Le Deal du moment :
Xiaomi Mi Days sur eBay : 15% de réduction
Voir le deal

Partagez
 
 
 

 Parait-il que quand Dieu ferme une porte, il ouvre une fenêtre. [ft. Beloved]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 22 ... 41, 42, 43, 44  Suivant
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3322
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

Parait-il que quand Dieu ferme une porte, il ouvre une fenêtre. [ft. Beloved] - Page 42 Empty

jsyGsGBx_o.png
Nathaniel St John
J'ai 28 ans et je vis à Sydney, Australie. Dans la vie, je suis correcteur pour un journal et je m'en sors assez bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien, de toute façon je n'ai pas le choix.



Parait-il que quand Dieu ferme une porte, il ouvre une fenêtre. [ft. Beloved] - Page 42 314c33713abbbb9534ce2973a0eb96da7bdbfafa


Ben Barnes :copyright:️ tearsflight

Je haussais vaguement les épaules en l'entendant parler de ce que le journaliste puisse être capable de faire. Avec des cons comme lui tout était possible. Je voulais croire qu'il serait assez intelligent pour aller bosser dans un journal qui lui convenait plus mais j'avais peur d'être déçu. De toute façon Marcus allait gérer ça, comme d'habitude. Ce n'était pas le premier petit con arrogant à qui il avait affaire. Des connards dans ce genre il en avait maté plus d'un. Je ne me faisais pas de soucis pour lui.

Je lui servis le café comme elle me l'avait demandé avant de m'installer avec ma part de gâteau au chocolat. Je souris légèrement face à ses compliments.

- Je n'ai aucun mérite. J'ai eu toute la journée pour cuisiner. J'ai... beaucoup de temps libre alors je cuisine pas mal.

Je haussais les épaules alors que je mangeais tranquillement. Je la laissais faire de même, souriant de la voir aussi ravie de son repas. Je terminais ma part avant d'aller tout ranger. Je la laissais aller mettre son film sur ma télé avant de venir la rejoindre sur le canapé. Je la serrais doucement dans mes bras alors que je déposais un baiser sur son front.

- J'espère que le repas et la soirée te plaisent.

Je bougeais un peu pour venir l'embrasser tendrement. Je fermais les yeux un instant, profitant de la caresse de ses lèvres contre les miennes. Je lui souris doucement avant de me réinstaller.

- Allez mets nous ton film.

Revenir en haut Aller en bas
 
Cheval de Troie
Cheval de Troie
Féminin MESSAGES : 933
INSCRIPTION : 08/02/2020
ÂGE : 26
RÉGION : PACA
CRÉDITS : Bazzart

UNIVERS FÉTICHE : Réel - Disney - Fantasy - Surnaturel - Mythologie
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Narnia

Parait-il que quand Dieu ferme une porte, il ouvre une fenêtre. [ft. Beloved] - Page 42 Empty

57eQHBSw_o.png
Yzia Wilde
J'ai 23 ans et je vis à Sydney, Australie. Dans la vie, je suis employée dans un journal et je m'en sors on verra quand j'aurais commencé. Sinon, grâce à ma chance, je suis en bail et je le vis plutôt très bien puisque je suis avec la personne que j'aime.


J'ai quitté Starbuck pour bosser dans un autre café qui venait d'ouvrir. Le style branché, populaire toussa toussa. Une équipe géniale ! Enfin, si on oublie le patron. Un jeune dragueur qui ne supporte pas qu'on lui dise non. Sauf que moi, j'aime Nath. Il est le seul que je veux dans ma vie et dans mon cœur, il est le seul homme que mes bras réclament... Pourtant, mon patron n'est pas du genre à ce qu'on lui dise non. Rancunier, il a essayé plus d'une fois de me séduire, jusqu'à finalement utiliser la force. Il s'est dit que s'il découvrait le secret de Nath, peut-être parviendrait-il à m'éloigner de lui.... Ce connard aura échoué ! Vouloir m'éloigner de Nath aura seulement réussi à me rapprocher encore plus de lui. Si même Nath n'a pas réussi à m'éloigner de lui, personne n'y arrivera. En ce moment, on n'est plus proche que jamais, j'en suis tellement heureuse que j'ai l'impression de vivre un rêve éveillé ! Maintenant je bosse à l'ancien journal de Nath, en espérant le rendre fier de moi.
Parait-il que quand Dieu ferme une porte, il ouvre une fenêtre. [ft. Beloved] - Page 42 YpzA


Gigi Hadid :copyright:️ Schizophrenic

Je lui rends son sourire en le regardant.

"Ah oui ? Tu es vraiment doué ! Est-ce que...tu pourrais m'apprendre ? On pourrait se faire un petit atelier cuisine la prochaine fois ? Qu'est-ce que tu en penses ?"

Je suis toujours partante pour passer du temps avec lui, vivre son quotidien c'est ce qui me rend heureuse. Quand je suis avec lui, je ne pense pas à la vie autour, je veux dire, je ne pense pas au fait qu'il faut travailler pour vivre, avoir des amis, avoir une famille. Parce que je manque cruellement de tout ça et ça a le don de me faire bader parfois. Mais quand je suis avec Nath, ou même quand je lui parle, j'ai l'impression de n'avoir besoin que de lui. Et ça me fait du bien de ne plus me sentir seule ou incomprise.

Je mange mon fondant en savourant chaque bouchée tout en le regardant ranger les restes de notre repas. Bon j'avoue, je le mate un peu, mais je vais bien me garder de le lui dire sinon j'aurais encore droit à un discours moralisateur ou alors dénigrant son physique. Alors non merci, je préfère le mater en secret, avec des yeux brillants d'amour et de tendresse.
Puis je finis par quitter la table pour lacer le film de notre soirée film. Je suis impatiente de me blottir contre lui mais je ne le montre pas. Je préfère le laisser venir à moi à son rythme. D'ailleurs, je ne suis pas déçue, dès qu'il me rejoint sur le canapé, il se love contre moi et m'embrasse le front. C'est un bon début.

"Oui, c'est parfait, tu n'as pas idée comme ça me fait du bien d'être ici avec toi. Et toi alors ?"

À mon tour de me blottir un peu plus contre lui, collant un peu plus mon corps au sien mais son baiser me surpris. Je ferme les yeux en me laissant aller à cette douce caresse qu'est ce baiser. Une chaleur nait dans le creux de mes reins avant de le laisser s'éloigner. Je me mordille la lèvre en le regardant puis je frotte le bout de mon nez contre le sien.

Je m'installe face à la télé et avec la télécommande je lance le film en restant bien contre lui. Les battements de son cœur, la chaleur de son corps, la tendresse dont il fait preuve.... je sens que mes paupières deviennent lourdes.... Je m'accroche à son haut comme pour essayer de ne pas sombrer dans les bras de Morphée.

Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3322
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

Parait-il que quand Dieu ferme une porte, il ouvre une fenêtre. [ft. Beloved] - Page 42 Empty

jsyGsGBx_o.png
Nathaniel St John
J'ai 28 ans et je vis à Sydney, Australie. Dans la vie, je suis correcteur pour un journal et je m'en sors assez bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien, de toute façon je n'ai pas le choix.



Parait-il que quand Dieu ferme une porte, il ouvre une fenêtre. [ft. Beloved] - Page 42 314c33713abbbb9534ce2973a0eb96da7bdbfafa


Ben Barnes :copyright:️ tearsflight

"Oui, c'est parfait, tu n'as pas idée comme ça me fait du bien d'être ici avec toi. Et toi alors ?"

J'embrassais doucement son front en souriant légèrement.

- Je suis content que tu sois là.

Et je le pensais. C'était un peu compliqué par certains côtés. Je faisais attention. Je n'aimais pas qu'elle touche ma peau brûlée. Alors oui elle était dans mes bras mais elle était du bon côté, de mon côté sain. Je l'embrassais mais je n'allais pas plus loin. Je ne m'en sentais pas capable pour le moment. Et je mesurais la chance que j'avais d'avoir une femme comme elle dans mes bras. Elle était d'une patience infini. Elle ne me jugeait pas. Elle acceptait mes petites excentricités sans rien dire. Je ne méritais pas d'avoir une femme comme elle dans ma vie.

Je souris alors que je la sentais s'endormir dans mes bras. Je la laissais faire, décrochant un peu du film alors que je la voyais se laisser aller dans mes bras. Je la laissais dormir. Je passais plus de temps à la regarder qu'à regarder le film. Elle était si belle quand elle dormait comme ça. Je la laissais se reposer un petit moment avant de l'embrasser pour la réveiller.

- On se réveille la belle au bois dormant. Le film est terminé. Il se fait tard. Tu devrais rentrer.

Elle allait certainement m'en vouloir d'ailleurs. Elle voudrait surement passer la nuit ici, pouvoir dormir avec moi. Je savais qu'elle me dirait qu'on pouvait faire ça en tout bien tout honneur, sans qu'il ne se passe rien, juste qu'elle puisse dormir contre moi comme elle l'avait fait là sur le canapé. Mais je ne pouvais pas... Ca prendrait du temps... J'espérais juste qu'elle ne partirait pas avant.

Revenir en haut Aller en bas
 
Cheval de Troie
Cheval de Troie
Féminin MESSAGES : 933
INSCRIPTION : 08/02/2020
ÂGE : 26
RÉGION : PACA
CRÉDITS : Bazzart

UNIVERS FÉTICHE : Réel - Disney - Fantasy - Surnaturel - Mythologie
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Narnia

Parait-il que quand Dieu ferme une porte, il ouvre une fenêtre. [ft. Beloved] - Page 42 Empty

57eQHBSw_o.png
Yzia Wilde
J'ai 23 ans et je vis à Sydney, Australie. Dans la vie, je suis employée dans un journal et je m'en sors on verra quand j'aurais commencé. Sinon, grâce à ma chance, je suis en bail et je le vis plutôt très bien puisque je suis avec la personne que j'aime.


J'ai quitté Starbuck pour bosser dans un autre café qui venait d'ouvrir. Le style branché, populaire toussa toussa. Une équipe géniale ! Enfin, si on oublie le patron. Un jeune dragueur qui ne supporte pas qu'on lui dise non. Sauf que moi, j'aime Nath. Il est le seul que je veux dans ma vie et dans mon cœur, il est le seul homme que mes bras réclament... Pourtant, mon patron n'est pas du genre à ce qu'on lui dise non. Rancunier, il a essayé plus d'une fois de me séduire, jusqu'à finalement utiliser la force. Il s'est dit que s'il découvrait le secret de Nath, peut-être parviendrait-il à m'éloigner de lui.... Ce connard aura échoué ! Vouloir m'éloigner de Nath aura seulement réussi à me rapprocher encore plus de lui. Si même Nath n'a pas réussi à m'éloigner de lui, personne n'y arrivera. En ce moment, on n'est plus proche que jamais, j'en suis tellement heureuse que j'ai l'impression de vivre un rêve éveillé ! Maintenant je bosse à l'ancien journal de Nath, en espérant le rendre fier de moi.
Parait-il que quand Dieu ferme une porte, il ouvre une fenêtre. [ft. Beloved] - Page 42 YpzA


Gigi Hadid :copyright:️ Schizophrenic

Et voilà ! J'ai fini par m'endormir comme une merde ! Comme Nath finit par me réveiller, j'émerge doucement. Je me frotte les yeux et regarde un peu où je suis avant de me souvenir que je me suis endormie chez Nath devant un film. Il me dit qu'il se fait tard et que je devrais partir. Je fronce les sourcils instinctivement. Je n'ai pas envie de partir mais je ne veux pas l'obliger à me faire rester. J'hoche la tête à contre cœur.

"Oui...Je vais y aller. En tout cas, j'ai passé une merveilleuse soirée."

Je n'ai pas envie de le faire se sentir plus coupable qu'il ne doit déjà l'être. Il doit sans doute avoir perçu ma déception, j'estime que c'est une punition suffisante. Et pour lui montrer que je ne veux pas être trop sévère, je bisouille même sa bonne joue avant de me lever du canapé pour réunir mes affaires. Je me munis de mon téléphone pour appeler un Uber.

"Quand est-ce qu'on se revoit ?"

Lui demandais-je amoureusement, je ne suis pas encore partie qu'il me manque déjà. Je bouge la tête et mes cheveux suivent mes mouvements. Je lui souris tendrement en attendant sa réponse. Puis je z'yeute mon téléphone et constate un message de Connor.

"Demain soir il veut que je mange avec sa petite copine et lui, c'est que ça doit vraiment être la bonne, il m'a dit, je cite "Bon le grand jour c'est demain, rendez-vous au resto au top de ta forme, gentille, souriante, aimable et drôle ! Évite les souvenirs d'enfances et les vieilles photos sinon je ferai de ta vie un enfer !""

J'explose de rire.

"Je ne sais pas ce qu'elle lui a fait mais en tout cas elle a visé en plein dans le cœur ! J'ai hâte de la rencontrer !"

Je mets ma veste quand le Uber finit par arriver.

"On se revoit vite, je t'envoie un message quand je serais arrivée. Je t'aime."

Dis-je pour finir avant de lui voler un rapide baiser et de descendre rapidement pour ne pas faire attendre le chauffeur. Un dernier coucou depuis la fenêtre puis me voilà partie.

Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3322
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

Parait-il que quand Dieu ferme une porte, il ouvre une fenêtre. [ft. Beloved] - Page 42 Empty

jsyGsGBx_o.png
Nathaniel St John
J'ai 28 ans et je vis à Sydney, Australie. Dans la vie, je suis correcteur pour un journal et je m'en sors assez bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien, de toute façon je n'ai pas le choix.



Parait-il que quand Dieu ferme une porte, il ouvre une fenêtre. [ft. Beloved] - Page 42 314c33713abbbb9534ce2973a0eb96da7bdbfafa


Ben Barnes :copyright:️ tearsflight

Elle était partie rapidement. Après un dernier baiser elle avait filé rapidement, emportant avec elle son énergie et sa bonne humeur. Ne restait plus d'elle qu'une légère trace de parfum dans l'air. Mon appartement redevenait rapidement ce qu'il était toujours, un lieu vide et froid, sans âme, sans vie, à mon image.

Je ne lui avais pas répondu sur la prochaine fois qu'on pourrait se voir. J'avais besoin de souffler un peu après cette soirée éprouvante. Comme chaque fois j'étais partagé entre le plaisir de la voir et la gêne que cela me causait. Je n'avais repris mon souffle qu'après son départ, relâchant la pression que j'avais accumulé. Il me faudrait surement du temps avant de me sentir complètement à l'aise en sa présence. En attendant je retenais mon souffle, essayant de taire mes angoisses pour juste profiter de sa tendresse.

J'avais rangé l'appartement, effaçant les dernières traces de son passage. Je me posais finalement sur le rebord de ma fenêtre, attendant son message le regard perdu dans le vide, mon téléphone à la main. Je n'allais pas me coucher. Le sommeil risquait de me fuir ce soir je le sentais. J'avais beaucoup trop de choses en tête qui me faisaient réfléchir. Elle me faisait beaucoup trop réfléchir.

Je finis par lui envoyer un sms le premier.

Nath a écrit:

Merci pour cette soirée. Ca m'a fait plaisir de passer ce moment avec toi. Fais attention sur la route.
Je veux bien sur un compte rendu de ton second jour de travail. Et un autre sur la nouvelle petite amie de ton cousin.

Je t'embrasse ma Yzia.


Revenir en haut Aller en bas
 
Cheval de Troie
Cheval de Troie
Féminin MESSAGES : 933
INSCRIPTION : 08/02/2020
ÂGE : 26
RÉGION : PACA
CRÉDITS : Bazzart

UNIVERS FÉTICHE : Réel - Disney - Fantasy - Surnaturel - Mythologie
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Narnia

Parait-il que quand Dieu ferme une porte, il ouvre une fenêtre. [ft. Beloved] - Page 42 Empty

57eQHBSw_o.png
Yzia Wilde
J'ai 23 ans et je vis à Sydney, Australie. Dans la vie, je suis employée dans un journal et je m'en sors on verra quand j'aurais commencé. Sinon, grâce à ma chance, je suis en bail et je le vis plutôt très bien puisque je suis avec la personne que j'aime.


J'ai quitté Starbuck pour bosser dans un autre café qui venait d'ouvrir. Le style branché, populaire toussa toussa. Une équipe géniale ! Enfin, si on oublie le patron. Un jeune dragueur qui ne supporte pas qu'on lui dise non. Sauf que moi, j'aime Nath. Il est le seul que je veux dans ma vie et dans mon cœur, il est le seul homme que mes bras réclament... Pourtant, mon patron n'est pas du genre à ce qu'on lui dise non. Rancunier, il a essayé plus d'une fois de me séduire, jusqu'à finalement utiliser la force. Il s'est dit que s'il découvrait le secret de Nath, peut-être parviendrait-il à m'éloigner de lui.... Ce connard aura échoué ! Vouloir m'éloigner de Nath aura seulement réussi à me rapprocher encore plus de lui. Si même Nath n'a pas réussi à m'éloigner de lui, personne n'y arrivera. En ce moment, on n'est plus proche que jamais, j'en suis tellement heureuse que j'ai l'impression de vivre un rêve éveillé ! Maintenant je bosse à l'ancien journal de Nath, en espérant le rendre fier de moi.
Parait-il que quand Dieu ferme une porte, il ouvre une fenêtre. [ft. Beloved] - Page 42 YpzA


Gigi Hadid :copyright:️ Schizophrenic

Sur le chemin du retour, je regarde mon téléphone et réponds au message de Nath.

Yzia a écrit:
Tu n'as pas à me remercier, j'ai également passé une merveilleuse soirée ! C'était fantastique et m'endormir à tes côtés... C'était fabuleux, alors merci à toi !

Bien entendu ! Tu es officiellement mon petit ami je te rappelle, ce qui veut dire que tu es également mon meilleur ami potins et commérages en tout genre ! Félicitation !

Je ris de ma bêtise avant de regarder la route, au bout de quelques minutes, je finis par descendre du Uber pour rentrer chez moi. J'ai encore des étoiles pleins les yeux et un sourire aux lèvres. Une fois chez moi, je ne tarde pas à me changer et à me préparer pour dormir, demain je bosse et j'ai envie d'être en forme et efficace.

Yzia a écrit:
Je suis bien arrivée, mon amour, je vais me coucher. Bonne nuit et fais de beaux rêves ! A demain !

Et c'est avec le même sourire béat que je finis par m'endormir.

***

Je me suis réveillée de bonne humeur et là je suis en plein travail. La matinée a été chargée j'ai dû prendre des notes pour rédiger des mails et des lettres. J'ai dû prendre des rendez-vous et en annuler d'autre, bien sûr j'ai veillé au petit déjeuner et au repas de midi. Je n'ai pas eu droit à un sourire, mais je n'ai pas eu droit à la moindre réflexion, au contraire Marcus m'a beaucoup sollicité et bien que j'avais l'impression qu'il me surveillait ou voulait être sur mon dos, je me suis rendue compte que c'est parce qu'il me trouvait efficace qu'il me sollicitait de plus en plus. Je suis trop contente, je me suis empressée de le dire à Nath !

Yzia a écrit:
Hey ! Bonjour mon amour ! Excuse-moi de ne pas t'avoir parlé plus tôt, mais aujourd'hui ça a été la folie ! Je crois que je me débrouille comme une chef ! J'apprends vite et Marcus a l'air satisfait, aujourd'hui il m'a donné plus de responsabilité et de tâches à faire alors j'en ai conclus qu'il devait me trouver vraiment efficace ! Je suis contente ! Je me plais bien ici et j'aime ce que je fais, je t'assure que même aller lui chercher son café, je le fais par plaisir, car ça me plait d'être.... Je ne sais pas, de l'aider à faire tourner le journal ne serait-ce qu'en lui permettant de passer une journée moins stressante, car je me serais occupée de pas mal de chose. En fait, je crois que j'aime me sentir utile. Oui, c'est ça, j'adore me sentir utile !

Je rougis un peu en me sentant bête de lui dire ça, mais je sais que lui ne me trouvera pas bête et c'est pour ça que je l'aime. Je souris tendrement à cette pensée avant de lui envoyer.

Yzia a écrit:
En tout cas, j'espère que tu vas bien et que tu passes une bonne journée, je t'appelle quand je finis, bisous mon amour ! :heart1:

Puis je retourne bosser après avoir mangé deux donnuts au chocolat. Cet après midi, je vais devoir recevoir des gens qui veulent voir Marcus. Je vais devoir les accueillir, leur dire de patienter, etc. Ce n'est pas la mer à boire, mais je suis nerveuse, si je deviens son assistante, je serais le premier visage qu'ils verront à chaque fois qu'ils voudront lui parler, aussi, je veux faire bonne impression. Je soupire un grand coup, Nath me dirait surement que je n'ai qu'à me détendre et rester moi-même car je vais assurer.

Assise derrière l'ordinateur, je tente de rester forte et confiante, mais surtout, efficace. Je souris de satisfaction, je suis vraiment contente d'être ici.
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3322
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

Parait-il que quand Dieu ferme une porte, il ouvre une fenêtre. [ft. Beloved] - Page 42 Empty

jsyGsGBx_o.png
Nathaniel St John
J'ai 28 ans et je vis à Sydney, Australie. Dans la vie, je suis correcteur pour un journal et je m'en sors assez bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien, de toute façon je n'ai pas le choix.



Parait-il que quand Dieu ferme une porte, il ouvre une fenêtre. [ft. Beloved] - Page 42 314c33713abbbb9534ce2973a0eb96da7bdbfafa


Ben Barnes :copyright:️ tearsflight

Je partais me coucher, rassuré, après avoir eu ses messages. Le sommeil me fuit un bon moment avant que je ne puisse fermer l'oeil. Et je me levais tôt le lendemain, avec l'impression de ne pas avoir fermé l'oeil de la nuit. Je passais par la salle de bain, me regardant dans le miroir avant de soupirer. J'avais le teint pâle, les yeux cernés. Je portais sur moi que j'avais passé une mauvaise nuit. Si on rajoutait en plus à ça mes cicatrices, je n'avais vraiment rien du prince charmant qu'Yzia voyait. Je devrais peut être, être raisonnable. Mettre fin à tout ça. J'allais lui faire du mal. Je ne sortirais jamais de chez moi. Elle finirait par en avoir marre, pas beaucoup trop souffrir et elle finirait par partir le coeur en miettes. Je devrais surement faire ça... ça ferait moins mal maintenant...

Mais je finis par sourire en voyant arriver son message dans la journée. J'étais installé devant mon ordinateur, une tasse de café pour pouvoir tenir.

Nath a écrit:

Salut,

Ne t'en fais pas j'ai bien conscience que c'est tendu au boulot. J'ai déjà reçu pas mal de messages insistants de certains journalistes. Et au moins... une dizaine de la part de Marcus. Alors je me doute qu'au boulot ça ne doit pas être facile, surtout quand on est nouvelle. L'ambiance est assez souvent comme ça. Ca peut être stressant mais j'ai toujours aimé ça, cette effervescence qu'il y a toujours au journal.

Et je suis ravi de lire que tu t'amuses et te sens bien dans ce boulot. J'avais un peu peur que ça soit trop éloigné de ce que tu faisais comme boulot pour que tu t'y plaises. Mais je suis heureux de voir que tu t'y plais.

Ne m'appelle pas. J'ai pas mal de boulot et je vais surement finir tard. Mais envoie moi quand même un message.

Bonne journée


Je soupirais en le rangeant. J'aurais du arrêter ça... je me détestais...


Revenir en haut Aller en bas
 
Cheval de Troie
Cheval de Troie
Féminin MESSAGES : 933
INSCRIPTION : 08/02/2020
ÂGE : 26
RÉGION : PACA
CRÉDITS : Bazzart

UNIVERS FÉTICHE : Réel - Disney - Fantasy - Surnaturel - Mythologie
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Narnia

Parait-il que quand Dieu ferme une porte, il ouvre une fenêtre. [ft. Beloved] - Page 42 Empty

57eQHBSw_o.png
Yzia Wilde
J'ai 23 ans et je vis à Sydney, Australie. Dans la vie, je suis employée dans un journal et je m'en sors on verra quand j'aurais commencé. Sinon, grâce à ma chance, je suis en bail et je le vis plutôt très bien puisque je suis avec la personne que j'aime.


J'ai quitté Starbuck pour bosser dans un autre café qui venait d'ouvrir. Le style branché, populaire toussa toussa. Une équipe géniale ! Enfin, si on oublie le patron. Un jeune dragueur qui ne supporte pas qu'on lui dise non. Sauf que moi, j'aime Nath. Il est le seul que je veux dans ma vie et dans mon cœur, il est le seul homme que mes bras réclament... Pourtant, mon patron n'est pas du genre à ce qu'on lui dise non. Rancunier, il a essayé plus d'une fois de me séduire, jusqu'à finalement utiliser la force. Il s'est dit que s'il découvrait le secret de Nath, peut-être parviendrait-il à m'éloigner de lui.... Ce connard aura échoué ! Vouloir m'éloigner de Nath aura seulement réussi à me rapprocher encore plus de lui. Si même Nath n'a pas réussi à m'éloigner de lui, personne n'y arrivera. En ce moment, on n'est plus proche que jamais, j'en suis tellement heureuse que j'ai l'impression de vivre un rêve éveillé ! Maintenant je bosse à l'ancien journal de Nath, en espérant le rendre fier de moi.
Parait-il que quand Dieu ferme une porte, il ouvre une fenêtre. [ft. Beloved] - Page 42 YpzA


Gigi Hadid :copyright:️ Schizophrenic

Son message était tellement formel que j'en ai eu le cœur brisé pendant un instant. Le voilà qu'il tente encore de s'éloigner de moi, ne s'arrêtera-t-il donc jamais ? Je sais qu'il m'aime, j'en suis sûre, peut être d'un amour inconditionnel ou quoi, mais je sais qu'il m'aime sans doute autant que je l'aime, ce qui en soit est un bon début. Alors pourquoi s'acharne-t-il à vouloir m'éloigner de lui, tout ça à cause de ses cicatrices qui pour moi ne sont même plus visible tellement je m'y suis habituée, mais on dirait que pour lui c'est une autre histoire.... Mon pauvre Nath, je voudrais avoir la solution à son problème, le faire s'aimer à nouveau, c'est mon rêve. Je voudrais tellement qu'il puisse se voir avec mes yeux pendant une heure pour qu'il voit l'homme merveilleux et magnifique qu'il est dans mon cœur. Je soupire avant de me concentrer sur mon travail. Pour l'instant, je suis encore fâchée de son message.... Je ne sais pas ce qui l'a fait rechuter, notre soirée d'hier ? Il s'est passé quelque chose ce matin ? Je ne sais pas et ça m'énerve encore plus, pas un seul petit mot tendre dans son message, rien, il régresse et en plus il a l'audace de vouloir avoir des messages de ma part. Je sais que c'est dans ce genre de détail que j'arrive à voir qu'il m'aime mais.... Il doit apprendre à combattre ses vieux démons, il ne peut pas être aimant et romantique un jour puis totalement froid et distant le lendemain. Je soupire en décidant de ne pas répondre à son message pour l'instant, de toute façon, j'ai beaucoup trop de travail, je le ferai pendant ma pause déjeuner.

La pause arrive, mais ma colère n'est toujours pas redescendue, à chaque fois que je vois son message, j'ai l'impression d'être de retour à des semaines en arrière et ça me fait peur autant que ça m'énerve. Et s'il m'annonce qu'il ne veut plus me voir ? Qu'on devrait arrêter de se parler ? Mon cœur se serre et je commence à avoir les larmes aux yeux au-dessus de mon sandwich puis je me rassure en me disant que non, ce n'est sûrement pas ça. La journée passe sans que je ne lui ai envoyé un seul message, c'est pas que je n'en ai pas envie, c'est juste que je ne veux pas qu'il pense que c'est toujours quand monsieur le veut. C'est lui qui fait un pas en arrière, c'est à lui de faire un pas en avant, pas à moi. Oui, voilà. Je suis bien décidée à l'ignorer tant qu'il ne se rattrapera pas de cette tentative désespérée d'éloignement.

La journée s'achève et je suis une des dernières à quitter le journal, j'ai beaucoup de photocopies à faire. Je dois passer dans les bureaux des gens pour récupérer les papiers à poster et/ou à remettre à Marcus qu'ils auraient oubliés, etc. En réalité, je suis le cœur même de ce journal, je veux dire, mon rôle va bien au-delà de simplement répondre au téléphone, j'ai l'impression que si je fais bien mon boulot, je pourrais devenir indispensable pour n'importe qui ici. Moi qui aime me rendre utile, je serais servie.
Je finis donc ma ronde quand j'entends mon téléphone vibrer. C'est Connor qui m'annonce qu'il est devant le journal, il va me déposer chez moi pour que je puisse me préparer rapidement pour notre diner avec sa nouvelle copine.

Une fois avec Connor, je lui demande de s'arrêter dans une petite boutique pour que je puisse acheter un ballon gonflable avec écrit "je t'aime" dessus. Je le gonfle dans la voiture.

"Tu vas en faire quoi ?"

Me demande mon cousin.

"Je vais l'accrocher en bas de chez Nath."

"T'es complètement tarée, comment il saura que c'est toi ?!"

Je fronce les sourcils.

"Il le saura et puis je me fiche de ce que tu penses."

Je lui tire la langue comme pour souligner le fait que son avis m'est bien égal. Connor me dépose en bas de chez Nath et j'accroche le ballon au lampadaire près de l'arrêt de bus comme j'avais l'habitude de le faire à nos débuts. Je sais qu'il sera content de voir que j'ai eu une pensée pour lui bien que je ne lui ai pas envoyé de message. Je ne suis pas fâchée contre lui, je voudrais juste qu'il profite de mon amour, qu'il s'autorise à me laisser l'aimer pour ce qu'il est aujourd'hui. C'est le vœu que je formule secrètement dans mon cœur en accrochant le ballon, je regarde vers sa fenêtre. Je vois de la lumière, mais pas de mouvements, il doit encore être en train de travailler. Je souris et lui envoie un baiser avant de regagner la voiture, direction mon appartement.


Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3322
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

Parait-il que quand Dieu ferme une porte, il ouvre une fenêtre. [ft. Beloved] - Page 42 Empty

jsyGsGBx_o.png
Nathaniel St John
J'ai 28 ans et je vis à Sydney, Australie. Dans la vie, je suis correcteur pour un journal et je m'en sors assez bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien, de toute façon je n'ai pas le choix.



Parait-il que quand Dieu ferme une porte, il ouvre une fenêtre. [ft. Beloved] - Page 42 314c33713abbbb9534ce2973a0eb96da7bdbfafa


Ben Barnes :copyright:️ tearsflight

Je n'avais pas reçu de message de sa part de la journée. C'était peut être aussi bien. Peut être que si je ne lui donnais pas trop de nouvelles, que je me montrais distant, que je cessais de lui donner de faux espoirs, elle finira par mettre fin à notre relation avant de trop souffrir. Ca serait peut être mieux.

Je passai la journée à travailler, essayant de ne pas trop penser à elle pour me concentrer sur mon travail. Marcus m'appela dans la journée, tentant une nouvelle fois de me convaincre de reprendre mon ancien poste. Peine perdue, je n'étais vraiment pas prêt à accepter une telle folie. Je résistais à l'envie de lui demander comme elle s'en sortait. Je savais qu'il répondrait à peine et qu'il finirait par me faire chier par rapport à mon inquiétude vis à vis d'elle. Je rongeais donc mon frein, m'inquiétant pour elle mais me retenant de lui envoyer un message. J'étais certain qu'elle allait bien. Elle allait passer la soirée avec son cousin et sa nouvelle copine. Une soirée normale, avec un couple normal... Penserait elle à moi? Se dirait elle qu'elle aurait aimé que je sois là? Qu'elle aurait voulu que je sois à côté d'elle, à lui tenir la main discrètement sous la table, à discuter avec son cousin. Puis on aurait passer le reste de notre soirée à débriefer sur sa nouvelle copine, sur le couple qu'ils formaient. On serait rentré dans son appartement ou dans le mien. Je l'aurais serré dans mes bras, l'embrassant tendrement avant de l'entrainer dans la chambre pour la faire mienne, lui faire ressentir à quel point tout mon être se consumait d'amour pour elle. Sauf qu'elle était toute seule. Et moi j'étais là à manger un plat de pâtes que je m'étais fait réchauffer à plus de 23h, seul dans mon appartement, à écouter mes voisins du dessus entrain de s'ébattre joyeusement. Je n'avais pas tout compris mais elle avait passé un petit moment à crier de manière surexcité avant de passer dans la chambre avec lui. Il avait du lui faire un cadeau ou une connerie du genre.

Je finis par aller me coucher, espérant pouvoir rattraper un peu de sommeil de ma précédente nuit de merde. Je m'arrêtais juste pour lui envoyer un message avant de me coucher.

Nath a écrit:

J'espère que tu as passé une bonne soirée.

Dors bien ma Yzia.

Nath



Revenir en haut Aller en bas
 
Cheval de Troie
Cheval de Troie
Féminin MESSAGES : 933
INSCRIPTION : 08/02/2020
ÂGE : 26
RÉGION : PACA
CRÉDITS : Bazzart

UNIVERS FÉTICHE : Réel - Disney - Fantasy - Surnaturel - Mythologie
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Narnia

Parait-il que quand Dieu ferme une porte, il ouvre une fenêtre. [ft. Beloved] - Page 42 Empty

57eQHBSw_o.png
Yzia Wilde
J'ai 23 ans et je vis à Sydney, Australie. Dans la vie, je suis employée dans un journal et je m'en sors on verra quand j'aurais commencé. Sinon, grâce à ma chance, je suis en bail et je le vis plutôt très bien puisque je suis avec la personne que j'aime.


J'ai quitté Starbuck pour bosser dans un autre café qui venait d'ouvrir. Le style branché, populaire toussa toussa. Une équipe géniale ! Enfin, si on oublie le patron. Un jeune dragueur qui ne supporte pas qu'on lui dise non. Sauf que moi, j'aime Nath. Il est le seul que je veux dans ma vie et dans mon cœur, il est le seul homme que mes bras réclament... Pourtant, mon patron n'est pas du genre à ce qu'on lui dise non. Rancunier, il a essayé plus d'une fois de me séduire, jusqu'à finalement utiliser la force. Il s'est dit que s'il découvrait le secret de Nath, peut-être parviendrait-il à m'éloigner de lui.... Ce connard aura échoué ! Vouloir m'éloigner de Nath aura seulement réussi à me rapprocher encore plus de lui. Si même Nath n'a pas réussi à m'éloigner de lui, personne n'y arrivera. En ce moment, on n'est plus proche que jamais, j'en suis tellement heureuse que j'ai l'impression de vivre un rêve éveillé ! Maintenant je bosse à l'ancien journal de Nath, en espérant le rendre fier de moi.
Parait-il que quand Dieu ferme une porte, il ouvre une fenêtre. [ft. Beloved] - Page 42 YpzA


Gigi Hadid :copyright:️ Schizophrenic

Une fois chez moi, j’en profite pour me changer et faire un brin de toilette. J’essaye d’être la plus rapide possible pour que monsieur ne commence pas à me faire une scène sur le fait qu’il ne veut pas être en retard. Il veut arriver avant sa copine, dont j’ignore encore le nom.

"Au fait, elle s’appelle comment ?!"

Lui dis-je depuis la salle de bain.

"Ashley, je te l’ai déjà dit non ?"

Je cherche dans mes souvenirs, mais je ne m’en souviens pas.

"Aucune idée."

Nous papotons de tout et de rien pendant que je me change. J’opte pour un pantalon en faux cuir façon Olivia Newton John, un body blanc et des escarpins rouges, je fais très rétro, mais sexy juste ce qu’il faut. Une petite coupe de cheveux rétro, mais pas trop et sans oublier l’incontournable rouge à lèvre rouge qui en a fait tourner la tête de plus d’un. Au bout de trente-cinq minutes, je suis fin prête et parfumée. On repart direction le resto, malheureusement pour Connor, Ashley nous y attendait déjà.

"Excuse-moi ma chérie, nous sommes en retard."

Ma chérie ?! Uhuhu je suis choquée, mais je ne le montre pas, je ne veux pas lui casser son plan.

"Tout est de ma faute, j’ai voulu me changer histoire de te faire bonne impression !"

Elle sourit gentiment tout en riant.

"Il ne fallait pas, Connor m’a tellement parlé de toi que j’avais hâte de te rencontrer. Tu es Yzia j’imagine ?"

"C’est ça, et toi tu es Ashley, celle qui a réussi à faire sortir un "ma chérie" de la bouche de Connor Wilde."

Mon cousin fait la moue pendant que sa copine sourit, elle a l’air flattée. Nous papotons en attendant notre table puis nous papotons autour de la table. En réalité, j’avais peur qu’elle ne soit pas assez bien pour mon cousin, qu’elle ne lui corresponde pas, mais j’avais tords. Ashley est parfaite ! Elle est nutritionniste et veut des enfants, elle aime les chiens et le sport de mer. Elle est portée sur la famille, mais pour elle l’amour, c’est la base d’une vie. Fidèle, prête à s’engager, elle correspond à tous mes critères. Oui, Connor et moi sommes ce genre de personne, je n’hésite pas à demander tous les renseignements qui me feront dire si oui ou non tu as le droit de fréquenter mon merveilleux cousin.

"Et... Tu n’as pas eu peur du passé de Connor ? Je veux dire, sa plus longue relation a été de six mois, il bosse avec des femmes à la taille de guêpe tous les jours ! Perso, moi j’aurais du mal à lui faire confiance en sachant que c’était un coureur de jupon !"

Le pauvre, il a failli s’étouffer avec son vin.

"Yzia !"

Ashley éclate de rire.

"Tu n’as pas tords et oui j’ai eu peur, mais je lui fais confiance maintenant. Et puis je crois avoir été clair avec lui, s’il me quitte ou s’il me trompe, je le tue. Je suis nutritionniste, je connais des aliments dont il n’a jamais entendu parler !"

Connor a l’air terrifié ! Il interpelle un serveur pour que nous ayons la carte et j’en profite pour savoir.

"C’est vrai ?!"

Demandai-je comme une enfant émerveillée.

"Bien sûr que non, je ne suis pas une adepte des poisons, mais s’il faut qu’il croie que si pour qu’il n’oublie pas à qui il appartient, alors je veux bien qu’il pense que je suis une experte."

Wouah ! Je l’aime de plus en plus, tarée pile ce qu’il faut. Nous papotons tellement que je ne fais plus gaffe à mon téléphone ou à Nath. Ça me fait du bien, je dois le reconnaitre. Penser à Nath me fait de la peine, car je repense à son dernier message, aussi je préfère profiter de la bonne humeur que ce couple dégage. Ce que j’aime, c’est qu’ils arrivent à nous faire sentir bien sans nous donner l’impression de tenir la chandelle. Comme s’ils étaient ensemble depuis longtemps alors que non. J’aimerais connaitre ça avec Nathaniel un jour...

Je soupire en pensant à lui alors qu’on débarrasse nos entrées pour nous servir nos plats. Je regarde mon téléphone et vois un message, je fronce les sourcils et Connor le remarque tout de suite.

"Alors, le coup des ballons a fonctionné ?!"

Me dit-il d’un ton moqueur, alors que moi je lui lance mon pire regard assassin. Qu’il commence même pas à me chercher sinon je vais sortir des vieilles photos de notre enfance.

"Fou moi la paix."

"Que se passe-t-il ?!!"

Demande Ashley qui se sent exclus de la conversation.

"Rien, ma tarée de cousine sort avec un taré ce qui fait qu’ils ont une relation de tarés."

Il hausse les épaules comme si tout ce qu’il venait de dire était normal. Ashley me demande.

"Bhein pourquoi est-ce qu’il dit ça ? Et pourquoi ne l'as-tu pas amené avec toi ? J’aurais aimé ne pas être la seule inconnue."

Me dit-elle en plaisantant, mais elle sent que la tension est palpable.

Je ne sais pas si je dois lui parler de Nath ou pas. Je veux dire.... Je ne sais pas si je dois lui dire que si mon mec ne fera jamais de resto à quatre, c’est parce qu’il est grièvement brulé et traumatisé de sa propre personne ?! Soupire. C’est bien trop personnel. Même si je n’en ai absolument pas honte, je sais que Nath m’en voudra. Alors forcément, je ne sais pas quoi lui répondre.

"Bah laisse tomber va, concentrons-nous sur moi, c’est moi le roi de la soirée. Et toi tu es ma reine."

Dit-il de son ton le plus charmeur, mais je capte bien son petit jeu, il préfère passer pour le méchant égocentrique et charmeur plutôt que de me laisser dans une situation aussi embarrassante, aussi, il a détournée son attention suffisamment longtemps pour que le plat arrive et que nous parlions d’autre chose.

La soirée se termine bien et je suis impatiente de me jeter dans mon lit. Malgré tout, je décide de ne pas répondre à Nath. C’est bien beau de m’envoyer des messages aussi froids puis de les faire passer avec un "ma Yzia". Pffff. Je mets mon téléphone en silencieux, bien décidée à ne pas lui parler jusqu’à.... Jusqu’à je ne sais pas quand, demain matin, ou demain midi qui sait. On verra bien.

***

Au réveil, la même routine, mais je me fais violence pour ne pas attraper mon téléphone. Je bois mon café, me prépare puis je file travailler dans la joie et la bonne humeur. Discutions avec mon chauffeur de bus. Je papote arrivée au journal, bonjour Marcus, je récupère la paperasse du jour en lui déposant son café et ses beignets du jour puis je file à mon bureau. Cela ne fait pas longtemps que je bosse ici et j’ai déjà commencé à avoir des habitudes, je suis tellement contente !!!! Je suis bien décidée à faire de cette journée, une journée merveilleuse. Hors de question de me torturer l’esprit avec tout ce que pourrait penser ou faire Nath actuellement.


Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Parait-il que quand Dieu ferme une porte, il ouvre une fenêtre. [ft. Beloved] - Page 42 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Parait-il que quand Dieu ferme une porte, il ouvre une fenêtre. [ft. Beloved]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 42 sur 44Aller à la page : Précédent  1 ... 22 ... 41, 42, 43, 44  Suivant
 Sujets similaires
-
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]
» La passion...[Shi Raynid] Hentaï
» Un p'tit bain... Et plus? [ Seiko ♥ ] -Hentaï-
» [upotobox ] Windtalkers, les messagers du vent [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers communication :: Messages-
Sauter vers: