Partagez
 
 
 

 Je veux le faire pour toi.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
 
Patate Douce
Patate Douce
Féminin MESSAGES : 283
INSCRIPTION : 25/10/2019
ÂGE : 27
RÉGION : Basse-Normandie
CRÉDITS : idk

UNIVERS FÉTICHE : Réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t3396-patate-douce#72133 https://www.letempsdunrp.com/t3992-m-petit-secret-grand-probleme-ecoute-moi-sans-reponse#84052
patrick

Je veux le faire pour toi. - Page 8 Empty

https://images2.imgbox.com/dd/3e/8oKxK8Lh_o.gif

Sullyvan
Andrews

J'ai 38 ans ans et je vis à New York, Etats-Unis. Dans la vie, je suis à la tête d'un empire Com' et tueur à gages et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je crois que je suis à mon puppy et les courbes feminines et je le vis plutôt bien.

Tu veux apprendre à me connaître ? Viens donc me chatouiller et tu retiendras mon nom.


Tom Hardy by siren charms on Bazzart
Nous sommes restés deux jours au Havre. Une rangée de toitures avait cédé face aux affres de Mère nature ainsi qu'un volet, je devais donc jouer les bricoleurs avant de quitter mon antre. Ce fut également deux jours où nous étions comportés comme si, la nuit de la Liste de nos confidences, comme je l'appelle, n'avait jamais existé. Mais elle est inscrite dans mon cerveau, gravé dans la pierre, je ne risquais pas de l'oublier. Et si Louis me chauffait trop, je lui ferais bouffer de la lavande par ses orifices. J'étais comme ça depuis, à osciller entre le protéger farouchement ou le dézinguer. Je me sentais comme une IA avec un bug. Comme si, on m'avait envoyé des projectiles de sentiments et que je m'étais noyé dedans.

ET PUTAIN QUE CA ME CASSAIT LES COUILLES.


Donc voilà, j'étais comme ces bonnes femmes et leur chaleur : instable. Mais je serre les dents : il était hors de question que Puppy sache qu'il m'avait touché jusqu'au cœur. Qui sait, comment il allait se comporter après. Non vraiment, c'était un coup à devenir humain et éprouver des émotions plus que nécessaire pour sa minuscule personne. J'ai envie de le frapper de me rendre guimauve comme ça. Alors, comment vous dire que lorsque je l'ai déposé à son nouvel appartement, j'étais heureux.  

Pour une question de sécurité, tu vivras en résidence avec deux portes à franchir. Tout ton appartement a été remis dans le nouveau. L'ancien a été remis en location. Et j'ai payé trois mois d'avance à ton ancien bailleur. Et ici, tu n'auras pas de loyer à verser. Tout est en carton. Tu as deux jours de congé dédiés au déménagement. Ta hiérarchie est prévenue. Si tu as la moindre question, n'hésite pas.  

Comment, j'avais pu me permettre tout cela ? Être chef d'un clan, ouvre tellement de portes et puis, discuter mes ordres, c'est perdre la Vie. Et pour protéger Louis, je devais l'avoir sous mes yeux. Quoi de mieux de vivre dans le même immeuble que moi. Que j'ai racheté, qui plus est, sinon, ce n'est pas drôle. Mais je m'abstiendrais de cette information-là. Je ne veux pas qu'il débarque, à tout bout de champ chez moi. On peut, quand même, dire qu'on vit un peu sous le même toit, non ? Je m'apprête à partir quand je fais demi-tour.  

Voilà le contrat de location, les clés : la porte d'entrée d'en bas ; première et seconde, de chez toi, de la boite aux lettres et de ton garage. Allez, à plus tard.

Je le plante ici, de peur qu'il me pose de vraies questions. Je voulais juste rentrer, descendre une bouteille. Téléphone qui sonne, je lâche un juron soupire puis je décroche.  

Tu veux qu'on se voie, ce soir ? Sans problème, je suis ton homme.  

Ai-je fait exprès de parler assez fort dans ce couloir ? Noooon, absolument pas. Et je prends garde, à me diriger vers la sortie pour prendre les escaliers de sortir pour aller me préparer chez moi.



Je veux le faire pour toi. - Page 8 Y2SMLgu
Revenir en haut Aller en bas
 
Selenaë
Selenaë
Féminin MESSAGES : 3941
INSCRIPTION : 19/09/2017
ÂGE : 26
CRÉDITS : aslaug. (ava)

UNIVERS FÉTICHE : fantasy, science-fi, réel.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t1224-eljos-danser-sous-la-pluie#18 https://www.letempsdunrp.com/t2975-libre-et-assoupi https://www.letempsdunrp.com/t1474-c-est-l-histoire-de-ma-vie https://www.letempsdunrp.com/t1388-dans-mon-monde-a-moi-il-n-y-a-que-des-poneys
Hélo

Je veux le faire pour toi. - Page 8 Empty

yQwk8kw.png
Louis Dumas
J'ai 28 ans et je vis à New York, USA. Dans la vie, je suis developper web et je m'en sors correctement. Sinon, je suis perdu, paumé et accroc à lui.

tumblr_od3gqgYJZy1sgvb9bo2_500.gif


Olivier Dion (c) Eilyam
Le contrat, les clefs, les explications primitives et il part. Je reste con, debout devant la porte encore ouverte incapable de bouger. Tout est allé trop vite. Depuis deux jours je ne sais plus sur quel pied danser. J'ai envie de le serrer dans mes bras et de lui embrasser le sommet du crâne pour le rassurer, mais en même temps j'ai envie de me terrer dans un trou et me faire oublier.

Comment agir pour qu'il se sente bien ? J'essaie désespérément de trouver la bonne façon de faire mais je crains de ne avoir la bonne carrure, au moins il ne me rejette pas totalement. Je reste dans son lit le soir, nous mangeons ensemble et, de temps en temps, j'ai droit à des moments d'une extrême tendresse. Je vais finir par m'en contenter.

C'est la sonnerie du téléphone qui m'arrache à mes pensées et je me dépêche de fermer la porte, il ne voudrait sûrement pas que je l'écoute. Sauf qu'il parle fort, très fort, trop fort. Je souris intérieurement. Etrangement, malgré mon attachement si fort, je ne rentre pas dans son jeu. Je sais ce qu'il fait, il peut pas me rendre jaloux, je crois vraiment être le seul allé aussi loin. Cela me peine un peu, évidemment, qu'il passe du temps avec d'autres, mais un jour prochain je lui suffirais entièrement. En attendant, je n'ai plus qu'à prendre mon mal en patience.

Une fois la porte définitivement fermée, je visite l'appartement. C'est immense pour moi seul et très bien aménager. Est-ce que cela veut dire qu'il viendra ici de temps en temps ? Ou aurais-je l'honneur de découvrir son chez lui ? En ville je pense qu'il ne voudra pas, alors je vais aménager ici pour qu'il se sente bien. Je ferme les yeux et visualise ses espaces préférés au Havre... je sais ce que je vais faire.

J'ai deux jours pour déménager mais toutes mes affaires sont là, autant en profiter pour décorer mon appartement. Je n'ai pas assez d'argent pour acheter des oeuvres d'arts comme il a chez lui, mais des copies sous verres feront l'affaire. Je prends des plantes aussi et je fais des courses, tout ce qu'il aime (et j'évite de loin le rayon oeuf, par précaution je ne vais plus en manger non plus).

Cinq heures plus tard, mon appartement est beau. Oh, bien moins que son Havre de Paix, mais au moins, il s'y sentira bien.

Deux heures plus tard je tourne en rond. Je n'ai pas son numéro de téléphone, je n'ai aucun moyen de le joindre, je ne connais pas son adresse et je m'ennuie. Je zappe devant la télé, affalé dans mon nouveau et beau canapé. Qu'est-ce que je donnerai cher pour voir son regard découvrant mon nouveau salon. J'ai dépensé tout l'argent qu'il m'avait donné et que j'avais obtenu depuis mon arrivée ici. J'espère qu'il va s'en rendre compte.

Il est maintenant minuit et je comate devant une série débile. Je devrais me résoudre, il ne passera sûrement pas ce soir, mais je tiens bon encore.

Trois heures du matin, je me réveille en sursaut, la télé vient de changer de programme c'est ce qui m'a sorti de ma torpeur. J'éteins et je prends ma couette, les yeux dans le pâté je marche en direction de ce que je crois être mon lit.
Revenir en haut Aller en bas
 
Patate Douce
Patate Douce
Féminin MESSAGES : 283
INSCRIPTION : 25/10/2019
ÂGE : 27
RÉGION : Basse-Normandie
CRÉDITS : idk

UNIVERS FÉTICHE : Réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t3396-patate-douce#72133 https://www.letempsdunrp.com/t3992-m-petit-secret-grand-probleme-ecoute-moi-sans-reponse#84052
patrick

Je veux le faire pour toi. - Page 8 Empty

https://images2.imgbox.com/dd/3e/8oKxK8Lh_o.gif

Sullyvan
Andrews

J'ai 38 ans ans et je vis à New York, Etats-Unis. Dans la vie, je suis à la tête d'un empire Com' et tueur à gages et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je crois que je suis à mon puppy et les courbes feminines et je le vis plutôt bien.

Tu veux apprendre à me connaître ? Viens donc me chatouiller et tu retiendras mon nom.


Tom Hardy by siren charms on Bazzart
Je ne suis pas gay. Il fallait que je me le prouve. Je n'ai pas emmené de femme dans mon duplex. J'aurais eu la sensation que Puppy m'observait. Et de toute façon, c'était bien rare qu'une femme foule mon sol de ses talons. Tout se mérite avec moi. Même pour un coup d'un putain de ce soir.

Non, cette nuit, je devais me rappeler, que les hommes ne sont pas pour moi. Juste un. Je me douche, sors un suit sur mesure Valentino, mes Richard et une Rolex. Une BMW vrombissante. Ce n'est pas souvent que je pète plus que mon ego mais j'en avais besoin ce soir. J'annonce ma venue dans le club le plus huppé de notre ville.

On m'accueille tel un roi. Je me prête même au jeu des paparazzi. Et je comptais bien ressortir et être photographié avec une nana aussi. Quatre de m'as-tu-vu, à dépenser comme si les billets me brulaient. Je joue, je paris. Je me fais désirer. Je laisse les gens gonfler mon égo. Et pourtant, ma minuscule conscience arrive quand même à penser à l'autre idiot. Je me noie dans l'ivresse. Et c'est un garçon de voiture que je paie triple pour me ramener chez la demoiselle. Je ne sais même pas son prénom. Et je n'en avais tellement rien à foutre. Mais un stade que je n'avais encore jamais dépassé.

Nuit luxueuse, jusqu'à l'aube.


Nous sommes Vendredi. Il est 11h00 et je viens de louper deux réunions. Mais tout va bien. Je sens des lèvres dans mon cou et je dégage le nuisible avec ma paume. Puppy, il est sérieux ?! Je me redresse, prêt à l'engueuler d'être rentré chez moi, les mains vides. Mais je me retrouve face à une sublime asiatique me fixant.

Bonjour ...

- Thé ou café ?

- Aspirine et café bien noir.

Petit cul qui repart dans la cuisine, je suppose. Je regarde autour de moi. J'ai atterri où ? Encore une boite à chaussures, je ne comprends pas comment on peut supporter ça. Son appartement oppresse. Je me lève lentement pour me rhabiller et je tangue légèrement beaucoup vers ce qui ressemble à sa cuisine, l'horreur, une prison. Je m'installe et je lui épargne ma pensée sur la torture de cet endroit. Je laisse l'or noir me réveiller. Infame. En adéquation avec ici.

- Dis-moi ?

- Moi.

Elle roule des yeux. Eh oui petite, j'ai de l'humour quand je pisse de l'alcool. Je retiens mon geste avant de boire pour l'inviter à poursuivre.

- C'est qui Puppy ?

Je recrache aussitôt ma tasse. Elle vient de dire quoi ? Je me gratte les cheveux à la naissance de la nuque. Je ne me rappelle avoir prononcé cette infamie.

- Je ne sais pas trop, pourquoi donc ?

Vil mensonge.

- Tu n'as fait qu'en parler toute la nuit. Donc, je suppose qu'il est important pour toi.

- J'en ai parlé ?

- Oui, et je cite, il a un regard de chiot mais putain, je crois que j'en suis fou.

Ma respiration bloque dans ma poitrine. C'est une caméra cachée.

- On n'a pas couché ensemble ?

- Oh si, très endurant, mais y'a une fois, où tu as joui ce Puppy.

Je me pince l'arête du nez. Mais quelle horreur. Je suis en train de me tabasser mentalement. J'arrête de boire déraisonnablement. Je hausse les épaules parce que j'allais indubitablement m'enfoncer, si je tentais de m'expliquer. Je termine de me remplir la panse et enfile ma veste, prêt à partir quand la demoiselle tend la main. Je la toise. Vraiment ? Je soupire et lui donne des billets. Plus jamais, je sors sans faire gaffe à qui j'ai à faire.

:boude:

Je m'empresse d'aller chez moi pour me laver, m'habiller moins pompeux et surtout bien me brosser les dents. Je pars au boulot, accueilli par une assistante affolée par mon absence. Je prends le temps de me poser à mon bureau et j'ouvre mon agenda, le projetant face à moi. J'avais loupé une réunion avec les actionnaires et celui des graines de Génies. Que des rencontres importantes. Je recale le tout dès la semaine prochaine et demande à ce qu'on livre de quoi satisfaire tout ce petit monde. Je me terre dans mon bureau jusqu'au midi. Et je m'oblige à me mêler à la troupe. Et je me pose au hasard avec nos ingénieurs.

Bah alors boss, on se paie des prostitués ?

- Pardon ?

Il me montre un magasine où je fais la première page avec la fameuse asiatique. C'était obligé. Je l'ai cherché.

- J'avais tellement bu que j'aurais pu devenir mac. Je ne suis pas un exemple à suivre, désolé de vous décevoir.

Elle est douée ?

- Totalement ! Je n'ai aucun regret. Mais je ne savais pas qu'elle était Escort. Je l'ai su en repartant de chez elle. Mais s'il vous plait, ne faites pas comme moi, j'ai fauté.

Je fais rire mes camarades, qui semble être plus laxiste sur mes agissements. Mais mes actionnaires ne vont pas être du même acabit. J'ai joué et j'ai perdu.

- Heureusement que vous n'êtes pas en couple.

Oh putain Puppy ! Je vais prendre le grand soin de l'ignorer toute la journée tiens. L’esquiver va être un bel exercice pour l'éloigner de moi.


Je veux le faire pour toi. - Page 8 Y2SMLgu
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Je veux le faire pour toi. - Page 8 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Je veux le faire pour toi.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 8 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
 Sujets similaires
-
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Un peu de hentaï pour un ado de 15
» « Désolé pour hier soir d'avoir fini à l'envers, la tête dans l'cul, l'cul dans l'brouillard » [Bunsit] /!\ Hentaï

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: