Le deal à ne pas rater :
Clé licence Windows 10 professionnel 32/64 bits – Français
12.90 €
Voir le deal

Partagez
 
 
 

 Nom de Zeus ! [The Whole 9 ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 
En ligne
Elsy
Elsy
MESSAGES : 86
INSCRIPTION : 02/11/2019
RÉGION : Alsace
CRÉDITS : /

UNIVERS FÉTICHE : SF
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Tortue

Nom de Zeus ! [The Whole 9 ] Empty

Le contexte du RP
Mise en situation

Retour vers le Futur
Lorsque le petit fils d'Emmett Brown se décide à bricoler une moto pour faire revivre une voiture qui avait de la gueule...C'est pas bon signe. Et , bien sûr, rien ne va se passer comme prévu. Peut être qu'il aurait mieux fait d'ignorer ces vieux plans et cahiers qui avaient appartenu à son grand père.
Sérieusement...1995 ?
Contexte provenant de cette recherche
Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
Elsy
Elsy
MESSAGES : 86
INSCRIPTION : 02/11/2019
RÉGION : Alsace
CRÉDITS : /

UNIVERS FÉTICHE : SF
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Tortue

Nom de Zeus ! [The Whole 9 ] Empty


Joshua
Brown

J'ai 23 ans et je vis à Hill Valley , Californie, États-Unis. Dans la vie, je suis étudiant en physique et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Né en 1997 , après que son père ai choisit de s'établir à cette époque. Petit fils du docteur Emmett Brown , fils de Jules. Il a hérité de la passion scientifique de son grand père et étudie désormais dans une université dédiée à ce domaine. Son père a cessé de voyager dans le temps avant sa naissance , lorsqu'il a rencontré celle qui devait devenir sa femme. Joshua connaît l'histoire dans les grandes lignes et le refus de sa famille de lui en parler en détail , a attisé sa curiosité. Il s'est fait un devoir de voyager , lui aussi malgré les risques. Il y a quelques années, il a retrouvé des vieux plans de son grand pere et depuis le cerveau du petit génie ne cesse de tourner à plein régime...

Scientifique en herbe , Josh possède un tempérament assez impulsif et préfère la compagnie de ses ordinateurs que celle des humains. Il n'a jamais été proche de son grand père , ne l'ayant pas longtemps connu quant à son père ce dernier a toujours refuser de lui donner plus de détails sur les voyages.

Moto en question : Nom de Zeus ! [The Whole 9 ] Giphy

Jordan Fisher :copyright:️ NOM CRÉATEUR
L'amphithéâtre est bruyant comme pas possible. J'entend bien plus le brouhaha que font la centaine d'étudiant , que le cours de physique quantique. Pourtant , je suis au quatrième rang en face du professeur. Ça, c'est le premier motif de déconcentration. Le deuxième , c'est que je n'ai pas mes notes du cours en question devant mes yeux mais plutôt , de vieux cahiers brunis par le temps. Mon cerveau tourne à cent à l'heure pour tenter de déchiffrer la folie de mon grand père. Papa ma toujours dit que toutes ses notes avaient été détruites ainsi que la machine mais , visiblement il se trompait. Certaines sont passées entre les mailles du filets.

J'ai trouvé cette mine d'or, alors que je faisais mes cartons. J'ai choisis d'habiter en collocation avec d'autre étudiants plutôt que de rester chez moi. La famille c'est parfois très compliqué. Je connais l'histoire de ma famille , du moins dans les grandes lignes , ma grand mère vient d'une époque lointaine , mon père et mon oncle ont voyagé dans le temps...
Pour être honnête , je n'y croyais pas vraiment. Papa a passé plus de temps à me convaincre que cette technologie était trop dangereuse , plutôt que de me raconter ces exploits. C'est donc , il y a quelques mois lorsque j'ai trouvé ces notes dans un vieux carton que j'ai commencé à y croire. Les plans étaient incomplets bien sûr , alors il m'a fallu des semaines pour tenter de recouper et de comprendre. Mon objectif est simple : recréer la bête ! Et , comme je n'ai pas de voiture , j'ai dû faire avec ce j'ai. Je touche enfin au but après plus de six mois , ce qui n'est pas si long en réalité.

"Donc si je mets le convecteur sous le moteur...là ici voilà. Je devrais pouvoir..." , je murmure doucement sans m'en rendre compte. Rapidement , je sens un coude se ficher dans mon ventre.

"Qu'es ce que tu fous Josh ?! Ya déjà assez de bruit comme ça...et mais pourquoi tu dessines ta bécane ?" , il s'agit simplement d'Evan un de mes colocataires, avec qui j'ai l'habitude de faire de la moto justement. Je le regarde et place un doigt sur ma bouche.

"C'est top secret mec. Je te promets que je t'en parlerais quand j'aurai terminé ça. Tu vas halluciner !"

Evan me répond par un simple pouce en l'air et retourne son attention au prof de physique quantique. Heureusement pour moi qu'il n'est pas plus curieux que cela ou , plutôt que ses notes du semestre l'inquiete davantage que mes petits projets. La fin du cours sonne enfin après encore plus d'une heure , et nous pouvons sortir de l'université.

Le plus dur dans mon projets n'a même pas été le convecteur temporel : je n'ai eu aucun mal à trouver les différents composants électriques à mon époque. Maintenant il reste à savoir si ça marche. La question a ensuite été de savoir comment alimenté le convecteur afin qu'il s'enclenche lorsque la vitesse sera atteinte. D'après les notes il était question de plutonium mais je me vois mal aller chercher ça dans les rues. Plus loin , le cahier faisait mention d'un moteur à fusion nucléaire , se servant de détritus pour fonctionner. Les plans avaient été arrachés alors j'ai dû faire pas mal de recherches Internet et d'improvisations pour créer quelque chose de semblable.

Ensuite , j'ai pensé acheter une voiture pour immiter mon grand père , les notes faisaient mention d'une Delorean. Les voitures atteignent facilement et sans danger les 88 miles à l'heure. Le seul problème étant que je n'avais pas les moyens de me payer une bagnole correcte. Papa refusait de m'en acheter une également car selon lui ma moto me suffisait.
Donc j'ai décidé de me servir de ma douce bécane pour l'expérience. Mais , ça entraîne d'autre problèmes : le convecteur et le moteur qui l'alimente ne sont pas protégés par une carrosserie. J'ai donc dû construire des sortes de caissons pour les envelopper. Il ne fallait pas les faire trop épais sinon l'efficacité du convecteur serait amoindrie. Résultat : je ne suis pas sûr qu'ils seront vraiment protégés en cas de choc. Ensuite : où les placés sur la bécane ?

J'ai décidé de placer le moteur nucléaire sous le moteur de la suzuki tandis que le convecteur est attaché au niveau de mon dos , dans le fameux caisson , là où pourrait normalement s'assoir un passager.

Evan et moi arrivons enfin dans notre petit appartement où nous attends Ryan qui finissait plus tôt. Nous sommes une bandes potes assez classiques cela dit. Je ne suis pas du genre à beaucoup recherché la compagnie des autres , pas du tout même. Mon ordinateur , ma moto et mes cours : c'est bon je suis heureux. Pas besoin de préciser que les seules filles que j'ai côtoyer étaient mes partenaires pour un projets de physique au lycée.
Evan est un ami d'enfance. Il voulait surtout que je l'aide pour ses devoirs , au début puis finalement les liens se sont créés autour de nos passions communes. Ryan est son cousin. Ce sont des chouettes types vraiment mais ils finissent par me casser les pieds au bout d'un journée. C'est pourquoi lorsque je dis que je pars bricoler après le repas , ça ne les étonnent pas.

Nous avons la chance d'avoir une sorte de cave-garage. Je crois que j'aurai eu du mal à vivre ici sinon. Je n'aurai pas pu travailler sur mon projet non plus et ma moto aurait dû rester chez mes parents ce qui est sans doute le pire.
Mes plans sous le bras , j'allume les lumières et me mets au boulot. Au bout de presque deux heures jen vois le bout : le convecteur est enfin accroché correctement et relié au moteur nucléaire ainsi qu'à celui de la bécane. Les deux sont alimentés et fonctionnels. Le boîtier servant à régler l'époque se trouve sur le dessous du compteur kilométrique. J'ai dû le faire assez petit , n'ayant aucune idée d'où le mettre. Il devrait néanmoins fonctionner. Enfin , j'espère.
Je regarde ma montre : 21h30. Il est tard et j'ai cours demain mais je suis tellement impatient , l'envie d'essayer me démange. Je sors mon portable et écris à Evan : Besoin de me détendre je vais faire un tour en moto.
J'ai presque envie de lui proposer de m'accompagner pour lui montrer mon "projet secret" mais il me répond déjà, disant qu'il a encore du boulot et que ne dois être prudent. Moi imprudent ? Absolument pas !
Je mets mon casque et enfourche la moto rapidement. Je connais un quartier vers l'extérieur de la ville assez calme. Il y a un parking et personne ne s'y trouve jamais à cette heure. L'endroit idéal pour ma petite expérience complètement folle. Mon père va me tuer quand il apprendra que j'ai ressuscité cette invention.

J'ai toujours aimé la moto , la vitesse , presque autant que les sciences. Ça m'a toujours permis de m'évader et c'est peut être mon seul atout auprès des filles surtout. Enfin , pour l'instant ça ne m'a pas rendu service.
Je prend garde plusieurs fois à ne pas dépasser la limite de vitesse ce qui est assez dur pour moi , je dois l'avouer. J'arrive enfin au parking. Il est 22 heures. Je fais une pause , prend le temps de marcher quelques instants. Je suis complètement surexcité. Mine de rien , tellemet de choses peuvent foirer même si je suis sûr de moi. Je règle la date à la veille , nous sommes le 23 mars 2020 donc allons...hier !

Je remonte sur ma moto et je ne vois pas à ce moment que l'appareil bouge quelques peu et que la date a changé. Je remets mon casque et inspire un grand coup. Je n'ai même pas prévu quelque chose de spécial à faire hier , ne veux juste savoir si ça marche , si j'ai réussi à reproduire le génie de mon grand père , Emmett Brown.
Je démarre le moteur et mets les gaz. J'arrive rapidement au 88 miles à l'heure et agrippe fermement le guidon de la moto. Ce serait dommage qu'elle parte sans moi. Je ressens une drôle de sensation et suis aveuglé quelques instants. La première chose que je remarque c'est que le parking a disparu et que je suis sur une sorte de route. C'est quoi ce bordel ?
Je ralentis fortement , encore aveuglé par le voyage et...par les phares d'une voiture ! J'essaye de me décaler mais c'est trop tard. La bagnole me percute , la bécane prend la majorité du choc mais je me retrouve quand même sur le parechoc de la voiture avant de glisser sur sur la route. J'enlève mon casque rapidement ce qui est normalement , la dernière chose à faire en cas d'accident. Je roule sur le dos dans un gémissement pour regarder où se trouve ma bécane. Elle a pris cher , c'est le moins qu'on puisse dire. Je soupire fortement et ferme les yeux , restant allongé sur la route.
Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
The Whole 9
The Whole 9
Féminin MESSAGES : 1588
INSCRIPTION : 31/01/2019
ÂGE : 32
RÉGION : Les Hauts de France
CRÉDITS : (c) google image (avatar & gifs profil/signature)

UNIVERS FÉTICHE : City, Science-Fiction et Fantastique. (Si possible dans un contexte inventé, j'y suis plus à mon aise)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t2780-l-ecriture-est-parole-et-silen https://www.letempsdunrp.com/t2787-mon-repertoire-de-rps-oui-je-suis-vachement-originale-dans-le-titre#59583 https://www.letempsdunrp.com/t2809-mes-multiples-personnalites-sur-ltdrp#60671
Licorne

Nom de Zeus ! [The Whole 9 ] Empty



Dana Sheffield
J'ai 24 ans, je suis née en juin 1971 et je vis à Hill Valley, en Californie, Amérique. Dans la vie, je suis serveuse au Café 80 et je m'en sors tout juste pour vivre et payer ma voiture. Sinon, grâce à mon introversion, je suis célibataire et je le vis plutôt difficilement. Je vis l'amour par procuration dans les romans à l'eau de rose que je dévore toutes les nuits.

Nom de Zeus ! [The Whole 9 ] Original
De nature introvertie, Dana n’est pas le genre de fille que l’on qualifierait de ‘sociable’. Bien au contraire. Elle est plutôt le genre de demoiselle qui préfère une soirée à lire un bon roman sous un plaid, à une soirée arrosée entre amis. Quand le chemin de Joshua Brown – ou sa moto, plutôt – percute de plein fouet sa vie autant que son véhicule, la jeune femme se retrouve projeté dans une situation digne d’un grand film de science-fiction. Saura-t-elle partager son quotidien sans tomber amoureuse de lui, et ce jusqu’à ce qu’il regagne son époque ? Rien n’est moins sûr. Les habitudes ont la vie dure, et la beauté du jeune homme est sans conteste. Gageons qu’ils sortiront tout deux indemnes de cette rencontre hors du temps.
Nom de Zeus ! [The Whole 9 ] 951a1ef2212e34599066991d4e986798


Imogen Poots - Morning Rose
Jeudi 23 mars 1995.

Vingt et une heures. Je ferme les portes du « Café 80 » derrière les derniers clients de la soirée. Il était temps. Je me soupire à moi-même, pas mécontente qu’il me soulage d’éventuelles heures supplémentaires qui ne me seront pas payées. J’ai bien cru qu’ils allaient coucher ici. C’est qu’ils n’étaient pas du genre nerveux, ceux-là. Ils mangeaient leur plat à deux à l’heure, préférant rire de leurs blagues qu’ils partageaient avec toute la salle. Ce n’est pas tant que cela me dérangeait, car certaines ont eu le don de me faire sourire également, mais au vu de mon état de fatigue avancé, je me languis depuis longtemps d’être chez moi, sous un plaid, à lire un bon roman à l’eau de rose. Je ne suis pas une fille très extravertie. Cela se confirme au fil des années de solitude volontaire.

« _ Tu t’occupes des comptes et moi du nettoyage ? Me demande alors Emily, ma collègue débarrassant déjà leurs couverts.
_ Oui. »

Je préfère me charger de la caisse que de passer toute la salle à la serpillère. Je m’attèle donc à rejoindre celle-ci, sans perdre une seconde, avant de sortir son contenu. C’est ‘maigre’. Il y a peine quoi… Trois cent dollars pour la soirée ? C’est très peu. Mais c’est paradoxalement normal pour un soir de semaine à Hill Valley. Je compte donc tout les billets et les pièces que contenait le tiroir-caisse, avant de les glisser dans l’enveloppe avec un post-it indiquant le montant. Trois cent vingt-cinq dollars et vingt-cinq centimes. Je ne m’étais pas trompée.

« _ Tu bosses demain ? Me demande Emily, passant à proximité de la table où je termine les comptes.
_ Non. Je lui déclare sérieusement, fermant l’enveloppe contenant le chiffre d’affaire. _ Jennifer avait besoin de son vendredi de la semaine prochaine, elle m’a donc demandé d’inverser nos services.
_ Je vois. Tu vas pouvoir te rendre à la p’tite soirée qu’organise Robin, du coup ? »

Je grince discrètement des dents. Je n’aime pas les soirées entre jeunes. Je me sens souvent mise à l’écart à ne pas consommer une goutte d’alcool.

« _ J’aurai aimé. Je mens en cherchant rapidement un prétexte pour m’en exclure. _ Mais…
_ Mais tu seras trop fatigué de ta journée pour t’y rendre ? Me nargue ma collègue, sachant que c’est mon excuse favorite.
_ De ma semaine ? Je m’hasarde à rectifier, sachant que cela ne passera pas.
_ T’as toute la journée de demain pour t’en remettre ; alors tu me fais le plaisir d’y venir et pas habillé comme une bonne sœur.
_ Okay. »

Je pourrais exprimer haut et fort ma volonté de ne pas m’y rendre, affirmant que je n’aime pas ce genre de soirée où tout le monde couche avec tout le monde, mais je n’ai pas la force de caractère nécessaire pour m’imposer. Je décide donc de me taire, sachant que je prétexterai une grosse gastro pour m’en débiner demain soir.

Notre service prenant officiellement fin une demi-heure plus tard, je rejoins la rue avec ma collègue, où je lui souhaite une bonne nuit.

« _ N’oublie pas : demain soir chez Robin, à dix heures.
_ Mhm mhm. »

Je n’aie toujours pas l’intention de m’y rendre, à vrai dire. J’acquiesce donc uniquement pour lui faire plaisir. Ensuite, je regagne ma Chevrolet Corsica V6 blanche, que je paye en travaillant comme une tannée, avant de prendre la route de mon appartement. Du moins, c’était dans mon intention jusqu’à ce que mes pensées m’entraînent sur une route hors de la ville. Qu’est-ce que je fous-là, moi ? Je m’interroge, m’apercevant qu’il n’y a plus un bâtiment autour de moi.
Aucune idée.
Je dois faire demi-tour.
Oui, c’est ce que je compte faire quand un éclair surgit devant moi, m’éblouissant totalement, avant de laisser place à une moto sortie de nulle part. C’est l’état d’urgence dans ma tête. Je presse brusquement la pédale de frein pour éviter de le percuter, mais la distance entre nous est bien trop petite pour que j’y parvienne. Trop vite, le motard percute de plein fouet l’avant de ma voiture, avant d’être lui même projeter sur mon pare-choc. Je suis choquée par la violence de l’impact.

« _ Merde. Je souffle au bord de la crise de panique, le cœur battant à cent à l’heure. _ C'était quoi, ça ? »

Aucune idée une fois encore. Mais je bondis hors de la voiture pour m’assurer qu’il n’a rien.

« _ Monsieur, est-ce que ça va ? Je lui demande en accourant près de lui. _ Vous ne devriez pas bouger. Vous pourriez avoir une commotion cérébrale ou la nuque brisée ? »

Concrètement, je n'en sais rien. Je ne suis pas médecin. Tout ce que je sais c’est qu’il ne faut pas plaisanter avec ce genre de choc frontal.

« _ Je suis désolé. Je bredouille à la suite, tremblante d’émotion. _ Je ne vous avais pas vu. »

C’est vrai, en plus. Cette route était déserte avant que la foudre ne s’abat sur celle-ci. (…) J'y pense : il n’y a aucun signe d’orage dans le ciel !

« _ C’est étrange. C’est comme si vous étiez sortie de nulle part. Je poursuis, réfléchissant à comment je pourrais l’aider. _ Le mieux est que je vous emmène à l’hôpital. Ne bougez pas ! »

Je relève ma tête en direction des environs. Il doit bien y avoir une borne d’appel non loin de notre position ?


@Elsy


Nom de Zeus ! [The Whole 9 ] 20031610251624541716691375
La route ? Là où on va il n'y a pas... de route.


MES PERSONNAGES
| MES RECHERCHES
Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
Elsy
Elsy
MESSAGES : 86
INSCRIPTION : 02/11/2019
RÉGION : Alsace
CRÉDITS : /

UNIVERS FÉTICHE : SF
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Tortue

Nom de Zeus ! [The Whole 9 ] Empty


Joshua
Brown

J'ai 23 ans et je vis à Hill Valley , Californie, États-Unis. Dans la vie, je suis étudiant en physique et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Né en janvier 1997 , après que son père ai choisit de s'établir à cette époque. Petit fils du docteur Emmett Brown , fils de Jules. Il a hérité de la passion scientifique de son grand père et étudie désormais dans une université dédiée à ce domaine. Son père a cessé de voyager dans le temps avant sa naissance , lorsqu'il a rencontré celle qui devait devenir sa femme. Joshua connaît l'histoire dans les grandes lignes et le refus de sa famille de lui en parler en détail , a attisé sa curiosité. Il s'est fait un devoir de voyager , lui aussi malgré les risques. Il y a quelques années, il a retrouvé des vieux plans de son grand pere et depuis le cerveau du petit génie ne cesse de tourner à plein régime...

Scientifique en herbe , Josh possède un tempérament assez impulsif et préfère la compagnie de ses ordinateurs que celle des humains. Il n'a jamais été proche de son grand père , ne l'ayant pas longtemps connu quant à son père ce dernier a toujours refuser de lui donner plus de détails sur les voyages.

Moto en question : Nom de Zeus ! [The Whole 9 ] Giphy

Jordan Fisher :copyright:️ NOM CRÉATEUR

J'ai réussi à remonter le temps. Sauf , que je me suis pris une bagnole. Je comprends mieux pourquoi grand père avait choisi une voiture pour ses expérience. Mais merde , depuis quand il y a une route ici ? La parking ne s'est pas construit en une journée , je le connais depuis des années !
Je sens doute monter en moi et un frisson parcourt mon dos. Je l'ignore et essaye plutôt de me relever en lâchant un gémissement tout sauf viril mais voilà que la conductrice de la voiture est sortie maintenant. Elle accourt vers moi et je dois me retenir pour ne pas lui cracher tout mon venin à sa petite gueule d'ange. Elle ne pouvait pas regarder où elle allait ?

Monsieur, est-ce que ça va ? Vous ne devriez pas bouger. Vous pourriez avoir une commotion cérébrale ou la nuque brisée ? Je suis désolé je ne vous ai pas vu.

Je lâche un long soupire. Tu viens de me rentrer dedans , est ce que je vais bien à ton avis ? Je prend appuis sur mon coude pour essayer de me relever. Je ressens une douleur dans mes côtes lorsque je respire mais je ne pense pas que j'ai quelque chose de casser. Je me relève prudemment et me tiens à sa voiture pour ne pas retomber immédiatement.
Comme si j'étais sorti de nulle part ? Ah ben elle ne croit pas si bien dire , cette gentille personne qui vient de me rentrer dedans. Je jette un coup d'oeil à ma moto qui gît encore sur le sol. Je m'en approche doucement et la remet sur roues. Je devrais constater les dégâts plus tard , en espérant qu'elle pourra repartir. Je me tiens de nouveau à sa voiture lorsque je remarque que la fille ne cesse de regarder partout.

"Pas la peine d'aller à l'hôpital , je n'ai rien de cassé c'est juste le choc."

Il vaut mieux que j'évite l'hôpital , surtout si nous sommes hier. Mon assurance n'est pas à jour en plus et ce n'est pas comme si j'avais de l'argent à dépenser pour si peu.

"Vous auriez pu faire attention quand même" , je continue sur un ton un peu agressif. "J'espère que ma moto n'est pas bonne pour la casse."

Je sens un peu le monde tourner alors je m'assois de nouveau par terre contre sa voiture en massant un peu mes tempes. Plus ça va , plus je me dis que son comportement est quand même un peu étrange.

"Pourquoi est ce que vous regardez partout comme ça ? Vous n'avez pas de téléphone ? De toute façon ce n'est pas la peine ça ira je vous dis."

Heureusement qu'Evan ne m'a pas accompagné. Ça aurait pu être pire. Tout ce que je peux espérer maintenant , c'est que le convecteur temporel et le moteur ne soit pas trop endommagés. Je ne sais pas trop quel paradoxe cela va entraîner si je rencontre mon moi futur demain mais il faudra mieux éviter de passer près de mon appartement jusqu'à ce que je puise régler tout cela. Bordel , je ne sais pas dans quoi je me suis encore fourré. Pourtant , j'aurai du savoir que ça allait coincé quelque part. Bon , je vois mal comment j'aurai pu prévoir qu'une femme me rentrerait dedans avec sa voiture mais bon. Ce sont des choses qui arrivent comme on dit et m'énerver contre elle pendant des heures ne sera d'aucune utilité.
Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
The Whole 9
The Whole 9
Féminin MESSAGES : 1588
INSCRIPTION : 31/01/2019
ÂGE : 32
RÉGION : Les Hauts de France
CRÉDITS : (c) google image (avatar & gifs profil/signature)

UNIVERS FÉTICHE : City, Science-Fiction et Fantastique. (Si possible dans un contexte inventé, j'y suis plus à mon aise)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t2780-l-ecriture-est-parole-et-silen https://www.letempsdunrp.com/t2787-mon-repertoire-de-rps-oui-je-suis-vachement-originale-dans-le-titre#59583 https://www.letempsdunrp.com/t2809-mes-multiples-personnalites-sur-ltdrp#60671
Licorne

Nom de Zeus ! [The Whole 9 ] Empty



Dana Sheffield
J'ai 24 ans, je suis née en juin 1971 et je vis à Hill Valley, en Californie, Amérique. Dans la vie, je suis serveuse au Café 80 et je m'en sors tout juste pour vivre et payer ma voiture. Sinon, grâce à mon introversion, je suis célibataire et je le vis plutôt difficilement. Je vis l'amour par procuration dans les romans à l'eau de rose que je dévore toutes les nuits.

Nom de Zeus ! [The Whole 9 ] Original
De nature introvertie, Dana n’est pas le genre de fille que l’on qualifierait de ‘sociable’. Bien au contraire. Elle est plutôt le genre de demoiselle qui préfère une soirée à lire un bon roman sous un plaid, à une soirée arrosée entre amis. Quand le chemin de Joshua Brown – ou sa moto, plutôt – percute de plein fouet sa vie autant que son véhicule, la jeune femme se retrouve projeté dans une situation digne d’un grand film de science-fiction. Saura-t-elle partager son quotidien sans tomber amoureuse de lui, et ce jusqu’à ce qu’il regagne son époque ? Rien n’est moins sûr. Les habitudes ont la vie dure, et la beauté du jeune homme est sans conteste. Gageons qu’ils sortiront tout deux indemnes de cette rencontre hors du temps.
Nom de Zeus ! [The Whole 9 ] 951a1ef2212e34599066991d4e986798


Imogen Poots - Morning Rose
D’accord, je reconnais que ma question était idiote : on ne va forcément pas bien après un vol plané contre un pare-choc. Seulement est-ce une raison suffisante pour me soupirer au nez ? Je ne crois pas, non. Je n’apprécie donc pas la manière dont l’homme me traite. Et je ne parle pas de son entêtement à bouger alors que son état pourrait être grave. Qu’est-ce que je fais, moi, si soudainement il fait un malaise ? Aucune idée. Le bon sens dirait qu’il faudrait appeler les secours – ainsi que la police pour constater l’accident, mais encore faudrait-il que je trouve une borne d’appel non loin ? Qu’importe. Pour le moment, je me contente de l’aider à se relever malgré ma réticence à ce qu’il le fasse. Je ne peux pas le plaquer au sol pour m’assurer qu’il y restera bien sagement, après tout. Non. Je ne peux pas non plus l’empêcher d’analyser les dégâts sur son engin de malheur. Est-ce vraiment si important, là ? N’est-il pas plutôt préférable de se concentrer sur son état physique ? Apparemment, non. Les dégâts matériels sont primordiaux. D’ailleurs, pas la peine d’aller à l’hôpital dit-il. C’est juste le choc. Mais c’est justement le choc qui m’inquiète, personnellement. Il ne faut pas rire avec ce genre de choses. Je cherche donc obstinément du regard une borne d’appel, quand l’homme reprends la parole avec une agressivité déplacée. Pardon ? Ai-je bien entendu ? ‘J’aurai pu faire attention quand même ?’ Alors ça c’est la meilleure. Il déboule de nulle-part sur la trajectoire de ma voiture, et c’est moi qui suis imprudente ? Je refuse d’endosser sa propre responsabilité dans cet accident.

« _ Dis-donc, ce serait plutôt à vous de faire attention ! Je rétorque immédiatement, révoltée par son accusation. _ C’est vous qui avait débarqué en un éclair sur ma voie, c’est donc de votre faute si nous en sommes là. Et croyez-moi, j’entends bien faire payer les réparations de ma voiture à votre assurance. »

Bon, un pare-choc à redresser c’est vrai qu’on a vu pire comme dégâts.  Mais ça lui servira de leçon. Car c’est quand même dingue, ça : j’ai encore la gentillesse de ne pas le laisser crever sur la route, parce que monsieur fait de la vitesse avec sa bécane en se croyant seul au monde, et c’est moi qui me prendrais tout le blâme ? Plutôt crever.

« _ Quant à votre moto, sachez que j’en ai rien à faire. Je poursuis, toujours sur le même ton. _ Vous ne respectiez pas le code la route. Vous ne pouvez donc que vous en prendre à vous même si elle est bonne pour la casse. »

Et s’il veut mon avis – mais il ne le voudra pas – c’est peut-être pas plus mal qu’elle termine à la décharge. Elle va finir par le tuer, à force de faire le guignol sur une nationale en pleine nuit. Car au cas où cela ne lui sauterait pas à l’esprit, cette nationale appartient à tout usager souhaitant l’emprunter, et ce à n’importe quelle heure du jour comme de la nuit. (Soupire) Du calme, Dana. Il est inutile de se mettre dans des états pareils pour un petit accrochage. D’autant qu’il n’a pas l’air d’aller aussi bien qu’il ne le prétendait. Il s’assoit à nouveau sur le sol, me demandant pourquoi je regarde autour de nous, avant de me demander si j’ai un téléphone. Quel rapport avec le reste ? Qu’importe. Le choc a du être violent, et il perd complètement les pédales.

« _ Je cherche une borne téléphonique pour appeler les secours. Je lui réponds tout de même, sous le ton de l’évidence. _ C’est évident, non ? »

Car c’est logique comme attitude après ce qu'il vient de se passer, non ? Enfin, il me semble. Peut-être pas pour lui, qui sait ?

« _ Quand on a un accident, on appelle les urgences par les bornes mises à disposition sur le bord de la route. Vous n’allez pas me dire que vous ne connaissez pas ça ? Car là je confirmerai que le choc à votre tête est bien plus grave que vous ne le prétendez. Je marque une pause. _ Ensuite, bien que je ne saisisse pas le rapport avec notre conversation : oui, j’ai bien un téléphone, mais il est chez moi comme tout les téléphones. D'ailleurs, ça vous arrive souvent de débrancher le votre pour l'emmener faire une promenade ? Je ne crois pas, non. _ De toute façon, le temps que je fasse un aller-retour pour appeler les secours, vous… Je m’interromps, percutant son intention malhonnête derrière cette diversion. _ Non, non, non. Je reprends immédiatement, accusatrice. _ Je vois très bien où vous voulez en venir. Vous voulez me fausser compagnie pour que je ne puisse pas vous faire payer les dégâts occasionnés. Il en est hors de question. Vous allez assumer vos conneries. Ça, il n’y coupera pas. _  En attendant, vu qu’il n’y aucune borne téléphonique aux environs, et que je n’ai pas l’intention de vous lâcher d’une semelle tant que vous n’aurez pas vu un médecin, je vous emmène moi-même à l’hôpital. Car que vous soyez d’accord ou pas, je vois bien que vous allez mal. On appellera une dépanneuse pour votre moto sur place. »

Il n’y a que ça de faire, de toute manière. Attendre ici ne servira à rien, si ce n’est éventuellement empirer son état de santé. Je l’aide donc à se relever, qu’il râle ou non, avant de l’emmener jusqu’au siège passager.
Nous avons assez perdu de temps comme ça.

« Dites-toi. Je l’interroge tout-de-même, intrigué par cette histoire d’éclair unique. _ Vous l’avez vu, vous aussi, cet éclair sortant tout droit de nulle part ? »

Car je ne l’ai pas halluciné, n’est-ce pas ? Il y a bien eu un coup de foudre en travers de la route, avant qu’il n’apparaisse, alors que le temps n’est pas du tout à l’orage ?


@Elsy


Nom de Zeus ! [The Whole 9 ] 20031610251624541716691375
La route ? Là où on va il n'y a pas... de route.


MES PERSONNAGES
| MES RECHERCHES
Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
Elsy
Elsy
MESSAGES : 86
INSCRIPTION : 02/11/2019
RÉGION : Alsace
CRÉDITS : /

UNIVERS FÉTICHE : SF
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Tortue

Nom de Zeus ! [The Whole 9 ] Empty


Joshua
Brown

J'ai 23 ans et je vis à Hill Valley , Californie, États-Unis. Dans la vie, je suis étudiant en physique et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Né en janvier 1997 , après que son père ai choisit de s'établir à cette époque. Petit fils du docteur Emmett Brown , fils de Jules. Il a hérité de la passion scientifique de son grand père et étudie désormais dans une université dédiée à ce domaine. Son père a cessé de voyager dans le temps avant sa naissance , lorsqu'il a rencontré celle qui devait devenir sa femme. Joshua connaît l'histoire dans les grandes lignes et le refus de sa famille de lui en parler en détail , a attisé sa curiosité. Il s'est fait un devoir de voyager , lui aussi malgré les risques. Il y a quelques années, il a retrouvé des vieux plans de son grand pere et depuis le cerveau du petit génie ne cesse de tourner à plein régime...

Scientifique en herbe , Josh possède un tempérament assez impulsif et préfère la compagnie de ses ordinateurs que celle des humains. Il n'a jamais été proche de son grand père , ne l'ayant pas longtemps connu quant à son père ce dernier a toujours refuser de lui donner plus de détails sur les voyages.

Moto en question : Nom de Zeus ! [The Whole 9 ] Giphy

Jordan Fisher :copyright:️ NOM CRÉATEUR

Attends , elle vient de me dire que c'est ma faute ? Nan mais j'hallucine. C'est elle et sa stupide bagnole qui a débarqué sur ma voie ! Enfin , tout est une question de point de vue, j'imagine. Je soupire et presse mon poing contre mes tempes. Payer ses réparations et celles de ma bécane, ben bien sûr. C'est pas comme si j'avais pas assez de problèmes d'argent ! J'ai une tête à m'appeler Cresus peut être ? Je ne répond rien , ou plutôt, je marmonne dans ma barbe. Ça va sûrement l'énerver mais je m'en fous. Si je pouvais , si ma moto roulait encore ça ferait longtemps que je me serai tiré de cette route diabolique. Mais bordel depuis quand ta une route ici ? J'ai roulé si loin pour atterrir sur la départementale ?

Ma moto a bien plus d'importance que son parechoc de la préhistoire. J'ai inventé une machine à voyager dans le temps , bordel ! Enfin c'est pas moi directement mais peu importe. Alors dire que ma bécane a pas de valeur...On se calme. On ne s'énerve pas comme un enfant de 8 ans , on reste calmes Josh. Tout va bien se passer , je vais la réparer et je pourrai repartir comme de rien n'était. Excepté le crédit , bien entendu. Evan va se fouttre de ma gueule , j'ose pas imaginer. Je suis juste bon à me trouver un nouveau boulot après les cours.

Je me fige d'un seul coup à la suite de ses paroles. J'ai l'impression que je viens de me prendre une voiture en pleine face...Ah merde , ça c'est vraiment arrivé. Un mur alors. Ou un seau d'eau glacé.
Elle cherche sérieusement une borne téléphonique ? Ça n'existe plus depuis des années ! Comme cette route , me souffle une petite voix. Un téléphone à la maison ? Et c'est censé avoir quelle utilité , de laisser un portable à la maison ? Elle le laisse brancher tout la journée peut être ?
Oh mon Dieu. Je crois que je vais vomir. Vraiment , là tout de suite. C'est seulement lorsqu'elle m'aide à m'asseoir sur son siège passager que je reprends mes esprits et un peu de couleur sans doute.

"Non je ne vais pas vous laisser en plan , je ne suis pas un enfoiré. Mais , je vous l'ai dit : pas d'hôpital. Vraiment, je ne peux pas y aller je...Oh bordel de merde... , je lâche en prenant ma tête dans mes mains. Je ne peux pas laisser ma moto en plan comme ça sur la route , elle contient des pièces trop importantes pour que je risque de les perdre. Car maintenant , je crois que je dois me rendre à l'évidence : je ne suis pas en 2020. Je pourrai presque pleurer , tant je sens l'angoisse monter en moi.

"C'est cet éclair qui m'a aveuglé et qui m'a fait vous rentrer dedans justement. Mais vous n'allez pas me croire si je vous dis de quoi il s'agit."

Je sais qu'elle va me prendre pour un dingue ou un fou furieux. Ou mettre ça sur le compte du choc. J'inspire un grand coup pour calmer mes tremblements.

"Écoutez , je sais que ça va vous semblez complètement con mais s'il vous plaît répondez moi...Qu'elle est la date d'aujourd'hui ? L'année , je veux dire ?"
Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
The Whole 9
The Whole 9
Féminin MESSAGES : 1588
INSCRIPTION : 31/01/2019
ÂGE : 32
RÉGION : Les Hauts de France
CRÉDITS : (c) google image (avatar & gifs profil/signature)

UNIVERS FÉTICHE : City, Science-Fiction et Fantastique. (Si possible dans un contexte inventé, j'y suis plus à mon aise)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t2780-l-ecriture-est-parole-et-silen https://www.letempsdunrp.com/t2787-mon-repertoire-de-rps-oui-je-suis-vachement-originale-dans-le-titre#59583 https://www.letempsdunrp.com/t2809-mes-multiples-personnalites-sur-ltdrp#60671
Licorne

Nom de Zeus ! [The Whole 9 ] Empty



Dana Sheffield
J'ai 24 ans, je suis née en juin 1971 et je vis à Hill Valley, en Californie, Amérique. Dans la vie, je suis serveuse au Café 80 et je m'en sors tout juste pour vivre et payer ma voiture. Sinon, grâce à mon introversion, je suis célibataire et je le vis plutôt difficilement. Je vis l'amour par procuration dans les romans à l'eau de rose que je dévore toutes les nuits.

Nom de Zeus ! [The Whole 9 ] Original
De nature introvertie, Dana n’est pas le genre de fille que l’on qualifierait de ‘sociable’. Bien au contraire. Elle est plutôt le genre de demoiselle qui préfère une soirée à lire un bon roman sous un plaid, à une soirée arrosée entre amis. Quand le chemin de Joshua Brown – ou sa moto, plutôt – percute de plein fouet sa vie autant que son véhicule, la jeune femme se retrouve projeté dans une situation digne d’un grand film de science-fiction. Saura-t-elle partager son quotidien sans tomber amoureuse de lui, et ce jusqu’à ce qu’il regagne son époque ? Rien n’est moins sûr. Les habitudes ont la vie dure, et la beauté du jeune homme est sans conteste. Gageons qu’ils sortiront tout deux indemnes de cette rencontre hors du temps.
Nom de Zeus ! [The Whole 9 ] 951a1ef2212e34599066991d4e986798


Imogen Poots - Morning Rose
Rien. Nada. Pas un mot concernant tout ce que je lui ai dit. C’est à croire que toutes mes paroles sont parties aux oubliettes. Et c’est consternant. Oui, je suis consterné face à tant d’irrespect vis-à-vis de ma personne. Que puis-je bien être à ces yeux pour qu’il ne m’accorde aucun intérêt au delà de son agressivité ? Une imbécile ayant la bonté de l’aider dans son merdier ? Cela m’en a tout l’air. Et je devrais m’en aller immédiatement pour le laisser se démerder tout seul. Pourquoi je n’en fais rien ? Parce que ma conscience me dissuade tout net de l’envisager. Non assistance à personne en danger, vous connaissez ? Moi, oui. Je reste donc là, à me préoccuper de l’état de santé de ce motard irresponsable, pendant qu’il me fait passer pour une dingue à regarder tout autour de nous. Que voulait-il que je cherche, au juste ? Une soucoupe volante ? Non mais on croit rêver. Je cherchais une putain de borne d’appel pour que les secours viennent nous aider, et cet imbécile me parle de mon téléphone à présent. Qu’est-ce que ça vient foutre là, au juste ? Je ne vais pas lui donner mon numéro pour qu’on s’échange des banalités dès demain matin, hein ! Quant à aller chez moi pour alerter une ambulance, plutôt crever. Je suis peut-être débile, mais pas au point de me faire berner avec un plan aussi minable. Je reste donc là, qu’il le veuille ou non. Ou non. Je vais l’emmener moi-même à l’hôpital. Ce sera mieux. Oui. C’est étonnant qu’il se laisse faire sans râler, d’ailleurs. Son état aurait-il empiré ? Je le crains, jusqu’à ce qu’il reprenne la parole, assit sur le siège passager de ma voiture. Il n’est pas un enfoiré, à ce qu’il dit. Il ne va pas me laisser en plan. Encore heureux. Bien que je ne vois pas comment il le ferait sans sa bécane hors d’usage. Par contre, il refuse à nouveau l’hôpital, argumentant qu’il ne peut pas y aller. Pourquoi ne pourrait-il pas y aller ? Cela ne fait aucun sens !

« _ Vous êtes un repris de justice ? »

Je m’hasarde à lui demander, tandis qu’il jure en prenant sa tête dans ses mains. Qu’est-ce qui se passe au juste ? Qu’est-ce qu’il ne me dit pas sur son état de santé ? Je commence à m’inquiéter sérieusement pour lui. A tel point que j’en oublie la question que je lui ai posé tout à l’heure, concernant cet éclair. Il prétend qu’il l’a ébloui au point de l’aveugler, ce qui a provoqué notre collision. Ça je le savais. Et c’est rassurant de voir que je ne suis pas devenu totalement folle. Mais je ne peux pas en dire autant de lui, surtout lorsqu’il affirme que je ne le croirais pas s’il me disait ce que c’est exactement. Mais que veut-il que ce soit, bordel ? C’était un éclair, rien de plus ! Un éclair à la forme très bizarre, certes ; un peu comme une sorte de passage inter-dimensionnel. Mais cela n’existe pas les passages inter-dimensionnels, Dana ! Nous ne sommes pas dans un film de science-fiction à la Steven Spielberg ! Très juste. Cela devait être la foudre. Uniquement la foudre. Mais pourquoi avait-il l’air d’en sortir, dans ce cas ? Pas le temps de réfléchir à ça, Dana. Tu ne le vois pas qu’il perd complètement les pédales, là ? Oh que si, je ne vois que ça. Surtout lorsqu’il me confit que sa question m’apparaitra conne, avant de me la poser malgré tout.

« _ Quelle date nous sommes aujourd’hui ? Vous êtes sérieux ? »

A ces tremblements, je constate qu’il est préférable que je réponde rapidement. Ainsi je pourrai l’emmener le plus rapidement possible à l’hôpital.

« _ Okay, nous sommes le 23 mars 1995. Je déclare aussitôt, le ton très grave. _ Et maintenant fini de jouer : je vous emmène à l’hôpital. »

Je suis déterminée à mettre à exécution ce projet. Il est plus que temps qu’il consulte un médecin. Je tourne d’ailleurs déjà les talons de sorte de rejoindre le côté conducteur.


@Elsy


Nom de Zeus ! [The Whole 9 ] 20031610251624541716691375
La route ? Là où on va il n'y a pas... de route.


MES PERSONNAGES
| MES RECHERCHES
Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
Elsy
Elsy
MESSAGES : 86
INSCRIPTION : 02/11/2019
RÉGION : Alsace
CRÉDITS : /

UNIVERS FÉTICHE : SF
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Tortue

Nom de Zeus ! [The Whole 9 ] Empty


Joshua
Brown

J'ai 23 ans et je vis à Hill Valley , Californie, États-Unis. Dans la vie, je suis étudiant en physique et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Né en janvier 1997 , après que son père ai choisit de s'établir à cette époque. Petit fils du docteur Emmett Brown , fils de Jules. Il a hérité de la passion scientifique de son grand père et étudie désormais dans une université dédiée à ce domaine. Son père a cessé de voyager dans le temps avant sa naissance , lorsqu'il a rencontré celle qui devait devenir sa femme. Joshua connaît l'histoire dans les grandes lignes et le refus de sa famille de lui en parler en détail , a attisé sa curiosité. Il s'est fait un devoir de voyager , lui aussi malgré les risques. Il y a quelques années, il a retrouvé des vieux plans de son grand pere et depuis le cerveau du petit génie ne cesse de tourner à plein régime...

Nom de Zeus ! [The Whole 9 ] Tenor

Scientifique en herbe , Josh possède un tempérament assez impulsif et préfère la compagnie de ses ordinateurs que celle des humains. Il n'a jamais été proche de son grand père , ne l'ayant pas longtemps connu quant à son père ce dernier a toujours refuser de lui donner plus de détails sur les voyages.

Moto en question : Nom de Zeus ! [The Whole 9 ] Giphy

Jordan Fisher :copyright:️ NOM CRÉATEUR

Un repris de justice ? C'est vraiment de ça dont j'ai l'air ? Je crois vraiment que je pourrai lui en coller une , ce que je ne ferai pas évidemment, parce que c'est une femme. Même si elle m'est rentré dedans avec sa bagnole de merde et qu'elle me prend pour un gros taré. Ce que je suis sûrement, dans le fond. Enfin , au moins de temps en temps.
Bon , j'imagine que ce n'est pas le bon moment pour lui répondre que non , je suis simplement un étudiant en 4e années de physique à l'Université. Ta autant de chance qu'elle me croit que si je lui dit que je suis Steven Spielberg en personne.

Et , maintenant , je viens véritablement de me prendre un mur en pleine face. Je me relève immédiatement et sors de sa voiture tout en continuant de la regarder avec des grand yeux effrayés :

"On est vraiment en 1995 ? Oh putain. Je sentais que j'avais fait de la merde mais là...Et arrêter de me faire chier avec l'hôpital bon sang !"

L'hôpital c'est à éviter. Absolument. Tous les lieux administratifs, en fait. Parce que je n'existe pas. Tu n'existe pas encore , Joshua , rectification. Mais , tu es dans la merde jusqu'au cou , par contre. Je place une main sur mon front et tente de calmer ma respiration saccadée.

"Ok. Ok on est en 1995. Je n'existe pas. Pas encore. Merde.J'espère que je devrai pas changer trop de pieces sinon...oh pure."

Je tourne en rond autour du lieu de l'accident en ignorant complètement la jeune femme. À vrai dire , je viens de m'en rendre compte et elle doit vraiment me croire complètement givrée maintenant. Je retourne enfin mon regard vers elle. Qu'es ce que je suis sensé lui dire ? J'en sais rien. Mon invention doit être connue par le moins de personne possible. C'est une machine dangereuse , mon père me l'a toujours dit. Des personnes mal intentionnées pourrait s'en servir pour leurs propres intérêts. Mais , cette jeune femme ne m'a pas l'air d'une mauvaise personne. Pas complètement, en tout cas. Je regagne ma moto et constate qu'elle démarre, c'est déjà ça. La fourche n'est pas cassée alors je suppose que mécaniquement, ce ne sera pas trop compliqué à réparer si je peux trouver les pièces. Sauf que je n'ai pas d'argent , excepté les quelques billets que j'ai toujours dans mon portefeuille. Ok , j'ai définitivement besoin d'aide. Quand au convecteur temporel et au moteur nucléaire , je ne peux pas les voir dans le noir mais je constate que le caisson du convecteur à pris un sacré coup. Évidemment, ça n'aurait pas pu être aussi simple. En tout cas , il est absolument hors de question que je laisse mon passeport de retour ici à la merci de tout le monde.

"Bon. Je sais que vous pensez que je suis complètement dingue. Mais je vous assures que je ne peux pas laisser ma moto en plan ici. Je ne viens pas d'ici."

Ok , ça commence mal Joshua , si tu penses qu'elle va te prendre au sérieux avec ça.

"Mon expérience a mal tournée. Je...euh. Ok , je viens de 2020. Et ma bécane c'est mon seul moyen de regagner mon époque sauf que ya des composants bousiller. Donc...j'ai besoin de votre aide. Vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
The Whole 9
The Whole 9
Féminin MESSAGES : 1588
INSCRIPTION : 31/01/2019
ÂGE : 32
RÉGION : Les Hauts de France
CRÉDITS : (c) google image (avatar & gifs profil/signature)

UNIVERS FÉTICHE : City, Science-Fiction et Fantastique. (Si possible dans un contexte inventé, j'y suis plus à mon aise)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t2780-l-ecriture-est-parole-et-silen https://www.letempsdunrp.com/t2787-mon-repertoire-de-rps-oui-je-suis-vachement-originale-dans-le-titre#59583 https://www.letempsdunrp.com/t2809-mes-multiples-personnalites-sur-ltdrp#60671
Licorne

Nom de Zeus ! [The Whole 9 ] Empty



Dana Sheffield
J'ai 24 ans, je suis née en juin 1971 et je vis à Hill Valley, en Californie, Amérique. Dans la vie, je suis serveuse au Café 80 et je m'en sors tout juste pour vivre et payer ma voiture. Sinon, grâce à mon introversion, je suis célibataire et je le vis plutôt difficilement. Je vis l'amour par procuration dans les romans à l'eau de rose que je dévore toutes les nuits.

Nom de Zeus ! [The Whole 9 ] Original
De nature introvertie, Dana n’est pas le genre de fille que l’on qualifierait de ‘sociable’. Bien au contraire. Elle est plutôt le genre de demoiselle qui préfère une soirée à lire un bon roman sous un plaid, à une soirée arrosée entre amis. Quand le chemin de Joshua Brown – ou sa moto, plutôt – percute de plein fouet sa vie autant que son véhicule, la jeune femme se retrouve projeté dans une situation digne d’un grand film de science-fiction. Saura-t-elle partager son quotidien sans tomber amoureuse de lui, et ce jusqu’à ce qu’il regagne son époque ? Rien n’est moins sûr. Les habitudes ont la vie dure, et la beauté du jeune homme est sans conteste. Gageons qu’ils sortiront tout deux indemnes de cette rencontre hors du temps.
Nom de Zeus ! [The Whole 9 ] 951a1ef2212e34599066991d4e986798


Imogen Poots - Morning Rose
D’accord. Je n’aurai pas dû lui demander s’il était un repris de justice, je l’admets. Il n’en a physiquement pas l’allure ; et je sens bien à sa façon de me regarder, qu’il rêve de me dévisser la tête pour cet affront. Mais est-ce ma faute si sa volonté à ne pas aller à l’hôpital me fait penser qu’il cherche à fuir les autorités ? Non. Je ne m’excuserai donc pas d’avoir eu l’audace de l’imaginer. D’autant que tout ce qu’il me préoccupe, moi, c’est de l’y emmener justement, à cette foutu hôpital. Pourquoi est-ce que cela l’énerve tant que ça que je pense à sa santé ? Je n’en sais rien. En faite, plus on discute tout les deux – si on peut appeler cela une discussion – plus je ne comprends plus rien de ce qu’il me raconte. Logiquement, j’ai envie de croire qu’il était déjà fou, et que l’accident à décupler cet état de fait, surtout lorsqu’il panique parce que nous sommes en mille neuf cent quatre-vingt quinze. Mais… rationnellement, il n’a pas l’air si cinglé que ça ? T’es sérieuse, là ? Oui. Si on met de côté le fait qu’il me raconte des choses décousues de sens, auquel je ne comprends rien, il agit plutôt avec… conscience ? Là c’est moi qui ne te comprends plus. C’est cohérent puisque moi-même je ne me comprends plus. Je suis là, le cul vissé sur le siège conducteur de ma voiture, qu’il a quitté depuis quelques minutes en me demandant ‘gentiment’ de le laisser tranquille avec l’histoire de l’hôpital, et je l’observe démarrer sa bécane comme si tout était normal. T’attends quoi, là, pour en sortir, justement, de ta bagnole ? J’en sais rien. Une bonne raison de ne pas la démarrer pour m’enfuir très loin de lui. Il est cinglé, Dana. Ça c’est une putain de bonne raison je trouve. Non. Pas pour moi, du moins. Ce serait tout de même de la non assistance à personne en danger ? T’es irrécupérable. Peut-être bien. Et je sors de la voiture pour… je ne sais pas, voir ce que peux potentiellement faire pour lui. Pas l’amener à l’hôpital, en tout cas. Non, ça c’est certain. J’attends donc de savoir ces projets pour la suite, sachant que finalement je laisse tomber cette histoire de constat. Particulièrement quand il me dit qu’il ne vient pas d’ici. D’accord… S’il ne vient pas d’ici alors… d’où vient-il ? De deux mille vingt. De mieux en mieux. Ce mec est entrain de me dire que, concrètement, après une expérience avec sa moto, il a fait un bond dans le passé de… vingt cinq ans. Et comme cette moto est son unique moyen de regagner son époque, il faut que je l’aide. Vraiment. Je rigole, nerveusement, tremblant de panique à mon tour.

« _ Okay. C’est une blague, c’est ça ? Elle est bien drôle. Pas du tout. _ C’est impossible. Je poursuis, faisant des allers retours sur place. _ Comment cela serait possible, dites-moi ? Les voyages temporels n’existent pas. Et quand bien même ils existeraient, les risques que vous viviez vingt-cinq ans dans le passé, le temps de réparer votre bécane, risquerait de foutre totalement en l’air l’époque d’où vous venez ! Je marque une pause, effrayée. _ Je refuse de vous croire. Je refuse d’imaginer possible qu’un mec comme vous, ayant… Quoi ? Mon âge ? Il ne fait pas plus vieux que vingt-cinq ans, honnêtement. _ Ait pu franchir une porte spatio-temporelle pour débarquer pile dans mon époque. Non. C’est impossible. »

Non. C’est beaucoup trop gros pour que j’avale ça. Mais l’éclair ? Je scrute le ciel, absent du moindre signe d’orage. Je ne l’ai pas inventé ? Il a bien frappé la route avant que…

« _ Oh bon sang. Il faut que je m’asseye. Ce que je fais à même le sol, tremblotante. _ Vous venez du futur… Vous… L’éclair… Vous… C’est de là que vous avez surgit. Vous… La moto ? Je la regarde, comme si elle était un vaisseau spatial. _ Oui. Il faut la planquer, mais où ? Vous voyez bien que ma voiture n’est pas adaptée pour la remorquer en ville ! Comment allez-vous faire ? Et où allez-vous vivre durant tout ce temps ? »

Il faut qu’il côtoie le moins de monde possible. Moi, c’est déjà fichu pour mon avenir ; mais si on peut éviter de foutre en l’air le destin d’autres personnes, ce serait génial.

« _ Il faut un garage, des outils, des… Je m’interromps, repensant à son histoire de téléphone. _ Pourquoi vous m’avez demandé si j’avais un téléphone, tout à l’heure ? »

Il y a bien une raison cohérente à cela, à présent. J’ai besoin de savoir.


@Elsy


Nom de Zeus ! [The Whole 9 ] 20031610251624541716691375
La route ? Là où on va il n'y a pas... de route.


MES PERSONNAGES
| MES RECHERCHES
Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
Elsy
Elsy
MESSAGES : 86
INSCRIPTION : 02/11/2019
RÉGION : Alsace
CRÉDITS : /

UNIVERS FÉTICHE : SF
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Tortue

Nom de Zeus ! [The Whole 9 ] Empty


Joshua
Brown

J'ai 23 ans et je vis à Hill Valley , Californie, États-Unis. Dans la vie, je suis étudiant en physique et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Né en janvier 1997 , après que son père ai choisit de s'établir à cette époque. Petit fils du docteur Emmett Brown , fils de Jules. Il a hérité de la passion scientifique de son grand père et étudie désormais dans une université dédiée à ce domaine. Son père a cessé de voyager dans le temps avant sa naissance , lorsqu'il a rencontré celle qui devait devenir sa femme. Joshua connaît l'histoire dans les grandes lignes et le refus de sa famille de lui en parler en détail , a attisé sa curiosité. Il s'est fait un devoir de voyager , lui aussi malgré les risques. Il y a quelques années, il a retrouvé des vieux plans de son grand pere et depuis le cerveau du petit génie ne cesse de tourner à plein régime...

Nom de Zeus ! [The Whole 9 ] Tenor

Scientifique en herbe , Josh possède un tempérament assez impulsif et préfère la compagnie de ses ordinateurs que celle des humains. Il n'a jamais été proche de son grand père , ne l'ayant pas longtemps connu quant à son père ce dernier a toujours refuser de lui donner plus de détails sur les voyages.

Moto en question : Nom de Zeus ! [The Whole 9 ] Giphy

Jordan Fisher :copyright:️ NOM CRÉATEUR

Je comprend qu'elle me croit ou tout du moins est perturbée par mes révélations, car la voilà qui se met à paniquer aussi. Les voyages temporels n'existent pas ? Oh ben concrètement , ils existent depuis un bon paquet d'années. Mais j'entend que ça peut paraître difficile à croire. Moi même , à sa place j'aurai été plus que sceptique.
Maintenant il faut parler des risques ? Je soupire. Elle croit quoi que je ne sais pas dans quelle merde je me suis mis ? J'ai vraiment l'air aussi con ? Et , comment ça elle ne peut pas croire qu'un mec comme moi ai réussir cet exploit ? Je suis vexé. Sincèrement.

"Ben allez y dites le tout de suite que j'ai l'air trop con pour avoir inventer cette machine."

Lorsqu'elle s'assoit par terre , je la rejoins quelques minutes plus tard , en mettant ma tête dans mes genoux , le temps de réfléchir posément à tout cela. Franchement , j'aurai mieux fait de bosser mes cours ou d'accepter enfin de jouer à Fifa avec Evan. Au moins , je serai tranquillement dans mon lit et pas en 1995 , en pleine nuit avec une femme qui me prend pour un crétin. Vie de merde , bonjour.

"Oui c'est l'énergie dépensée par le convecteur temporel qui a créé l'éclair. Je ne vous serai pas rentrer dedans sinon. J'étais sensé atterrir le 23 mars 2020 pas 95. C'était juste un test à l'origine.

Je garde sous silence les plans de mon grand père, pour l'instant ainsi que l'histoire de ma famille. Je verrai plus tard si elle sera digne de confiance. De toute manière , pour le moment , je ne peux compter que sur elle pour m'aider.
Ah oui. Le téléphone. J'ouvre ma veste en cuir , que je porte toujours lorsque je sors en moto , et sort mon portable d'une des poches intérieures. Curieusement , il semble toujours en état de marche , même si il n'est d'aucune utilité ici. Je me tourne vers la jeune femme et lui tend l'objet.

"Je pensais à ça quand je vous parlais de téléphone. Il n'a pas besoin d'être branché en permanence et tout le monde en a un. C'est pour cela que je ne comprenais pas pourquoi vous restiez plantés là à regarder autour de vous. En 2020 , la quasi totalite des bornes téléphoniques ont été retirée."

Je lui laisse mon portable pour qu'elle puisse l'examiner. Je peux imaginer qu'elle ne doit pas y comprendre grand chose mais ce n'est pas le plus important. Je reviens ensuite au sujet de discussion essentielle.

"Ma moto pourrait rouler quelques kilomètres à très basse vitesse je pense. Est ce que vous avez un garage ou une cave où je pourrai la réparer ? Je vous promets que je ferai attention à ne pas vous déranger. Vous l'avez dit vous même : je dois éviter le plus possible de croiser d'autres personnes. Enfin , de changer leur vie tout du moins."

Je la regarde avec un air implorant et j'ai presque honte de moi. Puis , je me rappelle d'un autre sujet important dont nous n'avons absolument pas parler. Vu qu'elle a l'air de ne m'apprécier qu'à moitié ,autant essayer d'être poli.

"On a pas vraiment eu l'occasion de se présenter correctement. Quel est votre prénom ? Moi c'est Joshua." , j'ajoute avec un petit sourire , cette fois-ci. Histoire de détendre l'atmosphère pesante.
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Nom de Zeus ! [The Whole 9 ] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Nom de Zeus ! [The Whole 9 ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers science-fiction-
Sauter vers: