Partagez
 
 
 

 Enchanté (Beloved)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 17 ... 31  Suivant
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 2892
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

flower

Enchanté (Beloved) - Page 3 Empty


Dorian Levingston
J'ai 24 ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis un petit employé dans un centre d'assistance téléphonique et je m'en sors moyennement mais ça permet de manger. Sinon, grâce à ma décision, je suis célibataire et je le vis plutôt comme je peux, en gardant le sourire.




Douglas Booth :copyright:️ Mistspell

J'avais vraiment passé une excellente soirée. Moi qui avait hésite à y aller, je ne regrettais pas finalement. J'avais pu me rapprocher de John et on avait vraiment passé un bon moment ensemble dans ce bar.

Je n'avais pas cru qu'il viendrait avec moi le samedi. Il m'avait surpris en acceptant et plus encore en m'envoyant un message le lendemain. J'étais entrain de bosser, plus dur que d'habitude. Il y avait eu plusieurs arrêts et on avait mis les bouchées double pour compenser. On avait eu que très peu de temps pour pouvoir discuter avec ma voisine la commére. Heureusement pour moi d'ailleurs. Je sentais son regard se poser sur moi toute la matinée. Elle mourait d'envie de me demander commen ça s'était passé avec John quand nous étions parler. Et son petit sourire satisfait était même devenu encore plus agaçant quand j'avais reçu son message... et que j'avais souri comme un con.

"Alors raconte moi... toi et John... il y a de la romance dans l'air? Oh oui dis moi que j'ai juste. Ca serait tellement merveilleux. Vous allez tellement bien ensemble tous les deux."

J'ouvrais l'emballage de ma salade en souriant légèrement. Elle avait fini par me coincer alors qu'on prenait notre pause déjeuner ensemble.

- Parce qu'on est gay tous les deux c'est ça?

"Mais... mais non bien sur."

Je continuais de sourire alors qu'elle devenait plus rouge que jamais et qu'elle s'enfonçait dans sa gêne tout en balbutiant.

" Vous êtes jeunes et beaux et adorables tous les deux. Et il est beaucoup trop triste à être tout seul comme ça. Et toi aussi. Un jeune homme tel que toi, qui croque la vie à pleine dent... tu devrais lui montrer que ça a du bon. Et en profiter avec lui."

Je roulais des yeux. La voilà qui repartait dans ses scénarios à la con. Elle regardait beaucoup trop de comédies romantiques.

- On se voit juste de façon amicale. Ne t'emballe pas comme ça.

Je ne comptais pas me mettre en couple avec qui que ce soit. Et ce n'était pas John qui allait me faire craquer.

Alors oui j'avais adoré le petit sms qu'il m'avait envoyé. J'avais continué à échanger des messages avec lui et j'avais plutôt aimé ça. J'avais vraiment hâte de le retrouver le samedi pour aller à cette convention. Mais ça je ne lui dirais pas. Elle allait encore plus se faire des idées.

J'avais donc terminé ma semaine de boulot, épuisé mentalement par la charge de travail qu'on avait eu, physiquement par tous les déplacements que je devais faire à pied. Je n'avais pas de voiture et je n'avais pas les moyens de m'en acheter une, pas si je voulais faire des économies pour vouloir partir. Alors je me fatiguais, un peu trop, à marcher pour prendre le métro, à rester debout parce que je cédais ma place à d'autres, à marcher à nouveau pour rentrer chez moi.

J'avais passé la matinée sur mon canapé, à tenter de me reposer un peu. Il fallait que je garde mes forces pour l'après midi.

A l'heure qu'on avait prévu j'étais là, le rejoignant dans le bar non loin du tournoi. Il était arrivé avant moi. Je ne tardais pas à le rejoindre, portant un tee shirt de gamer pour l'occasion. Je lui souris avant de le rejoindre au bar, le remerciant pour le jus de fruit. Je l'avalais rapidement avant de me lever trop excité à l'idée d'y aller. Je le pris par la main avant de le tirer hors du bar. Je le lâchais une fois dehors, lui tendant un des deux pass que j'avais, passant l'autre autour de mon cou.

- Un ami à moi devait y aller avec sa copine mais à la dernière minute ils ont eu un empêchement. Résultat il me les a offert. Alors profitons en.

Je lui souris avant d'entrer au sein du complexe. On fit la queue un petit moment avant d'arriver au coeur de l'événement. L'endroit était immense. Il y avait des tonnes de stand un peu partout. Plusieurs salles montraient les phases éliminatoires avant la grande finale qui aurait lieu le soir même sur la grande scène. L'ambiance était électrique et je me sentais transportée par elle.

Je me penchais vers John criant à son oreille pour me faire entendre.

- Tu veux commencer par quoi?





Revenir en haut Aller en bas
 
squirowl
squirowl
MESSAGES : 666
INSCRIPTION : 16/11/2019
RÉGION : HDF
CRÉDITS : 64pxs

UNIVERS FÉTICHE : réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

Enchanté (Beloved) - Page 3 Empty

   

   Jonathan McCauley
   
J'ai 27 ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis salarié en télétravail et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt assez bien, enfin plutôt résigné.
   
+ a perdu ses parents à 10 ans lors d'un accident de voiture dont lui et sa soeur sortent miraculeusement indemne. + sa soeur est décédée il y a deux ans après un long combat contre la leucémie. + A tenté de se suicider après la mort de celle-ci. + Passe la plupart du temps à son boulot, il fait le maximum des heures supplémentaires. + il passe le reste du temps chez lui, sur son ordinateur. + Est un peu asocial, sort rarement, sauf s'il en a l'obligation. + N'a vécu que quelques aventures, mais il mettait rapidement un terme à celles-ci dès que l'engagement devenait sérieux. Il fuit à toutes jambes le bonheur. + Il n'a pas d'animaux chez lui car il passe trop peu de temps chez lui, mais il les adore sinon. + Chaque année il fait un don pour la ligue contre le cancer.
   

Matthew Daddario :copyright:️ mistpell

Et dire que normalement je détestais aller à ce genre de soirée. Mais là c’est l’exception qui confirme la règle. j’avais finalement passé une très bonne soirée en sa compagnie. J’avais apprécié nos discussions, à tel point que j’avais bien l’intention de recommencer.

Les jours suivant, on avait franchement pas eu l’occasion de se croiser. Et puis j’évitais aussi que l'on nous voit trop seuls tous les deux dans l’entreprise, parce que l’on connaissait tous deux le pouvoir des commères ici. Et si jamais ils nous reprenaient en grandes discussions, on alimenterait encore pendant des semaines leurs commérages. A ne me gênant pas outre mesure, mais a serait énervant à force. Et je suis presque certain qu’ils viendraient à bout de ma patience à un moment donné.

Bien sûr dès le lendemain, j’avais eu le droit aux quarantenaires en mal d’histoire d’amour et en recherche de détails croustillants étaient venu chercher leur dose de ragots. Mais elles avaient été déçues, je les voyaient maintenant en train de tenter leurs chances avec Dorian. Je leur souhaite sincèrement bonne chance, car je ne suis pas certain qu’elles réussissent. Je devrais peut-être m’accorder avec lui pour les faire tourner en bourrique, ça pourrait être drôle à voir.

Mais pour le moment, j’avais pas le temps de réfléchir à ça, le boulot était intense, pas le temps d’avoir les deux pieds dans le même plat. Je détestais ce genre de journée où je ressemblais à la fin à une loque et que je gagnais directement mon lit pour aller dormir. J’espère que ça va se stopper avant samedi, sinon il allait être déçu si je suis trop fatigué pour être pleinement présent le samedi.

Heureusement je ne fus pas obligé de travailler le matin, j’en ai donc profité pour me reposer afin d’être pleinement en forme. J’avais aussi passé deux heures à jouer en mangeant un truc rapide avant de partir. Je n’avais pas pris le temps de cuisiner, quelque peu fébrile de ce rendez-vous. Je ne sais pas si c’en est vraiment un, en tout cas ça y ressemblait. Je ne sais pas dans quel merdier je me suis mis en toute conscience, et les conséquences que ça aura. Pourtant je n’ai pas eu envie de revenir sur ma décision, j’aurais pourtant eu tout le temps de le faire.

Et au contraire j’avais même commencé à discuter avec lui. Je m’enfonçais de plus en plus, j’oubliais toutes les précautions élémentaires que je me suis fixé. je le laissais doucement créer une fissure dans la muraille que j’ai longuement érigé autour de moi. Je n’expliquais pas pourquoi je le laissais faire alors que j’ai tenu tellement de monde à distance. mais il y avait quelque chose en lui qui attisait ma curiosité, sans que je ne l’explique vraiment. J’avais vraiment envie de le connaître, et c’est bien la première fois que je considère quelqu’un digne d’outrepasser ma méfiance naturelle. Peut-être que ce serait encore une souffrance, que je serais un peu maso à essayer d’être un peu plus heureux. Et je ne sais pas si c’est possible d’en supporter encore, mais je n’y pense pas vraiment en ce moment.

j’étais venu en avance dans ce bar, je détestais être en retard, résultat j’étais toujours le premier arrivé. Ce qui est étonnant, c’est que je ne m’en formalise pas quand ce sont les autres qui sont en retard. je le vois arriver et je lui souris en guise de salut. Je bois mon verre avant de le suivre en riant de le voir aussi excité. J’avais été étonné pendant quelques millièmes de secondes quand j’ai senti sa main dans la mienne. Mais je mets ensuite mes mains dans les poches. « Alors on a de la chance, mais j’aurais pu régler ma place, tu sais. Merci de l’invitation… »

Je souris doucement en le suivant dans le complexe où la fourmilière s’agite dans tout les sens. L’euphorie remplie le complexe. Je regardais dans tous les sens, ne sachant où donner de la tête. Je sursaute en sentant son souffle dans mon oreille. Je me penche ensuite vers son oreille. « Où tu veux, je te suis. » J’ai les yeux qui pétillent en regardant un peu partout. Tout semblait attirant.


   
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 2892
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

flower

Enchanté (Beloved) - Page 3 Empty


Dorian Levingston
J'ai 24 ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis un petit employé dans un centre d'assistance téléphonique et je m'en sors moyennement mais ça permet de manger. Sinon, grâce à ma décision, je suis célibataire et je le vis plutôt comme je peux, en gardant le sourire.




Douglas Booth :copyright:️ Mistspell

« Où tu veux, je te suis. »

Je lui souris avant de regarder mon plan.

- Ok... alors je te propose qu'on aille faire un tour des stands. Je suis certain qu'on pourra peut être trouver des trucs sympas à acheter. Ou même juste pour le plaisir de regarder. Après à 17h on peut aller voir une des deux demi finales avant d'aller manger un morceau et revenir pour la finale à 20h. Ca te va?

Il accepta mon programme et on put repartir. L'après midi fut vraiment très sympa. On passa au milieu de nombreux stands, testant certain jeux en avant première. Il était vraiment doué, beaucoup plus doué que moi en tout cas, mais je me défenfais quand même. J'avais acheté quelques jeux d'occasion, de quoi m'occuper quand j'étais HS.

Je passais vraiment un bon moment en sa compagnie. On alla voir la demi finale et on s'éclata, enfin moi je m'éclatais. C'était sympa de faire le tour des stands mais l'ambiance là dans la salle, c'était vraiment énorme.

On alla s'acheter de quoi manger, un énorme hot dog avec des frites pour moi, avant d'aller m'installer pour trouver une bonne place dans les gradins avec lui pour assister à la finale. Je ne voulais pas l'admettre mais j'étais fatigué. Passer toute la journée debout à marcher c'était épuisant.

J'attaquais mon repas, avec un petit soupir de plaisir.

- Vraiment trop bon.

Je lui souris, avalant la moitié de mon hot dog avant de reprendre notre conversation. Je me mettais à parler avec animation de la demi finale qu'on venait de voir. Je n'avais jamais été à un tournoi du genre et franchement je ne regrettais pas un instant d'être venu.

On discutait encore un moment de tout ça avant que je ne vienne changer de sujet. J'avais terminé mon hot dog et je grignotais doucement mes frites.

- Alors... elles ne t'ont pas trop harcelé? Je t'avoue qu'elle n'a pas arrêté de m'en parler dés qu'elle l'a pu. Cette chère Trudy... elle trouve qu'on va tellement bien ensemble toi et moi.

J'éclatais doucement de rire.

- Elle est épuisante...




Revenir en haut Aller en bas
 
squirowl
squirowl
MESSAGES : 666
INSCRIPTION : 16/11/2019
RÉGION : HDF
CRÉDITS : 64pxs

UNIVERS FÉTICHE : réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

Enchanté (Beloved) - Page 3 Empty


   Jonathan McCauley
   
J'ai 27 ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis salarié en télétravail et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt assez bien, enfin plutôt résigné.
   
+ a perdu ses parents à 10 ans lors d'un accident de voiture dont lui et sa soeur sortent miraculeusement indemne. + sa soeur est décédée il y a deux ans après un long combat contre la leucémie. + A tenté de se suicider après la mort de celle-ci. + Passe la plupart du temps à son boulot, il fait le maximum des heures supplémentaires. + il passe le reste du temps chez lui, sur son ordinateur. + Est un peu asocial, sort rarement, sauf s'il en a l'obligation. + N'a vécu que quelques aventures, mais il mettait rapidement un terme à celles-ci dès que l'engagement devenait sérieux. Il fuit à toutes jambes le bonheur. + Il n'a pas d'animaux chez lui car il passe trop peu de temps chez lui, mais il les adore sinon. + Chaque année il fait un don pour la ligue contre le cancer.
   

Matthew Daddario :copyright:️ mistpell

je l’écoute et souris de le voir s’emporter autant. Je ne le pensais pas aussi passionné dans ce domaine, mais c’était très agréable de découvrir un autre passionné. Je souris en hochant la tête. « Ca me va, je suis ton programme alors. Généralement je joue plutôt chez moi, c’est la première fois que je mets les pieds ici. » Je hausse les épaules avec un sourire en coin.

J’ai vraiment passé une après-midi très agréable en sa compagnie dans ce salon, j’avais même appris à le connaître davantage. On avait partagé quelques parties et il se défendait très bien, me mettant même parfois en difficulté. On avait visité pratiquement tout les stands. Je repartais avec quelques jeux et autres accessoires pour ma console, mais aussi avec cette proposition au bord des lèvres que je n’avais pas encore osé formuler.

Je le suis dans l’euphorie de la demie-finale, qui était déjà intense alors je me dis que la finale serait complètement dingue. Je soupire en sentant mes jambes me tirer, on avait piétiné pendant des heures pour aller de stand en stand.

Je me prends un sandwich avec des frites avant de gagner notre place pour la finale. Je remarque son teint un peu plus pâle, il semblait épuisé, mais je ne le lui fais pas remarquer, je le garde dans un coin de la tête. J’attaque par les frites que je grignote. Je souris en le voyant dévorer son repas.

« J’avoue les frites sont délicieuses. »

Je le regarde s’agiter dans cette conversation, répondant furtivement sans même qu’il ne le remarque, emporté par ses paroles. J’acquiesce vivement, la journée avait vraiment été très agréable et était passé à la vitesse de l’éclair.

J’attaque mon sandwich alors que l’on finit par parler de ces fichues commères, que l’on avait presque oublié aujourd’hui. « elles ont essayé mais se sont heurtées à un mur, malheureusement pour elles. » Je secoue la tête doucement en riant. « Tu fais une proie parfaite : jeune et beau, elles ne te lâcheront pas si facilement. » Je jette un coup d’oeil à Dorian avant de me lancer : « ça te dit une soirée jeu samedi prochain ? On pourra tester nos achats d’aujourd’hui ? » Et voilà j’avais enfin osé lancer ma proposition, c’est une première… Personne n’avait été invité chez moi pour autre chose qu’une aventure du soir, que je me pressais de mettre un terme ensuite. Mais avec Dorian je vogue en terrain dangereux.


   
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 2892
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

flower

Enchanté (Beloved) - Page 3 Empty


Dorian Levingston
J'ai 24 ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis un petit employé dans un centre d'assistance téléphonique et je m'en sors moyennement mais ça permet de manger. Sinon, grâce à ma décision, je suis célibataire et je le vis plutôt comme je peux, en gardant le sourire.




Douglas Booth :copyright:️ Mistspell

« elles ont essayé mais se sont heurtées à un mur, malheureusement pour elles. »

Je ris avec lui. Ca allait leur faire les pieds un peu à ces vieilles commères. Si elles pensaient pouvoir s'amuser à se mêler de nos vies aussi facilement, elles se trompaient lourdement. Je ne savais pas ce qu'il en était pour John mais moi c'était certain que je ne me mettrais pas en couple. J'avais rompu avec mon petit ami de l'époque à l'annonce de ma maladie. Je ne voulais pas faire subir ça à quelqu'un. Je ne voulais pas voir la personne que j'aimais obligé de me soutenir alors que je serais entrain de mourir. Ca serait trop dur que de devoir lui faire supporter ça. Je voulais faire souffrir le moins de personne possible dans toute cette histoire. Alors j'avais coupé les ponts avec ma famille. J'avais largué mon petit ami. J'étais parti sans donner aucune nouvelles à mes amis. J'étais revenu oui, mais loin d'eux, sans leur dire que j'étais revenu sur Londres. J'avais bien quelques amis que je m'étais fait en arrivant ici, comme John, mais je comptais bien partir sans plus jamais les contacter à eux aussi. Je limitais ainsi les dégâts que je ferais en mourant. Donc si elles pensaient pouvoir me caser... elles se trompaient vraiment.

« Tu fais une proie parfaite : jeune et beau, elles ne te lâcheront pas si facilement. »

Je secouais la tête en l'entendant parler. Ouais, jeune, beau et mourant. J'étais donc loin d'être le parti idéal pour quelqu'un. Mais je préférais garder mon petit secret. Je l'avais bien vu quand mes amis l'avaient su, ce changement de comportement. J'avais vu la pitié envahir leur regard. Ils me fixaient comme si j'avais déjà un pied dans la tombe. Je ne l'avais pas supporté. Je ne voulais pas voir ça. Je ne voulais pas avoir à endurer ça jusqu'à la fin. Je voulais vivre!! Et pas voir la douleur dans le regard de mes proches.

« ça te dit une soirée jeu samedi prochain ? On pourra tester nos achats d’aujourd’hui ? »

Je le regardais un instant surpris avant de sourire. Il était loin d'être le type renfermé et casanier que j'avais cru et que tout le monde me décrivait. Il était venu là aujourd'hui avec moi pour commencer. Et il m'invitait à une soirée chez lui. J'espérais simplement que ça ne soit pas un plan drague. J'avais été clair avec lui, et lui aussi. Mais sa remarque, son jeune et beau, je ne savais pas trop comment le prendre. Juste un compliment certainement, il ne fallait pas que je me prenne la tête pour ça.

- Avec plaisir oui. J'amènerais des pizzas si tu veux.

Je me tus ensuite alors que l'animateur arrivait pour présenter la finale. L'ambiance fut encore plus énorme que pendant la demi finale. Je m'éclatais vraiment. Je n'étais pas vraiment du genre gamer. J'aimais bien jouer de temps en temps aux jeux vidéos mais sans être un grand accro non plus. Mais là, je devais reconnaitre que je m'étais vraiment éclaté.

Je quittais la salle le sourire aux lèvres, discutant avec animation avec lui de cette finale. J'en apprenais un peu plus sur cet univers grâce à ses remarques. Je m'arrêtais une fois arrivé dehors. Je restais un instant à côté de lui à le regarder.

- Merci beaucoup pour la soirée. C'était vraiment agréable. On se verra lundi au boulot et sinon à samedi.

Je lui fis un dernier sourire avant de le laisser pour retrouver mon chez moi. Il me fallut du temps pour rentrer, l'épuisement reprenant le dessus. Je me couchais, mes lunettes à oxygène sur le nez, repensant une dernière fois au sourire du brun avant de m'endormir.

Revenir en haut Aller en bas
 
squirowl
squirowl
MESSAGES : 666
INSCRIPTION : 16/11/2019
RÉGION : HDF
CRÉDITS : 64pxs

UNIVERS FÉTICHE : réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

Enchanté (Beloved) - Page 3 Empty


   Jonathan McCauley
   
J'ai 27 ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis salarié en télétravail et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt assez bien, enfin plutôt résigné.
   
+ a perdu ses parents à 10 ans lors d'un accident de voiture dont lui et sa soeur sortent miraculeusement indemne. + sa soeur est décédée il y a deux ans après un long combat contre la leucémie. + A tenté de se suicider après la mort de celle-ci. + Passe la plupart du temps à son boulot, il fait le maximum des heures supplémentaires. + il passe le reste du temps chez lui, sur son ordinateur. + Est un peu asocial, sort rarement, sauf s'il en a l'obligation. + N'a vécu que quelques aventures, mais il mettait rapidement un terme à celles-ci dès que l'engagement devenait sérieux. Il fuit à toutes jambes le bonheur. + Il n'a pas d'animaux chez lui car il passe trop peu de temps chez lui, mais il les adore sinon. + Chaque année il fait un don pour la ligue contre le cancer.
   

Matthew Daddario :copyright:️ mistpell

je ris en secouant la tête. on pourrait en parler des heures. Comme je suis certain qu’elles doivent parler de nous pendant de longues heures. mais elles finiront par être déçues je n'ai aucun doute sur ça. parce que si elle compte me voir en couple, je crois qu’elles peuvent attendre longtemps, au point que les poules auront certainement des dents. Elles n’avaient jamais assisté au désastre de ma vie privée. elles ne savaient pas ce que c’étaient que d’aller de désillusions en désillusions. De voir son coeur se briser un peu plus à chaque fois, se demandant si la douleur serait encore pire la prochaine alors que je pensais à chaque fois attendre le sommet, que je ne pourrais pas avoir plus mal. foutaises. je n'avais plus de familles, et très peu d’amis, pour ne pas dire aucun en dehors de l'entreprise, et encore ces relations n'étaient que superficielles. je n'avais jamais éprouver le besoin de me lier à qui que ce soit. je me sentais bien avec ma solitude. ce que beaucoup ne comprenaient pas, certains disaient de moi que j’étais asocial. Mais ce n'était pas ça. Vraiment pas, je me fermais simplement dans ma solitude.

Elles m'avaient quand même un peu lâchées la grappe, surtout depuis l’arrivée de Dorian qui fait une cible facile et parfaite pour elles. j'espère qu'il parviendrait à supporter le poids de leurs commérages lourdingues. je commençais vraiment à l’apprécier, même si je ne connaissais pas grand chose de lui, il était plutôt secret, il ne se livrait pas beaucoup, au moins autant que moi. au moins c'était appréciable d’avoir quelqu’un qui ne cherchait pas à connaître ma vie dans les moindres recoins. Il peut compter sur moi pour faire la même chose. Je sentais qu’il n’aimait pas vraiment qu’on pose des questions sur sa vie.

Je lui avais proposé de venir chez moi pour tester les jeux en totale innocence. je n'avais aucune arrière pensée en lui proposant cela. Je m'étais simplement laissé aller en proposant cela sans réfléchir. je m'étonnais de jour en jour. je jouais à un jeu dangereux, mais c’était quelque part exultant. JE hoche la tête « Parfait pour les pizzas. Je m’occupe du dessert, par contre »

La finale passe à la vitesse de l’éclair, je m’éclate à lui expliquer certains aspects de ces jeux. j'avais clairement passé une journée géniale dans ce salon et en sa compagnie. Peut-être était-ce un signe que je devais m’ouvrir davantage. je devais encore réfléchir si je me donnais cette chance ou non.

je le salue avant de repartir en direction de mon appartement. N’ayant pas envie de marcher, j’appelle un Uber avant de me mettre en route. Il ne me faut que quelques minutes pour arriver chez moi. Je range mes achats avant de me coucher.

La semaine est passée rapidement, encore une fois. Elle était plus calme, j’en avais profité pour discuter une ou deux fois avec Dorian, mais pas de quoi éveiller les soupçons de nos collègues. j'étais resté assez superficiel au travail. Pour une fois je ne bossais pas ce samedi matin. J’en avais profité pour faire le ménage à fond, mon appartement n’était pas vraiment digne d’accueillir un invité. vu qu’il s’occupait des pizzas, j’avais eu le temps de faire un tiramisu, un de mes péchés mignons. Maintenant que tout était propre et rangé, j’avais encore deux bonnes heures devant moi. le temps de prendre une douche et d’enfiler un t-shirt bordeaux et un jean. J’espérais que tout cela ne fait pas ressemblait à un rendez-vous, car ça n’en était pas du tout un. la sonnette retentit et je m'empresse de lui ouvrir. « Salut ! » Je lui ouvre la porte. « Entre. Tiens donne-moi les pizzas. »

Je lui prends les cartons des mains pour aller les poser dans la cuisine. « Mets-toi à ton aise! »


   
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 2892
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

flower

Enchanté (Beloved) - Page 3 Empty


Dorian Levingston
J'ai 24 ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis un petit employé dans un centre d'assistance téléphonique et je m'en sors moyennement mais ça permet de manger. Sinon, grâce à ma décision, je suis célibataire et je le vis plutôt comme je peux, en gardant le sourire.




Douglas Booth :copyright:️ Mistspell

La semaine sa passa tranquillement. J'avais hâte de pouvoir retrouver John le samedi pour notre petite soirée jeux vidéos. En attendant j'avais pris un peu de bon temps. J'avais vu quelques connaissances. J'étais sorti boire un verre un soir avec eux. On avait fini complètement bourré à chanter, faux, dans un karaoké. Mais je m'étais amusé. C'était de ce genre de moments dont j'avais besoin, des soirées à simplement m'éclater comme si demain n'existait pas.

J'avais revu mon médecin aussi, ça s'était beaucoup moins drôle. Il m'avait engueulé, quelle surprise! Il m'engueulait tout le temps. Je n'étais pas sage. Je ne faisais pas attention à mon alimentation, je mangeais trop de choses grasses et salées. Je buvais trop. Je ne me ménageais pas. Je marchais beaucoup trop, épuisant mon coeur. Ah oui et je me couchais trop tard.

- A ce rythme là je ne vous donne pas plus de six mois encore Monsieur Levingston. Vous risqueriez de laisser passer la chance d'avoir une greffe. Vous êtes encore assez bien. Vous n'êtes pas en tête de liste. Mais continuez comme ça et vous y serez vite. Et dans ces conditions là.... je ne sais pas si vous aurez un coeur à temps.

Je secouais la tête en l'entendant parler ainsi. Ce discours il n'arrêtait pas de me le sortir. Je n'étais pas encore assez mal pour nécessiter une greffe en urgence. Je n'étais pas en fin de liste mais pas dans les premiers qu'on appelerait non plus. Peu de chance qu'on m'appelle en étant placé comme ça. Si je passais en tête de liste, ça serait parce que mon état deviendrait grave. Mais vu comme je respectais peu ses gentilles petites consignes, je n'allais pas tenir très longtemps dans cet état. Et je ne le voulais pas. Je ne serais pas là de toute façon quand mon état me passera en sommet de liste. Je serais sur une plage à Bali, à siroter un cocktail et attendre tranquillement la mort.

Heureusement que j'avais pu décompresser un peu dans la semaine. J'avais croisé quelques fois John au bureau mais on s'était contenté d'échanges basiques pour ne pas que les commères nous grillent.

Le samedi était donc arrivé rapidement. J'avais bossé le matin. J'avais passé le reste de l'après midi à me reposer chez moi, pour tenir le soir et ne pas avoir l'air d'une loque devant lui. Il fallait que j'ai l'air normal le plus possible. Je refusais que quelqu'un se doute de quelque chose ou s'inquiéte pour moi.

J'étais arrivé le soir chez lui, les bras chargés des deux pizzas que j'avais acheté.

« Salut ! Entre. Tiens donne-moi les pizzas. »

Je lui souris, bien content de me délivrer de mon fardeau. J'entrais dans le petit appartement, me mettant à mon aise comme il me l'avait dit.

- Salut... j'en ai pris deux assez basiques, je ne savais pas trop ce que tu aimais.

Plein de fromage, de choses grasses et de sel, tout ce dont j'avais envie là. Je m'installais dans son salon, regardant la collection de jeux vidéos qu'il avait.

- Impressionnant... tu me conseilles quoi? Ou tu veux qu'on teste ensemble un de ceux que tu as acheté?

Je me fichais de ce à quoi on allait jouer en fait. Je voulais simplement passer une soirée à me vider la tête en bonne compagnie.


Revenir en haut Aller en bas
 
squirowl
squirowl
MESSAGES : 666
INSCRIPTION : 16/11/2019
RÉGION : HDF
CRÉDITS : 64pxs

UNIVERS FÉTICHE : réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

Enchanté (Beloved) - Page 3 Empty


   Jonathan McCauley
   
J'ai 27 ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis salarié en télétravail et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt assez bien, enfin plutôt résigné.
   
+ a perdu ses parents à 10 ans lors d'un accident de voiture dont lui et sa soeur sortent miraculeusement indemne. + sa soeur est décédée il y a deux ans après un long combat contre la leucémie. + A tenté de se suicider après la mort de celle-ci. + Passe la plupart du temps à son boulot, il fait le maximum des heures supplémentaires. + il passe le reste du temps chez lui, sur son ordinateur. + Est un peu asocial, sort rarement, sauf s'il en a l'obligation. + N'a vécu que quelques aventures, mais il mettait rapidement un terme à celles-ci dès que l'engagement devenait sérieux. Il fuit à toutes jambes le bonheur. + Il n'a pas d'animaux chez lui car il passe trop peu de temps chez lui, mais il les adore sinon. + Chaque année il fait un don pour la ligue contre le cancer.
   

Matthew Daddario :copyright:️ mistpell

si je le pouvais j’aurais directement zappé jusqu’au samedi suivant. Cela ne me ressemblait pas du tout d’attendre des choses avec autant d’impatience. les soirées avaient été plus longues que d’habitude. Je les avais passé seul, comme d’habitude. Les jours passaient et se ressemblaient. cette routine qui me convenait tant avant commençait désormais à me peser. Les soirées étaient plus longues qu’avant, alors que je faisais exactement comme avant.

Le boulot aussi m'ennuyait plus, c’est comme si, depuis quelques jours, tout me paraissait fade et ennuyeux, comme si je voyais enfin la nullité de ma vie. Que je la voyais pour la première fois en face, et sa misérabilité. et c'était encore plus déprimant. Je comprenais maintenant pourquoi le bonheur ne frappait jamais à ma porte. Ma vie est d’un ennui barbant. Qui voudrait la partager ?

Mais bon je n’avais pas à me plaindre non plus, je n’avais pas de catastrophe dans la vie.j’avais donc toutes les cartes en mains pour me ressaisir. j'étais le seul à pouvoir le faire. Mais quand le samedi arrive, j’étais quand même impatient de passer un moment avec lui. Parfois je me trouvais idiot de l’attendre ainsi. Ce n’est vraiment pas un rencard, et pourtant je suis aussi fébrile que si je lui avais donné rendez-vous. Comme si je voulais me voiler la face.

Je lui ouvre la porte avec un grand sourire. J’avais oublié combien c’est très agréable d’avoir des amis. Il était la preuve tangible de ma solitude. Je n’avais jamais éprouvé ce besoin de compagnie avant. Il a fallu que je lui parle à cette soirée pour que tout se chamboule dans ma vie. Pourtant pour le moment, c’est totalement innocent entre lui et moi, ça a été clair dès le départ. Je ne m’amuserais pas à le faire souffrir avec mon air taciturne et mon besoin de me retrouver seul.

J’avais mis une musique de fond, histoire de ne pas laisser le. Silence entre nous, même si je suppose que la soirée serait animée. Je prends les pizzas avant d’aller les déposer dans la cuisine, je les mets dans un plat avant de les enfourner dans le four pour les garder au chaud. « C’est parfait ne t’en fais pas, tu veux boire quoi ? J’ai de la bière ou des sodas, comme tu préfères ? »

Je reviens dans le salon avec nos deux boissons avant de lui tendre la sienne. Je hausse les épaules. « J’y passe le plus clair de mon temps, alors j’en ai un tas pour ne pas me lasser. Tout ceux du bas, je les ai terminé. Après ça dépend tu as plutôt envie de jouer à quel type de jeu ? » Parce que je passe de Call of Duty à Mario Party, oui j’ai un large choix.

Je décapsule mon coca avant de m’affaler dans mon canapé. Mon appartement n’était pas très grand et surtout très blanc, la décoration se résumait à mon écran plat et à mon meuble rempli de jeux. Rien de vraiment personnel.
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 2892
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

flower

Enchanté (Beloved) - Page 3 Empty


Dorian Levingston
J'ai 24 ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis un petit employé dans un centre d'assistance téléphonique et je m'en sors moyennement mais ça permet de manger. Sinon, grâce à ma décision, je suis célibataire et je le vis plutôt comme je peux, en gardant le sourire.




Douglas Booth :copyright:️ Mistspell

« C’est parfait ne t’en fais pas, tu veux boire quoi ? J’ai de la bière ou des sodas, comme tu préfères ? »

- De la bière s'il te plait.

Je ralentirais peut être plus tard mais là tout de suite j'avais envie de me lâcher un petit peu. Je resterais raisonnable cependant, je ne voulais pas finir bourré, pas plus d'une ou deux bières ce soir.

Je détaillais avec attention les jeux qu'il avait et on pouvait dire qu'il avait vraiment une sacré collection. Il avait de tout, dans un peu tous les styles de jeux. Ca me plaisait aussi. Je n'étais pas un grand joueur, je me contentais généralement des jeux les plus basiques.

« J’y passe le plus clair de mon temps, alors j’en ai un tas pour ne pas me lasser. Tout ceux du bas, je les ai terminé. Après ça dépend tu as plutôt envie de jouer à quel type de jeu ? »

La preuve que j'étais une merde en jeux vidéo, je n'en avais jamais terminé un seul. Je finissais toujours bloqué à un moment donné et je laissais tomber parce que ça m'énervait. Je finis par lui sortir un jeu de guerre qu'il n'avait pas encore fini. Je le lui montrais avant d'aller me mettre sur le canapé.

- Commençons sérieusement. Quand tu m'aurais complètement ridiculisé, je pense qu'on sera prêt à passer à des jeux plus à la con genre Mario party ou même mieux Mario kart!!! Je te balancerais des bananes dessus.

Je ris avant de m'installer avec lui. Il fallait aussi qu'on soit un peu plus bourré pour ça, c'était toujours plus drôle de jouer à mario kart bourré, quand on se lâchait vraiment et qu'on faisait plus de la merde que jouer sérieusement.

J'attrapais la manette qu'il me tendait. J'écoutais ses instructions sur le jeu. Je tentais de me concentrer un minimum, jouant sérieusement pour ne pas faire n'importe quoi. Sauf que forcément je finis par faire le con. Je ne m'en sortais pas trop et je me faisais tuer un coup sur deux. Je partais alors dans un beau fou rire, m'arrêtant pour prendre un peu de bière ou de pizza. Au bout d'une heure je finis par rendre les armes et par poser ma manette.

- Ok j'abandonne, ce jeu est beaucoup trop dur. Ou alors il a détecté que j'étais le maillon faible de notre duo et il a décidé de m'attaquer que à moi. Sérieux c'est pas juste ils me foncent toujours dessus!!

Voilà c'était ça, c'était le jeu qui trichait pas moi qui était nul.



Revenir en haut Aller en bas
 
squirowl
squirowl
MESSAGES : 666
INSCRIPTION : 16/11/2019
RÉGION : HDF
CRÉDITS : 64pxs

UNIVERS FÉTICHE : réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

Enchanté (Beloved) - Page 3 Empty


   Jonathan McCauley
   
J'ai 27 ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis salarié en télétravail et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt assez bien, enfin plutôt résigné.
   
+ a perdu ses parents à 10 ans lors d'un accident de voiture dont lui et sa soeur sortent miraculeusement indemne. + sa soeur est décédée il y a deux ans après un long combat contre la leucémie. + A tenté de se suicider après la mort de celle-ci. + Passe la plupart du temps à son boulot, il fait le maximum des heures supplémentaires. + il passe le reste du temps chez lui, sur son ordinateur. + Est un peu asocial, sort rarement, sauf s'il en a l'obligation. + N'a vécu que quelques aventures, mais il mettait rapidement un terme à celles-ci dès que l'engagement devenait sérieux. Il fuit à toutes jambes le bonheur. + Il n'a pas d'animaux chez lui car il passe trop peu de temps chez lui, mais il les adore sinon. + Chaque année il fait un don pour la ligue contre le cancer.
   

Matthew Daddario :copyright:️ mistpell

Je lui apporte donc sa bière, je vérifie également qu’il y a des réserves au frigo, que je n’ai pas manqué de remplir pourtant plus tôt dans la journée.

Je le laisse observer ma collection de jeu, que ce soit sur Switch ou playstation. Je me raisonnais à n’avoir que ces deux consoles, alors que je pourrais totalement en avoir une dizaine si ça ne tenait qu’à moi et que je ne devais pas regarder sur les dépenses. Mais bon le ait d’habiter seul était déjà un avantage. Je n’avais besoin de partager mon salaire avec qui que ce soit, et donc faire des croix sur mes loisirs, qui se résumaient à rien.

Je n’étais pas le meilleur modèle à suivre dans la vie. Si j’avais fini certains jeux, c’est parce que j’y avais passé de nombreuses nuits blanches à jouer. On peut repasser pour mon hygiène de vie qui laisse à désirer.

Je le laisse choisir avant de le prendre pour l’installer dans la console adaptée. « Très bon choix. » Je souris en l’écoutant. Je hoche la tête quand il me propose une partie de Mario kart plus tard. Je ne m’en vante pas, mais c’est un de mes jeux favori, parce que je n’ai pas besoin de me prendre la tête dessus. Parfait après les journées de travail harassantes. « Tu pourras toujours essayer,… Si tu arrives à me dépasser déjà. » Je lui lance un clin d’oeil, me moquant légèrement de lui. Mais peut-être je me vante un peu trop et a également un nombre d’heures conséquentes à jouer à ce jeu.

Bon peut-être que je serais flairplay une ou deux fois. Même si ce n’était pas mon genre, j’aimais la compétition dans les jeux en ligne que je fréquentais.

On commence à jouer de manière sérieuse. Il se défendait plutôt bien. Au moins j’avais un bon adversaire. Mais c’est rapidement parti en cacahuète. Je secoue la tête , j’avais tenté de l’aider en lui donnant des conseils au départ. Mais je me suis rapidement rendu compte que ça ne servait à rien. Il se faisait prendre à son propre jeu à chaque fois. Je bois mon soda et avale rapidement une part de pizza. Je hausse un sourcil. « Alors on est comme ça ? On ne sait pas quand on est mauvais ? » Mon regard se fait plutôt taquin, et le sourire en coin que j’affiche dit tout le contraire. « Je t’avais dit que tu n’avais pas pris un perso facile. » Je ris doucement avant de lui donner un coup d’épaule léger. « La prochaine fois je t’apprendrais quelques tactiques qui te sauveront la mise. » j’attrape une seconde part que j’enfourne dans ma bouche avant de m’affaler dans le canapé, profitant de cette pause méritée. « Une autre bière ? » Je remarque que la sienne est déjà vide.

Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Enchanté (Beloved) - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Enchanté (Beloved)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 31Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 17 ... 31  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers réel :: Europe-
Sauter vers: