-11%
Le deal à ne pas rater :
Réduction -34% sur la caméra sport DJI Osmo Action
249.99 € 279.99 €
Voir le deal

Partagez
 
 
 

 (Plum.) L'idée du siècle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
Cépafo
Cépafo
Féminin MESSAGES : 108
INSCRIPTION : 25/02/2017
ÂGE : 27
RÉGION : Occitanie
CRÉDITS : Eledhwen

UNIVERS FÉTICHE : réel, fantasy, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Tortue

(Plum.) L'idée du siècle Empty

Le contexte du RP
Mise en situation

La situation
New Castle, dans le New Hampshire (USA)
Voisins et amis depuis toujours, Maya et Nate se sont pourtant perdus de vue depuis leur entrée au lycée. Dévasté par la rupture avec Maddie, Nate cherche à la reconquérir depuis trois semaines, sans succès. Maya elle, craque en secret sur un lycéen mais fidèle à elle-même, n'ose rien tenter.
Maya et Nate se retrouvent assis l'un à côté de l'autre au cours de science, et vont tenter de trouver une solution à leurs problèmes de coeur. Et si ils provoquaient la jalousie en jouant au faux couple ?

Contexte provenant de cette recherche


(Plum.) L'idée du siècle Tumblr_n7qnreRcCS1rymr5wo1_r1_250 (Plum.) L'idée du siècle Tumblr_n7qnreRcCS1rymr5wo2_r1_250
(Plum.) L'idée du siècle Tumblr_n7qnreRcCS1rymr5wo3_r1_250 (Plum.) L'idée du siècle Tumblr_n7qnreRcCS1rymr5wo4_r1_250
Revenir en haut Aller en bas
 
Cépafo
Cépafo
Féminin MESSAGES : 108
INSCRIPTION : 25/02/2017
ÂGE : 27
RÉGION : Occitanie
CRÉDITS : Eledhwen

UNIVERS FÉTICHE : réel, fantasy, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Tortue

(Plum.) L'idée du siècle Empty


Nathaniel
Solverson

J'ai 17 ans et je vis à New Castle (New Hampshire), USA. Dans la vie, je suis lycéen et je m'en sors plutôt bien grâce à la natation et ma popularité. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire depuis peu et je le vis plutôt mal.

tout le monde l'appelle Nate - il est très populaire dans son lycée - il est bon dans tous les sports, et excelle dans sa discipline: la natation - ses parents misent beaucoup sur ses capacités sportives pour qu'il puisse décrocher une bourse pour l'université - son père, souvent absent, le battait lorsqu'il était enfant - il formait le couple fard du lycée depuis deux ans avec Maddie, jusqu'à ce que celle-ci le quitte sans donner d'explications

joyeux - drôle - solaire - populaire - insouciant - maladroit - gentil


ansel elgort :copyright:️ soapflaws
Ouvrant mon casier pour récupérer les livres pour mon prochain cours, j'essayai de ne pas trop laisser paraître la rage qui m'animait. Ou la déception. Ou la peur. Un peu de tout ça mélangé quoi. Je n'avais pas l'habitude de me prendre la tête comme ça, d'être dans cet état là. Et alors que j'échangeais machinalement mes manuels, je ressassais sans cesse la scène qui c'était déroulée sous mes yeux: Maddie, pouffant comme une idiote aux blagues de Scott pendant toute l'heure de français, à lui montrer des choses sur son téléphone et faire sa belle... Dire qu'elle m'avait juré à l'époque qu'elle le trouvait con. Une rupture plus tard et elle semblait avoir bien changé d'avis. Oui c'était bête de réagir ainsi et j'aurais dû faire comme si tout ça ne m'atteignait pas. Sauf que voilà... je n'arrivais pas à l'oublier. Pire, depuis trois semaines, j'enchaînais toutes les tentatives pour la reconquérir, sans avoir le moindre résultat. Et ça me rendait dingue. Maddie... c'était Maddie. Je n'arrivais pas à passer à autre chose. Ou plutôt, je n'arrivais pas à croire qu'elle puisse passer à autre chose. Parce que merde, on s'aimait non ? Elle pouvait pas juste oublier tout ça d'un claquement de doigts. Pourtant, elle n'avait pas franchement l'air de penser à moi en riant avec Scott. Quel enfoiré. Des années qu'il lui tournait autour, forcément qu'il tentait sa chance.
Continuant de fulminer, je refermais sèchement mon casier et me dirigeais vers le cours de science. J'avais tellement râlé dans mon coin que j'étais presque à la bourre. Arrivant dans les derniers dans la salle de travaux dirigés, je m'installais à l'une des dernières places de libres. Salut Maya dis-je avec un maigre sourire. Mais à peine assis que je me faisais interpeler par Zeke à la table juste derrière nous. Plus qu'une heure et c'est la délivrance mon pote ! Ce soir va être une pure soirée dit-il tout excité en faisant référence à la fête qu'il organisait un peu plus tard. Une occasion de plus pour que Scott passe à l'attaque. C'est clair... lançai-je, manquant cruellement d'enthousiasme. Je profitais du prof qui commençait ses explications pour me tourner vers le tableau, calant nonchalamment mon dos contre ma chaise. Dix minutes plus tard, nous démarrions les travaux pratiques... sauf que je me rendais soudain compte que je n'avais rien écouté. Tu... euh commençai-je, clairement paumé, en m'adressant à ma voisine. Dans tous les sens du terme.


(Plum.) L'idée du siècle Tumblr_n7qnreRcCS1rymr5wo1_r1_250 (Plum.) L'idée du siècle Tumblr_n7qnreRcCS1rymr5wo2_r1_250
(Plum.) L'idée du siècle Tumblr_n7qnreRcCS1rymr5wo3_r1_250 (Plum.) L'idée du siècle Tumblr_n7qnreRcCS1rymr5wo4_r1_250
Revenir en haut Aller en bas
 
Plum.
Plum.
MESSAGES : 60
INSCRIPTION : 11/02/2020
RÉGION : Occitanie
CRÉDITS : Vocivus

UNIVERS FÉTICHE : Réel , Harry Potter , futuriste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Tortue

(Plum.) L'idée du siècle Empty


Prénom
Nom

J'ai 16 ans et je vis à New Castle, USA. Dans la vie, je suis lycéenne et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt d'une manière fataliste.

-intelligente , douce, bienveillante, maline, observatrice, discrète, timide, maladroite, drôle, altruiste, loyale, calme, réservée-

harcelée quand elle était enfant, elle en gardé une grande timidité • elle ne sait pas dire non aux gens • d'une timidité presque maladive • déteste le lycée • passionnée de romans et de films d'horreur • joue extrêmement bien du piano • immunodépressive couvée par sa mère • surdouée, elle a sauté une classe • rêve d'un peu plus d'indépendance de la part de ses parents • dit se complaire dans sa solitude.

Mackenzie Foy :copyright:️ Kidd


Le lycée, une sorte de jungle pour toi, tu n'y trouves pas vraiment ta place et tu préférais être partout sauf ici. Pourtant, malgré toutes les demandes a tes parents, ils refusent toujours de te payer les cours a domiciles, même si tu assures que tu paiera de ta poches pour ceux ci. Tu ne peux pas passer ta vie enfermée a la maison, c'est là leur discours a tous les deux, pourtant toi, ça ne te dérangerai pas de passer tout ton temps chez vous. Tu t'y sens bien, bien mieux que dans ce bâtiment avec tous ces gens, tous ces codes qui t'oppressent. Pourtant tu aurais pensé qu'ils te laisseraient rester chez vous, mais non, ta santé est trop fragile et s'il t'arrive quelque chose pendant qu'ils sont absents, il n'y aura personne. A défaut de payer une nounou pour leur fille de 17 ans, ils ont choisi le lycée.

Un joueur de foot te bouscule quand tu claque la porte de ton casier, tu es toujours aussi invisible aux yeux des gens. Ils se souviennent de toi, comme toujours quand ils ont besoin de toi. Une fille des cheerleader s'approche de toi avec un immense sourire pour te demander quand est ce que tu auras terminé votre de voir de science. «-Histoire..» tu corrige avec un sourire timide qu'elle balaye d'un geste de la main en te disant qu'elle compte sur toi car ton coach veut qu'elle ait une bonne note sinon elle sera virée de son équipe. Tu es persuadée qu'elle ne connait même pas ton prénomn, mais comme tu trouves rarement des gens qui sont prêts a se mettre avec toi en cours pour autre chose que la note tu te retrouve a travailler avec elle.

Tu soupires en t'asseyant a une table en sciences; bien sure ta table est la dernière a se remplir et ton voisin n'est personne d'autre que Nate. «-Salut Maya.» il dit et tu réponds avec un sourire timide. Tu connais Nate depuis toujours, aussi loin que tu te rappelles il a toujours habité la maison a côté de toi. Il n'est pas méchant, mais depuis l'entrée au lycée vous n'êtes simplement plus du même monde. Avant ta mère le déposait au lycée avec toi, mais maintenant qu'il a des amis et une voiture vous vous croisez le matin parfois et vos échanges se contentent de ça. Son ami l'interpelle comme un mémo que vous deux vous n'avez plus tant en commun. Il est loin le temps où vous passiez l'été tous les deux à jouer dans la piscine gonflable de ton jardin. Tu te concentres sur ce que dit votre prof en essayant d'oublier la présence du brun a côté de toi. ça te laisse toujours un goût un peu amer d'être a côté de Nate, pas que tu ne l'aimes pas, mais il t'a beaucoup oublié depuis le début de votre lycée et pour toi, il était l'une des personnes qui comptent le plus.

«-Bien ! On va passer en travaux pratiques avec votre voisin.» tes mains se crispent un peu autour de ton stylo, tu fuis les travaux de groupes. C'est toujours toi qui travaille pour deux ou plus et à force, ça t'as juste épuisé. Pourtant , tu tires ta chaise un peu plus proche de ton ami d'enfance en lisant les consignes au tableau. «-Tu... euh ». Il n'a rien écouté, tu peux lui pardonné, c'est ce que font toutes les personnes censées travailler avec toi. «-Il faut expliquer la photosynthèse.» tu souffles en tendant ta feuille déjà noire de note alors que la sienne ne porte que deux trois mots et quelques dessins. Tu notes les consignes sur une nouvelle feuille avec vos deux noms sur la marge pour la rendre a votre professeur a la fin du cours. «-Je.. je voulais te demander, tu pourrais me ramener ce soir ?» tu demandes, sans avoir osé poser la question alors que ça fait bien une semaine que tu dois lui demander. Le bus passe trop tard et ta mère ne peut pas te refuser et comme tes parents ne veulent pas que tu ais une voiture, tu te retrouves contrainte de demander a Nate de temps ou temps, mais la plupart du temps tu préfères rentrer à pieds. Mais vu la pluie qui frappe les carreaux, tu vas devoir demander au jeune homme de te ramener. «-Sauf si tu as un entrainement, je rentrerai à pieds.» tu poursuis, pour lui permettre de refuser poliment, et surtout, toujours dans l'optique de ne pas déranger.
Revenir en haut Aller en bas
 
Cépafo
Cépafo
Féminin MESSAGES : 108
INSCRIPTION : 25/02/2017
ÂGE : 27
RÉGION : Occitanie
CRÉDITS : Eledhwen

UNIVERS FÉTICHE : réel, fantasy, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Tortue

(Plum.) L'idée du siècle Empty


Nathaniel
Solverson

J'ai 17 ans et je vis à New Castle (New Hampshire), USA. Dans la vie, je suis lycéen et je m'en sors plutôt bien grâce à la natation et ma popularité. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire depuis peu et je le vis plutôt mal.

tout le monde l'appelle Nate - il est très populaire dans son lycée - il est bon dans tous les sports, et excelle dans sa discipline: la natation - ses parents misent beaucoup sur ses capacités sportives pour qu'il puisse décrocher une bourse pour l'université - son père, souvent absent, le battait lorsqu'il était enfant - il formait le couple fard du lycée depuis deux ans avec Maddie, jusqu'à ce que celle-ci le quitte sans donner d'explications

joyeux - drôle - solaire - populaire - insouciant - maladroit - gentil


ansel elgort :copyright:️ soapflaws
J’acquiesçais à la réponse de Maya, sourire de remerciement aux lèvres alors qu'elle rapprochait sa chaise pour démarrer le travail. Un coup d'oeil sur sa feuille noircie de notes, et j'étais rassuré. Comme n'importe quel élève de cette classe, je savais qu'être assis à côté de Maya en travaux de groupe était l'assurance d'avoir une bonne note. Sauf que de tous ceux qui nous entouraient, j'étais surement le seul qui en savait un peu plus sur la jeune femme et qui l'appréciait autrement que pour ses capacités à faire leur travail à leur place. Voisins depuis ce qui me semblait être la nuit des temps, on avait passé notre enfance à jouer ensemble, puis trainer et rire lorsque nous avions grandit. Tout ça paraissait bien loin maintenant. Le lycée était passé par là, nous nous étions chacun fait de nouveau amis... enfin je m'étais fait de nouveaux amis surtout. En somme, un écart c'était creusé petit à petit, faisant presque de nous deux étrangers. Je parcourais ses notes des yeux, tentant de me reconcentrer sur le cours et d'écarter tant bien que mal Maddie de mes pensées. «-Je.. je voulais te demander, tu pourrais me ramener ce soir ?» demanda-t-elle soudain avec cette timidité qui lui était propre depuis toujours. Cette timidité qui avait fait d'elle une proie facile plus jeune, et de moi le super héros qui venait la sauver en toutes circonstances. Évidemment que j'avais adoré ça. Et tout d'un coup, comme si toute cette situation m'amenait à réfléchir, je me demandais qui jouait ce rôle à présent. En réalité, je connaissais déjà la réponse. Personne. « Ouais bien sûr. Hésite pas... quand t'as besoin tu me dis » dis-je maladroitement. Sauf que je savais qu'elle hésiterait malgré tout, comme à chaque fois. Qu'elle n'était pas du genre à vouloir déranger, et que chaque demande de ce genre lui demandait de faire un effort. Et si ce n'était pas le cas avec moi à l'époque, ça l'était maintenant. Et comme chaque fois que je pensais à ça, j'avais cette espèce de culpabilité que je ne savais trop expliquer qui m'envahissait. « Tu viens à la soirée de Zeke ? » demandai-je soudain alors qu'elle avait déjà commencé à écrire sur la copie qui portait nos deux noms, preuve qu'elle avait clairement l'habitude de faire le travail pour deux.


(Plum.) L'idée du siècle Tumblr_n7qnreRcCS1rymr5wo1_r1_250 (Plum.) L'idée du siècle Tumblr_n7qnreRcCS1rymr5wo2_r1_250
(Plum.) L'idée du siècle Tumblr_n7qnreRcCS1rymr5wo3_r1_250 (Plum.) L'idée du siècle Tumblr_n7qnreRcCS1rymr5wo4_r1_250
Revenir en haut Aller en bas
 
Plum.
Plum.
MESSAGES : 60
INSCRIPTION : 11/02/2020
RÉGION : Occitanie
CRÉDITS : Vocivus

UNIVERS FÉTICHE : Réel , Harry Potter , futuriste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Tortue

(Plum.) L'idée du siècle Empty


Maya Marshall
J'ai 16 ans et je vis à New Castle, USA. Dans la vie, je suis lycéenne et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt d'une manière fataliste.

-intelligente , douce, bienveillante, maline, observatrice, discrète, timide, maladroite, drôle, altruiste, loyale, calme, réservée-

harcelée quand elle était enfant, elle en gardé une grande timidité • elle ne sait pas dire non aux gens • d'une timidité presque maladive • déteste le lycée • passionnée de romans et de films d'horreur  • joue extrêmement bien du piano • immunodépressive couvée par sa mère • surdouée, elle a sauté une classe • rêve d'un peu plus d'indépendance de la part de ses parents • dit se complaire dans sa solitude.  


Mackenzie Foy :copyright:️ Kidd


C’est étrange cette sensation de gêne qu’il y a entre vous maintenant, elle te parait presque comme impensable il y a quelques années. Tu n’étais pas prête a ce vide que laisserait Nate dans ta vie après votre entrée au lycée mais tu t’y attendais un peu. Nate a toujours été ce garçon gentil, qui a toujours sut attirer la sympathie de tout le monde. Et si toi, tu t’es toujours complainte dans ta solitude, lui a toujours eut beaucoup d’amis autour de lui. Tu savais que c’était là votre grande différence, mais tu ne savais pas que ça creuserai a ce point là un écart entre vous deux. Ça te fais de la peine de constater ça, mais c’est juste la réalité. Toi aussi, a sa place, tu ne te serai pas encombré de toi si tu avais été lui. Ça te fais toujours un peu mal quand vous vous retrouvez comme ça tous les deux côte a côte en cours, avant c’était une évidence, maintenant c’est juste une question de hasard que vous soyez l’un a côté de l’autre. Tu évites de lui jeter des regards, préférant te concentrer sur ta feuille, notant les réponses aux premiers questions qui sont simple si on a écouté les explications du prof.
Tu n’aimes plus déranger Nate, tu as trop ce sentiment d’être en trop dans sa nouvelle vie, et tu n’as pas envie d’être un boulet qu’il se traine par culpabilité. Tu préfères être cette fille dont personne ne connait le prénom et qui se fait oublie tout simplement. C’est plus simple pour toi, plus simple pour lui. Vous ne vous vous êtes jamais rien promis. Si quand vous aviez 5 ans que vous seriez amis pour la vie, mais c’est vieux, et vous étiez des enfants. Vous étiez peut-être un peu trop naif, l’un comme l’autre sur la nature si différente de l’autre. « Ouais bien sûr. Hésite pas... quand t'as besoin tu me dis » un petit sourire t’échappe, mais tu ne redemandera pas de si tot pour qu’il te ramène. Toujours cette peur de déranger, et puis surtout tu n’as pas envie d’être celle qui tient la chandelle à l’arrière alors qu’il est avec sa copine. Tu continuera de rentrer à pieds le reste du temps. Tout simplement. Tu hoches la tête en continuer de gribouiller les réponses en relisant ta feuille de note.

Peutêtre que c’était ça que tu regrettais le plus avec Nate, il avait été pendant longtemps le seul a parvenir a te faire sortir de ta réserve et maintenant tu n’avais plus personne pour ça. Il avait été un moteur longtemps pour te faire faire des choses. Pour te forcer a te libérer un peu de ta timidité et te faire faire des choses que tu ne te serais jamais imaginé faire. C’est simple, quand tu t’es éloigné de Nate tu t’es aussi éloigné de vos amis car c’était simplement ses amis à lui avant d’être les tiens. Et comme toujours, toi t’étais juste cette fille en plus. La fille qui intéresse personne, mais trop gentille pour qu’on lui dise en face que sa présence vous indiffère. Nate était le seul avec qui tu avais une réelle relation au finale. Tu balayes cette idée de ta tête en essayant de te focaliser sur la consigne au tableau. Expliquez en quoi… « Tu viens à la soirée de Zeke ? » Tu relèves la tête surprise quand il s’adresse de nouveau a toi. C’est une blague ? Comme si tu étais invitée aux fêtes, et même si s’était le cas, est ce que tu irais ? Ça et fais sourire, tu poses le stylo que tu tiens dans ta main et fixe le jeune homme assit a côté de toi. « -Tu me vois vraiment aller a une fête ? » tu demandes, cette hésitation en moins dans la voix. La question te semble presque stupide. Rien que de t’imaginer toi, a une fête tu as envie de rire. Comment un mec comme Zeke aurait pu t’inviter, il a jamais remarqué ton existence. Il sait même pas que t’as eut un coup de foudre pour lui la première fois que tu l’as vu avec Nate. « -Pour aller a une fête une faut déjà être invité a la dite fête » tu dis en reprenant l’écriture du devoir. « -ça doit semblait un concept étrange pour toi. » Les mecs comme Nate ont pas besoin de se faire inviter a des fêtes, ce sont ceux que l’ont compte d’office, de ceux qui ont même le luxe de choisir la fête à laquelle ils veulent se rendre. Tu lui tends feuille déjà bien noircies. « -Ne fais pas cette tête là Nathaniel, tu as l’air surpris. Ça n’étonne que toi. Je ne suis pas Maddie. » Tu dis en mentionnant sa petite amie, appréciée de tous, aussi populaire que lui.
Revenir en haut Aller en bas
 
Cépafo
Cépafo
Féminin MESSAGES : 108
INSCRIPTION : 25/02/2017
ÂGE : 27
RÉGION : Occitanie
CRÉDITS : Eledhwen

UNIVERS FÉTICHE : réel, fantasy, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Tortue

(Plum.) L'idée du siècle Empty


Nathaniel
Solverson

J'ai 17 ans et je vis à New Castle (New Hampshire), USA. Dans la vie, je suis lycéen et je m'en sors plutôt bien grâce à la natation et ma popularité. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire depuis peu et je le vis plutôt mal.

tout le monde l'appelle Nate - il est très populaire dans son lycée - il est bon dans tous les sports, et excelle dans sa discipline: la natation - ses parents misent beaucoup sur ses capacités sportives pour qu'il puisse décrocher une bourse pour l'université - son père, souvent absent, le battait lorsqu'il était enfant - il formait le couple fard du lycée depuis deux ans avec Maddie, jusqu'à ce que celle-ci le quitte sans donner d'explications

joyeux - drôle - solaire - populaire - insouciant - maladroit - gentil


ansel elgort :copyright:️ soapflaws
Ce petit sourire qui apparaissait sur son visage en signe de gratitude, je le connaissais bien assez pour l'avoir vu et revu au fil des ans. Celui qui disait merci, et qui soulageait, épargnant de ce fait l'inquiétude maladive de sa mère. Le mot était bien choisi quand on connaissait le petit soucis de santé de Maya, mais surtout cette façon que ses parents avaient de la surprotéger depuis toujours. Fut un temps où je faisais littéralement tampon, parvenant à gagner la confiance de ses paternel pour parvenir à lui accorder quelques moments simples de répits. Mais depuis l'entrée au lycée d'un point de vue extérieur, tout semblait être encore pire pour la jeune femme qui n'avait même pas le droit d'avoir sa propre voiture pour se déplacer. Du coup clairement, oui, je compatissais.
La question elle était sortie toute seule. Anodine auprès de n'importe quel lycéen de cette classe, elle semblait soudain inappropriée dans les yeux de Maya lorsqu'elle réalisait que je m'adressais bien à elle. Bah quoi ? La soirée de Zeke n'était un secret pour personne après tout. Même si bon, d'accord, peut-être que dans l'esprit commun de tous Maya Marshall la première de classe n'était pas celle qu'on s'attendait à voir là bas. Elle-même d'ailleurs semblait s'amuser de la chose, comme si cela ne pouvait réellement qu'être une plaisanterie. « -Tu me vois vraiment aller a une fête ? » J'haussais un sourcil, soutenant son regard. « Pourquoi pas ? » répondis-je sans me dépêtrer de mon optimisme. Peut-être parce qu'au fond, je savais qu'il y avait une Maya en elle capable de s'amuser à ce genre de soirée. « -Pour aller a une fête une faut déjà être invité a la dite fête. Ça doit semblait un concept étrange pour toi. » Je prenais la pique du bon côté, levant les yeux au ciel devant ces pensées dramatiques alors qu'elle se remettait déjà au devoir ce que, clairement, j'étais incapable de faire tant mon esprit était occupé ailleurs. « Arrête, pas besoin d'être invité. C'est plus ou moins... ouvert à tout le monde » dis-je en jouant avec mon stylo que je faisais tourner autour de mes doigts. Je ne voyais pas pourquoi elle disait ça. Ou plutôt une part de moi ne voulait pas le voir. Je récupérais la feuille qu'elle me tendait pour y jeter un coup d'oeil alors qu'elle continuait sur sa lancée.  « -Ne fais pas cette tête là Nathaniel, tu as l’air surpris. Ça n’étonne que toi. Je ne suis pas Maddie. » A l'évocation de mon ex petite amie, je sentais tous les muscles de mon corps se tendre, toujours à vifs de notre récente rupture. Amer, je jetais machinalement un regard vers Maddie deux rangs devant, qui choisit ce moment pour glousser à nouveau comme une poule face à une énième vanne de Scott, sans doute. « C'est sûr, Maddie n'a pas besoin de moi pour la pousser à aller à une soirée où elle est sûre de se faire draguer par la moitié des gars de la classe » dis-je, grognon. Puis, devant l’incompréhension assez claire sur le visage de Maya, je m'étonnais. Elle devait à peut près être la seule du lycée à ne pas être au courant, clairement. Mais bizarrement quelque part, ça me faisait plaisir. « C'est fini elle et moi » explicitai-je. « Elle m'a quitté il y a trois semaines. Et Scott rate pas l'occasion de tenter sa chance évidemment... » dis-je, aussi dépité qu'agacé de la situation d'impuissance dans laquelle je me trouvais. « Tu vois au final, m'accompagner à cette fête serait presque un acte charitable quand on sait à quel point je vais endurer la soirée » dis-je en essayant de faire un peu d'humour.


(Plum.) L'idée du siècle Tumblr_n7qnreRcCS1rymr5wo1_r1_250 (Plum.) L'idée du siècle Tumblr_n7qnreRcCS1rymr5wo2_r1_250
(Plum.) L'idée du siècle Tumblr_n7qnreRcCS1rymr5wo3_r1_250 (Plum.) L'idée du siècle Tumblr_n7qnreRcCS1rymr5wo4_r1_250
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


(Plum.) L'idée du siècle Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
(Plum.) L'idée du siècle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: