Le Deal du moment : -17%
– 50€ sur DYSON V7 MOTORHEAD ORIGIN ...
Voir le deal
249.99 €

Partagez
 
 
 

  For now, I'm embarrassed.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 17, 18, 19, 20, 21  Suivant
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 2833
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

flower

 For now, I'm embarrassed.  - Page 18 Empty

GQkAa.png
Elijah Parks
J'ai 38 ans et je vis à Los Angeles, Etats Unis. Dans la vie, je suis flic et je m'en sors assez bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bizarrement, me demandant si je ne vais pas merder quelques part.

 For now, I'm embarrassed.  - Page 18 Source


avatar :copyright:️ whiskey lullaby

« Alors j’attends de voir quand tu vas devoir courir derrière un suspect. Je suis sûr que ça le fera marrer, lui. »

Nia nia nia... bien sur que je serais capable de courir après un suspect. Ce n'était pas quelques bobos qui allaient m'arrêter. C'était mon poignet pas mes jambes qui étaient cassés. Je n'allais pas m'arrêter de bosser pour si peu.

J'étais soulagé d'apprendre qu'il n'avait quelques côtes cassés. Il s'étaient surtout ocupé de moi, normal c'était moi qui leur avait sauté dessus. N'empêche, ça leur apprendrait à s'en prendre à un couple gay. Ce n'était pas parce que j'aimais bien me la prendre au cul de temps en temps que je ne savais pas me battre. Et s'ils ne l'avaient pas compris je me ferais une joie de le leur faire comprendre à nouveau.

Le trajet se passa en silence. Il me faisait peut être un peu la tête parce qu'il pensait qu'à cause de ça on ne pourrait pas fêter nos six mois ensemble au lit. Et bien il se trompait lourdement. J'étais toujours d'attaque moi, il aurait du le savoir quand même.

J'attendis donc d'être rentré à la maison pour passer à l'action. Ma mission? Faire en sorte de terminer dignement cette soirée de moiniversaire, faire oublier le petit contre temps qu'on avait eu en pensant par l'hôpital et lui prouver que même blessé je restais une bête de sexe.

Une fois qu'on fut entré je passais rapidement à l'action. Je l'attrapais par ma main valide pour le plaquer contre le mur. Je venais coller mon corps contre le sien avant de l'embrasser avec envie. Je me frottais sans retenue contre son bassin, lui faisant sentir à quel point j'étais excité déjà.

- On a encore quelque chose à fêter il me semble....

Je souris alors que mes lèvres allaient voyager dans son cou pour mordiller le petit coin qui était si sensible chez lui.



Revenir en haut Aller en bas
 
squirowl
squirowl
MESSAGES : 623
INSCRIPTION : 16/11/2019
RÉGION : HDF
CRÉDITS : 64pxs

UNIVERS FÉTICHE : réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

 For now, I'm embarrassed.  - Page 18 Empty

LRPr9Vne_o.png
Matthias Nikelsen
J'ai 40 ans et je vis à Las Vegas, Usa. Dans la vie, je suis flic et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple avec une tête de mule et je le vis plutôt bien, très bien même.

Fiancé depuis 6 ans, il vient de se séparer d'avec James + Flic réglo, parfois un peu trop sur le bord, mais ça se complète avec l'impulsivité de son partenaire et amant. + Accro au sport, il pratique de manière intensive dès qu'il a du temps libre. + Ressent des sentiments interdit pour son meilleur ami, qu'il assume enfin. + Fan de série, il fait des soirées netflix-canapé, il en a une dizaine en cours. + Déteste mettre des costumes. + A un chien et deux chats. + Méticuleux, il n'aime pas quand quelque chose traîne.
 For now, I'm embarrassed.  - Page 18 Tumblr_inline_oz27vi6LhE1qhqr42_540


pedro pascal :copyright:️ aftermath
Je sais qu’il ne s’arrêtera pas de travailler, mais j’allais laisser notre supérieur faire son choix. En tout cas on allait se prendre un sacré soufflé. Il n’allait pas être heureux de savoir que l’on a pris part à une bagarre. Parce que nos têtes ne tromperont personne. Ça c’est certain. Et il aurait beau se justifier, notre chef est loin d’être con. On ne peut jamais le balader trop longtemps.

Je n’avais pas grand chose, rien qui ne se guérissent pas. À part le fait que j’étais redescendu de mon petit nuage. Cette soirée aurait été parfaite sans ce petit contretemps. J’aurais été ravi que l’on passe outre, au moins ce soir, sur ce genre d’évènements. Mais non il a foncé dans le tas sans même réfléchir une seule seconde. C’est ce qui m’agaçait le plus, son honneur était en jeu, sa fierté surtout,   alors il n’avait pas pu se retenir.

Je voulais simplement rentrer, laisser enfin cette fin de soirée derrière lui. Je le sentais fébrile à mes côtés, à mes coups d’oeils furtifs, je sais qu’il a une idée derrière la tête. Ça me fait sourire alors que  le taxi s’arrête devant notre immeuble.

Je me retrouve plaqué contre un mur. Je voudrais pouvoir résister, mais je dois bien avouer que j’ai bien du mal à le faire. Je tente de le repousser doucement. Mais il m’embrasse et là, je laisse tomber les barrières. Je glisse un bras autour de sa taille. « Tu es chiant… » Je soupire en déviant mes baisers dans son cou. Je grogne quand il pose ses lèvres à cet endroit, entre mon cou et ma clavicule, qui me fait flancher à chaque fois.

Je le regarde en soupirant. « Tu as intérêt d’être à la hauteur de ce que tu promets, maintenant… » Je lui souris doucement en l’entrainant dans notre chambre. J’avais une idée derrière la tête. Je le pousse contre le lit, lui retirant au passage son pantalon et son boxer. Je grimpe à califourchon sur lui, plaquant mon bassin contre le sien en l’embrassant avidement. Je descend mes baisers ensuite sur son torse en déboutonnant sa chemise. Je le regarde avec un sourire avant de le prendre en bouche avidement.
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 2833
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

flower

 For now, I'm embarrassed.  - Page 18 Empty

GQkAa.png
Elijah Parks
J'ai 38 ans et je vis à Los Angeles, Etats Unis. Dans la vie, je suis flic et je m'en sors assez bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bizarrement, me demandant si je ne vais pas merder quelques part.

 For now, I'm embarrassed.  - Page 18 Source


avatar :copyright:️ whiskey lullaby

« Tu es chiant… »

Je souriais, parce qu'il avait beau protesté sur le fait que j'étais chiant je savais qu'il adorait ce que je faisais. J'avais trouvé son petit endroit sensible là, celui qui le rendait complètement fou. Il pouvait raler mais je savais qu'il se laisserait faire et qu'il adorerait tout ça. Puis il se rendrait compte qu'il s'était pris la tête pour rien à cause de ce contre temps dans la soirée. Ca ne nous empêchait pas de terminer de fêter tout ça. Et avec un peu de chance il finirait par être d'accord avec moi, par comprendre que je ne pouvais pas rester sans rien faire alors qu'on nous insultait comme ça.

« Tu as intérêt d’être à la hauteur de ce que tu promets, maintenant… »

Oh mais bien sur que je le serais. Il n'avait qu'à me laisser le temps de le lui montrer. Je m'allongeais sur le lit, me laissant faire alors qu'il venait me grimper dessus. Je pouvais bien le laisser mener la danse pour le moment. Je me laissais faire avec plaisir alors qu'il me déshabillait.





Revenir en haut Aller en bas
 
squirowl
squirowl
MESSAGES : 623
INSCRIPTION : 16/11/2019
RÉGION : HDF
CRÉDITS : 64pxs

UNIVERS FÉTICHE : réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

 For now, I'm embarrassed.  - Page 18 Empty

[quote="squirowl"]
LRPr9Vne_o.png
Matthias Nikelsen
J'ai 40 ans et je vis à Las Vegas, Usa. Dans la vie, je suis flic et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple avec une tête de mule et je le vis plutôt bien, très bien même.

Fiancé depuis 6 ans, il vient de se séparer d'avec James + Flic réglo, parfois un peu trop sur le bord, mais ça se complète avec l'impulsivité de son partenaire et amant. + Accro au sport, il pratique de manière intensive dès qu'il a du temps libre. + Ressent des sentiments interdit pour son meilleur ami, qu'il assume enfin. + Fan de série, il fait des soirées netflix-canapé, il en a une dizaine en cours. + Déteste mettre des costumes. + A un chien et deux chats. + Méticuleux, il n'aime pas quand quelque chose traîne.
 For now, I'm embarrassed.  - Page 18 Tumblr_inline_oz27vi6LhE1qhqr42_540


pedro pascal :copyright:️ aftermath
Je souris, j’avais beau lui dire qu’il était chiant, je ne le pensais pas une seule seconde. Au contraire,  j’avais déjà rendu les armes en le laissant me renverser. Je n’étais pas vraiment capable de lui résister, et je n’en avais pas très envie. Je grogne d’envie quand il s’attarde à ce coin précis de mon cou, à où ça me rend totalement fou. Je tente de garder à l’esprit que je n’étais pas d’accord avec lui sur les derniers évènements. Mais ça devenait le cadet de mes soucis. Et puis je ne voulais pas, moi non plus, terminer la soirée sur un évènement négatif. Je comprenais qu’il n’aime pas se faire insulter, mais je n’aime pas qu’il utilise la violence, je suis certain que l’on pourrait trouver un point d’entente tous le deux.

J’aimais l’avoir à ma botte, même si ça restait éphémère, et surtout je n’étais pas ce genre de mec à vouloir absolument dominer mon mec physiquement et psychologiquement. On avait passé six mois ensemble et c’était assez pour savoir que l’on aimait tout deux échanger nos rôles.

Je n’avais pas l’impression, en six mois de relation d’être enfermé dans une routine. Au contraire, sexuellement parlant, on était plutôt imaginatif tous les deux. Et dans la vie quotidienne, ça marchait comme sur des roulettes. On avait trouvé notre équilibre entre le boulot et l’à-côté. Bien sûr on a eu quelques tensions, mais comme dans tout les couples. Rien d’insurmontable. Je voyais bien que je m’attachais de plus en plus à lui, en point que ça en devenait presque une drogue, alors je me retenais de lui dire que je l’aime, à chaque fois il était plus ou moins mal à l’aise.


« Je crois que je suis vidé, mais que c’était bon … » je roule sur son torse pour y poser ma tête.
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 2833
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

flower

 For now, I'm embarrassed.  - Page 18 Empty

GQkAa.png
Elijah Parks
J'ai 38 ans et je vis à Los Angeles, Etats Unis. Dans la vie, je suis flic et je m'en sors assez bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bizarrement, me demandant si je ne vais pas merder quelques part.

 For now, I'm embarrassed.  - Page 18 Source


avatar :copyright:️ whiskey lullaby

On passa la soirée, que dis je, toute la nuit à s'envoyer en l'air. Non mais là si il ne me croyait pas quand je lui disais que blessé ou non j'étais capable de m'envoyer encore en l'air à avec lui. Bon d'accord j'avais un peu mal aux côtes mais ça restait largement supportable. Ce n'était clairement pas ça qui allait m'empêcher de coucher avec lui.

Je me laissais finalement tomber sur le lit à bout de souffle, le sourire aux lèvres.

« Je crois que je suis vidé, mais que c’était bon … »

Je souris un peu plus en le serrant contre moi. Je bougeais légèrement pour venir embrasser son front.

- Je t'aurais bien dit que je te l'avais bien dit mais... j'ai décidé d'avoir le triomphe modeste, donc je ne dirais rien.

Je pris doucement son visage entre mes mains pour venir l'embrasser tendrement.

- Je suis désolé de m'être emporté... mais c'est plus fort que moi. Je ne supporte pas qu'on s'en prenne à toi...

Il était la personne la plus précieuse dans ma vie. Je ne voulais pas le perdre ou qu'on lui fasse du mal, je n'arriverais pas à le supporter.

Heureusement on ne traversa pas à nouveau de grosse dispute. Bon on avait toujours nos petites disputes habituelles parce que j'avais remis la bouteille de lait vide dans le frigo, pas vide il en restait un fond d'ailleurs, ou parce qu'il avait retrouvé un de mes boxers sur la télé, pas ma faute si il avait volé pendant qu'on se jetait l'un sur l'autre. Mais à part tout ça rien de grave.

On se cachait toujours au boulot et la situation devenait vraiment très gênante. J'étais entrain de travailler sur un dossier en retard. Là je n'avais pas eu le choix, Matt ne pouvait pas le faire à ma place celui là. D'ailleurs lui il était dans la salle de sport entrain de s'entrainer et je ralais de ne pas pouvoir le rejoindre. Soit disant que mes côtes étaient encore trop fragiles pour soulever du poids. On m'avait enlevé mon plâtre. J'allais beaucoup mieux. Je ne me gênais pas pour le soulever lui au lit mais un peu de poids ça non je n'avais pas le droit.

Sauf que là par contre j'en avais marre. J'étais en manque. Ca faisait exactement six heures et quarante six minutes que je n'avais pas pu l'embrasser. C'était beaucoup trop!!

Je me levais, laissant de côté ce dossier qui m'énervait, et j'allais le retrouver. Il n'était plus dans la salle de sport, il ne me restait donc qu'une option. J'allais dans les vestiaires, désert à cette heure ci, et souris en entendant le bruit de la douche. Parfait... j'allais pouvoir réaliser un certain fantasme...

Je me déshabillais rapidement avant de le rejoindre sous la douche. Je venais coller mon corps contre le sien, le caressant doucement alors que je mordillais son épaule.

- Tu m'as manqué tu sais... et c'était impossible de me concentrer sur mon dossier alors que je t'imaginais là... la sueur coulant lentement le long de ton torse musclé...

Je caressais doucement le dit torse avant de le pousser doucement pour qu'il se retourne. Je venais à nouveau le plaquer contre le mur, coupant court à ses protestations en venant l'embrasser avec avidité. Je ne réfléchissais plus. J'avais trop envie de lui. Plus rien n'existait. Pas même le bruit de la porte des vestiaires qui s'ouvrait...

Revenir en haut Aller en bas
 
squirowl
squirowl
MESSAGES : 623
INSCRIPTION : 16/11/2019
RÉGION : HDF
CRÉDITS : 64pxs

UNIVERS FÉTICHE : réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

 For now, I'm embarrassed.  - Page 18 Empty

LRPr9Vne_o.png
Matthias Nikelsen
J'ai 40 ans et je vis à Las Vegas, Usa. Dans la vie, je suis flic et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple avec une tête de mule et je le vis plutôt bien, très bien même.

Fiancé depuis 6 ans, il vient de se séparer d'avec James + Flic réglo, parfois un peu trop sur le bord, mais ça se complète avec l'impulsivité de son partenaire et amant. + Accro au sport, il pratique de manière intensive dès qu'il a du temps libre. + Ressent des sentiments interdit pour son meilleur ami, qu'il assume enfin. + Fan de série, il fait des soirées netflix-canapé, il en a une dizaine en cours. + Déteste mettre des costumes. + A un chien et deux chats. + Méticuleux, il n'aime pas quand quelque chose traîne.
 For now, I'm embarrassed.  - Page 18 Tumblr_inline_oz27vi6LhE1qhqr42_540


pedro pascal :copyright:️ aftermath
on était tous les deux insatiables, on ne se lassait pas du corps de l’autre. même gravement blessé, je ne pense que l’on soit capable de se passer l’un de l’autre. je suis sûr qu’à nous deux on aurait de quoi rendre dingue tout un corps médical. Bon plus lui que moi, mais si je lui dis il va encore se vexer.

J’aimais le voir sourire ainsi, j’embrasse son épaule tout en roulant contre lui. Je grimace simplement en sentant les côtes me faire un mal de chien. Mais bon j’avais eu bien plus mal la dernière fois. Je glisse mes bras autour de son torse en secouant la tête en riant. Ce que je regrette rapidement. « Y a pas plus modeste que toi, c’est sûr.. Putain me fait pas rire. » J’embrasse son torse avant de me caler confortablement tout contre lui. Je prolonge le baiser, glissant une de mes jambes entre les siennes. Je secoue la tête à ses mots. Je le regarde dans les yeux avant de rétorquer. « Et ce ne sera pas la dernière fois que ça nous arrivera, ignorons-les. Ils ne méritent pas que l’on se mettent dans cet état pour eux, soyons simplement plus intelligents qu’eux. » Je l’embrasse à mon tour, grimpant sur lui. « Mais j’apprécie le geste. En fait tu es un vrai chevalier romantique toi.. » Je souris avant de fondre sur ses lèvres. Finalement je n’étais pas si épuisé que ça… ça ne m’a pas empêché de remettre le couvert…

Et des journées ainsi, on en a passé quelques unes. J’étais toujours un peu plus amoureux de lui chaque jour. Même si je ne lui disais pas ouvertement es sentiments, je sais qu’il le sait. Et puis chacun de mes gestes prouvent mon amour. Il m’exaspérait juste par son désordre. Bon d’accord j’étais un peu maniaque, mais quand même retrouvé un de ses boxers sur la télé, ou même dans le frigo, (si si je vous assure !) C’était quand même exagéré.

J’avais terminé ma journée plus tôt que lui, pour une fois il n’avait pas pu échapper à la paperasse. Je l’avais d’ailleurs gentiment taquiné à ce sujet. Et je l’avais fait salivé sur le fait que j’allais faire une séance de sport. J’étais parti en riant en voyant le regard de tueur qu’il me lance. Malheureusement il ne fait aucun effet sur moi. Je l’imagine en train de râler en voyant mon bureau vide. Je me retiens de le charrier par sms, sinon j’allais le payer cher ce soir. Je finis par me concentrer sur ma séance.

J’avais repris le sport à petite dose. Entre la récente agression et mon accident, je n’étais pas au top de ma forme, il allait falloir encore quelques mois pour que je retrouve les mêmes capacités qu’avant. J’arrivais dans les vestiaires épuisé, les muscles endoloris, mais j’étais heureux, cette séance avait été dans ‘ensemble assez bonne, je pense pouvoir rajouter du poids la prochaine fois. Je m’étais dirigé directement dans les douches collectives, j’avais besoin d’une bonne douche.

Je sursaute en sentant un corps derrière le mien, je sens son souffle et reconnaît son parfum. « Bordel tu m’as fait peur, idiot! » Je me colle davantage contre son corps. « du coup tu t’es dit que tant pis tu te ferais engueuler demain mais tu m’auras baisé dans les douches, c’est ça ? » Je souris m’apprêtant à protester de nouveau, mais je retrouve pris à l’otage par des lèvres tentatrices.

Je glisse mes bras autour de son cou et mes jambes autour de ses hanches. Dès qu’il m’embrassait de cette manière je ne répondais plus de rien.Je recule en fronçant les sourcils. « J’ai cru entendre quelque chose … » Je soupire doucement alors que je n’entends plus rien. Je hausse les épaules avant de l’embrasser de nouveau. J’étais tellement pris dans ce baiser érotique et dans ce qu’il est en train de me faire plus au sud que je ne fais pas attention au bleu qui rentre dans les douches. C’est en entendant la bouteille tomber que je rouvre les yeux. « Merde merde merde… » Le bleu détale, certainement rouge de honte de nous avoir surprit.

Je le repousse, ça m’avait complètement refroidi. « Putain… » Je m’adosse à la douche, loin de ses mains expertes. J’avais bien pensé le dire à nos collègues, mais pas qu’ils l’apprennent ainsi.
[/quote]
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 2833
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

flower

 For now, I'm embarrassed.  - Page 18 Empty

GQkAa.png
Elijah Parks
J'ai 38 ans et je vis à Los Angeles, Etats Unis. Dans la vie, je suis flic et je m'en sors assez bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bizarrement, me demandant si je ne vais pas merder quelques part.

 For now, I'm embarrassed.  - Page 18 Source


avatar :copyright:️ whiskey lullaby

« Bordel tu m’as fait peur, idiot! du coup tu t’es dit que tant pis tu te ferais engueuler demain mais tu m’auras baisé dans les douches, c’est ça ? »

- Exactement.

J'aurais pu réaliser un de mes fantasmes ainsi, lui faire l'amour alors qu'on était tous les deux au travail. C'était terriblement excitant de faire ça ici, sans penser au fait qu'on pouvait nous surprendre à tout instant. Ca rendait les choses encore plus intenses.

Je dévorais ses lèvres alors qu'il passait ses jambes autour de ma taille. Je pourrais le prendre là tellement j'étais déjà dur. La situation, sans parler de lui, de son corps contre le mien, c'était beaucoup trop excitant pour que je puisse lui résister. Et j'étais sur le point de le faire quand il m'arrêta.

. « J’ai cru entendre quelque chose … »

Je me retournais avec lui, juste à temps pour voir le petit nouveau partir en courant. Je jurais alors que Matt faisait de même. Nous qui avions voulu être discret vis à vis de nos collègues... là c'était foutu. Ils allaient l'apprendre mais pas de la meilleure des façons.

Je soupirais alors qu'il se reculait pour s'éloigner de moi.

- Bon.... c'est fait maintenant. On n'a plus qu'à sortir d'ici et... aller affronter leur réaction.

Je lui volais un dernier baiser avant de quitter la douche. Et bien au revoir pour mon fantasme. Non mais qu'est ce qu'il foutait là lui aussi? A une heure pareille? La salle de sport était vide alors pourquoi au juste était il venu se doucher là maintenant? Il faisait chier ce con là vraiment. Il foutait en l'air notre couverture et en plus il m'empêchait de baiser. Je me rhabillais alors que Matthias venait me rejoindre.

- Dans tous les cas, on s'en fout de ce qu'ils pensent. On est bien ensemble non?

Je lui fis un petit sourire avant d'ajouter.

- Au pire je leur referais le portrait.


Revenir en haut Aller en bas
 
squirowl
squirowl
MESSAGES : 623
INSCRIPTION : 16/11/2019
RÉGION : HDF
CRÉDITS : 64pxs

UNIVERS FÉTICHE : réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

 For now, I'm embarrassed.  - Page 18 Empty

LRPr9Vne_o.png
Matthias Nikelsen
J'ai 40 ans et je vis à Las Vegas, Usa. Dans la vie, je suis flic et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple avec une tête de mule et je le vis plutôt bien, très bien même.

Fiancé depuis 6 ans, il vient de se séparer d'avec James + Flic réglo, parfois un peu trop sur le bord, mais ça se complète avec l'impulsivité de son partenaire et amant. + Accro au sport, il pratique de manière intensive dès qu'il a du temps libre. + Ressent des sentiments interdit pour son meilleur ami, qu'il assume enfin. + Fan de série, il fait des soirées netflix-canapé, il en a une dizaine en cours. + Déteste mettre des costumes. + A un chien et deux chats. + Méticuleux, il n'aime pas quand quelque chose traîne.
 For now, I'm embarrassed.  - Page 18 Tumblr_inline_oz27vi6LhE1qhqr42_540


pedro pascal :copyright:️ aftermath
J’éclate de rire à sa réponse. Au moins elle est claire. Et elle est bien loin de me déplaire. Je ne dis jamais non à une partie de jambes en l’air avec le mec le plus canon que je connaisse, et dont je suis parfaitement amoureux.

Je n’étais plus très revêche quand au fait que l’on se fasse surprendre. J’avais d’ailleurs en tête le fait qu’il va falloir que l’on parle de notre couple ici. Même si cela allait certainement amorcer des problèmes, je supportais de moins en moins de devoir nous cacher au travail. Oui c’était peut-être idiot, mais je voulais pouvoir vivre notre amour au grand jour. Je pense qu’après six mois dans l’ombre, on pouvait enfin se dévoiler. Même si je sais qu’il n’est pas forcément à l’aise avec cette idée, il a quand même fait du chemin depuis. Et puis je n’avais qu’à repenser à notre soirée romantique.

J’étais parfaitement excité par le moment, alors que j’étais collé tout contre lui, nos langues se cherchant avidement, quand un bruit résonne dans mes oreilles. Il ne me faut que quelques secondes pour en identifier l’auteur. Et on est pas dans la panade. Je ne doute pas un seul instant pour se faire bien voir, qu’il aille tout déballer à ses nouveaux collègues. Radio potin au commissariat, ça captait parfaitement bien.

Je m’éloigne pour reprendre mes esprits. Je hoche simplement la tête pour simple réponse avant de prendre une douche glacée, histoire de me calmer un peu. Je vais ensuite chercher mes affaires pour me rhabiller. Je me redresse en fronçant les sourcils. Il doutait vraiment que le fait que l’on se fasse surprendre aller changer quelque chose entre nous ? C’était juste un contretemps fâcheux. « Fallait bien qu’ils l’apprennent un jour ou l’autre. Et, on est parfaitement bien ensemble. Ne songe pas un seul instant à regarder ailleurs pour te rincer l’oeil, je te préviens. » je souris en m’approchant de lui tel un félin, glissant ma main sur son torse. « Sinon je te promets que tu vas subir la pire des tortures. Je l’embrasse avant de claquer ses fesses. « Tu paries combien qu’il y a eu des paris sur nous ? » Je me retourne en secouant négativement la tête. « N’y songe pas une seule seconde, sinon je fais une grève de sexe. » je pars devant lui en riant. J’étais armé pour affronter le reste du commissariat et du monde.
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 2833
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

flower

 For now, I'm embarrassed.  - Page 18 Empty

GQkAa.png
Elijah Parks
J'ai 38 ans et je vis à Los Angeles, Etats Unis. Dans la vie, je suis flic et je m'en sors assez bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bizarrement, me demandant si je ne vais pas merder quelques part.

 For now, I'm embarrassed.  - Page 18 Source


avatar :copyright:️ whiskey lullaby

« Fallait bien qu’ils l’apprennent un jour ou l’autre. Et, on est parfaitement bien ensemble. Ne songe pas un seul instant à regarder ailleurs pour te rincer l’oeil, je te préviens. »

Je levais les yeux au ciel en l'entendant. Comme si je pouvais ne serait ce que penser à me rincer l'oeil ailleurs? J'étais fou de lui. Je m'en foutais complètement des ordres. C'était peut être niais et complètement mielleux mais c'était la réalité. J'étais complètement fou de lui et je ne songeais pas un seul instant à regarder ailleurs.

Et si j'avais eu le choix, j'aurais préféré l'annoncer moi même à nos collègues plutôt qu'ils ne nous prennent en flagrant délit de sexe sous la douche. Je n'en avais pas honte mais... il y avait mieux quand même comme façon de dire les choses.

« Tu paries combien qu’il y a eu des paris sur nous ? »

Je soupirais en l'entendant. Ca c'était plutôt certain.

- Sur qu'il y en a. Et du genre tombons à fond dans les clichés. Ils doivent se demander qui prend l'autre. Qui "fait la femme"? Et autres conneries que les hétéros pensent sur nous.

Et on était entouré d'un bon paquet d'hétéros virils persuadés que les clichés étaient vrais. Je ne savais pas ce qu'ils s'imaginaient sur Matt mais je savais qu'ils avaient du mal à m'imaginer avec un mec. J'étais bi. Je sortais parfois avec des femmes, même si j'avais une petite tendance à préférer les hommes. Certains collègues m'avaient vu sortir avec des femmes en soirée, et quasiment jamais avec des hommes. Alors j'étais à peu près certain qu'ils allaient parier sur le fait que j'étais l'homme du couple. Belle connerie. Matt n'était pas une folle et ne le serait jamais. Et j'aimais tout autant qu'il me prenne que l'inverse.

Je levais à nouveau les yeux au ciel alors qu'il me parlait de grève de sexe si je les frappais. Il savait bien que je déconnais. Je n'irais pas prendre le risque de frapper nos collègues devant le patron. Je n'étais pas suicidaire non plus.

J'inspirais profondément avant de le suivre, une fois prêt, dans le commissariat. Je rentrais dans la salle comme si de rien n'était. Ca se voyait qu'ils étaient au courant. Les discussions se turent quand on entra avant que tous les visages ne se tournent vers nous. Là c'était clair, ils parlaient de nous.

J'allais m'installer à mon bureau, comme si de rien n'était. Je reprenais mon travail, attendant que l'un d'entre eux ouvre les hostilités. Et ce fût Luke le grand gagnant!! Ou le plus courageux.

"Alors... euh... vous deux... ça fait longtemps?"

Je relevais les yeux pour le fixer.

- Un peu plus de six mois.

Je soupirais en les voyant échanger de l'argent entre eux.

- Allez c'est bon! Dites nous sur quoi d'autre vous avez parié qu'on en parle plus.

Histoire qu'on règle cette affaire au plus vite. Je sentais qu'ils m'énervaient déjà.



Revenir en haut Aller en bas
 
squirowl
squirowl
MESSAGES : 623
INSCRIPTION : 16/11/2019
RÉGION : HDF
CRÉDITS : 64pxs

UNIVERS FÉTICHE : réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

 For now, I'm embarrassed.  - Page 18 Empty

taZOiaWK_o.png alt=
Matthias Nikelsen
J'ai 40 ans et je vis à Las Vegas, Usa. Dans la vie, je suis flic et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple avec une tête de mule et je le vis plutôt bien, très bien même.

Fiancé depuis 6 ans, il vient de se séparer d'avec James + Flic réglo, parfois un peu trop sur le bord, mais ça se complète avec l'impulsivité de son partenaire et amant. + Accro au sport, il pratique de manière intensive dès qu'il a du temps libre. + Ressent des sentiments interdit pour son meilleur ami, qu'il assume enfin. + Fan de série, il fait des soirées netflix-canapé, il en a une dizaine en cours. + Déteste mettre des costumes. + A un chien et deux chats. + Méticuleux, il n'aime pas quand quelque chose traîne.
 For now, I'm embarrassed.  - Page 18 Tumblr_inline_oz27vi6LhE1qhqr42_540


pedro pascal :copyright:️ aftermath
Je grogne légèrement. Il n’avait jamais eu la réputation d’un mec à se caser, alors j’étais quand même très fier que ce soit moi qui y soit parvenu. Même si dans les premiers temps c’était loin d’être gagné. Mais on avait vaincu à nous deux tous les préjugés. Nous n’étions pas passé par des moments faciles parfois, mais on en était toujours ressorti plus fort. Encore plus amoureux même. Je lui souris doucement alors que l’on passé encore une étape entre nous, et pas des moindres.

Certes ce n’était pas la meilleure de l’annoncer à nos collègues, on allait en entendre pendant longtemps, mais clairement je m’en foutais. Maintenant on aurait plus besoin de se cacher, je pourrais arriver en tenant la main de l’homme de ma vie. Bon il va falloir convaincre notre chef de rester partenaires, mais je n’ai aucun doute, ou presque de le convaincre.

Je secoue la tête à sa réponse avec un sourire. Maintenant il restait à voir qui a pris les paris. Rien que cette idée m’amusait aussi. Je secoue la tête à ses mots avec un grand sourire. « Si seulement il savait que je t’ai menotté au lit, j’écrase tout les paris… » J’éclate de rire devant sa tête offusquée. Je termine de m’habiller avant de le planter dans les vestiaires, fier de mon petit effet.

Et je ne pouvais pas nier que dans leurs têtes parfois un peu trop étriquées je devrais être celui qui soit soumis. Eli n’insuffler pas vraiment le mec qui aime être dominé. C’en était que plus plaisant quand je le faisais. J’y prenais mon pied tout autant que lui. Généralement les rôles se décidaient naturellement entre nous. Ça se fait comme ça. Mails il va falloir que j’arrête d’y penser, sinon je serais obliger de nous enfermer dans les toilettes pour terminer ce que l’on n’a pas eu le temps de finir. Mais je me retiens et préfère le menacer de faire grève, même si je dois bien dire que je serais incapable de me retenir plus de deux jour sans lui faire l’amour. Oui j’étais véritablement drogué de lui, j’étais incapable de me passer de son corps. « Et arrête de lever les yeux au ciel. Ça te rend encore trop sexy. »

On finit par regagner notre bureau, je décide, en accord tacite avec mon homme, d’attendre de voir ce qui tombe. L’ambiance change radicalement à notre arrivée, ça murmure à tous les coins du commissariat, je hausse les épaules avant de prendre place à mon bureau, face au sien.

Je reprends mon rapport pour le relire. J’étais à jour, contrairement à lui. Je devais simplement l’envoyer à la hiérarchie pour le classement. J’en profite ensuite pour faire un ^peu de rangement quand Luke arrive à notre hauteur. Je souris en le voyant. Une idée me traverse, j’allais le payer cher mais c’était trop tentant. Je déchausse mon pied droit, toujours le nez dans un dossier dont je ne lis rien. Je remonte ma jambe le long de la sienne, ignorant avec superbe son regard d’avertissement. Nos bureaux étaient bien assez proche pour que je puisse faire ça en toute discrétion. Je remonte le long de sa cuisse avant de me poser sur sa bosse, en toute innocence. Je tourne ma tête, après avoir échangé un regard avec Eli, vers Luke. « Je veux 25% des recettes du pari. Il n’y a pas de raison que l’on en profite pas. » Je ris doucement en appuyant un peu mon pied sur son entrejambe. « Et je veux ma part aussi. Je crois que j’ai gagné mon pari, les gars. » Je tends ma main. « J’ai toujours dit que tu es le plus curieux Luke » Je me tourne pour regarder derrière Eli « Steve tu me dois 50 » Je tends la main à Steve qui me donne le billet en maugréant. Je croise le regard d’Eli, qui semble avoir avalé de travers. Je caresse son entrejambe avec mon pied. « Quoi, J’ai juste parié que Luke serait celui qui se désignerait pour obtenir un ragot. Voilà. »

Je prends mon portable alors que Luke retourne à sa place. Je lui envoie un message
Mat. a écrit:

Et j’ai envie de toi maintenant.

Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


 For now, I'm embarrassed.  - Page 18 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
For now, I'm embarrassed.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 18 sur 21Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 17, 18, 19, 20, 21  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: