-20%
Le deal à ne pas rater :
Nike MD Runner 2
51.97 € 64.99 €
Voir le deal

Partagez
 
 
 

 Enchanté (Beloved)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 19 ... 34, 35, 36, 37  Suivant
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3410
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

Enchanté (Beloved) - Page 35 Empty

006.png
Dorian Levingston
J'ai 24 ans et je vis à Bali, Angleterre. Dans la vie, je suis employé dans un complexe hôtelier et je m'en sors assez bien. Sinon, grâce à ma décision, je suis en couple et je le vis plutôt bien maintenant, je sais qu'on a la vie devant nous.

Enchanté (Beloved) - Page 35 Tumblr_o65whyH6nS1t1vlu8o3_250


Douglas Booth :copyright:️ tearsflight

« Serait-ce une proposition indécente ? «

Je souris, riant légèrement alors qu'il venait me faire passer au dessus de lui, que ses mains s'attardaient sur mes fesses, que nos lèvres se rencontraient à nouveau. Ca a en était une et j'étais ravi de voir qu'il était tout aussi partant que moi. Je n'aurais pu dire à quel point j'étais heureux en cet instant. J'avais l'impression de l'aimer encore plus que la veille. Désormais plus rien ne se dressait entre nous. Je pouvais vraiment profiter de lui, pleinement et sans aucune retenue. Je pouvais l'aimer encore et encore dans ce lit... et ailleurs peut être aussi.

« Je crois qu’il faut que l’on commande avant que tu ne deviennes mon petit-déjeuner. »

- Et si j'avais de le devenir?

Je lui souris, remuant doucement contre son bassin, l'embrassant avec envie.

On resta un petit moment dans ce lit à faire l'amour, découvrant encore un peu plus le corps de l'autre. Je n'arrivais pas à m'en lasser un seul instant. On réussit à se sortir du lit au bout d'un moment pour aller rejoindre la douche ensemble et remettre ça une fois de plus sous l'eau. J'avais l'impression de ne pas pouvoir réussir à me passer de son corps désormais.

La matinée était donc bien entamé quand on réussit finalement à s'habiller et à s'installer pour commander le petit déjeuner.

- On devrait même plutôt bruncher vu l'heure. Je vais les appeler voir si ils peuvent nous amener ça. Café, toasts, bacon, omelette... et des pancakes aussi peut être?

Je notais tout ce qu'il voulait avant d'appeler la réception. Je passais commande avant de tout installer sur notre petite terrasse quand ils nous eurent tout amener. J'étais plus proche de lui que jamais, prenant plaisir à effleurer par son corps d'une légère caresse quand il passait près de moi, lui volant un baiser dés que je le pouvais.

Je savourais finalement mon petit déjeuner, ou déjeuner, sur notre terrasse, l'air marin venant agréablement nous effleurer par moment.

- Je me disais... on pourrait aller à la plage aujourd'hui pour.. pour se baigner.

Je le regardais en rougissant légèrement. J'étais bien décidé, surtout après cette nuit, à m'exposer pour de bon, à me mettre en maillot et simplement en maillot pour profiter à fond de la plage avec lui. C'était un nouveau énorme pas en avant pour moi.


Revenir en haut Aller en bas
 
squirowl
squirowl
MESSAGES : 799
INSCRIPTION : 16/11/2019
RÉGION : HDF
CRÉDITS : 64pxs

UNIVERS FÉTICHE : réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

Enchanté (Beloved) - Page 35 Empty

HYKoXMP.png
   Jonathan McCauley
   
J'ai 27 ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis salarié en télétravail et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma grande chance, je suis fou amoureux d'un chatain totalement sexy et je le vis plutôt parfaitement bien, je peux enfin faire des projets pour le futur, notre futur commun. .
   
+ a perdu ses parents à 10 ans lors d'un accident de voiture dont lui et sa soeur sortent miraculeusement indemne. + sa soeur est décédée il y a deux ans après un long combat contre la leucémie. + A tenté de se suicider après la mort de celle-ci. + Passe la plupart du temps à son boulot, il fait le maximum des heures supplémentaires. + il passe le reste du temps chez lui, sur son ordinateur. + Est un peu asocial, sort rarement, sauf s'il en a l'obligation. + N'a vécu que quelques aventures, mais il mettait rapidement un terme à celles-ci dès que l'engagement devenait sérieux. Il fuit à toutes jambes le bonheur. + Il n'a pas d'animaux chez lui car il passe trop peu de temps chez lui, mais il les adore sinon. + Chaque année il fait un don pour la ligue contre le cancer.
   

Enchanté (Beloved) - Page 35 Tumblr_o32f74MrLm1uq1f9ao4_250


Enchanté (Beloved) - Page 35 Tumblr_p1bxxrnHR41svno5wo3_250
Matthew Daddario :copyright:️ mistpell
Je l’aimais, j’aimais ce réveil et ce début de journée. J’avais enfin réalisé ce que j’attendais depuis si longtemps. Depuis j’avais l’impression que ma vie était devenu encore plus paradisiaque. Je vivais un rêve éveillé depuis que j’ai posé les yeux sur lui. Il me rendait plus heureux que n’importe qui. Je ne me voyais pas vivre avec quelqu’un d’autre, mais je commence sérieusement à radoter. Mais maintenant plus rien ne pouvait nous empêcher de nous aimer pleinement. Je voulais rattraper ce temps, je ne le considérais pas comme du temps perdu, pour ne pas l’accabler. Mais juste maintenant j’allais être encore plus accro à lui.

Je ris avant de l’embrasser de nouveau avant de gémir. Dès qu’il se frottait ainsi contre moi, je devenais complètement fou.

Je nous laisse happer dans ce corps-à-corps puissant. Je le laisse se perdre en moi dans toute cette luxure. On découvrait ce que chacun aimer. On tentait des choses. Et surtout on prenait notre pied à chaque fois. On termine dans la douche pour tenter de détendre notre muscle, mais on ne se décolle pas et on se perd encore dans les méandres du plaisir. Je termine totalement repu dans ses bras. J’embrasse son épaule, essoufflé. « Je t’aime tellement… »

On finit par sortir de la douche, et on prend encore un temps fou pour s’habiller car on passe tout notre temps à s’embrasser. « Je te laisse commander ce qui te fait plaisir… j’ai juste la dalle là.. Mais vu notre activité physique de la matinée, je ne suis pas étonné. »

Je finis de me préparer tandis qu’il passe la commande. Je l’aide à tout installer quand les plateaux arrivent. On se frôlent, on rentre dans un jeu perpétuel de séduction, on était totalement dans notre bulle.

On finit par s’installer pour manger. Je colle ma jambe à la sienne pour garder le contact, et je ne cesse de lui sourire tout en me régalant. Je me tourne vers lui en haussant un sourcil. « Tu le veux vraiment ? » Je n’ai pas envie qu’il fasse cela pour me faire plaisir. 

« Ne te force pas si tu ne te sens pas prêt… » Même si je serais là pour le rattraper s’il tombe. Il a déjà fait un grand pas en avant, alors même si je suis le seul à le voir ainsi, ça me va totalement.
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3410
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

Enchanté (Beloved) - Page 35 Empty

006.png
Dorian Levingston
J'ai 24 ans et je vis à Bali, Angleterre. Dans la vie, je suis employé dans un complexe hôtelier et je m'en sors assez bien. Sinon, grâce à ma décision, je suis en couple et je le vis plutôt bien maintenant, je sais qu'on a la vie devant nous.

Enchanté (Beloved) - Page 35 Tumblr_o65whyH6nS1t1vlu8o3_250


Douglas Booth :copyright:️ tearsflight

J'avais un peu peur, je n'allais pas le cacher. Si on était seuls ça passerait plus facilement c'était certain. Mais je ne voulais pas baisser les bras maintenant. Il était temps que j'aille de l'avant et que je laisse tout ça derrière moi. Oui j'avais une cicatrice sur la poitrine. Oui elle était plutôt grande et moche. Oui c'était certain que les gens n'allaient pas pouvoir s'empêcher de la regarder. Mais est ce que ça devait m'empêcher de vivre? Non certainement pas. J'étais en vie, grâce à l'opération qui m'avait laissé cette cicatrice. Elle était la marque qui prouvait que j'avais traversé l'enfer et que j'en étais ressorti plus fort que jamais. Alors je n'allais pas me planquer, même si ça serait difficile.

« Tu le veux vraiment ? Ne te force pas si tu ne te sens pas prêt… »

Je le regardais en souriant tendrement, prenant sa main pour venir y déposer un léger baiser.

- Je me sens prêt. Je ne veux plus me limiter, me mettre des barrières. Je veux profiter de cette vie avec toi. Et qu'on puisse enfin aller se baigner dans une vraie et belle plage.

Ca serait une belle revanche pour nous. La dernière fois que nous avions été à la plage, sans compter la tentative désastreuse à notre arrivée, nous étions à Londres et j'étais mourant. Aujourd'hui, je voulais juste croquer la vie à pleines dents.

On termina notre petit déjeuner et j'allais me préparer, ne me cachant plus désormais alors que j'enfilais mon maillot de bain. J'en profitais même pour remuer mes fesses devant lui alors que je l'enfilais. Tous les prétextes étaient bons pour le chauffer et le voir me sauter dessus pour m'embrasser avec envie. Je ris et sortis en maillot et tee shirt, mon sac à la main pour rejoindre la plage.

Heureusement elle était déserte. C'était quand même un sacré point positif pour moi. Ca allait m'aider à franchir le pas. Je restais un moment à fixer la mer, profitant de la vue, des odeurs salées qui me frappaient le visage. Je fermais les yeux, inspirais profondément avant de retirer mon tee shirt. Je me retournais vers lui et le lui balançais au visage avant de partir en courant plonger dans l'eau. Je riais alors que je plongeais dans l'eau chaude. Je ne m'étais jamais senti aussi vivant.


Revenir en haut Aller en bas
 
squirowl
squirowl
MESSAGES : 799
INSCRIPTION : 16/11/2019
RÉGION : HDF
CRÉDITS : 64pxs

UNIVERS FÉTICHE : réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

Enchanté (Beloved) - Page 35 Empty

HYKoXMP.png
   Jonathan McCauley
   
J'ai 27 ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis salarié en télétravail et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma grande chance, je suis fou amoureux d'un chatain totalement sexy et je le vis plutôt parfaitement bien, je peux enfin faire des projets pour le futur, notre futur commun. .
   
+ a perdu ses parents à 10 ans lors d'un accident de voiture dont lui et sa soeur sortent miraculeusement indemne. + sa soeur est décédée il y a deux ans après un long combat contre la leucémie. + A tenté de se suicider après la mort de celle-ci. + Passe la plupart du temps à son boulot, il fait le maximum des heures supplémentaires. + il passe le reste du temps chez lui, sur son ordinateur. + Est un peu asocial, sort rarement, sauf s'il en a l'obligation. + N'a vécu que quelques aventures, mais il mettait rapidement un terme à celles-ci dès que l'engagement devenait sérieux. Il fuit à toutes jambes le bonheur. + Il n'a pas d'animaux chez lui car il passe trop peu de temps chez lui, mais il les adore sinon. + Chaque année il fait un don pour la ligue contre le cancer.
   

Enchanté (Beloved) - Page 35 Tumblr_o32f74MrLm1uq1f9ao4_250


Enchanté (Beloved) - Page 35 Tumblr_p1bxxrnHR41svno5wo3_250
Matthew Daddario :copyright:️ mistpell
Il m’épatait de jour en jour. À croire que ce qui s’est passé hier lui a donné des ailes. À tel point que j’ai soudainement l’impression de ne plus le suivre. Il avançait à pas de géant, j’aimais le voir s’ouvrir ainsi. Même si j’avais encore quelques craintes qu’il brûle les étapes et fasse machine arrière ensuite. Pas que je n’ai pas confiance en lui, loin de là. Mais à vouloir trop faire, ça peut éclater le peu de confiance qu’il a gagné. Mais quoiqu’il arrive je serais toujours là pour lui. Je serais le roc sur lequel il peut se reposer. Mais il semble déterminé à avancer. Je souris mais je ne peux pas m’empêcher de m’inquiéter, il allait falloir encore un peu de temps avant que je ne cesse de vouloir le protéger à tout prix.

Je serre sa main, en le regardant intensément. Je caresse ses doigts avant de l’attirer tout contre moi. Je souris doucement à ses mots. C’est tout ce que je voulais moi aussi. Je glisse mes bras autour de lui, je ne pouvais vraiment pas me passer d’avoir son corps contre le mien. Tout comme maintenant je n’imaginais pas une vie sans lui.

Je me rappelle que trop notre dernière journée à la plage. Pour lui ça avait été certainement une journée horrible, à oublier. Pour moi c’était tout le contraire. Cette journée c’était celle où on avait en quelque sorte débuté notre relation, celle où il avait enfin abaisser sa méfiance et m’avait laissé entrer dans sa vie. C’était à cette date que j’avais enfin pris conscience que j’étais éperdument amoureux de lui, que c’était l’homme de ma vie. J’avais dû taire la puissance de mes sentiments. Mais aujourd’hui tout ces sacrifices valaient totalement le coup. Aujourd’hui on avait la vie devant nous. Aujourd’hui on pouvait profiter de notre vie, de nos sentiments, je ne me voyais plus rien faire sans lui.

Je n’étais plus le même homme qu’il y a un an. Celui-là est définitivement enterré, Il m’avait totalement changé, je ne voyais plus la vie comme un fardeau, comme un non-choix que je subissais, j’avais enfin repris ma vie en main et décidé de vivre pour lui. C’était peut-être dangereux de dépendre autant de quelqu’un, mais je fonctionnais toujours ainsi, si je n’ai personne qui peut me raccrocher à la vie, je sombre doucement. Je reçois le t-shirt en pleine figure, je le balance à terre avant de me déshabiller pour aller le rejoindre dans l’eau. Je le rattrape avant de l’attirer contre moi. Je dégage ses cheveux de ses yeux avant de l’embrasser. Il avait enfin franchi le dernier obstacle qui le brimait. Je remarquais que du monde arriver et me jeter un regard envieux. Je serre plus Dorian contre moi, possessif.
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3410
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

Enchanté (Beloved) - Page 35 Empty

006.png
Dorian Levingston
J'ai 24 ans et je vis à Bali, Angleterre. Dans la vie, je suis employé dans un complexe hôtelier et je m'en sors assez bien. Sinon, grâce à ma décision, je suis en couple et je le vis plutôt bien maintenant, je sais qu'on a la vie devant nous.

Enchanté (Beloved) - Page 35 Tumblr_o65whyH6nS1t1vlu8o3_250


Douglas Booth :copyright:️ tearsflight

Je ris alors qu'il me prenait dans ses bras une fois dans l'eau. Je me laissais aller contre lui, l'embrassant doucement. Je profitais un moment dans l'eau avec lui, nageant par moment, jouant pas mal à l'éclabousser ou alors juste me blottir dans ses bras pour l'embrasser. On finit par retourner sur le sable. Je le laissais me tartiner le dos de crème pendant que je m'occupais moi même de mon torse. J'avais encore un peu de mal à ce qu'on touche ma cicatrice même si j'allais beaucoup mieux. Je me laissais aller le reste de l'après midi, à bronzer au soleil, à discuter de tout et de rien avec lui, de nos rêves d'avenir.

Les semaines passèrent comme ça. On vivait notre petite vie à deux. J'étais vraiment heureux là avec lui. Il semblait s'éclater dans son boulot en cuisine et je m'amusais tout autant. Moi voilà je commençais à ressentir le besoin de bouger. J'en avais discuté avec le patron. Je savais qu'il avait des hôtels un peu partout dans le monde. Il m'avait fait plusieurs propositions, restait juste à en parler à John maintenant. Je ne savais pas comment il allait le prendre. Partir à Bali c'était mon idée mais à l'époque je pensais venir y mourir. Puis on était venu ici pour réaliser ce rêve que j'avais, prendre une revanche sur la vie. Mais maintenant... peut être avait il envie de rentrer chez nous, à Londres, de se poser quelque part pour construire une vie à deux. J'avais envie de continuer à voyager, de découvrir le monde. J'étais encore jeune et surtout j'avais toute la vie devant moi désormais. Sauf que je n'étais plus seul à décider.

Je l'attendais donc ce soir là, installé sur mon ordinateur. J'avançais sur mon livre, mes brochures planquées derrière un coussin. Je me redressais en le voyant arriver lui souriant tendrement. Je tendais les bras, reposant mon ordi, avant de venir l'embrasser et me blottir dans ses bras. Je le laissais me raconter sa journée, se plaindre d'un de ses collègues qu'il ne supportait pas, me raconter ce qu'il avait appris de nouveau. J'étais tellement heureux de le voir aussi épanoui dans son travail.

Je le laissais finir, caressant doucement son bras, avant de me lancer.

- Je voulais te parler chéri... ça fait un moment qu'on est ici et je sais pas toi mais... j'ai l'impression d'avoir fait le tour de l'île.

On avait profité de notre temps libre pour visiter tout ce qu'on pouvait visiter. On avait passé des jours et des jours sur la plage. Ca se voyait on était bien bronzé tous les deux. Bref, j'en avais marre, je voulais aller voir ailleurs si on pouvait y être.

- J'ai discuté avec le patron et si ça te tente, il pourrait nous muter ailleurs.

Je me redressais, laissant parler mon excitation alors que je sortais les brochures que j'avais planqué.

- Je veux ton avis. Je n'arrive pas à me décider. Il y a cet hôtel au milieu d'une réserve au Kenya. On vivrait au milieu des animaux sauvages, les éléphants, les lions, les zèbres, ça serait tellement beau.

Je lui tendis le papier, des étoiles pleins les yeux. C'était le genre d'expérience que je voulais vivre avec lui, voir ces animaux dans le milieu naturel, vivant chaque jour avec eux.

- Il y a ça, un hôtel dans le désert de Dubaï, l'endroit a l'air magnifique aussi. J'hésite... Puis il y a cet hôtel dans le sud du Japon. Il est au pied des montagnes, près de sources chaudes. Je me dis qu'on pourrait passer un moment à visiter le Japon. C'est un pays qui m'a toujours attiré et que je n'ai jamais pu faire.

J'avais eu tant de choses à voir et si peu de temps... mais ce n'était plus le cas maintenant.

- Mais je te laisse choisir. Moi tout me va. Et comme j'ai choisi Bali, c'est à toi de choisir notre prochain pays.


Revenir en haut Aller en bas
 
squirowl
squirowl
MESSAGES : 799
INSCRIPTION : 16/11/2019
RÉGION : HDF
CRÉDITS : 64pxs

UNIVERS FÉTICHE : réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

Enchanté (Beloved) - Page 35 Empty

HYKoXMP.png
   Jonathan McCauley
   
J'ai 27 ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis salarié en télétravail et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma grande chance, je suis fou amoureux d'un chatain totalement sexy et je le vis plutôt parfaitement bien, je peux enfin faire des projets pour le futur, notre futur commun. .
   
+ a perdu ses parents à 10 ans lors d'un accident de voiture dont lui et sa soeur sortent miraculeusement indemne. + sa soeur est décédée il y a deux ans après un long combat contre la leucémie. + A tenté de se suicider après la mort de celle-ci. + Passe la plupart du temps à son boulot, il fait le maximum des heures supplémentaires. + il passe le reste du temps chez lui, sur son ordinateur. + Est un peu asocial, sort rarement, sauf s'il en a l'obligation. + N'a vécu que quelques aventures, mais il mettait rapidement un terme à celles-ci dès que l'engagement devenait sérieux. Il fuit à toutes jambes le bonheur. + Il n'a pas d'animaux chez lui car il passe trop peu de temps chez lui, mais il les adore sinon. + Chaque année il fait un don pour la ligue contre le cancer.
   

Enchanté (Beloved) - Page 35 Tumblr_o32f74MrLm1uq1f9ao4_250


Enchanté (Beloved) - Page 35 Tumblr_p1bxxrnHR41svno5wo3_250
Matthew Daddario :copyright:️ mistpell
Bordel qu’est-ce que je l’aimais. Chaque fois que je le regarde j’ai l’impression que je ne peux pas être plus amoureux, et pourtant la minute suivante je suis encore plus amoureux de lui qu’avant. C’est comme si ça n’allait jamais s’arrêter. On profite de la journée à la plage autant que l’on peut. C’est à la tombée de la nuit que l’on rentre. J’étais pleinement heureux, parce qu’il allait parfaitement bien et c’est tout ce que je voulais. C’était tout ce à quoi j’aspirais maintenant : à le rendre heureux. Même si maintenant je m’éclatais aussi dans mon nouveau travail, j’étais enfin persuadé d’avoir trouver ma voie. Je voulais vraiment me former et en faire mon métier. Je réalisais un vieux rêve. Un rêve que Laura avait voulu pour moi aussi.

Tout se passait pour le mieux ici. Tout était parfait entre nous, on était sur un nuage idyllique. Et je n’avais pas l’impression que l’on en redescendrait de sitôt. Plus les jours passés et plus je m’éclatais dans ce job. J’étais passé au poste de cuisinier assez rapidement. J’en étais le premier étonné. Je passais parfois plus de temps que nécessaire en cuisine, faisant des heures supplémentaires quand la salle était pleine. Parfois je sacrifiais mes soirées de repos pour aller aider quand il y avait un problème. Mais j’avais de la chance d’avoir un petit-ami absolument parfait qui ne m’en voulait pas pour ses quelques soirées râtées. J’avoue que je refusais souvent quand il était aussi de repos. Sinon, ça me gênait moins, autant bosser plutôt que de rester seul dans l’appartement.

Mais aujourd’hui j’avais reçu une proposition incroyable. Je savais que c’était probablement le chef cuisinier qui avait parlé de moi. On avait sympathisé et il savait que j’avais envie d’un diplôme en cuisine, certes je pourrais un temps travailler en tant que commis ou aide-cuisine, mais il a déjà vu plus grand pour moi, il dit toujours que je mérite une place de chef pour laisser exprimer mon talent. Je le trouvais toujours trop complaisant, mais j’avais appris à accepter. Dorian était mon premier cobaye sur mes essais culinaires.

Ce soir, comme tout les autres soirs, j’étais toujours aussi enthousiasmé par ce que je vivais. Et même si certains éprouvaient de la jalousie à mon égard, je râlais un bon coup et c’était terminé. Je devais encore lui parler de cette proposition, même si ça voulait dire un retour à Londres prochainement. Mais il me devance. Je me redresse pour l’écouter sérieusement. Je souris doucement en hochant la tête. Je pressens ce qu’il va me demander et j’ai mon coeur qui. Bat à mille à l’heure parce que l’un de nous sera forcément un peu déçu. Mais, ce ne serait que partie remise pour moi. Même si je dois faire une croix sur le poste dans un palace londonien

Je prends les brochures qu’il me tend. Je les feuillette, perdant légèrement mon sourire. Je comprenais vraiment son besoin d’évasion, de découvrir d’autres cultures, d’autres pays. De mon côté, j’étais tiraillé entre l’envie, très grande, de le suivre, et celle d’accepter cette place dans le palace. Mais, avant de prendre la moindre décision, je veux qu’il prenne en compte cette option. Je pensais bien à le laisser partir pendant que je me formerais et bosserait à ce palace, car je sais que j’aurais peu de temps pour moi. Mais en même temps je n’ai absolument pas envie de me séparer de lui, alors que l’on a passé une année entière collé l’un à l’autre.

Je repose les brochures avant de me lever pour aller regarder le paysage. « Il y a une quatrième option…. » Je soupire en le sentant arriver derrière moi. Je m’appuie contre lui. Tout a l’air sublime. « On m’a proposé une place dans un palace londonien contre formation… » Je soupire doucement. « Une formation pour devenir chef cuisinier. »

Je baisse la tête. J’ai l’impression de lui scier son rêve à la base. Oui tout pouvait attendre, mais je n’aurais pas deux propositions comme celle-là. Et je ne peux pas nier qu’elle me tentait quand même bien cette proposition.
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3410
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

Enchanté (Beloved) - Page 35 Empty

006.png
Dorian Levingston
J'ai 24 ans et je vis à Bali, Angleterre. Dans la vie, je suis employé dans un complexe hôtelier et je m'en sors assez bien. Sinon, grâce à ma décision, je suis en couple et je le vis plutôt bien maintenant, je sais qu'on a la vie devant nous.

Enchanté (Beloved) - Page 35 Tumblr_o65whyH6nS1t1vlu8o3_250


Douglas Booth :copyright:️ tearsflight

Je ne savais pas vraiment à quelle réaction je m'étais attendu. Peut être un minimum de joie et d'excitation à la perspective de repartir en voyage, de découvrir un autre pays. En tout cas je n'aimais pas la façon qu'il avait de partir, de se détourner de moi pour aller regarder le paysage. Je commençais à le connaitre depuis le temps qu'on était ensemble. Il me cachait quelque chose et il ne savait pas comment le dire.

« Il y a une quatrième option…. »

Je me levais pour venir me coller contre son dos et l'enlacer, pour lui donner le courage d'aller au bout de ce qu'il avait à me dire. Mais je sentais déjà que je n'aimerais pas ça. Une quatrième option... une option dont il ne m'avait jamais parlé. Je n'avais aucune idée de ce que ça pouvait être. Je commençais à me dire qu'il voulait arrêter là nos voyages. C'était bon j'avais eu mon caprice en venant à Bali, maintenant on pouvait retourner à Londres. C'était certainement ce qu'il allait me dire là maintenant.

« On m’a proposé une place dans un palace londonien contre formation… Une formation pour devenir chef cuisinier. »

Ce n'était même pas une quatrième option. Ni même une option tout court pour lui. Il voulait accepter, je pouvais le sentir. Peu importe qu'on était déjà dans un hôtel de luxe, qu'on le formait déjà et qu'il allait continuer à le faire dans un de ces trois pays. Il aurait une formation plus variée que tout ce qu'il aurait pu avoir à Londres, la cuisine du monde entier, bosser avec des chefs venant de partout. Mais il voulait rentrer à Londres et je ne pouvais rien faire contre ça.

Bien sur je me sentais mal et lésé dans cette histoire. J'avais fait mon maximum pour nous trouver à chaque fois du boulot à tous les deux. Je refusais que l'un de nous suive l'autre et se retrouve sans rien dans l'endroit où on irait. Il avait trouvé une formation dans un palace et c'était une chance pour lui, j'étais d'accord. Mais moi qu'est ce qu'il m'attendrait à Londres? Rien... je n'aurais pas de travail et sans diplome là bas je n'aurais pas grand chose. Je serais obligé de reprendre un boulot de merde comme celui qu'on avait pour qu'on puisse vivre décemment. Une perspective qui ne m'enchantait vraiment pas.

Mais j'avais été assez égoïste jusqu'à présent. Je lui avais pourri la vie avec ma maladie puis ma convalescence. Il était temps que je me sacrifie pour lui...

Je hochais doucement la tête contre son torse, essayant de parler normalement malgré ma gorge qui se serrait.

- Ok... on ira à Londres alors...

Revenir en haut Aller en bas
 
squirowl
squirowl
MESSAGES : 799
INSCRIPTION : 16/11/2019
RÉGION : HDF
CRÉDITS : 64pxs

UNIVERS FÉTICHE : réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

Enchanté (Beloved) - Page 35 Empty

HYKoXMP.png
   Jonathan McCauley
   
J'ai 27 ans et je vis à travers le monde, Angleterre. Dans la vie, je suis apprenti cuisinier et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma grande chance, je suis fou amoureux d'un chatain totalement sexy et je le vis plutôt parfaitement bien, je peux enfin faire des projets pour le futur, notre futur commun. .
   
+ a perdu ses parents à 10 ans lors d'un accident de voiture dont lui et sa soeur sortent miraculeusement indemne. + sa soeur est décédée il y a deux ans après un long combat contre la leucémie. + A tenté de se suicider après la mort de celle-ci. + Passe la plupart du temps à son boulot, il fait le maximum des heures supplémentaires. + il passe le reste du temps chez lui, sur son ordinateur. + Est un peu asocial, sort rarement, sauf s'il en a l'obligation. + N'a vécu que quelques aventures, mais il mettait rapidement un terme à celles-ci dès que l'engagement devenait sérieux. Il fuit à toutes jambes le bonheur. + Il n'a pas d'animaux chez lui car il passe trop peu de temps chez lui, mais il les adore sinon. + Chaque année il fait un don pour la ligue contre le cancer.
   

Enchanté (Beloved) - Page 35 Tumblr_o65whyH6nS1t1vlu8o5_250


Enchanté (Beloved) - Page 35 Tumblr_p1bxxrnHR41svno5wo3_250
Matthew Daddario :copyright:️ mistpell
Je sais que j’allais forcément le décevoir. Il rêvait de voyager et voilà que ma quatrième proposition tenait plus du retour à la routine que de l’aventure. Je ne pourrais pas lui en vouloir s’il était déçu. Puis, ce n’était qu’une proposition, je n’avais pas encore accepté, mais je ne voulais pas décider sans lui en parler. Je voulais décider avec lui. Je sais que je serais un peu déçu si jamais je n’ai pas cette place en palace, mais je le serais beaucoup moins que de le voir malheureux à Londres, à tourner en rond. Du moment que je suis avec lui, l’amour surpassera la déception.

Je le sens se coller dans mon dos. Je pose mes mains sur les siennes. Mon coeur se rempli d’amour à chaque fois que je le sens tout contre moi. Je pouvais m’oublier pour lui, je n’en serais pas pour autant frustré. Je finis par me retourner pour passer mes bras autour de lui. Je passe ma main sur son visage, le regardant tendrement. Je le serre tout contre moi. Je plonge dans son regard pour y trouver du courage. Celui de lui dire que l’on m’a proposé une place dans ce palace.

Je vois son visage se fermer, c’est imperceptible, mais j’ai passé plus de six mois à interpréter la moindre de ses réactions quand il n’avait plus la force de parler. Je connaissais chacune des mimiques de son visage. Je vois la déception s’étendre dans son regard. Il n’avait vraiment pas prévu de retourner à Londres et moi c’est ce que je lui proposais. Je pose mon front contre le sien. J’ai besoin de cette proximité pour pouvoir réfléchir, pour savoir ce que je veux vraiment. Quand ils m’ont annoncés ce poste, j’ai été surpris et heureux, mais ensuite j’ai pensé à mon homme. Et je savais que son envie n’était absolument pas de revenir à Londres.

J’avais même songé à le laisser voyager seul pendant que je me formais, je savais que mon emploi du temps serait exigeant, mais ça demeurait impossible pour moi l’idée de passer une loin de lui. On avait vécu collé depuis que l’on s’était mis ensemble et j’étais probablement devenu trop dépendant de lui. Maintenant je savourais la chance que j’avais de l’avoir près de moi, je voulais qu’il vive sa vie à fond. Et si pour cela je devais renoncer à ma place dans ce palace, je le ferais. Je l’entoure de mes bras, embrassant son crâne. Je m’en voulais de gâcher cette soirée qu’il avait préparé, simplement mais totalement romantique. Il s’était fait une joie de nous avoir trouvé un projet. Et moi je lui balançais cela comme ça.

Je soupire doucement avant de me reculer et de poser ma main sous son menton pour qu’il me regarde. « Je n’ai pas pris de décision, tu sais… Je voulais t’en parler avant. » Je pose mon pouce sur ses lèvres pour qu’il me laisse terminer.« L’idée de continuer à voyager me plaît aussi. Je serais un peu déçu, bien sûr, de ne pas prendre cette place. Mais… » Je le force à me regarder. « Cette déception n’est rien si tu es malheureux à Londres, je préfère sacrifier cette place pour aller dans ce safari… » Je souris doucement avant de frôler ses lèvres. « Tu trouves peut-être cela exagéré, mais pour que je sois heureux, il faut que tu le sois. » Je dépose cette fois-ci un baiser « Mais, ne prenons pas de décisions hâtives… On a le temps encore… » Je souris en coin. « Une chose est sûre, je ne te laisserais pas voyager seul… Le manque serait cruel, et j’aurais bien trop peur que tu trouves mieux que moi… »
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3410
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

Enchanté (Beloved) - Page 35 Empty

006.png
Dorian Levingston
J'ai 24 ans et je vis à Bali, Angleterre. Dans la vie, je suis employé dans un complexe hôtelier et je m'en sors assez bien. Sinon, grâce à ma décision, je suis en couple et je le vis plutôt bien maintenant, je sais qu'on a la vie devant nous.

Enchanté (Beloved) - Page 35 Tumblr_o65whyH6nS1t1vlu8o3_250


Douglas Booth :copyright:️ tearsflight

« Je n’ai pas pris de décision, tu sais… Je voulais t’en parler avant. »

J'avais commencé à ouvrir la bouche pour lui répondre mais il m'interrompit avant, m'empêchant de parler avec son pouce sur mes lèvres. Je rongeais mon frein, attendant qu'il ait fini pour en placer une.

« L’idée de continuer à voyager me plaît aussi. Je serais un peu déçu, bien sûr, de ne pas prendre cette place. Mais… »

Je détestais les mais. En général il n'y avait rien de bon après un mais. Alors que déjà avant celui il n'y avait pas grand chose de bien. Il aurait pu mettre un mais après le fait que l'idée de voyager lui plaisait. Parce que c'état un joli petit mensonge ça. Il n'avait voyagé que parce que je l'avais poussé à le faire, parce que ça avait été dans mes projets de partir à Bali. Sans ça il n'aurait jamais voyagé. Il pouvait dire ce qu'il voulait bien sur qu'il serait déçu. Son mais après ça serait très certainement ridicule, du foutage de gueule.

« Cette déception n’est rien si tu es malheureux à Londres, je préfère sacrifier cette place pour aller dans ce safari… »

Et le laisser se sacrifier encore pour moi. Il ne faisait que ça depuis qu'on s'était mis ensemble. Il ne pouvait pas encore le faire. Je ne pourrais pas me le pardonner. Mon coeur se serrait en l'entendant parler ainsi. Il me parlait de ça, de cette place dans ce palace. Je voyais bien que ça lui faisait envie. Et après il me faisait me sentir mal, à renoncer à son rêve à cause de moi.

« Tu trouves peut-être cela exagéré, mais pour que je sois heureux, il faut que tu le sois. »

Et il n'avait pas l'air de comprendre que pour moi c'était la même chose. Notre relation ne pouvait pas marcher que dans un sens. Je fermais doucement les yeux sous son baiser, me laissant faire. Je doutais qu'il ait encore envie de m'embrasser quand j'aurais enfin pu parler.

« Mais, ne prenons pas de décisions hâtives… On a le temps encore… Une chose est sûre, je ne te laisserais pas voyager seul… Le manque serait cruel, et j’aurais bien trop peur que tu trouves mieux que moi… »

Je soupirais en secouant la tête. Je me reculais un peu pour sortir de ses bras, l'empêcher de me faire taire à nouveau.

- Notre contrat se termine à la fin du mois alors non on a pas tant de temps que ça. Faut se décider, soit on prolonge le contrat ici, soit on part dans un autre de ses hôtels soit on retourne à Londres.

Il restait à peine plus de deux semaines pour prendre une décision. Mais de toute façon la mienne était déjà prise.

- Et bien sur que c'est hors de question qu'on soit l'un sans l'autre. Ce n'est même pas envisageable pour moi.

On était un couple merde. Je ne voyais pas ce qu'on ferait encore ensemble si on devait vivre chacun de notre côté. On faisait les choses ensemble, il n'y avait pas de discussion possible.

- On part à Londres. Ca aussi ce n'est pas négociable. Parce que moi non plus je ne peux pas être heureux si tu ne l'es pas. Et je ne veux pas continuer à te voir te sacrifier pour moi. Il est temps que tu penses à toi, que tu fasses ce qui te rende heureux et pas ce que moi je veux. Alors tu vas bosser dans ce palace. Fin de la discussion.

Je me détournais pour attraper les prospectus que j'avais et les mettre à la poubelle. Bien sur, je ne serais pas heureux là bas. Pas comme je l'aurais été si j'avais pu réaliser un de ces projets. La perspective de retourner là bas... j'avais beaucoup trop de mauvais souvenirs là bas et surtout aucune foutue idée de ce que je pourrais faire de ma vie là bas. Mais c'était important pour John. Je ne pouvais pas le priver de ça. Ce n'était qu'un an après tout. J'avais toute la vie devant moi désormais, un an ce n'était rien.


Revenir en haut Aller en bas
 
squirowl
squirowl
MESSAGES : 799
INSCRIPTION : 16/11/2019
RÉGION : HDF
CRÉDITS : 64pxs

UNIVERS FÉTICHE : réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

Enchanté (Beloved) - Page 35 Empty

HYKoXMP.png
   Jonathan McCauley
   
J'ai 27 ans et je vis à travers le monde, Angleterre. Dans la vie, je suis apprenti cuisinier et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma grande chance, je suis fou amoureux d'un chatain totalement sexy et je le vis plutôt parfaitement bien, je peux enfin faire des projets pour le futur, notre futur commun. .
   
+ a perdu ses parents à 10 ans lors d'un accident de voiture dont lui et sa soeur sortent miraculeusement indemne. + sa soeur est décédée il y a deux ans après un long combat contre la leucémie. + A tenté de se suicider après la mort de celle-ci. + Passe la plupart du temps à son boulot, il fait le maximum des heures supplémentaires. + il passe le reste du temps chez lui, sur son ordinateur. + Est un peu asocial, sort rarement, sauf s'il en a l'obligation. + N'a vécu que quelques aventures, mais il mettait rapidement un terme à celles-ci dès que l'engagement devenait sérieux. Il fuit à toutes jambes le bonheur. + Il n'a pas d'animaux chez lui car il passe trop peu de temps chez lui, mais il les adore sinon. + Chaque année il fait un don pour la ligue contre le cancer.
   

Enchanté (Beloved) - Page 35 Tumblr_o65whyH6nS1t1vlu8o5_250


Enchanté (Beloved) - Page 35 Tumblr_p1bxxrnHR41svno5wo3_250
Matthew Daddario :copyright:️ mistpell
Je ne voulais pas faire quelque chose sans lui en parler avant. Même si j’avais vraiment envie d’aller travailler dans ce palace, je ne le ferais pas si cela est vraiment trop dur pour lui de retourner à Londres. Je ne voulais pas le voir ou sentir déprimer, ça ne m’aiderait vraiment pas. Alors oui je pourrais vraiment trouver une solution, même si je dois décrocher ce diplôme pour ensuite faire ce que je veux. Je sais que je viens forcément de le décevoir, il voulait tellement voyager, et moi je lui parlais de rentrer dans ce pays gris qu’est l’Angleterre.

Je le vois s’éloigner de moi, petit à petit. Devenir moins atteignable, plus imperméable à mes paroles. Je sens bien qu’il ressent toute mon envie de retourner à Londres. Tout comme je ressens son ressentiment à y retourner. C’est un peu la force, ou la faiblesse selon le point de vue, de notre couple, on ressentait tout ce que l’autre vivait, ça résonnait en nous puissance mille. Je tente de lui faire comprendre que quelque soit la décision final, je saurais dépassé cette déception pour être heureux. Mais il semble absolument pas d’accord.

Je le sens irrémédiablement prendre de la distance avec moi. Même, physiquement. Cela n’augure pas grand chose de bon à mes yeux. Je déteste les disputes. Parce que ça me donne cette impression que je peux le perdre à tout moment, je sais que cette pensée est idiote, mais dès que les mots se durcissent entre nous, j’ai l’impression qu’il pourrait partir n’importe quand pour trouer bien mieux que moi, un vieux rêveur déprimé, qui ne croyait absolument en rien avant lui. Je fuyais les disputes comme la peste. Alors on pouvait croire que j’étais lâche, que je pourrais céder à tout ce qu’il me demande. Il y a certainement une part de vrai, mais pour lui je n’ai jamais. Eu l’impression de sacrifier ma vie. Au contraire à ses côtés j’ai l’impression de revivre, de refaire des choix dans ma vie. Alors même si ce n’était pas mes choix, je les avais appréciés à leur juste valeur.

Je tente de ne pas paniquer en voyant sa stature raide comme un piquet, loin de moi. Je me retiens pour tendre le bras, l’attraper pour le ramener contre moi. Mais je sens qu’il a besoin de cette distance pour dire ce qu’il a à dire. Je souris aussi, on était bien trop accro l’un à l’autre pour passer plus d’une journée séparer. Malheureusement je sais que cela arrivera au cours de ma formation. Mais je erfusais d’y penser pour le moment. Même si ces mots sont dits sur un ton qui n’engage pas la discussion, je me rends compte du cadeau qu’il est en train de me faire. Ça me touche en plein coeur. Il se sacrifie pour moi même s’il ne l’a pas dit ainsi. Je sais que c’est loin d’être évident pour lui. J’ai une bouffée d’amour qui monte en moi comme une tornade.

Je le laisse jeter les prospectus, mais je ne veux pas que l’on reste en froid, pas ce soir alors qu’il a tout préparé pour que l’on passe une belle soirée, que je gâche en abrégeant nos voyages. Je l’attire contre moi, collant son dos contre mon torse. Je l’entoure de mes bras avant d’embrasser sa tempe.

« Merci… Merci pour tout ça. Je te promets que je te rendrais fier. Que ce n’est pas pour rien que l’on fait ça… 
» je le retourne pour prendre son visage en coupe. « Je t’aime tellement… » Je me penche pour l’embrasser avec délicatesse. Je souris doucement contre ses lèvres. « Je te dois tellement tu ne peux pas t’imaginer… Ce que tu fais là, crois-moi, personne ne l’a jamais fait pour moi… » En même temps je ne laissais personne entrer dans ma vie. Je le serre contre moi, enfouissant ma tête dans son cou. Je reste ainsi de longues secondes, savourant cette étreinte. Me laissant happer par cette certitude d’avoir trouvé l’homme de ma vie. Je me recule, plongeant dans son regard si hypnotisant. Je lui souris avant de l’embrasser tendrement. Quelque chose se débloque en moi. Je en sais pas vraiment comment expliquer ça, mais c’est dans ce regard que je comprends que je veux finir ma vie avec lui, qu’il sera mon unique amour. Je ne réfléchis pas aux formes, ça sort comme un boulet de canon. « Marions-nous… » Ca semble sorti de nulle part, mais dès que je prononce ces mots je sais que je le veux. « Epouse-moi, laisse-moi porter ton nom. » Je suis fébrile à l’idée qu’il refuse.
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Enchanté (Beloved) - Page 35 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Enchanté (Beloved)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 35 sur 37Aller à la page : Précédent  1 ... 19 ... 34, 35, 36, 37  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers réel :: Europe-
Sauter vers: