-18%
Le deal à ne pas rater :
Promo sur la barre de son TV Bose Solo 5
139 € 169 €
Voir le deal

Partagez
 
 
 

 Parait-il que quand Dieu ferme une porte, il ouvre une fenêtre. [ft. Beloved]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 22 ... 39, 40, 41
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3019
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

Parait-il que quand Dieu ferme une porte, il ouvre une fenêtre. [ft. Beloved] - Page 41 Empty

jsyGsGBx_o.png
Nathaniel St John
J'ai 28 ans et je vis à Sydney, Australie. Dans la vie, je suis correcteur pour un journal et je m'en sors assez bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien, de toute façon je n'ai pas le choix.



Parait-il que quand Dieu ferme une porte, il ouvre une fenêtre. [ft. Beloved] - Page 41 314c33713abbbb9534ce2973a0eb96da7bdbfafa


Ben Barnes :copyright:️ tearsflight

Je passais mon après midi à cuisiner. Je m'occupais de préparer mon gratin, mettant des petits lardons dedans. Je préparais aussi une salade verte avec des noix dedans et une sauce au vinaigre balsamique pour accompagner le tout.

Puis je passais le reste de mon temps à dresser la table, sortant une nappe blanche et ma plus belle vaisselle. Je mettais aussi quelques bougies, n'éclairant que comme ça l'appartement. Ca avait un double emploi. Ca allait créer une ambiance tamisée, romantique pour nous deux. Mais ça permettrait aussi qu'elle voit moins l'état dans lequel j'étais. La lumière moins violente me dissimulerait un peu plus.

Je terminais de tout préparer avant d'aller me doucher et me changer. J'enfilais un jean large et un tee shirt à manches longues. Je me cachais le plus possible. J'avais besoin de ça pour être détendu pour ce soir.

Je l'entendis finalement et je sentis le stress monter rapidement. J'étais partagé entre le plaisir de la voir et l'appréhension. J'étais toujours aussi mal à l'aise. Il me faudrait du temps pour réussir à être totalement à mon aise face à elle. J'éteignis les lumières de l'appartement avant de lui dire d'entrer. Là encore je ne voulais pas aller à la porte et risque que quelqu'un me voit. Je la laissais entrer et refermer la porte derrière avant de m'approcher pour la prendre dans mes bras et l'embrasser doucement.

- Salut... tu es magnifique.

Je lui souris, essayant de calmer les battements frénétiques de mon coeur. J'étais encore une fois partagé entre plaisir et gêne mais je choisissais de faire taire cette dernière juste pour la serrer dans mes bras.


Revenir en haut Aller en bas
 
Cheval de Troie
Cheval de Troie
Féminin MESSAGES : 813
INSCRIPTION : 08/02/2020
ÂGE : 25
RÉGION : PACA
CRÉDITS : Bazzart

UNIVERS FÉTICHE : Réel - Disney - HP - Surnaturel - Mythologie
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Narnia

Parait-il que quand Dieu ferme une porte, il ouvre une fenêtre. [ft. Beloved] - Page 41 Empty

57eQHBSw_o.png
Yzia Wilde
J'ai 23 ans et je vis à Sydney, Australie. Dans la vie, je suis employée dans un journal et je m'en sors on verra quand j'aurais commencé. Sinon, grâce à ma chance, je suis en bail et je le vis plutôt très bien puisque je suis avec la personne que j'aime.


J'ai quitté Starbuck pour bosser dans un autre café qui venait d'ouvrir. Le style branché, populaire toussa toussa. Une équipe géniale ! Enfin, si on oublie le patron. Un jeune dragueur qui ne supporte pas qu'on lui dise non. Sauf que moi, j'aime Nath. Il est le seul que je veux dans ma vie et dans mon cœur, il est le seul homme que mes bras réclament... Pourtant, mon patron n'est pas du genre à ce qu'on lui dise non. Rancunier, il a essayé plus d'une fois de me séduire, jusqu'à finalement utiliser la force. Il s'est dit que s'il découvrait le secret de Nath, peut-être parviendrait-il à m'éloigner de lui.... Ce connard aura échoué ! Vouloir m'éloigner de Nath aura seulement réussi à me rapprocher encore plus de lui. Si même Nath n'a pas réussi à m'éloigner de lui, personne n'y arrivera. En ce moment, on n'est plus proche que jamais, j'en suis tellement heureuse que j'ai l'impression de vivre un rêve éveillé ! Maintenant je bosse à l'ancien journal de Nath, en espérant le rendre fier de moi.
Parait-il que quand Dieu ferme une porte, il ouvre une fenêtre. [ft. Beloved] - Page 41 YpzA


Gigi Hadid :copyright:️ Schizophrenic

Je tape à la porte et il met quelques minutes avant de se manifester. Je pensais qu'il viendrait m'ouvrir mais non.... Il me dit simplement d'entrer et c'est ce que je fais. Je rentre chez lui en souriant et l'ambiance qui me parvient est magnifique !

"Wouah ! Nath ! Tu t'es surpassé !"

Un sourire ébahit barre mon visage alors que cette fois il vient à ma rencontre. Aaaah enfin ! Je suis tellement contente d'être près de lui. Je le regarde en souriant, pas trop longtemps pour qu'il ne se sente pas gêné mais assez longtemps pour profiter de sa présence. Je commence à me faire petit à petit à son physique. Ça n'a jamais été un problème mais je dois avouer qu'il peut être difficile de ne pas regarder avec insistance, même inconsciemment. Mais je commence à m'y faire, j'avoue que par moment je le scrute un peu trop mais je ne le fais pas exprès, mais la plupart du temps j'arrive à me contrôler et à le regarder aussi longtemps que je regarderais une autre personne. Je progresse et je suis fière de moi car je me dis que plus je me sentirais à l'aise avec lui, plus il le sera avec moi et c'est tout ce qui compte pour moi : Qu'il se sente bien.

Pour l'heure, je chasse toutes ces réflexions de mon esprit et profite de la force de ses bras autour de moi et de la douceur de son baiser que je lui rends du bout des lèvres. Je pose ma tête sur son torse quelques minutes pour une nouvelle fois profiter de sa présence.

"Merci ! Tu es très beau toi aussi, le jean large ça fait très décontracté ! Je n'ai pas l'habitude de te voir aussi à l'aise !"

Je souris pour le taquiner un peu, c'est vrai qu'il m'a plutôt habitué au col roulé, au jean, au gant et à tout ce qui va avec. Alors chaque petit pas qu'il fait vers le progrès, pour moi, c'est une bénédiction. Je lui prends la main valide et la caresse de mon pouce.

"Regarde-moi cette table ! Elle est magnifique ! Et les bougies partout ! Olalala, tu as vraiment voulu faire de moi une princesse ! C'est splendide ! Je crois que c'est le plus mignon des dates que j'ai eues !"

J'adore l'ambiance qu'il a mis à la salle, la nappe immaculée, la vaisselle, tout ! J'adore ! J'attends qu'il me dise où est ce que je dois m'asseoir. Je ne sais pas si je dois me mettre directement à table ou m'asseoir sur le canapé. Je préfère lui laisser le temps de se mettre à l'aise et de me dire ce que je dois faire.
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3019
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

Parait-il que quand Dieu ferme une porte, il ouvre une fenêtre. [ft. Beloved] - Page 41 Empty

jsyGsGBx_o.png
Nathaniel St John
J'ai 28 ans et je vis à Sydney, Australie. Dans la vie, je suis correcteur pour un journal et je m'en sors assez bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien, de toute façon je n'ai pas le choix.



Parait-il que quand Dieu ferme une porte, il ouvre une fenêtre. [ft. Beloved] - Page 41 314c33713abbbb9534ce2973a0eb96da7bdbfafa


Ben Barnes :copyright:️ tearsflight

Je souris en entendant sa réaction quand elle rentre dans l'appartement. C'était un peu l'effet que j'attendais. Je voulais lui faire plaisir avant tout. Je tentais d'être le plus possible à la hauteur pour elle, même si ça restait vraiment difficile pour moi.

"Merci ! Tu es très beau toi aussi, le jean large ça fait très décontracté ! Je n'ai pas l'habitude de te voir aussi à l'aise !"

Elle me taquinait. J'étais toujours plus ou moins négligé. Je n'avais jamais vraiment prêté attention à ce que je portais. Je ne m'étais jamais habillé comme un sac non plus, mais je n'étais pas du genre à passer des heures à faire du shopping, choisir mes vêtements. J'étais bien habillé toujours sans en faire des tonnes. Maintenant c'était différent. Je ne supportais plus mon apparence. Je n'allais rien faire pour me mettre en valeur, il n'y avait rien à mettre en valeur de toute façon. Le seul but de mes vêtements était de cacher le plus possible ce qui devait l'être. Alors être très beau... on en était loin. Je ne le serais plus jamais.

"Regarde-moi cette table ! Elle est magnifique ! Et les bougies partout ! Olalala, tu as vraiment voulu faire de moi une princesse ! C'est splendide ! Je crois que c'est le plus mignon des dates que j'ai eues !"

- Tu es adorable...

Je lui volais un baiser avant d'aller la laisser s'installer à table. Je terminais la salade et la posais sur la table pour qu'elle se serve. J'apportais ensuite les deux assiettes et m'installais à table avec elle.

- Alors... raconte moi, ce premier jour comment ça s'est passé?



Revenir en haut Aller en bas
 
Cheval de Troie
Cheval de Troie
Féminin MESSAGES : 813
INSCRIPTION : 08/02/2020
ÂGE : 25
RÉGION : PACA
CRÉDITS : Bazzart

UNIVERS FÉTICHE : Réel - Disney - HP - Surnaturel - Mythologie
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Narnia

Parait-il que quand Dieu ferme une porte, il ouvre une fenêtre. [ft. Beloved] - Page 41 Empty

57eQHBSw_o.png
Yzia Wilde
J'ai 23 ans et je vis à Sydney, Australie. Dans la vie, je suis employée dans un journal et je m'en sors on verra quand j'aurais commencé. Sinon, grâce à ma chance, je suis en bail et je le vis plutôt très bien puisque je suis avec la personne que j'aime.


J'ai quitté Starbuck pour bosser dans un autre café qui venait d'ouvrir. Le style branché, populaire toussa toussa. Une équipe géniale ! Enfin, si on oublie le patron. Un jeune dragueur qui ne supporte pas qu'on lui dise non. Sauf que moi, j'aime Nath. Il est le seul que je veux dans ma vie et dans mon cœur, il est le seul homme que mes bras réclament... Pourtant, mon patron n'est pas du genre à ce qu'on lui dise non. Rancunier, il a essayé plus d'une fois de me séduire, jusqu'à finalement utiliser la force. Il s'est dit que s'il découvrait le secret de Nath, peut-être parviendrait-il à m'éloigner de lui.... Ce connard aura échoué ! Vouloir m'éloigner de Nath aura seulement réussi à me rapprocher encore plus de lui. Si même Nath n'a pas réussi à m'éloigner de lui, personne n'y arrivera. En ce moment, on n'est plus proche que jamais, j'en suis tellement heureuse que j'ai l'impression de vivre un rêve éveillé ! Maintenant je bosse à l'ancien journal de Nath, en espérant le rendre fier de moi.
Parait-il que quand Dieu ferme une porte, il ouvre une fenêtre. [ft. Beloved] - Page 41 YpzA


Gigi Hadid :copyright:️ Schizophrenic

"Non c'est toi qui l'es pour avoir pris le temps de me faire plaisir ! C'est une parfaite réussite, Nath ! Je suis déjà comblée alors que je n'ai même pas encore mangé ! Tu es décidément très, très doué !"

Dis-je en jouant des sourcils pour le taquiner espérant que ma bonne humeur et mes plaisanteries le détendront un peu. Pour ma part, je me sens bien. Je souris niaisement à son baiser volé puis quand il m'incite à m'installer à table, j'obéis. Gracieusement, je m'installe sur une chaise avec impatience.

"Oooh j'ai même droit à une salade ! Je savais que j'aurais dû jeûner !"

Je le remercie pour l'assiette puis je commence à me servir et lui demande s'il veut que je le serve également puis nous commençons à manger et à papoter.

"Ça va, ça a été. Je ne me souviens pas du nom de tout le monde encore mais ça viendra. La standardiste est très pédagogue en tout cas. Elle m'explique les choses clairement et si vraiment je ne comprends pas elle me montre et n'hésite pas à répéter. C'est vachement important parce que quand je ne réussis pas quelque chose du premier coup, ça a très vite tendance à m'énerver ou à me faire perdre confiance en moi. Elle s'est montrée très rassurante et au final, je me suis surpassée !"

Je prends le temps de manger, de respirer et de me servir un verre d'eau.

"Je n'ai pas beaucoup parlé avec Marcus, il avait l'air de passer une salle journée. Je crois qu'il y a eu un souci avec un article et je l'ai entendu parler d'avocats et de merdier pas possible. Alors je ne sais pas ce qu'il en est mais j'espère que ce n'est rien de grave. En tout cas il est très peu sorti de son bureau et le peu de fois où je ne l'ai pas vu froncer les sourcils c'est quand je lui ai apporté à manger. D'ailleurs, il m'a également demandé de tes nouvelles et je lui ai dit que tu étais en pleine préparation pour notre diner. Il avait l'air satisfait de ma réponse."

Non Yzia. Non. Non. Non. Non.

"Je pense que tu lui manques beaucoup."

Pffff.... idiote.

"Le stagiaire voulait qu'on mange ensemble, ou qu'on se prenne un café, je ne sais plus, peu importe. Je lui ai dit que mon petit ami lui passait le bonjour, tu aurais dû voir sa gueule de prépubère. On aurait dit que je venais de lui briser son petit cœur alors qu'il me connait à peine et que demain ses hormones le conduiront à coller les baskets d'une pauvre fille qui n'aura rien demandé !"

Dis-je rapidement pour passer à autre chose. Je déguste ma salade et n'en perd pas une miette. Le vinaigre balsamique, j'aime tellement ça !

"Ta salade est délicieuse ! S'il n'y avait pas un plat et un dessert après, je pense que j'aurai fini le saladier !"

Je lui souris tendrement en posant une main sur la sienne.

Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3019
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

Parait-il que quand Dieu ferme une porte, il ouvre une fenêtre. [ft. Beloved] - Page 41 Empty

jsyGsGBx_o.png
Nathaniel St John
J'ai 28 ans et je vis à Sydney, Australie. Dans la vie, je suis correcteur pour un journal et je m'en sors assez bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien, de toute façon je n'ai pas le choix.



Parait-il que quand Dieu ferme une porte, il ouvre une fenêtre. [ft. Beloved] - Page 41 314c33713abbbb9534ce2973a0eb96da7bdbfafa


Ben Barnes :copyright:️ tearsflight

Je l'écoutais parler, savourant mon plat de gratin avec la salade. Oui je mangeais les deux en même temps, c'était pas une entrée pour moi mais un accompagnement. Et j'étais ravi de voir que mon repas avait l'air de lui plaire. Je ne m'étais pas démené tout l'après midi pour rien. J'étais ravi de passer ce moment avec elle, d'avoir une conversation normale avec quelqu'un autour d'un bon repas. Je la laissais terminer avant de lui répondre.

- Oui elle est adorable. Elle était déjà là quand j'avais commencé à bosser et c'est elle qui m'a pas mal aidé à m'orienter dans la boite.

Elle faisait pour ainsi dire parti des murs au même titre que Marcus. Je ressentis une petite pointe d'amertume en pensant à eux. Ils me manquaient je devais bien le reconnaitre. Cette ambiance me manquait, l'adrénaline qu'on ressentait avant le bouclage, cette joie pure quand je détenais une bonne piste, une de celles qui ferait un bon article. Ca me manquait, mon travail me manquait. Je baissais le regard sur ma main avant de me rappeler pourquoi je ne le faisais plus, pourquoi je ne sortais plus....

Je chassais rapidement mon trouble avant de la regarder en souriant doucement.

- En fait c'est... c'est pas juste un soucis d'article. Il a un soucis avec un des journalistes. Il a rédigé un article plutôt... enfin qui serait sujet à controverse si il était publié. Le genre d'article raciste et misogyne. Et même si Marcus est du genre ours il n'est pas du tout comme ça. Il a toujours refusé de prendre parti niveau politique et il est plutôt du genre ouvert au progrès et aux différentes causes sociales comme la lutte contre le racisme, l'homophobie,... Et bon bref. J'ai corrigé l'article en question, un beau torchon. J'ai mis une petite note pour Marcus, vu qu'il relie tout avant d'envoyer au bouclage. Ca ne lui a pas plu non plus. Et ça n'a pas plu au journaliste qu'on refuse de publier son article. Connaissant Marcus il n'a pas du lui en parler avec tact. Le gars doit surement le menacer à coup d'avocats.

Et je comprenais que ça lui prenne la tête. Je n'aimerais pas être à sa place, à devoir me justifier de mes choix de publication devant un petit connard raciste. Moi je me contentais de corriger, c'était plus simple dans ce sens.

Je la regardais en souriant malicieusement.

- Donc le stagiaire te drague... il faut que je vienne lui péter la gueule c'est ça?
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Parait-il que quand Dieu ferme une porte, il ouvre une fenêtre. [ft. Beloved] - Page 41 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Parait-il que quand Dieu ferme une porte, il ouvre une fenêtre. [ft. Beloved]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 41 sur 41Aller à la page : Précédent  1 ... 22 ... 39, 40, 41
 Sujets similaires
-
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]
» La passion...[Shi Raynid] Hentaï
» Un p'tit bain... Et plus? [ Seiko ♥ ] -Hentaï-
» [upotobox ] Windtalkers, les messagers du vent [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers communication :: Messages-
Sauter vers: