Partagez
 
 
 

  For now, I'm embarrassed.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 11 ... 21  Suivant
 
squirowl
squirowl
MESSAGES : 625
INSCRIPTION : 16/11/2019
RÉGION : HDF
CRÉDITS : 64pxs

UNIVERS FÉTICHE : réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

 For now, I'm embarrassed.  Empty

Moment embarrassant.
Mise en situation

La situation
Matthias termine, comme à son habitude le travail plus tardivement pour éviter son partenaire. Mais, cette fois-ci, les circonstances ne sont pas en sa faveur, peut-être devra-t-il faire face à ce qu'il ressent et au choix qu'il doit faire, ses sentiments ou la raison ?

Revenir en haut Aller en bas
 
squirowl
squirowl
MESSAGES : 625
INSCRIPTION : 16/11/2019
RÉGION : HDF
CRÉDITS : 64pxs

UNIVERS FÉTICHE : réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

 For now, I'm embarrassed.  Empty


Matthias Nikelsen
J'ai 40 ans et je vis à Las Vegas, Usa. Dans la vie, je suis flic et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis fiancé et je le vis plutôt moyennement bien.

Fiancé depuis 6 ans + Flic réglo, parfois un peu trop sur le bord. + Accro au sport, il pratique de manière intensive dès qu'il a du temps libre. + Ressent des sentiments interdit pour son meilleur ami. + Fan de série, il fait des soirées netflix-canapé avec son fiancé, il en a une dizaine en cours. + Déteste mettre des costumes. + A un chien et deux chats.

pedro pascal :copyright:️ juice


Je tape un dernier point final pour clôturer mon rapport. Ca y est ma journée est définitivement bouclée. Je ne pouvais pus reculer le moment d’aller au vestiaire. Depuis quelques semaines je tentais d’attendre que tout le monde soit parti, ou tout du moins une personne en particulier pour quitter mon poste. Je prétextais n’importe quelle raison pour rester un peu plus tard. Bien sûr la mayonnaise ne prend pas avec tout le monde. Même si je pense qu’il se doute de quelque chose il m’est de plus en plus compliqué de cacher mes sentiments. Je soupire en refermant l’ordinateur. Il est temps de me morfondre dans mon appartement que je partage avec mon fiancé, avec qui j’agis pour le moment comme un étranger, perdu dans ce que je ressens. J’attrape ma veste avant de me diriger vers le vestiaire pour prendre le reste de mes affaires et changer de t-shirt avant de sortir. Je soupire doucement en ouvrant la porte. Je ne m’attendais pas à voir mon cher partenaire en train de se changer. Je me fige à l’entrée, je pensais qu’il était parti depuis longtemps, alors je suis assez surpris. Je passe ma main dans ma nuque en soupirant, ce que je cherchais à tout prix à éviter vient tout juste de se produire.

Je secoue ma tête avant de me diriger vers mon casier, non loin du sien. J’ouvre la porte de mon casier pour tenter de cacher cette vision un peu trop paradisiaque à mes yeux. Je soupire, depuis des semaines j’évitais nos sorties hebdomadaires pour éviter de créer encore un plus grand malaise entre nous. J’avais l’impression que ma vie était devenue un sacré merdier. Je soupire et me change rapidement, je veux fuir de cette pièce le plus rapidement possible.
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 2834
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

flower

 For now, I'm embarrassed.  Empty


Elijah Parks
J'ai 38 ans et je vis à Los Angeles, Etats Unis. Dans la vie, je suis flic et je m'en sors assez bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien, pourquoi être en couple alors qu'il y avait tellement de tentation à Vegas?

 For now, I'm embarrassed.  Giphy


avatar :copyright:️ Blindness

Je soulevais une dernière fois les poids avant de les reposer. J'étais à bout de souffle, littéralement en nage mais ça faisait du bien. Je m'essuyais rapidement avant d'aller dans les vestiaires prendre une douche pour éliminer toute la sueur. J'avais des projets pour la soirée, ou plutôt j'avais un plan A qui me tentait et un plan B en cas d'échec du plan A.

Mon cher coéquipier et meilleur ami était entrain de rédiger le rapport de notre dernière affaire. Je le laissais toujours faire. C'était lui le cérébral de l'équipe, le mec sérieux qui faisait toujours les rapports en temps et en heure. Moi j'étais l'électron libre, le mec qui connaissait certains mecs un peu louches, pouvant les aider, parce que j'avais été l'un d'eux avant de finir flic. On était différent mais ça marchait bien entre nous. Il m'avait un peu calmé et ce n'était vraiment pas gagné au départ.

Mais reprenons. Il était donc dans le bureau, à rédiger son rapport assomant, pendant que je m'étais éclipsé pour aller me muscler un petit peu. Il me fuyait, je le savais. Cela faisait un moment qu'il multipliait les heures au boulot, qu'il faisait en sorte de toujours partir le dernier, bien après moi, qu'il annulait nos petites sorties. Il se passait quelque chose et je voulais bien savoir quoi. C'était pour ça que j'avais trainé un peu à la salle de sport, espérant le croiser dans les vestiaires pour l'inviter à aller boire un verre et le cuisiner un peu. Ca c'était le plan A. Si ça échouait et qu'il m'envoyait chier, je passerais au plan B. Je sortirais tout seul, je me trouverais quelqu'un dans un des nombreux bars de la ville, mec ou fille peut importait du moment que c'était baisable, et j'irais chez la personne. Dans sa chambre d'hôtel en général, c'était plus simple de draguer les touristes, comme ça dés le début on savait les deux que ce n'était qu'un coup d'un soir et que tout finirait quand ils repartiraient. Je serais juste un souvenir un peu coquin à raconter au milieu des autres anecdotes de leur séjour.

J'aimais bien le plan B, mais je voulais quand même voir marcher le plan A.

J'étais donc sorti de la douche en entendant du bruit, priant pour que ce soit lui. Et bingo j'avais gagné. J'étais arrivé tout souriant, et ouais un peu dégoulinant d'eau avec ma serviette. Il était là. Il était piégé. Là il ne pouvait pas m'échapper. Il allait accepter cette bière oui merde.

Je commençais à m'essuyer et à m'habiller à côté de lui. Il m'évitait encore cet abruti. Je le voyais faire semblant de ne pas me voir. Mais putain qu'est ce qu'il avait contre moi à force? Je n'avais pas déconné avec lui j'en étais quasiment certain. Je n'avais pas baisé son mec, son petit monsieur parfait. Je l'avais déjà vu plus d'une fois, je ne l'aurais jamais dragué par erreur. Puis il me tapait sur les nerfs alors vraiment je n'y aurais pas touché. Je ne savais pas ce qu'il avait et ça me gavait vraiment.

J'enfilais mon pantalon, tout en le fixant, me décidant à briser la glace.

- Hey! Merci Matt pour le rapport, encore.

Je lui fis mon petit sourire un peu désolé, un peu beaucoup canaille, celui auquel il ne pouvait pas résister, pour faire passer le truc.

- Ca te dit qu'on aille boire un verre? Je t'invite, pour te remercier.


Revenir en haut Aller en bas
 
squirowl
squirowl
MESSAGES : 625
INSCRIPTION : 16/11/2019
RÉGION : HDF
CRÉDITS : 64pxs

UNIVERS FÉTICHE : réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

 For now, I'm embarrassed.  Empty


Matthias Nikelsen
J'ai 40 ans et je vis à Las Vegas, Usa. Dans la vie, je suis flic et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis fiancé et je le vis plutôt moyennement bien.

Fiancé depuis 6 ans + Flic réglo, parfois un peu trop sur le bord. + Accro au sport, il pratique de manière intensive dès qu'il a du temps libre. + Ressent des sentiments interdit pour son meilleur ami. + Fan de série, il fait des soirées netflix-canapé avec son fiancé, il en a une dizaine en cours. + Déteste mettre des costumes. + A un chien et deux chats.


pedro pascal :copyright:️ juice

Je soupire doucement, j’estimais qu’il lui fallait une ou deux heures tout au plus pour sa séance de sport. D’ailleurs j’y allais plutôt très tôt le matin pour être certain de ne pas le croiser. Il n’est pas du matin, contrairement à moi. Et puis je préférais me préparer physiquement avant une journée de bureau, parce qu’il ne faut pas croire que l’on est toujours sur le terrain.

J‘avais toujours été le plus sérieux des deux. C’était souvent moi qui me tapais toute la paperasse. J’étais assez carré, j’aimais que les choses soient bien faite. Je lui laissais le côté relationnel, il faut bien dire qu’il est bien plus doué que moi dans ce domaine-là. Il parvenait bien plus facilement à obtenir de certaines personnes des tuyaux qui facilitaient nos enquêtes. Finalement on était assez complémentaire tous les deux. Si je le calmais, lui m’avait plutôt aider à me dérider, à ne pas me cacher derrière la loi et les règles.

Je n’aurais pas mis plus longtemps que prévu si je n’avais pas fait exprès de trainer. Mais je voulais être certain de ne pas le croiser dans les vestiaires, endroit dangereux pour ma santé mentale. Surtout s’il est à moitié déshabillé. Je pense que je ne trompe malheureusement personne avec mes heures supplémentaires, tout le monde sait pertinemment que je n’ai pas besoin d’argent en plus. Mon fiancé et moi gagnons suffisamment pour vivre convenablement. Je ferme l’ordinateur après avoir envoyé mon rapport. Maintenant je ne peux plus reculer, je suis bien obligé de partir si je ne veux pas passer la nuit ici. J’attrape ma veste et file dans ces vestiaires. Et merde.. C’est la première pensée qui me traverse l’esprit quand je le vois de dos. Je passe une main sur mon visage, je me sens désespéré. Les choses se compliquent davantage chaque jour. À un moment donné, il va bien falloir que je crève ce fichu abcès. Mais je ne sais pas comment faire. Je secoue la tête pour empêcher les pensées de continuer de tourner en rond. Je gagne mon casier pour y prendre mes affaires afin de me changer. Même si je n’avais absolument rien de prévu. James travaillait ce soir, et donc on ne se verrait pas, je dormirais probablement à son retour. Alors ça allait probablement être canapé série. Rien de bien intéressant en somme.

Je tente, de manière peu subtile, de l’ignorer, et surtout de le regarder, car je sais que je serais rapidement démasqué. Mais mon coeur bat la chamade. Je suis de plus en plus distant et je sais que ça commence à se sentir, mais j’avais cette folle impression de ne plus rien contrôler de mes sentiments voire même de mon corps quand il était dans ma proximité, ce qui allait forcément poser un problème à un moment donné, vu que l’on bossait tous les jours ensemble. Je retire mon haut pour en enfiler un nouveau. Je déglutis difficilement alors que je me prépare à changer mon pantalon. Je secoue la tête.

« Il n’y a pas de quoi. »


Je grogne en apercevant ce fameux sourire, celui qui me faisait totalement fondre et auquel je ne pouvais absolument pas résister. Et je me retrouve coincé avec cette proposition. Avant j’étais toute conversation quand ça risquait d'aboutir sur une invitation, je me cantonnais à des conversations futiles. Je n'ai pratiquement pas le choix d’accepter, puis, je dois bien l’avouer, ça me manque quand même. « Hum… Pourquoi pas, je n'ai rien de prévu et James est absent ce soir, donc….. »

Je termine de me changer. « On se retrouve au bar habituel ? »
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 2834
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

flower

 For now, I'm embarrassed.  Empty


Elijah Parks
J'ai 38 ans et je vis à Los Angeles, Etats Unis. Dans la vie, je suis flic et je m'en sors assez bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien, pourquoi être en couple alors qu'il y avait tellement de tentation à Vegas?

 For now, I'm embarrassed.  Giphy


avatar :copyright:️ Blindness

« Hum… Pourquoi pas, je n'ai rien de prévu et James est absent ce soir, donc….. »

Donc il n'avait rien de mieux à faire que de venir avec moi. Je ne savais pas trop comment le prendre du coup. Avant, que James soit là ou non, rien ne l'aurait retenu de venir boire un verre avec moi. Il n'aurait jamais raté une de nos sorties hebdomadaire. Mais là, ça faisait un moment qu'il me fuyait, je le sentais bien, et chaque instant me le confirmait de plus en plus.

« On se retrouve au bar habituel ? »

- Ouais bien sur. Si tu arrives en premier, commande moi une bière.

Je lui souris, ne laissant rien transparaitre de ce que je ressentais. Je le laissais partir en premier avant de terminer de m'habiller. Je sortis ensuite, retrouvant ma voiture pour me rendre dans notre bar.

On évitait en général la partie la plus touristique de la ville, celle où allait tous les touristes, là où se trouvaient tous les casinos. C'était bien pour draguer, pour se faire des touristes, des coups d'un soir mais c'était tout. Il y avait trop de monde. C'était trop bruyant. Il préférait l'ambiance plus tranquille et intime de leur petit bar de quartier où ils se rejoignaient toujours.

J'arrivais un petit moment plus tard. Il était déjà là comme je le pensais, assis à notre table habituelle, une bière m'attendant. Je m'installais face à lui, souriant en la prenant.

- Merci. Mais promis la prochaine je te la paye. Après tout c'était moi qui t'avais invité pour te remercier.

Je trinquais doucement avec lui, un sourire aux lèvres. Mon plan se déroulait à la perfection. Il avait accepté de venir. Je savais que James le parfait ne serait pas un frein à notre soirée vu qu'il n'était pas là ce soir. Il n'avait pas d'excuse pour rentrer tôt chez lui et se défiler. J'allais pouvoir le cuisiner et j'allais le faire de ce pas.

- Alors dis moi... qu'est ce qui se passe?

J'enchainais rapidement en voyant le regard qu'il me lançait.

- Te fous pas de moi Matt, je sais qu'il y a quelque chose qui ne va pas. Tu me fuis et ne me dis pas le contraire. J'aimerais juste savoir pourquoi. Qu'est ce que j'ai fait de mal? Je réfléchis et je n'arrive pas à trouver ce que j'ai pu faire. Alors dis moi. Si je t'ai blessé de quelque façon que ce soit je suis désolé. Mais je ne veux pas qu'on continue à s'éviter comme ça. T'es mon pote, mon coéquipier. On peut pas passer notre temps à se fuir.

Et je n'en avais aucune envie. Je l'adorais et il me manquait. C'était un des rares amis que j'avais, le meilleur même. Ca serait trop dur pour moi de continuer de supporter cette ambiance.


Revenir en haut Aller en bas
 
squirowl
squirowl
MESSAGES : 625
INSCRIPTION : 16/11/2019
RÉGION : HDF
CRÉDITS : 64pxs

UNIVERS FÉTICHE : réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

 For now, I'm embarrassed.  Empty


Matthias Nikelsen
J'ai 40 ans et je vis à Las Vegas, Usa. Dans la vie, je suis flic et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis fiancé et je le vis plutôt moyennement bien.

Fiancé depuis 6 ans + Flic réglo, parfois un peu trop sur le bord. + Accro au sport, il pratique de manière intensive dès qu'il a du temps libre. + Ressent des sentiments interdit pour son meilleur ami. + Fan de série, il fait des soirées netflix-canapé avec son fiancé, il en a une dizaine en cours. + Déteste mettre des costumes. + A un chien et deux chats.


pedro pascal :copyright:️ juice

Je soupire, je vois bien à son visage que mon explication le contrarie. J'ai ce besoin de me cacher derrière ma relation, de m’y accrocher. C’était ce qui me maintenait la tête hors de l’eau, m’empêcher de faire quelque chose que je pourrait regretter ou qui pourrait blesser quelqu’un. Alors oui je mets une certaine distance entre lui et moi, me retrouver seul avec lui était de la tentation pure et simple. Mais je devais relâcher la pression, on est amis, et on doit le rester, c’est ce que j’essaie de me convaincre.

Je hoche simplement la tête avant de terminer de me changer et de prendre ma veste. Je prends de l’avance en allant directement au bar. J’avais besoin de prendre un ou deux verres d’avance. Je gare ma voiture dans une rue adjacente avant de rentrer dans le bar. Je m’attable directement à notre table habituelle et commande une bière, il vaut mieux commencer soft. Je pense que j’aurais besoin d’un alcool un peu plus fort par la suite.

Il n’y avait pas grand monde, comme habituellement. Je hoche la tête pour rendre le salut au patron qui vient d’arriver, on faisait partie des clients réguliers, même si en ce moment c’est un peu plus espacé. Il m’arrivait d’y venir seul, parfois. Mais, avec les fiançailles et les préparations du mariage je prenais de moins en moins de temps pour moi. Même si je dois bien avouer que la préparation prenait bien plus de temps que prévu. Je n’étais plus aussi motivé qu’au début, et je dois arrêter de mentir en disant que j’étais toujours très emballé par ce mariage. Je n’avais même pas choisi mes témoins, même si naturellement Elijah devrait faire parti de ce choix.

En parlant d’Elijah, je vois sa silhouette arriver. Je soupire et prends une profonde gorgée de ma bière. Je secoue la tête quand il s’installe. « T’inquiète, je te dois bien cela. »

Je soupire tout en trinquant avec lui. Je trépigne, me sentant mal à l’aise. Je le vois me scruter, et il est plutôt doué en déduction. Le moment des explications semblaient venu. Mais je ne pouvais pas lui dire la vérité, pas sans me couvrir de honte, car bien entendu pour moi il est insensé qu’il ressente la même chose que moi. Je me sens complètement perdu. Je fronce les sourcils, me préparant à le contrecarrer. Mais il enchaîne.

Je soupire et termine d’un trait ma bière avant de reposer le verre désormais vide. J’hésite à déjà en recommander un mais je remarque que celui d’Elijah est encore plein. Je soupire de nouveau et ne soutiens pas son regard, chose étrange entre nous. On s’était déjà pris le bec et l’un comme l’autre on était plutôt du genre à ne pas lâcher. Mais là, je baissais purement et simplement les bras. Je le sens fébrile, ce qui est totalement justifié avec mes actes. Je comprends, enfin, que sans le vouloir je l’avais blessé par mon comportement. « Je… » Je mordille ma lèvre inférieur. « Désolé… c’est pas toi… » Je secoue la tête, levant la main pour finalement recommander une bière, il me faut bien une nouvelle dose d’alcool. « Juste quelques problèmes… sans gravité. » JE souris, tentant de le convaincre. Mais Elijah était plutôt quelqu’un de coriace. Il n’est pas mon meilleur ami pour rien.
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 2834
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

flower

 For now, I'm embarrassed.  Empty


Elijah Parks
J'ai 38 ans et je vis à Los Angeles, Etats Unis. Dans la vie, je suis flic et je m'en sors assez bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien, pourquoi être en couple alors qu'il y avait tellement de tentation à Vegas?

 For now, I'm embarrassed.  Giphy


avatar :copyright:️ Blindness

« Je… »

Je le fixais, attendant qu'il me réponde. Putain ça devait vraiment être un truc important s'il n'arrivait même pas à le sortir facilement. Merde on était meilleur ami non? On s'était toujours parlé de tout, même des trucs gênants. Et oui je lui avais parlé de ma crise d'hémorroïdes. Je n'avais pas été jusqu'à lui montrer mon cul, fallait pas déconner non plus, mais je lui avais demandé conseil. Alors si on en venait à parler facilement de nos problèmes de trou de balle, je ne voyais pas ce qui pouvait être assez gênant pour qu'il n'ose pas m'en parler.

« Désolé… c’est pas toi… »

Ahah!! Ca j'en étais quasiment certain. J'avais quand même été inquiet à l'idée d'avoir fait quelque chose qui aurait pu le blesser sans m'en rendre compte. Mais j'avais beau retourné le problème dans tous les sens je ne voyais vraiment pas ce que j'avais pu faire. Et j'en avais la confirmation. Il restait quand même à savoir ce que c'était son problème.

« Juste quelques problèmes… sans gravité. »

Je terminais ma bière plus lentement que lui. C'était que quand même il en était déjà à sa deuxième bière. Ouais ouais problème sans gravité... Il m'évitait. Il ne m'en parlait pas. Il enchainait les bières plus vite que moi et ça c'était vraiment pas normal. Mais ouais bien sur il allait croire que j'allais le lâcher comme ça.

- C'est pas sans gravité. Je te connais je vois bien qu'il y a quelque chose qui ne va pas. Si c'était vraiment sans gravité tu m'en aurais déjà parlé et surtout ça ne te travaillerais pas autant.

Je fronçais les sourcils en réfléchissant un peu. J'essayais d'établir des théories pour expliquer son comportement. Puis soudain l'illumination arriva. On aurait presque pu voir la petite ampoule s'allumer au dessus de ma tête. Je me redressais en le regardant, un peu choqué.

- Attends.... c'est pas toi, c'est moi. On dirait un cliché de rupture. C'est ça? Tu veux rompre avec moi? Tu m'as amené ici pour un dernier verre avant de me quitter?

Ca expliquait tout. Pourquoi il était distant avec moi tout à coup. Il voulait me larguer. Peut être que je n'aurais pas du lui parler de mes problèmes de trou de balle en fin de compte. J'avais peut être franchi LA limite à ne pas dépasser dans notre amitié.

- C'est parce que je t'ai parlé de mes soucis? Si c'est ça je le fais plus c'est promis. Ou c'est à cause de lui? Il trouve qu'on est trop proches? Je peux aller le rassurer tu sais. Il ne se passera jamais rien entre nous si c'est ce qui l'inquiète.

Ca serait mentir que de dire que je n'y avais jamais songé, ou que je ne le trouvais pas à mon goût. Si ça n'avait pas été mon ami, que je le rencontrais là comme ça, j'aurais tout fait pour le mettre dans mon lit c'était sur. Mais je n'étais pas un salaud. Je ne piquais pas les mecs des autres. Je savais qu'il était fiancé alors jamais je ne m'amuserais à ça. Mais j'avais peut être pu le laisser croire. Une ou deux remarques lancées sur le ton de la plaisanterie, pour le taquiner, rien de sérieux pour moi mais qu'il avait pu mal prendre.


Revenir en haut Aller en bas
 
squirowl
squirowl
MESSAGES : 625
INSCRIPTION : 16/11/2019
RÉGION : HDF
CRÉDITS : 64pxs

UNIVERS FÉTICHE : réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

 For now, I'm embarrassed.  Empty


Matthias Nikelsen
J'ai 40 ans et je vis à Las Vegas, Usa. Dans la vie, je suis flic et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis fiancé et je le vis plutôt moyennement bien.

Fiancé depuis 6 ans + Flic réglo, parfois un peu trop sur le bord. + Accro au sport, il pratique de manière intensive dès qu'il a du temps libre. + Ressent des sentiments interdit pour son meilleur ami. + Fan de série, il fait des soirées netflix-canapé avec son fiancé, il en a une dizaine en cours. + Déteste mettre des costumes. + A un chien et deux chats.


pedro pascal :copyright:️ juice

Je me sentais mal à l’aise sous ton regard. Je soupire doucement, ton regard est pénétrant, il semblait me scruter dans les moindres détails, prêt à chercher la moindre trace de mensonge. Il était assez perspicace. Mais, d’habitude, il n’y avait aucun souci parce que l’on ne se cachait absolument rien. Il faut avouer que je n’avais jamais rien d’aussi important à cacher. Et bon, le problème c’est que le cœur du problème c’est lui. Il ne peut donc pas vraiment me donner des conseils avisés. Et plus ça passe plus les choses se compliquent entre nous parce que ça s’enlise de plus en plus profondément.

Mais je devais bien trouver une issue. Parce que ça ne pouvait pas continuer ainsi entre nous. Il était quand même inimaginable que je me passe de son amitié. Même si mon comportement disait le contraire. Comme on le dit vulgairement j’avais le cul entre deux chaises. Et ce n’était franchement pas confortable. Je réfléchis pendant quelques minutes pour trouver une excuse plausible qu’il ne peut pas réfuter.

Mais pour tenter de m’éclaircir les idées je buvais un peu plus que de raisons. J’avais l’impression que pour une fois on avait échangé les rôles. De nous deux j’étais plutôt celui qui écoutait plutôt que s’épancher sur mes problèmes. Mais il faut croire que j’avais besoin de soulager le poids que j’ai sur les épaules.

JE secoue la tête doucement. Finalement il était plus que perspicace. Je prends une profonde inspiration. « C’est vrai. » Je gratte ma nuque d’une main presque tremblante. Que c’est compliqué de rester évasif, surtout quand il commence à creuser le sujet. Peut-être que si je bois assez d’alcool, je ne contrôlerais plus rien et tout sortirais dans un mélange incompréhensif que j’oublierais le lendemain ce que j’ai dit. Mais je peux toujours rêver, non ? Et puis pour être complètement ivre il me faut, déjà, plus fort que de la bière, et également plus de verres que deux.

J’allais ajouter quelque chose quand il s’exclame que je veux rompre. Je fronce les sourcils, il est sérieux, là ? Je finis par sourire avant de tout simplement éclater de rire. « T’es sérieux là ? » Je souris avant de rétorquer. « J’aurais plutôt fait une invitation au resto, tu sais. » Je te lance un clin d’oeil en souriant.

Ce genre de moment me manquait, quand on plaisantait tous les deux. Je secoue la tête en soupirant. « Non, non ne t’inquiète pas. Enfin on a nos soucis mais tu n’es pas le sujet. » J’ai le coeur qui se serre bizarrement à la fin de sa phrase. Je n’avais pas imaginé que j’avais une mince once d’espoir qu’un jour il se passe quelque chose entre lui et moi. Mais ce fameux once d’espoir vient d’être aboli à néant maintenant. Mais je m’en remettrait, ce n’est pas comme si ça allait se réaliser un jour tout de même. « Enfin il a déjà bien d’autres sujets de discorde à me reprocher. » Ce qui n’est que la stricte vérité, pour une fois. Même si ces reproches sont tout à fait fondés, ce n’est jamais agréable de les entendre. Ca a surtout à voir avec le mariage, dont je ne faisais que freiner la préparation, sans en dire vraiment la raison, ne me cachait que derrière mon travail.
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 2834
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

flower

 For now, I'm embarrassed.  Empty


Elijah Parks
J'ai 38 ans et je vis à Los Angeles, Etats Unis. Dans la vie, je suis flic et je m'en sors assez bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien, pourquoi être en couple alors qu'il y avait tellement de tentation à Vegas?

 For now, I'm embarrassed.  Giphy


avatar :copyright:️ Blindness

« T’es sérieux là ? J’aurais plutôt fait une invitation au resto, tu sais. »

Je me forçais à sourire à son clin d'oeil. C'était sur que s'il devait rompre avec moi j'exigeais au moins un restaurant digne de ce nom en plus de la bière. Mais ça ne me rassurait pas complètement. Je sentais bien que quelque chose n'allait pas et il ne voulait toujours pas ma le dire. Et dans ma tête là j'étais entrain d'échaffauder les pires des scénarios possible pour expliquer son attitude. Il n'allait quand même pas mourir?

« Non, non ne t’inquiète pas. Enfin on a nos soucis mais tu n’es pas le sujet. »

Je le regardais un peu surpris. Ca c'était nouveau. Je les avais toujours vu comme le petit couple parfait, tellement à l'opposé de moi. Le petit couple rangé qui faisait de jolis projets d'avenir, qui s'était posé pour construire une belle vie à deux plein d'amour et de paillettes. Alors entendre que ça allait mal entre eux, ça me faisait quelque chose.

« Enfin il a déjà bien d’autres sujets de discorde à me reprocher. »

Je commençais à comprendre un peu mieux ce qui le travaillait. Bonne nouvelle il n'allait pas mourir ou rompre avec moi. Je n'allais pas être joyeux pour autant. Il était mal, il traversait une période difficile avec son couple je n'allais pas m'en réjouir. C'était mon ami et j'étais mal quand je le voyais ainsi.

- Alors c'est ça le problème? Ca ne va pas avec ton mec?

Question de pure forme, j'avais bien compris que c'était ça le noeud du problème, le pourquoi il se renfermait en lui même ainsi. Il ne restait pas des heures au boulot pour m'éviter mais pour l'éviter lui, pour ne pas rentrer chez lui et le retrouver, retrouver leurs disputes.

- Tu sais que tu peux m'en parler. T'as pas à garder ça pour toi.

Merde j'étais là pour le soutenir et pas seulement pour raconter des conneries, même s'il était vrai que j'étais très doué pour ça.

- Je ne suis pas un expert en matière de couple, je suis même carrément nul, mais je peux t'aider, même si c'est juste vider ton sac. Ca fait du bien parfois, juste d'avoir une oreille à qui se confier. Alors vas y.


Revenir en haut Aller en bas
 
squirowl
squirowl
MESSAGES : 625
INSCRIPTION : 16/11/2019
RÉGION : HDF
CRÉDITS : 64pxs

UNIVERS FÉTICHE : réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

 For now, I'm embarrassed.  Empty


Matthias Nikelsen
J'ai 40 ans et je vis à Las Vegas, Usa. Dans la vie, je suis flic et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis fiancé et je le vis plutôt moyennement bien.

Fiancé depuis 6 ans + Flic réglo, parfois un peu trop sur le bord. + Accro au sport, il pratique de manière intensive dès qu'il a du temps libre. + Ressent des sentiments interdit pour son meilleur ami. + Fan de série, il fait des soirées netflix-canapé avec son fiancé, il en a une dizaine en cours. + Déteste mettre des costumes. + A un chien et deux chats.


pedro pascal :copyright:️ juice

Je n’étais pas doué pour mentir en dehors de mon travail, là j’excellais plutôt. ET c’était encore plus difficile quand ça te concernait ou quand je devais te mentir. Alors c’est un vrai cocktail explosif quand les deux sont mêlés. Je devais céder une partie de la vérité pour cacher la plus importante. Pour ne pas totalement m’écrouler. Je suis complètement perdu, je ne sais plus ce que je veux. Et cela ne dure que depuis quelques mois. Mais ça a déjà mis un sacré bordel dans ma vie.

Je n’avais jamais vraiment évoqué mes problèmes depuis les fiançailles, c’était plus simple de faire croire que tout allait bien, alors qu’en vérité je trainais un eu de la patte dans les préparations du mariage. Je n’avais pas d’explications à fournir à mon fiancé sur mon recul. D’était moi qui avait fait ma demande, alors j’aurais dû être plus entrain avec les préparatifs. Mais il faut croire que j’avais de la poudre dans les yeux à ce moment-là, je me voilais encore la face vis-à-vis d’Elijah.

Alors maintenant que j’avais compris d’où venait cette hésitation, il fallait encore que je les assume, et ça c’est une tout autre histoire. Ça aurait été tellement plus simple de pouvoir lui en parler librement. Mais comment lui parler des sentiment que je ressens envers lui qui m’empêche de me marier. Et surtout que je ne sais plus ce que je ressens vraiment pour James.

« Franchement je n’en sais rien, c’est….compliqué. »
Je soupire doucement, je cherchais encore un moyen de t’expliquer mes problèmes sans que tu te doutes de quoi que ce soit. Pourtant ça serait peut-être plus simple. Si je savais vraiment ce qu’il ressentait, si je lui avouais mes sentiments et me prenait un râteau, je serais enfin fixé et pourrais peut-être aller de l’avant.

« Je crois qu’il aimerait que j’accélère et l’aide un peu plus dans les préparatifs du mariage. Mais.. je ne sais plus trop si c’est ce que je veux vraiment. » Je secoue la tête avec un sourire résigné avant d’avaler une nouvelle gorgée de ma bière. « C’est idiot quand celui qui doute est celui qui a fait la demande, hein ? » Je regarde partout sauf dans ta direction. Je me rappelle qu’il n’avait pas été vraiment ravi à l’annonce de mes fiançailles. « L’ambiance est juste merdique à l’appartement. » Je soupire doucement. Je termine ma bière avant de commander une vodka, j’ai besoin d’un alcool plus fort.

Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


 For now, I'm embarrassed.  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
For now, I'm embarrassed.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 21Aller à la page : 1, 2, 3 ... 11 ... 21  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: