Le Deal du moment : -42%
Aspirateur robot iRobot Roomba 981
Voir le deal
579 €

Partagez
 
 
 

 Chapter one : the time lord and the historian ft. Junalye

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 
Mystère et boule de gomme
Mystère et boule de gomme
Féminin MESSAGES : 36
INSCRIPTION : 23/02/2019
ÂGE : 27
RÉGION : Occitanie
CRÉDITS : Lydie

UNIVERS FÉTICHE : Harry Potter, Doctor who...
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Limace

Chapter one : the time lord and the historian ft. Junalye - Page 3 Empty


Victoria
McMurray

J'ai 30 ans et je vis à Édimbourg, Ecosse. Dans la vie, je suis Historienne, archéologue spécialiste des religions et je m'en sors vraiment bien. Sinon, grâce à ma volonté, je suis totalement célibataire endurcie et je le vis plutôt bien.

Elle ne croit en rien, ni en dieu, ni aux extraterrestres, ni à la moindre chose qu'on ne peut pas historiquement et scientifiquement prouver. Sa famille n'a pas apprécié et dès 18 ans elle a prit son envol personnel. Pas de place pour l'amour, elle trouve ça contreproductif et n'aimerait pas que quelqu'un la retienne à la maison, elle qui voyage tellement à cause de son métier. Pour l'amitié, c'est un peu pareil. Néanmoins, on ne peut pas nier qu'à trente ans, la solitude commence à peser quand toutes les personnes de son entourage sont mariées avec des enfants. Tant pis... mieux vaut être seule que mal accompagnée.


Sophie Skelton :copyright: Anarya

Tout est beaucoup trop bizarre pour moi. Toutes mes croyances, toute ma vie s’est retrouvée réduite à néant depuis que ma route à croisée celle de cet homme. Nous sommes bien différents… peut-être trop au final… peut-être ne suis-je pas capable d’accepter toute cette nouvelle vérité et peut-être finalement que le bourrage de crane religieux de mes parents a finalement eu un effet invisible jusqu’à maintenant. Je suis désolée, vraiment, de l’avoir frappé, mais beaucoup de choses dans ce voyage sonnent en moi comme des agressions ou des insultes à la race humaine. Le voyageur n’est surement pas méchant… oh non, loin de là, il est juste… différent de moi. Il est supérieur et a tendance à le montrer. Dans le font il est attachant et je l’aime bien malgré tout… mais à y réfléchir par deux fois… nos vies sont incompatibles. Nous sommes fait pour nous disputer à longueur de temps pour défendre notre espèce chacun de notre côté.  

« _ Rappelez-vous, Vicky, que si vous me malmenez de trop, je peux vous emmener sur une planète extraterrestre, peu accueillante pour l’espèce humaine, en guise de représailles.» Et ceci en est la preuve. Mon visage affiche tout de même un sourire amusé, mais dans le font on le sait tous… il pourrait bien en être capable.

« _ Plus sérieusement : je n’ai pas cherché à vous mettre en colère, Vicky. Je n’ai fais que me comporter comme j’ai l’habitude de le faire avec n’importe qui. Vous me voyez navré que vous l’ayez pris comme une sorte d’affront. Maintenant, même si je ne peux pas concrètement mourir, je finirai bien par en arriver là tôt ou tard. Soit quand j’aurai utilisé toutes mes régénérations possibles ; soit en refusant de me régénérer moi-même. Mais ne parlons pas de choses aussi désagréables. Souhaitez-vous toujours m’accompagner dans ma visite de l’histoire ? Où préféreriez-vous m’attendre dans le T.A.R.D.I.S pendant que j’irai seul ? » Eh oui… justement… il est comme d’habitude. Et moi aussi d’ailleurs. Nous allons nous disputer à longueur de temps et l’un de nous finira surement par péter les plombs… lui surement d’ailleurs ! Je n’ai pas envie de terminer ma vie quelque part sur une planète au milieu de robots ou de petits hommes verts. « Allez-y… je vous en prie. Je ne vais pas y aller. Je ne suis pas prête. Pardonnez-moi ! Vraiment…. Mais… c’est trop. Vous m’offrez un rêve… ce rêve était sensé être impossible… et après mure réflexion de ma part je ne vais pas sortir. Ça gâcherait tout mon travail. Mon travail est justement de découvrir le mystère qui se cache sous la terre et si je savais tout… si je voyais tout… tout cela n’aurait plus aucune valeur. » Je tiens toujours sa main et je serre la mienne en guise de beaucoup de sentiments tel que le remerciement ou bien encore l’excuse. Le comprendra-il seulement ? A-t-il sur sa planète le même genre de réaction sensorielle ? « Je souhaiterais, après, rentrer chez moi s’il vous plait. Dans mon époque, dans ma petite vie, là où je connais tout et où je ne risque pas de croiser un homme du XVI siècle par hasard. »  Je ne sais pas s’il sera déçu, je ne pense pas vu qu’il a plusieurs fois exprimé le regret d’avoir emmené une humaine avec lui, mais de mon côté une certaine partie de moi l’est. Une partie de moi est déçue de moi-même de refuser un si beau cadeau que celui que me fait le voyageur.

Ma main se détache de lui avec un sourire amical. « Mais si un jour vous avez besoin de voir une amie humaine… peut-être pourriez vous passer me voir… à mon époque… on fera quelque chose d’humain cette fois. Vous verrez que même si on n’est pas très évolués, on ne s’ennuie pas tant que ça sur terre. Et puis si vous cherchez des renseignements historiques, je serais ravie de vous apporter ma pauvre petite contribution d’historienne humaine. » A vrai dire, aucune idée de ce que je pourrais proposer à un voyageur du temps multi millénaire et supérieur ne me vient à l’esprit. Mais tant que chacun reste dans sa propre époque temporelle, revoir le voyageur ne serait pas de refus.

A présent, j’attends qu’il se décide à faire ce qu’il a à faire. Je peux très bien rester ici quelques temps histoire qu’il ne soit pas privé de son voyage. J’espère juste qu’il ne va pas revenir dans plusieurs jours… je n’aurais aucune idée de comment trouver quoi que ce soit dans ce vaisseau spatial.
Revenir en haut Aller en bas
 
The Whole 9
The Whole 9
Féminin MESSAGES : 1582
INSCRIPTION : 31/01/2019
ÂGE : 32
RÉGION : Les Hauts de France
CRÉDITS : (c) google image (avatar & gifs profil/signature)

UNIVERS FÉTICHE : City, Science-Fiction et Fantastique. (Si possible dans un contexte inventé, j'y suis plus à mon aise)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t2780-l-ecriture-est-parole-et-silen https://www.letempsdunrp.com/t2787-mon-repertoire-de-rps-oui-je-suis-vachement-originale-dans-le-titre#59583 https://www.letempsdunrp.com/t2809-mes-multiples-personnalites-sur-ltdrp#60671
Licorne

Chapter one : the time lord and the historian ft. Junalye - Page 3 Empty


Le Voyageur
J'ai des millions d'années et je vis dans mon T.A.R.D.I.S. Dans la vie, je suis un seigneur du temps jouant les touristes et je m'en sors comme tout seigneur du temps faisant cela donc... personne. Sinon, grâce à ma volonté, je suis célibataire et je le vis plutôt très bien, même si la solitude pèse chaque espèce vivante ayant un coeur ou deux.

Chapter one : the time lord and the historian ft. Junalye - Page 3 Ab9af1faa9713a431daae00e74642a54 Contrairement au seigneur du temps le plus connu de l'espèce humaine, et de toute la galaxie, le Voyageur ne prend jamais part aux conflits intergalactiques. Il possède un T.A.R.D.I.S qu'il a volé, comme son modèle dont il a également adopté le style vestimentaire, et celui fonctionne très bien. Son système de camouflage est à 100% opérationnelle, lui permettant de lui donner l'apparence de ce qu'il veut. Si vous voyez un saule pleureur disparaître sous vos yeux, à l'avenir, c'est sûrement lui qui repart en voyage dans le temps.


Tom Hiddleston :copyright:️ DAVY
Quelque chose a changé. Sans que je ne sache l’expliquer véritablement, je remarque une très nette différence dans l’attitude de Vicky. Elle n’est plus autant expansive qu’elle ne me l’a démontré à plusieurs reprises. Elle se contente uniquement de me sourire, différemment, avant de daigner me fournir une réponse à ma précédente interrogation.

« _ Allez-y… je vous en prie. Je ne vais pas y aller. Je ne suis pas prête. Elle n’est pas prête ? _ Pardonnez-moi ! Vraiment…. Mais… c’est trop. J’ai peur de comprendre. Serait-t-elle entrain de décliner ce que je ne lui ai pas encore officiellement proposé : de voyager avec moi ? _ Vous m’offrez un rêve… ce rêve était sensé être impossible… et après mure réflexion de ma part je ne vais pas sortir. Ça gâcherait tout mon travail. Ah. Non. Elle refuse juste d’explorer l’Edimbourg de 1413. Je suis rassuré. _ Mon travail est justement de découvrir le mystère qui se cache sous la terre et si je savais tout… si je voyais tout… tout cela n’aurait plus aucune valeur.
_ Je comprends. »

Je suis sincère. Son raisonnement est on-ne-peut plus sensé. Je prends donc note de l’emmener sur des planètes extraterrestres, de sorte de préserver tout le mystère de l’histoire de la Terre. Voyez que je ne suis pas toujours égoïste quand un être humain fait preuve d’intelligence ! Bravo Voyageur. Une standing ovation ne serait pas de trop pour t’en féliciter. Je suis bien d’accord. Dommage qu’il n’y ait jamais de public quand nous en avons besoin.

« _ Je souhaiterais, après, rentrer chez moi s’il vous plait. Pardon ? J’écarquille les yeux face à ce qu’il me semble ne pas avoir bien compris. Elle souhaite rentrer ? _ Dans mon époque, dans ma petite vie, là où je connais tout et où je ne risque pas de croiser un homme du XVI siècle par hasard. »

Elle souhaite rentrée ? Je reste abasourdie devant cette demande, ô combien inattendu. Je croyais qu’elle m’aimait bien ? Que c’est-t-il produit entre le moment où elle m’en a fait part, et celui où elle décline le moindre voyage en ma compagnie ? Je n’en ai aucune idée. Le temps n’a pas défilé plus vite qu’à l’accoutumer, comme je n’ai pas senti que nous étions projeté malgré nous dans un moment futur. Elle a bien consciemment changé d’opinion sur ma personne, pourtant. Et en moins de temps qu’il ne me le faut pour l’accepter. Je devrais être enchanté ! Je vais pouvoir visiter l’histoire seule. Retrouver mes habitudes de seigneur du temps égocentrique. Oui, je devrais en être ravie, mais je n’y parviens pas. Je ne parviens qu’à regarder cette main, toujours dans la mienne, se voulant réconfortante encore quelques instants, avant qu’elle ne se détache à tout jamais de la mienne pour y laisser un grand froid.

« _ Mais si un jour vous avez besoin de voir une amie humaine… peut-être pourriez vous passer me voir… à mon époque… on fera quelque chose d’humain cette fois. Vous verrez que même si on n’est pas très évolués, on ne s’ennuie pas tant que ça sur terre. Et puis si vous cherchez des renseignements historiques, je serais ravie de vous apporter ma pauvre petite contribution d’historienne humaine. »

Je souris, péniblement. Je sais que je n’en ferai rien. Jamais. Mais je lui laisse entendre le contraire d’un hochement de tête positif. Inutile que je n’alourdisse davantage nos adieux.

« _ Je vais vous ramener chez vous immédiatement. J’annonce en lui indiquant d’entrer dans le T.A.R.D.I.S, sans lui refaire l’affront de l’y entraîner de moi-même. _ L’histoire peut bien attendre encore quelques minutes. »

L’année a laquelle nous sommes ne va pas disparaître de sitôt. J’y reviendrai donc dès que j’en aurai l’envie. En attendant, je regagne mon vaisseau à sa suite, avant de me diriger vers le tableau des commandes. Direction le point de départ de ce voyage : 2019. J’actionne le levier, craignant un silence pesant du vaisseau, quand il obtempère à nous y conduire. Quelques secousses plus tard, et nous sommes revenus au cœur du parc où le T.A.R.D.I.S m’attendait, une demi-heure plus tôt, lors de notre départ pour le passé.

« _ Nous y sommes : Edimbourg, 30 septembre 2019. »

Cela me fait de la « peine » de lui annoncer cela. Bizarrement. Mais je fais comme si tout allait parfaitement bien, de sorte qu’elle regagne sa vie sans plus de remords qu’elle ne semble en ressentir déjà à mon égard. Ce n’est pas grave, après tout : je n’ai jamais voulu d’une compagne de voyage. Et elle n’a certainement jamais voulu d’un compagnon extraterrestre dans sa petite vie bien rangée d’historienne. Sur le pas de la porte de mon vaisseau, je la laisse rejoindre son univers, après lui avoir adresser ces ultimes quelques mots.

« _ Ce fut un plaisir de partager un peu de mon temps avec vous, Vicky. »

La réciprocité dite. Je la regarde s’éloigner de moi, définitivement, avant de m’isoler dans mon T.A.R.D.I.S.
C’est étrange : jamais je ne m’étais senti aussi seul avant aujourd’hui.


[TO BE CONTINUED...]

@Mystère et boule de gomme


Chapter one : the time lord and the historian ft. Junalye - Page 3 20031610251624541716691375
La route ? Là où on va il n'y a pas... de route.


MES PERSONNAGES
| MES RECHERCHES
Revenir en haut Aller en bas
 
 
Chapter one : the time lord and the historian ft. Junalye
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Empty Storytime [PV Gak' & Eva] [Hentaï Page 2&3]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers science-fiction-
Sauter vers: