Le Deal du moment : -53%
[Lot de 6] MIXA BEBE Gel très doux 2-en-1 corps ...
Voir le deal
21 €

Partagez
 
 
 

 There is no friend as loyal as a book | ft MissPomPom

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
 
MissPomPom
MissPomPom
Féminin MESSAGES : 81
INSCRIPTION : 22/09/2019
ÂGE : 29
CRÉDITS : Moi-même

UNIVERS FÉTICHE : Harry Potter - Stephen King - Warhammer 40k - Once Upon a Time
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t3298-misspompom-pour-vous-servir https://www.letempsdunrp.com/t3312-3615-j-ai-des-idees https://www.letempsdunrp.com/t3519-me-feriez-vous-l-honneur-de-cette-danse#75112
tea

There is no friend as loyal as a book | ft MissPomPom - Page 2 Empty


Lisandre
Tremblay

J'ai 16 ans et je vis à Poudlard, Ecosse. Dans la vie, je suis en 6ème année à Poufsouffle et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis seul et je le vis plutôt bien.

Né au Canada, Lisandre a néanmoins grandi en bonne partie au Royaume-Uni, entouré de ses parents et de son jumeau Cracmol.


Asa Butterfield :copyright:️ Je ne trouve plus le Tumblr


Dans le Poudlard Express du retour, je me suis greffé à un groupe de Gryffondor de quatrième et cinquième années. Je suis assis contre la vitre, un livre à la main, mais mes pensées divergent. J'ai à la fois des images de mes vacances, mais aussi la question : mon interlocuteur mystère a-t-il pu trouver le livre dans lequel se cachait mon mot ? Le première année a-t-il su se rappeler le nom d'Ulick Gamp ? Je tente de me remettre à la lecture mais une autre question me vient : quel a été le prochain choix de la personne de l'autre côté de la plume ? Je passe et repasse des dizaines de noms dans ma tête, les note au fur et à mesure. Je devrais attendre d'arriver à Poudlard pour avoir mes réponses. En attendant, pour me changer les idées, je décide de relire les quatre devoirs que j'ai à rendre dès demain.

Enfin, la journée est terminée. J'adore aller en cours, mais ces deux dernières semaines ont été emplies d'appréhension à propos de la relation semi-épistolaire qui s'est instaurée. Je ne rentre pas à la Salle Commune et me dirige directement vers la Bibliothèque. Je salue la bibliothécaire d'un signe de tête et me dirige vers le rayon des biographies. Un nom, deux, trois. Sans succès. Je décide m'asseoir pour survoler le livre dans lequel j'avais demandé qu'on glisse le mot. Il n'y est pas. J'en profite pour chercher des indices. Un nouveau nom me vient en tête et je claque des doigts. Justus Pulliwickle. Bingo. Je m'empresse de retourner m'asseoir, mot à la main, pour le lire.

Ah, comme je l'avais soupçonné mon messager n'a pas retenu le nom correctement. Bien, il a gagné un cours d'Histoire de la Magie sur la différence entre Ulick Gamp et Ulrick le Follingue. Mon regard est attiré par le dessin de mon interlocuteur. Il est vraiment beau. Je décide de sortir un morceau de parchemin et, pas jeu de transparence, le copier. Assez content de ma reproduction, je plie le morceau de parchemin en faisant bien attention de ne pas plier le dessin. Peut-être me servira-t-il comme marque-page, ou je ne sais quoi encore. Mais je vais le garder c'est sûr. Dommage que je dessine comme un pied.

« J'en étais sûr ! Les premier année c'est plus ce que c'était ... »

Je sens qu'il veut que je parle de mes vacances. J'avoue je me sens un peu mal à l'aise raconter mes escapades tout en sachant que s'il est resté à Poudlard ce n'était pas par choix, et surtout que ça lui arrive bien plus souvent que quiconque le souhaiterait. Cependant, dans l'éventualité d'une telle situation, j'avais prévu un petit quelque chose. Je fouille mon sac à la recherche d'une photo. Je sait pas trop où en est mon interlocuteur des technologie moldues, mais cette photo ne bouge pas. J'aurais pu en prendre une enchantée mais l'image me paraît bien plus jolie statique.
Spoiler:
 

« Je t'ai ramené un petit quelque chose de Calgary. Au début j'avais pensé t'envoyer une carte postale mais je me suis souvenu que je ne sais pas qui tu es. Alors j'ai pris cette photo, elle transcrit parfaitement le sentiment de mes vacances. J'espère que ces deux semaines t'ont permis d'apprendre plein de choses sur le Château ! »

Je relis ce que j'ai écrit, puis plie le parchemin de sorte que la photo soit protégée. En réfléchissant à l'endroit où je vais le glisser ensuite, je me rappelle quelque chose. Je ressors ma plume et l'encre.

« Au fait, quel mignon petit chat ! Comment on l'appelle ? »

Content de moi, je replie le parchemin, range mes affaires, et vais glisser le mot un peu plus épais qu'à son habitude dans un livre concernant Griselda Marchebank, membre particulièrement douée du Magenmagot. Espérons que le lien entre Justice Magique et Magenmagot vienne à mon interlocuteur. Reposant le livre, je décide d'en profiter pour rendre les livres empruntés pour mes devoirs.

Mon sac sur l'épaule, le dessin du chat rangé dans mon livre de Botanique, je rentre au dortoir prendre une douche avant d'aller manger. Ces échanges m'avaient manqué pendant deux semaines, même si j'étais évidemment heureux de revoir ma famille, notamment Kriss.
Revenir en haut Aller en bas
 
Mikadocolors
Mikadocolors
MESSAGES : 75
INSCRIPTION : 07/11/2019
CRÉDITS : nightblood

UNIVERS FÉTICHE : City, fantastique
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t3413-mikadocolors#72508 https://www.letempsdunrp.com/t3418-i-need-you-more-than-you-think#72572 https://www.letempsdunrp.com/t3477-everyone-as-a-story-mikadocolors#74175 https://www.letempsdunrp.com/t3415-repertoire-de-personnages-mikadocolors#72549
tea

There is no friend as loyal as a book | ft MissPomPom - Page 2 Empty


Alexander
Weiss

J'ai 16 ans et je vis à Pourdlard, Écosse. Dans la vie, je suis en sixième année chez les Serdaigle. Sinon, grâce à mon caractère, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Abandonné par son père, Alex a été élevé par sa mère depuis qu’il a quatre ans. Il est assez froid d’apparence, repoussant les autres pour ne pas s’attacher, mais ça, rares sont ceux qui le savent. Il est donc souvent seul, appréciant traîner dans les allées de la bibliothèque pour étudier un peu plus les plantes et leurs vertus.


Noah Schnapp :copyright: MEMENTO MORI
Les vacances sont enfin terminées. Tu as bouclé tes devoirs en temps et en heures disons que tu avais tout le temps devant toi pour le faire puisque tu étais coincé à Poudlard. Tu as même pris le temps d’écrire une lettre pour Lily-Rose, ton amie qui étudie en France maintenant. Elle te manque, même si tu n’iras jamais l’avoué à haute voix. Son grain de folie n’est plus là pour ajouter un peu de piment dans ta vie. Au contraire, tu as des camarades qui aiment bien te provoquer et t’embêter. Qu’espèrent-ils gagner ? Tu n’en as pas la moindre idée. Mais qu’importe, tu continues de vivre ta vie, essayant au mieux de les ignorer. Un jour ils finiront bien par se lasser. Heureusement pour toi, ils ne sont pas si affreux. Ils te sortent deux ou trois méchancetés gratuites, quelques coups d’épaules pour te déstabiliser ou faire tomber tes affaires, mais ça s’arrête souvent à ça, alors c’est supportable.

Mais qui dit fin des vacances, dit suite de la correspondance ! Enfin tu l’espères, tu n’as pas envie de découvrir que ton mot est toujours là en train d’attendre une répondre parce que la personne qui t’écrit est passée à autre chose. Ce serait une possibilité, pourtant cette crainte ne t’effleure pas vraiment, tu n’imagines pas quelqu’un parler d’amitié pour ensuite tout effacer et faire comme si de rien n’était. Certes, tu n’es probablement pas le plus intéressant des correspondants, tu n’as pas de supers histoires sur des voyages ou des anecdotes hors du commun à raconter, mais tu fais un effort pour essayer de poursuivre et relancer la conversation quand un sujet se termine. Tu as même fait un petit dessin, à défaut de pouvoir envoyer une carte postale.

Tu laisses passer quelques jours, le temps de laisser les élèves reprendre leur routine. Tu n’imagines pas que ton correspondant ait pu se précipiter pour voir ta réponse. Oh bien sûr tu ne tiens pas une semaine, tu craques très vite, te dirigeant immédiatement à la bibliothèque après avoir mangé. Tu fouilles les rayons, vérifiant quand même que ton message a disparu avant de te tourner vers les autres ouvrages. Tu essayes de réfléchir au prochain sorcier, ouvrant plusieurs livres jusqu’à tomber sur celui de Griselda Marchebank. Tu n’as pas mis longtemps avant de faire le lien avec le tribunal magique, le Magenmagot, mais tu as du tester différents noms avant de trouver le bon. Tu souris en voyant le parchemin, accompagné d’un autre papier. Tu regardes autour de toi, personne, tu en profites pour aller te poser dans un coin et lire la réponse de ton correspondant. Mais quelle n’est pas ta surprise en découvrant que le second morceau est une photo. Tu l’observes longuement, détaillant chaque partie avec soin. Ça te fait étrange de ne pas voir l’image bouger, mais finalement tu te demandes si ce n’est pas mieux comme ça. Tu restes un instant à la contempler, avant de te rappeler que tu as de la lecture sur le parchemin. Tu ranges la photo dans un de tes livres, pour la protéger, avant d’attraper le papier que vous utilisez pour échanger.

Calgary. Ce nom ne te dit rien. Il faudra que tu jettes un coup d’oeil sur une carte un de ces jours pour voir où ça se situe exactement. Mais pour le moment tu es occupé à sortir ta plume pour répondre à ton correspondant. Tu n’es pas encore prêt à dévoiler ton identité, même s’il faudra bien que tu sautes le pas un jour si tu veux que cette relation continue. Si tu t’entêtes à te cacher, tu finiras pas lasser l’autre personne et tu devras retourner à ta solitude. Tu n’as aucune envie d’en arriver là, tu apprécies un peu trop ces échanges aussi simples soient-ils. Mais encore une fois tu vas garder secret ton nom, en espérant que ton correspondant ne t’en voudra pas, tu n’as pas envie de le faire fuir en révélant ton identité. « Merci pour la photo ! Elle est vraiment magnifique. » Tu repenses au cliché, esquissant bêtement un sourire devant ton papier tandis que tu continues d’écrire. « C’est gentil d’avoir pensé à moi. Je la garderai précieusement. » Tu relis ces quelques mots, légèrement gêné d’être aussi honnête. Mais bon, l’autre ne sait pas qui tu es, il n’a pas en tête ta réputation de mec hautain qui se croit au dessus de tout le monde. Non pas que tu cherches à alimenter cette image de toi, mais tu n’as pas envie que les autres cherchent à t’approcher. Tu n’es pas à l’aise pour créer des liens, même si avec ces lettres tu arrives à discuter l’air de rien avec quelqu’un. C’est tellement plus simple quand tu n’es pas en face de l’autre. « De mon côté j’ai arpenté les couloirs de Poudlard, mais je n’ai pas trouvé de nouveaux secrets. C’est presque dommage. Heureusement j’ai encore du temps avant de quitter l’école ! »

Tu hésites un instant avant de récupérer une feuille à part pour dessiner à nouveau. Tu prends le temps de détailler un peu plus le chat. Tu ne le représentes pas comme la dernière fois, tu dessines juste sa tête et son collier. Tu as laissé exprès un espace assez grand sur la médaille pour pouvoir inscrire un nom dessus. Tu regardes le résultat, mordillant ta lèvre, avant de reprendre l’autre papier. « Je te laisse le soin de le nommer puisque je te l’offre. » C’est pour ça que tu as dessiné sur une autre feuille. « Et n’inscris pas simplement le nom sur le dessin. Prends-le. C’est pour te remercier de ton cadeau. Tu me diras juste le nom que tu as choisi » Ça ne vaut pas la photo que ton correspondant t’a donnée, mais tu espères que ça lui fera aussi plaisir. Maintenant il ne reste plus qu’à trouver le prochain sorcier pour poursuivre votre petit jeu. Ton choix s’arrête bien vite sur Brunhilde Stokke, qui fait aussi partie du Magenmagot, parce que son histoire t’a amusé. Tout simplement. Et aussi parce que c’est le dernier livre que tu as lu en attendant son retour. Tu glisses donc les morceaux de parchemin dans l’ouvrage avant de quitter la bibliothèque, filant à toute allure pour essayer de ne pas arriver en retard à ton cours de potions. Tu n’as pas envie de faire perdre des points à ta maison. Mais tu n’as pas vu l’heure passée ! Tu étais bien trop absorbé par la photo et votre correspondance pour faire attention au temps. C’est fou comme cette simple discussion peut t’amuser autant.
Revenir en haut Aller en bas
 
 
There is no friend as loyal as a book | ft MissPomPom
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Le Livre de la jungle [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers fantasy :: Harry Potter-
Sauter vers: