Partagez
 
 
 

 Thalya * I’ve been hearing symphonies, before all I heard was silence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
Lullaby
Lullaby
Féminin MESSAGES : 1090
INSCRIPTION : 13/09/2017
CRÉDITS : Nobody

UNIVERS FÉTICHE : Vie réelle / HP / Twilight / University
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1201-lullaby https://www.letempsdunrp.com/t3385-lullaby-you-re-in-my-head-always-always-always https://www.letempsdunrp.com/t1204-les-personnages-de-lullaby
Narnia

Thalya * I’ve been hearing symphonies, before all I heard was silence Empty

Le contexte du RP
Mise en situation

La situation
Gabrielle danse depuis qu'elle est toute petite, une vraie passion. Neil quand à lui est musicien. Violoncelliste pour être exact. Tout deux vivent sous le même toit aujourd'hui, au sein d'une colocation réunissant sept personnes aux personnalités très différentes. Ce n'est pourtant pas dans ce contexte qu'ils se sont rencontrés mais sur les planches, un soir de gala.

Contexte provenant de cette recherche


Mes recherches en cours ♥️

Mes recherches en vrac
Revenir en haut Aller en bas
 
Lullaby
Lullaby
Féminin MESSAGES : 1090
INSCRIPTION : 13/09/2017
CRÉDITS : Nobody

UNIVERS FÉTICHE : Vie réelle / HP / Twilight / University
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1201-lullaby https://www.letempsdunrp.com/t3385-lullaby-you-re-in-my-head-always-always-always https://www.letempsdunrp.com/t1204-les-personnages-de-lullaby
Narnia

Thalya * I’ve been hearing symphonies, before all I heard was silence Empty


Gabrielle Reynolds
J'ai 22 ans et je vis à Vancouver, Canada. Dans la vie, je suis étudiante en droit & mannequin et je m'en sors très bien. Sinon je suis célibataire .

Fille unique, (bébé miracle) ce qui lui a valut d'être toujours un peu protégée, tout en étant poussée vers le haut. Passionnée de danse, son coeur balance entre danse classique et danse acrobatique. Elle a 17 ans quand elle est repérée dans un parc, pour faire des photos, alors qu'elle se destine à des études en droit. Elle poursuit ses études en parallèle, passe sa licence et son master, s'inscrit à un barreau pour la forme... Mannequin est son job principal aujourd'hui. Gabrielle est le genre de filles qui s'entend bien avec tout le monde en général et se trouve être le "nounours" de la coloc.


Iga Wysocka - Elsy (moi)


Le trac était là, comme toujours. Comme au cours des vingts dernières années. Gabrielle a beau danser depuis sa plus tendre enfance, elle a encore cette sensation de malaise avant chaque représentation. On ne s'habituait jamais vraiment aux planches. Il y avait toujours une petite appréhension avant un gala. C'est ce qui permettait d'offrir un beau spectacle au public, d'après les anciens. Mais le trac de Gabrielle était plus grand ce soir encore qu'au cours des précédentes années. C'était elle, qui jouerait Le Cygne. Odette. La princesse maudite par le terrible sorcier. Et Odile, l'usurpatrice. C'est elle qui serait la vedette du spectacle. La danseuse étoile de cette année, pour les quelques représentations à venir. Elle avait travaillé très dur pour offrir le meilleur d'elle-même. Et à l'heure de monter sur scène elle craint encore que ce ne soit pas suffisant, quand bien même elle connaît ses pas sur le bout de ses chaussons.

L'heure d'entrer en scène arrive enfin et si le trac est à son apogée Gabrielle donne tout ce qu'elle a, deux heures durant à peu près, enchaînant les pas de deux et les arabesques au fur et à mesure du spectacle avant de clore celui-ci sur la mort d'Odette se jetant dans le lac des cygnes, rejointe aussitôt par le prince Siegfried se suicidant à son tour, permettant la mort de von Rothbart et la montée en apothéose des deux amoureux maudits vers le paradis, la fin choisie par le professeur de danse.

Tonnerre d'applaudissements dans la salle tant pour les danseurs que pour l'orchestre, salut au public et rappel. La fin du spectacle est riche en émotion et le soulagement de fait sentir pour la demoiselle. Peut-être n'a-t-elle pas toujours été parfaite mais elle a fait de son mieux pour honorer l'oeuvre de Tchaïkovski, l'un de ses ballets favoris qui plus est. Installés au premier rang, la jeune femme remarque les signes adressés par ses parents venus assister à la représentation. Elle est même sûre qu'ils viendront à toutes les autres  s'ils le peuvent jusqu'à ce que la nouvelle saison commence.

En coulisse l'effervescence est à son comble et les danseuses dans leur vestiaire piaillent à qui mieux mieux. Gabrielle se laisse tomber sur un banc en soufflant, retirant ses chaussons et se hâte comme l'équipe prévoit d'aller fêter ensemble le succès de la représentation au restaurant. La jeune femme s'éclipse un instant, le temps pour elle d'aller voir rapidement ses parents avant d'emboiter le pas au reste de la troupe pour rejoindre le restaurant. Une salle leur a été réservée dans celui-ci et un buffet les y attend. Gabrielle lorgne sur celui-ci en écoutant d'une oreille distraite son professeur de danse qui s'est lancé dans un discours pour remercier tout le monde.



Mes recherches en cours ♥️

Mes recherches en vrac
Revenir en haut Aller en bas
 
Thalya8
Thalya8
Féminin MESSAGES : 264
INSCRIPTION : 11/08/2019
CRÉDITS : Profil : Ben Whishaw, dans "Bright Star"

UNIVERS FÉTICHE : Réel - Historique - Mythologie - Dérivés de films/livres...
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3194-a-new-melody#69193 https://www.letempsdunrp.com/t3196-au-pays-des-idees#69213 https://www.letempsdunrp.com/t3208-journal-de-bord-d-une-aventuriere#69447 https://www.letempsdunrp.com/t3195-le-repere-des-personnages#69198
patrick

Thalya * I’ve been hearing symphonies, before all I heard was silence Empty



Neil McLean
Neil McLean.
20 ans.
Violoncelliste.
Etudiant en musique à l'Université de la Colombie-Britannique, à Vancouver (Canada).
Rien à ajouter, je crois...



Cadet d'une fratrie de trois enfants, Neil a toujours porté un vif intérêt à la musique ; mais était bien le seul. Il tient ça de son grand-père, qui était aussi un musicien passionné. Il s'est également tourné vers le violoncelle. Timide et réservé, la musique est son moyen d'expression. Il n'est pas très bavard, mais lorsqu'on le connaît, il se montre amical et attentionné.
Avec le soutien de son grand-père, Neil parvint à convaincre ses parents de faire des études de musique. Il intégra l’Université de la Colombie-Britannique à Vancouver. Il fait partie d'un orchestre, avec lequel il donne souvent des représentations.


Froy Gutierrez
C'est aujourd'hui. C'est ce soir-là où ils vont offrir aux spectateurs leur interprétation du Lac des cygnes de Tchaïkovski. Un ballet. Cette représentation sera spéciale, puisque l'orchestre donnera le rythme aux centaines de danseurs. La musique sera alliée à la danse le temps de cette soirée. Et le spectacle promet d'être des plus grandioses !

De longues heures d'entraînement sont derrière eux. Mais pourtant, Neil ne peut contenir un certain trac. Dans la loge des artistes, son violoncelle à la main, il fixe l'horloge. Les portes sont désormais ouvertes aux spectateurs, qui entrent en hâte dans la salle. Combien seront-ils ce soir ? Une centaine ? Ou peut-être même plus ? Neil fut parcourut de frissons à cette simple idée. Il n'aime pas la foule. Il craint tous ces regards fixés sur lui. Néanmoins, parmi eux se trouvera celui de son grand-père, encourageant et attentionné. Son grand-père qui ne manque aucune de ses représentations, et qui le met toujours en confiance.

« Sans trac, la performance n'atteindra jamais la perfection. Rien qu'un peu de trac permet de donner le meilleur de soi-même » lui disait-il chaque fois qu'il avait à monter sur scène.
Neil se répéta ces mots dans sa tête, et son esprit oublia momentanément la foule qui l'observera quelques minutes plus tard.

C'est l'heure, l'heure d'entrer sur scène. Le rideau se lève sur la première scène, avec une musique allegro, légère et joyeuse. Les pas de danse sont aussi doux et délicats. Bien que le spectacle dure au moins deux heures, Neil ne doit jamais relâcher sa concentration. Il reste attentif au rythme, aux notes et aux réponses des différents instruments. La musique dans son ensemble doit sonner juste, aucune place aux fautes notes et au erreurs de tempo ! Elle doit aussi, et surtout, exprimer des sentiments. Tantôt la joie, tantôt la tristesse, tantôt l'espoir. Sans parole, tout doit être transmis par les croches et double-croches, les noires et les blanches, mais aussi par les silences. Quel univers merveilleux est la musique ! Elle offre un panel incroyable de possibilités !

Deux heures de spectacle achevées, tous les spectateurs applaudissent les jeunes artistes. Le rideau se ferme sur cette bonne ambiance. En coulisse, l'extase est à son comble. Exclamations de joie sont au rendez-vous. Certains échangent sur leur performance, d'autres chantent à tue-tête ; une ambiance très festive règne dans les loges.

« On est tous de sortie ce soir, sans exception ! On va fêter ça !! On va fêter ce succès ! », s'exclame Luke, le flûtiste. « Même toi Neil ! » ajoute-t-il en voyant le violoncelliste se diriger vers sa loge.

« Oui bien sûr, je vais juste poser mon violoncelle », répond le jeune homme avec un sourire.

Une fois au calme, il s'assied et se penche sur son précieux instrument. « On a fait du beau travail, mon ami » murmura-t-il.

Il le range dans son étui avant de rejoindre l'euphorie générale. Il va rapidement voir son grand-père, qui le félicite pour cette représentation remarquable. Puis le jeune violoncelliste suit les autres artistes pour fêter cette petite victoire au restaurant.

Fort prévoyants de leur nombre important, ils avaient réservé une salle. Un buffet garni de différents mets fort appétissants était dressé rien que pour eux. Habituellement, Neil ne mange jamais énormément, mais les deux heures de spectacle lui ont ouvert l'appétit. Mais avant, les professeurs délivrent les félicitations à leurs élèves.

Les discours se font brefs, face à l'impatience de tous pour entamer le repas. Là, les discussions reprennent de plus belle, si bien qu'il devient difficile de s'entendre parler tellement le niveau sonore est élevé. Neil n'a jamais été très à l'aise face à tant de personnes réunies. Il reste du côté du buffet, se servant par moments, le regard toujours dans le vague. Distrait, il ne remarque pas la jeune femme se servant un verre qu'il bouscule, renversant le verre par la même occasion.

« Euh... dé...désolé.. », bégaye-t-il maladroitement.

Revenir en haut Aller en bas
 
Lullaby
Lullaby
Féminin MESSAGES : 1090
INSCRIPTION : 13/09/2017
CRÉDITS : Nobody

UNIVERS FÉTICHE : Vie réelle / HP / Twilight / University
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1201-lullaby https://www.letempsdunrp.com/t3385-lullaby-you-re-in-my-head-always-always-always https://www.letempsdunrp.com/t1204-les-personnages-de-lullaby
Narnia

Thalya * I’ve been hearing symphonies, before all I heard was silence Empty


Gabrielle Reynolds
J'ai 22 ans et je vis à Vancouver, Canada. Dans la vie, je suis étudiante en droit & mannequin et je m'en sors très bien. Sinon je suis célibataire .

Fille unique, (bébé miracle) ce qui lui a valut d'être toujours un peu protégée, tout en étant poussée vers le haut. Passionnée de danse, son coeur balance entre danse classique et danse acrobatique. Elle a 17 ans quand elle est repérée dans un parc, pour faire des photos, alors qu'elle se destine à des études en droit. Elle poursuit ses études en parallèle, passe sa licence et son master, s'inscrit à un barreau pour la forme... Mannequin est son job principal aujourd'hui. Gabrielle est le genre de filles qui s'entend bien avec tout le monde en général et se trouve être le "nounours" de la coloc.


Iga Wysocka - Elsy (moi)


La jeune femme écoute patiemment le discours de leur professeur de danse qui vient remercier des danseurs et leurs partenaires pour le spectacle, autant les musiciens que les petites mains qui s'étaient activées en coulisse pour la préparation des costumes. Le discours touchant à sa fin elle n'est pourtant pas prête de pouvoir manger un morceau comme d'autres viennent prendre la parole pour féliciter tout ce beau monde pour le spectacle de ce soir. Oui oui très bien. Mais tout le monde commence à avoir faim et la demoiselle commence à craindre que son estomac ne se mette à grogner si elle continue de le faire attendre comme elle le fait.

Enfin le défilé de discours semble arriver à son terme et bientôt la demoiselle peut se servir un verre de boisson et attraper quelque chose à grignoter en papotant avec Camille sa meilleure amie, elle-même ballerine dans le même groupe. Les filles refont le spectacle non sans une certaine excitation, avec d'autres de leurs camarades, commentant les performances des unes et des autres. Gabrielle rougit comme naturellement sa propre prestation est largement commentée.

"- Merci." elle souffle, rendue un peu timide par les compliments. "Oui c'est surtout beaucoup de travail exactement."

La demoiselle a les joues encore un peu rouges. Les compliments c'est toujours quelque chose de difficile pour elle. Modeste, elle n'aime jamais trop en recevoir. Forcément après un tel spectacle elle ne peut pourtant pas y échapper. Mais elle le tente pourtant, faussant compagnie aux filles pour prendre de nouveau quelques petits canapés qu'elle grignote pensive, encore extatique du spectacle.ils avaient vraiment bien dansés et la demoiselle est encore grisée par le rôle qu'elle a joué, les variations qu'elle a interprété, reproduisant la chorégraphie originelle de Petipa. Un honneur pour n'importe quelle ballerine. Gabrielle ne peut qu'être encore sur son petit nuage, reconnaissante à leur professeur de lui avoir accordé cet honneur et sa confiance pour porter le spectacle, par la même occasion. Tout du moins la partie dansée de celui-ci. La musique avait elle aussi participé au succès de l'oeuvre, largement et les musiciens avaient vraiment tout donnés eux aussi.

Gabrielle attrape une petite pizza qu'elle fait disparaître rapidement avant de chercher à se servir un nouveau verre de boisson. Elle n'a pas encore eut le temps de le faire qu'on la bouscule et le verre de renverse sur la table, la bouteille de déversant dans le vide alors. La jeune femme suspend son geste, bouchant la bouteille avant d'attraper de quoi éponger. Une voix lui présente des excuses sur sa droite et elle relève la tête. Un jeune homme se tient là, à côté d'elle, semblant pour le moins désolé de la situation en effet. Gabrielle se fend de son plus beau sourire.

"- Ce sont des choses qui arrivent."

Rien de plus qui petit accident comme il en arrive tous les jours, comme il peut en arriver à n'importe qui. Gabrielle s'emploie à finir d'éponger les dégâts provoqués sur la table. Un serveur accourt d'ailleurs, semblant avoir capté la scène. Il prend les choses en mains, repoussant un peu la demoiselle qui observe alors le jeune homme à ses côtés. L'une des musiciens.

"- Heureusement que tu es plus doué avec ton instrument qu'avec tes coudes !" remarque la jeune femme en essayant de détendre un peu la situation, l'atmosphère.

Elle ne lui en voulait pas cela dit. Elle avait beau être adroite la plupart du temps elle suppose que ce genre de choses pouvait lui arriver un jour ou l'autre malgré tout. Et puis cela n'avait taché que la nappe en fin de compte. Aucune robe ruinée à déclarer.

"- Tu es  violonni… non ! Violoncelliste, c'est ça ?" suppose la demoiselle en activant sa mémoire pour essayer de remettre rapidement cet homme dans l'orchestre. Ils ne se connaissaient pas, n'avaient jamais parlés avant aujourd'hui, après tout. Ils s'étaient aperçus au hasard des répétitions. Et c'était tout.



Mes recherches en cours ♥️

Mes recherches en vrac
Revenir en haut Aller en bas
 
Thalya8
Thalya8
Féminin MESSAGES : 264
INSCRIPTION : 11/08/2019
CRÉDITS : Profil : Ben Whishaw, dans "Bright Star"

UNIVERS FÉTICHE : Réel - Historique - Mythologie - Dérivés de films/livres...
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3194-a-new-melody#69193 https://www.letempsdunrp.com/t3196-au-pays-des-idees#69213 https://www.letempsdunrp.com/t3208-journal-de-bord-d-une-aventuriere#69447 https://www.letempsdunrp.com/t3195-le-repere-des-personnages#69198
patrick

Thalya * I’ve been hearing symphonies, before all I heard was silence Empty



Neil McLean
Neil McLean.
20 ans.
Violoncelliste.
Etudiant en musique à l'Université de la Colombie-Britannique, à Vancouver (Canada).
Rien à ajouter, je crois...



Cadet d'une fratrie de trois enfants, Neil a toujours porté un vif intérêt à la musique ; mais était bien le seul. Il tient ça de son grand-père, qui était aussi un musicien passionné. Il s'est également tourné vers le violoncelle. Timide et réservé, la musique est son moyen d'expression. Il n'est pas très bavard, mais lorsqu'on le connaît, il se montre amical et attentionné.
Avec le soutien de son grand-père, Neil parvint à convaincre ses parents de faire des études de musique. Il intégra l’Université de la Colombie-Britannique à Vancouver. Il fait partie d'un orchestre, avec lequel il donne souvent des représentations.


Froy Gutierrez
Dotée de bons réflexes, la jeune femme éponge rapidement les dégâts. Neil se sent tellement gêné et honteux qu'il n'ose pas la regarder, préférant porter son regard vers le sol. Ce n'était qu'un accident, bien sûr, mais il a suffi pour attirer l'attention. Et il déteste ça. Les regards posés sur lui, attentifs à sa réaction ; il a tout cela en horreur, car pour couronner le tout, il ne sait jamais comment se comporter.

Mais la jeune femme ne semble pas fâchée -ou du moins ne le montre-t-elle pas-, disant que ce sont des choses qui arrivent. Il relève lentement la tête vers elle. Plutôt jolie, avec ses cheveux ondulés caressant ses épaules et sa robe de soirée. Bien que Neil ne soit pas un expert en termes de beauté, il ne peut nier une certaine grâce qui émane d'elle. Elle ne fait pas partie de ses connaissances, mais il reconnait la danseuse avec qui il a longuement répété et vient de clôturer le spectacle ; la danseuse incarnant Le Cygne, la vedette de cette soirée. Il ne la connaît pas très bien - pour ne pas dire pas du tout. Il l'a seulement aperçue lors des répétitions, et a pu apprécier sa chorégraphie, même s'il était concentré sur sa musique. Sa performance devait sûrement être meilleure au spectacle. On donne toujours plus le moment venu, on se voue corps et âme à l'art. Les compliments doivent être amplement mérités.

"Tu es  violonni… non ! Violoncelliste, c'est ça ?"

Se rendant compte qu'elle lui parlait, il revint dans le moment présent.

« Oui, c'est ça... », répond-il timidement. « Et vous... vous êtes danseuse, si je ne me trompe pas ? », ajoute-t-il non sans moins d'hésitation.

La salle abrite toujours cette ambiance festive, bien que les attentions se soient davantage tournées vers le grand buffet dressé pour l'occasion. Des verres et canapés apéritifs à la main, les artistes discutent joyeusement de leurs différentes performances. Des "Félicitations" se font entendre un peu partout dans la salle.

Ne sachant pas vraiment comment entretenir la conversation, Neil joue la carte de la facilité, en félicitant la danseuse.

« Je crois que les spectateurs ont beaucoup apprécié votre performance, ce soir. J'ai toujours bien aimé la manière dont vous interprétiez Odette. Et je pense que vous les avez tous émerveillés. Et... voilà... »

Neil est toujours hésitant lorsqu'il s'entretient avec de nouvelles personnes. De nature timide, il ne va pas spontanément vers les autres, même s'il aime être bien entouré. Mais son hésitation et sa timidité peuvent parfois lui porter préjudice, le faisant bégayer ou se mélanger dans ses paroles.

« C'était donc là que tu te cachais, cher violoncelliste ! » s'écria une voix au loin. Luke, le flûtiste, accompagné par Berenice, la clarinettiste. De tous les musiciens de l'orchestre, Luke et Berenice sont les plus extravertis et les plus friands de fêtes en tous genres. Âgés de deux ans de plus que Neil, ils se sont réorientés après une année d'études dans un autre domaine, et s'épanouissent désormais dans la musique. Ils se sont rapidement liés d'amitié avec Neil, et l'ont mis plus en confiance, en quelque sorte. Même si cela ne les empêche pas de le taquiner souvent.

« Quelle surprise ! Neil qui discute avec la vedette de la soirée ! On dirait que ta timidité s'évanouit en présence de belles filles ? En voilà une nouvelle ! » poursuit Luke avec un brin de malice dans sa voix. « Allez, je plaisante, p'tit Neil ! » ajoute-t-il à la vue du regard accusateur de Berenice et du visage de Neil qui devenait rouge comme une pivoine.

« Alors c'est toi la star du spectacle ? » reprend-il, à l'attention de la danseuse cette fois-ci. « On n'a pas eu l'occasion de se présenter je crois. Moi c'est Luke Clayton, et elle c'est Berenice Vaughn. »

« Je suis capable de parler, merci ! », s'indigna la prénommée Berenice.

« Donc tu as dû déjà faire la connaissance de Neil, non ? », continua-t-il, ignorant la remarque de son amie. Luke fit un clin d'oeil à l'intéressé, qui se faisait violence pour arrêter de rougir.

« Je... je m'appelle Neil... Neil McLean.. » dit-il d'une voix faible, difficilement audible avec tant de bruit de fond.

Revenir en haut Aller en bas
 
Lullaby
Lullaby
Féminin MESSAGES : 1090
INSCRIPTION : 13/09/2017
CRÉDITS : Nobody

UNIVERS FÉTICHE : Vie réelle / HP / Twilight / University
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1201-lullaby https://www.letempsdunrp.com/t3385-lullaby-you-re-in-my-head-always-always-always https://www.letempsdunrp.com/t1204-les-personnages-de-lullaby
Narnia

Thalya * I’ve been hearing symphonies, before all I heard was silence Empty


Gabrielle Reynolds
J'ai 22 ans et je vis à Vancouver, Canada. Dans la vie, je suis étudiante en droit & mannequin et je m'en sors très bien. Sinon je suis célibataire .

Fille unique, (bébé miracle) ce qui lui a valut d'être toujours un peu protégée, tout en étant poussée vers le haut. Passionnée de danse, son coeur balance entre danse classique et danse acrobatique. Elle a 17 ans quand elle est repérée dans un parc, pour faire des photos, alors qu'elle se destine à des études en droit. Elle poursuit ses études en parallèle, passe sa licence et son master, s'inscrit à un barreau pour la forme... Mannequin est son job principal aujourd'hui. Gabrielle est le genre de filles qui s'entend bien avec tout le monde en général et se trouve être le "nounours" de la coloc.


Iga Wysocka - Elsy (moi)


Alors qu'il semble que la demoiselle ne se soit pas trompé, son interlocuteur pour sa part demande si elle est bien danseuse. Oui, en effet et tout le monde ce soir a normalement put le remarquer. La jeune femme hoche la tête pour confirmer les propos de son interlocuteur, lequel ne tarde pas à faire remarquer que le public semble avoir apprécié sa prestation. La ballerine espère bien, elle espère leur avoir transmis toute une flopée d'émotions par sa danse et leur avoir permis de passer un bon moment. Mais elle ne le saura sûrement jamais avec exactitude. Elle ne peut se fier qu'aux applaudissements qu'ils ont entendus en fin de spectacle. En attendant, le jeune homme lui fait un commentaire plus personnel sur son interprétation d'Odette. La jeune femme rougit un petit peu en écoutant ces mots. Ça la gênait toujours autant, réveillait sa grande timidité.

"- C'est gentil à vous. C'est parce que j'avais un bon orchestre pour m'accompagner et des danseurs talentueux aussi." assure la jeune femme.

Après tout la danse ne serait pas grand-chose dans un ballet si la musique n'est pas au rendez-vous pour créer une symbiose.  C'est l'harmonie de ces deux arts qui fait tout le charme de la discipline après tout. Le spectacle doit donc beaucoup aux musiciens pour avoir permis de donner un tel rendu. La musique lui permettait d'être aussi plus aérienne, de ne réfléchir à rien et les pas lui venaient instinctivement chaque fois qu'elle en écoutant une par hasard.

"- Je n'avais qu'à me laisser porter par votre musique !" remarque-t-elle.

Alors que tous deux commencent à discuter deux inconnus, pour la demoiselle, viennent les interrompre. De toute évidence ils cherchaient le violoncelliste. L'homme se permet une remarque qui pare les joues de Gabrielle d'une jolie couleur rouge, en soulignant le fait que son ami, à priori, perde sa timidité devant la jeune femme ce qui semble surprenant. Mais de toute évidence le nouveau venu avait surtout envie de taquiner son ami. Gabrielle adresse un regard désolé et compatissant au violoncelliste.

"Enchanté" répond poliment la danseuse comme l'homme se présente, lui et sa camarade qui le dispute, ne laissant pas vraiment le temps à la demoiselle de répondre en se présentant à son tour. Et Luke enchaîne. Neil. La demoiselle en conclut que c'est le prénom du violoncelliste. Et ce dernier en effet se présente en balbutiant quelque peu. Il parle si bas qu'elle a un peu de mal à entendre dans une telle cacophonie, mais elle saisit le principal. Neil. C'est doux. Elle esquisse un sourire et lui tend la main.

"- Enchanté, je m'appelle Gabrielle Reynolds." annonce la demoiselle, tant pour lui que pour ses camarades.

Elle félicite d'ailleurs les deux autres pour la musique de nouveau, meublant tant bien que mal le silence qui s'installe peu à peu.

"- Vous faites de la musique depuis longtemps tous les trois ?"



Mes recherches en cours ♥️

Mes recherches en vrac
Revenir en haut Aller en bas
 
Thalya8
Thalya8
Féminin MESSAGES : 264
INSCRIPTION : 11/08/2019
CRÉDITS : Profil : Ben Whishaw, dans "Bright Star"

UNIVERS FÉTICHE : Réel - Historique - Mythologie - Dérivés de films/livres...
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3194-a-new-melody#69193 https://www.letempsdunrp.com/t3196-au-pays-des-idees#69213 https://www.letempsdunrp.com/t3208-journal-de-bord-d-une-aventuriere#69447 https://www.letempsdunrp.com/t3195-le-repere-des-personnages#69198
patrick

Thalya * I’ve been hearing symphonies, before all I heard was silence Empty



Neil McLean
Neil McLean.
20 ans.
Violoncelliste.
Etudiant en musique à l'Université de la Colombie-Britannique, à Vancouver (Canada).
Rien à ajouter, je crois...



Cadet d'une fratrie de trois enfants, Neil a toujours porté un vif intérêt à la musique ; mais était bien le seul. Il tient ça de son grand-père, qui était aussi un musicien passionné. Il s'est également tourné vers le violoncelle. Timide et réservé, la musique est son moyen d'expression. Il n'est pas très bavard, mais lorsqu'on le connaît, il se montre amical et attentionné.
Avec le soutien de son grand-père, Neil parvint à convaincre ses parents de faire des études de musique. Il intégra l’Université de la Colombie-Britannique à Vancouver. Il fait partie d'un orchestre, avec lequel il donne souvent des représentations.


Froy Gutierrez
Les compliments fusaient de toutes parts. La jeune danseuse remerciait également l'orchestre dont la musique avait porté ses mouvements. Neil s'apprêtait à répondre lorsque ses amis musiciens débarquèrent.

Gabrielle. Elle s'appelait Gabrielle. Un prénom aussi gracieux que sa danse, semblait-il.

Neil esquissa également un léger sourire. Il tentait tant bien que mal de se débarrasser de ce rouge sur ses joues, mais ce n'était pas une mince affaire. Il était toujours gêné par les remarques de son ami. Luke avait ce don de mettre les gens mal à l'aise au mauvais moment, on dirait...

Aux félicitations de la danseuse sur leur musique, Luke prit de nouveau la parole.

« Eh oui, on n'offre que de la musique de qualité, toujours ! »

« Ne sais-tu donc jamais faire preuve de modestie ?! », s'exclama Bérénice sur un ton faussement accusateur. « Merci beaucoup en tout cas, nous sommes heureux de savoir que notre musique vous ait plu. » ajouta-t-elle à l'égard de Gabrielle, avec un grand sourire aux lèvres.

"Vous faites de la musique depuis longtemps tous les trois ?"

« Depuis toujours ! » répondit hâtivement le flûtiste.

« Oui, depuis très longtemps en tout cas. Je joue de la clarinette depuis que j'ai 6 ou 7 ans, je crois. Luke et moi avons intégré le département de musique après une année en physique. On s'est rendu compte que la musique, c'est ce qu'on voulait réellement faire. » renchérit Bérénice.

« Cette année en physique, quelle horreur ! Heureusement qu'on a arrêté ! Neil lui, il a de la chance, il n'a pas eu tout ce charabia à apprendre. Pas vrai ? » ajouta-t-il en donnant un léger coup de coude au violoncelliste.

Ce dernier, qui était jusqu'alors resté silencieux, bredouilla ces quelques phrases.

« Euh... oui... La musique... La musique a toujours été une évidence pour moi. Elle m'a toujours passionné et me passionne toujours. Alors quand on m'a demandé ce que je voulais faire, c'est sans hésitation que j'ai répondu la musique. Car la vérité est que je ne pourrai pas vivre sans elle. »

La communication n'avait jamais été son point fort. En compagnie des personnes qu'il ne connaissait pas bien, sa timidité reprenait le dessus. Mais lorsqu'il était question de musique, plus rien ne l'arrêtait. Autant qu'il pouvait jouer pendant des heures de son violoncelle, il pouvait faire l'éloge des bienfaits de la musique, des symphonies qu'il préférait, et sur d'autres sujets encore. Il était réellement habité par la musique, et l'accueillait les bras ouverts.

« La musique, c'est toute notre vie. » ajouta-t-il, en guise de conclusion. Affirmation confirmée par les deux autres musiciens.

« Ne ressentez-vous pas la même chose pour la danse ? » se surprit-il à demander à Gabrielle.

Sa curiosité artistique s'était éveillée à l'égard de cette jeune danseuse. Car la danse aussi était un art, un art corporel. Et toutes les formes d'art étaient dignes d'intérêt.

Alors qu'il était habituellement timide, Neil s'adressait désormais à Gabrielle avec une certaine aisance. En réalité, sa timidité ne s'évanouit pas en présence de belles filles comme le prétendait Luke, mais en présence d'autres artistes, avec qui il peut échanger librement sur sa passion.

Revenir en haut Aller en bas
 
Lullaby
Lullaby
Féminin MESSAGES : 1090
INSCRIPTION : 13/09/2017
CRÉDITS : Nobody

UNIVERS FÉTICHE : Vie réelle / HP / Twilight / University
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1201-lullaby https://www.letempsdunrp.com/t3385-lullaby-you-re-in-my-head-always-always-always https://www.letempsdunrp.com/t1204-les-personnages-de-lullaby
Narnia

Thalya * I’ve been hearing symphonies, before all I heard was silence Empty


Gabrielle Reynolds
J'ai 22 ans et je vis à Vancouver, Canada. Dans la vie, je suis étudiante en droit & mannequin et je m'en sors très bien. Sinon je suis célibataire .

Fille unique, (bébé miracle) ce qui lui a valut d'être toujours un peu protégée, tout en étant poussée vers le haut. Passionnée de danse, son coeur balance entre danse classique et danse acrobatique. Elle a 17 ans quand elle est repérée dans un parc, pour faire des photos, alors qu'elle se destine à des études en droit. Elle poursuit ses études en parallèle, passe sa licence et son master, s'inscrit à un barreau pour la forme... Mannequin est son job principal aujourd'hui. Gabrielle est le genre de filles qui s'entend bien avec tout le monde en général et se trouve être le "nounours" de la coloc.


Iga Wysocka - Elsy (moi)


Alors que les compliments fusent, le flûtiste ne peut pas s’empêcher de fanfaronner un peu, attirant sur lui les remarques de sa camarade et le rire de la danseuse qui les observe se chamailler tout deux. Au moins il ne doutait ni de lui ni de ses compétences, il avait une certaine assurance, ou prétendait l’avoir en tout cas et quelque part c’était rafraîchissant aussi, de voir des gens sûrs d’eux et de leur direction. Bien trop de gens doutent sans cesse de leurs compétences, sont cesse en quête de réconfort, d’être rassuré, que voir des personnes ne pas en avoir besoin, quelque part, c’est aussi une bonne chose de temps à autres.

Mais Luke peu l’être de toute évidence, car il pratique son art depuis très longtemps, depuis des années. Comme Gabrielle les questionnes à ce sujet Bérénice avoue être clarinettiste depuis qu’elle a six ou sept ans, soit à peine un peu plus vieille que l’âge qu’avait Gabrielle quand elle avait commencé la danse classique. Un long parcourt pour toucher l’excellence et un amour de la musique, voilà qui les avait conduit directement dans l’orchestre après s’être perdue une année sur les bancs de la fac, un souvenir qui donne l’impression de torturer encore un peu Luke, même si la demoiselle suppose que ce dernier exagère nettement avec ses mimiques pour le coup.

Neil est le dernier à parler, à s’exprimer, alors qu’il reste un peu en retrait tout d’abord. Mais quand il se décide à dire un mot, le discours qu’il tient ne déçois pas le moins du monde la demoiselle alors qu’il défend la musique, de toute son âme, lui-même ayant eut la chance de pouvoir faire des études dans ce milieu directement, ses parents lui ayant laissés le choix de ce qu’il souhaitait faire.

«- Je vois… Quand on aime et respecte autant la musique, on ne peut que bien jouer en effet.»

Si elle ressent la même chose avec la danse ? La demoiselle doit avouer qu’elle est un peu gênée par la question. Parce que la danse, elle ne peut pas vivre sans c’est vrai mais dans un même temps, ce n’est pas toute sa vie non plus, ce n’est pas ce qu’elle fait de toutes ses journées. Elle est douée et cultive sa pratique, son art, sa grâce, mais il n’en reste pas moins qu’elle a de nombreuses occupations qui n’ont rien à voir avec la danse, ni même avec le domaine artistique.

«- J’aime énormément la danse et je ne pourrai pas vivre sans en effet. Mais contrairement à vous, si je danse depuis que je suis enfant, je n’ai pas dédié toute ma vie à la danse.» avoue la demoiselle, honnête avec ses interlocuteurs. «Au quotidien, je suis étudiante en droit, avec l’ambition de devenir avocate, c’est bien moins gracieux et artistique comme travail… Et je suis mannequin.»

Voilà ce qui occupe sa vie. Plusieurs choses. Si eux-même ont dédiés toutes leurs vies à leurs arts, ce n’est pas le cas de la demoiselle et elle se sentirait presque un petit peu en trop, à côté de la plaque, aux côtés de ces passionnés.

«- La danse est une passion, mais je préfère qu’elle reste une passion qu’en réel métier.» s’empresse-t-elle d’expliquer. «Danser pour moi, pour le plaisir, sans trop de contraintes, c’est ce que je préfère, ce qui m’anime.» avoue la jeune femme. «Je fais aussi de la danse acrobatique.»


Mes recherches en cours ♥️

Mes recherches en vrac
Revenir en haut Aller en bas
 
Thalya8
Thalya8
Féminin MESSAGES : 264
INSCRIPTION : 11/08/2019
CRÉDITS : Profil : Ben Whishaw, dans "Bright Star"

UNIVERS FÉTICHE : Réel - Historique - Mythologie - Dérivés de films/livres...
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3194-a-new-melody#69193 https://www.letempsdunrp.com/t3196-au-pays-des-idees#69213 https://www.letempsdunrp.com/t3208-journal-de-bord-d-une-aventuriere#69447 https://www.letempsdunrp.com/t3195-le-repere-des-personnages#69198
patrick

Thalya * I’ve been hearing symphonies, before all I heard was silence Empty



Neil McLean
Neil McLean.
20 ans.
Violoncelliste.
Etudiant en musique à l'Université de la Colombie-Britannique, à Vancouver (Canada).
Rien à ajouter, je crois...



Cadet d'une fratrie de trois enfants, Neil a toujours porté un vif intérêt à la musique ; mais était bien le seul. Il tient ça de son grand-père, qui était aussi un musicien passionné. Il s'est également tourné vers le violoncelle. Timide et réservé, la musique est son moyen d'expression. Il n'est pas très bavard, mais lorsqu'on le connaît, il se montre amical et attentionné.
Avec le soutien de son grand-père, Neil parvint à convaincre ses parents de faire des études de musique. Il intégra l’Université de la Colombie-Britannique à Vancouver. Il fait partie d'un orchestre, avec lequel il donne souvent des représentations.


Froy Gutierrez
La danseuse semble impressionnée par tant d'intérêt que Neil éprouve pour la musique, se disant qu'avec cela, il ne peut que bien jouer. Pourtant, ce n'est pas si évident. Parfois, il n'est pas satisfait. Il n'est plus concentré et fait des erreurs de temps, ou bien sa musique ne résonne pas assez. Alors il recommence, encore et encore, jusqu'à atteindre, si ce n'est la perfection, au moins une meilleure prestation. Neil est assez exigeant envers lui-même, surtout en musique. Cependant, ce n'est nullement pour la concurrence, bien qu'elle ne soit pas des moindres dans ce milieu. Il veut rendre honneur à la musique, en quelque sorte.

Oui, si la vie de Neil pouvait se résumer en un seul mot, ce serait la musique. Sans hésitation. Il s'y voue corps et âme.

Gabrielle, quant à elle, semble avoir une autre perception de son art. Elle aime énormément la danse, mais avoue ne pas y dédier toute sa vie. Elle fait des études de droit en parallèle, et est également mannequin. Danser pour le plaisir. Mais c'est aussi une bonne motivation.

Bérénice confirme cette idée.

« Tu as bien raison, c'est ton choix, et si tu es satisfaite ainsi, alors c'est le principal. » dit-elle avec un sourire.

Pourtant, Neil parvenait difficilement à comprendre pourquoi elle ne voulait pas en faire son métier. Elle doit la pratiquer depuis longtemps, et elle est si douée ! Alors, pourquoi se consacrer à d'autres études, dans un domaine non artistique qui plus est ? Mais après tout, c'est sa vie, elle fait comme bon lui semble et il ne la connait pas assez pour la juger. Et même s'il la connaissait davantage, il n'oserait jamais lui poser la question.

« De la danse acrobatique ? C'est si différent de la danse classique ? » demanda Luke, attirant l'attention de Neil sur un autre sujet.

Lui non plus ne s'y connaissait pas tellement en danse. Il concentra donc son attention sur la réponse qu'elle allait donner.
Revenir en haut Aller en bas
 
Lullaby
Lullaby
Féminin MESSAGES : 1090
INSCRIPTION : 13/09/2017
CRÉDITS : Nobody

UNIVERS FÉTICHE : Vie réelle / HP / Twilight / University
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1201-lullaby https://www.letempsdunrp.com/t3385-lullaby-you-re-in-my-head-always-always-always https://www.letempsdunrp.com/t1204-les-personnages-de-lullaby
Narnia

Thalya * I’ve been hearing symphonies, before all I heard was silence Empty


Gabrielle Reynolds
J'ai 22 ans et je vis à Vancouver, Canada. Dans la vie, je suis étudiante en droit & mannequin et je m'en sors très bien. Sinon je suis célibataire .

Fille unique, (bébé miracle) ce qui lui a valut d'être toujours un peu protégée, tout en étant poussée vers le haut. Passionnée de danse, son coeur balance entre danse classique et danse acrobatique. Elle a 17 ans quand elle est repérée dans un parc, pour faire des photos, alors qu'elle se destine à des études en droit. Elle poursuit ses études en parallèle, passe sa licence et son master, s'inscrit à un barreau pour la forme... Mannequin est son job principal aujourd'hui. Gabrielle est le genre de filles qui s'entend bien avec tout le monde en général et se trouve être le "nounours" de la coloc.


Iga Wysocka - Elsy (moi)
La jeune femme a beau aimer la musique, elle n’est pas prête à y dédier toute sa vie, afin de pouvoir conserver la notion de plaisir. La demoiselle préfère continuer de pratiquer son art pour son propre compte, sans que cela soit son travail. Sans que cela ne soit une obligation. Sans qu’elle ne se mette trop de pression, elle s’en met déjà suffisamment en soit. La danseuse préfère que tout cela reste son exutoire. Elle préfère ne pas passer sa vie, au risque de se dégoûter auprès d’un coach trop exigeant, désagréable ou… elle ne sait pas vraiment en soit. Mais elle se sent plus libre ainsi. Plus en droit de faire ce qu’elle veut.

«- Oui, je me dis qu’en faire mon métier ce serait beaucoup trop compliqué, ce serait peut-être… enfin, trop de pression vous voyez ? Je me sentirais, je crois, moins libre si c’est mon métier. Là, je sais que j’y prend du plaisir mais si c’était mon moyen de vivre… je ne sais pas.» remarque la demoiselle.

Et puis le droit et le mannequinat lui plaisent aussi, vraiment. La danseuse se plaît dans ce qu’elle fait, elle aime l’idée de se rendre utile si elle devient avocate et elle aime aussi la mode, l’ambiance des défilés. Des métiers qui n’ont rien à voir l’un avec l’autre mais qui sont fascinants pour elle. On ne peut plus passionnant, l’un comme l’autre. La demoiselle se plaît à faire tout cela c’est bien le principal. Et puis, elle n’aime pas que la danse classique mais la danse acrobatique, aussi.

«- C’est très différent dans les équilibres, dans les portés. La danse classique a des codes bien particuliers et ce n’est pas le cas de la danse acrobatique, elle est plus libre.» affirme la demoiselle avant de sortir son téléphone portable. «Je vais vous montrer directement, ce sera plus simple !»

La jeune femme farfouille dans ses vidéos pour leur en montrer une d’une répétition en danse acrobatique, où ils peuvent donc juger de la souplesse et de la forme physique nécessaire à un tel exercice, mais également de toutes les figures qui changent largement de la danse classique qu’ils ont put voir un peu plus tôt. C’était nettement plus énergique, et semblable à de la voltige sur bien des points.


Mes recherches en cours ♥️

Mes recherches en vrac
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Thalya * I’ve been hearing symphonies, before all I heard was silence Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Thalya * I’ve been hearing symphonies, before all I heard was silence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: