Le Deal du moment : -29%
Prix cassé sur le PC portable LENOVO IDEAPAD 3 ...
Voir le deal
499.99 €

Partagez
 
 
 

 Cœurs ennemis ♣ Elsy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 13 ... 22, 23, 24  Suivant
 
Lullaby
Lullaby
Féminin MESSAGES : 1116
INSCRIPTION : 13/09/2017
CRÉDITS : Nobody

UNIVERS FÉTICHE : Vie réelle / HP / Twilight / University
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1201-lullaby https://www.letempsdunrp.com/t3385-lullaby-you-re-in-my-head-always-always-always https://www.letempsdunrp.com/t1204-les-personnages-de-lullaby
Narnia

Cœurs ennemis ♣ Elsy - Page 23 Empty

F8bL2CH.png
Elisabeth Dubois
J'ai 26 ans et je vis à Paris, France. Dans la vie, je suis résistante et je m'en sors pas bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis amoureuse et je le vis plutôt bien.

Elisabeth est née au sortir de la première guerre mondiale, quelques mois après le retour du front de son paternel. Elle a alors grandit à Paris. A l’âge de seize ans, rêveuse devant le succès d’Augusta Dejerine-Klumpke, qui en 1886 avait été la première femme interne aux hôpitaux de Paris puis devant celui de Marie Curie en 1922 qui devint membre de l’académie de médecine, la jeune femme décida de devenir, elle aussi, chirurgien.

Accomplissant son rêve, elle entame des études en chirurgie... Et puis sa vie changea du tout au tout, en 1940. Face aux déclarations du général de Gaule et de Pétain, la jeune femme fit savoir à son instructeur qu’elle quittait la médecine. Surprit, la pressant de question, il finit par découvrir qu'elle souhaitait, comme lui, entrer dans la résistance. C'est ainsi qu'elle est devenue espionne. Son réseau se sert de son joli minois, innocent, pour soutirer des informations.


Iga Wysocka :copyright:️ eunoia
Par quoi commencer. Le choix de Matthias semble être vite fait alors qu'il demande après le prénom de la demoiselle, ignorant toujours celui-ci. Depuis le matin, s'il sait qu'elle ne s'appelle pas vraiment Alice, il ne sait toujours pas quel est son réel patronyme. Peut-elle le lui dévoiler pour autant ? Rien ne lui dit qu'il ne fera rien de répréhensible avec cette information. Mais ils ne pourront pas non plus avancer s'ils restent dans la méfiance. Ils avaient des sentiments l'un pour l'autre, cela devait forcément peser dans la balance, non ?

"- Elisabeth. Mon vrai prénom... C'est Elisabeth."

Mais forcément, Matthias ne se contente pas de cette information. Il veut tout comprendre maintenant. Tout savoir. Mais elle ne peut pas tout lui dire non plus. Bien qu'il ait découvert son vrai visage, elle ne peut pas lui dévoiler son rôle exact et ses missions dans la résistance. Elle ne peut pas trop en dire, en tout cas. Sa conscience serait tiraillée.

"- J'observais vraiment ton général. Mais pas parce qu'il m'intéressait."

Non, ça, un seul Allemand avait put attirer son intérêt. Celui qui se tenait devant elle en ce moment précis. Celui qui la regardait, non sans méfiance, faisant son procès à mesure qu'il parlait. Parce qu'elle avait vraiment cette impression-là, qu'elle allait avoir à se défendre. Il doutait encore d'elle, probablement. Elle ne pouvait pas nier qu'elle l'aurait tout autant été si leurs rôles avaient été inversés.

Pourquoi accepter ses invitations par la suite. Comment l'expliquer ? Elle-même avait été surprise d'accepter. Elle n'avait pas d'explication réelle. C'était peut-être... seulement écrit. Cela devait se passer comme ça, ni plus ni moins. Après leur première rencontre elle n'avait jamais pensé le revoir. Et puis, il y avait eut cette nuit, par hasard, où il l'avait invité à danser.

"- Peut-être... parce que tu m'as estimé. Quand j'ai voulu soigner cet homme, tu m'as aidé. Tu m'as cru. Et par la suite, le hasard nous a aidé..." elle cherche ses mots. "Ce n'était pas pour t'espionner. J'avais seulement envie d'accepter."



Mes recherches en cours ♥️

Mes recherches en vrac
Revenir en haut Aller en bas
 
Elsy
Elsy
MESSAGES : 842
INSCRIPTION : 02/11/2019
RÉGION : Alsace
CRÉDITS : /

UNIVERS FÉTICHE : SF
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

Cœurs ennemis ♣ Elsy - Page 23 Empty

3FTRd8ON_o.png
Matthias
Heidegger

J'ai 27 ans et je vis à Paris, France. Dans la vie, je suis officier de l'armée allemande et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis amoureux d'une belle française et je le vis plutôt bien.
Cœurs ennemis ♣ Elsy - Page 23 3191486607_1_2_ybLBk4XU

Matthias est un jeune officier allemand , né en 1917. Né à Dortmund , il fait partie de ces jeunes allemands qui ont perdu un proche ou plus au sortir de la grande guerre. Surtout , il grandit dans la honte et la crise économique et sociale qu’entraînent le Traité de Versailles. Sa famille souffre énormément de la crise des années 30. Hitler et toutes ses belles promesses le touchent comme beaucoup de jeunes de son âge. Oh , il se rendra compte de son erreur rapidement. Malheureusement , la guerre arrive et le voilà en France où ses convictions ont chuter depuis longtemps.
Cœurs ennemis ♣ Elsy - Page 23 60B5


Paul Welsey (c) skywalkers
Elle accepte de me dire comment elle s'appelle réellement. Du moins , en partie. Je n'ai pas le droit de connaître son identité complète , mais je ne vais pas prendre le temps de lui reprocher maintenant. C'est probablement normal qu'elle ne me fasse plus confiance. Tout comme moi à son égard , finalement.

"D'accord...Elisabeth."

C'est une première étape , j'imagine. Cette information commence à me détendre quelque peu. En partie , du moins. Mais , ce n'est pas tout ce que je veux savoir. Je m'interroge logiquement sur ce qui s'est passé à notre rencontre. Je surveillais un bâtiment plus qu'important. Et , je me souviens qu'elle observait un gradé.
Mon Dieu , j'ai vraiment avalé l'excuse que c'est parce qu'elle le trouvait beau ? J'ai tellement honte de moi , à présent.

"Tu nous espionnais." , je complète sa réponse sans la quitter des yeux. "Ma première intuition était bonne." , je remarque ensuite.

Ça m'apprendra à trop faire confiance. À croire une française sur parole , à me fier au fait que ses papiers étaient en ordre. Certes , mon temps à Paris est quasiment terminé , qui sait peut être ma vie même , mais je ne me ferais plus prendre de la sorte.

Pourquoi accepter mes invitations dans ce cas ?
Malgré sa réponse , j'ai du mal à comprendre ses motivations profondes. Je ne l'ai pas jugé sous prétexte qu'elle était française , c'est vrai.

"Je n'ai jamais eu les pensées de mon dirigeant." , je confirme quant au fait que je l'ai estimé.

"Permets-moi de douter de tes motivations tout de même. Je veux dire...tu aurais pris un tel risque juste car je t'ai aidé à sauver un homme ? Ça me paraît quelques peu bancal."

Elle risquait à tout moment que je découvre ses activités , non ? C'était dangereux. J'ai du mal à imaginer que ce soit si simple que ce qu'elle raconte. Je l'aimerais , du reste.


Cœurs ennemis ♣ Elsy - Page 23 Tumblr_p32y9kIWAe1rourwbo4_r1_540
《You are the one I was meant to find.》
Revenir en haut Aller en bas
 
Lullaby
Lullaby
Féminin MESSAGES : 1116
INSCRIPTION : 13/09/2017
CRÉDITS : Nobody

UNIVERS FÉTICHE : Vie réelle / HP / Twilight / University
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1201-lullaby https://www.letempsdunrp.com/t3385-lullaby-you-re-in-my-head-always-always-always https://www.letempsdunrp.com/t1204-les-personnages-de-lullaby
Narnia

Cœurs ennemis ♣ Elsy - Page 23 Empty

F8bL2CH.png
Elisabeth Dubois
J'ai 26 ans et je vis à Paris, France. Dans la vie, je suis résistante et je m'en sors pas bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis amoureuse et je le vis plutôt bien.

Elisabeth est née au sortir de la première guerre mondiale, quelques mois après le retour du front de son paternel. Elle a alors grandit à Paris. A l’âge de seize ans, rêveuse devant le succès d’Augusta Dejerine-Klumpke, qui en 1886 avait été la première femme interne aux hôpitaux de Paris puis devant celui de Marie Curie en 1922 qui devint membre de l’académie de médecine, la jeune femme décida de devenir, elle aussi, chirurgien.

Accomplissant son rêve, elle entame des études en chirurgie... Et puis sa vie changea du tout au tout, en 1940. Face aux déclarations du général de Gaule et de Pétain, la jeune femme fit savoir à son instructeur qu’elle quittait la médecine. Surprit, la pressant de question, il finit par découvrir qu'elle souhaitait, comme lui, entrer dans la résistance. C'est ainsi qu'elle est devenue espionne. Son réseau se sert de son joli minois, innocent, pour soutirer des informations.


Iga Wysocka :copyright:️ eunoia
Elle doit jouer carte sur table, sans toutefois pouvoir tout dire. Ils ne pourront avancer qu’à cette conditions même si, naturellement, faire confiance, pour l’un comme pour l’autre, est de nouveau délicat. Après tout, elle était une résistante à présent aux yeux de l’homme. Quand à lui, il lui avait tiré dessus une fois. Rien ne l’empêchait de lui faire du tord. Sa présence pouvait aussi être lié à un désir de recherches d’informations. Pour lui nuire, pour se venger… Pouvait-elle être sûre des bonnes intentions de l’homme ? Pas vraiment. Face à lui, alors, Lizzie marchait sur des œufs, choisissant les informations qu’elle pouvait, ou nom, révéler. Ainsi, comme il demande après son nom, la jeune femme ne révèle qu’une partie de son identité. Qu’il sache, au moins, par quel autre nom qu’Alice la nommer.

Il répète son prénom après elle. Lizzie frissonne. Entendre ce nom dans la bouche de l’allemand lui plaît bien plus qu’elle n’aurait put l’imaginer. L’accent qu’il lui donne, quoique imprégné des sonorités ennemis, ne la dérange pas un instant. Au contraire. Il attire un sourire sur ses lèvres, avant qu’elle ne baisse les yeux sur la table, masquant les expressions de son visage. Évidemment, cependant, ce n’est pas tout ce que l’homme désire savoir. Évidemment. Il a plusieurs zones d’ombres à éclaircir, à mettre en lumière. Notamment les circonstances de leur rencontre, que la demoiselle lui confesse.

«- Pas tous. Seulement… Quelques gradés.»

Elle ne peut cependant en dire plus. Elle ne peut donner les détails de ses missions, pas plus qu’il ne pouvait lui donner les siennes. Chacune des rares informations qu’elle lui avait demandé, en rapport avec l’armée allemande, n’avaient jamais eut pour but d’être répétées. Il ne faisait pas partie de ses missions lui. Les ordres qu’elle recevait étaient précis, ciblés. Ils visaient quelques hommes seulement. Pourquoi, alors, accepter les invitations de l’homme ? Qu’est-ce qui l’avait décidée, alors qu’il ne faisait pas partit de ses missions ? Qu’est-ce qui l’avait décidé, alors qu’elle détestait les allemands ? L’homme précisant qu’il n’avait jamais eut les pensées de son dirigeant s’étonne tout de même de ses propos, doutant de sa sincérité.

«- Pas parce que tu m’as aidé à sauver un homme.» corrige-t-elle. «Dans un monde où la femme ne peut-être, dans l’esprit de beaucoup, qu’une infirmière, tu m’as accordé ta confiance. Tout les hommes n’ont pas cette ouverture d’esprit à Paris. Un homme qui en dispose mérite probablement qu’on l’estime, lui aussi...» remarque-t-elle. «Quand tu m’as proposé de me raccompagner, ce soir-là, j’avoue que c’est la peur qui m’a poussé à accepter. Tu restais un allemand. Je craignais que tu ne trouve mon refus étrange.» confesse la jeune femme. «On a parlé ce soir là, le hasard a voulu que l’on se recroise… Je te mentirais si je te disais que je savais exactement ce que je faisais quand j’acceptais ou pourquoi j’acceptais. J’avais conscience des risques mais… je n’sais pas.» avoue-t-elle. «C’est difficile à expliquer.» résume la jeune femme.



Mes recherches en cours ♥️

Mes recherches en vrac
Revenir en haut Aller en bas
 
Elsy
Elsy
MESSAGES : 842
INSCRIPTION : 02/11/2019
RÉGION : Alsace
CRÉDITS : /

UNIVERS FÉTICHE : SF
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

Cœurs ennemis ♣ Elsy - Page 23 Empty

3FTRd8ON_o.png
Matthias
Heidegger

J'ai 27 ans et je vis à Paris, France. Dans la vie, je suis officier de l'armée allemande et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis amoureux d'une belle française et je le vis plutôt bien.
Cœurs ennemis ♣ Elsy - Page 23 3191486607_1_2_ybLBk4XU

Matthias est un jeune officier allemand , né en 1917. Né à Dortmund , il fait partie de ces jeunes allemands qui ont perdu un proche ou plus au sortir de la grande guerre. Surtout , il grandit dans la honte et la crise économique et sociale qu’entraînent le Traité de Versailles. Sa famille souffre énormément de la crise des années 30. Hitler et toutes ses belles promesses le touchent comme beaucoup de jeunes de son âge. Oh , il se rendra compte de son erreur rapidement. Malheureusement , la guerre arrive et le voilà en France où ses convictions ont chuter depuis longtemps.
Cœurs ennemis ♣ Elsy - Page 23 60B5


Paul Welsey (c) skywalkers
Oh. Parce que ça change réellement quelque chose ? Le fait qu'elle n'espionnait que quelques gradés ? Je ne vois pas vraiment les choses comme cela. Bien sûr que , au fond de moi , je comprends la démarche des résistants. Elle est logique , juste. Mais , en mon fort intérieur, je sens la brûlure de l'orgueil. J'aurai pu ne pas être si naïf.

"Ça revient au même ." , je dis simplement , d'un ton neutre.

Je sens qu'elle ne m'en dira pas plus. Surtout pas après que j'ai failli la tuer. Si je n'avais pas accompli ce geste , alors peut être...Est-ce que la confiance est définitivement brisée ? Je ne sais pas. Alice...non Elizsabeth me touche comme toutes les fois où nous avons parlé ensemble. Je l'ai toujours estimé , pour ce qu'elle était au plus profond d'elle même . Apparemment , elle ne m'a pas menti sur beaucoup de choses. Alors , pourquoi continuer de me braquer ?
Je ne sais pas. C'est si dur de se montrer rationnel.

"D'accord. Je crois que je vois." , je finis par dire après ses dernières explications , ne sachant toujours pas quoi en penser. Il se fait un petit silence , où je ne la quitte pas des yeux.

"Je suis désolé." , je reprends , sentant l'émotion me gagner.

"Je ne sais pas ce qui m'a pris toute à l'heure. J'étais tellement énervé tellement...Pardon. Je...Je n'aurai jamais pu...tu sais. Je t'aime. Je t'aime toujours." , je lui souffle doucement.
Revenir en haut Aller en bas
 
Lullaby
Lullaby
Féminin MESSAGES : 1116
INSCRIPTION : 13/09/2017
CRÉDITS : Nobody

UNIVERS FÉTICHE : Vie réelle / HP / Twilight / University
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1201-lullaby https://www.letempsdunrp.com/t3385-lullaby-you-re-in-my-head-always-always-always https://www.letempsdunrp.com/t1204-les-personnages-de-lullaby
Narnia

Cœurs ennemis ♣ Elsy - Page 23 Empty

F8bL2CH.png
Elisabeth Dubois
J'ai 26 ans et je vis à Paris, France. Dans la vie, je suis résistante et je m'en sors pas bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis amoureuse et je le vis plutôt bien.

Elisabeth est née au sortir de la première guerre mondiale, quelques mois après le retour du front de son paternel. Elle a alors grandit à Paris. A l’âge de seize ans, rêveuse devant le succès d’Augusta Dejerine-Klumpke, qui en 1886 avait été la première femme interne aux hôpitaux de Paris puis devant celui de Marie Curie en 1922 qui devint membre de l’académie de médecine, la jeune femme décida de devenir, elle aussi, chirurgien.

Accomplissant son rêve, elle entame des études en chirurgie... Et puis sa vie changea du tout au tout, en 1940. Face aux déclarations du général de Gaule et de Pétain, la jeune femme fit savoir à son instructeur qu’elle quittait la médecine. Surprit, la pressant de question, il finit par découvrir qu'elle souhaitait, comme lui, entrer dans la résistance. C'est ainsi qu'elle est devenue espionne. Son réseau se sert de son joli minois, innocent, pour soutirer des informations.


Iga Wysocka :copyright:️ eunoia
Aux yeux de Matthias, cela revenait au même, que la jeune femme ait espionné quelques gradés pu tout le pays. Certes elle espionnait les allemands. Ce qu'elle avait voulu dire cependant, c'était qu'elle ne l'espionnait pas lui, insistant une fois de plus sur le fait qu'il n'avait rien à voir avec une quelconque mission qu'elle aurait put recevoir. Il doute pourtant, remettant en cause les raisons qui avaient poussées la jeune femme à accepter ses invitations, obligeant cette dernière à essayer de mettre des mots sur ce qu'elle n'avait pas toujours compris elle-même. Et quelle continuait à ne pas forcément comprendre par ailleurs sinon en évoquant le destin. Il n'y avait rien de vraiment rationnel dans le fait qu'elle ait accepté ses invitations. C'était prendre le risque qu'il ne découvre la vérité à son sujet. Risque qu'elle avait bel et bien prit cependant.

Désolé. Après s'être observés quelques instants dans le silence, tel est le mot qui franchit finalement les lèvres de l'allemand avant que ce dernier ne tente de mettre des mots sur ce qui s'était passé un peu plus tôt. S'il assurait ne pas savoir ce qui l'avait prit, ils ne pouvaient pas nier tout deux que cette réaction était compréhensible. Elle aurait eut la même si leurs rôles avaient été échangés. Le plus important, n'est-ce pas ce qu'il dit ensuite ? Probablement. Ces mots arrachent un sourire à la française tandis que son coeur manque un battement. Sa main vient se poser sur la table, négligemment, attendant celle de l'officier.

"- On aura bien choisit notre moment pour le dire..." Lizzie esquisse un sourire. "Je ne peux pas prétendre ne pas savoir ou ne pas comprendre, d'autant plus au vu des circonstances... J'aurai aimé que tu l'apprennes autrement." confesse-t-elle. "Quoique, à vrai dire, il n'y aurait probablement pas eut réellement de manière idéale de l'apprendre..."



Mes recherches en cours ♥️

Mes recherches en vrac
Revenir en haut Aller en bas
 
Elsy
Elsy
MESSAGES : 842
INSCRIPTION : 02/11/2019
RÉGION : Alsace
CRÉDITS : /

UNIVERS FÉTICHE : SF
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

Cœurs ennemis ♣ Elsy - Page 23 Empty

3FTRd8ON_o.png
Matthias
Heidegger

J'ai 27 ans et je vis à Paris, France. Dans la vie, je suis officier de l'armée allemande et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis amoureux d'une belle française et je le vis plutôt bien.
Cœurs ennemis ♣ Elsy - Page 23 3191486607_1_2_ybLBk4XU

Matthias est un jeune officier allemand , né en 1917. Né à Dortmund , il fait partie de ces jeunes allemands qui ont perdu un proche ou plus au sortir de la grande guerre. Surtout , il grandit dans la honte et la crise économique et sociale qu’entraînent le Traité de Versailles. Sa famille souffre énormément de la crise des années 30. Hitler et toutes ses belles promesses le touchent comme beaucoup de jeunes de son âge. Oh , il se rendra compte de son erreur rapidement. Malheureusement , la guerre arrive et le voilà en France où ses convictions ont chuter depuis longtemps.
Cœurs ennemis ♣ Elsy - Page 23 60B5


Paul Welsey (c) skywalkers
Je remarque que Elisabeth vient de poser sa main sur la table. Et , comme un réflexe , la mienne vient rapidement la rejoindre pour caresser le haut de sa main de mon pouce.
Je n'arrive plus à lui en vouloir. Pas durablement , en tout cas. Mes sentiments reprennent bien vite le dessus.
L'amour passe sur toutes les offenses. Je crois que nous en faisons l'expérience , en ce moment même.

"Je crois que j'aurai aussi préféré l'apprendre autrement."

Je ne me serais pas senti aussi blessé. Du moins , je l'imagine. Comment le savoir , à présent ? Je ne peux faire que des suppositions.
Mais , nous aurions pu avoir la discussion actuelle dès le départ , et non pas après que j'ai manqué de réduire sa tête en bouillie.

"Mais , tu as raison. Il n'y aurait jamais eu de moments propices."

Ce n'est pas comme si il lui aurait suffit de dire cela au détour d'une conversation.
Machinalement , j'enroule mes doigts aux siens , avant de prendre une grande inspiration.

"J'imagine que tu sais comment les choses évoluent dans ce cas." , je reprends les yeux dans les siens.

"Nous ne tiendrons plus longtemps ici." , je marque une pause , avant de continuer le cœur battant. "On nous ordonne de rester. Mais , je ne vais pas pouvoir."

Je vais désobéir. Qui y fera attention , du reste ?
Si je tiens à la vie, il va falloir que je rentre en Allemagne. Que je revois enfin ma famille. Mais aussi , que je quitte cette femme avec laquelle je viens seulement d'avouer mes sentiments. Mon cœur se serre rien qu'à cette pensée.


Cœurs ennemis ♣ Elsy - Page 23 Tumblr_p32y9kIWAe1rourwbo4_r1_540
《You are the one I was meant to find.》
Revenir en haut Aller en bas
 
Lullaby
Lullaby
Féminin MESSAGES : 1116
INSCRIPTION : 13/09/2017
CRÉDITS : Nobody

UNIVERS FÉTICHE : Vie réelle / HP / Twilight / University
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1201-lullaby https://www.letempsdunrp.com/t3385-lullaby-you-re-in-my-head-always-always-always https://www.letempsdunrp.com/t1204-les-personnages-de-lullaby
Narnia

Cœurs ennemis ♣ Elsy - Page 23 Empty

F8bL2CH.png
Elisabeth Dubois
J'ai 26 ans et je vis à Paris, France. Dans la vie, je suis résistante et je m'en sors pas bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis amoureuse et je le vis plutôt bien.

Elisabeth est née au sortir de la première guerre mondiale, quelques mois après le retour du front de son paternel. Elle a alors grandit à Paris. A l’âge de seize ans, rêveuse devant le succès d’Augusta Dejerine-Klumpke, qui en 1886 avait été la première femme interne aux hôpitaux de Paris puis devant celui de Marie Curie en 1922 qui devint membre de l’académie de médecine, la jeune femme décida de devenir, elle aussi, chirurgien.

Accomplissant son rêve, elle entame des études en chirurgie... Et puis sa vie changea du tout au tout, en 1940. Face aux déclarations du général de Gaule et de Pétain, la jeune femme fit savoir à son instructeur qu’elle quittait la médecine. Surprit, la pressant de question, il finit par découvrir qu'elle souhaitait, comme lui, entrer dans la résistance. C'est ainsi qu'elle est devenue espionne. Son réseau se sert de son joli minois, innocent, pour soutirer des informations.


Iga Wysocka :copyright:️ eunoia
Alors que Lizzie vient poser sa main sur la table, Matthias vient la saisie, son pouce caressant alors les phalanges et la paume de la jeune femme. L'orage semble être totalement passé à présent qu'ils ont pu discuter, qu'ils ont pu mettre des mots sur ce qui est arrivé. Si elle n'a pas tout dit, l'allemand n'insiste pas, comprenant sans doute les raisons qui avaient poussés Lizzie à agir de la sorte et ce qui motive son silence. Elle ne peut pas plus lui en dire qu'il ne peut s'exprimer sur les missions de l'armée allemande.

Même s'il aurait préféré que les choses soient différentes, notamment apprendre différemment les agissements de la jeune femme, l'homme admet rapidement qu'il n'y aurait pas eu de bons moments pour une telle révélation. Même après la guerre, il n'aurait peut-être pas été opportun ni facile que Lizzie lève le voile. Elle ne pouvait que comprendre les doutes de l'homme, ses inquiétudes, en supposant que la jeune femme n'ai pas été honnête dans ses sentiments et se soit servi de lui.

"- Je pensais te le dire quand tout cela aurait été terminé. Mais je ne suis pas certaine que tu l'aurais mieux pris..."

Cela dit, elle n'aurait pas couru le risque de voir sa jolie petite tête réduite en charpie par la balle de l'allemand. Car il avait bien failli mettre un terme à ces jours, sous l'effet de la colère, face à une telle révélation. Elle avait imaginé qu'elle pourrait simplement le lui apprendre, plus tard, quand il reviendrait en France. Quand leurs patries ne seraient plus ennemies, quand elles ne se feraient plus la guerre. Un moment qui ne tarde plus vraiment comme l'issue est proche. Elle hoche la tête quand il suppose, entremêlant leurs doigts, qu'elle sait ce qu'il en est.

Ils ne tiendront plus longtemps à Paris, affirme l'allemand. Élisabeth s'en doute fatalement, au vu de la progression des alliés dans le pays. Elle ne peut pas nier que la situation l'inquiète au plus haut point, qu'elle redoute chaque jour d'apprendre qu'il soit arrivé quelque chose à l'Allemand. Qu'elle espère sans cesse apprendre le retrait des troupes. Si bien que, lorsque Matthias avoue qu'il va partir, désobéir, elle sent le soulagement l'envahir, réduire la pression qui semblait peser jusqu'ici sur son cœur, ce cœur qui se brise en même temps à l'idée de cette séparation promise.

"- Je t'attendrais..." souffle-t-elle comme une promesse. "Quand… quand penses-tu partir ?"



Mes recherches en cours ♥️

Mes recherches en vrac
Revenir en haut Aller en bas
 
Elsy
Elsy
MESSAGES : 842
INSCRIPTION : 02/11/2019
RÉGION : Alsace
CRÉDITS : /

UNIVERS FÉTICHE : SF
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

Cœurs ennemis ♣ Elsy - Page 23 Empty

3FTRd8ON_o.png
Matthias
Heidegger

J'ai 27 ans et je vis à Paris, France. Dans la vie, je suis officier de l'armée allemande et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis amoureux d'une belle française et je le vis plutôt bien.
Cœurs ennemis ♣ Elsy - Page 23 3191486607_1_2_ybLBk4XU

Matthias est un jeune officier allemand , né en 1917. Né à Dortmund , il fait partie de ces jeunes allemands qui ont perdu un proche ou plus au sortir de la grande guerre. Surtout , il grandit dans la honte et la crise économique et sociale qu’entraînent le Traité de Versailles. Sa famille souffre énormément de la crise des années 30. Hitler et toutes ses belles promesses le touchent comme beaucoup de jeunes de son âge. Oh , il se rendra compte de son erreur rapidement. Malheureusement , la guerre arrive et le voilà en France où ses convictions ont chuter depuis longtemps.
Cœurs ennemis ♣ Elsy - Page 23 60B5


Paul Welsey (c) skywalkers
La jeune femme pensait me révéler la vérité une fois que tout serait terminé. Est-ce que je l'aurai mieux pris ?
Je n'en sais rien , pour être honnête. Peut être. Peut être pas.
Enfin , il est certain que je n'aurai pas appuyé sur la détente. Je n'aurai tout simplement pas eu d'armes. Mais , le sentiment de trahison aurait probablement été identique , je ne peux le nier.
Puis , ça ne change plus grand chose de se poser cette question , désormais.

"Je ne sais pas. Peut être que je me serai montré plus calme."

La colère n'aurait pas explosé comme toute à l'heure. Cela dit , il est temps de faire table rase du passé. Nos sentiments sont assez forts pour que nous puissions passer à autre chose. Malheureusement, cela s'accompagne d'une nouvelle plus noire.
Si je veux avoir une chance de m'en sortir , je dois quitter Paris au plus vite , malgré les directives.
Ce qui implique de laisser Elisabeth ici , sans savoir quand ni comment, je pourrai la revoir.

Et mon cœur se déchire davantage au son de sa réponse. Elle va m'attendre. Comme nous nous l'étions promis . Je suis profondément ému de la confiance , du pardon qu'elle me manifeste et de la séparation à venir, que je sens mon regard se brouiller doucement de larmes.

"Je vais partir le plus tôt possible. Cette nuit peut être. Ou la prochaine."

Plus je tarde , plus je risque de ne plus pouvoir partir. Je ne sais même pas comment je vais faire pour passer la frontière sans me faire descendre par un français qui aurait reconnu mon accent. J'imagine...que je verrai cela le moment venu.

"Je t'écrirais." , je reprends , difficilement. "À cette adresse si tu le souhaites. Et , je reviendrai dès que je le pourrai."

Une autre de nos promesse. Et , je compte bien la tenir. Si je suis en vie , je tiens a ce qu'elle sache que je ne l'oublierai pas un seul instant. Je n'imagine plus une vie éloignée d'elle.


Cœurs ennemis ♣ Elsy - Page 23 Tumblr_p32y9kIWAe1rourwbo4_r1_540
《You are the one I was meant to find.》
Revenir en haut Aller en bas
 
Lullaby
Lullaby
Féminin MESSAGES : 1116
INSCRIPTION : 13/09/2017
CRÉDITS : Nobody

UNIVERS FÉTICHE : Vie réelle / HP / Twilight / University
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1201-lullaby https://www.letempsdunrp.com/t3385-lullaby-you-re-in-my-head-always-always-always https://www.letempsdunrp.com/t1204-les-personnages-de-lullaby
Narnia

Cœurs ennemis ♣ Elsy - Page 23 Empty

F8bL2CH.png
Elisabeth Dubois
J'ai 26 ans et je vis à Paris, France. Dans la vie, je suis résistante et je m'en sors pas bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis amoureuse et je le vis plutôt bien.

Elisabeth est née au sortir de la première guerre mondiale, quelques mois après le retour du front de son paternel. Elle a alors grandit à Paris. A l’âge de seize ans, rêveuse devant le succès d’Augusta Dejerine-Klumpke, qui en 1886 avait été la première femme interne aux hôpitaux de Paris puis devant celui de Marie Curie en 1922 qui devint membre de l’académie de médecine, la jeune femme décida de devenir, elle aussi, chirurgien.

Accomplissant son rêve, elle entame des études en chirurgie... Et puis sa vie changea du tout au tout, en 1940. Face aux déclarations du général de Gaule et de Pétain, la jeune femme fit savoir à son instructeur qu’elle quittait la médecine. Surprit, la pressant de question, il finit par découvrir qu'elle souhaitait, comme lui, entrer dans la résistance. C'est ainsi qu'elle est devenue espionne. Son réseau se sert de son joli minois, innocent, pour soutirer des informations.


Iga Wysocka :copyright:️ eunoia
Plus calme. La demoiselle hoche la tête. C'est vrai. Il n'aurait pas eut une arme à feu dans les mains et n'aurait pas risqué de lui coller une balle entre les deux yeux comme un peu plus tôt. Certes. Le principal était qu'elle soit toujours en vie à présent. Lui aussi. Ils auraient put y passer aujourd'hui. Vraiment. L'un comme l'autre. L'important restait que les balles ne les avait pas touché. Ni lui ni elle.

"- Disons que j'aurais pu y mettre les formes et tenter de présenter les choses sous un angle... Arrangeant. Puis comme la guerre aurait été finis, les appréhensions n'auraient peut-être pas été les mêmes..."

Puisqu'elle aurait encore été là sans aucun risque qu'elle ne soit en mission, il n'aurait peut-être pas douté comme il l'avait fait. Ce n'était cependant plus le cas. Du moins elle l'espérait. Il en donnait l'impression en tout cas.

Partir. Il le faut. Elle en a conscience. L'homme doit sauver sa peau et quitter Paris avant que les alliés n'arrivent ou avant que les résistants ne s'occupent de son cas. Ce qui aurait put arriver aujourd'hui déjà et tous les jours précédents malgré la vigilance de la française. Les yeux de la belle s'emplissent de ses larmes qu'elle retient.

Cette nuit. Déjà. Si tôt. Son cœur se serre. S'ils n'avaient pas eut rendez-vous ce soir, serait-il parti sans rien lui dire ? Sans rien lui avouer de ses intentions ? Élisabeth ne peut s'empêcher d'y penser un instant avant de chasser cette pensée. Non. Il l'aurait prévenu. Il aurait attendu de la voir.

Il promet de lui écrire. Ici. Elle acquiesce. Pour l'heure c'est chez elle et mieux vaut que ses parents ne voient pas arriver une lettre allemande dans leur boîte aux lettres. Ni eux ni le facteur. Lizzie pense encore aux conséquences. Sait-on jamais. Adresser les lettres ici serait plus sage. Plus précautionneux.

"- Souhaitons que cela soit au plus vite." souffle-t-elle tout en sachant que cela peut aussi prendre des mois, voire des années. "Est-ce-qu'il serait... Vraiment imprudent... D'attendre la prochaine ?" souffle-t-elle de nouveau, son regard s'ancrant dans celui de l'allemand.

La demande est peut-être un peu égoïste elle en convient. L'annonce de son départ est si soudaine, si abrupte, qu'elle a comme besoin de ce temps pour réaliser ce qui arrive. Besoin de ce temps pour se faire à l'idée de son départ. De le voir quitter, provisoirement, son horizon.


Mes recherches en cours ♥️

Mes recherches en vrac
Revenir en haut Aller en bas
 
Elsy
Elsy
MESSAGES : 842
INSCRIPTION : 02/11/2019
RÉGION : Alsace
CRÉDITS : /

UNIVERS FÉTICHE : SF
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

Cœurs ennemis ♣ Elsy - Page 23 Empty

3FTRd8ON_o.png
Matthias
Heidegger

J'ai 27 ans et je vis à Paris, France. Dans la vie, je suis officier de l'armée allemande et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis amoureux d'une belle française et je le vis plutôt bien.
Cœurs ennemis ♣ Elsy - Page 23 3191486607_1_2_ybLBk4XU

Matthias est un jeune officier allemand , né en 1917. Né à Dortmund , il fait partie de ces jeunes allemands qui ont perdu un proche ou plus au sortir de la grande guerre. Surtout , il grandit dans la honte et la crise économique et sociale qu’entraînent le Traité de Versailles. Sa famille souffre énormément de la crise des années 30. Hitler et toutes ses belles promesses le touchent comme beaucoup de jeunes de son âge. Oh , il se rendra compte de son erreur rapidement. Malheureusement , la guerre arrive et le voilà en France où ses convictions ont chuter depuis longtemps.
Cœurs ennemis ♣ Elsy - Page 23 60B5


Paul Welsey (c) skywalkers
Peut être qu'Elisabeth a tout de même raison , qu'il aurai été mieux que je l'apprenne après la guerre. Peut être. Ou non. C'est impossible à savoir. Cela dit , il est vrai que je n'aurai pas eu l'appréhension de penser qu'elle m'espionnait , étant donné qu'elle serait resté près de moi , même après le conflit. Mais , il n'y a plus rien à répondre.

Ce qui est réellement important à savoir , c'est que je ne vais pas pouvoir rester à Paris. Sinon , je suis sûr de perdre la vie , sitôt les Alliés arrivés dans le coin. Je reste un soldat allemand , qui fait partie de ceux qui oppriment les français depuis des années. Je doute qu'il y aura une forme de clémence.
Je devrais partir , dès cette nuit même , et c'est ce que je m'efforce de faire comprendre à Liz, le cœur brisé de la quitter après tous ces évènements .

Lui écrire ne sera jamais pareil que de la voir en vrai , pouvoir lui tenir la main comme en ces instants...Je profite de chaque seconde d'ailleurs , pour graver l'image d'elle dans mon esprit , ne jamais l'oublier pendant les mois , probablement les années à venir.
Oui , nous pouvons souhaiter que ce soit rapide , mais comment savoir ?
Nul ne le peut. Ce ne sera pas vraiment en notre main , de toute manière .

Est-ce imprudent d'attendre ?
Difficile à dire. Chaque instant compte.
Mais , je comprends aisément la demande sous-jacente.

"Peut être. Tu voudrais...que je reste encore cette nuit ?" , je ne lâche pas son regard , c'est impossible. "Je peux rester. Si tu m'autorise à passer la nuit ici. Je ne suis pas sûr que je puisse retourner là où je logeais. Cela dit , il faudra vraiment que je m'en aille la nuit prochaine , avant que les routes soient inaccessibles " , ce serait alors plus difficile de partir comme un voleur.

Je caresse tendrement le haut de sa main, en finissant de m'exprimer , attendant qu'elle confirme notre volonté commune.


Cœurs ennemis ♣ Elsy - Page 23 Tumblr_p32y9kIWAe1rourwbo4_r1_540
《You are the one I was meant to find.》
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Cœurs ennemis ♣ Elsy - Page 23 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Cœurs ennemis ♣ Elsy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 23 sur 24Aller à la page : Précédent  1 ... 13 ... 22, 23, 24  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers historique :: Contemporain-
Sauter vers: