Partagez
 
 
 

 Enchanté (Beloved)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 18 ... 32, 33, 34, 35  Suivant
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3019
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

Enchanté (Beloved) - Page 33 Empty

006.png
Dorian Levingston
J'ai 24 ans et je vis à Bali, Angleterre. Dans la vie, je suis employé dans un complexe hôtelier et je m'en sors assez bien. Sinon, grâce à ma décision, je suis en couple et je le vis plutôt bien maintenant, je sais qu'on a la vie devant nous.

Enchanté (Beloved) - Page 33 Tumblr_o65whyH6nS1t1vlu8o3_250


Douglas Booth :copyright:️ tearsflight

« Oui c’est le début d’une nouvelle vie. Pour nous deux. Mais je suis content de commencer à bosser, ça me manquait vraiment. »

Je souris doucement. Je ne serais pas allé jusqu'à dire que bosser me manquait mais je comprenais ce qu'il voulait dire. On démarrait une nouvelle vie, on repartait sur de nouvelles bases. J'adorais ce pays qu'on était entrain de découvrir. Je savais aussi qu'on ne resterait pas toute notre vie ici. J'avais besoin d'explorer encore le monde. Bali, je n'avais jamais penser y rester plus de quelques mois voir plutôt semaines avant de mourir. J'avais eu besoin d'y venir malgré tout après mon opération. C'était une promesse que je m'étais faite, que John m'avait fait. Je verrais Bali. Et maintenant nous y étions, à vivre une nouvelle vie ensemble. Mais on ne resterait pas. J'avais besoin de voir le monde, de le découvrir avec lui.

On alla finalement se coucher ce soir là, sans rien faire. La magie du moment s'était évanouie avec l'arrivée du diner. Je me blottis simplement dans ses bras, appréciant de le sentir contre moi ainsi.

Le lendemain on entama donc une nouvelle routine. On se rendit chacun de notre côté au travail. Je fus doublé ce premier jour là. J'apprenais tout un tas de choses sur le travail à l'accueil. J'appris également à découvrir un peu plus la région pour conseiller les clients. J'avais pris tout un tas de notes pour répondre à leurs questions mais aussi pour moi, pour les jours de repos que nous aurions en commun avec John, quatre jours de boulot pour lui, cinq pour moi avant qu'on soit en repos. Donc cinq jours de boulot à attendre pour qu'on puisse profiter tous les deux.

Je rentrais fatigué de ma première journée de travail mais heureux d'avoir réussi à tenir le coup. Je me sentais de mieux en mieux physiquement, j'avais encore des coups de fatigue mais je remontais la pente. Côté mental ça allait un peu mieux aussi. Notre dispute avait pas mal aidé à améliorer les choses. J'arrivais à ne plus fermer la salle de bain. Il n'entrait pas mais elle restait entrouverte lui laissant la possibilité de venir. J'avais cessé de m'effondrer en la voyant à chaque. J'arrivais plutôt bien à l'ignorer pour le moment, un petit progrès à la fois.

La semaine passa calmement ainsi. On se retrouvait le soir ou parfois dans la soirée. On en profitait pour s'embrasser, se caliner devant la télé ou dans le lit, profitant de quelques caresses plus ou moins appuyées mais n'allant jamais trop loin. On se rapprochait doucement mais surement et ça me convenait.

Je rentrais finalement ce soir là, content de pouvoir être en repos, de passer toute la journée du lendemain avec lui. Je souris en le voyant avant d'aller l'embrasser et me blottir dans ses bras.

- Salut toi... ça a été ta journée? Pas trop long à m'attendre?

Je culpabilisais un peu qu'il soit resté seul pendant que je bossais mais je savais que ça se reproduirait régulièrement pour lui comme pour moi et qu'on n'y pouvait rien.




Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
squirowl
squirowl
MESSAGES : 728
INSCRIPTION : 16/11/2019
RÉGION : HDF
CRÉDITS : 64pxs

UNIVERS FÉTICHE : réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

Enchanté (Beloved) - Page 33 Empty

HYKoXMP.png
   Jonathan McCauley
   
J'ai 27 ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis salarié en télétravail et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma grande chance, je suis fou amoureux d'un chatain totalement sexy et je le vis plutôt parfaitement bien, je peux enfin faire des projets pour le futur, notre futur commun. .
   
+ a perdu ses parents à 10 ans lors d'un accident de voiture dont lui et sa soeur sortent miraculeusement indemne. + sa soeur est décédée il y a deux ans après un long combat contre la leucémie. + A tenté de se suicider après la mort de celle-ci. + Passe la plupart du temps à son boulot, il fait le maximum des heures supplémentaires. + il passe le reste du temps chez lui, sur son ordinateur. + Est un peu asocial, sort rarement, sauf s'il en a l'obligation. + N'a vécu que quelques aventures, mais il mettait rapidement un terme à celles-ci dès que l'engagement devenait sérieux. Il fuit à toutes jambes le bonheur. + Il n'a pas d'animaux chez lui car il passe trop peu de temps chez lui, mais il les adore sinon. + Chaque année il fait un don pour la ligue contre le cancer.
   

Enchanté (Beloved) - Page 33 Tumblr_o32f74MrLm1uq1f9ao4_250


Enchanté (Beloved) - Page 33 Tumblr_p1bxxrnHR41svno5wo3_250
Matthew Daddario :copyright:️ mistpell
Je l’embrasse doucement. Ça me faisait toujours un effet dingue de le voir sourire, de voir ses yeux pétiller. Je pourrais passer mes journées à l’embrasser. Mais, malheureusement, à partir de demain on passerait nos journées à bosser loin de l’autre. C’était l’a première fois que l’on allait être séparé pendant la journée. On avait jamais vraiment été séparé depuis l’opération, c’était d’ailleurs le seul moment où l’on avait été séparé depuis que l’on était enfin en couple. Même avant on passait plus ou moins nos journées ensemble. Mais là, on allait être chacun à notre poste et on se verrait au maximum le soir. Je ne suis même pas certain que l’on se voit dans la journée. Ça me plaisait beaucoup moins, ça allait être long sans lui. Mais on n’avait pas le choix. Je réalisais enfin un des projets que j’avais enterré il y a bien longtemps. J’avais tout arrêté à la mort de Laura. Elle avait anéanti tous les espoirs.

On avait quand même besoin d’une bonne nuit de repos avant de reprendre le travail. On avait besoin de toutes les forces nécessaires pour cette journée. Et puis c’était trop tôt, je voulais que notre première fois soit magique, inoubliable.

Le lendemain, notre nouvelle vie commence. Je me lève aux aurores pour prendre le temps de manger avant de partir pour les préparations pour le service du midi. J’embrasse Dorian qui se lève un peu plus tard que moi avant de partir pour la journée. Je suis au poste de commis, ce qui est assez étonnant, pour mes premiers jours je pensais plutôt être au poste de plongeur, et je l’aurais tout à fait accepté. Mais ces quatre premiers jours promettaient d’être intenses. Je ne voyais pas les journées défiler, on n’arrêtait pas une seul seconde. Tout s’intensifiait en plein coup de feu, mais je ne regrettais pas d’y bosser. Par contre, à la fin de la première journée, il ne fallait pas compter sur moi pour veiller le soir. J’étais bien trop exténué pour passer une soirée avec lui. Il finissait plus tôt que moi, alors je vais me caler dans ses bras à mon retour, profitant de ces étreintes. Mais je ne tarde pas à aller me coucher, le lendemain promettait d’être de la même trempe.

Effectivement les jours continue ainsi, mais je suis vanné au soir de mon quatrième jour. Je tente de veiller pour profiter de Dorian, que je ne fais que croiser en journée, et comme demain je peux me reposer, j’ai bien envie de trainer à nous câliner. On avait pas retenté depuis l’autre soir, on était bien trop fatigué pour tenter quoique ce soit.

Le lendemain, j’avais juste émerger pour embrasser mon homme avant qu’il ne parte travailler. Il allait me manquer. Mais si jamais le manque devenait trop lourd, je sais que je pourrais toujours aller à l’accueil pour demander un conseil. Mais je le laissais finalement bosser tranquillement. Je vais juste vers lui pour sa pause pour manger rapidement avec lui.

Il devait rentrer pour 19h. J’avais décidé de lui faire une surprise. Normalement on serait tranquille ce soir. J’avais déjà préparé le repas sui mijotait tranquillement au four. Ce serait un gratin dauphinois et salade, même si je sais qu’il la boudera certainement. J’avais préparé la chambre que j’avais remplie de bougie. Je voulais une soirée parfaite, parce que ce soir, j’avais envie que l’on passe enfin à la vitesse supérieure.

Mais alors que j’entends la porte claquer, signe de son retour, j’ai un pic de stress. Et si c’était trop tôt pour lui ? Je sais bien qu’il a avancer, qu’il est aussi plus tactile. Mais peut-être ce n’est pas encore le bon moment. Puis j’ai peur de ne pas être à la hauteur. Alors quand il arrive je le prend dans mes bras avant de profiter de ses lèvres. Je souris. « c’était long sans toi… Mais j’ai cuisiné pour faire passer le temps… » Ouais je garde le reste secret, de toute manière je me ridiculiserais bien assez tout à l’heure.
déco chambre:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3019
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

Enchanté (Beloved) - Page 33 Empty

006.png
Dorian Levingston
J'ai 24 ans et je vis à Bali, Angleterre. Dans la vie, je suis employé dans un complexe hôtelier et je m'en sors assez bien. Sinon, grâce à ma décision, je suis en couple et je le vis plutôt bien maintenant, je sais qu'on a la vie devant nous.

Enchanté (Beloved) - Page 33 Tumblr_o65whyH6nS1t1vlu8o3_250


Douglas Booth :copyright:️ tearsflight

J'avais eu hâte de le retrouver toute la journée. Je n'avais pensé qu'à ça, qu'au moment où je pourrais enfin être avec lui à nouveau. On avait passé tellement de temps l'un avec l'autre, ne se quittant que très peu. Cela me faisait bizarre d'être à nouveau séparé de lui toute la journée. Mais je savais aussi qu'on en avait besoin. Je voulais qu'il accomplisse ses rêves, qu'il devienne le cuisinier qu'il devait être. Il avait été là pour moi. Il m'avait soutenu pendant ma maladie et pendant ma convalescence alors je voulais faire de même. Je serais là pour le soutenir et surtout l'aider à réaliser ses rêves.

« c’était long sans toi… Mais j’ai cuisiné pour faire passer le temps… »

Je me reculais pour regarder ce qu'il avait préparé. Je restais sous le charme en voyant la magnifique table qu'il avait dressé. Je me retournais vers lui pour l'embrasser à nouveau.

- Tu es beaucoup trop adorable. Je ne mérite pas tout ça.

Je lui souris avant d'aller m'installer à table. Je le laissais me servir, le remerciant avant d'attaquer mon repas.

- Hmm... c'est beaucoup trop bon. Crois moi ils ont fait une affaire en t'embauchant.

Je me penchais en avant pour lui voler un baiser avant de me réinstaller pour savourer mon repas. L'ambiance était agréable. On discutait de tout et de rien, notamment de notre travail. J'étais heureux de le voir s'épanouir dedans même si il rentrait épuisé tous les soirs. Je savais qu'il avait été agréablement surpris de voir qu'ils l'avaient fait travailler comme commis dés qu'il était arrivé. Il apprendrait rapidement les bases ainsi. Je ne doutais pas, qu'après au moins une année passé ici il ne soit capable d'aller travailler dans un restaurant londonien pour apprendre encore plus. Je n'aurais pas pu être plus fier de lui.

Le diner terminé je l'aidais à tout débarrasser avant d'aller me blottir dans ses bras.

- Merci pour cette soirée... c'était délicieux.

Je voulais profiter de notre jour de repos aussi le lendemain. Je comptais bien retenter l'expérience de la plage dés le lendemain. Sauf que cette fois je m'étais préparé. Je me mettrais en maillot. J'irais avec lui me baigner. J'étais décidé à ne plus laisser le passé venir nous gâcher notre vie. Alors dés demain, on irait profiter ensemble de la plage.

Mais ce soir tout ce dont j'avais envie c'était de me blottir avec lui dans notre lit. Je le pris par la main et l'attirais avec un sourire dans notre chambre.

- J'ai vraiment une chance folle de t'avoir dans ma vie tu sais.

J'entrais dans la chambre avant de me figer en voyant la déco, les bougies, les pétales de roses... c'était tellement beau. Je me retournais dans ses bras, souriant tellement j'étais ému.

- Mais... c'est pour quoi tout ça?


Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
squirowl
squirowl
MESSAGES : 728
INSCRIPTION : 16/11/2019
RÉGION : HDF
CRÉDITS : 64pxs

UNIVERS FÉTICHE : réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

Enchanté (Beloved) - Page 33 Empty

HYKoXMP.png
   Jonathan McCauley
   
J'ai 27 ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis salarié en télétravail et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma grande chance, je suis fou amoureux d'un chatain totalement sexy et je le vis plutôt parfaitement bien, je peux enfin faire des projets pour le futur, notre futur commun. .
   
+ a perdu ses parents à 10 ans lors d'un accident de voiture dont lui et sa soeur sortent miraculeusement indemne. + sa soeur est décédée il y a deux ans après un long combat contre la leucémie. + A tenté de se suicider après la mort de celle-ci. + Passe la plupart du temps à son boulot, il fait le maximum des heures supplémentaires. + il passe le reste du temps chez lui, sur son ordinateur. + Est un peu asocial, sort rarement, sauf s'il en a l'obligation. + N'a vécu que quelques aventures, mais il mettait rapidement un terme à celles-ci dès que l'engagement devenait sérieux. Il fuit à toutes jambes le bonheur. + Il n'a pas d'animaux chez lui car il passe trop peu de temps chez lui, mais il les adore sinon. + Chaque année il fait un don pour la ligue contre le cancer.
   

Enchanté (Beloved) - Page 33 Tumblr_o32f74MrLm1uq1f9ao4_250


Enchanté (Beloved) - Page 33 Tumblr_p1bxxrnHR41svno5wo3_250
Matthew Daddario :copyright:️ mistpell
Le temps était long sans lui. Et même si j’avais cuisiné une bonne partie de l’après-midi, cela ne m’avait pas empêché de penser à lui. D’attendre avec impatience son retour ce soir, tout en espérant qu’il ne serait pas trop fatigué pour la soirée que je lui ai préparé, et la petite surprise que je lui ai contacté. Surprise dont je suis sûr que ça va me tourner en ridicule. Mais tout était déjà prêt alors maintenant je n’allais rien changer. Puis de toute manière il allait arriver d’une minute à l’autre. J’avais plus que hâte de le serrer dans mes bras et de l’embrasser jusque’à ne plus respirer.

Je souris en le serrant tout contre moi. Je ne suis pas décidé à le lâcher avant de nombreuses minutes. Je l’embrasse encore et encore. Finalement je ne sais pas pourquoi j’ai tout préparé puisque la soirée parfaite c’est tout simplement d’être dans ses bras en train de l’embrasser. Pas besoin de tout ces artifices. Ouais j’ai soudainement l’impression d’en avoir fait beaucoup trop. Mais il semblait touché et je souris de voir ses yeux pétiller. Bon je ne regretterais jamais d voir ce sourire. Je l’embrasse une dernière fois. « C’est pour fêter notre première semaine de travail. Pour notre nouvelle vie. Je pense qu’on l’a bien mérité tous les deux, de s’épanouir dans notre travail.


On s’installe à table et j’amène ensuite le plat avant de lui servir un verre de vin, spécialement choisi pour ce soir. Je trinque avec lui avant d’entamer mon assiette. Je lui souris, touché de son compliment. Le repas est fluide, agréable, on échange sur la journée, lui surtout avec les situations cocasses qu’il peut vivre avec les clients. Ça me faisait sourire. Moi j’avais peu de contact avec la clientèle, mais je me plaisais tout autant en cuisine, il était bien plus doué que moi en matière de relation sociale. Mais je le voyais s’épanouir au travail, et c’était tout ce que je souhaitais.

On débarrasse la table, enfin on traine un peu puisque je ne cesse de l’embrasser. J’embrasse son front avant de glisser mes bras autour de lui. Je trainais pour l’emmener découvrir la suite de la soirée, j’avais peur de l’effrayer, que ça soit finalement trop tôt pour lui.

Je le suis dans la chambre, stressant comme un malade quand à sa réaction. Mais maintenant je ne pouvais plus retourner en arrière. Je serre ses doigts entre les miens tandis qu’il rentre tout juste dans la chambre avant moi. Je souris, lui aussi était tout en déclaration ce soir. Moi ça s’exprimait par un repas romantique, et une soirée encore plus romantique, lui il me disait des choses qui me faisait rougie.

Je m’arrête dans son dos, rouge comme une tomate. Lorsqu’il se retourne j’ai besoin d’un peu de temps avant de pouvoir aligner une phrase sans bégayer. Je pose une main sur sa joue. « Je crois qu’il est temps… » Je soupire doucement « Il est temps que je te montre à quel point je t’aime… » Je vais frôler ses lèvres « Mais seulement si tu te sens prêt… » Je le tire dans la chambre « Mais commençons déjà par une coupe de champagne. »
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3019
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

Enchanté (Beloved) - Page 33 Empty

006.png
Dorian Levingston
J'ai 24 ans et je vis à Bali, Angleterre. Dans la vie, je suis employé dans un complexe hôtelier et je m'en sors assez bien. Sinon, grâce à ma décision, je suis en couple et je le vis plutôt bien maintenant, je sais qu'on a la vie devant nous.

Enchanté (Beloved) - Page 33 Tumblr_o65whyH6nS1t1vlu8o3_250


Douglas Booth :copyright:️ tearsflight

C'était tellement beau... il me gâtait vraiment pour cette soirée. Je n'avais pas l'impression de mériter tant d'attentions que ça. Pourtant il était toujours là, beaucoup trop adorable et attentionné envers moi. C'était ce qui me faisait me dire que c'était le bon, lui et pas un autre, que mon ex n'avait été qu'une erreur. Jamais aucun de mes exs n'avait été aussi merveilleux avec moi. Je ne pouvais m'empêcher de sourire quand j'étais avec lui, quand je pensais à lui. J'avais trouvé l'homme parfait, celui qui me complétait, qui me rendait heureux, qui me traitait comme la personne la plus précieuse à ses yeux. Je ne pouvais pas être plus heureux en cet instant.

. « Je crois qu’il est temps… »

Je fronçais un peu les sourcils en le regardant. J'avais du mal à comprendre de quoi il parlait. Temps pour quoi au juste?

« Il est temps que je te montre à quel point je t’aime… »

Je souris, répondant doucement à son baiser, comprenant enfin où il voulait en venir. Il avait raison. Il était temps.

« Mais seulement si tu te sens prêt… Mais commençons déjà par une coupe de champagne. »

Je le suivis dans la chambre, le laissant me servir du champagne. J'étais prêt oui, ça faisait plusieurs jours que je l'étais. J'étais prêt à le faire ce fameux jour, quand le serveur nous avait interrompu. J'aurais pu le faire à ce moment là si il n'avait pas cassé l'instant. Puis le reste de la semaine était passé et il était beaucoup trop fatigué pour que je tente quelque chose à chaque fois. Je ne voulais pas que ça se passe comme ça pour notre première fois, un petit coup vite fait avant qu'on ne sombre trop épuisé pour faire davantage. J'avais eu dans l'idée de faire les choses demain, qu'on se retrouve le soir après avoir passé la journée ensemble, en amoureux. Mais il m'avait devancé de la plus belle des façons.

Je bus un peu de champagne avant de prendre nos coupes pour les poser sur la table de nuit. Je me penchais vers lui pour l'embrasser tendrement, caressant sa joue en même temps pour le rassurer. Je savais qu'il stressait. Ce n'était pas rien une première fois. On avait attendu tellement longtemps pour le faire, traversé tellement d'épreuves... Mais je savais que tout ça était derrière nous désormais, qu'on pourrait profiter désormais et s'aimer complètement.

Je l'entrainais avec moi sur le lit, le poussant légèrement pour qu'il s'allonge à mes côtés. Je lui volais un doux baiser avant de me redresser.

- Laisse toi faire mon amour.

Je lui souris avant de me redresser. J'hésitais un instant avant de me décider à faire le premier pas. Je devais me débarrasser de ça maintenant. Je n'y penserais plus ensuite. J'enlevais mon tee shirt, ne posant pas mes yeux sur mon torse. J'évitais de la regarder, me concentrant uniquement sur lui. Je passais mes mains sur son torse, le caressant doucement sous le tee shirt avant de le lui enlever. Je souris à nouveau en le voyant. Rien que ça... et je fondais déjà complètement.

- Tu es si beau....

Je me penchais sur lui, l'embrassant à nouveau avec envie. Je laissais ensuite mes lèvres dériver dans son cou, laissant ma marque sur sa peau avant d'aller embrasser son torse, le recouvrir de tendres baisers.



Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
squirowl
squirowl
MESSAGES : 728
INSCRIPTION : 16/11/2019
RÉGION : HDF
CRÉDITS : 64pxs

UNIVERS FÉTICHE : réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

Enchanté (Beloved) - Page 33 Empty

HYKoXMP.png
   Jonathan McCauley
   
J'ai 27 ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis salarié en télétravail et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma grande chance, je suis fou amoureux d'un chatain totalement sexy et je le vis plutôt parfaitement bien, je peux enfin faire des projets pour le futur, notre futur commun. .
   
+ a perdu ses parents à 10 ans lors d'un accident de voiture dont lui et sa soeur sortent miraculeusement indemne. + sa soeur est décédée il y a deux ans après un long combat contre la leucémie. + A tenté de se suicider après la mort de celle-ci. + Passe la plupart du temps à son boulot, il fait le maximum des heures supplémentaires. + il passe le reste du temps chez lui, sur son ordinateur. + Est un peu asocial, sort rarement, sauf s'il en a l'obligation. + N'a vécu que quelques aventures, mais il mettait rapidement un terme à celles-ci dès que l'engagement devenait sérieux. Il fuit à toutes jambes le bonheur. + Il n'a pas d'animaux chez lui car il passe trop peu de temps chez lui, mais il les adore sinon. + Chaque année il fait un don pour la ligue contre le cancer.
   

Enchanté (Beloved) - Page 33 Tumblr_o32f74MrLm1uq1f9ao4_250


Enchanté (Beloved) - Page 33 Tumblr_p1bxxrnHR41svno5wo3_250
Matthew Daddario :copyright:️ mistpell
Je trouvais ça niais, presque idiot, mais sa réaction me rassure. J’avais le tableau parfait devant, ce pour quoi ma vie avait continué. J’avais trouvé ce but dans ma vie qui était un non sens avant lui. J’avais appris à aimer, à vivre avec quelqu’un. J’avais toujours cru qu’une vie de couple ce n’était pas fait pour moi, mais avec lui c’était naturel, c’était facile de l’aimer comme un fou. C’était bon d’enfin aimer, ouvrir mon coeur. Mais désormais il appartenait à une personne jusqu’à la fin de ma vie. Il n’y aurait personne d’autre. J’avais eu bien trop peur de le perdre pour gâcher cette chance précieuse.

Je plonge mon regard dans le sien avant de lui dire que je veux passer à l’étape supérieure, enfin pas avec les mots directs. J’ai quand même cette crainte de me prendre un râteau de ce côté-là, même si je ne voyais que du désir dans son regard. Bon sang que j’avais envie de lui. Il est terriblement attirant, et je ne suis même pas certain qu’il s’en rende compte.

Je l’embrasse doucement, je ne voulais pas le brusquer, je voulais qu’il ait le temps de savoir s’il le veut vraiment. Je caresse sa joue avant de l’inviter à boire cette coupe de champagne. J’en avais aussi bien besoin pour me détendre. Je n’en avais jamais vraiment parlé avec lui. Mais je sais qu’il s’en doute. Je ne lui en avais pas parlé tout simplement pour pas qu’il ne se mette la pression. Mais ce soir, c’était plus concret que jamais. Et je voulais que l’on s’en souvienne tous les deux. Je voulais faire les choses bien. Cette semaine avait aussi été assez épuisante, et ce n’est pas comme ça que je vois notre première fois. Et je voulais que l’on commence cette journée en amoureux de la meilleure des façons.

J’avale ma coupe de champagne avant de le laisser reprendre la coupe. Je pose ma main dans son cou. Avant de me coller tout contre lui. Je ferme les yeux en me perdant dans ce baiser, dans cette étreinte. J’avais mon coeur qui bat à mille à l’heure. Mais je caresse ses bras, j’ai l’impression de vivre un rêve éveillé. Je dévie mes baisers dans son cou, mes lèvres gonflant à force de l’embrasser.

Je le suis dans le lit, tombant doucement à ses côtés avant de venir me coller tout contre lui. Je passe mes bras sur ses épaules, quelque peu maladroit alors qu’il vient me rassurer. Je suis bien incapable de parler alors je l’embrasse pour toute réponse. Ça par contre je ne m’en lasserais jamais.

Je pose mes mains sur ses hanches avant de littéralement le dévorer du regard. Je ne remarquais pas sa cicatrice. Je remonte mes mains le long de ses hanches alors que mon regard s’embrase. Je l’aide ensuite à retirer mon haut alors que je frissonne en sentant ses mains sur mon torse. Je glisse de nouveau mes mains dans son dos pour le caresser. Je souris en entendant son compliment. Je remonte une de mes mains dans ses cheveux pour l’attirer contre moi. « Tu es magnifique mon amour… Si beau… » Je souffle tout contre ses lèvres avant de les embrasser avec passion.

Je gémis alors qu’il va dans mon cou, je rejette ma tête en arrière en poussant un long soupir de bonheur. Mes mains glisse à la ceinture de son pantalon que je tente de dégraffer. Mes doigts sont fébriles, mais je n’ai jamais été aussi certain de ce que je veux ce soir. Je le laisse remonter avant de le pousser dans le lit pour lui rendre la pareille. Je commence mon chemin dans son cou que j’embrasse avant de descendre sur son poitrail. Puis sur sa cicatrice, je l’embrasse tout le long mais ne m’y attarde pas. Je descend sur son ventre avant de dégraffer son pantalon et le faire glisser le long de ses jambes. Je me redresse ensuite pour le lui retirer et l’admirer. Je le dévore du regard pendant de longues secondes avant de l’embrasser avec fougue. Je caresse sa cuisse. Je suis prêt à me donner à lui.
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3019
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

Enchanté (Beloved) - Page 33 Empty

006.png
Dorian Levingston
J'ai 24 ans et je vis à Bali, Angleterre. Dans la vie, je suis employé dans un complexe hôtelier et je m'en sors assez bien. Sinon, grâce à ma décision, je suis en couple et je le vis plutôt bien maintenant, je sais qu'on a la vie devant nous.

Enchanté (Beloved) - Page 33 Tumblr_o65whyH6nS1t1vlu8o3_250


Douglas Booth :copyright:️ tearsflight

Enfin.. j'avais attendu tellement longtemps de pouvoir être avec lui ainsi. J'avais cru ne jamais pouvoir le faire. Je l'avais noté dans ma liste des choses que j'aurais aimé pouvoir faire avant de mourir. Je l'avais noté, en me disant que jamais je ne pourrais le faire, que cette case resterait à jamais vide. Mais nous en étions là. Il était avec moi. Je pouvais enfin l'embrasser comme j'en mourais d'envie, l'entendre gémir de mes attentions.

Je souris légèrement en sentant ses mains venir tenter de défaire mon pantalon. Il semblait avoir oublier l'appréhension qu'il avait eu un peu plus tôt. Je le sentais aussi impatient que moi à l'idée qu'on puisse être enfin ensemble. Je ris alors que je le sentais me faire basculer à mon tour sur le dos. Je le laissais faire, gémissant doucement de plaisir alors qu'il venait embrasser mon torse. Heureusement il ne s'attarda pas trop longtemps sur ma cicatrice. C'était bien le seul moment que je n'appréciais pas. Il pouvait la voir, j'arrivais à passer au dessus, mais ça restait difficile pour moi qu'il la touche.

Mais je chassais bien vite cette idée de mon esprit alors qu'il venait retirer mon pantalon. Je répondis avec fougue à son baiser alors que sa main venait me caresser la cuisse. Je reculais juste ma tête, le temps de reprendre mon souffle et de pouvoir parler.

- Attends... tu n'as pas fini ce que tu faisais...

Je me tortillais un peu sous lui pour terminer de me déshabiller, retirant mon boxer avant de l'envoyer valser dans la chambre.

- Là je suis mieux... mais pas toi.

Je lui souris avant d'aller défaire à mon tour son pantalon. J'y allais lentement, essayant de ne pas l'effrayer. Depuis le temps qu'on était ensemble, c'était la première fois que j'étais nu devant lui et la première fois que j'allais pouvoir le voir nu. Je me sentais déjà durcir rien qu'à cette idée. Il ne me faudrait probablement pas grand chose pour venir tellement j'étais excité, l'attente avait été bien trop longue pour que je puisse être sage.

J'envoyer promener ses vêtements avant de promener mes mains sur lui avec un sourire gourmand. Le spectacle valait la peine que j'attende. Il était magnifique, je ne pouvais m'empêcher de le contempler avec amour.

J'inversais à mon tour nos positions avant de venir me mettre au dessus de lui. J'avais été prévoyant, heureusement, et j'avais mis un petit tube de lubrifiant dans mes valises. Je le gardais pas très loin de moi avant de me pencher pour embrasser doucement son membre. Je jouais un petit peu avec avant de le prendre entièrement entre mes lèvres.


Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
squirowl
squirowl
MESSAGES : 728
INSCRIPTION : 16/11/2019
RÉGION : HDF
CRÉDITS : 64pxs

UNIVERS FÉTICHE : réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

Enchanté (Beloved) - Page 33 Empty

HYKoXMP.png
   Jonathan McCauley
   
J'ai 27 ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis salarié en télétravail et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma grande chance, je suis fou amoureux d'un chatain totalement sexy et je le vis plutôt parfaitement bien, je peux enfin faire des projets pour le futur, notre futur commun. .
   
+ a perdu ses parents à 10 ans lors d'un accident de voiture dont lui et sa soeur sortent miraculeusement indemne. + sa soeur est décédée il y a deux ans après un long combat contre la leucémie. + A tenté de se suicider après la mort de celle-ci. + Passe la plupart du temps à son boulot, il fait le maximum des heures supplémentaires. + il passe le reste du temps chez lui, sur son ordinateur. + Est un peu asocial, sort rarement, sauf s'il en a l'obligation. + N'a vécu que quelques aventures, mais il mettait rapidement un terme à celles-ci dès que l'engagement devenait sérieux. Il fuit à toutes jambes le bonheur. + Il n'a pas d'animaux chez lui car il passe trop peu de temps chez lui, mais il les adore sinon. + Chaque année il fait un don pour la ligue contre le cancer.
   

Enchanté (Beloved) - Page 33 Tumblr_o32f74MrLm1uq1f9ao4_250


Enchanté (Beloved) - Page 33 Tumblr_p1bxxrnHR41svno5wo3_250
Matthew Daddario :copyright:️ mistpell
Ce moment c’est un peu la concrétisation de tous les efforts que l’on a fait à deux. Toute cette attente pour enfin laisser éclater mes sentiments. Accepter de m’ouvrir à lui, de le laisser entrer dans ma vie. Tout ce que l’on a enduré cette dernière année, on méritait bien un peu de bonheur. On méritait une vie à deux. Parce qu’il avait assez galéré dans la vie là. Je n’avais qu’un seul but dans la vie : le rendre heureux chaque jour. J’allais continuer de le faire sourire tous les jours.

Je m’enhardissais quelque peu. J’avais bien trop attendu pour ne pas surpasser mon stress. Et de toute manière l’envie et l’excitation que je ressentais est plus fort que tout. Mes mains tremblent quand même un peu c’est pour ça que j’éprouve des difficultés à défaire son pantalon. J’étais fébrile il allait enfin se laisser voir nu. J’étais plus que certain que la vue allait plus que me plaire. Je couvre son torse de baiser doux et ardents. Je passais aussi sur cette cicatrice que je remerciais. Parce que sans elle, je ne vivrais pas ce moment. Mais je sais aussi qu’il n’apprécie pas, je l’ai senti se tendre quand j’ai posé mes lèvres dessus.

Je parviens enfin à retirer son pantalon Mais je gardais son boxer. Je voulais prendre le temps, au cas où il s’effraie soudainement. Je caresse sa cuisse, mon coeur battant à tout rompre à l’idée que j’allais bientôt accéder à mon plus grand fantasme. Je me redresse doucement, geignant en le sentant se tortiller contre moi pour retirer son boxer. Je me redresse pour pouvoir l’admirer. Et ce que je vois me subjugue totalement. Il est tellement magnifique que mon coeur menace d’imploser de plaisir.

Je grogne en allant dévorer ton cou de baiser alors que ses doigts agiles ouvrent mon pantalon. Je tortille des fesses alors qu’il fait glisser mon pantalon sur mes cuisses. Je sentais ma peau bouillir quand ses doigts se posent nus sur ma peau. Son contact m’électrise. Je me sens déjà durcir juste sous ses caresses. Je l’embrasse avec envie, mêlant ma langue à la sienne. Je lâche ses lèvres pour respirer.

Je me colle contre lui en gémissant alors que ses mains se font plus audacieuses. Mes hanches se collent contre les siennes. Je finis par me retrouver cloué sur le matelas avec son magnifique corps contre le mien.

Je laisse échapper un grognement bestial. C’était un véritable feu d’artifice en moi. J’écarte un peu les jambes pour lui laisser de l’espace. Je ferme les yeux en posant ma main sur son crane. Il est en train de me rendre totalement fou. Mais je sens que ça monte trop vite, et je ne veux pas faire ça comme ça. Pas pour ma première fois… « Dorian… Do… s’il te plaît… » Je gémis alors que je commence déjà à transpirer sous le plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3019
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

Enchanté (Beloved) - Page 33 Empty

006.png
Dorian Levingston
J'ai 24 ans et je vis à Bali, Angleterre. Dans la vie, je suis employé dans un complexe hôtelier et je m'en sors assez bien. Sinon, grâce à ma décision, je suis en couple et je le vis plutôt bien maintenant, je sais qu'on a la vie devant nous.

Enchanté (Beloved) - Page 33 Tumblr_o65whyH6nS1t1vlu8o3_250


Douglas Booth :copyright:️ tearsflight

Je ne pensais qu'à une chose, lui faire le plus de bien possible. Et j'étais récompensé par ce que je voyais, par son regard empli de plaisir, les gémissements qui franchissaient ses lèvres... J'aurais pu me laisser emporter comme ça, ne jamais m'arrêter et juste rester ainsi à le voir faire. Je ne l'avais jamais trouvé aussi beau qu'en cet instant.

« Dorian… Do… s’il te plaît… »

Je m'arrêtais, comprenant ce qu'il voulait. Je l'avais senti moi aussi, le plaisir qui était sur le point de l'emporter. Je comprenais. Il ne voulait pas venir ainsi, pas pour notre première fois. Ca ne m'aurait pas dérangé. Je voulais juste lui faire plaisir même s'il était vrai que l'envie de lui faire l'amour était là.

Je me redressais pour venir l'embrasser en douceur, mettant tout mon amour dans ce baiser. Je lui écartais doucement les jambes, restant sur lui à continuer de l'embrasser. D'une main j'attrapais le lubrifiant et en mis sur mes doigts avant de commencer à le préparer. Je pris mon temps. Je voulais qu'il soit prêt, qu'il ne souffre pas, ou plutôt disons le moins possible. Je savais que ce serait douloureux les premiers instants quoi que je fasse. Mais je voulais que ça dure le moins longtemps possible, qu'il n'éprouve rapidement que du plaisir.

J'hésitais un instant avant de passer trois doigts en lui. Je sentais bien que c'était beaucoup plus que ce que j'avais fait jusqu'à présent. Je le sentais se tendre contre moi. Je continuais de l'embrasser, le laissant se détendre petit à petit. Je retirais mes doigts pour le fixer au bout d'un moment.

- Tu es prêt mon amour?

Je souris doucement, un peu intimidé alors qu'il me faisait signe que oui.

- Ca risque de faire mal mais je vais y aller doucement ok?

Je me redressais pour venir me mettre entre ses cuisses. J'hésitais un instant avant de commencer à le pénétrer lentement. Je le sentis se tendre sous l'intrusion. J'allais l'embrasser, essayant de le détendre alors que je pénétrais petit à petit en lui. J'attendais une fois en lui, un signe de sa part me disant qu'il allait bien. Moi j'avais l'impression de mourir de plaisir, c'était si bon.. si doux de pouvoir enfin le faire avec lui, ne plus faire qu'un ensemble...


Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
squirowl
squirowl
MESSAGES : 728
INSCRIPTION : 16/11/2019
RÉGION : HDF
CRÉDITS : 64pxs

UNIVERS FÉTICHE : réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

Enchanté (Beloved) - Page 33 Empty

HYKoXMP.png
   Jonathan McCauley
   
J'ai 27 ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis salarié en télétravail et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma grande chance, je suis fou amoureux d'un chatain totalement sexy et je le vis plutôt parfaitement bien, je peux enfin faire des projets pour le futur, notre futur commun. .
   
+ a perdu ses parents à 10 ans lors d'un accident de voiture dont lui et sa soeur sortent miraculeusement indemne. + sa soeur est décédée il y a deux ans après un long combat contre la leucémie. + A tenté de se suicider après la mort de celle-ci. + Passe la plupart du temps à son boulot, il fait le maximum des heures supplémentaires. + il passe le reste du temps chez lui, sur son ordinateur. + Est un peu asocial, sort rarement, sauf s'il en a l'obligation. + N'a vécu que quelques aventures, mais il mettait rapidement un terme à celles-ci dès que l'engagement devenait sérieux. Il fuit à toutes jambes le bonheur. + Il n'a pas d'animaux chez lui car il passe trop peu de temps chez lui, mais il les adore sinon. + Chaque année il fait un don pour la ligue contre le cancer.
   

Enchanté (Beloved) - Page 33 Tumblr_o32f74MrLm1uq1f9ao4_250


Enchanté (Beloved) - Page 33 Tumblr_p1bxxrnHR41svno5wo3_250
Matthew Daddario :copyright:️ mistpell

Il était attentionné, doux. Et bordel je ne l’aimais que plus. J’étais littéralement fou de lui. Je ne voyais pas ma vie sans lui à mes côtés. Je me rends compte que c’est probablement le destin qui me l’a mis sur la route. Car c’est comme si je l’avais toujours attendu. Comme si ma vie n’était destinée qu’à trouver le bonheur avec lui.

Je le supplie d’arrêter, c’était trop bon, trop fort. Je ne voulais pas venir aussi vite, sans lui. J’avais peut-être des exigences un peu trop haute pour moi-même. Mais je ne voulais pas le décevoir, je voulais que ce moment soit aussi magique pour lui que pour moi. Je ne voulais pas qu’il se sacrifie pour mon simple plaisir. Je passe mes mains sur on corps brûlant. Lui aussi était tout autant brûlant de plaisir que moi.

Je prolonge tout aussi envieusement son baiser. Glissant mes bras dans son dos pour le caresser. J’écarte les jambes comme il me le demande alors que mes doigts glissent sur sa colonne vertébrale. Je dévie ensuite mes baisers dans mon cou avant de gémir en sentant son doigt s’introduire en moi`. Je me crispe sous cette intrusion avant de contrôler ma respiration pour me détendre. Je lui fais confiance et je ferme les yeux pour me détendre sous ses assauts. J’agrippe ses épaules en enfonçant mes doigts dans sa chair.

Je lâche un gémissement avant de me crisper. Je relâche une main sur le lit pour agripper le drap entre mes doigts. Je réponds à son baiser. Je remonte mon autre main dans ses cheveux. La sensation était nouvelle, un peu dérangeante au début mais maintenant je me détends sous ses attentions.

« Suis prêt… » Je geins gravement en me tortillant pour qu’il continue ses attentions. Je rouvre les yeux pour admirer son visage. Il était magnifique. Tellement.

Je hoche la tête, me préparant à souffrir au départ, je m’en doutais mais j’étais prêt à endurer cette souffrance pour ensuite mourir de plaisir entre ses bras.

Je le laisse se redresser, je le regarde faire, trouvant ce spectacle plus qu’érotique. Je mordille ma lèvre inférieure avant le sentir me remplir. Je me crispe et mon visage se crispe sous la douleur. Il me faut quelques secondes pour que je m’habitue. Il était là, en moi. J’avais tellement attendu cela. Je bouge légèrement des hanches pour qu’il commence à bouger. Je grogne de plaisir. Je glisse ma main sur son membre. Tout était trop bon.
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Enchanté (Beloved) - Page 33 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Enchanté (Beloved)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 33 sur 35Aller à la page : Précédent  1 ... 18 ... 32, 33, 34, 35  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers réel :: Europe-
Sauter vers: