-41%
Le deal à ne pas rater :
Smartphone HUAWEI P30 lite Noir 128 Go
219 € 369 €
Voir le deal

Partagez
 
 
 

 "Quand on ne peut revenir en arrière, on ne doit se préoccuper que de la meilleure façon d'aller de l'avant." Jo / Isaac

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 6, 7, 8 ... 10, 11, 12  Suivant
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 194
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 31
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Flash

"Quand on ne peut revenir en arrière, on ne doit se préoccuper que de la meilleure façon d'aller de l'avant." Jo /  Isaac - Page 7 Empty


Jo' Read
J'ai 37 ans et je vis en prison. Dans la vie, j'étais trafiquante de drogue et je m'en sors plus que mal Sinon, grâce à ma malchance, je suis dans une histoire compliquée avec un agent du FBI et je le vis plutôt mal.

"Quand on ne peut revenir en arrière, on ne doit se préoccuper que de la meilleure façon d'aller de l'avant." Jo /  Isaac - Page 7 Tumblr_pc6qb4j8Fa1wxge4uo4_500
"Quand on ne peut revenir en arrière, on ne doit se préoccuper que de la meilleure façon d'aller de l'avant." Jo /  Isaac - Page 7 Tumblr_ntww4pAbfi1s59qcio2_400


avatar :copyright:️ ManhattanRedlish


Soit il était incapable de la juger, soit il mentait à nouveau. Mais Jo penchait plus pour la première option. Parce que jusqu'à présent il avait toujours été sincère quand ils avaient abordés des sujets sensibles. Il semblait percevoir la vraie personne qu'elle était. Il ne regardait pas comme une détenue simplement ici pour payer de ses méfaits. C'était appréciable. Elle en oubliait presque son uniforme, et qu'elle allait devoir regagner sa cellule dans peu de temps.

« - non non sans façon. Sept ans ça me suffit largement… » passer plus de temps ici n'était pas prévu à son programme. Elle s'était promis de faire le max pour bien se conduire, éviter les emmerdes et pouvoir peut être sortir plus tôt grâce à ça. D'accord elle vendait de la drogue mais elle n'était pas une mauvaise personne. Un rire passa ses lèvres quand il imagina vivre sur le palier d'en face. « - parce que tu penses vraiment que je pourrais me payer un appartement en sortant d'ici ! Faudra plutôt me louer ton canapé ! » c'était amusant ils se parlaient parfois comme deux vieux amis. Jo aimait ça. De plus en plus il fallait l'avouer.

Un rire joyeux sortie de la gorge de Jo. « -c'est toi qui est venu me chercher, je m'en sortais sans toi moi. » c'était lui qui aurait eu du mal à vivre sans elle visiblement.
Elle n avait pas voulu lui tacher le visage. Mais cela l’amusa tout autant que lui. « -c'est encore un mensonge ça ? » demanda Jo en plissant le nez, taquine.

Mais quand il s'approcha d'elle, trop près à nouveau, elle eut peur qu'il l'embrasse. Elle ne voulait pas de ça. Il le savait, et elle devait lui faire confiance sur le sujet. Mais tout de même il en prenait un peu trop l'habitude. « -c'est une manie ou simplement parce que tu aimes ça que tu te rapproches si souvent de moi de cette façon ? » non elle ne le remballait pas. Juste lui faire comprendre gentiment que ça pouvait être un terrain glissant. Et qu'elle ne voulait pas avoir d'ennui. Tout comme elle ne voulait pas lui en causer.

« -comme si je n'allais pas prendre de douche après une apres midi de mécanique et de sueur au soleil ! » elle recula de deux pas avant d’ouvrir la portière et de monter dans le vanne. « -je vais juste vérifier que je suis trop forte et que ce tas de ferrailles ronronne à nouveau. » Jo mit le contacte et le moteur se mit à tourner. Parfait ! Elle avait finit sa journée. « - je dois ramener la boite à outils et j'ai finis. » chose qu'elle devait faire en présence d'un gardien afin qu'il en vérifie le contenu. Au cas ou elle ait garder un outil pour buter quelqu'un.

Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 220
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Sign - icon MalcomBright / gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903
Flash

"Quand on ne peut revenir en arrière, on ne doit se préoccuper que de la meilleure façon d'aller de l'avant." Jo /  Isaac - Page 7 Empty


Elias Shaw
J'ai 40 ans et je vis à San Francisco. Dans la vie, je suis gardien de prison après avoir servi durant 10 ans dans les marines et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien comme ça je profite de la vie.

"Quand on ne peut revenir en arrière, on ne doit se préoccuper que de la meilleure façon d'aller de l'avant." Jo /  Isaac - Page 7 Lygr
"Quand on ne peut revenir en arrière, on ne doit se préoccuper que de la meilleure façon d'aller de l'avant." Jo /  Isaac - Page 7 Luke%2Bevans%2Bsexy%2Bgif%2B23


avatar :copyright:️ Morphine


Elias savait que le jour viendrait où elle ferait appel de la décision pour obtenir une libération pour bonne conduite et il ferait en sorte qu’elle l’obtienne. Pas qu’il voulait se débarrasser d’elle, bien au contraire, elle lui manquerait sûrement, mais parce qu’elle méritait de vivre en dehors de ces murs. Elle ne ferait pas les sept ans, sûrement cinq ou peut-être trois avec un aménagement de peine, mais elle ne ferait pas sa peine en entier. C’était son expérience qui parlait. Alors il resta silencieux, ne souhaitant pas lui donner de faux espoirs, mais il était confiant. Et à sa sortie, ça serait volontiers qu’il l’aiderait à s’en sortir, à se réintégrer dans la vie civile « Avec plaisir ! ». Il avait eu envie de lui demander si elle comptait reprendre le trafic de stupéfiant à sa sortie, mais il se doutait qu’elle ne lui répondrait pas. Qui irait dire à son gardien que la prison n’était qu’une pause dans son activité criminelle ?! Même s’ils discutaient comme deux bons et vieux amis, il restait son gardien. Il portait toujours l’uniforme et ça serait le cas pour les sept prochaines années…

« Tu t’en sortais tellement bien que tu t’es battue dans les vestiaires ! Heureusement que je suis arrivé t’apporter un peu de joie dans ta vie La Miss. Ne me remercie pas, c’est un plaisir » Il lui fit un clin d’œil tout en esquissant un sourire avant de dire « Je ne fais pas que mentir voyons » Et puis il ne passait pas du temps comme ça avec les autres prisonnières. Elle avait un traitement de faveur, d’une certaine manière. Elle était la seule avec qui il discutait de la sorte et avec qui il s’approchait aussi dangereusement, au risque de se brûler un jour ou l’autre. Après avoir déposé un baiser sur sa joue, il se recula légèrement, souriant « Qu’est-ce qu’il y a La Miss ? Tu as peur de jouer avec le feu et de te brûler ? » et se recula avant de sourire « J’avoue que je t’ai déjà vu plus propre ».

Elias la laissa monter en voiture pour vérifier qu’elle avait fait du bon boulot et le vanne semblait ravi de démarrer au quart de tour. « Je t’accompagne alors » et se saisit de la boite à outil. Il accompagna la prisonnière pour ramener les affaires, puis jusqu’aux douches où il décida de la laisser « Bonne soirée La Miss. On se revoit dans une semaine… Je suis en vacances ». Il sortit une photo de lui près de sa moto et la lui donna « Pour pas que tu oublies ma gueule d’ange » et la salua d’un signe de main avant de partir.

Elias n’aimait pas particulièrement les vacances, mais son supérieur et l’État ne lui laissait guère le choix. Il en avait donc profité pour jouer de la guitare, réparer sa moto et faire du sport. Pas de soirées dans les bars, pas de filles. Il voulait être seul et profiter du calme de son appartement avant le retour dans le bloc D de la prison de St Quentin.

En revenant de vacances, le même rituel avec Daryl qui lui faisait un compte-rendu des départs et des arrivés, des problèmes et des solutions imposées durant la semaine. Les prisonnières avaient décidé de lui fêter son retour de vacances avec une bagarre qui dégénéra à la cantine. Il fut rapidement pris à parti avec un de ses partenaires et se retrouva avec un œil au beurre-noir, la lèvre légèrement enflé et l’arcade ouverte.

C’était donc avec une gueule des mauvais jours qu’il retrouva la jeune femme après une semaine d’absence, une clope au bec pour se détendre du mieux qu’il le pouvait.





"Il existe deux choses qui empêchent une personne de réaliser ses rêves : croire qu'ils sont irréalisables, ou bien, quand la roue du destin tourne à l'improviste, les voir se changer en possible au moment où l'on s'y attend le moins" Coelho


@Sian.

Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 194
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 31
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Flash

"Quand on ne peut revenir en arrière, on ne doit se préoccuper que de la meilleure façon d'aller de l'avant." Jo /  Isaac - Page 7 Empty


Jo' Read
J'ai 37 ans et je vis en prison. Dans la vie, j'étais trafiquante de drogue et je m'en sors plus que mal Sinon, grâce à ma malchance, je suis dans une histoire compliquée avec un agent du FBI et je le vis plutôt mal.

"Quand on ne peut revenir en arrière, on ne doit se préoccuper que de la meilleure façon d'aller de l'avant." Jo /  Isaac - Page 7 Tumblr_pc6qb4j8Fa1wxge4uo4_500
"Quand on ne peut revenir en arrière, on ne doit se préoccuper que de la meilleure façon d'aller de l'avant." Jo /  Isaac - Page 7 Tumblr_ntww4pAbfi1s59qcio2_400


avatar :copyright:️ ManhattanRedlish


Une semaine. Sans le voir. Jo avait survécu. Sans même avoor besoin de regarder la photo qu'il lui avait donné. Comme si elle avait besoin de ça. Son inconscient faisait très bien le travail tout seul ! Deux nuit de suite il s'était pointé dans ses rêves. Et dans sa tête il s'était approché bien plus près et l'avait embrassé plus d'une fois. La prisonnière fois, elle se dit que ça n'était rien. Que c'était à cause du comportement de Shaw, de leur sujet de conversation, du fait qu'elle soit seule ici sans nouvelle d'Isaac. La deuxième fois, elle était restée allongée sur son lit fixant le plafond avec des yeux ronds. Il fallait que ça s'arrête. C'était du grand n'importe quoi !
Durant une journée elle tenta de ne pas penser à lui. Faisant tout pour occuper son esprit. Mais ce petit con était tenace. A croire qu'il lui manquait.

La fin de leur conversation avait un peu déstabilisé la jeune femme. Le fait qu'il soit prêt à l'aider dedans comme dehors… c'était sympa de sa part mais est ce que dehors les choses seraient les même ? Enfin de toute façon elle était encore loin de sortir. Alors elle avait classé ça dans sa tête.
Heureusement, on lui trouvait du travail. Une machine à laver, l’imprimante de la psychologue, et aujourd'hui elle se trouvait dans la grande cabane de jardin dans laquelle était rangée les tondeuses à gazon. C'était l'une elle qui posait problème. Jo était bien contente d'être loin de tout et de tout le monde apres le bordel de la cantine…

Elle était en train d'étudier la machine lorsque Shaw arriva près d'elle. « - ça n'a pas l'air d'aller… » souffla la jeune femme en posant ce qu'elle avait dans les mains. Elle s'approcha de lui, bien bien près comme il le faisait lui d'ordinaire et se saisit de la cigarette. « - pas de ça ici. elle écrasa la cigarette au sol avant de regarder à nouveau Shaw. Une petite grimace et elle ajouta : « - elles ne vous ont pas loupé. » c'est vrai qu'il était bien amoché. Son regard passa des yeux aux lèvres du gardien, avant que ne se dessine un sourire taquin sur ses lèvres et qu'elle recule pour retourner vers la tondeuse. Ba quoi elle préférait le voir sourire alors tout les moyens étaient bon non ?: « - bien passées tes vacances ? Racontes un peu ça devrait te changer les idées. . Et les siennes aussi. Jo baissa les yeux sur la tondeuse avant d'ajouter uniquement pour lui faire plaisir : « -tu m'as manqué… » son sourire était toujours aussi taquin. S'il était venue la trouver jusqu'ici, c'était qu’il voulait une petite pause et penser à autre chose. Alors lui faire un câlin et le plaindre n'était pas la bonne solution d'après Jo. Autant rester fidèle à ce qu'ils échangeaient d'ordinaire.


Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 220
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Sign - icon MalcomBright / gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903
Flash

"Quand on ne peut revenir en arrière, on ne doit se préoccuper que de la meilleure façon d'aller de l'avant." Jo /  Isaac - Page 7 Empty


Elias Shaw
J'ai 40 ans et je vis à San Francisco. Dans la vie, je suis gardien de prison après avoir servi durant 10 ans dans les marines et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien comme ça je profite de la vie.

"Quand on ne peut revenir en arrière, on ne doit se préoccuper que de la meilleure façon d'aller de l'avant." Jo /  Isaac - Page 7 Lygr
"Quand on ne peut revenir en arrière, on ne doit se préoccuper que de la meilleure façon d'aller de l'avant." Jo /  Isaac - Page 7 Luke%2Bevans%2Bsexy%2Bgif%2B23


avatar :copyright:️ Morphine


« Pas vraiment, non » Répliqua-t-il tout en tirant une taffe sur sa clope. Il n’était pas parvenu à tenir bien longtemps sans la nicotine. Enfin, ça c’était sans compter sur la jeune femme qui lui retira la clope du bec pour l’écraser au sol sous son regard ahuri. Il finit par se faire une raison et abdiqua. Elle n’avait peut-être pas tort finalement. Ce n’était pas en retombant dans ses vieux travers que la journée allait mieux se passer… Et puis il était bien plus préoccupé par sa manière de l’approcher que par sa clope écrasée au sol. « Mon collègue en a pris aussi pour son grade. Il est encore à l’infirmerie ». Ce dernier avait pris un peu plus cher que lui. Elias s’en était sortit sans trop de mal en raison de son entrainement militaire, mais ils ne sortaient pas tous des Marines. Pour certains, c’était leur premier et unique boulot, comme son collègue. Il esquissa un sourire en la voyant jongler du regard entre ses lèvres et ses yeux. Puis elle sourit. Elle le faisait marcher ! Il ne marchait même plus en fait, il courrait ! Il lui rendit son petit sourire taquin tout en baissant la tête et se passant une main dans la nuque. Elle avait bien failli l’avoir. Ce n’était pas maintenant qu’il goûtera ses lèvres…

Ses vacances… Oui, au moins un point positif de ces derniers jours et avant même qu’il ne commence à lui faire le récit de ces derniers jours, elle lui avoua qu’il lui avait manqué. Un sourire fier apparut sur les lèvres d’Elias « Pourtant je t’avais laissé une petite photo de moi » avant d’ajouter tout en prenant appui contre le mur de la cabane de jardin « Tu m’as manqué aussi La Miss » souffla-t-il avant de se racler la gorge et de reprendre « J’ai fait de la mécanique sur ma bécane. Tu m’as inspiré avec ta tenue et ton cambouis partout » Répliqua-t-il pour la taquiner avant d’ajouter « J’ai fait aussi un peu de sport, j’ai lu et je me suis reposais. Je suis resté cloîtré chez moi toute la semaine et j’ai joué de la guitare aussi ». Une semaine tranquille comme il aimait passer de temps en temps, même si aurait préféré camper près d’un lac avec sa guitare, une bière et sa moto, mais c’était prévu pour des vacances un peu plus longue.

« Et toi, ta semaine La Miss ? » En espérant qu’elle se soit passée aussi tranquillement que la sienne. Il savait à quel point la prison n’était pas simple et comment les tensions pouvaient apparaître facilement dans ce genre d’endroit. Son visage en témoignait.




"Il existe deux choses qui empêchent une personne de réaliser ses rêves : croire qu'ils sont irréalisables, ou bien, quand la roue du destin tourne à l'improviste, les voir se changer en possible au moment où l'on s'y attend le moins" Coelho


@Sian.

Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 194
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 31
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Flash

"Quand on ne peut revenir en arrière, on ne doit se préoccuper que de la meilleure façon d'aller de l'avant." Jo /  Isaac - Page 7 Empty


Jo' Read
J'ai 37 ans et je vis en prison. Dans la vie, j'étais trafiquante de drogue et je m'en sors plus que mal Sinon, grâce à ma malchance, je suis dans une histoire compliquée avec un agent du FBI et je le vis plutôt mal.

"Quand on ne peut revenir en arrière, on ne doit se préoccuper que de la meilleure façon d'aller de l'avant." Jo /  Isaac - Page 7 Tumblr_pc6qb4j8Fa1wxge4uo4_500
"Quand on ne peut revenir en arrière, on ne doit se préoccuper que de la meilleure façon d'aller de l'avant." Jo /  Isaac - Page 7 Tumblr_ntww4pAbfi1s59qcio2_400


avatar :copyright:️ ManhattanRedlish

Jo était ravie de son petit effet ! Ravie que pour une fois ce soit elle qui ait prit les devant et qui l’ai attrapé dans ses filets ! Et puis à voir le sourire qu’il venait de lui adresser, cela lui avait changer les idées. Jo eut envie de le charrier, sur le fait que pour une fois il avait du faire quelque chose de sa journée, mais au vu de sa tête, elle se dit que ça n’était sûrement pas une bonne idée. Alors elle préféra lui confier qu’il lui avait manqué et demander comment s’était passée sa semaine de vacances. Simplement comme deux amis qui discutent. Comme des gens civilisés. Pas comme une détenue à son gardien. « -oui je sais, mais le souci c’est que t’es un peu moins causant en photo quand même ! » Jo voulait le voir sourire, qu’il oublie un peu sa journée de merde.

Elle sourit tendrement en baissant les yeux sur la tondeuse. Elle lui avait également manqué. Jo trouva ça attendrissant qu’il semble presque gêner de le dire cette fois-ci. Qu’est ce qui avait changé ? Une semaine de vacances et adieu l’homme sur de lui ? Il était juste un peu rouillé. La plaisanterie allait revenir. Tout en l’écoutant, elle enfila une paire de gants, le regardant de temps à autre. Non, elle n’allait pas tout de suite parler d’elle. Elle voulait en savoir plus. Il n’allait pas s’en tirer ainsi. Alors elle lança ! « -une semaine tranquille quoi… » Chose qu’elle ne faisait jamais. Enfin avant, quand elle état libre. Vacances rimait avec avion et autre bout du monde pour elle. Mais chacun faisait ce qu’il voulait. « -je tiens à préciser que j’avais pas du cambouis partout, mais si ça t’as inspiré tant mieux. Je constate que tu as pensé à moi même loin. » Elle lui lança un regard taquin, avant de tenté de coucher la machine. Ça pesait une tonne !

« -reposé ? Tu te fou de moi non ? » Comme s’il était fatigué de bosser ici ! Jo lui tourna le dos pour prendre quelques outils, cherchant quelques instants le tourne vise qui lui fallait. « -tu t’es fais une petite retraite monastique en sorte ? » demanda Jo avec un sourire en coin, alors qu’elle se retournait le regard posé sur ses tournes vises.

Une seconde tentative pour coucher la machine avant qu’elle ne regarde Shaw et lui dise : « ça te dirait pas de m’aider plutôt que de me laisser galérer ? Le gardien truc là, il l’aurait fait lui ! » Celui que Shaw avait envoyé en pause pour prendre sa place. Une excuse comme une autre pour qu’il se bouge un peu. Parce que là c’était sujet nostalgie, j’ai pas envie de revenir ici… Mais elle, elle était contente de le voir ! Il lui avait manqué avec ses mensonges et ses conneries. « moi ? J’suis une gentille fille alors je suis restée bien sage. » Ce midi à la cantine, elle s’était éclipsée bien vite en voyant la tournure des événements. Et vu la gueule de Shaw, elle avait bien fait. « tu viens m’aider oui ou non ? » demanda-t-elle en posant ses mains sur la tondeuse. « -c’est pas dans tes cordes les demoiselles en détresse ? »

Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 220
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Sign - icon MalcomBright / gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903
Flash

"Quand on ne peut revenir en arrière, on ne doit se préoccuper que de la meilleure façon d'aller de l'avant." Jo /  Isaac - Page 7 Empty


Elias Shaw
J'ai 40 ans et je vis à San Francisco. Dans la vie, je suis gardien de prison après avoir servi durant 10 ans dans les marines et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien comme ça je profite de la vie.

"Quand on ne peut revenir en arrière, on ne doit se préoccuper que de la meilleure façon d'aller de l'avant." Jo /  Isaac - Page 7 Lygr
"Quand on ne peut revenir en arrière, on ne doit se préoccuper que de la meilleure façon d'aller de l'avant." Jo /  Isaac - Page 7 Luke%2Bevans%2Bsexy%2Bgif%2B23


avatar :copyright:️ Morphine


« La prochaine fois, je m’enregistrerai si tu veux » Fit-il pour la taquiner, mais au fond de lui, il était assez ravi de voir que leurs conversations lui plaisaient, que ce n’était pas uniquement une pause pour lui, mais pour eux deux. Il devait bien avouer que leur conversation, leurs regards, leurs taquineries lui avait manqué. C’est pour ça qu’il lui en fit part, mais de manière un peu timide. Un autre aspect de sa personnalité. Son côté sûr de lui cachait aussi un côté pas à l’aise avec les sentiments et où, la timidité pouvait reprendre rapidement le dessus dans certaines circonstances.

Pour changer de sujet, il se décida à répondre concernant ses vacances et il acquiesça en silence. Oui, une semaine tranquille et quand il avait vu comment il avait été reçu dans la prison à son retour, il se dit que finalement, il avait bien fait de passer une semaine tranquille, sans voir personne.

« Ah non, c’était moi ça ! » Expliqua-t-il en faisant référence à la trace qu’elle avait fait sur son visage « Tu en doutais ?! Je n’avais pas de photo moi » Un petit clin d’œil et son sourire en coin qui en faisait craquer plus d’une alors qu’il observait la jeune femme se dépatouiller avec la machine.
« Tu as vu ma gueule ?! J’ai bien fait de me reposer La Miss » Il montra avec ses mains son visage mutifié. Oui, il avait bien fait. Il se mit à rire « Tu as raison, moque-toi de moi ». Il n’avait pas la tête à faire une retraite monastique, et puis quoi encore ?! Les bras croisé, appuyé contre le mur de la cabane, il sourit « Tu veux que je le laisse revenir ?! S’il t’aide, c’est juste parce qu’il te trouve jolie et qu’il espère, nuance. Alors que moi, je m’intéresse uniquement à ta personnalité, ta beauté intérieure ». Il ne mentait pas pour le coup, il aimait beaucoup sa personnalité, mais il aimait aussi beaucoup sa silhouette sur laquelle il laissait parfois glisser son regard. La jeune femme en faisait sûrement de même alors pourquoi s’en priver ?! Il ne faisait rien de mal. « Ça t’arrive ça ? » Parce que le jour de leur rencontre, Read était bien loin d’être une fille bien sage, sans parler du coup qu’elle lui avait donné dans le visage. Donc pour le sage, on repassera. Quoique, ces derniers temps, elle s’était plutôt bien acclimatée à la vie en prison, donc il y avait un espoir.

Elias se décolla du mur et vint aider la jeune femme tout en lui lançant un regard en coin « Ce n’est pas ça. C’est qu’après, elle craque pour moi et ne me lâche plus » Bon, il plaisantait. Il était même plutôt du genre à aider les demoiselles en détresse, et même des fois aider les hommes. Mais là, il s’était amusé à la regarder se débattre avec la machine qui, à deux, se renversa enfin « Ce n’était pas compliqué La Miss » avant d’ajouter « En vrai, j’avais une superbe vue de là où j’étais de toi qui tentait de renverser la machine. Très jolie vue même » et en disant cela, il parlait de son cul qu’il avait à peine mater en réalité, mais c’était plus drôle de le lui faire croire « Voilà maintenant je vais devoir reprendre une semaine de vacances pour me remettre de cet effort physique et je vais encore plus te manquer. Tellement te manquer que tu vas finir par rêver de moi »



"Il existe deux choses qui empêchent une personne de réaliser ses rêves : croire qu'ils sont irréalisables, ou bien, quand la roue du destin tourne à l'improviste, les voir se changer en possible au moment où l'on s'y attend le moins" Coelho


@Sian.

Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 194
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 31
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Flash

"Quand on ne peut revenir en arrière, on ne doit se préoccuper que de la meilleure façon d'aller de l'avant." Jo /  Isaac - Page 7 Empty


Jo' Read
J'ai 37 ans et je vis en prison. Dans la vie, j'étais trafiquante de drogue et je m'en sors plus que mal Sinon, grâce à ma malchance, je suis dans une histoire compliquée avec un agent du FBI et je le vis plutôt mal.

"Quand on ne peut revenir en arrière, on ne doit se préoccuper que de la meilleure façon d'aller de l'avant." Jo /  Isaac - Page 7 Tumblr_pc6qb4j8Fa1wxge4uo4_500
"Quand on ne peut revenir en arrière, on ne doit se préoccuper que de la meilleure façon d'aller de l'avant." Jo /  Isaac - Page 7 Tumblr_ntww4pAbfi1s59qcio2_400


avatar :copyright:️ ManhattanRedlish


« -désolée mais j’ai oublié de mettre des photos de moi dans ma valise en venant ici ! » Une grimace pour accompagner tout ça et elle ajouta : « -et puis je suis pas assez narcissique pour me balader avec des photos de moi. » Il le prenait comme il voulait mais comme à chaque fois, le sourire de Jo était là pour lui faire comprendre qu’elle se foutait de lui.

« -pauvre chou... » souffla Jo. D’accord il avait été amoché mais il avait sans doute vu pire. S’il voulait qu’elle le plaigne, il s’était trompé de personne. « -si tu veux des câlins, on doit bien pouvoir trouver une ou deux volontaires. » reprit Jo avec un grand sérieux qui dura trois secondes. « -je ne vis que pour ça ! » Oui, uniquement pour l’emmerder ! Elle était en pleine forme ! A croire qu’une semaine sans le voir lui et son sourire, ça stimulait son envie de le faire chier.

Elle se mit à rire. Wahou une semaine qu’elle n’avait pas rit ainsi. Ça lui avait manqué ça aussi. « tu veux qu’on lui demande ? Et je te signale que je plais pas aux homme uniquement parce que je suis pas trop mal foutue. Peut-être qu’il adore les regards noirs et les aller vous faire foutre, j’en connais que ça fait craquer ! » Pas besoin de dessin cette fois-ci.

Jo haussa les sourcils. « tu demandera à Hudson, j’ai été sage comme une image. J’ai même pas fais de doigt d’honneur à la cantine. » Un sourire et elle se reprit : « enfin tu lui as déjà peut-être demandé… » Elle voulait sortir d’ici plus tôt alors, oui elle s’était tenue à carreaux.

« -promis je vais pas craquer si c’est la seule chose qui te fait peur ! » répliqua Jo alors qu’il se décidait enfin à venir l’aider. S’il avait été vraiment ami, elle lui aurait mit un coup dans l’épaule. Mais Jo ne le fit pas, préférant baisser les yeux sur sa combinaison. « -y’en faut peu pour que tu sois heureux hein... » S’il se contentait de ça, alors heureusement qu’il ne l’avait pas vu dehors. Les tenues qu’on lui donnait ici étaient loin de mettre en valeur son physique. De toute façon, ça n’était pas le but de la prison. Elle qui adorait ses jeans et ses robes… Debout juste à côté de lui, Jo examina quelques secondes les blessures de Shaw. Ça lui donnait un côté mauvais garçon qui lui allait bien. « -elles t’ont pas loupés les connasses… » souffla elle en penchant la tête sur le côté pour regarder son arcade. Puis elle baissa les yeux, se pinça les lèvres avant de rire à nouveau.

Rêver de lui ! Jo se baissa et se concentra sur le moteur de la tondeuse, lâchant juste un : « -mais oui, bien sur...Au fait, tu peux retourner soutenir le mur… Merci.  » . Elle décida de changer de sujet, relança celui de la musique : « -tu joues depuis longtemps ? De la guitare ? » C’était un sujet comme un autre. Et comme ça il parlait de lui. Ça n’était pas elle qui était au centre des débats, et ça lui allait très bien.
Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 220
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Sign - icon MalcomBright / gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903
Flash

"Quand on ne peut revenir en arrière, on ne doit se préoccuper que de la meilleure façon d'aller de l'avant." Jo /  Isaac - Page 7 Empty


Elias Shaw
J'ai 40 ans et je vis à San Francisco. Dans la vie, je suis gardien de prison après avoir servi durant 10 ans dans les marines et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien comme ça je profite de la vie.

"Quand on ne peut revenir en arrière, on ne doit se préoccuper que de la meilleure façon d'aller de l'avant." Jo /  Isaac - Page 7 Lygr
"Quand on ne peut revenir en arrière, on ne doit se préoccuper que de la meilleure façon d'aller de l'avant." Jo /  Isaac - Page 7 Luke%2Bevans%2Bsexy%2Bgif%2B23


avatar :copyright:️ Morphine


Elias commença à ouvrir la bouche pour lui répondre, mais la referma presque aussitôt tout en plissant les yeux. Elle se moquait encore de lui, ce qui l’amusa « J’avais pris cette photo exprès pour toi, mais pas grave. En plus, tu aurais pu en tirer un bon prix en prison, mais bon » Et il haussa les épaules. En effet, Elias avait pris exprès cette photo dans un album qui prenait la poussière chez lui dans le seul but de la charrier davantage et qui sait, de lui montrer qu’il pensait à elle de temps en temps.

« Je ne rentre plus dans ce bloc tout seul. La prochaine fois, je ne vais pas me faire battre, mais me faire violer. Tttt, je reste ici ». Il plaisantait parce qu’il avait tout de même une certaine autorité sur les prisonnières et heureusement. Certaines n’avaient pas touché un homme depuis dix ans et ça commençait à se faire ressentir dans les remarques lorsqu’il passait dans le couloir avec ses collègues, ou encore dans certains de leurs regards. Il préférait donc rester avec Read ici. Au moins, il était en sécurité. « C’est ce que je me disais aussi » Parce qu’après tout, elle se moquait de lui depuis plusieurs semaines et même depuis leur seconde rencontre dans le couloir. Bon, c’était loin d’être cordiale à cette époque-là, mais elle avait su le faire chier à sa manière. Maintenant, il lui rendait la pareille en précisant que l’autre gardien en avait davantage à son corps qu’à son esprit et il se mit à rire tout en hochant la tête « Ah bah perso, je ne cherche que ça chez une femme et ce petit crochet du droit me faire encore plus succomber ». Combien aurait insisté face à un tel comportement ? Il fallait croire qu’Elias était quand même un peu sado-maso sur les bords. 50 nuances de prison. « Tu aurais pu faire flic toi aussi finalement » Parce qu’en effet, en arrivant, il avait demandé des nouvelles de Read à son ami qui en avait profité pour le faire chier, lui aussi, au sujet de la jeune femme. Il commençait à avoir l’habitude. Ils n’étaient pas amis pour rien après tout.

« Ouf ! Je ne sais pas comment j’aurais pu réagir » et il l’aida à retourner l’imposante machine pour que la jeune femme puisse enfin se mettre au travail. Un nouveau rire qui lui fit tirailler sa lèvre, mais cela lui importait peu « Je m’adapte on va dire » et puis il y avait pire que la combinaison de la jeune femme. Ce n’était pas le mieux et il se doutait que dans le civil, elle devait porter parfaitement les robes moulantes, mais s’il commençait à penser de nouveau à la jeune femme de la sorte, il risquait de déraper. Il fronça les sourcils pour tenter de comprendre où elle voulait en venir, puis posa ses doigts sur sa lèvre et souffla « Ah… Oui ». C’était le risque du métier et puis il avait vu bien pire dans sa carrière de gardien et de militaire. Mais en voyant sa manière de se pincer les lèvres, il plissa légèrement les yeux « Moque-toi ! Mais ça me rend très sexy ces petites blessures ». Qui n’aimait pas les mauvais garçons après tout ?!

En entendant la réponse de Jo qui se concentra sur le moteur de la tondeuse, il se mit à réfléchir et un sourire fier s’afficha sur ses lèvres « Faut croire que ton subconscient était en manque de moi, dis-moi La Miss… J’espère que c’était érotique, sinon ça n’a aucun intérêt ». Il se plaisait à se moquer d’elle, mais il était touché au fond. « Depuis que j’ai seize ans… C’était un truc que j’avais en commun avec mon père. Sûrement le seul. Demain je ramènerai la guitare si tu veux. Tu joues toi ? ». Quelques semaines plus tôt, il se serait dit qu’elle ne jouait pas, qu’elle était plutôt du genre à venir dans un bar haut de gamme pour écouter les autres jouer pour elle, mais au fur et à mesure qu’il apprenait à la connaître, il se disait que ça ne l’étonnerait pas tout finalement. Il posa sa main sur le bas de son dos « Besoin d’aide ? »



"Il existe deux choses qui empêchent une personne de réaliser ses rêves : croire qu'ils sont irréalisables, ou bien, quand la roue du destin tourne à l'improviste, les voir se changer en possible au moment où l'on s'y attend le moins" Coelho


@Sian.

Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 194
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 31
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Flash

"Quand on ne peut revenir en arrière, on ne doit se préoccuper que de la meilleure façon d'aller de l'avant." Jo /  Isaac - Page 7 Empty


Jo' Read
J'ai 37 ans et je vis en prison. Dans la vie, j'étais trafiquante de drogue et je m'en sors plus que mal Sinon, grâce à ma malchance, je suis dans une histoire compliquée avec un agent du FBI et je le vis plutôt mal.

"Quand on ne peut revenir en arrière, on ne doit se préoccuper que de la meilleure façon d'aller de l'avant." Jo /  Isaac - Page 7 Tumblr_pc6qb4j8Fa1wxge4uo4_500
"Quand on ne peut revenir en arrière, on ne doit se préoccuper que de la meilleure façon d'aller de l'avant." Jo /  Isaac - Page 7 Tumblr_ntww4pAbfi1s59qcio2_400


avatar :copyright:️ ManhattanRedlish


 «  - qui te dis que ne l'ai pas vendu contre du gel douche ou du maquillage ? » c'était faux bien sur, elle avait gardé la photo, tout comme son dessin explicite. Elle ne savait pas trop pourquoi d'ailleurs. Si jamais il y avait une fouille des cellules, il faudrait qu'elle planque tout ça. Sinon ils allaient être deux dans la merde.
Aucun souci pour Jo a ce qu'il reste avec elle mais elle dit tout de même : « - ça serait pas vu comme abandon de poste ? » elle n'avait pas la moindre idée de comment était géré les contrats de travail des gardiens. C'était juste une connerie de plus.
« - c'était un crochet du gauche, c'est pour ça que tu l'as pas vu venir. » un clin d'œil bien qu'elle n'était pas du tout désolée de l'avoir frappé. A l'époque, ils étaient loin de s'entendre comme maintenant. « - même pas en rêve ! Les uniformes ne me mettent pas en valeurs. elle montra son corps pour faire le constat.
Il décida de bien vouloir l'aider et elle le taquina une nouvelle fois : « -ah bon ? J'en ai une petite idée moi… » elle se dit qu'il fallait qu'elle stop un peu ses réflexions douteuses, et qu'elle se mette à bosser. Pourtant elle prit quelques secondes pour regarder Shaw. Elle avait été sincère, mais il prit son pincement de lèvres pour de la moquerie. Sans doute parce qu’elle s’était mise à rire.

Jo se mit enfin à bosser mais elle devait être bien transparente. Sans stopper de travailler, elle était bien contente d’être de dos. « -je peux te dire de la fermer ou c’est un manque respect et ça va être noté dans mon dossier ? » Oh ba oui, comme ça c’était une bonne façon de démentir ! Bravo Jo’ ! « -mon subconscient m’emmerde autant que toi. » ajouta la jeune femme. Bon de toute façon, il avait comprit alors autant avouer toute de suite. Par contre, elle ne donna aucune précision sur ce qui s’était passé dans ses rêves. Elle lui laissa cette part de mystère pour qu’il puisse en faire lui aussi.

Le sujet musique semblait détourner tout de même le sujet, et elle l’écouta tout en travaillant. « -et tu es doué ? » non parce que ça ne voulait rien dire jouer depuis ses seize ans. S’il ne savait faire qu’au claire de la lune, ça ne cassait pas des barres. « -j’ai su, dans une autre vie… » ajouta la jeune femme pour répondre à sa question. Cela faisait une éternité qu’elle n’avait pas poser les doigts sur une guitare. Elle avait changé depuis, moins fleur bleu, moins bohème. Son emploi du temps ne lui laissant pas non plus assez de temps libre pour ce genre de chose.

Jo eut un léger sursaut lorsqu’il la toucha, ne s’attendant pas à ce geste, ni à ce qu’il bouge d’ailleurs. Elle avait immobilisé ses mains, tournant seulement le visage pour le regarder : « j’ai l’air d’en avoir besoin ? » demanda la jeune femme presque sur un ton de défis. « ne remmène pas ta guitare, on est pas en camp de vacances, et je ne voudrais pas que notre proximité nous attire des problèmes. » En parlant de proximité, elle sentait son souffle sur son cou, et c’était assez gênant. Comment pouvait-elle se concentrer alors qu’il était là, à regarder derrière son épaule. « -bon d’accord, si tu t’y connais en tondeuse, je veux bien, parce que c’est pas vraiment de mon domaine… » Elle lui sourit, avant d’ajouter : « -mais fais attention à pas trop te fatiguer… » Un sourire franc et elle ajouta quelques secondes plus tard : « -tu me fera écouter ta musique quand je sortirais d’ici, un soir où je coucherais sur ton canapé. » C’était une belle utopie que de penser cela. D’ici là, bien des choses se seraient passé.
Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 220
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Sign - icon MalcomBright / gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903
Flash

"Quand on ne peut revenir en arrière, on ne doit se préoccuper que de la meilleure façon d'aller de l'avant." Jo /  Isaac - Page 7 Empty


Elias Shaw
J'ai 40 ans et je vis à San Francisco. Dans la vie, je suis gardien de prison après avoir servi durant 10 ans dans les marines et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien comme ça je profite de la vie.

"Quand on ne peut revenir en arrière, on ne doit se préoccuper que de la meilleure façon d'aller de l'avant." Jo /  Isaac - Page 7 Lygr
"Quand on ne peut revenir en arrière, on ne doit se préoccuper que de la meilleure façon d'aller de l'avant." Jo /  Isaac - Page 7 Luke%2Bevans%2Bsexy%2Bgif%2B23


avatar :copyright:️ Morphine


« Parce que je commence à te connaître La Miss » Un petit regard en coin, un petit sourire. Il savait qu’elle n’était pas du genre à vendre tout ce qu’elle avait juste pour un paquet de clope par exemple. D’autant plus que cette petite photo de lui avait une certaine valeur, enfin d’une certaine manière. Il ne distribuait pas des clichés de lui à tout va. C’était particulier avec Read et c’était pour ça aussi qu’il passait autant de temps avec la jeune femme « Je travaille là, d’une certaine manière, donc non » Mais s’il ne faisait pas son travail correctement, son patron n’hésiterait pas à le foutre dehors avec un coup de pied au cul et il se retrouverait comme un con sans travail et sans possibilité de voir sa nouvelle amie. Nouvelle amie dont le début avait été compliqué. Son œil s’en souvenait encore, mais il en riait maintenant, comme en cet instant lorsqu’elle lui rappela que c’était un crochet du gauche « Ça doit être pour ça ». Il ne lui en voulait pas, il l’avait cherché d’une certaine manière.

Elias l’observa de la tête au pied « Je ne suis pas d’accord avec toi. Mais si tu dis ça, qu’est-ce que ça doit être dans une robe noire moulante et des talons hauts… » Et il beugua un instant sur sa silhouette en l’observant vêtu de la sorte. Il cligna des yeux plusieurs fois et se racla la gorge comme pour reprendre contenance et tenta de reprendre le fil de leur conversation et un sourire taquin se dessina sur ses lèvres « Et bien La Miss, on a envie de s’amuser avec son gardien ? ». Il commençait vraiment à faire chaud dans cette cabane ! Read eut raison de se mettre au travail, sinon ils auraient pu vraiment continuer sur une pente glissante ici, à l’abris des regards… Mais lorsqu’il évoqua le fait qu’elle avait rêvé de lui et qu’il avait espéré que ç’était des rêves érotiques, il remarqua qu’il avait marqué dans le mil ! Rien de tel pour l’apaiser ça, tiens… Il s’approcha d’elle et lui souffla à l’oreille, comme un secret « Tu devrais écouter ton subconscient La Miss » et souffla légèrement sur sa peau avant de se reculer et de reprendre sa place initiale.

« Assez, oui » et cette fois-ci, ce n’était pas pour se vanter. Il se démerdait très bien avec une guitare et même ses amis prenaient du plaisir à l’écouter lorsqu’ils étaient à l’extérieur. « J’aimerai t’entendre un de ses jours alors. Enfin, dans ta prochaine vie » soit celle qu’elle vivra lorsqu’elle sera libérée de ses murs…

Plus apaisé, Elias posa sa main dans son dos qui la fit légèrement sursauter et souffla un « désolé » avant de lui proposer son aide « J’en sais rien moi La Miss » avant de l’observer. Concernant la guitare, elle n’avait pas tort « Très bien Mademoiselle la rabat-joie ». Il n’était pas vexé ou quoi que ce soir, elle avait raison. S’ils se faisaient remarquer, ils risquaient d’avoir des problèmes tous les deux. Enfin de son côté, les gardiens avaient été remarqués son petit manège mais l’ignorait. Ils se doutaient bien qu’elle devait être particulière pour qu’Elias passe autant de temps avec elle. C’était une première depuis plusieurs années qu’il travaillait là. Mais du côté de la jeune femme, ça ne serait sûrement pas aussi simple…
« T’inquiète pas, je vais faire attention » et il commença à bricoler sur la tondeuse, lui rappelant sa journée merdique avec son beau-père qui avait réussi à faire tomber en panne la sienne. Les mains dans le moteur, il releva son regard sur Read et sourit « Avec plaisir La Miss » avant d’ajouter tout en gardant le nez dans le moteur « Tu sais, ce job, c’est un peu ma retraite à moi-même si ce n’est pas toujours tranquille. J’étais militaire pendant plus de dix ans. C’est pour ça que ce job me convient bien » Fit-il comme pour justifier son attitude nonchalante à l’égard de son job.

« Toujours pas de nouvelles de ton fantôme, au fait ? » Dit-il en relevant ses yeux clairs sur elle, puis reprit « Enfin, ce ne sont pas mes affaires, laisse-tomber Jo. Désolé ».




"Il existe deux choses qui empêchent une personne de réaliser ses rêves : croire qu'ils sont irréalisables, ou bien, quand la roue du destin tourne à l'improviste, les voir se changer en possible au moment où l'on s'y attend le moins" Coelho


@Sian.

Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


"Quand on ne peut revenir en arrière, on ne doit se préoccuper que de la meilleure façon d'aller de l'avant." Jo /  Isaac - Page 7 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
"Quand on ne peut revenir en arrière, on ne doit se préoccuper que de la meilleure façon d'aller de l'avant." Jo / Isaac
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 6, 7, 8 ... 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mes yeux ne sont pas si bas... regarde un peu plus haut ça marchera peut-être mieux entre nous. (suite) //+18// //HENTAÏ//
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]
» Un p'tit bain... Et plus? [ Seiko ♥ ] -Hentaï-
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: