-55%
Le deal à ne pas rater :
-90€ sur les baskets Nike Air max 270 React
72.47 € 159.99 €
Voir le deal

Partagez
 
 
 

 I'll be with you from Dusk till Dawn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 
Lullaby
Lullaby
Féminin MESSAGES : 1056
INSCRIPTION : 13/09/2017
CRÉDITS : Nobody

UNIVERS FÉTICHE : Vie réelle / HP / Twilight / University
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1201-lullaby https://www.letempsdunrp.com/t3385-lullaby-you-re-in-my-head-always-always-always https://www.letempsdunrp.com/t1204-les-personnages-de-lullaby
Narnia

I'll be with you from Dusk till Dawn Empty

Le contexte du RP
Mise en situation

La situation
En plusieurs siècles d'existence, Eleonore s'est adaptée à sa condition, à tout ce que celle-ci implique. Elle a apprit à ne pas attirer l'attention sur elle, à cacher sa nature et protéger son secret. Ne pas tuer, disparaître quand son air juvénile pourrait commencer à attirer l'attention sur elle... Voilà plusieurs années qu'elle s'est installée sur un nouveau territoire. Nouveau territoire sur lequel un nouveau-né vient d'arriver, semant la zizanie sur son passage, sans l'existence bien rangée de son aînée.

Contexte provenant de cette [url=LIEN]recherche[/url]


Mes recherches en cours ♥️

Mes recherches en vrac
Revenir en haut Aller en bas
 
Lullaby
Lullaby
Féminin MESSAGES : 1056
INSCRIPTION : 13/09/2017
CRÉDITS : Nobody

UNIVERS FÉTICHE : Vie réelle / HP / Twilight / University
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1201-lullaby https://www.letempsdunrp.com/t3385-lullaby-you-re-in-my-head-always-always-always https://www.letempsdunrp.com/t1204-les-personnages-de-lullaby
Narnia

I'll be with you from Dusk till Dawn Empty


Eleonore de Sancé
J'ai 478 ans et je vis près de Salzburg, Autriche. Dans la vie, je suis rentière, experte en micmac et je m'en sors bien. Sinon je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Eleonore est une vampire, mordue à l'âge de 23 ans il y a des siècles de cela. * Bien qu'étant originaire de France, elle a l'habitude de changer de coin voire de pays tout les dix à quinze ans. * Elle évite la plupart du temps les pays ensoleillés. * Elle profite de son éternité pour lire un maximum de livres et acquérir un certain savoir. * Elle maîtrise pas moins de neuf langues, de par ses très nombreux voyages. * Elle ne tue pas ses proies et se contente de les laisser désorientés, avec une petite ellipse de la mémoire, après une morsure. * Elle aspire à une vie calme et tranquille. * Pour trouver ses victimes, elle a l'habitude de sortir dans les lieux les plus fréquentés par les jeunes et de se mélanger à eux.


Iga Wysocka


Il avait recommencé. Comme une provocation. La jolie Eleonore avait sentit l’odeur du sang, de la mort, jusque dans sa demeure, dès le début de la nuit. A croire qu’il était venu commettre son meurtre tout près, à la lisière de la clôture, pour être sûr et certain qu’elle le saurait. Cela faisait quelques temps qu’il était arrivé sur ce territoire qu’elle occupait depuis plusieurs années à présent. Quelques temps qu’à son nez et à sa barbe, il ne prenait aucune pincette pour se nourrir, n’hésitant pas à mettre à mort ses proies, quand elle-même faisait attention aux émules, préférant laisser ses dîners partir vivants, un rien désorientés et inconscients de ce qui leur était arrivé. Elle préférait les laisser repartir saints et saufs, usant de ses dons pour qu’ils ne se souviennent de rien, que de les mettre à mort.

La mort en elle-même lui était désagréable. D’autant plus désagréable qu’elle pouvait s’en passer pour continuer de mener son existence. Et puis, les cadavres amenaient les enquêtes. Elle avait bien mieux à faire que devoir se soucier des faits et gestes de la police, bien mieux à faire que de prendre le risque d’être finalement interrogé. Sait-on jamais, que quelqu’un l’ait vu partir en compagnie d’une victime. Pour vivre en paix, elle avait conscience qu’elle devait prendre quelques précautions. Des précautions qu’un autre n’avait pas, empiétant sur ses propres terres et venant semer la zizanie dans sa quiétude.

Un nouveau né. Elle l’avait été aussi, autrefois. Elle avait aussi eut du mal à contrôler sa soif, s’était retrouvée à flirter avec les limites, avec la mort. Elle sait ce que c’est, que d’ouvrir les yeux dans ce nouveau monde, que d’être désorienté par sa nouvelle condition, par l’envie et le besoin de sang, par tout ces instincts qui nous étaient inconnus autrefois. Et elle sait aussi que cela finit par passer, avec le temps, avec les années. Que l’on finit, assez rapidement, par trouver un équilibre. Rapidement. Si tant est que le temps puisse être lent ou rapide, quand on se sait avoir l’éternité devant soit.

Refermant son ouvrage, dévisageant le majordome, Eleonore enfile un long manteau, bien chaud compte tenu des températures hivernales. Bien qu’elle n’ait pas froid, simulant une existence humaine, elle devait se plier aux conditions météorologiques pour protéger sa couverture. Il était fort peu probable qu’elle croise un humain par ici de ces heures… mais trop de prudence valait bien mieux que pas assez. C’est ce qui la faisait quitter un coin tout les dix à quinze ans, que l’on ne s’étonne pas de son air perpétuellement juvénile. Elle y revenait alors, quand tous ceux qu’elle avait connus n’étaient plus.

Une petite brise fraîche fait voleter le manteau et la robe de la demoiselle, ses cheveux également, alors qu’elle avance en suivant l’odeur du sang. L’odeur de rouille et de plomb se faisant de plus en plus proche, de plus en plus forte, Eleonore continu de remonter cette piste, découvrant bientôt le cadavre déjà rafraîchis d’une jeune femme, la gorge marquée par deux empreintes de canines qu’elle ne pouvait qu’apercevoir, maculée de sang et le regard vide, perdu sur un point qu’elle ne pouvait plus voir. Il ne lui avait pas fallut longtemps pour trouver le corps, preuve qu’il s’était approché de chez elle, consciemment ou inconsciemment.

Consciencieusement, la jeune femme commence par donner ses directives pour se débarrasser du corps, de sorte qu’on ne le retrouve que très, très loin de chez elle. Qu’elle ne soit pas inquiétée, pas dérangée non plus. Que l’enquête se fasse sans qu’elle n’en subisse les conséquences. Une affaire classée sans suite, un corps rendu aux parents. Toujours mieux que rien. Tout ce qu’elle peut faire pour cette fille et sa famille. Presque tout. Parce que ces meurtres ne peuvent plus durer. Elle se met en route, partant à la recherche de l’individu venu semer la pagaille dans son existence bien rangée.
Revenir en haut Aller en bas
 
Tristandarkan
Tristandarkan
MESSAGES : 11
INSCRIPTION : 09/02/2020
RÉGION : Dordogne
CRÉDITS : Moi normalement

UNIVERS FÉTICHE : fantastique et les dérivés
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Noob

I'll be with you from Dusk till Dawn Empty


Derick llyord
J'ai 35 ans dont 5 de non vie  et je vis près   Salzburg  , Autriche. Dans la vie, je suis un vagabon et je m'en sors bien . Sinon, grâce à ma chance , je suis célibataire et je le vis plutôt bien  .

Derick est un jeune vampire de 5 ans, originaire du nord de l’europe. Cet immortel n’a pas vraiment de chez lui, il voyage beaucoup, revient souvent à certains endroit.
Son jeune âge et son caractère ne font pas un ange. Effectivement, il aime semer la mort et la désolation autour de lui, il aime jouer les troubles fêtes et par-dessus tout : le sang


Travis fimmel : By me
Un cou qui se tordait sous l’effet d’une brutale pression, une peau chaude qui se brisait sous le coup d’une violente morsure et du sang qui se faisait avidement pomper. Un geste brusque finissait par repousser un corps sans vie du sien. Tel un rocher, ce corps inerte s’écrasa au sol sous les yeux satisfaits d’une terrible créature. Un vampire, jeune immortel, Derick qui venait de déguster son diner.  Ce repas funeste lui offrit une  double satisfaction ; le sang et cette volonté de marquer son territoire. Une fâcheuse manie chez lui quand il revenait dans un lieu, il était incorrigible à ce niveau la. La preuve, il avait quitté les lieux en laissant le corps de sa victime étalé près de sa demeure à elle, étalé sur au beau milieu de la route.

Il n’en craignait les conséquences  et  encore moins les représailles du propriétaire de la région. A vrai dire cet acte était en partie destiné à celui-ci, d’ailleurs, lui-même ne s’en cacherait guère. Pour  résumé, le propriétaire était un ancien vampire devenu trop moue aux yeux de Dérick. D’une arrogance infinie, il s’était donné comme objectif de venir troubler sa tranquillité à chaque passage, de la provoquer par tous les moyens. Eléonor, s’appelait elle selon ses souvenirs, allait sans doute vouloir le retrouver, tenter de mettre un terme à ses agissements. Derick l’attendait bien évidement, s’amusait à compter son temps de recherche. C’était presque devenu un jeu à ses yeux, un jeu qui ne le décevait jamais.

Suite à sa traque, il s’était rendu à son endroit habituel, non loin d’un parc municipal. La nuit était assez avancé pour lui offrir cette quasi solitude, seuls quatre personnes étaient passées dans le coin. Il était perché sur une branche d’un magnifique et immense arbre, observa les alentours. Malgré son attitude désinvolte, ses sens étaient en éveille, à l’affut de la moindre présence. Grâce à cette initiative, Derick pu sentir la fameuse ancienne vampire s’approcher de loin. Un sourire narquois se dessina sur ses lèvres tendis qu’il se hissait sur une branche plus bas. Le jeune prit ses aises, s’y installa confortablement.

« Une heure ou deux ? Qu’importe, tu as fait plus vite que la dernière fois ! c’est bien ! »

L’imbu personnage avait quand même une once de politesse, la salua à sa façon.  Sans la quitter des yeux, il mima une petite courbette, lui fit un petit signe de la main. Elle n’avait guère changé depuis leur dernière rencontre, pensait-il amusé  de son minois de jeune fille, on ne pensait jamais qu’elle était la propriétaire des lieux.  Derick lui laissa un moment de répit avant de reprendre la conversation accompagné d’un petit rire moqueur.

«  Je sais, j’ai oublié de débarrasser la table.. Enfin ça fait du boulot à tes sujets.. Les pauvres, ils doivent se faire chier en mon absence.. Non ? Oh en fait, tu as mangé ? J’ai encore faim moi ! »

Son âge vampirique lui posait plusieurs problèmes dont cette soif récurrente de sang qui pouvait revenir à tout moment ou être difficile à pleinement satisfaire. Sérieusement, il avait l’impression de n’avoir rien bu de la soirée, sentit sa gorge aussi sèche qu’un désert. La conséquence qui en découla fut la bonne humeur du jeune vampire qui chutait de plus en plus.  


I'll be with you from Dusk till Dawn League-of-legends-lol-equipe-supernatural-fond-d-ecran-1440x960-21973_37
Revenir en haut Aller en bas
 
Lullaby
Lullaby
Féminin MESSAGES : 1056
INSCRIPTION : 13/09/2017
CRÉDITS : Nobody

UNIVERS FÉTICHE : Vie réelle / HP / Twilight / University
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1201-lullaby https://www.letempsdunrp.com/t3385-lullaby-you-re-in-my-head-always-always-always https://www.letempsdunrp.com/t1204-les-personnages-de-lullaby
Narnia

I'll be with you from Dusk till Dawn Empty


Eleonore de Sancé
J'ai 478 ans et je vis près de Salzburg, Autriche. Dans la vie, je suis rentière, experte en micmac et je m'en sors bien. Sinon je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Eleonore est une vampire, mordue à l'âge de 23 ans il y a des siècles de cela. * Bien qu'étant originaire de France, elle a l'habitude de changer de coin voire de pays tout les dix à quinze ans. * Elle évite la plupart du temps les pays ensoleillés. * Elle profite de son éternité pour lire un maximum de livres et acquérir un certain savoir. * Elle maîtrise pas moins de neuf langues, de par ses très nombreux voyages. * Elle ne tue pas ses proies et se contente de les laisser désorientés, avec une petite ellipse de la mémoire, après une morsure. * Elle aspire à une vie calme et tranquille. * Pour trouver ses victimes, elle a l'habitude de sortir dans les lieux les plus fréquentés par les jeunes et de se mélanger à eux.


Iga Wysocka


Retrouver la trace de Derick n’est pas le plus difficile, loin de là. A croire que ce dernier laisse volontairement des traces de son passage pour conduire l’ancienne jusqu’à lui. Il prenait un malin plaisir à la voir le chercher, le trouver, protester chaque fois contre ses agissements, alors même qu’il ne semblait rien entendre, rien écouter surtout. Transformé depuis peu, il ne semblait toujours pas avoir conscience de la nécessité qu’ils avaient de vivre relativement cachés. Il se croyait probablement intouchable, comme tout jeune vampire, supposant les humains incapables de leur faire du mal et, pourtant, ces derniers avaient bien quelques moyens de causer du tords à ceux qui se surnommaient les immortels. Le sous-estimer était une erreur qu’avaient jadis commis les sorcières et ces dernières avaient connus, pour certaines, des forts funestes dont les histoires peuplaient encore les légendes racontés aux enfants.

Du haut de son perchoir, il la narguait, c’était évident. Comme s’il espérait faire sortir la demoiselle de ses gonds, après des années et des années de maîtrise d’elle-même. Sa condition lui avait toutefois enseignée la patience et si Derick supposait pouvoir contrarier la demoiselle, pouvoir l’agacer suffisamment pour qu’elle perde de sa superbe et de sa contenance, il devrait faire preuve de patience, lui aussi. Une patience qui lui faisait défaut, quand Eleonore avait des années et des années d’entraînement derrière elle.

La demoiselle fronce légèrement son nez, dévisageant le vampire comme ce dernier la nargue, parlant de débarrasser la table et supposant que les employés de la jeune femme seraient bien ennuyés si le vampire ne trouvait pas de quoi les occuper. Foutaises. Elle trouverait toujours de quoi leur faire faire et dans un même temps, ce n’est pas comme si elle exigeait beaucoup de choses d’eux, ils vaquaient tous à leurs occupations. Tous semblables. Tous non vivants. Pas tout à fait morts non plus.

«- Nous avons vu ça… mes gens s’en seraient bien passés je t’assures, ils ont de quoi s’occuper. Toute une éternité à occuper, depuis des années, bien avant que tu arrives...»

L’ancienne le dévisage, observant son visage narquois comme le vampire prend un malin plaisir à la provoquer, demandant si elle a faim. Non, elle n’a pas dîné ce soir, mais elle peut attendre demain, elle contrôle sa soif bien mieux qu’il ne le fait, peut-être bien mieux qu’il ne le fera jamais, lui qui n’a pas forcément la volonté de faire mieux, un jour. Elle hausse les épaules, mais se méfie de lui tout de même, la faim pouvant largement contrarier ce dernier et provoquer quelques réactions inattendues.

«- Je ne crois pas que ma faim soit ton problème.» remarque la demoiselle. «Mais c’est très aimable à toi de t’en soucier.» poursuit la jeune femme avant de reprendre. «Tu attendais après mes restes peut-être, pour finir le boulot ?»

Elle l’observe encore, se tenant sur ses positions, méfiantes. Toujours méfiante face aux nouveaux nés. Plus prudent.

«- Je vois que tu connais les leçons mais ne sait pas les appliquer...»
Revenir en haut Aller en bas
 
Tristandarkan
Tristandarkan
MESSAGES : 11
INSCRIPTION : 09/02/2020
RÉGION : Dordogne
CRÉDITS : Moi normalement

UNIVERS FÉTICHE : fantastique et les dérivés
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Noob

I'll be with you from Dusk till Dawn Empty


Derick llyord
J'ai 35 ans dont 5 de non vie  et je vis près   Salzburg  , Autriche. Dans la vie, je suis un vagabon et je m'en sors bien . Sinon, grâce à ma chance , je suis célibataire et je le vis plutôt bien  .

Derick est un jeune vampire de 5 ans, originaire du nord de l’europe. Cet immortel n’a pas vraiment de chez lui, il voyage beaucoup, revient souvent à certains endroit.
Son jeune âge et son caractère ne font pas un ange. Effectivement, il aime semer la mort et la désolation autour de lui, il aime jouer les troubles fêtes et par-dessus tout : le sang


Travis fimmel : By me
Elle n'avait pas tort dans un sens, la remarque du jeune vampire était bien bas. Il se l'avoua lui-même, jugea sa performance très médiocre avec une certaine gêne. Elle avait raison cette fois ci, ses sujets avaient beaucoup de choses à gérer dans son domaine et ce n'était pas avec son peu de visites en ces lieux qui allaient changer la donne. La déception de cette introduction fut double, il espérait une autre réaction de la part de son interlocutrice. Il aurait aimé la voir en colère, sortant de belles leçons de moral pour ses crimes et méfaits. Elle n’avait pas changé, elle restera toujours même, patiente, docile et trop molle.

Une attitude énervante, incompréhensible à ses yeux, parfois il se demandait même comment elle pouvait toujours être le propriétaire de cette région. En effet, comportement d’Eléonor était du pain béni pour tous les autres vampires en quête de pouvoirs. Elle aurait du se faire détrôner depuis un long moment or elle était toujours là, à croire que personne ne voulait avoir la possession de ses lieux. Echec de la première tentative, dérick n’en démordait pas pour autant. Il conserva son allure de provocateur, de moqueur, d’emmerdeur. Elle allait bien craquer à un moment donné, songeait il en posant son regard sur son joli visage.

« Oh, je suis désolé de les avoir déranger dans leur emploi de ministre… Remercies les quand meme pour moi »

En tort, il avait tenté de se ‘’racheter’’, d’avoir le dernier mot et de l’énerver d’avantage. Ce petit jeu puéril, soulignons-le, fut interrompu par une nouvelle soif de sang. Elle était apparue de nulle part dans son esprit, commença petit à petit à le hanter. Dérick n’avait pas tardé à trouver et à lui proposer une chasse en commun histoire de s’apaiser et de passer du temps avec l’ancienne. Il l’aimait bien malgré tout, il lui trouvait des cotés sympathiques et ils n’avaient jamais eut l’occasion de faire cela ensemble. Ça serait peut-être l’occasion de la voir à l’œuvre, de juger ses compétences en tant que prédateur des ténèbres… Si elle en avait gardé, espérons-le sinon il risquait de jouer le rôle de la mère oiseau rapportant la nourriture à son bébé. Cette pensée ; qui vint de lui traverser son esprit, était horrible, insultant et doublement insolente. Le pire était sa réussite à lui décrocher ce petit rire, suivit d’une secousse de la tête comme s’il se retenait de lui avouer.

« J’aurais dit le contraire… Allé viens chasser un peu ! On va pas rester ici toute la soirée ! »

Les longues conversations sans rien faire n’étaient pas du tout sa tasse de thé, il s’ennuyait très vite et aurait très vite plus rien à dire. D’un geste souple et précis, Dérick sauta de l’arbre pour atterrir juste à ses pieds, frotta en vitesse son pantalon. Il alla lui faire un signe de la main, ouvrir la chasse quand il fut interpeller par une étrange remarque.. Leç.. Que quoi ? Il se retourna vers elle, planta ses yeux remplis d’interrogation dans les siens.

« Hein ? Je ne vois pas du tout de quoi tu me parles ? »

Il était totalement sincère dans ses propos, il ne voyait pas ou elle voulait en venir vu qu’il n’avait jamais retenu une quelconque lecon de qui que ce soit.


I'll be with you from Dusk till Dawn League-of-legends-lol-equipe-supernatural-fond-d-ecran-1440x960-21973_37
Revenir en haut Aller en bas
 
Lullaby
Lullaby
Féminin MESSAGES : 1056
INSCRIPTION : 13/09/2017
CRÉDITS : Nobody

UNIVERS FÉTICHE : Vie réelle / HP / Twilight / University
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1201-lullaby https://www.letempsdunrp.com/t3385-lullaby-you-re-in-my-head-always-always-always https://www.letempsdunrp.com/t1204-les-personnages-de-lullaby
Narnia

I'll be with you from Dusk till Dawn Empty


Eleonore de Sancé
J'ai 478 ans et je vis près de Salzburg, Autriche. Dans la vie, je suis rentière, experte en micmac et je m'en sors bien. Sinon je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Eleonore est une vampire, mordue à l'âge de 23 ans il y a des siècles de cela. * Bien qu'étant originaire de France, elle a l'habitude de changer de coin voire de pays tout les dix à quinze ans. * Elle évite la plupart du temps les pays ensoleillés. * Elle profite de son éternité pour lire un maximum de livres et acquérir un certain savoir. * Elle maîtrise pas moins de neuf langues, de par ses très nombreux voyages. * Elle ne tue pas ses proies et se contente de les laisser désorientés, avec une petite ellipse de la mémoire, après une morsure. * Elle aspire à une vie calme et tranquille. * Pour trouver ses victimes, elle a l'habitude de sortir dans les lieux les plus fréquentés par les jeunes et de se mélanger à eux.


Iga Wysocka


Remercier ses gens de la part du vampire, pour s’être occupé de son propre bazar… à vrai dire, elle n’avait pas attendu après lui pour remercier ses exécuteurs. La jeune femme avait beau vieillir, elle n’avait perdu aucune des bonnes manières que sa mère et ses professeurs, dans le temps, s’étaient évertués à lui dispenser. Née dans la noblesse française, la demoiselle en gardait quelques facettes évidentes, comme l’art de la politesse, de la bienséance, de la diplomatie. Elle en gardait cette noblesse naturelle qui se dégageait d’elle, aussi, qui servait ses affaires aujourd’hui encore. On ne cherchait pas spécialement à la contrarier et elle savait mener ses affaires. Les alliances permettaient qu’elle soit relativement tranquille dans chaque coin où elle revenait s’installer. Elle entretenait soigneusement ses relations dans chacune de ses places. Un travail de longue haleine pour avoir la paix. Un travail que ce vampire venait ignorer, torpiller, comme il se fichait pas mal des troubles semés derrière lui.

Si elle a soif ? L’ancienne l’observe en levant un sourcil. La question est forcément loin d’être innocente, elle s’en doute parfaitement et ne tarde pas à en avoir confirmation comme le vampire suggère qu’ils aillent chasser tout les deux, comme ils ne vont pas rester ici toute la soirée. A vrai dire la demoiselle a bien peur que ses techniques ne plairaient pas au plus jeune. S’il s’attendait à la voir courir partout, traquer une proie, laisser la peur croître dans l’esprit de sa victime, il se trompait largement. Elle avait choisit ses propres méthodes, les plus humaines possibles et, si pas dans le fond, au moins dans la forme. Elle ne voulait tuer personne, ne voulait traumatiser personne et ses chasses n’étaient forcément pas du même acabit que ce que son interlocuteur pouvait apprécier lui-même.

«- J’ai bien peur que tu ne t’ennuie à m’accompagner.»

Et puis, surtout, elle n’était pas venue pour cela. Ce n’était pas pour chasser qu’elle avait quitté le confort de son foyer mais bien pour régler ses affaires, s’entretenir avec Derick et tenter de faire cesser les meurtres dans les environs. Il semblait pourtant connaître les règles, puisqu’il savait qu’elle avait fait nettoyer son œuvre. Mais il ne semblait pas savoir mettre celles-ci en place. Il ne semblait pas non plus comprendre de quoi elle voulait parler, par ses énigmatiques remarques. Elle oubliait parfois, c’est vrai, que les temps avaient changés, emportant avec eux quelques finesses de l’esprit.

«- J’entends par là que tu sais qu’il faut… débarrasser ta table… mais ne le fasse pas.» s’explique-t-elle.

Et s’il pouvait faire cela n’importe où ailleurs, ce n’était pas le cas ici. Ici, elle aspirait à une vie tranquille, à ne pas voir les humains paniquer pour des disparitions et des morts inexpliquées. Cela n’impliquait pas que son existence à lui mais celle de tous les vampires qui pouvaient vivre sur ce territoire et qui y cohabitaient sans mal depuis des années, parfois depuis plusieurs siècles ou décennies, sans accroc.

«- Il me semble pourtant qu’il vous a été clairement signalé de ne pas mettre à mort vos dîners.» objecte-t-elle. «Nous tenons, ici, à notre tranquillité. Nous vous serions grès de la respecter et de vous rappeler, désormais, que nous ne tenons ni à lever un vent de panique parmi les humains, ni à trop attirer l’attention sur nous.»
Revenir en haut Aller en bas
 
Tristandarkan
Tristandarkan
MESSAGES : 11
INSCRIPTION : 09/02/2020
RÉGION : Dordogne
CRÉDITS : Moi normalement

UNIVERS FÉTICHE : fantastique et les dérivés
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Noob

I'll be with you from Dusk till Dawn Empty


Derick llyord
J'ai 35 ans dont 5 de non vie  et je vis près   Salzburg  , Autriche. Dans la vie, je suis un vagabon et je m'en sors bien . Sinon, grâce à ma chance , je suis célibataire et je le vis plutôt bien  .

Derick est un jeune vampire de 5 ans, originaire du nord de l’europe. Cet immortel n’a pas vraiment de chez lui, il voyage beaucoup, revient souvent à certains endroit.
Son jeune âge et son caractère ne font pas un ange. Effectivement, il aime semer la mort et la désolation autour de lui, il aime jouer les troubles fêtes et par-dessus tout : le sang


Travis fimmel : By me
Petite information du moment, Derick se faisait déjà chier comme un rat mort, il ne pouvait pas tomber plus bas en terme d’ennuie. Le rôle du poteau bavard ne lui correspondait guère, Eléonor était censée le savoir depuis le temps ou aurait dû le deviner. Dans les deux cas, ce fut une petite déception pour le jeune vampire qui avait vite compris le fondement de ses paroles : Elle ne souhaitait guère se joindre à cette nouvelle chasse car ses méthodes étaient sans aucun doute trop douces voir inexistantes. Son statut social lui permettait de posséder des sujets, des sbires qui devaient surement lui apporter des humains ou des goules régulières pour se nourrir tous les jours. Ces hypothèses étaient faciles à deviner, Derick avait été bien naîf ce coup-ci. Blasé, lassé, déçu, ces mots étaient les seuls qui hantaient son esprit, qui traduisaient ses émotions actuelles. Ses sentiments le rendirent silencieux, il n’avait plus rien à rajouter, ça ne servait plus à rien. En revanche, il ne s’était privé de lui faire part de ses étadames à travers ce roulement des yeux, cet air désabusé et surtout ce profond soupire de découragement.

« Dois-je en conclure que tu as perdu toutes notions de chasse ? T’es devenue un vampire de salon à qui on doit donner à manger, c’est ça ? Ma pauvre… »

Son manque cruel de patience lui avait encore fait défaut, il n’avait pu retenir cette vilaine provocation. Il avait craqué, assez de la mollesse, de la gentillesse de ce vampire. Au fond, il y avait bien une raison précise à ses actes : Il voulait tout simplement la secouer, réveiller en elle ses instincts de prédateur et voir sa réelle puissance. D’ailleurs, ce dernier point avait toujours attiré sa curiosité. Malheureusement pour lui, le pire était à venir, son interlocutrice se mit à lui faire sa leçon de moral, en le vouvoyant en plus ! Elle était bien venue pour cela, Derick n’y échappa guère même s’il ne tarda à lui mettre un stop d’un air désabusé de la situation, sans même prendre en compte de ses paroles. En gros, il avait écouté sans rien retenir, se moqua du sérieux de l’ancienne en levant les deux mains au ciel d’une façon théâtrale.

« Oh oui je risque de me faire châtier par des humains, des êtres inférieurs a nous.. J’ai vraiment peur… »

Il marqua une petite pause afin de lui laisser le temps de comprendre l’ironie de ses propos et le manque de crédibilité des siens. Aux yeux de Derick, hormis les puissants vampires, il ne craignait les conséquences de ses méfaits, pensait même que les vampires pouvaient largement sortir au grand jour et dominer ce monde.

« Sinon, depuis quand tu me vouvoies ? »

C’était frustrant ça par contre, elle ne le faisait presque plus depuis leur première rencontre. Les pensées du vampire aux cheveux d’or se tournèrent ensuite sur une éventuelle solution, occupation. Il cherchait, il se creuser la tête pendant un court instant avant de lui proposer avec un petit sourire aux lèvres, ravis d’avoir trouvé ce compromis.

« Sinon on pourrait aller dans la fameuse boite de nuit histoire de passer le temps et se rafraichir »

Il parlait bien sur du night club des vampires où ils avaient des humains, des goules a leur disposition.


I'll be with you from Dusk till Dawn League-of-legends-lol-equipe-supernatural-fond-d-ecran-1440x960-21973_37
Revenir en haut Aller en bas
 
Lullaby
Lullaby
Féminin MESSAGES : 1056
INSCRIPTION : 13/09/2017
CRÉDITS : Nobody

UNIVERS FÉTICHE : Vie réelle / HP / Twilight / University
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1201-lullaby https://www.letempsdunrp.com/t3385-lullaby-you-re-in-my-head-always-always-always https://www.letempsdunrp.com/t1204-les-personnages-de-lullaby
Narnia

I'll be with you from Dusk till Dawn Empty


Eleonore de Sancé
J'ai 478 ans et je vis près de Salzburg, Autriche. Dans la vie, je suis rentière, experte en micmac et je m'en sors bien. Sinon je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Eleonore est une vampire, mordue à l'âge de 23 ans il y a des siècles de cela. * Bien qu'étant originaire de France, elle a l'habitude de changer de coin voire de pays tout les dix à quinze ans. * Elle évite la plupart du temps les pays ensoleillés. * Elle profite de son éternité pour lire un maximum de livres et acquérir un certain savoir. * Elle maîtrise pas moins de neuf langues, de par ses très nombreux voyages. * Elle ne tue pas ses proies et se contente de les laisser désorientés, avec une petite ellipse de la mémoire, après une morsure. * Elle aspire à une vie calme et tranquille. * Pour trouver ses victimes, elle a l'habitude de sortir dans les lieux les plus fréquentés par les jeunes et de se mélanger à eux.


Iga Wysocka


La jeune femme lève les yeux au ciel. Un vampire de salon non mais, vraiment, pour quoi la prenait-il au juste ? Il aimait jouer avec elle, vraiment, chercher les limites de la demoiselle par ses provocations... mais une fois de plus celle-ci reste veine et ne peut tirer qu'un long soupir à l'ancienne, avant qu'elle ne pose son regard clair sur l'homme lui faisant face. Que cherchait-il, au juste ? Quel plaisir pouvait-il prendre à enchaîner ses provocations, s'il ne parvenait pas à la faire réagir ? Voilà bien un point qui soulevait la curiosité de la vampire mais elle aurait tout le temps de se questionner à ce sujet plus tard. Plus tard, quand l'homme ne serait pas avec elle.

«- Disons seulement que j'ai mes propres techniques mais non, personne ne vient m'apporter le dîner.» remarque la jeune femme avant de hausser les épaules. «Et même si c'était le cas je ne vois pas bien en quoi cela te concerne, ce que cela peut te faire.» observe encore la demoiselle en détaillant l'homme.

Après tout, les habitudes d'Eleonore étaient ce qu'elles étaient et s'il ne partageait pas sa vision des choses, pourquoi cherchait-il tant à la provoquer ? Qu'est-ce qui pouvait autant intéresser l'homme dans les pratiques et habitudes de l'ancêtre ? Il pouvait continuer à chasser s'il le souhaitait, tant qu'il ne tuait pas le dîner en question, à moins qu'il ne parte faire cela ailleurs mais pas sur ces terres où tous essayaient de cohabiter avec les humains en une certaine harmonie. Les humains avaient une vie, une famille, une sensibilité que la vampire ne pouvait pas ignorer. Tuer un être, c'était tuer un frère, une soeur, un parent, un enfant... Hors, elle avait été humaine autrefois. Elle avait aimé, elle aussi. Elle avait eut des êtres chers sur qui compter et connaissait la douleur de les perdre : tuer lui était impossible.

«- Tu as été humain.» lui rappelle-t-elle alors. «Crois-tu que nous soyons si différents d'eux que cela ? Ce sont des frères, des sœurs, des pères, des mères, des enfants. Comme nous avons put l'être autrefois.» remarque-t-elle. «Que nous nous en nourrissions est une chose, que tu les tue en est une autre. Il est possible de te nourrir sans les tuer.» objecte-t-elle. «Du reste, demande aux sorcières s'ils sont à ce point inférieur...»

Mieux valait éviter de les sous-estimer. Au cas où Derick l'aurait oublié, les humains pouvaient être rusés et les vampires avaient leurs faiblesses. Il suffisait qu'on vienne s'en prendre à eux au grand jour, pour qu'ils ne soient plus rien. Il suffisait de peu, en fin de compte, pour les réduire à néant et, si elle évitait les pays trop ensoleillés, elle savait que malgré les nuages il valait mieux pour elle comme pour eux, restait cacher pendant le jour.

«- Cesse dont de te croire intouchable. Tu es immortel oui. Tu l'es jusqu'à ce qu'aucun pieu ne vienne transpercer ton cœur, jusqu'à ce qu'aucun rayon de soleil ne vienne cramer ta peau, jusqu'à ce que ta tête reste accrochée à ton corps, jusqu'à ce que l'eau bénite ne vienne pas te toucher... Ou jusqu'à ce qu'aucun vampire ne décide de te faire taire.»

Ce n'était pas une menace. Mais un constat. Il restait jeune et fanfaron. D'autres qu'elle ne l'accepteraient pas si bien. D'autres auraient déjà réglé leur problème plus sauvagement. Plus... bestialement, réglant définitivement les contrariétés qu'il pouvait leur apporter.

Elle lève un sourcil comme l'homme s'étonne qu'elle l'ait vouvoyé. Simple habitude de son passé qui ressort de temps à autre. L'ancêtre hausse les épaules sans plus s'attarder sur la question. De toute façon, Derick lui-même semble ne pas vraiment attendre de réponse, partant déjà sur autre chose, lui faisant lever un sourcil.

«- C'est une proposition sérieuse ?» s'enquit-elle, peinant à croire qu'il veuille passer du temps avec elle dans ce genre d'endroit. «Pourquoi pas.»


Mes recherches en cours ♥️

Mes recherches en vrac
Revenir en haut Aller en bas
 
Tristandarkan
Tristandarkan
MESSAGES : 11
INSCRIPTION : 09/02/2020
RÉGION : Dordogne
CRÉDITS : Moi normalement

UNIVERS FÉTICHE : fantastique et les dérivés
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Noob

I'll be with you from Dusk till Dawn Empty


Derick llyord
J'ai 35 ans dont 5 de non vie  et je vis près   Salzburg  , Autriche. Dans la vie, je suis un vagabon et je m'en sors bien . Sinon, grâce à ma chance , je suis célibataire et je le vis plutôt bien  .

Derick est un jeune vampire de 5 ans, originaire du nord de l’europe. Cet immortel n’a pas vraiment de chez lui, il voyage beaucoup, revient souvent à certains endroit.
Son jeune âge et son caractère ne font pas un ange. Effectivement, il aime semer la mort et la désolation autour de lui, il aime jouer les troubles fêtes et par-dessus tout : le sang


Travis fimmel : By me
Reproches, moralités, préventions, menaces, il connaissait la chanson par cœur. Un bon nombre d’immortels lui avaient rabâché ce refrain en bouche, quasiment à chaque méfait accompli. A leur grand désespoir, Dérick restait sourd, borné et ne se lassait de recommencer, de les entendre dans leurs mélodrames habituels. Ca l’amusait de les voir s’agacer, se fatiguer la langue et surtout se dégouter de le voir recommencer le lendemain soir. Certains finissaient à comprendre son vilain jeu, son tour de manège et jetaient l’éponge. Un jour ou l’autre, il en subira les conséquences avaient ils songé en ignorant ses actes illégales, complétement dépités de son comportement puéril. D’autres, toutefois, étaient plus radicals, l’avaient banni de leur territoire pendant une longue période ou définitif. Ce ne fut le cas d’Eléonor, elle se donnait encore ce rôle de moralisatrice, espérait sans doute en vain de le résonner. Ce n’était guère étonnant de sa part en soit, sa patience était légendaire au plus grand plaisir du fouteur de trouble. Une fois encore, ce dernier en avait tiré profil, profité pour se laisser aller, pour se défouler.

C’était un dialogue de sourd, il fallait bien l’avouer et le savaient tous les deux. Derick, une fois lassé de l’entendre s’étendre sur le sujet, avait tenté d’y mettre un terme à deux reprises avec l’idée de la chasse. Là encore, ils furent en désaccord à cause de leurs méthodes respectives et le jeune vampire avait dû trouver une autre solution : Passer du temps avec elle dans la boite de nuit. Une proposition qui aurait pu être une plaisanterie de sa part, elle-même l’avait cru au début, or il avait été sérieux pour une fois. Elle aurait dû d’ailleurs le comprendre à travers cette voix neutre, presque froide.

« Bah oui, on ne va pas rester la toute la soirée, si ? »

C’était vraiment la touche finale pour lui montrer son ennui mortel en ce lieu, il ne pouvait pas mieux faire. Heureusement pour lui, elle ne tarda à accepter et ils se mirent vite en route. Dérick était pressé d’arriver, un peu trop même. Il marchait trop vite par rapport à son interlocutrice, du ralentir la cadence pour rester à son niveau. Les deux êtres de la nuit restèrent silencieux pendant presque tout le trajet, ne s’échangèrent qu’une ou deux phrases sans trop d’importance.

« Après toi ma chère.. Alors par quoi on commence ? »

Arrogant et provocateur n’empêchaient aucunement d’être gentleman, l’une de ses rares qualités dirons-nous. L’homme aux cheveux d’or la laissa passer devant, referma la porte derrière lui avant d’écarquiller les yeux, d’afficher une mine dépité sur son visage. L’endroit était quasiment vide, les décors avaient changé depuis sa dernière visite et la musique était horrible, saignante pour les oreilles de Dérick. C’était troublant, dérangeant voir malsain..

« Pourquoi c est comme ça ? C’est toi qui as eut cette idée ? »



I'll be with you from Dusk till Dawn League-of-legends-lol-equipe-supernatural-fond-d-ecran-1440x960-21973_37
Revenir en haut Aller en bas
 
Lullaby
Lullaby
Féminin MESSAGES : 1056
INSCRIPTION : 13/09/2017
CRÉDITS : Nobody

UNIVERS FÉTICHE : Vie réelle / HP / Twilight / University
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1201-lullaby https://www.letempsdunrp.com/t3385-lullaby-you-re-in-my-head-always-always-always https://www.letempsdunrp.com/t1204-les-personnages-de-lullaby
Narnia

I'll be with you from Dusk till Dawn Empty


Eleonore de Sancé
J'ai 478 ans et je vis près de Salzburg, Autriche. Dans la vie, je suis rentière, experte en micmac et je m'en sors bien. Sinon je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Eleonore est une vampire, mordue à l'âge de 23 ans il y a des siècles de cela. * Bien qu'étant originaire de France, elle a l'habitude de changer de coin voire de pays tout les dix à quinze ans. * Elle évite la plupart du temps les pays ensoleillés. * Elle profite de son éternité pour lire un maximum de livres et acquérir un certain savoir. * Elle maîtrise pas moins de neuf langues, de par ses très nombreux voyages. * Elle ne tue pas ses proies et se contente de les laisser désorientés, avec une petite ellipse de la mémoire, après une morsure. * Elle aspire à une vie calme et tranquille. * Pour trouver ses victimes, elle a l'habitude de sortir dans les lieux les plus fréquentés par les jeunes et de se mélanger à eux.


Iga Wysocka


Il était effectivement sérieux. Soit. La demoiselle ne s’y attendait pas vraiment. Pourtant elle accepte de le suivre au night club et passer un bout de la nuit en sa compagnie. Cela ne les aidera peut-être pas à se comprendre d’avantage tout les deux mais la demoiselle imagine cependant que ça ne peut pas leur faire de mal. Elle verra bien, de toute façon, maintenant qu’elle a accepté. D’autant plus que cela peut calmer le vampire et l’empêcher de commettre un nouveau meurtre ce soir, de par le fait que l’endroit propose quelques humains et goules. Et si l’idée d’imposer cette vie à des humains ne ravie pas Eleonore, au moins elle sait qu’ici il est interdit de tuer et que la sécurité intervient quand un vampire décide de prolonger un peu trop son dîner.

Tous deux cheminent en silence, s’adressant quelques phrases seulement jusqu’à arriver à proximité de l’établissement dans lequel ils entrent, l’homme lui cédant galamment la place afin de la laisser entrer la première. Il déchante rapidement en entrant quand il remarque le nouvel état des lieux, l’ambiance devenue moins festive, plus morose. Il ne faut que quelques secondes au vampire pour supposer que l’ancienne en est naturellement la responsable et cette dernière lève un sourcil. Ou comment tirer des conclusions hâtive. Dès que quelqu’un joue les troubles fêtes, il faut que ce soit elle donc, c’est ce qu’elle doit comprendre ? Pourtant, l’ancienne n’est pas responsable de ce qui s’est passé ici. Pas un instant.

«- Je sais que ma réponse va te décevoir mais non, ce n’est pas moi.» commence la demoiselle avant de hausser les épaules. «L’ancien propriétaire est parti depuis la dernière fois, il a migré plus à l’ouest du pays… Il commençait à vivre ici depuis trop longtemps pour que personne ne se pose de questions à son sujet.»

C’est le cycle normal de tous les vampires qui cherchent à préserver le secret de leur existence et de leur nature. Ils devaient changer d’air tout les dix à quinze ans. Eleonore faisait comme cela elle-même mais elle n’était bien entendu pas la seule à procéder ainsi. Le night club avait été reprit par un nouvel arrivant, ou plutôt un revenant, qui avait sa vision propre de l’endroit.

«- Le nouveau propriétaire n’a tout simplement pas la même vision, la même façon de gérer les choses, que l’ancien. Tout simplement.» affirme la demoiselle.

Et si ce n’était pas au goût de tous, comme ce n’était pas au goût de Derick, il n’en restait pas moins qu’ils n’y changerait rien et devrait s’accommoder de cela, ou ouvrir un nouveau night club. Il n’avait tout de même pas tout perdu : les humains étaient toujours là. Le service de sécurité également.

«- Et puis il est encore tôt, l’ambiance a le temps de s’améliorer.»


Mes recherches en cours ♥️

Mes recherches en vrac
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


I'll be with you from Dusk till Dawn Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
I'll be with you from Dusk till Dawn
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers fantasy :: Surnaturel-
Sauter vers: