Partagez
 
 
 

 So look me in the eyes... Tell me what you see...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 698
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

So look me in the eyes... Tell me what you see...  - Page 4 Empty


Elsy Stanford
J'ai 35 ans et je suis en mission. Dans la vie, je suis agent de liaison pour le FBI et je m'en sors normalement très bien. Sinon, grâce à mon caractère et mon si joli sourire, je suis célibataire endurcie et je le vis plutôt bien.

Elsy est l'agent de liaison du FBI d'Isaac Jacobs

So look me in the eyes... Tell me what you see...  - Page 4 Giphy
So look me in the eyes... Tell me what you see...  - Page 4 Giphy.gif?cid=790b76115f4cc437f709e5bd9c1ad4a7437b916db482f531&rid=giphy


avatar :copyright:️ Manhattan Redlish


« -Iz si tu avais précisé que tu voulais une dernière soirée avec elle tu penses vraiment que j'allais remonter l'info plus haut ? » Elsy soupira et ajouta plus pour elle-même. « - toujours tellement doué pour te foutre dans la merde... » elle démarra enfin pour prendre la route. « je t'engueule si je veux. Je suis la seule personne que tu veuilles bien écouter un peu. » en disant cela elle eut l'impression d'être sa mère !

Hors de question de sortir un gyro le but était de passer le plus discret possible. Delmonte savait peut être déjà qu'une voiture de pompier était partie pour l'hôpital. Ils allaient devoir la jouer tout petit pour ne pas se faire trop voir. « - arrête avec ta culpabilité. C'est trop tard pour ça. » Elsy n'avait jamais été championne pour remonter le moral. Elle était plutôt douée pour secouer les puces et créer des électrochoc qui faisaient réagir. Se morfondre ne servait à rien.

« - on est tous au courant que tu es un con Iz. Pas la peine de nous le rappeler. » un regard entendu qui voulait dire : tu sais que je plaisante et elle se gara enfin vers l'hôpital. Ça voiture allait sentir le feu de bois pendant des semaines !

« -je vais la trouver ta princesse. Sois gentil, laisse le monsieur faire son job et râle pas trop. Je reviens. » la jeune femme s'éloigna pour aller questionner une puis une 2eme infirmières. La première pour demander des nouvelles de Jo. La 2eme pour demander à ce qu’un sédatif soit administré à Isaac.

« - elle est encore au bloc. Il faut attendre pour en savoir plus. » voila ce qu'elle lui rapporta alors que l'infirmière,après s'être présenté venait de mettre un calmant par injection dans la perfusion que l'interne avait posé à Iz. Ni vu ni connu. Elsy avait fait diversion en parlant de Jo. Il n'avait rien vu. Oh il allait la traiter de tous les noms à son réveil. « -elle va s'en sortir. Toi tu te reposes d'accord. De toute façon tu n'as pas le choix. » Elsy s'approcha d'Isaac et ajouta à voix basse : « -on va le coincer mais j'ai besoin de toi en bon état. Si tu tournes de l'œil là bas on va juste y passer. Donc à tout à l'heure. » c'était non négociable. Il avait déjà mis en péril l’opération à cause de Jo. Il était hors de question que ça recommence.
Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 742
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

So look me in the eyes... Tell me what you see...  - Page 4 Empty


Isaac SamuelJacobs
J'ai 47 ans ans et je vis à San Francisco, États-Unis. Dans la vie, je suis agent du FBI infiltré et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma malchance , je suis brisé et je le vis mal car je suis tombé sur la mauvaise personne.

So look me in the eyes... Tell me what you see...  - Page 4 W896
So look me in the eyes... Tell me what you see...  - Page 4 7fgu


avatar :copyright:️ Manhattan Redlish


Isaac resta silencieux devant la question de sa partenaire, mais n’hésita pas à lui lancer un regard noir lorsqu’elle souleva sa capacité à tout gâcher « Je me sens déjà assez mal comme ça, pas besoin d’en rajouter Elsy ! ». La jeune femme n’avait pas la langue dans sa poche en règle générale, mais pour aujourd’hui, le quarantenaire apprécierait qu’elle se taise et garde pour elle ses remarques acerbes. La culpabilité le rongeait de l’intérieur. Il n’arrivait pas à réfléchir correctement et voilà que maintenant, son agent lui faisait la morale. Il fallait croire qu’il n’était pas encore tombé assez bas…

En entendant de nouveaux les paroles de sa partenaire, il comprenait pourquoi leurs débuts avaient été chaotiques. Ils étaient deux caractères forts, deux personnes qui avançaient sans regarder en arrière pour savoir si les autres suivaient. Mais ce soir, Isaac aurait apprécié davantage d’empathie de la part de sa collègue, même si, en règle générale, il appréciait son côté abrute qui lui maintenait les pieds sur terre « Merci beaucoup pour ton soutien Elsy, ça me fait chaud au cœur ». Il était sarcastique. C’était sûrement la douleur qui le rendait comme ça. Il n’en savait trop rien en fait. Peut-être que cela avait fonctionné, qu’Elsy avait comprit le message, car son énième remarque se fit avec le sourire. Il se détendit légèrement. Oui, c’était un con et pas besoin de le dire avec le sourire, en plaisantant, pour que ça soit vrai.

« Ne l’appelle pas comme ça s’il te plait ». Elle n’était pas sa princesse. Un dernier regard en direction de la jeune femme blonde et il rejoignit l’infirmier. Torse nu sur le lit d’hôpital, au milieu des autres malades, il grimaça légèrement sous les premiers soins de l’infirmier. Pourtant, malgré la douleur, il cherchait la jeune femme du regard en espérant qu’elle obtienne des réponses. Isaac avait l’impression d’avoir cessé de respirer en attendant qu’Elsy lui fasse son rapport. Au bloc… Attendre… Quoi dire à cela ?! Il laissa tomber sa tête sur l’oreiller et ferma les yeux en soufflant un « merci ». Un repos de courte durée car il se redressa en entendant Elsy. Quoi se reposer ?! « Elsy, je ne vais pas attendre d’aller mieux pour m’occuper de son cas ! J’en ai rien à foutre de tourner de l’œil, je… Je me sens bizarre… » Il secoua la tête comme si ce simple geste avait la capacité de l’aider et ajouta « Elsy… Je ne me sens… » et boom ! Il laissa tomber sa tête sur l’oreiller. Le noir complet.

La bouche pâteuse, les muscles endoloris par sa chute et la fusillade, il cligna des yeux plusieurs fois pour réussir à obtenir une vue nette. Il était dans le brouillard. Il tenta de se redresser, mais la douleur de sa plaie le ramena à la réalité et grimaça tout en posant, par réflexe, sa main sur sa blessure. Un pansement ?! Il regarda autour de lui et retira la perfusion de son bras. Titubant légèrement, il s’aida avec le lit tout en cherchant du regard la jeune femme et l’attrapa par le bras « Dis-moi un truc pour que je ne te tue pas ! Et ne me mens pas, je sais que c’est un de tes coups foireux le sédatif… » Puis son cerveau fonctionna de nouveau « Combien de temps j’ai été dans les vapes ?! Jo ?! Comment va-t-elle ? Je dois la voir et Delmonte ? » Oui, il était complètement perdu. Il avait perdu la notion du temps et détesté Elsy en cet instant même.




Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 698
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

So look me in the eyes... Tell me what you see...  - Page 4 Empty


Elsy Stanford
J'ai 35 ans et je suis en mission. Dans la vie, je suis agent de liaison pour le FBI et je m'en sors normalement très bien. Sinon, grâce à mon caractèreet mon si joli sourire, je suis célibataire endurcie et je le vis plutôt bien.

Elsy est l'agent de liaison d'Isaac au sein du FBI. Ils ont une relation professionnelle. Elle le couvre lorsqu'il fait m'importe quoi. Comme avec le cas Jo comme elle l'aime l'appeler.

So look me in the eyes... Tell me what you see...  - Page 4 Tumblr_o5zww9iYpt1qlq3dvo1_250
So look me in the eyes... Tell me what you see...  - Page 4 20039_900


avatar :copyright:️ Manhattan Redlish


C’était con mais elle se mit à sourire en le voyant peu à peu sombrer sous l’effet du sédatif. Si elle avait demandé poliment, il l’aurait envoyé se faire voir. Alors parfois le petit en douce, ça marchait bien mieux. Iz était têtu, peut-être le plus têtu d’eux deux. Mais Elsy n’avait pas l’intention de mettre encore une fois à mal l’opération en cours. Delmonte c’était un foutu dossier de merde qu’on lui avait collé dans la tronche depuis trop longtemps. Ils touchaient au but. Alors hors de question que tout foire maintenant. Isaac avait besoin de repos, de dormir un peu histoire d’être un peu plus en forme lorsqu’ils débarqueraient pour arrêter le vieux mafieux. Comme elle le lui avait dit, si jamais il en avait l’opportunité, elle le laisserait l’abattre. Une balle perdue. Voilà ce qu’elle noterait dans le rapport. Ça arrivait après tout. De toute façon Delmonte ne se laisserait pas avoir comme ça. S’il fallait buter tous ses hommes de mains, aucun souci. Mais le dossier serait clos. Cela faisait bien trop de nuits blanches, bien trop de stress, bien trop d’années gâchées à cause de lui. Elsy n’avait pas la prétention de dire qu’Isaac était un ami, mais elle l’avait vu changer peu à peu, au fils des années passées en infiltration. Elle savait qu’il ne tiendrait plus très longtemps. Et elle ne voulait pas perdre son agent.

Jo avait déjà bien assez compliqué les choses. Derrière la vitre de la chambre où dormait la jeune femme enfin sortie du bloc, Elsy hésita à entrer. Mais après un soupire elle passa la porte. La brune ne l’entendrait sûrement pas mais elle ouvrit tout de même la bouche pour lui dire ce qu’elle pensait : « -je t’interdis de crever. Parce qu’il ne s’en remettra pas. Donc tu te démerdes comme tu veux, comme tu peux mais tu va vivre. Même si c’est pour être derrière des barreaux. » Elle fit une pause pour regarder la belle endormie. Pourquoi n’avait elle pas choisit le bon côté ? Pourquoi est ce qu’elle avait décidé de vendre de la drogue ?! « -tu m’as bien mis dans la merde… J’sais même pas si tu t’en rends compte. Alors j’espère vraiment que tu as été sincère, et que tu l’aimes vraiment. » Oui, elle avait lu sur les lèvres de la jeune femme lorsqu’elle l’avait dit à Iz en salle d’interrogatoire.

Cela ne servait à rien qu’elle reste plus longtemps ici. Isaac lui laissait encore une petite heure de répit avant de vouloir prendre son flingue et de partir descendre Delmonte. Il fallait qu’elle passe quelques coups de fils pour mettre en place les derniers détails. Et pour se faire, elle revins dans la chambre de son collègue.

Forcement lorsqu’il se réveilla, il fit du grand Iz. Salut la perf’, debout direct. « -tu va te casser la gueule, assieds toi. » Voilà la première réponse qu’elle lui donna. Sans pour autant se précipité pour l’aider. Il était assez grand pour savoir qu’il n’allait pas aller bien loin, là tout de suite. « -et enfile un pantalon, parce qu’en te voyant débarquer en chemise d’hôpital, Delmonte tu va le faire mourir mais de rire. » Elle rangea son téléphone et prit une belle inspiration avant de répondre aux questions d’Isaac : « -2h, elle est sortie du bloc, elle dors, on attends de voir à son réveil. Habille toi, fait trois pas sans tomber et on va se charger du vieux. » Voilà, elle avait à peu près tout résumé.


Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 742
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

So look me in the eyes... Tell me what you see...  - Page 4 Empty


Isaac SamuelJacobs
J'ai 47 ans ans et je vis à San Francisco, États-Unis. Dans la vie, je suis agent du FBI infiltré et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma malchance , je suis brisé et je le vis mal car je suis tombé sur la mauvaise personne.

So look me in the eyes... Tell me what you see...  - Page 4 W896
So look me in the eyes... Tell me what you see...  - Page 4 7fgu


avatar :copyright:️ Manhattan Redlish


Il n’y avait pas à dire, la jeune femme ne prenait jamais de pincettes avec lui. Aucune douceur. Isaac s’en accommodait très bien, même si, parfois, il apprécierait un peu d’empathie et d’autant plus ce soir. Tout sa vie était en train de foutre le camp alors il n’était pas contre l’idée de souffler un peu, qu’on lui dise que tout irait bien. Enfin… C’était Isaac et pas sûr finalement qu’il apprécie qu’on lui dise que tout allait bien se passer alors que son infiltration était foutue, sa maison brûlée et sa … petite amie ? Enfin, la femme à qui il tenait, était dans un lit d’hôpital. Alors il préférait finalement qu’Elsy ne s’apitoie pas sur son sort pour ne pas envenimer la situation. Cela ne l’empêcha pas pour autant de lui lancer un regard noir au moment où elle lui demanda de s’asseoir et la fusilla littéralement du regard quand elle évoqua le fou rire que pourrait avoir Delmonte en le voyant vêtu de la sorte « Il n’aura pas le temps de rire quand je me serai chargé de lui, même dans cette tenue ». Puis son esprit reprit un rythme normal et un cumul de questions se bouscula dans sa tête. Elsy répondit à chacune d’entre elle, mais son « attends de voir à son réveil » ne fut pas pour le rassurer. Cela accentua la colère qu’il éprouva contre Delmonte, mais aussi contre lui-même « Je dois la voir avant de partir. Juste au cas où » et ce n’était pas au cas où elle ne se réveillerai pas, mais plutôt au cas où lui ne reviendrait pas…

Isaac s’habilla de ses vêtements ensanglantés et se dirigea vers la chambre de la jeune femme. Son cœur se serra en la voyant assise dans les draps immaculés de blanc, reliés à ses machines qui lui signifiaient qu’elle respirait encore. Qu’elle était encore de ce monde. Après un arrêt sur le seuil de la porte, il s’avança lentement jusqu’à elle et se saisit de sa main froide « Continue de te battre comme ça princesse ». Il déposa un baiser, avec douceur, sur son front et relâcha son emprise sur sa main. Un dernier regard en sa direction et c’était remonté plus que jamais qu’il revint auprès d’Elsy « On va tuer ce salopard ! ».

Gilet pare-balle sur le dos, arme chargé au poing, un chargeur de secours à la taille, Isaac était fin prêt à intervenir dans l’antre de Delmonte. Le groupe d’intervention s’était assuré de sa présence et se tenait prêt à l’assaut. Isaac leva son regard sur Elsy « Ne prends pas de risque inconsidéré. Une personne à l’hôpital, pas deux. Compris ?! ». Il ne serait pas capable de supporter cela une seconde fois. Il tenait à Elsy, elle était son unique amie dans cette ville et elle lui permettait de tenir dans les moments durs, alors il était hors de question qu’il la perde au nom de la vengeance.

La porte défoncée, il ne fallut pas longtemps pour entendre les balles fusées de toute part. Il reconnaissait chacun des visages présent dans les pièces. Ils tiraient à vue. Ils tombaient rapidement, tout comme certain du groupe d’assaut. Isaac réussit à tracer tout droit jusqu’au bureau de Delmonte. Son refuge. Là où il passait tout son temps. Il profitait que le groupe d’intervention agisse et le couvre pour avancer. Trop beau pour être vrai, il ne tarda pas à se faire barrer la route par Ludovico, un bras droit qui agissait dans l’ombre de Delmonte. Aucune pitié. Mais ce qui fut le plus étrange, c’était qu’il ne sembla pas étonné de voir Isaac face à lui, portant le gilet pare-balle estampillé FBI. Il rangea son arme et releva les poings avant de se jeter sur Isaac. Il reçut plusieurs coups au visage et dans l’abdomen. La douleur était difficilement supportable. Dans un élan de rage, il réussit de tout de même à lui briser le nez avec son front et prendre le dessus. Il ne chercha pas davantage, se saisit de son arme et lui tira dessus à plusieurs reprises. Le visage ensanglanté, la blessure par balle réouverte, Isaac n’avait pas le temps d’un combat en règle.
Il finit par pousser la porte qui le séparait à Delmonte qui attendait patiemment sa venue, appuyé contre son bureau, son arme à portée de main. Isaac referma derrière lui et essuya, du revers de sa main, sa lèvre en sang.

« Isaac… Je vois que tu as eu croisé la route de Ludovico ».
« Il ne posera plus de problème dorénavant Cesare… »
« Tu viens m’arrêter pour mes crimes et ce que j’ai fais subir à ta petite-amie ? Elle va bien ? Toujours en vie ? » Il semblait s’amuser de ses crimes. Le diable en personne.

Cela n’apaisait en rien la rage d’Isaac qui serra son emprise sur son arme avec violence.

« Je ne vais pas vous mettre en prison Cesare, non. Je vais vous faire disparaitre comme vous avez tenté de le faire avec moi cette nuit ».

Les deux hommes levèrent leurs armes en même temps. Ça serait au plus rapide. Isaac s’en moquait. Au moins Delmonte ne pourrait plus de faire de mal à qui que ce soit. Puis un coup de feu retentit…



Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 698
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

So look me in the eyes... Tell me what you see...  - Page 4 Empty


Elsy Stanford
J'ai 35 ans et je suis en mission. Dans la vie, je suis agent de liaison pour le FBI et je m'en sors normalement très bien. Sinon, grâce à mon caractèreet mon si joli sourire, je suis célibataire endurcie et je le vis plutôt bien.

Elsy est l'agent de liaison d'Isaac au sein du FBI. Ils ont une relation professionnelle. Elle le couvre lorsqu'il fait m'importe quoi. Comme avec le cas Jo comme elle l'aime l'appeler.

So look me in the eyes... Tell me what you see...  - Page 4 Tumblr_o5zww9iYpt1qlq3dvo1_250
So look me in the eyes... Tell me what you see...  - Page 4 20039_900


avatar :copyright:️ Manhattan Redlish


Au cas où quoi ? Ce genre de réflexion avait le dont d’agacer la jeune femme. Dans le genre bonjour je me porte la poise tout seul. Enfin elle se contenta de la lever les yeux au ciel et de ne rien dire. Après tout il était amoureux d’elle. Alors il avait sans doute du mal, non en faite beaucoup de mal à penser avec sa tête. De toute façon ça n’était pas ses affaires. Elle le laissa donc aller dire quelques mots à son amour de criminelle, tout en rongeant son frein, impatiente de boucler ce foutue dossier Delmonte.

Lorsqu’Iz revint enfin vers elle, Elsy lui découcha un sourire ravi avant de répliquer : « -avec grand plaisir ! » Mettre un point final à ce dossier allait les libérer. Iz avait passé trop de temps infiltré, il devait pouvoir reprendre sa vie en main, trouver à nouveau quel homme il était vraiment. De son côté, elle allait enfin pouvoir changer d’air, dormir plus aussi. Parce que c’était devenu comme une obsession de coincer ce vieux con. Mais également garder Isaac en vie et éviter qu’il ne perde pieds complètement. Bon, il n’avait pas finit d’en chier parce que sa belle allait partir en prison mais là il ne pouvait pas faire grand-chose. Elsy elle, ne ferait rien. Elle avait vu l’effet Jo’ sur Isaac, et sincèrement elle était assez contente qu’ils soient séparés. Iz pourrait reprendre sa vie en main ainsi.

Ils étaient prêt. Le dernier chapitre du dossier Delmonte allait enfin d’écrire. Elsy vérifia son arme alors qu’Iz lui demandait d’être prudente. Elle lui lança un regard en coin avant de répondre : « -oui papa ! » A nouveau elle leva les yeux au ciel. « -de ton côté t’as pas intérêt à crever. J’ai pas envie qu’ils me collent un agent encore plus chiant. » Il savait très bien ce que ça voulait dire. Un léger sourire et elle ajouta : « -on se retrouve à la sortie. »

Elsy n’était pas un agent de terrain aussi expérimenté qu’Isaac. Mais elle savait si prendre et elle n’avait pas peur de prendre des coups. Tuer un homme, elle l’avait déjà fait et n’en était pas sorti trop traumatisée. Tout s’enchaîna à une vitesse folle. Elle se retrouva séparé d’Iz assez vite. Pas le temps de jouer les baby-sitter. Elle avait confiance en lui, et savait qu’il était capable de faire attention à ses fesses. Alors qu’elle venait de faire tomber un homme en tirant avec précision, elle constata qu’Iz était en train de se battre avec un homme. Rectification, il était peut-être hors de contrôle à tendance suicidaire… Elle jura entre ses dents lorsqu’elle vit la porte du bureau se refermer derrière lui alors qu’il ne semblait pas au mieux de sa forme. D’accord elle avait dit qu’elle le laisserait faire. Mais ce ne fut pas pour ça qu’elle se précipita dans le bureau.

Un unique coup de feu. Son cœur avait loupé un battement. Qu’est ce qui venait de se passer dans ce bureau. Lorsqu’elle entra, le vieux n’était plus là, et Iz était à terre. Elle se pencha sur lui l’espace d’une seconde. La balle s’était logée dans sa cuisse. Ça pissait le sang. « -j’ai besoin d’aide ! » hurla la jeune femme avant de serrer les dents et de se relever. Elle sortie par la porte de derrière, unique passage possible pour le vieux. Elle allait le buter ! Pour Iz.

Elsy avança avec précaution. Delmonte n’était plus très jeune, impossible qu’il court vite. Elle vérifia son chargeur, chose que Iz n’avait pas du faire. Trop absorbé par sa rage et sa vengeance ? Elle verrait avec lui ce détail. Pour le moment, elle écoutait le silence de la nuit, cherchant à repéré une respiration, un bruit de pas. Elle continua à avancer, il avait dut se planquer quelque part. « -tu aurais du rester près de lui ma jolie. » souffla une voix alors que le canon d’une arme venait de se poser sur sa nuque. Non… Non… ça ne pouvait pas finir ainsi. Le vieux ne pouvait pas s’en sortir. Pas comme ça… Et pourtant.

Quelques heures plus tard, le rapport d’intervention tombait. L’agent Jacobs était en soin intensif. La balle avait touché la veine fémorale. Il avait perdu énormément de sang. Il allait avoir besoin de repos, de rééducation. Il ne récupérerait peut-être pas entièrement ses capacités physique. Quant à l’agent Stanford, elle était portée disparue. On avait retrouvé son arme de service et son part-balle dans la ruelle derrière le bâtiment. Deux idées avaient été émises. La première : elle avait été enlevé par Delmonte. La seconde : elle était sa complice, et c’était grâce à elle qu’il avait réussit à s’échapper.


Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


So look me in the eyes... Tell me what you see...  - Page 4 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
So look me in the eyes... Tell me what you see...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: