Le Deal du moment : -47%
CONTINENTAL EDISON – Aspirateur balai et ...
Voir le deal
24.99 €

Partagez
 
 
 

 Il n'y a que toi qui rime avec moi. Ft Elsy.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
 
Elsy
Elsy
MESSAGES : 318
INSCRIPTION : 02/11/2019
RÉGION : Alsace
CRÉDITS : /

UNIVERS FÉTICHE : SF
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Pigeon

Il n'y a que toi qui rime avec moi. Ft Elsy. - Page 2 Empty

4kpk.png
Ezra
Covington

J'ai 27 ans et je vis à San-Francisco, USA. Dans la vie, je suis psychologue au sein de mon propre cabinet et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis amoureux de ma meilleure amie depuis des années et je le vis très mal. J'aimerai tellement plus entre nous mais j'ai trop peur de tout gâcher.
Il n'y a que toi qui rime avec moi. Ft Elsy. - Page 2 Tumblr_inline_nwflurJmeh1qlt39u_250

Ezra est américain , d'origine allemande par ses grands-parents. Il rencontre Sadie très tôt, à l'âge de huit ans. Ezra a toujours été le garçon un peu (beaucoup) discret , facilement impressionable. Sadie a écarté la menace de plusieurs petits camarades qui pesait sur lui. Depuis , leur belle et longue amitié , est ce qu'il y a de plus précieux à ses yeux.
Les inséparables...
Leur éloignement à l'Université a été très dur pour le jeune homme. Sadie lui a toujours permis de garder pied , de sortir de sa réserve. Apprendre à se débrouiller sans elle dans ses relations sociales , bien que difficile , suscita chez lui sa future vocation.
Ezra c'est le garçon timide , discret , toujours le nez dans ses bouquins. Il aime profondément les gens malgré sa réserve et veut toujours le meilleur pour eux, étant capable de faire preuve d'une grande empathie.
Il n'a jamais voulu confier ses sentiments amoureux à Sadie , craignant un rejet de sa part et la fin de leur amitié. Il l'a profondément regretté lorsqu'elle est parti en 2017 pour l'Europe. Elle semblait heureuse alors il était content pour elle , bien que son cœur fut brisé. Là où deux simples amis se seraient perdus de vue , les deux n'ont jamais cessé d'échanger . Ezra attend chaque message , chaque appel avec impatience. Il regarde chaque photo de son compte instagram avec envie et regret.
Ezra a eu quelques aventures , parfois sérieuses. Il n'a jamais aimé comme il aime Sadie. Son obsession pour Sadie se traduisait par des photos d'eux deux partout dans son appartement. La plupart des filles ne supportaient pas cet attachement , encore moins leurs longues conversations sur Discord. Chaque relation se finissait dans une dispute. Alors , Ezra a laissé tomber , se concentrant sur son travail , aider ses patients.
Jamais il n'aurait pensé que Sadie reviendrait pour lui.
Il n'y a que toi qui rime avec moi. Ft Elsy. - Page 2 Tumblr_inline_nwflerK5b71qlt39u_250


Dylan O'Brien :copyright:️ Bazzart
Tandis qu'elle regarde mon diplôme et que nous parlons de ma "magnifique" décoration intérieure , Sadie définit mes sourires comme étant mon arme secrète pour mettre les patients en confiance.
Honnêtement, je ne sais vraiment pas ce que je dois répondre à ça. Je suis gêné. Terriblement. Qu'es ce qu'elle veut dire par là ? Est ce que c'est juste une taquinerie ou un conseil au fait que je dois y prêter attention ? Moins sourire ?

Heureusement pour moi , Sadie continue la conversation. Je lui ai beaucoup manqué aussi. Je suis ravi de l'apprendre . Après tout , on ne se l'est pas souvent dit. De plus , quand elle est partie pour la France , je me suis dit que finalement, ça ne devait pas la déranger plus que ça de me laisser derrière. Je me trompais peut être ? Je n'ose pas espérer que cela a été aussi dur pour elle que pour moi. Elle semblait tellement heureuse d'aller la-bas que je ne me voyais pas la retenir.
La conversation dévie ensuite sur un prétendu échange amoureux avec ma secrétaire et j'ai bien du mal à organiser mes mots pour lui répondre. C'est incroyablement gênant. J'ai presque peur de ce qu'elle s'imagine concernant ma relation avec Diane.

Je la prend ensuite dans mes bras suite à sa demande et j'essaie d'oublier ma secrétaire durant cet instant. Sadie s'excuse pour sa surprise mais évidemment, c'est parce qu'elle ne voulait pas faire comme les autres. Ça, je le savais.

"Ne t'inquiète pas ça ne me dérange pas du tout. Au contraire . C'est la plus belle des surprises pour moi." , je lui répond en souriant lorsqu'on se sépare , trop tôt a mon goût. Ce qu'elle dit ensuite ne fait qu'agrandir mon sourire. Elle compte rester définitivement ? Je ne m'y attendais vraiment pas...

"Tu...eh bien dans ce cas j'espère vraiment que tu vas rester. On a des choses à rattraper après tout ce temps." , je me retiens de lui dire que j'ai hâte qu'on se retrouve ce soir. Juste nous deux , comme au bon vieux temps. Pourtant , encore une fois , je rougis lorsqu'elle dépose un baiser sur ma joue. C'était naturel avant. Mais , depuis que je sais que je l'aime plus que comme une amie...c'est souvent gênant. Enfin , à travers un ordi pas tellement.

"Repose toi bien du décalage horaire." , ce qu'elle ajoute ensuite , avant d'ouvrir la porte , me fait éclater de rire. "Tu n'es pas la première à me le dire." , je devrai sûrement opter pour une machine à café plus...simple où Diane n'influence pas la composition.
J'ai quelques minutes avant le prochain entretien. Déjà un message de Sadie ? Ah oui , l'heure . J'ai oublié , aussi.

BooksHeals a écrit ::
 

Je finis les consultations vers 18 heures si tout va bien. Ça me laisse ainsi le temps de me retourner un peu et d'acheter quelque chose à manger également. J'ai du mal à me concentrer sur les derniers rendez vous que j'ai . C'est plutôt embêtant. Heureusement que ce sont des gens qui vont relativement bien.

Il est 18 heures passé lorsque Diane vient se plaindre de Madame Campbell. Ah tiens. Sans tout lui expliquer , je dis à ma secrétaire qu'effectivement c'était moins grave , voir pas du tout qu'elle ne l'avait dit. Diane l'a mauvaise , en tout cas. Elle a payé non ? Alors peu importe.

Cette histoire me fait perdre un temps fou. J'ai juste le temps d'aller chercher quelques pizzas , ce qui est plutôt nul pour des retrouvailles , je l'accorde. Il est 19h30 lorsque je passe la porte de mon appartement. Je mets les pizzas au four pour pouvoir les réchauffer plus tard , quand Sadie arrivera. Je ne sais pas comment m'habiller.
Je veux dire c'est juste ma meilleure amie , je ne devrai pas trop me poser de questions ? Je commence par prendre une douche.
De toute manière , je ne suis pas le genre de garçon à en faire tout un plat pour les vêtements. Je reste sur un t-shirt simple mais élégant tout de même . Pas un pyjama, en clair.

Sadie arrive enfin et je me dépêche de l'accueillir , la prenant dans mes bras , comme cet après midi. Je l'invite tout de suite à entrer , et comme avant quelle ne parte , à faire comme chez elle.

"Tu es...très belle." , je la complimente tout sourire , constatant qu'elle a pris plus de soin que moi à bien s'habiller. Enfin , elle me connaît , elle sait que ce n'est pas mon genre de faire un effort vestimentaire.

"J'ai quelques pizzas à réchauffer si tu as faim. Qu'es ce que tu veux boire ?" , je lui demande en sortant un verre. Je souris toujours. Je suis tellement heureux qu'on soit à nouveau ensembles que je ne peux pas m'empêcher de sourire.
Revenir en haut Aller en bas
 
The Whole 9
The Whole 9
Féminin MESSAGES : 1983
INSCRIPTION : 31/01/2019
ÂGE : 32
RÉGION : Les Hauts de France
CRÉDITS : (c) google image (avatar & gifs profil/signature)

UNIVERS FÉTICHE : City, Science-Fiction et Fantastique. (Si possible dans un contexte inventé, j'y suis plus à mon aise)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t2780-l-ecriture-est-parole-et-silen https://www.letempsdunrp.com/t2787-mon-repertoire-de-rps-oui-je-suis-vachement-originale-dans-le-titre#59583 https://www.letempsdunrp.com/t2809-mes-multiples-personnalites-sur-ltdrp#60671
Luigi

Il n'y a que toi qui rime avec moi. Ft Elsy. - Page 2 Empty

avkristenbell2.jpg
Sadie Miller
J'ai 27 ans et je vis à San Francisco, Californie du Nord, Amérique. Dans la vie, je suis enseignante en langues étrangères et je m'en sors confortablement. Sinon, grâce à ma chance/malchance, cela dépend du point de vue où l'on se positionne, je suis célibataire, autant qu'amoureuse de mon meilleur ami et je le vis plutôt très mal. Je ne supporte plus de ne pas pouvoir lui dire mes sentiments.

Il n'y a que toi qui rime avec moi. Ft Elsy. - Page 2 Tumblr_ncbibec5Lr1qdh5r5o1_500
Elle est américaine de naissance. + Elle a rencontrée Ezra à l'âge de huit ans, dans la coure de leur école primaire, alors qu'il se faisait embêter par des garnements de leur âge. Elle les a chassé, sans craindre leurs représailles. + Depuis, une longue et magnifique amitié les lie. Leurs parents eux-même les appellent encore "les inséparables". + A l'heure de regagner leurs universités, les deux jeunes gens ont été contraints d'apprendre à se séparer quelque peu, afin de suivre chacun leur cursus de leur côté. Une torture pour la jeune fille, qui vouait déjà depuis longtemps plus qu'une très grande amitié envers Ezra. + En juin 2017, elle quitte l'Amérique. Elle ne supporte plus de ne pas pouvoir aimer Ezra au grand jour, et elle imagine que la distance saura la guérir. + Grossière erreur : la distance amplifie les sentiments, et les deux jeunes gens gardent le contact grâce à des échanges vocaux/écrits sur discord, ainsi que sur l'instagram de Sadie, où elle poste toutes ces photos sur Paris pour lui. + Elle revient s'installer aujourd'hui dans son pays natal, décidé à avouer ses sentiments à son meilleur ami de toujours. Seront-ils partagés ?  
Il n'y a que toi qui rime avec moi. Ft Elsy. - Page 2 Tumblr_lsvvjg76Bj1r0hsu4o1_500


Kristen Bell (c) faith
Assise dans ma voiture, je soupire profondément. Bon, ce n’est clairement pas les retrouvailles que j’imaginais. Elles ont étaient supers, là n’est pas le soucis. Elles ont justes… été un peu gâché par sa secrétaire, je dois dire. Elle n’a rien fait de particulier qu’amener une lettre, j’en conviens. Mais… Je ne sais pas. Dès cet instant c’est un peu comme si ces ondes négatives rôdaient tout autour de nous, faisant en sorte que je ne sache plus maîtriser mes émotions. Ezra n’y a vu que du feu, du reste. Mais ça me déçoit un peu quand même parce que le film que j’avais dans ma tête, comme une adolescente, ne se déroulait pas du tout comme ça. En faite, dans mon idéal : Ezra et moi nous serions tombés immédiatement dans les bras de l’autre, avant de nous dire que nous nous aimions. Ce qui est niais, n’est-ce pas ? C’est donc surprenant que j’ai pu croire, rien qu’une seule seconde, que ce genre de retrouvailles existait. Ça me fait penser : j’ai carrément oubliée l’heure à laquelle il souhaite que je le rejoigne se soir. J’envoi un message sur discord, avant de recevoir une réponse instantané. Au moins il n’est pas occupé à tripoter miss café amer.

Paris'Girl a écrit:
20h c’est parfait. =D A tout à l’heure mon p’tit chat. =*)

Même ça, je n’ai pas été fichu de lui dire en face. C’est pourtant son petit surnom depuis presque toujours. Je me ficherai bien des baffes, par moment. Je démarre la voiture, préférant ne pas perdre plus de ce temps qui m’est précieux, avant de rejoindre la maison de mes parents. Autant dire que je suis accueillie avec mille et une questions, auxquelles je ne réponds pas, prétextant que je tombe de fatigue. Ce qui est vrai, pour le coup, même si je veux juste dissimuler à mes parents que j’aime mon meilleur ami. Je regagne donc ma chambre où ma mère a changé les draps, où je m’écroule dans mon lit, tombant dans un sommeil profond.

(…)

18h19. Je m’éveille péniblement, la tête toujours dans le brouillard. J’ai dormi quoi ? Un peu plus d’une heure ? Et cela m’a tuée plus qu’autre chose. Je n’aurai pas dû accepter une soirée en compagnie d’Ezra avec un jet lag monstre me rendant en état de larve. Mais je ne vois pas annuler le rendez-vous. Surtout au risque de lui faire de la peine, j’ai envie de dire. Je me pousse donc aux fesses pour aller me doucher, dire de me réveiller, avant de fouiller ma valise à la recherche de la tenue idéale. Déjà, je vais m’éviter une robe trop classe. Il ne comprendrait pas pourquoi je m’endimanche pour une soirée entre « meilleurs potes ». Je dépose donc de côté les robes répondant à ce critère, avant de me concentrer sur les plus basiques. Vêtue de mes sous-vêtements, les cheveux attachés, je commence les essayages. La première ne me scie guère. Je n’aime finalement pas sa couleur, ni ses motifs, et je me demande ce qu’il m’a prit de l’acheter. Je l’ôte pour la jeter au loin, sur mon lit. Voyons la suivante : blanche et longue à fines bretelles. Trop classique pour le coup. On dirait que je pars pour une journée à la plage. Non. Elle rejoint la précédente tandis que je me saisie de la troisième. Elle est parfaite celle-là. Elle fait habillée, mais pas trop. Et elle met en valeur mes petites jambes. Je choisis une paire de talons que j’aime portée avec elle, avant de les enfiler. Il ne reste plus qu’à me coiffer et me maquiller, et je serai prête.

19h46. Le temps passe trop vite. Je suis à moins de vingt minutes de mon rendez-vous, et je descends seulement les escaliers menant à l’entrée de la maison mes parents. Si je continue à être aussi lente, je vais arrivé demain matin chez Ezra. Bon, j’exagère un tantinet. Mais l’idée reste la même.

« _ Wouah. Me souffle mon père, amusé de me découvrir toute apprêtée pour sortir. _ C’était ce soir le bal de promo ? Ta mère a oublié de me prévenir.
_ Hahaha. Très amusant. Je déclare aussitôt, habituée à subir les railleries de mon père, pas méchante pour deux sous. _ Si tu me passais plutôt les clefs de ta voiture, au lieu de me charrier.  
_ Ton cavalier ne s’est pas dévoué à venir te chercher ? La galanterie ce n’est plus ce que c’était.
_ Arrête, papa. Je vais être en retard si ça continue.
_ Bon, okay. Les clefs sont dans le vide poche. Tu ne prends pas le volant si tu as bu de l’alcool, d’accord ?
_ Je n’ai plus 16 ans, tu sais.
_ Qu’importe. Tu te fais raccompagner si tu as bu.
_ Ouiiii. »

Je soupire, exaspérée d’être traité comme une gamine. Comment croit-il que je m’en sois sortie en France, durant 3 années ? J’ai dû me débrouiller toute seule, comme une grande. Bref, je quitte la maison, prenant mon sac au passage, avant de rejoindre l’appartement d’Ezra. Il est presque 20h. Je me dépêche à rejoindre son étage, où je toque à sa porte. Instantanément, la porte s’ouvre, et je suis accueilli par mon ami m’offrant un câlin spontanément. C’est génial. Je ne m’attendais pas à une telle preuve de tendresse. Je profite pleinement de cette étreinte pour m’enivrer à nouveau de son délicat parfum, avant d’entrer dans cet appartement que je connais si bien.

« _ Merci. Je réponds doucement à son compliment, ravie que ma robe lui plaise. _ Sympa ton tee-shirt. »

J’ajoute à la suite, lui offrant un clin d’œil. J’ai l’air de le taquiner mais je suis sincère. J’aime vraiment sa tenue, aussi simple soit-elle. Elle souligne d’ailleurs sa beauté juste comme il le faut.

« _ On peut aussi attendre un peu pour les pizzas, si tu veux ? Je suggère à sa question quant à mon appétit, prenant place sur son canapé, véritablement heureuse d’être vraiment en tête-à-tête en sa compagnie. _ Et je prendrais la même chose que toi. »

A lui de me surprendre. Je me chargerai d’en faire tout autant un peu plus tard, quand je lui ferai part de mes sentiments. Ça pour le coup, je suis certaine qu’il ne s’y attend pas un seul instant.


Ensemble de Sadie.

@Elsy


Il n'y a que toi qui rime avec moi. Ft Elsy. - Page 2 20031610251624541716691375
La route ? Là où on va il n'y a pas... de route.


MES PERSONNAGES
| MES RECHERCHES
Revenir en haut Aller en bas
 
Elsy
Elsy
MESSAGES : 318
INSCRIPTION : 02/11/2019
RÉGION : Alsace
CRÉDITS : /

UNIVERS FÉTICHE : SF
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Pigeon

Il n'y a que toi qui rime avec moi. Ft Elsy. - Page 2 Empty

4kpk.png
Ezra
Covington

J'ai 27 ans et je vis à San-Francisco, USA. Dans la vie, je suis psychologue au sein de mon propre cabinet et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis amoureux de ma meilleure amie depuis des années et je le vis très mal. J'aimerai tellement plus entre nous mais j'ai trop peur de tout gâcher.
Il n'y a que toi qui rime avec moi. Ft Elsy. - Page 2 Tumblr_inline_nwflurJmeh1qlt39u_250

Ezra est américain , d'origine allemande par ses grands-parents. Il rencontre Sadie très tôt, à l'âge de huit ans. Ezra a toujours été le garçon un peu (beaucoup) discret , facilement impressionable. Sadie a écarté la menace de plusieurs petits camarades qui pesait sur lui. Depuis , leur belle et longue amitié , est ce qu'il y a de plus précieux à ses yeux.
Les inséparables...
Leur éloignement à l'Université a été très dur pour le jeune homme. Sadie lui a toujours permis de garder pied , de sortir de sa réserve. Apprendre à se débrouiller sans elle dans ses relations sociales , bien que difficile , suscita chez lui sa future vocation.
Ezra c'est le garçon timide , discret , toujours le nez dans ses bouquins. Il aime profondément les gens malgré sa réserve et veut toujours le meilleur pour eux, étant capable de faire preuve d'une grande empathie.
Il n'a jamais voulu confier ses sentiments amoureux à Sadie , craignant un rejet de sa part et la fin de leur amitié. Il l'a profondément regretté lorsqu'elle est parti en 2017 pour l'Europe. Elle semblait heureuse alors il était content pour elle , bien que son cœur fut brisé. Là où deux simples amis se seraient perdus de vue , les deux n'ont jamais cessé d'échanger . Ezra attend chaque message , chaque appel avec impatience. Il regarde chaque photo de son compte instagram avec envie et regret.
Ezra a eu quelques aventures , parfois sérieuses. Il n'a jamais aimé comme il aime Sadie. Son obsession pour Sadie se traduisait par des photos d'eux deux partout dans son appartement. La plupart des filles ne supportaient pas cet attachement , encore moins leurs longues conversations sur Discord. Chaque relation se finissait dans une dispute. Alors , Ezra a laissé tomber , se concentrant sur son travail , aider ses patients.
Jamais il n'aurait pensé que Sadie reviendrait pour lui.
Il n'y a que toi qui rime avec moi. Ft Elsy. - Page 2 Tumblr_inline_nwflerK5b71qlt39u_250


Dylan O'Brien :copyright:️ Bazzart
Sympa ton t-shirt. Ok , je suis rassuré quant au fait que ça ne la dérange toujours pas que je n'aime pas bien m'habiller. Avec un clin d'oeil, en plus. Je suis gâté ce soir , on dirait. Je lui répond par un immense sourire , constatant que nous retrouvons aisément notre complicité d'avant son départ. Elle suggère d'attendre pour les pizzas , ce à quoi je hoche la tête .

"D'accord , pas de soucis. Tu me diras quand tu veux manger." , Sadie me dit ensuite qu'elle prendra la même chose que moi.

Ah. Elle risque d'être déçue ? Enfin , ce n'est rien d'exceptionnel . Je sors deux verres du placard. Je ne bois pas d'alcool. Ce n'est pas vraiment par conviction ou pour une raison précise. C'est juste que je n'aime pas le goût des boissons alcoolisées. On me dit souvent que ça me fait passer encore pour un enfant. Peut être . Mais , je ne vais pas me forcer pour l'intégrer dans un groupe. Je ne l'ai jamais fais et je ne le commencerai pas maintenant.
Je sais que ça n'a jamais dérangé Sadie , cela dit. Moi , ça me gêne, car je veux lui faire plaisir et ne pas lui imposer ce que je bois .
Je sors ma bouteille de limonade du frigo pour remplir nos deux verres. Je les dépose ensuite , ainsi que la bouteille , sur la table basse en face du canapé où elle s'est assise.

"Je ne bois toujours pas." , je lui souris en m'asseyant à côté d'elle. "Je peux te donner autre chose si tu préfère finalement." , je m'inquiète encore de lui faire plaisir. Toujours. Depuis des années .

"Alors comme ça tu vas rester ?" , je lui demande. Je n'ose pas espérer. "J'espère que ce n'est pas parce que ça ne se passait pas bien à Paris ?" , elle disait toujours que tout allait bien mais c'était peut être une façade ? Après tout , elle n'était pas obligée de tout me dire. Avant , on se confiait tout bien sûr mais on a grandit , pris des chemins différents....Ça compte forcément .

"Et je n'ai pas oublié que tu as quelque chose à me dire." , je continue passant un bras autour de ses épaules , naturellement avec un air légèrement taquin. Elle est plus douée que moi sur cet aspect là. Ma nature reservée me donne rarement l'occasion d'embêter mes amis. Et même avec Sadie bien que je sois à l'aise avec elle comme avec personne d'autre .
Revenir en haut Aller en bas
 
The Whole 9
The Whole 9
Féminin MESSAGES : 1983
INSCRIPTION : 31/01/2019
ÂGE : 32
RÉGION : Les Hauts de France
CRÉDITS : (c) google image (avatar & gifs profil/signature)

UNIVERS FÉTICHE : City, Science-Fiction et Fantastique. (Si possible dans un contexte inventé, j'y suis plus à mon aise)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t2780-l-ecriture-est-parole-et-silen https://www.letempsdunrp.com/t2787-mon-repertoire-de-rps-oui-je-suis-vachement-originale-dans-le-titre#59583 https://www.letempsdunrp.com/t2809-mes-multiples-personnalites-sur-ltdrp#60671
Luigi

Il n'y a que toi qui rime avec moi. Ft Elsy. - Page 2 Empty

avkristenbell2.jpg
Sadie Miller
J'ai 27 ans et je vis à San Francisco, Californie du Nord, Amérique. Dans la vie, je suis enseignante en langues étrangères et je m'en sors confortablement. Sinon, grâce à ma chance/malchance, cela dépend du point de vue où l'on se positionne, je suis célibataire, autant qu'amoureuse de mon meilleur ami et je le vis plutôt très mal. Je ne supporte plus de ne pas pouvoir lui dire mes sentiments.

Il n'y a que toi qui rime avec moi. Ft Elsy. - Page 2 Tumblr_ncbibec5Lr1qdh5r5o1_500
Elle est américaine de naissance. + Elle a rencontrée Ezra à l'âge de huit ans, dans la coure de leur école primaire, alors qu'il se faisait embêter par des garnements de leur âge. Elle les a chassé, sans craindre leurs représailles. + Depuis, une longue et magnifique amitié les lie. Leurs parents eux-même les appellent encore "les inséparables". + A l'heure de regagner leurs universités, les deux jeunes gens ont été contraints d'apprendre à se séparer quelque peu, afin de suivre chacun leur cursus de leur côté. Une torture pour la jeune fille, qui vouait déjà depuis longtemps plus qu'une très grande amitié envers Ezra. + En juin 2017, elle quitte l'Amérique. Elle ne supporte plus de ne pas pouvoir aimer Ezra au grand jour, et elle imagine que la distance saura la guérir. + Grossière erreur : la distance amplifie les sentiments, et les deux jeunes gens gardent le contact grâce à des échanges vocaux/écrits sur discord, ainsi que sur l'instagram de Sadie, où elle poste toutes ces photos sur Paris pour lui. + Elle revient s'installer aujourd'hui dans son pays natal, décidé à avouer ses sentiments à son meilleur ami de toujours. Seront-ils partagés ?  
Il n'y a que toi qui rime avec moi. Ft Elsy. - Page 2 Tumblr_lsvvjg76Bj1r0hsu4o1_500


Kristen Bell (c) faith
Je souris, charmante. C’est toujours autant adorable qu’il mette un point d’honneur à satisfaire mes attentes. J’hoche donc affirmativement de la tête, à sa demande de le prévenir quant mon estomac jugera bon le moment de partager les pizzas, avant de le laisser s’affairer à nous servir une boisson. Je ne m’attends pas à quelque chose d’alcoolisée, du reste. Je sais que mon meilleur ami goûte peu à cette catégorie de boisson. Mais j’ose espérée qu’il puisse avoir changer sur la question, tant je cherche un dérivatif pour me donner l’impulsion de courage qui me fait cruellement défaut depuis notre rendez-vous de cette après-midi. Je n’aurai pas dû repousser le grand saut, en faite. J’aurai dû lui dire « je t’aime » sans fioriture, et ce dès que l’occasion s’était présentée à moi. Or, je me suis débinée, sautant sur l’invitation de le rejoindre ici ce soir, et je ne peux que m’en prendre qu’à moi-même. Cela n’aurait certainement pas débouché sur un rendez-vous en tête à tête chez lui, d’ailleurs. Mais nous aurions été fixés, au moins. Nous aurions su mutuellement que notre amitié n’était qu’un leur depuis trop d’années et… Je serai chez moi, à pleurer toutes les larmes de mon corps. Je suis très négative, oui. Je manque même cruellement de confiance en moi. Mais il en a toujours été ainsi, et je me rappelle les fois où Ezra passait des heures à me rappeler à quel point j’étais moi-même pleine de qualités. Foutaise. Je n’ai rien fait d’exceptionnel de ma vie, alors que j’avais les capacités de faire plein de chose du seul don que je possède : ma capacité à parler huit langues couramment. Ce n’est pas très utile au quotidien mais… Cela impressionne en soirée. ‘Fin, les soirées ne sont réellement bonnes que lorsque l’on est ensemble, en tête à tête, comme à cet instant où il dépose nos verres de limonade sur la table basse, ainsi que la bouteille. Effectivement. Il ne change pas mon p’tit chat. Je vais devoir me passer d’alcool pour lui parler d’amour, je crois ?

« _ Non, c’est très bien. Je lui assure, lui offrant un sourire doux. _ Mon père ne tenait pas à ce que je consomme de l’alcool de toute façon alors...  Ce sera tourné de limonade pour nous deux. »

Je plaisante mais une part de moi est très sérieuse. Je suis contente de partager cette boisson en sa compagnie. Je n’ai pas besoin qu’il m’offre autre chose. D’ailleurs, avec le recul, je pense que d’avoir un taux de gamma GT dans le sang n’aurait pas été judicieux pour ma déclaration d’amour. Je suis donc satisfaite qu’il ait fait preuve de raison, là où moi je me serai enivré sans me poser les bonnes questions.

« _ Oui. Je confirme à sa question, me penchant en avant pour me saisir de mon verre. _ Comme je te l’ai dis : cela va dépendre de quelque chose en particulier mais… si les choses se passent bien, ce que j’espère, je pourrai officiellement démissionner de mon poste à la Sorbonne, avant de rendre mon meublé à son propriétaire. »

Je n’ai rien fait avant mon départ, par prudence. Je me suis dis que cela serait plus compliqué de tout quitter sur un coup de tête, si mon retour est inévitable. J’ai donc demandé un congé sans solde à l’université, avant d’investir la moitié de mes économies dans mon billet d’avion. Peut-être serait-ce l’occasion pour Ezra de visiter la France en ma compagnie, si notre relation ne s’écrase pas contre un mur en béton armé ? Je ne sais pas. Je fais abstraction de cette éventualité, lorsque mon ami s’inquiète des motivations de mon départ de la France.

« _ Nooon, rassure-toi. Je lui souffle tendrement, posant brièvement ma main sur la sienne. _ La vie a Paris a été au delà de mes espérances. C’est juste que… Je baisse un peu les yeux, hésitante. _ Il me manquait quelque chose sur place. »

Pour ne pas dire quelqu’un, clairement. Et j’aurai dû le dire, d’ailleurs. Mais mon instinct m’a encouragé à changer de direction à la dernière minute, persuadé que mon meilleur ami ne tiendrait pas à aborder le sujet aussi rapidement. Loupé. Il passe son bras autour de mes épaules, taquin, avant de me rappeler qu’il n’a pas oublié ma confession sur le sujet. C’est vraiment… parfait. La soirée n’a même pas encore commencé qu’il tient déjà à la saboter avec une déclaration d’amour de ma part. Bon, il ne le sait pas, lui, que c’est ce que je m’apprêtais à lui dire dans son bureau. Mais il en aurait eu une petite idée s’il avait prit la peine de m’observer, là où il observait minutieusement Deirdre. Je bois une gorgée de la limonade, de sorte de gagner du temps, avant de me décider à lui répondre.

« _ Tu es certain de vouloir l’entendre maintenant ? Je lui demande innocemment, fixant mon regard au sien, nos visages un peu trop près. _ Cela pourrait plomber l’ambiance, tu sais. Et je m’en voudrais que tes pizzas finissent à la poubelle parce que nous aurions les estomacs coupés ? »

Je tente encore de faire de l’humour, afin de ne pas l’inquiéter outre mesure sur la question mais… Au fond de moi je sens bien que mon discours est tout sauf dissuasif. Il va appeler une curiosité inquiétante chez lui et… je crois que – pour le coup – je ne peux plus me soustraire de lui dire que je l’aime.


@Elsy


Il n'y a que toi qui rime avec moi. Ft Elsy. - Page 2 20031610251624541716691375
La route ? Là où on va il n'y a pas... de route.


MES PERSONNAGES
| MES RECHERCHES
Revenir en haut Aller en bas
 
Elsy
Elsy
MESSAGES : 318
INSCRIPTION : 02/11/2019
RÉGION : Alsace
CRÉDITS : /

UNIVERS FÉTICHE : SF
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Pigeon

Il n'y a que toi qui rime avec moi. Ft Elsy. - Page 2 Empty

4kpk.png
Ezra
Covington

J'ai 27 ans et je vis à San-Francisco, USA. Dans la vie, je suis psychologue au sein de mon propre cabinet et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis amoureux de ma meilleure amie depuis des années et je le vis très mal. J'aimerai tellement plus entre nous mais j'ai trop peur de tout gâcher.
Il n'y a que toi qui rime avec moi. Ft Elsy. - Page 2 Tumblr_inline_nwflurJmeh1qlt39u_250

Ezra est américain , d'origine allemande par ses grands-parents. Il rencontre Sadie très tôt, à l'âge de huit ans. Ezra a toujours été le garçon un peu (beaucoup) discret , facilement impressionable. Sadie a écarté la menace de plusieurs petits camarades qui pesait sur lui. Depuis , leur belle et longue amitié , est ce qu'il y a de plus précieux à ses yeux.
Les inséparables...
Leur éloignement à l'Université a été très dur pour le jeune homme. Sadie lui a toujours permis de garder pied , de sortir de sa réserve. Apprendre à se débrouiller sans elle dans ses relations sociales , bien que difficile , suscita chez lui sa future vocation.
Ezra c'est le garçon timide , discret , toujours le nez dans ses bouquins. Il aime profondément les gens malgré sa réserve et veut toujours le meilleur pour eux, étant capable de faire preuve d'une grande empathie.
Il n'a jamais voulu confier ses sentiments amoureux à Sadie , craignant un rejet de sa part et la fin de leur amitié. Il l'a profondément regretté lorsqu'elle est parti en 2017 pour l'Europe. Elle semblait heureuse alors il était content pour elle , bien que son cœur fut brisé. Là où deux simples amis se seraient perdus de vue , les deux n'ont jamais cessé d'échanger . Ezra attend chaque message , chaque appel avec impatience. Il regarde chaque photo de son compte instagram avec envie et regret.
Ezra a eu quelques aventures , parfois sérieuses. Il n'a jamais aimé comme il aime Sadie. Son obsession pour Sadie se traduisait par des photos d'eux deux partout dans son appartement. La plupart des filles ne supportaient pas cet attachement , encore moins leurs longues conversations sur Discord. Chaque relation se finissait dans une dispute. Alors , Ezra a laissé tomber , se concentrant sur son travail , aider ses patients.
Jamais il n'aurait pensé que Sadie reviendrait pour lui.
Il n'y a que toi qui rime avec moi. Ft Elsy. - Page 2 Tumblr_inline_nwflerK5b71qlt39u_250


Dylan O'Brien :copyright:️ Bazzart
Sadie ne semble pas avoir oublié que je ne bois pas d'alcool . Je sais qu'elle ne me fera jamais de remarque à ce sujet , même si je sais que ça ne la dérange pas de...euh de boire pas mal , on va dire ?
Elle me répond en souriant que ça lui va très bien , ajoutant que son père ne tenait pas à ce qu'elle boive, de toute manière. Ça ne m'étonne pas de son paternel. Il a toujours eu ce côté surprotecteur , que je pouvais aisément constaté lorsque , enfants , nous passions nos journées l'un chez l'autre.

Cela dit , est ce que Sadie lui a dit qu'elle passait la soirée en ma compagnie ? Il ne lui aurait pas fait cette remarque dans ce cas. Enfin , je crois. À moins qu'elle n'ai pas précisé où elle allait ? Ça ne me regarde pas , en fait .

"Ton père a encore oublié que sa petite fille a grandi ?" , je lui souris , en prenant mon verre.

Sadie m'explique ensuite que son retour définitif dépend de quelque chose en particulier. Si ça se passe bien , elle pourra quitter son poste à la Sorbonne et revenir habiter ici. Eh bien , c'est un peu de pression , ça. Je me demande , inquièt , de quoi peut bien dépendre son retour. J'ai tellement envie qu'elle reste que je voudrais lui demander plus d'informations , mais je n'ose pas. C'est peut être très personnel , après tout ? Une rencontre qui sait ?

"J'espère que ça va bien se passer alors. J'ai envie que tu reste..." , je suis honnête . Je m'inquiète aussi de savoir si tout s'est bien déroulé pour elle , en France.

Elle me rassure , posant même sa main sur la mienne , à mon grand plaisir , heureux de retrouver un contact avec elle. Il lui manquait quelque chose ? Peut être qu'elle a bien rencontré quelqu'un alors ?
À moins qu'elle ne faisait référence à...moi ?
Non. Impossible que je lui ai manqué autant. Je chasse cette idée. J'en profite pour passer un bras autour de ses épaules , lui rappelant que je n'ai pas oublié qu'elle doit me confier quelque chose. Ça concerne peut être ce fameux manque, qui sait ?
Je rougis un peu lorsque nos visages se trouvent non loin l'un de l'autre. Si je suis sûr de vouloir l'entendre ? Pourquoi ? Quel risque nous courrons ? On s'est toujours tout dit.

"Euh...C'est si horrible que ça ? Tu sais qu'il en faut beaucoup pour me couper l'appétit." , surtout si il s'agit de mal bouffe , comme les pizzas que j'ai prévu.

"Je les mangerai pour me consoler , au pire." , je continue , tentant de rebondir sur son humour , gardant mon sourire sur les lèvres.
Plus sérieusement , je garde mon regard ancré dans le sien , sentant les battements de mon cœur s'accélérer.

"Mais tu sais que tu peux tout me dire sans crainte." , je presse doucement sa main. "Rien ne pourra changer le fait que tu comptes énormément pour moi." , plus qu'elle ne l'imagine même. Sadie est probablement la personne qui compte le plus à mon coeur. Mais , on ne dit pas ça à sa meilleure amie. Alors , je me contente de ses mots , espérant qu'il n'y aura rien de grave ou de préjudiciable dans ses révélations.
Revenir en haut Aller en bas
 
The Whole 9
The Whole 9
Féminin MESSAGES : 1983
INSCRIPTION : 31/01/2019
ÂGE : 32
RÉGION : Les Hauts de France
CRÉDITS : (c) google image (avatar & gifs profil/signature)

UNIVERS FÉTICHE : City, Science-Fiction et Fantastique. (Si possible dans un contexte inventé, j'y suis plus à mon aise)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t2780-l-ecriture-est-parole-et-silen https://www.letempsdunrp.com/t2787-mon-repertoire-de-rps-oui-je-suis-vachement-originale-dans-le-titre#59583 https://www.letempsdunrp.com/t2809-mes-multiples-personnalites-sur-ltdrp#60671
Luigi

Il n'y a que toi qui rime avec moi. Ft Elsy. - Page 2 Empty

avkristenbell2.jpg
Sadie Miller
J'ai 27 ans et je vis à San Francisco, Californie du Nord, Amérique. Dans la vie, je suis enseignante en langues étrangères et je m'en sors confortablement. Sinon, grâce à ma chance/malchance, cela dépend du point de vue où l'on se positionne, je suis célibataire, autant qu'amoureuse de mon meilleur ami et je le vis plutôt très mal. Je ne supporte plus de ne pas pouvoir lui dire mes sentiments.

Il n'y a que toi qui rime avec moi. Ft Elsy. - Page 2 Tumblr_ncbibec5Lr1qdh5r5o1_500
Elle est américaine de naissance. + Elle a rencontrée Ezra à l'âge de huit ans, dans la coure de leur école primaire, alors qu'il se faisait embêter par des garnements de leur âge. Elle les a chassé, sans craindre leurs représailles. + Depuis, une longue et magnifique amitié les lie. Leurs parents eux-même les appellent encore "les inséparables". + A l'heure de regagner leurs universités, les deux jeunes gens ont été contraints d'apprendre à se séparer quelque peu, afin de suivre chacun leur cursus de leur côté. Une torture pour la jeune fille, qui vouait déjà depuis longtemps plus qu'une très grande amitié envers Ezra. + En juin 2017, elle quitte l'Amérique. Elle ne supporte plus de ne pas pouvoir aimer Ezra au grand jour, et elle imagine que la distance saura la guérir. + Grossière erreur : la distance amplifie les sentiments, et les deux jeunes gens gardent le contact grâce à des échanges vocaux/écrits sur discord, ainsi que sur l'instagram de Sadie, où elle poste toutes ces photos sur Paris pour lui. + Elle revient s'installer aujourd'hui dans son pays natal, décidé à avouer ses sentiments à son meilleur ami de toujours. Seront-ils partagés ?
Il n'y a que toi qui rime avec moi. Ft Elsy. - Page 2 I08e
 
Il n'y a que toi qui rime avec moi. Ft Elsy. - Page 2 Tumblr_lsvvjg76Bj1r0hsu4o1_500


Kristen Bell (c) faith
Belle répartie, je dois dire. Ezra souligne à point nommé que mon père a encore oublié que je ne suis plus une petite fille, et je ne trouve pas autre réponse à lui fournir que celle de lui adresser un éclat de rire sincère. C’est vrai que c’est chiant, à la longue, d’être infantilisé à l’aube de la trentaine. Mais c’est un père. Et un père ne conçoit jamais que son enfant ait grandie, tant que lui même n’est pas devenu parent. J’envisage donc sérieusement de supporter cette fatalité encore quelques années, tant j’ignore si je trouverai un jour prochain un père idéal pour les miens. Il y a bien Ezra, que j’aime de tout mon cœur cela dit. Mais le sujet n’a jamais été abordé entre nous et… je ne me vois pas le faire dès ce soir, très honnêtement. Je le pourrais, du reste, cela ne serait qu’une confession d’une meilleure amie à son meilleur ami. Mais je doute qu’il n’entre pas dans une crise de panique à l’idée que le géniteur idéal à mon esprit serait lui. Oui, c’est assez violent comme découverte. Il est donc préférable que je me limite à ma déclaration d’amour, somme toute déjà très perturbante à elle seule. Je voudrai la faire trainer dans le temps cette déclaration, d’ailleurs. Ne serait-ce que pour avoir le temps profiter de lui, avant de foutre définitivement en l’air notre amitié de presque vingt années. Mais Ezra amène le moment relativement vite, et il est délicat de m’en soustraire. Je suis contente qu’il tienne à ce que je reste, d’ailleurs. Cela me confirme qu’il tient toujours autant à moi qu’au moment de mon départ pour la France. Mais je veux plus à présent. Et c’est ce plus qui est déterminant à mon installation. Un fait que je garde sous silence, tant j’ai conscience que cette réponse soulèverait une certaine ambiguïté. Je me contente donc simplement de lui sourire, charmante, avant de tenter de le dissuader de parler du SUJET qui m’amène à lui. Cela pourrait réellement mettre un frein à cette soirée, du reste. Et même si je fais preuve d’humour, je ne tiens pas particulièrement à ce que nous n’ayons pas l’occasion de partager une bonne pizza ensemble. Il insiste, pourtant. Il me demande si le SUJET est aussi horrible qu’il ne l’entrevoit. Non. Ça ne l’est pas. ‘Fin, cela dépend du point de vu duquel on se positionne, en réalité. D’un point de vu purement amical, c’est horrible de briser vingt années de complicités pour une relation amoureuse qui pourrait nous amener à une rupture définitive. Mais d’un point de vu purement sentimental, c’est très flatteur de découvrir que sa meilleure amie ne conçoit pas sa vie intime avec un autre homme que lui. Cela dépend donc uniquement de sa manière de concevoir les choses, là où je suis moi-même mitigée. Bon, je pars perdante personnellement. Je ne le nierai pas. Mais je garde aussi un subtil espoir que les choses se déroulent bien alors… Un peu gênée, je rie par politesse à sa petite taquinerie, avant de retenir mon souffle. Nous n’avons jamais eu nos visages aussi prés, de toute notre vie. C’est très perturbant. J’ai le cœur qui bat à vive allure dans ma poitrine et, la bouche sèche d’émotion, je contiens l’envie de l’embrasser qui me tord le bas ventre, notamment lorsqu’il me confit que je peux tout lui dire. Oui, en théorie. C’est en pratique que j’ai un doute sur le bien fondé de TOUT lui dire, réellement. Rien ne pourra changer le fait que je compte énormément pour lui, à ce qu’il précise. Bien. Il n’est plus envisageable de repousser le grand plongeon, je crois.

« _ Tu ne devrais pas dire ça avec autant d’assurance, Ezra. Je lui souffle aussitôt, doucement, craignant qu’il ne puisse tenir cette dernière parole après ma déclaration. _ Tu ignores encore totalement ce que j’ai l’intention de te dire et… Il se pourrait que tu ne puisses plus garder cette affection que tu me portais jusqu’à présent. Les yeux ancrés dans les siens, je sens que je lui fais peur. J’opte donc de donner une nouvelle direction à l’évocation de ce SUJET crucial, tandis que je caresse sa main de mon pouce, dans un geste se voulant réconfortant. _ Ce que je veux dire c’est que… L’objet de ma visite est très important, pour nous deux, et les conséquences qu’il aura est inenvisageable. Ce n’est pas mieux, je crois. _ Il peut autant nous rapprocher que nous séparer définitivement, en faite. Et… Crois-moi, cette seule pensée me brise le cœur. Si je cherchais à lui donner une crise d’angoisse, je suis sur la bonne voie apparemment. Ne puis-je réellement pas faire mieux que ‘ça’ ? _ Ezra, je… Je t’aime. Je reprends, optant pour la franchise sincère, sans détour. _ Je suis amoureuse de toi depuis que nous avons l’âge de quinze ans et… si je suis partie en France, il y a trois ans, c’est parce que je ne voulais pas briser notre amitié pour ce que je croyais être une simple amourette d’adolescente. Je marque une pause, lui laissant le temps de digérer l’information. _ Je pensais que les sentiments se tasseraient si tu étais loin de moi mais… la vérité c’est qu’ils sont toujours là, et bien plus forts qu’ils ne l’ont jamais été. J’ai envie de vivre bien plus avec toi, Ezra. Ne t’inquiète pas, j’ai conscience qu’il est possible que tu ne les partages pas alors… Si c’est effectivement le cas, tu peux me le dire sans crainte, et je te laisserai. »

Cela me sera très pénible, à ne pas en douter, mais je ne lui imposerai pas ma présence outre mesure.


@Elsy


Il n'y a que toi qui rime avec moi. Ft Elsy. - Page 2 20031610251624541716691375
La route ? Là où on va il n'y a pas... de route.


MES PERSONNAGES
| MES RECHERCHES
Revenir en haut Aller en bas
 
Elsy
Elsy
MESSAGES : 318
INSCRIPTION : 02/11/2019
RÉGION : Alsace
CRÉDITS : /

UNIVERS FÉTICHE : SF
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Pigeon

Il n'y a que toi qui rime avec moi. Ft Elsy. - Page 2 Empty

4kpk.png
Ezra
Covington

J'ai 27 ans et je vis à San-Francisco, USA. Dans la vie, je suis psychologue au sein de mon propre cabinet et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis amoureux de ma meilleure amie depuis des années et je le vis très mal. J'aimerai tellement plus entre nous mais j'ai trop peur de tout gâcher.
Il n'y a que toi qui rime avec moi. Ft Elsy. - Page 2 Tumblr_inline_nwflurJmeh1qlt39u_250

Ezra est américain , d'origine allemande par ses grands-parents. Il rencontre Sadie très tôt, à l'âge de huit ans. Ezra a toujours été le garçon un peu (beaucoup) discret , facilement impressionable. Sadie a écarté la menace de plusieurs petits camarades qui pesait sur lui. Depuis , leur belle et longue amitié , est ce qu'il y a de plus précieux à ses yeux.
Les inséparables...
Leur éloignement à l'Université a été très dur pour le jeune homme. Sadie lui a toujours permis de garder pied , de sortir de sa réserve. Apprendre à se débrouiller sans elle dans ses relations sociales , bien que difficile , suscita chez lui sa future vocation.
Ezra c'est le garçon timide , discret , toujours le nez dans ses bouquins. Il aime profondément les gens malgré sa réserve et veut toujours le meilleur pour eux, étant capable de faire preuve d'une grande empathie.
Il n'a jamais voulu confier ses sentiments amoureux à Sadie , craignant un rejet de sa part et la fin de leur amitié. Il l'a profondément regretté lorsqu'elle est parti en 2017 pour l'Europe. Elle semblait heureuse alors il était content pour elle , bien que son cœur fut brisé. Là où deux simples amis se seraient perdus de vue , les deux n'ont jamais cessé d'échanger . Ezra attend chaque message , chaque appel avec impatience. Il regarde chaque photo de son compte instagram avec envie et regret.
Ezra a eu quelques aventures , parfois sérieuses. Il n'a jamais aimé comme il aime Sadie. Son obsession pour Sadie se traduisait par des photos d'eux deux partout dans son appartement. La plupart des filles ne supportaient pas cet attachement , encore moins leurs longues conversations sur Discord. Chaque relation se finissait dans une dispute. Alors , Ezra a laissé tomber , se concentrant sur son travail , aider ses patients.
Jamais il n'aurait pensé que Sadie reviendrait pour lui.
Il n'y a que toi qui rime avec moi. Ft Elsy. - Page 2 Tumblr_inline_nwflerK5b71qlt39u_250


Dylan O'Brien :copyright:️ Bazzart
Cette situation est stressante. Oppressante.
Attendre la réponse de Sadie alors que nous sommes anormalement proche , augmente les battements de mon coeur. J'en profite pour prendre une gorgée de limonade , histoire de masquer mon trouble que m'inspire cette entrevue.

Ses paroles me font d'ailleurs de plus en plus froid dans le dos. Pourquoi ne garderai-je pas d'affection pour elle ? C'est impossible. Rien ne le pourrait , je tiens bien trop à elle. Mais , j'ai peur tout de meme et je peine à soutenir son regard , me sentant à nouveau comme le jeune garçon timide qu'elle a aidé en primaire.

"Tu...tu..."

Je crois que mon cœur s'arrête littéralement. Elle l'a dit.
Je n'ai pas rêve , n'est ce pas ?
Elle vient bien de dire qu'elle m'aime ? Qu'elle est amoureuse de moi depuis l'âge de 15 ans ?
Je ne peux pas répondre , je suis bien trop sous le choc. Mes propres sentiments ne m'ont paru clair qu'à la fin de mon adolescence. Il en reste que je les partage. Je comprends mieux sa crainte , désormais. Je me suis moi même interdit de la retenir par la meme peur de gâcher nos années d'amitié .
Allons-nous les gâcher justement , si ça se passe mal entre nous ? Qu'es ce qui nous garantit que nous sommes vraiment faits l'un pour l'autre ?
Peut être parce qu'on a jamais réussi à tourner la page de ces sentiments ? Enfin , pour mon cas. C'est bien pour cela que il ne s'est jamais rien passé de concret avec ma secrétaire.

"Je voulais te retenir quand tu es partie. Mais je n'ai pas réussi." , je commence , croyant encore qu'il s'agit peut être d'une imagination. Mais non , je ne rêve pas. Elle partage bien ce que je ressens. "J'aurai dû te dire que je voulais que tu restes avec moi. Je...j'avais peur qu'on se quitte sur une mauvaise base si je t'avouais ce que je ressens."

J'aurai vraiment eu mal que l'on se quitte sur une dispute , ne pouvant rien régler à autant de kilomètres de distante. Je prends sa main dans la mienne , liant nos doigts ensembles. Ce n'est pas grand chose mais je suis déjà fier d'arriver à prendre cette initiative.

"Ça fait 10 ans que je suis également amoureux de toi Sadie." , je lui adresse un large sourire. "Tu vois , j'avais raison. Tu peux tout me dire."

Je caresse doucement sa joue.
Non. Je ne vais pas l'embrasser. Ça, c'est dans les films que ça arrive. Moi , je n'oserai jamais. Je ne suis pas assez...courageux pour ça ? Toujours cette timidité qui me reprend au galop.

"J'ai souvent voulu te le dire : je t'aime Sadie. Je n'ai toujours voulu qu'être avec toi. Seulement toi."

Après tant d'années à n'être "que" des amis , ça va forcément changer beaucoup de choses , non ?
Néanmoins , je me sens enfin apaisé. Il fallait que je sorte enfin ces mots , tout comme elle et j'ai vraiment la sensation d'être libéré d'un poids.
Revenir en haut Aller en bas
 
The Whole 9
The Whole 9
Féminin MESSAGES : 1983
INSCRIPTION : 31/01/2019
ÂGE : 32
RÉGION : Les Hauts de France
CRÉDITS : (c) google image (avatar & gifs profil/signature)

UNIVERS FÉTICHE : City, Science-Fiction et Fantastique. (Si possible dans un contexte inventé, j'y suis plus à mon aise)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t2780-l-ecriture-est-parole-et-silen https://www.letempsdunrp.com/t2787-mon-repertoire-de-rps-oui-je-suis-vachement-originale-dans-le-titre#59583 https://www.letempsdunrp.com/t2809-mes-multiples-personnalites-sur-ltdrp#60671
Luigi

Il n'y a que toi qui rime avec moi. Ft Elsy. - Page 2 Empty

avkristenbell2.jpg
Sadie Miller
J'ai 27 ans et je vis à San Francisco, Californie du Nord, Amérique. Dans la vie, je suis enseignante en langues étrangères et je m'en sors confortablement. Sinon, grâce à ma chance/malchance, cela dépend du point de vue où l'on se positionne, je suis célibataire, autant qu'amoureuse de mon meilleur ami et je le vis plutôt très mal. Je ne supporte plus de ne pas pouvoir lui dire mes sentiments.

Il n'y a que toi qui rime avec moi. Ft Elsy. - Page 2 Tumblr_ncbibec5Lr1qdh5r5o1_500
Elle est américaine de naissance. + Elle a rencontrée Ezra à l'âge de huit ans, dans la coure de leur école primaire, alors qu'il se faisait embêter par des garnements de leur âge. Elle les a chassé, sans craindre leurs représailles. + Depuis, une longue et magnifique amitié les lie. Leurs parents eux-même les appellent encore "les inséparables". + A l'heure de regagner leurs universités, les deux jeunes gens ont été contraints d'apprendre à se séparer quelque peu, afin de suivre chacun leur cursus de leur côté. Une torture pour la jeune fille, qui vouait déjà depuis longtemps plus qu'une très grande amitié envers Ezra. + En juin 2017, elle quitte l'Amérique. Elle ne supporte plus de ne pas pouvoir aimer Ezra au grand jour, et elle imagine que la distance saura la guérir. + Grossière erreur : la distance amplifie les sentiments, et les deux jeunes gens gardent le contact grâce à des échanges vocaux/écrits sur discord, ainsi que sur l'instagram de Sadie, où elle poste toutes ces photos sur Paris pour lui. + Elle revient s'installer aujourd'hui dans son pays natal, décidé à avouer ses sentiments à son meilleur ami de toujours. Seront-ils partagés ?
Il n'y a que toi qui rime avec moi. Ft Elsy. - Page 2 I08e
 
Il n'y a que toi qui rime avec moi. Ft Elsy. - Page 2 Tumblr_lsvvjg76Bj1r0hsu4o1_500


Kristen Bell (c) faith
Je retiens mon souffle. Je suis à deux doigts de faire un malaise vagale, tant les réactions d’Ezra ne sont pas encourageantes pour la suite. Il me donne le sentiment de blêmir, en faite. Et je doute que c’est la réaction première d’un homme qui apprécie d’entendre de la part de sa meilleure amie, qu’elle l’aime depuis un peu plus de dix ans. Oui. Il bégaye, d’ailleurs. Il répète « tu » comme si la suite de ma déclaration lui ôter toute possibilité de parler. Et je sens des larmes se former dans le creux de mes paupières. Je le sentais que cela n’aboutirait à rien, du reste. Si ce n’est un véritable désastre. Je ne lui en veux donc pas d’être dans l’incapacité de me dire : « Je suis désolé, Sadie. Ça me touche mais ce n’est pas partagé. » Non. Je suis plutôt contente qu’il n’y parvienne pas, en réalité, puisque je ne supporterai pas de l’entendre. Je devrais partir, d’ailleurs. Je devrai quitter cet appartement immédiatement, avant qu’il n’ait conscience de l’ampleur du chagrin qui m’étreint. Je ne veux pas qu’il garde ce dernier souvenir de moi, en larmes. Je ne veux pas qu’il passe sa vie à regretter ce qui est entrain de ce produire. C’est de ma faute, du reste. J’accepte donc de porter seul le blâme quant à la destruction intégrale de notre amitié, quand je me fige aux mots qu’il m’adresse enfin. Il voulait me retenir au moment de mon départ, bien qu’il n’y soit pas parvenu. Il aurait dû me dire qu’il voulait que je reste avec lui, mais la peur que je réagisse négativement à sa déclaration d’amour l’en a dissuadé. Je reste interdite d’entendre cette confession. Il aurait pu nous épargner trois longues années d’enfer, où je pensais qu’il s’épanouissait loin de moi, et il n’en a rien fait ? C’est… déstabilisant. Jamais je n’aurai osée imaginer une chose pareille. Jamais. Je laisse une larme couler sur ma joue, tandis qu’il lie nos doigts ensemble. Est-ce que cela signifie qu’il m’aime toujours ? Est-ce sa manière à lui de répondre à mon « je t’aime » ? Je m’interroge lorsqu’il m’affirme naturellement que c’est effectivement le cas. Il est amoureux de moi depuis dix ans, et il s’amuse du fait que l’on puisse véritablement tout ce dire. Je laisse un léger éclat de rire souligner cette parole, bien que je meure d’envie de goûter à ses lèvres à présent. Cela fait des années que je rêve de lui offrir un baiser, même un unique. Je ne comprends donc pas ce qui me retient encore, jusqu’à ce que je me rappelle l’égard que j’ai toujours eu pour sa timidité. Je sais qu’il n’est pas le genre d’homme qui fait le premier pas, sur tous les aspects de sa vie. Je crains donc que mon assurance naturelle ne vienne à l’effrayer. Ce dire qu’on s’aime ne veut pas dire que l’on peut agir en amoureux instantanément, n’est-ce pas ? Je n’en sais rien. Je fond totalement à la caresse qu’il appose à ma joue, pleine de tendresse, pendant je me mordille la lèvre inférieure d’hésitation. Il le confirme : il m’aime. Il n’a toujours voulu n’être qu’avec moi, seulement moi. Pourquoi me priver de ce qui me fait tant envie en cet instant, dans ce cas ? Je l’ignore. Je cherche la réponse à cette question dans ces prunelles brillantes d’amour, avant d’amorcer un mouvement doux en direction de son visage. Notre échange nous avait naturellement éloignés de l’autre, mais je suis heureuse de pouvoir le faire à nouveau, là où je pensais l’avoir définitivement perdu. Et les yeux bifurquant sur ses lèvres, par à-coups, je déglutis ma salive, cruellement absente sous toutes ces émotions fortes, avant de lui souffler ces mots.

« _ Je ne veux te forcer à rien. Je débute dans un murmure, le cœur battant à vive allure sous ma poitrine. _ Si tu préfères attendre un peu avant que l’on concrétise nos sentiments, je saurai faire preuve de patience. Mais j’ai terriblement envie de t’embrasser en cet instant. Accorde-moi juste un baiser. »

Je m’en fiche que nous n’ayons pas de rapports sexuels dans l’immédiat, tout les deux. J’aime Ezra plus que n’importe quoi, plus que n’importe qui sur cette planète. Je saurai me contenter de nos étreintes sages, autant de temps qu’il l’estimera. Je veux juste pouvoir lui offrir mon amour par le biais de mes baisers, ô combien sincères. Douze ans que mes lèvres aspirent à sentir la douceur des siennes, là où d’autres ne provoquaient pas le moindre frisson. Je veux enfin connaître ce plaisir que seuls les gens qui s’aiment connaissent.


@Elsy


Il n'y a que toi qui rime avec moi. Ft Elsy. - Page 2 20031610251624541716691375
La route ? Là où on va il n'y a pas... de route.


MES PERSONNAGES
| MES RECHERCHES
Revenir en haut Aller en bas
 
Elsy
Elsy
MESSAGES : 318
INSCRIPTION : 02/11/2019
RÉGION : Alsace
CRÉDITS : /

UNIVERS FÉTICHE : SF
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Pigeon

Il n'y a que toi qui rime avec moi. Ft Elsy. - Page 2 Empty

4kpk.png
Ezra
Covington

J'ai 27 ans et je vis à San-Francisco, USA. Dans la vie, je suis psychologue au sein de mon propre cabinet et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis amoureux de ma meilleure amie depuis des années et je le vis très mal. J'aimerai tellement plus entre nous mais j'ai trop peur de tout gâcher.
Il n'y a que toi qui rime avec moi. Ft Elsy. - Page 2 Tumblr_inline_nwflurJmeh1qlt39u_250

Ezra est américain , d'origine allemande par ses grands-parents. Il rencontre Sadie très tôt, à l'âge de huit ans. Ezra a toujours été le garçon un peu (beaucoup) discret , facilement impressionable. Sadie a écarté la menace de plusieurs petits camarades qui pesait sur lui. Depuis , leur belle et longue amitié , est ce qu'il y a de plus précieux à ses yeux.
Les inséparables...
Leur éloignement à l'Université a été très dur pour le jeune homme. Sadie lui a toujours permis de garder pied , de sortir de sa réserve. Apprendre à se débrouiller sans elle dans ses relations sociales , bien que difficile , suscita chez lui sa future vocation.
Il n'y a que toi qui rime avec moi. Ft Elsy. - Page 2 I08e
Ezra c'est le garçon timide , discret , toujours le nez dans ses bouquins. Il aime profondément les gens malgré sa réserve et veut toujours le meilleur pour eux, étant capable de faire preuve d'une grande empathie.
Il n'a jamais voulu confier ses sentiments amoureux à Sadie , craignant un rejet de sa part et la fin de leur amitié. Il l'a profondément regretté lorsqu'elle est parti en 2017 pour l'Europe. Elle semblait heureuse alors il était content pour elle , bien que son cœur fut brisé. Là où deux simples amis se seraient perdus de vue , les deux n'ont jamais cessé d'échanger . Ezra attend chaque message , chaque appel avec impatience. Il regarde chaque photo de son compte instagram avec envie et regret.
Ezra a eu quelques aventures , parfois sérieuses. Il n'a jamais aimé comme il aime Sadie. Son obsession pour Sadie se traduisait par des photos d'eux deux partout dans son appartement. La plupart des filles ne supportaient pas cet attachement , encore moins leurs longues conversations sur Discord. Chaque relation se finissait dans une dispute. Alors , Ezra a laissé tomber , se concentrant sur son travail , aider ses patients.
Jamais il n'aurait pensé que Sadie reviendrait pour lui.
Il n'y a que toi qui rime avec moi. Ft Elsy. - Page 2 Tumblr_inline_nwflerK5b71qlt39u_250


Dylan O'Brien :copyright:️ Bazzart
Ça me semble toujours aussi irréel. Des années à rêver de plus , beaucoup plus entre nous. Évidemment, la première déclaration vient de Sadie. Je crois que je n'aurai jamais pu faire le premier pas. Je serai resté cet adolescent , bien trop timide pour avouer ses sentiments. Ça pouvait durer encore des années , peut être même notre vie entière.
Oui , je n'aurai jamais pu lui demander de revenir de la France pour que nous vivions ensembles. Aussi , je ne peux qu'être profondément heureux qu'elle ai saisit une occasion de venir me retrouver ici , pour me révéler ce qu'elle ressent à mon égard. Ce n'est pas rien , quand on y pense : elle abandonne un poste plutôt prestigieux dans un beau pays. Surtout que Sadie a quantité de qualités et d'aptitudes professionnelles, même si on excepte le fait qu'elle parle de nombreuses langues.

La jeune femme s'est rapprochée de mon visage à nouveau et , mon coeur bat tellement vite que j'ai la sensation qu'il pourrait presque sortir de ma poitrine. Comme elle , mes yeux ont tendance à dévier vers ses lèvres. Mais , j'ai bien trop de réserve pour oser créer le premier contact entre nos deux bouches. Elle le comprend d'ailleurs, ne souhaitant pas me forcer. Je lui fais totalement confiance pour cela , mon amie a toujours eu beaucoup d'égards pour ma timidité maladive. Elle n'aimerait qu'un baiser.
Je crois que je peux faire ça , non ? C'est pas aussi entreprenant que le sexe. Je ne pense pas que je pourrai me faire à l'idée de coucher avec Sadie rapidement. Je veux dire...ce serait trop brutal comme changement , j'ai l'impression. Mais , s'embrasser ? J'en ai envie aussi , j'en suis certain.
Je tremble un peu , néanmoins , avalant difficilement ma salive.

"Euh...oui bien sûr." , je dois être complètement rouge pivoine."Ça ne me dérange pas , j'aimerai beaucoup aussi..." , je ne peux pas nier le fait que la pensée de pouvoir goûter à ses lèvres me perturbe depuis des années.

J'ai déjà embrasser des fille , bien évidement. Même ma secrétaire mais , je vais garder ce détail pour moi , inutile de le partager avec Sadie. Cela dit , je n'ai jamais trouvé cela exceptionnel. Alors , je suis forcément un peu stressé à l'idée de ne pas être à la hauteur des espérances de Sadie.
J'ai beau lui avoir donné mon "autorisation" , je ne compte toujours pas amorcer le rapprochement moi même. Je lui laisse ce plaisir et ce rôle , alors que mon coeur bat toujours aussi vite dans mon torse.
Revenir en haut Aller en bas
 
The Whole 9
The Whole 9
Féminin MESSAGES : 1983
INSCRIPTION : 31/01/2019
ÂGE : 32
RÉGION : Les Hauts de France
CRÉDITS : (c) google image (avatar & gifs profil/signature)

UNIVERS FÉTICHE : City, Science-Fiction et Fantastique. (Si possible dans un contexte inventé, j'y suis plus à mon aise)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t2780-l-ecriture-est-parole-et-silen https://www.letempsdunrp.com/t2787-mon-repertoire-de-rps-oui-je-suis-vachement-originale-dans-le-titre#59583 https://www.letempsdunrp.com/t2809-mes-multiples-personnalites-sur-ltdrp#60671
Luigi

Il n'y a que toi qui rime avec moi. Ft Elsy. - Page 2 Empty

avkristenbell2.jpg
Sadie Miller
J'ai 27 ans et je vis à San Francisco, Californie du Nord, Amérique. Dans la vie, je suis enseignante en langues étrangères et je m'en sors confortablement. Sinon, grâce à ma chance/malchance, cela dépend du point de vue où l'on se positionne, je suis célibataire, autant qu'amoureuse de mon meilleur ami et je le vis plutôt très mal. Je ne supporte plus de ne pas pouvoir lui dire mes sentiments.

Il n'y a que toi qui rime avec moi. Ft Elsy. - Page 2 Tumblr_ncbibec5Lr1qdh5r5o1_500
Elle est américaine de naissance. + Elle a rencontrée Ezra à l'âge de huit ans, dans la coure de leur école primaire, alors qu'il se faisait embêter par des garnements de leur âge. Elle les a chassé, sans craindre leurs représailles. + Depuis, une longue et magnifique amitié les lie. Leurs parents eux-même les appellent encore "les inséparables". + A l'heure de regagner leurs universités, les deux jeunes gens ont été contraints d'apprendre à se séparer quelque peu, afin de suivre chacun leur cursus de leur côté. Une torture pour la jeune fille, qui vouait déjà depuis longtemps plus qu'une très grande amitié envers Ezra. + En juin 2017, elle quitte l'Amérique. Elle ne supporte plus de ne pas pouvoir aimer Ezra au grand jour, et elle imagine que la distance saura la guérir. + Grossière erreur : la distance amplifie les sentiments, et les deux jeunes gens gardent le contact grâce à des échanges vocaux/écrits sur discord, ainsi que sur l'instagram de Sadie, où elle poste toutes ces photos sur Paris pour lui. + Elle revient s'installer aujourd'hui dans son pays natal, décidé à avouer ses sentiments à son meilleur ami de toujours. Seront-ils partagés ?
Il n'y a que toi qui rime avec moi. Ft Elsy. - Page 2 I08e
 
Il n'y a que toi qui rime avec moi. Ft Elsy. - Page 2 Tumblr_lsvvjg76Bj1r0hsu4o1_500


Kristen Bell (c) faith
Je n’en reviens toujours pas. Ezra et moi sommes sur le point d’échanger notre tout premier baiser et… Là où je n’ai jamais été de nature très timide avec mes rares petits copains, je me surprends à le devenir autant que mon meilleur ami. Puis-je le nommer encore ainsi, du reste ? Je ne sais pas. J’imagine que nos déclarations mutuelles viennent de briser ce statut si familier à nos yeux mais…  Si cela se confirme : le baiser ne devient-il pas nécessaire à l'activation de celui de couple ? Je n’en sais rien. Je me sens tant perturbé par cette manière si agréable qu’il a de me regarder, que je n’ai plus l’esprit à raisonner convenablement. Je sens qu’il partage cette envie de sceller nos lèvres ensembles, d’ailleurs. Je le lis jusque dans ces prunelles qui bifurquent sur ma bouche, autant que les miennes sur la sienne. Je n’attends juste qu’une confirmation orale à ce désir que je lui partage, dans un murmure. Je comprends qu’il puisse ne pas être prêt à ce que nous créions une intimité sexuelle. Et je ne le suis pas moi-même, du reste. Je n’aspire donc qu’à échanger avec lui toutes ces petites choses que je me suis toujours interdite, notamment le désir de goûter ne serait-ce qu’une fois ces lèvres en un baiser sincère. J’aurai pu, d’ailleurs. J’ai toujours été assez maligne pour obtenir des autres ce que je voulais, sans qu’ils aient conscience eux même de ce que cela pouvait réellement impliqué à mon esprit. Mais je l’ai toujours beaucoup trop respecté pour le convaincre que ce n’aurait été, par exemple, qu’un exercice visant à perfectionner mes baisers pour mes éventuels amoureux. C’est fourbe, n’est-ce pas ? Bien que cela soit typiquement le genre de petite manipulation totalement anodine, que j’use quand j’y trouve une forme d’amusement. Là n’étant le but sous-jacent, je souris à la réponse de mon meilleur ami, tandis que je me mordille la lèvre inférieure de constater les jolies rougeurs de ces joues. Il est tellement séduisant quant il est accablée par sa timidité, que je caresse l’une d’entre-elle, dans l’optique de lui assurer que tout ce passera bien. Il ne peut en être autrement. J’ai confiance en lui, en nous, si tant que je brise les derniers centimètres qui gardaient nos visages éloignés, de sorte de déposer légèrement mes lèvres contre les siennes.

« _ Ferme les yeux. Je lui intime amoureusement, faisant de même, sachant que je vais graduellement amplifier le contact de nos bouches, de sorte que le baiser devienne naturellement une réponse mutuelle pour elles. _ Déconnectes-toi du monde. Tout va bien. »

Nos cœurs battent à l’unisson, intensément. Nos âmes sont dorénavant synchronisées, naturellement. Rien ni personne ne saurait faire de cet instant une catastrophe, y compris nos attentes respectives. J’ai tant confiance en notre capacité à nous offrir le plus merveilleux des baisers, que je dépose mes lèvres en de très brèves étreintes, en diminuant toujours plus successivement les secondes de séparation. Graduellement, nos bouches se font plus pressantes quant à leur volonté de rester étroitement collées, et je me presse naturellement contre Ezra, pour enrouler mon bras autour de son cou. Nos lèvres ne se descellant plus, à présent, je soupire d’aise contre les siennes, tandis que je glisse ma langue sur ces dernières, de sorte qu’elles m’autorisent l’accès à la sienne. Jamais je n’ai ressenti autant de plaisir, autant d’amour qu’en cet instant. Je perds définitivement pieds avec le monde qui nous entoure, m’enivrant volontairement de l’échange que je n’aurai jamais osé imaginer avant de le vivre. C’est tellement puissant que j’en suis convaincu : Ezra est l’unique homme de ma vie.


@Elsy


Il n'y a que toi qui rime avec moi. Ft Elsy. - Page 2 20031610251624541716691375
La route ? Là où on va il n'y a pas... de route.


MES PERSONNAGES
| MES RECHERCHES
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Il n'y a que toi qui rime avec moi. Ft Elsy. - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Il n'y a que toi qui rime avec moi. Ft Elsy.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» mes amies les bêtes [Yaoï ~ Hentaï]
» Avec Yoru [Hentaï] !!
» [Pv Ay] Les sang coups de la nuit [Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: