Partagez
 
 
 

 Fire on fire would normally kill us but this much desire, together, we're winners [ft. Maddy'n & Patate douce]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
 
Maddy'n
Maddy'n
Féminin MESSAGES : 221
INSCRIPTION : 10/10/2019
ÂGE : 27
RÉGION : IDF
CRÉDITS : Pop-Gun

UNIVERS FÉTICHE : Fantasy / Réel
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3361-once-upon-a-time-maddy-n https://www.letempsdunrp.com/t3983-les-experiences-a-faire https://www.letempsdunrp.com/t3362-my-experiences-maddy-n
patrick

Fire on fire would normally kill us but this much desire, together, we're winners [ft. Maddy'n & Patate douce] - Page 8 Empty

11P324u.png
Elijah "Jay"
Anders

J'ai 30 ans ans et je vis à Oslo, Norvège. Dans la vie, je suis Coach de Sport et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

+ Il pratique l’escrime depuis tout petit. + Accro à l’adrénaline et aux sports extrême.+ Il a frôlé la mort dans l’accident qui a coûté la vie à sa mère. + Né à Copenhague. + Grand-frère de 2 petits monstres après le remariage de son père. + Enfant, il voulait devenir dresseur de chien de traineaux.



Jamie Dornan :copyright:️ Shiya
Difficile de convaincre la belle de se laisser aller à mes caresses, à mes promesses, à notre désir de la chair. Avoir voulu me jouer d'elle ne semblait pas la rendre beaucoup plus réceptive à mes avances. Mais moi aussi je savais me faire sirène, incube, démon de la luxure. Il suffisait de trouver les bons mots, la bonne approche, comme à notre rencontre. Quelques mots intelligemment choisis, et elle pourrait être mienne sur le champ. Enfin, partiellement mienne. J’avais beau avoir proposé d’exclure Loyd quelques instants pour me venger, ce n’était que de la taquinerie, et j’espérais bien qu’il apprécierait le spectacle avant de se joindre à nous. D’autant plus que son indifférence actuelle n’était pas bandante du tout.

Heureusement pour moi, Alexandra commençait à devenir plus réceptive. Il faut quelques caresses, quelques baisers pour enfin apercevoir un soupçon de luxure dans son regard. Parfait ! Nous étions sur la même longueur d’onde elle et moi désormais. Restait à faire céder notre médecin pour qu’il daigne enfin s’occuper de nous, plutôt que de donner des friandises à ma boule de poil comme s’il était chez lui. Un mouvement d’innattention qui me rend plus distrait et docile avec la jeune femme qui se décide à prendre les choses en mains. Nos positions sont inversées, et je me retrouve sur le canapé, petit sourire au coin des lèvres, impatient de voir à quelle sauce elle comptait me manger.

Elle prend le temps de se jouer un peu de moi, sûrement pour me faire payer un peu. A moins que ce ne soit pour que Loyd ait le temps de bien en profiter, car la descente de ses lèvres sur mon corps est incroyablement lente. Ce qui laisse à mon corps tout le temps nécessaire à ce que mon désir commence à se manifester de manière palpable. Mon pantalon me paraît soudain très étroit mais je n’y touche pas, laissant à la jeune femme le loisir de m’en délivrer. Je ne peux pas m’empêcher de regarder Loyd, qui semble toujours paraître de marbre. Pourtant, je suis sûr que ça lui donnait des idées. Mais puisque Monsieur ne voulait pas réagir, j’allais l’aider un peu. Une main dans les cheveux de la jeune femme, je laisse la seconde glisser jusqu’à la cuisse de mon ami sur laquelle je remonte lentement. Si nos premières fois s’étaient déroulées sans le moindre contact entre lui et moi, la possibilité que ce genre de caresses puissent se faire entre lui et moi n’était désormais plus un interdit pour moi. Au contraire, j’en avais de plus en plus envie. Mais n’en ayant jamais parlé avec lui, je ne savais pas dans quel état d’esprit il était et prenait le risque de me faire jeter à tout moment en me rapprochant un peu trop de sa masculinité.
Revenir en haut Aller en bas
 
Lullaby
Lullaby
Féminin MESSAGES : 1116
INSCRIPTION : 13/09/2017
CRÉDITS : Nobody

UNIVERS FÉTICHE : Vie réelle / HP / Twilight / University
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1201-lullaby https://www.letempsdunrp.com/t3385-lullaby-you-re-in-my-head-always-always-always https://www.letempsdunrp.com/t1204-les-personnages-de-lullaby
Narnia

Fire on fire would normally kill us but this much desire, together, we're winners [ft. Maddy'n & Patate douce] - Page 8 Empty

original.jpg
Alexandra Blomdahl
J'ai 28 ans ans et je vis à Oslo, Norvège. Dans la vie, je suis Créatrice de robe de mariée et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire. Je suis née en Suède

Alexandra, de son nom complet Alexandra Viktoria Aurora Blomdahl, est née en suède, à Stockholm, dans une famille d'artistes. Son père est pianiste, sa mère est artiste peintre et la petite fille a grandie dans l'amour de l'art auprès de ses parents. C'est une romantique, sensible. Le genre de fille qui pleure devant le moindre film. Elle rêve de son mariage depuis toute petite et elle adore la mode. Elle a entreprit des études dans l'univers de la mode. Elle est devenue créatrice de robes de mariées en 2014.


Iga Wysocka
Il avait voulu jouer avec elle, il avait voulu s’amuser à ses dépends et la faire marcher. Fort bien. Alexandra n’allait pas se faire prier pour le lui faire payer. À sa manière cependant. Comme Loyd, d’ailleurs, qu’elle espérait bien tenter de ses agissements, lui qui avait eut tant de facilité à la faire céder un peu plus tôt. Lui qui l’avait, par ailleurs, laissé marcher dans le piège de leur partenaire, quelques minutes, avant de lui avouer que Jay était en train de la manipuler. Ce serait aussi son moyen de se venger gentiment de lui pour ne pas avoir respecté son refus premier. Avant de craquer, après tout, la jeune femme avait bel et bien refusé les avances du médecin, en disant avoir promit d’attendre le sportif. Une requête que Loyd n’avait pas écouté et avait vite, par ailleurs, envoyé valser.

De ses lèvres sur le buste de Jay, la demoiselle entend faire languir ce dernier tout en tentant Loyd alors qu’elle ne laisse guerre de doute sur ce qu’elle compte faire une fois que ses lèvres seront arrivés au bout de leur course. Déjà, les mains de la demoiselle commencent d’ailleurs à défaire la fermeture du pantalon de Jay, cherchant à le dévêtir tandis que ses lèvres continuent leur progression. Repoussant le pantalon de Jay, la créatrice l’en débarrasse tant bien que mal avant de réserver le même traitement à l’unique pièce de tissus le couvrant encore, si bien que le sportif est le premier à finir nu au milieu de son salon, la demoiselle reprenant le cours de ses baisers sur sa peau, descendant vers son désir… Mais son regard est attiré par le mouvement de la main de Jay sur la cuisse de Loyd, accaparant quelque peu son attention. Charmant spectacle. S’ils comptaient se câliner tous les deux devant elle, la jeune femme se dévouait pour jouer le rôle de spectatrice, au moins quelques minutes. D’ailleurs, elle suspend son geste sur le buste de Jay, redressant la tête pour les regarder en se mordillant la lèvre inférieure, curieuse de voir comment Loyd allait prendre cette initiative, sa main venant reproduire le même mouvement sur la cuisse de Jay avant d’envelopper sa masculinité.


Mes recherches en cours ♥️

Mes recherches en vrac
Revenir en haut Aller en bas
 
Patate Douce
Patate Douce
Féminin MESSAGES : 335
INSCRIPTION : 25/10/2019
ÂGE : 27
RÉGION : Basse-Normandie
CRÉDITS : idk

UNIVERS FÉTICHE : Réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t3396-patate-douce#72133 https://www.letempsdunrp.com/t3992-m-petit-secret-grand-probleme-ecoute-moi-sans-reponse#84052
cat

Fire on fire would normally kill us but this much desire, together, we're winners [ft. Maddy'n & Patate douce] - Page 8 Empty

tumblr_pkb95pvMdd1qiw3fso7_250.png
Loyd
ANDREWS

J'ai 30 ans et je vis à Oslo, Norvège. Dans la vie, je suis Médecin depuis dix ans et je m'en sors plus que bien . Sinon, grâce à ma chance , je suis à toutes les femmes et je le vis plutôt comme une liberté totale.

Enfant unique des Andrews, mère avocate internationale, père chirurgien de renom. J'ai grandi avec ma nounou. Elle est ma figure paternelle, jusqu'à qu'elle soit renvoyé au Mexique. Je la cherche depuis. J'en ai terriblement voulu à ma mère pour cet abandon. D'ailleurs, nos relations sont tendues mais demeurent cordiales en apparence. Mon père est mon modèle.. Je me demande encore comment peut-il aimer ma mère aussi eperdument ? Je souffre de la peur de l'abandon. Impossible de terminer ma nuit avec quelqu'un, pas même mon meilleur ami Jay. J'enchaine les conquêtes, de peur de m'attacher et de finir seul.


Heny Cavill by Angie on Bazzart
Main qui m’interrompt alors que j’étais en train d’apprécier leur petit jeu de séduction tout en me délectant dans leur assiette. Je m’arrête dans mon geste et repose mon méfait. Qui donc ? Main venant de mon meilleur ami. Je le toise. Myocarde qui s’affole. Je crois que je suis tétanisé. Ou excité. Tout s’emmêle. Était-il certain de lui ? C’était quand même un acte définitif. Ou alors, il s’appuie juste sur ma jambe ? Mais, je n’en ai pas l’impression, vu comment il est en train d’attirer mon entrejambe sous sa main. J’avais repensé à notre relation si tout bascule, que se passe-t-il ? Et je n’avais pas trouvé la réponse, du moins, je l’ai toujours fui. C’était dangereux. Cela impliquait plus qu’un coup de bite, à ce niveau mais des années d’amitié, qui vont bruler. Devais-je accepté qu’on se découvre dans un nouveau lien ? On n'en avait pas discuté. Et je doute que ce soit le moment, à présent. Mais s’il faisait le premier pas, c’est qu’il avait pris le temps d’y réfléchir, non ? Et visiblement ma partenaire attendait une réaction également. Trop de pression, qui ne reste pas uniquement dans mon froc. Sans l’exprimer verbalement, je lui laisse le champ libre, bien que j’eusse peur, en ouvrant mon pantalon. C’était un début, je suppose. Je n’avais jamais eu de relation sexuelle avec un homme. Et l’idée de le faire avec un, ne m’avait jamais traversé jusqu’à maintenant. Et encore moins avec Jay. Bon, d’accord, nos queues se frottaient l’une à l’autre mais c’était différent pour moi. On prenait notre pied, pour offrir tant de plaisir à notre sirène. Maintenant, je crois qu’on allait explorer un tout autre niveau. Et je suppose que l’un des deux hommes dans cette maison ne dit pas tout à l’autre, pour qu’il se montre aussi confiant quand il m’empoigne ainsi. J’expire et le laisse s’amuser avec ma sensibilité.


Fire on fire would normally kill us but this much desire, together, we're winners [ft. Maddy'n & Patate douce] - Page 8 Y2SMLgu
Revenir en haut Aller en bas
 
Maddy'n
Maddy'n
Féminin MESSAGES : 221
INSCRIPTION : 10/10/2019
ÂGE : 27
RÉGION : IDF
CRÉDITS : Pop-Gun

UNIVERS FÉTICHE : Fantasy / Réel
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3361-once-upon-a-time-maddy-n https://www.letempsdunrp.com/t3983-les-experiences-a-faire https://www.letempsdunrp.com/t3362-my-experiences-maddy-n
patrick

Fire on fire would normally kill us but this much desire, together, we're winners [ft. Maddy'n & Patate douce] - Page 8 Empty

11P324u.png
Elijah "Jay"
Anders

J'ai 30 ans ans et je vis à Oslo, Norvège. Dans la vie, je suis Coach de Sport et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

+ Il pratique l’escrime depuis tout petit. + Accro à l’adrénaline et aux sports extrême.+ Il a frôlé la mort dans l’accident qui a coûté la vie à sa mère. + Né à Copenhague. + Grand-frère de 2 petits monstres après le remariage de son père. + Enfant, il voulait devenir dresseur de chien de traineaux.



Jamie Dornan :copyright:️ Shiya
Mentalement, je me prépare à me faire jeter et en prendre une à n’importe quel instant. Même si je ne laisse rien paraître, mon regard soutenant celui du médecin, j’étais loin d’être serein, et les battements irréguliers de mon cœur pouvaient le prouver. Certes, j’avais déjà eu quelques expériences… Homosexuelles - il fallait que j’arrête de me voiler la face, c’était le mot - mais les contextes étaient si différents. Là, il s’agissait quand même de Loyd, mon meilleur ami depuis quinze, pas d’une vague connaissance qui m’avait fait un peu de rentre-dedans. Il y avait eut tant de choses entre nous, mais celles-ci n’en avaient jamais fait partie. A aucun moment notre relation n’avait été ambiguë, à aucun moment on avait douté de notre sexualité. Mais il est vrai que depuis quelques temps, pendant nos ébats, je me surprenais à lorgner son corps plus que de raison. Je ne sais pas si c’était lui qui me faisait cet effet et si j’avais vraiment refouler tant de choses à son égard, ou bien si c’était les circonstances particulières de nos ébats qui me poussait à vouloir explorer les choses jusqu’au bout. Après tout, si on se laissait aller tous les deux, avec la demoiselle toujours à nos côtés, il y aurait bien plus de caresses et de baisers qu’on oserait l’espérer. Comme maintenant. Entre ma main qui vient lentement titiller le désir de Loyd et Alexandra qui venait faire de même sur moi, j’avoue que ma vigueur se faisait plus présente que jamais. Il y avait une tension palpable entre lui et moi, qui ne semblait pas seulement m’intéresser moi au regard que nous lance la demoiselle.


Revenir en haut Aller en bas
 
Lullaby
Lullaby
Féminin MESSAGES : 1116
INSCRIPTION : 13/09/2017
CRÉDITS : Nobody

UNIVERS FÉTICHE : Vie réelle / HP / Twilight / University
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1201-lullaby https://www.letempsdunrp.com/t3385-lullaby-you-re-in-my-head-always-always-always https://www.letempsdunrp.com/t1204-les-personnages-de-lullaby
Narnia

Fire on fire would normally kill us but this much desire, together, we're winners [ft. Maddy'n & Patate douce] - Page 8 Empty

original.jpg
Alexandra Blomdahl
J'ai 28 ans ans et je vis à Oslo, Norvège. Dans la vie, je suis Créatrice de robe de mariée et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire. Je suis née en Suède

Alexandra, de son nom complet Alexandra Viktoria Aurora Blomdahl, est née en suède, à Stockholm, dans une famille d'artistes. Son père est pianiste, sa mère est artiste peintre et la petite fille a grandie dans l'amour de l'art auprès de ses parents. C'est une romantique, sensible. Le genre de fille qui pleure devant le moindre film. Elle rêve de son mariage depuis toute petite et elle adore la mode. Elle a entreprit des études dans l'univers de la mode. Elle est devenue créatrice de robes de mariées en 2014.


Iga Wysocka



Mes recherches en cours ♥️

Mes recherches en vrac
Revenir en haut Aller en bas
 
Patate Douce
Patate Douce
Féminin MESSAGES : 335
INSCRIPTION : 25/10/2019
ÂGE : 27
RÉGION : Basse-Normandie
CRÉDITS : idk

UNIVERS FÉTICHE : Réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t3396-patate-douce#72133 https://www.letempsdunrp.com/t3992-m-petit-secret-grand-probleme-ecoute-moi-sans-reponse#84052
cat

Fire on fire would normally kill us but this much desire, together, we're winners [ft. Maddy'n & Patate douce] - Page 8 Empty

tumblr_pkb95pvMdd1qiw3fso7_250.png
Loyd
ANDREWS

J'ai 30 ans et je vis à Oslo, Norvège. Dans la vie, je suis Médecin depuis dix ans et je m'en sors plus que bien . Sinon, grâce à ma chance , je suis à toutes les femmes et je le vis plutôt comme une liberté totale.

Enfant unique des Andrews, mère avocate internationale, père chirurgien de renom. J'ai grandi avec ma nounou. Elle est ma figure paternelle, jusqu'à qu'elle soit renvoyé au Mexique. Je la cherche depuis. J'en ai terriblement voulu à ma mère pour cet abandon. D'ailleurs, nos relations sont tendues mais demeurent cordiales en apparence. Mon père est mon modèle.. Je me demande encore comment peut-il aimer ma mère aussi eperdument ? Je souffre de la peur de l'abandon. Impossible de terminer ma nuit avec quelqu'un, pas même mon meilleur ami Jay. J'enchaine les conquêtes, de peur de m'attacher et de finir seul.


Heny Cavill by Angie on Bazzart
Progressivement, les barrières de l’amitié se détruisent, à mesure que les lèvres de … Jesaisplusquimaintenant se pose sur ma peau. Il me fait frissonner, le cœur se soulève plus fort qu’à l’accoutumé. Tête qui bascule en arrière. Et je me délecte de la torture qu’il m’inflige. Pour le moment, je ne me questionne pas, je prends ce plaisir qu’il m’offre. Je sais que BabyFace fait de même sur son membre mais je ne regarde pas. C’était une étape bien trop précipitée et ça me gênerait de jouer les voyeurs. Je me mords les lèvres, soupirant d’aise, gémissant par moment. Je découvre que ce salaud est franchement bon dans les travaux manuels et je commence à me poser des questions. Mais pour le moment, j’étais tellement entrain d’apprécier que vague après vague, je me laisse aller, mais je me retiens de gémir du mieux que je peux. Je n’oubliais pas qui me mettait au supplice, et une pointe de gêne perdurait dans nos préliminaires. Yeux fermes, bouche entre ouverte, je ne sais pas pourquoi mais ma main finit par accompagner la sienne et lui montrer le rythme pour me libérer. Ce que je fais au bout de quelques minutes dans un gémissement sourd. Et je réalise la connerie que je viens de faire : J’en suis bloqué et je n’ouvre pas les yeux, de peur de croiser sa réaction. J’ai l’impression de revenir à mes premières fois ; ce qui l’est en soi. Est-ce qu’il en attendait plus de moi ? Genre, coucher ensemble … ça y est, je sens que je vais paniquer. Je respire, et je dédramatise. C’est seulement dans le cadre de nos jeux, rien de plus. J’ai l’air ridicule, maintenant. Je ne dois pas gâcher ce moment-là. Alors, je décide d’être un adulte et je me lève d’un bond, me rhabillant pour aller me nettoyer dans la salle de bain. Bon d’accord, je le laisse à son sort, mais j’ai besoin de reprendre mes esprits. J’ai presque envie d’appeler un Uber et fuir. Cela fait partie de nos ébats, rien de plus. Et c’est normal d’être attiré par l’autre, à force de se voir dans l’effort. Et je me répète ces phrases jusqu’à retrouver mon calme. Et je ressors, sourire timide mais gêné d’avoir non seulement franchi une étape et d’avoir aimé. Je me pose dans le fauteuil.  

- Bon mangez parce que je vais tout finir.


Fire on fire would normally kill us but this much desire, together, we're winners [ft. Maddy'n & Patate douce] - Page 8 Y2SMLgu
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Fire on fire would normally kill us but this much desire, together, we're winners [ft. Maddy'n & Patate douce] - Page 8 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Fire on fire would normally kill us but this much desire, together, we're winners [ft. Maddy'n & Patate douce]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 8 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Fire Girls [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers réel :: Europe-
Sauter vers: