Partagez
 
 
 

 S3th * The way to love anything is to realize that it might be lost

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11 ... 19  Suivant
 
S3th
S3th
MESSAGES : 258
INSCRIPTION : 15/04/2020
CRÉDITS : ...

UNIVERS FÉTICHE : Fantasy, Science Fiction, Réel
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3776-des-rp-pleins-la-tete#79663
patrick

S3th * The way to love anything is to realize that it might be lost - Page 3 Empty


Connor
Williams

J'ai 30 ans et je vis à New York, USA. Dans la vie, je suis garde du corp et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt moyennement bien.

Après une rupture difficile, Connor viens habité New York. Son banquier, amis de la famille JAMES l'informe qu'il recherche du monde pour de la surveillance. Il devient un nouveau garde du corps de la famille James. Il est chargé de surveiller et suivre la jeune Gabrielle James.


avatar :copyright:️ S3th


Il hausse les sourcils à l’annonce du plateau de 36. En regardant la jeune femme, on ne se doutait pas qu’elle manger pour deux personnes. Un instant, Connor se demanda si elle ne serait pas enceinte. Il est connut des femmes qui sont enceinte qu’elles mangent pour deux. Cette pensée fut chasser quand elle lui annonce qu’elle en prenait à emporter.

« Je comprends mieux. Un instant j’ai crus que tu étais enceinte. Chose qui ne me regarde pas bien entendu. Mais vu ta conditions se serais risqué tu ne crois pas ? »

Pendant qu’elle réfléchissait à ce qu’il venait de lui dire, il commanda les 52 sushis en deux plateaux répartis selon leur demande. Il la regarde et commande un coca pour lui.

« Tu bois quoi avec ? Un verre d’eau ? Une limonade ? »

Il la laisse répondre et le serveur s’en va. Doucement, il retira sa main de sous la sienne pour la mettre dans la sienne et reprend les caresses de son pouces sur le dos de celle-ci.

« Ce devait être compliqué d’avoir des histoires amoureuses dans ta conditions non ? Tu le gérer comment ? »

Il attendait sa réaction avant sa réponse. Un peu plus tôt elle s’était mordue la lèvre quand il lui avait parlé qu’il voudrait bien la kidnapper. Un sourire au lèvre, il la fixa en attendant son geste.

Revenir en haut Aller en bas
 
Lullaby
Lullaby
Féminin MESSAGES : 1089
INSCRIPTION : 13/09/2017
CRÉDITS : Nobody

UNIVERS FÉTICHE : Vie réelle / HP / Twilight / University
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1201-lullaby https://www.letempsdunrp.com/t3385-lullaby-you-re-in-my-head-always-always-always https://www.letempsdunrp.com/t1204-les-personnages-de-lullaby
Narnia

S3th * The way to love anything is to realize that it might be lost - Page 3 Empty


Gabrielle James
J'ai 27 ans et je vis à New-York, Etats-Unis. Dans la vie, je suis mannequin et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt ni bien ni mal.

Elle est issue d'une famille riche, mais quand on dit que l'argent ne fait pas le bonheur, ce n'est pas faux : elle a perdu sa sœur aînée quand elle avait 5 ans. Cette dernière a été enlevée et n'a jamais été retrouvée. • Depuis, les parents de Gabrielle sont devenus encore bien plus protecteurs avec leur fille, ne la laissant jamais quitter leur surveillance. • Ils ont embauché des gardes du corps quand leur fille a grandie, afin de toujours veiller sur elle. La jeune femme est donc suivie de près depuis par trois gardes du corps qui sont toujours au moins deux avec elle. • Gabrielle est mannequin depuis qu'elle a 16 ans, ce qui la surexpose et ne manque pas de compliquer la tâche de l'équipe de sécurité. • Elle aime bien faire la fête, s'amuser et parfois cette surveillance rapprochée est difficile à vivre pour elle, compliquant notamment ses relations avec les garçons. • Un nouveau garde du corps vient d'entrer au service de sa sécurité et ne laisse pas la demoiselle indifférente.


avatar :copyright:️ NOM CRÉATEUR


Il allait la prendre pour une folle à commander autant de sushis. Mais ce n’était pas tout pour ce midi, loin de là. La demoiselle faisait seulement des réserves pour pouvoir profiter de ce bon repas encore ce soir. Il savait donc à présent qu’elle avait une légère addiction pour ce plat. Oui, elle pouvait bien l’avouer. Addiction était le mot. Et elle rit comme il avoue l’avoir cru enceinte. Malheureusement pour elle, si elle l’avait été, les sushis sont proscrits à cause des maladies que le poisson peut transmettre. Il fallait éviter tout ce qui était cru, tant on était plus fragile en étant enceinte.

«- Si je l’étais, pas de poisson cru pour moi, ce n’est pas bon. Ce sera donc un drame quand j’attendrai un bébé !» elle rit. «Je serai d’une humeur de chien pendant neuf mois parce qu’on ne pourra pas me calmer avec des sushis.» poursuit-elle, sur le ton de la plaisanterie.

Ils peuvent commander et l’homme demande du coca, lui demandant rapidement ce qu’elle prend avec. Il évoque un verre d’eau, suppose une limonade, mais non. Elle ne va pas au moins sucré non. Elle tourne la tête vers le serveur, en demandant la même chose pour elle. Un coca serait parfait pour la demoiselle. Elle adorait ça et devait bien avouer une légère addiction ici aussi.

La question de l’homme ne manque pas de la gêner un peu comme il revient sur le sujet de ses amours. Oui, c’était difficile dans sa condition comme il le souligne. Malheureusement cela avait réduit à néant plusieurs de ses histoires d’amour, mais elle devait faire avec. La jeune femme hausse les épaules.

«- Disons qu’’il faut accepter l’idée que plusieurs types te voient rentrer accompagné dans ta chambre en sachant pertinemment ce que tu vas y faire et que tu peux oublier de t’amuser dans une pièce un peu moins conventionnelle comme le salon…» elle se mord la lèvre inférieure de nouveau, comme quand ils parlaient du kidnapping. «Disons que comme tu le vois, j’suis toujours célibataire. Cette vie n’y est pas pour rien.»


Mes recherches en cours ♥️

Mes recherches en vrac
Revenir en haut Aller en bas
 
S3th
S3th
MESSAGES : 258
INSCRIPTION : 15/04/2020
CRÉDITS : ...

UNIVERS FÉTICHE : Fantasy, Science Fiction, Réel
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3776-des-rp-pleins-la-tete#79663
patrick

S3th * The way to love anything is to realize that it might be lost - Page 3 Empty


Connor
Williams

J'ai 30 ans et je vis à New York, USA. Dans la vie, je suis garde du corp et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt moyennement bien.

Après une rupture difficile, Connor viens habité New York. Son banquier, amis de la famille JAMES l'informe qu'il recherche du monde pour de la surveillance. Il devient un nouveau garde du corps de la famille James. Il est chargé de surveiller et suivre la jeune Gabrielle James.


avatar :copyright:️ S3th


« Un drame ? Tu serais surement insupportable en effet mais tu aurais de bonne raison. Et puis l’heureux élu ne peut se permettre de t’en vouloir avec ce qu’il t’offrira. C’est peut être une bonne décision à prendre si ça peut t’éviter de manger des sushis. »

Il sourit en la regardant attendant une réaction de sa part. Le serveur était partie depuis longtemps et il fut surpris de l’entendre commander un coca.

« Tu es donc de celle qui a une silhouette miracle en mangeant des mauvaises choses ? Quel est ton secret ? »

Il disait cela en regardant son corps tout en souriant et caressant sa main de son pouce. Il la vit se mordiller la langue et sourit adorant la voir faire cela.

« Plus sérieusement tu es très jolie et je suis triste pour toi que tu n’aies pas pu profiter de moment plus intime pendant ton adolescence et même encore aujourd’hui. Je ne peux pas faire grand-chose désolé. Mais le jour où tu voudras un moment de répit avec ton amoureux je ferais le nécessaire si je suis toujours employé par ta famille. »

Il aller pour dire autre chose quand le serveur reviens avec le grand plateau de sushis. Le cuisinier avait mis tous les sushis ensemble sur un grand plateau. Le serveurs posa le plateau entre les deux et se retira. Soupirant, le brun regarde la rousse.

« Désolé, je pensais pas qu’il mettrait tout dans le même plateaux. Ce n’est pas possible… S’il savait qui tu es il serait renvoyé directement je pense. »

Il allait se lever quand il sentit sa main dans la sienne et se ravisa.

« Désolé. Je ne veux pas gâcher ton moment… Je suis idiot. Sers toi je prendrais les miens après. »

Revenir en haut Aller en bas
 
Lullaby
Lullaby
Féminin MESSAGES : 1089
INSCRIPTION : 13/09/2017
CRÉDITS : Nobody

UNIVERS FÉTICHE : Vie réelle / HP / Twilight / University
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1201-lullaby https://www.letempsdunrp.com/t3385-lullaby-you-re-in-my-head-always-always-always https://www.letempsdunrp.com/t1204-les-personnages-de-lullaby
Narnia

S3th * The way to love anything is to realize that it might be lost - Page 3 Empty


Gabrielle James
J'ai 27 ans et je vis à New-York, Etats-Unis. Dans la vie, je suis mannequin et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt ni bien ni mal.

Elle est issue d'une famille riche, mais quand on dit que l'argent ne fait pas le bonheur, ce n'est pas faux : elle a perdu sa sœur aînée quand elle avait 5 ans. Cette dernière a été enlevée et n'a jamais été retrouvée. • Depuis, les parents de Gabrielle sont devenus encore bien plus protecteurs avec leur fille, ne la laissant jamais quitter leur surveillance. • Ils ont embauché des gardes du corps quand leur fille a grandie, afin de toujours veiller sur elle. La jeune femme est donc suivie de près depuis par trois gardes du corps qui sont toujours au moins deux avec elle. • Gabrielle est mannequin depuis qu'elle a 16 ans, ce qui la surexpose et ne manque pas de compliquer la tâche de l'équipe de sécurité. • Elle aime bien faire la fête, s'amuser et parfois cette surveillance rapprochée est difficile à vivre pour elle, compliquant notamment ses relations avec les garçons. • Un nouveau garde du corps vient d'entrer au service de sa sécurité et ne laisse pas la demoiselle indifférente.


avatar :copyright:️ NOM CRÉATEUR


Un drame, oui. Les sushis étaient ce que la demoiselle préférait, bien devant les burgers, les pizzas, les pâtes. Quand elle ne pourrait plus en manger, car elle porterait la vie en elle, ce serait difficile. Mais pour l’heure, alors que la menace ne plane pas encore au-dessus de sa tête, la demoiselle peut en rire. Et c’est ce qu’elle fait en plaisantant avec Connror, même si ce dernier pense que ce ne serait pas un drame, mais qu’il serait tout à fait normal qu’elle devienne insupportable. Elle aurait de bonnes raisons à cela.

«- Si seulement on pouvait être enceinte et continuer de manger des sushis, ce serait parfait. Mais… je n’y suis pas encore de toute façon.» remarque le mannequin, posant son regard sur le pouce occupé à caresser sa main.

Elle n’avait pas encore trouvé l’homme de sa vie, malgré sa silhouette miracle comme il disait, celui qui accepterait de vivre auprès d’elle avec la sécurité que cela impliquait. Ses précédentes relations, elles, n’avaient jamais put surmonter ce genre de choses. Peut-être aussi car la famille de la demoiselle en faisait trop sur sa protection et qu’elle était non pas surveillée mais couvée, de toutes part, en chaque instants, pour tout ce qu’elle faisait.

Laissant encore l’homme cajoler sa main de son pouce, elle esquisse un sourire ravit comme il dit qu’il la trouve très joli. Le reste de son propos a peu d’impact pour elle comme l’homme dit être désolé du manque d’intimité dont elle a put et peu encore souffrir. Ce qu’elle retient, c’est le compliment qu’il lui a fait. Cette manière qu’il a de la regarder. Ce pouce qui ne cesse de caresser sa main, maintenant le contact entre eux. Mais elle est touchée comme il dit qu’il fera le nécessaire s’il le peut, la prochaine fois.

«- Il n’y a pas de raisons que tu ne le sois plus...»

L’idée qu’il quitte le service des James lui était désagréable. Non. Gabrielle voulait qu’il reste. Certes, ce qu’il avait fait ce midi, à peine quatre jours après avoir été embauché, n’était peut-être pas la chose la plus intelligente à faire et son père serait peut-être en colère. Mais le fait était que cela faisait un bien fou à la jeune femme. Vraiment. Alors elle plaiderait sa cause le soir même si cela était nécessaire. Elle prendrait la faute sur elle, prétendrait l’avoir obligé à tout cela.

Comme le plateau de sushis arrive, l’homme est encore une fois sur des charbons ardents, nécessitant que la demoiselle le temporise, comme tous les sushis sont réunis sur le même plateau. Comme il se lève, elle garde sa main dans la sienne, l’obligeant à rester avec elle, à réaliser qu’il n’y a pas mort d’homme. Tout allait encore très bien. Il n’avait pas à s’en faire.

«- Non Connor… mange.» souffle-t-elle. «Partageons.»

Elle n’allait sûrement pas mourir d’un partage de plateau. Sa main toujours dans celle de Connor, elle attrape ses baguettes de l’autre pour prendre un salmon roll qu’elle trempe dans la sauce soja salée, avant de s’en délecter. Les sushis étaient, définitivement, un plat parfait. Reposant ses baguettes, la demoiselle jette un regard à son interlocuteur, esquissant un sourire.

«- Alors, comme ça je suis… très jolie ?» s’enquit-elle avant d’élargir son sourire. «Je crois que la robe rouge de tout à l’heure t’as plût en effet...» se souvient la jeune femme en observant ses réactions.

Innocemment, son pied vient frôler la jambe du garde du corps, quelques secondes, le temps pour elle d’analyser sa réaction. Certaines filles n’osaient pas prendre un peu les devants. Gabrielle avait un peu plus d’assurance que ces filles là. Elle lui adresse immédiatement un sourire innocent en retirant son pied.

«- Pardon !»


Mes recherches en cours ♥️

Mes recherches en vrac
Revenir en haut Aller en bas
 
S3th
S3th
MESSAGES : 258
INSCRIPTION : 15/04/2020
CRÉDITS : ...

UNIVERS FÉTICHE : Fantasy, Science Fiction, Réel
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3776-des-rp-pleins-la-tete#79663
patrick

S3th * The way to love anything is to realize that it might be lost - Page 3 Empty


Connor
Williams

J'ai 30 ans et je vis à New York, USA. Dans la vie, je suis garde du corp et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt moyennement bien.

Après une rupture difficile, Connor viens habité New York. Son banquier, amis de la famille JAMES l'informe qu'il recherche du monde pour de la surveillance. Il devient un nouveau garde du corps de la famille James. Il est chargé de surveiller et suivre la jeune Gabrielle James.


avatar :copyright:️ S3th


A sa réponse, le brun fut surpris. Il était employé depuis 4 jours et à la première occasion il enlève la fille du patron pour passer un temps avec elle. Il la dévisage et lui dit une fois les sushis arrivait.

« Je pense que ton père, mon patron, ne vas pas être d’accord pour que je reste son employé après cette escapade. »

Une fois le plateau arrivé, Connor s’excusa pour son manque de tact et de calme. Un rien pouvait agacer l’homme. Il sourit doucement à Gabrielle en la regardant content qu’elle accepte de partager avec lui.

« Désolé. Depuis qu’on est arrivé je me ridiculise devant toi et je te fais honte. »

Ne disant plus rien, il la laisse se servir en regardant son geste expert avec ses baguettes pour prendre un sushi, le tremper et le manger. Il admira son geste restant béat devant sa grâce et sa beauté naturelle. Il fut sorti de ses rêveries quand elle lui demanda si elle était jolie. Il rougit en l’entendant parler de sa robe rouge qui l’avait mis en émoi durant le shooting.

« Oui…. Tu es très jolie Gabrielle. Et je ne parle pas du maquillage et des tenues qui te vont à ravir. Je parle de toi au naturel en ce moment devant moi. Si les gens achètent les magazines et photos où tu apparais dessus, c’est qu’il y a une bonne raison. Et la raison c’est ta beauté et ton charme naturel. »

Il dit cela sans réfléchir, tel une déclaration qu’il avait préparé depuis des mois. Mais c’était venu sur le moment. En attendant sa réaction, il se sert maladroitement un sushi avec les baguette et le fait tomber dans le récipient à sauce quand il sent le contact de la jambe de Gabrielle contre la sienne.

« Décidément, je fais de plus en plus de gaffe avec toi. »

Cela ne ressemblait pas à l’homme, qui habituellement était minutieux et très droit dans ses bottes. Perfectionniste même. Mais devant la charmante et sublime Gabrielle James, il perdait tous ses moyens. A croire que son charme l’avait hypnotisé.

Doucement, il récupère le sushi et le met dans son assiette. Il prend une serviette et nettoie les éclaboussures sur la table et son pantalon. D’un coup d’œil, il remarque qu’il ne reste pas indifférent au charme et au contact de la femme, son pantalon légèrement relever entre ses cuisses. Ses joues s’embrasent et il sourit, un peu gêné. Il n’ose plus bouger et reprend son sushi avec sa fourchette pour le déguster.

« C’est délicieux. Tu as eu raison de choisir un japonais. J’adore les sushis. »

Il venait de changer de sujet pour se calmer et reprendre ses esprits. S’il n’était pas dans un restaurant remplie de clients, il se serait surement jeté sur elle pour assouvir son plaisir qu’il ressentait envers elle.


Revenir en haut Aller en bas
 
Lullaby
Lullaby
Féminin MESSAGES : 1089
INSCRIPTION : 13/09/2017
CRÉDITS : Nobody

UNIVERS FÉTICHE : Vie réelle / HP / Twilight / University
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1201-lullaby https://www.letempsdunrp.com/t3385-lullaby-you-re-in-my-head-always-always-always https://www.letempsdunrp.com/t1204-les-personnages-de-lullaby
Narnia

S3th * The way to love anything is to realize that it might be lost - Page 3 Empty


Gabrielle James
J'ai 27 ans et je vis à New-York, Etats-Unis. Dans la vie, je suis mannequin et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt ni bien ni mal.

Elle est issue d'une famille riche, mais quand on dit que l'argent ne fait pas le bonheur, ce n'est pas faux : elle a perdu sa sœur aînée quand elle avait 5 ans. Cette dernière a été enlevée et n'a jamais été retrouvée. • Depuis, les parents de Gabrielle sont devenus encore bien plus protecteurs avec leur fille, ne la laissant jamais quitter leur surveillance. • Ils ont embauché des gardes du corps quand leur fille a grandie, afin de toujours veiller sur elle. La jeune femme est donc suivie de près depuis par trois gardes du corps qui sont toujours au moins deux avec elle. • Gabrielle est mannequin depuis qu'elle a 16 ans, ce qui la surexpose et ne manque pas de compliquer la tâche de l'équipe de sécurité. • Elle aime bien faire la fête, s'amuser et parfois cette surveillance rapprochée est difficile à vivre pour elle, compliquant notamment ses relations avec les garçons. • Un nouveau garde du corps vient d'entrer au service de sa sécurité et ne laisse pas la demoiselle indifférente.


avatar :copyright:️ NOM CRÉATEUR


Naturellement, l'homme s'inquiète à l'idée que le père de Gabrielle ne veuille plus le garder à son service après leur escapade de ce midi, alors que Taylor doit la chercher partout en ce moment même. Il est vrai que cette petite fuite a de quoi contrarier monsieur James. Mais Gaby adresse un grand sourire à l'homme comme il confie ses craintes.

"- Je ne laisserais pas faire ça ne t'en fais pas. S'il y a bien une chose à laquelle papa ne résiste pas c'est… moi. Et ce superbe sourire !" déclare-t-elle en le dessinant justement, de sorte qu'il puisse voir de quel sourire elle voulait parler.

Sur ces entrefaites, les sushis arrivent sur un seul et même plateau, agaçant Connor au passage et contraignant Gabrielle à calmer ce dernier, à temporiser les choses. Il n'y avait rien de grave ici. Il n'y avait pas mort d'homme. Ils pouvaient manger en partageant le plateau, ça ne changeait rien à leur affaire tant que la commande était là, complète.

"- Tu ne me fais pas honte." affirme la demoiselle. "Et tu n'es sûrement pas ridicule. Juste un peu stressé." remarque-t-elle amusée. "Mais détend toi je ne suis pas une princesse, ne t'en fais pas. Imagine que je suis… ta copine ! Voilà. Et nous déjeunons normalement dans un restaurant."

Elle voulait un déjeuner le plus normal possible. Si considérer qu'il s'agissait là d'un repas entre amis pouvait aider Connor alors qu'il le voit ainsi. Même si les mots de la demoiselle pouvaient être à double sens selon la définition qu'il donnerait au terme copine.

L'homme rougit comme elle rebondit sur le fait qu'il l'ait trouvé jolie et fait remarquer que sur le plateau en effet il semblait pas mal appréciateur du spectacle. Notamment au moment de la robe rouge. Robe rouge qu'elle avait elle-même apprécié. Et l'homme se lance en affirmant qu'elle est effectivement jolie, évoquant son succès dans les magasines et son charme naturel. Elle esquisse un sourire ravit, heureuse de l'entendre tenir de tels propos.

La demoiselle vient frôler la jambe de l'homme et ce dernier fait tomber un sushis en s'excusant, se qualifiant de maladroit. Rien de grave. Mais Gabrielle comprend parfaitement ce qui l'a perturbé à ce point. Et elle prend la mesure de l'effet qu'elle lui fait, alors qu'elle voulait tâter le terrain.

"- Ce n'est rien ne t'en fais pas." commente le mannequin. "Détends toi" suggère-t-elle.

Elle lui adresse un grand sourire, prenant un nouveau sushi sur le plateau en même temps que son pied, innocemment, vient de nouveau se perdre sur la jambe de Connor, s'y attardant un peu plus longtemps, tandis que la jeune femme soutient son regard, avant de s'éclipser. Gaby avait peur, peur qu'il la prenne pour ce qu'elle n'est pas. Mais en même temps, elle voulait lui faire comprendre qu'il lui plait.


Mes recherches en cours ♥️

Mes recherches en vrac
Revenir en haut Aller en bas
 
S3th
S3th
MESSAGES : 258
INSCRIPTION : 15/04/2020
CRÉDITS : ...

UNIVERS FÉTICHE : Fantasy, Science Fiction, Réel
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3776-des-rp-pleins-la-tete#79663
patrick

S3th * The way to love anything is to realize that it might be lost - Page 3 Empty


Connor
Williams

J'ai 30 ans et je vis à New York, USA. Dans la vie, je suis garde du corp et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt moyennement bien.

Après une rupture difficile, Connor viens habité New York. Son banquier, amis de la famille JAMES l'informe qu'il recherche du monde pour de la surveillance. Il devient un nouveau garde du corps de la famille James. Il est chargé de surveiller et suivre la jeune Gabrielle James.


avatar :copyright:️ S3th


Connor la regarde en se resservant. Il sentit une nouvelle fois sa jambe contre la sienne et bloqua un gémissement qui aurait surpris toute la salle. Si elle voulait jouer, elle aller jouer. Doucement, il caresse un peu plus fort sa main de son pouce et entremêle ses doigts avec les siens.

Attendant sa réaction, il repense à ce qu’elle lui avait dit. Elle souhaitait, en quelque sorte, qu’il la considère comme sa copine. Si cela pouvait lui faire plaisir il le ferait. Ne restant pas de marbres à ses charmes, il la regarde en se resservant avec sa fourchette trois sushis et lui dit d’un ton charmeur.

« On pourrais faire quelque chose. Si ça te dit. Pour dire vrai je sors d’une relation compliqué, je suis venu à New York pour oublier. Si tu le désire, on pourrait essayer de se mettre en couple. Un fau couple, une sorte de jeux… »

Il s’était laissé emporter par ses sentiments et envie et rougit en faisant un signe de mains. Si la femme voulait lui faire comprendre qu’il était attiré par elle. Lui venait de lui déclarer une flamme.

« Oublie je l’ai mal formulé, je… restons amis… »

La jeune femme voulait qu’il se calme et se détende et c’est tout le contraire de ce qu’il faisait. Il ne pouvait pas rester calme en la voyant. C’est quelque jours passé avec elle l’avait changé petit à petit. Il avait réussi, d’une certaine manière, à oublier son ex compagne.

« C’est impossible… Je veux dire, même en faux couple ce serait impossible. Je suis bien inférieure à toi et ton statut célèbre. Tu mérites une meilleure personne. »

Sans rien dire, il mange ses sushi la tête dans son assiette gêné. La jeune femme l’avait rendu fou d’elle en peu de mot, geste et tenue.

Revenir en haut Aller en bas
 
Lullaby
Lullaby
Féminin MESSAGES : 1089
INSCRIPTION : 13/09/2017
CRÉDITS : Nobody

UNIVERS FÉTICHE : Vie réelle / HP / Twilight / University
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1201-lullaby https://www.letempsdunrp.com/t3385-lullaby-you-re-in-my-head-always-always-always https://www.letempsdunrp.com/t1204-les-personnages-de-lullaby
Narnia

S3th * The way to love anything is to realize that it might be lost - Page 3 Empty


Gabrielle James
J'ai 27 ans et je vis à New-York, Etats-Unis. Dans la vie, je suis mannequin et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt ni bien ni mal.

Elle est issue d'une famille riche, mais quand on dit que l'argent ne fait pas le bonheur, ce n'est pas faux : elle a perdu sa sœur aînée quand elle avait 5 ans. Cette dernière a été enlevée et n'a jamais été retrouvée. • Depuis, les parents de Gabrielle sont devenus encore bien plus protecteurs avec leur fille, ne la laissant jamais quitter leur surveillance. • Ils ont embauché des gardes du corps quand leur fille a grandie, afin de toujours veiller sur elle. La jeune femme est donc suivie de près depuis par trois gardes du corps qui sont toujours au moins deux avec elle. • Gabrielle est mannequin depuis qu'elle a 16 ans, ce qui la surexpose et ne manque pas de compliquer la tâche de l'équipe de sécurité. • Elle aime bien faire la fête, s'amuser et parfois cette surveillance rapprochée est difficile à vivre pour elle, compliquant notamment ses relations avec les garçons. • Un nouveau garde du corps vient d'entrer au service de sa sécurité et ne laisse pas la demoiselle indifférente.


avatar :copyright:️ NOM CRÉATEUR


Elle voulait que Connor se détende un peu, elle voulait qu’ils passent un bon moment. Ici, loin de ses gorilles habituel, pour une fois libre dans les rues de New-York, à profiter d’un repas sans être sous haute surveillance, elle avait envie de se sentir normale. Comme n’importe qu’elle jeune fille se rendant dans un restaurant en compagnie d’un charmant jeune homme qui lui plaît. Il fallait donc que Connor se détende, ce qui n’était pas gagné tant il semblait être monté sur ressort et stressé, contraignant la demoiselle à le temporiser, lui demandant d’envisager qu’ils soient des amis, si cela pouvait l’aider à profiter pleinement de ce repas. Enfin. Amis, ce n’était pas le mot qu’elle avait choisit. Le mot qui avait quitté ses lèvres, copine, n’était pas anodin, soigneusement choisit pour son double sens. Un double sens que l’homme entend régler par sa propre proposition, laissant la jeune femme pantoise, alors même qu’il semble lui-même un peu perdu par ses mots.

Il propose un faux couple, qu’il lui demande rapidement d’oublier, avant de lui demander d’oublier, avouant s’être mal exprimé. La demoiselle continu de l’observer, sans rien dire, toute à ses pensées. Et de nouveau, l’homme stresse, panique, reprend la parole en supposant que c’est impossible, soulignant une fois de plus que la demoiselle est une James, qu’elle peut prétendre et doit attendre mieux, mieux que lui, qu’il qualifie d’inférieur. Et alors que l’homme baisse la tête pour manger ses sushis en fuyant son regard, Gabrielle pousse un long soupir avant de se lever, lâchant la main de Connor, qu’il continuait de caresser de son pouce jusque là.

Rejoignant l’homme sur sa banquette, la demoiselle vient plus prêt de lui, s’assoit à même ses cuisses et passe ses bras autour de son cou, l’observant quelques minutes. Est-ce qu’elle lui faisait vraiment autant d’effet que ça, pour qu’il perdre tout ses moyens ? Gabrielle se savait être jolie et en jouait rarement. Si elle minaudait un peu devant lui, elle ne s’était toutefois pas attendu à ces proportions.

«- Connor… Ce n’est pas ton statut ou le mien qui importe. Ce n’est pas ça qui me fera te dire non.»

La jeune femme caresse sa joue, esquissant un sourire en l’observant. Non, elle n’en avait rien à faire qu’il ne soit pas du même monde qu’elle. En 2020, plus personne ne se préoccupait de ce genre de choses et il n’avait pas à croire qu’il était inférieure. Sûrement.

«- Ce n’est jamais faux avec moi.» elle souffle. «Alors je dis non pour le faux.» murmure-t-elle. «Si tu ne m’en veux pas, je préfère attendre que ce soit vrai.» poursuit-elle.

Elle dépose un baiser rapide sur ses lèvres avant de se lever, retrouvant sa place, lui adressant un petit sourire.

«- Maintenant mange et arrête de croire que je fréquente les gens en fonctions de leur statut dans la société. C’est vexant.» dit-elle, mais ses lèvres continuent de sourire, sans trace d’agacement.


Mes recherches en cours ♥️

Mes recherches en vrac
Revenir en haut Aller en bas
 
S3th
S3th
MESSAGES : 258
INSCRIPTION : 15/04/2020
CRÉDITS : ...

UNIVERS FÉTICHE : Fantasy, Science Fiction, Réel
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3776-des-rp-pleins-la-tete#79663
patrick

S3th * The way to love anything is to realize that it might be lost - Page 3 Empty


Connor
Williams

J'ai 30 ans et je vis à New York, USA. Dans la vie, je suis garde du corp et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt moyennement bien.

Après une rupture difficile, Connor viens habité New York. Son banquier, amis de la famille JAMES l'informe qu'il recherche du monde pour de la surveillance. Il devient un nouveau garde du corps de la famille James. Il est chargé de surveiller et suivre la jeune Gabrielle James.


avatar :copyright:️ S3th


Sentant la main s’enlever de la sienne, Connor releva la tête pour regarder la mannequin se lever et venir vers lui. Il se mit droit en la dévisageant ne comprenant pas ce qu’elle faisait. Il se décale en comprenant qu’elle voulait s’installer à côté de lui pour une raison inconnu et étouffa un gémissement quand elle s’assit sur ses cuisses. Il ne s’attendait pas à cela de sa part et si c’était pour le tester, son test serait positif si elle cherchait à l’excité.

Son désir toujours présent, est nettement remarquable par la femme qui pouvait le sentir contre ses cuisses, il déglutit en sentant ses bras autour de son cou. Il but s’est parole comme de l’eau. Elle était beaucoup plus jolie de près que de loin. S’il serait seul, il l’aurait embrassé sans hésiter.

Il se reprit quand elle parla de leur statut différent et qu’elle ne dirait pas non pour ça. Éprouvait-elle le même désir pour lui que lui pour elle ? Il l’ignorait. Papillonnant des yeux quand elle caresse sa joue doucement, il la regarde sans rien dire étant bloquer, comme hypnotisé par la femme.

En entendant qu’elle disait non pour le faux couple, il fut rassuré en pensant qu’elle ne le trouvera pas à son goût et que d’une manière il ne lui convenait pas. Ça ne lui faisait pas plaisir mais c’était mieux ça qu’un amour impossible.

Ses joues devinrent rouges à son murmure qui l’informait qu’elle était prête à attendre pour qu’une vraie relation se fasse entre eux deux. Avait-il rêvé ? Sa question fut vite balayer de son esprit quand il sentit son cœur s’arrêter quand elle dépose un baiser rapide sur ses lèvres. Il fut rapide mais agréable pour l’homme qui ne resta pas indifférent à celui-ci. Si cela ne se voyait pas sur son visage, un endroit de son corps était très parlant et cela le gêna naturellement.

Lorsqu’elle se leva et s’installa à sa place, il fit ce qu’elle lui demanda sans dire un mot. Il était gêné. Pas de ce qu’elle venait de lui dire non, mais de sa réaction personnel. Si les femmes pouvais, d’une certaines manières, cacher leur excitation et leur désir. Les hommes eux ne pouvait que subir l’acte de leur anatomie. Il suffisait que d’une pensée pour attiser le désir. Connor en avait eu bien plus qu’un depuis le début de la journée.

N’osant plus regarder la femme, il se servit deux sushis et les mangea. Bientôt, l’heure était à la fuite de ce coin de liberté. Regardant sa montre, une Rolex argentés que lui avait offert son patron, il dit d’une voix plus sure ayant retrouvé ses esprit.

« Si tu as fini, on peut partir et voir pour aller autre part si tu le souhaite. Je peux t’accompagner ou rentrer et dire que je ne t’ai pas trouvée. Il y a un cinéma à New York ? »

Il releva les yeux vers elle après avoir mis une dizaine de sushi dans une boite en plastique et les autres dans plusieurs boites.


Revenir en haut Aller en bas
 
Lullaby
Lullaby
Féminin MESSAGES : 1089
INSCRIPTION : 13/09/2017
CRÉDITS : Nobody

UNIVERS FÉTICHE : Vie réelle / HP / Twilight / University
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1201-lullaby https://www.letempsdunrp.com/t3385-lullaby-you-re-in-my-head-always-always-always https://www.letempsdunrp.com/t1204-les-personnages-de-lullaby
Narnia

S3th * The way to love anything is to realize that it might be lost - Page 3 Empty


Gabrielle James
J'ai 27 ans et je vis à New-York, Etats-Unis. Dans la vie, je suis mannequin et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt ni bien ni mal.

Elle est issue d'une famille riche, mais quand on dit que l'argent ne fait pas le bonheur, ce n'est pas faux : elle a perdu sa sœur aînée quand elle avait 5 ans. Cette dernière a été enlevée et n'a jamais été retrouvée. • Depuis, les parents de Gabrielle sont devenus encore bien plus protecteurs avec leur fille, ne la laissant jamais quitter leur surveillance. • Ils ont embauché des gardes du corps quand leur fille a grandie, afin de toujours veiller sur elle. La jeune femme est donc suivie de près depuis par trois gardes du corps qui sont toujours au moins deux avec elle. • Gabrielle est mannequin depuis qu'elle a 16 ans, ce qui la surexpose et ne manque pas de compliquer la tâche de l'équipe de sécurité. • Elle aime bien faire la fête, s'amuser et parfois cette surveillance rapprochée est difficile à vivre pour elle, compliquant notamment ses relations avec les garçons. • Un nouveau garde du corps vient d'entrer au service de sa sécurité et ne laisse pas la demoiselle indifférente.


avatar :copyright:️ NOM CRÉATEUR


Elle semblait l’avoir perturbé, en s’installant sur lui, en passant ses bras autour de sa nuque, ne déposant un léger et rapide baiser sur ses lèvres. Le mannequin avait l’impression de l’avoir tétanisé sur place tant l’homme ne disait rien, à mesure qu’elle parlait. A moins que ce ne soit la manifestation évidente de son désir, qu’elle sentait contre sa cuisse, qui ne le pétrifie de la sorte. Le fait était qu’il ne disait rien, qu’il n’osait pas bouger non plus, laissant la jeune femme parler, parler, parler encore puis l’embrasser, rapidement, quelques secondes seulement, avant de se redresser, se réinstallant à sa place.

De toute la fin de leur repas, l’homme ne parle plus, visiblement troublé et la brunette décide de le laisser tranquille, venant seulement taquiner sa jambe de temps à autre, lui lançant toujours un regard innocent quand leurs regards se croisent dans ce genre de situation, comme si elle n’avait rien fait, comme si elle n’avait strictement rien à se reprocher. Quand, après le baiser qu’elle lui a donner, il doit bien sentir, bien se douter, que c’est on ne peut plus intentionnel. La demoiselle pourtant garde son air innocent jusqu’à la fin du repas, jouant le jeu à la perfection.

Leurs sushis soigneusement installés dans une petite boîte, l’homme émet l’hypothèse de sortir voir ailleurs, proposant d’éventuellement se rendre au cinéma, demandant s’il y en a un à New-York, étirant les lèvres de son interlocutrice en un large sourire. S’il y avait un ciném à New-York ? Évidemment. Et pas qu’un. Quand à ce qui est de prendre la poudre d’escampette après-midi encore... La demoiselle voudrait bien, mais elle ne le peut pas. C’est qu’elle a quelques engagements encore après-midi. Et même ce soir. Elle ne peut pas disparaître bien longtemps encore, il faut qu’elle reprenne du service, évidemment.

«- Je ne pense pas pouvoir annuler mes rendez-vous de cet après-midi, on compte sur moi.» remarque la jeune femme. «Mais on peut peut-être imaginer y aller prochainement. Par exemple… Tu es libre samedi après-midi ?» propose-t-elle.

Cet après-midi, elle aurait bien voulu fuir ses responsabilités pour profiter d’un moment avec lui. Mais ce ne serait pas professionnel et ce ne serait pas responsable. Ce serait totalement égoïste et elle ne pouvait pas se le permettre. Non, elle devait tenir ses engagements.

«- Mais ça ne nous empêche pas d’aller promener un peu avant, nous avons encore un peu de temps ?»


Mes recherches en cours ♥️

Mes recherches en vrac
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


S3th * The way to love anything is to realize that it might be lost - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
S3th * The way to love anything is to realize that it might be lost
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 19Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11 ... 19  Suivant
 Sujets similaires
-
» 123456789... Déclaration !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: