Partagez
 
 
 

 So look me in the eyes... Tell me what you see...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 727
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

So look me in the eyes... Tell me what you see...  Empty


Jo' Read
J'ai 37 ans et je suis en voyage. Dans la vie, je suis en cavale et je m'en sors comme je peux. Sinon, grâce à ma connerie, je suis sans coeur et je le vis plutôt mal.

Jo a préféré disparaître dans la nature lorsqu'Isaac lui a avoué être un agent en infiltration bossant pour le FBI. Elle a préféré lui mentir plutôt que d'affronter les obstacles. De son point de vue, elle l'a fait pour lui.

So look me in the eyes... Tell me what you see...  Tumblr_p5voc9rM6E1qd2dewo3_540
So look me in the eyes... Tell me what you see...  Tumblr_pc6qb4j8Fa1wxge4uo1_500


avatar :copyright:️ Manhattan Redlish


Six mois… ça faisait maintenant six mois que Jo avait quitté les USA pour… Sa survie.
Six mois à se faire passer pour une autre, à dormir dans des hôtels plus ou moins chic. Elle ne s’attardait jamais longtemps. Pas plus d’une semaine. La femme rencontré dans l’avion était devenue sa couverture. Au fil du voyage, elles avaient discuté et comme le projet de Ava était un tour du monde, Jo avait accepté son invitation à se joindre à elle. Fille à papa bourré de fric… ça rassurait sa maman de savoir qu’elle n’était pas seule. Jo avait mentit sur tout, sauf sur le fait qu’elle avait quitté Isaac. Elle n’avait jamais évoqué la vérité, avait enjolivé les choses.

Alors depuis six mois sa compagne de voyage ne cesse de vouloir la poussé dans les bras d’un autre homme. Pour lui faire plaisir elle prenait le temps de discuter avec eux. Elle lui faisait même croire parfois que la nuit avait été torride. En réalité elle n’avait couché avec aucun d’eux. Jo avait apprit à  ses dépends ce qui arrivait lorsqu’elle baissa sa garde. Il était hors de question que cela recommence. Parce qu’en ayant prit la fuite, elle risquait bien plus gros aujourd’hui.

Il ne passait pas une journée sans qu’elle ne pense à lui. Isaac lui manquait. A en crever. Sa façon d’être, sa conversation, son corps aussi bien entendu… Il devait certainement la détester aujourd’hui. En voulant le protéger elle savait très bien qu’il avait dut en affronter à cause de son absence. Il n’était pas mort. Elle avait eut son message. Presque un poème… Après l’avoir écouté elle avait expédié son téléphone à l’autre bout du monde. Elle avait tout de même gardé son numéro…

La plus part du temps elle se promenait avec des lunettes de soleil, un chapeau. Après l’Italie, elles étaient partie pour la Grèce, puis la Thaïlande, le Japon… et bien d’autres. Aujourd’hui elles se trouvaient aux Fidjis. Le sable blanc, l’eau turquoise. À force elle y prenait goût.

Depuis quelques jours elle avait une drôle de sensation. Comme si elle était épiée. A force le croire, elle devenait peut-être parano mais tout de même… Elles avaient prit le décision de partir dans deux jours. Lorsqu’elle revint dans sa chambre d’hôtel, Jo eut l’impression de sentir un parfum de femme qui n’était pas le sien. Elle ne ferma pas l’œil de la nuit. Elle avait vu les Jason Bourne mais elle était bien d’assurer autant que Matt Demon. Jo n’avait pas eut de super entraînement pour disparaître. Alors… Il ne lui restait plus qu’à prier, croiser les doigts, espérer…

Six mois qu’elle était en cavale et que le FBI faisait tout pour la retrouver afin de boucler l’affaire Delmonte. Six qu’elle avait peur chaque jour, qu’elle espérait rester libre encore quelques temps.
Lorsqu’elle aperçue les agents à la douane deux jours plus tard, son ventre se noua. Partir en courant ? Hurler ? Que pouvait-elle faire ?

Jo prétexta avoir besoin de fumer une dernière cigarette avant de prendre l’avion. Elle promis de faire au plus vite pour ne pas louper le vol. Sans doute trop sur ses garde vis à vis des agents en position à la douane, elle ne se méfia pas lorsqu’une femme en tailleur lui adressa la parole aux toilettes. Elle était blonde, avait un air autoritaire, mais cela lui donnait un côté sexy. Lorsque Jo eut terminée de se sécher les mains et qu’elle se dirigeait vers la porte la jeune femme dit : « -je comprends pourquoi il est tombé sous votre charme. Je suis Elsy et j’aimerais que nous puissions faire un peu plus connaissance… Jo’ »

La jolie brune ne s’était pas retourner. Elle avait fermé les yeux, serré les dents… Voilà c’était terminé…


Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 772
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

So look me in the eyes... Tell me what you see...  Empty


Isaac SamuelJacobs
J'ai 47 ans ans et je vis à San Francisco, États-Unis. Dans la vie, je suis agent du FBI infiltré et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma malchance , je suis brisé et je le vis mal car je suis tombé sur la mauvaise personne.

So look me in the eyes... Tell me what you see...  W896
So look me in the eyes... Tell me what you see...  Gbh3


avatar :copyright:️ Manhattan Redlish


Durant les deux premiers mois qui suivirent la disparition de la jeune femme, Isaac la chercha sans relâche. Il menait une vendetta sans nom à travers le pays pour tenter de la retrouver à tout prix. Pour cela, il était parvenu à convaincre Delmonte du bien fondé de sa quête et ce dernier lui avait donné les moyens nécessaire pour la retrouver. Son appartement était devenu l’antre d’un prédateur à la recherche de sa proie. Son obstination pour la retrouver le détruisait peu à peu. Le sommeil était devenu un luxe. Un luxe qui aurait pu lui coûter la vie alors qu’épuisé, il s’occupait d’une transaction dans le cadre de son infiltration. Une transaction qui aurait dû se passer sereinement, si ce n’était que ce n’était rien d’autre qu’un piège. Les balles avaient fusé au sein du lieu de rendez-vous et l’une d’elle avait eu raison de lui, lui perforant la peau de part en part au niveau des côtes.

Cette obstination et les conséquences que cela avait engendré auraient pu lui coûter la vie, ainsi que toute l’opération. Mais comment se résoudre à se dire qu’elle était définitivement partie ?! Qu’elle l’avait abandonné tout simplement pour une autre vie et sans lui ?! Des questions qu’il avait eu le temps de ressasser dans sa chambre d’hôpital où Delmonte lui rendit visite, véritablement inquiet de son bien-être, puis ce fut le tour de son chef, celui qui appartenait à son autre vie. Il fut bien moins courtois et une nouvelle fois, le mis en garde quant à cette vie privée qui ne cessait d’empiéter sur tout le reste. Il lui rappela les enjeux de cette opération. Il lui rappela de ces six années de travail acharné sur le fil du rasoir, jonglant avec ses propres principes dans le seul but de parvenir à ses fins…

Ce fut la raison pour laquelle, il avait fini par clôturer cette quête, jetant tout un carton qu’il imprégna d’essence et brûla dans un coin tranquille de San Francisco, à l’abri des regards. Plus aucune trace de ses recherches. Il fit table rase du passé pour se concentrer sur le présent. Enfin, en apparence, car il confia secrètement l’enquête à Elsy, la seule personne en qui il avait une confiance aveugle. Il lui demanda de la rechercher et de le prévenir si jamais elle parvenait à obtenir des nouvelles.

Les mois s’écoulèrent sans rien obtenir… Elle avait comme disparu du globe. Quant à Isaac, il passa ses soirées dans les bars dans la ville, collectionnant les conquêtes d’une nuit. Il ne leur demandé même pas leur prénom. Il voulait juste l’oublier. Entre alcool et sexe, il espérait réussir à l’effacer de son esprit, à ne plus avoir cette impression qu’elle l’observait, dans un coin du bar, attendant qu’il vienne à sa rencontre…  Mais chaque matin, il se relevait avec l’odeur d’une femme qui n’était pas celle qu’il désirait, à qui il tenait. Il se douchait dans le silence prenez un café et laisser pour simple attention à l’encontre de sa conquête, un post-it avec un « Laisse les clefs au concierge, merci ».

Alors que ses nuits étaient courtes, ses journées l’étaient beaucoup moins. L’arrestation de Delmonte n’était pas loin et même si c’était son travail et qu’il savait que ce dernier était l’incarnation du Diable, il avait de l’affection pour cet homme qui avait été là pour lui ces derniers mois, qui avait su lui faire confiance. Cependant, une femme qui était au courant de son identité, de son véritable travail, et qui travaillait pour Delmonte, se trouvait dans la nature. Celle qui pourrait être un atout majeur dans la manche, n’existait plus… En tout cas, c’était ce que le FBI et Isaac lui-même avaient cru jusqu’ici. Puis, un appel… « Je t’écoute Elsy ? » « Rejoins-moi au bureau et ne pose pas de questions ».

Elsy raccrocha et Isaac hésita un instant avant de verrouiller le petit appareil qu’il rangea dans la poche intérieur de sa veste. Il héla un taxi qui s’arrêta devant les bureau du FBI. Isaac ne sut pas vraiment comme il était arrivé devant la salle d’interrogatoire du FBI, mais ce dont il savait, c’était que son cœur battait à tout rompt et que cela n’était dû qu’à la colère qu’il éprouvait en cet instant. Il posa la main sur la poignet de la porte et l’ouvrit…  


Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 727
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

So look me in the eyes... Tell me what you see...  Empty


Jo' Read
J'ai 37 ans et je suis en voyage. Dans la vie, je suis en cavale et je m'en sors comme je peux. Sinon, grâce à ma connerie, je suis sans coeur et je le vis plutôt mal.

Jo a préféré disparaître dans la nature lorsqu'Isaac lui a avoué être un agent en infiltration bossant pour le FBI. Elle a préféré lui mentir plutôt que d'affronter les obstacles. De son point de vue, elle l'a fait pour lui.

So look me in the eyes... Tell me what you see...  Tumblr_p5voc9rM6E1qd2dewo3_540
So look me in the eyes... Tell me what you see...  Tumblr_pc6qb4j8Fa1wxge4uo1_500


avatar :copyright:️ Manhattan Redlish

Elle n’avait pas tenté de fuir. Encore moins de faire celle qui ne comprenait pas. Maintenant qu’elles étaient dans la même pièce, elle savait. Le parfum… C’était elle qui était venue faire une petite balade dans sa chambre d’hôtel. « nous allons sortir d’ici comme deux personnes civilisée. Nous n’avons pas besoin de témoin de votre arrestation. Mais vous allez me suivre. Vous nous devez un petit service. » La blonde savait manier l’ironie avec aisance. Si elles s’étaient connu dans l’autre circonstance, peut-être que Jo l’aurait apprécié.

Durant le long trajet du retour, Jo hésita longtemps. Parler à cette femme, lui expliquer les raisons de sa fuite ? Elle ignorait cependant si la blonde n’était que l’agent de liaison d’Isaac ou s’ils étaient plus que ça. Est ce qu’elle serait capable de comprendre ? Certainement pas. Alors la seule question que Jo avait posé fut : « comment va-t-il ? » La brune avait comprit par le regard noir d’Elsy qu’Isaac était plus qu’un collègue pour elle. Des amis… Peut-être… « -mal... » avait finit par lâché la blonde.

Jo la trouvait très professionnelle. A part ce regard, l’agent du FBI ne laissa pas transpirer ses émotions ou ses pensées. Enfin, ça n’était pas bien compliquer à deviner. Jo n’était une criminelle de plus à mettre derrière les barreaux. Ils allaient bien lui faire comprendre sa douleur et lui faire payer le fait qu’elle avait prit la tangente.

On lui avait accordé un magnifique uniforme orange, et un appel téléphonique. Qui appeler de toute façon ? Le seul qui pouvait lui venir en aide la détestait sûrement plus que tout au monde. Alors elle se contenta de revêtir sa nouvelle tenue, et de suivre docilement l’agent qui l’entraînait en salle d’interrogatoire. Jo ne cessait de se demandé quel service le FBI voulait lui demander. Est ce qu’ils avaient mit Isaac au courant ? Est ce que ça serait la case prison sans passer par la case départ et sans toucher le moindre argent.

Assise face au miroir, les mains retenues à la table par ses menottes, Jo attendait la sentence.
Elle avait fermé les paupières, cherchant un peu de courage ou de force en elle pour affronter tout ça. Elle espérait presque qu’Isaac ne sache pas. Parce que le revoir allait faire mal… Très mal.
Il ne pouvait que lui en vouloir. Et elle comprenait. Si les rôles avaient été inversés… Elle n’était pas certaine d’avoir fait l’effort de pardonner, de chercher à savoir pourquoi, de bien vouloir croire que c’était une façon de le protéger.

Lorsque la porte s’ouvrit son cœur se serra… Il était là…

Faire comme si, tout allait bien
Faire comme si elle ne sentait plus rien
Faire comme si il n’avait pas tout cassé en elle
Faire comme si elle était contente
Faire comme si elle était toujours vivante
Comme si elle allait bien…

Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 772
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

So look me in the eyes... Tell me what you see...  Empty


Isaac SamuelJacobs
J'ai 47 ans ans et je vis à San Francisco, États-Unis. Dans la vie, je suis agent du FBI infiltré et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma malchance , je suis brisé et je le vis mal car je suis tombé sur la mauvaise personne.

So look me in the eyes... Tell me what you see...  W896
So look me in the eyes... Tell me what you see...  Gbh3


avatar :copyright:️ Manhattan Redlish


Ce fut sans un regard qu’il franchit la porte de la salle d’interrogatoire. Il tira la chaise de métal face à elle et prit place en silence tout en ouvrant le dossier de cette dernière. Pas un regard, pas un mot, il parcouru lentement le dossier de la jeune femme, comme s’il la découvrait pour la première fois, comme si elle était une inconnue qui ne valait pas mieux que ceux qui l’avait précédé à cette place.
Isaac savait qu’il était observé de l’autre côté de la vitre sans teint par son supérieur et Elsy. Il pouvait presque sentir leur regard à travers la vitre, le jonchant, attendant sa réaction.
« Joséphine Read, 37 ans, franco-américaine. Travaillant pour une boutique de luxe afin de cacher des activités annexes tel que le trafic de drogues. Vous êtes en affaire avec Cesare Delmonte, enfin plus depuis six mois, date à laquelle nous avons perdu votre trace. » Isaac releva son regard sur la jeune femme. Aucun sentiment à l’exception de la froideur. Elle lui avait fait mal en partant ainsi, sans rien lui dire, le fuyant comme si elle avait été une victime échappant à son bourreau « Ai-je fais une erreur ? ».

C’était avec une force surhumaine que le quarantenaire se retenait de ne pas exploser. Il se retenait de ne pas faire éclater sa colère au sein de cette salle d’interrogatoire, crachant tout ce qu’il avait sur le cœur. Mais il n’était pas ici pour régler ses comptes… Enfin pas pour le moment « Mon chef me demande de trouver un accord en échange de votre témoignage contre Delmonte. Son arrestation est pour bientôt, ce n’est qu’une question de semaines, voire même de jours. Je n’étais pas d’accord avec lui, mais je ne suis qu’un pion, c’est bien ça ?! Donc j’obéis. » Il se recula dans sa chaise, jetant faiblement le stylo sur le dossier de Jo et ajouta « Je propose 20 ans ferme, sortie pour bonne conduite dans 15 ans contre votre témoignage. Sinon, c’est perpète ». Il la fixa intensément, la mâchoire serrée à s’en briser et s’avança, posa ses coudes sur la table qui les séparait puis murmura, comme une menace « Je t’avais dit que je te retrouverais… ».

Isaac se leva, referma le dossier avec ce même mutisme qu’en entrant, rangea la chaise et posa sa main sur la poignée avant de se retourner en direction de Jo « Je te laisse dix minutes pour réfléchir… Prend la bonne décision pour une fois » et referma la porte sur lui. Il s’appuya sur cette dernière en sortant et ferma les yeux jusqu’à ce que son chef l’interpelle « Je ne suis pas sûr que ça soit la meilleure méthode pour l’allier à nous Jacobs ! » Isaac leva son regard sur lui « Quelle est la bonne méthode d’après vous ? » « Crevez l’abcès, dites-lui ce que vous avez sur le cœur une fois pour toute et après, négociez correctement ! ».

Isaac observa son supérieur partir et reporta son attention sur Elsy qui s’approcha à son tour « Tu penses la même chose ? ». Elle haussa les épaules pour seule réponse « Un café et à mon retour, tu éteindras les caméras. Cette histoire ne concerne que nous ».

Le quarantenaire prit un instant pour lui, prit son café pour se changer les idées mais en vain. Son esprit était focalisé sur elle. Elle qui l’avait fait souffrir, qui lui avait donné un aperçu de la sensation que c’était de descendre aux enfers. Il jeta son gobelet et revint dans la salle d’interrogatoire. Il entra de nouveau dans la pièce, referma doucement la porte derrière lui et s’appuya contre cette dernière, comme s’il souhaitait maintenir un certain écart avec elle, comme si, par cette distance, elle ne pouvait pas l’atteindre, d’une quelque manière que ce soit « On doit parler ».

Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 727
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

So look me in the eyes... Tell me what you see...  Empty


Jo' Read
J'ai 37 ans et je suis en voyage. Dans la vie, je suis en cavale et je m'en sors comme je peux. Sinon, grâce à ma connerie, je suis sans coeur et je le vis plutôt mal.

Jo a préféré disparaître dans la nature lorsqu'Isaac lui a avoué être un agent en infiltration bossant pour le FBI. Elle a préféré lui mentir plutôt que d'affronter les obstacles. De son point de vue, elle l'a fait pour lui.

So look me in the eyes... Tell me what you see...  Tumblr_p5voc9rM6E1qd2dewo3_540
So look me in the eyes... Tell me what you see...  Tumblr_pc6qb4j8Fa1wxge4uo1_500


avatar :copyright:️ Manhattan Redlish


Ses yeux. C’était la seule partie de son corps qui avait bougé lorsqu’il était entré dans la pièce. Jo avait levé les yeux sans pour autant bouger le visage. De son côté il avait fait comme si elle n’existait pas. Comme si il ne la connaissait pas. Étudiant son dossier pour y trouver quoi ? Des réponses ? S’il en voulait il faudrait qu’il lui pose des questions. Et cela sans la vouvoyer.

Jo comprenait cette distance, c’était un mécanisme de défense. Comme si elle était capable de le faire souffrir par le simple fait de respirer le même air que lui. Tout du long que dura son monologue, de son côté elle n’avait pas baissé les yeux, le fixant sans laisser passer la moindre émotion. Il voulait de la distance, il allait être servit. Il pensait vraiment qu’elle n’était pas douée à ce petit jeu ?

Pas un mouvement encore lorsqu’il annonça la peine qui lui était octroyée. Jo ne s’attendait pas à de la clémence, encore moins de sa part. A quoi cela aurait-il servit qu’elle proteste ? Un léger sourire étira ses lèvres lorsqu’il cru bon de lui faire comprendre que c’était lui qui était en position de force. « -sauf que ça n’est pas toi qui m’a retrouvé. » Le ton était neutre. Le regard sombre.

Lorsqu’Isaac sortie de la pièce, Jo eut l’impression de respirer à nouveau. Elsy avait raison. Il n’était plus que l’ombre de lui même. Et elle en était responsable… Le voir ainsi lui faisait mal à cœur. Elle ne s’était pas rendue compte des dégâts qu’elle allait provoquer en prenant la fuite. Elle ne s’était pas rendue compte à quel point il tenait à elle. Pourtant une chose était clair : si le choix s’imposait à nouveau, elle prendrait la même décision. Parce que les arguments étaient là. Elle était assise du côté des criminelles, lui celui de la justice. Comment pouvaient-ils s’accorder ?

Jo ferma les yeux, cherchant en elle à nouveau de la force pour endurer ce qui allait suivre. Parce qu’il allait revenir. S’ils s’étaient retrouvé dans un autre endroit les choses se seraient passé bien d’une autre manière. Jo n’avait pas la prétention d’affirmer le connaître, mais Iz était un homme sanguin, qui se laissait bien souvent dominé par sa colère. Pourquoi est ce que ça serait différent aujourd’hui ?

Lorsque la porte s’ouvrit à nouveau Jo eut exactement le même comportement. Un regard. Rien d’autre. Le voir ainsi adossé à la porte comme si c’était elle qui le l’aidait à tenir debout, c’était douloureux. « de quoi ? » avait-elle répondu alors que le voyant de la caméra venait de s’éteindre.

Faire comme si tout allait bien
Faire comme si elle ne sentait plus rien...

Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 772
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

So look me in the eyes... Tell me what you see...  Empty


Isaac SamuelJacobs
J'ai 47 ans ans et je vis à San Francisco, États-Unis. Dans la vie, je suis agent du FBI infiltré et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma malchance , je suis brisé et je le vis mal car je suis tombé sur la mauvaise personne.

So look me in the eyes... Tell me what you see...  W896
So look me in the eyes... Tell me what you see...  Gbh3


avatar :copyright:️ Manhattan Redlish


Avancé légèrement sur la table, il se mit à sourire en entendant les mots de la belle brune face à lui « Tu penses ? ». Il n’était peut-être pas l’homme qui lui avait mis les menottes, mais c’était tout comme. Elsy avant été mandatée par lui pour la retrouver coûte que coûte. Mais tout cela semblait lui échapper. Peu importe, pour le moment, il avait besoin de prendre l’air pour ne pas laisser exploser sa colère. Pourtant, c’était ce que semblait vouloir son chef. Qu’il crève l’abcès afin de lui permettre d’avancer et ainsi, faire correctement son travail. Cela n’était pas passé dans l’oreille d’un sourd.

Isaac resta à l’écart, comme s’il craignait de se brûler s’il approchait davantage. La froideur de Jo lui fit mal. Elle ne semblait n’avoir aucun sentiment à son égard, aucun ressentie, comme si elle n’avait jamais rien éprouvé à son égard. Et même s’il ne le souhaitait pas, Isaac souffrait de cette indifférence au fond de lui. « Je crois t’avoir aimé Jo… En tout cas, cela expliquerait ce que j’ai ressentie quand tu t’es enfuie sans donner de nouvelles ». Isaac s’approcha de quelques pas en direction de la jeune femme « Oui, je pense que, d’une certaine manière, je t’ai aimé à un moment. C’est sûrement ce qui m’a conduit à te rechercher dans chaque recoin de ce pays ainsi que dans chaque recoin de cette putain de planète. J’ai passé deux mois à ne faire que ça. J’ai même embobiné Delmonte pour qu’il me laisse du temps pour te rechercher… Tu imagines Jo ?! Quel genre de type je suis ! J’ai passé chaque minute de mon temps pour te rechercher… » Il eut un rire nerveux et reprit « Je suis devenu dingue à un moment donné. Tu m’as tellement obnubilé pendant tout ce temps, que cela a bien failli me coûter la vie… ». Il s’arrêta de faire les cent pas dans la salle d’interrogatoire, les mains sur les hanches, il posa ses yeux bruns sur la suspecte « Toi qui pensait que ça arriverait si on restait ensemble, faut croire que finalement, ça peut arriver même en étant séparé ».

Il souhaitait uniquement lui faire comprendre ce que son départ avait engendré sur sa vie et à quel point, elle l’avait rendu misérable en disparaissant de la sorte « Tu m’as dit tout à l’heure que je n’avais pas retrouvée. D’une certaine manière, tu as raison. Mais en réalité, j’ai demandé à Elsy d’enquêter pour moi afin de pouvoir reprendre une vie un tant soit peu normale. Et tu sais quoi Jo ?! Je n’y suis pas parvenu… J’ai bu, beaucoup bu, tous les soirs et j’ai tenté de t’oublier avec d’autres femmes, mais elles n’étaient pas toi… » Il posa ses mains sur la table, sans violence, tout comme le ton qu’il avait employé depuis le début et demanda alors, la regardant fixement dans les yeux « Maintenant Jo, dis-moi pourquoi tu es partie ? Donne-moi une bonne raison à cette balle que je me suis pris, donne-moi une bonne raison à tout ça ».

Isaac se préparait déjà à une excuse aussi détachée qu’elle l’était en cet instant avec lui. Il s’attendait à tout maintenant. Après tout, elle avait tenté de le mettre à terre, il ne craignait plus rien maintenant. Comme il l’avait dit, il l’avait aimé, et il se demandait si c’était toujours le cas alors qu’elle était face à lui. La haine qu’il éprouvait face à tout ça masqué si bien ses réels sentiments, qu’il était difficile pour l’agent de mettre des mots sur ce qu’il ressentait vraiment finalement.


Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 727
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

So look me in the eyes... Tell me what you see...  Empty


Jo' Read
J'ai 37 ans et je suis en voyage. Dans la vie, je suis en cavale et je m'en sors comme je peux. Sinon, grâce à ma connerie, je suis sans coeur et je le vis plutôt mal.

Jo a préféré disparaître dans la nature lorsqu'Isaac lui a avoué être un agent en infiltration bossant pour le FBI. Elle a préféré lui mentir plutôt que d'affronter les obstacles. De son point de vue, elle l'a fait pour lui.

So look me in the eyes... Tell me what you see...  Tumblr_p5voc9rM6E1qd2dewo3_540
So look me in the eyes... Tell me what you see...  Tumblr_pc6qb4j8Fa1wxge4uo1_500


avatar :copyright:️ Manhattan Redlish

Ce qui allait se passer dans cette salle d’interrogatoire n’avait rien avoir avec une enquête criminelle. Jo était prête à parier qu’il n’y avait plus personne pour les observer. Plus d’enregistrement vidéo. Étrangement, elle savait que ça allait devenir de plus en plus douloureux. Jouer les détachée, faire comme si elle était passée à autre chose. Faire comme si il n’était plus dans sa tête, qu’elle ne voyait jamais sa silhouette au coin d’une rue, qu’elle n’avait jamais sentit son parfum sur un autre homme et qu’elle s’était perdue dans le passé.

Jo écouta avec attention. Ce fut comme s’il avait commencé en lui mettant une gifle. Elle serra les dents, l’écoutant toujours en le regardant fixement. Comme s’était dur… Qu’essayait-il de faire en lui expliquant tout ça ?! Qu’elle ressente de la pitié, qu’elle trouve ça touchant, attachant, pitoyable ? Cela ne servait à rien qu’elle intervienne. Il était sur sa lancé, et il valait sans doute mieux qu’il lâche tout ce qu’il retenait depuis qu’elle était partie. Cela l’aiderait peut-être à se sentir mieux, s’il parvenait à la faire culpabiliser.

A aucun moment du monologue Jo ne baissa les yeux. Non, elle n’allait pas s’apitoyer sur son sort. Non, elle n’allait pas le plaindre. Jamais elle ne lui avait demandé de se rendre malade pour elle, de se détruire.

Lorsqu’il lui avait annoncé être du FBI, elle lui avait clairement dit que c’était trop pour elle. Il voulait savoir pourquoi elle était partie, vraiment ? Il n’avait donc rien comprit. Ce constat fit baisser les yeux à Jo pour la première fois. Elle avait espéré durant ses voyages qu’il avait tenté de se mettre à sa place. Que grâce au temps passé à apprendre à se connaître, il l’avait cerné. Visiblement il avait seulement prit le compte le fait qu’elle était partie sans la moindre explication. La rangeant dans la case connasse en plus de celle de criminelle. Il l’avait peut-être chercher partout mais il n’avait pas chercher à la comprendre.

Il voulait vraiment savoir pourquoi elle était partie. Elle le lui dire s’il fallait éclairer sa lanterne. A nouveau elle l’avait regardé dans les yeux, et avait répondit simplement : « parce que je suis tombée amoureuse de toi. » Voilà. Que dire de plus. Oh il allait vouloir en savoir plus c’était certain. Parce qu’avec les hommes c’était toujours pareil, il fallait toujours argumenter. Ils étaient incapable de lire entre les lignes.

Il avait bu pour oublié, il avait collectionné les femmes pour l’oublier, il avait prit une balle. A cause d’elle ? Vraiment ? Ces détails lui faisaient mal. Elle avait presque la nausée. Peut-être qu’elle aurait du s’envoyer en l’air avec tous ceux qui lui avaient payé un verre. Peut-être qu’elle aurait du profiter plus que ça ! Elle s’était contentée de boire des cocktails, de fumée des clopes et de bronzer. Ça n’était pas le moment pour les reproches. Ce n’était pas à elle de laisser s’évacuer ce qu’elle retenait en elle. Elle n’avait pas la moindre envie de se donner en spectacle ici.



Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 772
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

So look me in the eyes... Tell me what you see...  Empty


Isaac SamuelJacobs
J'ai 47 ans ans et je vis à San Francisco, États-Unis. Dans la vie, je suis agent du FBI infiltré et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma malchance , je suis brisé et je le vis mal car je suis tombé sur la mauvaise personne.

So look me in the eyes... Tell me what you see...  W896
So look me in the eyes... Tell me what you see...  Gbh3


avatar :copyright:️ Manhattan Redlish


En partant dans ses explications, Isaac ne souhaitait qu’une chose : La faire souffrir autant qu’elle était parvenue à le faire six mois auparavant. Il n’était pas possible, pour lui, de souffrir seul. Il voulait l’emmener aussi profond qu’il était tombé pour qu’elle puisse ressentir ce qu’il avait ressentie lui. C’était égoïste, il le concevait totalement. Mais c’était sa manière de faire. Pourtant, au fond de lui, il entendait cette petite voix qui lui disait de se taire, qu’il l’aimait toujours autant sinon il n’éprouverait pas autant de haine à son égard.
Puis vint la question fatidique à laquelle, il espérait, qu’elle réponde le plus sincèrement possible. Comme si cela allait lui permettre enfin d’avancer. Mais la réponse l’arrêta net. Même s’il avait voulu dire quoique ce soit, il en aurait été incapable. Isaac resta ainsi, quelques minutes, qui lui parut être une éternité, sans mot dire. Elle était tombée amoureuse de lui… Il tira la chaise et se laissa presque tomber dessus. Il s’était attendu à toutes les explications, comme le danger que cela engendrait, Delmonte, le FBI, le souhait de voir autre chose ou même l’équilibre financier que lui procurait ses activités… Oui, à tout, sauf à ça… Son regard brun sur Jo, il ne savait pas quoi dire, quel mot trouver face à ça.

Isaac se passa une main lasse sur le visage et la posa ensuite sur celle de Jo brièvement en soufflant un « je reviens ». Il ne savait pas quoi dire d’autres et il ne savait pas s’ils étaient observés de l’autre côté. Il n’avait pas envie d’exposer sa vie privée, en tout cas davantage, à la vue de tout le FBI. En sortant de la salle d’interrogatoire, il interpella son supérieur « J’aurai besoin que vous relâchiez Jo quelques heures. Elle sera sous ma surveillance. Mais on a besoin de parler et pas ici » « La surveillez comme la dernière fois ? Vous avez fait du bon boulot, c’est sûr ! Je crois surtout que cette petite est en train de vous mettre la tête à l’envers et vous… ». Il n’eut le temps d’ajouter quoique ce soit qu’Isaac l’attrapa par le col de sa veste pour le plaquer contre le mur, sous le regard ahuri de ses collègues « Écoutez-moi bien avec vos remarques et vos menaces à la con, vous allez laisser Jo sortir quelques heures sinon je dis à Delmonte que le FBI se prépare à faire une descente dans les prochains jours ! » « Vous allez finir en taule Jacobs si vous faites ça, votre carrière sera terminée et vous rejoindrez votre petite-amie derrière les barreaux » Isaac fit davantage pression contre son chef « Faites ! J’expliquerai ensuite ma version au directeur. Je pense qu’il appréciera votre manière de négocier avec les criminels ».

Son chef se détacha de l’emprise de son agent, replaça son costume et accepta tout en pointant un doigt en direction de ce dernier « Elle s’enfuie, vous dégagez, compris Jacobs ? ». L’intéressé acquiesça, récupéra les clefs des menottes qu’il lui lança et retourna dans la salle d’interrogatoire tout en demandant à un jeune collègue d’apporter les effets personnels de Jo. En entrant, il s’approcha de la belle brune « Je pense que vous avons des choses à nous dire et ce n’est pas l’endroit propice pour faire ça. J’ai réussi à obtenir une autorisation de sortie exceptionnelle de mon chef, mais en contrepartie, j’ai besoin que tu me promettes de ne pas t’enfuir sinon c’est ma place qui saute… D’accord ? »

Il posa sa main sur celle de la belle brune et reprit « S’il te plaît ».


[/color][/color]
Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 727
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

So look me in the eyes... Tell me what you see...  Empty


Jo' Read
J'ai 37 ans et je suis en voyage. Dans la vie, je suis en cavale et je m'en sors comme je peux. Sinon, grâce à ma connerie, je suis sans coeur et je le vis plutôt mal.

Jo a préféré disparaître dans la nature lorsqu'Isaac lui a avoué être un agent en infiltration bossant pour le FBI. Elle a préféré lui mentir plutôt que d'affronter les obstacles. De son point de vue, elle l'a fait pour lui.

So look me in the eyes... Tell me what you see...  Tumblr_p5voc9rM6E1qd2dewo3_540
So look me in the eyes... Tell me what you see...  Tumblr_pc6qb4j8Fa1wxge4uo1_500


avatar :copyright:️ Manhattan Redlish

Si ça avait été un combat, Jo venait de prendre l’avantage. Le peu de mot qu’elle avait dit venait d’assommer Isaac. Elle en avait la preuve puisqu’il avait été obligé de s’asseoir pour encaisser le coup. Cette déclaration n’avait pas été calculé, Jo n’avait pas voulu lui balancer un uppercut pareil. Elle avait simplement été sincère.

Durant les six mois qui venait de s’écouler, elle avait largement prit le temps de penser à tout ça. Au départ elle pensait que c’était la peur ou l’instinct de survit qui avait guider ses pas. Qui lui avait fait prendre cette décision sans la moindre hésitation. Mais plus les mois passaient, plus Jo comprenait. Ce manque de lui qui grandissait. Ces espèces d’hallucinations de le voir assis au bar de l’hôtel, marcher sur la plage ou encore passer la porte de l’ascenseur. Elle était partie parce qu’elle l’aimait. Et c’était ça et non pas le FBI ou la mafia qui lui avait fait peur.

La jeune femme ne comprit pas tout de suite pourquoi il quittait la pièce. Quoi c’était tout ? Ça lui suffisait ? Il en avait assez entendu ? Voilà maintenant c’était la prison ? Jo regarda la vitre en face d’elle comme si quelqu’un allait apparaître pour lui répondre.

Oh comme elle aimerait tout recommencer… Doucement elle ferma les paupières. Il l’accusait d’avoir réduit sa vie en miette. Il avait ruiné la sienne. En le rencontrant elle avait balancé à la poubelle tout ce qu’elle avait tant d’années à construire. La stabilité de son commerce, son compte en banque, sa double vie… Parfois il suffit de bien peu de chose pour faire basculer une vie. Un sourire, un regard…

Lorsque la porte s’ouvrit à nouveau, elle fut saisit d’un léger sursaut. Elle fronça les sourcils, ayant du mal à comprendre Isaac. A peine une demi heure plus tôt il affichait un air totalement détaché, ultra professionnel. Il avait laissé avec modération s’évacuer un peu de sa colère et voilà qu’il revenait en la suppliant presque de ne pas lui faire faut bon, qu’il lui permettait de se balader encore quelques heures en liberté surveillée.

Le regard de Jo passa du visage d’Isaac à leurs mains. Soudainement elle avait presque du mal à respirer. Il était trop proche. Jo déglutit et le regarda à nouveau avant de dire sur le même ton qu’elle avait adopté depuis le début de cet entretiens. « -d’accord. »

Un autre agent lui apporta ses vêtements civils, et les quelques affaires qu’elle avait sur elle. Un léger petit sourire ironique étira ses lèvres sans qu’elle ne dise un mot. Hors de question de la sortir d’ici en tenue de citrouille. « tournes toi. » demanda la jeune femme à Isaac afin qu’elle puisse se changer sans qu’il la regarde. Elle fit ça vite et avec la plus grande pudeur. Elle vendait de la drogue, elle n’était pas une prostituée. Même si la caméra était toujours éteinte, des yeux étaient peut-être rivé sur eux dans la pièce voisine.

Jo se sentit bien plus à son aise avec son jeans, son débardeur et sa veste en cuir. « c’est bon. » ajouta-t-elle en retirant ses long cheveux du col de sa veste.



Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 772
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

So look me in the eyes... Tell me what you see...  Empty


Isaac SamuelJacobs
J'ai 47 ans ans et je vis à San Francisco, États-Unis. Dans la vie, je suis agent du FBI infiltré et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma malchance , je suis brisé et je le vis mal car je suis tombé sur la mauvaise personne.

So look me in the eyes... Tell me what you see...  W896
So look me in the eyes... Tell me what you see...  Gbh3


avatar :copyright:️ Manhattan Redlish



Comme si les mots de Jo avait fait prendre un tournant nouveau à toute cette histoire, Isaac revint dans la salle avec plus de quiétude et avec les affaires de cette dernière. Il espérait sincèrement qu’elle ne tenterait pas de fuir à nouveau. Il fronça les sourcils lorsqu’elle lui demanda de se tourner, ce qu’il fit sagement « Tu sais que je t’ai déjà vu nue et plus d’une fois. Enfin, j’dis ça, j’dis rien ». Il osa tout de même un petit regard en sa direction et déglutit avec difficulté. Valait mieux qu’il reste retourné tout fin de compte. Lorsqu’elle fut prête, il souligna le look un peu rock de la jolie brune et acquiesça avant de sortir en premier. Ce n’était pas sans des regards de ses collègues, qu’ils sortirent du bâtiment du FBI où un attendait un taxi. Isaac ne souhaitait prendre aucun risque avec la jeune femme et ne souhaitait pas non plus être vue avec cette dernière par les hommes de Delmonte. Isaac donna son adressa et posa son regard sur le paysage urbain. Aucun mot tout le long du trajet, réfléchissant à tout ce qui venait de se passer ses six derniers mois et plus particulièrement, ces dernières heures.

En arrivant devant l'usine, il paya le chauffeur et sortie de l’habitacle. Une main dans le dos de Jo, comme pour s’assurer qu’elle le suive bien et ils pénètrent dans l'entrée où se trouvait le piano, et pris le soin de fermer la porte derrière eux. Aucun risque. « Fais comme chez toi, tu connais l'endroit ». Il avait réhabilité une ancienne usine en loft sur un étage, laissant apparaître ses origines New Yorkaise avec les murs de briques et son goût prononcé pour la musique avec le piano et le tourne disque dans un coin.

Isaac retira sa veste et se dirigea dans la cuisine se trouvant derrière l'entrée « Tu veux quelque chose à boire ? J’ai du thé, du café, jus de fruit ? ». Il ne proposa aucun alcool car il savait que ça n’allait pas arranger la situation. Il servit la boisson à Jo et s’approcha de la fenêtre pour s’assurer de ne pas être suivi avant de se retourner en direction de la belle brune « J’ai l’impression d’être un salaud après tout ce que je t’ai dit dans la salle d’interrogatoire… » Il leva ses yeux bruns sur Jo et ajouta « Une part de moi t’en veux et l’autre… Je ne sais pas. Tu m’aimes vraiment ou tu as dit ça juste pour me faire taire ? ». Il était en droit de douter. C’était légitime et surtout après sa fuite à l’autre bout du monde. Maintenant, c’était elle qui tenait les cartes entre ses mains et lui, attendait avec appréhension sa réponse. Comme si cela allait être le point culminant de tout ce qui allait suivre.


Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


So look me in the eyes... Tell me what you see...  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
So look me in the eyes... Tell me what you see...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: