Partagez
 
 
 

 " La richesse est un voile qui couvre bien des plaies" [Katelyn/Lucious]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 747
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

" La richesse est un voile qui couvre bien des plaies" [Katelyn/Lucious] - Page 16 Empty

200515111407214259.png
Lucious Thompson
J'ai 42 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis raider d'entreprise et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Je suis l'héritier d'une entreprise spécialisé en rachat d'entreprise en difficulté pour les démolir et les revendre en pièces détachées. Né avec une cuillère en or dans la vie, je n'ai jamais manqué de rien, financièrement parlant, me permettant de vivre dans le luxe le plus total. Une bénédiction, certains dirons. Pour moi, c'est une vraie malédiction qui me pousse à expérimenté tout ce que la vie peut offrir au plus grand désespoir de mon feu mon père lorsqu'il était encore de ce monde.
" La richesse est un voile qui couvre bien des plaies" [Katelyn/Lucious] - Page 16 DeadClutteredLabradorretriever-size_restricted
" La richesse est un voile qui couvre bien des plaies" [Katelyn/Lucious] - Page 16 ImpassionedHopefulButterfly-size_restricted


avatar :copyright:️ TAG




C’était peut-être ça qu’il avait besoin d’entendre. C’était peut-être pour ça qu’il s’était confié ce soir, malgré lui. Parce qu’au fond de lui, il avait besoin qu’on lui dise ces mots-là, qu’on lui dise qu’il devait avancer dorénavant. Qu’il était temps pour lui de se reconstruire. Il savait qu’en parlant à Katelyn, elle saurait être cette personne-là. Elle saurait lui prodiguer les conseils nécessaires. Et pour la première fois depuis deux longues années, il laissa les larmes couler sur son visage. Comme si cela était nécessaire pour clore cet important chapitre de sa vie. Le deuil n’allait pas être simple et ne pas se faire du jour au lendemain. Il le savait. Mais il se sentait prêt dorénavant à entamer cette nouvelle page de son existence. Une fois encore Katelyn avait su trouver les mots pour apaiser son âme endolorie. Il n’était pas obligé de l’oublier. Il en était incapable de toute manière parce que, comme elle avait su si bien le dire, elle avait été son grand amour « Vous en seriez capable vous ? » et précisa « Vous seriez capable d’accepter, de la part d’un homme, de n’être que la seconde dans son cœur ? ». Il avait besoin de savoir. C’était une femme et il voulait savoir si, en tant que telle, elle était prête à accepter de n’être que la seconde dans la vie de l’homme qu’elle aimait. En la voyant baisser son regard, il sourit maigrement « Votre avis compte beaucoup pour moi ». Sinon elle ne serait pas là, assise à ses côtés, à l’écouter parler de sa défunte femme comme il ne l’avait jamais fait auparavant.

Son regard se posa sur la main qu’elle venait de poser sur la sienne alors qu’il se traitait de pitoyable. Il devait lui offrir un sacré spectacle. Mais sa réponse lui fit relever ses yeux bleus sur elle « Merci Alice » en lui rendant son tendre sourire. Oui, merci pour tout ce qu’elle faisait pour lui ce soir. La soirée n’aurait pas dû se dérouler ainsi et pourtant, Lucious était presque heureux que ça se soit poursuivi de cette manière. Un poids venait d’être ôté de ses épaules. Maintenant, elle savait pourquoi il était ainsi. Pourquoi il faisait n’importe quoi pour se sentir vivant. Parce que, comme elle sut le dire, une partie de lui était morte avec Rachel… A son tour, Lucious posa sa main sur la sienne « Vous n’avez pas idée à quel point vous en avez fait pour moi Katelyn et pour cela, il n’y aurait pas assez de merci sur cette planète pour vous le faire comprendre » avant de déposer un baiser sur sa main pour unique réponse avant de se lever pour l’emmener danser avec lui. Une dernière danse avant de dormir.

Ainsi dans ses bras, dansant sur une musique sans parole, Lucious se sentait bien. Il n’avait pas envie d’être ailleurs. Il se sentait presque léger. Et tout cela, c’était grâce à elle « Alors on devrait réitérer notre premier rendez-vous parce que ça n’a pas été le meilleur » en repensant à la gueule de bois de cette dernière, sans parler du fait qu’elle avait fini dans le lit d’un inconnu. Oui, il aurait pu faire mieux comme premier rendez-vous. Son regard encré dans le sien, il sourit tout en acquiesçant. Finalement, ils étaient une bouée de sauvetage l’un pour l’autre. Il déposa un baiser sur son front avant de poser sa tête contre la sienne pour continuer de danser. Lorsque la musique s’arrêta, Lucious se recula, glissa sa main dans celle de Katelyn pour l’entrainer dans sa chambre « Je sais que je vous en demande beaucoup… Mais le Chapelier ne veut pas dormir seul ce soir… » Avant de sourire, charmeur « J’ai peur que le Lapin Blanc m’entraine dans son terrier et me refile des psychotropes ».


Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 703
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

" La richesse est un voile qui couvre bien des plaies" [Katelyn/Lucious] - Page 16 Empty

znwh.bmp
Katelyn Thomas
J'ai 36 ans et je suis à NY. Dans la vie, je suis en galère et à la recherche d’un nouvel emploi et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

D’origine française, elle est arrivée il y a maintenant plus de 10 ans sur le sol américain. Parce qu’elle voulait changer de vie, d’horizon et tenter sa chance ici. Mais le rêve n’est pas tout à fait devenu réalité. Journaliste de métier, elle a passé plusieurs années à être reporter pour un journal tv d’une chaine que personne ne regarde, à devoir se taper tout les reportages les plus miteux. Ça fait deux semaines qu’elle s’est fait virée. Alors pour trouver le moyen de payer le loyer de son petit appartement, elle enchaîne petit boulot sur petit boulot.

" La richesse est un voile qui couvre bien des plaies" [Katelyn/Lucious] - Page 16 OvRg
" La richesse est un voile qui couvre bien des plaies" [Katelyn/Lucious] - Page 16 FsMt


avatar :copyright:️ Moi meme


Kate prit quelques secondes pour réfléchir à la question qu'il venait de lui poser. « -je pense que je préférais qu'il me parle sincèrement, m'explique son passé et son amour perdue plutôt que de ne pas savoir. Comme une preuve de confiance. Je ne dis pas que ça serait facile à accepter, ou à comprendre. Mais si j'étais vraiment amoureuse d'un homme tel que vous, je serais capable de l'aimer avec son passé. » non ça ne serait pas quelque chose de facile à entendre. Mais cela lui permettrait de mieux comprendre. De mieux l'aimer. Enfin de toute façon la question ne se posait pas. Il était le seul qu'elle connaissait avec ce genre de lourd secret. Et clairement il n'avait pas de place dans son cœur pour elle. Pour la voir autrement qu'une amie.

Alors qu'il la remerciait encore et encore, elle se contenta de sourire et de dire : « -être ami ce n'est pas seulement rire ensemble. C'est aussi savoir comprendre l'autre et l'aider. » elle se laissa guider ensuite pour danser, soulagé de voir qu'il parvenait à sourire un peu à nouveau. Ce qui venait de se passe, ça n'était pas rien pour Lucious. Et si elle l'avait aidé, alors elle était heureuse.

Un léger rire s'échappa de ses lèvres en repensant à leur rencontre. « - il fallait sans doute que ça se passe ainsi. » un sourire « -si il en avait été autrement je ne serais peut être pas là ce soir. il avait raison ça n'avait pas été la meilleure soirée de sa vie. Mais il avait su lui faire prendre conscience ce soir là qu'elle avait perdu cette petite flamme de folie qui l'animait vraiment avant qu’elle ne rencontre Josh. Grâce à Lucious, Kate avait l'impression de se retrouver peu à peu. Et ça lui faisait beaucoup de bien.

Elle s'attendait à ce qu'ils se quittent pour rejoindre chacun leur chambre. Mais Lucious ne semblait pas vouloir la laisser s'éloigner. Elle ouvrit tout de même la bouche, ayant dans l'idée de lui dire que ça n'était pas une bonne idée. Mais elle se contenta de lui sourire. « -d'accord. » il avait du courage pour trouver le moyen de faire de l'humour après ce qu'il venait de traverser ce soir. En regardant le lit, elle su de quel côté il dormait grâce à la table de nuit. Kate souleva la couette et se glissa dans le lit en même temps que lui. Quelle relation étrange ils avaient. « -ne vous inquietez pas je n'ai pas assez bu pour jouer les relou de service. un sourire avant qu'elle ne lui dise : « -tournez vous. dos à elle, Kate remonta un peu son oreiller, se positionnant derrière lui. Elle osa passer sa main sous son t shirt et commença à dessiner des arabesques avec le bout de ses doigts. Le but était de le détendre afin qu'il parvienne à trouver le sommeil. Kate avait prit soin de garder une certaine distance entre leur deux corps. Plus pour elle que pour lui d'ailleurs.

Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 747
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

" La richesse est un voile qui couvre bien des plaies" [Katelyn/Lucious] - Page 16 Empty

200515111407214259.png
Lucious Thompson
J'ai 42 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis raider d'entreprise et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis veuf depuis plus deux ans et j'apprends à faire mon deuil.

Je suis l'héritier d'une entreprise spécialisé en rachat d'entreprise en difficulté pour les démolir et les revendre en pièces détachées. Né avec une cuillère en or dans la vie, je n'ai jamais manqué de rien, financièrement parlant, me permettant de vivre dans le luxe le plus total. Une bénédiction, certains dirons. Pour moi, c'est une vraie malédiction qui me pousse à expérimenté tout ce que la vie peut offrir au plus grand désespoir de mon feu mon père lorsqu'il était encore de ce monde.
" La richesse est un voile qui couvre bien des plaies" [Katelyn/Lucious] - Page 16 DeadClutteredLabradorretriever-size_restricted
" La richesse est un voile qui couvre bien des plaies" [Katelyn/Lucious] - Page 16 ImpassionedHopefulButterfly-size_restricted


avatar :copyright:️ TAG




Amoureuse d’un homme tel que vous… Ces quelques mots eurent pour effet de faire relever ses yeux bleus sur elle. Que devait-il comprendre par cela ? Enfin, encore fallait-il qu’il y ait quelque chose à comprendre. Il se faisait des idées. Elle le prenait en exemple car il était le sujet de conversation. Tout simplement. En tout cas, ces paroles eurent l’effet d’un baume apaisant sur ses craintes les plus profondes « C’est la réponse que j’espérais » tout en souriant avec douceur. Et ce fut aussi pour cela qu’il la remercia inlassablement avant de sourire à ces dernières paroles, parce que pour lui, c’était la seule réponse qu’il pouvait lui offrir. C’était plus qu’une amie en cet instant, c’était un cadeau tombé du Ciel pour l’aider à affronter la vie.

« Alors ne changeons rien » souffla-t-il tout en continuant de danser au milieu de son salon. Une dernière danse avant de se diriger vers la chambre. Tout cela avait eu raison de son énergie. Il ne souhaitait plus qu’une chose maintenant : Tomber dans les bras de Morphée. Mais il ne voulait pas s’y rendre seul. Alors avec humour pour tenter d’apporter à peu de légèreté à cette fin de soirée, Lucious demanda à son amie de venir dormir avec lui. Il fut quelque peu surpris en l’entendant accepter sans condition. Il lui sourit alors avant de se glisser dans les draps en même temps que Katelyn. Elle parvint même à le faire rire « Il y a pire comme nuit que de dormir avec une jolie jeune femme en sous-vêtements » comme par exemple dormir aux côtés du vomis d’un convive après une trop longue soirée dans un penthouse. Mauvaise idée ça aussi. Il fronça les sourcils lorsqu’elle lui demanda de se tourner, mais obéit. En sentant ses doigts glisser sous son t-shirt, il ne peut s’empêcher de réprimer un frisson et ferma les yeux en la sentant bouger ses doigts contre sa peau. Cela eut raison de lui et il s’endormit bien vite. Un poids en moins sur les épaules.

Lucious ouvrit doucement les yeux et sourit en voyant que la jeune femme dormait encore. Il avait dû bouger dans la nuit. Il était collé au corps de cette dernière, un bras lui entourant la taille, comme pour la garder près de lui. Il se redressa délicatement, prenant soin de ne pas la réveiller, se glissa sous la douche, enfila un costume, chemise blanche détachée au col et alors qu’il s’apprêtait à quitter son appartement, il croisa sa femme de ménage « Bonjour Maria » « Bonjour Monsieur Lucious. Comment vous allez ? » « Bien et vous ? Laissez-faire pour le ménage. Mon amie dort encore. Je m’en occuperai » « Votre amie ? » lança-t-elle avec un regard à la fois taquin et presque maternel qui amusa le millionnaire « Ne me faites pas ce regard Maria» « Je trouve ça bien que vous ayez une amie Mr. Lucious... Je repasserai demain alors. Soyez-sage en mon absence » « Comme toujours, et embrassez votre époux et les enfants pour moi ».

Le millionnaire rentra à pas de loup dans son appartement, prépara le petit-déjeuner avec des pains aux raisons dont il savait qu’elle raffolait et des croissants achetés dans une petite boulangerie du quartier et déposa un bouquet de fleur sur la table. Après un dernier regard pour voir si tout allait bien et avoir remis les coussins à leur place, Lucious se dirigea dans la chambre, prit place sur le rebord du lit « On se réveille Alice » Tout en dégageant ses cheveux de son visage du bout des doigts « Bonjour. Le petit-déjeuner est servi » avant d’ajouter « Vous sentez mon odeur. Ça vous va bien » Et il se leva pour se rendre à table, lisant brièvement le journal en attendant qu’elle le rejoigne.


Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 703
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

" La richesse est un voile qui couvre bien des plaies" [Katelyn/Lucious] - Page 16 Empty

znwh.bmp
Katelyn Thomas
J'ai 36 ans et je suis à NY. Dans la vie, je suis en galère et à la recherche d’un nouvel emploi et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

D’origine française, elle est arrivée il y a maintenant plus de 10 ans sur le sol américain. Parce qu’elle voulait changer de vie, d’horizon et tenter sa chance ici. Mais le rêve n’est pas tout à fait devenu réalité. Journaliste de métier, elle a passé plusieurs années à être reporter pour un journal tv d’une chaine que personne ne regarde, à devoir se taper tout les reportages les plus miteux. Ça fait deux semaines qu’elle s’est fait virée. Alors pour trouver le moyen de payer le loyer de son petit appartement, elle enchaîne petit boulot sur petit boulot.

" La richesse est un voile qui couvre bien des plaies" [Katelyn/Lucious] - Page 16 OvRg
" La richesse est un voile qui couvre bien des plaies" [Katelyn/Lucious] - Page 16 FsMt


avatar :copyright:️ Moi meme


Que voulait il dire ? La réponse qu’il espérait ? Kate se demanda si c’était son avis qu’il voulait, ou sa réponse personnel. Ais elle décida de laisser ça de côté. Encore une fois, elle devait se dire qu’entre eux, il n’y aurait jamais que de l’amitié. Et c’était déjà beaucoup. Alors qu’il dansait, elle se rendait compte à quel point il l’avait fait revivre depuis qu’il était présent dans sa vie. Josh l’avait abîmé, il avait détruit sa confiance en elle, celle qu’elle pouvait aussi accordé à un homme. Alors ce souffle de renouveau que le millionnaire lui apportait était bienvenu, et précieux.

Si leur rencontre avait été différente, peut être qu’elle ne lui aurait jamais confié son numéro. Ainsi ils n’auraient pas appris peu à peu à se connaître, et cette amitié n’aurait pas vu le jour. Alors si c’était à refaire, la seule chose qu’elle changerait c’était sa partie de jambe en l’air avec le voisin du dessous. Une fois dans la chambre de Lucious, la jeune femme s’appliqua encore à l’aider. Pas forcement facile de trouver le sommeil après tout ça. Pourtant il en avait besoin. Ça lui ferait le plus grand bien. Avec douceur elle avait laissé ses doigts glisser sur sa peau, dessinant doucement jusqu’à ce qu’elle sente le souffle de son ami devenir plus régulier, plus profond. Lentement, elle avait retirer sa main, la laissant glisser dans les boucles blondes de Lucious. Puis elle s’était tournée de l’autre côté, pour tenter à son tour de trouver le sommeil. Pas facile non plus pour elle de dormir après tout ça. Et en était aussi proche de lui. Alors qu’elle commençait à sombrer, elle l’avait sentit bouger, et Kate s’était quelque peu raidit en sentant le bras de Lucious entourer sa taille, tout comme son corps qui se moulait au sien. Son souffle dans son cou ne l’aida pas forcement non plus. Mais ce fut sa respiration si détendu et le soupire de bien être qu’il laissa échappé dans son sommeil qui la fit sourire. Elle ferma alors les yeux, et se laissa glissé vers le sommeil.

Au matin, elle avait froncé les sourcils tout en dormant encore. Un léger frisson lorsqu’il s’était détaché d’elle, laissant une place vide et froide à ses côtés. Ils s’étaient couchés tard, et Kate ne parvenait pas à ouvrir les yeux. Elle cru entendre une porte, mais ses paupières étaient encore lourdes et elle se rendormit en s’allongeant sur le ventre, les deux bras sous son oreiller. Un petit râle et un nouveau froncement de sourcils alors que Lucious était venu la réveiller. La voix encore pleine de sommeil, les cheveux en bataille, elle ouvrit un œil et marmonna un : « -bonjour... » Elle sourit tout de même à ce qu’il lui dit ensuite, les yeux à nouveau clos. Son odeur… Elle était partout. Dans les draps, sur la chemise qu’elle portait, sur l’oreiller qu’elle serrait dans ses bras. « -j’arrive... » souffla la jeune femme sans pour autant bouger ou ouvrir les yeux.

Ce fut en baillant qu’elle entra dans l’immense pièce à vivre, ne prenant même pas la peine de mettre sa main devant la bouche. Elle passa une main dans ses cheveux avant de se laisser tomber sur la chaise en face de Lucious. « -pardon… Je suis pas du matin... » commenta Kate en se frottant les yeux. Ses yeux qui s’ouvrirent un peu plus en voyant ce qu’il y avait sur la table. « -mais vous êtes levé depuis quelle heure ? » demanda la jeune femme au lieu de le remercier. « -vous semblez reposé vous avez bien dormi ? » ajouta Kate en le regardant les yeux encore plein de sommeil. Un nouveau bâillement avant qu’elle ne dise : « -vous m’avez acheté des pains aux raisins ? » un sourire se dessina enfin sur les lèvres de Katelyn, avant qu’elle ne prenne la tasse de café qui se trouvait devant elle. Elle en avala une gorgée avant de dire : « -c’est adorable merci. » Elle n’osa pas demandé comment il se sentait. Et il ne voulait sans doute pas qu’elle pose cette question de toute façon. « -fermez ça, y’a jamais de bonnes nouvelles dans le journal. Ça déprime de grand matin. » Elle tendit la main pour virer le dit journal, et ajouta : « -je rêve du jour où ils imprimeront : aujourd’hui le soleil brille et tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes ! » Un sourire en coin avant qu’elle ne prenne à nouveau une gorgée de café.

Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 747
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

" La richesse est un voile qui couvre bien des plaies" [Katelyn/Lucious] - Page 16 Empty

200515111407214259.png
Lucious Thompson
J'ai 42 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis raider d'entreprise et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis veuf depuis plus deux ans et j'apprends à faire mon deuil.

Je suis l'héritier d'une entreprise spécialisé en rachat d'entreprise en difficulté pour les démolir et les revendre en pièces détachées. Né avec une cuillère en or dans la vie, je n'ai jamais manqué de rien, financièrement parlant, me permettant de vivre dans le luxe le plus total. Une bénédiction, certains dirons. Pour moi, c'est une vraie malédiction qui me pousse à expérimenté tout ce que la vie peut offrir au plus grand désespoir de mon feu mon père lorsqu'il était encore de ce monde.
" La richesse est un voile qui couvre bien des plaies" [Katelyn/Lucious] - Page 16 DeadClutteredLabradorretriever-size_restricted
" La richesse est un voile qui couvre bien des plaies" [Katelyn/Lucious] - Page 16 ImpassionedHopefulButterfly-size_restricted


avatar :copyright:️ TAG




Ce petit bonjour endormi provenant de la jeune femme venait d’illuminer sa journée qui venait à peine de commencer. Il pourrait très vite prendre gout à ce petit rituel du matin, même s’il devait venir la réveiller dans la chambre d’ami la fois prochaine. Après tout, elle n’accepterait pas de dormir à chaque fois dans son lit pour le bercer afin qu’il évite les mauvais rêves. Il avait passé l’âge. Lucious se leva lorsqu’elle lui confia qu’elle arrivait. Il en profita pour lire les nouvelles du jour, les entreprises qui sombraient, celle qui surmontaient toutes les embûches. C’était son gagne-pain après tout. En entendant bailler, il se retourna pour voir arriver une jeune femme encore endormie, vêtue de sa chemise pour seul vêtement, les cheveux en bataille. Une vue qui le fit sourire de bon matin et qu’il appréciait beaucoup pour le petit-déjeuner « Ne vous excusez-pas ». Après tout, elle avait le droit de ne pas être du matin. Souriant une fois encore devant sa manière de se frotter les yeux. C’était adorable. Il détourna le regard de son journal pour jeter un coup d’œil à sa montre « Deux heures environ » avant de reporter son attention sur les nouvelles du jour. Il jeta un coup d’œil aux pains aux raisins avant de le reporter sur Katelyn, acquiesçant d’un signe de tête « Oui. Vous aimez ça, donc je me suis dit que ça serait bien d’en avoir pour le petit-déjeuner » et reporta son regard de nouveau sur le New York Times « Et les fleurs sont aussi pour vous » tout en portant sa tasse à ses lèvres, ne répondant pas à son merci. C’était la moindre des choses après ce qu’elle avait fait pour lui cette nuit. Peu de femmes et peu d’amis auraient acceptés cela. Il n’eut le temps de finir sa page que son journal disparu de sa vue en une fraction de secondes « Mais… » Tout en souriant, amusé par la réaction de la jeune femme « Ce sont les mauvaises nouvelles des uns qui font le bonheur des autres » avant de se lever pour se saisir d’un stylo dans sa veste de costume posé sur le canapé, puis revint, se saisit du journal, dessina un journal sur toute la page et sur le peu de blanc qui restait, inscrit « Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes » et le fit glisser jusqu’à Katelyn « C’est pour vous » avant de porter sa tasse de café à ses lèvres, souriant tout contre. Il mangea son croissant, tout en lui demandant si elle avait bien dormi, mais aussi en s’excusant car il devait partir exceptionnellement tôt aujourd’hui pour des raisons professionnelles. Il lui laissa le double de ses clefs en lui disant qu’elle était chez elle, qu’elle pouvait partir quand elle le souhaitait ou rester toute la journée si elle le souhaitait. Un baiser sur sa joue et il disparut de sa vue. A peine s’était-il installé dans sa voiture qu’il appela son assistante afin d’avoir le numéro du propriétaire à Katelyn, mais aussi sa vieille connaissance au journal. C’était sa manière à lui de la remercier d’être elle…


Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


" La richesse est un voile qui couvre bien des plaies" [Katelyn/Lucious] - Page 16 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
" La richesse est un voile qui couvre bien des plaies" [Katelyn/Lucious]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 16 sur 16Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16
 Sujets similaires
-
» [UploadHero] Les Réformés se portent bien [DVDRiP]
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]
» La Cerise s'efface, le Bien trépasse [hentaï, PV Vaelz]
» Pensionnat Hentaï*! // Partenariat ?
» Une bonne douche bien méritée [PV Lelouch][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: