Le Deal du moment : -52%
Lecteur de Cartes SD/Micro SD, USB Type C Micro USB ...
Voir le deal
7.64 €

Partagez
 
 
 

 Œdipe Sanglant - Trickster

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
Leonnor
Leonnor
Féminin MESSAGES : 369
INSCRIPTION : 23/08/2018
ÂGE : 28
RÉGION : IDF
CRÉDITS : Joumana Medlej

UNIVERS FÉTICHE : ça dépend de quel pied je me suis levé ce matin
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t2229p10-sharing-tea-with https://www.letempsdunrp.com/t3212-m-m-ou-f-m-m-is-online#69504
cat

Œdipe Sanglant - Trickster Empty

Le contexte du RP
Mise en situation

La situation
Contemporain, Milan, Italie
Elle a l'air enfantine, et inoffensive presque jusqu'à ce qu'elle vous plante les crocs dans la gorge. Jusqu'à ce qu'elle décide que vous êtes celui dont elle a besoin, que vous découvriez les tréfonds noirs et amers qui sont tapis derrière le masque de poupée qui malgré les épreuve jamais ne frémit. Il va en faire les frais, lui qui voulait juste une pause de sa propre existence ne vas pas être déçu du voyage...
Contexte provenant de cette [url=LIEN]recherche[/url]
Revenir en haut Aller en bas
 
Leonnor
Leonnor
Féminin MESSAGES : 369
INSCRIPTION : 23/08/2018
ÂGE : 28
RÉGION : IDF
CRÉDITS : Joumana Medlej

UNIVERS FÉTICHE : ça dépend de quel pied je me suis levé ce matin
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t2229p10-sharing-tea-with https://www.letempsdunrp.com/t3212-m-m-ou-f-m-m-is-online#69504
cat

Œdipe Sanglant - Trickster Empty


Asteria Cleofe
J'ai 90 ans et je vis à Milan, Italie. Dans la vie, je suis parasite professionnel et je m'en sors bien). Sinon, grâce à ma malchance, je suis seule et je le vis plutôt pas bien.

Informations supplémentaires ici.


avatar :copyright:️ NOM CRÉATEUR


J'observe mollement le bout de ma paille. Je joue avec sans entrain depuis bientôt trente minutes. C'est une valeur qui n'a plus grand sens quand on a presque soixante ans en âge humain. Pourtant ça semble étrangement important pour les poches de sang ambulantes. Pour moi en tous les cas, ça sonne comme une éternité. Depuis que mon dernier chéri est parti, je m'ennuie. Il était gentil, je me rappelle il me caressait les cheveux délicatement alors que j'installais ma tête sur ses genoux pour digérer.  Pourtant, il était distant. Je n'ai pas eu d'autre choix que de lui arracher la tête à lui et à la femme qui partageait sa couche. Je veux dire, vous imaginez, il m'appartenait. Manifestement, il n'avait pas bien compris ce concept. Il me suppliait bêtement "pitié, pitié", comme si ça pouvait excuser cet abandon aussi facilement. Mes doigts se crispent sur l'objet de plastique qui se dort sous mon agacement sans difficulté. Il ne méritait rien de plus. Pourtant, je n'arrive pas à m'arrêter de bouder. Je boude parce que je m'ennuie. Et puis derrière, il y a la triste d'avoir encore été trahi par celui que j'aime. La mort est autant un éternel recommencement que la vie, il faut croire.  

Je bois sans entrain mon cocktail. L'alcool des sanguinolents ne me fait pas tellement d'effets. Il n'y a qu'une seule manière pour moi de réellement ressentir l'ivresse et c'est de boire sur le corps d'une personne déjà ivre. C'est comme ça, on peut les imiter, on peut les charmer mais les plaisirs qu'ils connaissent ne sont pas pour nous. Nous sommes différents, mais nous sommes plus seuls. Ils ne savent pas combien d'entre nous tournent autour d'eux chaque jour. Peut-être qu'il serait terrifié d'apprendre qu'ils ne sont pour nous que des garde-mangers ambulants, que des morceaux de chair qu'on déguste et qu'on oublie.  Une voix rauque trouble ma réflexion. Je tourne un œil distrait vers la source. Sa voix, lui ressemble. J'en ai ressenti un frissonnement d'excitation tout le long de ma nuque. On dirait la sienne. On dirait celle de papa.  Je trépigne mais j'essaie de ne pas montrer à ma proie l'engouement qui me dévore. Il est là, seul, quelques rides et un air sérieux enfoncé sur le visage. Je reconnais le visage de quelqu'un qui est buriné par les expériences et les années. Quelqu'un qui est capable d'être aussi dur que doux. Quelqu'un que j'imagine immédiatement pouvoir s'occuper de moi. Peut-être que celui-ci sera fier de moi, peut-être qu'il restera plus longtemps que les autres. Alors, je me redresse. Je comprends un peu les humains à force de les chasser.  

Je m'approche avec langueur, un sourire intéressé au visage. C'est vrai que je le suis de toute façon. Les humains qu'on ait des expressions, ça les rassure. Il pense que nous sommes comme eux.  Je m'approche, très près de lui pour un premier contact. J'installe mes avants bras sur le bord du bar en m'accoudant. Puis, bien que je l'ai dévisagé pour arriver jusqu'ici, je le regarde à peine quand je lance d'un air pensif et tranquille.  

" J'en avais assez de boire seule alors je me suis permise de venir voir la seule autre personne qui avait l'air aussi solitaire que moi. J'espère que je ne dérange pas ?" Pour être honnête, qu'importe que je dérange ou non. S'il le faut, je n'hésiterais pas à recourir aux moyens en ma possession pour faire plier son âme à mes désirs. Pour le moment cependant, j'ai envie qu'il décide de me parler en pleine conscience. Qu'il me choisisse.  
Revenir en haut Aller en bas
 
Trickster
Trickster
Masculin MESSAGES : 17
INSCRIPTION : 11/10/2019
ÂGE : 32
RÉGION : PACA
CRÉDITS : Bill Lewis (modifié par moi)

UNIVERS FÉTICHE : Fantasy/SF/WTF
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Noob

Œdipe Sanglant - Trickster Empty


Dustin
Neville

J'ai 49 ans et je vivais à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis un parieur invétéré et ça me cause énormément de problèmes. Sinon, je suis divorcé et père et je vis mal le fait de n'avoir plus le droit de voir ma fille.

J'ai quitté l'Angleterre pour l'Italie, disons pour fuir les problèmes (et la justice ... et les bookmakers qui voulaient me casser les genoux).


avatar :copyright: Gary Oldman
Bordel mais pourquoi j'ai parié sur eux? C'était pourtant sans risques. Qui aurait pu penser que cette équipe qui sort de nulle part puisse battre l'Inter Milan? Putain je vais devoir fuir encore vu le pactole que j'ai misé, pactole que je n'ai pas...

J'ai quitté l'Angleterre pour un pays pour lequel je n'avais aucun attrait. A la base je voulais vivre en France mais mon français est très mauvais, alors qu'en italien je me débrouille bien. Toujours est-il que me voilà ici, dans ce bar, à des milliers de km de chez moi, en train de refaire les exacts même conneries qui m'ont conduites ici. Parier, miser, jouer. Je suis au fond du trou mais je creuse encore. Des fois je me demande si je n'aime pas tout simplement me retrouver dans la merde, inconsciemment bien sûr.

Patron, remets m'en un! Putain de vie de merde. Non mais il me sert quoi là? Putain je sais même pas ce qu'il y a dans mon verre. Je suis trop entamé pour savoir ce que je commande Merci.Allez cul sec!! La vache c'est dégueu.

J'ai la tête qui commence à piquer au moment où une nana décide de me parler. Elle est habillée comme une pute, de mon point de vue, c'en est peut-être une. Elle me fait un peu peur avec son regard de tarée, mais elle a l'air de s'intéresser à moi, je vais tenter quelque chose.

Hey salut! Tu boies quelque chose? Elle ne me répond pas, se contentant de me fixer avec insistance alors qu'elle faisait mine de m'ignorer quelques instants avant. Je détourne le regard un instant pour voir qu'une table au loin se libère, l'addition est sur la table, avec un gros pourboire. Je sais que je n'ai pas de quoi payer mes verres, ni ceux de cette nana ... et le barman s'est éloigné... Tu m'excuses un instant? Je me précipite discrètement jusqu'à la table, récupère tous les billets qui s'y trouvent et retourne rapidement au comptoir. La fille est toujours là, avec ce même sourire béat. Bon allez, tu lui paies un ou deux verres, tu l'amènes dans une ruelle, tu la sautes et tu te casses de cette ville pourrie. Tu bois quoi?


Je ne joue pas, je deviens.
Œdipe Sanglant - Trickster Giphy
Revenir en haut Aller en bas
 
Leonnor
Leonnor
Féminin MESSAGES : 369
INSCRIPTION : 23/08/2018
ÂGE : 28
RÉGION : IDF
CRÉDITS : Joumana Medlej

UNIVERS FÉTICHE : ça dépend de quel pied je me suis levé ce matin
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t2229p10-sharing-tea-with https://www.letempsdunrp.com/t3212-m-m-ou-f-m-m-is-online#69504
cat

Œdipe Sanglant - Trickster Empty



Asteria Cleofe

J'ai 90 ans et je vis à Milan, Italie. Dans la vie, je suis parasite professionnel et je m'en sors bien). Sinon, grâce à ma malchance, je suis seule et je le vis plutôt pas bien.


Informations supplémentaires ici.




avatar :copyright:️ NOM CRÉATEUR




Je ne peux pas m'empêcher d'avoir envie de rire lorsqu'il me demande ce que je bois. Les humains ne réalisent jamais qui nous sommes. Ils sont si aveugles que c'en est touchant, un peu comme de s'occuper d'un chiot le serait pour eux. Ils sont un peu bêtes mais bien braves. Quoique loin d'être aussi fidèles tous comptes faits. Finalement je souris et répond d'une voix douce :  "Une vodka cerise. Merci" Au moins ça aura le mérite d'être rouge. Consommer de la nourriture humaine finit toujours par me rendre malade. Au moins, on donne l'impression de ne pas tenir l'alcool et on se fond plus facilement dans la masse. Je glisse mon corps légèrement plus proches de lui afin que l'on ne s'effleure pas tout à fait. C'est un vieux, il n'est pas extrêmement séduisant mais j'aime son air fatigué. On voit que c'est quelqu'un qui a vécu et qui est mature. Il a tout à fait l'air du père qui est lassé et alcoolique probable d'après ce que mon odorat me dit. Quelqu'un qui a besoin d'un but dans la vie, de quelqu'un à s'occuper par exemple. Mon sourire s'élargit. " C'est quoi ton vice ?" Dis-je avec un sourire sans joie. Je ne sais pas vraiment si je ressens de la joie de toute façon. Les émotions c'est pas trop mon truc.  J'écoute sa réponse avec une curiosité non feinte. Je me doute de ce qu'il est susceptible de répondre mais j'ai envie de l'entendre se justifier sur ses passe-temps douteux. Là comme ça, je devinerais les paris illégaux ou un truc du genre. Le genre de trucs qui fait qu'après les hommes se retrouvent endettés.  Je ne sais pas pourquoi mais ça me met de bonne humeur que d'imaginer tout cela. Je suis la solution à ses problèmes comme il est la solution à ma solitude. C'est juste que ce pauvre humain ne le sait même pas. Je vide l'alcool tranquillement en l'écoutant me répondre. Je joue négligemment avec la cerise la faisant tourner dans ma bouche avec un air autant provocateur qu'enfantin. Une stratégie personnel que j'ai appris à parfaite avec les années et qui fonctionne à merveille sur les hommes.  

Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Œdipe Sanglant - Trickster Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Œdipe Sanglant - Trickster
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers fantasy :: Surnaturel-
Sauter vers: