Le Deal du moment :
eBay : Remise de 5 euros dès 15 euros ...
Voir le deal

Partagez
 
 
 

 Fire on fire would normally kill us but this much desire, together, we're winners [ft. Maddy'n & Patate douce]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 
Lullaby
Lullaby
Féminin MESSAGES : 977
INSCRIPTION : 13/09/2017
CRÉDITS : Nobody

UNIVERS FÉTICHE : Vie réelle / HP / Twilight / University
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1201-lullaby https://www.letempsdunrp.com/t3385-lullaby-you-re-in-my-head-always-always-always https://www.letempsdunrp.com/t1204-les-personnages-de-lullaby
Donut

Fire on fire would normally kill us but this much desire, together, we're winners [ft. Maddy'n & Patate douce] Empty

Le contexte du RP
Mise en situation

La situationDeux potes, une fille, un pari à la con, et un trio gagnant. Dans un pays comme la Norvège où la polygamie est reconnue légalement (univers légèrement alternatif) mais reste mal vu dans les moeurs, trois jeunes adultes font finalement le choix de cette vie pour le meilleur et pour le pire.

SUITE DE : Rarement un, jamais deux, toujours trois

Contexte provenant de cette [url=LIEN]recherche[/url]


Mes recherches en cours ♥️

Mes recherches en vrac
Revenir en haut Aller en bas
 
Lullaby
Lullaby
Féminin MESSAGES : 977
INSCRIPTION : 13/09/2017
CRÉDITS : Nobody

UNIVERS FÉTICHE : Vie réelle / HP / Twilight / University
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1201-lullaby https://www.letempsdunrp.com/t3385-lullaby-you-re-in-my-head-always-always-always https://www.letempsdunrp.com/t1204-les-personnages-de-lullaby
Donut

Fire on fire would normally kill us but this much desire, together, we're winners [ft. Maddy'n & Patate douce] Empty


Alexandra Blomdahl
J'ai 28 ans ans et je vis à Oslo, Norvège. Dans la vie, je suis Créatrice de robe de mariée et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire. Je suis née en Suède

Alexandra, de son nom complet Alexandra Viktoria Aurora Blomdahl, est née en suède, à Stockholm, dans une famille d'artistes. Son père est pianiste, sa mère est artiste peintre et la petite fille a grandie dans l'amour de l'art auprès de ses parents. C'est une romantique, sensible. Le genre de fille qui pleure devant le moindre film. Elle rêve de son mariage depuis toute petite et elle adore la mode. Elle a entreprit des études dans l'univers de la mode. Elle est devenue créatrice de robes de mariées en 2014.


Iga Wysocka
«- Allez, tournée générale !»

La proposition de Thea déclenche, dans la seconde, les réactions positives de ses amies. Après une journée de travail, oublier les tensions, les collègues chiants, les patrons exigeant et les clients parfois on ne peut plus enquiquinant fait du bien à tout le monde. Si Alexandra n’est pas la plus à plaindre dans son groupe d’amie, elle accueille l’annonce avec la même appréciation que les autres, se levant rapidement en emboîtant le pas de Thea pour l’aider à porter leurs consommations jusqu’à la table où la petite troupe d’amis s’est amassée pour partager «juste un verre» après le travail.

Et pourtant, pour une fois, «juste un verre» n’est pas l’arnaque habituelle alors que, petit à petit, à mesure que les verres s’enchaînent, le groupe se réduit, certains ayant quelques projets pour la soirée, d’autres devant retrouver leurs petites familles. Alexandra jette un regard à sa montre, réalisant que cela fait déjà un peu plus d’une heure qu’ils se sont posés dans le bar. Elle n’est pas pressée Alex, personne ne l’attend réellement chez elle en ce vendredi soir. Elle a bien ses colocataires, mais ce n’est pas comme quelqu’un qui attendrait réellement après son retour. Rien qui presse. Pas de projets pour la soirée autre que celui de profiter d’un bain chaud et d’un bon bouquin.

«- Je ne vais pas tarder à y aller aussi.» annonce pourtant la demoiselle à l’attention des survivants.

Protestations du reste de la bande, comme à chaque départ. La jeune femme rit, consent à s’attarder un peu plus et commande un nouveau cosmo alors que la conversation continue d’aller bon train en même temps qu’elle l’éloigne de sa soirée chill et cocooning au profit de quelque chose d’un peu plus sociable. Pas pour lui déplaire, en soit. En riant d’une nouvelle blague, la rouquine porte son verre à ses lèvres et suspend son geste comme son regard accroche un visage parmi les anonymes, une silhouette assise au comptoir. Une silhouette qu’elle n’a pas revu depuis deux semaines, depuis leur partage d’un petit déjeuner rapide avant que leurs routes ne se séparent au lendemain d’une nuit de délices.

«- Excusez-moi.»

Quittant ses amis, la demoiselle décide d’aller saluer l’homme installé seul au comptoir et duquel elle gardait un souvenir impérissable. Suffisamment impérissable pour qu’elle ne l’approche pas sans une toute petite arrière pensée qu’elle tente de faire taire dans un même temps. Non pas qu’elle ait peur de ce qu’il puisse penser d’elle, ce qui était de toute façon un peu tard pour cela après ce qu’ils avaient vécut. D’autant plus qu’elle ne regrettait pas. Loin de là. Son ami et lui avaient changés quelque chose, lui avaient permis de mieux se découvrir elle-même, mieux se connaître, en la faisant se sentir en confiance, autorisée à désirer. Ils lui avaient permis d’assumer cette part d’elle sans en rougir, sans la juger, si bien qu’elle leur était reconnaissante, quelque part, de ce qui était arrivé. Une sensation de liberté qu’elle n’avait jamais éprouvé auparavant, bien trop satisfaisante pour ne pas avoir dans l’idée de recommencer.

«- Un cosmo s’il vous plaît.» annonce-t-elle au barman, en arrivant à hauteur de Jay. Elle laisse son regard glisser vers ce dernier, esquisse un sourire avant de s’adresser à lui, pour le tirer de ses pensées. «Quels étaient les autres vœux, cette fois ?» s’enquit-elle en rebondissant sur les mots qu’il avait eut pour l’aborder il y a quinze jours.



Mes recherches en cours ♥️

Mes recherches en vrac
Revenir en haut Aller en bas
 
Maddy'n
Maddy'n
Féminin MESSAGES : 106
INSCRIPTION : 10/10/2019
ÂGE : 27
RÉGION : IDF
CRÉDITS : Pop-Gun

UNIVERS FÉTICHE : Fantasy / SF
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3361-once-upon-a-time-maddy-n https://www.letempsdunrp.com/t3362-my-experiences-maddy-n
Tortue

Fire on fire would normally kill us but this much desire, together, we're winners [ft. Maddy'n & Patate douce] Empty


Elijah "Jay"
Anders

J'ai 30 ans ans et je vis à Oslo, Norvège. Dans la vie, je suis Coach de Sport et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

+ Il pratique l’escrime depuis tout petit. + Accro à l’adrénaline et aux sports extrême.+ Il a frôlé la mort dans l’accident qui a coûté la vie à sa mère. +Né à Copenhague. + Grand-frère de 2 petits monstres après le remariage de son père. + Enfant, il voulait devenir dresseur de chien de traineaux.



Jamie Dornan :copyright:️ Shiya
Tu viens boire un verre ce soir ?  - Sam

Ca aurait pu être une journée comme les autres, des plus banales. Routine sportive du matin avec Jade, petit déjeuner, boulot, métro, que je ne prenais pas mais vous comprenez l’idée, dodo et tout aurait recommencé demain, si ce message n’était pas apparu sur mon téléphone. Bien sur, le message en lui même n’était pas extraordinaire non plus, mais l’activité qu’il proposait allait pouvoir me permettre de sortir un peu de ma routine, de côtoyer l’inattendu, la surprise ou au moins, l’espoir qu’ils puissent être de la partie. Un verre avec quelques collègues, histoire de décompresser, de penser à autre chose. Assis sur le canapé, tasse de thé tenue entre les cuisses, je réponds au message, réglant les divers détails du lieu et de l’heure. Rendez-vous donner dans deux heures, me laissant largement le temps de finir mon thé, de partir faire une petite balade avec Jade avant de rentrer et me préparer.

Et c’est bien ce qu’il s’était passé. Thé terminé, j’avais attrapé la laisse de ma peluche ambulante qui avait immédiatement rappliquée en comprenant qu’on partirait en balade. Je l’attachais plus par sûreté pour les gens autour de nous. Ca ne tiendrait qu’à moi, il y a longtemps que je ne l’utiliserais plus tant elle était bien éduquée et m’écoutait au mot près. Ca avait demandé du boulot pour l’éduquer si bien, mais ça valait le coup. Je pouvais l’emmener n’importe où sans qu’elle cause de problème. Une vraie douceur malgré son énergie. Plus d’une heure passé à l’extérieur, à marcher, afin qu’un arrêt dans un parc pour la libérer et jouer avec elle, pour la dépenser vraiment. Et moi aussi.

Il ne me reste que quarante minutes lorsque je rentre chez moi avant de rejoindre mes collègues et amis. C’est suffisament de temps pour prendre une douche et me préparer avant de partir. Niveau timing, j’assurais ce soir. Je file dans la salle de bain, disséminent mes vêtements en chemin et glissant sous l’eau chaude pour une bonne dizaine de minutes. Une fois propre et rafraîchis, je me sèche et file dans ma chambre, une serviette autour de mes hanches, fouillant dans mon armoire pour me décider quoi porter. J’opte pour quelque chose de plutôt décontracté. Jean, t-shirt blanc et veste bordeau. Simple et confortable, idéal pour une soirée entre amis. Un fois habillé, je repasse une dernière fois dans la salle de bain pour recoiffer légèrement mes cheveux et quitte mon appartement, portefeuille, téléphone et clés dans les poches.

Je marche tranquillement dans les rues de la ville encore largement à l’avance sur l’heure du rendez-vous. Je finis par y arriver presque dix minutes à l’avance, mais je n’étais pas le seul. Deux autres personnes étaient déjà là, il n’en manquait qu’une qui au final, n’arriva que trois ou quatre minutes après moi. Ensemble, nous pénétrons dans le bar, nous dirigeant vers le comptoir passer nos commandes avant de nous installer à une table pour discuter et profiter de la soirée. Les heures passent, les verres s'enchaînent plus ou moins raisonnablement pour certains. Notre groupe diminue de moitié, je me retrouve avec Sam pour ce que nous décidons être le dernier verre. Je suis accoudé au bar le temps que notre commande soit prête. « Quels étaient les autres vœux, cette fois ?». Je tourne la tête alors qu’on me tire de mes pensées. Une jolie rousse accoudée à mes côtés avec un grand sourire qui me surprend rien que par sa présence. Je ne m’attendais pas à la recroiser de si tôt, et par hasard. Décidément, notre sirène était pleine de surprise. « Je n’ai fais aucun vœu ce soir. Si vous êtes là, ce n’est pas à cause de moi. » Enfin pour l’instant. Qui sait, la situation pourrait toujours changer.
Revenir en haut Aller en bas
 
Lullaby
Lullaby
Féminin MESSAGES : 977
INSCRIPTION : 13/09/2017
CRÉDITS : Nobody

UNIVERS FÉTICHE : Vie réelle / HP / Twilight / University
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1201-lullaby https://www.letempsdunrp.com/t3385-lullaby-you-re-in-my-head-always-always-always https://www.letempsdunrp.com/t1204-les-personnages-de-lullaby
Donut

Fire on fire would normally kill us but this much desire, together, we're winners [ft. Maddy'n & Patate douce] Empty


Alexandra Blomdahl
J'ai 28 ans ans et je vis à Oslo, Norvège. Dans la vie, je suis Créatrice de robe de mariée et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire. Je suis née en Suède

Alexandra, de son nom complet Alexandra Viktoria Aurora Blomdahl, est née en suède, à Stockholm, dans une famille d'artistes. Son père est pianiste, sa mère est artiste peintre et la petite fille a grandie dans l'amour de l'art auprès de ses parents. C'est une romantique, sensible. Le genre de fille qui pleure devant le moindre film. Elle rêve de son mariage depuis toute petite et elle adore la mode. Elle a entreprit des études dans l'univers de la mode. Elle est devenue créatrice de robes de mariées en 2014.


Iga Wysocka
En apercevant Jay accoudé au comptoir à attendre sa commande ce soir, Alexandra l’avait cru seul, ne remarquant pas l’homme avec qui, en réalité, il prenait un dernière verre. Si l’autre homme avait été Loyd, la jeune femme aurait probablement d’avantage fait attention à celui-ci mais, comme le beau brun était perdu dans ses pensées, l’ami qui l’accompagnait avait été totalement invisibilisé aux yeux de la demoiselle. Sans cela, elle ne se serait pas permit d’approcher et le déranger dans sa soirée, ne se serait pas non plus permis de faire référence à une soirée dont l’autre type n’avait pas connaissance et qui ne le concernait pas. Elle serait restée dans son coin en imaginant approcher «le prince danois» un peu plus tard. À moins que l’autre homme n’ait été Loyd. Mais il ne l’était pas.

«- Vous !?» s’étonne la demoiselle.

La demoiselle est surprise, tant par le vouvoiement soudain dont ils auraient largement put se passer après ce qu’ils avaient vécut il y a quelques jours à peine, que par le manque de plaisanterie dans la réponse du Danois. La réponse est terre à terre, sans qu’il ne semble la relever, sans qu’il ne rebondisse sur celle-ci, laissant la demoiselle un rien embarrassé. Peut-être le gênait-elle ? C’était, après tout, une hypothèse, une hypothèse qu’elle envisage quelques instants avant qu’on ne pose un verre devant elle, attirant son attention. Son cosmo. La demoiselle s’empresse de sortir un billet pour régler son addition. Elle reporte son attention sur Jay, aussitôt.

«- J’ai l’impression d’avoir prit douze ans dans la tête en un mot.» plaisante la suédoise, portant son verre à ses lèvres en secouant la tête comme pour oublier ça.

Il l’avait coupé dans son élan, d’une certaine manière. Elle avait pensé en le rejoignant qu’ils s’adonneraient à une petite joute verbale comme la fois précédente. C’était loupé pour cette fois. Elle glisse un regard sur lui, puis en direction des copines qu’elle a abandonné. Elle ferait peut-être mieux de retourner avec elles. Et pourtant elle ne bouge pas, Jay continuant de l’attirer auprès de lui comme la lumière attire un papillon en pleine nuit.

«- Je... te dérange ?» s'enquit-elle. Si c'était le cas, elle pouvait comprendre. Et disparaître.



Mes recherches en cours ♥️

Mes recherches en vrac
Revenir en haut Aller en bas
 
Maddy'n
Maddy'n
Féminin MESSAGES : 106
INSCRIPTION : 10/10/2019
ÂGE : 27
RÉGION : IDF
CRÉDITS : Pop-Gun

UNIVERS FÉTICHE : Fantasy / SF
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3361-once-upon-a-time-maddy-n https://www.letempsdunrp.com/t3362-my-experiences-maddy-n
Tortue

Fire on fire would normally kill us but this much desire, together, we're winners [ft. Maddy'n & Patate douce] Empty


Elijah "Jay"
Anders

J'ai 30 ans ans et je vis à Oslo, Norvège. Dans la vie, je suis Coach de Sport et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

+ Il pratique l’escrime depuis tout petit. + Accro à l’adrénaline et aux sports extrême.+ Il a frôlé la mort dans l’accident qui a coûté la vie à sa mère. +Né à Copenhague. + Grand-frère de 2 petits monstres après le remariage de son père. + Enfant, il voulait devenir dresseur de chien de traineaux.



Jamie Dornan :copyright:️ Shiya
Je détaille la jeune femme, cette fois, avec moins d’insistance qu’à notre première rencontre. Je note quand même qu’elle avait un goût prononcé pour les robes courtes et élégantes. Un plaisir pour les yeux de nombreux hommes je suppose. Je lui souris, la voyant tiquer sur ce qui est pour moi juste une habitude de langage, mais mademoiselle semblait s’en insurger quelque peu. Ou au moins s’en étonner. Mais dans tous les cas, ça ne semblait pas vraiment lui plaire. Une plaisanterie et une gorgée de sa boisson comme pour oublier, mais je voyais bien que ça la travaillait. « Ne TE formalise pas pour ça, ce n’est qu’une habitude de langage. Et puis, je n’oublie pas que je m’adresse à une princesse. ». Un sourire accompagné d’un baise main pour en remettre une couche, mais vraiment, se formaliser sur certaines de mes habitudes de langage était une perte de temps. J'avais donc volontairement insisté sur le tutoiement. J’osais espérer maintenant qu’elle rangerait son air de petite fille déçue. Loyd avait raison sur ce point, elle avait vraiment une bouille de bébé.

Deux verres sont glissés vers moi par le barman, et j’en repousse un vers mon collègue et ami, qui bien que discret, semblait quand même montré un intérêt pour la discussion et la relation que j'entretenais avec Alexandra. La jeune femme semble alors remarquer sa présence, ou du moins, qu’il n’était pas là par hasard. « Absolument pas. J’allais partir. ». Sam répond à ma place et j’hausse un sourcil, surpris par sa réponse. D’autant plus qu’il semblait sérieux ce con. Je le regarde régler nos deux verres et récupérer ses affaires. « A d’main. ». Je le salue à mon tour, accompagné d’une poignée de main et le laisse partir. Même si partir était un bien grand mot. S’éloigner serait plus correct, pour lui aussi trouver une compagnie plus charmante. Enfin, pas forcément plus charmante, car je l’étais déjà bien suffisamment, mais disons plus féminine.

Il ne reste donc que Alexandra et moi, accoudés au comptoir à qui j’adresse un grand sourire. « Alors, comment vas-tu ? » J’adresse un franc sourire à la rouquine. Je n’avais pas eut de ses nouvelles depuis notre petit déjeuner express après notre fameuse nuit passée à trois. Nous avions apprécié notre nuit, et, le lendemain matin, nous l’avions laissé repartir, un peu comme si de rien n’était. Pas de promesses de nouveau rendez-vous, d’appel, ou que sais-je. En réalité, ni Loyd ni moi n’avions pris son numéro, non. Nous lui avions rendu sa liberté sans que rien ne puisse prouver le crime que nous avions commis chez mon meilleur ami, ne laissant que des preuves immatériels dans notre mémoire, des souvenirs impérissables. Et probablement unique pour qu’elle prenne la peine de m’aborder à nouveau, malgré la présence de ses amies, à qui elle avait jeté quelques coups d’oeil, et qui semblaient elles aussi se passionner pour notre échange, malgré la distance.
Revenir en haut Aller en bas
 
Lullaby
Lullaby
Féminin MESSAGES : 977
INSCRIPTION : 13/09/2017
CRÉDITS : Nobody

UNIVERS FÉTICHE : Vie réelle / HP / Twilight / University
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1201-lullaby https://www.letempsdunrp.com/t3385-lullaby-you-re-in-my-head-always-always-always https://www.letempsdunrp.com/t1204-les-personnages-de-lullaby
Donut

Fire on fire would normally kill us but this much desire, together, we're winners [ft. Maddy'n & Patate douce] Empty


Alexandra Blomdahl
J'ai 28 ans ans et je vis à Oslo, Norvège. Dans la vie, je suis Créatrice de robe de mariée et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire. Je suis née en Suède

Alexandra, de son nom complet Alexandra Viktoria Aurora Blomdahl, est née en suède, à Stockholm, dans une famille d'artistes. Son père est pianiste, sa mère est artiste peintre et la petite fille a grandie dans l'amour de l'art auprès de ses parents. C'est une romantique, sensible. Le genre de fille qui pleure devant le moindre film. Elle rêve de son mariage depuis toute petite et elle adore la mode. Elle a entreprit des études dans l'univers de la mode. Elle est devenue créatrice de robes de mariées en 2014.


Iga Wysocka
Ne pas se formaliser. Juste une habitude de langage. Il lui semble pourtant bien qu'ils étaient passés au tutoiement la dernière fois. À vrai dire ils avaient été assez proches pour se le permettre il n'y a pas si longtemps que ça en fin de compte et l'homme se rattrape, d'un sourire et d'un baise-main puisque qu'il rappelle qu'elle est une princesse. La demoiselle rit. N'était ce pas lui le prince dans l'affaire ? Si. Puis elle était devenue une sirène, ayant prétendu avoir cherché le prince Éric parmi ses voeux. Mais pas n'importe laquelle c'est vrai. La fille du Roi Triton. Alors princesse elle l'était sûrement par extension.

"- Votre altesse, c'est vrai !" souffle la demoiselle en esquissant une légère révérence.

La jeune femme plaisante mais réalise cependant qu'elle a peut être dérangé le sportif pendant un tête à tête comme elle remarque un type installé avec lui et le barman qui leur donne leurs deux verres en même temps. Sortie entre potes en vu ? Peut-être. De fait elle les dérange sûrement. Mais ça ne semble pas être le cas d'après l'inconnu comme il assure qu'il allait partir, quittant Jay en mentionnant le fait qu'ils se verraient le lendemain. Alexandra ne peut pas s'empêcher de penser, pourtant, qu'elle précipite son départ même si l'homme semble chercher une autre compagnie pour la soirée, abordant quelques filles un peu plus loin en laissant le danois seul avec la suédoise.

"- Très bien et toi ?" s'enquit la jeune femme.

Et puis elle dessine un fin sourire sur ses lèvres en l'observant, osant glisser au niveau de son oreille de sorte que lui seul puisse l'entendre, sait-on jamais. Elle n'avait pas forcément envie que l'on puisse surprendre leur conversation et encore moins en comprendre l'essence.

"- Bien remis de notre soirée ?" questionne-t-elle de nouveau, alors, avant de s'écarter, lui adressant un petit regard entendu.


Mes recherches en cours ♥️

Mes recherches en vrac
Revenir en haut Aller en bas
 
Maddy'n
Maddy'n
Féminin MESSAGES : 106
INSCRIPTION : 10/10/2019
ÂGE : 27
RÉGION : IDF
CRÉDITS : Pop-Gun

UNIVERS FÉTICHE : Fantasy / SF
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3361-once-upon-a-time-maddy-n https://www.letempsdunrp.com/t3362-my-experiences-maddy-n
Tortue

Fire on fire would normally kill us but this much desire, together, we're winners [ft. Maddy'n & Patate douce] Empty


Elijah "Jay"
Anders

J'ai 30 ans ans et je vis à Oslo, Norvège. Dans la vie, je suis Coach de Sport et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

+ Il pratique l’escrime depuis tout petit. + Accro à l’adrénaline et aux sports extrême.+ Il a frôlé la mort dans l’accident qui a coûté la vie à sa mère. +Né à Copenhague. + Grand-frère de 2 petits monstres après le remariage de son père. + Enfant, il voulait devenir dresseur de chien de traineaux.



Jamie Dornan :copyright:️ Shiya
Le départ de mon ami semble détendre un peu plus la jeune femme sur qui se dessine un léger sourire. Je reste persuadé que le départ de Sam était un peu plus précipité que prévu, simplement pour me laisser le champ libre avec Alexandra. Il ne savait pas que ce champ avait déjà été exploré, lors d’une nuit intense, en compagnie d’un autre partenaire. Mais pour l’instant, je me gardais bien de raconter ça à tous mes amis, qui risquaient de poser bien trop de question à mon goût, et pas des plus discrètes. Alors au final, ça m’arrangeait bien que Sam se soit un peu éloigné, qu’il ne puisse pas entendre plus de ce que la rouquine et moi aurions à nous dire. Bien que je n’étais pas sur qu’on aborderait les détails de notre nuit ensemble ici, à portée de tous. Préserver notre intimité et nos penchants, c’était pas si mal non plus. « Ca va bien, merci. ».

Je lui adresse un sourire avant de boire une gorgée de mon verre, alors qu’elle se penche lentement vers mon oreille, murmurant quelques mots peu subtils sur les événements passés à notre dernière rencontre, avec un sourire entendu. « Bien sur. La soirée s’est très bien passée, alors je n’ai pas de raisons de ne pas m’en remettre. ». Je lui retourne une réponse polie, raisonnable, me retenant de faire tout commentaire sur le fait que ça serait surement à moi de lui poser la question. Ca serait un manque de tact évident, et je ne tenais pas à me prendre une baffe maintenant pour avoir été désobligeant. Au lieu de ça, je lui souris, me demandant tout de même pour quelle raison elle était venue m’aborder ce soir. Espérait-elle remettre ça ? Avec moi, ou nous ? Pour quelle autre raison serait-elle venue m’aborder autrement. A part cette fameuse nuit à trois, rien ne nous liait, nous unissait. Nous étions simplement des inconnus, ayant partagés un moment privilégié, mais ça ne faisait pas vraiment de nous des connaissances, encore moins des amis. Donc à part vouloir me refaire une proposition indécente, je ne voyais pas vraiment d’aboutissement à cette conversation.

Nouvelle gorgée d’alcool qui glisse dans ma gorge avant de me décider moi-même à prendre les devants. « Est ce que je devrais appeler Loyd pour savoir s’il peut nous rejoindre ? ». La grande question était désormais de savoir si elle en avait après moi ou nous deux. Même si j’avais bien mon avis sur la question. Nul doute que nous lui avions laissé un souvenir impérissable, et la possibilité de remettre ça à d’autres occasions. Même si étions loin de penser que l’occasion puisse se représenter de si tôt. Jamais ce ne me serait attendu à la revoir si rapidement et par le plus grand des hasards. A croire que l’univers le faisait exprès.
Revenir en haut Aller en bas
 
Lullaby
Lullaby
Féminin MESSAGES : 977
INSCRIPTION : 13/09/2017
CRÉDITS : Nobody

UNIVERS FÉTICHE : Vie réelle / HP / Twilight / University
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1201-lullaby https://www.letempsdunrp.com/t3385-lullaby-you-re-in-my-head-always-always-always https://www.letempsdunrp.com/t1204-les-personnages-de-lullaby
Donut

Fire on fire would normally kill us but this much desire, together, we're winners [ft. Maddy'n & Patate douce] Empty


Alexandra Blomdahl
J'ai 28 ans ans et je vis à Oslo, Norvège. Dans la vie, je suis Créatrice de robe de mariée et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire. Je suis née en Suède

Alexandra, de son nom complet Alexandra Viktoria Aurora Blomdahl, est née en suède, à Stockholm, dans une famille d'artistes. Son père est pianiste, sa mère est artiste peintre et la petite fille a grandie dans l'amour de l'art auprès de ses parents. C'est une romantique, sensible. Le genre de fille qui pleure devant le moindre film. Elle rêve de son mariage depuis toute petite et elle adore la mode. Elle a entreprit des études dans l'univers de la mode. Elle est devenue créatrice de robes de mariées en 2014.


Iga Wysocka
Pourquoi était-elle venue jusqu’à lui ce soir ? Juste pour le saluer ? La politesse bien connue des suédois pouvait, en effet, la pousser en ce sens. Après tout, dans son pays, les gens étaient pour le moins chaleureux et courtois. Peut-être que son approche ce soir n’était lié qu’à ça. A moins qu’elle ne vienne avec quelques arrières pensées ? Cependant, si le souvenir de leur nuit à trois continu de venir taquiner son esprit de temps à autres, enflammant son corps et sa mémoire, la demoiselle n’a pas l’impression de venir en ce but. Elle voulait juste… elle ne saurait pas bien le dire. Mais quelque chose lui dit qu’elle doit approcher, qu’elle doit aller saluer le jeune homme, alors elle écoute son instinct, le perturbant dans sa soirée entre amis, alors qu’elle n’avait même pas remarqué, de prime abord, qu’il était accompagné.

L’inconnu les laissant seuls, le jeune homme ne tarde pas à prendre des nouvelles, faisant preuve de quelques politesses à demander comment se porte la demoiselle. Si cette dernière répond, à vrai dire, elle sent comme un certain manque de naturel dans la situation. Ils étaient à des lieux de la conversation et des plaisanteries qui les avaient entraînés la dernière fois dans les mêmes draps. L’humour du coach avait fait place à… elle ne sait trop quoi. Était-ce une impression qu’elle avait, ou le jeune homme était plus indifférent à sa présence, cette fois, qu’il ne l’était au cours de leur première rencontre ? Cette rencontre que la demoiselle évoque, mutine, en venant plus près de son oreille pour conserver intact le secret de leurs ébats, la réponse qu’il lui donne étirant ses lèvres en un sourire.

Et puis, il propose d’appeler Loyd, comme une perche tendue pour remettre le couvert. Etait-ce bien ce qu’il voulait sous-entendre ? Sans nul doute. Avait-elle envie de cela ? Avait-elle envie de revoir le taciturne médecin, qu’elle n’avait plus aperçu depuis qu’ils avaient finit par s’endormir la dernière fois ? Elle n’avait put voir que Jay au petit matin la dernière fois. Bien vite, par ailleurs. Elle était partie rapidement. Elle n’avait plus rien à faire là. Après cela, elle ne pensait plus les revoir et puis, le hasard lui avait donné tord, en mettant Jay au milieu de sa route, ce soir. Un signe ? Simplement la vie. On dit que le monde est petit, non ? Mais puisque l’univers semble leur tendre une perche... Et puis, elle mentirait si elle disait que dans le fond, tout ça ne la travaille pas, d’autant plus que rivaliser avec ce qu’ils lui avaient fait connaître était difficile.

«- Pourquoi pas, oui ?» accepte la demoiselle.


Mes recherches en cours ♥️

Mes recherches en vrac
Revenir en haut Aller en bas
 
Maddy'n
Maddy'n
Féminin MESSAGES : 106
INSCRIPTION : 10/10/2019
ÂGE : 27
RÉGION : IDF
CRÉDITS : Pop-Gun

UNIVERS FÉTICHE : Fantasy / SF
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3361-once-upon-a-time-maddy-n https://www.letempsdunrp.com/t3362-my-experiences-maddy-n
Tortue

Fire on fire would normally kill us but this much desire, together, we're winners [ft. Maddy'n & Patate douce] Empty


Elijah "Jay"
Anders

J'ai 30 ans ans et je vis à Oslo, Norvège. Dans la vie, je suis Coach de Sport et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

+ Il pratique l’escrime depuis tout petit. + Accro à l’adrénaline et aux sports extrême.+ Il a frôlé la mort dans l’accident qui a coûté la vie à sa mère. +Né à Copenhague. + Grand-frère de 2 petits monstres après le remariage de son père. + Enfant, il voulait devenir dresseur de chien de traineaux.



Jamie Dornan :copyright:️ Shiya
Elle se fait timide, ne semble pas vouloir assumer l’intégralité de ses pensées, ses envies. Pourtant, après la soirée peu conventionnelle que nous avions passé ensemble j’avais espéré que la jeune femme serait un peu plus affirmée, téméraire. Comme elle l’avait été cette nuit là, prenant les devants, nous imposant son rythme, nous rendant docile à souhait. Mais il semblait que cette fois, l’avantage était pour nous. Loyd la boufferait de son aura s’il était présent. Réponse pas complètement assumée de la rouquine à qui s’adresse un grand sourire, comme pour la mettre en confiance. « Ne bouge pas, je reviens. ». Je me lève et abandonne la jeune femme au comptoir quelques minutes, le temps de passer un coup de fil à Loyd. Plusieurs raisons à cet éloignement, me conduisant à l’extérieur du bar pour passer mon appel. Déjà, pour une question de réseau et de compréhension de la conversation. Avec le bruit ambiant, cela pouvait vite devenir compliqué d’entendre quoique ce soit. Ensuite, pour pouvoir parler librement avec mon partenaire de crime. Pas besoin de filtre sous prétexte que notre sirène pouvait entendre nos propos et surtout, les nominatifs à son égard. Je ne sais pas si elle apprécierait de se faire ouvertement appelé bouille de bébé, rouquine ou autre. Ni même d’une excuse si Loyd venait à refuser la proposition. Je n’aurais qu’à prétendre qu’il n’a pas décroché.

Quelques sonneries retentissent avant de finalement entendre la voix suave de mon meilleur ami. Sur son répondeur. Tu parles d’un pote, jamais il répond quand on a besoin de lui. Par principe, je laisse un court message, se limitant à un seul mot : Connard. Je raccroche et cette fois, tape un sms, dans lequel je lui explique l’hasardeuse rencontre que je viens de faire, la situation, et lui propose de nous rejoindre indiquant bien le nom et l’adresse du bar. Je n’avais plus qu’à espérer qu’il ne lirait pas mon message dans trois ou quatre heures. Je retourne à l’intérieur, rejoins Alexandra avec un sourire. Je n’ai même pas besoin de lui mentir en plus. « Il n’a pas décroché, mais je lui ais laissé un message. Tu m’accordes une heure pour voir s’il donne signe de vie ? ». Je recommande deux verres, un pour Alexandra, l’autre pour moi. Je me dis que nous pouvions sûrement nous permettre de discuter une petite heure, de choses et d’autres, attendant un quelconque signe de vie de mon meilleur ami. Et avec un verre ou deux de plus, nos langues seraient surement plus déliées et la conversation plus naturelle.
Revenir en haut Aller en bas
 
Patate Douce
Patate Douce
Féminin MESSAGES : 174
INSCRIPTION : 25/10/2019
ÂGE : 27
RÉGION : Basse-Normandie
CRÉDITS : idk

UNIVERS FÉTICHE : Réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t3396-patate-douce#72133 https://www.letempsdunrp.com/t3397-m-f-toujours-ouvert-notes-pluvieuses
Flash

Fire on fire would normally kill us but this much desire, together, we're winners [ft. Maddy'n & Patate douce] Empty


Loyd
ANDREWS

J'ai 30 ans et je vis à Oslo, Norvège. Dans la vie, je suis Médecin depuis dix ans et je m'en sors plus que bien . Sinon, grâce à ma chance , je suis à toutes les femmes et je le vis plutôt comme une liberté totale.

Enfant unique des Andrews, mère avocate internationale, père chirurgien de renom. J'ai grandi avec ma nounou. Elle est ma figure paternelle, jusqu'à qu'elle soit renvoyé au Mexique. Je la cherche depuis. J'en ai terriblement voulu à ma mère pour cet abandon. D'ailleurs, nos relations sont tendues mais demeurent cordiales en apparence. Mon père est mon modèle.. Je me demande encore comment peut-il aimer ma mère aussi eperdument ? Je souffre de la peur de l'abandon. Impossible de terminer ma nuit avec quelqu'un, pas même mon meilleur ami Jay. J'enchaine les conquêtes, de peur de m'attacher et de finir seul.


Heny Cavill  :copyright:️ jenesaispas
9h. J’arrive au boulot en moto, à l’hôpital. Cela faisait trois ans que je travaillais aux urgences, en tant que titulaire. A la tête de cinq internes : trois demoiselles et deux messieurs. J’ai l’impression d’être Blanche-Neige. J’ai Prof qui se la ramène sans arrêt. Tu sens qu’elle passe une bonne partie – pour ne pas dire toute – de sa vie à étudier, elle a réponse à tout. Et heureusement, elle se trompe rarement. Puis vient Timide. Elle est adorable comme tout. Tout aussi efficace que la première citée mais bien plus dans la retenue. Bien plus dans l’action que de ramener sa fraise arrêt. En troisième position, Simplet. Je me demande encore pourquoi, elle est là. Hormis me faire les yeux, je n’ai pas encore trouvé d’utilité à sa personne. Je peux la coupler à Grincheux. Toujours un pet de travers. Ce sont les deux à qui, je refile des tâches ingrates. Genre les cafés pour toute l’équipe, les transmissions à organiser, les comptes-rendus à rédiger. Les trucs chiants, ce sont pour eux. Et je comptais bien les faire chier jusqu’à qu’ils démissionnent ou me remettent à ma place. Les Urgences, c’est réactivité et efficacité. Et peut-être un peu de baise. Et mon petit dernier, Joyeux ! On se tape des délires, il allège l’ambiance. Un peu à la traine mais une fois, les consignes comprises, il était franchement efficace.

C’est Prof qui me rappelle mon diner de ce soir. Avais-je oublié ? Clairement pas. « C’est pour quoi déjà ? » Elle soupire, exaspérée tandis que je ris d’omettre les futilités. « La répartition des budgets. » En effet, indispensable. « Que vais-je proposer ? » Je la vois froncer les sourcils. « Bah, tu ne me proposes rien à soumettre au conseil ? » Elle begaye. « Le diner est à 19h. Vous avez dix heures tous les cinq pour me faire cinquante revendications. Et je veux un fichier au carré, avec les investissements et le plan d’action qui va bien » J’avais déjà préparé les actions mais comme Prof voulait faire sa fayotte, je faisais payer tout le petit monde. Cela souffle fort dans mon bureau. « En fonction de ce qui pourra se dire, je verrais comment je ferais les actes de reconnaissance. Ne me décevez pas. Bien sûr, vous continuez le service » Je tape sur la table pour signifier la fin de la réunion.

15h. Enfin, je peux manger tranquillement. Posé au self tout public, je prends le temps de faire un tour sur les réseaux.  Histoire de souffler de toutes les victimes qui affluent. Une explosion et une masse de blessés. Faut vraiment avoir le cœur solide. Même moi, je me demandais ce que j’y faisais. Mais quand je vois, les remerciements qu’on reçoit quand on sauve une personne, je savais que j’avais trouvé ma vocation. « On revasse Andrews. » Je quitte mon cellulaire. « On traine Hardin » Confrère, concurrent principal

18h. Je rentre chez moi rapidement pour me laver et enfiler une tenue plus élégante. Bleu nuit comme à l’accoutumé, chemise ouverte, pantalon serré. On avait rendez-vous dans le bureau du directeur de l’hôpital. J’espère qu’on allait se fendre le bide. C’était la seule chose qui m’intéressait réellement. Vivant à vingt minutes à pied, je prends quand même la voiture cette fois, car je savais qu’on allait mettre un moment avant de tomber d’accord et j’aurais la flemme de marcher.

Je repasse voir mes internes, pluie de compliments. J’ai perdu Simplet dans la bataille. Si je n’avais pas une déontologie « pas tes propres internes », je n’aurais eu aucune pitié pour cette nouille. Quel enculé que je suis ! Je récupère leur fichier et histoire de les faire baliser, je critique une bonne partie de leur proposition. Certaines étaient bien meilleures que les miennes. Pour le quart d’heure restant, je réunis les deux fichiers et monte au dernier étage, saluant la dizaine de membres du conseil.  

20h30. Téléphone qui sonne. Jay qui s’affiche. Je fronce le regard. Il me voulait quoi ? C’était rare qu’on s’appelle surtout en semaine. De toute façon, je ne peux pas répondre avec ce putain de repas d’affaires. Et puis même ma charmante compagnie ne me donnait guère envie de répondre. Message qui s’ensuit. Une insulte. Belle maturité frangin !! Second message qui devient plus intéressant. Une Princesse qui visiblement voulait faire le match retour. Enfin, ce n’était pas dit ainsi mais c’est comme ça, que je voulais l’interpréter. Coïncidence qui se manifeste déjà. Le troisième mousquetaire voulait visiblement déjà jouer avec nos épées. Je n’étais jamais contre une joute. Je m’autorise une pause intellectuelle pour émettre ma suggestion.

Message à Jay:
 

Désolé chère consœur mais tu viens de te faire piquer la place.



Fire on fire would normally kill us but this much desire, together, we're winners [ft. Maddy'n & Patate douce] Y2SMLgu
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Fire on fire would normally kill us but this much desire, together, we're winners [ft. Maddy'n & Patate douce] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Fire on fire would normally kill us but this much desire, together, we're winners [ft. Maddy'n & Patate douce]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Fire Girls [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers réel :: Europe-
Sauter vers: