Partagez
 
 
 

 Haïs-moi, si tu le peux. Ft Elsy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 
Elsy
Elsy
MESSAGES : 797
INSCRIPTION : 02/11/2019
RÉGION : Alsace
CRÉDITS : /

UNIVERS FÉTICHE : SF
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

Haïs-moi, si tu le peux. Ft Elsy - Page 7 Empty

20052307524524541716809087.png
Isaak
Anderson

J'ai 33 ans et je vis à New-York, États-Unis. Dans la vie, je suis inspecteur de police et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis divorcé et je le vis plutôt moyen.
Haïs-moi, si tu le peux. Ft Elsy - Page 7 Tumblr_nhvc3dNLYN1txyqrlo2_250


Isaak a une carrière professionnelle parfaite et , une vie de merde. Ça me semble être un bon résumé.
Tête de classe , il devient inspecteur de la police des moeurs , montant en grade assez jeune. Il est réputé pour faire du bon travail mais , aussi être autoritaire , froid , dur et pragmatique avec ses collègues. Il s'est jeté à corps perdu dans le travail et , ne supporte pas les erreurs ou les échecs. Ça le conduit souvent dans les bars ou dans son salon à vider des bouteilles. C'est pas génial pour sa carrière , cela dit.

Isaak l'a connu , l'amour , celui qu'on pense éternel. À la vingtaine , il rencontre Christelle , qui deviendra sa femme. Ils se marient tôt , à 23 ans et l'année suivante le petit Cole est né. Leur joie de vivre, leur petite étoile.
Cole leur ai cruellement arraché lors d'un accident de voiture. Le médecin chargé de l'opéreration commet une erreur et , le petit garçon perd la vie.
Isaak ne s'en ai jamais vraiment remis , même après trois longues années.
Isaak conduisait. Et cela , sa femme ne lui a jamais pardonné. Cela ajoute à son implication dans la police , Christelle demande le divorce.
Le jeune inspecteur ne cherche pas spécifiquement à retrouver l'amour , la haine lue dans les yeux de son ex-femme , lui fait croire que c'est impossible. Mais , plutôt remettre sa vie et son esprit à l'endroit.
Pour l'instant, le seul sens qu'il trouve à sa vie , c'est mettre des enfoires en prison et boire pour oublier Cole et Christelle.
Haïs-moi, si tu le peux. Ft Elsy - Page 7 9ehm


Garrett Hedlund :copyright:️ The Whole 9 <3

Alors que Kylie m'informe ne pas savoir quels genre de films lui plairait , elle prends le parti de me retourner la question. Elle en profite aussi pour me dire qu'elle est sincèrement heureuse que j'accepte d'aller au cinéma avec elle. C'est vrai qu'il y a les situations d'urgence , mais dans ce cas , ce ne serait que partie remise.

"Oh je ne suis pas trop difficile sur les films. Tant qu'il y a un peu d'action, de l'émotion...même si je dois avouer que j'affectionne particulièrement la science fiction."

Nous n'avons pas le temps de discuter davantage que son téléphone se met à sonner. Je l'observe prendre un peu de distance , alors qu'elle répond à l'appel. Je ne peux m'empêcher de m'inquiéter au sujet de son mari. Est ce lui qui vient de l'appeler ? Et , si il nous surprenait ensembles ?
Je me sens obligé de confier ces craintes à Kylie lorsqu'elle revient à table.

Apparemment , ce n'était pas lui qui vient de la contacter. Selon elle , son mari est un homme très occupé , qui ne constate pas ses absences.
Ah. Un époux absent ? C'est pour ça qu'elle s'est jetée si vite dans mes bras ? D'accord , je suis injuste. Il ne s'intéresserait pas réellement à ses activites , mais plus au rendement. Hum. Oui , je veux bien le croire . Ça correspond très bien à ce genre d'homme .

"D'accord." , je répond rapidement , d'un ton que j'espère détaché. Ça l m'inquiète tout de même. Même si elle pense qu'il s'en fiche d'elle, il pourrait craindre pour sa réputation, non ? C'est définitivement compliqué comme histoire.

"Si tu le dis , alors je te crois. Je vais essayer de ne pas m'inquiéter." , voilà qu'elle affirme qu'elle prendrait seule la responsabilité si nos rapports étaient découverts . Je me mords l'intérieur de la joue.

"On fera en sorte que ça n'arrive pas." , je lui assure. Je ne peux pas lui promettre que je la défendrai. Honnêtement, je n'en sais rien. Alors j'acquiesce à l'idée de changer de sujet. Elle en choisi un banal , et je lui souris , sentant l'atmosphère se détendre.

"Plutôt bon pour ce genre d'endroit. Mais , moyen si l'on compare ça à de la nourriture saine." , j'en profite pour manger une bouffée d'ailleurs. "Tu ne dois pas venir souvent dans ce genre d'endroit , n'est-ce pas ?" , ce n'est pas méchant ou ironique pour une fois , c'est un simple constat.

"Justement , comment tu trouves ? Tu aimes ce que tu as choisis ?" , ça me semble être plus poli de lui retourner la question.


Haïs-moi, si tu le peux. Ft Elsy - Page 7 Tumblr_p32y9kIWAe1rourwbo4_r1_540
《You are the one I was meant to find.》
Revenir en haut Aller en bas
 
The Whole 9
The Whole 9
Féminin MESSAGES : 2497
INSCRIPTION : 31/01/2019
RÉGION : Les Hauts de France
CRÉDITS : (c) google image (avatar & gifs profil/signature)

UNIVERS FÉTICHE : City, Science-Fiction et Fantastique. (Si possible dans un contexte inventé, j'y suis plus à mon aise)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t2780-l-ecriture-est-parole-et-sile https://www.letempsdunrp.com/t2787-mon-repertoire-de-rps-oui-je-suis-vachement-originale-dans-le-titre#59583 https://www.letempsdunrp.com/t2809-mes-multiples-personnalites-sur-ltdrp#60671
flower

Haïs-moi, si tu le peux. Ft Elsy - Page 7 Empty

tumblr_po3v5nBrEh1sddr1ro6_250.png
Kylie Monroe
J'ai 37 ans et je vis à New York, Amérique du Nord. Dans la vie, je suis organisatrice de mariage pour clientèles aisées et je m'en sors plus que confortablement. Sinon, grâce à ma chance/malchance, cela dépend du point de vue où l'on se positionne, je suis mariée au PDG de la Banque Monroe et je le vis plutôt aléatoirement.

Haïs-moi, si tu le peux. Ft Elsy - Page 7 Tenor
Si Kylie devait parler d'amour, elle ne saurait pas quoi en dire. Promise à son époux dès son plus jeune âge (18 ans), pour une alliance de complaisance entre leur parents, elle ne peut se vanter d'avoir la chance de connaître le grand-amour. Elle n'a d'ailleurs pas eu la chance, également, de connaître autres amants que celui dont elle porte le nom. La situation aurait pu être satisfaisante, tant la situation financière du couple lui assure une vie plus que confortable, mais la jeune femme aspire à connaître ce sentiment de bonheur, qu'elle lit dans le regard de ces couples dont elle organise les mariages (riches il va s'en dire), ainsi que d'adopter le rôle de mère (que son mari stérile ne peut lui offrir). Ce n'est pas la plus romantique des femmes que porte ce monde, ayant grandit avec des valeurs bien plus terre-à-terre, mais elle ne dirait pas non à un peu de folie dans cette vie finalement bien ennuyeuse.
Haïs-moi, si tu le peux. Ft Elsy - Page 7 9ehm


Jessica Alba (c) Cranberry
De la science-fiction. Hm… Pourquoi pas, oui ? Le genre peut-être très intéressant. Je suis même déjà curieuse de le découvrir en sa compagnie. Je n’ai juste pas le temps de lui partager cette réponse, puisqu’il s’avère que je suis interrompu par mon téléphone. Il ne m’en veut pas de décrocher, du reste. Mais je regrette sincèrement que je ne puisse réellement me soustraire à cet appel. Je voulais que notre rendez-vous ne soit pas entaché par l’intervention malvenue de mon mari, et il a su s’imposer à nous en créant une inquiétude chez l’inspecteur. C’est compréhensible. Il n’est pas évident de se sentir serein dans une relation où l’un des partis est marié. Mais je lui assure, à grand renfort de mensonges, qu’il n’a pas lieu de se mettre dans des états pareils. Mon époux n’a profané aucune menace à l’encontre de l’homme qui aurait l’audace de me toucher, et je doute qu’il ait le souhait de tuer un inspecteur de police. Il fait donc bien de me croire, même si j’ai honte d’être contrainte à lui mentir. Rien ne m’y oblige, du reste. Je pourrai très bien montré la marque sur mon avant bras, gage de cette violence que je tais. Mais je crains que son avis sur ma personne, notre relation, s’en trouve irrémédiablement entaché. Et je n’ai pas à cœur de le perdre pour ce motif. De plus, je prendrai seule le blâme de cette catastrophe que serait la découverte de notre relation. Il n’a donc véritablement aucune motivation à craindre la suite des évènements.

« _ Je te remercie. »

Je souffle sincèrement, heureuse qu’il m’assure que nous ferons preuve d’une grande discrétion. Ensuite, j’opte de changer du sujet de conversation, afin de rendre l’atmosphère aussi légère qu’elle ne l’était quand nous parlions du cinéma. Je l’interroge sur le fait qu’il puisse appréciée son déjeuner, et l’inspecteur me certifie que cela ne vaut pas la nourriture saine qu’il consomme quotidiennement. J’imagine, oui. Je n’ai jamais eu l’occasion de goûter autre chose que des plats cuisinés par des chefs étoilés. Et l’inspecteur vise juste, lorsqu’il suggère que je ne dois pas venir souvent dans ce genre de restaurant. Je n’y viens jamais.

« _ Effectivement. Je confirme, charmante. _ C’est même la première fois que j’expérimente ce genre d’endroit. »

Je déclare avec amusement, un sourire immense aux lèvres. Cela ne vaut pas les établissements que je fréquente, c’est assuré. Mais je l’apprécie, je dois dire. Peut-être parce que c’est une fenêtre entrouverte dans son ‘monde’, où j’aimerai avoir ma propre place.

« _ Ce n’est pas mauvais. La salade manque peut-être un peu d’assaisonnement, je dois dire. Mais les frites sont délicieuses. »

Elles sont dorées, craquantes. Bien meilleures que celles que les grands restaurants offrent, et que je goûte fort peu.

« _ Pour en revenir au sujet du cinéma, avorté précédemment. Je reprends ensuite, souhaitant pouvoir lui apporter cette réponse que je n’ai eu l’occasion de lui fournir. _ Je serai très curieuse de découvrir ce qu’est le genre science fiction alors… si à l’occasion tu ressens l’envie d’aller voir un film à l’affiche dans ce contexte, n’hésite pas à m’en tenir informé. »

Ainsi, c’est dit. Désormais nous avons une petite idée de l’œuvre que nous irons découvrir, et il me tarde de partager ce moment en sa compagnie.


Tenue de Kylie

@Elsy


Haïs-moi, si tu le peux. Ft Elsy - Page 7 20031610251624541716691375
La route ? Là où on va il n'y a pas... de route.


MES PERSONNAGES
Revenir en haut Aller en bas
 
Elsy
Elsy
MESSAGES : 797
INSCRIPTION : 02/11/2019
RÉGION : Alsace
CRÉDITS : /

UNIVERS FÉTICHE : SF
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

Haïs-moi, si tu le peux. Ft Elsy - Page 7 Empty

20052307524524541716809087.png
Isaak
Anderson

J'ai 33 ans et je vis à New-York, États-Unis. Dans la vie, je suis inspecteur de police et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis divorcé et je le vis plutôt moyen.
Haïs-moi, si tu le peux. Ft Elsy - Page 7 Tumblr_nhvc3dNLYN1txyqrlo2_250


Isaak a une carrière professionnelle parfaite et , une vie de merde. Ça me semble être un bon résumé.
Tête de classe , il devient inspecteur de la police des moeurs , montant en grade assez jeune. Il est réputé pour faire du bon travail mais , aussi être autoritaire , froid , dur et pragmatique avec ses collègues. Il s'est jeté à corps perdu dans le travail et , ne supporte pas les erreurs ou les échecs. Ça le conduit souvent dans les bars ou dans son salon à vider des bouteilles. C'est pas génial pour sa carrière , cela dit.

Isaak l'a connu , l'amour , celui qu'on pense éternel. À la vingtaine , il rencontre Christelle , qui deviendra sa femme. Ils se marient tôt , à 23 ans et l'année suivante le petit Cole est né. Leur joie de vivre, leur petite étoile.
Cole leur ai cruellement arraché lors d'un accident de voiture. Le médecin chargé de l'opéreration commet une erreur et , le petit garçon perd la vie.
Isaak ne s'en ai jamais vraiment remis , même après trois longues années.
Isaak conduisait. Et cela , sa femme ne lui a jamais pardonné. Cela ajoute à son implication dans la police , Christelle demande le divorce.
Le jeune inspecteur ne cherche pas spécifiquement à retrouver l'amour , la haine lue dans les yeux de son ex-femme , lui fait croire que c'est impossible. Mais , plutôt remettre sa vie et son esprit à l'endroit.
Pour l'instant, le seul sens qu'il trouve à sa vie , c'est mettre des enfoires en prison et boire pour oublier Cole et Christelle.
Haïs-moi, si tu le peux. Ft Elsy - Page 7 9ehm


Garrett Hedlund :copyright:️ The Whole 9 <3

Je me permets de lui faire la réflexion qu'elle ne doit pas souvent venir dans ce genre d'endroits. En espérant qu'elle ne se vexe pas , du style revenir sur le fait que je la juge d'après son rang social. Je continue à manger doucement mes frites , alors qu'elle me confirme que c'est sa première expérience ici.

"Tu vas découvrir de nouvelles choses avec moi !" , je lance avec un sourire en coin , avant de manger un morceau de viande.

En tout cas , je le pense vraiment. Nous sommes réellement deux êtres opposés en tout point , et le simple fait qu'elle ne soit jamais allé au cinéma continue de m'étonner. Je pensais justement que Kylie aurait une culture générale , disons...plus étendue ? Plus vaste que la mienne ?
Bref. Le sujet passe ensuite sur la qualité de la nourriture servie.

J'écoute Monroe me donner son avis , la salade pourrait être plus assaisonné. Mais , elle aime les frites. Évidement. Je crois que je comprends tout à fait pourquoi. C'est aussi ce que je préfère dans mon plat , la viande étant plutôt banale , sans vraiment de goût. Mais , c'est toujours mieux que rien.

"Rien ne surpasse les frites pleines d'huile des fast food , je confirme !" , je me demande si elle a souvent mangé des frites , d'ailleurs.

J'imagine que ce n'est pas le met le plus servi dans les banquets et les soirées mondaines , hein ? Histoire de garder une ligne parfaite , ou simplement d'être bien vu ? Bon , je ne vais pas lancer le débat , au risque qu'elle le prenne mal. Et , je dois bien avouer que je ne souhaite pas que nous nous quittions sur une mauvaise note , comme la veille.
Alors , je me contente de ma petite réponse , en continuant de manger les dites frites.

Kylie choisit de revenir sur le sujet du cinéma , je relève donc mon regard vers elle. Je ne dois pas hésiter à la contacter si l'envie me reprend d'aller au cinéma. À vrai dire , c'est peut être elle , qui va me redonner l'envie de retourner dans ce genre d'endroits. Ou d'avancer , tout simplement , même.
Je ne sais pas comment l'expliquer , voir même dire si j'en suis heureux. Pourtant , je lui réponds toujours avec le sourire :

"Ce sera avec plaisir , Kylie. Je me renseignerai sur les films à l'affiche , je ne suis pas sûr qu'il y ait quelques chose d'intéressant en ce moment. En espérant que ça ne t'ennuiera pas." , ce serait quelques peu gênant si elle s'endort durant la séance ou qu'elle ne comprenne absolument pas mes goûts. Ce serait possible , étant donné que concrètement , elle n'y connaît rien.
Mais , c'est un risque que je veux bien prendre .

Je finis distraitement mon assiette. Ça me fera sûrement bizarre de retourner dans les salles , sans Christelle. En compagnie d'une autre femme , qui plus est.

"Eh bien , ce sera une première chose que nous pourrons faire ensembles. Et toi ? Quelle est la chose que tu aimes , et que tu aimerai que nous partagions ?" , cette fois , mon sourire est volontairement plus taquin.

Mais , je suis bien curieux de connaître sa réponse. Un divertissement qui m'est inconnu ? Un lieu qu'elle aime tout particulièrement ? Peu m'importe , mais ce sera une occasion d'en apprendre encore un peu plus sur elle. Autant jouer les cartes à fond , maintenant que je suis engagé dans cette galère...


Haïs-moi, si tu le peux. Ft Elsy - Page 7 Tumblr_p32y9kIWAe1rourwbo4_r1_540
《You are the one I was meant to find.》
Revenir en haut Aller en bas
 
The Whole 9
The Whole 9
Féminin MESSAGES : 2497
INSCRIPTION : 31/01/2019
RÉGION : Les Hauts de France
CRÉDITS : (c) google image (avatar & gifs profil/signature)

UNIVERS FÉTICHE : City, Science-Fiction et Fantastique. (Si possible dans un contexte inventé, j'y suis plus à mon aise)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t2780-l-ecriture-est-parole-et-sile https://www.letempsdunrp.com/t2787-mon-repertoire-de-rps-oui-je-suis-vachement-originale-dans-le-titre#59583 https://www.letempsdunrp.com/t2809-mes-multiples-personnalites-sur-ltdrp#60671
flower

Haïs-moi, si tu le peux. Ft Elsy - Page 7 Empty

tumblr_po3v5nBrEh1sddr1ro6_250.png
Kylie Monroe
J'ai 37 ans et je vis à New York, Amérique du Nord. Dans la vie, je suis organisatrice de mariage pour clientèles aisées et je m'en sors plus que confortablement. Sinon, grâce à ma chance/malchance, cela dépend du point de vue où l'on se positionne, je suis mariée au PDG de la Banque Monroe et je le vis plutôt aléatoirement.

Haïs-moi, si tu le peux. Ft Elsy - Page 7 Tenor
Si Kylie devait parler d'amour, elle ne saurait pas quoi en dire. Promise à son époux dès son plus jeune âge (18 ans), pour une alliance de complaisance entre leur parents, elle ne peut se vanter d'avoir la chance de connaître le grand-amour. Elle n'a d'ailleurs pas eu la chance, également, de connaître autres amants que celui dont elle porte le nom. La situation aurait pu être satisfaisante, tant la situation financière du couple lui assure une vie plus que confortable, mais la jeune femme aspire à connaître ce sentiment de bonheur, qu'elle lit dans le regard de ces couples dont elle organise les mariages (riches il va s'en dire), ainsi que d'adopter le rôle de mère (que son mari stérile ne peut lui offrir). Ce n'est pas la plus romantique des femmes que porte ce monde, ayant grandit avec des valeurs bien plus terre-à-terre, mais elle ne dirait pas non à un peu de folie dans cette vie finalement bien ennuyeuse.
Haïs-moi, si tu le peux. Ft Elsy - Page 7 9ehm


Jessica Alba (c) Cranberry
Effectivement. Je vais découvrir bon nombre de nouvelles choses en sa compagnie. Et cette réalité m’encourage à lui sourire pour toute réponse, heureuse qu’il s’y dévoue. Peut-être cela le surprendra-t-il mais… jamais je n’ai éprouvée le désir de rester cette bourgeoise, coincée dans le carcan de son monde. J’ai toujours aspirée à pouvoir m’y épanouir, complètement, et cela me satisfait grandement que cela soit avec une personne telle que lui. Ma découverte commence par les fast-foods, du reste. Mais il fallait bien que l’on débute par quelque chose, non ? Je ris donc à sa remarque, acquiesçant quant à la qualité des frites bien grasses de ce type de restauration, sachant que nous n’en trouverions pas des meilleures dans les restaurants où j’ai coutume d’aller. Je ne peux d’ailleurs que profiter de cette chance que j’ai d’en goûter, tandis que je les privilégie même à ma salade trop peu assaisonnée. Je profite également que la bonne humeur soit de retour, pour relancer le sujet du cinéma à mon rendez-vous. Nous n’avons pas eu l’occasion de l’achever comme il se devait, à cause de mon téléphone, je suis donc soulagée que l’occasion se présente à nouveau. L’inspecteur me signifie son plaisir à m’emmener découvrir un film de science-fiction en salle, bien qu’il ne soit pas convaincu qu’il y ait quelque chose d’intéressant à l’affiche en cette période. Peut-être dit-il vrai, en effet. Peut-être le cinéma américain n’a-t-il pas de bonnes œuvres en cette période de l’année. Mais cela n’a aucune importance, à mes yeux. Nous serons ensemble pour partager ce moment et… rien ne saurait être plus ennuyant que les dîners d’affaires où m’emmène mon époux.

« _ Je doute qu’un film puisse surpasser l’ennui que j’éprouve au cours de quelques dîners d’affaires. Je lui confis naturellement, d’ailleurs, sur le ton de l’amusement. _ Il n’y a donc aucun risque que ce moment devienne pénible. »

Au contraire : je sens que cela sera l’un des meilleurs moments de ma vie. Peut-être pas aussi extraordinaire que n’a été notre étreinte la première nuit mais… qu’importe. Tout ce que je vivrai en sa compagnie sera une source de bonheur sans faille, et je tiens à ce qu’il s’en aperçoive très rapidement. Comment, du reste ? Je ne sais pas encore, je dois dire. Peut-être par les sourires, les mots. Il y a différentes manières d’assurer à quelqu’un que sa compagnie nous est appréciable. Je dénicherai bien l’une d’entre elle le moment venu, je crois ? J’en viens à l’espérer, quand l’inspecteur me confirme que le cinéma n’est bien qu’une première activité commune, confirmant ainsi ces propos précédents.

« _ J’en suis enchantée. Je souffle sincèrement, souriante, avant qu’il ne s’intéresse lui-même sur mes activités extraprofessionnelles. _ Eh bien… Je reprends aussitôt, réfléchissant à celle que j’aimerai que nous partagions ensemble. _ Je suis très active dans le domaine associatif et… Peut-être cela serait-il enrichissant d’offrir un peu de notre temps à l’une d’entre elle ? »

Ce n’est pas divertissant, hélas. Il sera confronté à la souffrance qui peut se dégager de celle que nous choisirons et… Cela pourrait ne pas lui plaire.

« _ Tu n’es pas obligé d’accepter, tu sais. Je lui assure, charmante. _ J’ai conscience que ce n’est pas une activité réjouissante en elle-même et… je comprendrai que tu ne préfères pas m’y accompagner. »

J’aimerai lui suggérer mieux mais je n’ai pas d’autres centres d’occupations, hélas. Le reste de mon temps se consacre à ma profession, celle de mon époux, et je doute qu’il trouve plus palpitant de m’assister dans un mariage bourgeois.

« _ Il y a toujours les cérémonies de mariage où je dois assurée l’intendance. Je souffle tout-de-même, taquine. _ C’est plus jovial. »

Il est impossible qu’il préfère cela aux associations. Mais il pourrait me surprendre.


Tenue de Kylie

@Elsy


Haïs-moi, si tu le peux. Ft Elsy - Page 7 20031610251624541716691375
La route ? Là où on va il n'y a pas... de route.


MES PERSONNAGES
Revenir en haut Aller en bas
 
Elsy
Elsy
MESSAGES : 797
INSCRIPTION : 02/11/2019
RÉGION : Alsace
CRÉDITS : /

UNIVERS FÉTICHE : SF
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

Haïs-moi, si tu le peux. Ft Elsy - Page 7 Empty

20052307524524541716809087.png
Isaak
Anderson

J'ai 33 ans et je vis à New-York, États-Unis. Dans la vie, je suis inspecteur de police et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis divorcé et je le vis plutôt moyen.
Haïs-moi, si tu le peux. Ft Elsy - Page 7 Tumblr_nhvc3dNLYN1txyqrlo2_250


Isaak a une carrière professionnelle parfaite et , une vie de merde. Ça me semble être un bon résumé.
Tête de classe , il devient inspecteur de la police des moeurs , montant en grade assez jeune. Il est réputé pour faire du bon travail mais , aussi être autoritaire , froid , dur et pragmatique avec ses collègues. Il s'est jeté à corps perdu dans le travail et , ne supporte pas les erreurs ou les échecs. Ça le conduit souvent dans les bars ou dans son salon à vider des bouteilles. C'est pas génial pour sa carrière , cela dit.

Isaak l'a connu , l'amour , celui qu'on pense éternel. À la vingtaine , il rencontre Christelle , qui deviendra sa femme. Ils se marient tôt , à 23 ans et l'année suivante le petit Cole est né. Leur joie de vivre, leur petite étoile.
Cole leur ai cruellement arraché lors d'un accident de voiture. Le médecin chargé de l'opéreration commet une erreur et , le petit garçon perd la vie.
Isaak ne s'en ai jamais vraiment remis , même après trois longues années.
Isaak conduisait. Et cela , sa femme ne lui a jamais pardonné. Cela ajoute à son implication dans la police , Christelle demande le divorce.
Le jeune inspecteur ne cherche pas spécifiquement à retrouver l'amour , la haine lue dans les yeux de son ex-femme , lui fait croire que c'est impossible. Mais , plutôt remettre sa vie et son esprit à l'endroit.
Pour l'instant, le seul sens qu'il trouve à sa vie , c'est mettre des enfoires en prison et boire pour oublier Cole et Christelle.
Haïs-moi, si tu le peux. Ft Elsy - Page 7 9ehm


Garrett Hedlund :copyright:️ The Whole 9 <3

Je suis d'accord pour aller au cinéma avec Kylie , cela dit je ne suis pas sûr que les films actuels soient intéressants. La réponse de la "bourgeoise" me fait rire , en fait. Pas aux éclats hein , mais ça m'arrache un vrai sourire , un sincère , un de ceux qui ont disparu après la mort de Cole.
La sensation est plutôt agréable , je dois dire.
Apaisante.

"Effectivement , je doute que cela puisse être pire. Je suis heureux de ne pas être à ta place , pour être honnête." , j'ai eu l'occasion d'en interrompre de ces dîners, pour les besoins de mon travail , et ça avait l'air franchement barbant.
Donc , oui , je prie pour ne jamais être à sa place.
Il n'y a pas de risques.

J'en viens ensuite à lui demander , quelle activité elle aimerait faire en mon humble compagnie. Ce qu'elle me répond a le don de m'étonner. En tout cas , il est sûr qu'elle ne mentait pas quant à ses loisirs . Je pensais à quelque chose de plus détendu mais...eh bien pourquoi pas ? Je suis bien rentré dans la police , pour essayer d'améliorer ce monde pourri jusqu'à la moelle. Donner un peu de temps à une association caritative , ça sert le même but , nan ?
Certes , ça va me prendre pas mal de temps , sur le peu que j'ai de libre mais...une fois ?
Une fois de temps en temps , peut être ?

Je me vois mal refuser , en tout cas.
Curieusement, j'ai le brusque souvenir de Christelle qui se moquait bien trop souvent de ces même associations.

"Pitié non pas de cérémonie de mariage." , je souffle précipitamment quand je sens qu'elle culpabilise de ne pas me proposer mieux.

"Je suis tout à fait d'accord pour t'accompagner à une de ces associations. Je t'avoue que je n'ai jamais été bénévole. Ce sera une première. Ça me donnera le sentiment de faire quelque chose d'utile ." , je lui réponds donc très sérieusement , croisant son regard . Je baisse mes yeux vers ma montre , et grimace.

"On ferait bien de commencer à partir , sinon je vais être en retard au boulot. Qu'est ce qui t'attend encore dans cette journée ?" , je poursuis en commençant à me lever.

"D'ailleurs , tu pourras me dire quel jour tu ne travailles pas ? Pour que je puisse regarder pour le cinéma ?" , c'est que je deviens entreprenant. Ça me fait un peu peur , tout d'un coup , je dois l'avouer.


Haïs-moi, si tu le peux. Ft Elsy - Page 7 Tumblr_p32y9kIWAe1rourwbo4_r1_540
《You are the one I was meant to find.》
Revenir en haut Aller en bas
 
The Whole 9
The Whole 9
Féminin MESSAGES : 2497
INSCRIPTION : 31/01/2019
RÉGION : Les Hauts de France
CRÉDITS : (c) google image (avatar & gifs profil/signature)

UNIVERS FÉTICHE : City, Science-Fiction et Fantastique. (Si possible dans un contexte inventé, j'y suis plus à mon aise)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t2780-l-ecriture-est-parole-et-sile https://www.letempsdunrp.com/t2787-mon-repertoire-de-rps-oui-je-suis-vachement-originale-dans-le-titre#59583 https://www.letempsdunrp.com/t2809-mes-multiples-personnalites-sur-ltdrp#60671
flower

Haïs-moi, si tu le peux. Ft Elsy - Page 7 Empty

tumblr_po3v5nBrEh1sddr1ro6_250.png
Kylie Monroe
J'ai 37 ans et je vis à New York, Amérique du Nord. Dans la vie, je suis organisatrice de mariage pour clientèles aisées et je m'en sors plus que confortablement. Sinon, grâce à ma chance/malchance, cela dépend du point de vue où l'on se positionne, je suis mariée au PDG de la Banque Monroe et je le vis plutôt aléatoirement.

Haïs-moi, si tu le peux. Ft Elsy - Page 7 Tenor
Si Kylie devait parler d'amour, elle ne saurait pas quoi en dire. Promise à son époux dès son plus jeune âge (18 ans), pour une alliance de complaisance entre leur parents, elle ne peut se vanter d'avoir la chance de connaître le grand-amour. Elle n'a d'ailleurs pas eu la chance, également, de connaître autres amants que celui dont elle porte le nom. La situation aurait pu être satisfaisante, tant la situation financière du couple lui assure une vie plus que confortable, mais la jeune femme aspire à connaître ce sentiment de bonheur, qu'elle lit dans le regard de ces couples dont elle organise les mariages (riches il va s'en dire), ainsi que d'adopter le rôle de mère (que son mari stérile ne peut lui offrir). Ce n'est pas la plus romantique des femmes que porte ce monde, ayant grandit avec des valeurs bien plus terre-à-terre, mais elle ne dirait pas non à un peu de folie dans cette vie finalement bien ennuyeuse.
Haïs-moi, si tu le peux. Ft Elsy - Page 7 9ehm


Jessica Alba (c) Cranberry
Je ne doute pas un instant de la véracité de son propos, en effet. Personne n’envierait cette place qui est la mienne. Surtout s’il l’on découvrait l’enfer qu’est mon existence, en dehors soirées mondaines. Je pourrais lui préciser, d’ailleurs. Ainsi je n’aurais définitivement plus de secrets pour lui. Mais je ne peux gâcher cet instant avec un sujet aussi important que celui-ci, sachant que je tiens malgré tout à préserver l’image de mon époux. Je consens donc à rire de bon cœur à la remarque de l’inspecteur, tandis que je me saisie de l’une de mes dernières frites.

« _ Personne n’envierait cette place, Isaak. Je lui précise taquine, appréciant de le voir souriant. _ À l'exception peut-être des femmes vénales. Mais elles finiraient très vite par s’y ennuyer tout autant que moi. »

Avant de regretter leur choix. Oui, si j’échange ma place : je l’échange dans tout les domaines, y compris marital. Je doute par conséquent qu’une autre femme y trouve sincèrement son bonheur, là où moi je puise cette émotion au contact d’un amant. Je ne l’avais pas prémédité, du reste. Je pensais que notre rencontre n’aboutirait jamais à un tel début de complicité mais… il faut croire que la vie réserve souvent son lot de bonnes surprises. L’inspecteur est curieux de connaître d’autres activités que nous pourrions faire, en plus du cinéma, et je réfléchis très brièvement à ce que je pourrais lui proposer. Pas grand-chose, à dire vrai. Je consacre réellement mon peu de temps libre aux bonnes œuvres, et je suis confuse de ne pouvoir lui offrir mieux que cette activité. Il y a toujours les mariages auxquels j’assiste, pour mon travail ; mais sa réaction ne saurait me tromper : il ne tient sincèrement pas à m’aider dans mon activité professionnelle.

« _ Quelle dommage. Je le taquine à la suite, riant encore aux éclats à cette dernière. _ Je suis certaine que j’aurai éprouvé énormément de plaisir à te compter comme assistant à l’une de ces noces. »

Il doit être très saillant en costume, d’ailleurs. Je regrette que l’opportunité ne puisse s’offrir à moi au cours d’une telle cérémonie. Peut-être un jour, qui sait ? En attendant d’en avoir la bonne surprise, je suis contente qu’il accepte de m’accompagner à l’une des associations pour laquelle j’œuvre bénévolement. Il aura ainsi l’occasion de me découvrir différemment que je le suis présentement, et il me tarde de partager ce moment en sa compagnie. Quant à son utilité au bien commun, elle n’est plus à prouver. Il risque sa vie chaque jour pour protéger la civilisation des pires ordures qui foulent le district du commissariat où il travaille. Il n’a donc aucune raison de croire qu’il ne fait rien d’utile. Je m’apprête à lui souffler cette vérité, d’ailleurs, quand un regard sur sa montre l’encourage à grimacer. Il risque d’être en retard si nous ne partons pas incessamment sous peu, apparemment. Je me lève donc simultanément à lui, me saisissant de mon sac à main et de mon téléphone portable.

« _ Bien… Je jette un œil à ma montre à mon tour, afin de répondre à sa question. _ Je dois rencontrer un nouveau couple de clients dans une bonne demi-heure. Si la route n’est pas aussi dense que tout à l’heure, je devrai être à mon bureau dans les temps. »

Tout ceci n’étant qu’une question de chance, je suppose. Le cas échéant : mes futurs clients s’en accommoderont. Je suis la meilleure organisatrice de mariage de la ville, et ma réputation à ce sujet me précède. Ils n’auront aucunement l’envie de s’adresser à la concurrence pour quelques ridicules minutes de retard. Ils connaissent les embouteillages, j’imagine. Ils comprendront par conséquent ce motif, qui ne sera pas un mensonge.

« _ Hm… Je réfléchis brièvement au sujet de sa seconde demande, quant à mes disponibilités à venir. _ Le mieux serait que tu choisisses la séance en fonction de ton emploi du temps personnel. Je poursuis charmante, prenant la direction de la sortie du restaurant en sa compagnie. _ Je peux gérer mes rendez-vous à ma guise, et cela me sera un véritable plaisir de te consacrer la soirée qu’il te plaira. »

C’est sincère, du reste. J’ajouterai son nom, comme mes autres clients, avec un immense sourire sur les lèvres.

« _ Bon. Je crois qu’il est temps de ce dire au revoir. Je souffle doucement, dès que nous sommes à l’extérieur de l’établissement. _ Mon véhicule est de ce côté-là. J’indique, pointant celle-ci de mon regard, brièvement. _ Aurai-je une chance que le tien soit dans la même direction où… nos routes doivent-elles se séparer dès à présent ? »

J’aimerai qu’il nous reste encore quelques minutes avant de retourner à nos vies respectives, mais je doute que la chance que nous ayons puisse s’éterniser pour m’offrir ce privilège. Peut-être, toutefois ? Ne serait-ce que pour bavarder encore un peu ou… Mes pensées se figent. Ces yeux sont captivants à la lumière du soleil et… ils sont une invitation à la faute. Tellement que, furtivement, je glisse mes prunelles contre ces lèvres dansantes au rythme des mots qu’il m’adresse.

Ressaisie-toi, Kylie. Vos rapports prennent une tournure plus acceptable ; tu ne peux tout briser pour une envie passagère.

Très juste. Et cela me rappelle que j’ai oublié de lui partager quelque chose.

« _ Au fait : ne prétend pas que tu es d’une quelconque utilité, Isaak. Je reprends, doucement, les yeux dans les yeux. _ Tu apportes énormément à tout ces gens qui nous entourent en assurant leur sécurité, leur bien être. C’est tout aussi utile que l’action des bénévoles dans les associations. »

Et je suis sincère. Je suis admirative face à ce qu’il est, dans sa globalité.


Tenue de Kylie

@Elsy


Haïs-moi, si tu le peux. Ft Elsy - Page 7 20031610251624541716691375
La route ? Là où on va il n'y a pas... de route.


MES PERSONNAGES
Revenir en haut Aller en bas
 
Elsy
Elsy
MESSAGES : 797
INSCRIPTION : 02/11/2019
RÉGION : Alsace
CRÉDITS : /

UNIVERS FÉTICHE : SF
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

Haïs-moi, si tu le peux. Ft Elsy - Page 7 Empty

20052307524524541716809087.png
Isaak
Anderson

J'ai 33 ans et je vis à New-York, États-Unis. Dans la vie, je suis inspecteur de police et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis divorcé et je le vis plutôt moyen.
Haïs-moi, si tu le peux. Ft Elsy - Page 7 Tumblr_nhvc3dNLYN1txyqrlo2_250


Isaak a une carrière professionnelle parfaite et , une vie de merde. Ça me semble être un bon résumé.
Tête de classe , il devient inspecteur de la police des moeurs , montant en grade assez jeune. Il est réputé pour faire du bon travail mais , aussi être autoritaire , froid , dur et pragmatique avec ses collègues. Il s'est jeté à corps perdu dans le travail et , ne supporte pas les erreurs ou les échecs. Ça le conduit souvent dans les bars ou dans son salon à vider des bouteilles. C'est pas génial pour sa carrière , cela dit.

Isaak l'a connu , l'amour , celui qu'on pense éternel. À la vingtaine , il rencontre Christelle , qui deviendra sa femme. Ils se marient tôt , à 23 ans et l'année suivante le petit Cole est né. Leur joie de vivre, leur petite étoile.
Cole leur ai cruellement arraché lors d'un accident de voiture. Le médecin chargé de l'opéreration commet une erreur et , le petit garçon perd la vie.
Isaak ne s'en ai jamais vraiment remis , même après trois longues années.
Isaak conduisait. Et cela , sa femme ne lui a jamais pardonné. Cela ajoute à son implication dans la police , Christelle demande le divorce.
Le jeune inspecteur ne cherche pas spécifiquement à retrouver l'amour , la haine lue dans les yeux de son ex-femme , lui fait croire que c'est impossible. Mais , plutôt remettre sa vie et son esprit à l'endroit.
Pour l'instant, le seul sens qu'il trouve à sa vie , c'est mettre des enfoires en prison et boire pour oublier Cole et Christelle.
Haïs-moi, si tu le peux. Ft Elsy - Page 7 9ehm


Garrett Hedlund :copyright:️ The Whole 9 <3

Je rappelle à Kylie que je n'aimerais pas être à sa place , à devoir supporter ces nombreux dîners mondains. D'après elle , personne ne peut envier cette place. C'est certain.
Qui trouve réellement du plaisir là dedans ? Les femmes ne pensant qu'à l'argent , comme elle le suggère ? Elle souligne logiquement qu'elles finissent par s'ennuyer aussi.
Conclusion : c'est chiant pour absolument tout être humain vivant sur cette planète. Et , étant normalement constitué.

Kylie me propose de l'accompagner lors d'une célébration de noces , ce que je refuse immédiatement. L'association caricative me semble bien plus intéressante et utile . Même si , oui je ne doute pas que ma présence aurait pu lui être agréable. C'est certain même.
Puis-je affirmer que , je suis sans doute plus divertissant que tous les bourgeois , quelle côtoie ? C'est sûrement le cas. Sans me vanter.
Pas sûr que leurs conversations soient bien passionnantes...Plutôt moralisatrices et pompeuses...et , cliché ou pas je ne vais pas changer d'avis !

Malheureusement, bien que cette discussion soit plus agréable que celle d'hier soir , il est temps que je regagne mon bureau avant d'être en retard. Je ne le suis pas presque jamais , sortant peu , et cela se remarquerait rapidement. Mieux vaut éviter les commérages. Surtout qu'il y en a déjà depuis qu'elle est venue me rapporter mon manteau.

Kylie espère que la circulation lui sera favorable , afin qu'elle soit à l'heure à son prochain rendez-vous. J'espère pour elle. Je lui rappelle que ce serait bien qu'elle m'envoie ses disponibilités, mais elle me retourne la question.
Elle peut modifier ses horaires plus facilement , il vaut mieux se caler sur mon emploi du temps. D'accord .

"Pas de problème. Je regarde cela ce soir." , je réponds naturellement.

Nous sommes désormais hors du restaurant , et il est plus que temps de regagner nos jobs respectifs. C'est étrange , on dirait qu'elle redevient timide. Allez , pour la peine , elle aura le droit à dernier petit sourire. On dirait qu'il s'est passé beaucoup de choses au fils de cette discussion...comme une Anne entière...

"Malheureusement, je suis garé de l'autre côté. Je vais donc devoir te laisser , effectivement." , je remarque que j'ai du mal à lâcher ses yeux.

Je n'aime pas ça. Je devrais rompre le contact , arrêter de la fixer de cette manière , c'est gênant...peu importe si elle fait pareil.

"Je suis heureux de savoir que tu ne fais pas partie des gens qui détestent la police." , je plaisante à peine.

"Merci en tout cas." , je dépose un baiser sur sa joue , sans arrière pensées...du moins c'est l'impression que je donne. Mais , je ne souhaite pas plus à l'heure actuelle. Pas...encore.

J'arrive de justesse au bureau. Personne ne me fait de quelconque remarques , et , j'ignore les regards entendus d'un collègue. C'est le soir venu , que je prends le temps de regarder mon planning pour les semaines à venir.
Je note un jour où je suis disponible. Certains films intéressants ont l'air d'être sortis. Bien.
Alors...J'hésite quelques minutes , avant d'envoyer ma proposition. Ça me fait toujours si bizarre.

Message de Isaak:
 


Haïs-moi, si tu le peux. Ft Elsy - Page 7 Tumblr_p32y9kIWAe1rourwbo4_r1_540
《You are the one I was meant to find.》
Revenir en haut Aller en bas
 
The Whole 9
The Whole 9
Féminin MESSAGES : 2497
INSCRIPTION : 31/01/2019
RÉGION : Les Hauts de France
CRÉDITS : (c) google image (avatar & gifs profil/signature)

UNIVERS FÉTICHE : City, Science-Fiction et Fantastique. (Si possible dans un contexte inventé, j'y suis plus à mon aise)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t2780-l-ecriture-est-parole-et-sile https://www.letempsdunrp.com/t2787-mon-repertoire-de-rps-oui-je-suis-vachement-originale-dans-le-titre#59583 https://www.letempsdunrp.com/t2809-mes-multiples-personnalites-sur-ltdrp#60671
flower

Haïs-moi, si tu le peux. Ft Elsy - Page 7 Empty

tumblr_po3v5nBrEh1sddr1ro6_250.png
Kylie Monroe
J'ai 37 ans et je vis à New York, Amérique du Nord. Dans la vie, je suis organisatrice de mariage pour clientèles aisées et je m'en sors plus que confortablement. Sinon, grâce à ma chance/malchance, cela dépend du point de vue où l'on se positionne, je suis mariée au PDG de la Banque Monroe et je le vis plutôt aléatoirement.

Haïs-moi, si tu le peux. Ft Elsy - Page 7 Tenor
Si Kylie devait parler d'amour, elle ne saurait pas quoi en dire. Promise à son époux dès son plus jeune âge (18 ans), pour une alliance de complaisance entre leur parents, elle ne peut se vanter d'avoir la chance de connaître le grand-amour. Elle n'a d'ailleurs pas eu la chance, également, de connaître autres amants que celui dont elle porte le nom. La situation aurait pu être satisfaisante, tant la situation financière du couple lui assure une vie plus que confortable, mais la jeune femme aspire à connaître ce sentiment de bonheur, qu'elle lit dans le regard de ces couples dont elle organise les mariages (riches il va s'en dire), ainsi que d'adopter le rôle de mère (que son mari stérile ne peut lui offrir). Ce n'est pas la plus romantique des femmes que porte ce monde, ayant grandit avec des valeurs bien plus terre-à-terre, mais elle ne dirait pas non à un peu de folie dans cette vie finalement bien ennuyeuse.
Haïs-moi, si tu le peux. Ft Elsy - Page 7 9ehm


Jessica Alba (c) Cranberry
L’inspecteur accepte que l’on fixe notre prochain rendez-vous en fonction de son emploi du temps. Je suis ravie de cette réponse. Je le suis d’autant que j’ai conscience qu’il est plus imprévisible dans son métier de connaître ces moments de libertés à l’avance. Je trouve donc véritablement plus intelligent qu’il soit celui à l’initiative de notre prochaine rencontre. Il est déjà à la tête de celle-ci, d’ailleurs, je ne l’omets pas. J’apprécie simplement qu’il puisse compenser mon incapacité à faire les premiers pas, là où je sais que ma situation personnelle est plus périlleuse. Cela n’est pas tant que je n’aimerai pas le faire, du reste. Je l’apprécierai. Mais avec mon mari, il est préférable que je demeure prudente. Je sourie par conséquent pour toute réponse à cette information, avant de rejoindre l’extérieur du restaurant en sa compagnie. J’ose souhaiter à haute voix que nos voitures soient stationnées au même endroit, de sorte que nous ayons encore un peu de temps ensemble, mais l’inspecteur m’informe que son véhicule l’attend à l’opposé.

« _ Dommage. »

Je souffle sincère, ne quittant pas mes prunelles des siennes. Cela m’aurait fait sincèrement plaisir que l’on puisse avoir encore quelques instants ensembles mais… la réalité nous rattrape, hélas, et je m’assure qu’il sache qu’il est d’utilité publique, là où il pensait ne pas l’être. Existe-t-il réellement des gens bien qui n’apprécient pas la police, d’ailleurs ? Je ne saurai le dire. Sincèrement. Je pense que seuls les hors-la-loi ne les portes logiquement pas dans leur cœur mais… qu’en sais-je, après tout ? Il doit bien avoir des exceptions à cette règle, non ? Je ne sais pas. Et je n’ai pas le cœur à y réfléchir plus longuement, dès lors que l’inspecteur me remercie avant de m’embrasser sur la joue. Sur la joue ? Euh… Que suis-je sensée comprendre ? Qu’il tienne à ce que l’on devienne tout deux de simples amis ? Si c’est le cas : il y a eu un malentendu entre nous. Lorsque je disais que je souhaitais que l’on s’offre une chance, je faisais référence à une relation plus… Qu’importe. L’homme est déjà partie et… je prends moi-même la direction de mon véhicule avec cette pensée à l’esprit : que signifie ce baiser sur ma joue ?


Plus tard, dans la soirée.

L’après-midi est passé relativement vite, je dois dire. Mes clients étaient essentiellement des couples mettant au point les derniers détails pour les cérémonies du weekend à venir, et cela m’a malgré moi permis de me chasser l’inspecteur de l’esprit durant quelques heures. Notamment cette question, à laquelle je n’ai toujours aucune réponse. Souhaite-t-il sincèrement que nous ne devenions que deux amis ? Je ne saurai le dire. Il semblait me regarder avec le même trouble que ne l’était le mien mais… peut-être me suis-je trompée ? Probablement. Je chasse cette réflexion de mon esprit, dès lors que je franchis le seuil de la villa. Je ne sais dans quel état d’esprit se trouve mon époux. Je me fais donc discrète, tandis que je prépare notre dîner. Il ne quitte son bureau que lorsque je lui signale que tout est prêt.

« _ Comment s’est passée ta journée ? Je demande timidement, afin de jauger son humeur.
_ Pas trop mal. Réponds-t-il, sans faire preuve d’une quelconque agressivité. _ Je trouve cela assez étrange que tes clients aient eu envie de se restaurer dans un fast-food du Central Park. Es-tu certaine que tu n’y étais pas seule avec un homme ? M’interroge-t-il à la suite, n’appréciant certainement pas que je n’aie pas décroché la première fois.
_ Non. J’étais en compagnie d’un jeune couple qui souhaitait profiter du beau temps dans le parc. Il ne semble pas convaincu. Il ne l’est jamais, du reste. Même quand j’étais encore honnête envers lui.
_ Et pourquoi n’as-tu pas décroché la première fois ?
_ Je… »

J’ai oubliée l’excuse que je lui ai donnée, tout à l’heure. Si je lui fournis un autre mensonge, sa colère sera terrible.

« _ Kylie. Insiste-t-il, plus froidement.
_ Je. Je n’ai pas entendu le téléphone sonnait dans mon sac-à-main. Je souffle rapidement, espérant ne pas dire d’ineptie.
_ Ce n’est pas ce que tu m’as dis, tout à l’heure. Grogne-t-il, déposant ses couverts.
_ Ah oui ? Dis-je naturellement, dissimulant ma crainte de lui.
_ Oui. Et tu as hésité avant de me répondre.
_ Non.
_ ARRÊTE DE ME PRENDRE POUR UN CON, SALOPE ! Il se lève, contourne la table, puis m’oblige à en faire de même en pinçant mon menton entre ses doigts.
_ Tu me fais mal. Je sanglote, instantanément.
_ Et crois moi que je pourrais te faire encore bien plus mal si je découvre que tu me mens, Kylie.
_ Je t’assure que je te dis la vérité, Jack. J’hoquette, espérant le convaincre. _ J’étais en plein déjeuner avec les clients et. Et je n’ai pas entendu à cause du bruit dans le restaurant.
_ Je l’espère pour toi, conasse, car tu sais ce que je te ferai si tu te donnes à un autre type que moi. Il me relâche, se reculant quelque peu. _ C’est immonde ce que tu as cuisiné. Et voir ta sale gueule m’a coupé l’appétit. Je file me coucher. »

Je soupire, bouleversée. Ces actes de violences sont de plus en plus rapprochés. Et… le temps d’une seconde, j’ai l’idée d’envoyer un message à Isaak pour qu’il vienne m’aider. Il saurait me protéger, lui ? Oui. Mais je doute qu’il en ait envie, honnêtement. Je chasse donc cette idée au même titre que mes larmes, avant de ranger la cuisine entièrement. J’ai l’appétit coupé, moi également. Je préfère par conséquent rejoindre ma douche, où je peux évacuer mes larmes discrètement. Ce que je fais, du reste, durant une bonne quinzaine de minutes, avant de me glisser dans mon lit. C’est à ce moment là que je découvre le message d’Isaak. Il n’a pas perdu de temps pour fixer notre prochain rendez-vous et… retrouvant le sourire, telle une adolescente, je réponds ceci :


Kylie Monroe a écrit:
Bonsoir Isaak. Je n’ai pas changée d’avis, non. A quelle heure est notre séance ? Et oui, j’aimerais beaucoup. Je te passe l’adresse de mon bureau afin que tu puisses y venir me chercher. A très vite, Kylie.

Je transmets mes coordonnées professionnelles, puis cale mon téléphone non loin de mon oreiller. Peut-être me répondra-t-il avant que je ne m’endorme ? J’aimerai beaucoup, en tout cas.


@Elsy


Haïs-moi, si tu le peux. Ft Elsy - Page 7 20031610251624541716691375
La route ? Là où on va il n'y a pas... de route.


MES PERSONNAGES
Revenir en haut Aller en bas
 
Elsy
Elsy
MESSAGES : 797
INSCRIPTION : 02/11/2019
RÉGION : Alsace
CRÉDITS : /

UNIVERS FÉTICHE : SF
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

Haïs-moi, si tu le peux. Ft Elsy - Page 7 Empty

20052307524524541716809087.png
Isaak
Anderson

J'ai 33 ans et je vis à New-York, États-Unis. Dans la vie, je suis inspecteur de police et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis divorcé et je le vis plutôt moyen.
Haïs-moi, si tu le peux. Ft Elsy - Page 7 Tumblr_nhvc3dNLYN1txyqrlo2_250


Isaak a une carrière professionnelle parfaite et , une vie de merde. Ça me semble être un bon résumé.
Tête de classe , il devient inspecteur de la police des moeurs , montant en grade assez jeune. Il est réputé pour faire du bon travail mais , aussi être autoritaire , froid , dur et pragmatique avec ses collègues. Il s'est jeté à corps perdu dans le travail et , ne supporte pas les erreurs ou les échecs. Ça le conduit souvent dans les bars ou dans son salon à vider des bouteilles. C'est pas génial pour sa carrière , cela dit.

Isaak l'a connu , l'amour , celui qu'on pense éternel. À la vingtaine , il rencontre Christelle , qui deviendra sa femme. Ils se marient tôt , à 23 ans et l'année suivante le petit Cole est né. Leur joie de vivre, leur petite étoile.
Cole leur ai cruellement arraché lors d'un accident de voiture. Le médecin chargé de l'opéreration commet une erreur et , le petit garçon perd la vie.
Isaak ne s'en ai jamais vraiment remis , même après trois longues années.
Isaak conduisait. Et cela , sa femme ne lui a jamais pardonné. Cela ajoute à son implication dans la police , Christelle demande le divorce.
Le jeune inspecteur ne cherche pas spécifiquement à retrouver l'amour , la haine lue dans les yeux de son ex-femme , lui fait croire que c'est impossible. Mais , plutôt remettre sa vie et son esprit à l'endroit.
Pour l'instant, le seul sens qu'il trouve à sa vie , c'est mettre des enfoires en prison et boire pour oublier Cole et Christelle.
Haïs-moi, si tu le peux. Ft Elsy - Page 7 9ehm


Garrett Hedlund :copyright:️ The Whole 9 <3

La réponse de Monroe est plus qu'encourageante , et je me surprend à sourire largement , avant de lui répondre. Je note d'ailleurs l'adresse de son lieu de travail , dans mon téléphone .

Message de Isaak:
 


***

Le fameux jeudi soir est arrivé. J'avais peur qu'un imprévu n'arrive au travail , mais malheureusement aucune enquêtes n'avancent. Enfin , dans mon cas précis ça m'arrange , mais ce n'est pas vraiment une bonne chose dans le fond...

D'ailleurs , le fait que je sois si heureux de retrouver Kylie Monroe n'a rien d'une bonne chose non plus. Pas du tout même. C'est ce que je me répète au volant de ma voiture .
Une femme mariée. Et , si différente de moi qui plus est.
Néanmoins , j'apprécie beaucoup nos échanges et...Je n'ai aucune volonté de les arrêter.

Je me gare sur un parking à quelques mètres de son bureau , avant de m'asseoir sur un banc non loin de l'entrée. Je suis un peu en avance , alors je sors mon portable décidant de surfer sur Internet jusqu'à l'arrivée de Kylie. Une voix familière me fait néanmoins relever les yeux.

"Isaak ! Je ne pensais pas te voir ici !" , je retiens un soupire en voyant mon ex-femme au bras d'un homme visiblement plus aisé que je ne le serai jamais.

"Bonsoir Christelle. Je suis là pour le boulot ." , je mens sans hésitation. "Tu as l'air en forme."

"Ah oui. Toujours le travail. Ça change pas. Je te présente Andrew. On s'est fiancé le mois dernier."

"Félicitations." , je réponds poliment en reportant mes yeux sur mon téléphone. Je n'ai aucune envie de lui parler à elle , ou à son nouveau compagnon.

"Et toi ? Toujours seul ? Ça m'étonnerait pas. Tu dois pas vraiment attiré les femmes avec ton train de vie." , ah elle a donc choisi de m'humilier devant ce Andrew. Bien. Je n'ai pas envie de rentrer dans la provocation , mais...

"Ma vie personnelle ne te concerne plus Christelle. Tu sais que je ne suis pas comme toi à m'afficher publiquement." , car elle vient bien me narguer au bras de son fiancé. Rien de plus.

"T'a encore bu ? Perdu une enquête ? Ça expliquerait ta mauvaise humeur." , elle me réponds d'un ton méprisant. Je soupire.

"Non. Maintenant , fais moi le plaisir d'arrêter d'essayer de me pousser à bout. Je m'en sors très bien en ce moment . Je n'ai pas besoin que tu viennes me cracher ton venin à la figure."

"Tu viens voir Madame Monroe pour un mariage ?" , t'aimes pas cette idée hein ? Si tu savais.

"Plutôt l'interroger sur certains de ses clients. Qui sait vous serez peut être du lot." , je vois que Andrew semble tendu tout à coup. Je souris , narquois. "Ça vous inquiète Andrew ?"

"Non non...bien sûr que non. Je n'ai rien à me reprocher."

"Tant mieux alors."

"Madame Monroe est tenue au secret professionnelle de toute manière ."

"Pas si j'ai un mandat." , il y a un blanc oppressant. Pour eux , du moins.

"Je crois qu'on va y aller. C'était un plaisir , Isaak." , elle tourne vite les talons en compagnie de son homme. Je lève les yeux au ciel.

"Pas pour moi , Christelle."

Je reste sur ce banc quelques minutes encore , avant de voir finalement Kylie sortir du bâtiment. Je lui souris immédiatement, et range mon téléphone . Je fais quelques pas en sa direction , jusqu'à la rejoindre. Je ne sais pas comment il convient de se saluer , physiquement je veux dire , donc j'attends qu'elle fasse le premier pas en ce sens.

"Bonsoir Kylie. Bonne journée ?" , je reste un instant à regarder ses lèvres , me sentant pris d'un frisson avant de recroiser son regard.

"J'espère que le film te plaira. Tu préfères que l'on mange avant ? Si on va dans un truc rapide on pourrait. Sinon après...Enfin , si tu veux qu'on mange ensembles." , je finis gêné passant une main dans mes cheveux. On en a pas parlé , après tout. Me revoilà comme un adolescent à son premier rendez-vous.


Haïs-moi, si tu le peux. Ft Elsy - Page 7 Tumblr_p32y9kIWAe1rourwbo4_r1_540
《You are the one I was meant to find.》
Revenir en haut Aller en bas
 
The Whole 9
The Whole 9
Féminin MESSAGES : 2497
INSCRIPTION : 31/01/2019
RÉGION : Les Hauts de France
CRÉDITS : (c) google image (avatar & gifs profil/signature)

UNIVERS FÉTICHE : City, Science-Fiction et Fantastique. (Si possible dans un contexte inventé, j'y suis plus à mon aise)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t2780-l-ecriture-est-parole-et-sile https://www.letempsdunrp.com/t2787-mon-repertoire-de-rps-oui-je-suis-vachement-originale-dans-le-titre#59583 https://www.letempsdunrp.com/t2809-mes-multiples-personnalites-sur-ltdrp#60671
flower

Haïs-moi, si tu le peux. Ft Elsy - Page 7 Empty

tumblr_po3v5nBrEh1sddr1ro6_250.png
Kylie Monroe
J'ai 37 ans et je vis à New York, Amérique du Nord. Dans la vie, je suis organisatrice de mariage pour clientèles aisées et je m'en sors plus que confortablement. Sinon, grâce à ma chance/malchance, cela dépend du point de vue où l'on se positionne, je suis mariée au PDG de la Banque Monroe et je le vis plutôt aléatoirement.

Haïs-moi, si tu le peux. Ft Elsy - Page 7 Tenor
Si Kylie devait parler d'amour, elle ne saurait pas quoi en dire. Promise à son époux dès son plus jeune âge (18 ans), pour une alliance de complaisance entre leur parents, elle ne peut se vanter d'avoir la chance de connaître le grand-amour. Elle n'a d'ailleurs pas eu la chance, également, de connaître autres amants que celui dont elle porte le nom. La situation aurait pu être satisfaisante, tant la situation financière du couple lui assure une vie plus que confortable, mais la jeune femme aspire à connaître ce sentiment de bonheur, qu'elle lit dans le regard de ces couples dont elle organise les mariages (riches il va s'en dire), ainsi que d'adopter le rôle de mère (que son mari stérile ne peut lui offrir). Ce n'est pas la plus romantique des femmes que porte ce monde, ayant grandit avec des valeurs bien plus terre-à-terre, mais elle ne dirait pas non à un peu de folie dans cette vie finalement bien ennuyeuse.
Haïs-moi, si tu le peux. Ft Elsy - Page 7 9ehm


Jessica Alba (c) Cranberry
La tête posée contre mon oreiller, je guette l’écran de mon téléphone portable, fissurée de part en part. J’attends tant un message de l’inspecteur, que je souris lorsque je vois s’allumer, vibrant sur le matelas. 19h30. C’est parfait. Je réponds immédiatement à mon correspondant, impatiente de le revoir à nouveau.

Kylie Monroe a écrit:
C’est parfait. Je t’attendrai. Bonne nuit. Haïs-moi, si tu le peux. Ft Elsy - Page 7 1f619

Je ne manquerai ce rendez-vous pour rien au monde. Je m’endors donc en sachant que je devrai remanier mon emploi du temps, de sorte de pouvoir être libre plus tôt jeudi soir. J’ai tellement hâte d’y être.

(…)

18h11. Les doigts contre mes tempes, j’exerce de petits mouvements rotatifs, afin de calmer la migraine qui menace de poindre à l’horizon. Ce n’est pas tant que je n’ai pas de patience avec mes clients les plus exigeants. Je suis une organisatrice de mariage réputée pour être dotée d’une qualité d’écoute à toute épreuve. Mais la fiancée qui me fait face en cet instant est… comment dire ? Particulièrement pénible, je dois l’avouer. Elle tient à ce que son mariage soit unique, inoubliable, au point qu’elle exige de ma personne que tout soit clinquant. Je n’ai rien contre l’idée, du reste. Chacun est libre de célébrer cette cérémonie tel qu’il l’entend. Mais ce n’est pas dans mes cordes de faire quelque chose d’aussi… excentrique ? Je ne saurai le dire. Je suis tant coutumière au fait que l’on exige de mes prouesses des cérémonies distinguées, autant que simples, que je me trouve démuni devant cet étalage de richesse. Car c’est bien de cela qu’il s’agit, finalement. Cette femme est riche depuis peu, grâce à son fiancé, et elle tient à ce que le gratin de la ville le sache. C’est tellement vulgaire. Mais soit. Je prends note du moindre de ces désirs, avant de les accompagner à la sortie. C’est à cet instant que je constate que mon rendez-vous est déjà arrivé. Il attend sur un banc non loin de mon bureau, lorsqu’il est accosté par mes clients. Se connaissent-ils ? Apparemment, oui. Et aux réactions de l’inspecteur, je présume que la rencontre n’est pas agréable. Seraient-ils de la même famille ? Non. Il n’a aucune ressemblance physique avec la femme, d’origine aussi modeste que lui, et je doute que cela soit le cas avec l’homme. S’agirait-il de son ex-épouse, la mère de son défunt fils ? Je l’envisage, oui. Et une part de moi se sent soulagée à l’idée qu’elle soit une de mes clientes. Cela m’assure qu’elle ne cherchera jamais à le récupérer, que leurs sentiments sont aussi morts que leur mariage. J’ai conscience que cela peut paraître cruel dit ainsi, mais je suis sincèrement soulagée d’être la seule femme à convoiter son cœur. Elle ne le mérite visiblement pas. Peut-être que moi non plus, du reste. Mais je m’assurerai qu’il soit heureux, quelque soit notre relation. Cette constatation faite, je range mes dossiers, avant de prendre mon sac à main ainsi que ma veste. J’oublie volontairement mon téléphone sur le bureau, d’ailleurs, afin que mon mari ne sache pas où je me trouve. Je sais qu’il me localise grâce à celui-ci. Je ne tiens donc pas à ce qu’il débarque au cinéma pour gâcher notre soirée. Fin prête, je quitte mon bureau, que je verrouille, puis rejoint l’extérieur à mon tour. Le couple n’est plus en compagnie de l’inspecteur, et je lui rends un sourire sincère quand il s’approche de ma personne.

« _ Bonsoir Isaak. Je le salue également, à sa hauteur, déposant un baiser sur sa joue, non loin de ses lèvres toujours aussi attirantes. _ Excellente. Et la tienne ? Je lui retourne poliment, curieuse de connaître l’humeur de sa journée. _ J’espère que tes enquêtes avancent comme tu le désires ? »

Nul besoin qu’il me donne des détails, du reste. Je sais parfaitement que tout ceci est confidentiel. Je m’intéresse simplement à lui comme il s’intéresse à moi, sincèrement. Ceci étant dit : l’inspecteur me fait part de son souhait que le film puisse me plaire. Je n’en doute pas. Je m’apprête à l’en assurer, d’ailleurs, lorsqu’il me propose spontanément que nous dînions ensembles, avant ou après le film. C’est une excellente surprise. J’en suis ravie.

« _ J’accepte avec plaisir. Je lui souffle doucement, dès qu’il ait suggéré que je puisse ne pas en avoir envie. _ Et que dis-tu que nous dînions ensemble après la séance ? Nous aurons plus de temps pour profiter du dîner et discuter ? Manger sur le pouce, ce n’est pas ce qu’il y a de plus favorable pour un repas en… tête-à-tête ? _ Quant au film, je ne doute pas que tu aies fait le meilleur choix. »

Il semble un peu intimidé. Je souris de plus belle. Il est tellement charmant quand il perd son côté bourru.

« _ Nous prenons ta voiture ? Je demande à la suite, ne souhaitant pas m’y rendre seule dans la mienne. _ Cela sera plus agréable de faire le trajet ensemble ? »

C’est comme il préfère. S’il désire avoir un peu d’intimité en y étant seul, je m’adapterai à sa volonté. L’important est que nous soyons ensemble et… que je craque toujours autant face à son charme, indiscutable.


Tenue de Kylie

HRP:
 

@Elsy


Haïs-moi, si tu le peux. Ft Elsy - Page 7 20031610251624541716691375
La route ? Là où on va il n'y a pas... de route.


MES PERSONNAGES
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Haïs-moi, si tu le peux. Ft Elsy - Page 7 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Haïs-moi, si tu le peux. Ft Elsy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: