Partagez
 
 
 

 I can't forgive you [squirowl]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14, 15, 16, 17  Suivant
 
squirowl
squirowl
MESSAGES : 625
INSCRIPTION : 16/11/2019
RÉGION : HDF
CRÉDITS : 64pxs

UNIVERS FÉTICHE : réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

I can't forgive you [squirowl] - Page 13 Empty

KLULnp2.png
Ismaël Garcia
J'ai 27 ans et je vis à Helena, Montana, USA. Dans la vie, je suis cavalier professionnel et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis fiancé et follement
amoureux
et je le vis plutôt bien.

Je monte depuis son plus jeune âge. Mes parents tiennent un centre équestre à côté d'Helena. + J'ai commencé la compétition de haut niveau à 19 ans, après des années d'entrainements en amateur. + a rencontré Andrea un soir, et a échangé avec lui le premier baiser le soir même. + Ils ont emménagé ensemble un an après avant d'acheter très rapidement le domaine. + Il y a six mois, j'ai eu un accident lors d'une compétition et depuis je suis en fauteuil roulant. + C'est un vrai gamin normalement, il est le premier à faire une connerie, là, il a un peu perdue sa joie de vivre.
I can't forgive you [squirowl] - Page 13 Tumblr_o13rdoXLYQ1uq08nmo1_400


George blagden :copyright:️ eden memories
Nous qui n’avions pas l’habitude de préparer tout en avance, de tout prévoir à tout instant, il fallait désormais faire un minimum de recherches pour savoir si c’était accessible ou non. j’aurais très bien pu le faire, mais ça me demandait une énergie que je n’étais pas prêt de déployer pour le moment. Alors j’étais plus que ravi que lui l’ait fait. Mais quand même j’espérais retrouver un jour nos week-ends improvisé, ça avait son charme surtout quand on s’amusait à se surprendre l’un l’autre. aujourd’hui on le pouvait encore mais à moindre mesure. Mais il avait raison, on en avait besoin tous les deux de ce break loin de chez nous. De pouvoir couper avec la routine.

On finit par aborder un des sujets qui fâchent mon coeur : son départ. Pour autant, même si je le vis mal à chaque fois, certainement parce que je suis un peu trop sentimental, je ne l’empêcherais jamais de repartir sur une mission si on a besoin de lui ou si lui en ressent le besoin. J’avais été touché quand il m’a annoncé, il y a de ça une bonne année et demie, qu’il souhaitais rester sur place après sa dernière mission, mais j’osais quand même espérer qu’il ne se sacrifie pas pour notre bonheur.

Les plats arrivent, ce qui fais que le mets quelque temps à répondre, je n’aimais pas étaler ma vie privée devant des inconnus. « Je sais, mais c’est vraiment ce que tu veux ? Enfin ce que je veux dire c’est que j’espère que tu ne te sacrifies pas que pour moi, que tu le veux vraiment ? » Parce que, de mon côté, je ne pense pas être capable de me sacrifier et d’arrêter les concours à l’international si un jour j’ai l’occasion de les reprendre. Mais, pour le moment cette question ne se pose même pas. Alors si je suis égoïste, le fait qu’il; reste aussi lui à la maison, me convient parfaitement. Surtout que, comme il l’a dit plus tôt, on a un mariage à préparer, et moi je dois me fixer sur ce putain de handicap.

Je secoue la tête « ça dépend ce que l’on voit comme issue. Bref, je n’ai pas forcément envie d’en parler ce soir. » Le manque de résultat avait plutôt tendance à me faire revenir maussade de mes séances de kiné. Surtout que ni lui ni mon médecin en rééducation ne comprenne pourquoi ça ne veut pas marcher. Je devrais songer à trouver un professionnel en qui parler, mais je traîne cette idée.

Néanmoins le restaurant est délicieux, les plats comme les desserts étaient succulents, je n’avais pas pu résister au tiramisu, j’étais bien plus sucré que salé, et alors qu’Andy restait toujours raisonnable de ce côté-là, moi je craquais toujours pour un dessert. Je le voyais trépigner d’impatience, alors quand on sort du restaurant, je lâche un rire en l’entendant.

Je n’allais pas me mentir, j’avais quand même hâte de les voir aussi. Je le laisse me pousser, tournant mes yeux partout pour tenter de les apercevoir. Et on finit par les voir. Je laisse Andy nous trouver l’endroit parfait avant de venir poser ma tête sur son épaule après son baiser. « De quoi ? Les chutes ou moi ? » Je hausse les sourcils d’un air taquin avec un sourire en coin en attendant sa réponse.

Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 2834
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

flower

I can't forgive you [squirowl] - Page 13 Empty

aea9ky.jpg
Andrea Kovacs
J'ai 36 ans et je vis à Helena, Montana, Etats Unis. Dans la vie, je suis militaire, pilote dans l'air force et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis fiancé et fou amoureux de lui et je le vis plutôt bien, même si c'est dur pour nous en ce moment.

Fils de militaire, c'était une évidence pour lui qu'il suivrait la voie de son père. Il a de lointaine origine germanique ce qui explique son nom et prénom. Après plusieurs aventures sans conséquences, il n'a jamais voulu s'attacher à quelqu'un à cause de son métier, il a fini par rencontrer l'amour de sa vie. Ils sont fiancés depuis maintenant deux ans mais il préfére attendre de pouvoir enfin se poser pour l'épouser. Il ne veut pas laisser un veuf derrière lui.


Travis Fimmel :copyright:️ shadows

« Je sais, mais c’est vraiment ce que tu veux ? Enfin ce que je veux dire c’est que j’espère que tu ne te sacrifies pas que pour moi, que tu le veux vraiment ? »

- Mais bien sur oui!

Je voulais rester avec lui. J'en avais assez de passer ces mois de mission loin de lui comme ça. Je voulais pouvoir être là avec lui, qu'on puisse construire un avenir à deux. Et ça on n'arriverait jamais à le faire si je passais la moitié de l'année à l'étranger. Mais je ne serais pas resté pour n'importe quoi. Je n'aurais pas été capable de renoncer à voler. Je n'aurais pas voulu que l'un de nous deux soit obligé de renoncer à sa passion pour l'autre. Mais j'avais trouvé le compromis parfait avec ce poste. J'allais pouvoir continuer à voler régulièrement. Sauf que tous les soirs je rentrerais chez moi, je pourrais le retrouver pour le diner et passer toutes mes nuits avec lui. Alors bien sur, c'était exactement ce que je voulais.

On finit par aller enfin se promener. J'avais tellement hâte de faire cette petite balade romantique. J'avais du mal à pouvoir me contenir. J'essayais de ne pas avancer trop vite. Je ne voulais pas non plus lui faire peur en courant avec son fauteuil.

Puis on arriva enfin et j'admirais la vue que l'on avait, prenant mon chéri dans mes bras.

« De quoi ? Les chutes ou moi ? »

Je souris légèrement en l'entendant.

- Les deux bien sur.

Je me tournais pour l'embrasser doucement. On resta quelques temps dehors, se baladant un peu le long du chemin de promenade avant de finir par rentrer à l'hôtel. Je commençais à être fatigué de la journée moi aussi. Entre les vols et tout le reste ça commençait à faire.

- Tu préfères quoi? Tester le jacuzzi? Tester le lit? Ou alors juste dormir?

Les trois options me convenaient. J'étais fatigué mais j'étais certain de trouver un peu de force pour lui s'il me le demandait.



Revenir en haut Aller en bas
 
squirowl
squirowl
MESSAGES : 625
INSCRIPTION : 16/11/2019
RÉGION : HDF
CRÉDITS : 64pxs

UNIVERS FÉTICHE : réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

I can't forgive you [squirowl] - Page 13 Empty

KLULnp2.png
Ismaël Garcia
J'ai 27 ans et je vis à Helena, Montana, USA. Dans la vie, je suis cavalier professionnel et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis fiancé et follement
amoureux
et je le vis plutôt bien.

Je monte depuis son plus jeune âge. Mes parents tiennent un centre équestre à côté d'Helena. + J'ai commencé la compétition de haut niveau à 19 ans, après des années d'entrainements en amateur. + a rencontré Andrea un soir, et a échangé avec lui le premier baiser le soir même. + Ils ont emménagé ensemble un an après avant d'acheter très rapidement le domaine. + Il y a six mois, j'ai eu un accident lors d'une compétition et depuis je suis en fauteuil roulant. + C'est un vrai gamin normalement, il est le premier à faire une connerie, là, il a un peu perdue sa joie de vivre.
I can't forgive you [squirowl] - Page 13 Tumblr_o13rdoXLYQ1uq08nmo1_400


George blagden :copyright:️ eden memories
Je souris quand il s’exclame que c’est ce qu’il veut. Je n’aurais jamais accepté qu’il ne le fasse que pour moi. c’est le meilleur moyen pour qu'il regrette son geste quelques années plus tard et pour que ça envenime notre relation. Notre union ne pourrait pas marcher sur cette base. Mais j’avais vu dans ces yeux cette certitude, celle qui disait qu’il ne regrettait rien. Je ne voulais pas de regret entre nous. Je ne pourrais jamais sacrifier ma passion pour lui, même si je l’aime à la folie et que s’il me quitte je sais que mon coeur sera à jamais brisé. Je ne pourrais jamais aimé quelqu’un aussi fort que lui. Il est mon âme-soeur. celui qui rend ma vie définitivement meilleure. Pour moi l’idée d’être casé pendant des années ne m’avait jamais attiré, j’aimais être cet homme volage. Mais il avait débarqué comme une tornade dans ma vie. Les choses se sont précipitées entre nous, mais je ne l’ai jamais regretté.

On sort, l’air me fait le plus grand bien, je profite de la soirée où les températures fraiches me font frissonner. Mais je me retrouve rapidement dans les bras de mon homme. D’habitude c’était moi qui était aussi pressé qu’un gamin qui ouvre ses cadeaux, c’était assez drôle de le voir comme ça alors que d’habitude il est plus dans la retenue.

on observe les chutes, je trouve que c’est apaisant, relaxant même. Je pourrais écouter ce bruit pour me détendre, enfin plutôt tenter, je ne suis pas trop réceptif à ce genre de méthode de relaxation en temps normal. Mais la beauté du lieu m’apaise un peu. Je laisse néanmoins échapper un rire. « Je note les chutes sont au même niveau que moi. Heureusement que l’on est pas venu à un spectacle, j’aurais été jaloux. »

J’affiche un sourire de gamin en observant de nouveau les chutes avant de commencer à prendre la route de l’hôtel, en prenant des détours pour visiter un peu et repérer rapidement ce qui pourrait être intéressant à visiter. J’avais repéré un flyer qui parle de vol d’hélicoptère. Je suis persuadé qu’il a déjà vu ça mais qu’il ne l’a pas réservé, ce n’était pas accessible, pour des raisons de sécurité, à moi. Mais, je me chargerais de réserver en rentrant, je chercherais sur internet.

On finit par arriver dans notre chambre, je suis quand même content d’être rentré, je me sens fatigué. « Tu as envie de quoi toi ? » je ne suis jamais contre me lier à lui tous les jours, mais je ne veux pas le forcer.

Je me transfère dans le lit, de toute manière même si on décide de tester le jaccuzzi, ce sera plus simple de me déshabiller sur le lit. J’attrape mon portable. « Deux minutes. » Je farfouille dans internet jusqu’au moment de trouver le site pour la réservation du vol. J’arrive à trouver un créneau pour le surlendemain. Je lui prends sa place avant de refermer mon portable pour qu’il ne voit pas. j lui souris avant de l’embrasser tendrement.

Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 2834
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

flower

I can't forgive you [squirowl] - Page 13 Empty

aea9ky.jpg
Andrea Kovacs
J'ai 36 ans et je vis à Helena, Montana, Etats Unis. Dans la vie, je suis militaire, pilote dans l'air force et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis fiancé et fou amoureux de lui et je le vis plutôt bien, même si c'est dur pour nous en ce moment.

Fils de militaire, c'était une évidence pour lui qu'il suivrait la voie de son père. Il a de lointaine origine germanique ce qui explique son nom et prénom. Après plusieurs aventures sans conséquences, il n'a jamais voulu s'attacher à quelqu'un à cause de son métier, il a fini par rencontrer l'amour de sa vie. Ils sont fiancés depuis maintenant deux ans mais il préfére attendre de pouvoir enfin se poser pour l'épouser. Il ne veut pas laisser un veuf derrière lui.


Travis Fimmel :copyright:️ shadows

Je le laissais aller se reposer sur le lit. La journée avait été longue, certainement beaucoup plus pour lui que pour moi. Je commençais à ressentir la fatigue de la journée alors qu'est ce que ça devait être pour lui? Il avait fait une sieste mais elle n'avait certainement pas été assez longue pour qu'il puisse correctement récupérer.

« Tu as envie de quoi toi ? »

J'avais envie de lui mais je préférais quand même qu'on reste sage et qu'il se ménage un peu. Je le laissais alors qu'il me demandait deux minutes pour jouer avec son téléphone. Je profitais de ce moment pour aller à la salle de bain, me mettre en boxer et me préparer pour la nuit.

Je le rejoignis quelques minutes plus tard, venant lui voler un baiser alors que je le rejoignais dans le lit.

- Je pense que ça serait plus raissonable qu'on aille dormir pour ce soir. Tu ne penses pas?

Tant pis si il ralait, moi j'étais fatigué et j'avais besoin de me reposer, lui aussi même si il voulait me faire croire le contraire.

Et puis j'avais bien raison d'être sage, on ne tarda pas à s'endormir tous les deux. Je n'avais pas mis de réveil pour le lendemain. Je voulais qu'on profite un peu d'une grasse matinée tous les deux, ça servait à ça aussi les vacances après tout.

Je me réveillais en premier le lendemain, comme toujours. Je le regardais un petit moment en souriant. Ca me faisait ça à chaque fois que je le voyais, encore plus quand je rentrais ou quand j'étais sur le point de partir. Je le regardais, et je me rendais compte de la chance que j'avais de l'avoir dans ma vie. J'aurais pu passer ma vie célibataire, vieux garçon endurci plus préoccupé par les avions que par les autres. Mais j'avais eu la chance de le rencontrer, de le voir bouleverser ma vie. Et je ne regrettais rien. Même l'épreuve qu'on traversait en moment n'arrivait pas à me faire dire que je n'avais pas une chance folle de l'avoir.

Si j'avais été sage la nuit dernière, ce matin je comptais bien ne pas l'être. J'avais récupéré grâce à cette nuit de sommeil. Je me sentais en pleine forme pour profiter de cette journée. Et j'avais une petite idée sur comment la commencer de la meilleure des façon.

Je passais doucement ma main sur le drap, allant caresser ses fesses alors que je venais me coller à lui pour l'embrasser.

- Réveille toi mon chéri...



Revenir en haut Aller en bas
 
squirowl
squirowl
MESSAGES : 625
INSCRIPTION : 16/11/2019
RÉGION : HDF
CRÉDITS : 64pxs

UNIVERS FÉTICHE : réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

I can't forgive you [squirowl] - Page 13 Empty

KLULnp2.png
Ismaël Garcia
J'ai 27 ans et je vis à Helena, Montana, USA. Dans la vie, je suis cavalier professionnel et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis fiancé et follement
amoureux
et je le vis plutôt bien.

Je monte depuis son plus jeune âge. Mes parents tiennent un centre équestre à côté d'Helena. + J'ai commencé la compétition de haut niveau à 19 ans, après des années d'entrainements en amateur. + a rencontré Andrea un soir, et a échangé avec lui le premier baiser le soir même. + Ils ont emménagé ensemble un an après avant d'acheter très rapidement le domaine. + Il y a six mois, j'ai eu un accident lors d'une compétition et depuis je suis en fauteuil roulant. + C'est un vrai gamin normalement, il est le premier à faire une connerie, là, il a un peu perdue sa joie de vivre.
I can't forgive you [squirowl] - Page 13 Tumblr_o13rdoXLYQ1uq08nmo1_400


George blagden :copyright:️ eden memories
Si on me demandait de courir le marathon là j’en serais incapable. J’étais épuisé, je ne pouvais pas le nier. Entre les heures passaient dans l’avion et la balade nocturne, j’avais usé toutes mes batteries. Elle avait été riche en émotion. Il y avait l’excitation du voyage, celle de découvrir la surprise. Et le changement de température, d’air, me fatigue aussi plus rapidement.

J’avais tout préparé, j’avais eu cette idée en apercevant un hélicoptère survolait les chutes, je me demande si lui l’as vu, mais j’avais décidé de lui faire une surprise à mon tour. J’allais devoir trouver un moment pour voir tout le reste de l’organisation, sans qu’il ne le voit trop. Je voulais aussi le surprendre, même si j’étais nettement moins doué que lui.

Je l’attire contre moi en prolongeant son baiser Je glisse une main dans son dos en soupirant de bien-être. Je souris doucement « Moi je pense simplement que tu es la voix de la raison mon amour »

Je le pousse pour me caler ensuite contre son torse, la tête poser sur sa poitrine pour sentir palpiter son coeur contre mon oreille.

Je m’endors contre lui au bout de quelques minutes. Quand il était là je dormais comme un loir. Pas parce qu’il était ma bouillotte vivante, mais parce que je me sentais en sécurité quand il m’entourait de ses bras.

Je rattrapais toujours mon manque de sommeil pendant ses permanences ici. Il me traitait de marmotte, mais je lui cachais que je faisais des insomnies la plupart des nuits et quand je parvenais enfin à dormir, je faisais de terribles cauchemars qui me réveillaient en sursaut. Les journées étaient longues, interminables sans lui. J’étais devenu dépendant de lui, encore plus aujourd’hui. Je sais que, si un jour je le perds, pour je ne sais quelle raison, je serais incapable d’être heureux de nouveau. Je mesure la chance que j’ai de l’avoir.

Je grogne en sentant un corps chaud contre le mien et parfaitement réveillé. Je souris en grommelant alors que mes mains glissent autour de ses hanches pour le faire glisser sur moi alors que j’ouvre mes yeux. Je glisse ma main sur ses fesses puis le creux de ses reins. « bonjour… » Je lui vole un baiser long et passionné. « Hum..j’aime ce réveil… » Et surtout une certaine partie de mon anatomie. Je sens qu’il est tout autant excité que moi.



Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 2834
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

flower

I can't forgive you [squirowl] - Page 13 Empty

aea9ky.jpg
Andrea Kovacs
J'ai 36 ans et je vis à Helena, Montana, Etats Unis. Dans la vie, je suis militaire, pilote dans l'air force et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis fiancé et fou amoureux de lui et je le vis plutôt bien, même si c'est dur pour nous en ce moment.

Fils de militaire, c'était une évidence pour lui qu'il suivrait la voie de son père. Il a de lointaine origine germanique ce qui explique son nom et prénom. Après plusieurs aventures sans conséquences, il n'a jamais voulu s'attacher à quelqu'un à cause de son métier, il a fini par rencontrer l'amour de sa vie. Ils sont fiancés depuis maintenant deux ans mais il préfére attendre de pouvoir enfin se poser pour l'épouser. Il ne veut pas laisser un veuf derrière lui.


Travis Fimmel :copyright:️ shadows

« bonjour… Hum..j’aime ce réveil… »

J'étais assez de son avis. Et j'adorais moi aussi ce genre de réveil. J'avais bien récupéré de notre journée marathon de la veille, cette nuit m'avait fait le plus grand bien. J'étais désormais décidé à profiter de ces vacances comme il faut. Ca comprenait de pouvoir aller faire les visites prévues à deux mais aussi de passer du temps, beaucoup de temps au lit lui et moi. Et je comptais bien m'occuper tout de suite de la partie où on s'occupait du lit lui et moi.



On profita... un long moment comme ça. Une bonne partie de la matinée d'ailleurs parce que j'avais eu besoin de plus d'une fois pour me contenter. On s'était livré un petit déjeuner par le room service avant de se préparer pour partir.

Je lui avais confié le plan de la ville et ma pile de prospectus avant de partir à l'assaut de la ville et surtout des chutes. J'avais décidé de pousser son fauteuil, pour qu'il puisse se ménager un peu dans la journée. Elle serait longue, je voulais faire plein de choses alors je voulais le ménager.

Il était donc onze heures quand on s'était mis en route, allant rejoindre le chemin qui suivait les chutes.

- On a bien petit déjeuner alors perso ça me suffira des sandwichs. On a rendez vous à 15h pour la visite en bateau. Alors dis moi, qu'est ce qui te ferait plaisir avant?


Revenir en haut Aller en bas
 
squirowl
squirowl
MESSAGES : 625
INSCRIPTION : 16/11/2019
RÉGION : HDF
CRÉDITS : 64pxs

UNIVERS FÉTICHE : réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

I can't forgive you [squirowl] - Page 13 Empty

KLULnp2.png
Ismaël Garcia
J'ai 27 ans et je vis à Helena, Montana, USA. Dans la vie, je suis cavalier professionnel et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis fiancé et follement
amoureux
et je le vis plutôt bien.

Je monte depuis son plus jeune âge. Mes parents tiennent un centre équestre à côté d'Helena. + J'ai commencé la compétition de haut niveau à 19 ans, après des années d'entrainements en amateur. + a rencontré Andrea un soir, et a échangé avec lui le premier baiser le soir même. + Ils ont emménagé ensemble un an après avant d'acheter très rapidement le domaine. + Il y a six mois, j'ai eu un accident lors d'une compétition et depuis je suis en fauteuil roulant. + C'est un vrai gamin normalement, il est le premier à faire une connerie, là, il a un peu perdue sa joie de vivre.
I can't forgive you [squirowl] - Page 13 Tumblr_o13rdoXLYQ1uq08nmo1_400


George blagden :copyright:️ eden memories
je lui souris alors qu’il s’approche de moi tel un prédateur. J’adorais sentir son poids peser sur moi, m’enfonçant dans le matelas. Les journées qui commençaient ainsi promettaient d’être une bonne journée. Je voulais que l’on se souvienne tous les deux de ce week-end. Je garde à l’esprit que j’allais devoir lui faire défaut à un moment donné pour terminer de préparer ma surprise. Il n’y a pas de raison que je sois le seul à profiter de cette manière de ce week-end. Mais je devais encore demander que l’on commande la limousine pour le trajet du site aéroportuaire où l’on a rendez-vous pour aller au restaurant. Ça allait être compliqué, mais j’allais y parvenir.


Il m’avait aidé à prendre ma douche, il faut dire que tout confort cet hôtel était la douche n’était pas des plus pratiques, mais je ne me plaignais pas de le sentir ainsi, c’était agréable de prendre notre douche ensemble. On avait fini par prendre un petit déjeuner copieux et il était bien onze heures quand on était sorti. Je regarde les prospectus en haussant les épaules. « On peut peut-être faire un tour en ville ? Autant en profiter aujourd’hui, je ne sais pas si ça sera ouvert demain. » Même si on était dans une ville touristique, j’avais du mal à imaginer que tout soit ouvert le dimanche, j’étais un vrai campagnard, et demain, de toute manière, on avait autre chose à faire.

J’avise une bijouterie, tandis qu’il me dit être intéressé par la librairie à côté, je lui dis que je le rejoint, allant ensuite flâner devant l’étalage de la bijouterie. Je craque sur un collier en argent avec une imitation de plaque militaire. Je demande au vendeur s’il peut me graver nos deux initiales, et deux dates : le 14 avril 2013 et le 14 avril 2021. Date de notre rencontre et de notre mariage. Ce sera mon cadeau pour demain, avec cette fameuse surprise. Nous n’aurions plus le choix maintenant. La date était une symbolique, et je n’avais pas pu résister en réservant la date.
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 2834
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

flower

I can't forgive you [squirowl] - Page 13 Empty

aea9ky.jpg
Andrea Kovacs
J'ai 36 ans et je vis à Helena, Montana, Etats Unis. Dans la vie, je suis militaire, pilote dans l'air force et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis fiancé et fou amoureux de lui et je le vis plutôt bien, même si c'est dur pour nous en ce moment.

Fils de militaire, c'était une évidence pour lui qu'il suivrait la voie de son père. Il a de lointaine origine germanique ce qui explique son nom et prénom. Après plusieurs aventures sans conséquences, il n'a jamais voulu s'attacher à quelqu'un à cause de son métier, il a fini par rencontrer l'amour de sa vie. Ils sont fiancés depuis maintenant deux ans mais il préfére attendre de pouvoir enfin se poser pour l'épouser. Il ne veut pas laisser un veuf derrière lui.


Travis Fimmel :copyright:️ shadows

« On peut peut-être faire un tour en ville ? Autant en profiter aujourd’hui, je ne sais pas si ça sera ouvert demain. »

Je hochais doucement la tête. C'était plus prudent en effet. Mais je me disais quand même qu'on était dans une ville touristique. Il y aurait quand même un minimum de choses à faire le lendemain même si on était dimanche. On était quand même dans une ville très touristique.

Mais je le suivis. On parti retrouver une des rues les plus typiques de la ville. Elle était vraiment très jolie avec ces petites boutiques et ses restaurants. On se sépara à ce moment là. Il voulait rejoindre une bijouterie alors que je me laissais tenter par une bibiolothèque. Je me laissais aller à flaner un petit moment dans les allées, détaillant les livres anciens pour certains que je voyais sur mon passage. Je discutais un petit moment avec la vendeuse avant de quitter sa boutique pour aller à la recherche de ma moitié.

Je souris en le voyant sortir de la bijouterie.

- J'ai discuté avec la vendeuse. Elle m'a donné quelques conseils pour visiter la ville. Déjà elle m'a dit qu'un peu plus loin il y avait un snack qui vendait de délicieux hamburgers. Si ça te tente pour le déjeuner.

On avait prend notre petit déjeuner tard, alors un repas rapide me suffisait amplement. Surtout que je savais que ce soir on allait se régaler dans le restaurant de la tour. Alors un hamburger rapide c'était parfait. Et à l'entendre ils avaient vraiment l'air délicieux, alors oui elle m'en avait donné envie.

Je repris sa chaise roulante avant de l'entrainer vers le snack dont elle m'avait parlé.

- Elle m'a aussi parlé d'un musée de cire pas très loin qui est assez sympa à visiter. Et il y a aussi Clifton Hill où on trouve beaucoup d'attractions, une grande roue survolant les chutes, un musée de bizarreries, un mini golf... et plusieurs restaurants sympas. Et tout est ouvert demain.

Alors on pouvait bien aller passer la journée dans ce parc. Tout ne serait pas accessible à son fauteuil mais on pourrait quand même faire pas mal ensemble.




Revenir en haut Aller en bas
 
squirowl
squirowl
MESSAGES : 625
INSCRIPTION : 16/11/2019
RÉGION : HDF
CRÉDITS : 64pxs

UNIVERS FÉTICHE : réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

I can't forgive you [squirowl] - Page 13 Empty

KLULnp2.png
Ismaël Garcia
J'ai 27 ans et je vis à Helena, Montana, USA. Dans la vie, je suis cavalier professionnel et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis fiancé et follement
amoureux
et je le vis plutôt bien.

Je monte depuis son plus jeune âge. Mes parents tiennent un centre équestre à côté d'Helena. + J'ai commencé la compétition de haut niveau à 19 ans, après des années d'entrainements en amateur. + a rencontré Andrea un soir, et a échangé avec lui le premier baiser le soir même. + Ils ont emménagé ensemble un an après avant d'acheter très rapidement le domaine. + Il y a six mois, j'ai eu un accident lors d'une compétition et depuis je suis en fauteuil roulant. + C'est un vrai gamin normalement, il est le premier à faire une connerie, là, il a un peu perdue sa joie de vivre.
I can't forgive you [squirowl] - Page 13 Tumblr_o13rdoXLYQ1uq08nmo1_400


George blagden :copyright:️ eden memories
Je lui souris, j’avais envie de profiter aujourd’hui, la journée était déjà bien replie mais j’étais plein d’énergie. Je voulais profiter à fond avec lui. J’aimais le voir heureux. Il y a longtemps que je ne l’ai pas vu sourire aussi grand. Après tout ce que l’on a vécu ensemble, on le méritait ce week-end. On en avait besoin pour se retrouver pleinement. Malheureusement on va devoir faire des plans avec ce fauteuil.

On arrive en ville et je profite de l’animation du centre. Je suis juste un peu frustré de ne pas pouvoir tenir mon homme par la main, pouvoir me montrer possessif envers lui. Mais j’étais cloué dans ce fauteuil. J’aperçois cette bijouterie et je décide d’y faire un tour. Je suis tombé sur ce collier et, alors que j’avais prévu de ne rien acheter, je décide de le prendre. Je sors pratiquement en même temps que lui. Je soupire en le voyant s’approcher, heureusement l’écrin du bijou est bien caché. Je tire sur son t-shirt pour l’embrasser avec envie.

Je grogne en l’entendant. « j’espère que tu n’as pas trop dragué, hein. » J’affiche une moue faussement vexée avant de reprendre notre progression. « Et ça me va pur les hamburgers. »

j’avais déjà mon ventre qui grogne d’impatience, l’idée des hamburgers me fait saliver. Et puis bon on avait un programme chargé à tenir, et ce soir on allait encore certainement mangé comme quatre nous deux. J’avais hâte d’aller au bord des chutes, mais chaque chose en son temps. Je l’écoute alors que l’on se dirige vers le vendeur. « Hum hum… » Je soupire alors qu’il commence à faire des plans pour demain, j’allais devoir dire quelques plans pour demain. « Tant que tu ne réserves rien après 15h ça me va… et que l'on a le temps de tester le jaccuzzi, car tu as l'air de me prévoir un rythme de dingue » Je lui souris en arrivant devant le stand. Je me commande un hamburger avec une grande frite, j’avais la dalle.
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 2834
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

flower

I can't forgive you [squirowl] - Page 13 Empty

aea9ky.jpg
Andrea Kovacs
J'ai 36 ans et je vis à Helena, Montana, Etats Unis. Dans la vie, je suis militaire, pilote dans l'air force et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis fiancé et fou amoureux de lui et je le vis plutôt bien, même si c'est dur pour nous en ce moment.

Fils de militaire, c'était une évidence pour lui qu'il suivrait la voie de son père. Il a de lointaine origine germanique ce qui explique son nom et prénom. Après plusieurs aventures sans conséquences, il n'a jamais voulu s'attacher à quelqu'un à cause de son métier, il a fini par rencontrer l'amour de sa vie. Ils sont fiancés depuis maintenant deux ans mais il préfére attendre de pouvoir enfin se poser pour l'épouser. Il ne veut pas laisser un veuf derrière lui.


Travis Fimmel :copyright:️ shadows

« j’espère que tu n’as pas trop dragué, hein. »

Je levais les yeux au ciel en l'amenant vers le snack. Comme si j'étais capable d'aller le tromper, avec une femme en plus. J'étais beaucoup trop fou de lui pour seulement y penser un instant. Et j'espérais qu'il le savait et que ce n'était qu'une petite blague, assez nulle.

« Tant que tu ne réserves rien après 15h ça me va… et que l'on a le temps de tester le jaccuzzi, car tu as l'air de me prévoir un rythme de dingue »

On s'arrêta devant le snack. Je le laissais se commander ce qu'il voulait avant de prendre la même chose. Même si on avait pris un petit déjeuner tard j'avais faim. C'était surtout l'idée de manger des hamburgers qui me tentait.

J'attendais qu'on soit installé à table pour le cuisiner un peu. Il semblait bien mystérieux avec cette histoire de ne rien faire après quinze heures. Je savourait un instant mon hamburger, vraiment délicieux, avant de le questionner.

- Ok je veux bien ralentir un peu, pour qu'on profite du jacuzzi de la chambre... Je suis désolé mais je voulais vraiment qu'on profite de ce week end tous les deux.

Alors j'en avais peut être fait un peu trop en planifiant tout ça. Mais je voulais lui faire plaisir, que ce week end soit vraiment spécial, qu'on fasse le plein de souvenirs ensemble avant qu'on ne se retrouve séparés pendant trop longtemps.

Je lui souriais tout en grignottant une frite.

- Mais il va falloir que tu me dises pourquoi je ne peux rien prévoir pour demain après midi?


Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


I can't forgive you [squirowl] - Page 13 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
I can't forgive you [squirowl]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 13 sur 17Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14, 15, 16, 17  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: