Le deal à ne pas rater :
Marshall Monitor Bluetooth Casque Audio sans fil
95.97 €
Voir le deal

Partagez
 
 
 

 "Montre-leur les anges et les démons. Ressuscite leurs peurs ancestrales. L'indifférence, c'est la mort. Sans ténèbres, il n'y a pas de lumière. Sans Mal, il n'y a pas de Bien. Donne-leur le choix." D.Brown ☯ Dharma ☯

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
Dreamcatcher
Dreamcatcher
Féminin MESSAGES : 122
INSCRIPTION : 15/11/2019
RÉGION : Ailleurs
CRÉDITS : Pinterest

UNIVERS FÉTICHE : Historique
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

tea

"Montre-leur les anges et les démons. Ressuscite leurs peurs ancestrales. L'indifférence, c'est la mort. Sans ténèbres, il n'y a pas de lumière. Sans Mal, il n'y a pas de Bien. Donne-leur le choix." D.Brown ☯ Dharma ☯ Empty

Le contexte du RP
Mise en situation

La situation


02-02-2020, à 20h02, au 33ème jour palindrome de l'année, 333 jours avant qu'elle ne soit écoulée, le Livre Sacré fut découvert par des archéologues au fin fond d'une montagne, quelque part chez les Humains. Dieu convoqua son armée en assemblée extraordinaire. Le fait était extrêmement grave. Il fallait absolument récupérer la Relique Sainte faute de quoi...Sans divulguer ses divins desseins, Il désigna la Séraphin Jésabel pour cette délicate mission.

Sur Terre, des démons esclaves de Lucifer œuvraient à répandre le Mal. Parmi eux, Azaël l'un des plus puissants ange déchu ayant sombré chez les sbires infernaux. Ses oreilles pointues à l'affût, il a eu vent diabolique de la terrible nouvelle...
Revenir en haut Aller en bas
 
Dharma
Dharma
Féminin MESSAGES : 103
INSCRIPTION : 15/04/2019
RÉGION : Quelque part sur Gallifrey
CRÉDITS : wadewicons

UNIVERS FÉTICHE : SF, Fantasy, Contemporain, Post-apo, Steampunk
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

tea

"Montre-leur les anges et les démons. Ressuscite leurs peurs ancestrales. L'indifférence, c'est la mort. Sans ténèbres, il n'y a pas de lumière. Sans Mal, il n'y a pas de Bien. Donne-leur le choix." D.Brown ☯ Dharma ☯ Empty

tumblr_pd5b0af7us1wq8638o2_250.png
Seigneur Azaël
"Montre-leur les anges et les démons. Ressuscite leurs peurs ancestrales. L'indifférence, c'est la mort. Sans ténèbres, il n'y a pas de lumière. Sans Mal, il n'y a pas de Bien. Donne-leur le choix." D.Brown ☯ Dharma ☯ Giphy

Grand prince de l'Olympe discrédité, précieux porte-parole et chevalier infernal du chaos du tout puissant Roi du Néant, indéniablement vengeur et bien beau parleur trompeur. Illustre démon de haut rang, tant respecté que craint par tous ces diablotins lampistes, le Seigneur Azaël a la verve sombre habile, le charisme ensorcelant du mal qu'il incarne à la perfection, et la mort si gracile au creux des mains. Un peu révérencieux, un rien névrosé. Né pour régner, périt depuis pour mieux chuter dans les bas-fonds du purgatoire; vous tourne le dos, et puis s'en va.

Au détour d'un doux cauchemar, profond saphir devenu flamboyant améthyste, ne vous laissez pas berner par le sublime des courbures sanglantes de son Enfer intérieur.

Only fools dreams about dancing with the devil in the pale moonlight when the price is their Soul.




Barns Courtney - Sinners
Sam Tinnesz - Play With Fire
Sam Tinnesz ft. Zayde Wolf - Man or a Monster
ZΛYDE WØLF feat. Ruelle - Walk Through The Fire

"Montre-leur les anges et les démons. Ressuscite leurs peurs ancestrales. L'indifférence, c'est la mort. Sans ténèbres, il n'y a pas de lumière. Sans Mal, il n'y a pas de Bien. Donne-leur le choix." D.Brown ☯ Dharma ☯ Tumblr_pdw0hwUxFA1wnugwgo9_400
"Montre-leur les anges et les démons. Ressuscite leurs peurs ancestrales. L'indifférence, c'est la mort. Sans ténèbres, il n'y a pas de lumière. Sans Mal, il n'y a pas de Bien. Donne-leur le choix." D.Brown ☯ Dharma ☯ Tumblr_inline_p82bgsUuDd1ro4fjb_540
"Montre-leur les anges et les démons. Ressuscite leurs peurs ancestrales. L'indifférence, c'est la mort. Sans ténèbres, il n'y a pas de lumière. Sans Mal, il n'y a pas de Bien. Donne-leur le choix." D.Brown ☯ Dharma ☯ A4173eff849cc169a7cb0438d79de488

"Montre-leur les anges et les démons. Ressuscite leurs peurs ancestrales. L'indifférence, c'est la mort. Sans ténèbres, il n'y a pas de lumière. Sans Mal, il n'y a pas de Bien. Donne-leur le choix." D.Brown ☯ Dharma ☯ 5QZj

There are a million kinds of hell,
And they show us what we’re worth,
More than a million paths to hell,
Hell can be right here on earth.
There’s the hell that lying binds you,
The hell when lust will blind you,
There’s a hell when envy grinds you,
And when absolute riches find you.



Michael Fassbender :copyright:️  skatevibetm

Obscure damnation.
Vorace religion.
Ancestrale vanité.
Impétueuse déité.

La révolution des absolus relatifs et des réels imaginaires, folies pas si folles de l'Homme, onirique vision du pourpre et du cyan, de l'encre et de l’ivoire, sur un monde fragile, balance, en flux perpétuel de paradoxes délicats. Quelques piqures d'étoiles aux creux des cœurs malléables, malades d'amour et de niaiseries enchanteresses. Quelques rires cosmos aux âmes désarmées, enrhumées de vie, de joie et de peine. D'énième folies inatteignables que seuls ces petits êtres savaient, pouvaient vivre. Et au cœur de la tempête sentimentale, vivait le Mal en la personnification du Seigneur Azaël. Fissure du feu du ciel en rage, il s'était intégré aux Hommes, meilleur élève de feu Saint Lucifer. Comète en fusion transformée en joli diamant d'ornement. La fumée aux cheminées des âmes polluées d’hypocrisie. Il était. La naissance de la morale infernale. Les orages d'été en plein hiver. Les prouesses de violence prosaïque. La désintégration des âmes pécheresses. Les eaux sanglantes et la vibrance de la voix.

Plusieurs millions d'années à torturer dans les bas-fonds, à brûler d'insomnies blanches pour enfin trouver la terre ferme et s'y laisser savourer l'instant présent, le délicieux nectar du mortel. Le Seigneur de la dissimulation foulait le monde depuis quelques décennies, en quête pour le Roi des Enfers. Seigneur Azaël. Patronyme odieux qui imposait Silence et Soumission, Obéissance et Déflagration aux risques tumultueux de sévices en perdition. Il était l'empereur d'un mal profond duquel ils tentaient tous, en vain, de recueillir ses quelques poussières en son cœur ébène éreinté, pour l'en lui voler ses trop nombreux méfaits.

***

Voilà près d'un mois que le Seigneur Azaël pourchassait de vieilles âmes échappées, sans y prendre de réel goût. Il planchait depuis bien trop de temps sur des quêtes sans intérêts. L'amusement s'estompant, il en venait forcément à jouer un peu par ci par là, à éliminer quelques centaines de malfaiteurs qui n'auraient dû rejoindre les siens, en bas, que dans bien des années. Mais le Temps ne tournait pas dans le même sens, sur terre, Azaël s'ennuyait ferme et commençait à se dire que son patron tout puissant ne devait plus tellement l'avoir pour favoris. Qu'avait-il bien pu faire ou ne pas faire pour qu'il se désintéresse autant de lui ?

Enfin, tout cet ennui mortifère prit fin à l'instant où un suppôt de Satan fit son apparition en plein milieu de son rituel sacrificiel pour lui déblatérer bon nombres de folies, qui, habituellement, ne sortaient que de la bouche des Hommes. Au début, le Seigneur démon se contenta de le torturer, pour qu'il cesse de lui mentir. Après tout, c'était la base même de la "force" dont usaient les fielleux diablotins de bas rangs, ici bas, sur terre. Mentir, jouer, torturer, être des imbéciles heureux de mort... Un soupir las traversa les lèvres pincées d'Azaël alors qu'il relâchait le miséreux qui vint s'effondrer contre le mur.

— Viens en aux faits, mon temps est précieux, et le tiens est compté, vermine.

La voix claqua, froide comme la pierre, entre les murs fragiles d'une vieille bâtisse de la campagne Britannique, là où il sévissait depuis un petit bout de temps maintenant. Et puis le malheureux lui raconta bien davantage d'incroyables monts et mensonges. Le Livre Sacré découvert par des humains, des archéologues, au fin fond d'une montagne du Machu Picchu ?

— Sublime comte, et je suis le Seraphin Azaël pour toi ? susurra le vieil ange déchu avec une auto-dérision provocante, mielleuse.
— Non, mon Seigneur, je n'ai jamais dit...., pourquoi dites-vous...? bafouilla piteusement le démon, prit de panique, avant de se voir interdire d'en dire plus; la gorge entravée entre la poigne foudre flamme de son supérieur.

Des chuchotements se firent entendre dans son dos, mais il n'en prit pas compte et se contenta de tordre le cou de la vermine fielleuse. Bon débarras. Voilà qui détendait un peu. Elle retournerait en Enfer, œuvré en compagnie d'autres Seigneur plus cléments, moins sanglants.

— Bien, où en étions-nous ?

Le Seigneur fit volte face avec toute la grâce qui lui était propre, un très maigre sourire baladeur aux lèvres. Sa longue cape ébène suivit son mouvement dans un petit vent glacial. L’œil malice et brouillard. Il suintait l'agacement contrôlé. Il suffirait d'une étincelle avant l'explosion. Ses cinq acolytes de mission se turent dès l'instant où son regard foudroyant les perça à jour. Pourtant, l'un d'eux, plus jeune et sans doute plus inexpérimenté, ne semblait pas tenir en place... ni sa langue.  

— Seigneur Azaël, il dit pourtant vrai. Vous n'étiez pas au courant ?

Pour toute réponse, un silence infernal. Il le jaugea des pieds à la tête. Longuement, semblant réfléchir à la façon dont il allait le rôtir.

— Et vous autres, qu'en dites-vous ?

Ils frémirent lorsque les pas de leur Seigneur s'approchèrent de chacun d'entre eux, s'arrêtant devant le plus tremblotant, élu de la déchéance.

— Tu approuves ton camarade ? souffla-t-il d'un ton inquiétant.

Étrangement. Le courage, ou une absolue inconscience, il ne saurait dire.

— Oui... C'est la vérité. C'est le Seigneur Balam qui a été choisi, il y a peu, mais c'était après que vous.... enfin, que vous l'ayez renvoyé chez nous. s'expliqua le petit démon rebelle, mal à l'aise.

Une rage sempiternelle refit surface dans le creux de ses pupilles. Injustice monstrueuse. Colère désillusoire. Renaissance du phœnix sanglant longtemps gardé en hibernation sous la cage thoracique. Alors, comme ça, c'était concret, bel et bien réel, il n'était plus son favoris ? Il ne jouirait plus de ses privilèges ?........ Devrait-il bientôt rentrer en Enfer ? Oh...

— Je ne l'ai pas "renvoyé". Il a péri de l'aube en irruption spontanée... Et vous allez le rejoindre, j'en ai bien peur. rectifia le Seigneur, qui en oublia fougueusement son self-control légendaire pour se laisser aller au carnage des flammes infernales.

À feu et à sang. Azaël n'avait plus rien à faire en Angleterre. Il était temps de rejoindre la célèbre citadelle Inca, le Machu Picchu. Il devait absolument retrouver les envoyés de Dieu, dans les montagnes des Andes, au Pérou, avant qu'il ne perde définitivement leurs traces.

Son plan fut rapidement rodé. Quelque chose de simple, de subtil et flagrant d'arrogance à la fois. Une pointe infernale, une corne Azaël. Il changea de forme humaine, délaissant le séduisant rouquin charismatique aux yeux céruléens pour un blondin tout frêle aux yeux de vipère et au sourire idiot. Ainsi, il passerait inaperçu. Un ridicule acolyte facilement crétin pour être emprisonné. Il les retrouva non loin des ruines, prêts à gravir les monts (ou à voler jusqu'au sommet, mais c'était bien trop risqué, et Dieu seul savait à quel point ils étaient à cheval sur la méconnaissance des hommes sur leur existence)

Un trio d'anges plus blancs que neige le prit en flagrant délit d'espionnage, mal caché derrière un rocher. Il se rendit, après de longues minutes à se débattre de toutes ses forces (d'acolyte, donc très peu d'efforts réels).

— Ça va, c'est bon les gars, calmez-vous, vous êtes nerveux, dis donc ! On a même plus le droit de regarder la vue ici, c'est incroyable comme vous êtes paranos ! rigola le faux-acolyte de sa nouvelle voix tendant un peu trop vers les aigus pour demeurer innocente et sincère. Un véritable démon des bas-fonds et du plus ridicule des rangs. Intérieurement, le Seigneur Azaël se délectait de son jeu, aussi longtemps durerait-il. Il avait particulièrement hâte de découvrir qui se cachait derrière l'expédition du côté Lumineux de la force... Et voir ce qu'ils allaient décider de faire de lui. Il aviserait ensuite.




Revenir en haut Aller en bas
 
Dreamcatcher
Dreamcatcher
Féminin MESSAGES : 122
INSCRIPTION : 15/11/2019
RÉGION : Ailleurs
CRÉDITS : Pinterest

UNIVERS FÉTICHE : Historique
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

tea

"Montre-leur les anges et les démons. Ressuscite leurs peurs ancestrales. L'indifférence, c'est la mort. Sans ténèbres, il n'y a pas de lumière. Sans Mal, il n'y a pas de Bien. Donne-leur le choix." D.Brown ☯ Dharma ☯ Empty

"Montre-leur les anges et les démons. Ressuscite leurs peurs ancestrales. L'indifférence, c'est la mort. Sans ténèbres, il n'y a pas de lumière. Sans Mal, il n'y a pas de Bien. Donne-leur le choix." D.Brown ☯ Dharma ☯ Ange15
Quelque part une enfant très douce doit mourir...
Ô mon âme, mets un signet au livre d'heures,
L'Ange va recueillir le rêve que tu pleures.
A.Samain

Jezabel

Je suis l'astre des nuits; je brille, pâle et blanche,
Sur le cœur attristé, sur le front qui se penche,
Sur tout ce qui gémit, sur tout ce qui se plaint,
Sur tous les yeux en pleurs qu'aucun sommeil n'atteint.
...
Mais les plus beaux rayons de mon blanc diadème
Sont pour vous qui souffrez!... C'est vous surtout que j'aime
Donnez-moi vos soupirs et donnez-moi vos pleurs;
Laissez-moi deviner vos secrètes douleurs,
Le rêve inachevé qui n'a point de parole,
Que nul ne sut jamais et que nul ne console!
...
Écoutez-moi ce soir, vous saurez un mystère
Ignoré jusqu'ici du reste de la terre,
...
Je vous dirai pourquoi je brille, pâle et blanche,
Sur le cœur attristé, sur le front qui se penche,
Sur tout ce qui gémit, sur tout ce qui se plaint,
Sur tous les yeux en pleurs qu'aucun sommeil n'atteint.


"Montre-leur les anges et les démons. Ressuscite leurs peurs ancestrales. L'indifférence, c'est la mort. Sans ténèbres, il n'y a pas de lumière. Sans Mal, il n'y a pas de Bien. Donne-leur le choix." D.Brown ☯ Dharma ☯ 8h80

Votre vie, ici-bas, est un triste voyage,
Dont le ciel, où je suis, est le port, le rivage ;
Elle a bien des écueils, la route où vous passez...
Et vous n'arrivez pas sans vous être blessés !
Vous n'abordez pas tous sur la céleste plage,
Ceux qui se sont souillés demeurent à l'écart;
Coupables et souffrants, dans une morne attente,
Ils s'arrêtent au seuil du séjour où l'on chante.
Un ange, dont les pleurs voilent le doux regard,
Leur barre le chemin et murmure: « Plus tard! »
Parmi ces exilés traînant au loin leur chaîne,
Parmi les longs sanglots de ces âmes en peine,
Errantes loin de Dieu, du soleil et du jour,
Moi, je prends en pitié les coupables d'amour.
J'appelle auprès de moi ces Âmes de la terre,
Qu'un Dieu juste éloigna du séjour de lumière,
Parce qu'en sa présence elles gardaient encor
Un souvenir d'amour, au delà de leur mort.
Je leur donne ma nuit, mes rayons, mes étoiles,
Je donne à leur exil l'abri de mes longs voiles,
Et les larmes, le soir, qui coulent de leurs yeux,
Semblent à vos regards des étoiles des cieux ;
Ce ne sont que des pleurs... des pleurs d'âmes souffrantes,
Qui, la nuit, dans l'espace avec moi sont errantes.
...
Je vous ai dit pourquoi je brille pâle et blanche
Sur le cœur attristé, sur le front qui se penche,
Sur tout ce qui gémit, sur tout ce qui se plaint,
Sur tous les yeux en pleurs qu'aucun sommeil n'atteint.

S. d'Arbouville

"Montre-leur les anges et les démons. Ressuscite leurs peurs ancestrales. L'indifférence, c'est la mort. Sans ténèbres, il n'y a pas de lumière. Sans Mal, il n'y a pas de Bien. Donne-leur le choix." D.Brown ☯ Dharma ☯ Bkwb





Amanda Seyfried:copyright:️Ma pomme

Osmose divine. Servir l'entité suprême du Commencement à l'Éternité. S'incliner à l'Amour Absolu, à Celui qui était le Tout. Aucun mot du monde terrestre n'était capable de transcrire ce qui se vibrait en ce lieu invisible. Les puissances du Bien œuvraient dans l’indicible Mystère de leurs missions. Liées à jamais à leur Créateur, elles s'envolaient, agissaient, travaillaient, priaient pour sauver les âmes. Ces âmes dont l'éclat d'obsolescence scintillait à la sortie du Grand Tunnel, sans bruit. À peine un souffle de nouveau-né, l'emphase nouvelle d'une éternité. Épuisées de leur long voyage, elles se laissaient guider par l'éclat surnaturel de l'Alpha et l’Oméga, subjugués, heureuses, comblées. Enfin chez elles, au cœur de ce manque infini qui les suppliciait en leur demeure terrienne. Le long pèlerinage humain achevé n'était même plus un souvenir. Enciellées, elles se retrouvaient à leur place, enfin dé-chaînées de leurs corps de sang et d'os.

Ce cosmos n'échappait guère à ses lois et rien ne pouvait entacher la hiérarchie céleste. Celles des hommes ne s'organisaient qu'en pâles répliques imparfaites. Mais là-loin, la perfection régnait et l'intensité Amour ne demandait qu'à se répandre.
Jezabel était vieille, très vieille et si jeune à la fois. Une ange de la Création à ses débuts, une des préférées de Dieu. Celle qui sacrifierait sa quintessence, sa transcendance pour Lui. Au sommet de la triade, elle dirigeait la cohorte des chérubins, des archanges et des anges. Souveraine, bras droit du Tout, ce fut elle qu'il convoqua en premier. Il fallait agir efficacement: récupérer au plus vite le livre sacré. Ainsi, de l'extrémité de l'au-delà, la guerrière du Bien quitta son antre, flanquée d'une petite armée.

***
Distorsion. Transmutation. Le passage de l'immortalité au temporel était toujours étrange. La sensation vibrait les empennages et l'air qui entrait dans les alvéoles toutes fraîches irritait la gorge. Une main sur la bouche, Jezabel toussota, ordonnant dans la foulée la garde des lieux. Aucun humain à l'horizon. L'invisibilité les protégeait des regards pour le moment, le temps de prendre les informations nécessaires. Bref répit avant de se fondre dans la masse.
Au cœur de la montagne, ses grandes ailes immaculées repliées, la séraphin scrutait chaque recoin, détectant l'odeur familière des mortels. La cavité violée, béante, n'apportait malheureusement aucune piste de recherche particulière. Récupérer la relique s'avérait complexe : un livre épanché parmi six milliards d'humains ! Seule, la célérité pouvait jouer en leur faveur. Le fait datait de quelques jours telluriens, elle espérait qu'il soit encore dans les parages.

-Vous quatre, analysez chaque centimètre carré sur un périmètre d'un kilomètre. N'importe quel indice est bon à prendre. Il faut qu'on sache qui était ici.

Ses acolytes prirent leur envol tandis qu'elle ordonnait à Nathaël de la suivre.

-On scrute plus haut, voir si on repère quelque chose.

Le vent siffla à leur décollage et ils montèrent rapidement au-dessus de la montagne. Leur regard parcourut les alentours aussi loin que possible. C'est alors qu'ils remarquèrent l'humain entouré de trois des leurs. La relative tranquillité était terminée.
Sans se concerter, complices et aguerris, les deux anges atterrirent et se métamorphosèrent en humains. Lui, brun comme du brou de noix, elle, blonde comme les blés.

-Les ennuis commencent, marmonna t-il.

Il ne savait pas si bien dire. Le groupe finit par arriver avec leur prise grimée de manière grossière, comment pouvait-il espérer les duper ?!

-Tiens tiens... un brûlot de Lucifer. On se met les cornes à l'air, mmh ?
-Nathaël !


Réprimandé, l'archange se tut mais n'en pensa pas moins. Il exécrait ces esclaves fumants et insolents qui foutaient sans cesse la merde là où ils posaient leurs pattes crochues.

D'un signe d'esprit, la chef leur intima de révéler leur vraie nature. En un seul mouvement, le démon fut encerclé et cerné par la puissance de leur aura. Les orbes scintillèrent leurs ondes angéliques tout autour, celle de Jezabel, singulière et précellente, se démarquant des autres. Le message était clair : un seul faux pas et il rejoindrait le pandémonium qu'il n'aurait pas du quitter, démembré. Beaucoup de souffrances pour si peu. Ses semblables détestaient ce genre d'humiliation qui pouvait leur coûter cher car le Maître n'aimait pas les perdants n'est-ce pas.

Puis, tout redevint normal, ils n'étaient que de simples compagnons randonnant en montagne. Elle s'approcha. Un pas, un unique pas.

-Que fais-tu ici ?

Les démons de basse extraction ne représentaient aucune menace en soi face aux pouvoirs angéliques. Maîtrisés aisément, ils préféraient s'enfuir et ne cherchaient guère de pouilles à plus fort qu'eux. Les grands yeux d'azur le percèrent jusqu'à ce point de non retour où elle éprouva la prescience que quelque chose...se tapissait. Ténu, subtil, arachnéen. Mais la séraphin capta le vibrato d'une intensité en dormance.

En alerte soudain, elle commanda :

-Attachez-le en attendant les autres.

Ils n'allaient pas tarder à revenir de leur patrouille.

Méfiance et prudence.
Puissance et bienfaisance.

Les ailes frémissantes quoique invisibles, elle appuya un dernier regard sur l'entité maléfique.

Ite missa est.

Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


"Montre-leur les anges et les démons. Ressuscite leurs peurs ancestrales. L'indifférence, c'est la mort. Sans ténèbres, il n'y a pas de lumière. Sans Mal, il n'y a pas de Bien. Donne-leur le choix." D.Brown ☯ Dharma ☯ Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
"Montre-leur les anges et les démons. Ressuscite leurs peurs ancestrales. L'indifférence, c'est la mort. Sans ténèbres, il n'y a pas de lumière. Sans Mal, il n'y a pas de Bien. Donne-leur le choix." D.Brown ☯ Dharma ☯
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quelle est cette étrange sensation ?... |Pv Vivaldi [Hentaï]
» [UploadHero] Les Réformés se portent bien [DVDRiP]
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers fantasy :: Surnaturel-
Sauter vers: