-19%
Le deal à ne pas rater :
Ecran Gamer Aoc 24G2U5/BK (Vente flash)
129.99 € 159.99 €
Voir le deal

Partagez
 
 
 

 Quand ta vie est belle, il faut se demander où se trouve le hic...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 213
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 31
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Flash

Quand ta vie est belle, il faut se demander où se trouve le hic...  - Page 3 Empty


Jo' Read
J'ai 37 ans et je vis à ville, USA. Dans la vie, je suis gérante d'une boutique de vêtement de luxe, mais aussi businesswoman dans un bien plus gros domaine et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis un élctron libre et je le vis plutôt bien.

Jo gère l'export de cargaison de cocaine pour Delmonte. C'est elle qui recrute les jeunes femmes qui vont monter dans les avions et passer les douanes.

Quand ta vie est belle, il faut se demander où se trouve le hic...  - Page 3 Tumblr_mi0pe6xLjX1s59qcio1_250
Quand ta vie est belle, il faut se demander où se trouve le hic...  - Page 3 Tumblr_p74uqtWnZZ1wtpjito1_500


avatar :copyright:️ moi


La jeune femme allait lancer un : hé fait pas cette tête. Elle venait seulement de lui dire qu’elle avait décrocher sans faire attention. Dans le fond ça n’était pas grave. Enfin… Pour elle en tout cas, ça ne l’était pas. Jo eut l’impression qu’elle venait de lui annoncer la mort d’un proche. Il était décomposé alors elle avait posa sa main sur la sienne, prête à lui présenté à nouveau ses excuses. Mais il ouvrit la bouche et plus il parlait, plus elle sentait son corps se raidir.

Mais qu’est ce qu’il était en train de lui dire ? C’était quoi tout ça. Parce qu’il y avait un autre mensonge, quelque chose en plus d’hier ? Non, c’était impossible. Comment pouvait-il compliquer un peu plus encore l’histoire…

Jo retira sa main de celle d’Isaac lorsqu’il lâcha ne pas réellement travailler pour Delmonte. Elle prit sur elle pour rester le plus calme possible. Et pour le laisser parler sans l’interrompre. Son regard posé sur lui, elle attendait qu’il en dise plus. Qu’il avoue enfin ce qu’il lui cachait. Elle qui voulait simplement lui dire que si elle avait décroché son téléphone ça n’avait pas été intentionnel, elle était servit pour la réponse et la franchise !

Le coup tomba. Et Jo fut réellement sonné par la nouvelle. Le FBI… Rien que ça. La suite des explications elle ne les entendit qu’en version flou. Infiltré, agent de liaison, rapport, milieu criminel… Elle avait baissé les yeux en clignant des paupières plusieurs fois. Soudainement elle avait la nausée. La tête lui tournait… « -je... » Non impossible de dire quoi que se soit de plus. Lorsqu’il prit ses mains en la regardant, elle réalisa que ses mains étaient glacée et qu’elle tremblait. Ce qu’il ajouta fut le coup de grâce. Jo se leva pour se diriger sur le balcon. Il lui fallait de l’air.

Quelques instants elle s’agrippa à la rambarde, totalement déboussolée. Elle était foutue ! Elle allait pourrir en prison pour le reste de sa vie ! Les doigts tremblant elle chercha son paquet de cigarette. Il était sur la table basse… Elle rentra en trombe dans la chambre, attrapa le paquet en sortie une à la va vite. Elle l’alluma et lâcha enfin : « -le FBI ! C’est bon tu as fini avec tes surprises ou tu en as encore sous le tapis ?! » Non elle ne pouvait pas sincèrement rester zen face à cette annonce ! « -comment est ce que tu peux me garantir que je suis pas sur la liste des têtes qui doivent tomber ! Tu sais très bien ce que je... » Elle préféra se taire, mordant ses lèvres pour ne pas aggraver les choses.

« -laisse moi cinq minutes s’il te plaît. » Sur ces mots, elle sortie à nouveau sur le balcon, posant se coudes sur la rambarde, portant sa cigarette à ses lèvres. Ne pas perdre de vu qu’elle comptait pour lui… Facile à dire. De sa main libre elle se massa le front, cherchant quoi dire, quoi faire. Si Delmonte disparaissait, sa vie à elle allait radicalement changer. Plus de drogue, plus d’argent… Enfin il y avait toujours la boutique mais elle avait prit goût à une vie plus chic. Non, elle ne retournerait pas vendre des frites parce qu’il avait un taf à faire. Et elle n’irait pas non plus en prison. Hors de question.

La jeune femme jeta sa cigarette et inspira un grand coup avant de revenir dans la chambre. Elle resta quelques instants silencieuse, se triturant les mains. « -Isaac… » Un soupire passa ses lèvres et elle le regarda enfin : « -c’est… c’est un peu trop pour moi… » C’était compliqué d’être sincère… Jo était bien plus douée pour les mensonges alors… « -je comprends que tu n’es rien dis. » Un petite pause avant qu’elle n’ajoute : « -on peut pas continuer. C’est trop dangereux. » Pour lui, mais aussi surtout pour elle.


Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 238
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Sign - icon MalcomBright / gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903
Flash

Quand ta vie est belle, il faut se demander où se trouve le hic...  - Page 3 Empty


Isaac Samuel
Jacobs

J'ai 46 ans ans et je vis à San Francisco, États-Unis. Dans la vie, je suis agent du FBI infiltré et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma chance , je suis célibataire et je le vis plutôt bien car qui pourrait supporter une telle vie ?!

Quand ta vie est belle, il faut se demander où se trouve le hic...  - Page 3 T8ni
Quand ta vie est belle, il faut se demander où se trouve le hic...  - Page 3 7ha9


avatar :copyright:️ Manhattan Redlish


Tout le long que dura son monologue, elle n’osa prononcer aucun mot. A dire vrai, il ne lui en laissa pas vraiment le temps. Isaac tentait de trouver les mots justes et dans un élan de sincérité, il avait voulu aussi mettre des mots sur qui il était réellement. Peut-être aurait-il dû mentir une fois encore. Peut-être aurait-il dû dire que ce n’était rien pour le téléphone, qu’Elsy était un contact d’Europe de l’est qui avait besoin d’un compte rendu concernant le rendez-vous à venir. Mais il n’en fut rien. Était-ce le cœur qui parlait plus que sa tête, mais Isaac avait décidé d’être honnête avec la jeune femme, de lui prouver que dorénavant, il ne mentirait plus. Mais au moment où ses mains touchèrent les siennes, il sut. Il sut qu’il avait commis une erreur en parlant de tout cela avec elle. Ce fut immobile, qu’Isaac la laissa se rendre sur le balcon, la suivant simplement du regard. Il baissa la tête, se redressa sur ses deux jambes et se servit un verre de scotch. Peu importe l’heure, il en avait plus que besoin. C’était une nécessité.

Isaac n’eut même pas le temps de goûter le breuvage ambré que Jo revint dans la chambre d’hôtel pour se saisir de ces cigarettes. Puis le mot tomba… FBI… Oui, c’était ce qu’il était. Le ton acerbe de Jo lui fit mal. Elle lui en voulait et il le comprenait. Il s’en voulait aussi d’être du bon côté de la loi pour une fois… «  Non » souffla-t-il simplement. Puis la belle brune évoqua la liste des personnes recherchées et qui finiraient derrière les barreaux à l’issue de son infiltration. Les sourcils froncés, il ne s’attendait pas qu’elle remette en doute sa parole «  Je sais ce que tu fais Jo ! Pas besoin de me le rappeler et oui, j’en suis sûr car c’est moi qui établi la liste… Fais-moi … » il s’arrêta de parler et souffla, dans un murmure, comme s’il craignait la réaction de Jo «  confiance … ».

Lui laisser cinq minutes… Cela n’annonçait rien de bon… Isaac se décida finalement à prendre une gorgée de son verre, le terminant presque aussitôt et se resservi un nouveau verre. Son regard posé sur Jo qui restait sur le balcon, il savait qu’elle lui en voulait. Maintenant, la question qui se posait, était : Est-ce qu’elle tenait assez à lui pour lui faire confiance et ne pas tout remettre en doute ? Une gorgée de scotch plus tard, et voilà que la jolie brune revint dans la chambre… Le couperet tomba… Elle ne voulait pas continuer, c’était trop dangereux… Il ouvrit la bouche mais rien ne sortit de ses lèvres. Le pire scénario se réalisait sous ses yeux. Il avala une nouvelle gorgée de scotch, comme si cela avait la capacité de lui rendre la parole «  Jo, s’il te plaît…   ». Puis le téléphone se mit à sonner, c’était Élizabeth. Il leva son doigt en direction de la jeune femme «  Ne pars pas, attends ». Il décrocha rapidement le petit appareil «  Ce n’est pas le moment Elsy, s’il te plaît » « Le FBI est au courant pour ta petite-amie… ».

Isaac raccrocha sans mot dire et après un bref instant, jeta son verre contre le mur. Tout son monde, pourtant si bien huilé, tombé en morceaux sous ses yeux et il ne pouvait rien faire. Il releva son regard brun sur la jeune femme. Devait-il lui dire que maintenant, elle était connue du FBI ? Que son patron était au courant pour sa relation avec elle ? Si l’on pouvait encore appeler cela ainsi… «  Tu as dis que c’était trop dangereux… C’était trop dangereux pourquoi Jo ? J’ai toujours été du FBI et jamais je n’ai mis ta vie en danger. Alors pourquoi c’est trop dangereux ? Je pense que j’ai le droit à une explication avant que tu me quittes… ».





"Il existe deux choses qui empêchent une personne de réaliser ses rêves : croire qu'ils sont irréalisables, ou bien, quand la roue du destin tourne à l'improviste, les voir se changer en possible au moment où l'on s'y attend le moins" Coelho


@Sian.

Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 213
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 31
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Flash

Quand ta vie est belle, il faut se demander où se trouve le hic...  - Page 3 Empty


Jo' Read
J'ai 37 ans et je vis à ville, USA. Dans la vie, je suis gérante d'une boutique de vêtement de luxe, mais aussi businesswoman dans un bien plus gros domaine et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis un élctron libre et je le vis plutôt bien.

Jo gère l'export de cargaison de cocaine pour Delmonte. C'est elle qui recrute les jeunes femmes qui vont monter dans les avions et passer les douanes.

Quand ta vie est belle, il faut se demander où se trouve le hic...  - Page 3 Tumblr_mi0pe6xLjX1s59qcio1_250
Quand ta vie est belle, il faut se demander où se trouve le hic...  - Page 3 Tumblr_p74uqtWnZZ1wtpjito1_500


avatar :copyright:️ moi



Jo avait prit le temps de se calmer, parce que l’échec de leur discussion d’hier était la preuve que s’ils s’emportaient l’un comme l’autre, ils n’arrivaient à rien et ne se comprenaient pas. Hors là, la jolie brune voulait vraiment qu’Isaac entende chacun de ses mots et surtout leur sens.

Alors oui, c’était peut-être un acte totalement égoïste. En lui disant que c’était trop dangereux, elle pensait à elle. A sa vie qu’elle ne voulait pas terminer derrière les barreaux, ou entre quatre planches. Mais elle se forçait à croire qu’elle était aussi en train de dire cela pour lui. Simplement parce que sur ce balcon, après ce qui s’était passé cette nuit, elle avait comprit qu’il comptait réellement.

Bien entendu ce foutu téléphone sonna. Comme à chaque fois… Jo croisa les bras en restant debout, regardant par la fenêtre en se mordillant la lèvre inférieure. Lorsque le verre se fracassa contre le mur elle sursauta. En posant son regard sur Isaac, son coeur se serra. Avant qu’elle ne le quitte… Les mots lui firent mal. Elle n’avait pas vraiment vu les choses ainsi. Mais l’entendre faisait réaliser les choses différemment. « -ils sont au courant... » lâcha Jo défaitiste.

« -Iz… S’il te plaît… Ne rends pas les choses plus compliqués. » La voix de Jo était posée. Sans attendre, elle répondit à sa question : « -ça a toujours été dangereux. Je n’en avais pas conscience c’est tout. Les choses ont changé aujourd’hui. Et tu le sais. » S’il était aveuglé, il fallait qu’elle soit lucide pour deux. Même si c’était difficile, Jo tentait de mettre de côté ses sentiments et cette attirance qu’il y avait entre eux depuis le premier soir. Quitte a ce qu’il en vienne à croire qu’elle ne ressentait rien.

« hier c’est pas passé loin. Et encore le vieux ne sait pas ce qui se passe entre nous. Tu penses que les choses vont être plus simple maintenant que le FBI est au courant ? » A nouveau elle se mordit les lèvres avant de demander : « comment est ce que tu as pu coucher avec moi maintenant que tu sais ce que je fais ?! Je ne suis peut-être pas Delmonte, mais je suis loin d’être blanche comme neige. » Bien loin… Et encore il n’était pas au courant de tout. « -Iz... le flic qui se tape la dealeuse, ça marche que dans les loves story de seconde classe. J’imagine que si tu bosses pour le gouvernement c’est que tu as des principes, une façon de penser. Je ne fais pas partie de ce monde. De ton vrai monde. »

Un main passa dans ses cheveux alors qu’elle essayait de garder son calme. Elle ouvrit la bouche mais préféra ne rien dire de plus, allumant une nouvelle cigarette en se détournant d’Isaac pour faire quelques pas. Elle venait de s’employer à détruire ce qui pouvait exister entre eux. A tenter de lui faire comprendre qu’ils ne seraient jamais compatible. Les sentiments ne rentraient plus en compte dans cette situation. « je n’ai pas la moindre envie de finir ma vie en prison. On ne serait pas ensemble pour autant et le orange me va très mal... » Peut-être qu’elle parviendrait à le faire sourire avec cette note d’humour. Même si lâché ainsi dans la conversation, elle savait que ça ne passerait pas. « -ce que je veux te dire c’est que tu va avoir des problèmes, à cause de moi. De nouveaux problèmes. Je voulais faire partie de ta vie, pas te la pourrir. »

Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 238
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Sign - icon MalcomBright / gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903
Flash

Quand ta vie est belle, il faut se demander où se trouve le hic...  - Page 3 Empty


Isaac Samuel
Jacobs

J'ai 46 ans ans et je vis à San Francisco, États-Unis. Dans la vie, je suis agent du FBI infiltré et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma chance , je suis célibataire et je le vis plutôt bien car qui pourrait supporter une telle vie ?!

Quand ta vie est belle, il faut se demander où se trouve le hic...  - Page 3 T8ni
Quand ta vie est belle, il faut se demander où se trouve le hic...  - Page 3 7ha9


avatar :copyright:️ Manhattan Redlish


Il n’y avait pas besoin d’être devin pour savoir que oui, ils étaient au courant. Sa réaction parlait pour lui. Les mots qui suivirent aussi. Un regard à l’attention de Jo pour confirmer ses dires. Oui, ils étaient au courant et il savait que cela donnait une raison supplémentaire, pour Jo, de partir, de le rayer de son existence. Son cœur se serra à cette simple pensée.
En entendant son prénom et ce qui suivirent, Isaac eut un rire nerveux… Rendre les choses plus compliquées ? Si encore c’était possible. Le quarantenaire avait l’impression que rien ne pouvait être plus compliqué qu’en cet instant. Le FBI était au courant pour Jo et Jo était au courant pour le FBI. Il ne manquerait plus que Delmonte apprenne pour tout ça, et le tableau était complet !

L’agent infiltré leva les yeux en direction de la jeune femme « Les choses ont changé aujourd’hui ? Elles ont changé hier, quand j’ai appris que tu étais du côté de Delmonte… Faut croire que j’aime vivre sur le fil du rasoir, j’en sais rien … ». Parce que même en sachant cela, Isaac tenait à la jeune femme, plus qu’il s’en était douté jusque-là, mais quand il l’avait vu, face à Delmonte, une épée de Damoclès au-dessus de la tête, il avait alors compris et toute la colère qu’il avait pu ressentir par la suite n’avait rien altéré… Au contraire, c’était parce qu’il était à elle, qu’il éprouvé cette colère à l’encontre de tout, sa vie, Jo, Delmonte… Mais il fallait croire que tout avait changé pour Jo au moment où elle avait appris pour le FBI et ça se comprenait.

Un soupir « Je n’en sais rien… Je ne sais pas Jo, je ne me suis jamais retrouvé dans cette situation jusqu’à aujourd’hui ». Il main lasse sur le visage et de nouveau, son regard se posa sur la belle brune « Parce que je ne pense pas avec ma tête Jo quand ça te concerne et non, je ne pense pas avec ça non plus… J’ai couché avec toi, même en sachant ce que tu faisais parce que je tiens à toi et que… laisse tomber… J’ai comme l’impression que ta décision est prise, je me trompe ? »

Lorsque Jo tenta une once d’humour, cela n’amuse pas un seul instant Isaac qui lui lança un regard noir. Ce n’était vraiment pas le moment de rire… « Si je te promets que tu n’iras pas en prison, est-ce que… A moins que tu me caches autre chose que les femmes et la drogue. Est-ce que je suis au courant de tout Jo ? » Parce que si ses activités ne se résumaient pas seulement à cela, il savait que le FBI risquait de lui mettre la pression pour obtenir des chefs d’accusation contre elle… Et ça, il en était hors de question. Plus il saurait de chose à l’encontre de Jo et plus, il aurait la possibilité de négocier sur tous les points. Mais encore fallait-il que Jo lui fasse assez confiance pour cela.

Le quarantenaire s’approcha de la jeune femme, lui posa une main sur le visage et souffla « Tu ne me la pourris pas Jo… Et même si notre histoire ne peut exister que dans les love story de seconde classe, je me dis que pourquoi pas… Non ? ». Le téléphona sonna de nouveau et en voyant le numéro apparaître, il savait qu’Elsy avait raison. Le FBI était au courant, tout comme son patron. Il appuya sur raccrocher, ignorant ouvertement son supérieur « A toi de prendre la décision Jo, je la respecterai… ».






"Il existe deux choses qui empêchent une personne de réaliser ses rêves : croire qu'ils sont irréalisables, ou bien, quand la roue du destin tourne à l'improviste, les voir se changer en possible au moment où l'on s'y attend le moins" Coelho


@Sian.

Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 213
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 31
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Flash

Quand ta vie est belle, il faut se demander où se trouve le hic...  - Page 3 Empty


Jo' Read
J'ai 37 ans et je vis à ville, USA. Dans la vie, je suis gérante d'une boutique de vêtement de luxe, mais aussi businesswoman dans un bien plus gros domaine et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis un élctron libre et je le vis plutôt bien.

Jo gère l'export de cargaison de cocaine pour Delmonte. C'est elle qui recrute les jeunes femmes qui vont monter dans les avions et passer les douanes.

Quand ta vie est belle, il faut se demander où se trouve le hic...  - Page 3 Tumblr_mi0pe6xLjX1s59qcio1_250
Quand ta vie est belle, il faut se demander où se trouve le hic...  - Page 3 Tumblr_p74uqtWnZZ1wtpjito1_500


avatar :copyright:️ moi


« -oui elles ont changé hier, et à nouveau aujourd’hui. Cette nuit je pensais que… » Elle leva les yeux vers le plafond. Qu’ils étaient du même côté ? Comment dire ça… Elle s’était dit qu’après tout vu qu’il était le bras droit de Delmonte, ce qu’elle faisait de son côté c’était pas grand-chose. Mais Iz venait d’inverser les choses. Et elle se sentait sale. Bien sur qu’elle était au courant que ce qu’elle faisait c’était mal ! Mais les filles qu’elle embauchait avaient toujours été d’accord. Si elles ne voulaient pas le refaire et bien stop, le contrat s’arrêtait là. Même si l’argent les faisait souvent changer d’avis. Elle n’était pas le pire des monstres, mais pour le FBI la drogue allait amplement suffire. « en faite non je pensais à rien... » finit-elle par lâcher. Ce qui n’était pas faux. Elle avait juste eut envie de s’envoyer en l’air avec lui, parce qu’elle en mourrait d’envie depuis trop longtemps. La peur de la journée avait peut-être joué sur le besoin d’être rassurer, de se sentir vivante…

Il ne pensait pas avec sa tête… Oui ba dans la situation dans laquelle il se trouvait, ça aurait peut-être été plus intelligent. Jo n’avait pas envie de revenir sur ce qu’elle avait dit hier à l’entrepôt, mais elle le pensait toujours. Plus simple et moins dangereux… Elle non plus elle n’avait pas réfléchit avec sa tête ! Et ça l’agaçait ! Parce qu’elle était à deux doigts de foutre toute sa vie en l’air ! Pourtant elle avait galéré pour en arrivé là ! Alors peut-être qu’elle n’était pas du bon côté de la lois, mais c’était sa vie… « je ne sais pas... » avait-elle soufflé en réponse. Non elle n’avait pas prit sa décision, non elle ne savait pas quoi faire parce que lorsqu’elle le regardait il y avait comme une coupure de communication avec son cerveau. C’était son coeur qui se mettait à crier : mais tu l’aimes bordel ! La raison s’y mettait alors en criant plus fort : -arrête d’être débile Jo ! Tu as toujours été mieux seule ! Les hommes tu ne les aimes pas, tu les consommes et les jettes. Tu es comme ça.

« tu ne peux pas me promettre ça Isaac. Parce que je suppose qu’il y a un Delmonte aussi au FBI… Et que c’est lui qui prends ce genre de décision. Dans un camp comme dans l’autre nous ne sommes que des pions… » Elle n’avait pas répondu à sa question. Parce que de son point de vue, moins il en savait mieux c’était pour sa survie personnelle. Elle n’avait pas non plus envie de lui raconter les détails. Sans doute pour éviter qu’il la regarde d’une façon différente.

Sa main sur son visage était comme une brûlure. C’était presque douloureux de se tenir si près de lui et de garder une certaine distance. Elle savait ce qui lui restait à faire.

Jo se saisit du téléphone d’Isaac, regarda un instant le petit appareil avant de se diriger vers le balcon. Là avec un bel élan, elle lui fit prendre son envol en criant. Elle se retourna vers Isaac, le désire pouvait se lire dans ses yeux. En deux pas elle fut devant lui. Elle entoura son visage de ses mains avant de lui souffler : « -aimes moi. » Et sans attendre de réponse, Jo l’embrassa avec une envie folle. Ses mains desserrèrent la cravate du costume, et ouvrirent la chemise à mesure qu’elle le faisait reculer vers le canapé. Puis elle agrippa sa veste, passant devant. Elle recolla son corps au sien, dévorant ses lèvres.

Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 238
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Sign - icon MalcomBright / gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903
Flash

Quand ta vie est belle, il faut se demander où se trouve le hic...  - Page 3 Empty


Isaac Samuel
Jacobs

J'ai 46 ans ans et je vis à San Francisco, États-Unis. Dans la vie, je suis agent du FBI infiltré et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma chance , je suis célibataire et je le vis plutôt bien car qui pourrait supporter une telle vie ?!

Quand ta vie est belle, il faut se demander où se trouve le hic...  - Page 3 T8ni
Quand ta vie est belle, il faut se demander où se trouve le hic...  - Page 3 7ha9


avatar :copyright:️ Manhattan Redlish


« Que j’étais comme toi… » souffla-t-il comme pour terminer la phrase que Jo laissait en suspens. La sensation était étrange lorsqu’il faisait la rétrospection de sa vie ces dernières 24 heures. Sa vie avait fonctionné, jusque-là, comme une machine bien huilée. Tout allait pour le mieux. Un peu plus, chaque jour, il gagnait la confiance de Delmonte, sentant ainsi le dénouement de cette infiltration de plusieurs années arriver à son terme. Ses supérieurs étaient satisfaits à cette simple idée. Puis, il y avait Jo. Tout allait parfaitement bien. Leur relation avait pris un tournant quelques heures avant l’appel de Delmonte qui n’avait pas été pour lui déplaire. Puis… tout s’était enchainé… Sa vie commençait à s’effondrer, tel un château de cartes et il craignait que cela entraîne le peu qui tenait debout, dans sa chute.

Une nouvelle réponse de Jo à ses interrogations et quelle réponse. Il commençait à se demander si finalement, il n’était pas le seul à être perdu dans tout ça. Alors Isaac tenta de la raisonner, de lui faire comprendre qu’elle ne craignait rien, mais une fois encore, Jo n’était pas en accord avec lui. Et peut-être avait-elle raison finalement. Il baissa la tête. Oui, elle avait sûrement raison. Des pions… Peut-être bien. A dire vrai, pour le moment, il s’en moquait. Tout ce qu’il savait, c’était que son monde se barrait en couille !

Lorsque Jo se saisit du téléphone, le quarantenaire eut une certaine crainte irraisonnée sur l’utilisation qu’elle comptait en faire. Mais contre toute-attente, elle jeta dehors devant le regard ahuri d’Isaac « Tu fais quoi là ? » Mais il eut rapidement la réponse lorsqu’elle s’approcha de lui et qu’elle l’embrassa avec passion. Tentait-elle de lui faire comprendre qu’elle se moquait du FBI, que ce qu’elle voulait, c’était juste lui ? aimes moi… Si elle savait que d’une certaine manière, c’était déjà le cas…
Telle une marionnette, il se laissa guider par la jolie brune jusqu’au canapé, lui retirant ses vêtements avec autant de hâte que Jo le faisait avec lui.
Il se laissa tomber dans le canapé, Jo à califourchon sur lui, sa bouche ne quittant pas la sienne. Pas de mots, ils auraient bien assez le temps de parler après. Pour le moment, il voulait profiter. Il laissa ses lèvres vagabonder sur sa peau claire, embrassant chaque parcelle de son cou, de ses épaules et de sa poitrine pour finalement reprendre d’assaut ses lèvres. Il se redressa légèrement pour retirer les barrières de son intimité et entra en elle dans un gémissement de plaisir qu’il fit taire contre les lèvres de la jeune femme.

Il ne savait pas vraiment où cela les mènerait, mais il appréciait la manière de Jo de faire taire toutes ces interrogations, ces questions sans réponses. Ses mains dans le dos de Jo, ils les laissèrent glisser jusqu’au creux de ses reins, sentant le bassin de la jeune femme onduler contre lui. Pour une fois, Isaac décida de la laisser conduire les opérations de leur ébat, se laissant être complètement à sa merci.





"Il existe deux choses qui empêchent une personne de réaliser ses rêves : croire qu'ils sont irréalisables, ou bien, quand la roue du destin tourne à l'improviste, les voir se changer en possible au moment où l'on s'y attend le moins" Coelho


@Sian.

Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 213
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 31
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Flash

Quand ta vie est belle, il faut se demander où se trouve le hic...  - Page 3 Empty


Jo' Read
J'ai 37 ans et je vis à ville, USA. Dans la vie, je suis gérante d'une boutique de vêtement de luxe, mais aussi businesswoman dans un bien plus gros domaine et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis un élctron libre et je le vis plutôt bien.

Jo gère l'export de cargaison de cocaine pour Delmonte. C'est elle qui recrute les jeunes femmes qui vont monter dans les avions et passer les douanes.

Quand ta vie est belle, il faut se demander où se trouve le hic...  - Page 3 Tumblr_mi0pe6xLjX1s59qcio1_250
Quand ta vie est belle, il faut se demander où se trouve le hic...  - Page 3 Tumblr_p74uqtWnZZ1wtpjito1_500


avatar :copyright:️ moi


Un soupire alors qu’elle retirait ses lunettes de soleil. Elle venait de prendre place dans un avion, direction l’Italie. Ensuite peut-être la Grèce, l’Australie… Elle n’avait pas la moindre idée de la suite du voyage. Tout ce qu’elle savait, s’était qu’elle devait quitter les USA.
« -vous voyagez pour le plaisir ? » lui demanda une jeune femme rousse assise à côté d’elle.
« -pas vraiment... » s’entendit répondre Jo avec un petit sourire triste. « -oh… je le connais ce sourire là ! C’est une peine de coeur ! » Jo fronça les sourcils. Elle était devin ou alors c’était inscrit sur son front ? « -vous allez le rejoindre ? » demanda à nouveau sa curieuse voisine aux airs plutôt sympathique. « -non, je le fuis… » lâcha la brune avant de se tourner vers le hublot.

Partir… Loin… Très loin.
Elle avait prit sa décision lorsqu’Isaac avait posé sa main sur sa joue.
Parce qu’elle ne pouvait pas mettre la vie d’Isaac en l’air, parce qu’elle ne voulait pas le mettre encore plus en danger. Peut-être que ça n’était pas la bonne solution, mais c’était sa décision.

Le téléphone jeté par le balcon. Pas une preuve d’amour comme quoi elle n’en avait rien à faire du FBI. Une simple façon de gagner un peu de temps. Il y avait forcement un traceur gps…
Sa demande et sa façon de lui faire l’amour. Une sorte d’adieu. Un dernier souvenir d’elle. D’eux.

Après avoir atteint l’orgasme, elle était restée blottit contre lui, ne voulant pas bouger, pas briser ce moment. Parce qu’elle savait que s’était la dernière fois. Parce qu’elle n’avait pas envie de le quitter, de le faire souffrir. Parce que lorsqu’il comprendrait, elle serait déjà loin.

« on doit rentrer... » avait-elle soufflé la tête au creux du cou d’Isaac. « -et il serait préférable qu’on le fasse chacun de notre côté. » Elle savait qu’il ne s’y opposerait pas. C’était logique et bien plus sur. Quelques minutes plus tard, Jo quittait l’hôtel en premier, non sans emporter avec elle de l’argent qu’Isaac lui avait donné pour le retour. Son coeur tambourinait dans ses oreilles alors qu’elle s’éloignait de l’hôtel. Jo venait de s’arracher le coeur elle même. Il ne lui pardonnerait jamais. Elle le savait. Il ne pouvait pas comprendre. Comme elle l’avait dit : ils n’étaient pas du même monde.

Ils avaient convenu de se revoir trois jours plus tard. C’était largement suffisant pour qu’elle ait fait ses valises, vidés ses comptes en banque et disparue de la circulation sans laisser de traces.
Et voilà qu’elle partait pour l’Italie… Pour se faire oublier. Pour l’oublier…


Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 238
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Sign - icon MalcomBright / gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903
Flash

Quand ta vie est belle, il faut se demander où se trouve le hic...  - Page 3 Empty


Isaac Samuel
Jacobs

J'ai 46 ans ans et je vis à San Francisco, États-Unis. Dans la vie, je suis agent du FBI infiltré et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma chance , je suis célibataire et je le vis plutôt bien car qui pourrait supporter une telle vie ?!

Quand ta vie est belle, il faut se demander où se trouve le hic...  - Page 3 T8ni
Quand ta vie est belle, il faut se demander où se trouve le hic...  - Page 3 7ha9


avatar :copyright:️ Manhattan Redlish


« Agent Jacobs ? Vous m’écoutez ? » La voix de son supérieur le fit sursauter alors que son regard s’était perdu sur la contemplation du paysage urbain, se demandant où elle était en cet instant, ce qu’elle était en train de faire. Il leva ses yeux noirs sur l’imposante carrure de son supérieur « Oui… ». Son patron prit sa réponse comme une invitation à poursuivre la conversation « Votre vie privée a mis en danger votre infiltration Jacobs ! Et comme si cela ne suffisait pas, vous lui avouez que vous êtes un agent du FBI alors qu’elle, n’est qu’une criminelle ! Qu’est-ce qui vous ai passé par la tête Jacobs ?! » Sa voix résonnait dans le bureau et certains restaient interdit face à la verrière qui donnait sur le restant des bureaux. Isaac, quant à lui, ne prononcer pas le moindre mot, s’en voulant sûrement bien plus qu’il ne pouvait le laisser paraître. Sous les remontrances de son supérieur, Isaac laissa de nouveau son regard vaguer à l’extérieur de ce bureau…

Il se souvint encore de l’avoir attendu, des heures durant, sur ce banc, dans ce parc. Il avait espéré qu’elle apparaitrait soudainement et que leurs vies se poursuivraient sur le même chemin. Mais sa raison lui rappela qui elle était. Une criminelle. Ils n’avaient rien en commun et avait eu raison de lui. Il avait alors saisi son portable, avait demandé à son agent de liaison de mener son enquête sur la belle brune. Les comptes vides, son appartement vide, même le magasin de luxe qui lui servait de couverture ne savait pas où elle était passée…

En sortant du bureau de son supérieur avec qui il avait passé un marché, il monta sur le toit du bâtiment et se saisit de son portable, composa le numéro de Jo et tomba sur la messagerie aussitôt « Tu disais que nous étions des pions… Je suis touché, bravo ma reine, tu as gagné et moi, je ne suis qu’un fou prêt à être enfermé… On se retrouvera, n'ait crainte là-dessus ». Il raccrocha et ferma les yeux.

Il avait tout risqué pour elle, son travail, son infiltration et même sa propre vie. Delmonte lui avait fait payer sa nonchalance concernant la disparition de Jo. Il en portait encore les marques. Il avait dû prouver sa bonne foi et sa loyauté, inventant une histoire comme lui seul avait le secret et chaque jour, il tentait de regagner la confiance du grand Cesare Delmonte.

Avec tout cette histoire, il risquait de finir comme un fou à enfermer…





"Il existe deux choses qui empêchent une personne de réaliser ses rêves : croire qu'ils sont irréalisables, ou bien, quand la roue du destin tourne à l'improviste, les voir se changer en possible au moment où l'on s'y attend le moins" Coelho


@Sian.

Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Quand ta vie est belle, il faut se demander où se trouve le hic...  - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Quand ta vie est belle, il faut se demander où se trouve le hic...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]
» [UploadHero] La Belle et la Bête [DVDRiP]
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» quelle belle soirée (pv val ) (HENTAÏ !!!)
» Un p'tit bain... Et plus? [ Seiko ♥ ] -Hentaï-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: