Le Deal du moment : -39%
Resident Evil VIllage sur PS5 [Précommande]
Voir le deal
43 €

Partagez
 
 
 

 Retour vers le Futur ! [The Whole 9]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11, 12  Suivant
 
Elsy
Elsy
MESSAGES : 1018
INSCRIPTION : 02/11/2019
RÉGION : Alsace
CRÉDITS : /

UNIVERS FÉTICHE : SF
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

Retour vers le Futur ! [The Whole 9] - Page 9 Empty

mQlb8wNb_o.png
Joshua
Brown

J'ai 23 ans et je vis à Hill Valley , Californie, États-Unis. Dans la vie, je suis étudiant en physique et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple avec une fille formidable d'une autre époque et je le vis très bien. Je l'aime plus que de raison , jusqu'à la ramener à ma propre époque. Retour vers le Futur ! [The Whole 9] - Page 9 7bbc4da186f00de374018f7410f9b1a90c106438

Né en janvier 1997 , après que son père ai choisit de s'établir à cette époque. Petit fils du docteur Emmett Brown , fils de Jules. Il a hérité de la passion scientifique de son grand père et étudie désormais dans une université dédiée à ce domaine. Son père a cessé de voyager dans le temps avant sa naissance , lorsqu'il a rencontré celle qui devait devenir sa femme. Joshua connaît l'histoire dans les grandes lignes et le refus de sa famille de lui en parler en détail , a attisé sa curiosité. Il s'est fait un devoir de voyager , lui aussi malgré les risques. Il y a quelques années, il a retrouvé des vieux plans de son grand pere et depuis le cerveau du petit génie ne cesse de tourner à plein régime...Tellement , qu'il a réussi à se retrouver par hasard en 1995 et , rentrer dans une voiture.

Retour vers le Futur ! [The Whole 9] - Page 9 H8w0

Scientifique en herbe , Josh possède un tempérament assez impulsif et préfère la compagnie de ses ordinateurs que celle des humains. Il n'a jamais été proche de son grand père , ne l'ayant pas longtemps connu quant à son père ce dernier a toujours refuser de lui donner plus de détails sur les voyages.
Depuis , sa rencontre avec Dana , Joshua ne pense plus qu'à la retrouver. Même si leur amour sera désormais impossible. Remonter à nouveau le temps pour la sauver ? Évidemment, qu'il le ferra.
Veste
Moto en question : Retour vers le Futur ! [The Whole 9] - Page 9 Giphy

Jordan Fisher :copyright:️ NOM CRÉATEUR

Dana semble toujours aussi douce et compréhensive que celle que je connais. Elle m'adresse encore un tendre sourire , assurant que je n'ai pas à m'excuser. Eh bien si , je le crois. C'est vrai que ça ne change pas grand chose en l'état mais...j'en ressens le besoin. Nul doute que mon moi du futur lui ai maintes fois dit , mais je voulais l'exprimer également.

Ma petite amie comprend que j'ai pu être en colere contre Emily , pour la merde dans laquelle elle nous a mise. J'imagine qu'une partie d'elle devait partager cette colère , tout à l'heure .
Elle m'aime pour ce que je suis , dans sa globalité et mon tempérament impulsif n'y change rien. Je souris , heureux que cette année qui nous sépare n'ai pas altéré ses sentiments , preuve si il en fallait encore que notre histoire va durer.

Je lui promets que je n'irai pas voir Emily. Je serai vraiment le plus grand des imbéciles si je le faisais. Et , Dana assure qu'elle a confiance en moi. Je le sais. Je le sens , et je le vois à chaque seconde depuis que je l'ai ramené de son époque. Certes , je ne suis pas en face de la même Dana mais...ah c'est vraiment compliqué.

Dana me guide vers l'endroit où elle a caché la machine , ce qui me permettra de la voir la conduire , effectivement. Je ris quelque peu quand elle avoue que ce fut amusant de me surprendre , mais que la Dana que je ne connais n'en sera pas encore capable. Je l'imagine bien , oui.

Elle me conseille d'éviter de parler d'elle à la Dana d'aujourd'hui et , je ne réponds que d'un sourire en coin. J'ai comme le sentiment que je ne pourrai pas m'en empêcher. Mais , je ne la mettrai pas mal à l'aise , enfin j'espère. Comment pourrai-je ne pas lui raconter ça ? Impossible. Je ne veux rien lui cacher , et en plus c'est la seule personne avec qui je peux réellement en parler...

Habitué à une Dana plutôt sur la réserve , je suis surpris quand elle vient capturer mes lèvres . C'est un baiser tellement...enivrant ? Très différent de ceux que je connais avec ma petite amie. Plein d'émotion et de passion , et j'aime cet instant , plus que je ne voudrai bien l'avouer. J'aime l'effet que ça me procure , et je souris quand nos bouches se séparent et que Dana part pour son nouveau voyage.

Une excellente soirée ?
Oui , ma surprise ! Je l'aurai presque oublié ! J'imagine que tout se passera bien alors , vu l'expression de Dana ?
Enfin , je ne veux pas et ne dois pas lui poser de questions. Je lui adresse un dernier sourire , et profite de la vision d'elle pilotant ma moto. Ça aussi , c'est quelque chose que je vais aimer à l'avenir. Elle a tout à fait raison , en disant que je devrai lui apprendre à piloter la moto. Ça nous sera utile , et j'apprécie l'idée qu'on puisse avoir une "passion" commune.

Toujours un peu sonné par ce qui vient de se passer , c'est tellement étrange même pour moi , je récupère mes affaires et retourne vers l'amphithéâtre. Je dois attendre que le cours se finisse , Dana n'est pas restée une heure entière avec moi. Je joue un moment sur mon portable , faisant quelques recherches sur le fameux faits divers qui nous concernent.
Quand le prochain cours commence , je rejoins Evan et prend tout de suite en photo ses notes du cours que j'ai manqué. Je le remercie de s'être appliqué , pour une fois.
J'essaie au mieux de me concentrer le reste de la journée , ce qui est plutôt compliqué.

Je rejoins enfin mon appartement , quelques temps avant Evan qui , apparemment , a quelque chose à faire...
Je n'avais pas envie de pousser les questions plus loin , alors je me suis contenté de rejoindre seul notre humble demeure. Je cherche ma petite amie du regard , dès que je passe la porte d'entrée. Je ne la vois pas , alors je rejoins ma chambre , où je toque avant d'entrer.

Je lui souris dès que je croise son regard.

"Tout s'est bien passé ?"

Je pose mes affaires sur le sol , avant de venir lui voler un baiser. Taquin , je lui souffle :

"Tu embrasse mieux dans le futur...Plus passionnément." , elle pourrait le prendre mal , non ? Je ne sais pas. En tout cas , je ris devant son expression , avant de l'embrasser à nouveau .

"Faut que je te raconte quelque chose." , je continue plus sérieusement. Je lui raconte alors en quelques phrases : elle est venue de 2021 , me convaincre de ne pas parler à Emily car elle irait nous dénoncer à la police et que nous deviendront fugitifs. Je n'ajoute pas plus de détails pour ne pas l'effrayer , comme elle-même me l'a conseillé.

"Mais rassure toi , rien de tout ça ne nous arrivera." , j'ai tenu ma promesse. Je n'irai pas voir son ancienne meilleure amie , ni maintenant ni jamais.

Je jette un oeil à mon portable pour vérifier l'heure. 17h00. Parfait , je n'ai réservé que pour 19h30.

"Au fait...Tu te souviens de la robe que je t'ai demandé d'emmener ?" , la noire qu'elle portait pour la fameuse soirée. J'ai beaucoup aimé la voir dedans , à tel point que je lui ai demandé de l'apporter avec elle , prévoyant déjà cette surprise.

"Tu auras l'occasion de la porter ce soir , pour la surprise..." , j'ajoute un sourire jusqu'aux oreilles. J'espère sincèrement que mon idée de l'emmener dans un restaurant plutôt huppé , lui plaira.
Et , que ma propre tenue lui plaise également.




Retour vers le Futur ! [The Whole 9] - Page 9 Tumblr_p32y9kIWAe1rourwbo4_r1_540
《You are the one I was meant to find.》
Revenir en haut Aller en bas
 
The Whole 9
The Whole 9
Féminin MESSAGES : 2529
INSCRIPTION : 31/01/2019
RÉGION : Les Hauts de France
CRÉDITS : (c) google image (avatar & gifs profil/signature)

UNIVERS FÉTICHE : City, Science-Fiction et Fantastique. (Si possible dans un contexte inventé, j'y suis plus à mon aise)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t2780-l-ecriture-est-parole-et-sile https://www.letempsdunrp.com/t2787-mon-repertoire-de-rps-oui-je-suis-vachement-originale-dans-le-titre#59583 https://www.letempsdunrp.com/t2809-mes-multiples-personnalites-sur-ltdrp#60671
flower

Retour vers le Futur ! [The Whole 9] - Page 9 Empty

imo-11.png
Dana Sheffield
J'ai 25 ans, je suis née en juin 1971, et je vis à Hill Valley, en Californie, Amérique. Dans la vie, je suis sans emploi, en attendant d'en retrouver un nouveau et je m'en sors au crochet de mon petit-ami. Sinon, grâce à ma chance, je suis amoureuse d'un garçon merveilleux d'une autre époque et je le vis plutôt magnifiquement bien puisque je m'apprête à passer le reste de ma vie en sa compagnie, à voyager dans le temps.

Retour vers le Futur ! [The Whole 9] - Page 9 Original
De nature introvertie, Dana n’est pas le genre de fille que l’on qualifierait de ‘sociable’. Bien au contraire. Elle est plutôt le genre de demoiselle qui préfère une soirée à lire un bon roman sous un plaid, à une soirée arrosée entre amis. Quand le chemin de Joshua Brown – ou sa moto, plutôt – percute de plein fouet sa vie autant que son véhicule, la jeune femme se retrouve projeté dans une situation digne d’un grand film de science-fiction. Saura-t-elle partager son quotidien sans tomber amoureuse de lui, et ce jusqu’à ce qu’il regagne son époque ? Rien n’est moins sûr. Les habitudes ont la vie dure, et la beauté du jeune homme est sans conteste. Gageons qu’ils sortiront tout deux indemnes de cette rencontre hors du temps.

Le mal est fait. Les deux jeunes gens sont amoureux, à présent. Ils pensent même que leurs existences ne seront amenées qu’à ce recroiser en mars 2020, date de leur rendez-vous dans le futur de Dana. Cependant, un événement tragique est sur le point de les réunir presque pour toujours.
Retour vers le Futur ! [The Whole 9] - Page 9 H8w0
Signe particulier :
Dana souffre d’un dédoublement de personnalité. Cela n’interfère pas dans sa vie réelle, mais il lui arrive très fréquemment de ‘converser’ mentalement avec celle qu’elle nomme « sa conscience ». Ce n’est pas vraiment une conscience, d’ailleurs. C’est plus une version plus… assurée de sa personnalité. Elle a souvent des remarques sarcastiques, des réflexions étranges, contraignant la jeune femme à revoir certaines de ces décisions. Ce n’est jamais de manière négative, et cela vient du fait que depuis toute petite Dana a toujours été délaissé par sa famille. Un traumatisme qui a créer une ‘compagnie’ dans sa tête, dont elle ne peut plus se détacher.
Retour vers le Futur ! [The Whole 9] - Page 9 K5h9

Dialogue Dana : #cc3366


Imogen Poots (c) Dreamcatcher
Me trouver un nouveau prénom n’est pas aussi facile que je ne l’aurai cru, je dois dire. J’ai fouillée pas moins d’une centaine de sites en référençant de toutes sortes, de toutes origines, et c’est à peine si je suis parvenu à m’en trouver ne serait-ce qu’une dizaine. Peut-être es-tu trop difficile ? Ou peut-être tiens-je au mien plus que je ne le pensais, tout simplement. Il colle tellement bien à ma personnalité, je trouve. Puis… Tu me vois me faire appeler « Sally », « Amanda », « Dakota » ? Bah… C’est vrai que ça va incroyablement nous changer la vie mais… vois le bon côté des choses : tu seras officiellement une nouvelle personne. Et c’est peut-être pas si mal, le changement ? Oui. Peut-être. En attendant les colocataires de mon petit ami me connaissent sous le prénom de Dana et… Cela va surement leur paraître étrange que je change d’identité du jour au lendemain. Josh trouvera surement un bobard à leur servir. Ne t’en fait pas. Et si cela éveillait leur curiosité ? Ce n’est pas anodin un changement d’identité. Ils peuvent chercher à comprendre le véritable sens et… Quoi ? Te dénoncer aux autorités ? Ce sont des scientifiques, Dana ! Pas les deux ! Oui. Mais ils m’ont l’air d’être suffisamment intelligents pour ne pas croire qu’une femme de vingt cinq ans puisse resurgir au même âge plus de vingt ans après sa disparition. Ça, nous ne pouvons pas en être sûr. Ce n’est qu’une supposition. Qu’est-ce que tu proposes, dans ce cas ? Je ne sais pas. Je n’ai aucune solution à ce problème si ce n’est… Te terrer encore plus dans cette chambre ? Ce n’est pas une solution acceptable, Dana. Tu ne peux pas passer ta vie dans une pièce aussi petite, à attendre le retour de ton petit-ami. Comment mènerez-vous cette vie que vous désirez tant si tu ne travailles pas ? Si tu ne sors pas ? Je doute que ton scientifique ait envie d’un tel boulet éternellement. Je ne suis pas un boulet. Je suis terrifiée, paumée. N’importe qui réagirait de cette façon dans ma situation. Puis… je me demande toujours si c’était vraiment une si bonne chose que mon petit-ami me sauve. Ça y est : c’est reparti. C’est vrai, quoi : il s’est lui-même mis dans la merde en faisant cela. Peut-être devrai-je réellement le convaincre de me laisser mourir ? Tu as oublié que c’était une mauvaise idée ? Deux versions de toi dans un même espace temps, cela n’empêchera pas une catastrophe d’une autre sorte. Alors tu te cherches une nouvelle identité, et tu pries pour que son père t’aide à l’obtenir officiellement. Mais. Dana. D’accord. Je reprends donc mes recherches sur la tablette, même si je ne suis pas plus emballée par les noms de famille que je trouve, jusqu’à ce que j’entende du bruit venant de la pièce principale. Peut-être mon amoureux ? Je l’espère quand la personne toque à la porte.

« _ Entre. »

Je sais que c’est lui. Je l’accueille donc avec un immense sourire, tandis qu’il s’assure que ma journée c’est bien passé.

« _ Oui. Je me suis cherchée une nouvelle identité et… le résultat n’est pas à la hauteur de ce que j’espérais. »

Autant être honnête. Moins de dix prénoms et zéro noms, ce n’est pas terrible. M’enfin. Je chasse cette pensée lorsque nos lèvres se retrouvent en un baiser tendre, surtout dès qu’il m’affirme que je l’embrasse mieux dans le futur. Plus passionnément, même. Euh… que dois-je comprendre ? Aucune idée. Je m’apprête à lui demander le sens de cette parole, quand il me confit avoir quelque chose à me raconter.

« _ Je t’écoute. »

Je l’encourage tendrement, avant qu’il ne débute son histoire. Et… le moins que je puisse dire : c’est que c’est très perturbant. Apparemment, la moi de deux mille vingt-un, est venu ce matin le voir, afin de le mettre en garde quant à une potentielle vie de fugitive. Euh… Est-ce qu’il fume, ton mec ? Pas à ma connaissance, non. Alors il s’est cogné la tête très fort ! Je ne crois pas, non. Il ne me dirait pas de telles choses si elles n’étaient pas vraies et… il a pu comparer mes baisers avec ma version future alors… C’est gage de sincérité. Je n’aime pas trop l’idée de paraître pour une coincée à côté de… moi, d’ailleurs.

« _ Donc… Tu avais décidé d’aller voir Emily sans moi. Je conclu à tout ça, doucement, après qu’il m’ait assuré que ce futur n’existerait plus. _ Est-ce que je t’en ai voulu ? Est-ce que je t’ai botté les fesses pour t’apprendre à ne plus agir aussi impulsivement ? »

Je le taquine, bien évidemment. Je ne l’aurai pas fait moi-même. Mais je trouve tout-de-même dommage qu’il n’ait pas eu la présence d’esprit de m’en parler, avant d’agir. J’aurai pu tenter de le raisonner ? On ne le saura jamais, Dana. Effectivement.

« _ J’ai une question. Reprends-je plus sérieuse. _ Qui pilotait la ‘bête’ ? Ton toi futur ? »

Il n’en a pas parlé et j’admets que cela m’intrigue. Autant que sa question quant à ma robe.

« _ Oui. Je ne l’ai pas oubliée. »

Il m’annonce aussitôt que l’occasion de la porter s’offre à moi, puisqu’elle est nécessaire à cette soirée.

« _ C’est vrai ? Je me jette à ces bras, heureuse à l’idée de découvrir cette surprise. _ Combien de temps ai-je avant que nous y allions ? Dois-je me préparer tout de suite ? »

Je suis tellement impatiente que je tiens à peine en place. J’ai envie de me ruer jusqu’à la salle de bain pour me doucher, me maquiller, et me faire la plus belle pour lui.


@Elsy


Retour vers le Futur ! [The Whole 9] - Page 9 20031610251624541716691375
La route ? Là où on va il n'y a pas... de route.


MES PERSONNAGES
Revenir en haut Aller en bas
 
Elsy
Elsy
MESSAGES : 1018
INSCRIPTION : 02/11/2019
RÉGION : Alsace
CRÉDITS : /

UNIVERS FÉTICHE : SF
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

Retour vers le Futur ! [The Whole 9] - Page 9 Empty

mQlb8wNb_o.png
Joshua
Brown

J'ai 23 ans et je vis à Hill Valley , Californie, États-Unis. Dans la vie, je suis étudiant en physique et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple avec une fille formidable d'une autre époque et je le vis très bien. Je l'aime plus que de raison , jusqu'à la ramener à ma propre époque. Retour vers le Futur ! [The Whole 9] - Page 9 7bbc4da186f00de374018f7410f9b1a90c106438

Né en janvier 1997 , après que son père ai choisit de s'établir à cette époque. Petit fils du docteur Emmett Brown , fils de Jules. Il a hérité de la passion scientifique de son grand père et étudie désormais dans une université dédiée à ce domaine. Son père a cessé de voyager dans le temps avant sa naissance , lorsqu'il a rencontré celle qui devait devenir sa femme. Joshua connaît l'histoire dans les grandes lignes et le refus de sa famille de lui en parler en détail , a attisé sa curiosité. Il s'est fait un devoir de voyager , lui aussi malgré les risques. Il y a quelques années, il a retrouvé des vieux plans de son grand pere et depuis le cerveau du petit génie ne cesse de tourner à plein régime...Tellement , qu'il a réussi à se retrouver par hasard en 1995 et , rentrer dans une voiture.

Retour vers le Futur ! [The Whole 9] - Page 9 H8w0

Scientifique en herbe , Josh possède un tempérament assez impulsif et préfère la compagnie de ses ordinateurs que celle des humains. Il n'a jamais été proche de son grand père , ne l'ayant pas longtemps connu quant à son père ce dernier a toujours refuser de lui donner plus de détails sur les voyages.
Depuis , sa rencontre avec Dana , Joshua ne pense plus qu'à la retrouver. Même si leur amour sera désormais impossible. Remonter à nouveau le temps pour la sauver ? Évidemment, qu'il le ferra.
Veste
Moto en question : Retour vers le Futur ! [The Whole 9] - Page 9 Giphy

Jordan Fisher :copyright:️ NOM CRÉATEUR

Une des premières choses que je dis à Dana , c'est de savoir comment sa journée s'est passée. Elle me confie s'être cherché une nouvelle identité , mais les résultats ne sont pas à la hauteur de ses attentes .
Eh bien...j'imagine que ce n'est pas facile d'abandonner les noms que l'on possède depuis la naissance. C'est une part importante , forte , de notre personnalité. Je me verrai mal me faire appeler autrement que Joshua , Josh...Ce serait vraiment déroutant.

Et , ça le sera forcément pour ma petite amie qui doit changer de prénom. Pour moi aussi , je devrai m'habituer à l'appeler autrement en public. En privé aussi , pour éviter les bourdes devant d'autres personnes...Ça s'annonce plus compliqué que prévu.
Est-elle vraiment obligée de changer , cela dit ? Faudra que je parle à mon père.

"Tu trouveras quelque chose qui te plaît. J'en suis sûr." , peut être que je pourrai demander à Maman de l'aider sur ce coup là ?

Elle a beaucoup d'imagination , sûr qu'elle aurait des idées qu'on ne trouve pas sur Internet. Mais , je ne prends pas le temps d'en informer Dana , préférant la taquiner sur la "qualité" de ses baisers. Je ne peux retenir un sourire , en voyant son expression. Peut être que je n'aurai pas dû faire cette réflexion , mais c'était terriblement tentant.
Je reprend mon sérieux pour lui expliquer la situation , simplement , lui épargnant certains détails pour qu'elle ne panique pas. Je lui rappele que ce futur ne peut exister , car je ne suis pas allé voir Emily.
Sa réponse me perturbe un peu. Je me mords l'intérieur de la joue gené .

"Euh...oui. J'avais prévu d'y aller , avant de rentrer." , j'évite son regard quelques peu honteux. Ce qu'elle ajoute me fait rire , cette fois.

"Tu n'as rien fait de tel , non. Pourquoi ? C'est ce que tu aimerais me faire , maintenant ?" , je réplique avec un clin d'oeil.

"Non. On ne peut pas croiser son soi passé ou futur , tu te souviens ? C'est toi qui pilotait. Tu m'as dit que je te l'avais appris."

Je détourne ensuite la conversation sur la surprise que je lui ai promis , l'informant que la robe qu'elle a ramené lui sera utile. Je réponds à son éteinte , un sourire jusqu'au oreilles.

"Bien sûr que c'est vrai. J'espère que ça te plaira. Je t'aime." , je murmure , lui volant un nouveau baiser.

"Tout dépend du temps qu'il te faut pour te préparer. Je nous ai commandé un taxi pour 19 heures donc...dans deux heures. Ça te suffira ?" , je lui demande , un rictus taquin sur les lèvres.

C'est bien connu , non , qu'il faut des heures aux femmes pour se préparer ? Je ne sais plus vraiment si c'est le cas de Dana. L'imaginer faire un effort particulier pour cette soirée me fait grandement plaisir...J'en ferai un moi même , du reste. Je ne suis pas habitué aux tenues bien habillés , préférant les habits simples. Mais , il faut bien marquer le coup , pas vrai ?


Retour vers le Futur ! [The Whole 9] - Page 9 Tumblr_p32y9kIWAe1rourwbo4_r1_540
《You are the one I was meant to find.》
Revenir en haut Aller en bas
 
The Whole 9
The Whole 9
Féminin MESSAGES : 2529
INSCRIPTION : 31/01/2019
RÉGION : Les Hauts de France
CRÉDITS : (c) google image (avatar & gifs profil/signature)

UNIVERS FÉTICHE : City, Science-Fiction et Fantastique. (Si possible dans un contexte inventé, j'y suis plus à mon aise)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t2780-l-ecriture-est-parole-et-sile https://www.letempsdunrp.com/t2787-mon-repertoire-de-rps-oui-je-suis-vachement-originale-dans-le-titre#59583 https://www.letempsdunrp.com/t2809-mes-multiples-personnalites-sur-ltdrp#60671
flower

Retour vers le Futur ! [The Whole 9] - Page 9 Empty

tumblr_p61h2kPqOv1wc8lyso5_250.png
Dana Sheffield
J'ai 25 ans, je suis née en juin 1971, et je vis à Hill Valley, en Californie, Amérique. Dans la vie, je suis sans emploi, en attendant d'en retrouver un nouveau et je m'en sors au crochet de mon petit-ami. Sinon, grâce à ma chance, je suis amoureuse d'un garçon merveilleux d'une autre époque et je le vis plutôt magnifiquement bien puisque je m'apprête à passer le reste de ma vie en sa compagnie, à voyager dans le temps.

Retour vers le Futur ! [The Whole 9] - Page 9 Original
De nature introvertie, Dana n’est pas le genre de fille que l’on qualifierait de ‘sociable’. Bien au contraire. Elle est plutôt le genre de demoiselle qui préfère une soirée à lire un bon roman sous un plaid, à une soirée arrosée entre amis. Quand le chemin de Joshua Brown – ou sa moto, plutôt – percute de plein fouet sa vie autant que son véhicule, la jeune femme se retrouve projeté dans une situation digne d’un grand film de science-fiction. Saura-t-elle partager son quotidien sans tomber amoureuse de lui, et ce jusqu’à ce qu’il regagne son époque ? Rien n’est moins sûr. Les habitudes ont la vie dure, et la beauté du jeune homme est sans conteste. Gageons qu’ils sortiront tout deux indemnes de cette rencontre hors du temps.

Le mal est fait. Les deux jeunes gens sont amoureux, à présent. Ils pensent même que leurs existences ne seront amenées qu’à ce recroiser en mars 2020, date de leur rendez-vous dans le futur de Dana. Cependant, un événement tragique est sur le point de les réunir presque pour toujours.
Retour vers le Futur ! [The Whole 9] - Page 9 H8w0
Signe particulier :
Dana souffre d’un dédoublement de personnalité. Cela n’interfère pas dans sa vie réelle, mais il lui arrive très fréquemment de ‘converser’ mentalement avec celle qu’elle nomme « sa conscience ». Ce n’est pas vraiment une conscience, d’ailleurs. C’est plus une version plus… assurée de sa personnalité. Elle a souvent des remarques sarcastiques, des réflexions étranges, contraignant la jeune femme à revoir certaines de ces décisions. Ce n’est jamais de manière négative, et cela vient du fait que depuis toute petite Dana a toujours été délaissé par sa famille. Un traumatisme qui a créer une ‘compagnie’ dans sa tête, dont elle ne peut plus se détacher.
Retour vers le Futur ! [The Whole 9] - Page 9 K5h9

Dialogue Dana : #cc3366


Imogen Poots (c) iconscuzbored
Mon petit ami a raison : il n’y a pas d’obstacle au fait que je puisse me trouver une nouvelle identité, susceptible de me plaire. Il faut juste que j’accepte de perdre la mienne et… C’est très certainement le motif pour lequel je déteste tout ce que les sites me proposaient. On pourrait peut-être chercher ensemble, d’ailleurs ? Parce que tu crois qu’il n’a que ‘ça’ à faire, franchement ? Bah… Il va aussi devoir m’appeler autrement alors… Ce serait bien qu’il trouve que cette nouvelle identité me corresponde bien ? V’là l’activité de couple, j’te jure. Quoi ? C’est pas si nul que tu le penses. Puis son avis compte, à mes yeux. Je ne vois donc pas ce que tu reproches à cette idée. Tu veux vraiment le savoir ? Oui. Je trouve ça « gniangnian ». Gniangnian ? Ouais. Vous n’avez pas quinze ans, Dana. Il serait peut-être temps que tu lui proposes des activités plus… adultes. Du genre ? Du genre ce que la Dana du futur aurait pu lui proposer quand on voit la manière dont elle l’a embrassée. Tu penses qu’elle… est sexuellement active ? Oui. Et si je ne sais pas par quel miracle tu t’es ôté ce balai que tu as depuis plus dix ans dans le derche, je regrette de ne pas te connaître comme ça. Ça viendra. Peut-être ? Il y a intérêt. Sinon votre problème sera plus grave que d’être pris pour des fugitifs. Possible. Je ne m’inquiète pas pour l’absence d’activité plus… charnelle, entre nous. Nous sommes encore très réservés sur la question et… c’est normal ? Pour lui, oui. Votre relation a débuté il y a moins d’une semaine. Mais pour toi : ça devient inquiétant. Tu exagères. Un an à l’attendre. Un an à rêver de vous deux dans des positions du kamasoutra. Quoi ? Ne fait pas genre : tu sais très bien de quoi je parle. Et alors ? Des rêves mettant en scène la sexualité ne veulent pas forcément dire que j’ai envie de sexe ! M’ouais. Tu connais rien à la psychologie. Laisse-moi tranquille, maintenant. Comme tu veux. Propose lui de jouer à la marelle et ne vient pas pleurer si tu finis pucelle. Je ne comprendrais jamais pourquoi tu es aussi obsédé sur le sujet. D’autant que ce n’est pas le moment, là. Il me parle de ces aventures de la journée et… j’avoue que savoir que la moi du futur ait pu lui donner plus de désir dans un baiser que je n’y parviens moi-même, cela a de quoi me convaincre d’être moins dans la retenue. Mais je ne vais pas me jeter à ces lèvres comme ça, tout d’un coup ? Non. Nous parlons d’Emily et… d’autres occasions se présenteront à nous. Ce n’est qu’une question de temps ?

« _ Je vois. »

Je souffle à sa confession honteuse, tandis qu’il rit quant aux questions qui avaient suivi quand à mes réactions futures. Je n’allais réellement pas lui botter les fesses parce qu’il avait décidé d’agir seul, sur un coup de tête. Je voulais juste m’assurer que la moi du futur ne l’avais pas fait, c’est tout. Pourquoi ? Qu’est-ce que cela changerait ? Je ne sais pas. Rien, sans doute. Mais cela aurait démontré qu’elle n’était peut-être pas réellement ce qu’elle prétendait être. Donc tu supposes qu’une femme aurait pris ton apparence, afin de se faire passer pour ton toi future ? Possible. Tu es aussi folle que lui, je confirme. Cela expliquerait pourquoi c’était ‘moi’ qui pilotait la moto, d’ailleurs. Je ne suis pas capable de faire une telle chose. Je suis trop craintive. Jamais je ne saurai faire ça… Si ? Peut-être. Je préfère ne pas m’effrayer en posant plus de question à ce sujet.  

« _ Si c’est proposé si gentiment, pourquoi m’en priver ? Je rétorque alors à ces taquineries, rire aux lèvres. _ Non, plus sérieusement. Je reprends, sur ce ton. _ Je ne t’en veux pas que tu aies pris cette décision. Je comprends ta colère au sujet d’Emily et… si ce n’était pas aussi dangereux, moi-même je serai allée lui dire ma façon de penser. »

Peut-être pas aussi franchement que lui, n’ayant pas le même caractère que mon petit-ami ; mais suffisamment pour qu’elle comprenne qu’elle avait merdé. C’est vrai, quoi : qui dit au revoir à une amie en se sachant possiblement victime d’un kidnapping ? Personne ? Je partage donc sa colère au sujet d’Emily, bien qu’il est préférable que l’on apprenne à l’oublier. Et quelle meilleure façon de le faire, que de penser à ma surprise d’ailleurs. Mon scientifique m’assure que ma robe est nécessaire à cette dernière, et je me jette à ces bras, euphorique à l’idée de la découvrir.

« _ Moi aussi je t’aime. Je réponds dans un souffle, après que nos lèvres se soient retrouvées en un baiser. _ Et je te l’ai déjà dit : je n’en doute pas un instant. »

Il sait comment me faire plaisir. Il ne peut donc pas s’être trompé. Dois-je aller me préparer, à présent ? Selon mon petit-ami : cela dépend du temps qu’il me faut, surtout. Il a commandé un taxi pour dix-neuve heures et il est… un peu plus de dix-sept heures. Oui. Il est impératif que je commence à me préparer.

« _ Si je commence tout de suite, ça devrait le faire. Je souffle amusée, tandis que je lui vole un nouveau baiser. _ Tu as un sèche-cheveux ? »

Je ne pourrais peut-être pas me faire un brushing, n’ayant pas ma brosse conçue à cet effet, mais ce sera toujours mieux que les cheveux mouillés. Je quitte donc mon petit-ami dès qu’il m’a répondu, avant de prendre tout ce dont j’ai besoin dans la commode. Je sors le grand-jeu. De la robe aux sous-vêtements – sait-on jamais –, je ne laisse rien au hasard. Je me fais la plus belle pour lui plaire, et ne quitte la salle de bain que lorsque je suis fin prête, à dix-huit heures dix. J’ai hâte de découvrir la tenue de Josh, toujours dans la chambre. Peut-être a-t-il lui même besoin de la salle de bain, d’ailleurs ? Je lui signale qu'elle est libre, au cas où.


@Elsy


Retour vers le Futur ! [The Whole 9] - Page 9 20031610251624541716691375
La route ? Là où on va il n'y a pas... de route.


MES PERSONNAGES
Revenir en haut Aller en bas
 
Elsy
Elsy
MESSAGES : 1018
INSCRIPTION : 02/11/2019
RÉGION : Alsace
CRÉDITS : /

UNIVERS FÉTICHE : SF
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

Retour vers le Futur ! [The Whole 9] - Page 9 Empty

mQlb8wNb_o.png
Joshua
Brown

J'ai 23 ans et je vis à Hill Valley , Californie, États-Unis. Dans la vie, je suis étudiant en physique et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple avec une fille formidable d'une autre époque et je le vis très bien. Je l'aime plus que de raison , jusqu'à la ramener à ma propre époque. Retour vers le Futur ! [The Whole 9] - Page 9 7bbc4da186f00de374018f7410f9b1a90c106438

Né en janvier 1997 , après que son père ai choisit de s'établir à cette époque. Petit fils du docteur Emmett Brown , fils de Jules. Il a hérité de la passion scientifique de son grand père et étudie désormais dans une université dédiée à ce domaine. Son père a cessé de voyager dans le temps avant sa naissance , lorsqu'il a rencontré celle qui devait devenir sa femme. Joshua connaît l'histoire dans les grandes lignes et le refus de sa famille de lui en parler en détail , a attisé sa curiosité. Il s'est fait un devoir de voyager , lui aussi malgré les risques. Il y a quelques années, il a retrouvé des vieux plans de son grand pere et depuis le cerveau du petit génie ne cesse de tourner à plein régime...Tellement , qu'il a réussi à se retrouver par hasard en 1995 et , rentrer dans une voiture.

Retour vers le Futur ! [The Whole 9] - Page 9 H8w0

Scientifique en herbe , Josh possède un tempérament assez impulsif et préfère la compagnie de ses ordinateurs que celle des humains. Il n'a jamais été proche de son grand père , ne l'ayant pas longtemps connu quant à son père ce dernier a toujours refuser de lui donner plus de détails sur les voyages.
Depuis , sa rencontre avec Dana , Joshua ne pense plus qu'à la retrouver. Même si leur amour sera désormais impossible. Remonter à nouveau le temps pour la sauver ? Évidemment, qu'il le ferra.
Veste
Moto en question : Retour vers le Futur ! [The Whole 9] - Page 9 Giphy

Jordan Fisher :copyright:️ NOM CRÉATEUR

Dana continue de me taquiner , et je vais finir par croire qu'elle veut vraiment me faire ravaler ma connerie.
Ah non , elle plaisante bel et bien. Elle-même aurait voulu en envoyer sur Emily si ce n'était pas si dangereux. Bien sûr .

Je remarque toutefois que ma petite amie évite le sujet de la moto. Peut être que je vais devoir attendre encore un peu , avant de lui proposer de l'initier en bonne et due forme. Histoire d'éviter que je la traumatise à vie de ce moyen de transport directement.

Ma surprise revient sur le tapis , et elle ne doute pas qu'elle lui plaira. J'espère , en tout cas. Je lui demande si elle aura assez de temps , pour se préparer. D'après elle , oui , si elle commence tout de suite. Sérieusement ? Comment , il peut lui falloir autant de temps ?
Bon , je ne vais pas râler , non plus mais...enfin , j'espère qu'il ne lui faudra pas toujours autant de temps pour s'habiller dès qu'on sortira quelque part.
Quoi ? C'est pas méchant que je pense ça, non ?

"Euh...non je n'ai pas de sèche cheveux." , entre gars aux cheveux courts , ça n'a pas vraiment d'utilité , donc on en a pas. Ça fait un truc à rajouter à la liste d'achats également, je suppose.

Je la regarde rejoindre la salle de bains , un sourire aux lèvres. Pour ma part , je ne me prépare pas tout de suite. Je m'occupe de recopier rapidement le cours que j'ai manqué ce matin , pour commencer à l'apprendre et éviter de le faire plus tard. Quand j'ai fini , ma petite amie n'a toujours pas terminé.

Je sors donc les vêtements que je vais porter l'occasion . Je les dépose sur mon lit. Un costume blanc , une chemise blanche et un noeud papillon noir. J'ai rarement porté ces habits , hormis deux ou trois événements spéciaux.
Je commence à m'habiller , finissant quelques minutes avant que Dana ne vienne toquer à la porte de la chambre.

"Ferme les yeux , je ne suis pas encore tout à fait prêt." , je lui mens à moitié , en ouvrant la porte , pour conserver l'effet de surprise.

Moi aussi , j'évite de regarder comment elle est habillé , et file dans la salle de bain , à mon tour. Je n'en ai pas pour longtemps. En fait , je me contente de réajuster mon noeud papillon en face du miroir , de me passer un coup de peigne dans mes cheveux qui sont tout de même moins longs que la semaine dernière , et de me mettre du parfum. Voilà. 5 minutes. Pas besoin de plus , non ?

"Toujours interdiction de regarder !" , je lui lance en sortant à reculons de la salle de bains , jusque dans ma chambre pour ne pas encore la voir.
Je sens que mon cœur aussi , aime bien ce petit jeu de suspense. Je referme la porte de la chambre devant moi , au cas où Evan rentrerait brusquement dans l'appartement.

"Alors à 3 , on se retourne et tu pourras m'admirer ?" , je continue sur mon ton taquin .

En réalité , je n'en mène pas large. C'est la première fois que je m'habille dans l'idée de plaire à une femme. Elle pourrait me trouver ridicule , non ? Ou que je ne fais pas assez d'efforts vestimentaires , comparé à elle ?

Mais nan , qu'est ce que je m'imagine ? Dana n'est pas comme ça , à juger sur l'apparence. C'est bien pour cela qu'elle me plaît , d'ailleurs.
Je suis sûr qu'elle est magnifique , encore plus que lorsque nous sommes allés à cette fameuse soirée.
Je lance le décompte , et nous pouvons nous voir , enfin. Je crois que j'ai rougi , quelques peu , mais j'ai hâte de voir à quoi elle ressemble.

Retour vers le Futur ! [The Whole 9] - Page 9 34691b8c56185175b69f1378e2e21be5313c2fe1
Revenir en haut Aller en bas
 
The Whole 9
The Whole 9
Féminin MESSAGES : 2529
INSCRIPTION : 31/01/2019
RÉGION : Les Hauts de France
CRÉDITS : (c) google image (avatar & gifs profil/signature)

UNIVERS FÉTICHE : City, Science-Fiction et Fantastique. (Si possible dans un contexte inventé, j'y suis plus à mon aise)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t2780-l-ecriture-est-parole-et-sile https://www.letempsdunrp.com/t2787-mon-repertoire-de-rps-oui-je-suis-vachement-originale-dans-le-titre#59583 https://www.letempsdunrp.com/t2809-mes-multiples-personnalites-sur-ltdrp#60671
flower

Retour vers le Futur ! [The Whole 9] - Page 9 Empty

tumblr_p61h2kPqOv1wc8lyso5_250.png
Dana Sheffield
J'ai 25 ans, je suis née en juin 1971, et je vis à Hill Valley, en Californie, Amérique. Dans la vie, je suis sans emploi, en attendant d'en retrouver un nouveau et je m'en sors au crochet de mon petit-ami. Sinon, grâce à ma chance, je suis amoureuse d'un garçon merveilleux d'une autre époque et je le vis plutôt magnifiquement bien puisque je m'apprête à passer le reste de ma vie en sa compagnie, à voyager dans le temps.

Retour vers le Futur ! [The Whole 9] - Page 9 Original
De nature introvertie, Dana n’est pas le genre de fille que l’on qualifierait de ‘sociable’. Bien au contraire. Elle est plutôt le genre de demoiselle qui préfère une soirée à lire un bon roman sous un plaid, à une soirée arrosée entre amis. Quand le chemin de Joshua Brown – ou sa moto, plutôt – percute de plein fouet sa vie autant que son véhicule, la jeune femme se retrouve projeté dans une situation digne d’un grand film de science-fiction. Saura-t-elle partager son quotidien sans tomber amoureuse de lui, et ce jusqu’à ce qu’il regagne son époque ? Rien n’est moins sûr. Les habitudes ont la vie dure, et la beauté du jeune homme est sans conteste. Gageons qu’ils sortiront tout deux indemnes de cette rencontre hors du temps.

Le mal est fait. Les deux jeunes gens sont amoureux, à présent. Ils pensent même que leurs existences ne seront amenées qu’à ce recroiser en mars 2020, date de leur rendez-vous dans le futur de Dana. Cependant, un événement tragique est sur le point de les réunir presque pour toujours.
Retour vers le Futur ! [The Whole 9] - Page 9 H8w0
Signe particulier :
Dana souffre d’un dédoublement de personnalité. Cela n’interfère pas dans sa vie réelle, mais il lui arrive très fréquemment de ‘converser’ mentalement avec celle qu’elle nomme « sa conscience ». Ce n’est pas vraiment une conscience, d’ailleurs. C’est plus une version plus… assurée de sa personnalité. Elle a souvent des remarques sarcastiques, des réflexions étranges, contraignant la jeune femme à revoir certaines de ces décisions. Ce n’est jamais de manière négative, et cela vient du fait que depuis toute petite Dana a toujours été délaissé par sa famille. Un traumatisme qui a créer une ‘compagnie’ dans sa tête, dont elle ne peut plus se détacher.
Retour vers le Futur ! [The Whole 9] - Page 9 K5h9

Dialogue Dana : #cc3366


Imogen Poots (c) iconscuzbored
Bon. Changement de programme, finalement. Je ne me laverai pas les cheveux. Ils ne seront jamais secs pour dix-neuve heures tapantes et… Quoique. Je peux toujours me faire un chignon, cela dit. La plupart de mes cheveux auront séchés d’ici une petite heure à l’air libre et… cela ne se verra plus, je crois ? Peut-être. Je réfléchis à cet ‘épineux’ problème – car oui, dans ma situation actuelle, cela en est un – tandis que je prends mes affaires dans la commode. Nous disions : robe, sous-vêtements, escarpins, et maquillage. Je crois que j’ai tout. Oui, j’ai tout. Et je rejoins la salle de bain où ma mission est la suivante : me préparer vite autant que bien. Une mission difficile, surtout lorsque l’on on doit se contorsionner dans la douche pour éviter au maximum de se mouiller le sommet du crâne, avant d’abandonner la lutte. Pourquoi ne pas les laver, après tout ? Il boucle sous l’humidité ambiante, et j’ai l’intention de les attacher en chignon. Alors autant éviter de ne ressembler à plus rien de nommable. Déjà que tu ne ressembles pas à grand-chose quand ils sont disciplinés. Sympa. Depuis quand tu me rabaisses physiquement, toi ? Depuis que tu as décidé de jouer les ‘bonnes sœurs’. Je n’ai pas décidée de jouer les ‘bonnes sœurs’. J’ai décidée de ne pas me jeter aux lèvres de mon petit-ami, nuance. Ouais bah la nuance est très mince, Dana. Mais qu’est-ce que t’as avec ‘ça’, franchement ? Pourquoi tu me prends autant la tête avec le fait qu’on ait pas encore couché ensemble ? Il n’y a pas d’urgence ! Si. Il me tarde de cohabiter avec une version plus affirmée de toi. Je soupire, profondément. Tu me fatigues, très sincèrement. Toi aussi. Bien. Alors ne nous parlons plus de la soirée dans ce cas. Ça me va. Cela n’a jamais été aussi simple, je dois dire. Je regrette presque que ma conscience ne soit pas d’humeur boudeuse plus souvent. Est-ce toujours judicieux de la nommer de la sorte, d’ailleurs ? Je ne sais pas. Personne n’échange avec sa conscience, je crois ? Possible. Je n’en ai pas la moindre idée et… très honnêtement, je préfère me concentrer sur mes activités dans la salle de bain, plutôt qu’à la résolution de ce ‘mystère’. Ce qui me permet d’être prête en un peu plus d’une heure, ce qui n’est pas autant que je le craignais. Sauf que j’ai peut-être monopolisée la salle de bain là où mon scientifique aurait pu en avoir besoin, non ? Possible. Je toque donc à la porte de notre chambre, afin de lui signifier qu’elle est libre, quand il me demande de fermer les yeux pour ne pas le regarder. D’accord. C’est plutôt amusant le côté « surprise ». Je ferme donc les paupières pour respecter cette demande, dès que la porte s’ouvre, puis rejoins la chambre où je m’installe sur le rebord du lit. Tu as conscience que tu as peut-être manquée une occasion de le voir nu, là ? (…) Bien. Je n’ai pas changée d’avis. Je n’ai pas envie que cette soirée en amoureux soit polluée par tes remarques sarcastiques. Je me fiche donc de ce que tu penses de notre petit jeu enfantin, tandis que j’attends patiemment son retour. Ce qu’il me tarde de découvrir sa tenue, d’ailleurs. Je suis certaine qu’il me réserve une belle surprise. Oui. Mon scientifique est tant attentionné à ma personne, qu’il ne peut pas ne pas avoir sortie le grand jeu également. Je souris à cette pensée, euphorique, quand il m’annonce que je ne peux toujours pas le regarder. Je me lève du lit en fermant les paupières, que je cache de mes mains, tandis que j’entends ces pas se rapprocher de ma position. C’est tellement amusant et excitant à la fois que j’éclate de rire, sincèrement.

« _ Oh ! Il fallait être de dos ? Je constate immédiatement, surprise, lorsqu’il reprend la parole, à nouveau isolé dans notre chambre en ma compagnie. _ Attends. Je ne le suis pas. »

Je veux faire les choses comme il faut. Je me tourne donc de sorte d’être dos à sa position, avant qu’il ne lance le décompte. C’est tellement galvanisant tout ce mystère, que je me sens comme une enfant à l’entrée d’une attraction. Surtout lorsque le trois se fait entendre. Je me tourne à nouveau pour découvrir sa tenue, les yeux bien ouverts, et je reste ébahis un instant devant la classe qui se dégage de cette dernière.

« _ Tu es… magnifique. Je souffle, sincèrement admirative. _ Ce costume te va à merveille et… je suis charmée que tu te sois vêtu ainsi pour moi. »

Je ne sais toujours pas ce qu’il a prévu pour nous et qui justifie que nous ayons un style aussi guinder mais… qu’importe. Les vêtements font leur petit effet de part et d’autre et je me fonds dans ses bras pour l’embrasser langoureusement, sans la retenu que je m’impose d’habitude.

« _ Je t’aime. Je lui murmure lèvre contre lèvre, un sourire amoureux à celle-ci. _ J’ai énormément de chance d’être avec toi. »

Et je suis sincère. Je considère que c’est une chance folle que la vie nous ait offerte.

« _ Nous sommes en avance. Je souffle, remarquant que le taxi n’arrivera pas avant trente minutes. _ Que faisons-nous en attendant ? »

Je n’ai aucune idée précise en tête, pour ma part. Je suis donc ouverte à toute suggestion, même simplement attendre tendrement blottis comme nous le somme actuellement.


@Elsy


Retour vers le Futur ! [The Whole 9] - Page 9 20031610251624541716691375
La route ? Là où on va il n'y a pas... de route.


MES PERSONNAGES
Revenir en haut Aller en bas
 
Elsy
Elsy
MESSAGES : 1018
INSCRIPTION : 02/11/2019
RÉGION : Alsace
CRÉDITS : /

UNIVERS FÉTICHE : SF
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

Retour vers le Futur ! [The Whole 9] - Page 9 Empty

mQlb8wNb_o.png
Joshua
Brown

J'ai 23 ans et je vis à Hill Valley , Californie, États-Unis. Dans la vie, je suis étudiant en physique et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple avec une fille formidable d'une autre époque et je le vis très bien. Je l'aime plus que de raison , jusqu'à la ramener à ma propre époque. Retour vers le Futur ! [The Whole 9] - Page 9 7bbc4da186f00de374018f7410f9b1a90c106438

Né en janvier 1997 , après que son père ai choisit de s'établir à cette époque. Petit fils du docteur Emmett Brown , fils de Jules. Il a hérité de la passion scientifique de son grand père et étudie désormais dans une université dédiée à ce domaine. Son père a cessé de voyager dans le temps avant sa naissance , lorsqu'il a rencontré celle qui devait devenir sa femme. Joshua connaît l'histoire dans les grandes lignes et le refus de sa famille de lui en parler en détail , a attisé sa curiosité. Il s'est fait un devoir de voyager , lui aussi malgré les risques. Il y a quelques années, il a retrouvé des vieux plans de son grand pere et depuis le cerveau du petit génie ne cesse de tourner à plein régime...Tellement , qu'il a réussi à se retrouver par hasard en 1995 et , rentrer dans une voiture.

Retour vers le Futur ! [The Whole 9] - Page 9 H8w0

Scientifique en herbe , Josh possède un tempérament assez impulsif et préfère la compagnie de ses ordinateurs que celle des humains. Il n'a jamais été proche de son grand père , ne l'ayant pas longtemps connu quant à son père ce dernier a toujours refuser de lui donner plus de détails sur les voyages.
Depuis , sa rencontre avec Dana , Joshua ne pense plus qu'à la retrouver. Même si leur amour sera désormais impossible. Remonter à nouveau le temps pour la sauver ? Évidemment, qu'il le ferra.
Veste
Moto en question : Retour vers le Futur ! [The Whole 9] - Page 9 Giphy

Jordan Fisher :copyright:️ NOM CRÉATEUR

Retour vers le Futur ! [The Whole 9] - Page 9 D056a48c4deacdabe4404d3e32517300924750f3

Peut être qu'elle va trouver ma "mise en scène" digne d'un grand gamin ? C'est un peu le cas , en fait. Cette envie de conserver le mystère , d'en jouer , ça fait vachement ado non ? Pourtant , ma période lycée est derrière moi depuis un petit moment.
Bref. Tant pis. Ça a l'air de l'amuser donc...ça doit pas être si affreux que ce que j'imagine comme "jeu" ?

Je continue le décompte , et me retourne finalement. Mon angoisse fond comme neige au soleil à la vue de son sourire. Je l'aime toujours autant dans cette robe et...elle est vraiment belle. Sans trop en faire , d'ailleurs. Sa beauté me paraît toute naturelle , et je ne peux pas détourner mes yeux des traits de son visages , de ses cheveux , de ses courbes...euh nan. Pas du tout.

"Merci. Je voulais marquer le coup. Histoire que tu n'ai pas que la vision de moi en jean." , je souris largement.

"Tu es vraiment très belle." , faudrait pas qu'elle s'imagine que je suis déçu si je ne la complimente pas.

Puis , c'est normal de lui faire savoir ce que je ressens. Cela dit , j'aurais bien aimé trouver un terme plus original mais...bon. Je ne suis qu'à moitié surpris quand Dana vient dans mes bras pour quérir un nouveau baiser. Plus profond , sans retenu. Un peu comme celui que m'a offert ma petite amie du futur. Je prend le temps de la serrer contre moi et , de répondre tout aussi intensément à son baiser , sentant cette douce chaleur m'envahir. Assez naturellement , j'en viens à mêler nos deux langues , mais ça ne dure pas bien longtemps. Néanmoins , mon sourire reste aussi grand qu'avant.

"Je t'aime aussi. J'ai eu beaucoup de chance de t'avoir rencontré , lors de mon accident. Je n'aurai pas pu mieux tombé." , je répond à sa déclaration , complètement attendri. Elle souligne à juste titre que nous avons du temps devant nous , une demi-heure. Je n'avais pas prévu autre chose à faire avant , en réalité.

"Hum...bonne question. On peut déjà commencer par ça." , j'ajoute un sourire taquin aux lèvres avant de l'embrasser à nouveau , toujours aussi passionnément , la gardant encore au creux de mes bras. C'est sûr qu'on ne peu pas faire ça pendant une demie-heure...Quoique...

"Je peux bien te montrer quelque chose avant qu'on parte." , je lui souffle quand on se sépare à nouveau. Je lui prends la main et l'emmène vers mon bureau. Je sors du tiroir un petit album photo.

"On est peut être en 2020 , mais j'aime toujours photos développées. Ça a moins de charme sur un écran." , je ne développe pas tout bien sûr, juste certains de mes souvenirs préférés. J'en rajouterai de nous deux , c'est une certitude.

Je lui montre une photo de famille où je n'ai pas plus de deux ans. Une autre où j'ai une dizaine d'année avec mon père , lors de ma honteuse période cheveux longs et style intello à 100%.
Je tourne la page en écoutant ces remarques , pour lui montrer une où je devais être au collège à cette époque. C'est dans le jardin de la maison de mes parents avec ma mère et Evan.
Au delà de lui montrer des souvenirs , ça lui permet de découvrir à quoi ressemble mes parents , nottament ma maman dont je lui ai peu parlé alors que je suis assez proche d'elle. Là où mon père a la peau plus blanche qu'un cul de bébé , des cheveux châtains et des yeux bruns , ma mère est noire avec des yeux noisettes qui ressortent joliment sur son visage.
Je reçois un message sur mon téléphone. Je reprends la main de ma petite amie.

"Le taxi est là. Je pourrai te montrer le reste demain." , je lui souffle en prenant mon portefeuille que je glisse dans ma poche ainsi que mes clés quand je referme l'appartement derrière nous , Evan toujours absent et Ryan encore au boulot.

En bon gentleman , je pousse le jeu jusqu'au bout , j'ouvre la portière de Dana pour qu'elle puisse y monter. Cela dit , c'est un simple taxi , pas une limousine.
Revenir en haut Aller en bas
 
The Whole 9
The Whole 9
Féminin MESSAGES : 2529
INSCRIPTION : 31/01/2019
RÉGION : Les Hauts de France
CRÉDITS : (c) google image (avatar & gifs profil/signature)

UNIVERS FÉTICHE : City, Science-Fiction et Fantastique. (Si possible dans un contexte inventé, j'y suis plus à mon aise)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t2780-l-ecriture-est-parole-et-sile https://www.letempsdunrp.com/t2787-mon-repertoire-de-rps-oui-je-suis-vachement-originale-dans-le-titre#59583 https://www.letempsdunrp.com/t2809-mes-multiples-personnalites-sur-ltdrp#60671
flower

Retour vers le Futur ! [The Whole 9] - Page 9 Empty

tumblr_p61h2kPqOv1wc8lyso5_250.png
Dana Sheffield
J'ai 25 ans, je suis née en juin 1971, et je vis à Hill Valley, en Californie, Amérique. Dans la vie, je suis sans emploi, en attendant d'en retrouver un nouveau et je m'en sors au crochet de mon petit-ami. Sinon, grâce à ma chance, je suis amoureuse d'un garçon merveilleux d'une autre époque et je le vis plutôt magnifiquement bien puisque je m'apprête à passer le reste de ma vie en sa compagnie, à voyager dans le temps.

Retour vers le Futur ! [The Whole 9] - Page 9 Original
De nature introvertie, Dana n’est pas le genre de fille que l’on qualifierait de ‘sociable’. Bien au contraire. Elle est plutôt le genre de demoiselle qui préfère une soirée à lire un bon roman sous un plaid, à une soirée arrosée entre amis. Quand le chemin de Joshua Brown – ou sa moto, plutôt – percute de plein fouet sa vie autant que son véhicule, la jeune femme se retrouve projeté dans une situation digne d’un grand film de science-fiction. Saura-t-elle partager son quotidien sans tomber amoureuse de lui, et ce jusqu’à ce qu’il regagne son époque ? Rien n’est moins sûr. Les habitudes ont la vie dure, et la beauté du jeune homme est sans conteste. Gageons qu’ils sortiront tout deux indemnes de cette rencontre hors du temps.

Le mal est fait. Les deux jeunes gens sont amoureux, à présent. Ils pensent même que leurs existences ne seront amenées qu’à ce recroiser en mars 2020, date de leur rendez-vous dans le futur de Dana. Cependant, un événement tragique est sur le point de les réunir presque pour toujours.
Retour vers le Futur ! [The Whole 9] - Page 9 H8w0
Signe particulier :
Dana souffre d’un dédoublement de personnalité. Cela n’interfère pas dans sa vie réelle, mais il lui arrive très fréquemment de ‘converser’ mentalement avec celle qu’elle nomme « sa conscience ». Ce n’est pas vraiment une conscience, d’ailleurs. C’est plus une version plus… assurée de sa personnalité. Elle a souvent des remarques sarcastiques, des réflexions étranges, contraignant la jeune femme à revoir certaines de ces décisions. Ce n’est jamais de manière négative, et cela vient du fait que depuis toute petite Dana a toujours été délaissé par sa famille. Un traumatisme qui a créer une ‘compagnie’ dans sa tête, dont elle ne peut plus se détacher.
Retour vers le Futur ! [The Whole 9] - Page 9 K5h9

Dialogue Dana : #cc3366


Imogen Poots (c) iconscuzbored
C’est mignon. J’aime beaucoup cette idée qu’il se soit vêtu ainsi pour me faire plaisir. Et c’est rudement efficace, je dois dire. Je suis au comble du bonheur. Je le suis tant que je ne me retiens même pas de me blottir dans ses bras, afin de lui offrir ce premier vrai baiser d’amour. Ce n’est pas que les précédents ne l’étaient pas, hein. Ils ont tous été motivés par ce même sentiment puissant que je ressens à son encontre. Celui-ci est unique parce que, pour la première fois depuis que nous sommes ensemble, je ne m’impose plus une forme de retenu lorsque mes lèvres rencontrent les siennes. Je m’autorise à l’embrasser telle que mes sentiments me le dictent, spontanément, sans me poser la moindre question sur les conséquences qui en découleront. Il semble apprécié, d’ailleurs. Je ne vois donc pas quelles motivations s’offrent à moi pour retrouver ma sagesse passée, là où j’apprécie de sentir le contact de sa langue contre la mienne. Les baisers sont-ils toujours aussi… intenses ? Je ne saurai le dire. Je sais que j’éprouve des sensations nouvelles dans le creux de mon bas ventre, et je ne m’en inquiète pas. C’est agréable, en fait. J’ai donc le désir de poursuivre, bien que j’interrompe notre échange pour lui faire part de mes sentiments. Il les connaît, du reste. Il ne le découvre donc pas. Mais il a la garantie qu’ils demeurent inchangés, au delà des complications que nous rencontrons depuis mon arrivée. Quant à ce sentiment de chance que je souligne, concernant notre rencontre, je suis bien heureuse de l’entendre me dire qu’il le partage également. Il ne pouvait pas tombé sur mieux que moi, en effet, et amusée, je souris de toutes mes dents, heureuse qu’il le reconnaisse.

« _ Tu n’as pas toujours dis ça, pourtant. Je souligne taquine, frottant mon bout de nez au sien. _ Mais je suis contente d’être parvenu à te faire changer d’opinion. »

Je n’aurai pas aimé que mes sentiments demeurent à sens unique, impossible. Je me félicite donc de l’avoir charmé de ma bienveillance naturelle, à tout épreuve, là où je l’interroge sur nos occupations à venir. Nous avons trente minutes d’avance. Peut-être désire-t-il passer le temps autrement que tendrement blotti dans mes bras ? Je l’envisage quelque peu, quand il me taquine avant de m’embrasser, aussi intensément que précédemment. C’est vrai que c’est tout aussi agréable. Toutefois, mon petit-ami trouve une activité plus sage à me proposer : celle de me montrer des photos de famille qu’il garde dans son bureau. C’est intéressant. J’aime beaucoup l’idée de le découvrir enfant, là où je n’ai malheureusement pas de clichés de moi aux mêmes âges. Je m’extasie par conséquent devant la bouille adorable de l’enfant qu’il était, évoluant au fur à mesure des pages qu’il tourne.

« _ Tu es vraiment trop chou. Je lui souffle charmante, lorsque je ne peux plus m’empêcher de le dire à haute voix. _ Et ta mère : elle est splendide. »

Elle a un regard plein de détermination, comme le sien. Quant à son visage : il est magnifique. On dirait celui d’une poupée. Il dégage la même douceur que j’aime dans les traits du visage de mon scientifique, d’ailleurs.

« _ Je sais à qui tu ressembles, désormais. »

Je clame joyeuse, bien que je continue de regarder ses photos, très sérieusement. C’est étrange mais… un curieux sentiment de ‘déjà vu’ m’accapare, au sujet de cette femme. Serait-il possible que je l’aie croisée ou même rencontrée à mon époque ? Possible. Nous avions sensiblement le même âge dans les années quatre-vingt-dix et… toutes les filles ne sont pas de nature ermite comme je le suis. Je mets donc cette impression sur le fait qu’elle ait pu fréquenter le ‘Café 80’ lors de sa jeunesse, avant que le téléphone de mon petit-ami ne retentisse. Le taxi est arrivé, apparemment. Nous devons reporter cette activité à demain. Cela ne me dérange pas. J’ai envie de découvrir la véritable surprise que mon chéri m’a réservée, et je le suis par conséquent sans discuter jusqu’au taxi où, gentleman, il m’ouvre la portière afin que je m’y installe en premier.

« _ Merci. Je souffle charmante, prenant place dans celui-ci, un sourire charmant sur les lèvres. _ C’est très galant de ta part. »

Cela paraît sûrement un peu démodé ce genre de comportement envers une jeune femme, mais je vous assure que la romantique en moi est heureuse que l’homme de son cœur lui adresse de telles attentions. Cela lui confirme – si preuve en fallait – qu’elle ait trouvé quelqu’un digne d’elle, et je suis enchantée de le découvrir dès notre premier rendez-vous. Car c’est bien de cela qu’il s’agit, n’est-ce pas ? C’est le rendez-vous que nous n’avons pas eu l’occasion de vivre ensemble, pressé par le choix d’une époque de résidence ? J’ai envie d’y croire, personnellement.

« _ Tu n’as pas peur que je prenne de ‘mauvaises’ habitudes, après cette soirée ? »

Je souffle à son oreille, taquine, après qu’il ait indiquée l’adresse à notre chauffeur, lui même assis dans le véhicule. Je pourrais y prendre goût, qui sait ? Est-il préparé à cette éventualité ? C’est la question à laquelle il me tarde d’obtenir une réponse.


@Elsy


Retour vers le Futur ! [The Whole 9] - Page 9 20031610251624541716691375
La route ? Là où on va il n'y a pas... de route.


MES PERSONNAGES
Revenir en haut Aller en bas
 
Elsy
Elsy
MESSAGES : 1018
INSCRIPTION : 02/11/2019
RÉGION : Alsace
CRÉDITS : /

UNIVERS FÉTICHE : SF
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

Retour vers le Futur ! [The Whole 9] - Page 9 Empty

mQlb8wNb_o.png
Joshua
Brown

J'ai 23 ans et je vis à Hill Valley , Californie, États-Unis. Dans la vie, je suis étudiant en physique et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple avec une fille formidable d'une autre époque et je le vis très bien. Je l'aime plus que de raison , jusqu'à la ramener à ma propre époque. Retour vers le Futur ! [The Whole 9] - Page 9 7bbc4da186f00de374018f7410f9b1a90c106438

Né en janvier 1997 , après que son père ai choisit de s'établir à cette époque. Petit fils du docteur Emmett Brown , fils de Jules. Il a hérité de la passion scientifique de son grand père et étudie désormais dans une université dédiée à ce domaine. Son père a cessé de voyager dans le temps avant sa naissance , lorsqu'il a rencontré celle qui devait devenir sa femme. Joshua connaît l'histoire dans les grandes lignes et le refus de sa famille de lui en parler en détail , a attisé sa curiosité. Il s'est fait un devoir de voyager , lui aussi malgré les risques. Il y a quelques années, il a retrouvé des vieux plans de son grand pere et depuis le cerveau du petit génie ne cesse de tourner à plein régime...Tellement , qu'il a réussi à se retrouver par hasard en 1995 et , rentrer dans une voiture.

Retour vers le Futur ! [The Whole 9] - Page 9 H8w0

Scientifique en herbe , Josh possède un tempérament assez impulsif et préfère la compagnie de ses ordinateurs que celle des humains. Il n'a jamais été proche de son grand père , ne l'ayant pas longtemps connu quant à son père ce dernier a toujours refuser de lui donner plus de détails sur les voyages.
Depuis , sa rencontre avec Dana , Joshua ne pense plus qu'à la retrouver. Même si leur amour sera désormais impossible. Remonter à nouveau le temps pour la sauver ? Évidemment, qu'il le ferra.
Veste
Moto en question : Retour vers le Futur ! [The Whole 9] - Page 9 Giphy

Jordan Fisher :copyright:️ NOM CRÉATEUR

Retour vers le Futur ! [The Whole 9] - Page 9 D056a48c4deacdabe4404d3e32517300924750f3


Je rappelle à Dana que , moi aussi , je suis chanceux de l'avoir rencontré . Plus que cela même. Elle me répond , à juste titre , que je n'ai pas toujours dit ça. Évidemment. Comme elle me me dit elle-même, elle m'a fait changer d'avis . Mais , c'est normal , non ?

Le choc avait tout de même été assez violent , pour moi et , j'avais peur de ne jamais pouvoir rentrer chez moi , de créer un paradoxe temporel.
J'étais en colère, et comme souvent , j'ai laissé cet énervement s'exprimer plus que je ne l'aurai dit. C'est vrai que je n'ai pas été des plus gentil avec elle , là où elle essayait sincèrement de m'aider , même avant de savoir que j'étais un voyageur temporel.

Je propose à Dana de lui montrer quelques photos de familles. J'ai envie qu'elle puisse me voir plus jeune , mais surtout qu'elle puisse mettre un visage sur le nom de mes parents. Je suis touché, voir un peu gêné à l'idée quelle me trouve chou...C'est idiot , hein ? C'est plutôt logique de sa part , en fait .

Je remarque qu'elle s'attarde un peu plus sur les photos où apparaît ma mère , ce qui me fait plus plaisir que je ne l'avouerai. Je passerais pour un ingrat à l'égard de mon père . J'aimerai ajouter quelque chose , mais le taxi est déjà là, et nous devons y aller.
Je me montre galant , lui ouvrant la portière , ce que Dana ne manque pas de souligner. Je m'installe à ses côtés , lâchant un petit rire à sa réflexion.

"Ça pourrait m'inquiéter oui. Le problème c'est que mon portefeuille risque de protester !" , ya bien ce stéréotype qui dit que les femmes peuvent nous ruiner. Je sais que je serai toujours prêt à lui préparer des surprises de ce genre , mais faudrait rester raisonnable."Tu peux y prendre goût petit à petit."

"J'ai pas eu le temps de te répondre avant , mais comme tu l'as remarqué je ressemble plus à ma mère que mon père." , c'est le cas de le dire. Pas seulement pour la couleure de la peau. Même au niveau de notre personnalité , excepté mon impulsivité que j'ai hérité de mon paternel.

"T'imagines pas le nombre de personnes qui pensent , la première fois en voyant mon père , qu'il m'a adopté...Enfin. D'ailleurs, en y pensant vous auriez presque pu vous croiser avec ma mère à ton époque." , en réalité elles auraient le même âge si je ne l'avais pas arraché à son époque. Ce qui est assez perturbant à se rappeler , faut l'avouer.

"Je suis sûre qu'elle t'aimeras." , je lui ai déjà dit mais j'en suis plus que convaincu. Elles ont toutes les deux cette même douceur , et puis c'est rare que maman n'aime pas quelqu'un tout simplement. Elle n'a pas de grief contre les voyages temporels, en plus . Je compte un peu sur elle , pour persuader Papa d'intervenir en notre faveur .
Revenir en haut Aller en bas
 
The Whole 9
The Whole 9
Féminin MESSAGES : 2529
INSCRIPTION : 31/01/2019
RÉGION : Les Hauts de France
CRÉDITS : (c) google image (avatar & gifs profil/signature)

UNIVERS FÉTICHE : City, Science-Fiction et Fantastique. (Si possible dans un contexte inventé, j'y suis plus à mon aise)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t2780-l-ecriture-est-parole-et-sile https://www.letempsdunrp.com/t2787-mon-repertoire-de-rps-oui-je-suis-vachement-originale-dans-le-titre#59583 https://www.letempsdunrp.com/t2809-mes-multiples-personnalites-sur-ltdrp#60671
flower

Retour vers le Futur ! [The Whole 9] - Page 9 Empty

tumblr_p61h2kPqOv1wc8lyso5_250.png
Dana Sheffield
J'ai 25 ans, je suis née en juin 1971, et je vis à Hill Valley, en Californie, Amérique. Dans la vie, je suis sans emploi, en attendant d'en retrouver un nouveau et je m'en sors au crochet de mon petit-ami. Sinon, grâce à ma chance, je suis amoureuse d'un garçon merveilleux d'une autre époque et je le vis plutôt magnifiquement bien puisque je m'apprête à passer le reste de ma vie en sa compagnie, à voyager dans le temps.

Retour vers le Futur ! [The Whole 9] - Page 9 Original
De nature introvertie, Dana n’est pas le genre de fille que l’on qualifierait de ‘sociable’. Bien au contraire. Elle est plutôt le genre de demoiselle qui préfère une soirée à lire un bon roman sous un plaid, à une soirée arrosée entre amis. Quand le chemin de Joshua Brown – ou sa moto, plutôt – percute de plein fouet sa vie autant que son véhicule, la jeune femme se retrouve projeté dans une situation digne d’un grand film de science-fiction. Saura-t-elle partager son quotidien sans tomber amoureuse de lui, et ce jusqu’à ce qu’il regagne son époque ? Rien n’est moins sûr. Les habitudes ont la vie dure, et la beauté du jeune homme est sans conteste. Gageons qu’ils sortiront tout deux indemnes de cette rencontre hors du temps.

Le mal est fait. Les deux jeunes gens sont amoureux, à présent. Ils pensent même que leurs existences ne seront amenées qu’à ce recroiser en mars 2020, date de leur rendez-vous dans le futur de Dana. Cependant, un événement tragique est sur le point de les réunir presque pour toujours.
Retour vers le Futur ! [The Whole 9] - Page 9 H8w0
Signe particulier :
Dana souffre d’un dédoublement de personnalité. Cela n’interfère pas dans sa vie réelle, mais il lui arrive très fréquemment de ‘converser’ mentalement avec celle qu’elle nomme « sa conscience ». Ce n’est pas vraiment une conscience, d’ailleurs. C’est plus une version plus… assurée de sa personnalité. Elle a souvent des remarques sarcastiques, des réflexions étranges, contraignant la jeune femme à revoir certaines de ces décisions. Ce n’est jamais de manière négative, et cela vient du fait que depuis toute petite Dana a toujours été délaissé par sa famille. Un traumatisme qui a créer une ‘compagnie’ dans sa tête, dont elle ne peut plus se détacher.
Retour vers le Futur ! [The Whole 9] - Page 9 K5h9

Dialogue Dana : #cc3366


Imogen Poots (c) iconscuzbored
J’éclate de rire à la remarque de mon petit ami, sincèrement amusée. Il est vrai que ces finances n’apprécieront pas forcément que je prenne goût à ce genre de traitement quotidien, surtout s’il me sort chaque soir en tenue chic. Mais je ne parlais pas de me faire vivre des galas de fêtes chaque soir, lorsque je lui suggérais cela. Je pensais plutôt au fait que je pourrai aimé qu’il soit si galant, constamment. Ce qui est plaisant quand on a l’habitude d’être seule, délaissée de tous. Je pourrais donc m’habituer au fait d’être traité comme une princesse, là où je n’ai ni le titre ni la couronne qui justifie ces attentions toutes particulières.

« _ Je ne suis pas vénale, voyons. Je souffle sous le ton de l’amusement, tapant doucement sur son bras le plus proche. _ Je parlais plutôt de tes élans de galanterie, de ton romantisme. Je corrige à la suite, toujours taquine. _ Tu ne vas pas me faire croire que cela te coûte si chère, si ? »

Il pourrait, du reste. Certains garçons font des efforts presque surhumains pour avoir de telles attentions, ne serait-ce qu’un soir par an. Mais je doute que mon petit-ami fournisse une telle énergie pour être ce qu’il est en ce moment : charmant. C’est dans sa personnalité d’être à mes petits soins, naturellement, et je suis heureuse qu’il se plie en quatre pour faire mon bonheur. Il poursuit la conversation en abordant un sujet auquel il n’a pas eu le temps de répondre précédemment : sa ressemblance avec sa mère. Il est vrai que son père ne possède pas réellement de critère physique justifiant naturellement qu’il soit son géniteur, mais il est peut-être exagéré de prétendre pour autant qu’il l’ait adopté non ? Je ne sais pas. Je pense que leurs ressemblances doivent être moins physique que celles avec sa mère. Et que je ne tarderai pas à les déceler, dès que j’aurai fais la connaissance de ces parents. Quant à sa mère bah… Cela tombe bien qu’il me parle d’elle, justement, puisqu’il s’avère que j’ai le sentiment que je l’ai déjà croisée dans les années quatre-vingt-dix. Je ne dis pas que c’était quotidiennement, ni même au cours de l’année de notre rencontre. Mais je suis certaine que je l’ai vu au moins quelque fois.

« _ Je ne doute pas que tu ressembles aussi à ton père. Je souffle en premier lieu, avec énormément de tendresse, afin de lui assurer que je ne crois pas en la théorie de l’adoption. _ Quant à ta mère, je le confirme : je l’ai croisée à quelques reprises à mon époque. Elle venait avec ces copines au ‘Café 80’ de temps en temps, surtout les weekends, et j’ai un souvenir d’elle d’une fille vraiment très gentille. »

Elle était toujours souriante, polie. Elle s’intéressait même un peu à moi, de temps en temps. Rien qui ne puisse nous lier amicalement, du reste. Mais suffisamment d’intérêt pour qu’elle marque mon esprit. Bon sang. J’y pense : si je me souviens d’elle, elle doit également se rappeler de moi ? ‘Fin. Surtout avec cette histoire de disparition, je veux dire. Qu’est-ce que je fais si elle me reconnaît tout de suite ? Son père nous tuera, c’est évident.

« _ Je n’en suis pas si sûre. Je souffle contrariée, tandis que mon petit-ami m’assure qu’elle m’aimera directement. _ Elle… Je baisse le ton, afin que seul lui entendent mes paroles, approchant mes lèvres à son oreille. _ Elle me parlait de temps en temps, à l’époque. Elle connaît donc très certainement cette légende entourant ma disparition. Que ferons-nous si elle-même est furieuse de savoir que tu es le garçon des caméras de surveillances ? Se liguera-t-elle à ton père pour te convaincre de me ramener dans mon époque, dans le passé ? »

Cette histoire nous poursuit, inlassablement. Qu’importe ce que nous faisons, ce que nous disons, elle s’immisce en permanence. C’est exaspérant.

« _ Sais-tu quand tu me les présenteras, d’ailleurs ? »

Je demande à la suite, toujours discrètement. Peut-être ai-je le temps de me préparer à toutes les options en attendant. Surtout si ma conscience se décide à nouveau à m’adresser la parole. C’est sûrement dingue ce que je vais dire mais… elle me manque, je crois. Je n’aime pas me sentir aussi ‘seule’ dans ma tête. Je n’y suis plus habituée depuis des années et… cela me fait bizarre de revivre cette expérience, maintenant. Surtout maintenant.


@Elsy


Retour vers le Futur ! [The Whole 9] - Page 9 20031610251624541716691375
La route ? Là où on va il n'y a pas... de route.


MES PERSONNAGES
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Retour vers le Futur ! [The Whole 9] - Page 9 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Retour vers le Futur ! [The Whole 9]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 9 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Le Retour des bidasses en folie [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Le Retour des Charlots [DVDRiP]
» [RP Hentaï -18] [•] Le retour des Ramens.
» Vers une future proie [PV Garret Worfken / Selantis Shya] /!\Hentaï/!\ [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers science-fiction-
Sauter vers: