Partagez
 
 
 

 the day we met ; Tristandarkan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
Plum.
Plum.
MESSAGES : 60
INSCRIPTION : 11/02/2020
RÉGION : Occitanie
CRÉDITS : Vocivus

UNIVERS FÉTICHE : Réel , Harry Potter , futuriste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Noob

the day we met ; Tristandarkan Empty

Le contexte du RP
Mise en situation

La situation
Prudence est une jeune femme fragile, couvée depuis toujours par ses parents et emprisonnée dans les murs dorés du manoir familial. Elle ne rêve que de liberté, que de sortir de cet endroit où elle ne peut pas faire un pas sans être surveillée à cause de sa santé. Pourtant, aujourd'hui, elle rencontre celui qui changera peut être sa vie.

Contexte provenant de cette recherche
Revenir en haut Aller en bas
 
Plum.
Plum.
MESSAGES : 60
INSCRIPTION : 11/02/2020
RÉGION : Occitanie
CRÉDITS : Vocivus

UNIVERS FÉTICHE : Réel , Harry Potter , futuriste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Noob

the day we met ; Tristandarkan Empty


Prudence Marshall
J'ai 18 ans et je vis à Birmingham, Angleterre. Dans la vie, je suis une jeune femme d'une bonne famille et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt pas bien.

> Jeune femme a la santé fragile
> douce, discrète, morose, fragile, innocente, calme, prudente

Gabriella Wilde :copyright:️ Kane


Cet endroit était une prison, une immense prison. Ce château était une prison, et Prudence ne pouvait pas y échapper, elle était condamnée à vivre ici pour toujours. Elle était condamnée à cette cage dorée de laquelle elle ne pourrait jamais sortir. C’était là, la sentence de son existence. Elle finirait sa vie ici, dans cette grande maison, dans cette cage dorée dans laquelle elle était enfermée. Elle petit oiseau frêle. C’était là, l’endroit de sa naissance et sans doute, l’endroit de sa mort aussi. Elle avait eut une chance de s’échapper d’ici, elle avait eut une occasion de s’échapper de cette endroit si elle avait pu se marier avec Edward mais ce projet avait été avorté. Malgré l’argent de sa famille, Prudence n’était pas le parti idéal, et finalement, Edward se marierai avec la soeur de cette dernière Helena au printemps suivant. Sa soeur était plus jeune , mais elle, au moins, était d’une bonne constitution. Helena partirai de cet endroit, elle irait vivre ailleurs, se marierai, fonderai sa famille et verrai autre chose que les murs en pierres de cette demeure.

Prudence elle, devrait rester ici, tout le reste de sa vie. depuis sa plus tendre enfance, elle était une jeune femme fragile, d’une petite santé qui tombait souvent malade. elle ne pourrait sans doute, jamais avoir d’enfants, et si elle en avait, ils ne seraient sans doute pas en bonne santé. Et chaque hiver, sa famille vivait dans la peur qu’elle ne survive pas aux grands froids. C’était cela la vie de Prudence. Vivre dans cette immense demeure, n’ayant pas le droit de dépasser les portes du jardin. Elle ne verrait rien d’autre que la maison familiale et que le visage de ses précepteurs.

Depuis sa plus tendre enfance, la santé fragile de Prudence était une grande source d’inquiétude pour ses parents. Trop couvée, perpétuellement surveillée. Elle n’avait pas le droit de s’éloigner de la demeure seule, pas le droit de se promener seule au milieu des jardins, elle n’avait pas le droit d’être seule trop longtemps.

---

Elle soupira en s'asseyant sur l’un des banc de pierre de l’immense jardin du manoir familiale. Edward était venu avec sa famille pour demander officiellement la main d’Helena ce matin là, il n’avait même pas daigner lui accorder un regard. Pourtant, elle pensait qu’ils s’aimaient, elle pensait que sa fragilité ne serait pas un frein à leur mariage, à leur amour. Elle ‘était la seule a penser cela apparemment. Edward n’était pas venu pour elle, il n’était pas venu pour la sauver de cet enfer de dorure, il n’était pas venu pour elle. Prudence était une belle jeune femme, elle attirait la convoitise des hommes, mais sa faiblesse physique était toujours un frein, personne ne voulait prendre pour épouse une jeune femme qui était trop faible, trop fragile, trop délicate. C’est pour celà, qu’elle se savait condamné a une éternité de solitude, enfermée dans cet endroit. Son père ne voulait pas qu’elle sorte d’ici, une jeune femme de bonne famille de sortait pas seule. Une fille de bonne famille restait dans sa famille jusqu’à se fiancé. Mais Prudence ne se marierait jamais, elle n'explorait jamais le monde comme elle l’aurait tant rêvé.

Pourtant, peut être pourrait-elle passer la porte du jardin, juste une fois, juste une unique fois pour voir un peu plus loin que les haie de l’immense manoir familial. Elle pourrait partir, juste une minute, juste une heure. Pour assouvir cette curiosité qui la dévorait depuis tant d’année, pour profiter un peu de cette vie avant de la passer condamnée ici entre les quatre murs de ce jardin. Désobéir, juste une fois. Pour la première fois depuis des années, personne n’était là pour la surveiller, personne n’était là pour l’empêcher d’aller voir ce qu’il y avait à l’extérieur de cette cage d’or.

La jeune femme passa la porte qui menait au bois, la forêt qui entourait tout le domaine était le lieu de chasse de son père. Elle n’avait pas le droit d’y mettre les pieds normalement. Ses parents avaient trop peur que leur fille se perde, qu’elle tombe, se blesse. Mais aujourd’hui, personne ne pouvait l'empêcher d’aller explorer plus loin. Ses premiers pas furent hésitants, pourtant elle s’enfonça de plus en plus entre les arbres sombres de la propriété. Qu'était-elle en train de faire en désobéissant de la sorte a toutes les règles qui lui étaient imposées ?

Revenir en haut Aller en bas
 
Tristandarkan
Tristandarkan
MESSAGES : 11
INSCRIPTION : 09/02/2020
RÉGION : Dordogne
CRÉDITS : Moi normalement

UNIVERS FÉTICHE : fantastique et les dérivés
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Noob

the day we met ; Tristandarkan Empty


Francis Delacroix
J'ai 120 ans d’existence mais j’en parait 37 et je vis dans un grand manoir près de Birmingham en Angleterre . Dans la vie, je suis jeune prince héritier et je m'en sors moyennement bien. Sinon, grâce à ma chance , je suis célibataire et je le vis plutôt bien .

Issu d’une ancienne lignée de vampires française qui est venue s'installer en angleterre depuis un siècle, Francis est actuellement fils unique, sa sœur fut tuée par des lycans et devra un jour reprendre le domaine familiale.
Il a grandi sous un panel de meurs, de coutumes de la haute bourgeoisie.
Sa passion est le dessin et la nature.
C’est un très bon guerrier à l’épée
Malgré son côté posé, courtois, silencieux, il peut se montrer impitoyable d’une extrême cruauté face à ses ennemis ou dans un excès de rage.





Selon la légende, leur nature même, les vampires dormaient en journée, vivaient seulement la nuit. En théorie oui car la réalité en était très souvent autre dans le domaine des Delacroix, surtout ce mois-ci : C’était bientôt la période la plus festive de l’année et ils avaient été choisi comme ôte grâce-oupas- à leur domaine. Ce dernier était assez grand voir immense pour leur permettre ce genre de réceptions, de bal annuel. En résumé, Ils avaient eu un emploi du temps de ministre, beaucoup de préparatifs, de remue-ménage dans le domaine. Tous les membres devaient s’y atteler y compris le prince. A son désarroi, entre deux de ses occupations personnelles, il était chargé de transporter des meubles d’une salle à une autre. L’une des corvées de l’année, c’était long, prenant sans quasiment aucun moment de répit. Le seul point positif fut cette bonne entente qui les rapprochait tous les un des autres. Ca leur faisait du bien, ils en avaient tous besoin.

En effet, un terrible événement les avait frappés. Les lycans avaient monté une armée dans l’ombre et ils étaient passés à l’acte. Ils les avaient attaqué sur plusieurs jours, espéraient ainsi récupérer leur territoire si convoité. La famille Delacroix, aidé de leurs proches, avait réussi à les vaincre. Malheureusement ils avaient subit de nombreuses pertes tragiques dont leur fille bien aimée, la sœur de Francis. Elle avait été enlevée et assassinée par le chef de la meute en personne. Ces faits datant de sept ou huit mois les affectaient encore, eux qui tentaient malgré tout de remonter la pente, de reprendre leur vie d’antan. Ce fut d’ailleurs cette volonté-là qui avait poussé la famille à accepter les festivités et a Francis de les aider. Il le devait pour le bien commun, cela faisait parti de son rôle.

Une semaine de travail intensif, il fut heureux et soulagé le week end arrivé. Il pouvait enfin souffler, prendre du temps pour lui. Il avait repris son rythme normal, typique des vampires, décida de s’éclipser du domaine à la tombée de la nuit. Il alla vagabonder au cœur de la forêt, s'arrêta un temps pour admirer la beauté de la nature sauvage, écouter les magnifiques chants des animaux nocturnes. Un vent -venant de nulle part- vint caresser son visage, l’avertir d’une autre présence. Effectivement il était accompagné d’une étrange odeur inconnue, appartenant sans doute à un mortel. Le jeune prince savait les reconnaitre de très loin, c'était d'ailleurs l'un de ses points forts. Francis fut alors piqué de curiosité et il ne tarda de se plier à sa volonté. Il quitta son endroit fétiche, se rapprocha petit à petit de l’objet de sa curiosité. Il y découvrit une belle jeune femme, dans la vingtaine d’années. Respectueusement, il s'inclina en guise de salutation, n'hésita à plonger ses yeux sombres dans les siens.

« Vous ne devez être ici, les lieux ne sont pas surs.. »

Un ton sec mêlé à une sorte de tendresse, il n’avait pu s’empêcher d’endosser le rôle du protecteur. Elle lui avait paru si frêle, si fragile et quelque chose en elle lui indiquait une grande faiblesse au niveau de la santé. Les lieux étaient dangereux ces derniers temps, pour francis aussi, avec les lycans qui pouvaient encore se cacher dans le coin.. Mieux vaut prévenir que guérir.



the day we met ; Tristandarkan League-of-legends-lol-equipe-supernatural-fond-d-ecran-1440x960-21973_37
Revenir en haut Aller en bas
 
Plum.
Plum.
MESSAGES : 60
INSCRIPTION : 11/02/2020
RÉGION : Occitanie
CRÉDITS : Vocivus

UNIVERS FÉTICHE : Réel , Harry Potter , futuriste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Noob

the day we met ; Tristandarkan Empty


Prudence Marshall
J'ai 18 ans et je vis à Birmingham, Angleterre. Dans la vie, je suis une jeune femme d'une bonne famille et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt pas bien.

> Jeune femme a la santé fragile
> douce, discrète, morose, fragile, innocente, calme, prudente


Gabriella Wilde :copyright:️ Kane


Elle n’a jamais une seconde de libre, jamais une seconde pour respirer et surtout elle ne connait la tranquillité que quand elle rejoint ses draps pour dormir. Prudence est la cadette de la famille Marshall, mais sa beauté avait toujours prévalu sur tout le reste, était ce là, la vengeance d’Helena pour ces années où elle s’était sentie tant comparée a sa soeur cadette ? Helena dont on avait dit qu’elle n’égalerai jamais la beauté ou la douceur de prudence, et pourtant, c’était Helana qui se montrait le meilleur parti a marié, c’était Helana qui représentait aujourd’hui l’avenir de la famille Marshall. Prudence avait toujours eut une constitution très fragile, elle avait même faillit perdre la vie au moment même de sa naissance. Trop fragile pour survive a l’hiver avaient dit les médecins au moment de sa naissance. Mais pourtant, malgré tout ça elle avait passé l’hiver a l’inverse des prédiction. Mais elle restait très fragile. Prudence avait été le plus grand bonheur de sa mère, petite perle qu’elle avait tant voulu, malgré qu’elle soit sa deuxième fille. Elle était la perle de ses parents, leur diamant précieux. Tout le monde avait toujours plébiscité sa beauté, sa fragilité, tout le monde avait toujours admiré cet air angélique qu’elle portait. C’est pour ça qu’ils avaient toujours tout fait pour qu’il ne lui arrive jamais rien.

Ses parents l’avait enfermé, depuis des années a l’intérieur de la demeure familiale de peur que quoi que ce soit puisse arriver a leur précieuse fille, mais prudence était dans cette cage dorée depuis bien trop longtemps. Elle n’en pouvait plus, elle étouffée, et même si une jeune femme de sa condition ne doit pas se déplacer dans les bois a cette heure de cette façon là, elle s’y était aventuré. Un besoin d’adrénaline ? Une besoin de prouver qu’elle n’était pas si fragile peut être ? Un besoin de prouver qu’elle n’avait pas tant besoin d’avoir toujours des gens autour d’elle pour la protéger , pour être sure qu’il ne lui arrive rien. Pourtant ce soir, la nuit tombante, elle s’aventurait au creux de la foret, le coeur battant. Elle y parviendrai, elle ne reculerai pas, elle n’aurait pas peur de l’obscurité.

Les branches craquaient sous ses pieds, le vent gelé s’engouffrait dans les plis de sa robes mais pourtant, elle continue de marcher plus profondément sous la cime des arbres. « Vous ne devez être ici, les lieux ne sont pas surs.. » entendit-elle en sursautant. Elle pensa d’abord à l’un des serviteurs du manoir familial mais non, c’était un homme, plus âgé qu’elle qui se tenait devant elle en s’inclinant respectueusement. La jeune femme posa une main sur sa poitrine sous le coup de l’émotion. Son coeur aussi était fragile, quelle idée avait-elle eut de venir ici. Ce n’était pas un endroit respectable, encore moins en compagnie d’un homme; qui était, il fallait bien le remarquer plus âgé quel. Pourtant, il y avait dans son regard quelque chose de presque hypnotisant, de presque envoutant. « -Je.. je vis dans le manoir juste a côté monsieur. » dit elle , d’une voix calme. Pour justifier sa présence mais aussi dire que si elle se mettait a crier, des gens viendrai sans doute a son secours. Après tout, elle ne le connaissait pas. Elle fit une révérence pourtant en soulevant un peu le bas de sa robe. « -Je suis Prudence Marshall, c'est bois font partie de la propriété de ma famille. C'est vous qui ne devriez pas vous trouver ici. » dit-elle d'un ton qui se voulait sur. Qui était-il ? un vagabond ne pourrait être habillé de manière si riche. Pourtant, que faisait un homme si bien vêtu au milieu de ces bois.

Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


the day we met ; Tristandarkan Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
the day we met ; Tristandarkan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers fantasy :: Surnaturel-
Sauter vers: