Partagez
 
 
 

 Parait-il que quand Dieu ferme une porte, il ouvre une fenêtre. [ft. Beloved]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 22 ... 40, 41, 42, 43  Suivant
 
En ligne
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3318
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

Parait-il que quand Dieu ferme une porte, il ouvre une fenêtre. [ft. Beloved] - Page 41 Empty

jsyGsGBx_o.png
Nathaniel St John
J'ai 28 ans et je vis à Sydney, Australie. Dans la vie, je suis correcteur pour un journal et je m'en sors assez bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien, de toute façon je n'ai pas le choix.



Parait-il que quand Dieu ferme une porte, il ouvre une fenêtre. [ft. Beloved] - Page 41 314c33713abbbb9534ce2973a0eb96da7bdbfafa


Ben Barnes :copyright:️ tearsflight

Je passais mon après midi à cuisiner. Je m'occupais de préparer mon gratin, mettant des petits lardons dedans. Je préparais aussi une salade verte avec des noix dedans et une sauce au vinaigre balsamique pour accompagner le tout.

Puis je passais le reste de mon temps à dresser la table, sortant une nappe blanche et ma plus belle vaisselle. Je mettais aussi quelques bougies, n'éclairant que comme ça l'appartement. Ca avait un double emploi. Ca allait créer une ambiance tamisée, romantique pour nous deux. Mais ça permettrait aussi qu'elle voit moins l'état dans lequel j'étais. La lumière moins violente me dissimulerait un peu plus.

Je terminais de tout préparer avant d'aller me doucher et me changer. J'enfilais un jean large et un tee shirt à manches longues. Je me cachais le plus possible. J'avais besoin de ça pour être détendu pour ce soir.

Je l'entendis finalement et je sentis le stress monter rapidement. J'étais partagé entre le plaisir de la voir et l'appréhension. J'étais toujours aussi mal à l'aise. Il me faudrait du temps pour réussir à être totalement à mon aise face à elle. J'éteignis les lumières de l'appartement avant de lui dire d'entrer. Là encore je ne voulais pas aller à la porte et risque que quelqu'un me voit. Je la laissais entrer et refermer la porte derrière avant de m'approcher pour la prendre dans mes bras et l'embrasser doucement.

- Salut... tu es magnifique.

Je lui souris, essayant de calmer les battements frénétiques de mon coeur. J'étais encore une fois partagé entre plaisir et gêne mais je choisissais de faire taire cette dernière juste pour la serrer dans mes bras.


Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
Cheval de Troie
Cheval de Troie
Féminin MESSAGES : 931
INSCRIPTION : 08/02/2020
ÂGE : 26
RÉGION : PACA
CRÉDITS : Bazzart

UNIVERS FÉTICHE : Réel - Disney - Fantasy - Surnaturel - Mythologie
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Narnia

Parait-il que quand Dieu ferme une porte, il ouvre une fenêtre. [ft. Beloved] - Page 41 Empty

57eQHBSw_o.png
Yzia Wilde
J'ai 23 ans et je vis à Sydney, Australie. Dans la vie, je suis employée dans un journal et je m'en sors on verra quand j'aurais commencé. Sinon, grâce à ma chance, je suis en bail et je le vis plutôt très bien puisque je suis avec la personne que j'aime.


J'ai quitté Starbuck pour bosser dans un autre café qui venait d'ouvrir. Le style branché, populaire toussa toussa. Une équipe géniale ! Enfin, si on oublie le patron. Un jeune dragueur qui ne supporte pas qu'on lui dise non. Sauf que moi, j'aime Nath. Il est le seul que je veux dans ma vie et dans mon cœur, il est le seul homme que mes bras réclament... Pourtant, mon patron n'est pas du genre à ce qu'on lui dise non. Rancunier, il a essayé plus d'une fois de me séduire, jusqu'à finalement utiliser la force. Il s'est dit que s'il découvrait le secret de Nath, peut-être parviendrait-il à m'éloigner de lui.... Ce connard aura échoué ! Vouloir m'éloigner de Nath aura seulement réussi à me rapprocher encore plus de lui. Si même Nath n'a pas réussi à m'éloigner de lui, personne n'y arrivera. En ce moment, on n'est plus proche que jamais, j'en suis tellement heureuse que j'ai l'impression de vivre un rêve éveillé ! Maintenant je bosse à l'ancien journal de Nath, en espérant le rendre fier de moi.
Parait-il que quand Dieu ferme une porte, il ouvre une fenêtre. [ft. Beloved] - Page 41 YpzA


Gigi Hadid :copyright:️ Schizophrenic

Je tape à la porte et il met quelques minutes avant de se manifester. Je pensais qu'il viendrait m'ouvrir mais non.... Il me dit simplement d'entrer et c'est ce que je fais. Je rentre chez lui en souriant et l'ambiance qui me parvient est magnifique !

"Wouah ! Nath ! Tu t'es surpassé !"

Un sourire ébahit barre mon visage alors que cette fois il vient à ma rencontre. Aaaah enfin ! Je suis tellement contente d'être près de lui. Je le regarde en souriant, pas trop longtemps pour qu'il ne se sente pas gêné mais assez longtemps pour profiter de sa présence. Je commence à me faire petit à petit à son physique. Ça n'a jamais été un problème mais je dois avouer qu'il peut être difficile de ne pas regarder avec insistance, même inconsciemment. Mais je commence à m'y faire, j'avoue que par moment je le scrute un peu trop mais je ne le fais pas exprès, mais la plupart du temps j'arrive à me contrôler et à le regarder aussi longtemps que je regarderais une autre personne. Je progresse et je suis fière de moi car je me dis que plus je me sentirais à l'aise avec lui, plus il le sera avec moi et c'est tout ce qui compte pour moi : Qu'il se sente bien.

Pour l'heure, je chasse toutes ces réflexions de mon esprit et profite de la force de ses bras autour de moi et de la douceur de son baiser que je lui rends du bout des lèvres. Je pose ma tête sur son torse quelques minutes pour une nouvelle fois profiter de sa présence.

"Merci ! Tu es très beau toi aussi, le jean large ça fait très décontracté ! Je n'ai pas l'habitude de te voir aussi à l'aise !"

Je souris pour le taquiner un peu, c'est vrai qu'il m'a plutôt habitué au col roulé, au jean, au gant et à tout ce qui va avec. Alors chaque petit pas qu'il fait vers le progrès, pour moi, c'est une bénédiction. Je lui prends la main valide et la caresse de mon pouce.

"Regarde-moi cette table ! Elle est magnifique ! Et les bougies partout ! Olalala, tu as vraiment voulu faire de moi une princesse ! C'est splendide ! Je crois que c'est le plus mignon des dates que j'ai eues !"

J'adore l'ambiance qu'il a mis à la salle, la nappe immaculée, la vaisselle, tout ! J'adore ! J'attends qu'il me dise où est ce que je dois m'asseoir. Je ne sais pas si je dois me mettre directement à table ou m'asseoir sur le canapé. Je préfère lui laisser le temps de se mettre à l'aise et de me dire ce que je dois faire.
Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3318
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

Parait-il que quand Dieu ferme une porte, il ouvre une fenêtre. [ft. Beloved] - Page 41 Empty

jsyGsGBx_o.png
Nathaniel St John
J'ai 28 ans et je vis à Sydney, Australie. Dans la vie, je suis correcteur pour un journal et je m'en sors assez bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien, de toute façon je n'ai pas le choix.



Parait-il que quand Dieu ferme une porte, il ouvre une fenêtre. [ft. Beloved] - Page 41 314c33713abbbb9534ce2973a0eb96da7bdbfafa


Ben Barnes :copyright:️ tearsflight

Je souris en entendant sa réaction quand elle rentre dans l'appartement. C'était un peu l'effet que j'attendais. Je voulais lui faire plaisir avant tout. Je tentais d'être le plus possible à la hauteur pour elle, même si ça restait vraiment difficile pour moi.

"Merci ! Tu es très beau toi aussi, le jean large ça fait très décontracté ! Je n'ai pas l'habitude de te voir aussi à l'aise !"

Elle me taquinait. J'étais toujours plus ou moins négligé. Je n'avais jamais vraiment prêté attention à ce que je portais. Je ne m'étais jamais habillé comme un sac non plus, mais je n'étais pas du genre à passer des heures à faire du shopping, choisir mes vêtements. J'étais bien habillé toujours sans en faire des tonnes. Maintenant c'était différent. Je ne supportais plus mon apparence. Je n'allais rien faire pour me mettre en valeur, il n'y avait rien à mettre en valeur de toute façon. Le seul but de mes vêtements était de cacher le plus possible ce qui devait l'être. Alors être très beau... on en était loin. Je ne le serais plus jamais.

"Regarde-moi cette table ! Elle est magnifique ! Et les bougies partout ! Olalala, tu as vraiment voulu faire de moi une princesse ! C'est splendide ! Je crois que c'est le plus mignon des dates que j'ai eues !"

- Tu es adorable...

Je lui volais un baiser avant d'aller la laisser s'installer à table. Je terminais la salade et la posais sur la table pour qu'elle se serve. J'apportais ensuite les deux assiettes et m'installais à table avec elle.

- Alors... raconte moi, ce premier jour comment ça s'est passé?



Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
Cheval de Troie
Cheval de Troie
Féminin MESSAGES : 931
INSCRIPTION : 08/02/2020
ÂGE : 26
RÉGION : PACA
CRÉDITS : Bazzart

UNIVERS FÉTICHE : Réel - Disney - Fantasy - Surnaturel - Mythologie
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Narnia

Parait-il que quand Dieu ferme une porte, il ouvre une fenêtre. [ft. Beloved] - Page 41 Empty

57eQHBSw_o.png
Yzia Wilde
J'ai 23 ans et je vis à Sydney, Australie. Dans la vie, je suis employée dans un journal et je m'en sors on verra quand j'aurais commencé. Sinon, grâce à ma chance, je suis en bail et je le vis plutôt très bien puisque je suis avec la personne que j'aime.


J'ai quitté Starbuck pour bosser dans un autre café qui venait d'ouvrir. Le style branché, populaire toussa toussa. Une équipe géniale ! Enfin, si on oublie le patron. Un jeune dragueur qui ne supporte pas qu'on lui dise non. Sauf que moi, j'aime Nath. Il est le seul que je veux dans ma vie et dans mon cœur, il est le seul homme que mes bras réclament... Pourtant, mon patron n'est pas du genre à ce qu'on lui dise non. Rancunier, il a essayé plus d'une fois de me séduire, jusqu'à finalement utiliser la force. Il s'est dit que s'il découvrait le secret de Nath, peut-être parviendrait-il à m'éloigner de lui.... Ce connard aura échoué ! Vouloir m'éloigner de Nath aura seulement réussi à me rapprocher encore plus de lui. Si même Nath n'a pas réussi à m'éloigner de lui, personne n'y arrivera. En ce moment, on n'est plus proche que jamais, j'en suis tellement heureuse que j'ai l'impression de vivre un rêve éveillé ! Maintenant je bosse à l'ancien journal de Nath, en espérant le rendre fier de moi.
Parait-il que quand Dieu ferme une porte, il ouvre une fenêtre. [ft. Beloved] - Page 41 YpzA


Gigi Hadid :copyright:️ Schizophrenic

"Non c'est toi qui l'es pour avoir pris le temps de me faire plaisir ! C'est une parfaite réussite, Nath ! Je suis déjà comblée alors que je n'ai même pas encore mangé ! Tu es décidément très, très doué !"

Dis-je en jouant des sourcils pour le taquiner espérant que ma bonne humeur et mes plaisanteries le détendront un peu. Pour ma part, je me sens bien. Je souris niaisement à son baiser volé puis quand il m'incite à m'installer à table, j'obéis. Gracieusement, je m'installe sur une chaise avec impatience.

"Oooh j'ai même droit à une salade ! Je savais que j'aurais dû jeûner !"

Je le remercie pour l'assiette puis je commence à me servir et lui demande s'il veut que je le serve également puis nous commençons à manger et à papoter.

"Ça va, ça a été. Je ne me souviens pas du nom de tout le monde encore mais ça viendra. La standardiste est très pédagogue en tout cas. Elle m'explique les choses clairement et si vraiment je ne comprends pas elle me montre et n'hésite pas à répéter. C'est vachement important parce que quand je ne réussis pas quelque chose du premier coup, ça a très vite tendance à m'énerver ou à me faire perdre confiance en moi. Elle s'est montrée très rassurante et au final, je me suis surpassée !"

Je prends le temps de manger, de respirer et de me servir un verre d'eau.

"Je n'ai pas beaucoup parlé avec Marcus, il avait l'air de passer une salle journée. Je crois qu'il y a eu un souci avec un article et je l'ai entendu parler d'avocats et de merdier pas possible. Alors je ne sais pas ce qu'il en est mais j'espère que ce n'est rien de grave. En tout cas il est très peu sorti de son bureau et le peu de fois où je ne l'ai pas vu froncer les sourcils c'est quand je lui ai apporté à manger. D'ailleurs, il m'a également demandé de tes nouvelles et je lui ai dit que tu étais en pleine préparation pour notre diner. Il avait l'air satisfait de ma réponse."

Non Yzia. Non. Non. Non. Non.

"Je pense que tu lui manques beaucoup."

Pffff.... idiote.

"Le stagiaire voulait qu'on mange ensemble, ou qu'on se prenne un café, je ne sais plus, peu importe. Je lui ai dit que mon petit ami lui passait le bonjour, tu aurais dû voir sa gueule de prépubère. On aurait dit que je venais de lui briser son petit cœur alors qu'il me connait à peine et que demain ses hormones le conduiront à coller les baskets d'une pauvre fille qui n'aura rien demandé !"

Dis-je rapidement pour passer à autre chose. Je déguste ma salade et n'en perd pas une miette. Le vinaigre balsamique, j'aime tellement ça !

"Ta salade est délicieuse ! S'il n'y avait pas un plat et un dessert après, je pense que j'aurai fini le saladier !"

Je lui souris tendrement en posant une main sur la sienne.

Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3318
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

Parait-il que quand Dieu ferme une porte, il ouvre une fenêtre. [ft. Beloved] - Page 41 Empty

jsyGsGBx_o.png
Nathaniel St John
J'ai 28 ans et je vis à Sydney, Australie. Dans la vie, je suis correcteur pour un journal et je m'en sors assez bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien, de toute façon je n'ai pas le choix.



Parait-il que quand Dieu ferme une porte, il ouvre une fenêtre. [ft. Beloved] - Page 41 314c33713abbbb9534ce2973a0eb96da7bdbfafa


Ben Barnes :copyright:️ tearsflight

Je l'écoutais parler, savourant mon plat de gratin avec la salade. Oui je mangeais les deux en même temps, c'était pas une entrée pour moi mais un accompagnement. Et j'étais ravi de voir que mon repas avait l'air de lui plaire. Je ne m'étais pas démené tout l'après midi pour rien. J'étais ravi de passer ce moment avec elle, d'avoir une conversation normale avec quelqu'un autour d'un bon repas. Je la laissais terminer avant de lui répondre.

- Oui elle est adorable. Elle était déjà là quand j'avais commencé à bosser et c'est elle qui m'a pas mal aidé à m'orienter dans la boite.

Elle faisait pour ainsi dire parti des murs au même titre que Marcus. Je ressentis une petite pointe d'amertume en pensant à eux. Ils me manquaient je devais bien le reconnaitre. Cette ambiance me manquait, l'adrénaline qu'on ressentait avant le bouclage, cette joie pure quand je détenais une bonne piste, une de celles qui ferait un bon article. Ca me manquait, mon travail me manquait. Je baissais le regard sur ma main avant de me rappeler pourquoi je ne le faisais plus, pourquoi je ne sortais plus....

Je chassais rapidement mon trouble avant de la regarder en souriant doucement.

- En fait c'est... c'est pas juste un soucis d'article. Il a un soucis avec un des journalistes. Il a rédigé un article plutôt... enfin qui serait sujet à controverse si il était publié. Le genre d'article raciste et misogyne. Et même si Marcus est du genre ours il n'est pas du tout comme ça. Il a toujours refusé de prendre parti niveau politique et il est plutôt du genre ouvert au progrès et aux différentes causes sociales comme la lutte contre le racisme, l'homophobie,... Et bon bref. J'ai corrigé l'article en question, un beau torchon. J'ai mis une petite note pour Marcus, vu qu'il relie tout avant d'envoyer au bouclage. Ca ne lui a pas plu non plus. Et ça n'a pas plu au journaliste qu'on refuse de publier son article. Connaissant Marcus il n'a pas du lui en parler avec tact. Le gars doit surement le menacer à coup d'avocats.

Et je comprenais que ça lui prenne la tête. Je n'aimerais pas être à sa place, à devoir me justifier de mes choix de publication devant un petit connard raciste. Moi je me contentais de corriger, c'était plus simple dans ce sens.

Je la regardais en souriant malicieusement.

- Donc le stagiaire te drague... il faut que je vienne lui péter la gueule c'est ça?
Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
Cheval de Troie
Cheval de Troie
Féminin MESSAGES : 931
INSCRIPTION : 08/02/2020
ÂGE : 26
RÉGION : PACA
CRÉDITS : Bazzart

UNIVERS FÉTICHE : Réel - Disney - Fantasy - Surnaturel - Mythologie
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Narnia

Parait-il que quand Dieu ferme une porte, il ouvre une fenêtre. [ft. Beloved] - Page 41 Empty

57eQHBSw_o.png
Yzia Wilde
J'ai 23 ans et je vis à Sydney, Australie. Dans la vie, je suis employée dans un journal et je m'en sors on verra quand j'aurais commencé. Sinon, grâce à ma chance, je suis en bail et je le vis plutôt très bien puisque je suis avec la personne que j'aime.


J'ai quitté Starbuck pour bosser dans un autre café qui venait d'ouvrir. Le style branché, populaire toussa toussa. Une équipe géniale ! Enfin, si on oublie le patron. Un jeune dragueur qui ne supporte pas qu'on lui dise non. Sauf que moi, j'aime Nath. Il est le seul que je veux dans ma vie et dans mon cœur, il est le seul homme que mes bras réclament... Pourtant, mon patron n'est pas du genre à ce qu'on lui dise non. Rancunier, il a essayé plus d'une fois de me séduire, jusqu'à finalement utiliser la force. Il s'est dit que s'il découvrait le secret de Nath, peut-être parviendrait-il à m'éloigner de lui.... Ce connard aura échoué ! Vouloir m'éloigner de Nath aura seulement réussi à me rapprocher encore plus de lui. Si même Nath n'a pas réussi à m'éloigner de lui, personne n'y arrivera. En ce moment, on n'est plus proche que jamais, j'en suis tellement heureuse que j'ai l'impression de vivre un rêve éveillé ! Maintenant je bosse à l'ancien journal de Nath, en espérant le rendre fier de moi.
Parait-il que quand Dieu ferme une porte, il ouvre une fenêtre. [ft. Beloved] - Page 41 YpzA


Gigi Hadid :copyright:️ Schizophrenic

Je vois que Nath me regarde manger pour voir si j'apprécie ou non et à en croire le petit sourire qui se dessine sur ses lèvres, il doit être fier de ne pas avoir passé la journée à cuisiner pour rien. Il peut être se réjouir, tout se passe déjà très bien. Je suis ravie de chaque seconde passée à ses côtés.

"Je n'en doute pas, ça se voit qu'elle a la fibre maternelle et qu'elle ne peut pas laisser un poulain se démerder tout seul dans ce grand journal. C'est vraiment bien d'avoir quelqu'un comme elle sur qui compter ! J'avais peur que personne ne se décide à m'aider ou me parler juste parce que j'aurais été la petite nouvelle et je suis ravie de voir que ce ne fut pas le cas et qu'au contraire, elle fut même véritablement emballée par l'idée de m'aider et me former."

J'écoute Nath me raconter le souci qu'il y a au journal, j'étais loin de me douter que tout ça était en train de se passer pendant que j'apprenais le bon code couleur des post-it.... Pauvre Marcus qui a une de ces pressions sur les épaules et personne pour en parler. Parce que je ne l'ai vu en parler à personne, il a passé toute la journée tout seul dans son bureau, soit au téléphone soit devant son ordi mais personne n'est venu alléger sa pression et sa charge de travail. Je me mordille la lèvre en me sentant coupable comme si j'aurais pu y changer quoi que ce soit alors que c'est totalement absurde. Être capable de lui apporter un café digeste est pour l'instant la seule chose que je sais faire de bien.

"Mais...Je ne comprends pas, comment le journaliste peut-il écrire quelqu'un chose d'aussi merdique et controversé ? Comment a-t-il pu se faire embaucher avec des idées aussi fachistes ! Je devrais aller cracher dans son café ! C'est incroyable !"

Je me sers du gratin avant de lui demander.

"Tu penses que cette histoire peut aller loin ? Tu penses que Marcus pourra se débarrasser de connard et de son torchon ?"

Je commence à manger puis quand il me parle du stagiaire, je souris et ma fourchette s'arrête à mi-chemin de ma bouche. Je regarde Nath en lui rendant son sourire avant de manger ma première et délicieuse bouchée de gratin.

"Je ne sais pas, non je ne pense pas, je pense que j'ai réussi à lui faire comprendre que j'ai déjà quelqu'un dans ma vie. Cela dit, si tu veux venir lui péter la gueule pour mieux m'enlever sur ton fidèle destrier et galoper au soleil couchant, qui suis-je pour t'en empêcher ?!"

Dis-je en rigolant avant de continuer à manger. Nath est véritablement mon prince charmant. Je sais qu'il ne se voit pas du tout comme tel mais à mes yeux, c'est ce qu'il est. Il a toutes les qualités d'un parfait prince charmant et je me sens flattée d'être la princesse qui a droit à toutes ses petites attentions.

"Je t'ai déjà dit que j'ai beaucoup de chance de t'avoir ?"

Lui dis-je tendrement en lui prenant la main et en la caressant doucement. Je le regarde amoureusement pendant quelques secondes avant de baisser le regard sur mon assiette, je ne veux pas qu'il se sente dévisagé.

Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3318
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

Parait-il que quand Dieu ferme une porte, il ouvre une fenêtre. [ft. Beloved] - Page 41 Empty

jsyGsGBx_o.png
Nathaniel St John
J'ai 28 ans et je vis à Sydney, Australie. Dans la vie, je suis correcteur pour un journal et je m'en sors assez bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien, de toute façon je n'ai pas le choix.



Parait-il que quand Dieu ferme une porte, il ouvre une fenêtre. [ft. Beloved] - Page 41 314c33713abbbb9534ce2973a0eb96da7bdbfafa


Ben Barnes :copyright:️ tearsflight

Ca faisait du bien, de discuter simplement comme ça avec quelqu'un que j'appréciais. J'avais oublié ce que c'était que d'avoir de la compagnie. J'avais vraiment passé beaucoup trop de temps seul, renfermé sur moi même.

J'étais rassuré de savoir que tout s'était bien passé pour elle. Ce n'était jamais facile de se lancer dans un nouveau travail. Surtout qu'elle n'avait pas l'habitude de ce genre de travail.

- Tu me l'as déjà dit. Et je maintiens que tu pourrais trouver mieux.

Je repris une bouchée de mon gratin avant de continuer.

- Je ne vais quand même pas aller lui casser la gueule. Je peux comprendre qu'il soit tombé sous ton charme. Tant qu'il reste sage, je le laisserais en vie.

Je lui souris malicieusement avant de revenir à des sujets plus sérieux.

- Il n'écrivait pas comme ça au début. Je ne sais pas si il s'est senti pousser des ailes et qu'il a laissé sortir sa vraie nature, ou si il avait été toujours comme ça et qu'il attendait d'avoir la confiance de Marcus pour se lâcher.

Je haussais les épaules. Je ne le connaissais pas assez pour savoir ce qu'il en était exactement.

- Mais Marcus ne risque rien. C'est encore lui le rédacteur, c'est lui qui choisit ce qui est publié. Il ne peut pas faire grand chose contre ça. Et même si il va jusqu'au procès il perdra. Mais c'est une situation chiante et ça suffit pour mettre Marcus sur les nerfs.

Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
Cheval de Troie
Cheval de Troie
Féminin MESSAGES : 931
INSCRIPTION : 08/02/2020
ÂGE : 26
RÉGION : PACA
CRÉDITS : Bazzart

UNIVERS FÉTICHE : Réel - Disney - Fantasy - Surnaturel - Mythologie
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Narnia

Parait-il que quand Dieu ferme une porte, il ouvre une fenêtre. [ft. Beloved] - Page 41 Empty

57eQHBSw_o.png
Yzia Wilde
J'ai 23 ans et je vis à Sydney, Australie. Dans la vie, je suis employée dans un journal et je m'en sors on verra quand j'aurais commencé. Sinon, grâce à ma chance, je suis en bail et je le vis plutôt très bien puisque je suis avec la personne que j'aime.


J'ai quitté Starbuck pour bosser dans un autre café qui venait d'ouvrir. Le style branché, populaire toussa toussa. Une équipe géniale ! Enfin, si on oublie le patron. Un jeune dragueur qui ne supporte pas qu'on lui dise non. Sauf que moi, j'aime Nath. Il est le seul que je veux dans ma vie et dans mon cœur, il est le seul homme que mes bras réclament... Pourtant, mon patron n'est pas du genre à ce qu'on lui dise non. Rancunier, il a essayé plus d'une fois de me séduire, jusqu'à finalement utiliser la force. Il s'est dit que s'il découvrait le secret de Nath, peut-être parviendrait-il à m'éloigner de lui.... Ce connard aura échoué ! Vouloir m'éloigner de Nath aura seulement réussi à me rapprocher encore plus de lui. Si même Nath n'a pas réussi à m'éloigner de lui, personne n'y arrivera. En ce moment, on n'est plus proche que jamais, j'en suis tellement heureuse que j'ai l'impression de vivre un rêve éveillé ! Maintenant je bosse à l'ancien journal de Nath, en espérant le rendre fier de moi.
Parait-il que quand Dieu ferme une porte, il ouvre une fenêtre. [ft. Beloved] - Page 41 YpzA


Gigi Hadid :copyright:️ Schizophrenic

Je souris en roulant des yeux.

"Toi alors !"

Toujours à essayer de me persuader qu'il n'est pas aussi parfait que je le vois. Sauf que si. J'aime tout ce qu'il est et il n'arrivera pas à me décourager. Bien au contraire, à chaque fois qu'il essaye, il me donne juste envie de le serrer fort dans mes bras et de l'embrasser amoureusement. Je ne le fais pas, mais j'en ai envie. Alors c'est pas demain la veille que je penserai pouvoir trouver mieux que Nath. Pas de chance, je n'ai d'yeux que pour lui.
Je mange tranquillement avant de boire une gorgée de mon verre puis de me resservir.

"Non ne t'inquiète pas, je pense qu'il n'en a pas assez dans le pantalon pour venir me faire des avances trop lourdes. De toute façon, il sait déjà que j'ai un amoureux alors je ne vois pas pourquoi il continuerait à s'intéresser à moi. Je pense qu'il fait juste le tour des femmes célibataire du journal en espérant y trouver le gros lot mais il va être déçu. Je t'assure que personne ne lui donne l'heure. Il est bien trop jeune et sens trop le prépubère puceau."

Je rigole en pensant à lui. Même avec un bâton, je ne voudrai pas qu'il me touche. Non pas qu'il ne soit pas beau ou quoi, ce n'est pas ça. C'est juste qu'il fait tellement adolescent qui a hâte de découvrir les joies du sexe que brrrrrh ça en est presque dégoutant. Ce qui lui faut, c'est un mentor.

"Tu sais ce qui lui faudrait ? Un mentor ! Un modèle masculin qui lui montre comment se comporter avec les femmes parce qu'il risque de garder son pucelage très, très longtemps s'il continue de se comporter comme un renifleur de culotte !"

Je ris encore avant de reprendre à manger puis je chasse cette discussion d'un revers de main. Nous nous concentrons sur le cas d'un journaliste qui a pété les plombs.

"Ah oui ? Ma foi, c'est vrai que c'est difficile de savoir s'il est vraiment comme ça ou si ça lui est monté à la tête. En tout cas, c'est dommage de voir une carrière s'effriter de la sorte car il risque pas d'aller loin avec ce genre de pensée, mais surtout triste de vouloir véhiculer ce genre d'opinion. Heureusement que rien ne se fait sans l'avale de Marcus."

J'hoche la tête en me réservant encore une petite cuillère de gratin. Je suis fière de ne pas m'être bourrée toute la journée, j'ai nettement plus d'appétit maintenant.

"Oui, c'est sûr, je comprends. Demain à la première heure il aura du café et des donnuts tout chaud sur son bureau ! En espérant que ça le déride un peu !"

Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3318
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

Parait-il que quand Dieu ferme une porte, il ouvre une fenêtre. [ft. Beloved] - Page 41 Empty

jsyGsGBx_o.png
Nathaniel St John
J'ai 28 ans et je vis à Sydney, Australie. Dans la vie, je suis correcteur pour un journal et je m'en sors assez bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien, de toute façon je n'ai pas le choix.



Parait-il que quand Dieu ferme une porte, il ouvre une fenêtre. [ft. Beloved] - Page 41 314c33713abbbb9534ce2973a0eb96da7bdbfafa


Ben Barnes :copyright:️ tearsflight

Un mentor... l'idée était bonne mais je voyais mal au journal qui pourrait se dévouer pour une telle tâche. Ils étaient tous beaucoup trop concentré sur leur carrière pour penser à s'occuper de la vie sexuelle d'un gamin. Il se prendrait pas mal de râteaux avant de finir par comprendre. J'espérais pour lui qu'il finirait par grandir un petit peu. Mais tant qu'il ne touchait pas à Yzia moi je me foutais de lui.

Je me resservis aussi, terminant le plat de gratin avant d'aller le mettre à laver. Je me réinstallais avec elle, terminant mon assiette.

- Oh il pourrait trouver son bonheur, dans d'autres journaux ou magazines. Il y a qui ont ce genre de discours qui pourraient plaire. Le problème c'est qu'il a un contrat et Marcus ne peut pas le virer comme ça. Il faudrait que le type comprenne de lui même qu'il serait plus apprécié et à sa place dans un autre journal que chez nous. Et qu'il parte de lui même.

Je lui souris doucement alors que je terminais mon assiette.

- N'ait pas trop d'espoir pour Marcus. Je n'ai du le voir sourire qu'une ou deux fois. Et ça faisait plus d'un ans que je bossais avec lui. Mais tu peux espérer qu'il ne fasse pas trop la gueule. C'est son maximum.

Je me levais pour débarrasser nos assiettes quand elles furent vides. Je les mis au lave vaisselle avant d'ouvrir le frigo.

- Tu as encore un peu de place pour le dessert?

Je lui souris alors que je préparais deux parts de fondant au chocolat avec glace et chantilly. Je retournais à table et posais l'assiette devant elle avant de m'installer.


Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
Cheval de Troie
Cheval de Troie
Féminin MESSAGES : 931
INSCRIPTION : 08/02/2020
ÂGE : 26
RÉGION : PACA
CRÉDITS : Bazzart

UNIVERS FÉTICHE : Réel - Disney - Fantasy - Surnaturel - Mythologie
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Narnia

Parait-il que quand Dieu ferme une porte, il ouvre une fenêtre. [ft. Beloved] - Page 41 Empty

57eQHBSw_o.png
Yzia Wilde
J'ai 23 ans et je vis à Sydney, Australie. Dans la vie, je suis employée dans un journal et je m'en sors on verra quand j'aurais commencé. Sinon, grâce à ma chance, je suis en bail et je le vis plutôt très bien puisque je suis avec la personne que j'aime.


J'ai quitté Starbuck pour bosser dans un autre café qui venait d'ouvrir. Le style branché, populaire toussa toussa. Une équipe géniale ! Enfin, si on oublie le patron. Un jeune dragueur qui ne supporte pas qu'on lui dise non. Sauf que moi, j'aime Nath. Il est le seul que je veux dans ma vie et dans mon cœur, il est le seul homme que mes bras réclament... Pourtant, mon patron n'est pas du genre à ce qu'on lui dise non. Rancunier, il a essayé plus d'une fois de me séduire, jusqu'à finalement utiliser la force. Il s'est dit que s'il découvrait le secret de Nath, peut-être parviendrait-il à m'éloigner de lui.... Ce connard aura échoué ! Vouloir m'éloigner de Nath aura seulement réussi à me rapprocher encore plus de lui. Si même Nath n'a pas réussi à m'éloigner de lui, personne n'y arrivera. En ce moment, on n'est plus proche que jamais, j'en suis tellement heureuse que j'ai l'impression de vivre un rêve éveillé ! Maintenant je bosse à l'ancien journal de Nath, en espérant le rendre fier de moi.
Parait-il que quand Dieu ferme une porte, il ouvre une fenêtre. [ft. Beloved] - Page 41 YpzA


Gigi Hadid :copyright:️ Schizophrenic

Je hoche la tête en l'écoutant, tout en finissant mon assiette. Avec une serviette, je m'essuie les contours de la bouche en souriant, signe que j'ai bien mangé.

"Et tu penses qu'il le fera ? Tu penses que le mec est plus du genre à démissionner qu'à créer des problèmes ?"

Parce que perso, je pense qu'il a plus l'air d'être prêt à créer des problèmes, mais moi ce que j'en dis, après tout, je ne le connais pas. Pas autant que Nath. Je hausse les épaules avant de lui offrir mon plus joli sourire.

"C'était délicieux mon amour ! J'ai tellement bien mangé que j'ai envie de dormir, tu le crois ça ! Comme un bébé, j'ai envie de faire une sieste maintenant !"

Je ris avant de l'aider à débarrasser la table pour qu'on puisse ensuite prendre le dessert.

"Haha ! Oui, de toute façon, je pense que c'est le genre de personne qu'on a tellement l'habitude de voir de mauvaise humeur, que le jour où je le verrais arriver tout sourire, ça me fera froid dans le dos ! Comme si ce n'était pas normal ! Qu'on l'avait remplacé avec quelqu'un d'autre ! Et quelqu'un qui ne le connais pas apparemment !"

Je ris encore avant de hocher la tête.

"Oui ! Peut-être prendre un petit digestif avant, je ne serais pas contre un petit café, qu'est-ce que tu en penses ?"

J'ai envie d'être tactile avec lui mais je le fais étape par étape, d'abord, je lui prends simplement la bonne main et la caresse doucement dans la mienne. Je m'approche de lui mais ne me jette pas dans ses bras. S'il a envie de me faire un câlin, je le laisserais me prendre dans ses bras, sinon, je me contenterais de sa main dans la mienne pendant quelque choses secondes.

Il s'attelle ensuite à la préparation des assiettes pour le dessert, je retourne donc à table en le laissant faire, adorant me faire chouchouter de la sorte et Nath a vraiment des allures de prince charmant qui me font chavirer le cœur.

"Miam ! Ça a l'air tellement délicieux ! J'en ai de la chance !"

Je tapote dans mes mains avec enthousiasme, une bonne odeur de chocolat me parvient et je la respire sans vergogne.

"Mhmmm, tu t'es surpassé mon cœur ! Bon appétit !"

Dis-je avant de tremper le bout de ma cuillère dans le fondant, ne pouvant plus attendre, j'ai bien trop envie de gouter cette merveille ! Et Wouah ! Aussi bonne qu'elle en a l'air ! C'est délicieux !

"Mhmmmm !"

Je ne peux pas m'en empêcher. Malgré tout, je commence d'abord par boire mon café, histoire que le gratin finisse sa course dans mon estomac.

Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Parait-il que quand Dieu ferme une porte, il ouvre une fenêtre. [ft. Beloved] - Page 41 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Parait-il que quand Dieu ferme une porte, il ouvre une fenêtre. [ft. Beloved]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 41 sur 43Aller à la page : Précédent  1 ... 22 ... 40, 41, 42, 43  Suivant
 Sujets similaires
-
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]
» La passion...[Shi Raynid] Hentaï
» Un p'tit bain... Et plus? [ Seiko ♥ ] -Hentaï-
» [upotobox ] Windtalkers, les messagers du vent [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers communication :: Messages-
Sauter vers: