Partagez
 
 
 

 La coloc * Happiness only real when shared.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
Lullaby
Lullaby
Féminin MESSAGES : 1071
INSCRIPTION : 13/09/2017
CRÉDITS : Nobody

UNIVERS FÉTICHE : Vie réelle / HP / Twilight / University
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1201-lullaby https://www.letempsdunrp.com/t3385-lullaby-you-re-in-my-head-always-always-always https://www.letempsdunrp.com/t1204-les-personnages-de-lullaby
Narnia

La coloc * Happiness only real when shared. Empty

Le contexte du RP
Mise en situation

La situation
Gabrielle, Neil, Emma, Jeen, Sam, Aki et Jon sont sept jeunes s'étant rencontrés aux hasards de la vie et partageant un même toit, une immense coloc sur trois étages. Si l'endroit vend du rêve avec son jardin et son toit terrasse, sa superficie et sa situation idéale dans Vancouver, vivre ici n'est cependant pas toujours évident, chacun des sept occupants ayant son caractère propre, ses qualités et ses défauts.... pas toujours si faciles à supporter. La vie en communauté, pas toujours si aisé !

Contexte provenant de cette recherche
Revenir en haut Aller en bas
 
Lullaby
Lullaby
Féminin MESSAGES : 1071
INSCRIPTION : 13/09/2017
CRÉDITS : Nobody

UNIVERS FÉTICHE : Vie réelle / HP / Twilight / University
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1201-lullaby https://www.letempsdunrp.com/t3385-lullaby-you-re-in-my-head-always-always-always https://www.letempsdunrp.com/t1204-les-personnages-de-lullaby
Narnia

La coloc * Happiness only real when shared. Empty


Gabrielle Reynolds
J'ai 25 ans et je vis à Vancouver, Canada. Dans la vie, je suis mannequin et je m'en sors très bien. Sinon je suis célibataire mais j'ai un crush pour Neil.

Fille unique, (bébé miracle) ce qui lui a valut d'être toujours un peu protégée, tout en étant poussée vers le haut. Passionnée de danse, son coeur balance entre danse classique et danse acrobatique. Elle a 17 ans quand elle est repérée dans un parc, pour faire des photos, alors qu'elle se destine à des études en droit. Elle poursuit ses études en parallèle, passe sa licence et son master, s'inscrit à un barreau pour la forme... Mannequin est son job principal aujourd'hui. Gabrielle est le genre de filles qui s'entend bien avec tout le monde en général et se trouve être le "nounours" de la coloc. Elle crush sur Neil.


Iga Wysocka - Elsy (moi)


La journée lui avait semblé bien courte, alors qu’elle était passée à une allure phénoménale. La jeune femme avait enchaîné un shooting et l’enregistrement d’une émission de radio dans la même matinée avant de rejoindre une copine pour la pause déjeuner. L’après-midi, elle avait répondu à l’appel d’une grande marque de cosmétique pour venir découvrir la nouvelle collection avec quelques influenceuses et autres modèles, repartant avec un certain nombre de produits pour pouvoir en parler sur ses réseaux sociaux, comme d’ordinaire.

Quand elle peut enfin prendre le chemin de la coloc dans laquelle elle vit depuis trois ans à présent, la jeune femme pousse un long soupir. Mine de rien, la journée après été épuisante et quoi qu’il soit tout juste un peu plus de seize heure trente seulement, elle se sentait épuisée, encore un peu jet-laguée par son dernier voyage qui ne l’avait vu revenir que la veille au matin chez elle. A vrai dire, ses colocataires ne l’avaient pas vraiment aidés à bénéficier d’une bonne nuit réparatrice. Entre Sam et son amour de la fête jusqu’à pas d’heure, Emma et ses conquêtes qu’on entendait parfois toute la nuit et Neil qui avait pour habitude de jouer de son instrument plus ou moins n’importe quand, à n’importe qu’elle heure du jour ou de la nuit, dormir correctement était parfois compliqué dans la coloc. Quand ce n’était pas les chamailleries qui vous réveillaient le matin, évidemment.

La jeune femme pousse enfin la porte de chez elle et laisse son manteau dans l’armoire, de même que ses chaussures pour enfiler une paire de chaussons, histoire d’éviter toute remarque que pourrait faire Aki pour qui l’ordre et la propreté étaient pour le moins primordiaux. Déposant ses affaires dans sa chambre, elle en ressort rapidement, s’avançant vers le salon.

«- Il y a quelqu’un ?» interroge-t-elle en entrant dans la pièce.

A priori pas. Ses six joyeux camarades semblaient tous encore dehors, pris par les cours ou leurs projets respectifs. Pas un mal, en soit. C’était quelques minutes de tranquillité dont elle pouvait profiter. Elle se tâte même à dormir, avant de songer qu’ils rentreraient bien trop rapidement pour que ce soit profitable. Au lieu de cela, elle se glisse dans la cuisine pour y prendre un verre de jus d’orange et des biscuits, s’installant bientôt dans le salon son téléphone en main, profitant du calme ambiant. Un calme probablement de courte durée alors qu’on se fait entendre dans l’entrée, l’un de ses colocataires venant à priori de rentrer.




Mes recherches en cours ♥️

Mes recherches en vrac
Revenir en haut Aller en bas
 
Jubilé
Jubilé
MESSAGES : 32
INSCRIPTION : 12/12/2019
CRÉDITS : Eya Mordyakova

UNIVERS FÉTICHE : Fantastique/ Horreur/Historique
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Noob

La coloc * Happiness only real when shared. Empty


Hideaki “Aki” Kimura
J'ai 24 ans et je vis à Vancouver, Canada. Dans la vie, je suis étudiant en géologie et science de l’environnement et je m'en sors bien grace au soutiens des parents. Sinon, grâce à ma malchance, je suis celibataire et je le vis plutôt en attendant que les choses se fassent d’elles même..

Il est né dans le Sud du Japon dans la prefecture de Kagoshima a Nishinoomote. Son père, zoologue et chercheur dans l’etude des comportements animaux renommé est contacté pour demenager au Canada. Donc Hideaki part avec sa famille pour Ottawa quand il a 10 ans.

Amateur de poesie haiku, de meditation zazen et de thé matcha il est resté tres attaché au Japon tout en ayant absorbe et compris la culture occidentale. Seule chose qu il n arrive toujours pas a accepter : la salete et le desordre.

La plupart du temps calme pudique et respectueux, il ne tient reellement pas l’alcool et a un point de rupture quand il y a juste un trop plein de tout dans sa vie.

C’est sa seconde colloc a Vancouver parce qu’il est dans cette ville depuis le debut de ses etudes et il a quitte la premiere a cause de l’implosion de celle ci. Gardant un bien mauvais souvenir de l evenement il evite les remous autant que possible.
Higashide Masahiro


L’obscurité de la ville avance
Fin de journée
Promesse de repos

街の闇が進む
一日の終わり
休息の約束

Les jours sont longs et les nuits courtes. Entre les études et la maison je n’ai pas toujours assez de temps pour les autres. Ni pour les collocataire, ni pour appeler la famille. Je rêve souvent de pluie et de grenouilles.

Je ne sais pas ce que c’est supposé signifier.

Extrait des écrits de Kimura Hideaki. Carnet numéro 4.


La porte s’ouvrit sans efforts. Il récupéra la clé de la serrure, laissant osciller ses porte clefs représentant un poisson et une feuille de ginkgo. Des cadeaux. Il les aimait beaucoup.

En silence, restant sur le pas de la porte, il se déchaussa prestement pour enfiler des chaussons. Après la fermeture de la porte il inspira l’air intérieur. Tout semblait en ordre aujourd’hui.
Ce n’était pas pour lui déplaire.

Habillé de façon simple et confortable comme à son habitude, il avait un pull de couleur bleu noir a manches longues complété par un pantalon sombre également. La mode se réduisait pour lui a l’art de la sobriété. Mais il y avait toujours un petit détail sur lui venant casser la symétrie, un petit dessin sur le côté, un bracelet, quelque chose attaché au passants de ceinture de son pantalon… Au dela de tout ca Hideaki était bien loin d’être excentrique, il était tout simplement lui même, un être composé d’eau et de rigueur.

Le bruit provenant de la cuisine indiquait la présence d’un des colocataires. Pourtant il était tôt. La plupart du temps il finissait plus tard et n’avait pas cette liberté de flâner ainsi à travers la maison, chercher des rapports amicaux. Généralement il mangeait vite et retournait travailler.

La, il la vit, en avançant, son sac pendant sur une épaule. Gabrielle était jolie selon de nombreux standards. Ce genre de beauté la était comme celle des choses neuves, inaltérées et non usées. Quand on la connaissait mieux, comme maintenant, après 10 mois de vie commune, on savait que ce n’était pas le plus important et il savait mieux apprécier sa personnalité pleine et réconfortante.

“Bonjour Gabrielle, comment a été ta journée ? Ca fait plaisir de voir la maison si calme en rentrant”

Avança t’il de sa voix assez douce et calme. Il ne parlait jamais très fort. En tout cas jamais sans avoir bu un verre. Le temps passé au Canada avait effacé les aspérités de son accent et il fallait faire attention pour imaginer que l’anglais n’était pas sa langue maternelle.

Se glissant vers la bouilloire il fit chauffer de l’eau. Son sac a dos gènait ses mouvements.

“Ca t’ennuie si je monte poser mon sac ? Je reviens juste après “

Hideaki attendit de la voir acquiescer pour s'éclipser. Il monta les marches avec la cadence de l’habitude. Puis il entra dans le havre de tranquillité qu’il partageait avec Jon. La, de son lit a son bureau tout était rangé comme une chambre d’hotel. Il accrocha son sac a sa place dédiée, avant de jeter un oeil aux quelques photos ornant le dessus de son bureau. Toute sa décoration était sommaire : Ses pierres, les poèmes de Basho calligraphiés de sa main et les photos.

Le retour en bas se fit a la même vitesse. Il rentra de nouveau dans la cuisine, sortit la théière et son thé qui dormait dans un boite en carton cylindrique en attendant que l’eau finisse de bouillir. Puis il se tourna de nouveau vers Gabrielle qui était quelqu’un de bien patient :

“Dit moi, la question peut te paraître bizarre, mais qu’est ce que tu penses des rêves ?”

Revenir en haut Aller en bas
 
Erynh
Erynh
Féminin MESSAGES : 225
INSCRIPTION : 29/01/2019
CRÉDITS : Gifs OUAT de unknows - Édités par moi ♥

UNIVERS FÉTICHE : Fantasy, School-Story principalement ♥
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t2777-erynh-switch-on#59255 https://www.letempsdunrp.com/t3857-c-est-l-heure-du-gouter-on-tire-a-la-courte-paille-pour-savoir-qui-on-mange-en-premier https://www.letempsdunrp.com/t2789-welcome-to-the-tea-party
patrick

La coloc * Happiness only real when shared. Empty


Jeen
Laurent

J'ai 20 ans et je vis à ?, ?. Dans la vie, je suis dessinatrice BD et je m'en sors moyen, mais je m'en fous parce que mes parents sont riches. Sinon, grâce à ma chance, je suis en colocation et je le vis super bien (comme ça j'vois pas mes darons).

Informations supplémentaires ici.


avatar :copyright: Shiya
Jeen soupire. Merveilleux. Elle est devant Gino's, la pizzeria où elle bosse de temps en temps, mais y'a personne. Juste un p'tit mot sur la porte indiquant que le patron est absent pour une semaine. Elle qui était partie pour une journée de productivité (la seule de la semaine), elle repart le bec dans l'eau. Il aurait pu prévenir quand même, envoyer un sms c'est pas sorcier !
La dessinatrice s'est levée tôt ce matin (8h30 !) et a passé la matinée dans une assoc' style Emmaüs. Bon, elle en a profité pour acheter quelques p'tits trucs aussi... Mais Jeen est plutôt contente d'elle. Elle sourit. Sa vie est plutôt agréable depuis quelques mois, depuis qu'elle a rejoint la coloc en fait. Ses colocataires sont tous un peu spéciaux mais attachants. Un peu attachiants des fois, mais bon, chacun ses particularités.

Jeen repart avec son sac à dos bourré de vêtements. C'est pas grave, elle va rentrer plus tôt que prévu. Peut-être que quelques colocs seront là, ils pourront se faire un film pour ceux qui veulent ou juste papoter. Et au penthouse il y a la wifi !

Quelques minutes plus tard, la blonde farfouille dans son fourre-tout fait d'un patchwork de vieux t-shirts (elle l'a cousu elle-même au lycée et il ne la quitte plus depuis). Où a-t-elle bien pu mettre cette fichue clé ?! Elle finit par la trouver au fond, entre un tube d'eye-liner et un machin en papier. Elle ouvre la porte, soulagée de ne pas se retrouver dehors, et balance ses bottines dans l'entrée machinalement. Elle referme ensuite la porte et lance sa veste sur une étagère. Elle entend des voix dans le salon.
"Helloooooo, c'est moi !"




La coloc * Happiness only real when shared. Wc38

"Je suis un Passeur de portes et vous avez détruit ma porte, c'est pas de chance..."
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


La coloc * Happiness only real when shared. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
La coloc * Happiness only real when shared.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: