Partagez
 
 
 

 joyland - w/ cheval de troie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
Tommyknockers
Tommyknockers
MESSAGES : 10
INSCRIPTION : 20/03/2020
RÉGION : île-de-france
CRÉDITS : fanart tenefix par iwaiya, icon réalisée par mes soins

UNIVERS FÉTICHE : fantastiques, horrifiques, pokemon, harry potter, dystopique
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Noob

joyland - w/ cheval de troie Empty

Le contexte du RP


Mise en situation

La situation
État du Maine, 2020 - Un jeune couple en quête de sensations fortes se rend dans un vieux parc d'attraction abandonné. C'est leur dernière chance de pouvoir le visiter avant sa destruction, et ils voient en cette expédition l'occasion de casser un peu la routine de leur couple. Ils n'imaginent pas à quel point ils vont regretter leur choix.

Contexte provenant d'une idée commune de Tommyknocker & Cheval de Troie
Revenir en haut Aller en bas
 
Tommyknockers
Tommyknockers
MESSAGES : 10
INSCRIPTION : 20/03/2020
RÉGION : île-de-france
CRÉDITS : fanart tenefix par iwaiya, icon réalisée par mes soins

UNIVERS FÉTICHE : fantastiques, horrifiques, pokemon, harry potter, dystopique
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Noob

joyland - w/ cheval de troie Empty


Thomas
Walsh

J'ai 28 ans et je vis aux Etats-Unis. Dans la vie, je suis technicien pyrotechnie et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bien, pour le moment.

joyland - w/ cheval de troie Giphy
Chieur de première ligne, il a toujours aimé jouer à faire peur, poussant parfois les taquineries un peu trop loin sans vraiment de mauvaises intentions, c'est juste un grand gamin + Il aime profondément sa copine, c'est une réalité qui le dépasse un peu parfois, mais il a accepté ce rôle de pilier qu'elle l'a forcé à adopter + Il est couple depuis quatre ans, et vit avec la femme qu'il aime, il ne s'imagine pas vraiment avec quelqu'un d'autre, malgré les hauts et les bas que tous les couples peuvent avoir + Ce n'est pas vraiment un romantique, il préfère rire que de passer des plombes à se plonger dans le regard de l'autre + C'est un énergique, un aventurier, il se considère comme plutôt solide psychologiquement, même s'il a forcément ses petites failles, c'est un grand insouciant + Il est convaincu que rien ne pourra détruire le couple qu'il a réussi à créer, c'est sa plus grande stabilité dans la vie.
joyland - w/ cheval de troie HarmlessThisFrogmouth-small

Evan Peters :copyright:️ LA PEAU BLEUE
Le silence n'est perturbé que par les grincements des équipements laissés à l'abandon, lugubres petits chants métalliques qui amusent déjà Thomas. L'idée était lumineuse, venir ici avant la destruction d'un parc abandonné depuis si longtemps, pour courir après les frissons. Les histoires autour de cet endroit sont nombreuses, mais il n'a jamais vraiment cru à l'une d'elle ; il est simplement curieux. Curieux de voir à quel point il pourra se servir de cet endroit pour faire hurler la brunette qui se trouve à ses côtés. Il a déjà hâte de voir son petit minois changer d'expression, de l'entendre le traiter de tous les noms. Elle est mignonne quand il l'emmerde, voilà bien la pensée qui lui traverse l'esprit alors que leurs pas les guident jusqu'à une vieille grille. Rouillée, branlante, caricature de ce qui a pu être par le passé une vraie entrée de parc d'attraction... Aujourd'hui, l'énorme plaque sur laquelle se trouve le nom presque effacé du lieu se balance au rythme du vent, menaçant de s'écraser sur les visiteurs imprudents. De vieilles chaînes tout aussi rouillées que la grille la maintiennent en place, mais sont posées trop négligemment pour pouvoir retenir qui que ce soit. L'entrée est étroite, mais praticable. « Les dames d'abord. » glisse-t-il en s'approchant de sa compagne, en posant mécaniquement un baiser sur sa tempe avant de la pousser un peu vers l'écart de quelques centimètres qui permet de se glisser à l'intérieur du parc à grand renfort de contorsions.

« Je suis juste derrière toi. » Il essaie de la rassurer, malgré tout, la voix posée et calme. Il a toujours aimé prendre soin d'elle, d'aussi loin qu'il puisse s'en souvenir. Il a toujours aimé ce rôle qu'elle lui a donné. Il a toujours aimé la soutenir, l'encourager, la pousser. De toutes les choses qu'il aime dans son existence, aimer cette fille est sûrement son passe-temps préféré. Sûrement ex-æquo avec le plaisir de la faire râler, de l'entendre fulminer à cause de ses conneries : son agacement n'a pas de prix. Elle lui a souvent donné l'impression de ces petits animaux qui montrent les crocs mais qui reculent dans le même temps, et ça a toujours été ce qu'il a préféré chez elle... Il lui emboîte finalement le pas, agrippant les bords de la grille pour plus de stabilité. Pendant un court instant affreux, Thomas a le sentiment qu'il ne parviendra jamais à passer l'intégralité de son corps à travers l’interstice ridicule crée par les chaînes. Mais un grognement plus tard, il parvient à faire passer sa stature, forçant un peu et perdant l'équilibre en se retrouvant de l'autre côté. Il chute, droit sur le sol jonché de vieux détritus. Et il se tient la cheville, expression de douleur peinte sur le visage. « Putain... » qu'il lâche, dans un murmure parfaitement joué, plissant les yeux, avant de ne rouvrir qu'un œil pour savourer l'expression sur le visage de sa copine. Éclats de rire la seconde d'après, alors qu'il déclare « Tu devrais voir la tronche que tu tires... » tout en se relevant, hilare, prêt à recevoir son châtiment pour cet odieux mensonge.

« Par quoi tu veux commencer ? » Elle est Reine en ce royaume, et il n'est qu'un pauvre fou trop amoureux qui veut la voir s'amuser. Alors il lui laisse les commandes, presque comme toujours, en venant passer son bras autour de ses épaules, prenant quelques instants pour contempler le paysage chaotique de cette presque-ville fantôme.
Revenir en haut Aller en bas
 
Cheval de Troie
Cheval de Troie
Féminin MESSAGES : 800
INSCRIPTION : 08/02/2020
ÂGE : 25
RÉGION : PACA
CRÉDITS : Bazzart

UNIVERS FÉTICHE : Réel - Disney - HP - Surnaturel - Mythologie
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Narnia

joyland - w/ cheval de troie Empty


Victoire White
J'ai 24 ans et je vis aux États-unis. Dans la vie, je suis Guichetière de cinéma et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bien en de rares cas où la lune est rouge durant les années bissextiles !

joyland - w/ cheval de troie Giphy
Je suis assez introvertie, Thom a de la chance d'être drôle pour avoir réussi à avoir mon numéro. Quand je connais la personne, je me laisse aller et suis naturelle, mais quand je ne la connais pas, une tombe aurait plus de conversation que moi. + Je suis très généreuse, j'aide mon prochain, je fais du bénévolat et j'aide mes amis dès que je le peux. A contrario, je peux être très égoïste et capricieuse, une vraie chieuse. + Loyale et fidèle, je mets du temps à m'attacher aux gens mais quand je le fais, c'est pour toujours. + J'ai extrêmement peur du noir sauf quand je suis avec Thom. + J'adore rire et m'amuser même si aux premiers abords ça ne se voit pas forcément. Mon petit ami est vraiment la seule personne avec qui j'ai autant ris de ma vie, il me rappelle que la vie est belle, surtout aux cotés de la personne qu'on aime. + Je suis en couple depuis quatre ans et j'en suis heureuse, encore une fois même si je ne le montre pas toujours, Thom est assez expressif pour deux. Je vais lui montrer mon affection en me reposant sur lui, mes angoisses, mes peurs, mes doutes, c'est sur lui que je les décharge. Il est mon roc physique et psychologique. Je partage tout avec lui, il me rend meilleure. Je sais que je devrais lui dire et lui montrer plus souvent qu'il est vraiment le Yin de mon Yang.
joyland - w/ cheval de troie CreativeRaggedCat-small


Taissa Farmiga Ilyria - Google

Mais quelle idée... Comment ai-je pu croire que venir dans ce parc d'attractions abandonné serait la solution pour sortir de notre routine. Moi je l'aime bien notre petite routine baignée de lumière, en sécurité et au chaud à la maison ! Je me revois assise sur le canapé pendant que Thom était en train de lire le journal assis à table. Je regardais des articles en tous genres sur mon téléphone jusqu'à ce que je tombe sur celui qui allait tout changer.

"Chéri, écoute l'article "Le parc d'attractions qui aura émerveillé des milliers d'enfants des années 80 aux années 90 va définitivement être rasé. Le maire de la ville a décidé d'en faire un logement social pour les habitants en situation précaire. C'est avec tristesse que beaucoup ont partagé des souvenirs de ce parc en postant énormément de photos sur les réseaux. Théâtre du rire et de la joie des enfants, il est maintenant digne de figurer dans les meilleurs romans d'horreur.". Tu le connais toi, ce parc, Joyland ? Franchement je regarde les photos, même ouvert il était un peu glauque."

Je lui ai alors montré les quelques photos qu'il y avait à la suite de l'article puis je souris. Thom les regarda avec son petit sourire moqueur, je le connais, il va me sortir soit une connerie, soit une idée à laquelle je n'aurais pas envie de participer mais il va tellement bien me la vendre que je vais accepter.

"C'est clair, regarde le clown, on dirait It ! Tu veux un ballon Vicky ?!"


Dit-il en grimaçant pour m'emmerder. Bien sûr.

"T'es con !"

Dis-je simplement avant d'aller m'asseoir sur lui et de l'embrasser.

"Plus sérieusement, ça te dit pas qu'on aille y faire une balade en amoureux histoire de raviver notre flamme ?"

Je le regarde surprise.

"Sérieusement ?!"

On en a ainsi discuté pendant plusieurs minutes, moi essayant de le dissuader de le faire parce qu'on ne sait jamais, les fous, la police, les seringues contaminées et lui essayant de me persuader que c'est la meilleure idée de notre vie, l'aventure, l'adrénaline, nous main dans la main. Je vous l'avais dit. Il gagne toujours. J'ai beau être la pessimiste du couple, je cède toujours car à ses côtés, je n'ai plus peur. Avant de le rencontrer, j'étais très introvertis, une fille banale qui n'intéresse personne. Ma vie était insignifiante, je la vivais par contrainte que par envie jusqu'à ce qu'un soir, juste avant de finir mon service, Thom arrive au ciné où je travaille et me demande ce que je fais après le taf. Ce n'était pas la première fois je le voyais, il venait souvent et plus d'une fois il s'était montré charmeur voire dragueur mais ce n'est pas Mercredi Addams qui va entrer dans son jeu, alors il a galéré, mais persévérant et drôle comme il est, il a bien finit par réussir. Il gagne toujours.

Du coup on en est là. Devant le portail sale et rouillé de Joyland, la nuit est noire comme l'encre et on ne percevoir que le bruit du vent et des déchets qui se laissent emporter. Par moments, on peut entendre le claquement d'une porte ou le bruit des chaines qui se balancent sur le grillage. Même l'enseigne "Joyland" a l'air d'être une funeste blague? Puis je me suis renseignée sur ce parc, il n'a pas fermé car il avait fait faillite comme le prétend le bruit qui court sur la toile, non, il a fermé car il y aurait eu plusieurs disparitions d'enfants inexpliqués au fil des années. Des enfants envolés sans laisser la moindre trace et plus jamais retrouvés... Rien que d'y penser j'en ai froid du dos. Pourtant, mon chéri et moi sommes friands de ce genre d'histoire d'épouvante. Sauf qu'il y a une différence entre regarder Fais moi peur à la télé pépouze sur le canapé, et le vivre en direct live. Lui qui voulait vivre une aventure et ressentir de l'adrénaline, je suis sûre qu'ici il sera servi ! Au fond de moi, une petite voix me dit que j'ai intérêt à avoir le cœur bien accroché.

Face au grillage, je finis par avaler ma salive pour me trouver du courage. Mon scepticisme m'incite à dire que nous ne passerons jamais entre l'interstice du grillage mais Thom m'a devancé en me disant d'y aller d'abord. Je fronce les sourcils tout de suite, son baiser sur la tempe me fait plaisir mais ne me donne pas plus de courage ! Puis le voilà qu'il me pousse au cas où je me dégonfle ! Ce que j'aurais sans doute fait, mais maintenant je n'ai plus choix, faut bien que je lui montre le bon exemple de courage.

"Pfff. Tapette !"

Dis-je en me faufilant de l'autre côté de la grille. Mon corps chétif n'a aucune peine à se contorsionner suffisamment pour me permettre de passer, je pensais, mais non. Par contre, je suis vraiment surprise de voir mon petit ami réussir à passer du premier coup. Non sans peine, mais tout de même, il est plus grand et plus épais que moi, je pensais qu'on aurait eu besoin de le couper en deux pour le faire entrer mais non. À croire que ce parc veut vraiment qu'on vienne le visiter.

"Tu vois que mon régime marche, y'a encore un mois t'aurais jamais pu te faufiler entre les barreaux ! T'as enfin compris que les chips n'étaient pas un repas !"

Dis-je en le regardant mais là, BADABOUM ! Il s'écroule au sol et sans même réfléchir à comment il a pu tomber, je me précipite vers lui paniquée !

"THOM ! Est-ce que ça va ?"

J'ai les yeux exorbités, accroupie à coté de lui je pose une main sur son épaule et l'autre sur sa jambe pour voir où est-ce qu'il a mal. Mon cœur se met à palpiter plus vite, je ne supporte pas l'idée que mon pilier est une quelconque fissure, je suis prête à tout pour lui, même si je ne m'en rends pas vraiment compte à certains moments. L'idée de le perdre ou qu'il lui arrive quelque chose m'est juste insupportable car... Je n'ai que lui.

Et là.... Il se met à éclater de rire, comme si la peur qu'il venait de m'inspirer était la chose la plus hilarante du monde ! Il lui en part une derrière la tête, furieuse ! il l'a bien mérité ! Et il me regarde avec son visage victorieux, heureux de la blague qu'il vient de me faire !

"Connard !"

Je le laisse se relever tout seul cet imbécile puis je croise les bras sous ma poitrine, outrée qu'il puisse se jouer de moi dans un endroit aussi flippant alors qu'on vient à peine d'arriver. Mais comme toujours, je ne lui en veux pas longtemps, le simple contact de ses bras autour de mes épaules me rend fébrile. Je laisse tomber ma tête contre son épaule et regarde dans la même direction que lui.

"Je ne sais pas, par quoi on aurait commencé si le parc avait été ouvert ?"

Je commence à faire quelques pas et sur ma gauche je vois le point d’accueil, derrière le bureau de feu la guichetière, se trouve les photos-souvenirs qui sont prises dans le parc par des étudiantes qui ne travaillent là que le temps d'un été. Je pointe du doigt les photos.

"Thom, regarde, il y a encore des photos accrochées, c'est trop flippant !"

Malgré tout, ma curiosité malsaine me pousse à me diriger vers ces photos. Comme je m'y attendais, c'était essentiellement des photos de famille, beaucoup d'enfants, quelques couples mais surtout des enfants. Une idée me vint alors à l'esprit...

"Tu crois que parmi ces enfants, certains ont disparus ici ?"

Je tourne le visage vers mon petit ami. Quelle idée de lui avoir posée la question, il va surement profiter de l'occasion pour essayer de me faire peur ! Par réflexe je me colle donc contre son torse.
Revenir en haut Aller en bas
 
Tommyknockers
Tommyknockers
MESSAGES : 10
INSCRIPTION : 20/03/2020
RÉGION : île-de-france
CRÉDITS : fanart tenefix par iwaiya, icon réalisée par mes soins

UNIVERS FÉTICHE : fantastiques, horrifiques, pokemon, harry potter, dystopique
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Noob

joyland - w/ cheval de troie Empty


Thomas
Walsh

J'ai 28 ans et je vis aux Etats-Unis. Dans la vie, je suis technicien pyrotechnie et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bien, pour le moment.

joyland - w/ cheval de troie Giphy
Chieur de première ligne, il a toujours aimé jouer à faire peur, poussant parfois les taquineries un peu trop loin sans vraiment de mauvaises intentions, c'est juste un grand gamin + Il aime profondément sa copine, c'est une réalité qui le dépasse un peu parfois, mais il a accepté ce rôle de pilier qu'elle l'a forcé à adopter + Il est couple depuis quatre ans, et vit avec la femme qu'il aime, il ne s'imagine pas vraiment avec quelqu'un d'autre, malgré les hauts et les bas que tous les couples peuvent avoir + Ce n'est pas vraiment un romantique, il préfère rire que de passer des plombes à se plonger dans le regard de l'autre + C'est un énergique, un aventurier, il se considère comme plutôt solide psychologiquement, même s'il a forcément ses petites failles, c'est un grand insouciant + Il est convaincu que rien ne pourra détruire le couple qu'il a réussi à créer, c'est sa plus grande stabilité dans la vie.
joyland - w/ cheval de troie HarmlessThisFrogmouth-small

Evan Peters :copyright:️ LA PEAU BLEUE
Elle se précipite sur lui alors qu'il tombe. Alors qu'il fait semblant. Et il lui faut sincèrement tout le self-control du monde pour ne pas éclater de rire dans la seconde. Il a toujours été comme ça, un petit con qui aime faire peur aux gens, et il se dit que depuis le temps, Vic devrait être habituée. Mais non, elle tombe dans le panneau à chaque fois. Son rire s'accentue avec la tape qu'il reçoit, il se marre comme un con. Rien de méchant, il n'y a jamais eu une once de méchanceté chez Thomas. Mais la réaction de Victoire ? Celle à laquelle il s'attendait, celle qu'il voulait provoquer... Un délice ! « Moi aussi je t'aime chérie. » qu'il se permet même de répondre en se relevant, l'air victorieux, tout en venant déposer un rapide baiser sur son front. Quand il y pense, ça doit être l'enfer pour elle de le supporter depuis autant d'années. Quand il y pense, elle est la seule à avoir réussi à le faire aussi longtemps. Comme pour se faire pardonner, il la laisse décider, la serre un peu contre lui pour la rassurer. Il va bien, il ira toujours bien, il en est convaincu. Il n'a pas le choix d'aller bien, pour elle au moins. Après tout, ne doit-il pas la protéger pendant cette petite expédition qu'il avait tellement envie de faire ?

« Tu me poses vraiment la question ? » Il se marre, pointant déjà le train fantôme – qui n'a finalement jamais porté aussi bien son nom – mais Victoire part à l'opposé. Son sourire éternel comme vissé sur ses lèvres, il laisse son bras retomber en la suivant. Le point d'accueil est comme le reste : en mauvais état, la nature y a repris ses droits. « Mortel... » qu'il chuchote néanmoins en découvrant les vieux clichés encore accrochés. Il s'approche avec elle, beaucoup trop intrigué par les clichés qui montrent des familles souriantes, des gamins prêts à croquer la vie à pleines dents. Ils ont tous l'air tellement heureux sur les photos que ça lui colle quelques frissons. Il s'approche un peu plus près. Assez prêt pour voir un détail perturbant au moment où Victoire lui demande s'il pense que certains de ces gamins souriants ont disparu. « Pas tous, mais certains. C'est sûr. Regarde le mec en arrière-plan sur plusieurs de ces photos. Il fait flipper. » Thomas arrache l'une des photos pour l'approcher de Victoire, pointant du doigt une sorte de Mr Loyal en maquillage de clown qui fixe clairement les enfants. Mais lorsqu'il regarde lui-même ce qu'il pointe, il n'y a plus rien. Ses sourcils se froncent. Sincèrement, cette fois. « Bah merde... » Il se tourne pour prendre une autre photo... mais rien. Sur aucun cliché le personnage qu'il est sûr d'avoir vu ne se trouve.

Et il laisse tomber la photo qu'il tient encore, se force à retrouver un air désinvolte. « Laisses tomber les photos, c'est pas intéressant. Juste des gamins avec leurs parents. » Il est pourtant sûre de ce qu'il a vu, mais il n'insiste pas. Peut-être un effet d'optique ? Peut-être un reflet sur certaines photos ? Il se force à se sortir ça de la tête, retrouve son sourire en regardant Vic, et décide finalement de jouer avec ses nerfs à elle : « Mais il y avait un truc qui a disparu à l'arrière plan. Je l'ai vu. » Il n'est pas certain d'avoir réellement vu quelque chose, mais ça, Victoire n'est pas obligée de le savoir, n'est-ce pas ? « Un espèce de clown qui fixait les enfants. On aurait dit qu'il allait les bouffer... Imagine si on le croise, on a peut-être libéré un truc en touchant aux photos. » Il ne se doute pas un seul instant de la véracité de ses propos, cherchant juste à effrayer la petite brune déjà peu rassurée. « Il aurait tellement d'endroits pour se cacher, on le verrait même pas venir et là... » Il l'attrape subitement par les épaules, au moment où il la voit concentrée sur ce qu'il dit, avant d'éclater de rire. « Je suis tellement sûr que t'étais à fond. Allez viens, on s'en fout de ces photos. Je veux explorer les vieilles attractions. »
Revenir en haut Aller en bas
 
Cheval de Troie
Cheval de Troie
Féminin MESSAGES : 800
INSCRIPTION : 08/02/2020
ÂGE : 25
RÉGION : PACA
CRÉDITS : Bazzart

UNIVERS FÉTICHE : Réel - Disney - HP - Surnaturel - Mythologie
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Narnia

joyland - w/ cheval de troie Empty


Victoire White
J'ai 24 ans et je vis aux États-unis. Dans la vie, je suis Guichetière de cinéma et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bien en de rares cas où la lune est rouge durant les années bissextiles !

joyland - w/ cheval de troie Giphy
Je suis assez introvertie, Thom a de la chance d'être drôle pour avoir réussi à avoir mon numéro. Quand je connais la personne, je me laisse aller et suis naturelle, mais quand je ne la connais pas, une tombe aurait plus de conversation que moi. + Je suis très généreuse, j'aide mon prochain, je fais du bénévolat et j'aide mes amis dès que je le peux. A contrario, je peux être très égoïste et capricieuse, une vraie chieuse. + Loyale et fidèle, je mets du temps à m'attacher aux gens mais quand je le fais, c'est pour toujours. + J'ai extrêmement peur du noir sauf quand je suis avec Thom. + J'adore rire et m'amuser même si aux premiers abords ça ne se voit pas forcément. Mon petit ami est vraiment la seule personne avec qui j'ai autant ris de ma vie, il me rappelle que la vie est belle, surtout aux cotés de la personne qu'on aime. + Je suis en couple depuis quatre ans et j'en suis heureuse, encore une fois même si je ne le montre pas toujours, Thom est assez expressif pour deux. Je vais lui montrer mon affection en me reposant sur lui, mes angoisses, mes peurs, mes doutes, c'est sur lui que je les décharge. Il est mon roc physique et psychologique. Je partage tout avec lui, il me rend meilleure. Je sais que je devrais lui dire et lui montrer plus souvent qu'il est vraiment le Yin de mon Yang.
joyland - w/ cheval de troie CreativeRaggedCat-small


Taissa Farmiga Ilyria - Google

Mon abruti de petit ami jubile comme un enfant de mon inquiétude. Ma tape derrière son crâne était un pur réflexe bien mérité dont j'ai le secret. Discret, rapide, ça n'a pourtant pas effacé son sourire de victoire. Bien au contraire, Thom est véritablement heureux quand il arrive à me faire sortir de la fumée par les oreilles ! Il m'avoue m'aimer également et je souris, attendrie. Je l'aime. Je l'aime tellement fort. J'aurais pu le lui dire, mais je préfère me blottir dans ses bras pour profiter de la chaleur de son corps alors que nous nous dirigeons vers le point d'accueil. Je sais que ça n'aurait pas du tout été notre premier arrêt si le parc avait été ouvert. Thom aurait surement voulu qu'on se jette dans le train fantôme, mais je vous assure que ces photos m'intriguent, je suis comme happée par elles et c'est presque malgré moi que je marche dans leur direction alors que le silence règne dans ce parc fantôme. Les nuages passent devant le clair de lune et pendant quelques secondes, nous sommes entièrement plongés dans l'obscurité.

Je rapproche mon visage des photos pour y voir de plus près à cause de la nuit, mon petit ami regarde également les clichés mais de son côté. J'examine le bureau de l'ancienne guichetière et on peut voir qu'elle y a laissé une tasse de café et une lime à ongles ainsi qu'un vernis rouge.

"Qui se barre en laissant des affaires ?!"

On dirait que la guichetière a disparu. Je veux dire, si le parc avait fermé, on l'aurait licencié, elle aurait pris ses affaires et serait rentrée chez elle.... alors pourquoi n'a-t-elle pas jugée bon de reprendre sa tasse "A la meilleure des soeurs", sa lime à ongles et son vernis Sephora ?! Je ne sais pas si je suis la seule à trouver ça étrange...

Thom me parle des photos qu'il est en train de regarder, apparemment il y aurait vu un clown flippant dessus mais quand je me penche au-dessus de l'image pour y voir la personne en question, je ne vois rien. Je regarde mon malicieux amoureux en arquant un sourcil.

"Seulement cinq minutes dans ce parc et tu cherches déjà à me faire peur ?! Raté !"

Je me détourne de ces photos où rien d'anormal ne me frappe au visage, non, juste des enfants riants et heureux aux cotés de leur parent s'en doute fier d'avoir réussit à combler de bonheur leur marmots. Pourtant, Thom a l'air vraiment décontenancé par le fait qu'il ait vu quelque chose puis que tout à coup, plus rien. Personnellement, je préfère ne pas entrer dans son jeu, je suis sûre qu'il est juste en train d'essayer de me faire peur et si je commence à plonger dans son histoire, je n'en ressortirais qu'avec des sueurs froides et peut être même des larmes au bord des yeux !

Finalement on laisse tomber les photos et je me dirige vers le train fantôme alors que mon amoureux continue de vouloir titiller mes angoisses. Je fronce les sourcils en le repoussant loin de moi pour montrer que ses histoires je n'y crois pas !

"Pfff, tu racontes n'importe quoi ! Tu veux juste me faire peur, Thom, et ça ne marchera pas ! Je sais très bien qu'il n'y avait aucun clown sur les photos ni dans ce parc ! Alors arrête. Tu perds ton temps, je ne suis pas si trouillarde que tu le penses !"

Je lui tire même la langue pour lui montrer que mon courage est bel et bien présent puis je lui offre mon sourire le plus courageux alors qu'il m'attrape les épaules toujours dans le but d'avoir une réaction terrifiée de ma part, malheureusement, il n'aura qu'un petit sursaut pour la peine. De nouveau je lui tire la langue.

"Pas le moins du monde ! Tu vois, je suis pas si fragile !"

Dis-je en fanfaronnant alors que je marche devant lui en bombant le torse. Je me dirige toujours vers le train fantôme et une fois devant l'attraction, je chope la poignée et tire de toutes mes forces pour ouvrir la porte en fer qui grince à la mort. C'est une agression sonore et le pire n'est même pas encore arrivé. Je penche ma tête à l'intérieur de l'entrée avant de me reculer vivement, ça sent le renfermé et l'animal mort.

"Wouah, cette odeur ! On dirait un mélange entre tes chaussettes et tes caleçons !"

Autant mon chéri adore me faire peur, autant, j'adore l'emmerder ! Je pense que l'on forme une bonne équipe. Une équipe qui a toujours de la répartie à revendre et pour qui l'ennui n'est pas permis.

"Cette fois, à toi l'honneur ! Tu dois être immunisé à l'odeur !"

Je joue des sourcils pour accentuer ma provocation en affichant mon visage de gamine insolente.
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


joyland - w/ cheval de troie Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
joyland - w/ cheval de troie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Cheval de Guerre [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Underworld : Nouvelle ère [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers fantasy :: Surnaturel-
Sauter vers: