-22%
Le deal à ne pas rater :
Apple AirPods Pro
219 € 279 €
Voir le deal

Partagez
 
 
 

 Yes I'm a mess sometimes ft. ErynhPastel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
Kitkat
Kitkat
Féminin MESSAGES : 197
INSCRIPTION : 27/07/2019
ÂGE : 28
RÉGION : L'univers des pingouins
CRÉDITS : Niki/Kitkat

UNIVERS FÉTICHE : Ça dépend de mon humeur
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3167-why-so-serious https://www.letempsdunrp.com/t3576-kitkat-have-a-break-have-a-kitkat https://www.letempsdunrp.com/t3174-keep-calm-we-re-all-mad-here
patrick

Yes I'm a mess sometimes ft. ErynhPastel Empty

Le contexte du RP
Mise en situation

La situation
États-Unis, l'état de la Californie dans la ville de San Diego en 2020. Depuis 2017, le monde a découvert le gène qui procure des pouvoirs à quelques personnes à travers la planète suite à une attaque terroriste organisée par ce que les médias appellent des «Porteurs». Afin de rassurer la population, le gouvernement Américain met en place un protocole particulier répondant au nom de «Projet Adaptation». Si le gouvernement explique que des milieux de vie seront bâtis à travers le pays spécialement pour les Porteurs et ce, en dehors des villes, il ne faut pas rêver... Tout cela s'apparente à des prisons ou à des camps de concentration. Les forces de l'ordre sont de plus en plus à l’affût des Porteurs et ils ne se privent de les abattre si l'un d'eux osent se rebeller.

Contexte provenant de cette recherche
Revenir en haut Aller en bas
 
Kitkat
Kitkat
Féminin MESSAGES : 197
INSCRIPTION : 27/07/2019
ÂGE : 28
RÉGION : L'univers des pingouins
CRÉDITS : Niki/Kitkat

UNIVERS FÉTICHE : Ça dépend de mon humeur
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3167-why-so-serious https://www.letempsdunrp.com/t3576-kitkat-have-a-break-have-a-kitkat https://www.letempsdunrp.com/t3174-keep-calm-we-re-all-mad-here
patrick

Yes I'm a mess sometimes ft. ErynhPastel Empty

rdyd.jpeg
Asalya Maslov
J'ai 26 ans et je vis à San Diego, aux USA. Dans la vie, je suis barmaid et je m'en sors plutôt bien compte tenu de mon passé de toxico. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien, car qui pourrait me supporter sur une longue période de temps ?.

Yes I'm a mess sometimes ft. ErynhPastel Lxtg
» Asalya est une ancienne toxico depuis ses 23 ans. Sa consommation de drogue a débuté à partir de ses 13 ans
» Elle a le pouvoir de causer des brûlures au troisième degré avec les paumes de ses mains au point d’enflammer les objets inflammables. Elle doit être prudente, car elle peut se brûler elle-même.
» Elle est incapable de consommer de l’alcool sans se sentir nauséeuse.
Côté caractère, Asalya est une rebelle dans l'âme, débrouillarde, sociable, arrogante, imaginative, elle peut manquer de maturité et elle a de la difficulté à assumer ses responsabilité. Elle est une excellente menteuse, manipulatrice en cas de besoin et extravertie. Elle est quelqu'un de légère, c’est-à-dire qu’elle n'aime pas se prendre la tête avec des chose qu'elle juge comme des «détails».


avatar Ariel Bloomer :copyright:️ Niki
La journée avait pourtant bien commencé. Ce soir, tu n’avais pas besoin de te pointer au boulot puisque tu avais droit à ton «jour» de congé. Ton but de la journée ? Ne rien faire ou plutôt, te reposer et te balader en ville. Certes, rien de palpitant, mais ce planning te convenait parfaitement. Donc, une fois debout, tu avais traîné une bonne partie de la matinée dans ton appartement sens dessus dessous. Pendant une fraction de seconde, l’idée de ranger un minimum ton appartement avait frôlé ton esprit, mais tout était vite revenu à la normale.

Te balader en ville pour tuer le temps te semblait une excellente option. La belle erreur. À peine avais-tu descendu les marches intérieures de ton immeuble, de franchir la porte menant vers l’extérieur et de faire quelques pas sous les rayons du Soleil qu’une paire de mains vient te saisir par les épaules dans le but de t'entraîner dans une espèce de ruelle. Avant que tu n’aies le temps de réaliser ce qui se passe, la paire de mains te plaque violemment au mur de l’immeuble d’en face, puis la sensation d’un objet froid ainsi que métallique sur le côté de ton crâne te fait légèrement tressaillir. Il ne faut pas être devin pour comprendre que quelqu’un pointe le canon d’une arme à feu sur toi.

Ils étaient deux. Le premier, celui qui tient l’arme à feu et qui te maintient présentement au niveau de la gorge avec son autre main, il te fait penser à un énorme macaque de pratiquement deux mètres de haut. Le deuxième, ah lui… Tu t’en souviens comme si c’était hier. Mike. À cette époque, tu avais environ 17 ans et tu voulais acheter ta dose régulière. Sauf que, compte tenu de ta chance habituelle, tu t’étais retrouvée au mauvais endroit au mauvais moment. En quelques mots, cela se résumait à une descente de police dans le but de l’arrêter, il te croyait de mèche avec la police, il t’avait balancé son poing en pleine gueule au point de t’exploser le nez et en guise de réplique, tu lui avais saisi le bras tout en faisant usage de ton pouvoir. Quoique, à ce moment-là, tu arrivais plus ou moins à contrôler celui-ci. Comment avait-il réussi à te retrouver dans un autre état de cet immense pays ?

« Ne dvigaysya. » (Ne bouge pas). Tu fronces les sourcils. Malgré ta situation un tantinet périlleuse, tu ne peux pas t’empêcher d’ouvrir la bouche. « Quoi ? Il a dit quoi l’gorille ?» Cela ne prend pas deux secondes que Mike s’approche de toi avec un air menaçant. « Il te dit de fermer ta grande gueule et m’écouter ! » Un sourire s’esquisse sur tes lèvres. Tu te doutes que le macaque ne prendra pas le risque de te tirer dessus en plein jour. « J’crois pas qu’il a dit ça. »[/b] Tes yeux bleus-verts ne cillent pas pendant que tu continues à lui tenir tête. «C’est du russe pauvre idiote. T’es pas foutue d’comprendre alors que ton nom de famille c’est Maslov.» Tu ne peux pas retenir un rire bref face à ses paroles. « Mon nom d’famille est russe, mais j’parle pas l’russe. Quand j’t’ai môme on m’reprochait de n’pas maîtriser ma langue maternelle, j’te fais pas imaginer le russe. » Parfois, tu devrais vraiment apprendre à te taire, mais à chaque fois, c’est plus fort que toi.

«Ferme-là ! Maintenant tu m’écoutes attentivement si t’as pas envie que ta cervelle repeigne le mur. Tu te souviens d’ça ?» D’un geste vif, il relève son bras droit juste au-dessus de ton nez afin de te montrer la cicatrice de brûlure en forme de main qui orne son avant-bras. «Tu vas gentillement t’abstenir d’me prendre pour un con. J’sais que t’es une Porteuse et si tu veux continuer à mener ta p’tite vie tranquille, tu vas faire c’que j’te dis. Pigé ? » Ce connard. Tu rêves maintenant de lui mettre une claque brûlante en plein visage. De cette façon, il garderait un nouveau souvenir indélébile de vos retrouvailles. « Pigé. » laisses-tu échapper dans un grognement.

Pendant qu’il t’explique qu’il a évité de faire de la prison suite aux «disparitions mystérieuses» des témoins, il a passé les dernières années à ta recherche dans le but de se venger. Puis, avec l’attaque terroriste de 2017, il avait finalement compris ta véritable nature. Au lieu de te tuer, pourquoi ne pas t’utiliser pour faire sa sale besogne. De plus, San Diego est une jolie ville où prospérer dans le domaine de la drogue. Ensuite, il enchaîne avec son plan, c’est-à-dire t’envoyer dans une espèce de bâtiment abandonné - où un gang dont les membres sont tous armés jusqu’aux dent - cache une importante quantité de drogue. Ta «mission» est de lui rapporter cette fameuse drogue. En plus de ne pas dépenser un seul centime pour refaire son stock, il y gagne un chien de combat. En d’autres mots, toi.

« Donc, si j’comprends bien, tu veux que j’me rende là-bas genre c’te nuit, que j’chope la drogue et que j’te rapporte ça ? » À cet instant précis, tu sais très bien que tu es en train de le regarder comme s’il s’avérait être le dernier des crétins. Ce qui est le cas. « T’as pas compris que j’suis pas immortelle ? Que j’suis pas un gilet par balle vivant ? J’suis plus résistante que la normale, mais j’peux crever comme tout le monde. » Non, tu n’es pas une foutue créature magique qui peut tout détruire dans son sillage. « Rien à foutre. Tu peux tous les tuer si tu veux, j’en ai rien à faire. Tu crèves, je m’en fiche aussi. Si tu refuses, tu vas te retrouver avec un avis de recherche au c*l ou avec une balle dans le crâne. Tu choisis. » Tout en prononçant froidement ces mots, il te tend un bout de papier avec l’adresse du bâtiment inscrit dessus. D’un geste brusque, tu l’attrapes entre tes doigts. « D’accord. » Ni une ni deux, voilà que les deux abrutis te laissent tranquille. Alors qu’ils s’éloignent, tu as la vague impression d’avoir passé un pacte avec le diable...
                                                               
***


Tu as marché pendant un temps indéterminé. Dix minutes ? Une heure ? Peut-être deux. Au moment où tu reprends conscience de ton environnement, te voilà à l’intérieur du centre commercial. Que fais-tu ici ? Sans réellement chercher une réponse à ta question, tu te laisses tomber sur le premier banc de libre. « M*rde... » Souffles-tu entre tes lèvres. Tu devrais surtout dire que tu es dans la m*rde. Jusqu’au coup à vrai dire. Tes coudes appuyés sur tes genoux et la tête entre tes mains, tu essaies de réfléchir à une quelconque option qui peut te permettre de te sortir de ce cauchemar sans trop de dégâts.
Revenir en haut Aller en bas
 
Erynh
Erynh
Féminin MESSAGES : 225
INSCRIPTION : 29/01/2019
CRÉDITS : Gifs OUAT de unknows - Édités par moi ♥

UNIVERS FÉTICHE : Fantasy, School-Story principalement ♥
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t2777-erynh-switch-on#59255 https://www.letempsdunrp.com/t3857-c-est-l-heure-du-gouter-on-tire-a-la-courte-paille-pour-savoir-qui-on-mange-en-premier https://www.letempsdunrp.com/t2789-welcome-to-the-tea-party
patrick

Yes I'm a mess sometimes ft. ErynhPastel Empty


Erynh

J'ai 19 ans et je vis un peu partout. Dans la vie, je fait des bêtises h24, et je m'en sors toujours.


Erynh est une Cheshire : elle peut se téléporter en souriant. Elle peut changer d'apparence lorsqu'elle est dans le monde des humains.



Erynh fronce le nez devant un vendeur circonspect. Elle aimerait bien s'acheter une glace mais c'est un peu cher. Au final elle décide de ne pas payer. Les mains dans ses poches, elle les téléporte derrière le vendeur et se prépare une glace (il n'y a pas d'autres clients donc personne ne la voit).

Elle s'excuse, se retourne et fait revenir discrètement ses mains avec la glace.

Un peu plus tard, elle utilise le même manège pour se procurer une robe et des bijoux.
Elle sourit. Son sac se remplit de plus en plus.

Erynh est une Porteuse. Elle a réussi à se cacher pendant toute sa vie, vu qu'elle peut se téléporter et changer d'apparence c'est très facile pour elle d'échapper au gouvernement. Maintenant elle vole, elle revend, elle change d'apparence. Mais elle s'ennuie un peu ici...

Alors qu'elle s'apprêtait à voler un parfum à un stand devant un banc, la vendeuse se retourne et hurle en voyant des mains en l'air.
"Une Porteuse !"
Erynh court, fait revenir ses mains et se précipite aux toilettes. Elle se transforme en une jeune femme blonde et ressors.
"Il y avait une Porteuse ! Elle s'est téléportée, au secours !"
Elle s'asseoit sur le bac à côté d'une femme aux cheveux roses et fait semblant d'être sous le choc, tout en fourrant discrètement le parfum bien au fond de son sac.



Yes I'm a mess sometimes ft. ErynhPastel Wc38

"Je suis un Passeur de portes et vous avez détruit ma porte, c'est pas de chance..."
Revenir en haut Aller en bas
 
Kitkat
Kitkat
Féminin MESSAGES : 197
INSCRIPTION : 27/07/2019
ÂGE : 28
RÉGION : L'univers des pingouins
CRÉDITS : Niki/Kitkat

UNIVERS FÉTICHE : Ça dépend de mon humeur
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3167-why-so-serious https://www.letempsdunrp.com/t3576-kitkat-have-a-break-have-a-kitkat https://www.letempsdunrp.com/t3174-keep-calm-we-re-all-mad-here
patrick

Yes I'm a mess sometimes ft. ErynhPastel Empty

rdyd.jpeg
Asalya Maslov
J'ai 26 ans et je vis à San Diego, aux USA. Dans la vie, je suis barmaid et je m'en sors plutôt bien compte tenu de mon passé de toxico. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien, car qui pourrait me supporter sur une longue période de temps ?.

Yes I'm a mess sometimes ft. ErynhPastel Lxtg
» Asalya est une ancienne toxico depuis ses 23 ans. Sa consommation de drogue a débuté à partir de ses 13 ans
» Elle a le pouvoir de causer des brûlures au troisième degré avec les paumes de ses mains au point d’enflammer les objets inflammables. Elle doit être prudente, car elle peut se brûler elle-même.
» Elle est incapable de consommer de l’alcool sans se sentir nauséeuse.
Côté caractère, Asalya est une rebelle dans l'âme, débrouillarde, sociable, arrogante, imaginative, elle peut manquer de maturité et elle a de la difficulté à assumer ses responsabilité. Elle est une excellente menteuse, manipulatrice en cas de besoin et extravertie. Elle est quelqu'un de légère, c’est-à-dire qu’elle n'aime pas se prendre la tête avec des chose qu'elle juge comme des «détails».


avatar Ariel Bloomer :copyright:️ Niki
Plongée dans tes pensées, tu ne remarques pas immédiatement la jeune femme s’installer à tes côtés sur ce banc. Ni même l’agitation autour de toi suite à la présence «menaçante» d’un Porteuse dans les environs. C’est lorsque tu remarques ses mains glisser un objet ressemblant à une bouteille dans son sac qu’un petit rire bref s’échappe d’entre tes lèvres. « T’es aussi subtile que la couleur d’mes cheveux. » Si tu ne passais pas une si mauvaise journée, tu aurais pris la peine de plaisanter sur ce sujet pendant plusieurs minutes, ensuite tu lui aurais donné quelques conseils, puis tu aurais peut-être même pris la peine de jouer à «l’adulte responsable» afin de lui faire prendre conscience que «ses actions ont des conséquences sur le reste de sa vie». Ouais, tu as été à deux doigts d’être fière de toi, mais cela sera pour une prochaine fois.

« J’doute que t’aies acheté ça. » Alors que tu relèves un sourcil, tu observes la jeune inconnue avec un air exagérément soupçonneux. Il ne faut pas être devin pour comprendre que cela t’es complètement égal. Toi aussi tu as été une sacrée gamine qui en a fait voir de toutes les couleurs à ceux qui osaient croiser ton chemin dans le but de te faire la morale. Tu ne comptes plus le nombre de vols que tu as fait dans le but de te payer tes doses à l’époque où tu étais une toxicomane. Certes, n’importe qui peut remettre en doute ta capacité à prendre tes responsabilités, même aujourd’hui, mais tu n’es plus celle que tu étais il y a seulement quelques années. Surtout, tu ne veux plus être cette fille bonne qu’à s’autodétruire.

« Mais t’sais quoi ? Jm’en fiche totalement, t’façon ils sont tous occupés à chercher la Porteuse qu'ils ont sûrement tous halluciné. » Un sourire s’esquisse sur tes lèvres et le ton de ta voix se veut moqueur. Aujourd’hui, la tête d’un Porteur vaut bien plus qu’attraper un voleur. Pendant encore combien de temps le reste de l’humanité va continuer à vous mettre, toi et les tiens, dans le même panier ? Non, tu refuses de porter cette foutue étiquette de terroriste. Ils peuvent te donner le nom qu’ils veulent, mais ils n’ont pas le droit de t’imposer celle de «terroriste» ou encore de «monstre»…

Alors que tu replaces l’une de tes nombreuses mèches rebelles, tu n’attends pas plus longtemps pour te lever de ce banc. « Sur ce, j’te souhaite bonne chance pour la suite. » Sans réellement attendre une réponse de l’autre jeune femme, tu te contentes de lui tourner le dos dans le but de quitter les lieux. Au moment où tu souhaites t’éloigner de ce banc, ton regard se pose sur quelques personnes vêtues d’un uniforme de gardien de sécurité. Génial. Une petite voix dans un coin de ta tête te fait comprendre que tu ne pourras pas sortir d’ici aussi facilement que tu es entrée. Dans quelques minutes, les policiers vont se pointer dans ce centre commercial, bloquer toutes les sorties et examiner les personnes qui se trouvent dans ce lieu. Certes, tu n’es pas la cible principale, mais tu vas te transformer en dommage collatéral. À cet instant précis, tu ressens une pointe de haine envers la fautive mystère. Cette satanée journée ne se terminera donc jamais ?

« D’mieux en mieux... » Murmures-tu pour toi-même. Plus les minutes passent, plus tes options sont de plus en plus limitées. Ici, tu ne peux pas recourir à la force ou à tes pouvoirs sans te dévoiler à la face du monde.
Revenir en haut Aller en bas
 
Erynh
Erynh
Féminin MESSAGES : 225
INSCRIPTION : 29/01/2019
CRÉDITS : Gifs OUAT de unknows - Édités par moi ♥

UNIVERS FÉTICHE : Fantasy, School-Story principalement ♥
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t2777-erynh-switch-on#59255 https://www.letempsdunrp.com/t3857-c-est-l-heure-du-gouter-on-tire-a-la-courte-paille-pour-savoir-qui-on-mange-en-premier https://www.letempsdunrp.com/t2789-welcome-to-the-tea-party
patrick

Yes I'm a mess sometimes ft. ErynhPastel Empty

hv2g.png
Erynh

J'ai 19 ans et je vis un peu partout. Dans la vie, je fait des bêtises h24, et je m'en sors toujours.


Erynh est une Cheshire : elle peut se téléporter en souriant. Elle peut changer d'apparence lorsqu'elle est dans le monde des humains.



« T’es aussi subtile que la couleur d’mes cheveux. »
La mauve tourne la tête vers sa voisine et sourit discrètement, tout en observant du coin de l’œil le personnel paniqué.
"Je prends ça comme un compliment."
La jeune femme aux cheveux roses hausse un sourcil soupçonneux mais tranquille.
« J’doute que t’aies acheté ça. »
Le sourire de la Mauve s'agrandit. Sa voisine n'a pas l'air de vouloir la dénoncer, et cela la détend. Ils sont rares les alliés des "voleurs" en ce moment. Quoique, elle n'aime pas ce mot. "Chapardeurs" convient mieux, ça sonne plus élégant, plus Robin des Bois.
"Disons que je me suis procuré ce flacon par des moyens plus... amusants."
Erynh jette un coup d’œil à sa voisine. Elle se demande comment la jeune femme réagirait si la mauve lui disait qu'elle était une Porteuse. Remarque, elle pourrait. Un jour elle s'était téléporté en plein milieu d'une rue et n'avait quand même pas été attrapée. Elle sait bien qu'elle joue de plus en plus souvent avec le feu, mais elle trouve ça amusant. Erynh a eu beaucoup de chance à la loterie des pouvoirs : la téléportation de tout ou partie de son corps, et la possibilité de changer d'apparence, c'est non seulement génial mais salutaire. Elle a eu sa part de dangers comme tout le monde mais s'en est jusque-là plutôt bien sortie. Ça s'est même révélé fun la plupart du temps. Par exemple, si quelqu'un la touche lorsqu'elle se téléporte, cette personne est téléportée avec elle. La Mauve ne comptait plus le nombre de fois où elle avait laissé des "passagers indésirables" - souvent des forces de l'ordre - en haut des toits, dans des placards, ou, plus amusant, dans des vestiaires de la gente féminine ou masculine selon les cas.
Erynh est sortie de ses pensées par le ton moqueur de sa voisine.
« Mais t’sais quoi ? Jm’en fiche totalement, t’façon ils sont tous occupés à chercher la Porteuse qu'ils ont sûrement tous halluciné. »
Erynh ne peut pas s'empêcher d'éclater de rire.
"Je ne suis pas certaine qu'ils l'aient inventée, cette Porteuse."
Petit indice mine de rien, comme d'habitude avec elle.
« Sur ce, j’te souhaite bonne chance pour la suite. »
La jeune femme se lève, semblant vouloir partir, mais Erynh sent qu'elle hésite à la vue d'agents de sécurité. La Mauve se tend légèrement. Elle a encore les objets volés dans son sac et ne tient pas tant que ça à être fouillée. Autant vite aller aux toilettes, et se téléporter sur le toit du centre puis à un autre endroit pour quitter les lieux.
Erynh observe la jeune femme aux cheveux roses. Si elle ne l'a pas dénoncée, c'est peut-être parce qu'elle-même a quelque chose à cacher. Et si elle l'emmenait avec elle ? Après tout, ça ne lui coûte rien.
Erynh se décale sur le banc, fait mine de ranger son sac, et glisse à son ex-voisine, qui est toujours à portée d'oreille :
"Si tu préfères éviter les agents, je peux te filer un coup de main."



PS :
 


Yes I'm a mess sometimes ft. ErynhPastel Wc38

"Je suis un Passeur de portes et vous avez détruit ma porte, c'est pas de chance..."
Revenir en haut Aller en bas
 
Kitkat
Kitkat
Féminin MESSAGES : 197
INSCRIPTION : 27/07/2019
ÂGE : 28
RÉGION : L'univers des pingouins
CRÉDITS : Niki/Kitkat

UNIVERS FÉTICHE : Ça dépend de mon humeur
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3167-why-so-serious https://www.letempsdunrp.com/t3576-kitkat-have-a-break-have-a-kitkat https://www.letempsdunrp.com/t3174-keep-calm-we-re-all-mad-here
patrick

Yes I'm a mess sometimes ft. ErynhPastel Empty

rdyd.jpeg
Asalya Maslov
J'ai 26 ans et je vis à San Diego, aux USA. Dans la vie, je suis barmaid et je m'en sors plutôt bien compte tenu de mon passé de toxico. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien, car qui pourrait me supporter sur une longue période de temps ?.

Yes I'm a mess sometimes ft. ErynhPastel Lxtg
» Asalya est une ancienne toxico depuis ses 23 ans. Sa consommation de drogue a débuté à partir de ses 13 ans
» Elle a le pouvoir de causer des brûlures au troisième degré avec les paumes de ses mains au point d’enflammer les objets inflammables. Elle doit être prudente, car elle peut se brûler elle-même.
» Elle est incapable de consommer de l’alcool sans se sentir nauséeuse.
Côté caractère, Asalya est une rebelle dans l'âme, débrouillarde, sociable, arrogante, imaginative, elle peut manquer de maturité et elle a de la difficulté à assumer ses responsabilité. Elle est une excellente menteuse, manipulatrice en cas de besoin et extravertie. Elle est quelqu'un de légère, c’est-à-dire qu’elle n'aime pas se prendre la tête avec des chose qu'elle juge comme des «détails».


avatar Ariel Bloomer :copyright:️ Niki
Ce n’est qu’une simple question de temps avant que tu te retrouves dans une bien mauvaise posture. C’est que tu n’entends même pas sa déclaration sur le fait que les gens n’ont probablement pas inventé la Porteuse qui a créé tout ce bordel. Ce n’est que lorsqu’elle te propose son aide pour quitter les lieux que sa voix te parvient enfin aux oreilles. «Et tu comptes faire ça comment ? Tu vas faire diversion pendant que j’file voir ailleurs si j’y suis ?» Qui voudrait se sacrifier dans ce genre de situation et surtout pour toi ? À moins d’avoir un plan infaillible derrière la tête, tu doutes que la jeune femme puisse te faire disparaître d’ici en un claquement de doigts - sauf que ça, tu ne le sais pas encore qu’elle peut réellement faire cela -.

Sans pouvoir t’en empêcher, ton regard bleu-vert ne peut pas quitter le petit attroupement de gardiens qui se situe à seulement une vingtaine de mètres de votre position actuelle. Certes, tu sais bien que si l’un des gardes croise ton regard, ce dernier va comprendre que tu t’inquiètes de quelque chose en plus d’avoir un comportement suspect. Très bientôt, ils vont se séparer dans le but de couvrir une grande partie du secteur du centre commercial et de vous demander de vous regrouper avec les autres clients afin de vous examiner attentivement. Par réflexe, tu peux ressentir les paumes de tes mains en train de se réchauffer petit à petit. D’ici moins d’une minute, la chaleur atteindra un niveau tellement élevée que tu pourras causer d’importantes brûlures à ceux qui oseront s’en prendre à toi.

«N’venez pas par ici... Restez loin d'moi...» Murmures-tu entre tes lèvres à la manière d'une étrange incantation. Maintenant, sans même y jeter un œil, tu sais que tes deux paumes ont une couleur rougeâtre comme si tu avais attrapé un vilain coup de soleil… Devrais-tu les prendre par surprise et attaquer la première pour ensuite t’enfuir à toutes jambes ? Si tu fais ça, tu vas être facilement repérable avec la couleur de tes cheveux et même si tu mets une capuche sur ton crâne, les caméras de sécurité seront en mesure de bien capter ton visage. En moins de deux, les médias du pays diffuserons ta photo tout en te traitant de «terroriste». Non, c’est une très mauvaise idée.

Alors que tu tentes désespérément de réfléchir à un nouveau plan qui n’entraînera ni ta mort et ni ton arrestation, la voix d’un homme se fait entendre plusieurs boutiques plus loin. «Le Porteur est ici !» Porteur ? N’était-ce pas une Porteuse ? Quoique, est-ce vraiment surprenant ? Les humains étant effrayés et anxieux par la situation, ils ne se gêneront pas pour dénoncer les personnes suspectes ou marginales, voire les deux à la fois. Pendant que tu vois plusieurs gardiens courir en direction de la voix, tu arrives à te détendre quelque peu. Bien entendu, tu restes sur tes gardes, car les emmerdes ne font que commencer, mais tu as maintenant quelques minutes de répit. Dans un soupir, ton regard se tourne vers l’autre jeune femme.

«Si t’as un plan, j’vais être preneuse. J’vais t’suivre.» Tu n’as pas mille et une options qui s’offrent à toi à cet instant. Réclamer ou accepter l’aide des autres ne fait pas partie de tes habitudes. Depuis ta plus «tendre enfance», tu as su te débrouiller sans l’aide des autres et surtout à apprendre qu’à compter sur toi-même. Quoique, grâce aux «autres», tu as aussi réussi à plonger les yeux fermés dans l’enfer. Une toxico. Cette étiquette, tu vas devoir la porter toute ta vie malgré tes efforts pour retourner dans le «droit chemin» ou plutôt pour l’emprunter pour la première fois.
Revenir en haut Aller en bas
 
Erynh
Erynh
Féminin MESSAGES : 225
INSCRIPTION : 29/01/2019
CRÉDITS : Gifs OUAT de unknows - Édités par moi ♥

UNIVERS FÉTICHE : Fantasy, School-Story principalement ♥
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t2777-erynh-switch-on#59255 https://www.letempsdunrp.com/t3857-c-est-l-heure-du-gouter-on-tire-a-la-courte-paille-pour-savoir-qui-on-mange-en-premier https://www.letempsdunrp.com/t2789-welcome-to-the-tea-party
patrick

Yes I'm a mess sometimes ft. ErynhPastel Empty

hv2g.png
Erynh

J'ai 19 ans et je vis un peu partout. Dans la vie, je fait des bêtises h24, et je m'en sors toujours.


Erynh est une Cheshire : elle peut se téléporter en souriant. Elle peut changer d'apparence lorsqu'elle est dans le monde des humains.



«Et tu comptes faire ça comment ? Tu vas faire diversion pendant que j’file voir ailleurs si j’y suis ?»
Erynh sort un miroir de poche de son sac et fait mine de se regarder dedans.
"Non, bien sûr que non. Je suis altruiste mais je ne me sacrifie pas pour les autres. Tu verras bien comment je m'y prends."

La rose a l'air stressée. Elle regarde d'un air insistant le groupe d'agents et commence à murmurer, elle n'est pas discrète. La mauve écarquille les yeux en voyant ses paumes. Aaah, d'accord. C'est pour ça qu'elle a l'air si paniquée. Une Porteuse quasi prise au piège, sans pouvoir lui permettant de s'échapper, ça doit être vraiment stressant. Mais quand même, il faudrait qu'elle se détende ! Les gens pourraient remarquer ses paumes rougeoyantes à tout moment.
Erynh tique et referme son miroir sèchement.
"Si tu veux qu'on sorte d'ici sans problème, tu dois te comporter plus discrètement. Respire un grand coup et calme-toi, ils ne nous ont pas encore repérées."

«Le Porteur est ici !»
Erynh hausse un sourcil plus qu'amusé.
"Ils m'ont vraiment confondue avec un individu d'apparence masculine ?" Elle regarde son corps, faussement indignée. "Quand même, ils auraient pu faire un effort ! Je m'assure d'être féminine sous toutes mes formes."
Les gardiens courent vers la source de l'appel et Erynh voit les épaules de la jeune femme se baisser. Elle s'est un peu calmée, tant mieux.
«Si t’as un plan, j’vais être preneuse. J’vais t’suivre.
- Tant mieux, tu as écouté la voix de la raison. Prête pour le spectacle ?"
Un grand sourire illumine le visage de la Porteuse. Le même sourire, magnifique mais dérangeant, trop prononcé, qui reste pour toutes ses formes. Elle vérifie que personne ne les regarde, puis se lève, titube et "défaille" en s'agrippant à l'épaule de "la rose" (tout en prenant garde de ne pas toucher ses mains).
"Un Porteur ?! Mon Dieu ! Nous ne sommes pas en sécurité !"
La Mauve mime la panique, et une vendeuse s'approche d'elle.
"Madame, ça ne va pas ?
- Non, je ne me sens pas bien... J'ai vécu une agression de Porteur l'année dernière... Mon médecin m'a dit que des réactions post-traumatiques pouvaient arriver..."

La mauve se tourne ensuite vers l'autre Porteuse et lui fait un discret clin d’œil.
"S'il-vous-plaît, vous pouvez m'accompagner aux toilettes ? Je veux juste me rafraîchir, mais j'ai peur de faire un malaise..."

Elle remercie la vendeuse et se "laisse conduire" jusqu'aux toilettes les plus proches par sa nouvelle compagne de fuite. De là, elle joue encore la comédie devant certaines femmes, et enfin les deux se retrouvent seules. Heureusement, il n'y a pas de caméra dans les toilettes. Erynh reprend la forme qu'elle aime le mieux, celle d'une jeune femme aux cheveux mauves et aux oreilles de chat (des fausses, qu'elle a "créées" à force d'entraînement).
La mauve sourit et se regarde dans le miroir en passant une main dans ses cheveux.
"Ah, c'est quand même mieux comme ça, non ? Qu'en penses-tu ?" Elle fait quelques poses et sourit.

"Bon, maintenant je vais pouvoir nous téléporter sur le toit, et de là dans un endroit plus safe. J'ai besoin de te toucher pour ça, mais je suppose que je vais éviter les mains," rit la Mauve.
"Mais d'abord, il faut qu'on peaufine ta couverture de "jeune femme malencontreusement capturée par une Méchante Porteuse, alors qu'elle cherchait juste à l'aider. - elle accompagne sa phrase de guillemets avec ses doigts - Pour cela, il va falloir que tu ouvre la porte juste pour qu'on te voit, mais pas moi. Tu vas te débattre et crier qu'une Porteuse te kidnappe. Ensuite je nous téléporte et le tour est joué. Ready ?"



Yes I'm a mess sometimes ft. ErynhPastel Wc38

"Je suis un Passeur de portes et vous avez détruit ma porte, c'est pas de chance..."
Revenir en haut Aller en bas
 
Kitkat
Kitkat
Féminin MESSAGES : 197
INSCRIPTION : 27/07/2019
ÂGE : 28
RÉGION : L'univers des pingouins
CRÉDITS : Niki/Kitkat

UNIVERS FÉTICHE : Ça dépend de mon humeur
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3167-why-so-serious https://www.letempsdunrp.com/t3576-kitkat-have-a-break-have-a-kitkat https://www.letempsdunrp.com/t3174-keep-calm-we-re-all-mad-here
patrick

Yes I'm a mess sometimes ft. ErynhPastel Empty

rdyd.jpeg
Asalya Maslov
J'ai 26 ans et je vis à San Diego, aux USA. Dans la vie, je suis barmaid et je m'en sors plutôt bien compte tenu de mon passé de toxico. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien, car qui pourrait me supporter sur une longue période de temps ?.

Yes I'm a mess sometimes ft. ErynhPastel Lxtg
» Asalya est une ancienne toxico depuis ses 23 ans. Sa consommation de drogue a débuté à partir de ses 13 ans
» Elle a le pouvoir de causer des brûlures au troisième degré avec les paumes de ses mains au point d’enflammer les objets inflammables. Elle doit être prudente, car elle peut se brûler elle-même.
» Elle est incapable de consommer de l’alcool sans se sentir nauséeuse.
Côté caractère, Asalya est une rebelle dans l'âme, débrouillarde, sociable, arrogante, imaginative, elle peut manquer de maturité et elle a de la difficulté à assumer ses responsabilité. Elle est une excellente menteuse, manipulatrice en cas de besoin et extravertie. Elle est quelqu'un de légère, c’est-à-dire qu’elle n'aime pas se prendre la tête avec des chose qu'elle juge comme des «détails».


avatar Ariel Bloomer :copyright:️ Niki

Te comporter plus discrètement ? Facile à dire, mais compliqué à réaliser surtout quand tu es à deux doigts de te faire repérer. En plus de cela, l’inconnue a bien compris que tu n’es pas totalement «humaine» et c’est probablement son cas aussi - sauf si elle est dotée d’une très grande ouverture d’esprit, mais tu doutes fortement de cette option -. Il suffit d’un petit coup d’oeil en direction de tes mains pour comprendre que tes paumes n’ont pas une teinte d’un rouge naturel. «D’accord...» Murmures-tu pendant que tu essaies de prendre de grandes inspirations pour et calmer un minimum.

Ses propos en lien avec l’homme qui est faussement accusé d’être un porteur viennent confirmer tes doutes. Cette jeune femme est bel et bien une Porteuse tout comme toi. Avant que tu puisses ajouter quoique ce soit, la voilà qui est en train de jouer la comédie. Incrédule, tu la regardes faire semblant d’être sous l’emprise d’une attaque de panique. Lorsque la vendeuse arrive à votre hauteur pour aider la jeune femme, tu tentes de jouer le rôle de l’amie qui s’inquiète de la situation. «Oui… Mon amie n’va pas très bien...» Puis, sans un mot supplémentaire, tu suis les deux femmes jusqu’aux toilettes publiques non sans jeter quelques coups d’oeil. Une fois à l’intérieur, tu arques un sourcil devant l’attitude de l’autre Porteuse.

«Ouais, j’imagine...» Certes, c’est un tantinet mieux comme situation, mais vous êtes encore dans ce foutu centre commercial. À moins de vous glisser dans les conduits d’aérations, tu te vois mal sortir d’ici discrètement. Peut-être en foutant le feu… Avant de pouvoir terminer ta pensée sur un plan abracadabrant, la voix de l’autre jeune femme te ramène à la réalité. Alors son truc, c’est la téléportation, est-ce la chance qui t’adresse un petit sourire malgré cette horrible journée ? Pendant que tu écoutes attentivement la jeune femme, tu te demandes si cela est une bonne idée. Quoique, as-tu un autre plan - mettre le feu n’est pas un bon plan - ou un semblant de meilleur plan que celui-ci ? Non, alors autant te taire et suivre son «scénario» pour te sortir d’ici en un seul morceau. Enfin, tu espères que la téléportation ne va pas te découper en morceaux ou te faire perdre un de tes précieux membres en chemin.

«Facile, foutre le bordel c’était ma spécialité ! J’suis prête !»
T’exclames-tu avec un sourire amusé sur les lèvres tout en mettant la capuche de ton éternel manteau de cuir sur ta tête dans le but de masquer au maximum ta chevelure rose. Sans attendre plus longtemps, tu te projettes toi-même au niveau des lavabos tout en ouvrant la porte d’une dizaine de centimètres. «Hey ! V’nez m’aider ! Y’a une Porteuse ici !» D’un puissant coup de coude bien placé, tu vises le miroir derrière toi qui éclate en centaine de morceaux. Si tes cris n’attirent pas assez l’attention sur ta petite personne, le vacarme que tu crées délibérément va le faire à ta place. «Elle va m’kidnapper ! Aidez-moi !» Avant que qui que ce soit ne puisse franchir la porte, tu élances ton autre bras vers la Porteuse afin qu’elle puisse te toucher au niveau du poignet. Certes, tes paumes ne sont plus brûlantes, mais l’étrange sensation de chaleur est toujours présente… Lorsque sa main entre en contact avec toi, tu ne sais pas combien de secondes s’écoulent avant que tu te retrouves sur le toit.

Tu dois bien cligner des yeux une bonne dizaine de fois pour que tes pupilles s’adaptent au nouvel éclairage. «P*tain, j’ai cru que j’allais mourir là-d’dans !» C’est que tu tu mets littéralement à rigoler toute seule. Encore une fois, tu as réussi à te sortir d’un mauvais pas malgré ta malchance habituelle. «Merci, qui que tu sois ! Pas b’soin d’une autre téléportation, j’peux m’débrouiller d’ici ! Si un jour t’as b’soin d’un service, t’as juste à faire le tour des bars et demander Asalya. J’suis barmaid, j’ai dû bosser dans pratiquement la moitié les bars de c’te ville. » Rapidement, ton regard fait le tour du toit du bâtiment jusqu’à ce que tes yeux se posent sur les escaliers de secours. Parfait ! Tu n’auras pas besoin de te la jouer «grande cascadeuse» pour descendre d’ici et tu vas éviter d’attirer l’attention. «J’dois filer, j’ai une mission à la con qui m’attend ce soir !» Dis-tu en rigolant malgré qu’au fond de toi, tu n’as pas du tout envie de rire. Sachant à l’avance que tu mets ta petite existence en danger, tu n’as pas du tout envie de risquer ta peau pour un pauvre type qui te menace de dévoiler ta véritable nature au reste du monde. Du moins, aux autorités qui peuvent te faire enfermer dans une prison spéciale pour le reste de ta misérable vie.
Revenir en haut Aller en bas
 
Erynh
Erynh
Féminin MESSAGES : 225
INSCRIPTION : 29/01/2019
CRÉDITS : Gifs OUAT de unknows - Édités par moi ♥

UNIVERS FÉTICHE : Fantasy, School-Story principalement ♥
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t2777-erynh-switch-on#59255 https://www.letempsdunrp.com/t3857-c-est-l-heure-du-gouter-on-tire-a-la-courte-paille-pour-savoir-qui-on-mange-en-premier https://www.letempsdunrp.com/t2789-welcome-to-the-tea-party
patrick

Yes I'm a mess sometimes ft. ErynhPastel Empty

hv2g.png
Erynh

J'ai 19 ans et je vis un peu partout. Dans la vie, je fait des bêtises h24, et je m'en sors toujours.


Erynh est une Cheshire : elle peut se téléporter en souriant. Elle peut changer d'apparence lorsqu'elle est dans le monde des humains.




Erynh se retient d'éclater de rire lors du petit numéro de la rose, puis attrape rapidement son poignet et les téléporte sur le toit, ne la lâchant que quand elle est sûre que la jeune femme tient debout, les téléportations pouvant provoquer des vertiges. La Mauve rit ensuite de la mésaventure avec l'autre Porteuse.
« Merci, qui que tu sois ! Pas b’soin d’une autre téléportation, j’peux m’débrouiller d’ici ! Si un jour t’as b’soin d’un service, t’as juste à faire le tour des bars et demander Asalya. J’suis barmaid, j’ai dû bosser dans pratiquement la moitié les bars de c’te ville. »
Erynh hoche la tête et lui sourit.
"Je t'en prie, j'allais pas te laisser aux flics. Et merci de ton offre, je m'en souviendrais. Je m'appelle Erynh. Si tu as besoin de moi ou de mes talents, tu me trouveras soit dans les centres commerciaux à voler des trucs, soit dans les fêtes undergrounds. Au cas où t'arrive pas du tout à me trouver, va devant le vendeur de crêpes du centre commercial de l'avenue Violet, j'y passe chaque jour pour manger un morceau."
«J’dois filer, j’ai une mission à la con qui m’attend ce soir !»
"Pas de soucis, bon courage alors !"

Je lui fais un signe et me téléporte dans une salle de bain, chez mon amie Hanna, logement provisoire. Je lui adresse un signe de tête en poussant la porte, ainsi qu'à sa énième conquête de la semaine, et vais me coucher dans ma chambre pour roupiller un peu.



Yes I'm a mess sometimes ft. ErynhPastel Wc38

"Je suis un Passeur de portes et vous avez détruit ma porte, c'est pas de chance..."
Revenir en haut Aller en bas
 
Kitkat
Kitkat
Féminin MESSAGES : 197
INSCRIPTION : 27/07/2019
ÂGE : 28
RÉGION : L'univers des pingouins
CRÉDITS : Niki/Kitkat

UNIVERS FÉTICHE : Ça dépend de mon humeur
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3167-why-so-serious https://www.letempsdunrp.com/t3576-kitkat-have-a-break-have-a-kitkat https://www.letempsdunrp.com/t3174-keep-calm-we-re-all-mad-here
patrick

Yes I'm a mess sometimes ft. ErynhPastel Empty

rdyd.jpeg
Asalya Maslov
J'ai 26 ans et je vis à San Diego, aux USA. Dans la vie, je suis barmaid et je m'en sors plutôt bien compte tenu de mon passé de toxico. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien, car qui pourrait me supporter sur une longue période de temps ?.

Yes I'm a mess sometimes ft. ErynhPastel Lxtg
» Asalya est une ancienne toxico depuis ses 23 ans. Sa consommation de drogue a débuté à partir de ses 13 ans
» Elle a le pouvoir de causer des brûlures au troisième degré avec les paumes de ses mains au point d’enflammer les objets inflammables. Elle doit être prudente, car elle peut se brûler elle-même.
» Elle est incapable de consommer de l’alcool sans se sentir nauséeuse.
Côté caractère, Asalya est une rebelle dans l'âme, débrouillarde, sociable, arrogante, imaginative, elle peut manquer de maturité et elle a de la difficulté à assumer ses responsabilité. Elle est une excellente menteuse, manipulatrice en cas de besoin et extravertie. Elle est quelqu'un de légère, c’est-à-dire qu’elle n'aime pas se prendre la tête avec des chose qu'elle juge comme des «détails».


avatar Ariel Bloomer :copyright:️ Niki

Tu as essayé de fermer l’oeil une heure ou deux avant de quitter ton appartement pour la deuxième fois de la journée. Déjà que ta journée n’a pas bien commencé avec la désagréable visite de Mike, tu as eu en prime un autre événement dans ta journée qui t’a fait vivre un sacré ascenseur émotionnel par la faute d’une autre Porteuse. Inutile d’ajouter que tu dois maintenant te préparer à aller voler de la drogue à un gang rival de Mike si tu ne veux pas finir avec un trou au milieu du crâne ou encore avec un avis de recherche où tu vas être désignée comme une vilaine terroriste. Non, décidément, tu n’es pas fait pour vivre une vie ennuyeuse. Quoique, tu te contenterais bien d’une vie normale où tu ne risque pas de te faire tuer tous les quatre matins. Encore une fois, cela doit être trop demandé.

La drogue. Tu n’as plus consommé cette invention du mal depuis maintenant trois ans. Les seules fois où tu as tenu entre tes mains cette chose destructrice dans les trois dernières années, c’était pour la détruire avec l’aide de ton pouvoir. La réduire en cendre, une vulgaire poussière qui ne peut plus détruire des vies innocentes. Pour la première fois depuis tout ce temps, tu vas devoir ramener de la drogue sans la cramer à une pourriture de dealer sans lui exploser sa sale tronche d’un bon coup de poing. C’est que ça te filerait presque la nausée cette histoire…

Recouverte de vêtements foncées, tu te déplaces dans les rues de San Diego telle une ombre. La capuche de ta veste enfoncée sur ta tête afin de masquer au maximum ta longue chevelure rose, tu t’es arrangée pour que des mèches ne dépassent pas çà et là. Malgré la noirceur environnante - c’est qu’il est pratiquement minuit -, tu as cette couleur de cheveux depuis assez longtemps pour savoir qu’elle ne passe pas inaperçue nulle part. Alors que tu avances silencieusement vers le fameux bâtiment «abandonné», tu passes sans tant rendre compte sur la rue que la Porteuse t’a parlé quelques heures plus tôt. Dans un soupir, tu t’arrêtes de marcher pendant quelques secondes afin d’observer les alentours comme si tu souhaitais presque croiser la jeune femme. À cette heure-ci, tu as pratiquement aucune chance de la croiser, car tout est fermé dans les alentours. Tu ne caches pas que tu aimerais avoir une bonne raison de rebrousser chemin, mais d’un autre côté, si tu n’agis pas cette nuit, tu risques de connaître une fin abrupte. Malheureusement, sans perdre plus de temps, tu te remets en route.

Lorsque tu te retrouves enfin près du fameux bâtiment au bout de plusieurs minutes de marche, tu t’approches discrètement d’un haut muret de béton afin de grimper dessus. À cette hauteur, tu es en mesure de voir qui se trouve à l’extérieur du bâtiment sans que personne ne te remarque. «Un, deux, trois, quatre connards. Super. C’est génial.» Si tu te fais remarquer, tu sais très bien que tu vas te faire tirer dessus à la manière d’une dinde sauvage en pleine forêt. En d’autres mots, tu n’as aucune chance de survie s’ils te prennent pour cible. Ta seule issue pour t’en sortir en vie, c’est d’avancer jusque sur le côté du bâtiment afin d’emprunter l’escalier de secour sacrément rouillé et de te glisser à l’intérieur d’une des fenêtres encore un minimum fonctionnelle. Sans faire de bruit, tu glisses un poing américain entre les doigts de ta main gauche. Certes, tu n’es pas gauchère, mais quand tu dois attaquer quelqu’un par surprise, utiliser ta main gauche fait un excellent effet.

C’est avec toute la discrétion dont tu peux faire preuve que tu te laisses glisser de l’autre côté du muret dans les herbes hautes. Maintenant en position accroupie, tu tentes de te faufiler dans ces herbes tel un serpent. La dernière chose que tu veux, c’est que ces hommes armés remarque des mouvements suspects dans ta direction. «J’vais avoir b’soin d’un miracle pour m’en sortir vivante...» Murmures-tu à toi-même pendant que tu mets lentement un pied devant l’autre. Une fois arrivée à la hauteur d’une pile de vieux blocs de béton, tu décides de prendre une petite pause, car inconsciemment, depuis que tu as traversé le muret, tu n’as pas pu t’empêcher de retenir ta respiration à plusieurs reprises. Si ça continue comme ça, ce n’est pas une balle qui va te tuer, mais bien un manque d’oxygène… Tu n’es pas encore rendue sur le côté du bâtiment que tu galères déjà à franchir la deuxième étape de ton «plan» improvisé...

@Erynh
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Yes I'm a mess sometimes ft. ErynhPastel Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Yes I'm a mess sometimes ft. ErynhPastel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers fantasy :: Surnaturel-
Sauter vers: