Le deal à ne pas rater :
eBay : Remise de 5 euros dès 15 euros d’achat
Voir le deal

Partagez
 
 
 

 Bloody autumn - ft Petitdinosor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
Monsieur stop
Monsieur stop
MESSAGES : 22
INSCRIPTION : 30/08/2019
CRÉDITS : Moi moche et méchant (moi quoi)

UNIVERS FÉTICHE : Les univers fantastiques
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Limace

Bloody autumn - ft Petitdinosor Empty

Le contexte du RP
Mise en situation


La situation
On est en automne, cette période de l'année que vous aimez appeler hiver tellement vous avez froid mais le pire reste à venir. Vous le savez très bien, ce vent qui vous glace, les premiers flocons qui tombent sur la terre, ce n'est que le début de la vraie saison appelée hiver mais vous avez toujours eu un côté dramatique. C'est juste qu'on a toujours tendance à oublier comment est l'hiver dès que les beaux jours arrivent. On a tendance à oublier qu'on survit toujours au froid pour voir arriver les bourgeons du printemps.
Mais allez vous survivre à cet hiver qui n'est pas encore arrivé ? Allez vous voir le printemps arriver ?

Comme chaque année, dès que le froid arrive, les épidémies sont de sorties. Que ce soit la grippe ou la gastro, les plus fragiles tombent les premiers et contaminent ceux qui sont un poil plus résistant. Certains ne tombent jamais malade et d'autres n'y coupent jamais. Prenez vous en à Dame Nature.
Mais voilà... cette année, l'épidémie bat des records. Une nouvelle mutation est annoncée dans les médias. On appelle à la prudence, à la vaccination. Ne côtoyez pas les malades au risque d'attraper ce mal qui s'attaque à la population. L'épidémie touche tout le pays, des cas ont même été trouvés dans d'autres pays. Les enfants et les personnes âgées sont les premiers touchés, rien d'étonnant mais même les plus robustes contractent cette maladie. Alors on lui donne un nom barbare impossible à retenir, les centres médicaux sont pris d’assaut et on évite les autres comme la peste mais parfois, le mal est déjà dans la maison. Le petit frère, la maman, le grand-père, on se trouve en contact de la maladie et on tombe malade à son tour.

Au début, vous avez un peu de fièvre, rien d'anormal. Et puis la fièvre monte, vous avez mal à la tête, mal dans les membres, mal partout en fait. Mais là encore, rien d'anormal pour une grippe. Et puis la fièvre est tellement forte que vous délirez, vous avez du mal à respirer, vous toussez, le nez pris, ça tombe sur les poumons et vous sifflez comme Dark Vador. Ce n'est qu'un mauvais moment à passer mais malgré les médicaments et le repos, ça ne passe pas. Finalement vous allez chez le médecin qui débordé vous envoie à l'hôpital qui ne peut rien faire de plus pour vous si ce n'est vous laisser attendre dans une salle déjà pleine à craquer.
La télévision est allumée alors vous passez le temps en suivant les infos, crachant dans un mouchoir. Les gens sains se mêlent aux gens malades, le personnel hospitalier est débordé, le masque collant au visage avec la sueur. Vous ne savez pas combien de temps vous allez attendre encore ou si même vous allez passer. C'est la crise, la vraie. Les médias font tout pour rassurer les populations mais vous savez que rien ne va, vous le sentez dans vos os.
Au bout d'un moment, les premiers morts sont annoncés mais c'est tous les ans comme ça, une personne fragile qui succombe à la maladie. Mais comme tous les ans, le nombre de victime est de plus en plus important. De plus en plus de gens meurent, de plus en plus vite. A rester dans la salle d'attente, sans soins appropriés, vous serrez le prochain. Dur de résister à l'envie de pleurer, d'appeler votre maman pour qu'elle vous rassure de sa voix douce. Vous vous étiez fait vacciner pourtant mais il faut croire que ça n'empêche rien. Presque tout le monde s'est fait vacciner cette année et pourtant, quand on voit le monde qui a attrapé cette saloperie... Que des conneries !

Vous vous levez de votre chaise et là, l'info tombe à la télévision, des malades agissent de manière violente et incohérente, s'attaquant au personnel soignant. Une personne interviewé affirme que la personne venait de mourir quand elle s'est réveillée et a attaqué son collègue qui n'est heureusement, que légèrement blessé. Un murmure s'élève dans la salle, que ce passe-t-il ? Mais la télévision n'en dit pas plus. La chaîne des infos tourne en continue et vous attendez, vous attendez d'en apprendre plus comme tout le monde.

Contexte provenant de cette recherche
Revenir en haut Aller en bas
 
Eko
Eko
MESSAGES : 19
INSCRIPTION : 09/02/2020
CRÉDITS : https://imajikreatif.blogspot.com/2019/02/coloriage-de-pour-adultes-dessin-loup.html

UNIVERS FÉTICHE : Post-apo et medieval ou SF. Enfin peu importe.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3586-eko
Limace

Bloody autumn - ft Petitdinosor Empty

Bloody autumn - ft Petitdinosor 9b0c1410Koomä
-

J'ai 2 ans équivalent à l’adolescence humaine et je vis dans les lieux sauvages aux nord ouest des grands lacs, CANADA. Dans la vie, je suis un loup et je m'en sors bien comparé aux « verticaux ». Sinon, suite aux récents évènements, je suis seul et je le vis plutôt mal. Un loup à besoin d’une meute…

Encore trop jeune pour être vraiment indépendant. Sa meute (Trois soeurs et un frère, sa mère et son père), ont disparus. Encore sous le choque de l’attaque, Koomä doit apprendre à vivre seul, alors qu’il ne comprend toujours pas pourquoi ces verticaux enragés ont attaqué férocement et dévoré sous ses yeux toute sa famille. Seul une soeur s’en est sortie. Kaëja. La plus petite de la portée. Chétive. Mais la plus féroce et sauvage. Et noire, comme lui. Sa jumelle. Disparue.


pinterest
Truffe aux vents, Koomä inspire avec prudence les effluves environnantes. Cela fait des jours que l’attaque a eu lieu et il a tracé droit au sud. Tout les animaux vont au sud. Le froid est arrivé trop tôt. Trop fort. Et le froid n’est pas venu seul, cette année.
Les « verticaux » n’ont jamais été tendre avec les loups. Jamais. Mais « ceux là » les « déviants » sont pire encore. Car ils allient à leur absence d’empathie et leur intelligence froide des capacité physique décuplées par la rage… Et ils n’ont pas peur. Jamais.
Une fois Koomä avait croisé la route d’un grizzly. Encore tout loupiot, la force tranquille du plantigrade l’avait subjugué et terrifié et alors il avait sentis ces effluves acres de peurs l'entourer comme des tentacules tandis que le grondement de gorge de sa mère indiquait qu’elle aussi n'était pas sereine.
Pourtant quand son père avait bondit se placer entre elle et le grizzly, tout crocs sortis, et celle ci poussé une série de jappements rauques en feignant une attaque soudaine en claquant vivement les mâchoires, même l’ours - même lui - avait un instant eu un doute désagréable et l’ombre d’une frayeur.
Puis mimant l’indifférence, il avait préféré ne pas provoquer un combat incertain et sans réel enjeu. Les loups sont trop coriaces a manger, et beaucoup trop attachés a leurs petits pour faire des proies convenables.

Mais eux les « déviants » ils n'ont pas peur. Ils ne devraient pas être là. Ils ne sont pas vraiment là. Des pantins muent par une froide envie de tuer et déchiqueter. Ils ne sont pas naturels…

Il ne les a plus revus depuis. Il les évites de loin, flairant leur odeur fétide à plusieurs kilomètres. Seulement il a faim. Le jeune loup n’as rien pu attraper d’autres que des mulots depuis sa fuite vers le sud. Les autres proies se font rares. Elles sont déjà partie. Et là bas loin il sent cette odeur métallique, âpre et épaisse, ce fumet indélicat typique des verticaux. Une de leurs Antres gigantesque. Leur monde effrayant et dérangeant.
Puant.
Et plus encore depuis quelques jours. Effluves de mort. Carcasse et charognes pourrissantes. Peur, peurs, souffrances. Mort.
Donc nourriture.
Bien que terrifié, Koomä n’a plus le choix. Il doit s’approcher. Il doit trouver de quoi remplir son estomac tellement serré que même trotter devient un enfer… Il a faim.
Revenir en haut Aller en bas
 
 
Bloody autumn - ft Petitdinosor
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers science-fiction :: Survival/Apocalyptique-
Sauter vers: