Le deal à ne pas rater :
HETP [Noire et Rouge HX-Y8] Batterie Externe 25800mah
17.35 €
Voir le deal

Partagez
 
 
 

 Violet ♔ Because it's you, Stronger with you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
Lullaby
Lullaby
Féminin MESSAGES : 1083
INSCRIPTION : 13/09/2017
CRÉDITS : Nobody

UNIVERS FÉTICHE : Vie réelle / HP / Twilight / University
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1201-lullaby https://www.letempsdunrp.com/t3385-lullaby-you-re-in-my-head-always-always-always https://www.letempsdunrp.com/t1204-les-personnages-de-lullaby
Narnia

Violet ♔ Because it's you, Stronger with you  Empty

Le contexte du RP
Mise en situation

La situation
Jeune fille perdue dans sa vie, subissant les abus de son entraîneur et le chantage de ce dernier, quand Evelyn rencontre Nicholas, brillant avocat fraîchement diplômé, elle n'a pas la moindre idée de l'impact que ce dernier aura sur son existence. Rencontrés au cours d'une nuit qu'ils terminent ensemble et qui détermine à jamais la suite de leurs existences, ils font bientôt face à la grossesse de la danseuse, persuadée que celle-ci est le résultat de sa nuit avec Nicholas, repoussant catégoriquement l'autre hypothèse sur ce bébé à venir. Bien qu'ils ne se sentent pas prêt à devenir parents, c'est ce ventre en pleine transformation qui les pousse l'un vers l'autre.



@Violet Crescendo


Mes recherches en cours ♥️

Mes recherches en vrac
Revenir en haut Aller en bas
 
Lullaby
Lullaby
Féminin MESSAGES : 1083
INSCRIPTION : 13/09/2017
CRÉDITS : Nobody

UNIVERS FÉTICHE : Vie réelle / HP / Twilight / University
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1201-lullaby https://www.letempsdunrp.com/t3385-lullaby-you-re-in-my-head-always-always-always https://www.letempsdunrp.com/t1204-les-personnages-de-lullaby
Narnia

Violet ♔ Because it's you, Stronger with you  Empty


Evelyn Green
J'ai ans et je vis à New-York, Etats-unis. Dans la vie, je suis danseuse acrobatique et je m'en sors bien. Sinon je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Elle est arrivée à New York à l'âge de 18 ans. • Elle a toujours voulu devenir danseuse et c'est pour cela qu'elle est ici, après avoir suivit un type qui lui promettait de lui apporter le succès. • Il n'a pas menti, la demoiselle jouit d'une certaine popularité dans son domaine. • Elle vit avec son entraîneur. • Il abuse d'elle depuis deux ans maintenant à peu près, sans que la demoiselle ne puisse s'en sortir, alors qu'il lui rappelle qu'elle lui doit tout, qu'elle n'est rien sans lui. • Peu à peu, honteuse, elle ne donne plus de nouvelles à sa famille, se coupant un peu du reste du mode, cachant son secret aux yeux de tous. • Après une rencontre d'un soir, elle se trouve être enceinte. • Elle croit son partenaire d'une nuit père du bébé, mais il s'agit en réalité de son entraîneur.


Iga Wysocka :copyright:️ Elsy (moi)


Elle détonne, dans l’ambiance festive du bar, immobile dans son coin, la mine atterrée, défaite, désabusée. Evelyn a atterrit là, sans trop savoir comment, sans trop savoir pourquoi. La demoiselle voulait juste fuir, ne pas rester chez elle. Ne pas rester chez son entraîneur. Pour une fois qu’elle ne danse pas, il en profiterait sûrement. Elle ne veut pas de ça. Pas encore une fois. Tout en sachant bien qu’elle ne pourra pas toujours y échapper, toujours se défiler. Quand elle va rentrer, elle sait qu’elle va se faire passer un savon par l’homme. C’est qu’il est possessif, en plus. Mais peu importe. Au moins pour le moment, elle peut se soustraire à son emprise. Même si ce n’est rien de plus qu’une bête illusion, parce qu’il la tient de toute façon, quoi qu’elle fasse. Il a raison. Elle lui doit tout. Elle lui doit sa réussite dans le milieu de la danse, ce milieu qu’elle a toujours apprécié, qui l’a toujours fasciné. Il le sait, lui. Il en joue, ça ne l’inquiète pas. La demoiselle peut bien rêver lui échapper, elle n’ose jamais franchir le pas. Si elle se détournait de lui, pourrait-elle encore danser ? Il l’avait emmené avec lui, si loin des siens, l’avait coupé du monde peu à peu. Comment pourrait-elle se soustraire à lui, sans soutient ?

La jeune femme pousse un long soupir, invisible parmi les vivants. A vrai dire, c’est une assez bonne chose. Elle n’est pas certaine d’avoir très envie de faire la causette avec qui que ce soit. Il y a longtemps que la demoiselle s’est éloignée des relations sociales, par honte de ce qu’elle pouvait vivre, n’osant jamais révéler à ses amis ce qu’elle pouvait bien vivre, si bien qu’elle avait finit par les abandonner peu à peu, ne plus donner trop de nouvelles, sinon en surface, et devenir une ombre dans leurs existences. C’était tout ce qu’elle était désormais. Une ombre. Une ombre dans ce bar, une ombre dans sa vie. L’ombre d’elle même, ni plus ni moins. Triste à mourir. Affligeant.

Elle porte son verre à ses lèvres, en observant cette foule bienheureuse qui rit, qui s’amuse. C’est une bonne soirée qui s’annonce pour la plupart, de toute évidence. Pour elle, ce n’est que l’illusion d’une échappatoire. L’illusion d’un autre chose possible, quand bien-même elle sait qu’elle ne peut pas l’espérer, qu’elle ne le doit pas surtout, car seule la déception l’attend.


Mes recherches en cours ♥️

Mes recherches en vrac
Revenir en haut Aller en bas
 
Violet Crescendo
Violet Crescendo
Féminin MESSAGES : 11
INSCRIPTION : 13/12/2019
CRÉDITS : Obsession 27

UNIVERS FÉTICHE : Univers Réel
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Noob

Violet ♔ Because it's you, Stronger with you  Empty


Nicholas
Wilson

J'ai 29 ans et je vis à New York, États-Unis. Dans la vie, je suis avocat et je m'en sors bien. Sinon, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

L'enfance de Nicholas à Albany dans l'État de New York fut plutôt tranquille. Il faisait les quatre cent coups avec Eric, son frère cadet, rencontrait un succès naturel pour les études sans trop d'efforts et vivait dans une maison modeste sans manquer de rien. À l'âge de 15 ans, d'horribles maux de tête se mirent à l'assaillir, jusqu'à ce fameux soir où Eric le découvrit en train de convulser au fond de son lit. La peur au corps, Eric courut éveiller les parents, qui eurent tôt fait de contacter les urgences.

Un scan complet fut commandé en urgence et c'est là qu'on la vit : la tumeur, grosse comme une balle de ping pong, brillait sur l'écran où était affiché l'image du cerveau du jeune Nicholas.

L'opération fut programmée assez rapidement, mais dans la foulée, les frais médicaux et les façons bien différentes qu'avaient les parents de Nicholas pour gérer la situation, la famille éclata avant même que ce dernier n'atteigne la salle d'éveil.

L'adolescent ressortit miraculeusement indemne de l'opération, du moins en ce qui concerne l'aspect physique. Marqué d'un nouveau désir de satisfaire les ambitions familiales et d'espérer un jour rembourser ce qu'il avait pu leur en coûter de le sauver, le garçon se mit à exploiter ses talents scolaires avec une toute nouvelle vigueur, jusqu'à même compléter sa licence en droit avec mention Magna Cum Laude à Columbia, suivi du Barreau un an plus tard.

Aujourd'hui, Nicholas Wilson est associé junior dans une grande firme de Manhattan. Le salaire plus que décent lui permet d'envoyer des chèques mensuellement à sa mère, qui fut grandement affectée par le divorce, et à son petit frère, qui a entamé des études en sciences (pre-med) à Columbia.

L'amour ? Ce n'est pas qu'il soit étranger au concept, mais le temps manque lorsqu'on est occupé à faire de la recherche, rencontrer des clients potentiels et rédiger des actes de procédures 80h semaine. Il se contente plutôt  de rares rencontres sans lendemain et cela lui suffit.

Pour l'instant.


avatar :copyright:SHIYA

Je viens de terminer une revue de la jurisprudence américaine relativement à l'immigration au pays, en vue de déterminer si le gouvernement est bien fondé dans sa proposition d'ajouter une question de citoyenneté dans le prochain référendum. Ayant passé plus de cent heures sur la question au cours des dernières semaines, il va sans dire que je ne suis qu'on ne peut plus heureux d'avoir enfin remis le travail à mon patron. J'ai donc décidé de m'accorder une pause ce soir.

J'arrive au Ward III et demande une bière au serveur. Je choisis une IPA de fabrication locale et la porte à mes lèvres sitôt servie, appréciant son savant équilibre entre le malt et le houblon, avant de me retourner sur moi-même afin d'observer les lieux qui m'entourent.

Le bar est animé ce soir. En même temps, il faut dire que le DJ est plutôt en forme ce soir, enchaînant les grands succès de l'heure, les hits plus établis mais encore appréciés, et les pièces moins connues, mais non moins entraînantes. La plupart des clients battent la mesure en hochant la tête ou en tapant du pied, et bon nombre d'entre eux se sont déjà levés, s'ammassant près de la table du DJ afin d'y danser. Je laisse The Nights, par Avicii, envahir mes oreilles, alors que mon regard parcourt la salle, détaillant les murs de brique exposés, les moulures de bois sombre, les sofa en cuir chocolat, l'éclairage feutré et les grandes fenêtres ornées de rideaux épais et foncés. L'ambiance est chaleureuse et tout le monde semble passer du bon temps.

"One day you'll leave this world behind
So live a life you will remember
"

Je ne suis pas un grand danseur, mais je dois avouer que j'ai toujours apprécié cette chanson, cet appel à profiter de la vie pendant qu'elle passe, qui n'est pas sans rappeler "I gotta feeling" des Black Eyed Peas, mais avec quelques instruments plus authentiques. Cela faisait tout de même un peu étrange d'écouter le succès du suédois suivant son suicide, et je fronçai les sourcils en me demandant s'il s'agissait vraiment du meilleur choix compte tenu des circonstances entourant son décès prématuré. La salle n'avait pas l'air de s'en formaliser outre-mesure par contre, poursuivant leurs mouvements endiablés sans afficher le moindre souci.

Le DJ enchaîne sur High Hopes, par Panic! At The Disco, une pièce remplie d'ambition, et je ne peux que sourire en écoutant les paroles qui correspondent tellement à mon quotidien. Cette chanson, c'est comme une hymne qui me parlerait directement.

Alors que je me faisais ces réflexions, mon regard s'arrête sur une femme assise un peu en retrait, dans un coin sombre. Sa beauté à couper le souffle, évidemment la première chose que je remarque, me frappe comme un coup de poing. Je détaille du regard ses longues jambes, sa taille fine et ses courbes parfaitement proportionnées, avant de remonter vers son visage angélique bordé de longues mèches dorées. Je n'ai pas souvent vu de femmes si magnifiques, pourtant celle-ci ne semble pas au courant de son propre charme. Elle se tient là, seule, les épaules voûtées, les sourcils légèrement froncés, un air quelque peu craintif collé au visage. Ma curiosité est piquée, je l'avoue.

Voyant qu'elle est en train de terminer son verre, je demande au serveur ce qu'elle boit et il m'en prépare une seconde portion, dont je m'empare avant de me diriger en direction de la demoiselle.

Une fois devant elle, je lui adresse un large sourire, tendant le verre vers elle.

-Je trouvais que tu avais l'air un peu à sec. Ça va ?

Elle leva la tête vers moi et m'adressa un regard surpris, voire même légèrement agacé.
Revenir en haut Aller en bas
 
Lullaby
Lullaby
Féminin MESSAGES : 1083
INSCRIPTION : 13/09/2017
CRÉDITS : Nobody

UNIVERS FÉTICHE : Vie réelle / HP / Twilight / University
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1201-lullaby https://www.letempsdunrp.com/t3385-lullaby-you-re-in-my-head-always-always-always https://www.letempsdunrp.com/t1204-les-personnages-de-lullaby
Narnia

Violet ♔ Because it's you, Stronger with you  Empty


Evelyn Green
J'ai ans et je vis à New-York, Etats-unis. Dans la vie, je suis danseuse acrobatique et je m'en sors bien. Sinon je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Elle est arrivée à New York à l'âge de 18 ans. • Elle a toujours voulu devenir danseuse et c'est pour cela qu'elle est ici, après avoir suivit un type qui lui promettait de lui apporter le succès. • Il n'a pas menti, la demoiselle jouit d'une certaine popularité dans son domaine. • Elle vit avec son entraîneur. • Il abuse d'elle depuis deux ans maintenant à peu près, sans que la demoiselle ne puisse s'en sortir, alors qu'il lui rappelle qu'elle lui doit tout, qu'elle n'est rien sans lui. • Peu à peu, honteuse, elle ne donne plus de nouvelles à sa famille, se coupant un peu du reste du mode, cachant son secret aux yeux de tous. • Après une rencontre d'un soir, elle se trouve être enceinte. • Elle croit son partenaire d'une nuit père du bébé, mais il s'agit en réalité de son entraîneur.


Iga Wysocka :copyright:️ Elsy (moi)


Dans son coin du bar, à se croire invisible parmi les fêtards, la demoiselle se plonge dans ses mornes pensées, coincée dans une existence des plus sombre. Evelyn aimerait pouvoir tout oublier, comme tout ces gens, pouvoir s’amuser et rire encore. Mais ce n’était plus possible. Heureuse et enjouée, la demoiselle l’était autrefois. Mais c’était une époque révolue depuis des années, à présent. Elle ne faisait plus parti, aujourd’hui, de ce cercle des gens qui pouvaient rire, de ce cercle des gens qui savaient encore le faire. Ce soir, Evelyn ne se sentait pas bien, en phase avec rien du tout. Situation compliquée pour la demoiselle. Pourrait-elle un jour se soustraire à l’emprise de son entraîneur ? Ça ne lui semblait pas possible. Il ne voulait pas la lâcher, pas lui rendre sa liberté et comme il le disait si bien, elle lui devait tout. Enfin. Presque. Pour son talent, elle pouvait remercier sa bonne étoile. Mais pour sa carrière, ça, effectivement, Lyn le devait à cet homme. C’est grâce à lui qu’elle pouvait faire ce qu’elle aimait. Grâce à lui qu’elle était en mesure de danser et de vivre de la danse, surtout.

Toute à ses pensées, un rien morose, elle ne s’attendait pas à ce que l’on puisse s’intéresser à elle, à ce que l’on puisse venir à sa table en lui offrant un nouveau verre, qu’elle puisse boire encore. C’est pourtant ce que fait un grand brun, les yeux bleu, à l’allure des plus intimidante. Il renvoie l’image d’un homme bien né, important, d’un type influent, qui a sa vie bien en main. Quand elle-même se sent on ne peut plus perdue, le contraste est saisissant. Lui, il doit savoir où il est, ce qu’il fait et où il va. Assurément. Lui, il n’est pas en train de se poser des questions existentielles dont il ne trouvera de toute façon aucune réponse, au milieu d’un bar.

A sec. On peut dire ça comme ça. L’homme la tutoie, sans aucune hésitation, comme s’il la connaissait déjà, quand bien même ils ne se sont pourtant jamais croisés. Si Evelyn est surprise, peut-être même un brin contrariée de voir le fil de ses pensées être interrompu, elle n’en reste pas moins polie et remercie l’homme pour son attention avant de porter le verre à ses lèvres. C’était exactement ce qu’elle venait de boire. Bon choix. Elle se mord la lèvre inférieure en l’observant, imaginant qu’il n’offrait pas un verre pour rien. Elle cherche quoi dire.

«- Vous… euh… passez une bonne soirée ?»


Mes recherches en cours ♥️

Mes recherches en vrac
Revenir en haut Aller en bas
 
Violet Crescendo
Violet Crescendo
Féminin MESSAGES : 11
INSCRIPTION : 13/12/2019
CRÉDITS : Obsession 27

UNIVERS FÉTICHE : Univers Réel
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Noob

Violet ♔ Because it's you, Stronger with you  Empty


Nicholas
Wilson

J'ai 29 ans et je vis à New York, États-Unis. Dans la vie, je suis avocat et je m'en sors bien. Sinon, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

L'enfance de Nicholas à Albany dans l'État de New York fut plutôt tranquille. À l'âge de 15 ans, d'horribles maux de tête se mirent à l'assaillir, jusqu'à ce fameux soir où son frère Eric le découvrit en train de convulser au fond de son lit. Un scan complet fut commandé en urgence et c'est là qu'on la vit : la tumeur, grosse comme une balle de ping pong, brillait sur l'écran où était affiché l'image du cerveau du jeune Nicholas.

L'opération fut programmée assez rapidement, mais dans la foulée, les frais médicaux et les façons bien différentes qu'avaient les parents de Nicholas pour gérer la situation, la famille éclata avant même que ce dernier n'atteigne la salle d'éveil.

L'adolescent ressortit miraculeusement indemne de l'opération, du moins en ce qui concerne l'aspect physique. Marqué d'un nouveau désir de satisfaire les ambitions familiales et d'un jour rembourser ce qu'il avait pu leur en coûter de le sauver, le garçon se mit à exploiter ses talents scolaires avec une toute nouvelle vigueur, jusqu'à même compléter sa licence en droit avec mention Magna Cum Laude à Columbia, suivi du Barreau un an plus tard.

Aujourd'hui, Nicholas Wilson est associé junior dans une grande firme de Manhattan. Le salaire plus que décent lui permet d'envoyer des chèques mensuellement à sa mère, qui fut grandement affectée par le divorce, et à son petit frère, qui a entamé des études en sciences (pre-med) à Columbia.


avatar :copyright:SHIYA

Cette voix étonnamment chaude et cristalline tout à la fois me fait frissonner. Chacun de ses gestes est pris d'une grâce et d'une délicatesse que j'ai rarement pu voir. Elle doit avoir un métier, ou un historique artistique, c'est évident.

Je remarque néanmoins qu'elle semble vouloir prendre ses distances avec moi, ne serait-ce par la façon dont elle me répond et ce choix de mots pour le moins impersonnel. Je décide donc d'adopter une nouvelle tactique, sachant qu'il vaut parfois mieux laisser la chance à autrui de respirer plutôt que de s'acharner. Si elle a envie de parler, elle sera suffisamment intriguée par mon prochain geste pour me suivre par elle-même. Sinon, au moins elle aura eu un verre et j'aurai eu le sentiment d'avoir égayé ne serait-ce qu'un petit peu sa soirée.

Me penchant vers elle pour ne pas avoir à crier - bon sang que ses iris sont fascinants - je me décide à lui dire avec douceur :

- De mieux en mieux oui. Et j'espère que la vôtre ira aussi en s'améliorant.

Je mis l'accent sur le "vôtre" afin de lui montrer que j'avais compris la leçon et que je ne tenais pas à aller plus vite que ce à quoi elle était prête dans cet échange, que je respecterais ses limites.

J'ai même un léger geste de recul, hésitant à retourner dans la foule, mais espérant qu'elle esquisse un geste pour me retenir. Elle me donne envie d'apprendre à la connaître, de peut-être même trouver comment la consoler.

"Stay up on that rise, stay up on that rise, stay up on that rise and never come down" chante Brandon Urie dans les hauts-parleurs alors que je me croise les doigts pour que la jeune femme daigne continuer de converser avec moi.

Elle rejette sa crinière blonde vers l'arrière en un geste tout aussi élégant que les précédents, et je crois alors remarquer une zone légèrement plus foncée au milieu de son cou. Je fronce les sourcils, pensant que c'était probablement la lumière feutrée des lieux qui donnent cette impression, mais au fond, qu'en sais-je vraiment ?

Échouant lamentablement à maintenir l'attitude détachée et cool que je tentais de projeter, je m'entendis ajouter :

- Souhaitez-vous en parler ?

Son regard replonge aussitôt vers son verre et je sens que j'ai gaffé sans le vouloir. Elle semble soudain si mal à l'aise, mais qu'est-ce que j'ai fait ? Ai-je empiré la situation ? Le manque de sommeil me fait vraiment réfléchir à toute vitesse, mais j'ai l'impression de pédaler dans du jello, mon être ne se souvient plus tout à fait comment s'en sortir face à cette situation.

Je tente tout de même de garder ma meilleure poker face, celle que j'utilise lorsqu'un client poursuivi au criminel m'annonce qu'il a réellement volé son voisin ou tué sa femme.
Revenir en haut Aller en bas
 
Lullaby
Lullaby
Féminin MESSAGES : 1083
INSCRIPTION : 13/09/2017
CRÉDITS : Nobody

UNIVERS FÉTICHE : Vie réelle / HP / Twilight / University
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1201-lullaby https://www.letempsdunrp.com/t3385-lullaby-you-re-in-my-head-always-always-always https://www.letempsdunrp.com/t1204-les-personnages-de-lullaby
Narnia

Violet ♔ Because it's you, Stronger with you  Empty


Evelyn Green
J'ai ans et je vis à New-York, Etats-unis. Dans la vie, je suis danseuse acrobatique et je m'en sors bien. Sinon je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Elle est arrivée à New York à l'âge de 18 ans. • Elle a toujours voulu devenir danseuse et c'est pour cela qu'elle est ici, après avoir suivit un type qui lui promettait de lui apporter le succès. • Il n'a pas menti, la demoiselle jouit d'une certaine popularité dans son domaine. • Elle vit avec son entraîneur. • Il abuse d'elle depuis deux ans maintenant à peu près, sans que la demoiselle ne puisse s'en sortir, alors qu'il lui rappelle qu'elle lui doit tout, qu'elle n'est rien sans lui. • Peu à peu, honteuse, elle ne donne plus de nouvelles à sa famille, se coupant un peu du reste du mode, cachant son secret aux yeux de tous. • Après une rencontre d'un soir, elle se trouve être enceinte. • Elle croit son partenaire d'une nuit père du bébé, mais il s'agit en réalité de son entraîneur.


Iga Wysocka :copyright:️ Elsy (moi)


Le ton de l’homme change, un peu. Il met plus de distance en la vouvoyant tout à coup, probablement motivé par le fait que la demoiselle ne l’ait elle-même pas tutoyé. Elle ne pouvait pas se montrer si confiante aussi vite, ça n’était pas dans sa nature. Plus depuis qu’elle avait fait confiance à la mauvaise personne en tout cas. Elle aurait besoin de temps avant de pouvoir faire confiance de nouveau, si tant est que cela soit possible un jour. Depuis que sa relation avec son entraîneur avait largement dérapé, la demoiselle vivait sa vie avec cette méfiance constante, prenant soin de mener la danse dans ses rares relations nocturne. Histoire de garder le contrôle sur la situation, de ne pas laisser les choses lui échapper. Ce qu’elle vivait au quotidien, évidemment, parasitait l’ensemble de sa vie. De fait, c’était elle qui abordait. Se faire aborder était plus délicat pour elle, plus inquiétant, comme l’impression de ne pas avoir le contrôle sur la situation.

La jeune femme lève un sourcil comme l’homme lui demande si elle veut en parler. Parler de quoi ? De son air triste ? De pourquoi elle semble à ce point morne au milieu des autres ? Mauvaise idée, la jeune femme n’est pas prête à confier ses tourments, pas prête à évoquer les raisons de ce voile qui semble troubler son regard. La demoiselle ne peut pas lui avouer tout ce qu’elle peut vivre, tout ce qu’elle peut subir dans son effroyable existence. Non, ça, la demoiselle s’y refuse. Elle ne peut tout simplement pas le confesser.

«- Pas vraiment non.»

Non, la demoiselle ne peut pas parler de tout ça, ce n’est pas possible, elle a trop honte de ce qu’elle vit, ça l’a éloigné de ses proches, de ses amis, parce qu’elle n’assumait pas la teneur du drame qui est le sien, qui est son quotidien. La jeune femme ne peut pas parler de tout ça, car en parler ne ferait que raviver la douleur de tout ça et le rendre plus vraie. De toute façon, elle ne connaît pas ce type, elle ne va pas lui en parler. Non. Ce n’est pas quelque chose que l’on va dire à des inconnus tout simplement.

«- Vous voulez vous asseoir ?» propose la demoiselle.

Puisqu’il semble vouloir parler avec elle, la jeune femme tente de reprendre le dessus, de prendre les reines de leur conversation, histoire d’être un peu plus à son aise, un peu plus confiante. Elle chasse ses idées noires. Peut-être que, sans même lui dire ce qu’il se passe, il peut l’aider tout de même à oublier, à faire une croix que ce qu’elle vit. Au moins pour une soirée, en tout cas.

«- Vous êtes venu seul ?» s'enquit-elle pour faire la conversation, alors.


Mes recherches en cours ♥️

Mes recherches en vrac
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Violet ♔ Because it's you, Stronger with you  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Violet ♔ Because it's you, Stronger with you
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: