Partagez
 
 
 

 Rarement un, jamais deux, toujours trois ! [ft. Lullaby & Soreaas]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 
Maddy'n
Maddy'n
Féminin MESSAGES : 200
INSCRIPTION : 10/10/2019
ÂGE : 27
RÉGION : IDF
CRÉDITS : Pop-Gun

UNIVERS FÉTICHE : Fantasy / Réel
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3361-once-upon-a-time-maddy-n https://www.letempsdunrp.com/t3983-les-experiences-a-faire https://www.letempsdunrp.com/t3362-my-experiences-maddy-n
patrick

Rarement un, jamais deux, toujours trois ! [ft. Lullaby & Soreaas] - Page 4 Empty


Elijah "Jay"
Anders

J'ai 30 ans ans et je vis à Oslo, Norvège. Dans la vie, je suis Coach de Sport et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

+ Il pratique l’escrime depuis tout petit. + Accro à l’adrénaline et aux sports extrême.+ Il a frôlé la mort dans l’accident qui a coûté la vie à sa mère. +Né à Copenhague. + Grand-frère de 2 petits monstres après le remariage de son père. + Enfant, il voulait devenir dresseur de chien de traineaux.



Jamie Dornan :copyright:️ Shiya

Revenir en haut Aller en bas
 
Patate Douce
Patate Douce
Féminin MESSAGES : 283
INSCRIPTION : 25/10/2019
ÂGE : 27
RÉGION : Basse-Normandie
CRÉDITS : idk

UNIVERS FÉTICHE : Réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t3396-patate-douce#72133 https://www.letempsdunrp.com/t3992-m-petit-secret-grand-probleme-ecoute-moi-sans-reponse#84052
patrick

Rarement un, jamais deux, toujours trois ! [ft. Lullaby & Soreaas] - Page 4 Empty


Loyd
ANDREWS

J'ai 30 ans et je vis à Oslo, Norvège. Dans la vie, je suis Médecin depuis dix ans et je m'en sors plus que bien . Sinon, grâce à ma chance , je suis à toutes les femmes et je le vis plutôt comme une liberté totale.

Enfant unique des Andrews, mère avocate internationale, père chirurgien de renom. J'ai grandi avec ma nounou. Elle est ma figure paternelle, jusqu'à qu'elle soit renvoyé au Mexique. Je la cherche depuis. J'en ai terriblement voulu à ma mère pour cet abandon. D'ailleurs, nos relations sont tendues mais demeurent cordiales en apparence. Mon père est mon modèle.. Je me demande encore comment peut-il aimer ma mère aussi eperdument ? Je souffre de la peur de l'abandon. Impossible de terminer ma nuit avec quelqu'un, pas même mon meilleur ami Jay. J'enchaine les conquêtes, de peur de m'attacher et de finir seul.


Heny Cavill  :copyright:️ jenesaispas
Des plans à trois, j’en avais déjà fait. Avec deux sublimes créatures, au détour d’une soirée quelque peu arrosé, après des chamailleries entre collègues.

Mais jamais avec un autre homme.

C’était inconcevable. Mes proies étaient miennes et je les gérais comme bon me semblait. Elles savaient me posséder autant que je prenais plaisir à cueillir leur féminité. Je ne m’ennuyais jamais. Un Loup dans la bergerie et putain que j’aimais cela.

Etre à toutes les femmes.
Taquiner.
Ravir.
Faire une pause.
Être sérieux.
Recommencer.

C’était ainsi que ma vie se déroulait. Je n’avais jamais songé à me poser. A quoi bon, quand mon nom faisait courber bien des formes sous mes reins ? Cela pouvait être cavalier. Mais je crois que mon adoration pour les Femmes dépassait un réel entendement. Je les respectais énormément. Là, où d’autres les prendraient pour des It Girl, si une me tapait dans l’œil, je pouvais m’impliquer pour qu’elle soit à l’aise en ma compagnie. Ce lien privilégié durant un mois puis je me lassais.

Hormis mon premier amour de lycée, je ne sais plus pas aimer. Passer du bon temps, je sais faire, avec brio. Parler d'engager me faisait fuir. Je détale comme un lapin. C’est trop dangereux, trop compliqué. Offrir son cœur pour se le faire piétiner ? Autant crever seul.

Non, Alcool et string en poche me vont amplement.


Mais revenons à ce moment croustillant qui ravit mes sens. De nouvelles sensations qui parcourent mon corps. Une membrane me sépare de mon meilleur ami et je trouve cela jouissif. Comment sommes-nous passés à côté de ce rodéo à trois têtes ? Nos mains se touchent, s’entrelacent, se taquinent, titillent le corps de l’autre.

Pour la prise de recul, on repassera plus tard. Mes mains ne quittent jamais bien longtemps le corps de mes deux partenaires. Avoir ce lien constant, moins charnel. Une connexion à trois. Frôler les cieux ensemble. Douce mélodie qui emplit la pièce, souffle haletant, bouche entre ouverte. Je ne ralentis pas, laissant la pression montée progressivement.

A croise que je partais en quête d’or.

N’est-ce pas ce que notre nymphe venait de nous offrir ? Un précieux souvenir. Qui sait celui qui nous ouvrira d’autres horizons ? Est-ce qu’on réitéra l’expérience avec Jay ? Fort probable. C’était si .. Excitant.

Bon, on se regardera probablement en coin demain matin, revenant à la réalité, que nos phallus se soient fait du bien en même temps et pourtant, alcool qui grise mes cellules, l’envie de le sentir encore me rend plus fébrile. Sensibilité qui accroit quand les deux expriment tout le bien qu’on se procure.

Et c’est dans un ultime soubresaut que j’apporte le point final me concernant, mordant l’épaule de notre belle, et emprisonnant les mains de Jay dans les miennes inconsciemment.


Rarement un, jamais deux, toujours trois ! [ft. Lullaby & Soreaas] - Page 4 Y2SMLgu
Revenir en haut Aller en bas
 
Lullaby
Lullaby
Féminin MESSAGES : 1086
INSCRIPTION : 13/09/2017
CRÉDITS : Nobody

UNIVERS FÉTICHE : Vie réelle / HP / Twilight / University
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1201-lullaby https://www.letempsdunrp.com/t3385-lullaby-you-re-in-my-head-always-always-always https://www.letempsdunrp.com/t1204-les-personnages-de-lullaby
Narnia

Rarement un, jamais deux, toujours trois ! [ft. Lullaby & Soreaas] - Page 4 Empty


Alexandra Blomdahl
J'ai 28 ans ans et je vis à Oslo, Norvège. Dans la vie, je suis Créatrice de robe de mariée et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire. Je suis née en Suède

Alexandra, de son nom complet Alexandra Viktoria Aurora Blomdahl, est née en suède, à Stockholm, dans une famille d'artistes. Son père est pianiste, sa mère est artiste peintre et la petite fille a grandie dans l'amour de l'art auprès de ses parents. C'est une romantique, sensible. Le genre de fille qui pleure devant le moindre film. Elle rêve de son mariage depuis toute petite et elle adore la mode. Elle a entreprit des études dans l'univers de la mode. Elle est devenue créatrice de robes de mariées en 2014.


Iga Wysocka




Mes recherches en cours ♥️

Mes recherches en vrac
Revenir en haut Aller en bas
 
Maddy'n
Maddy'n
Féminin MESSAGES : 200
INSCRIPTION : 10/10/2019
ÂGE : 27
RÉGION : IDF
CRÉDITS : Pop-Gun

UNIVERS FÉTICHE : Fantasy / Réel
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3361-once-upon-a-time-maddy-n https://www.letempsdunrp.com/t3983-les-experiences-a-faire https://www.letempsdunrp.com/t3362-my-experiences-maddy-n
patrick

Rarement un, jamais deux, toujours trois ! [ft. Lullaby & Soreaas] - Page 4 Empty


Elijah "Jay"
Anders

J'ai 30 ans ans et je vis à Oslo, Norvège. Dans la vie, je suis Coach de Sport et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

+ Il pratique l’escrime depuis tout petit. + Accro à l’adrénaline et aux sports extrême.+ Il a frôlé la mort dans l’accident qui a coûté la vie à sa mère. +Né à Copenhague. + Grand-frère de 2 petits monstres après le remariage de son père. + Enfant, il voulait devenir dresseur de chien de traineaux.



Jamie Dornan :copyright:️ Shiya
Notre acte de luxure arrive peu à peu à sa fin. Nos corps sont en sueurs, nos rythmes cardiaques irréguliers, chacun arrive doucement à sa limite pour l'apothéose de ce spectacle. Tout devient plus brouillon, désordonné. Nos esprits ont cessé de penser, seule reste en action la mécanique de nos corps, qui fatiguent. Pourtant, malgré la chaleur, les tiraillements dans les muscles, mon corps se trouve comme une seconde jeunesse, un regain d’énergie pour le grand final. Mes mains agrippent plus fermement les hanches d’Alexandra, et dans un ultime va et vient, le plaisir prend possession de moi, et de l’entièreté de mon corps dans un gémissement rauque, presque animal. Et je ne suis pas le seul. Il l’exprime différemment, mais je sens bien que Loyd jouit aussi, suivi de peu par notre sirène.

En douceur, et un peu fébrile, je quitte les cuisses de la jeune femme pour venir m’allonger sur le lit. Pour la démonstration de puissance et virilité post-sex on repasserait mais bon, à entendre ses commentaires, notre sirène semblait avoir apprécié l’expérience. Nous aussi. Et pas de doutes qu’elles seraient reconduites. Pas uniquement ce soir, mais probablement pour d’autres occasions. Loyd et moi venions de franchir une ligne et il n’était plus question de faire marche arrière. Je ne dis pas que cette façon de faire deviendrait notre unique façon de faire, mais il était plus que probable, que ça devienne récurrent.

La nuit passe, et nous remettons ça, entre des deux discussions alcoolisées, futiles, pendant lesquelles nous rions, passons un bon moment en dehors du lit. Je savais que je ne me souviendrais pas vraiment de cette partie de la nuit demain matin, mais c’était nécessaire pour nous laisser le temps de récupérer, de nous prélasser un peu avant de repartir de plus belle. Une nuit de plaisir, c’est ce que nous avions promis. Et c’est ce que nous avions offert à la jeune femme. On finit tout de même par s’endormir lorsque l’alcool ne compense plus la fatigue. Tous dans le même lit, les uns contre les autres, la jeune femme entre les deux corps plus imposant de mon ami et moi et nous tendons les bras à morphée.

Les rayons du soleil traversent déjà les stores lorsque j’ouvre le yeux, premier réveillé. Enfin, peut être pas. Impossible de savoir avec Loyd, et sa manie de vouloir absolument dormir seul. Discrètement, je me redresse et quitte le lit, puis la chambre, seulement vêtu d’un jogging, voler à mon meilleur ami, c’est vrai. Je me dirige dans le salon, puis dans la cuisine, personne. J’étais vraiment le premier réveillé finalement. Je prépare du café, et le petit déjeuner pour tout le monde. Je ne sais pas quand mes partenaires de luxure se réveilleront, mais au moins, ils auraient de quoi manger.

Environ vingt minutes plus tard, notre sirène me rejoint. Je prends le reste de mon petit déjeuner avec elle, discutant tranquillement, justifiant l’absence de mon partenaire de crime par sa tendance aux grasses matinées. Ca ne serait pas très élégant de dire à la jeune femme que quoiqu’il arrive, elle ne le verrait pas. Quelques minutes de discussions, entrecoupées de longs silences, et je dis au revoir à notre sirène, la rendant à la nature. Ce fut tout de même une très belle soirée. Je passe le reste de la matinée chez mon meilleur ami, discutant avec lui lorsqu’il daigne enfin m’accorder sa présence. Pari complété avec brio.

La suite : Here
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Rarement un, jamais deux, toujours trois ! [ft. Lullaby & Soreaas] - Page 4 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Rarement un, jamais deux, toujours trois ! [ft. Lullaby & Soreaas]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Une bière, une clope...deux flingues [PV. mizuki] [ce n'est pas du hentaï mais âme sensible s'abstenir!]
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]
» G - "With or Without You" [HENTAÏ] [PV Mina]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers réel :: Europe-
Sauter vers: