Partagez
 
 
 

 Enchanté (Beloved)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 16 ... 28, 29, 30
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 2833
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

flower

Enchanté (Beloved) - Page 30 Empty

006.png
Dorian Levingston
J'ai 24 ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis un petit employé dans un centre d'assistance téléphonique et je m'en sors moyennement mais ça permet de manger. Sinon, grâce à ma décision, je suis en couple et je le vis plutôt bien maintenant, je sais qu'on a la vie devant nous.

Enchanté (Beloved) - Page 30 Tumblr_o65whyH6nS1t1vlu8o3_250


Douglas Booth :copyright:️ iron

J'avais fini par réussir à m'endormir ce soir là. La culpabilité était toujours là, restant en arrière plan de mon esprit. Il y avait beaucoup trop de choses qui me travaillaient en ce moment. Mais pour cette nuit je tentais de les oublier pour simplement profiter de la chaleur de ses bras.

Le reste de notre séjour à Londres se déroula dans un vrai tourbillon. Entre mes séances de kiné et les cartons qu'on devait faire on n'avait pas beaucoup de temps à nous. J'avais loué l'appartement meublé, la plupart des meubles resteraient donc en place. Puis il y avait ceux qu'on avait vendu, nous contraignant de plus en plus à vivre avec le strict minimum. Puis il y avait eu tous les cartons qu'on avait fait, tout ce qu'on voulait garder et qui seraient stockés chez mes parents. Et enfin il y avait les valises qu'on devait préparer pour Bali. On n'allait pas prendre énormément de choses, juste l'essentiel et quelques souvenirs de nos premiers moments ensemble.

Puis le matin du grand départ arriva. Tout était bon pour moi. Mes examens étaient excellents. Mon médecin m'avait confié mon dossier pour que je me fasse suivre là bas. Mon kiné avait été plutôt optimiste quant à ma rééducation. Il fallait que je continue à reprendre le sport petit à petit mais je n'étais pas inquiet. Je retrouverais une vie normale avec le temps.

Alors ce matin je m'étais levé de bonne heure. Je préparais un petit déjeuner rapide, passant en revue ce qu'il restait dans l'appartement.

Je lui souris quand il arriva, venant l'embrasser et lui tendre son café.

- Je crois qu'on est pas trop mal. Il ne nous reste plus qu'à boucler les valises et à les mettre avec ces cartons dans ta voiture. Puis on partira...

On en avait pour plusieurs heures de route avant d'arriver chez mes parents. J'avais hâte et je stressais en même temps. Cela faisait tellement de temps que je n'avais pas passé du temps avec eux, que je n'étais pas retourné chez moi. Ca me ferait du bien, de retrouver ma famille et de profiter d'eux. Après tout ce qu'on avait traversé, on allait enfin pouvoir se retrouver. Mais je stressais un peu aussi. C'était la première fois qu'il allait vraiment passer du temps avec mes parents. Je savais que c'était quelque chose de nouveau pour lui, affronter les beaux parents. Mais je savais aussi qu'ils allaient l'adorer. Ils avaient toujours été adorables avec mon ex. Et même si ils l'appréciaient encore, ils comprendraient que ma vie était désormais avec John. Ils l'avaient même déjà vu quand ils étaient venus à l'hôpital.

Mais je savais qu'il angoissait. Je m'approchais de lui. Je le pris dans mes bras pour l'embrasser.

- Ils vont t'adorer tu sais. Ils t'adorent déjà. C'est grâce à toi qu'ils ont retrouvé leur fils.

Je l'embrassais à nouveau, le serrant contre moi.

- Et moi je suis tellement heureux.... dans moins d'une semaine on sera à Bali!!

Enfin... j'allais pouvoir réaliser le rêve qui m'avait tenu pendant de longues semaines et avec celui que j'aimais.


Revenir en haut Aller en bas
 
squirowl
squirowl
MESSAGES : 623
INSCRIPTION : 16/11/2019
RÉGION : HDF
CRÉDITS : 64pxs

UNIVERS FÉTICHE : réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

Enchanté (Beloved) - Page 30 Empty

HYKoXMP.png
   Jonathan McCauley
   
J'ai 27 ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis salarié en télétravail et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma grande chance, je suis fou amoureux d'un chatain totalement sexy et je le vis plutôt parfaitement bien, je peux enfin faire des projets pour le futur, notre futur commun. .
   
+ a perdu ses parents à 10 ans lors d'un accident de voiture dont lui et sa soeur sortent miraculeusement indemne. + sa soeur est décédée il y a deux ans après un long combat contre la leucémie. + A tenté de se suicider après la mort de celle-ci. + Passe la plupart du temps à son boulot, il fait le maximum des heures supplémentaires. + il passe le reste du temps chez lui, sur son ordinateur. + Est un peu asocial, sort rarement, sauf s'il en a l'obligation. + N'a vécu que quelques aventures, mais il mettait rapidement un terme à celles-ci dès que l'engagement devenait sérieux. Il fuit à toutes jambes le bonheur. + Il n'a pas d'animaux chez lui car il passe trop peu de temps chez lui, mais il les adore sinon. + Chaque année il fait un don pour la ligue contre le cancer.
   

Enchanté (Beloved) - Page 30 Tumblr_o32f74MrLm1uq1f9ao4_250


Enchanté (Beloved) - Page 30 Tumblr_p1bxxrnHR41svno5wo3_250
Matthew Daddario :copyright:️ mistpell

Je m’étais endormi dans ses bras. Je sais que rien n’est encore gagné, mais on avançait doucement. Je voulais garder cet espoir, que ce problème ce résoudrait. Que l’on serait capable de surpasser ce blocage entre nous. Il fallait simplement que j’arrête de me dire que c’est moi qui provoque ce blocage.

Mais les jours suivant, je n’ai pas vu le temps passer. Je profitais vraiment de chaque heure avec lui, même si nous étions plus dans les cartons que dans les moments de détente. Le départ approchait, j’avais à la fois hâte et j’appréhendais ce moment. C’était la première fois que je quittais le chemin que je m’étais tracé, de manière plus que claire. Et quand on aurait fini les cartons le week-end chez ses parents seraient imminent, et je ne suis pas serein à cette idée. Ce serait la première fois que je rencontre les beaux-parents, tout comme c’est aussi la première fois que je suis engagé dans une relation sérieuse et que je vois bien plus loin qu’une seule nuit que j’oublierais aussitôt. Je ne m’étais jamais senti aussi amoureux, aussi dépendant de quelqu’un.

Aujourd’hui c’était le grand départ pour ce fameux week-end, puis celui du départ pour Bali. Les valises et cartons était bouclés et déjà embarqués dans la voiture. Tout était prêt, ils nous restaient simplement les affaires de dernière minutes. Et Dorian semblait allait de mieux en mieux, de ce qu’il me racontait, il voyait enfin le bout de sa rééducation. J’étais vraiment heureux pour lui. J’avais trainé un peu au lit avant de me lever, seul dans ce lit. Je m’habille rapidement, depuis notre explication de l’autre soir, j’avais arrêté de me mettre torse-nu pour dormir. J’enfilais en plus un t-shirt. Mais je m’habillais déjà comme ça on pourrait partir plus rapidement.

Je passe mon bras autour de lui. Je prolonge son baiser avec amour avant de le garder tout contre moi. Charger les dernières affaires ne nous prendrait pas plus d’une dizaine de minutes. Je caresse ses lèvres, j’aimais vraiment le voir sourire aussi sincèrement que maintenant. On commençait à toucher du bout des doigts son rêve, ça se concrétisait de plus en plus, on pouvait maintenant compter les jours sur les doigts d’une main. Mais avant j’avais une sacré épreuve à passer. J’avais la pression de plaire à ses parents, on s’était à peine croisé et pas dans la meilleure des situations non plus. On était tous complètement concentré sur la guérison de Dorian, et puis après on ne s’était plus revus. J’étais content de voir qu’il avait pris régulièrement contact avec ses parents je sais combien c’est précieux, et je ne peux que le pousser dans cette voie. Je me glisse de nouveau dans ses bras. Je soupire, il savait lire en moi comme dans un livre ouvert.

Je caresse son dos en souriant, il avait totalement raison, mais je ne pouvais pas m’empêcher de stresser, de peur que la rencontre tourne mal, je ne veux pas qu’il se sente tiraillé entre moi et ses parents. Je caresse sa joue en le dévorant du regard. « Je suis aussi pressé d’y être, de voir ton corps bronzé et tes yeux pétiller, te rendre heureux, c’est tout ce que je veux. » Je prends une de ses mèches pour la remettre en place. Je l’embrasse de nouveau. « On fini le petit-déjeuner et on se lance ? » Je souris en me décalant avant d’attraper un morceau de brioche. Je le laisse aller fermer nos valises pendant ce temps-là. Quand il n’en avait pas conscience, je pouvais le regarder tout à loisir. Je me contentais de ça. J’avale mon dernier morceau avant d’attraper le dernier carton que l’on doit charger.
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 2833
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

flower

Enchanté (Beloved) - Page 30 Empty

006.png
Dorian Levingston
J'ai 24 ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis un petit employé dans un centre d'assistance téléphonique et je m'en sors moyennement mais ça permet de manger. Sinon, grâce à ma décision, je suis en couple et je le vis plutôt bien maintenant, je sais qu'on a la vie devant nous.

Enchanté (Beloved) - Page 30 Tumblr_o65whyH6nS1t1vlu8o3_250


Douglas Booth :copyright:️ iron

Je restais dans ses bras, profitant un peu plus de lui et essayant de le réconforter comme je pouvais. Je savais qu'il stressait. C'était la première fois qu'il rencontrerait vraiment mes parents. Puis c'était la première fois qu'il vivait un aussi grand changement dans sa vie. On allait quitter Londres pour aller vivre à l'étranger. Il allait prendre l'avion pour la première fois et tout laisser derrière lui. C'était un grand bouleversement je le savais. Je l'avais déjà vécu dans le passé. J'étais parti. J'avais tout plaqué sans me retourner pour partir visiter le monde. Mais pour lui ce serait différent. Il n'était pas seul. Je serais là pour le soutenir.

« Je suis aussi pressé d’y être, de voir ton corps bronzé et tes yeux pétiller, te rendre heureux, c’est tout ce que je veux. »

Je me forçais à lui faire un petit sourire avant qu'il ne m'embrasse. Bronzer... pour bronzer il faudrait encore que j'accepte de me déshabiller, de me mettre en maillot. Et ça je n'étais toujours pas prêt à le faire. C'était un problème que j'allais devoir affronter bientôt et auquel je refusais de penser pour le moment. Mais il arriverait... je savais que ce moment viendrait et que je n'aurais plus d'excuse pour ne pas me déshabiller devant lui.

« On fini le petit-déjeuner et on se lance ? »

- Oui ça me va. On doit encore charger la voiture et on a sept heures de voiture qui nous attend avant d'arriver chez mes parents.

On termina rapidement notre petit déjeuner avant de faire un dernier tour de l'appartement pour vérifier qu'on n'avait rien oublié. Ca me faisait bizarre. C'était l'endroit où j'étais resté le plus longtemps depuis ces deux dernières années. C'était ici que notre histoire avait commencé avec John, ici qu'on avait commencé à vivre ensemble. J'avais des tas de souvenirs dans cet endroit, des bons comme des mauvais. Je le regardais une dernière fois avant de refermer la porte derrière moi et de le suivre vers sa voiture.

Il avait insisté pour porter nos valises. Je n'avais pas insisté, pas plus que quand il avait pris le volant. Je n'avais pas envie de me disputer pour des broutilles pareil alors qu'on démarrait à peine. On avait beaucoup plus important à faire pour le moment.

Je programmais le gps avant de le laisser démarrer.

- Glasgow nous voilà!!!

Je lui souris avant de mettre la musique pour nous accompagner pendant la route. On n'arriverait qu'à la fin de la journée. Une longue route nous attendait.


Revenir en haut Aller en bas
 
squirowl
squirowl
MESSAGES : 623
INSCRIPTION : 16/11/2019
RÉGION : HDF
CRÉDITS : 64pxs

UNIVERS FÉTICHE : réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

Enchanté (Beloved) - Page 30 Empty

HYKoXMP.png
   Jonathan McCauley
   
J'ai 27 ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis salarié en télétravail et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma grande chance, je suis fou amoureux d'un chatain totalement sexy et je le vis plutôt parfaitement bien, je peux enfin faire des projets pour le futur, notre futur commun. .
   
+ a perdu ses parents à 10 ans lors d'un accident de voiture dont lui et sa soeur sortent miraculeusement indemne. + sa soeur est décédée il y a deux ans après un long combat contre la leucémie. + A tenté de se suicider après la mort de celle-ci. + Passe la plupart du temps à son boulot, il fait le maximum des heures supplémentaires. + il passe le reste du temps chez lui, sur son ordinateur. + Est un peu asocial, sort rarement, sauf s'il en a l'obligation. + N'a vécu que quelques aventures, mais il mettait rapidement un terme à celles-ci dès que l'engagement devenait sérieux. Il fuit à toutes jambes le bonheur. + Il n'a pas d'animaux chez lui car il passe trop peu de temps chez lui, mais il les adore sinon. + Chaque année il fait un don pour la ligue contre le cancer.
   

Enchanté (Beloved) - Page 30 Tumblr_o32f74MrLm1uq1f9ao4_250


Enchanté (Beloved) - Page 30 Tumblr_p1bxxrnHR41svno5wo3_250
Matthew Daddario :copyright:️ mistpell

Le fait de voir sa famille, ça me rappelait aussi que je n’ai plus la mienne. C’est douloureux, mais ça reste supportable. Le pire c’est de me dire que jamais Dorian ne les connaitra, ni le contraire. Je suis certain que mes parents l’auraient adoré, le contraire n’est même pas imaginable. Et ma soeur, elle, l’aurait probablement adulée comme un second grand frère. J’aurais tellement aimé qu’il connaisse ma petite soeur, celle qui avait fait de ma vie un bonheur complet. C’était elle qui me manquait le plus. Mes parents, au final j’en avais que des souvenirs d’enfances que j’idéalisais probablement. Maintenant j’avais enfin l’impression que j’avais le droit de vivre.

Je soupire, l’idée de conduire pendant sept heures ne m’enchante guère. Mais bon, c’était pour la bonne cause. Je mange comme un ogre, même si j’allais probablement le regretter pendant le trajet. Mais j’avais bien trop faim pour le moment.

Puis c’est enfin le moment de partir pour la grande aventure. L’appartement était pratiquement vide, il était devenu impersonnel, alors que c’est là que j’ai les plus beaux souvenirs. Ça me faisait une sensation bizarre quand même de dire que l’on ferme un chapitre de ma vie pour en ouvrir un nouveau. C’était angoissant de plonger dans l’inconnu, alors que pendant des années j’ai vécu dans ma routine confortable. Mais bon, maintenant j’avais voulu me lancer corps et âmes dans cette nouvelle aventure pour ses beaux yeux.

On avait chargé la voiture. Et voilà, on ferme le coffre et on n’a plus qu’à prendre la route. J’en profite pour la prendre une dernière fois dans mes bras et l’embrasser une dernière fois. On ne pourrait pas se prendre dans les bras avant au moins deux heures. Je le lâche pour monter dans la voiture côté conducteur et de boucler ma ceinture. Je le laisse préparer le Gps avant de démarrer la voiture.

Une fois sur l’autoroute je prends sa main que je pose sur ma cuisse, fredonnant d’un air faux les chansons. Je tape en rythme avec mes doigts sur le volant. La route est plutôt agréable, on fait quelques pauses, avant d'arriver en début de soirée. "Et voilà, on arrive..."
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 2833
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

flower

Enchanté (Beloved) - Page 30 Empty

006.png
Dorian Levingston
J'ai 24 ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis un petit employé dans un centre d'assistance téléphonique et je m'en sors moyennement mais ça permet de manger. Sinon, grâce à ma décision, je suis en couple et je le vis plutôt bien maintenant, je sais qu'on a la vie devant nous.

Enchanté (Beloved) - Page 30 Tumblr_o65whyH6nS1t1vlu8o3_250


Douglas Booth :copyright:️ iron

La route se déroula tranquillement. Bon forcément John ne me laissa pas toucher une seule fois au volant de tout le trajet. On s'était arrêté régulièrement, prenant des petites pauses avant de faire une grande pause pour le déjeuner. En gros ça avait été quand même assez agréable. On avait parlé de tout et de rien, chanté pas mal fou aussi pendant tout le trajet, se déclenchant quelques fous rires.

Puis mon coeur avait commencé à s'accélérer quand on était arrivé à Glasgow. Des tonnes de souvenirs étaient remontés à la surface, des endroits que j'avais fréquenté quand j'étais enfant puis adolescent. Ce restaurant où j'avais eu mon premier rendez vous... Ce cinéma où j'allais si souvent avec mes amis. J'avais arrêté le gps sur la fin, préférant le guider moi même, retrouvant au fil de la route des souvenirs, des moments de vie que j'avais fui.

Puis il s'arrêta devant la maison. Elle était toujours aussi jolie. Des barrières blanches, une pelouse bien entretenue, puis un belle maison tout aussi blanche ni trop grande ni trop petite.

"Et voilà, on arrive..."

Je me retournais vers lui en souriant doucement.

- Oui on y est... gare toi là.

Je lui montrais une place le long de la rue, juste devant la maison. On venait à peine de descendre de la voiture que la porte d'entrée s'ouvrit sur mes parents. A croire qu'ils étaient restés à la porte pour guetter le moment où on arriverait.

Je m'avançais en souriant vers ma mère, la serrant doucement dans mes bras. Je la laissais faire, levant les yeux au ciel alors qu'elle s'extasiait sur le fait que j'avais l'air en forme.

- Je vais bien oui. J'ai bien récupéré de l'opération. Et tout se passe bien, vous n'avez pas de soucis à vous faire.

Je me retournais ensuite vers John, le tirant par la main pour qu'il vienne à mes côtés. Mes parents le saluèrent chaleureusement à leur tour, ma mère allant même jusqu'à le serrer dans ses bras. Ils lui souhaitèrent la bienvenue, lui firent promettre de faire comme chez lui et surtout de les appeler Max et Judith et surtout pas Monsieur et Madame.

- Par pitié John, je suis beaucoup trop jeune pour ça.

Je levais les yeux au ciel en riant en entendant ma mère parler ainsi. J'attrapais une des valises puis fit signe à John de me suivre. Je montais à l'étage avec lui avant de l'amener dans ma chambre. Elle n'avait pas tellement changé depuis que j'étais parti. Heureusement à l'époque j'avais déjà un lit deux places qui tenait dans un coin de ma chambre. Il y avait une bibliothèque en face mais elle débordait tellement de livre que j'avais fini par mettre des étagères au dessus de mon lit pour en mettre plus. Au dessus de mon bureau, encore des livres avec aussi des photos de ma famille, de mes amis. Pas d'ex en photos ici. C'était la chambre de mon adolescence.

Je rougis un peu en entrant dans la pièce.

- Ouais je... j'ai pas mal de livres comme tu vois.

Je ris doucement avant d'aller poser les valises dans un coin de la chambre. Je m'approchais ensuite de lui pour le prendre dans mes bras et l'embrasser tendrement.

- Ca va? Pas trop stressé? On a cinq minutes avant de descendre. Mon père allume le barbecue dans le jardin. Je peux profiter un peu de toi.

Je lui souris avant de l'embrasser à nouveau.

Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Enchanté (Beloved) - Page 30 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Enchanté (Beloved)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 30 sur 30Aller à la page : Précédent  1 ... 16 ... 28, 29, 30

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers réel :: Europe-
Sauter vers: