du mal à ne pas lancer des regards méfiants à l'ancienne Reine mais , si en plus j'apprend qu'elle représente la mort pour Elsa...Je suis encore moins serein. Je ne veux pas qu'elle emmène ma moitié loin de moi, et je me sens pris d'anxiété à nouveau, jusqu'à ce que la pression de la main d'Elsa me fasse reprendre pieds.

"D'accord..." , je souffle timidement. L'ancienne monarque d'Arendelle remarque mon trouble , aisément.

"Ne vous en faites pas , jeune homme. Je n'ai pas l'intention d'attirer ma fille vers moi."

"D'accord." , je répète machinalement. "Enfin merci. Je suppose."

"Vous n'avez pas de raison d'avoir peur de moi , Aïden. Je vous assure." , j'aimerai la croire , pourtant j'ai l'impression que j'en aurai plus d'une. Je hoche la tête doucement , avant de me retourner vers Elsa.


"Je te fais confiance. Je sais que tu veux revenir. Prends le temps qu'il te faut. Peut être qu'Élias me réveillera avant , mais je continuerai à veiller sur toi." , je l'embrasse encore une fois malgré la présence de sa mère non loin. "Je ne quitterai pas ton chevet jusqu'à ce que tu te sois complètement remise."


Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 3 QYEd
Revenir en haut Aller en bas
 
The Whole 9
The Whole 9
Féminin MESSAGES : 2442
INSCRIPTION : 31/01/2019
RÉGION : Les Hauts de France
CRÉDITS : (c) google image (avatar & gifs profil/signature)

UNIVERS FÉTICHE : City, Science-Fiction et Fantastique. (Si possible dans un contexte inventé, j'y suis plus à mon aise)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t2780-l-ecriture-est-parole-et-sile https://www.letempsdunrp.com/t2787-mon-repertoire-de-rps-oui-je-suis-vachement-originale-dans-le-titre#59583 https://www.letempsdunrp.com/t2809-mes-multiples-personnalites-sur-ltdrp#60671
flower

Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 3 Empty

200525050547450736.png
Elsa
J'ai 23 ans et je vis à Arendelle. Dans la vie, je suis reine et je m'en sors confortablement, même si je remets toujours en question ma volonté à demeurer sur le trône. Sinon, à cause de la monstruosité de mon père, je suis célibataire, autant qu'amoureuse du seul homme qui possède toutes les raisons du monde de me haïr. Et je le vis plutôt douloureusement. Je n'imaginais pas que notre histoire prendrait une tournure aussi tragique, surtout après sa résurrection. J'osais croire que l'épreuve la plus dure avait été franchit, et je constate chaque jour que je m'étais lourdement fourvoyée.  

Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 3 Original
Elsa est une reine qui aimerait ne pas l'être. Elle songe souvent à laisser son trône à sa cadette, fatiguée des responsabilités écrasantes de son titre, mais ne le conserve que par inquiétude quant au devenir de son royaume, auquel elle tient malgré tout. Elle a longtemps mis l'amour de côté, craignant qu'il ne rende son pouvoir hors de contrôle, jusqu'à sa rencontre avec Aïden (anciennement Shadow). Avec lui, elle a non seulement apprit à maîtriser ces dons, qu'ils partagent tout deux, bien que les siens soient de l'ordre du feu, mais également ce qu'était l'amour le plus pur. Elle donnerait sa vie, pour cet homme. Elle sacrifierait son royaume, pour ce Roi. Mais elle doute que leur amour puisse véritablement s'épanouir, si le destin ne consent pas à les laisser vivre en paix définitivement.
Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 3 Original

Whatever happens, don't let go of my hand
Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 3 K7en

Autre personnage récurrent :

Anna, 20 ans, soeur d'Elsa.
Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 3 783642527d2336bb88962affa50a669a

Dialogue Elsa : #cc6666


Elle Fanning - Prophetic Moses
Je n’ai rien inventé, à ce que j’entends. Mon esprit a véritablement été projeter dans le souvenir qu’Aïden avait en tête à l’instant suivant mon évanouissement, et je ne sais toujours pas comment m’expliquer un tel voyage dans sa mémoire. C’est… spirituellement impossible, je présume ? Je ne sais pas. Je ne m’explique toujours pas comment nous parvenons tout deux à partager ce même entre-deux, sans que la vie de mon futur époux ne soit mise en danger. Il ne serait que folie de croire que je parviendrais à comprendre ce phénomène à lui seul, du reste. Je consens donc à savourer ma chance d’être auprès de l’homme que j’aime, profondément endormi dans notre réalité, sans m’inquiéter outre mesure sur le sujet. Quel têtu, d’ailleurs. Il refuse d’admettre que seule ma responsabilité ait été engagée dans mon accident, bien que je ne cesse de lui affirmer le contraire depuis le début. Je pourrais lui assurer que son entêtement est vain, toutefois, tant j’ai conscience que je l’innocente naturellement mais… J’opte de soupirer, profondément, afin de lui partager mon amusement soudain.

« _ Bien. Je déclare tendrement à la suite, optant de ne pas me heurter davantage à son entêtement. _ C’est officiel, à présent : nous sommes deux têtes de mules refusant de rejeter les torts sur l’autre. Je marque une pause, riant quelque peu à cette conclusion. _ J’accepte que tu tiennes farouchement à obtenir ta part de responsabilité dans ce qui n’a été, je le confirme, qu’une totale imprudence de ma part mais… Car oui, il y a bien un mais. _ Mon avis ne changera jamais sur la question, Aïden. Je continuerai de croire que tout ceci n’est que de mon unique faute. Et jamais, tu m’entends : jamais je ne te blâmerai de m’avoir mise dans cette situation. »

C’est le mieux que je puisse lui offrir, du reste. Cela et… cet endroit, également. Cet havre de paix où nous profitons de notre amour mutuel, sans aucune retenu, jusqu’à ce que ma mère ne refasse son apparition. Elle ne peut s’éloigner de moi autant qu’elle le voudrait, à ce qu’elle m’informe. J’accepte que cela puisse une réelle condition de cet univers, tandis que j’opte de présenter cette dernière à mon futur époux. La réaction d’Aïden est immédiate autant qu’inattendu, je dois dire. Il amorce un mouvement de recul, comme effrayé par sa présence, sans que je ne sache véritablement comment le convaincre qu’elle soit inoffensive. L’est-elle vraiment, du reste ? Impossible de l’affirmer. Elle représente l’entité de la mort et… Peut-être est-ce la motivation première à la réaction de mon aimé ? Peut-être a-t-il ressenti quelque chose que je ne peux ressentir, tant j’ai confiance en elle ? Je ne sais pas. Je me promets de faire preuve d’une certaine prudence, tandis qu’ils discutent tout deux de notre particularité. Aïden n’est pas étonné que nous soyons les premiers à réussir cet exploit, d’ailleurs. J’arque les sourcils, sous la surprise. Je ne m’attendais pas à une telle confiance en nos capacités, je dois dire. Je suis flattée qu’il n’imaginait pas le contraire plus probable. J’opte ensuite de lui expliquer plus en détail le rôle de ma mère, ainsi que le sien, parmi ces lieux. Une bien mauvaise idée, je le reconnais. Cela l’encourage à faire à nouveau preuve de méfiance auprès de cette dernière, bien que je parvienne tout de même à le rassurer quant à mon intention de revenir chez les vivants. Je sens qu’il demeure toujours autant sur la défense, toutefois. Y compris lorsque ma mère affirme mes propos. N’a-t-il réellement aucune raison d’avoir peur de sa présence, du reste ? Je ne saurai le dire. J’ai conscience qu’il ne risque rien en sa compagnie, puisqu’il n’a physiquement aucune raison d’être dans un entre-deux mais… Moi je le suis. Et c’est peut-être cela qui lui est le plus effrayant, finalment. Rien ne peut nous assurer qu’elle ne cherchera pas, ultérieurement, à m’entraîner vers elle. Il n’est donc pas anormal, à mon sens, qu’il demeure vigilant tout de même. Je souris à la marque de confiance qu’il me transmet, avant de répondre favorablement à son baiser. J’ai toujours su qu’il ne m’abandonnerait pas, quelque soit les circonstances. Je suis de ce fait comblé qu’il le confirme, si naturellement.

« _ Je n’en doute pas mon amour. Je lui souffle contre ses lèvres, faisant désormais totalement abstraction de la présence de l’esprit non loin de nous. _ Et je te promets que je ne m’attarderai pas en ces lieux plus que de raison. »

J’ose l’espérer, du moins. Puisque je ne doute pas que je n’ai pas de véritable contrôle sur la situation, là où paradoxalement j’aimerai pouvoir le prétendre. En parlant de cela, d’ailleurs : je commence à ressentir une pointe de douleur dans mon dos, très vive.

« _ Je m’éveille, je crois. Je souffle à mon Roi, le visage se tordant sous la souffrance, pendant que je presse sa main dans la mienne. _ La douleur dans le dos resurgit et… Argh… J’ai… J’ai soif, tout d’un coup.
_ Ton corps a besoin d’hydratation. Me souffle ma mère, bienveillante. _ Ne te raccroche pas à l’entre-deux. »

J’hoche de la tête, promptement. Je sais que je n’ai pas envie de me diriger vers cette souffrance lancinante, mais je m’y exécute malgré tout. Je ferme les yeux, quelques secondes, avant de les ouvrir dans le monde réel, étendue sur des couvertures. Où est Aïden ? Il n’est pas dans mon champ de vision, rendu étroit par mon immobilité, et… Et sa main n’est plus dans la mienne, également. Serait-il mort ? Je sens de nouvelles larmes se formaient dans mes paupières, à cette pensée. Je ne veux pas survivre si Aïden est partie dans l’autre monde. Je m’y refuse.


@Elsy


Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 3 20031610251624541716691375
La route ? Là où on va il n'y a pas... de route.


MES PERSONNAGES
Revenir en haut Aller en bas
 
Elsy
Elsy
MESSAGES : 731
INSCRIPTION : 02/11/2019
RÉGION : Alsace
CRÉDITS : /

UNIVERS FÉTICHE : SF
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 3 Empty

552339Sanstitre35.png
Aïden
J'ai 23 ans et je vis à partout et nul part, monde. Dans la vie, je suis assassin et je m'en sors relativement bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis amoureux de la magnifique Reine des Neiges d'Arendelle, que j'ai stupidement blessé et je le vis plutôt très mal. J'ai peur qu'elle ne puisse me pardonner. J'ai peur que notre histoire soit vouée à l'échec malgré mon amour fou pour elle.

Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 3 Tumblr_inline_prmoasZ0ld1vjg4rh_250

Aïden. Le jeune homme naît avec un mystérieux don magique , celui du feu , des flammes violettes plus précisément.
Contrairement à ce qu'à vécu sa moitié, Aïden grandit entouré d'amour, ses parents comprenant mieux l'avertissement du vieux troll que la famille Royale .
Le garçon devient très proche de son grand frère, Élias , qui l'aide à maîtriser son pouvoir , allant jusqu'à parfois le provoquer pour qu'il sorte de ses gonds.
Le bonheur du jeune homme vole en en éclats à ses 15 ans , lorsque des assassins font irruption dans sa maison et tue toute sa famille : ses parents et sa petite soeur Élise.
Aïden vit avec les remords intense de n'avoir pas su ou réussi à protéger sa famille. Élias et lui sont séparés plus loin , et le brun le croit mort alors qu'il n'en est rien. En effet , le frère aîné rejoint lui aussi les meurtriers après avoir encaissé nombres de coups. Il fait d'ailleurs aujourd'hui parti , du fameux Conseil , dont il est le 13e et dernier membre.

Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 3 Tumblr_inline_pn5egswRJm1s6eco5_250

Aïden recruté par les assassins en raison de son don , est renommé Shadow par ses maîtres. À seulement 15 ans , il est dévoré par les regrets et la colère. Survivants à ses premières missions , un assassin plus âgé , Zephyr , le prend sous son aile et lui apprend à survivre dans ce monde difficile.
Shadow se lie avec Freya au cours d'une mission commune aux alentours de ses 18 ans. La jeune femme finit par se rebeller contre l'organisation et , pour prouver sa loyauté Shadow est désigné pour la tuer. Ce qu'il fera , étant devenu lâche et terrifié par l'idée de mourir.
Son sommeil est hanté encore aujourd'hui, par cet événement et ses autres meurtres. Rare sont les nuits où il dort paisiblement.
Puis , à 23 ans , Shadow est envoyé à Arendelle pour tuer la Reine. Dès le premier regard , il ressent une profonde attirance. Il se lie à cette femme d'une manière qu'il n'aurai jamais pu imaginer. Ils sont dépendants l'un de l'autre , tout simplement. Il l'aime intensément , plus fort qu'aucun autre homme ne le pourait. Leurs âmes sont liées , d'un sentiment bien plus fort que l'amour . Petit à petit , Elsa fait fondre sa haine et sa colère pour les remplacer par l'amour. Petit à petit , Shadow redevient Aïden.
Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 3 K7en
Refusant d'accomplir sa mission, Aïden est mortellement blessé par Hans. Il meurt au côté de sa moitié, déchiré de la laisser. Le jeune homme revient de l'autre côté grâce à Elsa , en raison d'un phénomène que même eux ne sont pas sûr d'avoir compris.
Néanmoins , tout cela est loin de le libérer du joug de ses maîtres , son amour pour la belle Reine sera encore rudemment mis à l'épreuve.
Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 3 Tumblr_inline_p6hiqq4q6l1s6eco5_250

Autres personnages récurrents :

Éric , 23 ans , membre haut placé de la Garde d'Arendelle , ami d'Aïden : Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 3 BbFo

Élias , 26 ans , frère aîné d'Aïden , 13e membre du Conseil des Assassins : Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 3 380b9d9604498edac75e87cd0eb9e02344f43230


Zac Effron :copyright:️ Sugar Slaughter
Élias

Je monte la garde depuis quelques temps déjà , alors que mon frère dort près de notre blessée. J'évite de penser à tout ce qui vient de se passer , prenant plus le parti de faire le vide dans mon esprit. Je tourne la tête vers la Reine , lorsque j'entend un léger bruit. Je vois qu'elle est réveillée , mais que Aïden semble toujours aussi profondément endormi. Pour une fois qu'il n'est pas sujet aux cauchemars dans son sommeil...
Je dépose la boisson que j'ai préparé pour elle , sur le feu qui éclaire encore notre repère. Je ne pense pas qu'elle la soulegera beaucoup, mais rien ne coûte d'essayer.
Je m'approche doucement de l'amante de mon frère pour ne pas l'effrayer.

"Bon retour parmi nous , blondasse." , je dis sur un ton neutre. Je ne l'apprécie toujours pas vraiment, mais je suis soulagé qu'elle se soit réveillée.

"Je vais réveiller Aïden." , je contourne la forme allongée de la blonde pour m'accroupir près de mon frère, secouant doucement son épaule .



Aïden



Je n'accepte pas le fait qu'Elsa prenne toute la responsabilité de son accident. Elle a fait une erreur , bien entendu mais , c'est moi qui suis la cause première de son combat. Elle finit presque par l'accepter , nous désignant comme des têtes de mules. C'est vrai , oui. Elle affirme qu'elle ne me tiendra jamais rigueur pour ses blessures. Je m'en doutais. Peu importe , autant arrêter d'en parler , nous ne serons jamais d'accords.
Je préfère profiter d'elle , de sa présence , de son énergie qui englobe mon être tout entier.

Je fais connaissance avec sa mère , admirative de notre amour. Je fais de mon mieux pour rester neutre et ne pas fuir. Elle m'effraie , oui. D'après Elsa , elle représente la mort. Et si elle me prenait mon amante ? Ou moi ? Je ne peux pas me sentir totalement à l'aise , en ayant à l'esprit notre passé commun.

Je promets à Elsa que je resterai à son chevet , tout le temps de sa convalescence. Je prendrai soin d'elle. Elle n'en doute pas , bien sûr. Je sais qu'elle aurait fait la même chose pour moi. Je sens tout à coup qu'elle presse ma main plus fort , et je vois les traits de son visage se tordrent sous la douleur qui refait surface. Je dépose un baiser sur son front , voulant me montrer rassurant.

"On se retrouve bientôt. Courage." , je lui souffle alors que sa mère l'encourage à lâcher prise pour regagner le monde réel. J'ai du mal à maintenir le contact entre nos yeux , tant la voir souffrir me rend malade. Tout devient ensuite noir , et je regagne le monde des rêves , dits classique.

Mes cauchemars habituels refont vite surface , alors que je sens quelqu'un me secouer. J'ouvre rapidement les yeux sur le monde réel, croisant le regard sombre de mon grand frère . Est ce qu'Elsa va bien ? Je m'inquiète immédiatement mais , il se montre rassurant.

"Eh doucement , Aïden. Tout va bien. Ta blondasse vient d'émerger. J'ai mis ce que je lui ai préparé sur le feu. C'est important qu'elle s'hydrate. , je commence à me relever , sentant faiblement l'énergie de ma compagne m'entourer.

"Je vous laisse tous les deux. Je vais voir si des curieux se sont pointés dehors. Ça m'étonnerait mais...on sait jamais." , je hoche la tête alors qu'il s'éloigne vers un des couloirs de sa grotte.

Je me relève complètement, prenant la tasse en fer qui chauffait , avant de la déposer aux côté d'Elsa. Je m'assois à ses côtés, prenant une de ses mains dans la mienne , quand l'autre vient caresser sa joue.

"Je suis là..." , je commence la sentant quelque peu angoissée. Je remarque des larmes dans ses yeux , et pense que c'est en raison de la douleur.

"La douleur est toujours aussi vive ?" , je continue.

"Tu penses que je peux te redresser un peu , pour que tu puisse boire ?" , je lui demande doucement , craignant de lui faire encore plus mal , mon pouce traçant de petits cercles sur sa joue.


Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 3 QYEd
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]  - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Nos âmes sont comme synchronisées... [Pv The Whole 9]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mes yeux ne sont pas si bas... regarde un peu plus haut ça marchera peut-être mieux entre nous. (suite) //+18// //HENTAÏ//
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers autres :: Disney-
Sauter vers: