Le Deal du moment : -69%
Abonnement annuel à Cdiscount à ...
Voir le deal
9 €

Partagez
 
 
 

 "Quand on ne peut revenir en arrière, on ne doit se préoccuper que de la meilleure façon d'aller de l'avant." Jo / Isaac / Eli [risque NC18]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 20, 21, 22, 23, 24  Suivant
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 471
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Pigeon

"Quand on ne peut revenir en arrière, on ne doit se préoccuper que de la meilleure façon d'aller de l'avant." Jo /  Isaac / Eli [risque NC18] - Page 21 Empty


Elias Shaw
J'ai 40 ans et je vis à San Francisco. Dans la vie, je suis gardien de prison après avoir servi durant 10 ans dans les marines et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien comme ça je profite de la vie.

"Quand on ne peut revenir en arrière, on ne doit se préoccuper que de la meilleure façon d'aller de l'avant." Jo /  Isaac / Eli [risque NC18] - Page 21 Fxu5
"Quand on ne peut revenir en arrière, on ne doit se préoccuper que de la meilleure façon d'aller de l'avant." Jo /  Isaac / Eli [risque NC18] - Page 21 2inj


avatar :copyright:️ Morphine


Ce n’avait pas été sans mal, mais Elias était parvenu à entraîner sa colocataire jusqu’à sa chambre afin qu’elle puisse y trouver le sommeil et, par la même occasion, décuver tranquillement. Mais en franchissant le seuil de la porte, il comprit bien vite que cette dernière avait d’autres plans pour eux deux. Le gardien déglutit avec difficulté en voyant la jolie brune en soutien-gorge devant lui. Ce n’était pas une bonne idée. Pas bonne du tout. Puis ces mots… Si elle savait… Il la désirait tout autant, il avait envie de parcourir sa peau, de l’embrasser, de lui faire l’amour comme jamais, mais elle était soule et ce n’était pas ce qu’il voulait. Pas comme ça.
Mais l’intéressée ne lui demanda pas son avis et l’embrassa avec envie. Elias mit une fraction de seconde, puis se laissa aller, l’embrassant avec la même envie. Pourtant son cerveau lui disait que ce n’était pas une bonne idée, qu’il devait s’arrêter. Il se recula légèrement « Jo » puis se laissa embrasser « Non… ». Mais une fois encore, cette dernière n’écoutait pas. C’était l’alcool qui la faisait agir, mettant son cerveau en veille afin qu’elle ne réponde qu’aux envies primaires et il faisait partie de l’une d’entre elles apparemment… Elle conduisit ses mains jusqu’à son corps. Une torture. Et voilà qu’elle l’obligea à retirer son t-shirt pendant qu’il se battait encore avec ses deux cerveaux. Lequel allait gagner ?! S’il succombait, le lendemain serait désastreux et il le savait.

Elias la saisit alors qu’elle lui sauta dans les bras, sans aucune crainte, continuant de l’embrasser inlassablement « Jo… On ne peut… ». Elle lui demanda de se taire. Il obéit. Oh et puis merde ! Il déposa ses lèvres dans son cou avant qu’elle ne gigote. Heureusement que ce n’était pas un gringalet sinon elle aurait fini au sol. Ses lèvres de nouveau contre les siennes, Elias l’entraina jusqu’au lit où il la déposa et délaissa ses lèvres pour parcourir son cou, laissant sa langue déguster sa peau, descendant au fur et à mesure, dessinant une ligne invisible sur sa peau, l’embrassant et jouant de sa langue tour à tour, se retenant de se laisser avoir par l’envie, le désir qui le brûlait de l’intérieur. Sa virilité était déjà au garde-à-vous dans son jean, et pourtant, il continuait de prendre son temps. Continuant de l’embrasser au milieu de ses seins enfermés encore dans le soutien-gorge, puis descendit jusqu’à son nombril, descendit jusqu’à la barrière de son jean. Son cerveau était en veille. Ce n’était pas lui qui avait gagné. Il commença à défaire le jean, le lui retirant et le laissa choir au sol sans vraiment y prêter une quelconque attention. Et reprit d’assaut sa peau avant de vouloir l’embrasser à nouveau…Mais en voyant ses yeux clos, il fronça les sourcils « Jo ? ». Alors celle-là, on ne la lui avait jamais encore faite ! Elias se laissa tomber sur le lit à ses côtés, jetant un dernier regard sur sa partenaire, puis baissa les yeux sur son intimité. Il n’était pas encore bien refroidi apparemment. Un soupir et se passa les deux mains sur le visage. Ça ne serait pas pour ce soir finalement. Elias recouvrit le corps de Jo avec le drap et retira son jean tout en tentant de penser à tout pour le faire redescendre parce que là, il commençait à se sentir à l’étroit dans son boxer. Il prit bien soin de se placer au bord du lit et à force de fixer le plafond, il tomba dans les bras de Morphée.






"Quand on ne peut revenir en arrière, on ne doit se préoccuper que de la meilleure façon d'aller de l'avant." Jo /  Isaac / Eli [risque NC18] - Page 21 Owvh
Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 435
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 31
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Pigeon

"Quand on ne peut revenir en arrière, on ne doit se préoccuper que de la meilleure façon d'aller de l'avant." Jo /  Isaac / Eli [risque NC18] - Page 21 Empty


Jo' Read
J'ai 37 ans et je vis en prison. Dans la vie, j'étais trafiquante de drogue et je m'en sors plus que mal Sinon, grâce à ma malchance, je suis dans une histoire compliquée avec un agent du FBI et je le vis plutôt mal.

"Quand on ne peut revenir en arrière, on ne doit se préoccuper que de la meilleure façon d'aller de l'avant." Jo /  Isaac / Eli [risque NC18] - Page 21 Tumblr_p0sbdlTNSq1ve9p9no1_400
"Quand on ne peut revenir en arrière, on ne doit se préoccuper que de la meilleure façon d'aller de l'avant." Jo /  Isaac / Eli [risque NC18] - Page 21 Tumblr_mi21q1RKbO1s59qcio1_400


avatar :copyright:️ ManhattanRedlish

Dans le fond, elle s’avait que c’était lui. Enfin que ça n’était pas un autre mec qu’elle était en train d’embrasser. Elle avait cette sorte de lucidité là. Mais elle était incapable de mettre fin à ce qu’elle avait provoquer. Parce qu’il avait répondu à ses baisers, parce qu’il caressait sa peau, parce qu’il la désirait et qu’elle l’avait bien sentit. Si Jo n’avait pas été dans cet état, elle aurait sûrement apprécié tout ça, savourer tout ça même. Elle aurait souhaité que ce moment dur une éternité. Rien que lui et elle. Sautant enfin le pas. Des frissons auraient parcouru sa peau à mesure qu’il descendait le long de son cou, puis sur son ventre. Une légère appréhension peut-être quand il aurait sauter le bouton de son pantalon. Mais elle ne ressentit rien de tout ça…

Non… Parce qu’une fois allongée sur le lit, il avait fallu à peine quelques secondes pour qu’elle ferme les yeux, et que le sommeil ne l’emporte. Vaincue par l’alcool, la fatigue de sa journée… Une poupée de chiffon qui s’endorme lorsqu’elle ferme les paupières… En sous vêtements là, allongée à côté d’Elias, elle n’avait pas conscience de la frustration horrible qu’il devait éprouver. Elle dormait à poing fermé, la bouche légèrement ouverte.

Et puis vers quatre heure du matin, d’un coup, elle s’était redressée dans le lit. Les deux mains sur les draps, elle avait chercher sa respiration quelques secondes. Mais la meilleure chose qu’elle avait à faire, s’était de courir le plus vite possible jusqu’au toilette. Elle était prise de nausée… Oui, elle avait trop bu et son estomac avait du mal à assimiler tout ça. Oui, elle finit la tête penchée au dessus de la cuvette, retenant ses cheveux à la va vite pour éviter qu’ils trempent dedans. Un spasme, plus un second… Son estomac se souleva et elle vomit sans doute une bonne partie de ce qu’elle avait ingurgité. Des larmes dans les yeux, le front en sueur, elle cru qu’elle allait crever là. Ça par contre ça ne lui avait pas manqué du tout ! Et ça faisait vraiment une éternité qu’elle n’avait pas finit dans cet état.

Elle se laissa glisser sur les fesses, levant la tête vers le plafond pour avoir un peu d’air. Oh qu’est ce qu’elle se sentait mal ! Une main sur le front, elle ferma quelques secondes les paupières avant de poser sa main devant sa bouche et de se redresser à nouveau. Une nouvelle fois elle vomit ses tripes, le souffle court. Plus jamais ça ! Plus jamais elle ne se laisserait duper par Daryl ! Heureusement qu’elle avait finit sa semaine et qu’elle ne devait pas se lever pour aller bosser ! A nouveau elle se remit sur ses fesses, fermant les yeux parce que la terre tournait trop vite pour elle. Soirée super, fin de soirée de merde… Comme souvent lorsqu’on ne savait pas voir arriver le point de non retour.

Puis elle fut parcouru d’un frisson. Elle baissa les yeux sur son corps et réalisa qu’elle était en sous vêtements. C’était quoi se bordel… Jo fronça les sourcils, mais elle était bien trop dans le mal pour se demander le pourquoi du comment.
Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 471
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Pigeon

"Quand on ne peut revenir en arrière, on ne doit se préoccuper que de la meilleure façon d'aller de l'avant." Jo /  Isaac / Eli [risque NC18] - Page 21 Empty


Elias Shaw
J'ai 40 ans et je vis à San Francisco. Dans la vie, je suis gardien de prison après avoir servi durant 10 ans dans les marines et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien comme ça je profite de la vie.

"Quand on ne peut revenir en arrière, on ne doit se préoccuper que de la meilleure façon d'aller de l'avant." Jo /  Isaac / Eli [risque NC18] - Page 21 Fxu5
"Quand on ne peut revenir en arrière, on ne doit se préoccuper que de la meilleure façon d'aller de l'avant." Jo /  Isaac / Eli [risque NC18] - Page 21 2inj


avatar :copyright:️ Morphine


Il était parvenu à mettre son esprit en sourdine, répondant seulement à son envie, au désir qu’il éprouvait pour sa partenaire. Il goûtait enfin sa peau et ses lèvres inlassablement, sans retenue, sans penser au jour d’après alors que pourtant, il avait tenté de résister à la tentation, ne voulant pas profiter de la situation. Mais l’envie était bien trop forte, bien trop longtemps réprimée. Enfin, c’était sans compter les effets de l’alcool sur l’organisme de Jo qui s’était endormie. Une première pour Elias qui, après avoir accusé le coup, se laissa tomber dans les bras de Morphée.

Ce fut aux côtés d’une place vide, mais encore chaude qu’Elias se leva. Il se redressa sur ses coudes, restant à l’affût du moindre bruit « Jo ? ». Rien, aucune réponse. Le quarantenaire s’extirpa du lit en boxer et s’avança dans la pénombre, tâtant les murs de temps à autre pour être sûr de ne pas se prendre un angle ou une porte. Puis il vit la lumière des toilettes ouvertes. Il s’avança donc vers la petite pièce pour y voir Jo dans un piteux état, la tête au-dessus de la cuvette des W.C. Appuyé contre l’encadrement de la porte, « On attendra un peu avant la prochaine soirée avec Daryl ». Il s’approcha, s’agenouilla à ses côtés et lui tint les cheveux lorsqu’elle vomit une nouvelle fois. Il se sentait mal pour elle. Lorsqu’elle eut fini, déposa sa main sur son visage « Ça va aller ? », une petite moue et prit place à ses côtés, juste au cas où. Il n’avait pas imaginé finir la nuit comme ça. C’était original. Il posa sa tête contre le mur carrelé « Tu as froid ? » et passa son bras autour d’elle, comme s’il pouvait la réchauffer en étant en boxer autrement qu’elle tout à l’heure. Il attendit un moment, s’assurant qu’elle avait fini de recracher la pizza et l’alcool ,emmagasiné un peu plus tôt, dans les toilettes et se redressa, lui tendant les mains pour l’aider. Il glissa ensuite sa main dans la sienne, passant par la case brossage de dent et lorsqu’elle eut fini, s’assura une nouvelle fois de son état « Tu as une sale tête La Miss ». Ce n’était pas la grande forme. Elias hésita un bref instant, glissa ses mains sous ses jambes et la porta « Pour être sûr que tu ne te prennes pas une table basse en chemin » dit-il en esquissant un sourire et l’emmena jusque dans la chambre, la déposant sur le lit et la recouvrit du drap, une fois encore.






"Quand on ne peut revenir en arrière, on ne doit se préoccuper que de la meilleure façon d'aller de l'avant." Jo /  Isaac / Eli [risque NC18] - Page 21 Owvh
Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 435
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 31
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Pigeon

"Quand on ne peut revenir en arrière, on ne doit se préoccuper que de la meilleure façon d'aller de l'avant." Jo /  Isaac / Eli [risque NC18] - Page 21 Empty


Jo' Read
J'ai 37 ans et je vis en prison. Dans la vie, j'étais trafiquante de drogue et je m'en sors plus que mal Sinon, grâce à ma malchance, je suis dans une histoire compliquée avec un agent du FBI et je le vis plutôt mal.

"Quand on ne peut revenir en arrière, on ne doit se préoccuper que de la meilleure façon d'aller de l'avant." Jo /  Isaac / Eli [risque NC18] - Page 21 Tumblr_p0sbdlTNSq1ve9p9no1_400
"Quand on ne peut revenir en arrière, on ne doit se préoccuper que de la meilleure façon d'aller de l'avant." Jo /  Isaac / Eli [risque NC18] - Page 21 Tumblr_mi21q1RKbO1s59qcio1_400


avatar :copyright:️ ManhattanRedlish

Elias lui avait déjà dit qu'elle avait un romantisme à toute épreuve. Là il était servit ! Lorsqu'elle sentit ses mains prendre ses cheveux avec douceur, elle ne l'avait pas regardé. La honte suprême… et lui il était là, gentiment en train de l'aider… « -je devrais survivre… » répondit Jo quand il lui demanda si ça allait. Elle avait connu pire mais aussi bien mieux.

Elle avait hoché la tête. Oui elle avait froid mais en même temps assise à moitié à poil, les fesses sur le carrelage des wc… ça pouvait très bien s'expliquer. Le visage à nouveau tourné vers le plafond, elle avait fermé les yeux. Puis elle avait laissé glisser sa tête contre le torse d'Elias. Le pire était encore à venir… dans quelques heures elle aurait une migraine à se cogner la tête contre les murs. Et il faudrait qu'elle présente ses excuses à Elias. Pour cette fin de soirée des plus glamour.

Quelques minutes plus tard, alors qu'elle commençait déjà à nouveau à somnoler, elle l'avait sentit bouger, sa tête plongeant quelque peu dans le vide qu'il avait laissé. Avec difficulté elle avait levé les yeux vers lui, la lumière lui dénonçant la rétine. Elle mit quelques secondes à comprendre qu'il lui tendait les mains pour qu’elle se lève elle aussi. Une fois debout, elle se laissa guider jusqu'à la salle de bain. Le dentifrice lui donna un haut le cœur mais elle parvint à contrôler. Jo resta en suspens au dessus de l'évier quelques secondes avant de se passer un peu d'eau sur le visage. Comme si ça pouvait aider. Elle lui adressa un bref regard suite à son commentaire avant qu'il ne la soulève du sol. « -woho… » souffla la jeune femme en passant ses bras autour du coup d'Elias. Elle posa sa tête dans son cou, le laissant l'emporter jusqu'à sa chambre. Ça faisait très jeune marié. Mais elle garda sa réflexion pour elle, trop fatiguée et trop mal pour ouvrir la bouche.

Une fois entre les draps, elle lui saisit la main, et sans rien dire le tira vers elle. Jo s'enroula dans les bras d'Elias lui tournant le dos, l'obligeant ainsi à rester avec elle. Quelques minutes plus tard elle dormait à nouveau.

Le réveil fut rude… le visage collé sur le torse nu d'Elias, Jo venait de sursauter, comme si elle reprenait vie. Cherchant à mettre ses idées au clair, elle regarda l'homme dans son lit. Il s'agissait d'Elias. Puis elle capta sa nudité et elle tourna la tête pour soulever un peu les draps. Ouf… ils n'étaient pas totalement à poil. Enfin ça voulait rien dire. Se décollant de lui, elle se laissa tomber sur son oreiller avant de porter ses deux mains sur ses tempes. Oh la migraine ! Il lui fallait des comprimés ! C'était une question de survit ! Mais pour le moment la seule chose qu'elle pouvait faire s'était se cacher du soleil et pour cela elle mit son oreiller sur son visage.

Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 471
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Pigeon

"Quand on ne peut revenir en arrière, on ne doit se préoccuper que de la meilleure façon d'aller de l'avant." Jo /  Isaac / Eli [risque NC18] - Page 21 Empty


Elias Shaw
J'ai 40 ans et je vis à San Francisco. Dans la vie, je suis gardien de prison après avoir servi durant 10 ans dans les marines et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien comme ça je profite de la vie.

"Quand on ne peut revenir en arrière, on ne doit se préoccuper que de la meilleure façon d'aller de l'avant." Jo /  Isaac / Eli [risque NC18] - Page 21 Fxu5
"Quand on ne peut revenir en arrière, on ne doit se préoccuper que de la meilleure façon d'aller de l'avant." Jo /  Isaac / Eli [risque NC18] - Page 21 2inj


avatar :copyright:️ Morphine


En déposant la jeune femme de lit, recouvrant son corps presque nu du drap, il ne s’attendait pas à ce que la jeune femme lui saisisse la main. Il se laissa donc conduire dans le lit sans prononcer le moindre mot et s’allongea contre elle, l’entoura de ses bras. Il avait envisagé de retourner dans son lit après qu’elle se soit endormie, mais elle semblait l’avoir à ses côtés alors il décida de rester, nichant son visage dans son cou et resserrant légèrement son étreinte autour de son corps. Elias resta éveillé un moment, comme s’il voulait s’assurer qu’elle aille bien, qu’elle s’endorme enfin sans nausées pour venir perturber de nouveau son sommeil. En sentant sa respiration prendre un rythme régulier, il se redressa légèrement, elle dormait. Il esquissa un sourire et nicha de nouveau son visage dans son cou, humant l’odeur de ses cheveux d’ébène et tomba de fatigue à son tour.

Ce fut des mouvements à côté de lui qui réveilla le quarantenaire qui se frotta les yeux d’une seule main. Il fini par ouvrir les paupières et tout lui revint rapidement en mémoire, Jo bourrée, qu’ils avaient bien failli coucher ensemble, la tête de Jo au-dessus de la cuvette, puis sa demande silencieuse de dormir avec lui cette nuit. Il tourna la tête en direction de la jolie brune qui était sûrement la cause de son réveil, un oreiller sur le visage « Mal à la tête La Miss ? » Murmura-t-il pour ne pas lui agresser les oreilles. Elle devait avoir une sacré gueule de bois. Il sourit et sortit du lit en boxer pour se rendre dans la cuisine, préparant un aspirine à la jeune femme, deux tasses de café et de quoi manger un peu, tout ça sur un plateau qu’il ramena dans la chambre « Tiens, ça te fera du bien ». Il déposa le tout sur le lit et se saisit de sa tasse de café qu’il porta rapidement à ses lèvres. Il n’était pas particulièrement pas du matin et encore moins en lendemain de soirée. Elias posa sa tasse sur le plateau, lui fit signe de patienter un instant, se rendit dans sa chambre où il enfila un débardeur et apporta un sweat à Jo qui devait sûrement préféré être vêtue maintenant qu’elle était dessoulée. Il reprit place sur le rebord du lit et continua de boire sa tasse de café « Tu dois sûrement avoir des questions, non ? », souriant derrière sa tasse. Se lever dans ses bras, tous les deux en sous-vêtements, oui, elle devait sûrement avoir des milliers de questions et il était seul à avoir les réponses « Ce qui est sûr, c’est que tu as l’alcool joyeux, mais que tu devrais arrêter les jeux avec Daryl ». Ça valait mieux pour sa gueule de bois du lendemain, mais aussi pour tous les deux. Elias n’était pas sûr de supporter une autre nuit que celle-ci… Il voulait bien être sage, mais il avait aussi ses limites le quarantenaire.






"Quand on ne peut revenir en arrière, on ne doit se préoccuper que de la meilleure façon d'aller de l'avant." Jo /  Isaac / Eli [risque NC18] - Page 21 Owvh
Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 435
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 31
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Pigeon

"Quand on ne peut revenir en arrière, on ne doit se préoccuper que de la meilleure façon d'aller de l'avant." Jo /  Isaac / Eli [risque NC18] - Page 21 Empty


Jo' Read
J'ai 37 ans et je vis en prison. Dans la vie, j'étais trafiquante de drogue et je m'en sors plus que mal Sinon, grâce à ma malchance, je suis dans une histoire compliquée avec un agent du FBI et je le vis plutôt mal.

"Quand on ne peut revenir en arrière, on ne doit se préoccuper que de la meilleure façon d'aller de l'avant." Jo /  Isaac / Eli [risque NC18] - Page 21 Tumblr_p0sbdlTNSq1ve9p9no1_400
"Quand on ne peut revenir en arrière, on ne doit se préoccuper que de la meilleure façon d'aller de l'avant." Jo /  Isaac / Eli [risque NC18] - Page 21 Tumblr_mi21q1RKbO1s59qcio1_400


avatar :copyright:️ ManhattanRedlish

Oh non ! Il ne manquait plus que ça ! Voilà qu’Elias était réveillé aussi ! Elle allait bien sagement resté planqué sous son oreiller. Heureusement il avait parlé à voix basse. Jo écarquilla les yeux. Donc il savait très bien dans quel état elle était. Mais oui pauvre conne, il est dans ton lit ! Forcement qu’il sait ! « -dis moi que tu as de l’aspirine... » souffla la jeune femme toujours cachée sous son oreiller. Jo réalisa que le drap se trouvait en dessous de son nombril, alors elle le remonta doucement, comme si elle pouvait se permettre d’être pudique maintenant… Elle souleva un peu l’oreiller pour le regarder partir. Bon… Au moins elle n’était pas la seule en sous vêtement. Mais ça ne semblait pas le gêner… Oh merde qu’est ce qu’ils avaient fait ! Et pourquoi c’était le trou noir.

Bon, elle allait finir par étouffer là dessous, et puis elle n’allait pas y passer la journée de toute façon. Elle vira l’oreiller qui tomba sur le sol, et se redressa sur les coudes, un sourcils froncé regardant Elias revenir. « -fais ça tout les matins et je t’épouse ! » lança Jo avant de rire puis de grimacer parce que rien que de s’entendre ça faisait de l’écho dans sa tête. Non mais plus sérieusement, l’image qu’elle venait d’avoir sous les yeux laissait rêveur quand même ! Un mec bien foutu en boxer qui apporte le petit déj au lit… ça donne envie !

Jo prit rapidement le verre qui contenait le médoc, et l’avala d’une traite. Pourtant elle fit une grimace monstre juste après. « -j’ai toujours trouvé ça dégueulasse ! » commenta Jo après avoir tiré la langue. Puis elle pencha la tête, ne pouvait pas s’empêcher de mater les fesses d’Elias qui semblait se plaire à ne pas l’aider au petit matin. Jo laissa retomber ses épaules de déception lorsqu’il revint avec un débardeur sur les épaules. Mais elle prit le sweat qu’il lui tendit, et l’enfila sans lui faire détourne les yeux. Il avait vu son soutien gorge, on allait pas en faire un drame. C’était comme un maillot de bain, avec un peu plus de dentelle. Elle remonta la fermeture éclaire, avant de se mordiller les lèvres. « -non… Aucune… » osa t elle avant de s’allonger de nouveau, en travers du lit. « -j’suis désolée… Je… » ça la faisait sourire, et presque rire en faite. « -je t’ai fais passé une nuit de merde hein ? » Une petite grimace. Elle était désolée… « -pourquoi on est… » Elle le désigna du doigt, puis elle se désigna avant d’ajouter : « -à moitié nu dans mon lit ? » Oh non mais la honte ! Si jamais ils avaient couché ensemble et qu’elle ne s’en souvenait pas !

Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 471
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Pigeon

"Quand on ne peut revenir en arrière, on ne doit se préoccuper que de la meilleure façon d'aller de l'avant." Jo /  Isaac / Eli [risque NC18] - Page 21 Empty


Elias Shaw
J'ai 40 ans et je vis à San Francisco. Dans la vie, je suis gardien de prison après avoir servi durant 10 ans dans les marines et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien comme ça je profite de la vie.

"Quand on ne peut revenir en arrière, on ne doit se préoccuper que de la meilleure façon d'aller de l'avant." Jo /  Isaac / Eli [risque NC18] - Page 21 Fxu5
"Quand on ne peut revenir en arrière, on ne doit se préoccuper que de la meilleure façon d'aller de l'avant." Jo /  Isaac / Eli [risque NC18] - Page 21 2inj


avatar :copyright:️ Morphine


La gueule de bois semblait tenace parce qu’elle grimaça sous l’effet de son propre rire. D’un côté, avec tout ce qu’elle avait bu avec Daryl, ça ne l’étonnait pas vraiment finalement « Sacré gueule de bois ». Il ignora volontairement le sujet du mariage, préférant plutôt se concentrer sur le café qu’il devait boire. Il n’était pas du matin, donc il réduisait au maximum ses paroles tant qu’il n’avait pas avalé le doux breuvage brun. Un petit rire alors qu’il porta la tasse à ses lèvres. Qui ne trouvait pas ça dégueulasse après tout ?! Surtout de bon matin. Il n’y avait pas à dire, le corps dégustait quand même pas mal lors des soirées et des durs lendemains.

Finalement, dès le petit matin, Elias avait du mal à se concentrer sur autre chose que le corps de Jo qu’il savait en petite tenue. C’est pour cela qu’il alla chercher de quoi se vêtir, pour tous les deux. C’était toujours une barrière de plus entre eux et qui était plus que nécessaire. Sa tasse de café bien entamé, l’esprit désembrumé, il pouvait enfin évoquer la soirée qu’ils avaient conclu au lit, au sens le plus strict du terme. Il haussa les épaules « Tu ne te souviens vraiment de rien ?! » Il poussa un soupir, une main dans la nuque pour jouer le jeu « Tu as commencé à m’allumer dans le salon, en dansant contre moi. Puis on est allé dans la chambre, j’ai juste voulu te faire dormir, mais tu avais d’autres plans. Tu as retiré ton t-shirt, puis tu m’as embrassé. J’ai tenté de dire non, plusieurs fois même, mais tu t’en foutais un peu. Tu m’as sauté dans les bras et puis j’ai décidé d’arrêter de dire non. Je t’ai posé sur le lit, puis on a couché ensemble… Tu t’es rhabillée parce que tu es partie vomir au milieu de la nuit et je suis venue te tenir les cheveux et je t’ai ramené dans le lit ensuite… Tu ne te souviens de rien du tout ? » Il se passa une main lasse sur le visage, faussement mal « On ne me l’avait jamais faites celle-ci ». Il termina sa tasse de café, se leva sans un mot et partit se servir une autre tasse avant de revenir, laissant ainsi gamberger un peu la jolie brune. Il revint sur le lit, attendant encore un peu, puis un sourire se dessina sur ses lèvres, tout contre la tasse qu’il déposa sur le plateau « Alors le début est vrai, mais quand je t’ai déposé sur le lit, que j’ai commencé à embrasser ta peau, que je t’ai retiré tes vêtements, te laissant juste avec ce que tu as là, tu t’es endormie… Et celle-là, en effet, on ne me l’avait jamais faite … » avant d’ajouter « Tu es partie vomir dans la nuit, je t’ai ramené dans ton lit et tu m’as fait comprendre que tu voulais que je reste. Il ne s’est rien passé entre nous en somme ». Il reprit une gorgée de café et mordit dans une des brioches qu’il avait apportées « Et j’ai vraiment tenté de te dire non. Je ne voulais pas profiter de la situation et encore moins faire ça comme ça. Je voulais que tu le saches » Un haussement d’épaule et un regard en sa direction « Mais c’était original comme fin de soirée, nouveau aussi » dit-il en riant.
Oui, pas beaucoup de femmes l’avaient allumé de la sorte, pour finalement s’endormir alors qu’ils étaient en plein préliminaire. Mais étonnement, cela ne le dérangeait pas. Enfin si, il avait été frustré, c’était le moins que l’on puisse dire, mais sa manière d’être bourrée, cette envie de le savoir avec elle lorsqu’elle avait fini de vomir. Oui, ça lui avait plu. Il devait sûrement avoir un pète au casque, mais c’était ainsi.






"Quand on ne peut revenir en arrière, on ne doit se préoccuper que de la meilleure façon d'aller de l'avant." Jo /  Isaac / Eli [risque NC18] - Page 21 Owvh
Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 435
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 31
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Pigeon

"Quand on ne peut revenir en arrière, on ne doit se préoccuper que de la meilleure façon d'aller de l'avant." Jo /  Isaac / Eli [risque NC18] - Page 21 Empty


Jo' Read
J'ai 37 ans et je vis en prison. Dans la vie, j'étais trafiquante de drogue et je m'en sors plus que mal Sinon, grâce à ma malchance, je suis dans une histoire compliquée avec un agent du FBI et je le vis plutôt mal.

"Quand on ne peut revenir en arrière, on ne doit se préoccuper que de la meilleure façon d'aller de l'avant." Jo /  Isaac / Eli [risque NC18] - Page 21 Tumblr_p0sbdlTNSq1ve9p9no1_400
"Quand on ne peut revenir en arrière, on ne doit se préoccuper que de la meilleure façon d'aller de l'avant." Jo /  Isaac / Eli [risque NC18] - Page 21 Tumblr_mi21q1RKbO1s59qcio1_400


avatar :copyright:️ ManhattanRedlish

« -je dirais pas de rien… y’a quelques trucs je pense que si… Non mais la question c’est on a couché ensemble ou pas ? » c’était ça qu’elle voulait savoir. Parce que si la réponse était oui, alors oui, là elle avait un trou noir ! Heureusement, Elias lui fit un résumé de la soirée, et plus il parlait plus elle écarquillait les yeux. Si oui, la petite danse dans le salon… Elle s’en souvenait plus ou moins. Roh la honte… Jo porta une main devant sa bouche pour cacher son sourire. Non parce que c’était quand même drôle dans le fond. Enfin, lui il avait pas du rire… « -ah si ça je me souviens du tête à tête avec la cuvette ! » Elle plissa les yeux. Bon d’accord, elle n’avait pas encore les idées bien claires, mais c’était quand même étrange qu’il n’y ait qu’une zone d’ombre au moment où ils avaient couché ensemble. Ça avait été si nul que ça pour que ça ne la marque pas ?

Jo regarda Elias en se mordant les lèvres, souriant en même temps. « -j’suis trop désolée ! » c’était sincère mais en même temps elle avait envie de rire. Valait mieux le prendre comme ça non ? S’il était encore là c’était qu’il n’était pas trop rancunier… « -si y’a des trucs dont je me souviens... » elle plissa les yeux, cherchant dans ses souvenirs. « -si je me revois virer mon t shirt… Et le tien aussi… » Elle le regarda à nouveau. « -sérieux, ça craint ! C’était bien au moins ? J’suis tellement désolée... » Non mais c’était vrai, le pauvre…

Elias lui ne semblait pas rire. Il quitta même la pièce et Jo fixa le plafond en cherchant à nouveau dans sa mémoire. Le comprimé commençait à faire effet, elle se sentait un peu moins la tête dans un aquarium. Allongée ainsi, le sweat tombait sur son épaule gauche, laissant apparaître son soutien gorge. Elle ne bougea pas, s’ils avaient couché ensemble, il avait vu bien plus.

Il lui lâcha enfin la vérité et elle éclata de rire. « -oh non mais j’ai été un boulet du début jusqu’à la fin de la journée ! » Elle ferma les yeux tout en riant. « -j’suis vraiment vraiment désolée... » lui dit elle en se tournant vers lui, essayant de contenir son sourire. « -avoue que c’est drôle… Enfin toi t’as pas du rire sur le coup... » commenta Jo en baissant les yeux. Elle se releva, s’installant les jambes en tailleur, le sweat couvrant le début de ses cuisses. Elle prit à son tour une brioche, hésita quelques secondes. Si elle avait faim. En fait non…

Le regard rivé sur la brioche en question, presque comme une gamine prise en faute, elle finit par dire en relevant le visage vers Elias : « -je t’ai pourri ta fin de soirée, et toi t’as encore été assez gentil pour venir me tenir les cheveux pendant que je gerbais ? » Non mais lui, il fallait pas qu’elle le laisse partir… Il n’avait même pas profité de la situation ! « -écoutes… Je... » pff est ce que ça valait la peine de dire quelque chose ou de se justifier ? Si, au moins ça serait dit. « -sincèrement je suis désolée… Et… moi j’aimerais que tu saches que si j’ai fais ça, c’est sûrement pas que à cause de l’alcool… Je crois que… Enfin j’en suis pas sur hein… Mais je crois bien que je me suis dis que j’en pouvais plus d’attendre... » Ba oui, ça allait bien les aider ça ! « -et tu m’aides pas trop avec ton petit cul moulé dans ton boxer… » oui ba elle était franche. Il le savait ça. « -oh mon dieu… Non mais cette nuit c’était le best du romantisme… » Elle cacha son visage dans ses mains, pourtant elle souriait toujours tellement la situation était hilarante.

Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 471
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Pigeon

"Quand on ne peut revenir en arrière, on ne doit se préoccuper que de la meilleure façon d'aller de l'avant." Jo /  Isaac / Eli [risque NC18] - Page 21 Empty


Elias Shaw
J'ai 40 ans et je vis à San Francisco. Dans la vie, je suis gardien de prison après avoir servi durant 10 ans dans les marines et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien comme ça je profite de la vie.

"Quand on ne peut revenir en arrière, on ne doit se préoccuper que de la meilleure façon d'aller de l'avant." Jo /  Isaac / Eli [risque NC18] - Page 21 Fxu5
"Quand on ne peut revenir en arrière, on ne doit se préoccuper que de la meilleure façon d'aller de l'avant." Jo /  Isaac / Eli [risque NC18] - Page 21 2inj


avatar :copyright:️ Morphine


Elias en rajouta un peu lorsqu’il expliqua leur nuit en tête à tête la première fois, mentant volontairement dans le seul but de taquiner sa colocataire. Autant qu’il profite un peu de la situation, pour une fois, et qu’il s’amuse au dépend de Jo qui avait la gueule de bois. Au moins, cela ne lui enlevait pas son joli sourire, se retenant même de rire. Peu à peu, elle semblait se souvenir de quelques détails, c’était déjà ça. Elle n’avait pas bu non plus jusqu’à avoir un trou noir. Elle se souvenait aussi lorsqu’elle lui avait retiré son t-shirt et continuant de jouer le jeu, Elias acquiesça « Oui, en tout cas, tu ne t’es pas plainte non plus ». Normal, elle s’était endormie, donc difficile de se plaindre de quoi que ce soit. Continuant son petit manège, le gardien quitta la pièce pour revenir avec sa dose de café, et se décida à lui avouer la vérité. Elle éclata de rire. Elle n’avait pas la gueule de bois difficile, c’était un fait « Je n’ai pas bien rit lorsque tu t’es endormi. Ça a mis du temps à redescendre si tu vois ce que je veux dire ». Le ton était décontracté, il ne lui en voulait pas du tout « Mais maintenant, j’avoue que c’était sympa ». De toute manière, comme il le lui avoua, il ne voulait pas profiter de la situation et donc, ce n’était pas plus mal « Je suis tombé sous ton charme, qu’est-ce que j’y peux ». Un haussement d’épaule et il termina sa seconde tasse de café. Il était bel et bien tombé sous son charme, sinon il serait resté dans la chambre, ou il aurait ramené une fille depuis bien longtemps chez lui malgré sa présence dans la pièce d’à côté. Ce n’était pas un secret, elle devait bien s’en douter. Son regard fixant un point invisible sur le plateau, perdu dans ses souvenirs de cette nuit, il releva bien vite le regard en entendant Jo. Il se mit à rire « A mon tour de t’allumer ! ». Après tout, ils jouaient avec chacun leurs propres armes. Et lui, c’était son boxer plus que moulant qui ne laissait pas vraiment de place à l’imaginaire « J’avoue que niveau romantisme, tu as mis la barre bien haute ».

Elias lui retira les mains du visage et posa ses doigts sous son menton « Je tiens juste à te dire que tu ne bois plus comme ça la prochaine fois, parce qu’autant j’ai été sage cette nuit, autant je ne suis pas sûr de l’être la prochaine fois. Je n’en peux plus d’attendre non plus et c’est encore plus dur que moi, je me souviens de cette nuit » Répliqua-t-il tout en relâchant son menton, se saisissant du coussin pour cacher son intimité. Il fallait croire qu’il ne s’était toujours pas remis de cette nuit. Il jeta un bref regard en sa direction, puis poussa le plateau sur le côté, posa sa main sur la cuisse à peine recouverte de Jo, la caressant jusqu’à sa hanche alors qu’il s’avança pour l’embrasser, prenant place au-dessus d’elle et souffla « J’en ai marre d’attendre ». Il lui retira son sweat et en profita pour en faire de même avec son débardeur. Il plaqua son bassin contre son intimité afin qu’elle sente à quel point il n’en pouvait plus et reprit d’assaut ses lèvres, mêlant sa langue à la sienne, il descendit dans son cou tout en défaisant son soutien-gorge et caressa sa poitrine de ses mains avant de mordiller ses tétons pointant vers lui. Il continua de descendre le long de l’abdomen de sa partenaire, jusqu’à la dernière barrière qui le séparait de son intimité. Il commença à la descendre légèrement, continuant de l’embrasser jusqu’à son intimité qu’il frôla de sa langue, pour finalement reprendre possession de ses lèvres « A toi d’être frustrée maintenant ». Il passa ses mains dans sa culotte, l’effleurant doucement alors qu’il observait Jo. Oui, il tenait sa vengeance maintenant. Finalement, il laissa ses doigts la pénétrer alors qu’il l’embrassait, jouant un peu. Il lui avait promis de lui faire l’amour comme jamais. Il comptait bien tenir sa promesse.

Puis il entendit frapper à la porte et tout contre ses lèvres « Laisse tomber » et décida de remplacer ses doigts par sa langue, descendant jusqu’au bassin de Jo, lui retirant son dernier sous-vêtement, puis alors qu’il approchait son visage de son intimité, il entendit sonner plusieurs fois. Elias posa son front contre le bas-ventre de sa partenaire, tout en poussant un soupir et releva la tête « J’envoie chier le connard qui nous dérange et je viens poursuivre tout ça. Ne bouge surtout pas ». Elias enfila rapidement son jean qui trainait depuis cette nuit au sol et quitta la chambre après un dernier regard pour sa partenaire. Mais la sonnette eut raison de lui et il se précipita jusqu’à la porte et ouvrit la porte. Elias resta complètement interdit « Bonjour Eli » et répondit difficilement « Holly ? ». Cette dernière savoura le spectacle et entoura la nuque de son ex-fiancé de ses bras pour l’embrasser à pleine bouche…


Holly :
Spoiler:
 



"Quand on ne peut revenir en arrière, on ne doit se préoccuper que de la meilleure façon d'aller de l'avant." Jo /  Isaac / Eli [risque NC18] - Page 21 Owvh
Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 435
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 31
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Pigeon

"Quand on ne peut revenir en arrière, on ne doit se préoccuper que de la meilleure façon d'aller de l'avant." Jo /  Isaac / Eli [risque NC18] - Page 21 Empty


Jo' Read
J'ai 37 ans et je vis en prison. Dans la vie, j'étais trafiquante de drogue et je m'en sors plus que mal Sinon, grâce à ma malchance, je suis dans une histoire compliquée avec un agent du FBI et je le vis plutôt mal.

"Quand on ne peut revenir en arrière, on ne doit se préoccuper que de la meilleure façon d'aller de l'avant." Jo /  Isaac / Eli [risque NC18] - Page 21 Tumblr_p0sbdlTNSq1ve9p9no1_400
"Quand on ne peut revenir en arrière, on ne doit se préoccuper que de la meilleure façon d'aller de l'avant." Jo /  Isaac / Eli [risque NC18] - Page 21 Tumblr_mi21q1RKbO1s59qcio1_400


avatar :copyright:️ ManhattanRedlish

Elle riait mais elle était vraiment désolée. Parce que c’était horrible le coup qu’elle lui avait fait, même si ça n’était en rien prémédité. Elle l’avait allumé, lui avait fait comprendre explicitement qu’elle avait envie de lui, et au moment où il cédait, elle s’endormait ! « -c’est une première fois pour tout les deux comme ça ! » plaisanta Jo. « -c’est la faute de Daryl tout ça ! » mais oui bien sur, comme si c’était sa faute. Jo joua ensuite la carte de la franchise, essayant de justifier ses actes. Et précisant qu’il n’aidait en rien ce matin à sa balader comme ça !

« -parce que tu penses vraiment que j’suis tentée de recommencer à boire comme ça ? » répondit Jo avec un petit rictus. Elle avait la tête en vrac, avait vomit comme une merde et en plus de ça elle les avait mis dans une position des plus sympathique avec ses conneries. Puis elle se mit à sourire en le voyant prendre le coussin. C’était tellement plaisant de se sentir désirer ainsi malgré l’image pourrie qu’elle avait donné d’elle même durant la nuit ! Non mais il l’avait vu vomir ! Dans le genre hyper méga pas glamour !

Mais la suite fut un dérapage contrôlé cette fois-ci. Enfin Jo elle, elle n’avait rien vu venir. Elle avait juste levé les yeux sur Elias lorsqu’il avait posé la main sur sa cuisse. Oui le plateau elle s’était juste dit qu’avec son joli côté boulet, il préférait peut être l’éloigner avant qu’elle casse les tasses. Elle ouvrit la bouche pour dire un truc du genre : maintenant, là c’est le moment ? Mais il venait de l’embrasser et il avait bien fait, au moins comme ça elle la fermait. Jo préféra passer ses mains sur les joues d’Elias avant de les laisser glisser dans ses cheveux. Elle sourit contre ses lèvres en sentant son désir, limite elle était un peu nerveuse… Ce qui était con. C’était loin d’être sa première fois quand même ! Enfin la première fois avec lui mais… Pourquoi elle se mettait la pression comme ça ?

Il lui sortait le grand jeu visiblement, et elle en avait déjà le souffle court. Elle le laissa faire, le laissa descendre et descendre encore. Il jouait avec elle, et oui c’était des plus frustrant ! Un léger rire sortie de sa gorge à sa réflexion, avant qu’elle ne se cambre en sentant ses doigts en elle. Jo dévora ses lèvres, savourant ses caresses intimes. Il était doué…

Mais on frappa à la porte. Non ! Mais c’était qui ? Si c’était Daryl il allait se faire envoyer balader comme il fallait ! « -non reste… On s’en fou... » souffla Jo en l’embrassant à nouveau. Mais Elias semblait déterminé à renvoyer l’intrus chez lui et quitta la chambre, la laissant là, complètement nue sur les draps froissés. Jo poussa un grognement de frustration. Oh elle savait ce qu’il avait pu ressentir cette nuit !

Rester ici ? Oh non, elle voulait savoir qui s’était ! Jo enfila à la va vite sa culotte et le sweat d’Elias, puis avança sur le pointe des pieds jusqu’à l’angle du couloir. Ainsi elle pouvait voir sans être vu. Mais le prénom qu’elle entendit lui coupa le souffle. Holly… Qu’est ce qu’elle foutait là cette connasse ! Oui, parce qu’elle ne l’avait pas dit à Elias, mais de son point de vu personnel, son ex fiancé se classait dans cette catégorie.

Jo plaqua son dos contre le mur, cherchant un peu d’air. Qu’est ce qu’elle devait faire ! Un nouveau coup d’oeil. Ils étaient en train de… Ni une ni deux, la jeune femme rejoignit sa chambre le plus silencieusement du monde. Puis elle enfila un jeans et une tunique, une paire d’escarpin et sortie de la chambre. Une fois dans le salon, elle prit son sac à main et se dirigea vers les deux… les deux ex fiancés ? Enfin bref… Et alors qu’ils avaient terminé de s’embrasser, elle souffla un gênée. « -bon ba c’était sympa… J’suppose qu’on se rappellera pas… » Puis elle quitta l’appartement.

Une fois dans les escaliers, elle se demanda trois secondes ce qu’elle était en train de foutre. Elle laissait le champ libre à cette blondasse ! Mais qu’est ce qu’elle pouvait faire d’autre ?! Elias et elle ils étaient quoi ? Un truc bien assez compliqué. Elle n’avait pas son mot à dire. Elle ne pouvait rien contre cette femme. Alors elle avait continu à descendre les marches, et était sortie dans la rue comme une balle. Quelques minutes plus tard, elle marchait jusqu’au parc voisin. Un peu d’air frais et de verdure lui ferait le plus grand bien. Soirée de merde, journée de merde…

Le soir venu, elle faisait les cent pas devant l'immeuble, ne sachant pas si elle pouvait ou même devait remonter...

Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


"Quand on ne peut revenir en arrière, on ne doit se préoccuper que de la meilleure façon d'aller de l'avant." Jo /  Isaac / Eli [risque NC18] - Page 21 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
"Quand on ne peut revenir en arrière, on ne doit se préoccuper que de la meilleure façon d'aller de l'avant." Jo / Isaac / Eli [risque NC18]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 21 sur 24Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 20, 21, 22, 23, 24  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mes yeux ne sont pas si bas... regarde un peu plus haut ça marchera peut-être mieux entre nous. (suite) //+18// //HENTAÏ//
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]
» Un p'tit bain... Et plus? [ Seiko ♥ ] -Hentaï-
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: