Partagez
 
 
 

 So look me in the eyes... Tell me what you see...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 755
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

So look me in the eyes... Tell me what you see...  - Page 3 Empty


Jo' Read
J'ai 37 ans et je suis en voyage. Dans la vie, je suis en cavale et je m'en sors comme je peux. Sinon, grâce à ma connerie, je suis sans coeur et je le vis plutôt mal.

Jo a préféré disparaître dans la nature lorsqu'Isaac lui a avoué être un agent en infiltration bossant pour le FBI. Elle a préféré lui mentir plutôt que d'affronter les obstacles. De son point de vue, elle l'a fait pour lui.

So look me in the eyes... Tell me what you see...  - Page 3 Tumblr_p5voc9rM6E1qd2dewo3_540
So look me in the eyes... Tell me what you see...  - Page 3 Tumblr_pc6qb4j8Fa1wxge4uo1_500


avatar :copyright:️ Manhattan Redlish


En haut de l’escalier, Jo était assise sur la première marche, le dos contre le montant, la tête renversée en arrière. Elle avait les paupières closes, et le cœur en lambeaux. Elle avait toujours aimé l’entendre au piano, encore plus lorsqu’il chantait. Ça avait été des instants magiques de leur relation, ces soirées passés ensemble dans ce loft dont elle n’avait jamais visité plus que la pièce principale. Simplement manger ensemble, parler parler et encore parler. Et puis ce piano…

Lorsqu’elle était sortie de la salle de bain, habillée des vêtements trop grands que Isaac lui avait fournit, Jo n’avait pas osé descendre. En entendant la voix d’Isaac et la mélodie, elle s’était assise. Pour ne pas briser ce moment si beau et si douloureux à la fois. Pour ne pas le déranger, pour essayer de comprendre si ces mots lui étaient destinés. Que pouvait-elle dire de plus ? S’il n’était plus capable de lui faire confiance, s’il l’avait été un jour d’ailleurs, alors il n’y avait plus rien à dire.

Son avenir était déjà tracé. Il ne lui plaisait pas, mais elle ne pouvait plus rien faire. Delmonte allait se retrouver en cage, et elle tomberait aussi. Parce qu’elle avait choisi il y avait déjà bien longtemps de choisir une mauvaise vie, une mauvaise voie. Pourtant elle avait aimé cette vie. De son point de vue, elle n’était qu’une commerciale. Le tabac et l’alcool étaient en vente libre, pourtant… Pourtant ils causaient bien des dégâts. Jo n’avait jamais forcé personne à consommer, ou bien à vendre. Enfin, cela ne servait à rien qu’elle pense à ça, le FBI et les personnes qui feraient son procès auraient déjà leur opinion. La fille de mauvaise vie. La criminelle comme l’avait si bien nommé Isaac.

Son avenir était déjà tracé. Et Isaac ne pouvait pas en faire parti. Il n’avait d’ailleurs jamais pu en faire parti. De combien d’année allait-elle écoper ? Il ne l’attendrait pas. Elle ne le souhaitait pas. Leur histoire était vouée à l’échec depuis le début. Iz aimait son job, et elle ne pouvait pas lui demander de choisir.

Jo réalisa soudain qu’elle pleurait. Un léger soupire et elle effaça ses larmes avant de prendre une belle inspiration. Elle décida de faire demi tour, et de claquer la porte de la salle de bain afin de signifier à Iz qu’elle allait descendre. Lorsqu’elle apparu, pieds nus, avec ce jogging bien trop large et ce t-shirt dont elle avait noué le bas afin que ça ressemble à quelque chose, enfin à un peu plus qu’à un sac… « merci pour la tenue... » comment-elle avec une petite grimace.

Elle se mordit les lèvres avant de demander un peu gênée : « -tu me ferais un dernier repas ? » oui ça sonnait comme condamnée mais c’était bien le sens de sa phrase. Il la connaissait assez pour savoir que si elle parlait de manger, c’était qu’elle avait vraiment faim. « -un dernier tête à tête… » Jo lui adressa un léger sourire presque tendre. Elle prit une grande inspiration et reprit sans s’approcher : « -je suis désolée de tous Iz. Je suis désolée de la douleur et de la tristesse que je te cause. Tout autant que cette colère qui te ronge. Tout est de ma faute. Et ne me contredit pas s’il te plait. » Un léger sourire parce qu’elle savait très bien qu’il allait le faire. « -je suis même désolée de t’avoir dit oui pour boire un verre le premier soir. Si j’avais dis non, je t’aurais épargné bien des problèmes. »

Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 805
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

So look me in the eyes... Tell me what you see...  - Page 3 Empty


Isaac SamuelJacobs
J'ai 47 ans ans et je vis à San Francisco, États-Unis. Dans la vie, je suis agent du FBI infiltré et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma malchance , je suis brisé et je le vis mal car je suis tombé sur la mauvaise personne.

So look me in the eyes... Tell me what you see...  - Page 3 W896
So look me in the eyes... Tell me what you see...  - Page 3 Gbh3


avatar :copyright:️ Manhattan Redlish



Le visage enfoui dans son bras, il ferma les yeux et pensa à tout ce qui s’était passé depuis le premier jour où il avait rencontré Jo dans ce bar et comment elle avait su le rendre heureux, qu’elle avait su le déconnecter de son travail, lui montrant que son existence n’était pas résumée à son travail. Puis tout s’était enchainé… Tout s’était effondrée à une vitesse folle… Puis la porte claqua et il se redressa, passant une main sur son visage où les larmes avaient commencé à perler. Il inspira et releva son regard sur la belle brune qui descendit les escaliers. Il sourit pour seule réponse. Il reposa ensuite son regard sur l’instrument avant que la question ne Jo ne l’interpelle. Il sourit tristement tout en se levant « Avec plaisir… Une préférence ? ». Il n’avait pas vraiment la tête à cuisiner, mais pour elle, il ferait l’effort. Elle le méritait malgré tout ce qu’ils avaient vécu ces derniers mois.
Puis elle s’approcha de lui et il la laissa faire, son cœur se serrant en entendant les mots qu’elle prononça. Il baissa la tête ainsi que ses yeux, comme s’il ne voulait pas lire dans ses yeux. Puis il releva seulement son regard brun et lui rendit son sourire. Les mots qu’elle ajouta lui firent encore plus mal. Comment agir ? Quoi dire à cela ? Parce que d’une certaine manière, il savait qu’elle avait raison. Cette rencontre avait bousculé beaucoup de choses dans leurs vies à tous les deux, mais d’un autre côté, il tenait à elle plus qu’il ne voulait se l’avouer en cet instant et l’entendre dire cela… Non… « Non… ». Isaac releva la tête et s’approcha de la jeune femme « Tu n’as pas le droit de dire tout ça… Pas après que tu m’ais dis que tu m’aimer Jo » Il sourit et ajouta « Malgré notre engueulade, j’ai retenu ce que tu me disais tout à l’heure ». Il déposa un baiser sur son front avec douceur « Tout est de notre faute à tous les deux. Tu n’aurais pas dû partir et je n’aurais pas dû te rechercher, ainsi, tu aurais gardé ta liberté » et ajouta « Et je ne regrette rien des moments passés tous les deux, donc ne dis plus jamais ça, compris princesse ? » Il plaça une mèche humide derrière son oreille tout en souriant et reprit « Maintenant, que veux-tu manger ? »

Isaac se dirigea jusque dans la cuisine ouverte et commença à préparer le repas, non sans jeter quelques regards en direction de la jeune femme « Mes vêtements ne te vont pas si mal finalement». Il termina de préparer et servit les assiettes « Bon appétit. Si c’est mauvais, on commandera une pizza ». Il disait cela pour détendre l’atmosphère car il ne doutait pas de ses talents de cuisinier pour avoir passé quelques années, étant enfant, à apprendre aux côtés de Mme Vasquez.



Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 755
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

So look me in the eyes... Tell me what you see...  - Page 3 Empty


Jo' Read
J'ai 37 ans et je suis en voyage. Dans la vie, je suis en cavale et je m'en sors comme je peux. Sinon, grâce à ma connerie, je suis sans coeur et je le vis plutôt mal.

Jo a préféré disparaître dans la nature lorsqu'Isaac lui a avoué être un agent en infiltration bossant pour le FBI. Elle a préféré lui mentir plutôt que d'affronter les obstacles. De son point de vue, elle l'a fait pour lui.

So look me in the eyes... Tell me what you see...  - Page 3 Tumblr_p5voc9rM6E1qd2dewo3_540
So look me in the eyes... Tell me what you see...  - Page 3 Tumblr_pc6qb4j8Fa1wxge4uo1_500


avatar :copyright:️ Manhattan Redlish


Il était en train de la contre dire. Elle l’avait prévu. Elle le connaissait bien… Jo ne put s’empêcher de sourire en l’écoutant. D’accord, alors ils partageraient la culpabilité et le merveilleux échec de leur relation. « -moi non plus. » Non, elle ne regrettait pas ce qu’ils avaient vécu, ça avait été une belle parenthèse dans sa vie. Quelque chose de nouveau qui lui avait montrer que parfois savoir s’ouvrir aux autres, c’était plutôt pas mal. C’était tellement dommage que les choses se terminent ainsi. Un nouveau sourire et elle lui répondit qu’il pouvait cuisiner ce qu’il lui ferait plaisir. Elle savait que ça serait bon et que les pizzas resteraient chez le vendeur. Il était bien plus doué quelle en cuisine.

Jo s’installa afin de le regarder faire silencieusement. Jo savourait cet instant parce qu’elle savait que c’était le dernier. Jamais plus elle ne pourrait manger librement en tête à tête avec un homme. Jamais plus un homme ne cuisinerait pour elle. Son regard vagabonda dans la pièce. Le canapé où ils avaient passé des heures à refaire le monde, à parler de tout et de rien. Le piano qui donnait une note presque romantique à leur soirée bien qu’ils se soient efforcer l’un comme l’autre à ce que ça ne le soit pas… Puis elle reporta son attention sur lui alors qu’il lui tournait le dos. Jamais plus elle ne se blottirait dans ses bras. Jamais plus elle ne ressentirait ce frisson de désir lorsqu’il effleurait sa peau de ses lèvres.

Jo prit soin de ne pas le toucher lorsqu’il lui tendit l’assiette, encore moins lorsqu’il lui offrit un verre de vin. Le moindre contact pouvait la faire basculer, elle le savait très bien. Rien que le baiser sur son front avait été une vraie torture. Jo en mourrait d’envie pourtant. Mais c’était sans doute plus simple pour eux, pour cette fin d’histoire qu’il ne se passe plus rien de physique entre eux. Un dernier repas c’était bien. Même si une dernière nuit…

Jo se força à se concentrer sur son assiette, et non pas sur Isaac juste en face d’elle. Malgré tout ce qu’ils s’étaient dit, il y avait cette attirance, cette attraction. C’était tellement compliqué de résister. Jo osa lever les yeux vers lui. Son regard s’accrocha au sien. Elle sentit son cœur accélérer. Elle ne fut pas la seule à faiblir. En l’espace de quelques secondes, ils se retrouvaient coller l’un à l’autre, leurs lèvres se trouvant, le souffle déjà court. Encore quelques secondes et il la soulevait pour lui faire l’amour sur le comptoir de la cuisine. Ce fut intense, fougueux, passionné. Tellement bon avec ce petit goût d’interdit.

Elle ne dormit pas dans la chambre d'ami mais au creux de ses bras. Cette nuit était réellement la dernière et ils avaient choisi de la vivre à leur façon. Quelques heures plus tard, Jo se réveilla en sursaut. "-Iz... Iz..." souffla-t-elle en le secouant un peu pour le réveiller. "-j'ai entendu un bruit étrange..."

Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 805
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

So look me in the eyes... Tell me what you see...  - Page 3 Empty


Isaac SamuelJacobs
J'ai 47 ans ans et je vis à San Francisco, États-Unis. Dans la vie, je suis agent du FBI infiltré et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma malchance , je suis brisé et je le vis mal car je suis tombé sur la mauvaise personne.

So look me in the eyes... Tell me what you see...  - Page 3 W896
So look me in the eyes... Tell me what you see...  - Page 3 7fgu


avatar :copyright:️ Manhattan Redlish



C’était elle qui l’avait embrassé en premier. C’était elle qui avait succombé en premier. Mais c’était lui qui avait répondu à sa demande. C’était lui qui lui avait rendu son baiser. Un dernier geste d’amour avant que des barreaux d’acier ne les séparent. Avant que toute leur histoire ne disparaisse derrière la froideur du pénitencier. C’était une manière de se réconcilier, d’effacer les paroles prononcées plus tôt. Mais c’était aussi un au revoir… Alors oui, pour un soir, il avait décidé de mettre, une fois encore, ses principes de côtés et d’écouter seulement son cœur. Il voulait, une fois encore, sentir son corps contre le sien, ses lèvres embrassaient les siennes. Était-ce un péché de désirer une telle chose ?!
Et c’était donc dans une lutte contre Morphée qu’Isaac entoura le corps de la belle brune dans ses bras. Il ne voulait pas fermer les yeux. Il voulait juste profiter de sa présence. Ce fut elle qui s’endormie en premier et il ne tarda pas à tomber, à son tour, dans les bras de Morphée.

Une nuit qui fut de courte durée lorsqu’il entendit son prénom au loin. Il ouvrit donc les yeux avec difficulté, mais son réveil fut plus brutal en entendant Jo. Un bruit étrange… Il n’avait pas besoin d’une tasse de café pour que ses sens se mettent en éveil. Il glissa hors des draps tout en faisant signe à Jo de prononcer aucun mot. Il enfila rapidement un jean et un t-shirt avant de se saisir de son arme dans la table de nuit. Il vérifia qu’il était chargé et se dirigea jusqu’à la porte de sa chambre qu’il entrouvrit pour observer l’extérieur. Il la repoussa bien vite tout en tendant la main à la jeune femme « Tu ne me quittes pas une seconde, compris ?! » Mais il n’eut le temps de dire quoique ce soit que les tirs se firent entendre au rez-de-chaussée. Les individus balayèrent chacune des pièces à l’arme russe, sans se soucier de qui pouvait se trouver derrière les portes. Moustache, le chat du voisin, qui lui rendait visite à la nuit tombée pour une ration supplémentaire, avait dû en prendre pour son grade.

Isaac ouvrit la porte de sa chambre, se baissa sur le sol et jeta un regard en bas. Il reconnu deux visages sur la petite bande. Les hommes de Delmonte. Ce salopard allait payé pour les dégâts. Puis il entendit un « Retrouvez-les et tuez-les. Ordre du patron ». Le quarantenaire osa un regard derrière lui, en direction de Jo, mais il n’eut le temps de faire ou dire quoi que ce soit qu’ils se firent rapidement repérer et tirer dessus sans sommation. Isaac attrapa la main de Jo et courra aussi vite qui lui était possible tout en tirant en bas. Il en tua un et en blessa un second, mais pas assez pour faire cesser les tirs. Il s’engouffra dans l’un des couloirs de son antre et grimaça. Une balle l’avait frôlé aux côtes, puis posa sa main sur le visage de Jo « On va s’en sortir ». Plus facile à dire qu’à faire, pensa-t-il. Isaac connaissait la détermination des hommes de Delmonte pour les avoir vu à l’œuvre et ils feraient tout ce qui était possible pour ramener leurs cadavres à ce dernier.
Il osa un regard dans l’angle et une balle le loupa de peu. Le souffle coupé, le cœur battant à tout rompt, il se mit à tirer à son tour et blessa son adversaire. Il fit signe à Jo de le suivre, mais les rafales reprirent de nouveau. C’était comme un feu d’artifice qui ne voulait pas s’arrêter. Le bruit des balles fusant à tout va lui agressaient les tympans et à tout moment, pouvaient lui trouer la peau. Ainsi, il en serait fini de son infiltration, mais aussi de son existence.

Isaac ouvrit la première porte qu’il put et s’engouffra dans ce qui était son bureau. Les photos de Delmonte y figuraient ainsi que des différents hommes qu’ils côtoyaient. Il prit soin de refermer derrière lui et souffla « Pose toi ici, j’arrive ». Il tira son bureau en bois contre la porte et y poussa la bibliothèque aussi pour faire barrage du mieux qu’il le pouvait et se rendit auprès de la jeune femme « Jo… Ça va ? ». Le bureau était concomitant par une autre porte avec la salle de bain. Sinon c’était la fenêtre qui donnait sur le terrain gazonné qui entourait sa propriété. Quelquefois, il regrettait vraiment de ne pas habiter en centre-ville. Sa main ensanglantée sur le visage de Jo, il souffla « Tu n’as rien ? ».




Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 755
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

So look me in the eyes... Tell me what you see...  - Page 3 Empty


Jo' Read
J'ai 37 ans et je suis en voyage. Dans la vie, je suis en cavale et je m'en sors comme je peux. Sinon, grâce à ma connerie, je suis sans coeur et je le vis plutôt mal.

Jo a préféré disparaître dans la nature lorsqu'Isaac lui a avoué être un agent en infiltration bossant pour le FBI. Elle a préféré lui mentir plutôt que d'affronter les obstacles. De son point de vue, elle l'a fait pour lui.

So look me in the eyes... Tell me what you see...  - Page 3 Tumblr_p5voc9rM6E1qd2dewo3_540
So look me in the eyes... Tell me what you see...  - Page 3 Tumblr_pc6qb4j8Fa1wxge4uo1_500


avatar :copyright:️ Manhattan Redlish

Si seulement ça avait été le chat ! Mais non, il semblait impossible que les problèmes s’arrêtent. Même pour quelques heures de sommeil. Quelques heures blottis nu l’un contre l’autre. Jo avait l’oreille tendue, elle scrutait le silence pour savoir si elle avait rêvé. Mais ça n’était pas le cas. En quelques secondes, elle s’était habillée, enfilant à la va vite le jogging trop grand d’Isaac et le t-shirt qu’il lui avait prêté. Ses vêtements étaient sans doute encore dans la machine à laver. Au passage elle avait prit un pull à capuche noir. Entre sa peau et le t-shirt elle avait glissé son dossier du FBI. C’était pieds nus que Jo allait devoir courir. De toute façon elle n’irait pas plus vite en talons hauts.

Un hochement de tête en direction de Iz avant que des tirs ne se fasse entendre. Jo se raidit. Elle venait de la came, elle n’était pas une grande habituée de ce genre de technique. Elle ne savait même pas se servir d’une arme. C’était peut-être risible, mais c’était la stricte vérité. Alors elle venait de remettre sa survit entre les mains d’Isaac. Elle ferait ce qu’il voudrait, même si c’était courir aussi vite que possible.

Lorsqu’ils se mirent à courir, elle avait cessé de réfléchir. Seulement courir. Rien d’autre. Les balles fusaient autour d’eux, il fallait juste serrer les dents. Ils n’étaient pas dans un célèbre film. Impossible d’arrêter les balles. Si elles avaient prit la bonne trajectoire, ça allait faire mal. Jo fut heureuse de pouvoir faire une petite pause, juste pour reprendre ses esprits. Elle examina la pièce où ils se trouvaient. Le bureau d’Isaac. Son regard resta figé en voyant les différentes photos. « non ça va... » répondit-elle alors qu’elle soulevait son t-shirt pour déposer son dossier à la va vite sur le bureau. Jo décrocha rapidement les photos et les glissa dans le dossier. Si jamais les hommes de Delmonte trouvaient ça, Iz pouvait dire à adieu à sa foutue mission super importante ! Aller savoir pourquoi elle venait de faire ça. Sans doute pour lui.

Lorsqu’elle referma le dossier, Jo constata des traces de sang. Elle baissa les yeux sur son ventre et serra les dents. Le stress, l’adrénaline… Elle avait simplement sentit une légère douleur. Elle n’avait pas comprit ce qui s’était passé. Soudainement elle se sentit faible, mais Iz approchait et elle remballa au plus vite le dossier, le cachant à nouveau sur elle. L’air de rien elle se tourna vers lui, sans doute un peu plus livide que d’ordinaire. « qu’est ce qu’on fait maintenant ? » demanda-t-elle avant de voir qu’il était blessé. « -tu es blessé ? Ça va ? Laisse moi voir. » qu’est ce qu’elle allait bien pouvoir faire ? Elle vendait des fringues, ça n’était pas elle qui les cousait. Alors recoudre un homme ? Avoir quels matériel de toute façon ? « -appelles Elsy c’est la seule solution ! » le supplia la jeune femme. « -il doit bien y avoir deux ou trois de tes collègues qui traînent dans le coin au cas où JE fasse mon apparition non ? » Jo serra les dents, c’était pas le moment d’avoir mal, ou de tourner de l’œil. Si il savait qu’elle était blessée, il allait en faire toute une montagne.
Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 805
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

So look me in the eyes... Tell me what you see...  - Page 3 Empty


Isaac SamuelJacobs
J'ai 47 ans ans et je vis à San Francisco, États-Unis. Dans la vie, je suis agent du FBI infiltré et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma malchance , je suis brisé et je le vis mal car je suis tombé sur la mauvaise personne.

So look me in the eyes... Tell me what you see...  - Page 3 W896
So look me in the eyes... Tell me what you see...  - Page 3 7fgu


avatar :copyright:️ Manhattan Redlish


Le cœur battant à tout rompt, la respiration haletante, l’éclair des balles qui fusaient de toute part, le bruit des impacts contre les briques et le bois. Isaac avait l’impression d’avoir atterrit dans un film Francis Ford Coppola. Ils réussirent à obtenir un peu de quiétude en pénétrant dans son bureau. Il tenta de faire barrage avec ce qu’il trouvait et se rendit en direction de la jolie brune. Qu’est-ce qu’ils faisaient maintenant ? C’était une bonne question. Il fronça les sourcils en entendant la question de Jo et posa sa main sur sa blessure « Ce n’est rien ». Ce n’était pas le temps pour regarder si la balle avait plus de dégâts que ce qu’il imaginait. La voix de l’homme derrière la porte se fit entendre « Soit tu sors, soit c’est nous qui te sortons ! ». Isaac leva les yeux au ciel et reporta son attention sur la jeune femme « Mon portable est en bas… ». En sentant que quelque chose n’allait pas, le quarantenaire posa sa main sur son visage « Princesse, ça va ? Tu es blessée ? ». L’inquiétude s’entendait dans sa voix. Il était véritablement inquiet de savoir que Jo était sûrement blessée. C’était quand que tout ce bordel allait enfin finir ?! « Pour le moment, nous sommes en sécurité ici… ».

Isaac s’avança vers la porte barricadée et tendit l’oreille. Pas de bruit. Il s’approcha en direction de la porte donnant sur la salle de bain et rien non plus. Il posa son regard brun sur la jeune femme « Attends-moi ici, je reviens vite ». Arme au poing, Isaac ouvrit délicatement la porte de la salle de bain et prit soin de refermer la porte derrière lui. Il ouvrit une seconde porte donnant sur le couloir et après un regard des deux côtés, il s’avança dans le couloir. Mais il n’eut pas le temps de bouger davantage qu’il sentit le canon d’une arme à l’arrière de sa tête « Tiens, tiens, qui voilà ! ». Isaac n’avait pas besoin de se retourner pour savoir à qui appartenait cette voix. Julian. Quel connard. Isaac leva lentement les mains, puis lui assena un coup de coude dans le nez avant de se saisir de son arme. A son tour de la pointer contre lui «
Je me suis toujours demandé pourquoi Delmonte t’avais pris sous son aile… Qu’est-ce que vous faites ici ?
». Julian se mit à rire. Cela ne présageait rien de bon. « Delmonte a décidé que votre relation professionnelle devait s’arrêtez-là. On ne fera plus affaire avec toi ».

Isaac n’ajouta rien alors qu’il vit les flammes montées jusqu’à l’étage, emplissant toute sa maison d’une épaisse fumée brune qui le fit tousser. Julian en profita pour lui donner un coup au visage qui le fit tomber au sol et il disparut. Les flammes feraient le travail pour eux. Au sol, Isaac était sonné et ses mains sentaient l’essence. Ces enfoirés avaient badigeonné toute son antre d’essence. Il essuya son arcade avec le revers de sa main et se redressa. La fumée lui brûlait les yeux et les poumons. Un peu perdu, il réussit à retourner auprès de la jeune femme « Jo… Jo… Il faut qu’on sorte d’ici avant qu’on y passe ». Il saisit la main de la jeune femme et retourna dans le couloir de l’étage, dans l’espoir que les flammes n’aient pas tout ravagés. En vain. Toutes les pièces se consumaient peu à peu. Isaac entraîna Jo jusqu’à la fenêtre. C’était haut. Un peu plus haut qu’un étage… Il avait aimé cette usine pour ses hauts plafonds, maintenant il regrettait. Il se tourna en direction de la jolie brune et l’embrassa « On va devoir sauter… ». Il se mit sur le rebord de la fenêtre alors qu’il voyait le bout des flammes commençaient à s’engouffrer dans son bureau. Un regard pour Jo et lui souffla « Je t’aime aussi » et sauta comme il l’avait appris à Quantico.

Entre sa plaie pare-balle et la chute qui le blessa à la jambe et à l’épaule, Isaac était dans un piteux état au sol. Grimaçant, il se redressa avec difficulté et s’approcha de Jo… « Jo ?! »



Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 755
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

So look me in the eyes... Tell me what you see...  - Page 3 Empty


Jo' Read
J'ai 37 ans et je suis en voyage. Dans la vie, je suis en cavale et je m'en sors comme je peux. Sinon, grâce à ma connerie, je suis sans coeur et je le vis plutôt mal.

Jo a préféré disparaître dans la nature lorsqu'Isaac lui a avoué être un agent en infiltration bossant pour le FBI. Elle a préféré lui mentir plutôt que d'affronter les obstacles. De son point de vue, elle l'a fait pour lui.

So look me in the eyes... Tell me what you see...  - Page 3 Tumblr_p5voc9rM6E1qd2dewo3_540
So look me in the eyes... Tell me what you see...  - Page 3 Tumblr_pc6qb4j8Fa1wxge4uo1_500


avatar :copyright:️ Manhattan Redlish

Pas de téléphone… Comment allaient pouvoir appeler du secours bordel ?! Jo se sentait de plus en plus faible. Ce n’était pas le moment de jouer les fillettes… « -ça va. » répondit elle à Isaac alors qu’il lui demandait à son tour si elle était blessée. De toute façon ça n’allait rien changer si elle lui disait la vérité. Le résultat était le même que pour lui. Pas le temps et pas les moyens de faire quoi que se soit là tout de suite.

Lorsqu’il lui demanda de l’attendre Jo écarquilla les yeux : « non Iz attends... » souffla elle à voix basse avant de serrer les dents. En sécurité ! Elle avait connu bien mieux ! Elle entendit des rires, des coups, puis plus rien. Une odeur lui parvint au nez. De l’essence ? A nouveau elle écarquilla, la peur commençait vraiment à lui torde le ventre. Ils allaient crever ici coincé comme des rats ! Elle se passa une main sur le visage, qui finit sa course dans ses cheveux. Elle transpirait. Pas encore à cause de la chaleur. La douleur et la perte de sang… Peut-être.

Jo s’était réfugiée dans un angle de la pièce en entendant des pas. Si ce n’était pas Isaac… Elle n’était même pas armée. Heureusement elle reconnu sa voix et sortie de son refuge sommaire tout en mettant une main devant son nez. Elle ne répondit rien, se laissa guider, gardant ses forces pour mettre un pieds devant l’autre. « -t’es dingue... » lui cria la jeune femme en voyant la hauteur, essayant de couvrir le bruit que les flammes faisaient. En même temps ils n’avaient pas le choix. Elle regarda à nouveau en bas, avant qu’elle ne fasse un oui de la tête. Un dernier baiser et ce fut la chute libre.

L’arriver au sol fut plus que brutale, lui arrachant un cri de douleur. Elle se blottit sur elle même. Tout son corps n’était que douleur. La fumée ambiante la fit tousser, avant qu’elle ne grimace en laissant échapper une plainte de douleur. Jo tenta de se redresser, sa clavicule était sans doute cassée. Elle avait atterrit sur le coté droit afin d’épargner l’autre où elle avait reçu la balle. « Iz... » tenta-t-elle de souffler, mais sa voix était faible. Tout comme elle. A nouveau elle essaya de bouger, mais en se redressant quelque peu, sa tête tourna et s’écroula dans la pelouse, totalement inerte.

La suite fut vague. Des sirènes, des cris, des lumières aveuglantes. Et la douleur toujours et encore.

Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 805
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

So look me in the eyes... Tell me what you see...  - Page 3 Empty


Isaac SamuelJacobs
J'ai 47 ans ans et je vis à San Francisco, États-Unis. Dans la vie, je suis agent du FBI infiltré et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma malchance , je suis brisé et je le vis mal car je suis tombé sur la mauvaise personne.

So look me in the eyes... Tell me what you see...  - Page 3 W896
So look me in the eyes... Tell me what you see...  - Page 3 7fgu


avatar :copyright:️ Manhattan Redlish


Isaac n’avait pas eu besoin de réfléchir à d’autres possibilités de s’en sortir. Il n’y en avait aucune. Il connaissait parfaitement chaque recoin de son antre qui partait en fumée et leur seule issue était cette fenêtre. De la folie ?! Oui, sûrement. Mais c’était aussi leur seul moyen de survivre. La chute fut rapide, l’arrivée sur l’herbe fut violente. C’était donc avec une certaine douleur qu’il se redressa et s’avança jusqu’à Jo qui était dans un piteux état. Son nom réussit à s’extirper d’entre ses lèvres, puis elle perdit connaissance. La peur lui saisit les tripes et il tenta de maintenir éveiller la jeune femme, en vain. Il répéta plusieurs fois son prénom, mais sans réponse. Ses appels infructueux eurent pour effet d’attirer l’un des hommes de Delmonte. L’arme pointait en sa direction, il le supplia presque du regard de les laisser tranquille. Il était en train de tout perdre, allait-il aussi perdre la vie dans cette histoire ?! L’homme repartit sur ses pas pour ne plus revenir. Isaac serra Jo dans ses bras, dans l’espoir qu’elle se réveille rapidement. Puis les sirènes se firent entendre au loin, puis les lumières aveuglantes. Isaac les appela de toutes ses forces, ne souhaitant pas bouger, de crainte d’empirer l’état de Jo. Il était épuisé. Puis les urgentistes arrivèrent à ses côtés, l’éloignant de la jeune femme tout en lui parlant. C’était inaudible. Il voulait juste s’assurer qu’elle allait bien. Une couverture sur le dos, Isaac se retrouva assis à l’arrière d’une ambulance tandis que l’autre emmena Jo à l’hôpital.

Sa maison venait de brûler. Son infiltration venait d’échouer. On avait tenté de le tuer. Sa… Il ne savait pas comment la désigner, était inconsciente, blessée. Le sort s’acharnait sur lui de manière malsaine.

« Monsieur, on doit vous conduire à l’hôpital » tenta l’urgentiste alors qu’Isaac se redressa pour se rendre en direction d’Elsy « Elsy… Je… Tu… Elle… ». Une main lasse sur le visage et ajouta « Ils ont détruit ma maison, ils nous ont tirés dessus et Jo est à l’hôpital. Je veux que tu organises une descente chez Delmonte pour dans trois heures. Je vais aller voir l’autre là-bas pour qu’il me mette un pansement et j’arrive ».

Isaac avait un plan en tête en décidant de rejoindre le groupe d’intervention qui allait arrêté Delmonte deux semaines plus tôt que prévu. Il avait tenté de lui nuire, il n’avait pas idée de ce dont il était capable dans ce cas. Il grimaça sous l’effet d’un mauvais geste et releva son regard sur Elsy « J’ai dû faire des choses horribles dans ma vie Elsy pour mériter tout ça… » dit-il en regardant son antre ravagée par les flammes « Je vais le tuer Elsy. Vraiment. Et personne ne m’arrêtera. Je serai sûrement même décoré pour cela ». Son regard noir, les poings serrés, la mâchoire contractée jusqu’à s’en briser les os. Delmonte était parvenu à extirper le côté le plus obscure existant chez Isaac et il allait le payer « Je vais passer finalement à l’hôpital pour avoir des nouvelles de Jo. Tu m’accompagnes ? »




Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 755
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

So look me in the eyes... Tell me what you see...  - Page 3 Empty


Elsy Stanford
J'ai 35 ans et je suis en mission. Dans la vie, je suis agent de liaison pour le FBI et je m'en sors normalement très bien. Sinon, grâce à mon caractèreet mon si joli sourire, je suis célibataire endurcie et je le vis plutôt bien.

Elsy est l'agent de liaison d'Isaac au sein du FBI. Ils ont une relation professionnelle. Elle le couvre lorsqu'il fait m'importe quoi. Comme avec le cas Jo comme elle l'aime l'appeler.

So look me in the eyes... Tell me what you see...  - Page 3 Tumblr_o5zww9iYpt1qlq3dvo1_250
So look me in the eyes... Tell me what you see...  - Page 3 20039_900


avatar :copyright:️ Manhattan Redlish

Cela faisait déjà plusieurs années maintenant qu’ils travaillaient ensemble. Plusieurs années qu’ils avaient apprit à s’apprivoiser, à se connaître, à se comprendre. Sans pour autant parler des heures. Ils avaient leur mode de fonctionnement à eux. Ça n’avait pas été facile au début. Même si Isaac Samuel Jacobs était réputé pour être un très bon agent de terrain, il était surtout réputé pour être un connard. Mais elle avait aussi son caractère. Et après deux ou trois bonnes engueulade pour régler leur compte et s’accorder, ils étaient devenus un super tandem. Elle avait apprit à lui laissé de l’espace, une liberté de mouvement et d’improvisation. Elle avait également revu à la baisse ses attentes en matière de rapport, comprenant peu à peu que le terrain c’était bien autre chose que d’être derrière un bureau. Aujourd’hui, elle le savait, elle serait capable de lui confier sa vie.

Elsy avait été rapidement prévenu que le loft d’Isaac était en flamme. La jolie blonde dormait très peu de base, encore moins en ce moment. L’affaire Delmonte ça n’était pas seulement celle d’Isaac, s’était la sienne également. Alors vu que la date fatidique approchait, elle passait un temps fou à trop réfléchir, à faire en sorte qu’il n’y ait rien qui foire. Le cas Jo avait été une sacré épine dans le pieds. Pour rester poli. Lorsque la brune s’était barrée, Elsy avait cru perdre Isaac. Elle avait passé des soirée entière avec lui, à tenter de le résonner, où simplement à être là pour éviter qu’il ne fasse une connerie. Elle ne l’avouerait pas devant lui, mais il comptait beaucoup pour elle.

Alors ce soir, lorsqu’elle avait vu les flammes, son coeur s’était mit à battre bien plus fort que d’habitude. Impossible qu’il soit mort. Pas maintenant. Pas si près du but. Sans pour autant se mettre à hurler son nom, la jolie blonde le chercha au plus vite au près des véhicules. Lorsqu’elle le vit assis, elle sentit un soulagement incroyable lui libéré les épaules. Elle recueillit d’abord tout les renseignements dont elle avait besoin avant de le rejoindre. On lui indiqua qu’une jeune femme brune avait été transportée en urgence à l’hôpital.

« très bien après c’est nous qui vient... » répondit Elsy avait son ton habituel. Assez froid et toujours presque désintéressé. Il était vivant, c’était tout ce qu’il comptait. Pas la peine de lui faire un câlin. Elle était loin d’être quelqu’un de tactile, alors ça lui allait bien comme ça. « oh déjà tu va te calmer et rester assis cinq minutes. Tu va peut-être avoir besoin d’un peu plus qu’un pense ment. » D’un regard elle lui fit comprendre que c’était non négociable. Elsy le connaissait, elle savait très bien de quoi il était capable lorsque c’était la colère qui le dirigeait.

« -on va le coincer Iz. Et si tu as l’occasion de la buter, tu sais très bien que je ne t’en empêcherait pas. » Plus haut dans la hiérarchie, on voulait avoir Delmonte vivant. Si jamais Isaac tuait Delmonte, Elsy le couvrirait. Comme elle l’avait fait déjà si souvent. Un regard entendu et elle signala aux urgentistes qu’elle emmenait Isaac par ses propres moyens. Elle avait horreur de ce camion trop blanc, qui puait la mort. Cela lui faisait remonter en mémoire de trop mauvais souvenir.

Elle mit le moteur en route et laissa un silence de quelques minutes s’installer entre eux. « pourquoi tu m’as pas dis que tu l’avais retrouvé ? » demanda-t-elle de but en blanc. « -je passa la moitié de la ville au peigne fin pour retrouver la nana que tu as perdu, une nouvelle fois, alors que tu passes une petite soirée en tête à tête avec ? Putain de merde Iz ! Vous auriez pu crever tout les deux ! C’était si compliqué que ça de me faire confiance et de faire placer trois mecs pas loin de chez toi ? » Il avait l’habitude de sa façon de lui parler, il savait très bien que c’était sa façon de lui dire qu’elle s’était inquiétée.

Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 805
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

So look me in the eyes... Tell me what you see...  - Page 3 Empty


Isaac SamuelJacobs
J'ai 47 ans ans et je vis à San Francisco, États-Unis. Dans la vie, je suis agent du FBI infiltré et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma malchance , je suis brisé et je le vis mal car je suis tombé sur la mauvaise personne.

So look me in the eyes... Tell me what you see...  - Page 3 W896
So look me in the eyes... Tell me what you see...  - Page 3 7fgu


avatar :copyright:️ Manhattan Redlish


Qui aurait pensé que la jeune femme devienne son point d’ancrage dans ce monde ?! Elsy était sûrement sa seule amie dans cette ville et qui ne le jugeait pas pour ses actes. C’était donc soulagé, qu’il l’a vit arriver à sa hauteur. Bien sûr, comme à son habitude, pas de paroles ou de gestes rassurant. Ils n’avaient pas ce genre de relation. A dire vrai, il ne savait pas comment il pouvait définir leur lien en dehors d’une amitié un peu hors norme. Elle le couvrait, elle le laissait agir, elle était conciliante et tout cela, malgré son caractère de merde. Pourtant, il avait poussé bien nombre d’agent à la démission voire à la mutation auparavant. Pourtant, elle était restée, elle avait fait avec. Et il la remercier pour cela. Parce qu’elle était là, encore aujourd’hui, alors que tout sa vie était un véritable merdier et que tout partait véritablement et vulgairement en couille ! Et même si son ton n’était pas le plus accueillant au monde, il répondit tout de même avec un certain calme. Enfin, un peu le calme qu’il était possible d’avoir dans ce genre de circonstances « Tu es flic, pas médecin Elsy. Je te dis que ça va » ce que l’urgentiste ne semblait pas approuver.

Un peu éloigné de tout le branle-combat qui régnait autour de sa résidence, Isaac avoua ouvertement son souhait d’exécuter de sang-froid Delmonte. Et contre toute attente, Elsy ne semblait pas vouloir le contrer, bien au contraire. Il lui lança donc un regard, comme pour s’assurer qu’elle ne plaisantait pas. Ce n’était pas le cas. Il aurait son soutien, comme à chaque fois. Il ne renchérit pas. Tout était dit. Si jamais il en avait l’occasion, l’agent n’hésiterait pas à lui tirer une balle. Cela allait à l’encontre de ses principes et ferait sûrement de lui, l’égal de Delmonte d’une certaine manière, mais peu importe. Parfois, la vengeance était nécessaire.

Sans un mot, Isaac s’installa sur le siège passager de la voiture d’Elsy, non sans grimacer de douleur. Finalement, un petit tour aux urgences ne serait pas de trop. Le regard perdu dans le vide, il sursauta légèrement en entendant la voix de la jeune femme. La mâchoire serrée, il comprenait la réaction d’Elsy, mais il s’en serait bien passé aussi… « Si je t’avais prévenu, Kessler aurait sûrement été au courant à son tour et il n’aurait pas attendu demain pour venir l’arrêter… » Un soupir et reprit « J’avais envie d’être… Je voulais juste… être avec elle encore une soirée. On sait tous les deux ce qui l’attends lorsqu’elle sera rétablie et… C’est dur pour moi » Son regard perdu dans le paysage urbain « C’est pour ça que je ne m’attache jamais…Mais j’aurai dû. Si j’avais appelé, elle serait allée en prison, mais elle aurait été en sécurité au moins. Elle n’aurait pas été là quand ils sont venus, elle n’aurait pas été blessée, elle aurait été indemne… » Il jeta un coup d’œil à sa collègue et ajouta « Je me sens assez coupable comme ça, Elsy. Alors s’il te plaît, ne m’engueule pas ».

Un silence pesant prit place durant un instant avant qu’il ne se mette à rire nerveusement « Finalement, elle avait raison de partir, de me fuir. Elle ne risquait de prendre aucune balle là-bas. Mais je suis un con et voilà ». Belle conclusion.

En sortant de la voiture pour rejoindre l’hôpital, il eut de nouveau cette douleur qui le tirailla. Il ferma les yeux pour faire échapper le vertige et reprit contenance, comme toujours. En arrivant, le premier interne qu’il croisa le prit sous son aile et cela malgré les revendications d’Isaac qui ne souhaitait qu’une chose : Comment allait Jo. Il interpella Elsy alors qu’il prit place sur un des lits « Elsy, essaie d’avoir des informations concernant Jo et ensuite, on fait ce qu’on a dit ». Malgré la douleur physique et émotionnelle qu’il éprouvait, Isaac comptait bien faire la descente chez Delmonte et le rayer de la liste des gens encore de ce monde.





Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


So look me in the eyes... Tell me what you see...  - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
So look me in the eyes... Tell me what you see...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: