Le Deal du moment : -16%
Télétravail : PC portable Lenovo V145-15
Voir le deal
259.99 €

Partagez
 
 
 

 You're right, dying alone would have sucked.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 
@Robz
@Robz
MESSAGES : 38
INSCRIPTION : 17/02/2020
ÂGE : 25
RÉGION : France.
CRÉDITS : YUUKI

UNIVERS FÉTICHE : Post-apocalyptique, touche à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Limace

You're right, dying alone would have sucked. Empty

Le contexte du RP
Mise en situation
La situation
Alors qu'Arkadia a trouvé une alliance avec la Coalition, Jaha revient de la Cité des Lumières avec la puce créée par l'Intelligence Artificielle qui a causé la fin du monde au premier abord. Il a commencé son pèlerinage chez le Peuple du Ciel. Raven Reyes a ingéré ladite puce suite à une confrontation avec John Murphy. Depuis, elle n'est plus elle-même. Tout comme les gens qui commencent à suivre son chemin. Peu à peu, Alie gagne du terrain sans que cela n'inquiète personne au départ. Une nouvelle fois, la technologie cherche à détruire le monde.
Revenir en haut Aller en bas
 
@Robz
@Robz
MESSAGES : 38
INSCRIPTION : 17/02/2020
ÂGE : 25
RÉGION : France.
CRÉDITS : YUUKI

UNIVERS FÉTICHE : Post-apocalyptique, touche à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Limace

You're right, dying alone would have sucked. Empty


Raven
Reyes

Raven est arrivée sur Terre juste après les 100, c'est pourquoi elle a plus de désir de se battre pour eux que pour les autres. Suite à une balle dans sa hanche, elle porte une atèle à la jambe droite sans quoi elle ne pourrait marcher. Elle était mécanicienne, et l'est toujours, l'une des meilleures d'ailleurs. Elle a ingéré la puce par esprit de contradiction, tout autant qu'à cause de sa détresse émotionnelle.

You're right, dying alone would have sucked. Tumblr_oljnb1xFsz1ugi1dio10_400

Amoureuse du désir d'être aimée. Raven n'a d'yeux que pour un homme qui n'a d'yeux que pour la liberté. C'est comme si souffrir était devenue sa routine quotidienne ; la peine le moteur de ses journées. Si elle a oublié toutes les mauvaises choses, les bonnes restent à son esprit.


Lindsey Morgan :copyright:️ .lollipops
A chaque fois que ses paupières se ferment, Raven a l’impression de vivre une deuxième vie. D’un côté sombre, de l’autre clair. Si lumineuse qu’à chaque fois qu’elle s’y rend, Raven, elle est obligée de plisser ses paupières pour laisser le temps à ses rétines de s’habituer. Mais à chaque fois qu’elle en revient, à chaque fois que la pénombre arrive, Raven sombre un peu plus. Elle se perd, s’oublie, oublie le monde et elle-même. C’est comme si tout ce qui restait dans cette coquille à moitié vide, n’est que ce qui n’a pas d’importance. Tout ce qui fait d’elle, ce qu’elle est censée être, n’est plus vraiment. Voilà de longues semaines, que Reyes a la puce d’Alie à l’intérieur de sa tête. De son âme. Elle prend énormément de choses sans le dire, tout en offrant ce qui était le plus important aux yeux de Raven ; ne plus souffrir. Physiquement, elle ne souffre plus. Mentalement, elle ne souffle plus uniquement parce qu’Alie enlève les mauvais souvenirs. La peine. La tristesse. La mort.

Mais elle semble heureuse ; croit toucher ce que c’est que le bonheur, du bout des doigts. Raven n’est pourtant pas idéaliste, Raven n’est pas le genre de bonnes femmes qui croient aux belles paroles. Il n’y a que la vérité à ses yeux ; ce qu’elle a fait, et ce que les autres ont fait. Mais justement, là est le problème ; tout ce qu’ils ont pu faire de mal semble être enfermé dans un placard qu’elle ne parvient pas même à trouver. Elle semble hanter la terre, comme les fantômes des natifs.

” - Polis n’est plus très loin.” L’un des leurs parle à voix haute alors qu’il n’en a pas besoin. Tous ceux qui ont avalé la puce peuvent ressentir, entendre, ce que les autres désirent. Encore un miracle de la technologie. ” Il nous faudra laisser toutes nos armes à l’entrée.”

Certain ne sont pas contents de cette initiative ; ils n’auront pas d’autres choix. Personne n’entrera dans la ville où siège Heda avec les moyens de la mener à la mort. Raven connaît ces règles sur le bout des doigts, à mesure de ses voyages partout sur le territoire. Pourtant, elle ne fait pas parti de ceux qui voudraient garder leurs armes. Elle est la première à les laisser, là; au sol, face aux natifs qui ne leur laisse pas le choix. Une fois descendue de son cheval, Raven n’a pas hésité. Elle a marché droit dans le chemin tracé par les hommes, un mince sourire aux lèvres. Alie murmure à son oreille qu’elle n’a rien à craindre. Ils sont venus distribuer les premières pastilles à ceux qui le souhaiteraient. C’est ce qu’elle a dans la poche, Raven, lorsqu’elle arrive enfin, à pied sans le moindre boitement, en bas de ces anciens bâtiments détruits pas les bombes et le temps.

” - On se sépare ?” Jasper demande. Il ne comprend rien à ce qu’il se passe ; il est là pour apprendre. Veut voir de ses yeux avant d’ingérer la technologie.
” - Tu viens avec moi.” Les natifs regardent toujours le peuple du ciel comme des gens qui n’auraient rien à faire ici. Si Raven a déjà été plus que mal à l’aise avec ce regard posé sur elle, ce n’est pas le cas aujourd’hui. Elle avance, regarde, comme si elle découvrait tout pour la première fois. ” Jaha sait ce qu’il doit faire… on est là pour autre chose Jasper.”

Les pilules au fond de sa poche, elles sont là en cas de besoin. Si quelqu’un la demande. En réalité, Raven est venu pour repérer les lieux. Donner à Alie toutes les informations nécessaires dont elle a besoin pour envahir ces lieux en temps voulu. Les choses avancent lentement, mais sûrement. A sa manière tout irait bien plus vite. Mais l’IA a bien comprit qu’elle ne pouvait surpasser la volonté humaine. Elle travaille en suivant les idées de Jaha, et si Raven le suit aujourd’hui, c’est qu’elle a oublié tout ce qu’il a fait. Tout ce qu’il a dit. Il est celui qui, au final, a envoyé tous ceux qui sont morts, mourir ici. Un sauveur aujourd’hui à ses yeux, un moins que rien si elle était elle-même.

Dans la foule, elle parvient à se séparer de Jasper sans même faire attention à lui. De toutes manières, il est dans son propre état d’esprit. Qu’il soit à Arkadia, ou à Polis, Jasper a toujours le même regard. Jamais les mêmes occupations. Il s’évade à sa manière et Raven n’y pense même pas. Tout comme elle est loin de penser à Finn, et à ses cendres qui l’attendent tranquillement à Arkadia. Tout comme elle est loin de penser à la peine qu’elle a ressenti lorsqu’il, lui a dit d’avaler la puce. ”Tu l’as mérite après tout. Cette fois, ça t’aidera peut-être à oublier à quel point tu es misérable”. Raven a oublié ces mots. Murphy s’en souvient parfaitement. Est-ce qu’il y pense, lorsqu’il pose ses yeux sur elle ? Car Reyes, tout ce qu’elle est capable de faire lorsqu’elle le voit à travers la foule, à travers la pénombre de Polis, c’est sourire. Sourire parce qu’elle pense aux seuls moments qu’il lui reste, les bons. Le baiser sous la pluie après la réparation de la réserve l’eau. Les rires, et même certaines des colères qu’il lui a fait vivre pour quelque chose dont elle ne se souvient pas. Mais ce qui revient par bride ces derniers temps, c’est cette fois dans le placard. Des images qui fusent dans son esprit lorsqu’elle est tranquillement en train de regarder la fontaine qui se trouve au milieu de la Cité des Lumières ; l’eau la ramène même à cette plage après l’exploration sous-marine.
Revenir en haut Aller en bas
 
SneakySkunk
SneakySkunk
Féminin MESSAGES : 102
INSCRIPTION : 17/02/2020
RÉGION : Québec
CRÉDITS : Gifs (SneakySkunk) | Avatar (Google) | Signature (Crack in time)

UNIVERS FÉTICHE : J'apprécie les univers de survie. Je suis attirée par ce qui concerne les zombies. Je suis attirée par le science-fiction. J'aime toucher à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3619-presentation-de-sneakyskunk https://www.letempsdunrp.com/t3621-creation-s-dream https://www.letempsdunrp.com/t3622-all-the-earth-is-mine
Tortue

You're right, dying alone would have sucked. Empty


Jonathan
Murphy

Un prisonnier, un criminel, bien avant de faire partie des 100 désignés à être envoyés sur Terre. Choisi parce qu'il n'avait ni famille ni talent particulier. Sa vie n’avait aucune importance à leurs yeux depuis que, sur l'Arche, il avait mis le feu au quartier des officiers ayant envoyé son père à la dérive.



Sa vie est devenue une succession d'erreurs et de trahisons à l'encontre des siens. Une petite voix démoniaque dans sa tête reste assourdissante : ne meurt pas, survis.

Avant, il n'avait jamais vraiment pris le temps de comprendre ses sentiments. À elle seule, Raven est parvenue à entrer dans son esprit pour chambouler tout ce qui lui semblait imperturbable. Désormais, il se sent parfois coupable de lui infliger autant de souffrance. La douleur physique qui l'incommode est sa faute. La douleur émotionnelle qui l'incommode est sa faute. La possession de la puce est sa faute. Pourtant, il continue de s'acharner sur elle comme si elle était mon souffre douleur préféré. Il rôde autour d'elle comme une ombre, abat sans cesse sur elle un tas de conneries. La peur de s'engager est terrifiante. Il aurait peur de causer leur perte plus rapidement que le destin ne le permet.


Richard Harmon :copyright:️ Bazzart
Le soleil est éblouissant. Pour lui, la lumière est de ce côté de la vie. Plus réelle que jamais. Murphy, il doit cligner des yeux à plusieurs reprises pour chasser le mirage de cette silhouette qui se dessine dans son champ de vision. Raven ne peut pas être à Polis, c'est impossible. Or, l'illusion persiste. Momentanément, il oublie que, à cause de lui, elle est devenue la pâle copie d'un logiciel détraqué. La revoir après tout ce temps le rend simplement nostalgique, le déstabilise. Malheureusement, Raven gâche tout par un sourire dénué d'émotion. L'âme a été remplacé par le logiciel. Tu as laissé le poison te bouffer jusqu'à la moelle, s'incruster dans ta chair jusqu'à perdre tout contrôle, pas vrai? T'as pas lutté, quand je t'ai laissé. Tu as cru que t'étais mieux avec elle dans sa tête? Je t'ai connu plus combative que ça, Reyes. Murphy grimace. Il n'imaginait pas trouver pire que les natifs un jour ; pourtant, il a trouvé : elle, la pétasse à la robe rouge.

Raven, elle ne resterait pas plantée là au milieu d'une foule de natifs si elle ne se sentait pas en sécurité dans son univers fictif. Elle n'a pas conscience du danger. Elle n'est pas à l'abri ; l'ennemi est partout malgré les nombreuses alliances mises en place. Quand il regarde cette femme, Murphy a l'impression de la connaître mieux qu'elle-même, comme s'il savait ce qu'elle devrait faire, mais qu'elle ne fait pas. Il aurait préféré ne pas l'apercevoir. Il aurait préféré tracé sa route et poursuivre ses manigances personnelles. Parce que désormais, il est confronté à ses erreurs, à sa propre création.

Nonchalamment, néanmoins, il s'approche. Il attrape discrètement une pomme sur un présentoir, la faisant rebondir dans sa main avant de croquer dedans à pleine dent. Plus juteuse et plus colorée que Raven. Il se faufile à son aise, ainsi vêtu de ces torchons ramassés ça et là, à l'opposé des habits stricts et formels de l'Arche que revêt sa semblable.

On se sent comment, quand une autre prend les commandes? Ça doit pas être évident d'être sur le pilote automatique. Je présume, toi qui préfère tout gérer sans laisser personne te venir en aide.

Il prend une deuxième bouchée, ne cherchant pas à voiler son aversion à son égard. Aurait-il dû préciser à qui il s'adressait? Barf, Raven n'a plus son mot à dire de toute manière. Elle préfère qu'une autre gère sa vie plutôt que d'affronter la dure réalité de ce monde. Faire taire la douleur, c'est visiblement plus attrayant que de sentir les picotements de nos membres endoloris, ceux-là même qui nous apportent un sentiment de soulagement d'être encore en vie. Cette deuxième bouchée est fade, entre ses lèvres. Il l'avale malgré tout. Les mots transforment réellement le goût de ce qui doit être digéré. Il est certes la cause de sa douleur, de son envie de fuir la réalité, mais il est incapable de se faire à l'idée qu'elle a choisi de l'abandonner. Elle était aussi brisée que lui. Il se disait qu'il pouvait vivre pleinement si elle parvenait à encaisser. Malgré lui, il se comparait à elle, à sa manière de braver les orages. Il se sent abandonné depuis qu'elle a ingéré la puce. Pourtant, c'est entièrement de sa faute.

Laisse-moi deviner. Jaha vous a convaincus de venir répandre votre foi? La vie que vous vivez est irréelle. C'est de la poudre aux yeux.

Des picotements montent à ses yeux, mais il sourit, le dédain accroché au visage.

Il ne ressent pas le besoin de sauver les natifs de ce fléau. Il a même envie de voir les habitants de l'Arche se perdre dans cette merde, une sorte de punition pour leur comportement épouvantable tout au long de ces dernières années. La seule personne qui doit survivre, en ce monde, c'est lui. Mais ça le met en colère de voir que les rares personnes avec qui il a tissé des liens, bons comme mauvais, soient aspirées dans cette spirale infinie. S'il n'avait pas toujours été seul à se battre, sans doute serait-il capable d'une plus grande compassion. Murphy, il sait encaisser beaucoup de choses, pourrait être un atout inestimable pour ceux qu'il défend réellement. Mais il n'a envie de sauver personne.

T'as eu c'que tu voulais au moins. Oublier le seul homme qui t'aie jamais aimé.

Parle-t-il de lui? Parle-t-il de Finn? Il pourrait laisser tomber, Murphy. Pourrait laisser le poison détruire tout sur son passage, mais lui-même se sentirait terriblement seul au monde. Se faire haïr, ça aide à se sentir vivant.


I'm just a woman in love with another woman
©️crack in time
Revenir en haut Aller en bas
 
@Robz
@Robz
MESSAGES : 38
INSCRIPTION : 17/02/2020
ÂGE : 25
RÉGION : France.
CRÉDITS : YUUKI

UNIVERS FÉTICHE : Post-apocalyptique, touche à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Limace

You're right, dying alone would have sucked. Empty


Raven
Reyes

Raven est arrivée sur Terre juste après les 100, c'est pourquoi elle a plus de désir de se battre pour eux que pour les autres. Suite à une balle dans sa hanche, elle porte une atèle à la jambe droite sans quoi elle ne pourrait marcher. Elle était mécanicienne, et l'est toujours, l'une des meilleures d'ailleurs. Elle a ingéré la puce par esprit de contradiction, tout autant qu'à cause de sa détresse émotionnelle.

You're right, dying alone would have sucked. Tumblr_oljnb1xFsz1ugi1dio10_400

Amoureuse du désir d'être aimée. Raven n'a d'yeux que pour un homme qui n'a d'yeux que pour la liberté. C'est comme si souffrir était devenue sa routine quotidienne ; la peine le moteur de ses journées. Si elle a oublié toutes les mauvaises choses, les bonnes restent à son esprit.


Lindsey Morgan :copyright:️ .lollipops
Raven ne peut s’empêcher de continuer à sourire, lorsqu’il s’approche. Lorsqu’il croque dans sa pomme à pleine dent. Pourquoi n’est-il jamais aussi beau que lorsqu’il est livré à lui-même ? Pourtant, une infime partie de sa personne tressaille ; celle qui n’est pas présente. Parce que la véritable Raven dirait le contraire : il n’a jamais été mieux qu’à Arkadia. Qu’à ses côtés. Raven, dans sa pleine conscience, désire au plus profond d’elle qu’il reste à ses côtés. Qu’il cesse de fuir ses responsabilités, et celles qu’on lui impose. Parce qu’elle est incapable de penser que John Murphy est un véritable lâche. Incapable de croire, une seule seconde, qu’il mérite une vie de solitaire sans attache. Tout ce qu’elle voudrait c’est qu’il s’abandonne un peu pour être à elle.

” -  On se sent comment, quand une autre prend les commandes? Ça doit pas être évident d'être sur le pilote automatique. Je présume, toi qui préfère tout gérer sans laisser personne te venir en aide.”
” - Je suis là, Murphy…” Qu’elle souffle sans vraiment savoir de qui viennent ces paroles. Raven et Alie ont voulu dire la même chose au même moment. ” C’est du travail d’équipe. Comme toujours.”

Ni l’intelligence artificielle, ni Raven ne sont prêtes à admettre qu’il y a un problème de contrôle à l’intérieur de sa tête. Si Raven doute, elle veut pourtant tenir tête et croire qu’elle est maître de ses propres gestes. La puce n’a fait que l’aider, n’a fait que l’améliorer. Elle ne comprend pas pourquoi John ne parvient pas à l’accepter. Elle, Alie, et la puce. Trois identités qu’il rejette comme si elles ne faisaient qu’une. Mais vu le regard qu’il lui porte, la véritable Reyes aurait déjà les larmes aux yeux. Raven aurait changé sa peine en colère juste pour lui rendre la pareil.

Elle bouge lentement, frénétiquement la tête, lorsqu’il décrit les projets de Jaha. Lorsqu’il met des mots sur ce qu’il pense être sa vie, la Cité des Lumières comprises. De la poudre aux yeux. Ce n’est pas ce qu’elle pense, est-ce uniquement parce qu’elle a ce fichu code dans la tête ? Tout ce qui tourne dans son esprit, sont de petits mots qui semblent précisément choisi. Etrangement, Raven ne se souvient pas dans quelle circonstance ils ont pu avoir ce genre de discussion. Mais elle entend l’écho lointain, de la voix de Murphy, qui dit qu’il ne veut pas mourir seul.

” - Tu pourrais vivre là-bas… sans jamais mourir.” Raven hausse les épaules, avec ce fameux sourire collé à la bouche, comme si ce qu’elle disait était une évidence même. ” Personne ne te voudrait de mal dans la Cité des Lumières. Est-ce que c’est mal ?”

Dans son regard, on peut facilement voir qu’elle se perd pendant quelques fractions de secondes. Qu’elle cherche parfois même, le sens de ses propres mots. Puis le logiciel fait son effet ; elle comprend les pensées d’Alie avec une seconde de retard. La brune à la robe rouge, elle contrôle quasiment tout ce qui sort et tout ce qui entre à l’intérieur des esprits de ses hôtes. Elle peut voir, elle peut entendre, elle peut agir à sa guise. Mais au final, Raven agit comme si elle était l'instigatrice de ces propos qui tentent vainement d'entraîner Murphy avec eux. Comme si ça n’était pas grave.

Cette fois-ci, Raven n’a pas le temps de comprendre que John prononce d’autres mots qui mettent un moment à atteindre correctement son cerveau. Si elle y répond du tac au tac, ses pensées sont mélangées. Ses lèvres ont bougé plus vite que ses propres pensées.

” - Pourquoi est-ce que je voudrais t’oublier ?”

Son regard bloque une nouvelle fois. A ces mots, son esprit semble encore plus perturbé. Alie, qui contrôle tout en arrière plan, voit d’avance ce qui va se passer. Entend, comprend le doute de Raven qui persiste. La phrase n’était destinée à ne parler que d’une seule personne : Finn Colins. Comment Raven a-t-elle pu oublier ce premier amour ? Ce puissant amour qui, justement, l’a détruite en arrivant sur terre. Voilà le début des souffrances de la Terre. Un point qu’Alie a bien vite enlevé de sa mémoire ; les plus anciens, les plus douloureux, disparaissent plus rapidement pour laisser place aux derniers souvenirs, qui normalement, sont les plus amenés à être discutés. Et comme par magie, l’intelligence artificielle déverrouille le souvenir de Finn, de sa mort tout en cachant les détails les plus sombres. Il n’y a qu’avec John, qu’elle est obligée de modifier les contrôles de Raven.

” - Toujours à vouloir ressasser, Murphy…” Sa voix est plus grave, son regard plus sombre. Un peu plus torturé. Un peu plus Raven. ” Laisse Finn en dehors de ça, tu veux ? Il n’a rien à voir avec ce qui se passe aujourd’hui… ni-même avec ce qu’il s’est passé à Ouskejon.”

Certains natifs tournent la tête vers eux, surement parce qu’ils n’ont pas l’habitude de voir un membre du ciel user de leur langage. Bien plus encore parce qu’ils n’avaient rien à faire dans cette partie du territoire ; que faisait SkaiKru si loin d’Arkadia ?

” - Pourquoi éprouves-tu tant de rancunes, John ?” Elle n’a murmuré son prénom que quelquefois en pleine possession de ses moyens. La façon dont elle le prononce là n’a rien à voir avec les précédents. Alie cherche à savoir, toujours un peu plus, ce qui éloigne l’homme de la technologie. ” A propos de moi, et d’elle… Alie ? Tu cours… et on attend que tu reviennes. Expliques moi ce qui te met dans cet état. Je suis sûre de pouvoir faire quelque chose pour t’aider.”
Revenir en haut Aller en bas
 
SneakySkunk
SneakySkunk
Féminin MESSAGES : 102
INSCRIPTION : 17/02/2020
RÉGION : Québec
CRÉDITS : Gifs (SneakySkunk) | Avatar (Google) | Signature (Crack in time)

UNIVERS FÉTICHE : J'apprécie les univers de survie. Je suis attirée par ce qui concerne les zombies. Je suis attirée par le science-fiction. J'aime toucher à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3619-presentation-de-sneakyskunk https://www.letempsdunrp.com/t3621-creation-s-dream https://www.letempsdunrp.com/t3622-all-the-earth-is-mine
Tortue

You're right, dying alone would have sucked. Empty


Jonathan
Murphy

Un prisonnier, un criminel, bien avant de faire partie des 100 désignés à être envoyés sur Terre. Choisi parce qu'il n'avait ni famille ni talent particulier. Sa vie n’avait aucune importance à leurs yeux depuis que, sur l'Arche, il avait mis le feu au quartier des officiers ayant envoyé son père à la dérive.



Sa vie est devenue une succession d'erreurs et de trahisons à l'encontre des siens. Une petite voix démoniaque dans sa tête reste assourdissante : ne meurt pas, survis.

Avant, il n'avait jamais vraiment pris le temps de comprendre ses sentiments. À elle seule, Raven est parvenue à entrer dans son esprit pour chambouler tout ce qui lui semblait imperturbable. Désormais, il se sent parfois coupable de lui infliger autant de souffrance. La douleur physique qui l'incommode est sa faute. La douleur émotionnelle qui l'incommode est sa faute. La possession de la puce est sa faute. Pourtant, il continue de s'acharner sur elle comme si elle était mon souffre douleur préféré. Il rôde autour d'elle comme une ombre, abat sans cesse sur elle un tas de conneries. La peur de s'engager est terrifiante. Il aurait peur de causer leur perte plus rapidement que le destin ne le permet.


Richard Harmon :copyright:️ Bazzart
Tu pourrais vivre là-bas sans jamais mourir.

L’immortalité est une notion alléchante, lui permettrait de prendre ses aises sans la crainte de finir ses jours seul, dans le néant absolu. Mais vivre « là-bas » semble transformer les gens. Ils ne sont plus eux-mêmes, comme dans une coquille vide. La voix est la même, mais les mots ne sont plus les mêmes. Les réflexions et les réactions sont également différentes. Murphy n’a pas envie que quelqu’un prenne le contrôle de sa vie ou de ses pensées.

Non… ce n’est pas mal, murmure-t-il pour lui même, ajoutant faiblement : c’est pathétique.

Murphy, il n’a pas besoin d’être attentif à Raven pour entrevoir le court circuit qui lui demande toute sa concentration. Le langage corporel de Raven est très explicite. Son regard est vide. Murphy plisse même les yeux pour tenter d’y déceler une quelconque lueur. L'absence de sensations est, en soi, une douleur insupportable, alors que peut-elle espérer apprécier de cet autre monde? Ça ira au début, certes, mais les années ne feront que rendre ses journées plus ternes. Il pense comme un humain, à défaut d’avoir les capacités nécessaires, mathématiquement parlant, pour comprendre la moindre chose à ce logiciel, à son fonctionnement.

Pourquoi est-ce que je voudrais t’oublier?

Il tique, sévèrement. Le temps d’assimiler les mots, c’est-à-dire une fraction de seconde, il croit à tort qu’elle parle réellement de lui. Une fausse étincelle lui donne l’impression qu’elle tenait peut-être réellement à lui, qu’il a tout fait foiré, que c’est entièrement sa faute s’il ne sait pas se comporter correctement. Elle touche là où ça fait mal, aux sentiments qu’il garde de côté puisqu’il veut se sentir important pour autrui. Oui, le temps d’une seconde, il croit stupidement qu’elle parle de lui. Il secoue la tête. Selon lui, c’est la pétasse à la robe rouge qui tente de l’amadouer, de l’attirer dans un piège en choisissant les mots qu’il faut pour l’atteindre. Il ne se laissera pas berner lui. Raven n’aimait que Finn et elle a perdu Finn, l’histoire s’arrête là. Rien ne la retenait dans ce monde, sinon pourquoi s’abandonner à l’ordinateur?

Laisse Finn en dehors de ça, tu veux? [...] John.

Il tique à nouveau.

Bien au contraire, sourit-il, sans compassion. Tout ne concerne que lui, Finn. Ta pote te l’a volée, et même si t’étais blessée, il n’en avait rien à foutre de toi. T’es devenue invisible. Tellement invisible que tu t’es rabattue sur moi parce que tu n’avais personne d’autre.

Il s’avance, la contourne comme s’il jaugeait une machine défectueuse. Raven, elle n’a rien de normal, rien de chaleureux. Elle est rigide, comme si la foudre l’avait paralysée, annihilée.

Ma rancoeur, elle m’aide à ne pas m’effondrer comme tu l’as fait. Et tu ne pourras rien y faire, car je n’ai pas besoin de ton aide. Je vis très bien avec, moi.

Il revient devant elle, plus près qu’il ne l’a été ces dernières semaines. Murphy, il n’est rien à côté de Raven. Il n’a pas sa fougue, encore moins son intelligence. Il n’a jamais senti qu’elle était réellement vulnérable, seulement seule, comme lui, mais elle se battait, elle envoyait chier ceux qui l’inportunaient. Murphy, il l’a regardée, contrairement à ce qu’elle imagine. Il a donné une part de son coeur à cette fille, chose qu’il ne fait pas en général. Et pendant ce qui a semblé une poussière dans le temps, il était « voulu » par quelqu’un. Elle n’a jamais été parfaite, mais malgré tout, il s’est toujours senti « insignifiant », sacrifiable, en comparaison. Elle était cette chose qui lui donnait l’impression d’avoir un sens dans cette vie. Elle aurait dû l’envoyer chier, pas avaler cette puce lorsqu’il l’a poussée à le faire.

Je ne veux plus jamais attendre le prénom John sortir de ta bouche, ou de la sienne, peu importe.

Pourtant, il n’y avait rien de plus chaud, de doux, à son coeur, que d’entendre ce prénom entre ses lèvres. Là, c’est une cascade acide.

John, c’est un plaisir de te voir.

À l’entente de son prénom, il roule des yeux, mais son exaspération est vite chassée lorsqu’il reconnaît la voix de Jaha. Il tourne à la tête, mais pas assez vite. Un pincement, léger. Jaha retire une seringue de son cou. Il voudrait pester, le poignarder, voire même le tuer, mais son temps de réaction est déjà altéré. Murphy, il passe une main sur sa peau, comprend qu’on vient de lui injecter un truc. Sa posture est peu stable, il se sent chancelant. Mais pour éviter qu’il ne s’effondre comme une masse, Jaha le tient fermement par le bras.

Nous avons un projet à terminer, annonce solennellement le plus vieux.



I'm just a woman in love with another woman
©️crack in time
Revenir en haut Aller en bas
 
@Robz
@Robz
MESSAGES : 38
INSCRIPTION : 17/02/2020
ÂGE : 25
RÉGION : France.
CRÉDITS : YUUKI

UNIVERS FÉTICHE : Post-apocalyptique, touche à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Limace

You're right, dying alone would have sucked. Empty


Raven
Reyes

Raven est arrivée sur Terre juste après les 100, c'est pourquoi elle a plus de désir de se battre pour eux que pour les autres. Suite à une balle dans sa hanche, elle porte une atèle à la jambe droite sans quoi elle ne pourrait marcher. Elle était mécanicienne, et l'est toujours, l'une des meilleures d'ailleurs. Elle a ingéré la puce par esprit de contradiction, tout autant qu'à cause de sa détresse émotionnelle.

You're right, dying alone would have sucked. Tumblr_oljnb1xFsz1ugi1dio10_400

Amoureuse du désir d'être aimée. Raven n'a d'yeux que pour un homme qui n'a d'yeux que pour la liberté. C'est comme si souffrir était devenue sa routine quotidienne ; la peine le moteur de ses journées. Si elle a oublié toutes les mauvaises choses, les bonnes restent à son esprit.


Lindsey Morgan :copyright:️ .lollipops
Il pourrait blesser bien plus que de raisons avec ses mots, Murphy. Il est plus tranchant qu'avec une arme. Mais Raven n'est pas apte à être atteinte par son venin, pas non plus à se rebiffer comme elle l'aurait fait en tant normal. Elle se contente de sourire, maigrement, comme toute réponse qu'elle est capable de produire lorsqu'elles n'ont pas les mots.

Mais ces piques qu'il envoi sont des électrochocs qu'elle ne parvient pas complètement assimiler. Ni Raven, qui n'a qu'une partie de ses souvenirs, ni Alie qui est incapables de comprendre la façon dont Murphy voit le monde. Incapable de comprendre la jalousie qui découlent des maux qu'il raconte. Incapable de comprendre pourquoi Raven n'a pas la même perception de la réalité. A la place de dépeint John, c'est plutôt Bellamy, ou Wick, qu'elle aurait assemblé à la situation. Nul part dans les souvenirs de Raven, John n'a été ce pensement pour oublier la disparition de Finn, ou même sa liaison qui l'a brisé bien plus que de raisons. Malgré tout, elle s'en est remise. Malgré tout, elle est passé outre.

Les deux femmes ne trouvent rien à dire. Même lorsqu'elles se savent jauger par le regard de Murphy. Pourtant, l'une sourit lorsqu'il interdit l'usage de son prénom. L'autre se contente d'avoir une larme qui lui monte à l'œil. Les deux réunies forment une drôle d'alliance. Murphy n'est pas capable de se rendre compte qu'elle a avalé la puce au départ, parce qu'elle ne supportait plus l'impression d'être invisible à ses yeux. Être inutile à la société, être blessée, tout ça n'était qu'un plus face à l'énorme problème que représentait son besoin d'être réellement aimée.

Pourquoi est-ce que tu te sens en compétition avec un mort, Murphy ? Ces mots froids ont faillis sortir de ses lèvres, juste avant l'interruption de Jaha. Elle même ne s'attendait pas à sa venue, elle a l'impression de sursauter de quelques millimètres lorsqu'elle voit l'aiguille se planter dans la peau de Murphy. Mais ça, c'est uniquement la véritable Raven qui comprend qu'il est possible de se dissimuler des choses malgré la puce. Que les codes d'Alie peuvent être modifiés à sa guise. Pourtant, elle ne réagit pas plus que ça lorsque Jaha rattrape le plus jeune.

" - Nous n'allons pas lui faire du mal, Raven..." Le noir parle avec douceur, il sent sa collègue tendue, commencer à se détendre grâce à ses mots. " Elle a simplement une histoire à régler avec lui. Impossible à faire ici, tu comprends ?"

Il parle comme un homme à la tête d'une énorme secte sans en donner l'illusion à Raven. Elle marche dans ses pas lorsqu'il emmène John, somnolant, plus loin à l'abri des regards. Les questions ne cessent de tourner dans l'esprit de la mécanicien et c'est certainement ça qui la fait totalement se dissocier de la situation. Elle s'évade, une nouvelle fois, vers la Cité des Lumières. Échappant à la réalité, offrant son corps à la présente identitée artificielle. Raven est-elle en fuite ou a-t-elle été poussée vers la sortie ? Elle n'en a pas la moins idée, elle n'a même pas la notion du temps, ou de l'espace lorsqu'elle n'a pas le contrôle. Elle n'a pas me moindre souvenir de ce qui a pu se passer. Elle n'aurait même pas la vision de la pénombre qui s'installe plus que de raisons lorsque Jaha amène Murphy dans un des vieux souterrain de Polis.

" - La première fois que je l'ai rencontre, j'ai senti une profonde colère émaner de lui." L'identité parle avec la voix de Raven, mais sa démarche ni ses mots ne sont les siens. J'ai d'abord pensé que cela venait de votre relation, puis j'ai pensé qu'il pouvait être en colère contre le monde entier." Alie s'adresse à Jaha, joint les mains de Raven comme si elles étaient réellement les siennes. " Il semblait l'être encore plus envers Raven...
" - Ils ont une relation tumultueuse.''
" - Il n'a pas l'air de comprendre notre principe.." Alie s'inquiète, elle ne trouve pas que les choses se passent assez rapidement à son goût. Murphy, comme Raven, ne sont que de petits poissons dans un océan qu'Alie voudrait soit disant pouvoir sauver. '' Je ne parviens pas à comprendre le leur non plus... Qu'est-ce que l'amour, s'il est tant nocif ? "

Jaha ne répond rien de ce qu'aurait pu dire Raven. Il est même bien loin de penser la même chose : est-ce que à cause de la technologie dans sa tête, ou l'homme a-t-il toujours vu l'amour comme quelque chose de malsain ? D'horrible ? En tous les cas, sa définition de la chose n'aide pas plus Alie à comprendre.

" - Pourquoi penses-tu que nous ayons besoin de lui ? "
'' - Malheureusement pour lui... John est le mieux placé pour nous ouvrir la voix chez les natifs. '' Répond Jaha qui se penche vers John pour voir l'état de conscience du jeune homme. '' Il les cotoi bien plus que le reste d'entre nous... ''
" - Je ne suis pas sûre de l'effet. Aucun statistique n'est en ma connaissance sur l'affectation sans consentement. " Cette fois-ci, la voix mécanique de Alie ressort plus nettement dans la voix de Raven.
'' - La est le deuxième point positif. Si les choses tournent mal... Tu n'auras qu'à jouer avec les souvenirs de Raven. '' Jaha est prêt à outrepasser la liberté qu'offre Alie de choisir. Il avait tourné son visage vers le corps inerte de Raven pour voir de ses yeux la réaction physique de l'entité. '' Combien de temps est-ce que tu peux la retenir de l'autre côté ?'' La réponse semble le faire sourire. Presque rire. '' Personne ne viendra chercher John, et personne ne croira ce qu'il peut en dire. ''
Revenir en haut Aller en bas
 
SneakySkunk
SneakySkunk
Féminin MESSAGES : 102
INSCRIPTION : 17/02/2020
RÉGION : Québec
CRÉDITS : Gifs (SneakySkunk) | Avatar (Google) | Signature (Crack in time)

UNIVERS FÉTICHE : J'apprécie les univers de survie. Je suis attirée par ce qui concerne les zombies. Je suis attirée par le science-fiction. J'aime toucher à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3619-presentation-de-sneakyskunk https://www.letempsdunrp.com/t3621-creation-s-dream https://www.letempsdunrp.com/t3622-all-the-earth-is-mine
Tortue

You're right, dying alone would have sucked. Empty


Jonathan
Murphy

Un prisonnier, un criminel, bien avant de faire partie des 100 désignés à être envoyés sur Terre. Choisi parce qu'il n'avait ni famille ni talent particulier. Sa vie n’avait aucune importance à leurs yeux depuis que, sur l'Arche, il avait mis le feu au quartier des officiers ayant envoyé son père à la dérive.



Sa vie est devenue une succession d'erreurs et de trahisons à l'encontre des siens. Une petite voix démoniaque dans sa tête reste assourdissante : ne meurt pas, survis.

Avant, il n'avait jamais vraiment pris le temps de comprendre ses sentiments. À elle seule, Raven est parvenue à entrer dans son esprit pour chambouler tout ce qui lui semblait imperturbable. Désormais, il se sent parfois coupable de lui infliger autant de souffrance. La douleur physique qui l'incommode est sa faute. La douleur émotionnelle qui l'incommode est sa faute. La possession de la puce est sa faute. Pourtant, il continue de s'acharner sur elle comme si elle était mon souffre douleur préféré. Il rôde autour d'elle comme une ombre, abat sans cesse sur elle un tas de conneries. La peur de s'engager est terrifiante. Il aurait peur de causer leur perte plus rapidement que le destin ne le permet.


Richard Harmon :copyright:️ Bazzart
Pourquoi est-ce que tu te sens en compétition avec un mort, Murphy?

L'engourdissement ne tarde pas à se répandre. Jaha le maintient solidement ; il le sait, car il ne s'effondre pas. Il ne ressent pas la poigne. Murphy est coincé dans ses propres pensées avec pour seule compagnie les dernières paroles de Raven. Il se sent aussi opprimé que dans le bunker, à cet instant. L'endroit parfait pour accueillir sa dépouille, tel le plus robuste des tombeaux. Pourquoi est-ce toujours une question de vie ou de mort? Pourquoi est-il en compétition avec un mort? Sans doute parce qu'elle ne l'appréciera jamais autant qu'elle pouvait aimer Finn d'un amour véritable. Murphy, c'est le second choix. Le type « par défaut » si on ne trouve pas mieux.

Son corps ne semble plus vouloir lui obéir. La toxine qui coule dans ses veines le noie dans la brume. Il arrive à marcher, malgré des jambes lourdes. Une dose qui fouette, mais une dose qui le garde éveillé. Murphy, il se dit qu'il n'aurait pas dû approcher Raven. S'il ne l'avait pas fait, Jaha ne l'aurait pas remarqué, ne l'aurait pas considéré comme une menace. Sans l'aide de personne, il vient encore de se fourrer dans une merde bien profonde.

Vous pensez réellement que je vais vous aider? étonnement, il parvient à parler.

À force de torture et d'abandon, il encaisse de mieux en mieux, l'abruti. Il essaie de se convaincre qu'il est tenace, mais la dose était peut-être légère, ce qui lui permet de ne pas perdre complètement l'esprit. Un sédatif, rien de bien méchant. Du moins, jusqu'à ce qu'ils se décident à lui laver le cerveau, si c'est dans leurs plans.

Combien de temps est-ce que tu peux la retenir de l'autre côté?

Peuvent-ils forcer quelqu'un à prendre la puce? Il commence à en douter, sinon Jaha l'y aurait contraint depuis longtemps. Faut-il donner son accord, le faire dans un geste délibéré, comme Raven l'a fait? Ça parle de consentement, mais son cerveau n'arrive pas à savoir si on parle de la puce ou bien de son intérêt à les aider à infiltrer les natifs. Puis, de qui parlent-ils en mentionnant « la retenir, de l'autre côté »? Il cherche une réponse du côté de Raven, mais ne décèle aucune humanité.

Vous savez, je ne suis ni sourd, ni muet, ni aveugle. Si elle a des questions, elle peut très bien s'adresser à moi.

Il parle d'abord à Jaha, mais tourne finalement son attention sur Raven. La pétasse rouge, elle va certainement préférer s'adresser à lui par une voix douce et féminine, s'assurant que John s’imprègne du spectacle d'une marionnettiste hors pair. Il est assit au sol, mais se redresse de manière à poser correctement son dos contre le mur, là où on le cache, hors de vue. Il ne bluffera pas. Ne dira pas que quelqu'un peut le secourir. Ça ne serait pas à son avantage. Qui, de toute façon, voudrait sauver les fesses de John Murphy?

Il dévisage longuement Raven, incapable d'entrevoir la fille qu'il connaissait. Il a l'impression de parler à un automate. Il en profite aussi pour masser ses doigts et ses paumes, tentant de faire disparaître la sensation de picotement dans ses membres. C'est une astuce qu'on lui a appris, pour faire circuler plus rapidement le sang. Il est impétueux, peut-être naïf et peu instruit, mais sur le terrain, il apprend très vite. Il rigole, à peine subtile.

Je ne prendrai jamais cette puce, quoique vous disiez. Et je sais très bien que je ne serais qu'un bug dans votre système, vous ne me laisserez jamais entrer.

Il hausse un sourcil. Pour lui, c'est une évidence. On le tuera plutôt. Il est l'électron libre.

C'est pas l'amour qui est nocif, ce sont les hommes.

Il a bien entendu, tout à l'heure. Ses oreilles étaient attentives à la conversation, aux informations qui pourraient, à tout instant, lui servir de distraction, de porte de sortie pour sa fuite future. Mais il ne sait pas où il voudrait fuir. Ne sait pas à quel point il est près à laisser ce programme s'infiltrer dans les esprits. Ça le met également en danger, si tout le monde disparaît de l'autre côté. Les répercussions pourraient être dommageables. Il se remet en question, grince des dents à la simple idée d'intervenir pour foutre le bordel. A-t-il quelque chose de mieux à faire?

Pourquoi, Raven? Pourquoi moi? T'as quand même l’embarras du choix. Tu t'es dis que je serais plus facile à jeter, à oublier? " Murphy ne reste jamais, ça ne sera pas un problème "? Il détourne momentanément les yeux. Je ne me mens pas à moi-même. Moi, je sais pourquoi je l'ai fait, pourquoi suis parti. Et tes souvenirs à toi, ils disent quoi?

À quel point peuvent-ils être altérés? Ces sovenirs. Égoïstement, Murphy est frustré qu'on puisse effacer son existence de la tête de Raven. Son passage aura été bref, mais quant à lui, ses souvenirs sont intacts.

La présence de Jaha ne lui fait ni chaud ni froid. Cet entité est la même de toute manière. Murphy ignore simplement qu'à plusieurs têtes, ils peuvent communiquer et se comprendre. Il imagine juste que la pétasse peut le voir via l'hôte de son choix. Un ordinateur incapable de concevoir les nuances de ce monde. Il inspire, l'humidité incommode aussitôt sa gorge. Il hausse ensuite les épaules, à la manière d'une comédie dramatique.

T'as quand même conscience que ton gourou risque de me faire la peau, pas vrai? Sans la puce, je vais juste mourir et disparaître. Dis-moi qu'en le sachant, t'as la conscience tranquille?

Il cherche à gagner du temps.


I'm just a woman in love with another woman
©️crack in time
Revenir en haut Aller en bas
 
@Robz
@Robz
MESSAGES : 38
INSCRIPTION : 17/02/2020
ÂGE : 25
RÉGION : France.
CRÉDITS : YUUKI

UNIVERS FÉTICHE : Post-apocalyptique, touche à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Limace

You're right, dying alone would have sucked. Empty


Raven
Reyes

Raven est arrivée sur Terre juste après les 100, c'est pourquoi elle a plus de désir de se battre pour eux que pour les autres. Suite à une balle dans sa hanche, elle porte une atèle à la jambe droite sans quoi elle ne pourrait marcher. Elle était mécanicienne, et l'est toujours, l'une des meilleures d'ailleurs. Elle a ingéré la puce par esprit de contradiction, tout autant qu'à cause de sa détresse émotionnelle.

You're right, dying alone would have sucked. Tumblr_oljnb1xFsz1ugi1dio10_400

Amoureuse du désir d'être aimée. Raven n'a d'yeux que pour un homme qui n'a d'yeux que pour la liberté. C'est comme si souffrir était devenue sa routine quotidienne ; la peine le moteur de ses journées. Si elle a oublié toutes les mauvaises choses, les bonnes restent à son esprit.


Lindsey Morgan :copyright:️ .lollipops
Jaha et Alie, Raven y compris, savent très bien que Murphy n’a pas de connaissances sur la puce. Sur le monde qu’elle ouvre, sur toutes les possibilités et les avantages qu’elle peut donner. Pourtant, elle a conscience des effets indésirables. Même sans l’avoir dans son cerveau, Murphy connaît mieux les risques du code informatique d’Alie que quiconque. Il est le seul à y faire réellement attention.

S’ils ne font pas attention à ce qu’il peut dire sur le coup, c’est qu’ils sont simplement trop obnubilés par leurs propres réflexions. Pourtant, lorsqu’il devient insistant, lorsque sa voix se fait trop entendre, le visage de Jaha et de Raven se tournent tous les deux face à lui dans le même mouvement simultané. Pourtant, plus il parle et plus il perd la technologie. Il n’y a que le noir pour rire aux mots de John, un rire faible et misérable qui démontre bien à quel point il n’est pas d’accord avec ce que Murphy peut dire. Aux yeux de Jaha, le jeune homme prendra la puce quoi qu’il arrive. Qu’il le veuille ou non. Après tout, Murphy est là pour tester si, oui ou non, la puce peut être ingéré sans consentement et fonctionner tout de même à pleine puissance.

Pourtant, lorsqu’il s’exprime directement à l’attention de Raven, il capte bien plus l’attention d’Alie qu’on aurait pu le penser. Elle semble capter une faille dans son comportement, dans sa carapace. L’intelligence artificielle se met à réfléchir sur la question suivante ; Raven peut-elle être le passage qui permettra à Jaha d’atteindre son but ? Alors elle écoute, plus que attentivement. Parvient à rassembler des idées, souvenirs cohérents pour répondre correctement à John. Silencieusement, sans même un regard, elle question Jaha pour connaître le risque éventuel si elle s’approchait de Murphy ; sera-t-il capable de faire du mal au corps de Raven ? La réponse est tout autant silencieuse grâce à la télépathie : ”pas jusqu’à la tuer. Je pense.” Alors, elle s’approche.

” - Tu souhaite savoir la vérité, John ?” Alie, dans le corps de Raven, n’est plus qu’à quelques mètres de lui. Elle le regarde avec intensité, sans pour autant avoir cette humanité qui fait pétiller les yeux de Reyes d’habitude. ” Laquelle. Entre celle où Raven te déteste parce que tu lui as tiré une balle dans la hanche par simple égoïsme. Egocentrisme. Vengeance sur des gens qui, aujourd’hui, tiennent à toi ?” Elle ne peut hausser les épaules alors que là, la véritable Raven l’aurait fait pour souligner le côté rhétorique de ses propos. Alie, elle se contente de lier ses mains. ” Ou celle où elle supplie d’être aimée. Celle où elle te donne une chance. Puis une deuxième. S’en suit une troisième. Pour au final se retrouver seule face à la déception dans tes yeux ?” D’un pas elle s’approche. Se baisse pour arriver à la hauteur de John, un genoux à terre. ” Dis-moi John. Quel souvenir de Raven souhaites-tu que je t’expliques ? J’ai toutes les réponses que tu pourrais désirer.”
” - Raven n’a rien à voir avec le fait que tu sois là.” Jaha aussi s’est approché. Mais lui, il vient surtout pour attraper le poignet de Murphy et l’attacher grâce à des menottes au poteau en fer qui tient l’habitation. ” Tu es mon choix. Pas le sien.”
” Elle a choisi Jasper.” Alie se met à regarder Jaha, comme si un regard pouvait être à chaque fois un soutien inébranlable. ” Ou l’inverse. Il est très intéressé par mes capacités.”

L’IA voudrais tellement comprendre pourquoi ce n’est pas le cas de John. Elle n’est pas persuadé que le plan de Jaha soit le bon ; elle ne veut pas laisser place à l’erreur. Pourtant, Alie serait stupéfaite de voir que le consentement d’un hôte n’a pas de répercussion sur son programme. Elle voudrait que John se livre pour pouvoir comprendre, croire, que la puce n’est pas mauvaise. Alie voudrait que tout fonctionne à sa manière. Elle ne comprend pas que certains hommes puissent être curieux, d’autres apeuré, et d’autre en colère par ce qu’elle fait.

” - Tu as raison, John…” Elle outrepasse ses droits. N’a-t-il pas dit qu’il ne voulait plus entendre son prénom sortir de ces mêmes lèvres ? ” Raven n’est plus vraiment la même depuis que je l’ai réparé. Mais si nous te donnons l’occasion de la voir. Elle, dans son entièreté. Sans avoir besoin d’ingérer la puce.” Elle question, Alie, sachant qu’une telle chose peut être possible sans pour autant savoir comment la concrétiser dans la seconde. ” Est-ce que cela pourrait te faire comprendre que je ne te veux que du bien ? A toi, et à l’espèce humaine.” C’est ce pour quoi elle a été créée, en réalité : prendre soin des Hommes. ” Tu as raison, d’une manière ou d’une autre. Tu mourras sans moi.”
Revenir en haut Aller en bas
 
SneakySkunk
SneakySkunk
Féminin MESSAGES : 102
INSCRIPTION : 17/02/2020
RÉGION : Québec
CRÉDITS : Gifs (SneakySkunk) | Avatar (Google) | Signature (Crack in time)

UNIVERS FÉTICHE : J'apprécie les univers de survie. Je suis attirée par ce qui concerne les zombies. Je suis attirée par le science-fiction. J'aime toucher à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3619-presentation-de-sneakyskunk https://www.letempsdunrp.com/t3621-creation-s-dream https://www.letempsdunrp.com/t3622-all-the-earth-is-mine
Tortue

You're right, dying alone would have sucked. Empty


Jonathan
Murphy

Un prisonnier, un criminel, bien avant de faire partie des 100 désignés à être envoyés sur Terre. Choisi parce qu'il n'avait ni famille ni talent particulier. Sa vie n’avait aucune importance à leurs yeux depuis que, sur l'Arche, il avait mis le feu au quartier des officiers ayant envoyé son père à la dérive.



Sa vie est devenue une succession d'erreurs et de trahisons à l'encontre des siens. Une petite voix démoniaque dans sa tête reste assourdissante : ne meurt pas, survis.

Avant, il n'avait jamais vraiment pris le temps de comprendre ses sentiments. À elle seule, Raven est parvenue à entrer dans son esprit pour chambouler tout ce qui lui semblait imperturbable. Désormais, il se sent parfois coupable de lui infliger autant de souffrance. La douleur physique qui l'incommode est sa faute. La douleur émotionnelle qui l'incommode est sa faute. La possession de la puce est sa faute. Pourtant, il continue de s'acharner sur elle comme si elle était mon souffre douleur préféré. Il rôde autour d'elle comme une ombre, abat sans cesse sur elle un tas de conneries. La peur de s'engager est terrifiante. Il aurait peur de causer leur perte plus rapidement que le destin ne le permet.


Richard Harmon :copyright:️ Bazzart
Tu souhaite savoir la vérité, John?

Il roule des yeux. Il veut certes des réponses pour assouvir sa curiosité, mais est-ce que cela changera quoique ce soit à sa vie? Il commence à se dire qu'il devrait finalement garder ses distances, ne pas se mêler de cette histoire tordue. C'est pas un héro, Murphy. Se soucier de Raven mettrait sa propre survie en péril. Sans énoncer le fond de sa pensée, il observe la fille avec beaucoup de regret. Il ne doit pas s'accrocher à elle. Il ne doit pas lui venir en aide. Il ne doit pas savoir ce qui l'attend. Il doit rompre tout contact, fuir aussi loin que possible.

À mesure que l'entité mentionne les nombreuses fautes de Murphy, elle l'éloigne davantage plus qu'elle ne parvient à capter son attention. Il ne pense pas comme les autres, ne cherche pas à protéger autrui. Il ne se blâme pas pour ses actions, si c'est ce qu'elle comprend, grâce à ses statistiques. La majorité des gens, ils éprouvent des remords, comme un déclic qui les pousse à changer. Mais Murphy, il est vrai, il ne se cache pas. Il avait de fortes raisons d'agir comme il l'a fait, le jour où c'est arrivé. Accusé à tort, banni, torturé. Ses gestes étaient ceux d'un type désespéré qui voulait sauver sa peau, punir les vrais coupables. Raven, elle a reçu une balle perdue. L'attaque ne la visait pas elle directement, visait uniquement la personne qui l'empêchait d'atteindre son but.

Dis-moi John. Quel souvenir de Raven souhaites-tu que je t’expliques?
Aucun. De vous, je ne veux rien savoir.

C'est l'erreur de A.L.I.E., malheureusement, penser que John souhaite obtenir des informations qui viennent de sa bouche. Des informations faussées et corrompues. Elle parle indépendamment de Raven, ce qui prouve sans nul doute qu'elles sont deux. C'est tout ce dont avait besoin Murphy pour se fixer. Elle s'est trompée en pensant pouvoir l'amadouer par la voix de Raven. Elle ne parle pas à la première personne, ne laisse pas entendre que Raven est toujours là.

Elle a choisi Jasper. Une révélation qui, étonnement, ne le blesse pas. Il regarde Raven, longuement. Elle a choisi de le condamné lui plutôt qu'un autre, c'est qu'elle ne doit pas le considéré si précieux, finalement. Il pense à mal de Jasper, ce qui n'est pas à son honneur, mais Murphy s'en moque, il pense ce qu'il veut, de qui il veut, de la manière que ça lui plaît. Tant pis pour Jasper, mais il ne se laissera pas entraîner comme ce pauvre débile.

Dis-moi, Raven. Est-ce que Finn aurait pris la puce? Il enchaîne sans attendre : Probablement, c'est bien sa faiblesse qui l'a tué non?

Si Murphy souriait à cette réplique, il grimace néanmoins lorsque les menottes le maintiennent prisonnier. Il a envie de les emmerder, de les faire perdre leur temps. Ils n'obtiendront rien de lui, car il est une cause perdue. Mais n'ayant que lui à défendre, il redouble d'efforts pour s'en tirer, quitte à causer beaucoup de dommage autour de lui. Raven en est la preuve vivante, avec sa jambe.

Elle a fait son choix. Je n'ai aucun intérêt à la revoir, répond-il sans détour.

Jaha, il expose la puce qu'il tient au creux de sa paume. Les yeux de Murphy ne parviennent pas à s'en détacher. Va-t-il vraiment la lui imposer?

Et pour info, on ne « répare » pas un homme, qu'il informe l'entité, cette dernière assurant avoir réparé Raven.

Il continue d'y croire, qu'il ne sera pas happer par leur folie. Jaha, il fait tourner le petit objet entre ses doigts, le tendant en direction de la bouche de Murphy, lui laissant une dernière chance d'accepter de son plein gré. Or, le garçon recule son visage au point que sa tête cogne légèrement contre le mur derrière lui. Il résiste, malgré les propositions de l'entité. Il ne parvient pas à se projeter dans le monde idéal, car pour lui, tout finit inévitablement par dépérir.

T'as jamais eu besoin de supplier, échappe-t-il, non pas à Jaha qui cherche à lui faire bouffer cette merde, mais plutôt à Raven et à son désir d'être aimée.

Il n'a peut-être pas envie d'entendre les souvenirs que A.L.I.E. elle-même pourrait raconter de travers au sujet de Raven, mais ça ne l'empêche pas de demander, malgré tout, quelque chose qui mérite une vraie réflexion, si c'est encore possible. Murphy, il a pas envie de devoir analyser chaque geste, de devoir interpréter les signaux. Il a besoin que les choses soient énoncées de but en blanc. Quitte à bientôt perdre tous ses souvenirs si la puce devait être enfoncée de force dans sa bouche :

M'aimes-tu, Raven?


I'm just a woman in love with another woman
©️crack in time
Revenir en haut Aller en bas
 
@Robz
@Robz
MESSAGES : 38
INSCRIPTION : 17/02/2020
ÂGE : 25
RÉGION : France.
CRÉDITS : YUUKI

UNIVERS FÉTICHE : Post-apocalyptique, touche à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Limace

You're right, dying alone would have sucked. Empty


Raven
Reyes

Raven est arrivée sur Terre juste après les 100, c'est pourquoi elle a plus de désir de se battre pour eux que pour les autres. Suite à une balle dans sa hanche, elle porte une atèle à la jambe droite sans quoi elle ne pourrait marcher. Elle était mécanicienne, et l'est toujours, l'une des meilleures d'ailleurs. Elle a ingéré la puce par esprit de contradiction, tout autant qu'à cause de sa détresse émotionnelle.

You're right, dying alone would have sucked. Tumblr_oljnb1xFsz1ugi1dio10_400

Amoureuse du désir d'être aimée. Raven n'a d'yeux que pour un homme qui n'a d'yeux que pour la liberté. C'est comme si souffrir était devenue sa routine quotidienne ; la peine le moteur de ses journées. Si elle a oublié toutes les mauvaises choses, les bonnes restent à son esprit.


Lindsey Morgan :copyright:️ .lollipops
Le plan de Alie ne fonctionne pas. John n’a rien envie de savoir d’elle. Il sait lui cracher au visage. Comme il sait très bien parler de Finn Collins. Cette jalousie faire réellement tiquer Alie ; elle ne comprend pas. Elle a beau suivre la chronologie dictée par la mémoire de Raven, elle ne comprend pas d’où peut venir ce sentiment envers le défunt. Ils n’ont jamais en concurrence direct pour cette femme. Alie est incapable de comprendre que c’est la peur d’être seul qui le fait parler. Alors elle se contente de le regarder, inerte, à chaque fois qu’il essuis de la parole ses essais.

Raven aurait été blessé de ses mots. Ce n’est pas la faiblesse de Finn qui l’a tué, à ses yeux. C’est l’amour qu’il éprouvait pour Clarke. Et même si ça la blesse de penser ça, même si ça la fait haïr Wanheda plus que personne d’autre sur terre, elle ne pourrait laisser dire que Finn était faible. Il était fort. Peut-être même trop, parce qu’il n’a pas pu laisser les siens mourir. Si ce n’est un sacrifice, il est mort pour le bonheur de tous. Raven a mit trop longtemps à le comprendre, pour qu’elle puisse laisser dire Murphy ces choses. Mais la preuve est là que Raven n’est pas présente ; elle ne réagit pas. Pas le moindre battements de paupières n’est visible, parce que ce corps n’est qu’une enveloppe vide. Impossible pour Alie d’éprouver un véritable sentiment.

” - T'as jamais eu besoin de supplier…” Ces derniers mots coupent Jaha dans son élan, qui allait contredire John. On peut réparer un homme à ses yeux. Raven, lui-même qui se sentait perdu sur Terre, et tant d’autres. ” M’aimes-tu, Raven ?”

Alie voit de l’espoir, ou ce qu’elle pense en être, dans les yeux de John. Mais au lieu de marcher dans ce piège, car elle pense que s’en est un, elle décide d’opter pour une autre stratégie. Elle lui a proposé de savoir des choses, il a dit ne rien vouloir savoir. Pourquoi voudrait-il entendre de sa bouche, des mots qu’il semble vouloir de la véritable Raven ? Cette fois-ci, l’honnêteté est peut-être la meilleure des choses à faire pour avoir Murphy sous sa coupe.

” - Si pour toi l’amour est un sentiment qui englobe la loyauté. L’espoir. La passion. L’envie. La dévotion…” Alie décrit tout un tas d’émotions humaines, les première qui viennent sur sa liste, de ce qui est décrit comme de l’amour pour elle. Elle décrit, bien qu’elle n’en comprenne pas le sens. ” Alors oui. Raven t’aime, John. Et elle ne t’aime pas plus aujourd’hui parce que je lui ai pris ce qui la blesse le plus…” Ses souvenirs, que l’intelligence artificielle veut dire. Mais elle se tait, de toutes façons, elle sait que Murphy s’est rendu compte de certaines choses. ” elle t’aimait déjà bien avant de tourner la page de ce dénommé Finn.”
” - Est-ce que tu sais ce que Raven est en train de faire, John ?”

Jaha prend la parole, en fermant les doigts sur la puce qu’il tendait sous le nez de Murphy. C’est une manière d’éloigner ce qui doit lui arriver de mieux ; comme si à l’intérieur de cette petite chose se trouvait Raven Reyes. Il se met à sourire, mais rien n’est plus faux de sa part.

” - Elle est en train de danser… sur ses deux jambes, sous un nuage d’étoiles.” Il parle comme s’il la voyait de ses propres yeux ; mais c’est un peu le cas grâce au code dans sa tête qui lui permet de tout savoir de ses semblables. ” Sa peau est douce, rien à voir avec les multitudes de cicatrices qu’elle porte suite aux combats que vous avez menés ici.” L'atterrissage de sa navette. Le Mont Weather. Lexa et ses natifs. Ils ont tous marqué sa peau, tout comme Murphy et sa balle. ” Elle sent la framboise parce qu’elle use de ce lait pour le corps qu’elle trouve à la boutique, en bas de son appartement. Savais-tu que ce parfum est son préféré, John ?” Il demande, comme si c’était un fait que tout le monde sait à propos de Raven. ” Est-ce que tu savais, qu’elle passait sentir l’arôme artificiel de framboise, à la médiathèque, sur l’Arche ?”

Jaha est un manipulateur né. Il dit avoir tout fait pour son peuple, et continuer à le faire. Mais il fait tout le contraire. Proposer la puce à Murphy, tout comme au reste de l’humanité, ce n’est pas les sauver. C’est les condamner à une mort qu’ils ne verront ni venir, ni sentir. Murphy a raison de se méfier, au contraire de Jasper qui tombe dans le panneau en connaissance de cause.

” - Tu pourrais l’y retrouver. Tu pourrais être avec elle dans la minute qui suit.” Là, il ouvre de nouveau la main pour proposer la puce à John. S’il ne l’accepte pas, Jaha est prêt à user de la manière forte, il le fait comprendre à John en attrapant ses poignets déjà attachés. ” C’est ta dernière chance, John… prends la puce de toi même, ou laisse le sort décider si tu vas vivre ou mourir. Ton consentement est ta seule bouée de sauvetage aujourd’hui.”
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


You're right, dying alone would have sucked. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
You're right, dying alone would have sucked.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers science-fiction :: Survival/Apocalyptique-
Sauter vers: