anipassion.com

Partagez
 
 
 

 Roberta + Rusty ― It will come out in some way [+18]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 
SneakySkunk
SneakySkunk
Féminin MESSAGES : 486
INSCRIPTION : 17/02/2020
RÉGION : Québec.
CRÉDITS : Gifs (SneakySkunk) | Avatar (Google) | Signature (Crack in time)

UNIVERS FÉTICHE : J'apprécie les univers de survie. Je suis attirée par ce qui concerne les zombies. Je suis attirée par le science-fiction. J'aime toucher à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3619-presentation-de-sneakyskunk https://www.letempsdunrp.com/t3872-m-robert-sheehan-frere-autres-liens https://www.letempsdunrp.com/t3621-creation-s-dream https://www.letempsdunrp.com/t3622-all-the-earth-is-mine
cat

Roberta + Rusty ― It will come out in some way [+18] Empty

It will come out in some way
Mise en situation

La situation
Leur amitié est forte. Parfois trop forte pour être comprise. En ce moment, d'anciennes relations semblent influencer les deux êtres au point où ils peinent à se gérer eux-mêmes. Elle a confiance en lui ; elle l'aime énormément, mais elle reste incapable de le voir avec une autre. Elle fait pourtant comme lui. Cette ville, c'est son cocon. Un cocon qu'elle ne veut quitter pour rien au monde. Elle est déstabilisée par d'anciens événements qui entrent dans son cocon. Elle voudrait qu'il règle tous ses problèmes.



I'm just a woman in love with another woman
©️crack in time
Revenir en haut Aller en bas
 
SneakySkunk
SneakySkunk
Féminin MESSAGES : 486
INSCRIPTION : 17/02/2020
RÉGION : Québec.
CRÉDITS : Gifs (SneakySkunk) | Avatar (Google) | Signature (Crack in time)

UNIVERS FÉTICHE : J'apprécie les univers de survie. Je suis attirée par ce qui concerne les zombies. Je suis attirée par le science-fiction. J'aime toucher à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3619-presentation-de-sneakyskunk https://www.letempsdunrp.com/t3872-m-robert-sheehan-frere-autres-liens https://www.letempsdunrp.com/t3621-creation-s-dream https://www.letempsdunrp.com/t3622-all-the-earth-is-mine
cat

Roberta + Rusty ― It will come out in some way [+18] Empty


Roberta P.
Doherty

Roberta dit « Robbie » est née le 20 novembre 1996 sous le nom de Porter à cause de son père biologique, c’est plutôt Doherty, le nom de famille de Bradley, l’ami, l’époux et l’ennemi de sa mère, qui l’obsède, qu’elle souhaite ardemment voir apparaître sur les documents officiels.

Grâce aux contacts de son père, elle est devenue sténographe judiciaire. Un métier rentable, qui la garde informée et lucide, en plus d’apporter de la valeur à son curriculum vitae.



Ses défauts sont des poisons, mais derrière ce rideau perfide se cachent des qualités d’une profondeur inouïe.

Robbie affectionne son meilleur ami, tant dans l’amitié que dans la lascivité. Une part d’elle apprécie être comprise par Rusty. Avec lui, elle pourrait ne pas demander qu’il offrirait tout. Elle a cette habitude subtile de tirer légèrement le tissu de son vêtement au niveau de la cuisse lorsqu’elle a besoin de perdre pied.


Alycia Debnam-Carey :copyright:️ SneakySkunk
Ses mèches brunes collent à ses tempes à cause de la pluie. Elle entre chez Rusty car elle a une clé. Ça doit bien faire deux semaines qu'ils ne se sont pas vus. Il y a des périodes comme ça où ils sont occupés et où Robbie devient irritée par cet éloignement. Ce soir, elle a bu, ne voulait ni aller chez sa mère ni aller chez Bradley lorsqu'elle est montée dans son taxi. La réunion avec quelques personnes du bureau s'est terminée plus tard que prévu, mais surtout s'est avérée plus arrosée que prévu, venir ici lui semblait donc raisonnable.

Une fois entrée, c'est à peine si le bourdonnement de la pluie lui parvient aux oreilles, car il se mélange au bruit ambiant qui provient de la salle de bains. Robbie ne prévient pas de sa présence, se contente de poser une main sur le mur pour garder son équilibre. Elle retire ses chaussures à l'entrée et se dirige aussitôt vers la cuisine. Son ventre crie famine. Elle imagine que c'est Rusty, à la salle de bains. Sans gêne, elle ouvre les armoires ainsi que le réfrigérateur à la recherche de quelque chose à manger.

Rusty... soupire-t-elle en constatant le manque flagrant de diversité.

Elle n'est pas assez sobre pour sortir dehors et trouver un marché encore ouvert à cette heure. Elle fera quelques emplettes pour lui demain matin. Elle a toujours eu cette fâcheuse habitude de prendre soin de lui, de lui imposer un mode de vie qui puisse lui permettre de faire ce qu'il veut de son temps libre. Si elle ne s'occupe pas de ses papiers, elle s'assure qu'il ne manque de rien. En contrepartie, elle n'hésite pas à le quémander chaque fois qu'elle a besoin de lui, de sa présence. Qu'elle le veuille ou non, elle est carrément dépendante de lui, sinon elle ne serait pas là, à presque 1h du matin, pour le voir après tout ces jours sans lui parler.

Elle jette son dévolu sur des céréales, profitant qu'il ait au moins une peinte de lait. Et c'est alors qu'elle s'adosse au comptoir que la porte de la salle de bains s'ouvre sur la silhouette d'une jeune femme enroulée dans une serviette. La bouche pleine, Robbie hausse un sourcil, cachant à peine sa surprise. La jeune femme semble tout autant surprise qu'elle, presque coupable de se retrouver dans cet appartement. L'inconnue entrouvre les lèvres, puis bégaie, comme si elle devait impérativement trouver une explication logique à cette situation.

Écoute, je suis vraiment, vraiment désolée... Il n'a jamais dit qu'il était en couple, j'étais persuadée qu'il était célibataire, sinon... Mais, on a pas encore couché ensemble. En fait, pas du tout. On ne va pas coucher ensemble. Je... ferais mieux de partir.

Robbie n'a pas même le temps d'en placer une que la fille tourne sur place comme si ses vêtements allaient apparaître soudainement.

Rusty est mon cousin. Et il est bien célibataire, ment la brunette pour rassurer la jeune femme complètement paniquée et déboussolée.

Ce serait un mensonge de prétendre que voir cette femme n'est pas désagréable, surtout après deux semaines sans nouvelle de son meilleur ami. Mais c'est un grand garçon qui peut fréquenter qui il veut, quand il veut. Grâce aux paroles de Robbie, la fille semble heureusement se détendre, mais rassemble tout de même ses effets personnels en prétextant qu'il serait préférable qu'elle rendre chez elle. Robbie se retient de préciser « je ne saurais mieux dire. » Elle pourrait être méchante, surtout en ressentant cette pointe de jalousie poindre au creux de son estomac, mais elle est plus intelligente que ça. Et cette fille ne lui paraît pas si méchante que ça, au fond. Elle est même plutôt jolie. Rusty avait-il vraiment l'intention de coucher avec elle?

Désolée pour le dérangement, je ne savais pas que sa cousine devait passer.
Il ne le savait pas non plus.

Une fois habillée, elle est presque déjà dans le couloir pour quitter l'appartement. Robbie intervient :

Tu veux que je lui laisse un message?
Non merci, c'est gentil, je l’appellerai demain.
T'as son numéro? demande Robbie, à la fois curieuse, à la fois suspicieuse, mais elle se demande à quel point ils sont proches, tous les deux.
Euh... ouais, t'inquiète, répond-elle la fille avant de sortir.

Mensonge.

Elle laisse traîner la vaisselle. Elle ressent surtout le besoin de ressentir la proximité de Rusty. Elle va à sa chambre, il semble dormir, perdu quelque part dans les draps. Elle en profite donc pour fouiller et déniche le dernier joint roulé sur une commode. En général, il a toujours le bon mélange pour sa meilleure amie, rien qui ne soit trop dommageant pour elle, mais qui puisse la contenter. Mais là, visiblement, c'est la petite réserve de Rusty. Elle est pas du genre à réfléchir ou se retenir malgré tout. Un briquet traîne, elle allume le joint qu'elle porte aussitôt à sa bouche.

Tu dors?

Réveille-toi, voudrait-elle quémander. Elle passe ses doigts sur la tête de Rusty. Ses cheveux sont courts. Curieusement, ça lui fait plaisir. Elle ne voudrait pas qu'une autre fille puisse agripper ses mèches comme elle le fait lorsque ses pointes sont trop longues. Hésitante, mais déterminée, elle se hisse dans le lit pour venir s'asseoir sur lui. Après une longue bouffée du joint, elle glisse l'embout entre les lèvres de l'homme. Elle sait qu'elle peut facilement le réveiller. Elle glisse ses lèvres non loin de son oreille.

Je vais prendre une douche, fais-moi une petite place pour quand je vais revenir.


I'm just a woman in love with another woman
©️crack in time
Revenir en haut Aller en bas
 
@Robz
@Robz
MESSAGES : 366
INSCRIPTION : 17/02/2020
ÂGE : 26
RÉGION : France.
CRÉDITS : tumblr.

UNIVERS FÉTICHE : Post-apocalyptique, touche à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

cat

Roberta + Rusty ― It will come out in some way [+18] Empty


Rusty Reese
Reisman

Triple R dans la rue, Rusty à la maison. C'est un grand enfant, qui est resté accroché aux mensonges de sa mère. Persuadé d'être le fils d'un astronaute américain. Il est seulement la parfaite progéniture de ses parents ; mélange d'une traînée toxicomane et d'un criminel condamné. Il est accro à l'herbe, et s'amuse de quelques autres substances illicites.

Roberta + Rusty ― It will come out in some way [+18] Tumblr_puz1phLUNq1ynme1po5_250


Amoureux de sa meilleure amie depuis des années, sans pour l'avouer. Il vacille entre les filles pour lui laisser de l'espace, mais court dans son lit dès qu'elle l'appelle. Surtout, Rusty sait qu'il ne la mérite pas. Il veut tout faire pour gagner le droit de l'aimer. Présentement en train de passer son permis de conduire, et secrètement en train de passer son diplôme de fin d'étude.


Aaron Paul :copyright: Junkiie.
C’est comme ça chez Rusty. Autant à l’intérieur de sa maisonnette, que dans son esprit. Il a besoin d’être complètement géré par Roberta. Il le niera sur de nombreux points, tout ça pour ne pas avouer qu’il ressent autant de choses pour elle. Mais Rusty, il a besoin d’elle pour avoir un frigo et des placards remplis, pour avoir des pièces à peu près rangées et propres, pour avoir des papiers faits en bon et due forme. Les choses importantes sont gérées par sa meilleure amie, et le reste de sa vie.. n’est pratiquement pas gérée du tout. Les petits boulots qu’il enchaîne ne sont pas suffisants, pas assez stables. Il gagne limite plus d’argent, et plus souvent, lorsqu’il fait la mule pour quelconque dealer faisant parti de ses proches. On ne peut pas tous avoir un style de vie parfait.

La tête écrasée sur son oreiller, il ne se rend même pas compte que ses lèvres entrouvertes laissent passer un filet de bave. Il est resté comme ça trop longtemps, trop confortable, pour se sentir partir. A la base, il n’est pas parti dans sa chambre pour ça. Il devait simplement faire un brin de ménage avant que sa dernière compagnie ne le rejoigne. Son lit était beaucoup trop tentant, beaucoup trop attendrissant, pour qu’il soit capable d’y résister. Rusty, il se souvient à peine de la journée qu’il vient de passer. Certainement parce qu’il est dans ce mini-comas qui recharge ses batteries.

La conversation d’à côté, il l’a entendu d’une oreille distraite. Tellement distrait qu’il n’a, en réalité, pas reconnue sa meilleure amie de la fille quelconque qu’il comptait se faire cette nuit. Presque persuadé que cette dernière était au téléphone, il n’imagine pas une seule seconde qu’elle s’enfuit à cause de la présence de Roberta. Comme beaucoup d’autres, d’ailleurs ; toutes les femmes qui l’entourent prennent la fuite à l’instant où Robbie, la perfection, est dans les parages. C’est certainement à cause de la manière dont il a de la regarder, lorsqu’elle est là. Il la dévore du regard sans même tenter de le cacher. De toutes les manières, Rusty, il serait incapable de la regarder autrement.

” - Tu dors ?” Il n’entend rien. N’y fait même pas attention en réalité. Rusty est plongé dans ce semi-sommeil quasi imperturbable. ” Je vais prendre une douche, fais-moi une petite place pour quand je vais revenir.”

Le carton entre ses lèvres appelle une autre sorte de conscience. Ca le réveil. Lentement. Car les doigts que Roberta glisse dans ses cheveux courts, ils contribuaient simplement à le faire plonger plus vite dans le sommeil. Elle a ce don, de l’apaiser, quoi qu’elle fasse. Mais le poids qu’elle offre en s'asseyant sur son meilleur ami, et le carton qu’elle glisse entre ses lèvres, c’est suffisant pour le faire ouvrir ses yeux clairs. La première chose qu’il voit, ce n’est pas Roberta. C’est le sac de sport qu’il a lui-même posé la veille. Il se rend compte qu’il n’a rien planqué du tout, et si ça n’avait pas été la fille de l’ancien procureur, Rusty aurait sauté hors du lit pour planquer le méfait. Pourtant, là, il se contente d’aspirer sur le joint, sans pour autant le tenir. Il préfère cent fois caresser l’extrémité des doigts de Robbie en s’accrochant au carton. Puis, quand il tourne le visage vers elle, il sourit. Simplement.

” - J’suis sur qu’elle a vidé la ballon, cette saleté…” Il prononce ces mots sans aucun remord. Avec un peu d’humour. Il recrache surtout la fumée en rigolant légèrement. ” Tu reviens de teuf, ou quoi ?”

Rusty demande, Rusty sourit. Rusty aurait surtout voulu être là, mais il se contente de sortir une main de sous la couverture pour venir la poser sur la cuisse de sa meilleure amie. Il se redresse, tousse une ou deux fois, avant de venir poser son menton sur l’épaule de Roberta. Ainsi, il la câline, remontant son bras dans le dos féminin de sa propre perfection. Sa manière à lui de lui dire bonjour, après ces deux semaines sans voir son visage. C’est malsain, mais Rusty, il aime la tenir ainsi et l’entendre tirer sur le joint, l’entendre crépiter à quelques centimètres de lui.

” - Laisse moi deviner… ” Il parle, sans bouger. Profite de cet instant pour sentir son odeur. Un mélange de tout un tas de choses qu’il ne saurait deviner, mais qui sur elle, le rende fou. ” elle s’est barrée en te voyant débarquer ?”
Revenir en haut Aller en bas
 
SneakySkunk
SneakySkunk
Féminin MESSAGES : 486
INSCRIPTION : 17/02/2020
RÉGION : Québec.
CRÉDITS : Gifs (SneakySkunk) | Avatar (Google) | Signature (Crack in time)

UNIVERS FÉTICHE : J'apprécie les univers de survie. Je suis attirée par ce qui concerne les zombies. Je suis attirée par le science-fiction. J'aime toucher à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3619-presentation-de-sneakyskunk https://www.letempsdunrp.com/t3872-m-robert-sheehan-frere-autres-liens https://www.letempsdunrp.com/t3621-creation-s-dream https://www.letempsdunrp.com/t3622-all-the-earth-is-mine
cat

Roberta + Rusty ― It will come out in some way [+18] Empty


Roberta P.
Doherty

Roberta dit « Robbie » est née le 20 novembre 1996 sous le nom de Porter à cause de son père biologique, c’est plutôt Doherty, le nom de famille de Bradley, l’ami, l’époux et l’ennemi de sa mère, qui l’obsède, qu’elle souhaite ardemment voir apparaître sur les documents officiels.

Grâce aux contacts de son père, elle est devenue sténographe judiciaire. Un métier rentable, qui la garde informée et lucide, en plus d’apporter de la valeur à son curriculum vitae.



Ses défauts sont des poisons, mais derrière ce rideau perfide se cachent des qualités d’une profondeur inouïe.

Robbie affectionne son meilleur ami, tant dans l’amitié que dans la lascivité. Une part d’elle apprécie être comprise par Rusty. Avec lui, elle pourrait ne pas demander qu’il offrirait tout. Elle a cette habitude subtile de tirer légèrement le tissu de son vêtement au niveau de la cuisse lorsqu’elle a besoin de perdre pied.


Alycia Debnam-Carey :copyright:️ SneakySkunk
Tu reviens de teuf, ou quoi?
On peut dire ça. Avec les collègues.

Ses collègues, au moins, n'ont pas besoin de la connaître dans les moindres détails pour s'amuser avec elle, ce qui n'est pas le cas avec ses ami(e)s. Il arrive très fréquemment qu'elle sorte sans prévenir personne, sans dire où elle était, sans dire avec qui elle était. C'est une jeune fille qu'on ne peut pas harponner, elle fuit trop dans ces cas-là. Plus c'est sérieux, moins elle parvient à s'impliquer, préférant toujours revenir vers lui, vers Rusty. Le seul qui puisse comprendre quoique ce soit de cette personnalité, c'est l'homme qu'elle regarde sans être en mesure de détourner les yeux. Il se redresse, la touche pour rompre cette longue absence. Il parvient ainsi à chasser ses doutes.

Laisse-moi deviner, elle s'est barrée en te voyant débarquer?
Il faut croire que je suis plus effrayante que tu n'es distrayant, se moque-t-elle.

Elle rigole doucement, laissant ses doigts passer contre la clavicule de Rusty. Ses doigts se faufilent sous son chandail pour ressentir la chaleur directe de sa peau. Un toucher bref, puiqu'elle retire finalement ses doigts pour mieux gérer le joint sur lequel elle tire à nouveau. Elle ne bouge pourtant pas de son emplacement, incapable de s'éloigner de lui. C'est quasi avec gourmandise qu'elle le dévore des yeux, réceptive à son regard endormi, pourtant si pur et si limpide. Elle le regarde toujours avec intérêt, même si parfois elle a d'autres préoccupations. Ils ne se sont pas vus depuis deux semaines, mais pour elle, c'est une éternité. Et les câlins... c'était sûrement encore plus loin que ça. La fumée s'échappe de ses lèvres ; elle se racle la gorge, les sourcils relevés, les lèvres étirées ; peut-être un peu enivrée par le mélange de substance faisant la fête dans son organisme. Comme dirait son meilleur ami « c'est d'la bonne. » La substance lui brûle légèrement la gorge, semblable à un écran de fraîcheur lorsqu'on boit de l'eau avec un chewing-gum à la menthe. Mais son corps, il apprécie. Il se détend sur lui. Elle laisse glisser son nez contre sa tempe. Chaque fois qu'elle se retrouve dans un état comme celui-ci, elle se sent obligée de venir à lui, de se sentir en sécurité sous sa seule surveillance.

J'ai envie de regarder un film. Tu nous en trouve un?

L'embout du joint est contre ses lèvres, mais elle peine à tirer la moindre taffe. Elle a juste envie de sourire, parce qu'elle est bien trop contente de le voir. Mais Robbie, elle déteste regarder des films, ne parvient jamais à suivre l'histoire. Elle a dû mal à se projeter dans les univers fantasques, loin de la réalité. C'est du temps avec lui qu'elle demande, tout simplement.

Elle tourne un peu la tête. Elle sent bien que ses lèvres dérivent vers les siennes, qu'elle voudrait les goûter comme elle l'a déjà fait auparavant. Mais elle n'a pas envie de le faire juste parce qu'elle était jalouse qu'une autre soit là. Mais ça ne va jamais plus loin. C'est comme ça, c'est tout. Ils n'ont jamais mis de mots concrets sur ce sujet. Ce qui a le don de la faire longuement soupirer. Elle a parfaitement conscience qu'elle n'est pas du tout subtile ce soir. L'alcool lève le voile de ses envies. Finalement, elle embrasse la tempe du garçon avant de quitter le lit à contre coeur pour aller prendre ladite douche.

Heureusement, il y a de l'eau. Mais elle fait ça rapidement. Elle utilise le shampoing et le savon de Rusty, ne pouvant s'empêcher de vérifier si elle doit en acheter des nouveaux pour qu'il n'en manque pas d'ici quelques jours. Ça lui fait du bien, de retirer les odeurs de sa peau et de ses cheveux. Elle avait l'impression que toutes les odeurs du restaurant s'étaient imprégnées à ses vêtements, autant que la graisse sur sa peau. Elle s'est même empressée de frotter le maquillage à son visage. C'est quand elle veut être elle-même qu'elle s'empresse d'être à ses côtés. Elle aurait dû venir plus tôt, mais elle avait trop en tête.

Une fois sortie, elle essore ses cheveux et s'empare d'un chandail à lui qui traîne, qui camouflera à peine le tatouage à sa cuisse. Elle a le réflexe de le humer pour s'assurer qu'il est propre. Ça fera l'affaire. Ses propres vêtements traînent au sol, mais elle a déjà prévu s'occuper de cet endroit demain. Pour le moment, ça attendra. Elle n'a clairement pas l'énergie pour faire du ménage. Même que ça se fond dans le décor.

T'as besoin d'un truc à boire? qu'elle demande à l'embrasure de la porte ; elle lui parle comme si c'était son propre logement et qu'elle devait assurer son confort. J'ai pas spécialement envie de bouger ensuite, assure-t-elle, un brin somnolente, un brin ambitieuse.



I'm just a woman in love with another woman
©️crack in time
Revenir en haut Aller en bas
 
@Robz
@Robz
MESSAGES : 366
INSCRIPTION : 17/02/2020
ÂGE : 26
RÉGION : France.
CRÉDITS : tumblr.

UNIVERS FÉTICHE : Post-apocalyptique, touche à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

cat

Roberta + Rusty ― It will come out in some way [+18] Empty


Rusty Reese
Reisman

Triple R dans la rue, Rusty à la maison. C'est un grand enfant, qui est resté accroché aux mensonges de sa mère. Persuadé d'être le fils d'un astronaute américain. Il est seulement la parfaite progéniture de ses parents ; mélange d'une traînée toxicomane et d'un criminel condamné. Il est accro à l'herbe, et s'amuse de quelques autres substances illicites.

Roberta + Rusty ― It will come out in some way [+18] Tumblr_puz1phLUNq1ynme1po5_250


Amoureux de sa meilleure amie depuis des années, sans pour l'avouer. Il vacille entre les filles pour lui laisser de l'espace, mais court dans son lit dès qu'elle l'appelle. Surtout, Rusty sait qu'il ne la mérite pas. Il veut tout faire pour gagner le droit de l'aimer. Présentement en train de passer son permis de conduire, et secrètement en train de passer son diplôme de fin d'étude.


Aaron Paul :copyright: Junkiie.
Rusty est jaloux qu’elle passe du temps avec ses collègues. Il est jaloux lorsqu’elle passe du temps avec ses amis. Il est jaloux quand elle passe du temps avec sa famille. Il est jaloux de tout ce qui l’entoure tant que ce n’est pas lui, pour être honnête. C’est le fléau d’être le meilleur ami, l’amant, et rien de plus. Mais le pire dans tout ça ? C’est que Rusty n’échangerait sa place pour rien au monde. Parce que tous les autres se font jeter, et que lui est toujours dans les parages. Au fond, il préfère l’avoir comme il l’a présentement, que ne pas l’avoir du tout.

Il n’a pas pu s’empêcher de rire. Il faut croire que je suis plus effrayante que tu n'es distrayant. Rien n’est moins vrai que ce qu’elle vient de dire là. De toutes façons, Rusty échangerait cent nuit avec d’autres femmes contre une avec Robbie. Il ne va pas courir après l’autre parce qu’il n’est jamais mieux qu’au fond de son lit avec Doherty. Il apprécie trop les doigts de Robbie qui se glissent sous son chandail, qui le caressent d’une façon saine et revigorante.

Un film à regarder. Un film à ne pas voir surtout. Rusty ne se souvient pas de la dernière fois où il a regardé un film complètement, avec Robbie. Mise à part ceux qu’ils ont pu voir au cinéma -justement, pour les voir en entier. Et c’est quelque chose de rare. Ca encore, il ne saurait le placer dans une chronologie détaillée. Pour sur, Rusty était trop dans le coltard pour remarquer l’attirance des lèvres de Robbie. Sans quoi, il n’aurait pas hésité un seul instant à s’en emparer bien que ce ne soit pas une habitude entre eux. Rusty a toujours le plaisir de goûter au corps de Robbie, mais ses lèvres sont une zone beaucoup trop importantes pour être prises à la légère. Tout ce qu’il souhaite, Rusty, c’est l’avoir tout entière. Un baiser est significatif. C’est certainement parce qu’il n’a pas ceux de sa meilleure amie, que Rusty se venge sur les autres femmes. Parce qu’elles n’apportent que ça, au final ; ce que Robbie ne lui offre pas. Il tente de combler sans réellement y parvenir.

Il surgit de ses pensées lorsqu’elle soupire. Lorsqu’elle l’embrasse sur la tempe. Et là, soudainement, il a l’impression d’avoir manqué un truc. Rusty sait qu’il a manqué quelque chose, et c’est ça qui le réveille totalement. Il ouvre plus grand ses yeux, a tout juste le temps de glisser sa main sur sa cuisse qu’elle est déjà en train de se lever. Robbie fait ce qu’elle a dit ; elle disparaît sous l’eau.

Pendant qu’elle est absente, Rusty a l’impression de déceler encore plus le bordel qu’il ne le faisait avant. La preuve est faite que Robby ne vient pas assez ; elle entretient la petite maisonnette comme elle entretient tout le reste. Roberta, c’est le garagiste de cette vieille bicoque qu’est Rusty. Et même s’il voulait cacher un peu le bordel de sa chambre -parce qu’il ne pourrait pas le ranger dans le lapse de temps, elle l’aurait remarqué directement. S’il n’a quasiment jamais honte, Rusty, il voudrait être mieux pour elle. Pourtant, elle reste dans cette situation parce qu’il aime la voir faire. Prendre soin de lui comme il voudrait que sa femme puisse un jour le faire. Mais ça ne l’empêche pas de se lever, et de chercher un quelconque film à lancer. Un truc nul, dont il ne regarde pas même le titre. Il le lance simplement grâce au disque dur externe qui est branché au petit écran.

” - Tu comptes faire l’étoile ?”

Qu’il demande, sans même détourner son regard vers elle. Premièrement, car Rusty finit par détacher ses yeux de l’écran. Son menton quitte la paume de sa main où il avait trouvé refuge. Et le garçon, il se laisse tomber lourdement sur le matelas, dans la direction de sa meilleure amie. Pour la regarder, parce qu’elle est belle. Ou parce qu’il a un humour de merde ? Il soupire, puis rigole le visage à moitié caché dans la couverture. Puis, il laisse retomber sa main à quelques centimètres de son visage.

” - Y a du coca dans la cuisine.” Parce que d’après lui, c’est tout ce qu’il y a de plus rafraîchissant. ” S’il te plait.” Il le rajoute, juste avant de la voir partir. A peine s’est-il déplacé pour attraper son oreiller que le voilà déjà en train de crier : ” PRENDS DES REESE’S AUSSI !” En jetant un coup d’oeil au réveil posé sur la table de nuit, il calcule rapidement le nombre d’heure qu’il a avant que le soleil se lève. A ce moment-là, le dealer a qui appartient le sac viendra récupérer sa marchandise et payer un Rusty bien heureux. ” Merci.” Ces mots ont été prononcés moins fort, perdu dans ses pensées.

Lorsqu’elle revient, Rusty, il est allongé. Tête posée sur l’oreiller pour voir le film. Un film d’horreur de cette année, piraté, comme d’habitude. Le visage du clown ne lui revient clairement pas, et c’est ce qui l’a fait réagir par automatisme ; Rusty a glissé sa main sous son tee-shirt pour la poser à son coeur. Ses doigts chatouillent ses côtes. Mouvement qui lui procure une sensation de réconfort.

” - T’as trouvé ce que tu voulais ?” Rusty demande, dès qu’il remarque sa présence, en détournant son regard de la télévision. Il grimace sans même s’en rendre compte à cause du malaise que lui provoque le maquillage du clown. ” J’vais toucher un peu de tunes… j’vais pouvoir faire quelques courses.”

C’est sa manière à lui de s’excuser de l’état de la maison. Des placards vides et de tout ce qui traîne. En plus, il parle de faire les courses tout en sachant très bien que c’est Robbie qui va le faire pour lui. Comme d’habitude. Et lorsqu’il y pense, il soulève la couverture d’une manière théâtrale pour inviter la fille à s’y glisser. Alors que lui-même est au dessus des couvertures.
Revenir en haut Aller en bas
 
SneakySkunk
SneakySkunk
Féminin MESSAGES : 486
INSCRIPTION : 17/02/2020
RÉGION : Québec.
CRÉDITS : Gifs (SneakySkunk) | Avatar (Google) | Signature (Crack in time)

UNIVERS FÉTICHE : J'apprécie les univers de survie. Je suis attirée par ce qui concerne les zombies. Je suis attirée par le science-fiction. J'aime toucher à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3619-presentation-de-sneakyskunk https://www.letempsdunrp.com/t3872-m-robert-sheehan-frere-autres-liens https://www.letempsdunrp.com/t3621-creation-s-dream https://www.letempsdunrp.com/t3622-all-the-earth-is-mine
cat

Roberta + Rusty ― It will come out in some way [+18] Empty


Roberta P.
Doherty

Roberta dit « Robbie » est née le 20 novembre 1996 sous le nom de Porter à cause de son père biologique, c’est plutôt Doherty, le nom de famille de Bradley, l’ami, l’époux et l’ennemi de sa mère, qui l’obsède, qu’elle souhaite ardemment voir apparaître sur les documents officiels.

Grâce aux contacts de son père, elle est devenue sténographe judiciaire. Un métier rentable, qui la garde informée et lucide, en plus d’apporter de la valeur à son curriculum vitae.



Ses défauts sont des poisons, mais derrière ce rideau perfide se cachent des qualités d’une profondeur inouïe.

Robbie affectionne son meilleur ami, tant dans l’amitié que dans la lascivité. Une part d’elle apprécie être comprise par Rusty. Avec lui, elle pourrait ne pas demander qu’il offrirait tout. Elle a cette habitude subtile de tirer légèrement le tissu de son vêtement au niveau de la cuisse lorsqu’elle a besoin de perdre pied.


Alycia Debnam-Carey :copyright:️ SneakySkunk
Elle sourit lorsqu'elle entend le faible merci. Elle fouille pour trouver ce qu'il a demandé. Elle revient ensuite à la chambre avec une unique bouteille et les chocolats. Elle prend une première gorgée de Coka avant de déposer la bouteille sur la table de chevet. Elle s'empare d'un chocolat.

T'as trouvé ce que tu voulais?
Oui, j'ai trouvé ce que je cherchais, répond-elle en posant un oeil sur lui, car c'est lui qu'elle cherchait en venant ici, rien d'autre.
Je vais toucher un peu de tunes, j'vais pouvoir faire quelques courses.
Et m'amener faire un tour, tu veux dire.

Qu'il soit attentif à ses besoins et qu'il soit prêt à tout pour elle la rendent complètement dingue de lui. Elle connait son meilleur ami. Elle sait qu'il ressent le besoin de s'excuser pour l'absence de nourriture ou pour le bordel qui n'a pas été rangé. Mais elle s'en fiche complètement. Elle préfère de loin entrer dans son bordel et s'impliquer dans sa vie que de n'être qu'une meuf inutile qui entre et sort sans qu'on ne lui donne de nouvelles. Ce bordel est un vrai réconfort, loin de la maison de sa mère parfaitement rangée. Robbie, elle se sent indispensable aux côtés de Rusty. Elle a besoin de ce feu, besoin de ses méfaits. Elle adore arriver et voir la livraison prête à partir. Tout ce que Rusty fait, tout ce que Rusty est, l'attirent comme un débris spatial.

L'homme l'invite sous la couette. Elle ne se fait pas prier. Sans chercher à garder ses distances, elle s'allonge à ses côtés, les épaules appuyés sur l'une des oreillers. Ses jambes dénudées et glacées cherchent le contact de son Rusty, quémandent à la fois la présence de son corps que la chaleur de ses paumes. Elle croque la première dans l'une des Reese, puis tend l'autre moitié vers lui en disant : « fais ah », juste pour qu'il entrouvre les lèvres et qu'elle y glisse le chocolat. Elle lèche ensuite son pouce.

Tu fais quoi après demain?

Elle incline la tête pour mieux le regarder, à peine interpellée par le film qu'il a choisi. En redressant le bras derrière lui, elle peut facilement atteindre sa nuque de ses doigts. Elle ne se retient donc pas de caresser la base de son crâne, remontant parfois l’extrémité de ses ongles dans ses cheveux. Trop courts pour être agrippés, mais elle peut jouer avec les pointes. Elle passe son temps à examiner la longueur de ces derniers. Son sourire s'étire lorsqu'elle pince légèrement le lobe de son oreille entre ses doigts.

Parce que j'ai rencontré quelqu'un dernièrement. Il m'a invitée à sortir. J'ai envie que tu viennes. Tu pourras inviter ta nouvelle copine si tu veux.

Ah... Robbie. Est-elle réellement incapable d'aller manger avec un autre homme? Incapable ou désintéressée. Si elle invite Rusty, ce n'est pas pour passer du bon temps. Elle peut parfois être méchante lorsque les gens tentent de la connaître. Elle ne veut pas non plus apprendre à connaître l'amie de Rusty, peu importe ce qu'elle représente pour lui. Quand elle fait ça, souvent, c'est pour que l'autre type se sente intimidé en présence de Rusty et qu'il prenne la fuite. Elle veut qu'il soit là. Et dans la bouche de Robbie, ce n'est certainement pas une suggestion à prendre à la légère. Si elle avait vraiment l'intention de construire quelque chose de sérieux avec ce type, elle ne serait pas dans ce lit avec Rusty.

Sa main droite, perdue sous la couverture, s'est glissée sous le chandail de Rusty. Elle rend à sa peau les caresses qu'il se faisait lui-même avant qu'elle ne le rejoigne. Elle ressent un énorme manque de sa personne. Elle n'aurait pas dû attendre si longtemps avant de venir. Mais il y a des choses qui se passent, des choses qu'il ne sait pas et qui lui donnent l'irrépressible envie de s’accrocher désespérément à lui.

Tu seras toujours avec moi? qu'elle ne se retient pas de demander, comme pour avoir une confirmation formelle et indélébile.

Elle remonte légèrement sa cuisse contre la sienne, une position qui l'aide à se sentir encore plus près de lui. Elle veut qu'il n'ait d'yeux que pour elle. Non, elle n'a pas seulement envie d'être son étoile, de celles qui brillent de manière étincelante pour finalement s'éteindre. Elle veut être son soleil, l'étoile la plus brillante qu'on puisse trouver à proximité, pour tout brûler autour, autant qu'elle souhaite être son trou noir, pour aspirer tout ce qui pourrait l'éloigner d'elle. Elle ne sait pas si c'est l'alcool, la fumée ou l'autre fille qui la pousse à devoir réagir, mais elle ne passe pas outre le sentiment qui l'habite.

Tu m'as tellement manquée.


I'm just a woman in love with another woman
©️crack in time
Revenir en haut Aller en bas
 
@Robz
@Robz
MESSAGES : 366
INSCRIPTION : 17/02/2020
ÂGE : 26
RÉGION : France.
CRÉDITS : tumblr.

UNIVERS FÉTICHE : Post-apocalyptique, touche à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

cat

Roberta + Rusty ― It will come out in some way [+18] Empty


Rusty Reese
Reisman

Triple R dans la rue, Rusty à la maison. C'est un grand enfant, qui est resté accroché aux mensonges de sa mère. Persuadé d'être le fils d'un astronaute américain. Il est seulement la parfaite progéniture de ses parents ; mélange d'une traînée toxicomane et d'un criminel condamné. Il est accro à l'herbe, et s'amuse de quelques autres substances illicites.

Roberta + Rusty ― It will come out in some way [+18] Tumblr_puz1phLUNq1ynme1po5_250


Amoureux de sa meilleure amie depuis des années, sans pour l'avouer. Il vacille entre les filles pour lui laisser de l'espace, mais court dans son lit dès qu'elle l'appelle. Surtout, Rusty sait qu'il ne la mérite pas. Il veut tout faire pour gagner le droit de l'aimer. Présentement en train de passer son permis de conduire, et secrètement en train de passer son diplôme de fin d'étude.


Aaron Paul :copyright: Junkiie.
” - Ouai..” Qu’il avait simplement répondu, sourire aux lèvres, en la regardant en coin. La faire sortir, c’est un plaisir. ” On ira faire un tour.”

Ce que Roberta désire, elle l’obtient. D’une manière ou d’une autre. Et de toutes façons, Rusty n’a jamais été vraiment capable de lui refuser quelque chose. Même si ça vaudrait mieux qu’il paye le loyer, et un bout des factures, plutôt que de dépenser ses sous pour quelques sourires. Mais le plus important à ses yeux, c’est principalement d’être avec elle. Au diable, de toutes façons, il trouvera bien quelques petits trucs à faire pour payer le reste. Combler les fins de mois, c’est toujours ce qu’il fait Rusty. Sa mère serait fière de lui ; parce qu’il parvient à s’éclater sans se mettre dans la merde. Contrairement à elle. Lui, il se punit en se disant que son père aurait honte ; il n’est pas capable de grand chose. Il aurait dû avoir mieux comme fils. Et même s’il fait des efforts pour arriver à la hauteur qu’il souhaite, Rusty est incapable de voir ses bons côtés. Il préfère se concentrer sur elle. Ce qu’il peut lui apporter, ce qu’ils peuvent vivre. Après tout, il n’y a que les souvenirs qui restent à jamais.

” - Tu fais quoi après demain ?”
” - Rien de spécial, pourquoi ?”

Rusty était en train de mêler ses jambes à celles de Roberta, pour la réchauffer. Il aime sentir sa fraîcheur à travers le jogging qu’il porte, mais il aime surtout se rapprocher d’elle pour la sentir tout contre lui. Il emprisonne ses jambes féminines à l’intérieur des siennes, qu’elle l’ait voulu ou non. Mais tout le monde sait que Robbie ne vient pas vous voir de cette manière si ce n’est pour avoir un contact. Alors Rusty, comme d’habitude, profite de ce petit moment qu’elle lui offre.

Il retombe pourtant bien vite de son petit nuage lorsqu’elle annonce la couleur de cette soirée qui ne lui donne tout particulièrement, pas envie. Comme toutes celles où il était dans cette position, d’ailleurs. Autant c’est flatteur et amusant de voir les mecs s’enfuir à cause des regards lubriques, autant c’est horrifique de la voir au bras de quelqu’un d’autre. Mais Rusty a toujours fait bonne mine ; il a toujours accepté de la suivre, a toujours accepté de voir ces pauvres types. Il sait où est sa place, une fois encore, il ne l'échangerai pour rien au monde. Heureusement que les caresses qu’elle apporte à son corps sont là pour enrober de plaisir le petit soupire qui s’échappe de ses lèvres. Autant elle le détend complètement, autant elle le perd dans son esprit.

” - J’en suis…” Qu’il dit en fermant les yeux pour venir cacher son visage dans le cou de Robbie, sous ses cheveux humides qu’il renifle en appréciant sa propre odeur. ” Mais si c’est pour le faire fuire, autant pas y aller nan ?” Le voilà déjà en train de déposer des baisers sur la peau de cette femme tant désirée. ” Ca me fait chercher une meuf à emmener, sinon…”

Est-ce que ce serait mauvais pour lui ? Pas le moins du monde. Rusty se complaît à aller avec d’autres filles quand Robbie n’est pas là. Il est même parfois rester des semaines avec la même fille, quand ces dernières sont assez tenaces. Mais il n’a pas vraiment d’attachement pour elle, pas d’amour à proprement parler. Sinon, il n’aurait pas que Robbie à regarder.

La demande qu’elle fait avec des mots, Roberta, elle touche Rusty en plein coeur. Sait-elle à quel point, au moins ? Parce qu’il voudrait que cette demande soit plus sérieuse qu’elle ne l’est. Ou alors il n’imagine pas la portée des mots de Robbie. Mais ces simples mots, provoque chez Rusty un profond soupire de soulagement. Il n’a même pas pu retenir la jouissance tirée de cette demande. Est-ce que cela sera suffisant comme réponse, pour Roberta ? Ou doit-il mettre des mots à son tour.

En tous les cas, c’est sa main qu’il glisse sur la cuisse de Roberta. Qu’il fait glisser plus haut pour atteindre sa hanche. Rusty s'immisce entre les cuisses de sa meilleure amie pour être plus confortable ; leurs corps l’un contre l’autre est son paradis. Et lorsqu’il redresse son visage pour la regarder, ça se voit à ses petits yeux qu’il est bien avec elle. Plus qu’avec n’importe laquelle.

” - Tu m’as manqué encore plus.” Il caresse la joue féminine à l’aide de sa main droite. ” Blablabla. Tais-toi. C’est moi plus.”

Rusty grimace, parle vite avant qu’elle n’ait le temps de répondre. Il se fait rire tout seul. Avec ses mots mais surtout avec la façon dont son pouce s’approche des lèvres de Roberta en caressant sa joue. C’est la preuve qu’il n’a qu’une seule envie pour réellement le combler ; embrasser cette fille qui est l’ensemble de toutes ses envies. Mais il se retient Rusty, se contente de sourire en arrêtant ses caresses, bien qu’elles soient douces, elles sont plus rêches pour lui lorsqu’il désir plus.

” - Je serais toujours dans tes pattes Doherty, t’as pas compris ça encore ?”

Il paraît si sérieux lorsqu’il parle ainsi, mais Rusty retourne rapidement cacher son visage dans le cou de la fille. Il aime y sentir son parfum, mais surtout ses cheveux sur son visage. Ca ne l’empêche pas de prendre appui sur son bras gauche pour glisser la droite sur la hanche de Roberta. Pas besoin de permission pour passer sous le peu de tissu qu’elle a depuis qu’elle est revenue de la douche.

” - T’as mis mon joint où…” Qu’il demande en un soupire. Il veut tirer pour oublier. Oublier son envie irrésistible d’un baiser de sa meilleure amie. ” Que je le consomme avant de t’entamer toi” Son coca, ses Reese’s. De simples collations, réconforts après l’effort.
Revenir en haut Aller en bas
 
SneakySkunk
SneakySkunk
Féminin MESSAGES : 486
INSCRIPTION : 17/02/2020
RÉGION : Québec.
CRÉDITS : Gifs (SneakySkunk) | Avatar (Google) | Signature (Crack in time)

UNIVERS FÉTICHE : J'apprécie les univers de survie. Je suis attirée par ce qui concerne les zombies. Je suis attirée par le science-fiction. J'aime toucher à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3619-presentation-de-sneakyskunk https://www.letempsdunrp.com/t3872-m-robert-sheehan-frere-autres-liens https://www.letempsdunrp.com/t3621-creation-s-dream https://www.letempsdunrp.com/t3622-all-the-earth-is-mine
cat

Roberta + Rusty ― It will come out in some way [+18] Empty


Roberta P.
Doherty

Roberta dit « Robbie » est née le 20 novembre 1996 sous le nom de Porter à cause de son père biologique, c’est plutôt Doherty, le nom de famille de Bradley, l’ami, l’époux et l’ennemi de sa mère, qui l’obsède, qu’elle souhaite ardemment voir apparaître sur les documents officiels.

Grâce aux contacts de son père, elle est devenue sténographe judiciaire. Un métier rentable, qui la garde informée et lucide, en plus d’apporter de la valeur à son curriculum vitae.



Ses défauts sont des poisons, mais derrière ce rideau perfide se cachent des qualités d’une profondeur inouïe.

Robbie affectionne son meilleur ami, tant dans l’amitié que dans la lascivité. Une part d’elle apprécie être comprise par Rusty. Avec lui, elle pourrait ne pas demander qu’il offrirait tout. Elle a cette habitude subtile de tirer légèrement le tissu de son vêtement au niveau de la cuisse lorsqu’elle a besoin de perdre pied.


Alycia Debnam-Carey :copyright:️ SneakySkunk
Si c’est pour le faire fuir,  autant ne pas y aller, nan?

Dès lors qu'il embrasse sa peau, elle se tait pour suivre le chemin de ses lèvres, pour ressentir chaque baiser. Il est pressé contre elle au point où son corps commence déjà à se réchauffer. Elle adore que ses jambes soient prisonnières des siennes. En fait, elle adore être prisonnière de son affection, même si en général, elle est très distante avec les autres. Robbie ne trouve jamais rien de mieux ailleurs, car son idéal est dans ce lit, lui offre tout ce dont elle a besoin, même davantage. Elle aime être comprise.

Parce que j'ai envie qu'ils voient…

Qu'ils voient quoi exactement? Elle allait parler, mais ravale les mots lorsqu'elle frissonne, qu'elle doit incliner légèrement la tête pour empêcher le frisson de se répandre intégralement. Les lèvres de Rusty trouvent inévitablement les zones sensibles. Discrètement, elle sourit, puis passe une main sur sa peau, chassant la faiblesse qui ne lui est pas étrangère, lorsqu’il la touche.

Tu préférais que je reste ici? qu'elle demande en parlant du rendez-vous, pas surprise, mais plutôt captivée par sa réaction.

Mais elle est rapidement déconcentrée par sa présence entre ses jambes, par la robustesse de ses hanches contre ses cuisses. Sa main caresse. Elle voudrait embrasser ce pouce qui glisse si tendrement sur sa peau. Les soupirs de Rusty sont délicieux, elle voudrait en entendre davantage. Elle le supplie quasi du regard pour que ce phénomène recommence, encore et encore.

Elle s'est toujours présentée aux rencontres, n'a jamais envisagé de ne pas y aller car voulait se prouver quelque chose. Souvent, Rusty s'amusait avec d'autres filles, donc Robbie cherchait, de manière malsaine, à brisé chacune de leurs relations. Ses intentions étaient assurément palpables. Mais ils vieillissent, et rencontrer quelqu'un pour bâtir quelque chose de nouveau ne l'intéresse pas. Sortir pour sortir est plus complexe, car les fréquentations cherchent une relation sérieuse, durable, évolutive. Les fréquentations deviennent plus insistantes, plus compréhensives, et ça, elle déteste.

Je serais toujours dans tes pattes Doherty, t’as pas compris ça.
De toute façon, je ne crois pas t’avoir donné l’autorisation de partir, M. Reisman.

Il cherche son joint, ce qui réussit à lui décrocher un sourire. Ou bien, est-ce la phrase qui accompagnait la question? Il veut consumer le joint avant de s’attaquer à elle.

Avec moi, t’as déjà commencé, qu’elle répond, car il a suffit qu’il pose ses mains sur sa peau, les glissant le long de sa jambe pour découvrir sa hanche nue, pour qu’elle soit « entamée. » Mais il est sur la table, j’allais pas le traîner sous la douche.

Elle se redresse sur ses coudes, étirant le bras pour l’attraper. Elle l’allume pour lui, s’autorisant une bouffée avant de l’aider à son tour, glissant l’embout entre ses lèvres. De la même manière qu’à son arrivée. Mais Robbie, elle ne s’arrête pas là. Très explicite dans sa manière de penser, elle s’étire un peu plus pour essayer d’atteindre le tiroir où se cachent généralement les préservatifs, mais ainsi bloquée sous son corps, elle n’y parvient pas. Elle retrouve sa place initiale, mais relevée sur ses coudes, sous lui.

Tu sais quoi…

Elle lui vole le joint, le coinçant entre ses doigts.

Garde-moi ici. On pourrait ne pas y aller. J’ai cru voir que ta cuisine était très terne. Elle aurait bien besoin d’un coup de peinture. Mais… ça prendrait quelques jours à tout repeindre. On ne peut pas tout faire en même temps.

Elle ne cherche pas à cacher son regard complice.

T’entendre soupirer m’avait aussi beaucoup manquée.

Cette fois, c’est elle qui caresse sa joue, elle qui glisse son pouce près de ses lèvres. Et même si elle adore que Rusty soit au poste pour faire de ses désirs des réalités, c’est bien le seul qu’elle ne souhaite pas blesser. Pour le protéger, elle pourrait elle-même devenir féroce. Elle approche son visage. Ou du moins, elle glisse ses doigts à sa nuque pour l’obliger à se pencher davantage sur elle tandis qu'elle se rallonge. Assez pour sentir la commissure de ses lèvres au bout des siennes, assez pour être excitée par la frustration qui la gagne de se retenir de l’embrasser. Et pourtant, elle s’attarde à cette zone avec beaucoup d’envie. Elle lâche sa nuque, bougeant les jambes pour essayer de faire descendre ce jogging beaucoup trop large.

Consomme, souffle-t-elle, gardant pourtant le joint entre ses doigts, lentement grugé par sa propre chaleur.


I'm just a woman in love with another woman
©️crack in time
Revenir en haut Aller en bas
 
@Robz
@Robz
MESSAGES : 366
INSCRIPTION : 17/02/2020
ÂGE : 26
RÉGION : France.
CRÉDITS : tumblr.

UNIVERS FÉTICHE : Post-apocalyptique, touche à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

cat

Roberta + Rusty ― It will come out in some way [+18] Empty


Rusty Reese
Reisman

Triple R dans la rue, Rusty à la maison. C'est un grand enfant, qui est resté accroché aux mensonges de sa mère. Persuadé d'être le fils d'un astronaute américain. Il est seulement la parfaite progéniture de ses parents ; mélange d'une traînée toxicomane et d'un criminel condamné. Il est accro à l'herbe, et s'amuse de quelques autres substances illicites.

Roberta + Rusty ― It will come out in some way [+18] Tumblr_puz1phLUNq1ynme1po5_250


Amoureux de sa meilleure amie depuis des années, sans pour l'avouer. Il vacille entre les filles pour lui laisser de l'espace, mais court dans son lit dès qu'elle l'appelle. Surtout, Rusty sait qu'il ne la mérite pas. Il veut tout faire pour gagner le droit de l'aimer. Présentement en train de passer son permis de conduire, et secrètement en train de passer son diplôme de fin d'étude.


Aaron Paul :copyright: Junkiie.
Rusty ne prend pas même la peine de répondre lorsqu’elle demande s’il préférerait qu’elle reste ici. C’est une évidence qu’il ne veut pas énoncer. Même s’il la pense, et qu’il sait qu’elle le sait. Même si elle peut penser que c’est simplement pour une partie de jambes en l’air, ou tout autre délire qu’ils peuvent avoir entre eux. Rusty voudrait l’avoir pour bien plus que ça. Mais non, il ne le dira pas. Ne veut pas la voir fuir, surtout, ne veut pas la perdre. Concrètement, sa vie n’a aucune valeur sans Roberta à ses côtés. Il sait pertinemment qu’il se perdrait dans la rue, comme sa mère. Robbie lui procure tous les désirs, et toutes les bonnes choses qu’il peut vouloir dans la vie. Si Roberta veut exposer son meilleur ami, si elle veut qu’ils puissent voir, Rusty n’a rien à exposer mise à part celle que tout le monde est venue voir. Doherty est la seule fille précieuse à ses côtés. Il a rompu avec sa dernière conquête le mois dernier, pour une quelconque raison. Emmener une fille quelconque à ce repas serait surement une erreure fatale ; elle serait plus jalouse de Roberta que l’autre type de Rusty. Clairement, Jesse préfère la discrétion de ce lit, Robbie a raison.

Un soupire d’excitation s’échappe à nouveau de ses lèvres lorsque son propre nom de famille sort de la bouche de sa meilleure amie. Il aime terriblement lorsqu’elle l’appelle ainsi ; ça le renvoie à son père plus qu’autre chose mais ça lui lance une dose d’excitation qui le fait chavirer. Qu’est-ce qu’il ne donnerait pas pour qu’elle porte un jour son nom. Aujourd’hui, ce serait sa plus grande fierté. En apprenant la réalité sur son père, ce serait sa plus grande honte. Son plus grand regret.

” - J’ai jamais arrêté avec toi, tu veux dire…”

Qu’il glisse avec un léger sourire en se redressant de peu pour la laisser en faire de même. Elle attrape le joint en s'étirant, et Rusty, il ne peut que se permettre de la regarder faire. N’enlève pas sa main du corps de Roberta, au contraire, il vient même la remonter jusqu’à caresser du bout des doigts les premières courbes de sa poitrine. Il tire sur le joint qu’elle donne, continue de la regarder se tordre pour ne pas arriver au tiroir qui l'intéresse. Ca le fait sourire un peu plus, sans l’empêcher de tirer de plus grosses taffes qu’elle. La fumée qui s’en dégage lorsqu’il la recrache en est la preuve.

Puis il redevient plus sérieux lorsque le joint lui échappe de nouveau et qu’elle s’amuse à décrire un emploi du temps complètement différent. Quelque chose qui le tente carrément, est-ce qu’elle le ressent avec sa main qui se veut plus présente sur ses côtes féminines ? Il la touche, parcourt ce qu’il aime, et ce qu’elle aime sans ménagement. Il n’a rien à découvrir, les choses sont faites depuis longtemps. Dans les yeux de Roberta, il ne voit pas la gêne que la plupart des filles ont dans ces moments là. Il aime son naturel. Il aime cette confiance. Il aime cette complicité et ce côté sans gêne qu’ils ont. Les années d’amitiés et de baises sont ce qui fait une relation si parfaite.

Il aurait voulu répondre qu’il y a plus à faire que la cuisine. Pour l’avoir à lui plusieurs jours d’affilés il veut bien dépenser des dollars pour refaire toute la maisonnette pour être honnête. De toutes façons, Roberta l’a encore perdu lorsqu’elle approche dangereusement ses lèvres des siennes. N’a-t-elle pas conscience qu’il pourrait tout lâcher pour l’embrasser ? L’attraper par ses deux joues et sceller leurs lèvres sans qu’elle n’ait son mot à dire. Pourtant, elle le dit ce mot. Il enclenche le bouton qui enlève toutes résistances. Au contraire, il compte se donner corps et âme. Tout ce qu’il voudrait recevoir.

Si ses yeux sont clos et qu’il profite des lèvres de Salomé si prêt des siennes, la main de Rusty a quitté la poitrine de Robbie. Cette fois-ci, il ne cherche pas à caresser sa peau, il se contente de glisser sa main au bassin de Roberta pour la toucher au dessus de ce qu’elle porte. Même si ce n’est pas grave chose. Il frôle chaque partie qu’il veut vraiment, insiste là où elle est plus sensible parce que c’est son soupire à elle qui lui a le plus manqué. Mais là où il s’attarde réellement, c’est ce tatouage qu’elle a fait là où il a dessiné. Il insiste sur chacune des petites différences qu’il sent sur sa peau ; là où l’encre s’est installée. Il n’a pas besoin de voir le motif pour le dessiner de ses doigts. Pour l’imaginer. Il l’a contemplé déjà à cent reprise, sans parler des fois où il s’est amusé à le retracer avec sa langue. Ca l’excite de savoir qu’il est si proche d’elle, au point d’être à vie sur sa peau.

Cette simple pensée le fait déraper, mais n’est-ce pas ce qu’elle désire, au final ? Sa main remonte, et sans pour autant la déshabiller, il glisse simplement ses doigts sous son sous-vêtement. Rusty entre ses doigts dans l’intimité de cette femme qu’il aime tant. Sa chaleur lui vole un gémissement qu’il ne contrôle pas ; la fraîcheur qu’il sent à cause de son jogging à moitié baissé lui fait du bien.

La préparation qu’il lui dédit ne dure que quelques instants. Sa main s’éclipse rapidement, mais il prend le temps, tout en se redressant, de tirer sur le sous-vêtement pour l’enlever à moitié. Rusty, lui, il atteint le tiroir. Il cherche, doit s’étirer même un peu plus pour trouver un préservatif qui traîne. Juste parce qu’il a mit trop de temps à son goût pour le trouver, il ajoute ça a la liste choses à acheter.

” - Va pour la peinture...” Qu’il souffle un lui glissant le préservatif dans les mains. Au moins, là, il est sur de le retrouver à la seconde où il le veut. ” avec le ménage aussi...” Rusty finit de dire ces mots redressé, après avoir enlever son chandail.

Toujours entre les cuisses de Roberta, il glisse ses mains sur ses cuisses pour les caresser. De cette hauteur, Rusty n’hésite pas à dévorer sa meilleure amie du regard. Plus jeune, il la regardait différemment. Mais avec le temps, il y a bien plus d’amour que de pure passion sexuelle dans ses yeux. En sachant ce qu’on veut, on sait avec qui le faire. Et tout ce qu’il veut, il l’obtient une fois qu’il a enlever complètement ce sous-vêtements des jambes de Robbie.

” - Tu l’as trouvé où ?” Qu’il dit en remarquant seulement maintenant le chandail qu’elle porte. Rusty, il s’installe de nouveau au dessus d’elle en remontant la cuisse de Robbie sur sa hanche. ” Ca fait une semaine que je le cherche. Même s’il te va mieux qu’à moi. Clair..” Son dernier mot est presque inaudible puisqu’il le prononce en cache son visage dans la poitrine de sa meilleure amie qu’il n’hésite pas à empoigner de ses mains au passage.
Revenir en haut Aller en bas
 
SneakySkunk
SneakySkunk
Féminin MESSAGES : 486
INSCRIPTION : 17/02/2020
RÉGION : Québec.
CRÉDITS : Gifs (SneakySkunk) | Avatar (Google) | Signature (Crack in time)

UNIVERS FÉTICHE : J'apprécie les univers de survie. Je suis attirée par ce qui concerne les zombies. Je suis attirée par le science-fiction. J'aime toucher à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3619-presentation-de-sneakyskunk https://www.letempsdunrp.com/t3872-m-robert-sheehan-frere-autres-liens https://www.letempsdunrp.com/t3621-creation-s-dream https://www.letempsdunrp.com/t3622-all-the-earth-is-mine
cat

Roberta + Rusty ― It will come out in some way [+18] Empty


Roberta P.
Doherty

Roberta dit « Robbie » est née le 20 novembre 1996 sous le nom de Porter à cause de son père biologique, c’est plutôt Doherty, le nom de famille de Bradley, l’ami, l’époux et l’ennemi de sa mère, qui l’obsède, qu’elle souhaite ardemment voir apparaître sur les documents officiels.

Grâce aux contacts de son père, elle est devenue sténographe judiciaire. Un métier rentable, qui la garde informée et lucide, en plus d’apporter de la valeur à son curriculum vitae.



Ses défauts sont des poisons, mais derrière ce rideau perfide se cachent des qualités d’une profondeur inouïe.

Robbie affectionne son meilleur ami, tant dans l’amitié que dans la lascivité. Une part d’elle apprécie être comprise par Rusty. Avec lui, elle pourrait ne pas demander qu’il offrirait tout. Elle a cette habitude subtile de tirer légèrement le tissu de son vêtement au niveau de la cuisse lorsqu’elle a besoin de perdre pied.


Alycia Debnam-Carey :copyright:️ SneakySkunk
Son cerveau s'éteint à l'instant même où survient la première intrusion. Un délice de ressentir sans peau à l'état pur. Ses hanches suivent le mouvement, aident les doigts à prendre la place qui leur revient de droit. Elle n'hésite pas à bouger pour leur confort à tous les deux. Le haut de son corps s'enfonce dans le matelas, mais tout le reste s'embrase à ce contact. Jamais personne n'a réussi à lui procurer cette dose de bien-être. Et lorsqu'elle reprend ses esprits au bout de quelques secondes, elle hoche la tête, le souffle plus prononcé. Mais elle grogne sa frustration lorsqu'elle ressent le vide qui accompagne son mouvement, la privant de sa présence.

Va pour la peinture et le ménage alors.

Ils savent parler et toucher, savent écouter et savourer, le tout combiné de manière si naturelle. Elle n'échangerait ça pour rien au monde. Elle est amoureuse du regard qu'il pose sur elle, incapable de s'y soustraire. À ses yeux, il est le vrai premier. Le seul capable d'atteindre les interrupteurs qui la composent. Il a su à l'instant même où elle s'est retrouvée désespérée devant lui qu'elle avait besoin, en plus de sa présence émotionnelle, de sa présence physique. Sans lui, elle garderait le souvenir amer d'un premier rapport bousillé. Sa peau se souvient de la première fois et n'a jamais trouvé d'égal ailleurs. Elle revient toujours, parce que Rusty est son complice, son confident, celui qui l'apprécie malgré ses nombreux défauts. Et sa propre dépendance à lui la terrifie.

Ça fait une semaine que je le cherche...
Je connais ce dépotoir mieux que toi, c'est moi qui range. Je sais exactement où trouver ce qui m'intéresse.

Le bruit de la télévision ne lui parvient plus aux oreilles, trop concentrée à sa présence, à ses mains qui parcourent le corps qu'il connait si bien. Il serait bien capable de lui donner un orgasme sans même la pénétrer. Mais elle aime qu'il puisse prendre son temps, parce qu'elle s'en délecte autant que lui. Il pourrait la faire sombrer en moins de cinq minutes, mais elle est addictive à sa douceur, à ses attentions, à son rythme. Elle ne recherche pas pas la chair pour la chair, ne recherche pas le brut pour le brut. Le sexe pourrait lui sembler dégoûtant si ce n'était pas avec lui. En réalité, c'est carrément ça. Au moindre manque, elle vient le voir, lui. Pas les autres. Jamais les autres.

C'est moi qui vais choisir la couleur, soupire-t-elle de manière prononcée lorsqu'il s'attarde longuement à sa poitrine.

De son côté, elle ne se prive pas pour sortir le préservatif de son emballage. Elle prend son temps, se laisse caresser parce que c'est si bon. Et lorsqu'elle juge qu'elle le souhaite en lui, maintenant, elle l'oblige à se redresser. Elle glisse ses mains entre eux, libère complètement sa masculinité tendue. Sauf qu'elle prend le temps, à son tour, de le préparer, peau contre peau. Sa main, elle le stimule en longueur, assez longtemps pour le voir tourner légèrement de l'oeil. Comme une grande, elle lui enfile le préservatif. Clairement, elle préfère le rythme de Rusty, parce qu'elle se sent trop impatiente, trop pressée, lorsqu'elle se laisse dicter par son envie de lui.

Plutôt que de s'allonger à nouveau, elle l'oblige à s'asseoir, se redressant davantage de manière à pouvoir presser graduellement son bassin au sien. Emboîtée à lui, face à lui, assise sur lui. Elle veut le sentir trembler, forcer pour la maintenir tout près de son corps. Elle veut ressentir chaque traction dans ses muscles, que ce soit dans les épaules ou dans les cuisses. Elle veut que chaque sensation soit voulue et ressentie. Ses jambes se referment dans son dos.

Je sais qu'il me va mieux qu'à toi, répond-elle directement son son oreille, embrassant sa peau au passage. Mais je l'enfile juste parce que c'est le tien.

Son coeur bat très fort... à cause de l'effort? Non, à cause de lui. Elle préfère qu'il soit avec elle plutôt qu'avec une autre. Elle sait les chasser, les autres filles. Mais les voir devient de plus en plus frustrant. Et s'il trouvait mieux? Et s'il cessait tout ça du jour au lendemain? Ses doigts s'enfoncent de manière marquée contre ses muscles. Elle glisse ses lèvres le long de sa mâchoire, embrasse parfois son cou, parfois sa joue, parfois son menton. Elle bouge légèrement les hanches, utilise sa main droite pour le diriger, pour le détendre.

J'ai envie que tu dessines sur ma peau, sourit-elle contre ses lèvres.

Elle le fixe quelques secondes, puis embrasse précautionneusement sa lèvre inférieure. Un courts instant, elle semble hésiter, mais il n'y a que de chaleur dans ses yeux. Ses mains quittent leur emplacement pour venir encadrer le visage de Rusty, délaissant ce qu'elles touchaient dans l'empressement, comme si elle ressentait un désir encore plus grand à cet instant. Ses lèvres cherchent aussitôt la chaleur des siennes, pressées et plus sensibles que jamais. Elle se retient trop souvent de le faire. Et même si elle aimait le sentir lutter pour céder, elle ne parvient pas à rester raisonnable de son côté. Alors elle l'embrasse, en pleine possession de ses moyens, enlevant aussitôt un énorme poids de ses épaules.


I'm just a woman in love with another woman
©️crack in time
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Roberta + Rusty ― It will come out in some way [+18] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Roberta + Rusty ― It will come out in some way [+18]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: